SOMMAIRE. Chapitre 1 : Attestation de formation Piéton. Chapitre 2 : Attestation de formation cycliste

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Chapitre 1 : Attestation de formation Piéton. Chapitre 2 : Attestation de formation cycliste"

Transcription

1 1

2 SOMMAIRE Chapitre 1 : Attestation de formation Piéton Chapitre 2 : Attestation de formation cycliste Chapitre 3 : Attestation de formation passager en bus Chapitre 4 : Attestation de formation voyageur en train Chef de Projet : Ondine Rolland Chargé de Mission Sécurité Routière Inspection Académique des Yvelines 2

3 3

4 Fiche de renseignements Pour les parents Nous vous recommandons de consulter ce document avec votre enfant pour son plaisir de vous montrer tout ce qu il sait déjà. Peut-être aussi pour l aider à revoir quelques éléments à mieux appréhender. Conseil : Il est important d évoquer les solutions pour vous prévenir en cas de retard, du fait d un imprévu. Ecoutez-le d abord raisonner dans cette situation. Puis formulez clairement les consignes à suivre pour vous joindre. Qui appeler en cas problème? Découpez la fi che de renseignements ci-dessous, complétez-là et remettez-là à votre enfant. Veillez à ce qu il l ait toujours sur lui lors de ses déplacements. FICHE DE RENSEIGNEMENTS Nom :... Prénom :... Établissement scolaire :... Téléphone du domicile :... Portable Mère :... Bureau Mère :... Portable Père :... Bureau Père :... Personne a prévenir en cas d absence des parents :... 4

5 Guide de formation à la sécurité routière adapté aux jeunes handicapés : le piéton 5 IME le chemin des Lauris Sartrouville (78)

6 Le Code de la Route s applique à tous Les personnes handicapées, plus exposées aux risques lors de leurs déplacements, doivent redoubler d attention et de prudence afin de garantir leur sécurité. Les personnes à mobilité réduite circulant en fauteuil dont la vitesse maximale n excède pas 6 Km/H. (article R II 3 du code de la route) sont considérées comme des piétons au regard du Code de la Route et doivent donc appliquer les règles relatives à cette catégorie d usager. REGLES ET CONSIGNES DU CODE DE LA ROUTE. (Articles à ) Pour optimiser leur sécurité, une connaissance de la signalisation et des dangers potentiels auxquels elles sont exposées lors de leurs déplacements s impose. Fort de ce constat, il apparaît opportun de mettre en évidence les différents problèmes liés à la circulation piétonne que cette catégorie d usager peut-être amenée à rencontrer. En agglomération il est impératif de : circuler sur les trottoirs ou zones réservées aux piétons comme le prévoit le règlement routier, traverser après s être assuré de pouvoir le faire sans risque pour soi et les autres, emprunter systématiquement le passage piéton s il est situé à moins de 50 mètres, respecter les feux tricolores avant de s engager. La notion d être bien vu trouve ici toute son importance : port de vêtements clairs ou vêtements adaptés (bande réfl échissante) de jour comme de nuit. Le handicap n exclut pas la responsabilité pénale en cas de manquement aux règles et consignes du Code de la Route. (articles à ) Hors agglomération : Le piéton doit marcher sur le côté gauche de la chaussée de manière à voir les véhicules qui arrivent face à lui. Les autoroutes et les voies express sont interdites aux piétons. 6

7 LA SIGNALISATION ROUTIERE Il est essentiel de comprendre et de connaître les règles de la signalisation routière afi n d avoir une conduite responsable et prudente. Règles et consignes : Il est important de distinguer les différentes formes et couleurs des panneaux de signalisation routière afi n de connaître leur signifi cation et de les interpréter comme un langage en fonction de leur forme et leur couleur. Les formes : Chacune représente un message capital à observer et respecter : LE TRIANGLE indique un danger. LE ROND indique une prescription : une obligation ou une interdiction. LES CARRES-RECTANGLES OU FLECHES donnent une indication. Les couleurs : LE ROUGE indique une obligation ou un danger. Il borde les panneaux ronds ou triangulaires. LE BLEU indique une obligation ou une indication. Lorsque le fond des panneaux est jaune; il s agit d une signalisation temporaire. Elle prévaut toujours sur la signalisation normale. 7

8 LA SIGNALISATION ROUTIERE Les pictogrammes : symbolisent et précisent l indication. La signalisation au sol complète les panneaux et sert à délimiter une voie de circulation ou à marquer un point particulier (passage pour piéton). Les règles de passage aux intersections s appliquent aux automobilistes et aux piétons. Elles sont matérialisées par des feux de signalisation : tricolores pour les véhicules et bicolores pour les piétons (bonhomme rouge et vert). Bonhomme rouge = Arrêt obligatoire Bonhomme vert = Je passe après m être assuré que je peux le faire sans danger. 8

9 1 ÈRE QUESTION : A : LES ADULTES B : TOI-MÊME C : LES CONDUCTEURS 9

10 2 ÈME QUESTION : A : OBLIGATION B : INTERDICTION C : INFORMATION A : OBLIGATION B : INTERDICTION C : INFORMATION A : OBLIGATION B : INTERDICTION C : INFORMATION 10

11 3 ÈME QUESTION : A B C D 11

12 4 ÈME QUESTION : A : SUR LA CHAUSSÉE B : AU MILIEU DU TROTTOIR C : AU BORD DU TROTTOIR 12

13 5 ÈME QUESTION : marcher A : AU MILIEU DE LA ROUTE B : A GAUCHE EN REGARDANT LA VOITURE QUI ROULE DEVANT C : A DROITE EN NE REGARDANT PAS LA VOITURE QUI ROULE DERRIÈRE 13

14 6 ÈME QUESTION : A : TU NE TRAVERSES PAS B : TU TRAVERSES C : TU REGARDES À GAUCHE PUIS À DROITE POUR VÉRIFIER QU IL N Y A AUCUNE VOITURE. ET TU TRAVERSES. 14

15 7 ÈME QUESTION : A : A L ARRÊT SUR LE TROTTOIR, TU REGARDES À GAUCHE PUIS À DROITE. S IL N Y A PAS DE VOITURE TU TRAVERSES. B : TU NE T ARRÊTES PAS, TU TRAVERSES, C EST À LA VOITURE DE FAIRE ATTENTION À TOI. 15

16 8 ÈME QUESTION : A : JOUER B : COURIR 16 C : MARCHER ET REGARDER LES VOITURES

17 9 ÈME QUESTION : Quand dois-tu être encore plus prudent A : LA NUIT B : SOUS LA PLUIE C : PAR BEAU TEMPS 17

18 10 ÈME QUESTION : A : MARCHER B : JOUER AU BALLON C : COURIR 18

19 ATTESTATION DE FORMATION PIÉTON L ÉLÈVE... A réussi avec succès le test d éducation ducation et de sensibilisation aux dangers de la route. Cette attestation tes de formation on prouve que les principales règles à respecter er sont acquises.

20 POUR COMPLETER LA FORMATION DEMANDEZ VOTRE KIT PERMIS PIETON ADAPTE AUX ENFANTS HANDICAPES POUR TOUS RENSEIGNEMENTS CONTACTEZ : JÉRÉMIE BRUDER PAR POUR OBTENIR LA MALLETTE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE ARENE VISITEZ LE SITE 20

21 Guide de formation à la sécurité routière adapté aux jeunes handicapés : le cycliste 21 IME Alfred Binet - Les Mureaux (78)

22 Guide de l élève adapté aux enfants handicapés, thématique du vélo. Le vélo est un mode de déplacement écologique, économique et pratique. Néanmoins, pour le pratiquer en sécurité, quelques règles doivent être impérativement respectées. Au sens du code de la route, le vélo est un véhicule. A ce titre, le cycliste doit respecter les règles du code de la route, telles que l arrêt au feu rouge, le respect des priorités, le respect des piétons Les panneaux de signalisation routière permettent également d identifi er les aménagements cyclables et leurs règles d utilisation. Mais d autres principes de prudence doivent être mis en œuvre : Etre vu des autres usagers de la route : porter des vêtements clairs ou un gilet rétro réfl échissant, chercher le contact visuel avec les autres usagers, Bien se positionner sur la voirie (pas trop près des voitures en stationnement), penser à la présence d éclairage, tendre son bras pour indiquer un changement de direction Tous ces comportements réduisent fortement le risque d accident. Rouler avec un vélo bien équipé : freins, lumière, sonnette et catadioptres sont obligatoires et doivent être entretenus. Casque, rétroviseur, écarteur de danger et gilet rétro réfl échissant sont vivement conseillés. Le gilet est obligatoire de nuit hors agglomération. Les pneus doivent être correctement gonfl és et la selle réglée à la bonne hauteur. Adapter son comportement au contexte et aux autres usagers : il convient d adapter sa vitesse en fonction de la météo ou du type de revêtement. Il faut également se rappeler que bus et camions ont de grands angles morts et il ne faut donc pas chercher à les doubler. Dans le cas d une piste cyclable sur trottoir, les cyclistes doivent respecter les piétons De manière générale, rester prudent et attentif. Il ne faut pas hésiter à descendre de son vélo et se conduire comme un piéton lorsqu une situation nous apparaît délicate. Même lorsque l on est prioritaire, il faut rester vigilant et observer le comportement des autres usagers. Pour s entraîner en classe, avant de pédaler dans la rue, on peut jouer au «jeu du cycliste» que propose l ARENE (Agence Régionale de l Environnement et des Nouvelles Energies), dans son kit pédagogique. Il permet d apprendre à reconnaître les panneaux de signalisation que rencontrent les cyclistes, réfl échir aux comportements les mieux adaptés aux situations rencontrées, de connaître les points principaux de l équipement et de l entretien d un vélo 22

23 1 ÈRE QUESTION : A : B : C : 23

24 2 ÈME QUESTION : circuler A : B : C : 24

25 3 ÈME QUESTION : dois-tu A : B : C : 25

26 4 ÈME QUESTION : A : TU T ARRÊTES POUR LE LAISSER PASSER B : TU PASSES C EST À LUI DE S ARRÊTER C : VOUS PASSEZ LUI ET TOI. C EST LE PLUS RAPIDE QUI PASSE LE PREMIER 26

27 5 ÈME QUESTION : panneau A : TU Y VAS LE PANNEAU NE TE CONCERNE PAS B : TU NE PEUX PAS Y ALLER DONC TU FAIS DEMI-TOUR C : TU Y VAS EN MONTANT SUR LE TROTTOIR 27

28 6 ÈME QUESTION : A : TU RESTES À CÔTÉ DE TON COPAIN. LA VOITURE DOIT RESTER DERRIÈRE VOUS. B : TU TE METS DERRIÈRE TON COPAIN POUR LAISSER PASSER LA VOITURE 28

29 7 ÈME QUESTION : que A : TU PASSES LE FEU ROUGE EST RÉSERVÉ AUX VOITURES B : TU T ARRÊTES LE FEU ROUGE EST RÉSERVÉ POUR LES VÉLOS, VOITURES ET BUS 29

30 8 ÈME QUESTION : cyclable? A : B : 30

31 9 ÈME QUESTION : A : TU TOURNES TON GUIDON POUR FAIRE TOURNER TON VÉLO LES VOITURES FONT ATTENTION À TOI B : TU LÈVES TON BRAS GAUCHE ET TU TOURNES C : TU REGARDES AUTOUR DE TOI S IL N Y A PAS DE VOITURES TU LÈVES TON BRAS GAUCHE ET TU TOURNES 31

32 10 ÈME QUESTION : porter du A : UN CASQUE B : DES LUNETTES DE SOLEIL C : DES VÊTEMENTS CLAIRS C : DES VÊTEMENTS FONCÉS 32

33 ATTESTATION DE FORMATION CYCLISTE L ÉLÈVE... A réussi avec succès cès le test d éducation ducation et de sensibilisation isatio aux dangers de la route à vélo. Cette attestation de formation on prouve que les principales ipales règles à respecter sont acquises.

34 POUR COMPLETER LA FORMATION DEMANDEZ VOTRE KIT ENSEMBLE À VÉLO POUR TOUS RENSEIGNEMENTS CONTACTEZ : DANIELLE TRONCHE PAR POUR OBTENIR LA MALLETTE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE ARENE VISITEZ LE SITE 34

35 Guide de formation à la sécurité routière adapté aux jeunes handicapés : le passager en bus 35 IME - Poissy (78)

36 Pour se déplacer en bus, il faut se préparer et reconnaître son trajet : Ecris ton adresse exacte Écris le nom de l arrêt de bus le plus proche de chez toi... Écris le nom de l arrêt de bus le plus proche de ton école... Quelle ligne de bus dois tu prendre pour te rendre à ton école?... Récap Avant de prendre le bus tu dois avoir ton ticket ou ta carte de transport. LES PARTICULARITES DE TON TRAJET Avec tes camarades et avec l aide de tes enseignants et/ou tes éducateurs, écris ou illustre les lieux que tu as repérés lors de ton trajet pour aller prendre ton bus Avec tes camarades et avec l aide de tes enseignants et/ou tes éducateurs, écris ou illustre les lieux que tu as repérés lors de ton trajet pour le trajet de retour en bus

37 1 ÈRE QUESTION : Pour se déplacer, il faut déjà savoir préparer son trajet. Où prends-tu ton bus? A : A l arrêt de bus B : A la gare C : Au commerce 37

38 2 ÈME QUESTION : Sais-tu comment prévenir un de tes parents en cas d urgence? A : je donne mon adresse à un passant B : je téléphone C : je ne fais rien 38

39 3 ÈME QUESTION : En attendant le bus que fais-tu? A : Tu attends tranquillement B : Tu joues avec tes copains C : Tu dors 39

40 4 ÈME QUESTION : Quand le bus arrive où montes-tu? A : A l avant du bus, près du conducteur B : A l arrière 40

41 5 ÈME QUESTION : Si tu es en fauteuil, quand le bus arrive où montes-tu? A : A l avant du bus, près du conducteur B : A l arrière 41

42 6 ÈME QUESTION : A : Que présentes-tu au conducteur? B : Ma carte de transport C : Mon ticket de transport D : De l argent pour acheter mon ticket Ma liste de courses 42

43 7 ÈME QUESTION : A : À bord du bus, comment te comportes-tu? B : Tu t assieds C : Tu restes debout en te tenant D : Tu vas parler au chauffeur Tu fais du bruit 43

44 8 ÈME QUESTION : Pour descendre à ton arrêt que fais-tu? A : Tu appuies sur le bouton «arrêt demandé». B : et tu vas vers les portes automatiques Tu demandes de l aide C : Tu ne fais rien 44

45 9 ÈME QUESTION : A : Tu viens de descendre du bus, que fais-tu? B : Tu attends le départ du bus, pour traverser Tu traverses derrière le bus avant qu il démarre C : Tu traverses devant le bus avant qu il démarre D : Quand le bus a démarré tu regardes des deux côtés de la rue avant de traverser 45

46 10 ÈME QUESTION : Que fais-tu si tu te perds dans la rue? A : tu pleures B : tu t interroges C : tu ne fais rien et tu attends 46

47 ATTESTATION DE FORMATION DU PASSAGER EN BUS L ÉLÈVE... A réussi avec succès le test t d éducation et de sensibilisation sibilisation aux dangers de la route. Cette attestation tation ti de formation on prouve que les principales règles à respecter r sont acquises.

48 Guide de formation à la sécurité routière adapté aux jeunes handicapés : le voyageur en train CHATEAU DES COTES Les Loges en Josas (78) 48

49 INFORMATIONS GÉNÉRALES A DESTINATION DES ADULTES L accessibilité des personnes à mobilité réduite est une des priorités de la SNCF. La politique Accessibilité de la SNCF repose sur trois axes majeurs : - des investissements dans les gares et dans les trains - des services pour l accueil et l accompagnement des voyageurs handicapés et à mobilité réduite - une démarche active d écoute et de concertation des personnes handicapées et des associations qui les représentent Pour faciliter vos déplacements, Transilien SNCF a mis en œuvre des équipements adaptés : Pour les handicapés moteurs et sensoriels : - De places de stationnement réservées - Des portes automatiques - Des guichets tous publics - Des passages élargis (ou portillons dans les gares non équipées de passages élargis) - Des quais accessibles et dans les gares où la lacune verticale entre le quai et le train est inférieure à 28cm, un service d assistance à la montée et à la descente du train est disponible sur réservation préalable (voir la rubrique «Accès + Transilien»). - Quand ils sont présents, les agents d accueil Transilien en gare sont aussi à votre disposition pour vous renseigner et vous aider. Les cartes «Accessibilité : handicap moteur» et «Accessibilité : handicap sensoriel» répertorient les gares Transilien et RATP en fonction de leur équipement et de leur degré d accessibilité. Elles sont disponibles sur Internet et distribuées gratuitement sur demande aux guichets Transilien. Les personnes aveugles, titulaires d une carte nationale d invalidité civile ou militaire, peuvent bénéfi cier d un trajet aller/retour gratuit pour une personne accompagnatrice. Les chiens d aveugle bénéfi cient également de cette gratuité. Pour les handicapés cognitifs : - Des écrans Infogare : Il permet ainsi aux personnes ne pouvant entendre ou comprendre les annonces vocales d avoir accès aux informations sur le trafi c. - Un système d information dynamique. Il permet de visualiser, soit par des signaux lumineux sur un plan de ligne dynamique, soit par affi chage du nom des gares, la desserte du train. Accès + Transilien Dans les gares équipées, Transilien propose un service d accompagnement pour les personnes en fauteuil roulant et les titulaires d une carte d invalidité avec un taux égal ou supérieur à 80%. Le service Accès+Transilien facilite le voyage depuis la gare de départ jusqu à la gare d arrivée. En utilisant ce service, il est possible de réserver une prestation d accueil et d accompagnement pour l accès au train grâce à une rampe amovible adaptée. Les gares équipées en Yvelines sont: Versailles Rive Droite, Saint Nom la Bretèche, Confl ans Sainte Honorine, Mantes la Jolie, Achères Ville, Maisons Laffi tte, Sartrouville, Poissy, ainsi que les gares de Paris Saint-Lazare et Paris Montparnasse. Le Centre d Appel est joignable tous les jours, de 7h00 à 20h00, via un numéro Azur (prix d un appel local depuis un poste fi xe), Ou par courriel en écrivant à : Consultez le site Internet INFOMOBI pour plus de renseignements sur l accessibilité des transports en Ile-de-France et vérifi er la disponibilité des ascenseurs : N AZUR (prix d un appel local depuis un poste fi xe) Liens utiles pour vos voyages sur les grandes lignes hors Ile-de-France : - Consultez le site Internet Accessibilité de la SNCF et le guide du voyageur handicapé dans les dossiers spéciaux - Contactez le centre d appels «Accès +» : par téléphone au puis tapez 1 (0,11cts d euro TTC/mn), par Fax au (0,15cts d euro TTC/mn), ou par courriel à l adresse 49

50 LES RÈGLES À RESPECTER LORSQUE JE PRENDS LE TRAIN : argent. 50

51 LES RÈGLES À RESPECTER LORSQUE JE PRENDS LE TRAIN : 51

52 LES RÈGLES À RESPECTER LORSQUE JE PRENDS LE TRAIN : 52

53 LES RÈGLES À RESPECTER LORSQUE JE PRENDS LE TRAIN : 53

54 1 ÈRE QUESTION : Où prends tu le train? A : dans une gare B : dans une banque C : au supermarché 54

55 2 ÈME QUESTION : Pour bien préparer mon voyage : A : je mets mes billets et ma carte de réduction dans mon sac B : Je ne fais pas attention où je mets mes C : billets et ma carte de réduction D : J arrive 20 minutes avant à la gare J arrive 2 minutes avant le départ et je cours sur le quai 55

56 3 ÈME QUESTION : Quand je prends le train : A : Je composte mon billet B : J attends que le contrôleur vienne me voir dans le train 56

57 4 ÈME QUESTION : Quand j arrive en gare et que j ai besoin d aide : A : J entre dans un train, je m assieds et je pleure B : je vais à l accueil 57

58 5 ÈME QUESTION : En attendant le train que fais- tu? A : Je joue avec mes copains près du bord du quai B : j attends tranquillement au milieu du quai C : Je m assieds au bord du quai 58

59 6 ÈME QUESTION : Quand le train arrive en gare : A : Je m éloigne du bord du quai pour ne pas être en danger B : je reste tout au bord du quai 59

60 7 ÈME QUESTION : Dans le train, qu est-ce que je fais? A : je m assieds B : je reste debout en me tenant C : je reste près des portes D : je m agite 60

61 8 ÈME QUESTION : Un contrôleur arrive dans le train A : Comment réagis - tu? B : Je suis malpoli je dis bonjour et je tends mon billet ma carte de réduction. 61

62 9 ÈME QUESTION : Pour descendre à ton arrêt que fais-tu? A : j attends l arrêt du train avant de m approcher des portes B : j essaie d ouvrir les portes quand le train ralentit C : D : Je demande de l aide je ne fais rien 62

63 10 ÈME QUESTION : Tu viens de descendre du train, que fais-tu? je descends sur les voies pour : A : traverser plus vite B : j attends les personnes qui viennent me chercher C : je joue au bord du quai 63

64 ATTESTATION DE FORMATION DU VOYAGEUR EN TRAIN L ÉLÈVE... A réussi avec succès le test t d éducation et de sensibilisation aux voyages en train. Cette e attestation testation de formation prouve que les principales règles à respecter er sont acquises.

65 FACILITER LES DÉPLACEMENTS DES JEUNES HANDICAPÉS C EST ÉGALEMENT LEUR RENDRE ACCESSIBLES LES LIEUX DE PROMENADE ET DE CULTURE À PARTAGER EN FAMILLE ET ENTRE AMIS La GMF a noué un partenariat avec les Parcs Nationaux de France, placé sous le thème «La nature en Partage». Ce partenariat, dédié à l accessibilité à la nature des personnes handicapées, est construit autour de valeurs communes fondées sur la solidarité. Ce partenariat permet la mise en application d un vaste programme d aménagement de différents sites dans les parcs nationaux : L aménagement du sentier du Lauzanier : une première en France Deux outils adaptés aux non-voyants : - une signalétique en relief, permettant repérage et orientation - un e-coguide délivre les richesses du vallon en décrivant ce que l on peut voir en fonction de la trajectoire du regard de l utilisateur. Il l invite également à s approcher au plus près tout en le sécurisant grâce au guidage vocal. Spécialement conçu pour le parc du Mercantour, ce petit boîtier est un grand pas pour la personne en situation de handicap. Se guider de façon autonome même pour une personne non-voyante ou malvoyante est désormais possible, voir sur le site : L accessibilité du Château de Florac La cour du château de Florac, siège du parc national des Cévennes, a fait l objet d aménagements visant à favoriser l accès des personnes handicapées au bâtiment administratif, au centre d information et à la salle d exposition du Parc national. Les principaux travaux ont porté sur l installation de rampes d accès et de cheminements. Voir : 65

66 Requalification et extension de la maison du parc de Valgaudemar L innovation majeure porte sur la mise en place de textes en gros caractères voire en braille, d images à toucher, de témoignages à écouter, autant d animations sensorielles qui apportent des informations à un public handicapé. Des ambiances olfactives ou des bandes podotactiles pour le guidage ponctuent le parcours et apportent des informations et animations originales (fl ore de la vallée, sous-bois, ). LES AUTRES CHANTIERS EN COURS Aménagement au gîte d Aire de Côte sur l Aigoual (Parc national des Cévennes) : des aménagements intérieurs et extérieurs sont prévus pour les personnes à mobilité réduite, les sourds et malentendants, les personnes à handicap mental léger, et les défi cients visuels. Des modes de découverte de la nature adaptés, comme les goélettes, sont mis à la disposition des visiteurs handicapés. Requalifi cation de la maison du Parc de Cauterets (Parc national des Pyrénées) Outils d interprétation du patrimoine naturel, passerelle pour fauteuils dans la Réserve naturelle de la Grande Sassière et aménagements extérieurs du refuge de l Orgère (Parc national de la Vanoise). Il existe actuellement neuf parcs nationaux : Les Cévennes, Les Ecrins, La Guadeloupe, la Guyane, Le Mercantour, Port-Cros, les Pyrénées, la Réunion et la Vanoise. Voir : 66

67 REMERCIEMENTS Nous remercions l agence EGC & Associés pour avoir gracieusement réalisé la conception graphique du Guide adapté aux jeunes handicapés. Nous remercions également l Intitut d Éducation Médicalisé de Bailly (78) et l Institut Médico-Éducatif Binet des Mureaux (78) pour leur précieuse contribution et leur apport pédagogique à ce guide. D autres outils édités par l inspection académique des Yvelines sont également à votre disposition sur le site, onglet mission sécurité routière : Guide de l élève ASSR 1 et 2 Annuaire des outils et des partenaires Toutes les informations utiles sur le site : 67

68 EGC & Associés - &TM 2009

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE DE MONTPELLIER

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE DE MONTPELLIER MINISTERE E L EUTION NTIONLE EMIE E MONTPELLIER ELEVE Nom :.. Prénom :.. ETLISSEMENT SOLIRE Nom : dresse : Préfecture de la Lozère irection des services départementaux de l éducation nationale - atégorie

Plus en détail

Je prends le métro. Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro

Je prends le métro. Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro Je prends le métro Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro Depuis plusieurs années, la RATP s est engagée dans une politique d amélioration de l accessibilité de ses réseaux pour faciliter

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Je prends le bus. Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le bus à destination des personnes en fauteuil roulant

Je prends le bus. Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le bus à destination des personnes en fauteuil roulant Je prends le bus Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le bus à destination des personnes en fauteuil roulant Depuis plusieurs années, la RATP s est engagée dans une politique d amélioration de

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail

Les règles de priorités:

Les règles de priorités: Les règles de priorités: Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : Ralentir en côntrôlant son rétroviseur intérieur. S assurer que la route est libre. Observer

Plus en détail

QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE?

QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE? QUESTIONS DE CONDUITE PIÉTONS, CYCLISTES, CONDUCTEURS QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE? Les assureurs avec vous Pourquoi ce guide? En ville, les accidents de circulation sont spécifiques. Du fait de vitesses

Plus en détail

La sécurité routière. çadépend. aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr

La sécurité routière. çadépend. aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr La sécurité routière çadépend de aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr 42 morts et plus de 3 000 blessés dans les rues de notre ville en deux ans : ça suffit. La sécurité routière, c est aussi notre affaire.

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun.

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun. Accès pour tous La Fondation est accessible à tous. L entrée est gratuite et prioritaire pour les personnes en situation de handicap et un de leur accompagnateur. La priorité d accès à la billetterie et

Plus en détail

Prendre le bus. Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées

Prendre le bus. Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées Prendre le bus Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées Les étapes de votre parcours 1 Vous préparez votre voyage 4 Vous montez dans le bus 2 Vous repèrez votre point

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9 La priorité et moi Index Page Règles fondamentales 3 De l égard pour les piétons 5 Les transports publics 7 La priorité de droite 9 Panneaux de signalisation 10 Signaux lumineux 12 Le trafic en sens inverse

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

Sécurité routière sur le chemin de l école

Sécurité routière sur le chemin de l école Sécurité routière sur le chemin de l école Conseils aux parents A pied A vélo En bus, tram, métro... En voiture En cyclomoteur Sommaire L école à pied 4 L école à vélo 6 L école en bus, tram, métro...

Plus en détail

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO 7 e édition AVANT DE PARTIR UN VÉLO EN ORDRE c est important A Vérifiez la pression des pneus B Vérifiez si la chaîne saute C Vérifiez l état des freins D Vérifiez l équipement

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

Grand Besançon. objectif sécurité! les nouvelles règles. à adopter

Grand Besançon. objectif sécurité! les nouvelles règles. à adopter Grand Besançon objectif sécurité! les nouvelles règles à adopter 1 De bons réflexes à prendre Avant de pouvoir embarquer des passagers, les 19 rames du tram et l ensemble du système d exploitation doivent

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Octobre 2010 Accessibilité : une démarche «associée» 3 Les solutions d accessibilités mises en place dans les gares et les trains

Plus en détail

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue.

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue. LA ZONE 30 DEFINITION 1 «zone 30» section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30km/h.

Plus en détail

Utiliser le vélo au quotidien

Utiliser le vélo au quotidien Les déplacements AGIR! Utiliser le vélo au quotidien Il n y a que de bonnes raisons pour devenir cycliste Édition : août 2013 Devenir cycliste : LES BONNES RAISONS C est pratique À vélo, vous vous déplacez

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Enfants sur le chemin de l école

Enfants sur le chemin de l école Enfants sur le chemin de l école Sécurité et autonomie bpa Bureau de prévention des accidents Des trajets scolaires adaptés aux enfants, des leçons d éducation routière, des patrouilleurs scolaires, des

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

La Voiture. Le métro

La Voiture. Le métro Les transports parisiens Pour se déplacer à Paris, il existe plusieurs moyens de transports. Voici un petit aperçu pour s y retrouver. La Voiture Comme dans beaucoup d autres villes, le trop grand nombre

Plus en détail

Succession de virages dont le premier est à droite.

Succession de virages dont le premier est à droite. Indique la longueur de la section comprise entre le signal et le début du passage dangereux ou de la zone où s applique la réglementation, ou du point qui fait l objet de l indication. Indique la longueur

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi public: t Godshuis Filip Van Alboom Testez votre connaissance du Code de la route Responsable commercial auto-école VAB A. J ai priorité B. Je dois céder le passage Le

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

S ORIENTER DANS UNE GARE

S ORIENTER DANS UNE GARE S ORIENTER DANS UNE GARE SÉCURITÉ FERROVIAIRE Pistes d animation pour l enseignant Niveaux : École élémentaire / cycle 3 Durée : 1 à 2 séances Domaines transversaux : Maîtrise de la langue, culture humaniste

Plus en détail

partageons la rue!! équilibre sécurité civisme harmonie

partageons la rue!! équilibre sécurité civisme harmonie partageons la rue!! harmonie sécurité équilibre civisme Pourquoi un Code de la rue? SOMMAIRE Les aménagements existants Aire piétonne Trottoir mixte Voie verte Zone de rencontre Zone 30 Double sens cyclable

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

Public individuel et groupes

Public individuel et groupes s u o t à le ib s s e c c a e é s u m Un Public individuel et groupes 2010-2011 I. A propos du musée... p. 3 S O M M A I R E II. Accessibilite pour tous III. Visiteurs à mobilité réduite IV. Visiteurs

Plus en détail

741.031. Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015)

741.031. Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015) Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) 741.031 du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 3, 3a et 12 de la loi du 24 juin 1970 sur les amendes d ordre (LAO) 1, arrête:

Plus en détail

Accessibilité des réseaux. Le guide

Accessibilité des réseaux. Le guide Accessibilité des réseaux Le guide Accessibilité : la RATP s engage! La RATP s engage, depuis plus d une quinzaine d années, en faveur de l accessibilité de ses réseaux aux personnes à mobilité réduite

Plus en détail

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap 1-les personnes

Plus en détail

Le stationnement Le cheminement extérieur L entrée du bâtiment Le cheminement intérieur Les sanitaires. à faire. à ne pas faire

Le stationnement Le cheminement extérieur L entrée du bâtiment Le cheminement intérieur Les sanitaires. à faire. à ne pas faire É D I T O «En juin 00, dans le cadre de sa Charte de Développement Durable, le Pays Yon et Vie s est donné pour ambition d offrir à ses habitants des services adaptés et accessibles à tous. Certains publics

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

pour aborder les giratoires en toute tranquillité.

pour aborder les giratoires en toute tranquillité. La sécurité est au centre pour aborder les giratoires en toute tranquillité. Ralentir, accorder la priorité, rouler l un derrière l autre et la sécurité au giratoire est assurée. Claim: Meta Book, Pour

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS OUTIL PRATIQUE L Arene propose aux porteurs de projet de plan de déplacements d école deux modèles de questionnaire modifiables et reproductibles

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Pour des déplacements sécuritaires à pied et en autobus scolaire GUIDE D ANIMATION ( DVD inclus)

Pour des déplacements sécuritaires à pied et en autobus scolaire GUIDE D ANIMATION ( DVD inclus) Pour des déplacements sécuritaires à pied et en autobus scolaire GUIDE D ANIMATION ( DVD inclus) GUIDE D ANIMATION Pour des déplacements sécuritaires à pied et en autobus scolaire Responsable du projet

Plus en détail

L enfant et la rue. Introduction : «Les oubliés de la circulation» contact. Pour une ville plus sûre et plus agréable à vivre

L enfant et la rue. Introduction : «Les oubliés de la circulation» contact. Pour une ville plus sûre et plus agréable à vivre Pour une ville plus sûre et plus agréable à vivre Rue de l Avenir - Association loi de 1901 Les oubliés de la circulation La perception de l enfant La représentation de l enfant L accident Un objectif

Plus en détail

Signalétique Multisensorielle

Signalétique Multisensorielle sigma systems Signalétique Multisensorielle Accessibilité pour Tous dans les Etablissements Recevant du Public sigma systems signalétique des lieux publics Siège Social : ZA de Kerourvois Nord Ergué-Gabéric

Plus en détail

Données générales à propos de l Estonie

Données générales à propos de l Estonie Données générales à propos de l Estonie Nom complet: République d Estonie Surface: 45,227 km² Capitale: Tallinn Autres grandes villes: Tartu, Narva et Pärnu Division régionale: il y a 15 comtés, 33 villes

Plus en détail

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT 2 2.1 REPÉRAGE ET SIGNALÉTIQUE À L ENTRÉE DU SITE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Le site où se situent le ou les ERP doit pouvoir être repéré le plus en amont possible. Ce repérage se fait notamment

Plus en détail

4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques

4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques 1-ENGAGEMENTS Article 1-1 4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques REGLEMENT Le St Médard club 4x4 de St Médard de Mussidan (Dordogne) organise le 21 Septembre 2013, une balade

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR Introduction: - Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans. - C'est entre 14 et 18 ans qu'il y a le plus de cyclomotoristes

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03)

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03) UTP / OFT / HTP Concept pour handicapés: Remontées mécaniques D-F Page 1/5 Concept pour les handicapés funiculaires et téléphériques: profils d exigences fonctionnels Remontées mécaniques: infrastructure

Plus en détail

En cas d échec à l attestation de 1 er niveau, vous ne pourrez pas passer le BSR. La conduite d un cyclo est donc impossible.

En cas d échec à l attestation de 1 er niveau, vous ne pourrez pas passer le BSR. La conduite d un cyclo est donc impossible. ASSR Passer son attestation : Lors du passage de l attestation de 1 er ou 2 ème niveau, 20 questions vont vous être posées. Vous devrez répondre correctement à au moins 10 questions pour réussir le test.

Plus en détail

POUR UN RÉSEAU ACCESSIBLE À TOUS

POUR UN RÉSEAU ACCESSIBLE À TOUS POUR UN RÉSEAU ACCESSIBLE À TOUS Angers Loire Métropole et IRIGO s engagent Utilisateurs de fauteuil roulant, personnes mal ou non-voyantes, sourdes ou malentendantes, âgées, fragiles, ou encore voyageurs

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

Accessibilité des ERP existants

Accessibilité des ERP existants CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT DU TARN Accessibilité des ERP existants 27 janvier 2015 www.caue-mp.fr 188, rue de Jarlard 81000 ALBI - Tél : 05 63 60 16 70 - Fax : 05 63 60 16

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS J. 8 000990 BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 03 SEPTEMBRE 2008 Question 1 Tout véhicule doit subir un contrôle technique pour être mis en circulation à l

Plus en détail

L accessibilité pour tous. Découvrez comment nous facilitons les déplacements de chacun

L accessibilité pour tous. Découvrez comment nous facilitons les déplacements de chacun L accessibilité pour tous Découvrez comment nous facilitons les déplacements de chacun Notre engagement pour des transports plus s «Les transports franciliens sont beaucoup plus s que vous ne l imaginez!»

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Réaliser les aménagements fondamentaux pour l accueil des personnes

Plus en détail

TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS

TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS 1.1 - La sensibilisation du personnel Le personnel doit être sensibilisé à l accueil et à l accompagnement des clients susceptibles de se trouver

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

RENOVER LES FEUX TRICOLORES

RENOVER LES FEUX TRICOLORES Matinale de l Energie RENOVER LES FEUX TRICOLORES Pourquoi le faire, Comment, A quel prix Matinales 2014 Page 1 sommaire 1. UN CADRE JURIDIQUE CONTRAINT 2. LE FONCTIONNEMENT DES FEUX 3. LA MAINTENANCE

Plus en détail

4. CIRCULATION RÈGLES DE LA ROUTE

4. CIRCULATION RÈGLES DE LA ROUTE R è g l e s d e l a r o u t e Détecteurs de radar Il est illégal au Nouveau-Brunswick de posséder et d utiliser des détecteurs de radar. 4. CIRCULATION RÈGLES DE LA ROUTE Toute personne qui ne respecte

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

Les tpg pour les personnes à mobilité réduite. Brochure d information concernant l accessibilité des transports publics genevois

Les tpg pour les personnes à mobilité réduite. Brochure d information concernant l accessibilité des transports publics genevois Les tpg pour les personnes à mobilité réduite Brochure d information concernant l accessibilité des transports publics genevois Sommaire Préparer son voyage 04 Brochures et supports À votre service Titres

Plus en détail

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 CHAPITRE 10 NOM DATE 1 Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 1 Dans la station de métro Répondez d après le dessin. 1 Où les voyageurs font-ils la queue? Ils font la queue au guichet. 2 Qu est-ce

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Pratique > Ponctuel > Économique > Pour tous les budgets! Tonique > Déstressant > Écologique >

Pratique > Ponctuel > Économique > Pour tous les budgets! Tonique > Déstressant > Écologique > Crédit photo : FUBicy, ADTC, Grenoble Crédit photo : FUBicy, Strasbourg Crédit photo : FUBicy, ADTC, Grenoble Pratique > Où je veux, quand je veux! Ponctuel > Je me moque des embouteillages! Économique

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Qu est-ce que la distraction au volant? La distraction au volant s entend de tout ce qui détourne l attention accordée à la conduite.

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

Guidage des piétons aux abords des chantiers

Guidage des piétons aux abords des chantiers Guidage des piétons aux abords des chantiers Indications pour les autorités compétentes et les entreprises de construction Dominik Bucheli Samuel Flükiger Adrian Halter Thomas Schweizer 1 Sommaire 1. 2.

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR LE MOT DU PRESIDENT Cher jeune basketteur ou basketteuse Je te félicite d avoir choisi ce sport. Tu verras, il te permettra de t épanouir,de trouver des copains et d apprendre

Plus en détail

Ajustement. Titre l environnement normatif

Ajustement. Titre l environnement normatif Ajustement de Titre l environnement normatif Rencontres techniques de l AMF 5 février 2015 Antoine Cretin-Maitenaz DHUP Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Le décret du 5

Plus en détail

Conseils sur l usage des scooters au Vietnam

Conseils sur l usage des scooters au Vietnam Conseils sur l usage des scooters au Vietnam Ces renseignements sont donnés à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité de l ambassade de France au Vietnam. La réglementation vietnamienne Il

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Modalités de fonctionnement du «Pédibus» CHARTE D ENGAGEMENT

Modalités de fonctionnement du «Pédibus» CHARTE D ENGAGEMENT Modalités de fonctionnement du «Pédibus» CHARTE D ENGAGEMENT Le Pédibus est un ramassage scolaire à pied encadré par des parents qui, dans un esprit d échange et de solidarité, se relaient chaque matin

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

CNIT. Venir à Urbaccess en transport en commun. 12 et 13 février 2014 - CNIT Paris La Défense. Du métro 1 au CNIT 2-3

CNIT. Venir à Urbaccess en transport en commun. 12 et 13 février 2014 - CNIT Paris La Défense. Du métro 1 au CNIT 2-3 12 et 13 février 2014 - Paris Grande Arche De la Défense Venir à Urbaccess en transport en commun Du métro 1 au 2-3 Du RER A au 4-5 Hall Pierre Curie Du tramway 2 au 6-7 Venir en bus 8 Des trains L et

Plus en détail

Accessibilité : Objectif 2015 pour le Groupe RATP

Accessibilité : Objectif 2015 pour le Groupe RATP Accessibilité : Objectif 2015 pour le Groupe RATP Depuis de nombreuses années, le Groupe RATP facilite et rend possible le déplacement des personnes à mobilité réduite sur l ensemble de ses réseaux (bus,

Plus en détail

MARCHER SANS LIMITE D ÂGE POUR DES DÉPLACEMENTS SÛRS

MARCHER SANS LIMITE D ÂGE POUR DES DÉPLACEMENTS SÛRS MARCHER SANS LIMITE D ÂGE POUR DES DÉPLACEMENTS SÛRS Recommandations à l usage des personnes âgées, de leurs proches, de leurs accompagnants ainsi que des conducteurs RECOMMANDATIONS POUR LES PIÉTONS 1.

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005 MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 Septembre 2005 Question n 1 Les panneaux d entrée et de sortie d agglomération définissent les limites à l intérieur

Plus en détail

L'accessibilité en questions

L'accessibilité en questions L'accessibilité en questions ( ) c est notre société toute entière que nous aidons à respirer, à mieux vivre, à être plus humaine. Jacques Chirac Interview télévisée du 14 juillet 2002 Sommaire L éditorial

Plus en détail

Bus / Trams : infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03)

Bus / Trams : infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03) UTP / OFT / HTP Concept pour handicapés: Bus / Tram D1-F Page 1/9 Concept pour handicapés trams et bus du service de ligne: profils d exigences fonctionnels Bus / Trams : infrastructure + véhicules (approuvé

Plus en détail