AIDE-MÉMOIRE BASKET-BALL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AIDE-MÉMOIRE BASKET-BALL"

Transcription

1 AIDE-MÉMOIRE BASKET-BALL Formation 26 octobre 2009 Alexandre Poulin

2 Technique de la passe La passe est un fondamental important. Beaucoup de revirements sont créés, en raison d un mauvais contrôle. Le passeur doit toujours, je rappelle qu une passe doit être courte et précise, et celui qui veut recevoir la passe doit faire une cible et demander le ballon Exemple d exercice : Type 1. C est un travail assez facile, car le partenaire est fixe, toujours à la même distance. Il va falloir apprendre à doser la passe. On fait donc le même exercice en rapprochant les joueurs lesquels vont reculer à chaque passe. Veiller à garder une trajectoire la plus plate possible. Plus le ballon transite vite, moins il y a de chances d interceptions. Type 2 Faire l exercice à 1 main, 2 mains, passe rebond, passe bras haut etc

3 Type 3 Type 4 Consiste à faire une passe et va (suivant la balle) à trois joueurs. Technique de dribble Le dribble est le moyen de déplacement du joueur. Il est donc essentiel que chaque joueur ait une bonne maîtrise du dribble. Toutefois, il est important d enseigner au jeune à ne dribbler que pour un but précis. De plus, le dribble doit se faire la tête haute! Pour attaquer le panier (dribble de percée) ; Pour s écarter du danger (dribble de protection) ; Pour ouvrir un angle de passe (dribble de fixation ou de pénétration) ; Pour avancer (dribble de progression). Exemple d exercice : Dribble sur place, manipulation à vitesse maximale Dribble en course Jeu du carré 1 contre 1, défenseur sans main, attaquant seulement main faible Technique du démarquage / Démarquage du joueur intérieur / Démarquage du Un démarquage est une action permettant à un attaquant de se libérer de la pression défensive adverse afin de pouvoir recevoir le ballon dans un secteur de jeu précis. Les démarquages sont réalisés par des joueurs non porteurs de balle ; d un point de vue technique, ce sont des actions de 1 contre 1 sans ballon visant à ouvrir une ligne de passe avec le porteur de la balle.

4 Bouger sans le ballon Le travail de démarquage doit être permanent afin de mobiliser l adversaire : - Bouger pour recevoir la balle : passer dans le dos de l adversaire (back-door) ou devant lui (surpasser) ; travailler en jeu de mouvement (démarquages dynamiques) ou en jeu de position (démarquages statiques) ; - Bouger après une passe : se replacer pour ouvrir l angle de passe, pour neutraliser l aide défensive ; - Bouger pour aider un partenaire : se rapprocher soit pour utiliser un écran, soit pour poser un écran. On distinguera deux grandes familles de démarquages : les démarquages dynamiques (jeu de mouvement) Ces derniers sont utilisés fréquemment par les joueurs extérieurs, qui évoluent aux postes 1, 2 et 3. Les démarquages statiques (jeu de position) Ces derniers sont utilisés fréquemment par les joueurs intérieurs, qui évoluent aux postes 4 et 5. Les démarquages dynamiques ont un certain nombre de caractéristiques communes : Emmener, attirer le défenseur dans un secteur clé, situé à l opposé de l endroit où l on souhaite recevoir le ballon (spot situé au minimum à 4 mètres des partenaires les plus proches) Réduire la distance avec le défenseur (si nécessaire, contact avec l avantbras) Feinter (appel de balle vers l extérieur, feinte du regard) Lecture de la réaction défensive Changement de direction Changement de rythme (lent -vite) Dans tous les cas, il sera nécessaire de respecter un certain timing : -pour le non-porteur de balle : se démarquer (rompre avec le défenseur) quand la passe est possible (en fonction de la disponibilité du porteur de balle) -pour le porteur de balle : s organiser de façon à pouvoir faire la passe au bon moment et au bon endroit (en fonction du déplacement du non-porteur de balle) Pour cela une connivence par un contact visuel entre les deux partenaires est indispensable. Exemple d exercice :

5 Coupe en V Démarquage à trois (2 attaquants, 1 défenseur), en ciblant des zones maximales Démarquage à quatre (2 attaquants, 2 défenseurs), en ciblant des zones maximales Technique des arrêts et appuis (pivot) Pivoter, «sur un pied fixe qui n a pas le droit de progresser, mais qui peut tourner dans tous les sens (image du radar)», c est rechercher le sol autour de soi avec son pied libre, afin de mettre le joueur en équilibre pour un meilleur rendement de ses gestes. Les principaux avantages de l utilisation du pied de pivot sont les suivants : facilite grandement la protection du ballon : le joueur va réussir à placer son corps (ou une partie de son corps) entre le défenseur et le ballon; permet de se placer en position de triple menace (passe, dribble, tir) et aide à la réalisation des feintes; permet une orientation favorable à la lecture de jeu. Faire face au panier (triple menace) Chaque possession de balle doit être l occasion pour l attaquant de provoquer son adversaire en 1 contre 1. L idée d attaquer la cible est réalisable si l on peut : - Pivoter : orienter ses appuis et protéger la balle ; - Fixer : engager son appui d attaque (le pied qui n est pas le pied de pivot) ; - Feinter : le départ en dribble, le tir ou la passe. Exemple d exercice : Commando drill Coupe en V avec triple menace Lancer avec rotation (seul) Lancer avec rotation (deux) Passe en demi-cercle Technique du tir Sélectionner ses tirs En attaque, il ne s agit pas d être un tireur, mais un marqueur. Il faut donc apprendre à choisir : - Le moment du tir (vite ou pas, ouvert ou pas) - Le secteur de tir (distance, angle) - Le mode de tir (en course, en suspension, de plein pied, etc.)

6 Ces différents facteurs, s ils dépendent en grande partie de l adversaire, sont aussi le fruit de l expérience et de la capacité du joueur à lire le jeu. Lay up (en course) Le lay-up est très fréquent au basket-ball, il est primordial d en avoir le plein contrôle. Éléments techniques importants : main droite à droite, main gauche à gauche Jambe de saut opposé Utiliser la plaque Exemple d exercice : Tous les exercices sont faits main gauche, main droite 2 lignes lay up (10 réussit) 3 lignes lay up Passe 4 coins 2 lignes en bas Tir fixe Le lay-up est très fréquent au basket-ball, il est primordial d en avoir le plein contrôle. Éléments techniques importants : Être le plus droit possible (corps et bras) Les 2 90 degrés Le fouetté du poignet Utiliser la plaque lorsqu en angle Viser le fond de l anneau Exemple d exercice : Essayer de toujours garder l intensité lors de la pratique des tirs Même exercice que lay up En équipe de deux ou le Run and Shoot Lancé franc 5*2 Jeu à une main Généralités/Position fondamentale Le défenseur doit toujours être bas, genou fléchi, dos droit. Ces jambes ne doivent jamais croiser. Très important de mettre l accent sur le déplacement des jambes et non des bras,

7 afin d éviter les fautes. Être capable de bien juger son adversaire est un atout majeur. Droitier? Gaucher? Rapide? Exemple d exercice : Machine GUN Déplacement en 8 1 contre 1, attaquant passif Défense sur porteur de balle Après avoir identifié la main droite de l adversaire, il faut être en mesure de la bloquer. Le défenseur doit donc placer l épaule opposée à la main forte au centre du torse de l attaquant. Exemple d exercice : 1 contre 1, attaquant passif Défense sur non-porteur de balle Le plus important est de toujours avoir un œil sur la balle et le joueur que l on surveille (en ouvrant les bras, je peux pointer les 2 joueurs). Se placer à un tiers, 2 tiers environ. Il faut toujours être en mesure de pouvoir venir en aide aux coéquipiers proches. Enchaînements défensifs porteurs/non porteurs de balle Il ne faut pas toujours fixer la balle. Lors d un passe et va. Souvent les joueurs ont tendance à regarder le ballon, mais le joueur qu il guette devient une grande menace. La meilleure solution est de prendre contact avec celui-ci avec une main, afin de savoir s il n est pas parti. Défense sur joueur intérieur Avant tout, il faut l empêcher de prendre position. Il s agit là du meilleur moyen de stopper celui-ci. Si celui-ci prend position, deux options sont possibles : «Fronté» l attaquant. Ceci implique que le défenseur se met devant l attaquant (entre le passeur et le joueur). Il faut faire attention à cette technique, car elle laisse le joueur libre avec le panier. Souvent une aide est requise d un coéquipier. Garder la position entre le panier et le joueur et concéder la passe. Cette technique est moins efficace lorsque le joueur adverse a un avantage physique. Le rebond défensif Plus communément appelé le box out, il s agit d une des techniques les moins utilisées au niveau secondaire, mais pourtant des plus efficaces.

8 Le rebond défensif est un des éléments essentiels du basket moderne. Il apparaît comme un facteur déterminant pour le gain du match, car, il permet de s assurer la possession de la balle et de profiter d une situation transitionnelle (contre-attaque) après une phase d indécision (phase aérienne du tir et rebond). Le rebond défensif est le moment où l anticipation détermine en grande partie la récupération de la balle. Il est évident que la prise de balle est précédée de comportements destinés à augmenter les chances de récupération de la balle et est suivie de comportements destinés à prendre au dépourvu l opposition tardive des adversaires. La Technique du Rebond Défensif : Le rebondeur doit se mettre en action avant le tir grâce à son observation et à sa connaissance du jeu. Ainsi, il se doit de savoir que plus de 65 % des tirs manqués rebondissent à l opposé du tir. Il doit connaître également les habitudes de son vis à vis. Par la suite, le rebondeur doit être capable d identifier le moment du tir soit par la vision, soit par l avertissement verbal d un coéquipier. Une fois le tir identifié, le rebondeur doit prendre connaissance de la trajectoire de celui-ci afin de transformer cette information en anticipation. Sur le shooteur : Après une gêne du tir, le défenseur doit continuer de fixer visuellement son vis à vis afin de lire ses intentions. Si le tireur décide d aller au rebond offensif, le défenseur fait un pivot intérieur de façon à lui barrer le passage ou le retarder. Une fois le déplacement de l attaquant maîtrisé, le

9 défenseur prendra un temps d avance en allant dans la zone de récupération. Attention, il faut attendre que le tireur ait remis ses appuis au sol sous peine de faire faute. Sur le non-porteur placé côté fort : La prise en charge de l attaquant sans ballon doit être quasiment simultanée au tir. Dans un premier temps, le défenseur contrôlera l attaquant en réduisant la distance et en le fixant avec l avant-bras. Il ne faut jamais suivre le tir du regard sans exécuter ce contrôle préalable. Si l attaquant démarre à droite ou à gauche pour aller au rebond, le défenseur pivotera pour lui barrer la route. Après ce contrôle, le défenseur ira se placer dans la zone de récupération. L action de verrouillage du rebond n est pas un écran mobile, elle doit être aussi brève qu efficace et son objectif est de prendre un temps d avance sur l attaquant afin d obtenir une place préférentielle pour le rebond. Sur le non-porteur placé côté opposé : Le défenseur ne réduira la distance par rapport à son vis à vis que si celuici est assez près de lui. Sinon, il ira se placer immédiatement dans la zone de récupération. Si l attaquant est assez près pour prétendre participer au rebond offensif, le défenseur doit agir vite et de façon efficace afin d annuler la dynamique des déplacements de son adversaire. La Prise de Balle : Le défenseur doit prendre une position de préparation qui lui permette de garder son placement dans une zone où les contacts sont rudes et qui lui permette de faire un saut équilibré : Les appuis sont écartés légèrement à l extérieur de la projection des épaules. Les genoux légèrement fléchis et prêts pour l extension Les bras écartés au niveau des épaules, avec les coudes en arrière. Au cours du saut, le rebondeur doit aller chercher la balle avec les 2 mains si possible, puis la tirer vers soi avec une accélération gestuelle afin de la protéger rapidement.

10 Autres Les écrans Réaliser un écran, c est faire obstacle avec son corps au mouvement du défenseur d un partenaire porteur ou non porteur de balle. L écran a pour but de libérer un partenaire et donc de perturber les actions défensives adverses. Toute situation d écran concerne au minimum deux joueurs : elle nécessite non seulement la maîtrise de fondamentaux individuels offensifs (pose et utilisation des écrans) mais surtout la capacité à effectuer des choix pertinents (lecture de jeu) dans une intention tactique. La pose et l utilisation d un écran peut avoir deux conséquences directes sur le jeu offensif : - libérer un des deux joueurs impliqués directement dans l écran ; - faciliter indirectement une autre action offensive au large de l écran. La technique d écran repose sur le respect d une chronologie d actions et sa principale force réside dans le timing propre à faire percuter l écran. Cette coordination demande que l on sache : - dans un 1er temps, le type d écran que l on souhaite poser (profond, latéral, diagonal) ; - dans un 2e temps, tenir compte de l axe de l écran par rapport au ballon (porteur ou non, loin ou près, aveugle ou visible) ; - enfin, analyser les réactions adverses à la pose de l écran (flottement, glissement, surpassement). Toutes les actions de pose et d utilisation d un écran doivent être précédées d un travail préparatoire fondamental de type feinte, aiguillage, démarquage. L objectif de l attaquant qui va poser un écran est de leurrer son défenseur de façon à ce qu il perturbe le moins possible la pose de l écran (effet de surprise) par une annonce verbale de l écran ou par une contestation de déplacement réalisée contre le poseur d écran. L objectif de l attaquant qui va bénéficier d un écran est de leurrer son défenseur de façon à rendre la pose d écran la plus facile et la plus efficace possible (il s agit littéralement d emmener le défenseur sur le poseur d écran). Remarque : chez les jeunes, il est souhaitable de ne pas aborder les écrans avant que les joueurs ne maîtrisent correctement les principaux types de démarquages individuels : démarquages dynamiques (en V, backdoor, en triangle) et statiques (prises de positions préférentielles avec fixation de l adversaire avec l avant-bras ou les fesses). Alterner - combiner : jeu extérieur - jeu intérieur Le jeu de passe ne peut se limiter à une circulation de la balle à la périphérie ou à la systématisation d un jeu direct extérieur - intérieur. Il faut chercher des points de fixation pour ouvrir le jeu : - Recherche d un côté fort pour transfert à l opposé ; - Passes extérieures - extérieur pour option de passe à l intérieur ; - Passes extérieures - intérieur - extérieures pour option de passe intérieure - intérieur.

11 Étapes de construction des Comportements Généraux: Niveau Débutant Porteur de balle non porteur de balle Jeu collectif Comportement initial - au niveau de la manipulation : (résulte de l organisation corporelle) - spectateur, passif - suit le porteur de balle et imite tous ses mouvements : quand il s arrête, il s arrête. - groupement autour du ballon. - pas de circulation de balle. - Regarde le ballon - Fait des passes pour se débarrasser du ballon. - Ne parviens pas toujours à recevoir le ballon qu on m envoie. - Reste près de celui qui a la balle. - au niveau de la perception du jeu : quasi nulle, résulte également de l organisation corporelle : regarde le ballon. Obstacle - passer d une vision centrée sur le ballon à une vision fovéale et périphérique. - se décentrer du ballon et s orienter vers le partenaire En défense : ne se décentre pas du ballon et ne s oriente pas vers les adversaires. En attaque : ne se décentre pas du ballon et ne s oriente pas vers le partenaire. - regard centré sur le ballon - pas de circulation de balle car passes imprécises et réceptions du ballon mal gérées Remédiation - corriger l organisation corporelle, s orienter et regarder vers l avant. Pour cela on peut interdire le dribble. - Passer vers l avant - Automatiser la passe pour permettre une manipulation plus précise - Écarter le jeu en travaillant sur la circulation étagée ou sur la traversée du terrain en un minimum de passe. - orienter le jeu et l écarter - changer le centre d intérêt actuel : passer du ballon à la cible - Travail de la passe pour automatiser le geste

12 Niveau Débrouillé porteur de balle non porteur de balle Jeu collectif Comportement Initial - Regard décentré du ballon et orienté vers la cible. - Les passes courtes sont plus précises. - Le joueur dribbleur devient le joueur passeur. - En attaque : le partenaire appelle le ballon sans se soucier de l adversaire et se trouve donc souvent en position défavorable pour recevoir. - Se tient écarté de celui qui a la balle Le collectif est décentré du ballon et un jeu dit en comète s organise (jeu un peu plus étalé). - En défense : harcèle le porteur sans se soucier des adversaires. Obstacles - Peu de tirs à la cible bien que le jeu s oriente vers celle ci - Cible n'est pas atteinte car mauvaise utilisation et mauvaise perception du partenaire - fautes de marcher et de contact Ne se rend pas disponible au porteur de balle. - En attaque et en défense : n intègre pas l adversaire proche ou éloigné. - Pas de notion de marquage ou de démarquage. - Pas de progression vers la cible (car beaucoup de perte) - Pas d automatisme au niveau du marquage et du démarquage. - N écarte pas le jeu vers les cibles. Pas de perception du partenaire proche Remédiations - Jouer en surnombre offensif pour mettre en avant la nécessité du partenaire. - Intégrer le partenaire proche. - Pas de dribble, uniquement des passes, car si passes, pas de - Se rendre disponible au porteur de balle. Travail du déplacement sans le ballon - Travail de la notion de marquage et de démarquage. (accélération, changement de rythme et de direction) - Travailler la progression du ballon vers la cible et non la progression du joueur. - Travail des différents types de langage dans un sport collectif

13 contact. Passer à un partenaire mieux placé que moi.

14 Niveau Initié Porteur de balle non porteur de balle Jeu collectif Comportement initial - Manipulation de balle dans l espace latéral et avant. - Regarde devant et sur les cotés. - Fait circuler le ballon - Intègre le partenaire proche - Progresse jusqu'à la cible. - Vitesse de jeu moyenne. - Acteur permanent en attaque et en défense. - Début du jeu sans ballon - se sert de l espace dans la longueur - Reçois le ballon en déplacement mais s arrête pour tirer, passer ou dribbler. -S écarte du porteur et se place prés de la cible. - Jeu orienté cible à cible. - Différenciation des rôles, parvient à enchaîner les différents rôles. - Circulation de balle encore hésitante et saccadée et à vitesse moyenne. Obstacles - Les tirs sont imprécis - N intègre pas le partenaire éloigné qui se trouve en position favorable - Ne crée pas d espace favorable à sa progression (espaces libres) - N agrandit pas le terrain dans sa largeur (jeu de cible à cible) - Ne protège pas sa cible. - Ne crée pas d espace libres. - Le jeu cible à cible ne permet pas d utiliser les espaces libres. - Ne sait pas créer d espace libre, ne reconnaît pas les intentions du partenaire Remédiations - Travail de la perception et de la prise d information de l espace et du jeu dans l espace lointain, pour organiser une action avant ou après la passe. - Utiliser et créer des espaces libres. - Travail défensif sur le placement par rapport à l adversaire et à la cible. - Jouer sur la largeur, étaler le jeu sur tout le terrain - Approche du passe et va - Travail du tir. - Augmenter la vitesse de jeu

15 Niveau Expert porteur de balle non porteur de balle jeu collectif Conditions initiales - Intégration du partenaire proche et lointain - Perception de l espace proche et lointain, regarde devant et sur les cotés. - manipulation de balle dans l espace latéral, avant et arrière. - Utilise et crée des espaces libres. - Protège sa cible, intercepte parfois. - constamment en mouvement pour récupérer le ballon ou protéger sa cible - Circulation et progression rapide vers la cible. - Le jeu collectif s organise sur un espace élargit autour des cibles. Obstacles Remèdiations - N anticipe pas ses actions. - Ne parvient pas à se focaliser sur deux principes d action différents. - Prend encore trop de temps à traiter une information et élaborer une réponse motrice. - Travail de l automatisation pour libérer le canal informationnel et prévoir plus de temps pour traiter les informations non intériorisées - sait recevoir et enchaîner en mouvement. - En attaque : ne crée une intention dans le jeu avec le porteur - pas de collaboration d intention avec un partenaire - La défense collective n est pas organisée. - Travail du passe et va. - élaboration d un jeu stratégique collectif (stratégie simple) - En défense : se répartir les rôles, être autonome.

16 Principes à faire émerger : NIVEAU DEBUTANT Progresser vers la cible : le jeu en appui Principes à faire émerger Être toujours disponible au porteur de balle. Construire la cible, les partenaires, les adversaires. Privilégier toutes les transmissions dans le sens du déplacement du porteur. Réduire le nombre de passes pour atteindre la zone de marque. Habiletés Concernées Passe - Pivot - Arrêt Dribble de progression Départ en dribble Conserver le ballon Si la situation est défavorable, je vais dans un espace libre. Protéger son ballon. Analyser le danger. Si la défense est groupée, je contourne. Les Démarquages Dribble de position Marquer Être le plus près possible de la cible. Connaître les zones préférentielles de tir. Tirer en position favorable : Être seul. Choisir entre le double pas et le tir a mis distance. Être dangereux avec le ballon (position de triple menace). Double pas main droite Tir en appuis Récupérer le ballon Gêner le porteur de balle pour induire une transgression des règles ou une passe longue Aller au rebond offensif intention et action Aller au rebond défensif intention et action Garder son joueur même s'il est non porteur Le non contact placement sur porteur et non porteur (interception) Le placement par rapport au point de chute du ballon.

17 NIVEAU DEBROUILLE Progresser vers la cible : appui et soutien Conserver le ballon à plusieurs Principes à faire émerger Si la situation est défavorable, je garde ou donne ou vais dans un espace libre. Si personne ne s'interpose, je vais. Créer des espaces libres. Jouer en soutien Recevoir en mouvement, faire des appels de balle. Si défense en ligne, pénétrer. Si défense groupé contourner. Habiletés Concernées Enchaînement de courses et de passes de différent types. Démarquages Appel de balle Couper vers le panier Écrans Directs Écrans Indirects Marquer : gestion du 1 contre 1 Analyse des choix opportuns de départ en 1 contre 1. Être devant son adversaire. Déborder en dribble. Permettre la substitution du tireur en offrant une possibilité de passe. Différencier côté fort et côté faible. Tir en extension Tir en course un appui ou avec différents appuis. Récupérer le ballon : la défense individuelle Intégrer et utiliser les 5 secondes pour récupérer : prise à 2 Rebond offensif et réorganisation ou tir Lier rebond défensif et relance de contre-attaque. Être dans la ligne de passe : prise d'information et décision. Écran de retard Rebond

18 NIVEAU INITIE Progresser vers la cible en contreattaque Principes à faire émerger Changer de statut rapidement Privilégier une transmission rapide du ballon Donner le ballon dans la course ou l'action du receveur Retard des joueurs intérieurs et placement des joueurs extérieurs (ailiers) dans les couloirs latéraux. Habiletés Concernées Passe de contreattaque Décentration du regard du réceptionneur Conserver le ballon sur attaque posée Prendre des informations dans l'espace proche et lointain. Faire une action après avoir donné son ballon. Fixer pour donner, faire tourner, jouer avec un poste. Jouer à l'opposer du ballon. NIVEAU EXPERT Conserver le ballon Principes à faire émerger Position préférentielle des joueurs intérieurs Utiliser le poste haut comme relais Le jeu des ailiers dans le jeu direct et indirect, côté fort et côté faible. Rééquilibrer pour les joueurs extérieurs Habiletés Concernées Par poste : Techniques spécifiques de démarquages Tir en extension Marquer Combiner Force Vitesse Adresse en mouvement Marquer vite sans attendre le repli défensif Déstabiliser l'adversaire, feinter, varier les rythmes Attirer le défenseur pour libérer le porteur (Pénétration) Tirer avec opposition Tir en suspension

19

Contenus d entraînement

Contenus d entraînement Contenus d entraînement Une réflexion a été menée par la Commission Technique depuis août 2010 sur la formation du jeune joueur dans le Morbihan, et les règles aménagées à mettre en place afin de faire

Plus en détail

Fondamentaux offensifs sans ballon. Appuis sur l'avant du pied, jambe fléchie

Fondamentaux offensifs sans ballon. Appuis sur l'avant du pied, jambe fléchie OFSPO 21.06.2012, mch BASKETBALL Dans la colonne de gauche sont indiqués les thèmes et dans la colonne de droite sont indiqués les éléments clé Fondamentaux offensifs sans ballon Changements de direction,

Plus en détail

Attaquer un pressing tout terrain G LELARGE, CTF OISE BASKETBALL

Attaquer un pressing tout terrain G LELARGE, CTF OISE BASKETBALL Attaquer un pressing tout terrain Préambule Avant de parler d organisation offensive, il est essentiel d analyser le système défensif proposé. Cette démarche doit permettre de : - Connaître les objectifs

Plus en détail

LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012

LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012 LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012 INTRODUCTION PHILOSOPHIE DE JEU; S INSPIRER DES MEILLEURS, DONNER PLUS DE PLAISIR AU JEUNES (LE JEU AVANT L ENJEU) L

Plus en détail

FORMATION DES ENTRAINEURS

FORMATION DES ENTRAINEURS FORMATION DES ENTRAINEURS Animateur Moniteur Sportif Initiateur Option Adultes - Module B1 Technique individuelle Table des matières Introduction La passe Le dribble Les changements de direction Les arrêts

Plus en détail

Le passeur B fait une passe à terre au tireur A, qui court, et enchaîne réception + tir.

Le passeur B fait une passe à terre au tireur A, qui court, et enchaîne réception + tir. Exercice 1 : Perfectionner la visée en présence d'opposition Consignes : 2 colonnes de joueurs dont une avec ballon. A part en dribble, trois dribbles maximum ; Le défenseur B démarre sur le premier dribble

Plus en détail

«Le pick and roll» Réponses offensives en fonction des choix défensifs Par Grégory HALIN

«Le pick and roll» Réponses offensives en fonction des choix défensifs Par Grégory HALIN «Le pick and roll» Réponses offensives en fonction des choix défensifs Par Grégory HALIN Ce document a pour objectif de préciser les réponses offensives concernant les situations d écran sur porteur de

Plus en détail

PASSING GAME By WISSEL Hal

PASSING GAME By WISSEL Hal PASSING GAME By WISSEL Hal Hal WISSEL Coach NCAA championnat universitaire Américain Fondateur de l association Basketballworld INTRODUCTION Le passing game ou motion offense est l une des attaques les

Plus en détail

IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU NE PAS PERDRE LE BALLON

IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU NE PAS PERDRE LE BALLON BENJAMINS IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU N TACHE SITUATION N 1 Objectif Avancer pour conserver-progresser ou pour déséquilibrer But Marquer Règles Interdit de défendre dans la zone défensive tant que le ballon

Plus en détail

LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS

LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS 7 LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS Aleksandar Avakumović Conseils méthodologiques 1 e séance : apprentissage de la technique de dribble 2 e séance : technique de passe et tactiques

Plus en détail

Perfectionnement du tir en course

Perfectionnement du tir en course Par asketoach http://www.ba asketcoach.com spects techniques spécifiques Une fois que les approches de la cible, de face, en dribble à 45 ou en ligne de fond, se concrétisant par un tir en course globalement

Plus en détail

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 INTRODUCTION Savoir tirer au Basket-Ball se traduit par la notion d adresse et la mise en place

Plus en détail

Qu est-ce que la tactique?

Qu est-ce que la tactique? Qu est-ce que la tactique? «L entraîneur est un éternel chercheur.» Aimé Jacquet, Sélectionneur de l équipe de France Championne du Monde en 1998 La tactique en soccer est définie comme la collaboration

Plus en détail

Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs

Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs Principe de base : L objectif est de faire comprendre aux jeunes la nécessité de garder un rythme durant toute l attaque. Dès que l on prend possession du ballon

Plus en détail

PROGRAMMES Proposition HANDBALL

PROGRAMMES Proposition HANDBALL PROGRAMMES Proposition HANDBALL B. Cremonesi P. Jeannin Merci à Max Esposito et Maurice Portes d avoir aimablement et largement participé à la réalisation de cette proposition Des compétences identiques

Plus en détail

: CENTRE DE FORMATION ESBVA LM 2009/2010

: CENTRE DE FORMATION ESBVA LM 2009/2010 : CENTRE DE FORMATION ESBVA LM 2009/2010 EVOLUTIONS SUR LE THEME DE L UTILISATION DES ECRANS NON PORTEUR EN CASCADE POUR JOUEUSES EXTERIEURES (thème réalisé après 10 j de reprise en Août 2009) PROFIL DE

Plus en détail

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 FORMATION DES CADRES NORD / PAS DE CALAIS Frydryszak Fabien juillet 2002 Ecrans non porteurs Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier JLM : Notre intervention va

Plus en détail

FORMATION DES ENTRAINEURS

FORMATION DES ENTRAINEURS FORMATION DES ENTRAINEURS Animateur Moniteur Sportif Initiateur Option Adultes - Module B2 Organisation du jeu offensif Table des matières Introduction Les bases offensives Les principes généraux Le rebond

Plus en détail

PLAISIR. Football. Compétence attendue (Niveau 2) :

PLAISIR. Football. Compétence attendue (Niveau 2) : Observables «ce que font les élèves» : d où l on part En tant que PB : - en conduite, le ballon est assez proche du pied. Le joueur est fléchi sur ses appuis. - soit il garde souvent le ballon, temporise

Plus en détail

Football. Compétence attendue (Niveau 2) :

Football. Compétence attendue (Niveau 2) : avec et sans ballon. Observables Obstacles «majeurs» Indicateurs de fin d étape «ce que font les élèves» : d où l on part En tant que PB : - en conduite, le ballon est assez proche du pied. Le joueur est

Plus en détail

Défenseur : ralentit la progression de la balle en gênant son adversaire direct (se place entre son adversaire direct et la cible), gêne le tir.

Défenseur : ralentit la progression de la balle en gênant son adversaire direct (se place entre son adversaire direct et la cible), gêne le tir. Compétences propres 4 - CP4 BASKET- BALL Niveau 4 : Pour gagner le match, mettre en œuvre une organisation offensive capable de faire évoluer le rapport de force en sa faveur par une occupation permanente

Plus en détail

APPRENTISSAGE ET GESTION DU DUEL P. Vincent, Basket-ball n 637

APPRENTISSAGE ET GESTION DU DUEL P. Vincent, Basket-ball n 637 APPRENTISSAGE ET GESTION DU DUEL P. Vincent, Basket-ball n 637 I. INTRODUCTION Toute stratégie offensive, à pour but de mettre un joueur en situation de tir favorable, en vue de créer la meilleure réussite

Plus en détail

ANIMATION DEFENSIVE. ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE. Centre de Formation ANGERS SCO

ANIMATION DEFENSIVE. ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE. Centre de Formation ANGERS SCO ANIMATION DEFENSIVE ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE TECHNIQUES DEFENSIVES INDIVIDUELLES PROTEGER notre BUT RECUPERER le BALLON DEFENDRE en AVANCANT ANIMATION DEFENSIVE Principes Défensifs BLOC

Plus en détail

Comment me placer et me déplacer?

Comment me placer et me déplacer? Comment me placer et me déplacer? 1) le placement L arbitrage est assuré par 2 arbitres, un arbitre de tête et un arbitre de queue qui doivent «encadrer» les 10 joueurs dans leur champ visuel. L arbitre

Plus en détail

Cours de base J+S Handball. Les fondamentaux d attaque

Cours de base J+S Handball. Les fondamentaux d attaque Cours de base J+S Handball Les fondamentaux d attaque Janvier 2014 Michaël Delric Introduction 2 3 Définition Pédagogie: Lier avec la fin MtB et repli. Déf des thèmes d attaque des séances à préparer?

Plus en détail

FORMATION DES ENTRAINEURS

FORMATION DES ENTRAINEURS FORMATION DES ENTRAINEURS Animateur Moniteur Sportif Initiateur Option Adultes - Module B3 Organisation du jeu défensif Table des matières Introduction Procédés pédagogiques La transition défensive Le

Plus en détail

Animation Tchoukball Wittenheim anim 68 (01/10/2015)

Animation Tchoukball Wittenheim anim 68 (01/10/2015) Animation Tchoukball Wittenheim anim 68 (01/10/2015) 1. Présentation de l activité et des intérêts pédagogiques Intérêts pédagogiques Une entrée dans l activité favorisée par : - l aspect ludique : les

Plus en détail

DEPARTEMENT - FORMATION DE CADRES

DEPARTEMENT - FORMATION DE CADRES DEPARTEMENT - FORMATION DE CADRES STAGE ENTRAINEURS JEUNES du 22 au 27 février 2010 à SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE RESPONSABLE TECHNIQUE Mickaël BORREL ENCADREMENT Encadrement technique : Patrice LORENZI

Plus en détail

Référentiel Jeunes Joueurs Moins de 16 ans Sommaire

Référentiel Jeunes Joueurs Moins de 16 ans Sommaire Ligue Provence-Alpes de HandBall Référenti el Jeunes Joueurs Moins de 16 Référentiel Jeunes Joueurs Moins de 16 ans Sommaire Dossier n 1 : La Défense Page 3 Fiche synthèse La défense de Zone Séance type

Plus en détail

EXEMPLES DE SYSTEMES DE JEU EN FUTSAL

EXEMPLES DE SYSTEMES DE JEU EN FUTSAL EXEMPLES DE SYSTEMES DE JEU EN FUTSAL - LE SYSTÈME DE BASE OU ++. Gardien de but.arrière gauche. Joueur centrale.joueur de pointe. Arrière droit - PRINCIPES GÉNÉRAUX EN DÉFENSE Placement défensif (++)

Plus en détail

SOIREE TECHNIQUE A VILLENEUVE SUR YONNE AVEC PATRICK CHICANE LA PASSE ET SON UTILISATION DANS LE JEU

SOIREE TECHNIQUE A VILLENEUVE SUR YONNE AVEC PATRICK CHICANE LA PASSE ET SON UTILISATION DANS LE JEU SOIREE TECHNIQUE A VILLENEUVE SUR YONNE AVEC PATRICK CHICANE LA PASSE ET SON UTILISATION DANS LE JEU Avec la participation des cadettes et des minimes des clubs de Villeneuve sur Yonne et de Monéteau.

Plus en détail

Défense homme à homme Demi-terrain

Défense homme à homme Demi-terrain Défense homme à homme Demi-terrain Sébastien LEGROS, CTF 89 Défense Porteur de balle Les déplacements défensifs et attitudes La posture défensive : Jambes écartées et fléchies, talons relevés et attitudes

Plus en détail

Quad Game. Occupation des espaces

Quad Game. Occupation des espaces 1) Occupation des espaces Quad est un concept de jeu de transition de type Passing Game en 4-1, c'est-à-dire joué avec quatre joueurs extérieurs et un joueur intérieur. On peut exploiter cette forme de

Plus en détail

Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT

Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT 26 Mars 2008 SOIREE TECHNIQUE 12 ANS Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT Avec la participation des 12 ans de l O.A.J.L.P I. Améliorer la progression de la balle vers la cible adverse

Plus en détail

PRINCIPES DE JEU OFFENSIF

PRINCIPES DE JEU OFFENSIF PRINCIPES DE JEU OFFENSIF PRINCIPES FONDAMENTAUX DU JEU Offensif - Equipe L équipe avec ballon Occuper, créer l espace - Circulation du ballon + occupation en largeur et profondeur Prendre un temps d avance

Plus en détail

1- LES FONDAMENTAUX DU JEU PAR LES COTES.

1- LES FONDAMENTAUX DU JEU PAR LES COTES. JEU PAR LES COTES Utilisation de la largeur. Fondamentaux tactiques >> Fondamentaux Offensifs >> Jeu par les côtés L e jeu actuel voit des équipes s affronter avec une grande densité de joueurs dans l

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL Thème : N Séance : VIT-001 SPECIFIQUE Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer

Plus en détail

Les Principes Défensifs

Les Principes Défensifs Les Principes Défensifs On entend souvent que la défense n est qu une question d envie. N avez vous jamais entendu : «la défense, c est 80% d envie, c est dans la tête»? Je ne suis pas vraiment d accord

Plus en détail

ENTRAÎNER DES JOUEURS DE 15 À 18 ANS

ENTRAÎNER DES JOUEURS DE 15 À 18 ANS 8 ENTRAÎNER DES JOUEURS DE À 8 ANS Jose María Buceta László Killik 8.. TENIR COMPTE DES BESOINS INDIVIDUELS 8.. AMÉLIORER LES FONDAMENTAUX INDIVIDUELS Se déplacer sans balle Le rebond offensif Les mouvements

Plus en détail

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING LES JONGLAGES Jambe TE (Pied de frappe) Pointe tendue présenter le coup du pied comme surface de contact Cheville ferme pied bloqué Frapper le ballon en

Plus en détail

OUTIL ÉCOLE MATERNELLE

OUTIL ÉCOLE MATERNELLE Jeux collectifs OUTIL ÉCOLE MATERNELLE Compétences à travailler en PS/MS Passer la balle en la faisant rouler puis en la lançant en l air... Lancer la balle de différentes façons en direction d une cible...

Plus en détail

Assiettes. Cônes A 1. Constri-foot. Ballons

Assiettes. Cônes A 1. Constri-foot. Ballons N : 043E Technique Coordination/dissociation Vivacité gestuelle entre la déviation et l appel Améliorer la précision technique B 5 4 A 3 A 4 5 B ballon pour 4 joueurs 6 à 8 joueurs par atelier (A) et (B)

Plus en détail

Travail analytique/dynamique de la mécanique de tir. Situations pédagogiques pour développer le tir

Travail analytique/dynamique de la mécanique de tir. Situations pédagogiques pour développer le tir Analyse de la mécanique de tir Travail analytique/dynamique de la mécanique de tir Situations pédagogiques pour développer le tir Le tir dans les phases de jeu Pourquoi ce livret? Le basket est un sport

Plus en détail

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL LE TCHOUK BALL L esprit : Un jeu collectif qui, de par ses règles, implique le respect de tout joueur, adverse ou coéquipier, quelque soit ses capacités physiques et/ou son sexe. Une équipe ne peut gagner

Plus en détail

LE JEU DANS L INTERVALLE

LE JEU DANS L INTERVALLE LE JEU DANS L INTERVALLE DEFINITIONS : - Intervalle : espace libre entre 2 défenseurs. En fonction de la position de l attaquant face à la défense on distingue un intervalle interne et un intervalle externe.

Plus en détail

Perfectionnement du tir en course

Perfectionnement du tir en course Perfectionnement du tir en course Exercice 1 : Perfectionnement des différents lâchers de balle Consignes : 1 ballon par joueur, 3 plots. w Les joueurs sont placés en colonne derrière la ligne de fond.

Plus en détail

sur glace Comportement de jeu G. Boucher

sur glace Comportement de jeu G. Boucher Hockey sur glace Comportement de jeu G. Boucher ROLE DE CHACUN DES JOUEURS CENTRE Zone offensive : - Il prépare les jeux - Fournit les passes aux ailiers - Obstrue la vue du gardien - Fait dévier les lancers

Plus en détail

Varier les modes de défense pour apprendre à attaquer

Varier les modes de défense pour apprendre à attaquer Varier les modes de défense pour apprendre à attaquer Pascale Jeannin, enseignante en STAPS Paris XIII et entraîneure au club d Ivry sur Seine, varie les dispositifs et systèmes défensifs, joue sur la

Plus en détail

Le démarquage dans le jeu extérieur

Le démarquage dans le jeu extérieur Le démarquage dans le jeu extérieur J. FOURNIER Entraîneur national Coach équipe de France féminine U19 Colloque Oise 2011, G.LELARGE CTF OISE Introduction Le démarquage dans le jeu extérieur intéresse

Plus en détail

Document réalisé par l équipe technique départementale 91

Document réalisé par l équipe technique départementale 91 Attaquer : c est utiliser au mieux son crédit d action selon les paramètres adversaires/but Défendre : c est «repousser», faire reculer l attaquant en réduisant son crédit d action et ou en le piégeant

Plus en détail

LA DEFENSE INDIVIDUELLE (homme à homme)

LA DEFENSE INDIVIDUELLE (homme à homme) LA DEFENSE INDIVIDUELLE (homme à homme) Prendre en compte les règles d'action suivantes : - chaque joueur défend en ayant la responsabilité permanente d'un adversaire - chaque joueur défend en se replaçant

Plus en détail

STAGE EQUIPE de FRANCE JUNIORS 87 COMPIEGNE (6 au 9 Juillet 05)

STAGE EQUIPE de FRANCE JUNIORS 87 COMPIEGNE (6 au 9 Juillet 05) STAGE EQUIPE de FRANCE JUNIORS 87 COMPIEGNE (6 au 9 Juillet 05) C est dans le cadre de leur préparation au championnat d Europe de la catégorie (16 au 24 juillet à Belgrade), que les Juniors garçons sont

Plus en détail

F27. Comportements observables. Matériel. Dispositif matériel. But du jeu pour chaque équipe : Règles:

F27. Comportements observables. Matériel. Dispositif matériel. But du jeu pour chaque équipe : Règles: Type Balle au capitaine de jeu Jeu de démarquage Progression vers un but F27 Matériel Dispositif matériel! 4 ballons au moins (petit type Handball)! Dossards ou foulards (4 couleurs)! De quoi matérialiser

Plus en détail

ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE

ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE P. Duc Plusieurs écoles de la circonscription se sont dotées du matériel permettant la pratique du tchouk ball. Ce dossier devrait vous aider à réaliser des

Plus en détail

Programme de formation en basketball

Programme de formation en basketball Formation individuelle Condition physique Souplesse Eercices gymniques Stretching Endurance De base Spécifique Vitesse De réaction D'action Faculté d'accélération Force Gainage musculaire Renforcement

Plus en détail

Apprendre à s entraîner

Apprendre à s entraîner Apprendre à s entraîner Garçons 9-12 ans, Filles 8-11 ans Niveaux scolaires correspondant au stade S amuser grâce au sport du modèle DALT : garçons années 4-7, filles années 3-6 À noter : Étant la seule

Plus en détail

MODES DE JEU ET CONTENUS

MODES DE JEU ET CONTENUS MODES DE JEU ET CONTENUS Moins de 9 Ans Moins de 11-12 Ans Moins de 13-14 Ans Ligue Provence-Alpes de HandBall 111 rue Jean Mermoz 13008 Marseille MODES DE JEU ET CONTENUS DES MOINS DE 9 ANS AUX MOINS

Plus en détail

TRAVAIL DE TIR. Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés

TRAVAIL DE TIR. Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés TRAVAIL DE TIR 1h30 + 1h Priorités : Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés «La plateforme de tir» Nous recherchons

Plus en détail

«Améliorer la puissance de votre avantage numérique»

«Améliorer la puissance de votre avantage numérique» Partie 1 de 3 d une série d articles sur le jeu 6 sur 5 Depuis quelques années, je tente d améliorer mon explication de la situation d avantage en water-polo, tout particulièrement en raison des récentes

Plus en détail

Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement.

Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement. 1 Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement. CPS 2 Relire le préambule Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus

Plus en détail

HANDBALL. www.contrepied.net 1. Pascale JEANNIN ; Bruno CREMONESI janvier 2009

HANDBALL. www.contrepied.net 1. Pascale JEANNIN ; Bruno CREMONESI janvier 2009 www.contrepied.net 1 HANDBALL Pascale JEANNIN ; Bruno CREMONESI janvier 2009 Les sports collectifs sont souvent abordés par le biais des interdictions que les règles représentent. Elles ont en effet tendance

Plus en détail

Le Gardien de but 1- 3. Rebond en force et rattrapé en douceur. 2. Rebond avec saut. 4. Rebond à deux mains entre les jambes, pivot et rattrapé.

Le Gardien de but 1- 3. Rebond en force et rattrapé en douceur. 2. Rebond avec saut. 4. Rebond à deux mains entre les jambes, pivot et rattrapé. a Le Gardien de but 1- Techniques fondamentales pour bloquer les tirs (la prise de balle) Échauffement Exercices de maniement du ballon : 1. Rebond en demi-cercle. 2. Rebond avec saut. 3. Rebond en force

Plus en détail

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001 Thème : N Séance : VIT-001 Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer dans les

Plus en détail

Thème de séance : Mise en place de la défense 0.6 de zone

Thème de séance : Mise en place de la défense 0.6 de zone Public(s) ciblé(s) -8 Sen Thème DEFENSE Thème de séance : Mise en place de la défense 0.6 de zone Soirée technique du 23/0/2006 Club Saint Etienne Support 8 masculin Formateur : Hervé SAGOT Situation d

Plus en détail

LES CONTENUS ET LES OPTIONS MOINS DE 14 ANS MOINS DE 16 ANS

LES CONTENUS ET LES OPTIONS MOINS DE 14 ANS MOINS DE 16 ANS LES CONTENUS ET LES OPTIONS DU JOUEUR DE HANDBALL MOINS DE 12 ANS MOINS DE 14 ANS MOINS DE 16 ANS Les contenus Quels sont les contenus dans le cadre la formation du joueur? o EN ATTAQUE Mo oins de 12 a

Plus en détail

Réorganisation défensive lors des phases de fixation

Réorganisation défensive lors des phases de fixation éorganisation défensive lors des phases de fixation La réorganisation défensive lors d une phase de fixation comprend une défense en trois rideaux afin de maîtriser l espace large et l espace profond.

Plus en détail

ACADEMIE DE MARTINIQUE STAGE DE BADMINTON. 29 et 30 Mars 2007

ACADEMIE DE MARTINIQUE STAGE DE BADMINTON. 29 et 30 Mars 2007 ACADEMIE DE MARTINIQUE STAGE DE BADMINTON 29 et 30 Mars 2007 A. LE REGLEMENT Hauteur du filet : 1m50 Limites du terrain Tirage au sort : on jette le volant en l air, la direction du bouchon indique le

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Du coup de pied Au jeu au pied

Du coup de pied Au jeu au pied Du coup de pied Au jeu au pied 1 ère Assises du Rugby Catalan Millas - 8 JUIN 2013 Introduction EVOLUTION: Les coupes du Monde de 1999 à 2011. Arrivées de nouvelles techniques de frappe POUQUOI? Adaptation

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE PRESENTATION DE L ACTIVITE L ultimate oppose 2 équipes de 5 joueurs. Le terrain est l équivalent d un terrain de hand. Le périmètre du terrain est composé par les lignes de touche qui représentent les

Plus en détail

Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC. Direction Technique Nationale

Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC. Direction Technique Nationale Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC Direction Technique Nationale Présentation de l intervention Présenter nos priorités de travail pour la formation des 11-14 ans. Echanger

Plus en détail

* Si la défense adverse est en 3-3 ou en homme à homme (cas rare), ou bien s il est pris en individuel :

* Si la défense adverse est en 3-3 ou en homme à homme (cas rare), ou bien s il est pris en individuel : QUI EST-IL? Le demi-centre est avant tout l organisateur du jeu. C est lui qui dit à chacun où se positionner. Il est également un buteur essentiel de l équipe : il doit pouvoir marquer depuis l axe central!

Plus en détail

Former des sportifs citoyens

Former des sportifs citoyens Loire-Atlantique Former des sportifs citoyens - S e p t e m b r e 2 0 0 7 - Sommaire Introduction 1 ère partie : Document «S engager lucidement dans l action, mesurer et apprécier les effets de l activité».

Plus en détail

FOOTBALL Cycle 3. Module d apprentissage. Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne

FOOTBALL Cycle 3. Module d apprentissage. Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne FOOTBALL Cycle 3 Module d apprentissage Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne DANS LES PROGRAMMES Les activités physiques, sportives et artistiques font vivre aux élèves des expériences corporelles particulières

Plus en détail

NOS PRINCIPES DEFENSIFS

NOS PRINCIPES DEFENSIFS NOS PRINCIPES DEFENSIFS Pression sur le Porteur de balle Défendre sur le ou les Non porteur(s) de ballon Défendre en bloc La ligne défensive Pression sur le Porteur de balle Dès la perte de balle, le joueur

Plus en détail

Séquence d apprentissage «Les 2 cibles» niveau débutants Sport collectif Cycle 2.

Séquence d apprentissage «Les 2 cibles» niveau débutants Sport collectif Cycle 2. Séquence d apprentissage «Les 2 cibles» niveau débutants Sport collectif Cycle 2. Situation de référence Le jeu des 2 cibles S1 Atteindre la cible Le jeu du 21. Le tir aux lapins. S2 Protéger la cible

Plus en détail

Stage du groupe de pilotage Tennis Les Pennes Mirabeau décembre 2012. Stage Tennis. Collège : de la continuité à la rupture

Stage du groupe de pilotage Tennis Les Pennes Mirabeau décembre 2012. Stage Tennis. Collège : de la continuité à la rupture Stage Tennis Collège : de la continuité à la rupture 1er jour : matin Thème : les situations d'échauffement (N1 et N2) avec les balles : -1 balle pour 2. Trottiner et se faire des passes libres.. Idem,

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL

LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Dans les pages qui suivent vous trouverez 10 plans de séance destinés à planifier vos interventions en flag-football. Ces séances s adressent

Plus en détail

Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans

Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans Rosporden le 04/11/2013 Thierry Goulard Conception de la formation Les jeunes joueurs ne sont pas des adultes en miniature, il s agit donc

Plus en détail

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 FORMATION DES CADRES NORD / PAS DE CALAIS Frydryszak Fabien juillet 2002 Ecrans non porteurs Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier JLM : Notre intervention va

Plus en détail

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date :

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date : Cycle : 2 Niveau : CP/CE1 Champs disciplinaire : E.P.S Titre de la séquence : La course de vitesse : évaluation diagnostique Compétence(s) disciplinaire(s) pour la séquence : Réaliser une action que l

Plus en détail

LA PREFORMATION. Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs. Fédération de Soccer du Québec

LA PREFORMATION. Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs. Fédération de Soccer du Québec LA PREFORMATION Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs Fédération de Soccer du Québec Denis SCHAEFFER Janvier 2010 1995 : ouverture du nouveau centre de formation du FC Metz une volonté: augmenter

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL N : 002E OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL Taureau : Conservation du ballon en supériorité numérique avec attaquants mobiles N : 003E Conduite du ballon Dans une surface à 6 cotés de 7 m chacun, mettre

Plus en détail

Bienvenue au cours de la journée de formation qui vous permettra d enrichir vos connaissances quant aux procédures d entrainements des jeunes joueurs

Bienvenue au cours de la journée de formation qui vous permettra d enrichir vos connaissances quant aux procédures d entrainements des jeunes joueurs Bienvenue au cours de la journée de formation qui vous permettra d enrichir vos connaissances quant aux procédures d entrainements des jeunes joueurs de Basket-ball sous le thème : Introduction Nul ne

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

100 idées pour exercices

100 idées pour exercices 100 idées pour exercices Michel Weber Expert J+S Légende : Passe Tir. Balle Déplacement joueur 1. Conduite de balle individuelle. Trajectoire libre, mais dans une zone prédéfinie (p.ex. demi-terrain),

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

1- Principes Généraux de «Conduire ou Passer».

1- Principes Généraux de «Conduire ou Passer». Par Stéphane Meyer Fondamentaux Tactiques >> Conduire ou passer. L a base de tous les sports collectifs est d identifier et de maîtriser cette situation qui se retrouve continuellement dans un match. L

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL OBJECTIF SCHEM CONSIGNES MTERIEL Thème : N Séance : TC-001 THLETIQUE SPECIFIQUE VEC SUPPORT TECHNIQUE : Circuit techinque Enchaînement, passes et contrôles : - Technique au poste en circuit passe et va

Plus en détail

APPROCHE TRANSVERSALE DES SPORTS COLLECTIFS AU CYCLE 3 SOMMAIRE. 1. Définition page 2. 2. Les enjeux de l activité page 2

APPROCHE TRANSVERSALE DES SPORTS COLLECTIFS AU CYCLE 3 SOMMAIRE. 1. Définition page 2. 2. Les enjeux de l activité page 2 APPROCHE TRANSVERSALE DES SPORTS COLLECTIFS AU CYCLE 3 SOMMAIRE 1. Définition page 2 2. Les enjeux de l activité page 2 3. Les principes d action page 2 4. Les exigences de l activité page 3 5. Les niveaux

Plus en détail

Amélioration des qualités de vitesse

Amélioration des qualités de vitesse Amélioration des qualités de vitesse Exercice 1 : Vitesse de déplacement et coordination Consignes : 2 colonnes de joueurs, 1 ballon par colonne, 4 plots. w Les joueurs vont faire une course relais ; chaque

Plus en détail

L épreuve d immunité

L épreuve d immunité La Motricité L épreuve d immunité L enfant effectue un parcours qui lui permet de se déplacer sans ballon. L utilisation des ballons peut se faire à l arrêt et correspond à de la manipulation de ballon.

Plus en détail

DEPARTEMENT - FORMATION DE CADRES

DEPARTEMENT - FORMATION DE CADRES DEPARTEMENT - FORMATION DE CADRES STAGE ENTRAINEURS JEUNES & JUNIORS du 11 au 14 février 2002 à SAINT JEAN DE MONTS RESPONSABLE TECHNIQUE Fabien TEIER ENCADREMENT Antoine MICHON Mickaël BORREL INTERVENANTS

Plus en détail

Pratique Moustique #4

Pratique Moustique #4 Pratique Moustique #4 Objectifs : 1. Technique de course au 1 er but 2. Mécanique du lanceur 3. Transfert de poids au bâton 4. Zone de prise, rectangle du frappeur et comment se protéger d un mauvais lancer

Plus en détail

EPS ADAPTEE. Cycle terminal : N1 et N2 APSA : Tennis de table

EPS ADAPTEE. Cycle terminal : N1 et N2 APSA : Tennis de table EPS ADAPTEE Cycle terminal : N1 et N2 APSA : Tennis de table Modalité de pratique : 1 CYCLE de 7 séances de 2h00. Les élèves inaptes sont intégrés au groupe classe ou groupe adapté Situation support caractéristique

Plus en détail

- Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit

- Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit Leçon n 1 : HOCKEY en 6 ème Objectifs de séance - Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit Situation n 1 Passes - Blocages par 2 Les

Plus en détail

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs :

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : 1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : Les sports collectifs : exemple de situations problèmes «Sport co en milieu scolaire, 1984,Amicale des enseignants d EPS» Du fait de l interaction

Plus en détail

FORMATION DUJOUEURPIVOT ENATTAQUE OU COMMENT PRÉPARER LE REMPLACEMENT DE BERTRAND GILLE?

FORMATION DUJOUEURPIVOT ENATTAQUE OU COMMENT PRÉPARER LE REMPLACEMENT DE BERTRAND GILLE? LA FORMATION DUJOUEURPIVOT ENATTAQUE OU COMMENT PRÉPARER LE REMPLACEMENT DE BERTRAND GILLE? Par les cadres du stage national masculin D el observationdesformesdejeuchezlesjeunes,onpeutnoter, entermedeformationdupivotque:

Plus en détail

Comment formuler des intentions pédagogiques

Comment formuler des intentions pédagogiques Comment formuler des intentions pédagogiques 1. Intentions éducatives 2. Intentions pédagogiques pour une SAE 3. Intentions pédagogiques pour un cours ou une activité d apprentissage. 1. Intention éducative

Plus en détail

Être entraîneur au niveau de base

Être entraîneur au niveau de base Être entraîneur au niveau de base C EST L HEURE DE L ENTRAÎNEMENT! 8-9 ans SECTION IX Le jeu défensif Objectif: Empêcher l adversaire de marquer tout en respectant les Lois du Jeu. Prendre possession du

Plus en détail