CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 19 NOVEMBRE 2009 COMPTE RENDU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 19 NOVEMBRE 2009 COMPTE RENDU"

Transcription

1 CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 19 NOVEMBRE 2009 COMPTE RENDU Avant d ouvrir la séance, M. le maire a une pensée pour le conseiller B. Anderhalt qui vient d être hospitalisé. Tous les conseillers étaient présents ou représentés. Représentés : M. Buzy Vignaux, C. Leclerc, J. Leneveu, B. Anderhalt, P. LeQuellec, N. Guerra, C. Fischer, A. Esparbes. ADMINISTRATION GENERALE Décisions municipales pour attributions de marchés et avenants pris en vertu des dispositions de l article L du C.G.C.T N décision N Marché Désignation Entreprises retenues 09/ Aménagement des abords des ateliers Sacer Atlantique municipaux (Brugières) Lot 1 : VRD Lot 2 : Génie civil 09/ Marché annuel fournitures de Lots 1 et 2 : nettoyage Sodiscol (St Alban) Lot 1 : essuyage Lots 3 et 4 : Lot 2 : accessoires de nettoyage Pyrenet (Ibos) Lot 3 : Pdts d entretien Lot 4 : Pdts d entretien label éco 09/ Avenant lot 2 Fourniture de produits et accessoires Lot 2 : Sodiscol (St Alban) 09/ Choix du maître d œuvre pour la réhabilitation de l école des arts Agence d architecte Axel Letellier (Toulouse) Montant TTC Lot 1 : ,04 Lot 2 : ,84 Lot 1 : 7000 à Lot 2 : 7000 à Lot 3 : 4500 à 9000 Lot 4 : 6500 à Remplacement d un article par un autre du même prix (14,61 ) Rémunération : 9,09% des travaux soit une estimation de Recours de la Commune contre la délibération du SMEAT du 17 juin 2009 qui a approuvé le document d'aménagement commercial Par délibération du 17 juin 2009, le Syndicat Mixte d'etudes pour entreprendre et mettre en oeuvre le Schéma de Cohérence Territoriale de l'agglomération Toulousaine (SMEAT) a approuvé le document d'aménagement commercial (DAC) rattaché au SCOT de l'agglomération toulousaine. Ce document réglementaire organise les conditions d accroissement des surfaces commerciales dans l agglomération Toulousaine. La Commune de Plaisance du Touch ainsi que le SIDEXE et la Communauté de Commune de la Save au Touch, considèrent que cette délibération est de nature à compromette l'opération commerciale des «Portes de Gascogne» qui a été engagée, il y a près de 10 ans par le SIDEXE. Par courrier du 30 juillet 2009, les trois collectivités ont adressé un recours gracieux contre cette délibération. Le SMEAT a donné une réponse négative à ce recours gracieux.

2 Le maire demande au conseil municipal de l autoriser à agir en justice devant le Tribunal Administratif de Toulouse contre cette délibération. L. Escoula : précise également que le préfet a également déposé une demande de recours gracieux, trois jours après Plaisance. D autre part, il précise que cette autorisation d ester ne serait pas nécessaire puisqu elle fait partie des délégations qu il a demandées et obtenues en début de mandat. H. Legay : demande en quoi ce document fait obstacle aux Portes de Gascogne. En effet, selon la réponse du président du SMEAT, que «cette crainte était à l évidence sans objet et que l opération «PORTES DE GASCOGNE» n est en tout état de cause pas affectée par le DAC dès lors qu elle dispose déjà d une autorisation d équipement commercial». L. Escoula : acquiesce mais précise que le document attribue des possibilités d extension de surfaces commerciales en fonction des communes, donc en dehors des règles européennes. Il ajoute que le DAC comporte plein d éléments de cette nature qui sont incompatibles avec un document de ce genre. Un recours contre le permis de construire pourrait être déposé même dans trois ou cinq ans. A cause de la zone du Perget ( m2) les possibilités d extensions sur Plaisance sont très limitées. Ph. Canihac : aimerait disposer du document. H. Legay : précise qu il est disponible sur Internet. Il regrette que les positions de la commune n aient pas fait l objet d une concertation avec les autres communes du SCoT. La procédure engagée, avec un procès contre Toulouse et 116 communes, place Plaisance au ban de l agglomération. L. Escoula : répond qu il n est pas anodin que certaines intercommunalités envisagent de sortir du SMTC. (NDLR : M. Le maire semble parler du SICOVAL). Il se crée actuellement un EPIC (Etablissement Public Industriel et Commercial) pour gérer les transports dans les communes qui ne font pas partie de la communauté urbaine de Toulouse. Cette nouvelle structure permettrait de faire passer le Versement de Transports des entreprises de 1,6 à 0,4. Cela permettrait donc d organiser notre propre réseau de transports, voire notre propre SCoT. La ville de Plaisance est considérée, dans le SCoT actuel, comme une ville intense. En conséquence, nous devrions assurer 50 ou 70 logements par hectare. La réponse est totalement hors sujet. De plus, il parait évident que quitter le SMTC c est abandonner la possibilité de financer des transports en commun de qualité. La relation au versement transport des entreprises est incompréhensible : la diminuer ne permettrait pas, au contraire, d améliorer l offre de transports. Cette réponse ne peut pas nous satisfaire. Nous avons demandé des explications sur la pertinence de mener une action judiciaire contre la ville de Toulouse et 115 autres communes, associées dans le SMEAT. Le sujet est les portes de Gascogne. En guise de réponse, M. le maire nous embrouille avec l organisation future des transports. H. Legay : considère que les arguments de Plaisance doivent être avancés dans un cadre apaisé. En conséquence, le groupe vote contre cette décision. R. Réquéna : indique qu il est non seulement contre les Portes de Gascogne, mais également contre tous les aménagements de ce genre. La décision est adoptée à la majorité. 4 contre : RP et Réquéna 4 abstentions : UMP Remplacement d une Conseillère Municipale démissionnaire dans différents organismes Laurence MILANI, Conseillère Municipale démissionnaire, représentait la Commune : - à la Commission du Personnel, en qualité d élue - à la Commission Enfance, Affaires Scolaires, Accompagnement Scolaire, Prévention et Jeunesse, en qualité d élue - à la Commission Associations et Vie Sportive, en qualité d élue - à la Communauté de Communes de la Save au Touch (C.C.S.T), en qualité de suppléante

3 Madame Izard, qui remplace madame Milani dans ses fonctions de conseillère municipale, reprend également ses délégations. Création du Syndicat Mixte de l Eau et de l Assainissement de Haute-Garonne Monsieur le Maire expose à l assemblée les discussions qui ont eu lieu sur la création d un syndicat mixte de l eau et de l assainissement de Haute-Garonne régi par les articles L et suivants du Code Général des Collectivités Territoriales. Ce syndicat regroupera le département de la Haute- Garonne, les communes, les groupements de communes et tous les autres organismes de coopération locale intéressés par la création d un tel groupement. Selon le projet de statuts soumis à l approbation de toutes les collectivités et établissements fondateurs, ce groupement sera constitué sous la forme d un syndicat mixte ouvert à la carte et sera doté des compétences ci-après regroupées par domaine : - A. Eau potable : A.1 : Production d eau potable (la protection des captages est incluse dans cette compétence) A.2 : Transport et stockage d eau potable (réseau d adduction constitué par toute canalisation dont l extrémité correspond à une unité de production et un ouvrage de stockage) A.3 : Distribution d eau potable - B. Assainissement collectif : B.1 : Collecte des eaux usées, B.2 : Transport des eaux usées (réseau constitué par toute canalisation dont l extrémité correspond à un dispositif d épuration), B.3 : Traitement des eaux usées (élimination des boues incluses le cas échéant) - C. Assainissement non collectif : Cette compétence inclut le contrôle, l'entretien, la réhabilitation et la réalisation des installations individuelles d assainissement au sens de l article L du Code Général des Collectivités Territoriales. - D. Autres compétences liées au cycle de l eau D.1 : Eaux pluviales (bassins de rétention et réseaux busés dès lors que ceux-ci sont séparatifs), D.2 : Canaux, retenues et réseaux à des fins d'irrigation et de fourniture d'eau brute au sens des articles à du code rural et L du code de l environnement, D.3 : Assistance technique aux communes rurales en matière d assainissement collectif, non collectif, de protection des milieux aquatiques et des périmètres de captage, au sens de l'article L et R du Code Général des Collectivités Territoriales. Toutes les compétences exercées par le syndicat mixte auront un caractère optionnel et leur transfert par les collectivités et établissements membres pourra porter sur une, plusieurs ou toutes les compétences. Le transfert d au moins une compétence d un domaine permet de bénéficier de prestations intégrées pour l exercice de l ensemble des compétences relevant de ce domaine. Enfin, les collectivités et établissements membres seront représentés, au sein des instances délibérantes du syndicat mixte, par des délégués. Le nombre de délégués dont disposera chaque collectivité et établissement, sera déterminé en fonction de leur population respective et par

4 application du tableau figurant dans le projet de statuts qui arrête, par tranches d habitants, le nombre de délégués correspondant. Outre ces règles de représentation, au sein des instances délibérantes du syndicat mixte, les voix des délégués seront pondérées par le nombre de compétences transférées par leur collectivité ou établissement d appartenance. Le Conseil Municipal approuve sa création et ses statuts mais ne transfère pas de compétence lors de sa création. L. Escoula : indique que la communauté de communes a transféré sa compétence au SMEA. La commune ne souhaite pas le faire pour se donner un délai de réflexion d un an. X. Smith : nous sommes gênés par la multiplication des structures qui sont assez opaques et manquent de visibilité. Les frais de gestion se multiplient également. L. Escoula : annonce également que les communes de Fonsorbes et Fontenilles ont demandé leur rattachement à la communauté de communes de la Save au Touch. Le SIDEXE disparaîtra alors car il n aura plus de raison d être. La décision est adoptée à la majorité. Trois abstentions : RP FINANCES Subvention exceptionnelle au profit de l association La Boule Plaisantine La Commune apporte une aide financière pour un montant de 375,51 à l'association La Boule Plaisantine. En effet, suite à l'accord de la Mairie par courrier du 13 mai 2009 et afin d'uniformiser et de rafraîchir la peinture qui devenait vétuste, le club s'est proposé d'effectuer les travaux de peinture et a demandé la prise en charge de l'acquisition par la Mairie. L'ensemble des murs intérieurs du boulodrome, les portes et portail ont été repeints. ACQUISITIONS, TRAVAUX ET MARCHES PUBLICS Fourniture et pose d une cabine de douche à l école «Les 3 Pommes» - Demande de subvention La cabine de douche destinée aux enfants de l école maternelle «Les 3 Pommes» étant vétuste et non conforme aux normes de sécurité, la Commune a décidé d en effectuer son remplacement. Le montant de la dépense est évalué à 1 960,35 HT. Remplacement de diverses pièces du système de chauffage de la piscine municipale - Demande de subvention Il est nécessaire de procéder au remplacement de diverses pièces défectueuses du système de chauffage de la piscine municipale. Ces travaux sont évalués à HT. Création d une piste «piétons-cycles» le long des berges du Touch, de la Rue Jean-Jacques Rousseau à l Impasse du Parc - Demande de subvention La Commune a créé une piste «piétons-cycles» le long des berges du Touch, qui reliera une partie de la Rue Jean-Jacques Rousseau à l Impasse du Parc. Ces travaux sont évalués à HT. Une subvention est demandée pour la financer.

5 Travaux d urbanisation Demande d inscription au programme départemental 2010 Il est présenté le projet d aménagement sur route départementale. Ces travaux sont soumis à programmation annuelle du Conseil Général qui les prend en charge et subventionne la part communale. Il convient de solliciter l inscription au programme 2010 pour le dossier suivant : urbanisation de la RD 50 (Rue de la Gravette) dans sa portion comprise entre la Rue du Docteur Armaing et l intersection de la Rue des Jonquilles et de la Rue St Exupéry. La part communale de ce projet est évaluée à ,00 TTC. Les travaux de sécurisation du carrefour de la rue des Mésanges seront réalisés avant ce programme. Convention entre le Conseil Général et la Commune pour l aménagement d un tourne à gauche au lieu-dit Dumaine sur la RD 82 (Parc d activités Dumaine) Il convient d approuver la signature d une convention avec le Conseil Général en vue d aménager un tourne à gauche, au lieu-dit Dumaine, sur la RD 82, dans le but de permettre l accès à un futur lotissement «Parc d Activités Dumaine» pour un montant estimé à ,64 TTC. L. Escoula : La demande de lotissement est en cours. Il s agit de deux conventions pour les mêmes travaux qui seront financés par FTO : la première entre Plaisance et le conseil général et la seconde entre FTO et Plaisance. URBANISME Convention de participation pour la réalisation d équipements publics exceptionnels (Article L du Code de l Urbanisme) La société FTO représentée par son gérant, M. Deromedy, est propriétaire de 2 parcelles cadastrées section BE n 2 et 5. Elle souhaite réaliser sur ces terrains une zone d'activités nommée «Parc d'activités Dumaine» comprenant des bureaux, des locaux industriels pour une surface totale de m 2. La société FTO a accepté de prendre à sa charge le coût de la voie publique appelée à desservir ces terrains. Le montant de la participation de la société FTO comprend l'ensemble du coût de l'aménagement (études et travaux) qui sera donc de HT, soit ,64 TTC pour les travaux, et pour la maîtrise d'œuvre, le montant sera de HT, soit 4 664,40 TTC. Une convention de participation permettra de réaliser cette opération. Vente Commune/URIZ Rue des Aloès (Parcelle BS 296) Par délibération n 97/71 en date du 30 juin 1997, le Conseil Municipal avait approuvé 8 cessions de parcelles, sises sur l'arrière de propriétés existantes Rue des Aloès, afin de permettre l'agrandissement des jardins d'agrément. La vente précitée constitue la dernière vente restant à intervenir pour le secteur et concerne Monsieur et Madame URIZ Raymond.

6 D un point de vue cadastral et réglementaire, ladite parcelle représente une surface de 58 m2, se situe en zone UB du Plan Local d'urbanisme actuellement en vigueur ainsi qu'en zone inondable d'aléa faible/moyen. L'avis des domaines estime à 50 euros HT le m2 soit un total de Euros HT pour la parcelle considérée. Le conseil annule la délibération précédente et approuve la cession à Mr et Mme URIZ de la parcelle de terrain cadastrée BS n 296, de 58 m2, située Rue des Aloès, au prix de 50 euros HT le mètre carré. Cession et classement dans le domaine public communal d une partie de la propriété appartenant à l indivision VIGNAUX, Boulevard des Capelles La Commune, en accord avec les successibles de Madame VIGNAUX, à ce jour décédée, propriétaires du 58 boulevard des Capelles, entend acquérir une partie de la parcelle cadastrée section BP n 78 pour une contenance approximative de 1 A 64 CA. Ladite propriété, située en secteur UDc du P.L.U actuellement en vigueur, est en sus frappée par l'emplacement réservé n 14 prévu au bénéfice de la Commune. Cet emplacement réservé a pour objet de permettre une continuité piétons-cycles reliant le cœur de ville (espace public enherbé) situé à l'ouest et le parking communal en partie Est débouchant sur la Zone d'aménagement Concertée de Rivière. Ladite acquisition induit inévitablement un certain nombre de travaux qui seront réalisés aux frais de la commune : déplacement et reconstruction à l'identique d'une clôture existante, déplacement du portail d entrée et des réseaux et compteurs. Le système racinaire des arbres sera préservé autant que possible par la pose de longrines, ceux qui ne pourront être conservés seront abattus. Il devra également être procédé au classement de la partie de parcelle dans le domaine public communal. Le conseil valide la cession et autorise Monsieur le Maire à faire procéder à l'ouverture d'une enquête publique en vue de classer cette partie de parcelle limitrophe avec la chaussée du boulevard des Capelles dans le domaine public communal, à faire nommer un commissaire enquêteur, à signer toute les pièces nécessaires à l'exécution de l'enquête publique, du bornage, et de la signature de l'acte authentique. PERSONNEL Création de poste Afin de faire face aux nouveaux besoins engendrés par l expansion de la Commune, il convient de créer le poste suivant : 1 poste d Adjoint Technique de 2ème Classe à 20/35 ème L. Escoula : précise qu il s agit d un oubli dans la décision du conseil précédent. Régime indemnitaire et prime catégorie C filière technique Il est rappelé que l ensemble des agents de la Commune de Plaisance du Touch bénéficie : - d une prime annuelle égale à 65 % du traitement moyen mensuel, au titre de l article 111 de la loi n du 26 Janvier 1984, - d un régime indemnitaire fixé par délibération n 04/244 du 15 Décembre 2004

7 Il est proposé de le réévaluer de façon exceptionnelle, par un versement complémentaire unique au mois de décembre 2009, et de réévaluer le régime indemnitaire de certains agents de la catégorie C de la filière technique amenés à participer activement à des événements se déroulant le week-end. Pour rappel, les primes actuellement en vigueur sont fixées selon les montants mensuels maximums suivants : Niveau 1 Responsable de l exécution de missions ou tâches ne nécessitant pas de technicité spécifique : 45 Niveau 2 Responsable d une technicité spécifique dans l exécution de missions ou tâches, nécessitant une formation ou la réussite à un concours particulier : 65 Niveau 3 Responsable d une équipe ou d une technicité assimilable à la responsabilité d une équipe : 100 Niveau 4 Responsable d un service ou domaine d activité spécifique assimilable à un service : 130 Niveau 5 Responsable d un secteur ou ensemble de services ou domaine d activité spécifique assimilables à un secteur : 170 Niveau 6 Responsable de Pôle : 300 Niveau 7 Direction Générale des Services : 388 En sus de la prime mensuelle visée ci-dessus, sont maintenues : - l indemnité de responsabilité de Directeur des Services (délibération n 88/27 du ) - l indemnité spéciale de fonction des agents de la Police Municipale (délibération n 04/29 du ) - les indemnités d astreinte (délibération n 00/243 du ) - les indemnités pour travail de nuit (délibération n 91/17 du ) - les indemnités pour travail du dimanche ou jours fériés (délibération n 98/21 du ) - les indemnités horaires pour travaux supplémentaires - les Nouvelles Bonifications Indiciaires (NBI) Il est proposé d attribuer en décembre 2009 pour l ensemble des agents (titulaires et non titulaires) présents dans la collectivité de façon ininterrompue depuis le 1 er janvier 2009, toutes filières confondues, une prime exceptionnelle dont le montant est fixé comme suit : Montant de 100 euros proratisé en fonction du temps de travail habituel de l agent au cours de l année 2009 avec un montant plancher de 50 euros. Ne sont pas prises en compte dans le temps de travail habituel, les heures supplémentaires et complémentaires exceptionnelles et occasionnelles qui font l objet d un paiement ou d une récupération. Le montant sera réduit de moitié pour la période au cours de laquelle la rémunération de l agent est réduite de moitié. Aucune autre déduction ne sera opérée au titre des absences. Il est également proposé d instaurer pour les agents de catégorie C de la filière technique une prime ponctuelle d un montant maximum cumulé de 100 euros par mois versée à l occasion des événements se déroulant les week-ends et pour les agents fortement sollicités, étant entendu que cette prime n est pas cumulable avec des indemnités d astreinte ou de permanence.

8 Les montants de ces deux primes sont fixés dans le respect, toutes primes confondues, des limites résultant pour chaque filière des mécanismes indemnitaires de l Etat. La revalorisation du régime indemnitaire était prévue et inscrite au budget Le Maire est chargé de l attribution individuelle de ces primes. D. Maurin : nous sommes persuadés que ces primes sont parfaitement méritées. Toutefois, à cause du manque de visibilité sur la gestion du personnel, le groupe s abstient. La décision est adoptée à la majorité. Trois abstentions : Groupe RP Suppression de postes Il convient de supprimer des postes vacants suite à modification du temps de travail, promotion ou départ de la collectivité, à savoir : Postes Vacants à Supprimer 1 Adjoint Administratif de 1 ère Classe à 28/35e 1 Adjoint Administratif de 2 e Classe à 28,27/35e 1 Adjoint Technique 2 e Classe à 28,27/35 e 4 Adjoints Techniques 2 e Classe à 25/35 e 1 Adjoint Technique 2 e Classe à 22,5/35 e 5 Adjoints Techniques 2 e Classe à 17,5/35 e 2 Adjoints Techniques 2 e Classe à 17,06/35 e 3 Adjoints Techniques 2 e Classe à 17/35 e 1 Adjoint Technique 2 e Classe à 15,49/35 e 3 Adjoints Techniques 2 e Classe à 12,5/35 e 3 Adjoints d Animation de 2 e Classe à 17,5/35 e 1 Assistant Spécialisé d Enseignement Artistique à 16,32/20 e 1 Auxiliaire de Puériculture 1 ère Classe à 28/35 e Ces suppressions ont fait l objet d un avis favorable du Comité Technique Paritaire. R. Réquéna : demande si ces suppressions diminuent le potentiel de personnel de la commune. L. Escoula : répond qu il s agit d un simple nettoyage de postes rendus vacants par des passages de concours. QUESTIONS DIVERSES R. Réquéna : Jardins Familiaux. L. Escoula : Hier, au CCAS, M. Concordet a fait un rapport sur le projet. Il rencontrera la fédération des jardins de France pour élaborer un chiffrage afin de permettre au conseil municipal de demander des subventions au conseil général (en général 50%). Eventuellement ce sera l association qui demandera les subventions si elle peut en obtenir plus. R. Réquéna : regrette que les jardins familiaux ne soient portés qu aux questions diverses du CCAS. Il demande au maire s il peut s engager sur une date d inauguration. L. Escoula : répond qu il faut, pour les subventions attendre la prochaine session de la commission permanente qui se réunit chaque mois. Il faut que le dossier soit préparé deux mois avant la séance. Ensuite il faut passer les appels d offres, donc attendre encore 3 ou 4 mois.

9 Réinventons Plaisance : Aménagement du centre ville. L. Escoula : Nous allons lancer un concours d urbaniste. Nous ne savons pas encore ce qui sera fait. M. Pellegrino est chargé de recenser les remarques des élus. L appel à concours porte sur des idées simples : du commerce, un espace convivial, des espaces verts, un espace pour le marché, une fontaine plus du logement. Le dossier devra être validé par le SMEAT qui demandera 50 à 70 logements. Lorsque nous aurons des esquisses du cabinet d urbanisme, nous ferons des réunions publiques pour les présenter, elles seront également présentées sur le site de la mairie. H. Legay : Nous pensons qu il aurait été préférable de faire une concertation avec les Plaisançois avant de réaliser le cahier des charges de l appel à concours. L. Escoula : Le cabinet d architecte n est pas encore sélectionné. Ce n est pas une opération immobilière. Les commerçants disposeront de locaux à prix coutant. Nous serons obligés de faire du logement. Il n y aura pas 300 places de parking mais la quantité nécessaire pour les logements et les commerces. P. Lacointa : Nous sommes déçus par vos objectifs. Le cahier des charges impose trop de choses aux cabinets d urbanistes qui travaillent trop avec les collectivités. R. Réquéna : le centre ville n est pas un quartier de plus. Nous demandons que vous communiquiez à la population tous les éléments de votre projet, y compris les logements. D. Maurin : les habitants veulent savoir ce qui sera fait. Ils veulent participer au projet. Ph. Guyot : le centre ville est un sujet vivant, y compris dans la liste majoritaire, le sujet n est pas figé. Nous devions définir un périmètre et des bases pour commander des études qui sont onéreuses. L. Escoula : le CAUE est un organisme départemental qui donne des conseils gratuits. Sa vision est de continuer la bastide. Ph. Guyot : se focaliser sur la place Bombail n est pas une bonne solution, il fallait élargir le domaine d étude. La densification est une nécessité liée au Grenelle de l environnement. Il faudra de nouveaux logements au centre de la ville. Ph. Canihac : nous regrettons ce fatalisme : le SMEAT nous impose. Le centre ville est un lieu de respiration de la commune. J. Pellegrino : le projet n est pas figé. Nous n avons pas encore communiqué car le projet n est pas encore assez avancé. Ce que l on veut est un lieu convivial dans lequel tous les habitants trouvent leur place. Nous ferons le projet en concertation. L. Escoula : nous ferons également des réunions publiques. Ph. Guyot : Notre rôle d élus est de faire des propositions qui tiennent compte des contraintes et qui soient acceptables par tous. L. Escoula : le projet immobilier à la place du garage se fera en cohérence avec le projet de centre ville. X. Smith : il faudrait définir et maintenir une feuille de route globale de l avenir de la ville au travers des grands projets : le centre ville, la Geyre, les Portes de Gascogne, les Transports. Il est difficile d avoir une vision globale sur l ensemble de ces projets dont les dates changent constamment. Réinventons Plaisance : Question à propos de la culture. Un grand nombre de conseillers ayant quitté la séance, la question n a pas été mise au débat.

COMMUNE DE DUPPIGHEIM

COMMUNE DE DUPPIGHEIM Département du Bas-Rhin Arrondissement de MOLSHEIM COMMUNE DE DUPPIGHEIM EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers

Plus en détail

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 DCM N 2015/81 * Demande de subvention MOTO CLUB JUSSEY Le Maire donne connaissance aux Membres du Conseil Municipal d un courrier de l Association MOTO CLUB DE JUSSEY

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 Nombre de Conseillers L an deux mil quinze, le vingt-six mai, à 18 H 30, en exercice : 15 le Conseil municipal de la Commune de SAINT-BRICE, présents :

Plus en détail

Compte rendu de la séance du 07 décembre 2015

Compte rendu de la séance du 07 décembre 2015 Compte rendu de la séance du 07 décembre 2015 Secrétaire(s) de la séance: Jacques PATTE Ordre du jour: - Ressources humaines: mutuelle et prévoyance, - Dissolution du budget du CCAS, - Lotissement le Clos

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

OBJET 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION

OBJET 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal le rapport d analyses des offres définitif établi par le Cabinet IRH Ingénieur Conseil,

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES ACQUISITION D UN PROGICIEL POUR LA GESTION DEMATERIALISEE DES DELIBERATIONS ET DES ACTES ADMINISTRATIFS PREALABLEMENT, IL EST EXPOSE QUE : COMPTE TENU

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE Traverse du bourg : travaux d alimentation en eau potable Il y a lieu de procéder à des travaux en matière d eau potable pour remplacer des canalisations

Plus en détail

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS DOC. N 2 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS En vertu de la délibération n 11 du conseil municipal du 6 février 2014 1 SOMMAIRE Article 1 : objet 3_ Article 2 : bénéficiaires

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l'urbanisme Sous-Direction de l'action Foncière 2013 DU 15 Acquisition des parties communes générales dans l'ensemble immobilier en copropriété avec la Ville de Paris au 28-28 bis, rue du

Plus en détail

DECIDE de retenir l entreprise A+ ESPACES VERTS de MAISONCELLES DU MAINE (Mayenne) pour un montant de 2553.08 TTC.

DECIDE de retenir l entreprise A+ ESPACES VERTS de MAISONCELLES DU MAINE (Mayenne) pour un montant de 2553.08 TTC. 2012-81) DEVIS ENTREPRISE A+ ESPACES VERTS AMENAGEMENT ESPACE ATSEM ECOLE MATERNELLE ET DEMOLITION BAC INTERIEUR Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal les devis relatif à l aménagement de l espace

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Délibération n 2009.34 ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Monsieur ROBIN, Adjoint chargé de l environnement et du développement urbain, rappelle au Conseil Municipal les conditions dans

Plus en détail

OBJET 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE

OBJET 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis de l entreprise GILOT relatif à la démolition

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE Département du Val d Oise Arrondissement PONTOISE Canton de l Hautil REPUBLIQUE FRANCAISE Mairie de Boisemont Compte-rendu de la réunion du Conseil Municipal du 28 novembre 2011 L an deux mil onze, le

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. - SEANCE DU 05 JUIllet 2013 - L an deux mil treize le cinq juillet, le Conseil Municipal de la Commune de BOURG-

CONSEIL MUNICIPAL. - SEANCE DU 05 JUIllet 2013 - L an deux mil treize le cinq juillet, le Conseil Municipal de la Commune de BOURG- CONSEIL MUNICIPAL - SEANCE DU 05 JUIllet 2013 - L an deux mil treize le cinq juillet, le Conseil Municipal de la Commune de BOURG- BLANC, dûment convoqué le 1 er juillet, s est réuni à 17 H en session

Plus en détail

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES :

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : La Ville de Nantes, représentée par Madame Fabienne PADOVANI, Adjointe au Maire, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal en

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. DION / M. BARATTINI / Mme PEREZ- ZIJLMANS /M. OUDENOT / Mme DUVAL / Mme DORET / M. ROUSSEAU / M.

Plus en détail

RAPPORT DE PRÉSENTATION

RAPPORT DE PRÉSENTATION COMMUNE DE RENAISON (Loire) RAPPORT DE PRÉSENTATION Modification simplifiée n 3 du Plan Local d Urbanisme L arrêté n 13 214 du 28 novembre 2013 a engagé la procédure de modification simplifiée n 3 du plan

Plus en détail

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DÉCEMBRE 2012 L'an deux mille douze, le vingt décembre, à 18 H 30, le Conseil Municipal de la Commune de Jarnac, dûment convoqué le 14 décembre 2012,

Plus en détail

1 Délégation du Conseil au Maire :

1 Délégation du Conseil au Maire : CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 11 AVRIL 2014 1 Délégation du Conseil au Maire : Madame le Maire expose que l article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales donne au Conseil municipal la

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 L'an deux mil dix, le NEUF MARS à 20 heures 30, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire à la Mairie,

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 12 décembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 12 décembre 2013 Étaient présents :, J-L. CORRE, M. LE BER, G. BRUNEL J-M. BELOT, G. LESCOAT a donné pouvoir à N 13-12-12/01 COMMERCE / LOCATION-GÉRANCE / BAIL / LOYER / TARIFS / RENOUVELLEMENT Par délibération n 12-04-24/01

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE Date de convocation : 04 Mai 2013 L AN DEUX MILLE TREIZE LE DIX MAI A VINGT HEURES TRENTE Le Conseil Municipal de la commune de MONCEAUX SUR

Plus en détail

STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois

STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois TITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : Il est fondé sous la dénomination «Centre de Santé des Grand Synthois» une Association régie par la Loi

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Cette question est donc inscrite à l ordre du jour du Conseil Municipal du 8 février 2013.

Cette question est donc inscrite à l ordre du jour du Conseil Municipal du 8 février 2013. CONSEIL MUNICIPAL du 8 Février 2013 COMPTE RENDU SOMMAIRE 1. DEBAT DES ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2013 En application des dispositions prévues aux articles 11 et 12 de la Loi d Orientation Territoriale de

Plus en détail

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR :

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Préambule du rapport n 12 Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Ce rapport vous propose d autoriser la signature d une convention de groupement de commandes entre CHAMBERY METROPOLE et la Ville de CHAMBERY afin

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 EN EXERCICE 14 Présents 11 Absents 03 Votants 12 Le seize octobre deux mille treize à vingt heures trente, le Conseil Communautaire de la Communauté de Commune

Plus en détail

1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE D OUVRAGE

1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE D OUVRAGE LORS DE SA REUNION DU 24 MAI 2012 LE CONSEIL MUNICIPAL DE CHALAMPE REUNI SOUS LA PRESIDENCE DE MME LAEMLIN MARTINE A PRIS LES DECISIONS SUIVANTES : 1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE

Plus en détail

2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES

2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES 2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES L'immeuble classé ne peut être détruit ou déplacé, même en partie, ni être l'objet d'un travail de restauration, de réparation ou de modification

Plus en détail

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8930 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention d'investissement

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 L an deux mille neuf et le vingt-neuf juillet, à dix-neuf heures, le Conseil Municipal s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sur convocation

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET D UN LOGEMENT - FINANCEMENT BANCAIRE - DELIBERATION

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET D UN LOGEMENT - FINANCEMENT BANCAIRE - DELIBERATION COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 7 JUIN 2011 APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 Le Conseil Municipal approuve, à l unanimité, le compte-rendu de la séance du 6 mai 2011. CONSTRUCTION D UNE MAISON DE

Plus en détail

PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014

PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014 PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014 Le vingt et un mai deux mille quatorze, les membres du Conseil Municipal Michel BERIL, Serge ISCHARD, Serge DEZETTE, Elodie BROSSARD, Philippe MERCIER,

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers présents : 17 Date de convocation : 6 février 2015 Extrait du procès-verbal

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

Service Public D Assainissement Non Collectif

Service Public D Assainissement Non Collectif Service Public D Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Neslois Dossier pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif (éligible à la demande de subvention)

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU DIRECTION DE LA PROPRETE ET DE L EAU DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF De l exercice 2011 DPE 2010-38 DF 2010-24 BUDGET ANNEXE DE L EAU PROJET DE DELIBERATION SECTIONS D EXPLOITATION ET D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/09/2012

Séance du Conseil Municipal du 27/09/2012 Direction Générale des Ressources / Direction des Achats et de la Commande Publique Question n 219 REF : 2012038 Séance du Conseil Municipal du 27/09/2012 RAPPORTEUR : Jean-François MONINO OBJET : Délégation

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D ESPIET SEANCE DU 08/11/2010

CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D ESPIET SEANCE DU 08/11/2010 CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D ESPIET SEANCE DU 08/11/2010 L an deux mil dix le 08 novembre à 20 heures, le Conseil Municipal s est réuni en session ordinaire au lieu habituel de ses séances sous la

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE VOTE : APPROUVE Approbation du procès verbal de la séance précédente Rappel des Arrêtés du Maire pris en application des articles L 2122-22 et L

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

SEANCE du 15 novembre 2003

SEANCE du 15 novembre 2003 SEANCE du 15 novembre 2003 L an deux mille trois et le quinze novembre à onze heures, le Conseil Municipal de la Commune, régulièrement convoqué, s est réuni au lieu habituel des séances, sous la présidence

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le lundi 13 juillet 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

Convention relative à l entretien d une installation d assainissement non collectif

Convention relative à l entretien d une installation d assainissement non collectif Convention relative à l entretien d une installation d assainissement non collectif Entre : Mme, M, Demeurant à : Téléphone :. Désigné ci-après par l appellation «le propriétaire», Et La Communauté de

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

*************** Recettes d investissement

*************** Recettes d investissement Mairie de Cauffry 123 Route de Mouy 60290 CAUFFRY DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL du 26 Novembre 2012 N 2012 4 L an deux mil douze, le vingt-six novembre, à dix-huit heures trente, les membres du Conseil

Plus en détail

EAU DESTINEE A L ALIMENTATION ETUDES RESEAUX - TRAITEMENT

EAU DESTINEE A L ALIMENTATION ETUDES RESEAUX - TRAITEMENT EAU DESTINEE A L ALIMENTATION ETUDES RESEAUX - TRAITEMENT Liste des documents techniques à fournir pour constituer un dossier de demande d aides financières Pour être recevable votre dossier doit contenir

Plus en détail

Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010

Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010 Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010 Monsieur le Maire de LIT ET MIXE a l honneur, conformément aux dispositions des articles 48 et 77 de la loi du 5 avril 1984, d informer ses administrés que le

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT ET DES EAUX à VILLERS SOUS SAINT LEU. RÉUNION COMITE SYNDICAL Du 7 Novembre 2014

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT ET DES EAUX à VILLERS SOUS SAINT LEU. RÉUNION COMITE SYNDICAL Du 7 Novembre 2014 RÉUNION COMITE SYNDICAL Du 7 Novembre 2014 Etaient présents : MM. BREMOND FERARY GADRAS KOPACZ QUINAUD WACHEUX HARDIVILLEZ TRAVERSE Un secrétaire de séance est élu : Monsieur KOPACZ Le Président constate

Plus en détail

EXCUSES : MM BRIGIDI TOUDMA BOVA Mmes PIERRE DI MATTEO BESSICH - MIRANDOLA

EXCUSES : MM BRIGIDI TOUDMA BOVA Mmes PIERRE DI MATTEO BESSICH - MIRANDOLA PRESENTS : MM DE CARLI MAAZI KABA LEPEZEL FEITE CHEMINI BUTTAY FERRARI BERNARD LOT MARINI BARCELLA (A partir de la question N 8) Mmes BRIGIDI-GODEY LECLERC DI PELINO KANE HENROT - KHACEF BOUSSERA DA COSTA

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

Réussir votre aménagement de voirie : 3 ETAPES

Réussir votre aménagement de voirie : 3 ETAPES Réussir votre aménagement de voirie : 3 ETAPES L étude Exploratoire (conseillée) permet d apprécier la faisabilité de l opération sur tous les points : technique, financier environnemental et de savoir

Plus en détail

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 DGS/CR- 8 Les Mathes, le 11 août 2011 SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 COMPTE-RENDU DES DÉBATS Pour tout renseignement complémentaire sur le contenu des délibérations, prière de bien vouloir s adresser en mairie

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 27 JUIN 2011

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 27 JUIN 2011 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 27 JUIN 2011 Convocation du Conseil : 20 Juin 2011 Monsieur (Conseiller Municipal) J ai l honneur de vous informer que le Conseil Municipal se réunira à la Mairie le Lundi

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 FÉVRIER 2015

PROCÈS VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 FÉVRIER 2015 PROCÈS VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 FÉVRIER 2015 L an deux mil quinze, le vingt-trois février à vingt-et-une heures, le Conseil Municipal de la commune convoqué en réunion ordinaire s est réuni dans

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Enquête publique. relative au déclassement du domaine public :

Enquête publique. relative au déclassement du domaine public : Aix-les-Bains, le 3 novembre 2015 : 04 79 35 79 00 ou 04 79 35 07 95 : 04 79 35 79 01 ou 04 79 35 79 02 e-mail : g.mocellin@aixlesbains.fr Affaire suivie par G. Mocellin, : 04 79 35 78 63 Enquête publique

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013 Le Conseil municipal de Bohars s est réuni en mairie, lieu ordinaire de ses séances, le mardi 5 Février 2013, à 19 heures, sous la

Plus en détail

OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation

OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation N 2015-019 OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation Par délibération du 20 janvier 2015, il a été décidé de lancer une consultation d entreprises pour la modernisation

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal du jeudi 24 Janvier 2013

Compte rendu du Conseil Municipal du jeudi 24 Janvier 2013 Compte rendu du Conseil Municipal du jeudi 24 Janvier 2013 L an deux mille treize, le vingt-quatre janvier à 20 h 30, les membres du Conseil Municipal de la commune d Aveluy, légalement convoqués, se sont

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LA GIRONDE

DÉPARTEMENT DE LA GIRONDE DÉPARTEMENT DE LA GIRONDE Route départementale n 209 Commune de Bordeaux Aménagement de l Avenue de Labarde CONVENTION avec la Communauté Urbaine de Bordeaux Entre les soussignés : Le Département de la

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION 6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que France TELECOM envisage de procéder à une extension

Plus en détail

Extrait du registre des procès-verbaux du Conseil Municipal Séance du 6 mars 2014

Extrait du registre des procès-verbaux du Conseil Municipal Séance du 6 mars 2014 Extrait du registre des procès-verbaux du Conseil Municipal Séance du 6 mars 2014 Information Jean-Pierre MOLLET informe l assemblée que Monsieur Hervé ARNOLD a été élu Président du Syndicat Mixte Garrigues

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 2 juillet 2015 DCM N 15-07-02-23 Objet : Attribution de subvention au titre du dispositif

Plus en détail

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Délibération n 2010.01 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l'article L. 2312-1 faisant obligation aux communes de 3.500 habitants et plus de

Plus en détail

Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS

Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS République Française Arrondissement de PRIVAS MAIRIE DE SAINT-JUST D ARDECHE (07700) CONSEIL MUNICIPAL Département de l Ardèche MENTION DE LA CONVOCATION AU REGISTRE DES DELIBERATIONS Convocation du 20

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 L an deux mille six, le jeudi 23 novembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 17 novembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies PREAMBULE Les tarifs réglementés de vente de gaz naturel et d électricité appliqués en France seront progressivement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE ROSPEZ. Séance du 09 septembre 2015

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE ROSPEZ. Séance du 09 septembre 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE ROSPEZ. Séance du 09 septembre 2015 L an deux mil quinze, le neuf septembre à vingt heures trente le Conseil Municipal de la commune de

Plus en détail

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012 DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012 Au cours de la séance, il est retiré de l ordre du jour le projet de délibération n 6 par l assemblée délibérante, à savoir : - FINANCES LOCALES

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI 2015

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI 2015 Commune de CLERMONT HAUTE-SAVOIE COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI 2015 Présents : C. VERMELLE, M.LIARD, R. ARIIS, D.THEVENET, G.CLAVIOZ, E. BONNOT, S. VIRET, C. ORNSTEIN, P.MONOD

Plus en détail

**************************************

************************************** ² COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 JUIN 2015 L an deux mil quinze, le quinze juin, à vingt heures trente, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni dans la salle de la

Plus en détail

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) :

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) : Convention de mandat pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif confiée à PONTIVY COMMUNAUTÉ et engagement du propriétaire (A renvoyer compétée et signée en 2 exemplaires

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté de communes du pays de Craon CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 18 MAI 2015 1 COMPTE RENDU SYNTHÉTIQUE 1- CONTOURNEMENT DU SITE DE LA SOCIÉTÉ GROUPE LACTALIS À CRAON AVANT-PROJET DÉFINITIF (APD) ET MARCHÉ

Plus en détail

Séance du 18/03/2011. Marche de travaux : Rénovation et mise aux normes de la salle polyvalente et de la salle du trait d union de Bétaille : Lot N 2

Séance du 18/03/2011. Marche de travaux : Rénovation et mise aux normes de la salle polyvalente et de la salle du trait d union de Bétaille : Lot N 2 Séance du 18/03/2011 Marche de travaux : Rénovation et mise aux normes de la salle polyvalente et de la salle du trait d union de Bétaille : Lot N 2 Dans le cadre de la rénovation et la mise aux normes

Plus en détail

Résumé Non Technique ORIGINAL N OTRE-DA ME - D OE

Résumé Non Technique ORIGINAL N OTRE-DA ME - D OE M ISE A JOUR D U ZONAGE D A SSAINISSEMENT DE LA COMMUNE DE N OTRE-DA ME - D OE ORIGINAL Tours 3 cour du 56 avenue Marcel Dassault 37205 Tours Cedex 3 Tel. : +33 (0)2 47 71 12 50 Fax : +33 (0)2 47 71 12

Plus en détail

Compte rendu de la Réunion du Conseil Municipal du 10 décembre 2009

Compte rendu de la Réunion du Conseil Municipal du 10 décembre 2009 Département de la Mayenne M airie d e B ouessay 53290 Tél : 02 43 70 82 22 Fax: 02 43 70 76 71 mairie.bouessay@wanadoo.fr Compte rendu de la Réunion du Conseil Municipal du 10 décembre 2009 * Décision

Plus en détail

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens.

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. Publication au JORF du 24 septembre 1959 Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959 le Premier ministre, Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. version consolidée au 27 décembre

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-483 DELIBERATION N CP 14-483 Du 18 juin 2014 PARTICIPATION DE LA REGION ILE DE FRANCE AU SIPPEREC (SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS POUR L ELECTRICITE

Plus en détail

M. le Maire présente le compte administratif 2009 qui est arrêté aux résultats suivants : Section de fonctionnement :

M. le Maire présente le compte administratif 2009 qui est arrêté aux résultats suivants : Section de fonctionnement : Séance du 20 mars 2010 (Reçu en SP de Sélestat le 1 er avril 2010) Sous la présidence de M. LOOS Jean-Blaise, Maire. Etaient présents : Mmes. HURSTEL Lucienne, GASCHY Virginie, BOUILLÉ Laurence, SCHWOEHRER

Plus en détail

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012 COMMUNE DE PÉRONNAS 2012/9 CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal de la Commune de PÉRONNAS s est tenu le mardi 4 septembre 2012 sous la présidence de Monsieur Christian CHANEL, Maire. I APPROBATION DU

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 29 AVRIL 2015

COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 29 AVRIL 2015 MAIRIE DE VARETZ COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 29 AVRIL 2015 Nombre de conseillers en exercice : En exercice : 19 Présents : 13 (Cf liste d émargement) - Monsieur Le Maire Nicolas

Plus en détail