SERVICES TELEPHONIQUES A VALEUR AJOUTEE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICES TELEPHONIQUES A VALEUR AJOUTEE"

Transcription

1 SERVICES TELEPHONIQUES A VALEUR AJOUTEE Guide des bonnes pratiques Ce document, élaboré dans le cadre de réflexions engagées par l ACSEL et la FFT en 2010, vise à promouvoir des mesures techniques et ergonomiques à l attention des acteurs des services téléphoniques à valeur ajoutée, qu ils soient fournisseurs ou éditeurs de contenu, prestataires techniques ou opérateurs de télécommunications. Cette démarche s inscrit dans le cadre d une politique générale des acteurs de services en faveur de l amélioration constante de la qualité de service, de la diversification et de l enrichissement des services proposés, à la recherche de la plus grande satisfaction du consommateur. 1. CONDITIONS GENERALES APPLICABLES A L ENSEMBLE DES SERVICES 1.1. Aspects réglementaires Le cadre réglementaire des SVA s impose à tous les acteurs concernés, notamment : - Opérateur de boucle locale départ (OBL départ) - Opérateur de collecte - Opérateur SVA - Entreprise qui délivre un service ou éditeur. Il est décrit : - en ce qui concerne les obligations des entreprises et des éditeurs portant sur la nature et le contenu du service, dans les recommandations déontologiques qui, d une part, rappellent les textes d ordre public et, d autre part, y ajoutent des obligations contractuelles génériques ; - en ce qui concerne les obligations des opérateurs, dans les textes d ordre public et dans les conventions d interconnexion. A titre d exemple, voici certaines obligations encadrant les opérateurs : La décision ARCEP n comporte un certain nombre d obligations tant pour l opérateur départ que pour l opérateur SVA. Celles-ci ont pour objectif de permettre que les numéros SVA soient accessibles depuis l ensemble des boucles locales dans des conditions permettant de garantir l exercice d une concurrence effective et loyale entre les différents acteurs au bénéfice du consommateur. Opérateur départ : - Obligation de faire droit aux demandes raisonnables d acheminement Article 2 : Tout opérateur contrôlant l accès aux utilisateurs finals appelants doit faire droit aux demandes raisonnables des opérateurs visant à rendre les numéros accessibles par ces utilisateurs. L opérateur fait droit à ces demandes dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires. - Obligation de faire droit aux demandes raisonnables de reversement Article 3 : Tout opérateur contrôlant l accès aux utilisateurs finals appelants fait droit aux demandes raisonnables d autres opérateurs de reversement d une partie des sommes facturées à l utilisateur final

2 appelant au titre des communications à destination des numéros, dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires. Opérateur SVA : - Obligation de faire droit aux demandes raisonnables d acheminement Tout opérateur contrôlant l accès aux utilisateurs finals appelés 1 fait droit aux demandes raisonnables des opérateurs visant à rendre les numéros, permettant de joindre ces utilisateurs, accessibles depuis leurs réseaux. L opérateur fait droit à ces demandes dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires Ergonomie des services L ergonomie doit être conçue pour accéder le plus simplement et le plus rapidement possible au contenu recherché et faciliter la navigation au sein du service. On doit pouvoir prendre facilement connaissance de la date et de l heure de mise à jour, notamment dans le cas de services d information dont le contenu évolue dans le temps ; la fréquence de mise à jour doit aussi être indiquée afin d éviter que l utilisateur ne rappelle un service tant que les informations n auront pas évolué. Lors de l accès à un service d information personnalisée, l utilisateur doit être avisé que sa demande explicitement rappelée ou reformulée a bien été prise en compte, ceci afin d éviter tout malentendu vis-à-vis de l information recherchée ou de la transaction effectuée. On veillera à assurer la fluidité de l élocution, notamment dans le cas du recours à la synthèse vocale, ainsi qu un bon niveau sonore. La possibilité pour l utilisateur d exprimer son choix oralement impose une très grande fiabilité de la reconnaissance vocale ; de plus, en cas de non reconnaissance vocale, l utilisateur doit pouvoir revenir très simplement et à tout moment à l utilisation de touches pour naviguer dans le service, où bien accéder à un télé-conseiller. Recommandations pour les nouveaux services - le nombre de choix proposés au sommaire ne doit pas dépasser 9 pour les services délivrés en DTMF ou en reconnaissance vocale par mots clés. - le retour simple et direct au sommaire doit être systématiquement disponible. L ACSEL et la FFT proposent la normalisation de la touche * en DTMF et du mot clé «sommaire» en reconnaissance vocale pour le retour au sommaire. - utilisation d une touche normalisée lorsque le service permet d accéder à un téléconseiller L ACSEL et la FFT proposent la normalisation de la touche 0 en DTMF et du mot clé «conseiller» en reconnaissance vocale pour l accès à un télé-conseiller. - sur le menu d accueil, normalisation de l usage de la touche # en DTMF et du mot clé «informations éditeurs» pour accéder aux informations éditeurs ; - offrir la possibilité d anticiper sur le menu ; 1 Les entreprises qui délivrent le service ou les éditeurs

3 - en reconnaissance vocale : reformulation de la demande de l utilisateur avant acheminement vers le service demandé ; (toutefois, pour éviter d allonger inutilement le temps de traitement de l appel, on pourra, par exemple, rappeler le choix opéré de façon abrégée, à la condition que cette indication reste suffisamment explicite) - lorsqu une rubrique d un service délivre une information actualisable, la date, l heure et la fréquence d actualisation devront être indiquées Règles techniques Rôle des opérateurs de téléphonie L opérateur SVA a la responsabilité de la bonne exécution de la prestation pour le compte de l entreprise qui délivre le service ; il a aussi la responsabilité de récupérer le trafic auprès de l OBL de l appelant (Système d interconnexion indirecte). L opérateur SVA garantit notamment à l entreprise ou à l éditeur le taux d efficacité des appels vers les SVA. A contrario, l opérateur de boucle locale «arrivée» d un appel interpersonnel n est pas en mesure de prendre le même engagement auprès de ses clients. Pour assurer correctement ces responsabilités, l opérateur SVA devra dimensionner son réseau et ses interconnexions conformément au profil de trafic qu il s engage à acheminer vers l entreprise délivrant le service. Les contrats ou conventions d interconnexion précisent les taux de succès statistiquement garantis des tentatives d appels conformément au trafic prévu. Dans le cas de trafic susceptible de saturer le réseau, la notion de taux de succès est remplacée par un nombre d appels efficaces. Il est recommandé aux opérateurs de transit ou de collecte de mettre en œuvre des architectures spécifiques (par exemple, réseau intelligent) permettant d optimiser la distribution des appels en fonction de l heure, de la localisation de l appelant ou de la disponibilité des télé-conseillers. Recommandation Les opérateurs de boucle locale sont invités à rendre impossible la programmation d un renvoi d appel vers un numéro surtaxé Rôle des entreprises qui délivrent le service et de leur prestataire technique La valeur ajoutée d un service doit reposer sur un certain nombre de fonctionnalités à valeur ajoutée (liste non exhaustive) : - Présence d un SVI ; - accueil intelligent ; - routage et distribution intelligente (selon scénarios pré-paramétrés et évolutifs) ; - accès intelligent à un interlocuteur ou une information (prise en compte du type de demande ou du destinataire requis, la date/heure de l appel, l état du destinataire occupation, non-réponse, ) pour permettre une gestion efficace de la demande et un traitement alternatif en cas d impossibilité d opérer la mise en relation souhaitée (débordement, messagerie, ) ;

4 - identification de l'appelant, personnalisation automatisée de la réponse ou de l'itinéraire proposé selon l'identité de l'appelant ; - ergonomie facilitant un parcours rapide et intuitif : interface en reconnaissance vocale, en DTMF ; - traitement automatisé de données en ligne (ACD, CTA) améliorant l'accès aux informations : plages horaires, capacités de traitement ; - transactions sécurisées, Recommandation - un numéro SVA n est utilisé que si le service délivré fait appel à au moins une fonctionnalité à valeur ajoutée telle que celles figurant dans la liste ci-dessus. 2. CONDITIONS PARTICULIERES PROPRES A CERTAINES CATEGORIES DE SERVICES Segmentation du marché Quels que soient la cible (BtoB, BtoC) et le tarif, la segmentation du marché s articule de la façon suivante : - Relation client entreprise / administration - Edition de contenus - Renseignements téléphonique - Trafic de pointe / événementiel - Machine à machine - Fourniture de codes - Téléphonie / communication - Adultes SERVICES DE RELATION CLIENT : Les services de relation client constituent un moyen universel d accès et de contact pour les entreprises et administrations dans le cadre de la relation avec leurs clients et administrés. Le téléphone reste le canal privilégié des entreprises pour interagir avec leurs clients. C est ainsi le pilier de la stratégie de relation client d une entreprise. Il permet, entre autres, de délivrer des informations aussi bien génériques que spécifiques, de gérer la relation commerciale, que ce soit en avant vente comme en après vente, ou même de réaliser des transactions. Typologie : - Information générale (service automatisé avec mise en relation possible) simple : horaires d ouverture, adresse, promotion, produits, à valeur ajoutée : comparateur de prix, disponibilité d un article,

5 - Télé-guichet (automatisé et mise en relation possible) consultation de compte, décompte de remboursement, transaction (virement), - SAV (automatisé et/ou mise en relation) 2 - Commerce par téléphone : vente / souscription / commande (automatisé et/ou mise en relation) VPC, assurance, - Annuaire entreprise (automatisé et mise en relation) Le traitement d un appel vers un service de relation client se décompose en 3 phases : la collecte, le traitement, la distribution. Recommandations Collecte des appels Le dimensionnement du service doit permettre le décrochage systématique lors de chaque appel Ergonomie du service Le sommaire général n excède pas trois niveaux de choix, chacun de ces niveaux ne comportant pas plus de cinq choix Mise en relation Dans le cas de mise en relation, l éditeur de service s engage à indiquer le temps d attente prévisionnel et/ou proposer un message d invitation à rappeler si le temps d attente est trop long. Personnalisation de l appel Les informations récupérées lors des phases de collecte et de traitement de l'appel (géolocalisation, identification de l appelant, qualification de l appel, etc.) sont utilisées pour permettre un accueil personnalisé de la part du télé-conseiller. + renvoi à la norme AFNOR et aux labels AFRC et FEVAD SERVICES D EDITION L éditeur est la personne physique ou morale qui fournit le contenu et en a la responsabilité éditoriale. L éditeur met ce contenu à la disposition du grand public ou d utilisateurs professionnels via un numéro de service à valeur ajoutée. Typologie - Informations : media, météo, courses hippiques, - Loisirs : jeux, personnalisation du mobile, - Annonces, - Astrologie / voyance, - Etc. 2 Rappelons que les services après-vente (SAV) ne doivent pas être surtaxés (Art. L , et L du Code de la consommation)

6 Recommandations Les services d édition veilleront à la plus grande transparence en termes de diffusion des informations : - mention des sources ; - mention des auteurs ; - dans le cas de services de conseils, mention des noms et qualités des intervenants ; - mention de la date et de l heure de la dernière mise à jour, ou mise à disposition en tête de sommaire de l information correspondant à la dernière livraison ; - En cas de campagne promotionnelle ou publicitaire, les promesses délivrées dans la communication devront être relayées dès le sommaire du service. - + renvoi aux chartes du GESTE SERVICES DE RENSEIGNEMENTS TELEPHONIQUES Ces services, accessibles par des numéros de type 118XYZ ou par des numéros courts, permettent : de communiquer à l appelant le (ou les) numéro(s) de téléphone recherché(s), de mettre en relation l appelant avec l appelé, de fournir des informations complémentaires. Recommandations En matière de «renseignements», le renforcement de la qualité passe par le respect de hauts standards de qualité de service (efficacité supérieure à 95% et TR10 de 90% ; taux d appels traités en moins de 10 secondes), ainsi qu une optimisation du parcours client visant à donner le renseignement exact le plus rapidement possible (en moins d une minute). Afin de garantir la quasi-exhaustivité des réponses (au moins 99% des abonnés, hors liste rouge), les éditeurs de tels services doivent souscrire un contrat avec le plus grand nombre d opérateurs (au moins 20). La réponse du télé-conseiller peut être complétée par des éléments envoyés par voie électronique ; en ce cas les coordonnées du client ne seront pas utilisées à des fins publicitaires sans le consentement de ce dernier. SERVICES A TRAFIC DE POINTE Ces services qui génèrent des pointes de trafic généralement pendant une période assez brève sont, le plus souvent, des services de jeux ou de télé-vote, parfois d appel aux dons, associés à des programmes audiovisuels (radio, télévision), ou liés à des situations de crise. Ils font appel à la participation d un très grand nombre d utilisateurs, dont la réponse peut se dérouler en une très courte période (quelques dizaines de secondes, tout au plus), ce qui

7 n exonère pas le service de ses obligations d information notamment tarifaire (sous réserve des exemptions prévues par le décret). Typologie - Télévote (médias), - Appel aux dons, - Situation de crise. Recommandations Durée des appels Les services à fort trafic momentané doivent faciliter l accès au service et limiter au strict minimum nécessaire le temps de passage dans le service lorsqu on appelle pour y déposer sa réponse. A cet égard, une bonne synchronisation est indispensable entre l annonce à l antenne du mode d accès au service et l ouverture de celui-ci, qui ne doit souffrir aucun retard. D une façon générale, la synchronisation doit être rigoureuse en cas d opérations multi-canal. Priorisation des choix et anticipation sur le sommaire Dans le cas de services de télé-vote et autres services caractérisés par une concentration en une courte période d un très grand nombre d appels, si le service est accessible via un numéro SVA servant de portail multiservices et comportant divers autres choix, on l aménagera pour la circonstance de telle sorte que l opération soit proposée dès l accès au service, afin d éviter le passage par l ensemble des choix habituels. On procèdera de même vis-à-vis de services ayant fait l objet d une action de promotion susceptible d attirer un grand nombre d utilisateurs vers une application, en particulier pour que celle-ci soit proposée en tête de sommaire, au moins pendant la durée de ladite promotion. Dans le cas de services d information en situation de crise (grève, accident, cataclysme, etc.), un maximum d information sera délivré en mode automatisé (self-service), le temps d attente sera indiqué dès la demande de mise en relation et, le cas échéant, les appelants seront orientés vers d autres supports (Internet, par exemple). L utilisation du mode «anticipation» (barge-in) sera systématique de façon à réduire les durées d appels pour les utilisateurs fréquents. SERVICES MACHINE A MACHINE Les services dits de machine à machine recouvrent deux réalités : - Bien avant l Internet, le service téléphonique n a pas seulement été utilisé pour des communications vocales, mais aussi pour des communications de modem à modem. - Dans certains cas, une communication est initialisée par un automate (et non composée par un être humain sur un clavier). Ces utilisations ne sont pas limitées aux communications interpersonnelles. Elles concernent aussi les SVA. Elles ont survécu à l apparition de l Internet en raison de l efficacité des SVA

8 pour facturer à un très large public de très petites sommes (des centimes d euro en général), ce que ne permet pas l Internet. Typologie - Services de modem à modem : Services de télésurveillance : Monétique (terminaux de paiement électronique appelant un serveur central) - Services à la personne sous forme d appels composés par un automate : Télé-alarme Ascenseurs. SERVICES DE FOURNITURE DE CODES Un site internet proposant de petits achats de contenu (de 0,57 à 2 TTC) invite l internaute à composer un numéro surtaxé (par exemple, en 0897 pour 57centimes l appel, en 0899 pour 2 euros un appel de 2 minutes) ou à envoyer un SMS+ pour récupérer un code. L internaute tape le code sur le clavier de son PC, ce qui lui donne accès au téléchargement du contenu. Typologie - Accès site web - Téléchargement - Activation d une application Recommandations L ACSEL et la FFT préconisent l adoption d un dispositif d encadrement de la vente de services en ligne accessibles par des numéros de la série Ceci afin d éviter certaines dérives qui se traduisent par l utilisation de cette possibilité pour générer un trafic artificiel à l aide d automates et, partant, un chiffre d affaires important au détriment soit d un ou d utilisateurs, à leur insu, soit d un opérateur de télécommunications, sur la base d un service dont le contenu est réduit à sa plus simple expression, voire inexistant. Afin de rendre à ce type de numéro caractérisé par l application d un forfait à l entrée suivi de la facturation à la durée sa vocation première, qui est de rémunérer un service à valeur ajoutée, l ACSEL et la FFT recommandent, sauf accord spécifique, de réduire le nombre maximum d appels d un même numéro vers un même numéro de type 0899 le même jour, de cent actuellement, à dix. TELEPHONIE / COMMUNICATION Depuis l ouverture à la concurrence du marché des télécommunications, en 1998, certains acteurs se sont spécialisés dans les services de téléphonie internationale sans abonnement à prix cassés. Le principe est le suivant : le client achète une carte sur laquelle il peut lire un numéro d appel (géographique ou de service à valeur ajoutée), commun à toutes les cartes

9 du même modèle, et un code qui est propre à l exemplaire de la carte qu il a achetée. Pour passer un appel à l international, il compose le numéro d appel (à partir d un poste fixe, d un terminal mobile ou d une cabine téléphonique). Au décroché, il lui est demandé de composer son code, ce qui lui donne accès à une deuxième tonalité, lui permettant de composer le numéro étranger qu il cherche à joindre. A partir de ce moment, la valeur de sa carte se décrémente (à l appel et/ou à la durée) selon le tarif unitaire de la destination. Le numéro de service est souvent un libre appel, mais peut être un 081 ou un 082. Une variante de ce type de service est un service de téléphonie internationale sans carte, le prix du service à valeur ajoutée couvrant l ensemble des frais (accès, terminaison). Dans ce cas, les paliers utilisés peuvent s étager du 081 (pour l Europe de l Ouest) au 0892, en passant par les 0820/21 et 0825/26. Il existe aussi des services de conférence téléphonique, destinés aux entreprises, permettant à un nombre variable de participants (de trois à des centaines) d entendre le même discours et/ou de participer à la même conversation. Ces services sont accessibles par des numéros géographiques ou par des numéros de services à valeur ajoutée. Il existe enfin des services de visiophonie permettant à deux participants, non seulement de se parler, mais aussi de se voir sur un écran via le réseau téléphonique numérique. Ces services sont accessibles par des numéros géographiques ou par des numéros de services à valeur ajoutée. Typologie : - Téléphonie internationale (avec carte prépayée) - Téléphonie internationale (sans carte prépayée) - Téléconférence - Visiophonie SERVICES POUR ADULTES (Un chantier est programmé sur ce type de services pour la deuxième version du présent document)

ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+ L Editeur s engage à n adresser de SMS-MT ou MMS-MT surtaxés dans le cadre de son Service qu en réponse à une requête d un Utilisateur, formulée par

Plus en détail

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Septembre 2012 Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Guide à l intention des opérateurs de communications électroniques et des éditeurs de services à valeur ajoutée

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

A C S E L L'ASSOCIATION DE L'ECONOMIE NUMERIQUE

A C S E L L'ASSOCIATION DE L'ECONOMIE NUMERIQUE Consultation ARCEP (janvier 2011) «Propositions afin d améliorer les offres faites aux consommateurs de services de communications électroniques» Les réponses de l ACSEL Préambule En réponse à la consultation

Plus en détail

ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+ L Editeur s engage à respecter les lois et règlements en vigueur, le cas échant les recommandations d instances telles que celles du Conseil Supérieur

Plus en détail

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts

Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Juin 2013 Réorganisation des tranches de numéros commençant par 08 et des numéros courts Guide à l intention des opérateurs de communications électroniques et des éditeurs de services à valeur ajoutée

Plus en détail

mode d emploi des services de votre ligne fixe

mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services de votre ligne fixe sommaire gérer ses appels stop secret 3 présentation du nom 3 présentation du numéro 3 transfert d appel 4 signal d appel 4 service 3131 5 autorappel 5 conversation

Plus en détail

M7455. Messagerie Vocale Intégrée. Guide de l utilisateur

M7455. Messagerie Vocale Intégrée. Guide de l utilisateur M7455 Messagerie Vocale Intégrée Guide de l utilisateur 2 Sommaire PRESENTATION GENERALE.............................. 4 VOTRE BOITE VOCALE.................................. 6 Entrer pour la première fois

Plus en détail

ANNEXE 4 : ENSEMBLE DES REGLES APPLICABLES A LA CONCEPTION DES SERVICES

ANNEXE 4 : ENSEMBLE DES REGLES APPLICABLES A LA CONCEPTION DES SERVICES ANNEXE 4 : ENSEMBLE DES REGLES APPLICABLES A LA CONCEPTION DES SERVICES L Editeur ne peut adresser des SMS-MT ou MMS-MT surtaxés dans le cadre de son Service exclusivement qu en réponse à une requête d

Plus en détail

OFFRE DE REFERENCE D INTERCONNEXION ET DE REVERSEMENT POUR L ACCES DES CLIENTS MOBILES ET FIXES DE SFR AUX SERVICES A VALEUR AJOUTEE VOCAUX

OFFRE DE REFERENCE D INTERCONNEXION ET DE REVERSEMENT POUR L ACCES DES CLIENTS MOBILES ET FIXES DE SFR AUX SERVICES A VALEUR AJOUTEE VOCAUX OFFRE DE REFERENCE D INTERCONNEXION ET DE REVERSEMENT POUR L ACCES DES CLIENTS MOBILES ET FIXES DE SFR AUX SERVICES A VALEUR AJOUTEE VOCAUX Table des matières Article 1 Préambule... 3 Article 2 Définitions...

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur Illico mobile Mobile Table des matières Introduction... 3 Description... 4 Guide de l utilisateur d (version enrichie)... 4 Guide de l utilisateur par le Portail Vidéotron... 12

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes ;

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes ; Décision n 2008-0512 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 6 mai 2008 modifiant la décision n 05-1085 du 15 décembre 2005 fixant l utilisation des catégories

Plus en détail

CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE

CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE Cahier des Clauses Particulières FOURNITURE DE SERVICES DE TELEPHONIE MOBILE PAGE 2 SUR 10 TABLE DES MATIERES 1 Objet du marché 1.1 Objet du document 1.2 Objet du

Plus en détail

mode d emploi des services de votre ligne fixe

mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services I 1 sommaire gérer ses appels stop secret présentation du nom présentation du numéro transfert d appel signal d appel service 3131

Plus en détail

LIVRET SERVICE. Services en ligne Microsoft for Cegid

LIVRET SERVICE. Services en ligne Microsoft for Cegid LIVRET SERVICE Services en ligne Microsoft for Cegid LS-Services en ligne Microsoft for Cegid-10/2015 PREAMBULE LIVRET SERVICE SERVICES EN LIGNE MICROSOFT FOR CEGID Le Service en ligne Microsoft for Cegid

Plus en détail

0811 67 37 37 Prix appel local

0811 67 37 37 Prix appel local Longphone 122, rue la Boétie 75008 PARIS Page 1 sur 5 [Tapez une citation prise dans le document, ou la synthe se d un passage inte ressant. Vous pouvez placer la zone de texte n importe ou dans le document

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO Cher Abonné, Avec la souscription à l offre Abonnement Téléphonique, vous confiez la gestion de votre téléphonie fixe à AKEO. Désormais AKEO est en charge

Plus en détail

Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile

Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile Accor Services - Domiphone 72, Rue Gabrièl Péri 92120 Montrouge www.domiphone.fr Sandrine Waget Responsable Commerciale 01 57

Plus en détail

Contact Center / Call Center. Qu est ce qu un Centre de Contacts?

Contact Center / Call Center. Qu est ce qu un Centre de Contacts? Qu est ce qu un Centre de Aujourd hui, les entreprises et les administrations proposent à leurs clients, prospects, usagers et partenaires de multiples façons d entrer en contact avec elles (le Guichet,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. OBJET Le présent document, ci-après «Conditions Générales de Vente», s applique à toutes les offres de formations proposées par la société KOOLYA sur son Internet www.koolya.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Fax : Email : Personne à contacter dans l entreprise : 1 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ENTREPRISE...3 2 PRESENTATION

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS

SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS Professionnalisez votre accueil et la gestion de votre relation clients par téléphone. Quelle que soit la taille de votre service clients

Plus en détail

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC?

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? - Un marché public est un contrat conclu à titre onéreux entre un pouvoir adjudicateur (collectivité territoriale, Etat ) et un opérateur économique public ou privé pour

Plus en détail

2-Description globale du programme IziMailing

2-Description globale du programme IziMailing 1-But La raison d être de ce document est de déterminer les conditions d utilisation du logiciel IziMailing ainsi que la fonctionnalité associée «Routage Professionnel», mis en vente par l entreprise Softiciel

Plus en détail

Chartes SMS+ applicables au 01/04/2015

Chartes SMS+ applicables au 01/04/2015 Chartes SMS+ applicables au 01/04/2015 Principales évolutions : Les principales évolutions par rapport aux versions précédentes ont été surlignées en jaune. Article modifié Charte de conception Article

Plus en détail

4.1 Offre de reversement

4.1 Offre de reversement Prestations Offres de reverse et d accès 4.1 Offre de reverse 4.1.1 Modalités financières pour les paliers facturés à la seconde Palier(s) au départ des accès fixes Paliers facturés à la seconde, dont

Plus en détail

Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE PARKING

Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE PARKING Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE PARKING Conditions Générales de Vente et d'utilisation 1/5 01/08/2014 CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

Conditions d utilisation

Conditions d utilisation SERVICES VGA Conditions d utilisation Messagerie 3131 : Le Client Final compose le numéro 3131 pour accéder au serveur vocal du service. Un message vocal lui indique le numéro du dernier correspondant

Plus en détail

MARCHE DE TELEPHONIE MOBILE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE DE TELEPHONIE MOBILE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE DE TELEPHONIE MOBILE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) SOMMAIRE 1 LA CONSULTATION...2 2 LE PARC ACTUEL...2 3 LES BESOINS EN TELEPHONIE MOBILE...3 3.1 Fourniture d abonnements téléphoniques...3

Plus en détail

En cas de non respect de l une des clauses du cahier des charges, le MAPA serait immédiatement interrompu.

En cas de non respect de l une des clauses du cahier des charges, le MAPA serait immédiatement interrompu. 8) RESILIATION En cas de non respect de l une des clauses du cahier des charges, le MAPA serait immédiatement interrompu. ATTENTION : Les devis et le document de présentation du candidat devront impérativement

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

Axe International Offre Produits & Services. Paris, le 11 juin 2012

Axe International Offre Produits & Services. Paris, le 11 juin 2012 Axe International Offre Produits & Services Paris, le 11 juin 2012 Axe International En bref Spécialiste des technologies VoIP Indépendant des constructeurs et éditeurs, Environnement Open Source, R&D

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Commune de PONTCHARRA BP 49 95, avenue de la Gare 38530 PONTCHARRA Service Informatique CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Objet de la consultation : Fourniture de services de téléphonie mobile

Plus en détail

Rest@Dom. Dossier d informations. Service proposé par ALLBYWEB SARL. Commande en ligne pour la restauration à domicile

Rest@Dom. Dossier d informations. Service proposé par ALLBYWEB SARL. Commande en ligne pour la restauration à domicile Commande en ligne pour la restauration à domicile Service proposé par ALLBYWEB SARL Sommaire Rest@Dom... 1... 1 Service proposé par ALLBYWEB SARL... 1 Présentation... 1 Nos atouts... 1 Impulsion sur votre

Plus en détail

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel www.uni-presse.fr/pro UNI-Presse 112 rue Réaumur, 75080 Paris Cedex 02 France Tél : 01 42 78 37 72 Fax : 01 42 78 06 57 E-mail : servicepro@uni-presse.fr

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICES DE COMMUNICATIONS

Plus en détail

Avis du Comité consultatif du secteur financier pour renforcer la transparence

Avis du Comité consultatif du secteur financier pour renforcer la transparence 26 mars 2013 Avis du Comité consultatif du secteur financier pour renforcer la transparence et la qualité des comparateurs d assurances complémentaires santé sur Internet Le 10 mai 2012, le Comité consultatif

Plus en détail

Options du forfait téléphonique

Options du forfait téléphonique Options du forfait téléphonique Pour comprendre les options de votre forfait téléphonique résidentiel ACN ACN Canada_ABBC_TLS_GUIDE_062910 UTILISATION DE VOS NOUVELLES OPTIONS Ce guide contient des renseignements

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL D UTILISATION DES JETONS POUR L ESPACE «JEUX DE CASINO»

REGLEMENT GENERAL D UTILISATION DES JETONS POUR L ESPACE «JEUX DE CASINO» REGLEMENT GENERAL D UTILISATION DES JETONS POUR L ESPACE «JEUX DE CASINO» Il est préalablement exposé au présent règlement que les comptes servant dans l espace Jeux de casino accessible à l url jeuxcasino.m6jeux.fr

Plus en détail

Article 3 - Conditions d obtention de l Alias Commun dans le cadre d une Offre SMS+ Classic

Article 3 - Conditions d obtention de l Alias Commun dans le cadre d une Offre SMS+ Classic Conditions Spécifiques applicables à l Offre SMS+/MMS+ Classic Version Septembre 2006 Société Française du Radiotéléphone Siège administratif : Tour Séquoia - 1 place Carpeaux - 92915 PARIS LA DEFENSE

Plus en détail

Messagerie vocale TELUS. Guide de l utilisateur

Messagerie vocale TELUS. Guide de l utilisateur Messagerie vocale TELUS Guide de l utilisateur Vue d ensemble Ce guide a été conçu dans le but de vous aider à utiliser la Messagerie vocale et de vous permettre de profiter pleinement de toutes les fonctionnalités

Plus en détail

NUMEROS TELEPHONIQUES LES DIFFERENTS TYPES

NUMEROS TELEPHONIQUES LES DIFFERENTS TYPES NUMEROS TELEPHONIQUES LES DIFFERENTS TYPES Ce document est un extrait du livre blanc complet «5 astuces pour un accueil téléphonique professionnel» Dans cet extrait, vous trouverez le sommaire complet

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

Menu Vocal Interactif (MVI) GEN-IP SOLUTIONS

Menu Vocal Interactif (MVI) GEN-IP SOLUTIONS Menu Vocal Interactif (MVI) GEN-IP SOLUTIONS PRÉSENTATION Avec la solution de Serveur Vocal Interactif (SVI), vous qualifiez et orientez automatiquement les appels en provenance de votre ou de vos numéros

Plus en détail

Article 1 Conditions générales applicables. Article 2 Objet des conditions spécifiques. Article 3 Conditions de fourniture et Définition de l Offre

Article 1 Conditions générales applicables. Article 2 Objet des conditions spécifiques. Article 3 Conditions de fourniture et Définition de l Offre Conditions Spécifiques Offre Déménagement multi-lignes lignes IP pro Article 1 Conditions générales applicables Les présentes Conditions Spécifiques relèvent des Conditions Générales de l Abonnement au

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE Emetteur : CETIP Rédacteur : CETIP Référence : Version : 1.0 Etat : Validé Date : 25 juillet 2014 Page: 2/9 SOMMAIRE 1 Objet du document... 4 2 Périmètre... 5 3 Principe général de la solution... 5 4 Chargement

Plus en détail

Le service d appels d offres

Le service d appels d offres Le service d appels d offres Réponses aux demandes de devis Le site Mon-immeuble.com vous propose un service d appels d offres accessible par le menu «Appels d offres». Ce service est réservé aux membres

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

tarifs des offres Orange Machine To Machine juillet 2010

tarifs des offres Orange Machine To Machine juillet 2010 tarifs des offres Orange Machine To Machine juillet 2010 Sommaire Bienvenue dans l univers des offres Orange M2M. Que vous soyez gestionnaire de flotte ou bien responsable d une petite structure entrepreneuriale,

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION MANUEL D INSTALLATION du module Chronopost pour Objectif Ce document explique comment installer et utiliser le module Chronopost sur votre site Prestashop. Périmètre Ce module permet d accepter dans votre

Plus en détail

Le gestionnaire de SMS

Le gestionnaire de SMS Le gestionnaire de SMS Pour rester en contact Message de rappel à un patient de son prochain rendez-vous Message de rappel à un patient de la prise d une prescription avant son rendez-vous Message à un

Plus en détail

guide Audio Conférence Automatisée

guide Audio Conférence Automatisée guide Audio Conférence Automatisée Audio and Web Conferencing ce guide vous aidera à programmer et lancer une réunion téléphonique à partir du portail https://www.orangebusinessconferencing.com/, en toute

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa.fr

CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa.fr CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa.fr ARTICLE 1 er DEFINITIONS Candidat : Donnée(s) Utilisateur : Compte Utilisateur : Données personnelles : Entreprise Utilisatrice : Espace

Plus en détail

Votre poste Vos premières communications En cours de communication Personnaliser votre poste Lexique

Votre poste Vos premières communications En cours de communication Personnaliser votre poste Lexique Sommaire Votre poste Les touches de fonction.................................. 4 Le principe de dialogue avec l afficheur...................... 5 L utilisation des touches mémoires et voyants associés..........

Plus en détail

PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE

PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE GTG 2007 GT1 V1 du octobre 2006 PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE Page : 1/5 A- OBJET Cette procédure décrit les différentes étapes qui permettent de rechercher la synchronisation

Plus en détail

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, votre service de Banque à Distance de BMCE

Plus en détail

ANNEXE CP FIXE SERVICES ASSOCIÉS

ANNEXE CP FIXE SERVICES ASSOCIÉS ANNEXE AUX CONDITIONS PARTICULIERES DES SERVICES TELEPHONIE FIXE Services Associés aux accès analogiques 3131 (OU RAPPEL DU DERNIER APPELANT) Le service 3131 permet à l Utilisateur Final de rappeler le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE ESPACE ENTREPRISES

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE ESPACE ENTREPRISES CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE ESPACE ENTREPRISES ARTICLE 1 : PRESENTATION GENERALE L accès à l Espace Entreprises permet l accès gratuit aux Services tels qu ils sont définis à l article

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Contenu I. Introduction... 2 II. Description de l Offre de Service Messagerie unifiée... 2 1. Services proposés... 2 2. Utilisation... 2 3. Types de fournitures...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ENTREPRISE SITE INTERNET DU CGAM

GUIDE PRATIQUE ENTREPRISE SITE INTERNET DU CGAM GUIDE PRATIQUE ENTREPRISE SITE INTERNET DU CGAM 1 Table des matières Introduction... 3 Présentation des différentes fonctionnalités... 5 1. Vos messages... 5 2. Informations sur l entreprise... 5 3. Gestion

Plus en détail

MICROPAIEMENT AUDIOTEL / SMS DESCRIPTIF DE LA SOLUTION

MICROPAIEMENT AUDIOTEL / SMS DESCRIPTIF DE LA SOLUTION Contact commercial : corinne@rentabiliweb.com MICROPAIEMENT AUDIOTEL / SMS DESCRIPTIF DE LA SOLUTION SOMMAIRE - Descriptif du service - Clientèle ciblée - Fonctionnement du service - Options disponibles

Plus en détail

Cahier des Charges. Nom de l entreprise : Neriah Jewels Personnes à contacter dans l entreprise : Sébastien et Vincent SOMMAIRE

Cahier des Charges. Nom de l entreprise : Neriah Jewels Personnes à contacter dans l entreprise : Sébastien et Vincent SOMMAIRE Cahier des Charges Nom de l entreprise : Neriah Jewels Personnes à contacter dans l entreprise : Sébastien et Vincent SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ENTREPRISE... 2 PRESENTATION DU PROJET... 2.1 ROLES...

Plus en détail

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid Al Maghrib: Quelques chiffres Clés: Chiffre d affaires: 1,4 MM DH Collaborateurs: 8000 Nombre d agences 1800 Flotte: ~ 600 véhicules GROUPE

Plus en détail

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION?

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION? N-Nour VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF MARS 2011 Depuis le 1 er janvier 2011, les contributions d assurance chômage sont versées aux Urssaf (voir Infos d Experts janvier 2011). Certaines

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Conditions Générales de Vente pour la souscription et le renouvellement d abonnement «compte

Conditions Générales de Vente pour la souscription et le renouvellement d abonnement «compte Conditions Générales de Vente pour la souscription et le renouvellement d abonnement «compte pro» sur la plateforme ze-questionnaire.com Droit applicable : Français. Langue du contrat faisant foi : Français.

Plus en détail

PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES. Version juin 2014

PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES. Version juin 2014 PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES Version juin 2014 SOMMAIRE 1. Première connexion, inscription de l entreprise sur la plateforme... 4 Compte de mon Entreprise... 6 Rubrique «Identification

Plus en détail

Guide pratique. Maligne ma ligne! Tous les Services Malins sous la main!

Guide pratique. Maligne ma ligne! Tous les Services Malins sous la main! Guide pratique Maligne ma ligne! Tous les Services Malins sous la main! Services gratuits Rappel automatique des numéros composés Ring Back... 5 Vous savez qui a essayé de vous joindre n 1919... 5 Vous

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

La Gestion multi-canal de la Relation Client

La Gestion multi-canal de la Relation Client La Gestion multi-canal de la Relation Client Atelier 3 9 juin 2011 (11h15 à 12h) Erwan de KERGOMMEAUX Intervenants Philippe LAFITTE El Hadi BASTA www.aareon.mobi Code d accès 2011 Page Partenaire / Sondage

Plus en détail

AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET 30670 Aigues-Vives info@co-medias.com http://www.co-medias.com Tèl. : 04.66.80.21.25 Port : 06.69.30.72.57 Nom de l entreprise : Adresse

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

Nouveau! Accédez directement à vos messages vocaux, sans mot de passe, en faisant le nouveau code 9 8 * à partir du téléphone

Nouveau! Accédez directement à vos messages vocaux, sans mot de passe, en faisant le nouveau code 9 8 * à partir du téléphone Nos services de messagerie vocale mettent à votre portée toute la puissance du téléphone et l innovation du Web. Ils vous permettent de gérer vos activités courantes avec le maximum d efficacité, de votre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa

CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa ARTICLE 1 er DEFINITIONS Candidat : Donnée(s) Utilisateur : Compte Utilisateur : Données personnelles : Entreprise Utilisatrice : Espace Utilisateur

Plus en détail

Rest@Dom. Dossier d information aux restaurateurs. Service proposé par ALLBYWEB SARL. Commande en ligne pour la restauration à domicile

Rest@Dom. Dossier d information aux restaurateurs. Service proposé par ALLBYWEB SARL. Commande en ligne pour la restauration à domicile Rest@Dom Commande en ligne pour la restauration à domicile Dossier d information aux restaurateurs Service proposé par ALLBYWEB SARL Sommaire Rest@dom... 1 Présentation... 1 Pour vous restaurateur... 2

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES ONEMA Direction Générale Service des Marchés Publics Immeuble "Le Péricentre" 94132 Fontenay sous Bois cedex Tél: 01 45 14 36 36 FOURNITURE ET MISE

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques pour la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels

Guide de bonnes pratiques pour la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels Le 13 octobre 2009 Guide de bonnes pratiques pour la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels L Autorité des marchés financiers a constaté au cours de ces dernières

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Premiers Pas PREMIERS PAS. INSTALLATION et NAVIGATION. Copyright MAD-Environnement 2009-2015 Reproduction Interdite 1

Premiers Pas PREMIERS PAS. INSTALLATION et NAVIGATION. Copyright MAD-Environnement 2009-2015 Reproduction Interdite 1 PREMIERS PAS INSTALLATION et NAVIGATION 1 Copyright 2009-2015 par MAD-Environnement S.A.R.L. Tous droits réservés. Version du logiciel 2.0 Ce document est sujet à changement sans avertissement. Reconnaissance

Plus en détail

IPTV UNE NOUVELLE DIMENSION DE SERVICE ET DE DIVERTISSEMENT INTERACTIF SOLUTIONS. Films. Internet. Musique. Radio. Téléphonie. Service en chambre

IPTV UNE NOUVELLE DIMENSION DE SERVICE ET DE DIVERTISSEMENT INTERACTIF SOLUTIONS. Films. Internet. Musique. Radio. Téléphonie. Service en chambre UNE NOUVELLE DIMENSION DE SERVICE ET DE DIVERTISSEMENT INTERACTIF IPTV SOLUTIONS TV Films Internet Musique Radio Téléphonie Service en chambre Affíchage dynamique SOLUTIONS IP DE COMMUNICATIOS ADAPTÉES

Plus en détail

DU DEVIS A LA FACTURE : MENTIONS OBLIGATOIRES ET BONNES PRATIQUES

DU DEVIS A LA FACTURE : MENTIONS OBLIGATOIRES ET BONNES PRATIQUES DU DEVIS A LA FACTURE : MENTIONS OBLIGATOIRES ET BONNES PRATIQUES NB : Cette synthèse est une évocation rapide générale et non exhaustive de la thématique. Il s agit d une sensibilisation sur les risques

Plus en détail

AgriShop Boutique en ligne

AgriShop Boutique en ligne AgriShop Boutique en ligne Version 1.1 du 02/02/2010 EDUTER-CNERTA. Ce document est propriété d EDUTER-CNERTA et ne peut être copié, reproduit par quelque procédé que ce soit, utilisé ou transmis à des

Plus en détail

7j/7j 24h/24h Simplicité Rapidité Sécurité

7j/7j 24h/24h Simplicité Rapidité Sécurité ACCEDEZ POUR MODE VOUS D EMPLOI A VOS CONNECTER COMPTES - www.ca-normandie.fr 7j/7j 24h/24h Simplicité Rapidité Sécurité VOTRE BANQUE INTERNET VOTRE NUMERO CLIENT + VOTRE CODE SECRET = un accès direct

Plus en détail

Position recommandation AMF n 2009-15 Guide relatif à la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels

Position recommandation AMF n 2009-15 Guide relatif à la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels Position recommandation AMF n 2009-15 Guide relatif à la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels Textes de référence : articles 212-28, 212-29 et 314-10 du règlement

Plus en détail

Offre et Contrat. Type de Contrat: Abonnement annuel ; = = =

Offre et Contrat. Type de Contrat: Abonnement annuel ; = = = Offre et Contrat Type de Contrat: Abonnement annuel ; - COMMANDE à CaravelCut. Les services du site de CaravelCut sont mis à disposition de l'utilisateur pour la période de temps d'une année, à partir

Plus en détail

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT DOCUMENT 1/3 Ce document a pour but d expliquer le fonctionnement du marché du gaz. Il s agit d une introduction permettant de

Plus en détail

01 Services inclus à l Abonnement téléphonique ACN. 04 Services non récurrents. Abonnement téléphonique Guide des services complémentaires

01 Services inclus à l Abonnement téléphonique ACN. 04 Services non récurrents. Abonnement téléphonique Guide des services complémentaires Abonnement téléphonique Guide des services complémentaires Ce guide détaille tous les services complémentaires disponibles avec l Abonnement téléphonique ACN et vous explique comment les utiliser afin

Plus en détail

Nos Solutions WiFi. Solutions WIFI destinées aux établissements accueillant du public. Ils nous font confiance :

Nos Solutions WiFi. Solutions WIFI destinées aux établissements accueillant du public. Ils nous font confiance : Nos Solutions WiFi Solutions WIFI destinées aux établissements accueillant du public. Ils nous font confiance : VA Solutions Virtual Architecture L architecture virtuelle, la transformation d un monde

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS

Plus en détail

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr Présentation générale equalogic Qualité est un logiciel de gestion de la qualité. Il s adresse à toute entreprise, certifiée ou non, soucieuse

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE LOCATION ET MAINTENANCE DE MATERIELS DE REPROGRAPHIE AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE LOCATION ET MAINTENANCE DE MATERIELS DE REPROGRAPHIE AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE LOCATION ET MAINTENANCE DE MATERIELS DE REPROGRAPHIE AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Date et heure limite de réception des offres : Le

Plus en détail

moobee mail vous ouvre les portes de l e-mailing

moobee mail vous ouvre les portes de l e-mailing vous ouvre les portes de l e-ing one to one One to One Développez votre communication. Renforcez votre relation client. La solution e-ing pour gérer et suivre en toute autonomie vos campagnes. Vous préparez

Plus en détail

COMMERCE ELECTRONIQUE

COMMERCE ELECTRONIQUE COMMERCE ELECTRONIQUE 17/11/2011 Le commerce électronique est en pleine expansion, il s inscrit maintenant dans un cadre juridique précis. Le Code civil, le Code de la consommation et la loi pour la confiance

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex Côte-d Or Tourisme Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : Amélioration graphique et ergonomique d une l

Plus en détail