La moisissure. Causes Prévention Combattre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La moisissure. Causes Prévention Combattre"

Transcription

1 La moisissure Causes Prévention Combattre

2 Moisissure La moisissure, qu est-ce que c est? Elément écologique indissociable de notre environnement naturel. Terme générique désignant une multitude d espèces de champignons. Premier colonisateur d un substrat 1 décomposition de substances organiques. Omniprésente. Caractéristiques : formation de filaments fongiques et d spores 2. Prolifération par émission de spores dans l air. Visible en tant que «taches de moisissures». Préférence pour des éléments nutritifs issus de matières organiques (p.ex. cellulose, bois, agglomérés, tapisserie, matières plastiques, papier, textiles ) Humidité de l air relative à partir de 70% ou formation de condensation dans/sur les matériaux Conditions de croissance pour les moisissures dans les habitations Valeur ph 3 des substrats préfère un milieu légèrement acide valeur ph entre 5 et 7 Lumière et oxygène que partiellement nécessaire Temps Températures comprises entre 0 55 C, optimales entre C Influence de l homme sur l humidité dans les habitations Transpiration des habitants : jusqu à 1,5 litre/jour. Séchage du linge : jusqu à 10 litres/jour. Douche : jusqu à 1,25 litre/jour. Bain : jusqu à 0,75 litre/jour. Cuisiner : jusqu à 0,75 litre/jour. Aquarium : jusqu à 1,0 litre/jour. Plantes d intérieur : jusqu à 1,5 litre/jour. Risques pour la santé Lorsque la concentration en spores à l intérieur d une habitation dépasse un certain seuil, les moisissures peuvent provoquer des problèmes de santé comme des infections des voies respiratoires, asthme, allergies, fatigue, maux de tête Les personnes à risque sont principalement les enfants et les personnes âgées. Au-delà de l étendue de la surface affectée, le plus déterminant est le type de moisissure (toxicité), l orientation de l habitation et l état de santé des personnes affectées. Des informations supplémentaires sont disponibles auprès de l «Emweltambulanz» du Ministère de la Santé, Tel source de nutriment pour les microorganismes 2 organismes cellulaires contribuant à la reproduction et à la dissémination des moisissures 3 définit l acidité d un milieu : 0 6 = milieu acide ; 7 = neutre ; 8 14 = milieu basique

3 Moisissure Différents défauts de construction peuvent entraîner des moisissures Eléments, raccordements ou joints non étanches. Installations insuffisamment étanches, resp. mal isolées. Absence d étanchéités verticales et barrières capillaires empêchant l humidité du sol de remonter. Séchage du bâtiment insuffisant lors d une nouvelle construction. Mauvaise isolation thermique et présence de ponts thermiques. Dommages dus aux inondations. Combattre et rénover les dégâts dus à la moisissure Elimination des causes. Attention : éviter les dispersions de spores et ne rénover qu avec une protection respiratoire. Garantir une ventilation et un chauffage conforme le cas échéant, les comportements et les habitudes de vie doivent être modifiés! Tous les matériaux contaminés ainsi que les chiffons utilisés doivent être éliminés de manière sûre. Utilisez de l alcool pur! Souvent le vinaigre est conseillé pour nettoyer les surfaces contaminées, mais beaucoup de matériaux de construction à base de calcaire neutralisent le vinaigre et il perd son effet désinfectant. L utilisation, à l intérieur, de produits chimiques avec fongicide est également à éviter à cause des émissions nocives. Utilisez plutôt de l alcool pur! Prévention Evitez de placer des meubles contre des murs extérieurs non-isolés sans laisser au moins 5 cm d espace entre les deux et ne reculez pas les meubles jusque dans les coins. Réduisez les émissions d humidité. Une bonne ventilation est indispensable pour éviter la formation de moisissures. N utilisez pas de tapisserie ou peintures qui scellent les murs. N utilisez que des matériaux ouverts à la diffusion de la vapeur d eau. Evitez de faire sécher votre linge à l intérieur. Si cela est le cas, veillez à ce qu il y ait une ventilation supplémentaire et de préférence dans une pièce bien chauffée.

4 «Passivhäuser planen und bauen» von Carsten Grobe Moisissure Ventiler correctement Règle de base : l humidité et les polluants devraient, autant que faire se peut, être extraits à leur source par ventilation. Ventilez intensivement plusieurs fois par jour pendant env. 5 minutes avec fenêtres et portes intérieures grandes ouvertes. La ventilation avec les fenêtres en position bascule ou entrouvertes entraîne de grosses déperditions énergétiques et n est efficace qu après une durée de minutes. La ventilation nécessite la possibilité d ouvrir les fenêtres! Evitez donc de mettre de la décoration sur la tablette de fenêtre qui doit être rangée à chaque fois que vous devez ventiler. Hygromètre 1 Contrôle simple de l humidité ambiante Un signe flagrant d une humidité relative de l air ambiant trop élevée est la formation de buée sur vos lunettes en entrant dans la maison! A l aide d un hygromètre vous pouvez facilement vérifier le taux d humidité à l intérieur de votre maison. L humidité de l air ambiant ne doit pas constamment dépasser plus de 65 à 70 %. Humidité de l air relative p en % Température de l air t L en C Diagramme de bien-être 2 inconfortable confortable encore confortable Eau dans l air en g/m Eau liquide 17,3 g/m 3 courbe de point de rosée = taux d humidité dans l air de 100% 8,65 g/m 3 Vapeur 100% 50% 0 9,3 C Température de l air en C Ventilez aussi pendant les journées de pluie et/ou de brouillard L air froid avec jusqu à 100% d humidité relative (p.ex. en cas de pluie) peut, après réchauffement à l intérieur de la maison, capter une partie de l humidité excessive et l évacuer par ventilation. Courbe de saturation 3 1 appareil mesurant l humidité relative de l air 2 «Passivhäuser planen und bauen» de Carsten Grobe 3

5 Des informations supplémentaires sont disponibles au Ministère du Logement : Tél. : Fax :

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives Vivre sainement avec un hygromètre pour air ambiant. L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives au climat et ce en fonction de la saison et de la

Plus en détail

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité 1 Origine et cheminement de l humidité Définir le confort 2 1) Origine de l humidité dans l habitat: Production

Plus en détail

Conseils de prévention des moisissures Habiter plus sainement avec les produits intérieurs naturels

Conseils de prévention des moisissures Habiter plus sainement avec les produits intérieurs naturels Intérieur Produits intérieurs naturels Maîtres d ouvrage Climat intérieur optimal Avec les produits intérieurs naturels de Sto Conseils de prévention des moisissures Habiter plus sainement avec les produits

Plus en détail

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg Habitat et santé L habitat doit respirer Les partenaires DDASS du Bas-Rhin DDE du Bas-Rhin Centre Antipoison Ville de Strasbourg Service de Pneumologie des HUS A.D.I.L. CAF pour éviter d avoir cela chez

Plus en détail

Humidité/Ventilation

Humidité/Ventilation Humidité/Ventilation Connaître le risque Vendredi 21 juin 2013 - Angers DPPS-DVSS et DT-SSPE Pays de la Loire 1 L humidité agit sur Connaître le risque la structure du bâti par un développement de moisissures

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Qu est-ce que la condensation? Techniques de prévention Résistance à la condensation Ombrage Rideaux et stores Bouches de chaleur et appareils

Plus en détail

LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS

LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS Les moisissures dans les bâtiments Qu est-ce que la moisissure? Les moisissures dans l environnement Champignons microscopiques à croissance

Plus en détail

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre?

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Qu est-ce que la condensation? L air contient de la vapeur d eau en suspension. Des études spécialisées démontrent

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR La qualité de l air intérieur influence la santé et le bien-être. Les sources de pollution de l air intérieur responsables d effets sur la santé sont les agents physiques (ex.

Plus en détail

Qu est-ce que les moisissures? Quelles sont les sources dans l habitat?

Qu est-ce que les moisissures? Quelles sont les sources dans l habitat? MOISISSURES Qu est-ce que les moisissures? Les moisissures sont des champignons microscopiques présents naturellement dans l environnement. Ces organismes aident au recyclage de la matière organique en

Plus en détail

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS L HUMIDITÉ DANS LE BÂTI B EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Pour comprendre comment agit l humiditl humidité,, il faut d abord d connaître Comment s effectuent la pénétration et la propagation

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION STARFLOOR CLICK 30 & 50

NOTICE D INSTALLATION STARFLOOR CLICK 30 & 50 UTILISATION DOMAINE D USAGE Les lames de revêtements de sols Starfloor Click sont uniquement destinées à un usage résidentiel et en intérieur. * * *suivre nos recommandations spécifiques pour la pose dans

Plus en détail

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 1 100% anti-odeurs la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 2 L importance de l air que nous respirons On peut s'abstenir

Plus en détail

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures?

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Les moisissures se reconnaissent par des taches souvent noires. Les cernes et les gondolements indiquent la présence

Plus en détail

Les économies d énergie avec Synco

Les économies d énergie avec Synco Les économies d énergie avec Synco Conseils et astuces pour l utilisateur final *Des réponses pour les infrastructures Answers for infrastructure*. 1 2 Sommaire Situation actuelle et potentiels d économie...

Plus en détail

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air Le défi des Familles Eco-Engagées Engagées Guide de la ventilation ventilation et de l étanchéité à l air La ventilation d un bâtiment permet : - d évacuer l air vicié, chargé en humidité et en polluants

Plus en détail

Technique d étanchéité

Technique d étanchéité ISO-CONNECT Vario SD ISO-CONNECT Vario SD facilite la vie sur le chantier. Les confusions entre les films à l intérieur (pare-vapeur) et à l extérieur (par-pluie) appartiennent au passé. La membrane multifonction

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

La ventilation dans votre habitation Système C et Système D

La ventilation dans votre habitation Système C et Système D La ventilation dans votre habitation Système C et Système D Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air Ventiler, qu est-ce que cela veut dire? Isoler = ventiler Saviez-vous que nous passons

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

Si vous préférez une atmosphère moins humide

Si vous préférez une atmosphère moins humide Si vous préférez une atmosphère moins humide Une humidité de l air trop élevée peut coûter cher Une humidité de l air trop élevée dans les sous-sols, les entrepôts, les garages et les archives peut occasionner

Plus en détail

La qualité de l air dans les ERP petite enfance Un enjeu de santé publique, une obligation légale, comment agir? dexpert DEXPERT ALL RIGHTS RESERVED

La qualité de l air dans les ERP petite enfance Un enjeu de santé publique, une obligation légale, comment agir? dexpert DEXPERT ALL RIGHTS RESERVED + La qualité de l air dans les ERP petite enfance Un enjeu de santé publique, une obligation légale, comment agir? dexpert UN ENJEU DE SANTE PUBLIQUE, UNE OBLIGATION LEGALE 2 Les effets négatifs d une

Plus en détail

quand il s agit de ventilation...

quand il s agit de ventilation... quand il s agit de ventilation... Made in Belgium by Sanutal Echangeur de chaleur à haut rendement Système D Ventilation intelligente grâce à la récupération d énergie air Tallinn capitale de l Estonie,

Plus en détail

Assurance qualité. Thermographies Test «Blower-Door» Calcul de ponts thermiques. Energie am grénge Beräich

Assurance qualité. Thermographies Test «Blower-Door» Calcul de ponts thermiques. Energie am grénge Beräich Assurance qualité Thermographies Test «Blower-Door» Calcul de ponts thermiques Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS C Analyse thermographique 3 Analyse thermographique

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

Climat des locaux. Climat des locaux Page 1 sur 6

Climat des locaux. Climat des locaux Page 1 sur 6 Climat des locaux Climat des locaux Page 1 sur 6 Dangers principaux Composition de l air / proportion d air frais L atmosphère qui nous entoure contient 21 % d oxygène, 78 % d azote, de petites quantités

Plus en détail

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par assainir l enveloppe de votre bâtiment? comment procéder? quelques pistes par en partenariat avec banque présentation du chauffage des bâtimentsyc eau chaude sanitaire (ECS) 50% transports 17% 33% 17%

Plus en détail

Humabloc Plus. Technologie gel avancée

Humabloc Plus. Technologie gel avancée Humabloc Plus Technologie gel avancée Humabloc Plus Humidité ascensionnelle En général, l humidité ascensionnelle affecte surtout des murs à forte absorbtion, sous l effet du processus de capillarité en

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage V. Detremmerie Laboratoire Eléments de Toiture et de

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

La ventilation domestique optimale Respirer en toute confiance

La ventilation domestique optimale Respirer en toute confiance La ventilation domestique optimale Respirer en toute confiance Un système idéal pour le renouvellement de l air. L air pur est notre bien le plus précieux. L air neuf et propre est la base même du bien-être

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR wizmart Detecteur CO TECHNOLOGIE ELECTRO CHIMIQUE Garantie 5 ANS Le détecteur CO peut vous sauver la vie Le danger : la présence de monoxyde

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

DEMONSTRATION CONCRETE ET SANS APPEL

DEMONSTRATION CONCRETE ET SANS APPEL COMMENT ECONOMISER DE L ENERGIE, RETROUVER LE CONFORT ET REDUIRE LA FACTURE DE TRAVAU D AMELIORATION DE PERFORMANCES ENERGETIQUE Un investissement divisé par 4 Pour 100 % de satisfaction Le conseil en

Plus en détail

Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle

Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle WILLCO Dry Wall Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle RAPIDE Pas de forages multiples, pas de temps d attente jusqu à saturation pendant l injection forage et injection en une seule opération!

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE 1ER OCTOBRE 2014 DE LA MONTÉRÉGIE

DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE 1ER OCTOBRE 2014 DE LA MONTÉRÉGIE DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE DE LA MONTÉRÉGIE 1ER OCTOBRE 2014 2 Introduction Les préoccupations des gestionnaires Les conséquences possibles Des risques à la santé et au bien-être Le guide

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

JE CHOISIS. Radiateurs électriques

JE CHOISIS. Radiateurs électriques JE CHOISIS Radiateurs électriques JE CHOISIS Un radiateur électrique En matière de radiateurs électriques, trois technologies différentes s offrent à vous : l inertie, le panneau rayonnant et le convecteur.

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

Sécurité maximale. INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé. testé par CSTB

Sécurité maximale. INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé. testé par CSTB Sécurité maximale pour petits et grands INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé AVIS TECHNIQUE testé par CSTB hygrovariable Frein-vapeur et membrane d étanchéité

Plus en détail

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Depuis de nombreux mois, nous avons parcouru ensemble pas à pas les différents aspects qui permettent d isoler au mieux un bâtiment. Nous avons ainsi analysé

Plus en détail

Des modules pour vos idées

Des modules pour vos idées Des modules pour vos idées Autres informations Nouvelle construction Nouvelle Pensée Les personnes qui désirent construire et vivre autrement sont plus en plus nombreuses. Elles aspirent à des solides

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

Bien réhabiliter. Avec Schöck Isokorb R.

Bien réhabiliter. Avec Schöck Isokorb R. Bien réhabiliter. Avec Schöck Isokorb R. Une réhabilitation efficace. Et qu en est-il du balcon? Des balcons pour une sensation de bien-être et de confort. De nouvelles fenêtres, un nouveau toit et une

Plus en détail

Traitement de l air en piscines couvertes

Traitement de l air en piscines couvertes Traitement de l air en piscines couvertes Notions générales Le confort thermique: L objectif du traitement de l air est d assurer le confort thermique des personnes, tout en minimisant la dépense énergétique.

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE LA OUATE DE CELLULOSE Fabrication : C est sur une ligne de fabrication entièrement automatisée que le papier journal est broyé puis mélangé au sel de bore et à l acide borique afin d obtenir la qualité

Plus en détail

L EVOLUTION DE L ISOLATION

L EVOLUTION DE L ISOLATION L EVOLUTION DE L ISOLATION FABRIQUÉ AU CANADA DEPUIS 1986 ICYNENE.BE, ICYNENE.EU, ICYNENE.COM MOUSSE D ISOLATION PROJETEE C EST VRAI la mousse d isolation projetée Icynene est un peu plus onéreuse que

Plus en détail

Ventilations d habitations, présentation et comparaison

Ventilations d habitations, présentation et comparaison DOSSIER VENTILATION Page 1 / 7 Ventilations d habitations, présentation et comparaison INTRODUCTION Nous passons 90 % de notre temps chez nous, dans des bureaux ou des usines, des moyens de transports,

Plus en détail

facilite la relocation, accroît la valeur du logement et satisfait aux exigences de justification de l'énergie

facilite la relocation, accroît la valeur du logement et satisfait aux exigences de justification de l'énergie Enfin de l air frais. Un assainissement énergétique sans concept d aération judicieux est une demi-solution. Le système à air frais Pluggit répond à la question d un concept d aération judicieux pour l

Plus en détail

Guide. des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers. Le nettoyage

Guide. des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers. Le nettoyage Guide des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers Le nettoyage 41 Le nettoyage Le nettoyage consiste à éliminer toute souillure visible. Attention Ne

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

PATRIMOINE BATI ET DEVELOPPEMENT DURABLE

PATRIMOINE BATI ET DEVELOPPEMENT DURABLE 1 PATRIMOINE BATI ET DEVELOPPEMENT DURABLE Comportement et compatibilité des matériaux pour le bâti ancien Bruno JARNO 2 AJENA Énergie et Environnement Association loi 1901 sans but lucratif 30 années

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

Étanche à l air avec des produits ISOCELL mur construction en bois / Ex. 1

Étanche à l air avec des produits ISOCELL mur construction en bois / Ex. 1 mur construction en bois / Ex. 1 Lattage OMEGA barrière pare-vent pour une façade fermée, collée avec la colle raccord AIRSTOP «Sprint» sd= 0,02m OMEGA écran de façade pour les constructions de façades

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants.

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Solvants au Travail Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Qu est-ce qu un solvant? De nombreux produits chimiques utilisés pour dissoudre ou diluer d autres produits ou matériaux sont appelés

Plus en détail

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Une maison dite écologique est avant tout une maison économe en énergie et respectueuse de l environnement. Avec bio bric, vous faites le

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18

PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr www.pce-instruments.com/french COMFORT CONTROL

Plus en détail

www.energies-solidaires.org

www.energies-solidaires.org www.energies-solidaires.org Changement climatique Précarité énergétique Éco-Construction Thermographies aériennes Burkina-Faso Efficacité énergétique Solidarité internationale LE PREMIER POSTE DE DÉPENSE

Plus en détail

Question. Quizz. L air intérieur en 10 questions. L air intérieur est toujours plus sain que l air extérieur. Vrai / Faux

Question. Quizz. L air intérieur en 10 questions. L air intérieur est toujours plus sain que l air extérieur. Vrai / Faux Quizz 1 L air intérieur en 10 questions Question L air intérieur est toujours plus sain que l air extérieur. Vrai / Faux Smog, particules fines, indice de qualité de l air extérieur, des informations qui

Plus en détail

La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie

La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie DB+ protège des dégâts au bâtiment et des moisissures DB+ frein-vapeur en carton Intelligent et écologique SYSTÈME DB+ Le système frein-vapeur et

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance OCTOBRE 2013 Certification, visites sur site et écarts récurrents sur les installations de VMC 1. Certification, visites sur site et écarts récurrents Fort de 130000 logements neufs visités à ce jour,

Plus en détail

Laine à insuffler. Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux

Laine à insuffler. Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux Laine à insuffler Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux RETRO-ISOLATION: PLUS DE CONFORT, MOINS DE FRAIS Dans les maisons qui ont été construites avant la crise de

Plus en détail

SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES

SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES Tout le monde parle d économie d énergie nous, nous agissons! Nos produits garantissent un climat ambiant sain Notre objectif est de développer des

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

ANTI CONDENSATION PEINTURE ASSAINISSANTE PEINTURE ANTI-CONDENSATION. Direct sur Murs Humides. Cuisine - Salle de Bain - Lingerie PRINCIPES ACTIFS

ANTI CONDENSATION PEINTURE ASSAINISSANTE PEINTURE ANTI-CONDENSATION. Direct sur Murs Humides. Cuisine - Salle de Bain - Lingerie PRINCIPES ACTIFS ANTI HUMIDITÉ PEINTURE ASSAINISSANTE Direct sur Murs Humides i s o l e e t c o n s o l i d e PEINTURE ANTI-CONDENSATION Cuisine - Salle de Bain - Lingerie a n t i - b u é e PRINCIPES ACTIFS l e s s i va

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux.

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux. Ventilation d écurie Le confort des personnes et des animaux, dans un bâtiment, dépend principalement du système de ventilation et de chauffage. Les divers buts de l exploitant du bâtiment dicteront les

Plus en détail

Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut

Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut SYSTEME DE VENTILATION A CONDUIT UNIQUE Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut LIMODOR-Plus se charge de couvrir vos besoins quotidiens en eau chaude LIMODOR-PLUS La ventilation confort au

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

DÉSHUMIDIFICATEURS DE PISCINE

DÉSHUMIDIFICATEURS DE PISCINE DÉSHUMIDIFICATEURS DE PISCINE Déshumidificateurs de piscine Un climat intérieur économique en zone de piscine et de détente 1-2015 Des systèmes de qualité DÉSHUMIDIFICATEURS DE PISCINE Série SLE Le déshumidificateur

Plus en détail

Déshumidification de l air

Déshumidification de l air Déshumidification de l air Gérard Chassériaux Institut National d Horticulture - Angers INH De la science du végétal à la culture du paysage Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier

Plus en détail

Les solutions hygroréglables en pavillon

Les solutions hygroréglables en pavillon GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR N 1 Les solutions hygroréglables en pavillon Basse consommation et économies d'énergie Qualité d'air : ventilation intelligente Silence Pourquoi Ventiler? Sans ventilation les

Plus en détail

Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie.

Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie. Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie. Philippe COUGNET Guide nature et apiculteur Dossier Miel Nous savons tous que le taux dʼhumidité du miel doit être inférieur à 18 %. Or, bien souvent,

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries.

Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries. Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries. Victor Moreau ITOVIC (La ventilation thermique des bergeries et chèvreries Bergerie moderne, réfléchir avant d agir) Présentation

Plus en détail

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION FICHE CONSEIL N 2 REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION (Plaques, carreaux, enduits) Ces préconisations communes des Industriels du plâtre ont pour but d aider l expert mandaté dans son

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

1) Qu est-ce qu un EIE?

1) Qu est-ce qu un EIE? en ALSACE Caméra thermique et rénovation énergétique, quelle utilisation? Magali AMENTA, Conseillère Info Énergie Alter Alsace Energie Strasbourg Florent RICHARD, Conseiller Info Énergie Ville d'erstein

Plus en détail

HAGA AG Naturbaustoffe, Hübelweg 1, CH-5102 Rupperswil Téléphone +41 (0)62 897 41 41, Fax +41 (0)62 897 26 30, info@haganatur.ch, www.haganatur.

HAGA AG Naturbaustoffe, Hübelweg 1, CH-5102 Rupperswil Téléphone +41 (0)62 897 41 41, Fax +41 (0)62 897 26 30, info@haganatur.ch, www.haganatur. HAGA AG Naturbaustoffe, Hübelweg 1, CH-5102 Rupperswil Téléphone +41 (0)62 897 41 41, Fax +41 (0)62 897 26 30, info@haganatur.ch, www.haganatur.ch HAGA BIOTHERM L enduit de fond d isolation, de déshumidification

Plus en détail

PETIT GLOSSAIRE DU LOGEMENT DURABLE

PETIT GLOSSAIRE DU LOGEMENT DURABLE PETIT GLOSSAIRE DU LOGEMENT DURABLE Bilan Carbone : Le Bilan Carbone, une marque déposée par l ADEME (Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie), est un outil de comptabilisation des émissions

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans la maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

Maison Air et Lumière VELUX Model Home 2020. Retour d experience

Maison Air et Lumière VELUX Model Home 2020. Retour d experience Maison Air et Lumière VELUX Model Home 2020 Retour d experience Le projet 2 Le projet européen 6 expériences de bâtiments neutres en énergie dans 5 pays différents 1 objectif : placer la qualité du cadre

Plus en détail

Entretien de votre logement : Qui fait quoi?

Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de

Plus en détail

Etanchéité à l air Elément déterminant

Etanchéité à l air Elément déterminant Etanchéité à l air Elément déterminant Comment assurer la continuité lors de la pose de châssis Confédération Construction Bruxelles -Capitale 28 avril 2011 André BAIVIER ISOPROC le principe de l isolation

Plus en détail

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE PourQuoi Ventiler? sans ventilation les polluants s accumulent > de nombreuses

Plus en détail

UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE

UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE LES FICHES D INFORMATION pour les consommateurs d énergies de la Loire ÉCONOMISER SON ÉNERGIE 5 UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE RÉNOVER OU CONSTRUIRE PERFORMANT L énergie est de plus en plus chère et la

Plus en détail

traitement efficace de l'humidité ascensionnelle www.dryzone.fr rapide simple efficace respecte l'environnement

traitement efficace de l'humidité ascensionnelle www.dryzone.fr rapide simple efficace respecte l'environnement traitement efficace de l'humidité ascensionnelle www.dryzone.fr rapide simple efficace respecte l'environnement L humidité ascensionnelle Les conséquences de l humidité ascensionnelle se manifestent sous

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail