Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT. Pré requis o La notion de mole, quantité de matière. Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT. Pré requis o La notion de mole, quantité de matière. Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE"

Transcription

1 Document du professeur 1/11 Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/2010 LA PRATIQUE DU SPORT NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les besoins et les réponses de l organisme lors d une pratique sportive : lors d une activité physique, des transformations chimiques et physiques se produisent et s accompagnent d effets thermiques. Les apports alimentaires constitués d espèces ioniques ou moléculaires permettent de compenser les pertes dues au métabolisme et à l effort. Inventaire et classement de quelques espèces chimiques. La quantité de matière. Son unité : la mole Constante d Avogadro, N A. Masses molaires atomique et moléculaire : M (g.mol -1 ) Pré requis o La notion de mole, quantité de matière Mots-clé o Nombre d Avogadro o Quantité de matière o Mole o Masse molaire atomique o Masse volumique o g.mol -1 Calculer une masse molaire moléculaire à partir des masses molaires atomiques ; Déterminer une quantité de matière connaissant la masse d un solide. Prélever une quantité de matière d une espèce chimique donnée. Liste de matériel : Professeur o Chlorure de sodium 1kg Ref o Tournure de cuivre 1 kg Ref o Pastilles de soude 1 kg Ref o Glucose monohydraté 1kg Ref o Fer en limaille pur 1kg Ref o Eau distillée 5L Ref o Glycérol 1L Ref o Bleu de méthylène en solution pur 30 ml Ref o Sulfate de cuivre pentahydraté 1kg Ref Poste élève o Erlenmeyer col étroit 250 ml Ref o Bouchons Ref o Turbulent lisse 20 mm (par 2) Ref o Agitateur magnétique Ref o Spatule double Ref o Verre de montre diam 80mm (lot de 10) Ref o Balance électronique à 0,1 g (portée 500 g) Ref o Entonnoir pour poudre Ref o Eprouvette 250 ml Ref PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 1)

2 o Pipette graduée 10 ml Ref o Propipette universelle Ref o Tube à essais Ref o Porte-tubes Ref o Lunette de protection Ref o Gants latex taille L Ref Remarques : Document du professeur 2/11 o Un flacon contenant une dizaine de grammes de chaque substance solide précédemment recensées sera mis à disposition pour chaque poste élève. o Ce TP permet d aborder le passage de l échelle microscopique (atomes, ions, molécules) à l échelle humaine. o Les objectifs expérimentaux sont simples : l élève apprend à utiliser le matériel de base du chimiste que sont la balance mono plateau avec la fonction tare, l éprouvette graduée ainsi que les pipettes graduées. o A travers ce TP, on peut insister sur la précision des appareils de mesure, la lecture d une éprouvette et l usage d une propipette. o L emploi des pastilles de soude et du sulfate de cuivre hydraté permettront de mentionner clairement les dangers de certaines substances et les précautions à prendre dans ces cas. o Quelques rappels: Définition légale de la mole La mole est la quantité de matière d un système contenant autant d entités élémentaires qu il y a d atomes dans 12, g de carbone 12. La constante d Avogadro Elle est désignée par N A = 6, /mol ou 6, mol -1! En pratique on prendra N A = 6, /mol soit six cent deux mille milliards de milliards Définition de la mole d atomes. Une mole d atomes est un ensemble de N atomes appartenant au même élément chimique en tenant compte de l isotopie naturelle. Exemple: une mole d atomes de chlore 35 Cl n est composée que de ce seul type d atomes. Une mole d atomes de chlore (Cl) est composée de 75% d atomes 35 Cl et de 25% d atomes 37 Cl, proportion de l isotopie naturelle. Définition de la masse molaire atomique La masse molaire atomique est la masse d une mole d atomes. Exemples : o Calcul de la masse molaire du carbone 12 Masse molaire atomique du carbone 12 = masse d un atome de carbone 12 nombre d atomes dans 1 mol d atomes Soit M ( 12 C) = m ( 12 C) N A = 1, , = 12,00 g.mol -1 o Calcul de la masse molaire M(Cl) du chlore à l état naturel. Données : M ( 35 Cl) = 35 g.mol -1 ; M ( 37 Cl)= 37 g.mol -1 PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 2)

3 Document du professeur 3/11 Le chlore à l état naturel se présente sous la forme d un mélange de 75% d atomes 35 Cl et de 25% d atomes 37 Cl La masse molaire du chlore à l état naturel correspond à la masse d une mole d atomes de chlore contenant 75% d atomes de 35 Cl et de 25% d atomes de 37 Cl. Ainsi M (Cl) = (0,75 M ( 35 Cl)) + (0,25 M ( 37 Cl)) = 0, ,25 37 = 35,5 g.mol -1 La masse molaire moléculaire d un composé, appelée plus couramment «masse molaire» seule, est la masse d une mole de ce composé : elle s obtient par l addition des masses molaires atomiques des constituants du composé. Prolongements possibles : Histoire des sciences : Amédeo comte AVOGADRO DI QUAREGNA E CERETTO Amédeo AVOGADRO naquit à Turin en Son père, qui appartenait à la haute magistrature, lui fit faire des études de droit et il fut nommé secrétaire de préfecture à Turin. Mais il était davantage attiré par les sciences et, à 27 ans, il publia, avec son frère Felice, un mémoire intitulé «Essai analytique sur l électricité» qui lui valut d être nommé membre correspondant de l Académie des Sciences de Turin. C était un scientifique autodidacte. Il quitta l administration pour devenir professeur de «philosophie naturelle» au lycée de Vercelli où il resta pendant quinze ans. Il envoyait des mémoires aux revues italiennes et françaises, notamment celui sur «la masse relative des molécules chimiques» qui eut beaucoup d échos. En 1820, AVOGADRO devint professeur de physique mathématique à l université de Turin, mais sa chaire fut supprimée au bout de trois ans à cause de changements politiques, et il se tint en dehors de l enseignement pendant dix ans. La chaire fut alors rétablie mais attribuée au mathématicien français Augustin CAUCHY ( ) qui ne l occupa qu un an. AVOGADRO reprit alors possession de ce poste dont il restera le titulaire jusqu à l âge de 75 ans. AVOGADRO fit une distinction entre atome qu il nomme «molécule élémentaire» et molécule qu il appelle «molécule intégrante». Influencé par la théorie de DALTON et en corollaire aux lois de GAY-LUSSAC, l hypothèse d AVOGADRO indique : «Des volumes égaux de substances gazeuses à pression et à température égales, contiennent des nombres égaux de molécules. Par suite, le rapport des densités est le même que le rapport des masses des molécules». Cette loi date de 1811 et fut énoncée indépendamment par AMPERE en D abord controversée et mise à l écart, l hypothèse d AVOGADRO devint la loi d AVOGADRO (ou encore «loi d AVOGADRO-AMPERE» vu la contribution d AMPERE) et commença à être admise grâce à l action du chimiste italien CANIZZARO ( ) et, en France, à celle de GERHARDT ( ) et LAURENT ( ). C est CANIZZARO qui, en 1858, introduisit le nombre d Avogadro N A = 6,024 x 10 23, nombre d atomes d oxygène dans un atome-gramme d oxygène (16,000 g). Sa connaissance conduisit à la détermination des masses moléculaires des corps gazeux. Dans le cas des solides, la loi de DULONG ( ) et PETIT ( ), qui date de 1819, dit que le produit de la chaleur massique (capacité calorifique par gramme) par le poids atomique est voisin de 6,2 calories par degré. Le nombre d Avogadro a ensuite été calculé de différentes façons : d une manière approximative par lord RAYLEIGH d après la coloration bleue du ciel, puis par Jean PERRIN à partir du mouvement brownien de particules microscopiques en suspension dans l eau, découvert par EINSTEIN, et finalement par l utilisation des rayons X. AVOGADRO publia un traité en 4 volumes intitulé «Physique des corps pondérables». En tant que président de la commission des poids et mesures, il joua un rôle très important pour l adoption du système métrique en Italie. Il mourut en 1856 à Turin. Jean Talbot : Les éléments chimiques et les hommes. PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 3)

4 Document du professeur 4/11 La bouteille bleue Ce TP est aussi l occasion de réaliser une transformation chimique à travers l expérience de la bouteille bleue en réinvestissant les connaissances expérimentales et théoriques abordées au préalable. Cette activité n est pas indispensable mais peut déjà sensibiliser l élève à la transformation chimique. Aucune exploitation théorique n est évidemment envisageable concernant la bouteille bleue au niveau de la seconde. PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 4)

5 Document du professeur 5/11 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : La Pratique du Sport PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE Objectifs : - Déterminer et prélever la masse d une substance chimique à l état solide à partir de la quantité de matière correspondante. - Déterminer et prélever le volume d une substance chimique à l état liquide à partir de la quantité de matière correspondante. ACTIVITÉ 1 : COMMENT PRÉLEVER 0,10 MOL D UNE SUBSTANCE CHIMIQUE A L ÉTAT SOLIDE? 1. Questionnement La limaille de fer, la tournure de cuivre, le chlorure de sodium, le sulfate de cuivre (II) hydraté, les pastilles de soude sont des substances solides à température ambiante. a. Peut-on, sans aucun calcul préalable, préparer 0,10 mol de limaille de fer, de tournure de cuivre, de chlorure de sodium, de sulfate de cuivre (II) hydraté, de pastilles de soude? Pourquoi? Non, il est impossible de prélever une quantité de matière avec un appareil de mesure. b. De quel matériel se sert-on pour prélever des quantités de solides? On se sert d une balance. c. Quelle grandeur faut-il connaître pour faire des prélèvements de substances avec une balance? Il faut calculer les masses de ces substances. d. La masse d une mole d atomes d un élément est appelée masse molaire atomique, elle se note M. Quelle est son unité : g.mol? g.mol -1? mol.g -1? Son unité est : g.mol -1 e. À partir des valeurs des masses molaires atomiques suivantes : M S = 32,1 - M H = 1,00 - M O = 16,0 - M Cu = 63,5 - M Na = 23,0 - M Cl = 35,5 et M Fe = 55,8, déterminer la masse molaire M de chaque corps pur figurant à la première ligne du tableau cidessous et reporter cette valeur à la ligne 3. f. En connaissant la masse molaire M de chaque corps pur ainsi que la quantité de matière n que l on souhaite prélever, comment calculer la masse m de substance à prélever? Il suffit d utiliser la relation m = n.m avec la masse m en g, la quantité de matière n en mol et la masse molaire en g.mol -1 Effectuer ce calcul pour chaque substance dont on souhaite prélever n = 0,10 mol et compléter la dernière ligne du tableau en arrondissant à 0,1 g près. PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 5)

6 Document du professeur 6/11 Corps pur Formule chimique Limaille de fer Tournure de cuivre Masse molaire M (en g.mol -1 ) 55,8 63,5 Quantité de matière n (en mol) Masse (en g) à 0,1g près Chlorure de sodium(sel) Sulfate de cuivre (II) hydraté Pastilles d hydroxyde de sodium Fe Cu NaCl CuSO 4, 5H 2 O NaOH 23,0 + 35,5 = 58,5 63,5 + 32,1 + (4x16) + 5 [(2 1,00) + 16,0] = 249,6 23,0 + 16,0 + 1,00 = 40,0 0,10 0,10 0,10 0,10 0,10 5,6 6,4 5,9 25 4,0 2. Manipulation Préparer dans chaque verre de montre n = 0,10 mol de chaque échantillon solide SAUF pour le sulfate de cuivre (II) hydraté dont on ne prélèvera que 0,010 mol soit le dixième de la masse calculée. Compléter le tableau en précisant pour chaque échantillon prélevé, son nom, son aspect, sa couleur et sa masse. Echantillon pesé nom Tournure de Limaille de fer Pastilles de Chlorure de Sulfate de cuivre cuivre soude sodium Aspect Brillant Métallique Légèrement Poudre mate Poudre mate brillantes Couleur Rouge Gris Blanc Blanc Bleu Masse (g) 6,4 5,6 4,0 5,9 2,5 3. Exploitation Sauf pour le sulfate de cuivre (II) hydraté, les quantités de matières des échantillons à l état solide sont toutes identiques et valent n = 0,10 mol. a. En est-il de même de leur masse? Non b. Les échantillons ont-ils tous le même volume? Non PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 6)

7 Compléter la conclusion ci-dessous avec les termes: «M, n, m, égale» : Document du professeur 7/11 Conclusion Pour prélever une quantité de matière n d une espèce solide, il est nécessaire de connaitre la masse molaire M de l espèce solide puis de calculer la masse m à peser à partir de la relation m = n.m. Des prélèvements d espèces solides de quantité de matière égale n ont pas la même masse. De même, des prélèvements d espèces solides de masse égale ne contiennent pas la même quantité de matière. ACTIVITÉ 2 : COMMENT PRÉLEVER 0,10 MOL D UNE SUBSTANCE CHIMIQUE A L ETAT LIQUIDE? 1. Questionnement L eau et le glycérol sont deux substances chimiques qui se présentent à l état liquide à température ambiante. a. Peut-on, sans aucun calcul préalable, préparer 0,10 mol d eau ou de glycérol? Pourquoi? Non, il est impossible de prélever une quantité de matière avec un appareil de mesure. b. De quel matériel se sert-on pour prélever les quantités de liquides sans balance? On dispose de contenants gradués: des éprouvettes ou pipettes. c. On peut déterminer le volume V d une quantité de matière d une espèce chimique à l état liquide, connaissant la masse m correspondante et la masse volumique ρ de cette espèce chimique à partir de la relation: V= m/ρ soit V= n.m/ρ sachant que pour n mol de substance de masse molaire M on a la relation m = n.m (Activité 1, f) En utilisant la relation V= n.m/ρ et en calculant au préalable la masse molaire M de chaque substance à l aide de leur formule chimique qui figure dans le tableau ci-dessous et des masses molaires atomiques ci-après: M C = 12,0g.mol -1 - M H = 1,00g.mol -1 - M O = 16,0g.mol -1 déterminer le volume V correspondant à 0,10 mol d eau et 0,10 mol de glycérol. Les réponses seront indiquées dans le tableau dans les colonnes 3 et 6 : substance Eau Glycérol Formule chimique Masse molaire M (en g.mol -1 ) Quantité de matière n (en mol) Masse volumique ρ (en g.ml -1 ) Volume V (en ml) H 2 O 18,0 0,10 1,00 1,8 C 3 H 8 O 3 92,0 0,10 1,26 7,3 PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 7)

8 Document du professeur 8/11 2. Manipulation a. Quel matériel doit-on utiliser pour prélever les volumes calculés? On doit utiliser des pipettes graduées munies d une propipette pour prélever 1,8 ml d eau et 7,3 ml de glycérol. b. Prélever les liquides dans les béchers mis à votre disposition et verser chaque prélèvement dans un tube à essais. Compléter et annoter les deux tubes à essais. glycérol eau 3. Exploitation Les quantités de matières des échantillons à l état liquide sont identiques et valent 0,10 mol. a. En est-il de même de leur masse? Non b. Les échantillons ont-ils tous le même volume? Non Compléter la conclusion ci-dessous avec les termes «M, n, m, ρ, égal(e)» : Conclusion Pour prélever une quantité de matière n d une substance chimique à l état liquide, il est nécessaire de connaitre la masse molaire M de l espèce, sa masse volumique ρ puis de calculer le volume V à prélever à partir de la relation V = n.m/ρ. Des prélèvements de différentes substances chimiques à l état liquide de quantité de matière égale n ont pas le même volume. De même, des prélèvements de différentes substances chimiques à l état liquide de volume égal ne contiennent pas la même quantité de matière. PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 8)

9 Document du professeur 9/11 ACTIVITÉ 3 : RÉINVESTISSEMENT On se propose de réaliser l expérience suivante: Dans un erlenmeyer de 250 ml, introduire, à l aide d un entonnoir et sans les toucher, n = 6, mol de pastilles d hydroxyde de sodium et ajouter avec de grandes précautions 7,0 mol d eau. Placer un turbulent dans l erlenmeyer, boucher l erlenmeyer avec un bouchon adapté. Mettre l erlenmeyer sur un agitateur magnétique et démarrer l agitation. Après dissolution complète des pastilles, ajouter n = 1, mol de glucose; poursuivre l agitation puis ajouter quelques gouttes de bleu de méthylène. Laisser reposer quelques minutes puis agiter à nouveau. 1. Pourquoi cette expérience est-elle irréalisable immédiatement? Quelles informations a-t-on habituellement pour les solides? Pour les liquides? On ne sait pas prélever des quantités de matière d espèces chimiques en mol. Pour les solides, on donne la masse de la substance en gramme, pour les liquides, on donne le volume de substance en ml par exemple. 2. Souligner dans le texte les quantités de matières de chaque espèce puis reporter les valeurs dans le tableau ci-dessous. 3. Calculer les masses molaires de chaque composé à l aide des données suivantes : Formule de l hydroxyde de sodium : NaOH (s) Formule du glucose : C 6 H 12 O 6(s) Formule de l eau : H 2 O (l) M C = 12,0 g.mol -1 - M H = 1,00 g.mol -1 - M O = 16,0 g.mol -1 - M Na = 23,0 g.mol -1 et reporter ces valeurs dans le tableau. 4. Pour déterminer les masses de poudre de glucose, de pastilles d hydroxyde de sodium et le volume d eau à prélever et ainsi réaliser cette expérience, on dispose des relations rencontrées précédemment: M = n.m pour les solides avec m : masse à peser en g; n : quantité de matière en mol; M : masse molaire en g.mol -1. V = (n. M)/ ρ pour les liquides avec V : Volume à mesurer en ml ; n : quantité de matière en mol ; M : masse molaire en g.mol -1 ; ρ : masse volumique en g.ml -1 Déterminer les masses m de soude et m de glucose à peser, le volume d eau V à prélever. Donnée : ρ eau =1,00 g.ml -1 PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 9)

10 Document du professeur 10/11 Composé Hydroxyde de sodium Glucose Eau Quantité de matière (en mol) Masse molaire M (g.mol -1 ) Masse à peser (en g) Volume à prélever (en ml) n = 6, n = 1, ,0 M = 40,0 M = ,0 m = 2,4 m = 2,9 5. Réaliser l expérience en utilisant une éprouvette graduée pour déterminer le volume d eau. 6. Représenter l erlenmeyer juste avant une agitation, puis juste après une agitation. 126 Avant agitation Après agitation PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 10)

11 Document du professeur 11/11 EXERCICE D APPLICATION Se réhydrater Au cours des pratiques sportives, de grandes quantités d eau sont éliminées du corps par la transpiration. Pour se réhydrater, certains sportifs absorbent des boissons spéciales. Pour préparer une telle boisson, on dissout une masse m Glucose = 3,6 g de glucose dans un volume d eau V eau = 250 ml. 1. Calculer la masse molaire moléculaire M Glucose du glucose. 2. En déduire la quantité de matière n Glucose en glucose utilisée. 3. Quelle masse d eau m eau a-t-on utilisée pour préparer cette boisson? 4. Calculer la masse molaire moléculaire M eau de l eau. 5. En déduire la quantité de matière n eau d eau utilisée. Données : Masse volumique de l eau ρ eau =1,00g.mL -1 Formule du glucose : C 6 H 12 O 6 M C = 12,0 g.mol -1 M H = 1,00 g.mol -1 M O = 16,0 g.mol -1 Réponses 1. M Glucose = M C6H12O6 = 6 M C + 12 M H + 6 M O soit M Glucose = 6 12, , ,0 = 180 g.mol m Glucose = n Glucose. M Glucose soit n Glucose = m Glucose / M Glucose n Glucose = 3,6 /180 = 0,020 mol 3. m eau = ρ eau.v eau soit m eau = 1, = 250 g 4. M eau = M H2O = 2 M H + M O soit M eau = 2 1, ,0 = 18,0 g.mol m = n.m soit n eau = m eau /M eau d où n eau = 250 /18,0 = 13,9 mol PIERRON 2011 Prélever une quantité de matière (page 11)

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Niveau 2 de THEME : L UNIVERS L UNIVERS. Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010

Niveau 2 de THEME : L UNIVERS L UNIVERS. Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 Document du professeur 1/5 Niveau 2 de THEME : L UNIVERS Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 L UNIVERS NOTIONS ET CONTENUS COMPÉTENCES ATTENDUES LES

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

Quantité de matière et concentration

Quantité de matière et concentration Quantité de matière et concentration Les échantillons de matière que nous manipulons contiennent un nombre gigantesque d entités chimiques ; ainsi, une simple goutte d eau contient environ 1 500 milliards

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

Sciences physiques et chimiques

Sciences physiques et chimiques bac pro Philippe Adloff Hervé Gabillot Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-946-2 Sciences physiques et chimiques Seconde professionnelle 100 % Exercices expérimentaux science et

Plus en détail

La mole : unité de quantité de matière

La mole : unité de quantité de matière La mole : unité de quantité de matière Historique En 1827, Brown observe le mouvement erratique des grains de pollen à la surface de l'eau. Il pense tout d'abord que ce mouvement est dû à la vie, mais

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

Posologie : La dose prophylactique optimale est de 0,05 mg de fluor/kg/jour tous apports fluorés confondus, sans dépasser 1 mg/j.

Posologie : La dose prophylactique optimale est de 0,05 mg de fluor/kg/jour tous apports fluorés confondus, sans dépasser 1 mg/j. TP ch 9b comprendre Préparer une solution à la bonne concentration Objectifs du T.P. : Pratiquer une démarche d investigation Savoir extraire de la notice d un médicament les informations essentielles

Plus en détail

Des solutions en chimie

Des solutions en chimie AP Seconde www.lycees- genevoix- signoret.fr/sciences- physiques Des solutions en chimie Dans les exercices qui suivent, on utilisera les masses molaires atomiques suivantes : M(H)=1 g/mol, M(C)=12 g/mol,

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET :

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET : CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT : SEQUENCE N SUJET : NOM et Prénom du CANDIDAT :.. Date et heure d évaluation : N poste

Plus en détail

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices Alcool à 90% Un fluidifiant : Lors d une séance de TP, le professeur demande de préparer 250 ml d une solution d alcool à 90,0 % en volume. a) Calculer le

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution Chapitre 2 - Modèle Les solutions 1 Définitions sur les solutions 1.1 Définition d une solution : Une solution est le mélange homogène et liquide d au moins deux espèces chimiques : Le soluté : c est une

Plus en détail

CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE.

CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE. CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE. I-LA FACON DE COMPTER DES CHIMISTES 1- De la concentration massique au nombre de molécules : Situation problème : Pour obtenir des performances optimales,

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

o Ce TP permet de suivre l évolution d un système dans lequel sont utilisés les mêmes réactifs mais dans des proportions différentes.

o Ce TP permet de suivre l évolution d un système dans lequel sont utilisés les mêmes réactifs mais dans des proportions différentes. Document du professeur 1/11 Niveau 2 de THEME : LA SANTE Physique Chimie EVOLUTION D UN SYSTEME CHIMIQUE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/2010 LA SANTÉ NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les

Plus en détail

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice?

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? Type d'activité : Démarche d investigation 1) Compétences En réponse à une situation-problème (le problème

Plus en détail

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Activité 42 : Découvrir des facteurs d érosion de la roche 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Géologie externe ; évolution des paysages Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Pharmacien d'officine Document professeur

Pharmacien d'officine Document professeur Pharmacien d'officine Document professeur Mathématiques, Physique Chimie et SVT 3 e Quelles approches dans les disciplines scientifiques et technologiques? Thèmes de convergence THÈME 5 : SANTÉ SVT : Les

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Qui suis-je? Chapitre 1 et 2 1. Représentation imagée d une vérité inaccessible par les sens. Modèle scientifique 2. Plus petite partie possible de la matière

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation.

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation. Document du professeur 1/8 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie PRINCIPE DE LA CHROMATOGRAPHIE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les médicaments

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

THEME : SPORT. Sujet N 7

THEME : SPORT. Sujet N 7 THEME : SPORT Sujet N 7 Exercice n 1 : Question de cours Définir la mole. Exercice n : Composition de la sueur Le tableau (document 1 présent en annexe) donne une partie des composants de la sueur. 1-

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008 EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE Date : mai 2008 Durée : 3 heures Matériel mis à disposition

Plus en détail

Les gaz: caractéristiques

Les gaz: caractéristiques Les gaz Les gaz: caractéristiques les gaz épousent le volume et la forme de leurs contenants les gaz sont compressibles alors que les liquides et les solides le sont très peu des gaz déversés dans un même

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

Solutions - Concentrations

Solutions - Concentrations Solutions - Concentrations Table des matières I - Solutions et concentrations 3 1. Exercice : Dilution... 3 2. Exercice : Dilution... 3 3. Exercice : Dilutions multiples... 3 4. Exercice : Dose journalière

Plus en détail

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications.

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications. CH 13 Les Solutions. I- Dissolution d une espèce chimique. 1)- Définitions. 2)- Exemple. 3)- Solution saturée. 4)- Propriétés des solutions. II- Concentration d une solution. 1)- Concentration massique

Plus en détail

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder.

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder. TP ph 4 Univers Sécurité au laboratoire! Attention! Un produit chimique ne doit pas être senti, goûté, touché! Objectifs du T.P. : Appliquer les indispensables règles de sécurité de la personne. Découvrir

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 2 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Données pour les deux exercices : Atome H C N O Masse

Plus en détail

LIQUIDES, GAZ, SOLUTIONS

LIQUIDES, GAZ, SOLUTIONS LIQUIDES, GAZ, SOLUTIONS UE3 I) Niveaux d organisation de la matière A. Caractéristiques des 3 états de la matière 1 er niveau = atome. 2 ème niveau = molécule (H2O ; Buthane ; ADN). 3 ème niveau = état

Plus en détail

DS n 1. solution. [1,5pt] Quelle masse m' d'acide ascorbique le comprimé contenait-il? [1,5pt]

DS n 1. solution. [1,5pt] Quelle masse m' d'acide ascorbique le comprimé contenait-il? [1,5pt] Nom : / 40 14 janvier 2015 Prénom :.. DS n 1 2 nde 7 Mme Grange-Reynas La calculatrice et le compagnon sont autorisés. Le sujet sera rendu avec la copie. Toutes les réponses doivent être rédigées avec

Plus en détail

LA MOLE. masse d un atome : m Fe» 9,3 x g.

LA MOLE. masse d un atome : m Fe» 9,3 x g. I- La mole, unité de quantité de matière. LA MOLE 1)- Changement d échelle : Du microscopique au macroscopique. p252 L échelle de l infiniment petit, appelée échelle microscopique permet d étudier les

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

CHIMIE. À propos du chrome

CHIMIE. À propos du chrome CHIMIE Les calculatrices sont autorisées. À propos du chrome Du grec khrôma ou du latin chroma (couleur). Il a été découvert par Louis Vauquelin en 1797. Il est présent dans la croûte terrestre ( 003,

Plus en détail

Chapitre 6 : Une eau, des eaux. 1. Que contient une eau minérale?

Chapitre 6 : Une eau, des eaux. 1. Que contient une eau minérale? Chapitre 6 : Une eau, des eaux 1. Que contient une eau minérale? Chapitre 6 : Une eau, des eaux 1. Que contient une eau minérale? Activité 1 p 36 Etude d une étiquette d une eau minérale. 1/ L eau minérale

Plus en détail

Etat initial : (Zn 2+, SO 4 2- ) Etat final : (2Na +, SO 4 2- ) Vous trouverez les formules des solutions en bas de la fiche protocole

Etat initial : (Zn 2+, SO 4 2- ) Etat final : (2Na +, SO 4 2- ) Vous trouverez les formules des solutions en bas de la fiche protocole 3 ème Act 9 Identification d ions en solution NOM :. Date : 1. Schémas et observations Pour chaque test vous présentez vos résultats en suivant cet exemple : Etat initial : (Na +, HO - ) Observations :

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES.

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES. Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 9 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions. Programme

Plus en détail

Chimie 1. Les bases de la chimie. Plan

Chimie 1. Les bases de la chimie. Plan Chimie 1 Les bases de la chimie Plan I- Transformation de la matière 1- Les diérents types de transformations 2- Les constituants physico-chimiques d'un système a- L'atome b- Notion d'élément chimique

Plus en détail

Exercices sur le thème II : Les savons

Exercices sur le thème II : Les savons Fiche d'exercices Elève pour la classe de Terminale SMS page 1 Exercices sur le thème : Les savons EXERCICE 1. 1. L oléine, composé le plus important de l huile d olive, est le triglycéride de l acide

Plus en détail

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Massy Solution conductrices 16 p 60 : Vrai ou faux? Répondre aux affirmations suivantes par vrai ou faux et corriger les affirmations fausses.. 1. Toutes les solutions

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

Une mole d atomes, de molécules, d ions est la quantité de matière d un système contenant 6, atomes, molécules, ions

Une mole d atomes, de molécules, d ions est la quantité de matière d un système contenant 6, atomes, molécules, ions Objectifs : Connaître la concentration molaire. Connaître la notion de quantité de matière et son unité : la mole. Notions de masses molaires atomique et moléculaire ; constante d Avogadro : N A. Calculer

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium.

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Ex 4 Solution de sulfate de zinc. Feuille I-2 Ex 5 Solution de sulfate de cuivre.

Plus en détail

Étude des gaz. La loi de Boyle-Mariotte La loi de Charles La loi d Avogadro

Étude des gaz. La loi de Boyle-Mariotte La loi de Charles La loi d Avogadro La loi de Boyle-Mariotte La loi de Charles La loi d Avogadro Adaptation d extraits tirés du guide d apprentissage Étude des gaz, SOFAD, janvier 1999. La loi de Boyle-Mariotte Lorsqu on comprime un gaz,

Plus en détail

H.S.2.2.E Les grandeurs caractéristiques pour établir la composition d une solution.

H.S.2.2.E Les grandeurs caractéristiques pour établir la composition d une solution. H.S.2.2.E Les grandeurs caractéristiques pour établir la composition d une solution. I) La mole : Pour pouvoir manipuler des éléments chimiques (quelques grammes), il faudrait en utiliser un très grand

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h Domaine exploré : l eau Problématique générale : Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore, chaque

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5 PYSIQUE & CIMIE COMPOSITION n PREMIERES S 1, S, S 3, S 4 & S 5 Février 014 Total des points : 40 Durée : 3h00 calculatrice autorisée PARTIE 1 Etude d un solide ionique, l iodure de potassium (9 points)

Plus en détail

Dans la suite du document, ce symbole signifie que vous devez appeler le professeur.

Dans la suite du document, ce symbole signifie que vous devez appeler le professeur. NOM et Prénom :. Poste n : 1 CAP ECMS Chimie T.P. n 1 LES ATOMES CLASSIFICATION PÉRIODIQUE DES ÉLÉMENTS Les différents aspects du cuivre Objectifs expérimentaux : - lire les étiquettes et prendre les dispositions

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

ÉTTUDE QUALITATIVE DE RÉACTIONS CHIMIQUES

ÉTTUDE QUALITATIVE DE RÉACTIONS CHIMIQUES TPC 1 PAGE 1 SUR 6 But du TP : - Étudier des réactions chimiques en mettant en œuvre les notions système chimique, de, d état initial, d état final de réactifs et de produit d une réaction chimique. -

Plus en détail

PCSI 2013/2014. Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1. I) L éther de diéthyle. La phase liquide contient n E = 4,82 mol d éther.

PCSI 2013/2014. Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1. I) L éther de diéthyle. La phase liquide contient n E = 4,82 mol d éther. PCSI 2013/2014 Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1 I) L éther de diéthyle Conservation de l éther dans une bouteille hermétique 1) La bouteille a une capacité de V = 1,000 L. On la remplit avec un

Plus en détail

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations 1 Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique Protocoles des manipulations 1. Préparation et étalonnage d une solution d hydroxyde de sodium... 2 2. ph-métrie... 4 3. Oxydoréductions

Plus en détail

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème Chimie / Physique Classe de 5 ème 2 Table des Matières Mode d emploi... 8 1. Matière, corps purs et mélanges...11 1.1. La matière...12 1.2. Les corps purs...13 1.2.1. Les états de la matière... 13 1.2.2.

Plus en détail

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison?

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison? CME 5.3 Pourquoi adoucir l eau? Monsieur EAUCLAIR emménage dans une nouvelle région. Il constate que sa cafetière s est entartrée au bout de deux mois. Un de ses amis lui dit que : «ton eau n est pas claire

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

Emploi-type : Technicien en sciences des matériaux/caractérisation. Aucun document n est autorisé ainsi que le téléphone et l ordinateur portable ;

Emploi-type : Technicien en sciences des matériaux/caractérisation. Aucun document n est autorisé ainsi que le téléphone et l ordinateur portable ; CONCOURS EXTERNES IT 2012 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 01 heures 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 208 Corps : Techniciens de la recherche BAP : B Sciences chimiques et sciences des matériaux Emploi-type

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie.

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie. Leçon N 1 : Température et chaleur Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. Connaître l'existence des échelles de Etalonnage d'un thermomètre. Vérifier expérimentalement que lors d

Plus en détail

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES?

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES? Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Dans ce sujet, on demande à l élève d étudier la réaction entre l'acide chlorhydrique et le fer. Scénario N 7 Compétences évaluées Préparation

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17 CI.17 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 2 nde : Sciences et laboratoires (SL) Activité : Etude qualitative d une eau minérale Objectif : Comparer les résultats expérimentaux observés avec les valeurs données sur les étiquettes de quelques eaux

Plus en détail

EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL

EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL 1 T.P-cours de Chimie n 1 : EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL Les clous de girofle sont les boutons floraux séchés du giroflier, un arbuste cultivé à Madagascar, en Indonésie et en Afrique. Le

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2 nd PRO

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2 nd PRO NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2 nd PRO ACTIVITÉS 1 UNITÉ DE QUANTITÉ DE MATIÈRE : LA MOLE 2 MASSE ET QUANTITÉ DE MATIÈRE 1 Activité 1 OBJECTIFS Se familiariser avec une

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2013 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail