SERVICES TELEPHONIQUES A VALEUR AJOUTEE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICES TELEPHONIQUES A VALEUR AJOUTEE"

Transcription

1 SERVICES TELEPHONIQUES A VALEUR AJOUTEE Guide des bonnes pratiques Ce document, élaboré dans le cadre de réflexions engagées par l ACSEL et la FFT en 2010, vise à promouvoir des mesures techniques et ergonomiques à l attention des acteurs des services téléphoniques à valeur ajoutée, qu ils soient fournisseurs ou éditeurs de contenu, prestataires techniques ou opérateurs de télécommunications. Cette démarche s inscrit dans le cadre d une politique générale des acteurs de services en faveur de l amélioration constante de la qualité de service, de la diversification et de l enrichissement des services proposés, à la recherche de la plus grande satisfaction du consommateur. 1. CONDITIONS GENERALES APPLICABLES A L ENSEMBLE DES SERVICES 1.1. Aspects réglementaires Le cadre réglementaire des SVA s impose à tous les acteurs concernés, notamment : - Opérateur de boucle locale départ (OBL départ) - Opérateur de collecte - Opérateur SVA - Entreprise qui délivre un service ou éditeur. Il est décrit : - en ce qui concerne les obligations des entreprises et des éditeurs portant sur la nature et le contenu du service, dans les recommandations déontologiques qui, d une part, rappellent les textes d ordre public et, d autre part, y ajoutent des obligations contractuelles génériques ; - en ce qui concerne les obligations des opérateurs, dans les textes d ordre public et dans les conventions d interconnexion. A titre d exemple, voici certaines obligations encadrant les opérateurs : La décision ARCEP n comporte un certain nombre d obligations tant pour l opérateur départ que pour l opérateur SVA. Celles-ci ont pour objectif de permettre que les numéros SVA soient accessibles depuis l ensemble des boucles locales dans des conditions permettant de garantir l exercice d une concurrence effective et loyale entre les différents acteurs au bénéfice du consommateur. Opérateur départ : - Obligation de faire droit aux demandes raisonnables d acheminement Article 2 : Tout opérateur contrôlant l accès aux utilisateurs finals appelants doit faire droit aux demandes raisonnables des opérateurs visant à rendre les numéros accessibles par ces utilisateurs. L opérateur fait droit à ces demandes dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires. - Obligation de faire droit aux demandes raisonnables de reversement Article 3 : Tout opérateur contrôlant l accès aux utilisateurs finals appelants fait droit aux demandes raisonnables d autres opérateurs de reversement d une partie des sommes facturées à l utilisateur final

2 appelant au titre des communications à destination des numéros, dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires. Opérateur SVA : - Obligation de faire droit aux demandes raisonnables d acheminement Tout opérateur contrôlant l accès aux utilisateurs finals appelés 1 fait droit aux demandes raisonnables des opérateurs visant à rendre les numéros, permettant de joindre ces utilisateurs, accessibles depuis leurs réseaux. L opérateur fait droit à ces demandes dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires Ergonomie des services L ergonomie doit être conçue pour accéder le plus simplement et le plus rapidement possible au contenu recherché et faciliter la navigation au sein du service. On doit pouvoir prendre facilement connaissance de la date et de l heure de mise à jour, notamment dans le cas de services d information dont le contenu évolue dans le temps ; la fréquence de mise à jour doit aussi être indiquée afin d éviter que l utilisateur ne rappelle un service tant que les informations n auront pas évolué. Lors de l accès à un service d information personnalisée, l utilisateur doit être avisé que sa demande explicitement rappelée ou reformulée a bien été prise en compte, ceci afin d éviter tout malentendu vis-à-vis de l information recherchée ou de la transaction effectuée. On veillera à assurer la fluidité de l élocution, notamment dans le cas du recours à la synthèse vocale, ainsi qu un bon niveau sonore. La possibilité pour l utilisateur d exprimer son choix oralement impose une très grande fiabilité de la reconnaissance vocale ; de plus, en cas de non reconnaissance vocale, l utilisateur doit pouvoir revenir très simplement et à tout moment à l utilisation de touches pour naviguer dans le service, où bien accéder à un télé-conseiller. Recommandations pour les nouveaux services - le nombre de choix proposés au sommaire ne doit pas dépasser 9 pour les services délivrés en DTMF ou en reconnaissance vocale par mots clés. - le retour simple et direct au sommaire doit être systématiquement disponible. L ACSEL et la FFT proposent la normalisation de la touche * en DTMF et du mot clé «sommaire» en reconnaissance vocale pour le retour au sommaire. - utilisation d une touche normalisée lorsque le service permet d accéder à un téléconseiller L ACSEL et la FFT proposent la normalisation de la touche 0 en DTMF et du mot clé «conseiller» en reconnaissance vocale pour l accès à un télé-conseiller. - sur le menu d accueil, normalisation de l usage de la touche # en DTMF et du mot clé «informations éditeurs» pour accéder aux informations éditeurs ; - offrir la possibilité d anticiper sur le menu ; 1 Les entreprises qui délivrent le service ou les éditeurs

3 - en reconnaissance vocale : reformulation de la demande de l utilisateur avant acheminement vers le service demandé ; (toutefois, pour éviter d allonger inutilement le temps de traitement de l appel, on pourra, par exemple, rappeler le choix opéré de façon abrégée, à la condition que cette indication reste suffisamment explicite) - lorsqu une rubrique d un service délivre une information actualisable, la date, l heure et la fréquence d actualisation devront être indiquées Règles techniques Rôle des opérateurs de téléphonie L opérateur SVA a la responsabilité de la bonne exécution de la prestation pour le compte de l entreprise qui délivre le service ; il a aussi la responsabilité de récupérer le trafic auprès de l OBL de l appelant (Système d interconnexion indirecte). L opérateur SVA garantit notamment à l entreprise ou à l éditeur le taux d efficacité des appels vers les SVA. A contrario, l opérateur de boucle locale «arrivée» d un appel interpersonnel n est pas en mesure de prendre le même engagement auprès de ses clients. Pour assurer correctement ces responsabilités, l opérateur SVA devra dimensionner son réseau et ses interconnexions conformément au profil de trafic qu il s engage à acheminer vers l entreprise délivrant le service. Les contrats ou conventions d interconnexion précisent les taux de succès statistiquement garantis des tentatives d appels conformément au trafic prévu. Dans le cas de trafic susceptible de saturer le réseau, la notion de taux de succès est remplacée par un nombre d appels efficaces. Il est recommandé aux opérateurs de transit ou de collecte de mettre en œuvre des architectures spécifiques (par exemple, réseau intelligent) permettant d optimiser la distribution des appels en fonction de l heure, de la localisation de l appelant ou de la disponibilité des télé-conseillers. Recommandation Les opérateurs de boucle locale sont invités à rendre impossible la programmation d un renvoi d appel vers un numéro surtaxé Rôle des entreprises qui délivrent le service et de leur prestataire technique La valeur ajoutée d un service doit reposer sur un certain nombre de fonctionnalités à valeur ajoutée (liste non exhaustive) : - Présence d un SVI ; - accueil intelligent ; - routage et distribution intelligente (selon scénarios pré-paramétrés et évolutifs) ; - accès intelligent à un interlocuteur ou une information (prise en compte du type de demande ou du destinataire requis, la date/heure de l appel, l état du destinataire occupation, non-réponse, ) pour permettre une gestion efficace de la demande et un traitement alternatif en cas d impossibilité d opérer la mise en relation souhaitée (débordement, messagerie, ) ;

4 - identification de l'appelant, personnalisation automatisée de la réponse ou de l'itinéraire proposé selon l'identité de l'appelant ; - ergonomie facilitant un parcours rapide et intuitif : interface en reconnaissance vocale, en DTMF ; - traitement automatisé de données en ligne (ACD, CTA) améliorant l'accès aux informations : plages horaires, capacités de traitement ; - transactions sécurisées, Recommandation - un numéro SVA n est utilisé que si le service délivré fait appel à au moins une fonctionnalité à valeur ajoutée telle que celles figurant dans la liste ci-dessus. 2. CONDITIONS PARTICULIERES PROPRES A CERTAINES CATEGORIES DE SERVICES Segmentation du marché Quels que soient la cible (BtoB, BtoC) et le tarif, la segmentation du marché s articule de la façon suivante : - Relation client entreprise / administration - Edition de contenus - Renseignements téléphonique - Trafic de pointe / événementiel - Machine à machine - Fourniture de codes - Téléphonie / communication - Adultes SERVICES DE RELATION CLIENT : Les services de relation client constituent un moyen universel d accès et de contact pour les entreprises et administrations dans le cadre de la relation avec leurs clients et administrés. Le téléphone reste le canal privilégié des entreprises pour interagir avec leurs clients. C est ainsi le pilier de la stratégie de relation client d une entreprise. Il permet, entre autres, de délivrer des informations aussi bien génériques que spécifiques, de gérer la relation commerciale, que ce soit en avant vente comme en après vente, ou même de réaliser des transactions. Typologie : - Information générale (service automatisé avec mise en relation possible) simple : horaires d ouverture, adresse, promotion, produits, à valeur ajoutée : comparateur de prix, disponibilité d un article,

5 - Télé-guichet (automatisé et mise en relation possible) consultation de compte, décompte de remboursement, transaction (virement), - SAV (automatisé et/ou mise en relation) 2 - Commerce par téléphone : vente / souscription / commande (automatisé et/ou mise en relation) VPC, assurance, - Annuaire entreprise (automatisé et mise en relation) Le traitement d un appel vers un service de relation client se décompose en 3 phases : la collecte, le traitement, la distribution. Recommandations Collecte des appels Le dimensionnement du service doit permettre le décrochage systématique lors de chaque appel Ergonomie du service Le sommaire général n excède pas trois niveaux de choix, chacun de ces niveaux ne comportant pas plus de cinq choix Mise en relation Dans le cas de mise en relation, l éditeur de service s engage à indiquer le temps d attente prévisionnel et/ou proposer un message d invitation à rappeler si le temps d attente est trop long. Personnalisation de l appel Les informations récupérées lors des phases de collecte et de traitement de l'appel (géolocalisation, identification de l appelant, qualification de l appel, etc.) sont utilisées pour permettre un accueil personnalisé de la part du télé-conseiller. + renvoi à la norme AFNOR et aux labels AFRC et FEVAD SERVICES D EDITION L éditeur est la personne physique ou morale qui fournit le contenu et en a la responsabilité éditoriale. L éditeur met ce contenu à la disposition du grand public ou d utilisateurs professionnels via un numéro de service à valeur ajoutée. Typologie - Informations : media, météo, courses hippiques, - Loisirs : jeux, personnalisation du mobile, - Annonces, - Astrologie / voyance, - Etc. 2 Rappelons que les services après-vente (SAV) ne doivent pas être surtaxés (Art. L , et L du Code de la consommation)

6 Recommandations Les services d édition veilleront à la plus grande transparence en termes de diffusion des informations : - mention des sources ; - mention des auteurs ; - dans le cas de services de conseils, mention des noms et qualités des intervenants ; - mention de la date et de l heure de la dernière mise à jour, ou mise à disposition en tête de sommaire de l information correspondant à la dernière livraison ; - En cas de campagne promotionnelle ou publicitaire, les promesses délivrées dans la communication devront être relayées dès le sommaire du service. - + renvoi aux chartes du GESTE SERVICES DE RENSEIGNEMENTS TELEPHONIQUES Ces services, accessibles par des numéros de type 118XYZ ou par des numéros courts, permettent : de communiquer à l appelant le (ou les) numéro(s) de téléphone recherché(s), de mettre en relation l appelant avec l appelé, de fournir des informations complémentaires. Recommandations En matière de «renseignements», le renforcement de la qualité passe par le respect de hauts standards de qualité de service (efficacité supérieure à 95% et TR10 de 90% ; taux d appels traités en moins de 10 secondes), ainsi qu une optimisation du parcours client visant à donner le renseignement exact le plus rapidement possible (en moins d une minute). Afin de garantir la quasi-exhaustivité des réponses (au moins 99% des abonnés, hors liste rouge), les éditeurs de tels services doivent souscrire un contrat avec le plus grand nombre d opérateurs (au moins 20). La réponse du télé-conseiller peut être complétée par des éléments envoyés par voie électronique ; en ce cas les coordonnées du client ne seront pas utilisées à des fins publicitaires sans le consentement de ce dernier. SERVICES A TRAFIC DE POINTE Ces services qui génèrent des pointes de trafic généralement pendant une période assez brève sont, le plus souvent, des services de jeux ou de télé-vote, parfois d appel aux dons, associés à des programmes audiovisuels (radio, télévision), ou liés à des situations de crise. Ils font appel à la participation d un très grand nombre d utilisateurs, dont la réponse peut se dérouler en une très courte période (quelques dizaines de secondes, tout au plus), ce qui

7 n exonère pas le service de ses obligations d information notamment tarifaire (sous réserve des exemptions prévues par le décret). Typologie - Télévote (médias), - Appel aux dons, - Situation de crise. Recommandations Durée des appels Les services à fort trafic momentané doivent faciliter l accès au service et limiter au strict minimum nécessaire le temps de passage dans le service lorsqu on appelle pour y déposer sa réponse. A cet égard, une bonne synchronisation est indispensable entre l annonce à l antenne du mode d accès au service et l ouverture de celui-ci, qui ne doit souffrir aucun retard. D une façon générale, la synchronisation doit être rigoureuse en cas d opérations multi-canal. Priorisation des choix et anticipation sur le sommaire Dans le cas de services de télé-vote et autres services caractérisés par une concentration en une courte période d un très grand nombre d appels, si le service est accessible via un numéro SVA servant de portail multiservices et comportant divers autres choix, on l aménagera pour la circonstance de telle sorte que l opération soit proposée dès l accès au service, afin d éviter le passage par l ensemble des choix habituels. On procèdera de même vis-à-vis de services ayant fait l objet d une action de promotion susceptible d attirer un grand nombre d utilisateurs vers une application, en particulier pour que celle-ci soit proposée en tête de sommaire, au moins pendant la durée de ladite promotion. Dans le cas de services d information en situation de crise (grève, accident, cataclysme, etc.), un maximum d information sera délivré en mode automatisé (self-service), le temps d attente sera indiqué dès la demande de mise en relation et, le cas échéant, les appelants seront orientés vers d autres supports (Internet, par exemple). L utilisation du mode «anticipation» (barge-in) sera systématique de façon à réduire les durées d appels pour les utilisateurs fréquents. SERVICES MACHINE A MACHINE Les services dits de machine à machine recouvrent deux réalités : - Bien avant l Internet, le service téléphonique n a pas seulement été utilisé pour des communications vocales, mais aussi pour des communications de modem à modem. - Dans certains cas, une communication est initialisée par un automate (et non composée par un être humain sur un clavier). Ces utilisations ne sont pas limitées aux communications interpersonnelles. Elles concernent aussi les SVA. Elles ont survécu à l apparition de l Internet en raison de l efficacité des SVA

8 pour facturer à un très large public de très petites sommes (des centimes d euro en général), ce que ne permet pas l Internet. Typologie - Services de modem à modem : Services de télésurveillance : Monétique (terminaux de paiement électronique appelant un serveur central) - Services à la personne sous forme d appels composés par un automate : Télé-alarme Ascenseurs. SERVICES DE FOURNITURE DE CODES Un site internet proposant de petits achats de contenu (de 0,57 à 2 TTC) invite l internaute à composer un numéro surtaxé (par exemple, en 0897 pour 57centimes l appel, en 0899 pour 2 euros un appel de 2 minutes) ou à envoyer un SMS+ pour récupérer un code. L internaute tape le code sur le clavier de son PC, ce qui lui donne accès au téléchargement du contenu. Typologie - Accès site web - Téléchargement - Activation d une application Recommandations L ACSEL et la FFT préconisent l adoption d un dispositif d encadrement de la vente de services en ligne accessibles par des numéros de la série Ceci afin d éviter certaines dérives qui se traduisent par l utilisation de cette possibilité pour générer un trafic artificiel à l aide d automates et, partant, un chiffre d affaires important au détriment soit d un ou d utilisateurs, à leur insu, soit d un opérateur de télécommunications, sur la base d un service dont le contenu est réduit à sa plus simple expression, voire inexistant. Afin de rendre à ce type de numéro caractérisé par l application d un forfait à l entrée suivi de la facturation à la durée sa vocation première, qui est de rémunérer un service à valeur ajoutée, l ACSEL et la FFT recommandent, sauf accord spécifique, de réduire le nombre maximum d appels d un même numéro vers un même numéro de type 0899 le même jour, de cent actuellement, à dix. TELEPHONIE / COMMUNICATION Depuis l ouverture à la concurrence du marché des télécommunications, en 1998, certains acteurs se sont spécialisés dans les services de téléphonie internationale sans abonnement à prix cassés. Le principe est le suivant : le client achète une carte sur laquelle il peut lire un numéro d appel (géographique ou de service à valeur ajoutée), commun à toutes les cartes

9 du même modèle, et un code qui est propre à l exemplaire de la carte qu il a achetée. Pour passer un appel à l international, il compose le numéro d appel (à partir d un poste fixe, d un terminal mobile ou d une cabine téléphonique). Au décroché, il lui est demandé de composer son code, ce qui lui donne accès à une deuxième tonalité, lui permettant de composer le numéro étranger qu il cherche à joindre. A partir de ce moment, la valeur de sa carte se décrémente (à l appel et/ou à la durée) selon le tarif unitaire de la destination. Le numéro de service est souvent un libre appel, mais peut être un 081 ou un 082. Une variante de ce type de service est un service de téléphonie internationale sans carte, le prix du service à valeur ajoutée couvrant l ensemble des frais (accès, terminaison). Dans ce cas, les paliers utilisés peuvent s étager du 081 (pour l Europe de l Ouest) au 0892, en passant par les 0820/21 et 0825/26. Il existe aussi des services de conférence téléphonique, destinés aux entreprises, permettant à un nombre variable de participants (de trois à des centaines) d entendre le même discours et/ou de participer à la même conversation. Ces services sont accessibles par des numéros géographiques ou par des numéros de services à valeur ajoutée. Il existe enfin des services de visiophonie permettant à deux participants, non seulement de se parler, mais aussi de se voir sur un écran via le réseau téléphonique numérique. Ces services sont accessibles par des numéros géographiques ou par des numéros de services à valeur ajoutée. Typologie : - Téléphonie internationale (avec carte prépayée) - Téléphonie internationale (sans carte prépayée) - Téléconférence - Visiophonie SERVICES POUR ADULTES (Un chantier est programmé sur ce type de services pour la deuxième version du présent document)

A C S E L L'ASSOCIATION DE L'ECONOMIE NUMERIQUE

A C S E L L'ASSOCIATION DE L'ECONOMIE NUMERIQUE Consultation ARCEP (janvier 2011) «Propositions afin d améliorer les offres faites aux consommateurs de services de communications électroniques» Les réponses de l ACSEL Préambule En réponse à la consultation

Plus en détail

TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+

TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+ TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+ Le marché On peut distinguer trois acteurs : - Togo cellulaire, - les éditeurs de services, - et les utilisateurs finaux c est-à-dire les abonnés au réseau Togo cellulaire.

Plus en détail

Chartes SMS+ applicables au 01/04/2015

Chartes SMS+ applicables au 01/04/2015 Chartes SMS+ applicables au 01/04/2015 Principales évolutions : Les principales évolutions par rapport aux versions précédentes ont été surlignées en jaune. Article modifié Charte de conception Article

Plus en détail

QUESTIONNAIRE QUALITATIF «SERVICES VOCAUX A VALEUR AJOUTEE»

QUESTIONNAIRE QUALITATIF «SERVICES VOCAUX A VALEUR AJOUTEE» QUESTIONNAIRE QUALITATIF «SERVICES VOCAUX A VALEUR AJOUTEE» Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes 1. MODE D EMPLOI Le présent questionnaire s adresse à tous les acteurs

Plus en détail

ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+ L Editeur s engage à n adresser de SMS-MT ou MMS-MT surtaxés dans le cadre de son Service qu en réponse à une requête d un Utilisateur, formulée par

Plus en détail

Services Cahier des charges

Services Cahier des charges FFT Doc 09.001 v1.0 (Avril 2009) Fédération Française des Télécommunications Commission Normalisation Groupe de travail Interconnexion IP Sous-groupe Services Services Cahier des charges 2009, Fédération

Plus en détail

ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+ L Editeur s engage à respecter les lois et règlements en vigueur, le cas échant les recommandations d instances telles que celles du Conseil Supérieur

Plus en détail

ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION

ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION L Editeur respecte les lois et règlements en vigueur, le cas échéant les recommandations d instances telles que celles du Conseil Supérieur de l Audiovisuel, de l Autorité

Plus en détail

OFFRE SMS+/MMS+ & SMS+ PUSH PREMIUM ANNEXE 4 : CONDITIONS SPECIFIQUES AUX APPLICATIONS DE CATEGORIE 4. V8.1 (février 2012)

OFFRE SMS+/MMS+ & SMS+ PUSH PREMIUM ANNEXE 4 : CONDITIONS SPECIFIQUES AUX APPLICATIONS DE CATEGORIE 4. V8.1 (février 2012) OFFRE SMS+/MMS+ & SMS+ PUSH PREMIUM ANNEXE 4 : CONDITIONS SPECIFIQUES AUX APPLICATIONS DE CATEGORIE 4 V8.1 (février 2012) Article 1. DEFINITIONS... 2 Article 2. CONCEPTION & ERGONOMIE D UN SERVICE... 2

Plus en détail

OFFRE TECHNIQUE ET TARIFAIRE D INTERCONNEXION AU RESEAU MOBILE D IAM ANNEE 2012

OFFRE TECHNIQUE ET TARIFAIRE D INTERCONNEXION AU RESEAU MOBILE D IAM ANNEE 2012 OFFRE TECHNIQUE ET TARIFAIRE D INTERCONNEXION AU RESEAU MOBILE D IAM ANNEE 2012 PREAMBULE La présente offre est publiée par Itissalat Al Maghrib (IAM) conformément aux dispositions : 1- du décret n 2-97-1025

Plus en détail

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Juin 2013 Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Guide à l intention des opérateurs de communications électroniques et des éditeurs de services à valeur ajoutée

Plus en détail

Dossier relatif à l information sur les prix des appels téléphoniques vers les services à valeur ajoutée (08, ) 11 juin 2009

Dossier relatif à l information sur les prix des appels téléphoniques vers les services à valeur ajoutée (08, ) 11 juin 2009 Dossier relatif à l information sur les prix des appels téléphoniques vers les services à valeur ajoutée (08, ) 11 juin 2009 Arrêté du 10 juin 2009 relatif à l'information sur les prix des appels téléphoniques

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO Cher Abonné, Avec la souscription à l offre Abonnement Téléphonique, vous confiez la gestion de votre téléphonie fixe à AKEO. Désormais AKEO est en charge

Plus en détail

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Septembre 2012 Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Guide à l intention des opérateurs de communications électroniques et des éditeurs de services à valeur ajoutée

Plus en détail

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ Outre les présentes règles déontologiques, l Editeur de service par SMS/MMS, ci-après l Editeur, s'engage à respecter l ensemble

Plus en détail

Numéros professionnels Services vocaux interactifs Solutions pour centre d appels Push SMS

Numéros professionnels Services vocaux interactifs Solutions pour centre d appels Push SMS Numéros professionnels Services vocaux interactifs Solutions pour centre Push SMS 1 2 3 4 Fondée en 1992, Newtech est une société experte dans le développement de solutions télécom en mode hébergé (SaaS)

Plus en détail

Changement de votre mot de passe

Changement de votre mot de passe Guide d utilisation des services inclus dans votre abonnement Téléphonie L accès et le paramétrage de vos services (activation et désactivation) se font soit depuis votre téléphone soit depuis le portail

Plus en détail

CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE

CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE ANNEXE 5 : CONDITIONS SPECIFIQUES AUX APPLICATIONS DE CAT. 3 V7.0 () Bouygues Telecom Société anonyme au capital de 616 661 789.28, immatriculée au RCS Nanterre

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE D'ACHEMINEMENT DE COMMUNICATIONS FIXES ET MOBILES NUMERO 05-2010 CDG 64 n 05-2010 CCTP Communications téléphoniques 2010 1 1. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

CONDITIONS D OBTENTION DE L ALIAS COMMUN DANS LE CADRE D UNE OFFRE SMS+ CLASSIC

CONDITIONS D OBTENTION DE L ALIAS COMMUN DANS LE CADRE D UNE OFFRE SMS+ CLASSIC Version janvier 2008 Société Française du Radiotéléphone Siège administratif : Tour Séquoia - 1 place Carpeaux 92915 PARIS LA DEFENSE Siège social : 42, avenue de Friedland 75008 PARIS SA au capital de

Plus en détail

ARTICLE 2 FONCTIONNEMENT DE L OFFRE SMS+ CLASSIC

ARTICLE 2 FONCTIONNEMENT DE L OFFRE SMS+ CLASSIC Version Octobre 2013 Société Française du Radiotéléphone Siège administratif : Tour Séquoia - 1 place Carpeaux 92915 PARIS LA DEFENSE Siège social : 42, avenue de Friedland 75008 PARIS SA au capital de

Plus en détail

Réponse de la Fédération Française des Télécoms au questionnaire de la DGCCRF «Tranches de Numéros»

Réponse de la Fédération Française des Télécoms au questionnaire de la DGCCRF «Tranches de Numéros» Réponse de la Fédération Française des Télécoms au questionnaire de la DGCCRF «Tranches de Numéros» I. Arrêté pris en application de l article L. 121-34-2 du code de la consommation Cet arrêté fixe les

Plus en détail

SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES

SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES A VALEUR AJOUTEE TELEPHONIQUES Version 2014 publiée le 18 février 2014 et applicable au 1 er avril 2014 TABLE DES MATIERES 1 Introduction...

Plus en détail

Code de Conduite SMS et MMS Premium et Bulk

Code de Conduite SMS et MMS Premium et Bulk Code de Conduite SMS et MMS Premium et Bulk Table des Matières A. Définition et Champ d application A.1 Introduction A.2 Définitions A.3 Champ d application A.4. Mise en oeuvre B. Règles Générales B.1

Plus en détail

SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES

SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES A VALEUR AJOUTEE TELEPHONIQUES Version 2013 publiée le 1 er mars 2013 et applicable au 1 er avril 2013 1 TABLE DES MATIERES 1 Introduction...

Plus en détail

Turkcell Global Bilgi améliore son service client grâce à la solution de routage en langage naturel de Nuance.

Turkcell Global Bilgi améliore son service client grâce à la solution de routage en langage naturel de Nuance. Solutions pour le service client Solution de routage d appels en langage naturel de Nuance ebook Turkcell Global Bilgi améliore son service client grâce à la solution de routage en langage naturel de Nuance.

Plus en détail

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ Outre les présentes règles déontologiques, l Editeur de service par SMS/MMS, ci-après l Editeur, s'engage à respecter l ensemble

Plus en détail

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité.

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. SMS+ PRÉSENTATION Document non-contractuel, propriété de Bouygues Telecom, juin 2012 Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. PRINCIPE GÉNÉRAUX DE L OFFRE SMS+

Plus en détail

Nerim VoIP Centrex en Marque Blanche

Nerim VoIP Centrex en Marque Blanche Nerim VoIP Centrex en Marque Blanche Février 2014 :// Sommaire Le Centrex Nerim en marque blanche Les briques de solutions Nerim à packager Les liens Internet Les fonctionnalités gratuites Les fonctionnalités

Plus en détail

Managed Contact Center - Express

Managed Contact Center - Express Convention de Services Gestion de la Relation Client Descriptif de Service Managed Contact Center - Express SOMMAIRE 1 OBJET DU DESCRIPTIF DE SERVICE... 4 2 DEFINITION GENERALE DU SERVICE... 4 3 TERMINOLOGIE

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

La Gestion multi-canal de la Relation Client

La Gestion multi-canal de la Relation Client La Gestion multi-canal de la Relation Client Atelier 3 9 juin 2011 (11h15 à 12h) Erwan de KERGOMMEAUX Intervenants Philippe LAFITTE El Hadi BASTA www.aareon.mobi Code d accès 2011 Page Partenaire / Sondage

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES OFFRES SMS+

CONDITIONS PARTICULIERES OFFRES SMS+ CONDITIONS PARTICULIERES OFFRES SMS+ V8.1 (février 2012) ARTICLE 1. DEFINITIONS... 2 ARTICLE 2. OBJET... 5 ARTICLE 3. MODALITES DE FONCTIONNEMENT DES OFFRES SMS+... 5 3.1. MISE A DISPOSITION DU NUMERO

Plus en détail

SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS

SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS Professionnalisez votre accueil et la gestion de votre relation clients par téléphone. Quelle que soit la taille de votre service clients

Plus en détail

Document d Interconnexion - Raccordement via IP Version applicable à compter du 1 er janvier 2015

Document d Interconnexion - Raccordement via IP Version applicable à compter du 1 er janvier 2015 «Convention de Terminaison SMS du Réseau de MobiquiThings pour le Push SMS effectué par [OPERATEUR TIERS], exploitant de réseaux de communications éléctroniques ouverts au publics (opérateurs autre que

Plus en détail

La Communication SMS. SMS Vert Pro. 3 Bees Online SAS - SMS Vert Pro - 5 rue de Courtalin 77700 Magny le Hongre 1

La Communication SMS. SMS Vert Pro. 3 Bees Online SAS - SMS Vert Pro - 5 rue de Courtalin 77700 Magny le Hongre 1 La Communication SMS SMS Vert Pro 3 Bees Online SAS - SMS Vert Pro - 5 rue de Courtalin 77700 Magny le Hongre 1 La Communication par SMS EFFICACE: +95% des SMS sont lus RAPIDE: 90% des SMS délivrés en

Plus en détail

Business Talk IP Centrex. guide. web utilisateur. pour. les services standards

Business Talk IP Centrex. guide. web utilisateur. pour. les services standards guide web utilisateur pour les services standards 1/22 version 03 décembre 2013 table des matières Accès au web utilisateur... 3 Onglet accueil... 5 Onglet services téléphoniques... 7 services standards...

Plus en détail

M7480 Contact Center. Des centres d appels aux centres de contacts multimédias

M7480 Contact Center. Des centres d appels aux centres de contacts multimédias M7480 Contact Center Des centres d appels aux centres de contacts multimédias M7480 Contact Center Une solution modulaire intégrée L éventail des modules applicatifs permet une adaptation permanente aux

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS D ACCOMPAGNEMENT METIER DES CENTRES DE CONTACTS

CATALOGUE DE PRESTATIONS D ACCOMPAGNEMENT METIER DES CENTRES DE CONTACTS CATALOGUE DE PRESTATIONS D ACCOMPAGNEMENT METIER DES CENTRES DE CONTACTS Copyright 2008 CUSTOMER-SQUARE All rights reserved. Customer-Square, it s logo, and Become The Expert are trademarks of Customer-Square.

Plus en détail

Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013

Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013 Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013 Principales évolutions : Les principales évolutions par rapport aux versions précédentes ont été surlignées en jaune. Article modifié Charte de déontologie

Plus en détail

mode d emploi des services de votre ligne fixe

mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services I 1 sommaire gérer ses appels stop secret présentation du nom présentation du numéro transfert d appel signal d appel service 3131

Plus en détail

CRM PERFORMANCE CONTACT

CRM PERFORMANCE CONTACT CRM PERFORMANCE CONTACT PREMIUM 3ème génération Un concentré de haute technologie pour augmenter de 30 % vos rendez-vous Le Vinci, 2 place Alexandre Farnèse 84000 Avignon Tél : + 33 (0)4 90 13 15 88 Télécopie

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU Paris le 01 Novembre 2007 LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU 1 Introduction Dans le cadre de leur politique de réformes

Plus en détail

7j/7j 24h/24h Simplicité Rapidité Sécurité

7j/7j 24h/24h Simplicité Rapidité Sécurité ACCEDEZ POUR MODE VOUS D EMPLOI A VOS CONNECTER COMPTES - www.ca-normandie.fr 7j/7j 24h/24h Simplicité Rapidité Sécurité VOTRE BANQUE INTERNET VOTRE NUMERO CLIENT + VOTRE CODE SECRET = un accès direct

Plus en détail

COMPTE-RENDU Commission déontologique du 26 novembre 2013. Commission #9

COMPTE-RENDU Commission déontologique du 26 novembre 2013. Commission #9 COMPTE-RENDU Commission déontologique du 26 novembre 2013 Commission #9 I) Participants ACSEL : Marie Borsatto AFMM : Nicolas Guieysse, Coralie Schwing Association SVA+ : Yannick Ducoulombier ARPP : Ellen

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES NUMEROS SVA

CONDITIONS PARTICULIERES NUMEROS SVA CONDITIONS PARTICULIERES NUMEROS SVA Version en date du 31/08/2012 DEFINITIONS : - Compte OVH : Compte de facturation regroupant l ensemble des fonctionnalités et informations relatives à la facturation

Plus en détail

COMPTE-RENDU Commission déontologique du 21 novembre 2012. Commission #4

COMPTE-RENDU Commission déontologique du 21 novembre 2012. Commission #4 COMPTE-RENDU Commission déontologique du 21 novembre 2012 Commission #4 I) Participants AFMM : Nicolas Guieysse, Nathalie Chabert, Coralie Schwing Association SVA+ : Yannick Ducoulombier ARPP : Florent

Plus en détail

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes Synthèse de la réunion portabilité des numéros fixes («PNF») en date du 6 septembre 2005 Introduction : La portabilité des numéros doit permettre à tout client qui le souhaite de changer d opérateur tout

Plus en détail

Numéros commençant par 080 et 081

Numéros commençant par 080 et 081 Numéros commençant par 080 et 081 Consultation publique sur le projet de décision relatif aux numéros du plan national de numérotation commençant par 080 et 081 (17 juillet 2009 30 septembre 2009) Les

Plus en détail

Réponse de la Fédération Française des Télécoms à la consultation ARCEP sur la réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des

Réponse de la Fédération Française des Télécoms à la consultation ARCEP sur la réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des Réponse de la Fédération Française des Télécoms à la consultation ARCEP sur la réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Juin 2012 PREAMBULE : Un travail de fond, sérieux

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE Décembre 2007. Portabilité des numéros mobiles en métropole. Prolongation jusqu au 11 janvier 2008

CONSULTATION PUBLIQUE Décembre 2007. Portabilité des numéros mobiles en métropole. Prolongation jusqu au 11 janvier 2008 CONSULTATION PUBLIQUE Décembre 2007 Portabilité des numéros mobiles en métropole Projet de décision soumis à consultation publique précisant les m éthodes de com ptabilisation, de recouvrement et de tarification

Plus en détail

PLAN DE NUMEROTATION ET PORTABILITE DES NUMEROS

PLAN DE NUMEROTATION ET PORTABILITE DES NUMEROS PLAN DE NUMEROTATION ET PORTABILITE DES NUMEROS FORMATION Durée : 4 jours du 23 au 26 septembre 2014 PARIS CLARITY, société de conseil en télécommunication, travaille principalement sur site en interne

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes Format attendu des dossiers de demande de fréquences dans la bande 2,1 GHz dans les DOM, à Saint-Pierre et Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Mayotte en date du 1 er novembre 2007 Selon l article

Plus en détail

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Avril 2012 Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Consultation publique sur le projet de décision (27 avril 1er juin 2012) ISSN : 2258-3106 Modalités pratiques Les

Plus en détail

Services téléphoniques supplémentaires. Votre raccordement téléphonique est très doué. Novembre 2008

Services téléphoniques supplémentaires. Votre raccordement téléphonique est très doué. Novembre 2008 Services téléphoniques supplémentaires Votre raccordement téléphonique est très doué. Novembre 2008 Sommaire 5 6 7 8 9 10 11 13 14 15 16 17 18 19 20 22 Votre raccordement téléphonique est très doué Déviation

Plus en détail

CHARTE DE L E-MAILING. Code relatif à l utilisation de coordonnées électroniques à des fins de prospection directe

CHARTE DE L E-MAILING. Code relatif à l utilisation de coordonnées électroniques à des fins de prospection directe Déclaré conforme à la loi Informatique et Libertés par la CNIL, le 30 mars 2005, suivant procédure prévue par l article 11-3 de la loi du 6 janvier 1978. CHARTE DE L E-MAILING Code relatif à l utilisation

Plus en détail

Note d avertissement et d explication sur le SMS

Note d avertissement et d explication sur le SMS Note à l intention des annonceurs envoyant des SMS à leurs clients et prospects en France Métropolitaine : les pratiques interdites vs celles recommandées Rappel du contexte : bien encadrer le marketing

Plus en détail

Conditions d utilisation

Conditions d utilisation SERVICES VGA Conditions d utilisation Messagerie 3131 : Le Client Final compose le numéro 3131 pour accéder au serveur vocal du service. Un message vocal lui indique le numéro du dernier correspondant

Plus en détail

Call Center Virtuel & Managé

Call Center Virtuel & Managé Call Center Virtuel & Managé INteractiv Call Contact Solution opérée de centre d appel virtuel INteractiv Call Contact est un service intégré et managé permettant de proposer des applications sophistiquées

Plus en détail

Formation e-commerce : Webmarketing

Formation e-commerce : Webmarketing Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Webmarketing Votre boutique e-commerce est lancée

Plus en détail

FICHE N 2 LA GESTION COMMERCIALE DES CLIENTS ET PROSPECTS POUR LE SECTEUR DES ASSURANCES (NS 56)

FICHE N 2 LA GESTION COMMERCIALE DES CLIENTS ET PROSPECTS POUR LE SECTEUR DES ASSURANCES (NS 56) Pack de conformité - Assurance 14 FICHE N 2 LA GESTION COMMERCIALE DES CLIENTS ET PROSPECTS POUR LE SECTEUR DES ASSURANCES (NS 56) LES TRAITEMENTS DE DONNÉES PERSONNELLES AU REGARD DE LA LOI I&L Finalités

Plus en détail

BONNES RAISONS DE CHOISIR KIAMO LA PREMIÈRE SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES INTERACTIONS CLIENTS POUR LES ENTREPRISES FICHE PRODUIT / KIAMO

BONNES RAISONS DE CHOISIR KIAMO LA PREMIÈRE SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES INTERACTIONS CLIENTS POUR LES ENTREPRISES FICHE PRODUIT / KIAMO LA PREMIÈRE SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES INTERACTIONS CLIENTS POUR LES ENTREPRISES Première solution intégrée de Gestion des Interactions Clients, Kiamo vous permet de GÉRER, MESURER et AMÉLIORER la

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Les travaux de l ARCEP afin d améliorer les offres faites aux consommateurs de services de communications électroniques. FRATEL Jeudi 12 mai 2011

Les travaux de l ARCEP afin d améliorer les offres faites aux consommateurs de services de communications électroniques. FRATEL Jeudi 12 mai 2011 Les travaux de l ARCEP afin d améliorer les offres faites aux consommateurs de services de communications électroniques FRATEL Jeudi 12 mai 2011 Le panorama institutionnel en matière de protection des

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Sommaire. Le 04/10/2013 Réf : Annexe-Presentation Solution XiVO

Sommaire. Le 04/10/2013 Réf : Annexe-Presentation Solution XiVO Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Introduction Fonctionnalités téléphoniques L interface d administration et de supervision Le poste opérateur L application bureautique XIVO Client Push Mail des Messages

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

CCTP n 13 10 téléphonie fixe. Centre international d études pédagogiques

CCTP n 13 10 téléphonie fixe. Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 00 - poste 69 78 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 01 Site Internet : www.ciep.fr CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Révolutionnez votre relation client et optez pour notre offre de proximité digitale

Révolutionnez votre relation client et optez pour notre offre de proximité digitale Révolutionnez votre relation client et optez pour notre offre de proximité digitale La proximité digitale, un service innovant pour contacter prospects ou clients à tout moment de la relation En quelques

Plus en détail

TÉLÉ-SERVICES TÉLÉ-SECRÉTARIAT

TÉLÉ-SERVICES TÉLÉ-SECRÉTARIAT TÉLÉ-SERVICES TÉLÉ-SECRÉTARIAT 1 INTRODUCTION INTRODUCTION... externalisez la gestion de votre standard...... une assistante Exodial au service de vos collaborateurs... Une relation privilégiée avec vos

Plus en détail

Charte de communication SMS+ applicable au 01/10/2013

Charte de communication SMS+ applicable au 01/10/2013 Charte de communication SMS+ applicable au 01/10/2013 Principales évolutions : Les principales évolutions par rapport aux versions précédentes ont été surlignées en jaune. Article modifié Charte de communication

Plus en détail

IPTV UNE NOUVELLE DIMENSION DE SERVICE ET DE DIVERTISSEMENT INTERACTIF SOLUTIONS. Films. Internet. Musique. Radio. Téléphonie. Service en chambre

IPTV UNE NOUVELLE DIMENSION DE SERVICE ET DE DIVERTISSEMENT INTERACTIF SOLUTIONS. Films. Internet. Musique. Radio. Téléphonie. Service en chambre UNE NOUVELLE DIMENSION DE SERVICE ET DE DIVERTISSEMENT INTERACTIF IPTV SOLUTIONS TV Films Internet Musique Radio Téléphonie Service en chambre Affíchage dynamique SOLUTIONS IP DE COMMUNICATIOS ADAPTÉES

Plus en détail

Email Content Manager

Email Content Manager La solution de routage E-crm Une entité du Groupe Email Content Manager La gestion de contenus pour l e-mailing, une hyper personnalisation des campagnes MailPerformance une solution du groupe NP6 Votre

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de la téléphonie La procédure

Plus en détail

1001libraires.com, la librairie sur Internet

1001libraires.com, la librairie sur Internet 1001libraires.com, la librairie sur Internet Gilles de La Porte Président de PL2I Directeur de la librairie La Galerne (Le Havre) André Imbaud Conseiller opérationnel 1001libraires.com Rappel des objectifs

Plus en détail

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 TELEGESTION l outil indispensable des intervenants à domicile Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 Télégestion Fixe / Mobile Plateforme d échange Couplage logiciel Couplage logiciel Fonctionnalités

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS

Plus en détail

Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet

Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet appyourself répond à tous vos besoins de communication sur Internet Votre Client Vous Nous Quelles sont ses habitudes?

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires CAHIER DES CHARGES Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires 09 Septembre 2014 Fédération Française de Handball 62 rue Gabriel Péri 94250 Gentilly [1] Table des matières I. Présentation

Plus en détail

Virtual PBX Quick User Guide

Virtual PBX Quick User Guide Virtual PBX Quick User Guide 1 QUG-Kiosk-vPBX-FR-05/2015 Sommaire 1 INTRODUCTION... 3 2 GERER VOTRE VIRTUAL PBX... 3 3 LES NUMEROS GLOBAUX... 5 3.1 AJOUTER/CONFIGURER UN NUMERO D APPEL... 5 4 LES GROUPES...

Plus en détail

CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL

CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL INTERVENANTS : Elise Albenque Marketing et Partenariats Médias - Direction de l'information et de la Communication Château de Versailles Marion Bajeux Responsable Marketing

Plus en détail

Alcatel OmniPCX Enterprise

Alcatel OmniPCX Enterprise Alcatel OmniPCX Enterprise POSTE ANALOGIQUE Alcatel OmniPCX Enterprise L I V R E T U T I L I S A T E U R 1 Symboles utilisés dans la documentation Un appui court sur the recall, flash, or switch hook

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Appel à manifestation d intérêt Création et mise en place : D une bourse à l emploi de la branche professionnelle des industries chimiques Du plan et des outils de communication Il n y a pas d allotissement

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

EDITION SPECIALE 1H M6 mobile pour BlackBerry

EDITION SPECIALE 1H M6 mobile pour BlackBerry Date de mise à jour : 09 février 2012 EDITION SPECIALE 1H M6 mobile pour BlackBerry l édition spéciale 1h M6 mobile pour BlackBerry est disponible avec l ensemble des couvertures réseaux d Orange GSM /

Plus en détail

Menu Vocal Interactif (MVI) GEN-IP SOLUTIONS

Menu Vocal Interactif (MVI) GEN-IP SOLUTIONS Menu Vocal Interactif (MVI) GEN-IP SOLUTIONS PRÉSENTATION Avec la solution de Serveur Vocal Interactif (SVI), vous qualifiez et orientez automatiquement les appels en provenance de votre ou de vos numéros

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

Michel Deruère. Conditions générales de vente

Michel Deruère. Conditions générales de vente Conditions générales de vente Article 1 : Champ d application 1.1 Le présent contrat a pour objet de définir les termes et conditions ainsi que les modalités selon lesquelles MICHEL DERUÈRE fournit les

Plus en détail

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE

Plus en détail

La légalité du marketing viral

La légalité du marketing viral Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Le SPF Economie vous informe! La légalité du marketing viral La légalité du marketing viral Auteur et traduction La version d origine

Plus en détail

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE @... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes 12 boulevard des Frères Lumière - BP 48 29260 LESNEVEN

Plus en détail

novatelecom Le bon partenaire : un choix payant synergies 3G numéros surtaxés international & satellitaire système anti-fraude micropaiement SMS flash fiabilité SMS premium sécurité expertise voix sur

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-61 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE À LA MISE EN ŒUVRE

DELIBERATION N 2014-61 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE À LA MISE EN ŒUVRE DELIBERATION N 2014-61 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition?

E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition? Webinar Magento Mardi 4 décembre 2012, 9h30-10h30 E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition? Le webinar va bientôt commencer E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise

Plus en détail

Alcatel OmniPCX Office

Alcatel OmniPCX Office Alcatel OmniPCX Office Livre blanc Alcatel PIMphony dynamise la gestion de la relation client des PME Livre blanc, Alcatel PIMphony dynamise les solutions CRM des PME Alcatel 2004 page 1 Alcatel OmniPCX

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail