Prix des lycéens allemands E-den de Mikaël Ollivier et Raymond Clarinard

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prix des lycéens allemands 2006. E-den de Mikaël Ollivier et Raymond Clarinard"

Transcription

1 Prix des lycéens allemands 2006 E-den de Mikaël Ollivier et Raymond Clarinard Dossier de l élève 1. Comment utiliser ce dossier? Ce dossier est destiné à faciliter votre lecture du roman. Il comprend trois grandes parties : une évocation des thèmes principaux du roman ; un parcours du roman chapitre par chapitre, incluant une analyse du lexique, des pistes de lecture sous forme de questions et des renvois à des faits de civilisation ; enfin, un relevé de thèmes communs à ce roman et aux autres romans sélectionnés pour le Prix. Ce dossier doit accompagner votre lecture et aider votre prise de notes dans votre carnet de bord, qui reste votre principal instrument de travail. Ce carnet permet en effet de noter vos impressions de lecture chapitre par chapitre, de dresser et d affiner au fur et à mesure le portrait des personnages principaux, de dessiner la topographie des lieux, de relever les indices dispersés dans le roman, de faire le point sur les thèmes abordés, etc. C est à partir de ce carnet que vous préparerez votre présentation du roman en classe. 2. Thèmes principaux du roman E-den se définit comme un roman de science-fiction. Les thèmes traditionnels de ce genre y sont donc représentés : les sociétés futures, les dangers du progrès (pollution, Etat policier, manipulations génétiques), la violence, la réalité virtuelle, les relations entre l homme et l ordinateur, etc. E-den se fait aussi, comme souvent le roman de science-fiction, porteur d un message : mise en garde contre les dangers de la drogue, mise en garde contre les conséquences néfastes du progrès, mise en garde contre certains modèles d organisation de la société, rappel des valeurs humanistes (amitié, amour filial, confiance). On retrouve aussi de nombreuses allusions à des films de science-fiction (Star Trek en particulier) et plus généralement à une culture de l image. E-den suit l enquête d un détective professionnel, employé par la brigade des stupéfiants. Les personnages empruntés au roman policier traditionnel sont nombreux : Serge Poiret, type de l agent fédéral fatigué et un peu dépassé, mais néanmoins capable de dénouer l affaire en se surpassant dans les moments décisifs ; son assistante, amoureuse de lui ; ses anciens amisennemis (Sylvia) qui resurgissent du passé ; les indics-adjuvants qui sont aussi des opposants (Iannis, Sylvia). Les stéréotypes du genre policier sont activés dans la physionomie et la psychologie des personnages, dans leur manière de s exprimer, dans la topographie du roman et dans les actions mises en scène. Enfin, le style même du roman policier marque le ton des personnages (humour, voire autodérision ; langue familière, voire grossière, etc.). Les thèmes chers au genre du roman policier sont également très présents : la violence, la drogue, l enquête (qui est toujours aussi quête d identité), les enquêtes parallèles, l amour, l amitié, les interférences politiques. Les structures narratives du roman policier, enfin, jouent un rôle déterminant : les indices sont distribués au fil du roman et invitent à la relecture ; l enquête progresse en partant de l énigme 1

2 initiale pour mener au dénouement en passant par les phases d hypothèses/vérifications et de mise en danger des deux personnages principaux, qui sont aussi les narrateurs du roman. E-den raconte enfin le parcours initiatique d un adolescent frappé par la vision d une jeune fille endormie. Le roman réactive certains schémas du genre du conte (motif de la beauté, opposition être / paraître, quête initiatique en trois étapes majeures, thèmes de l interdiction et de la transgression). Mais le roman situe l action dans un futur proche (et non dans un passé indéterminé), et l univers ordonné du conte est remplacé par un monde artificiel dont la face cachée est très inquiétante. Les thèmes du roman initiatique y abondent : relations avec le père et la mère, figures tutélaires des grands-parents, importance de l amitié, premier amour, transgression des interdits et prise de risque. 2

3 3. Travail préliminaire Le titre - Que désigne selon vous le titre «E-den»? Comment imaginez-vous un tel endroit? Notez les mots clés qui vous viennent à l esprit. - Quel est le contraire d un éden? Comment imaginez-vous cet endroit. Notez les mots clés. Eventuellement vous pouvez relire le texte de l ancien testament se rapportant à l éden. - Remarquez comment est écrit le titre «E-den». A quoi vous fait pensez le «E-«? - Quelle indication sur le roman donne cette forme d écriture du mot «E-den» Quand vous aurez lu le livre, relisez le titre : - Le titre correspond-t-il à l histoire du livre? Auriez-vous choisi un autre titre?l - Comparez le prologue avec vos notes. Confirme-t-il vos réflexions ou au contraire y a-t-il beaucoup de différences? - Quel rôle a ce prologue dans le livre? - Pourquoi n y a-t-il pas d épilogue? 3

4 4. Parcours du roman chapitre par chapitre Dans le roman, deux champs lexicaux sont particulièrement représentés : celui de la drogue et de la médecine d une part, celui de l informatique et des nouvelles technologies d autre part. Afin de faciliter la lecture, nous proposons d entrée un relevé des expressions récurrentes ressortissant à ces deux domaines. Champ sémantique de la drogue et de la médecine : les stupéfiants (14) : le Bureau des stups (14): la pisto-seringue (21, 32): la piqûre / la seringue (21) : le (médecin) légiste (21) : le labo (22): la catalepsie (55) : l accoutumance (93) : le capteur (101, 167) : l oniromètre (103): la nausée (113) : la dépendance : être accro (125) : intubé / sous perfusion (148) : sombrer dans l inconscient (165) : les relevés (167) : les poumons (184) : le camé (200): la lésion incurable (201) : la rupture d anévrisme (202) : les drogues la section de la police chargée de combattre le trafic de drogue (néologisme) seringue qui fonctionne comme un pistolet, voir dessin en 4ème de couverture instrument avec lequel un médecin injecte un produit dans le corps d un patient der Gerichtsmediziner (abr.) le laboratoire la paralysie, le coma l habitude die Elektrode (néol.) instrument servant à mesurer l intensité des rêves d un patient endormi un haut-le-cœur (die Übelkeit) die Abhängigkeit (abr. fam.) être dépendant intubiert / an einer Infusion hängend das Bewußtsein verlieren die Daten les organes pour respirer (fam.) le drogué une blessure que l on ne peut pas soigner ein Aderriss, der zum Tode führt Champ sémantique de l informatique et des nouvelles technologies : (une voiture) encodée (14) : un itinéraire préenregistré (15) : la télécommande (26): l Inter Federal Express (31) : le braquage informatique (32): le VisioNet (34) : un Ekranoplane (41, 59) : l Orlyonok (59 ff.): l ordi (43) / la bécane (81) : le clavier (44) : le VRCafé (46) : se connecter? se déconnecter (51) : mit einem Code versehen une route enregistrée à l avance die Fernbedienung train à grande vitesse parcourant l Europe der Online-Banküberfall das Bildtelefon invention russe de l époque de la guerre froide, entre avion et hydravion prototype d ekranoplane de deuxième génération, conçu à la fin des années 60 pour la Marine russe (fam.) l ordinateur die Tastatur le café qui propose des jeux de réalité virtuelle online / offline gehen 4

5 le moteur de recherche (51) : l annuaire en ligne (51) : le fournisseur d accès (52) : le pseudo (64) = le pseudonyme : greffer (76) : la micro-balise de repérage (76) : se téléporter (81) : l éolienne (87) : le réseau (127) : le logiciel (128) : le plantage (164) : la fibre optique (171) : die Suchmaschine das Online-Branchenbuch der Provider le nom fictif utilisé en ligne implanter das mini GPS sich beamen (inspiré de Star Trek) das Windrad das Netz die Software (fam.) der Absturz Lichtleitfaser, Lichtwellenleiter 5

6 Fiche de lecture Prologue, p. 9 à 11 Aspects lexicaux : p. 9 verdoyant : vert la demeure : la maison la rambarde : barrière de protection l archipel : ensemble d îles somnoler : dormir à demi p. 10 le papotage / papoter : la baleine: p. 11 se lasser : jaillir : l écume : la décapotable : bavarder, discuter der Wal en avoir assez surgir, apparaître soudain mousse produite en mer par les vagues voiture que l on peut conduire sans toit Pistes de lecture : -Quelle est la perspective narrative de ce prologue? -Comment peut-on caractériser le paysage décrit? -Essayez de situer cette scène dans le temps et l espace. -Quelle est l impression suscitée par ce paysage et ce moment parfaits? -En quoi la page de couverture du livre illustre-t-elle bien le prologue? -Dressez un premier portrait du personnage de Mel. -A quel genre de roman le lecteur s attend-il après lecture du prologue? 6

7 Fiche de lecture Chapitres 1 et 2, p.13 à 24 Aspects lexicaux : p. 13 faire la gueule : p. 14 un gosse / un gamin : une manif : la banderole : la huit-voies: le péage: l embouteillage: p. 15 les gros sous : le branle-bas de combat : foutu : ringard : le somme : le véhicule de fonction : être de notoriété publique : p. 17 pile poil quand : le bitume : le vigile : p. 19 lessivé par : p. 20 le boulot : sucrer mes vacances : p. 21 vacances ratées : un môme : tourner au vinaigre : ne pas lâcher d une semelle : se faufiler: bifurquer : sordide: être de mauvaise humeur un enfant une manifestation (eine Demo) bande de tissu ou de papier sur laquelle est inscrit qch l autoroute à huit voies lieu où l on paye sur une autoroute un bouchon (ein Stau) l argent l agitation, la panique fini, perdu démodé la petite sieste une voiture que l on a par son métier être connu de tous. juste au moment où l asphalte la personne qui monte la garde détruit par le travail supprimer manquées, qui n ont pas eu lieu ou ont été mauvaises un enfant devenir agressif suivre pas à pas se glisser discrètement par de petits endroits tourner horrible 7

8 p. 22 éplucher un dossier : le ponte : p. 23 ronger son ennui : dénicher : étudier dans le détail la personnalité essayer d oublier son ennui trouver Pistes de lecture : Chapitre 1 : -Quelle est la perspective narrative adoptée dans ce premier chapitre? -Quels sont les indices qui permettent de situer l action dans une époque ultérieure à la nôtre? -Identifiez les lieux évoqués sur une carte de France. A quoi sont associés chacun de ces lieux dans le roman? Vous pourrez compléter cette liste au fur et à mesure de votre lecture. -Faites la liste des personnages évoqués et un premier portrait des personnages principaux en notant dans votre carnet de lecture ce qui caractérise chacun (nom et prénom, âge, vocabulaire utilisé, attitude, etc.). Vous complèterez cette liste au fil des chapitres. Vous pouvez présenter ces fiches-personnnages sous la forme carte d identité + profil psychologique, comme les policiers les utilisent dans leurs enquêtes. -Quel personnage vous plaît ou vous déplaît et pourquoi? -Qu a-t-il pu se passer entre le prologue et le chapitre 1? Chapitre 2 : -Quelles sont les différentes techniques narratives utilisées dans ce chapitre? -Quels sont les éléments (structure narrative, stéréotypes, langage, thèmes, etc.) qui rappellent le roman policier traditionnel? -Comment peut-on décrire les relations entre Goran et son père? -Comparez les portraits croisés que Goran et Serge font l un de l autre. -En quoi Goran et Mel se ressemblent-ils? -Qu apprend-on dans ce chapitre au sujet de l organisation politique de cette Europe futuriste? -Quels sont les indices qui orientent l enquête de Serge Poiret? -Comment interpréter l allusion au conte de La Belle au bois dormant? -Par quels moyens le narrateur entretient-il le suspense dans ces deux chapitres? 8

9 Fiche de lecture Chapitres 3, 4, 5, 6 et 7, p. 25 à 46 Aspects lexicaux : p. 25 être débordé par : p. 26 vautré : scotché devant : le gouffre : la courbature: la vedette : hanter : aiguiser : p. 27 déboîter : p. 28 le flingue : la pub : le pantin : prendre le taureau par les cornes : à poigne : dans le tas : : la complaisance : cerner : donner l assaut : p. 29 foutre : p. 31 la saloperie: p. 32 claquer du fric : être en délicatesse avec : p. 33 le receleur : recouper des informations : ne plus avoir de temps à cause de assis négligemment assis devant sans bouger le trou profond une douleur aux muscles la star heimsuchen rendre plus sensible arriver par le côté l arme à feu la publicité le bouffon (der Hampelmann) s attaquer de front à un problème sévère au hasard die Nachgiebigkeit encercler donner le signe de l attaque faire un mauvais produit dépenser de l argent avoir des problèmes avec der Hehler comparer p. 34 ça roule : s emmerder : ça va s ennuyer 9

10 accuser le coup : être marqué par p. 37 planter quelqu un : la bagnole : balancer (37) : p. 38 abruti : p. 39 exploser qqn : p. 41 la myopie : le quitter la voiture envoyer idiot battre qqn à un jeu mauvaise vue (lorsque l on ne voit pas de loin) p. 43 le restau : filer comme une lettre à la poste : tuer dans l œuf : p. 45 minable : crevé : le restaurant passer vite et sans problème tuer ; supprimer totalement nul très fatigué p. 46 décliner une proposition : refuser Pistes de lecture : Chapitre 3 : -Qu apprend-on sur la vie quotidienne de Goran et de son père? -Quels sont les sentiments de Goran depuis sa «rencontre» avec Mélanie? -Quelle vision du monde futur nous donne Goran? -Quelle est la place de la mort dans cette société? -Quels sont les points communs et les différences entre la télévision du futur et le paysage audiovisuel actuel? -Quels sont les sentiments de Goran à l égard de sa mère? -En quoi le discours électoral de Maxime Gréhant confirme-t-il ce qu on a appris de lui dans les deux premiers chapitres? -Quel rôle joue Périclès dans la vie de Goran? Chapitre 4 : -Décrivez le Berlin du futur. -Quels sont les premiers indices recueillis par Serge Poiret à Berlin? 10

11 -Qu apprend-on au sujet des parents de Goran? -Quel type de père est Serge? Chapitre 5 : -Qu apprend-on au sujet de la mère de Goran? -Pourquoi Goran et son père ont-ils du mal à se parler? Chapitre 6 : -Qu est-ce qui distingue Goran et Péri des adolescents d aujourd hui? -La vie dans cette société futuriste vous paraît-elle enviable? -Quel nouveau personnage entre indirectement en scène? -Comment pourrait s expliquer l attitude «bizarre» de Péri? Chapitre 7 : -Quelles sont les relations entre Serge, Norah et Goran? -Qu apprend-on des goûts de Goran? Pourquoi Serge n aime-t-il pas les jeux de rôle? -Quel nouveau personnage est évoqué? Dans quel chapitre trouve-t-on en fait la première allusion indirecte à ce personnage? -Comment le narrateur entretient-il le suspense? -Quel bilan peut-on tirer à la fin de cette deuxième grande phase du récit? Que sait-on de l affaire Mélanie Gréhant? Que sait-on des personnages et de leurs relations entre eux? Quels sont les éléments qui entretiennent la curiosité du lecteur et créent du suspense? 11

12 Fiche de lecture Chapitres 8, 9 et 10, p. 47 à 62 Aspects lexicaux : p. 47 rouillé : au radar : p. 48 un pied de nez vivant : la grossesse : obnubiler : p. 49 se battre contre des moulins: déteindre : p. 50 nager / patauger (voir p. 56) : la boite crânienne : p. 52 frimeur : cogiter : p. 55 un paumé :: faire du bruit : le bobard : donner un os à ronger : chiffonner : crever : p. 57 descendre qqn : moisir à l ombre : dare-dare : la morgue : la cage : la navette spatiale : p. 59 la tuyère : p. 60 puer : costaud : abîmé encore mal réveillé une provocation vivante die Schwangerschaft obscurcir l esprit combat perdu d avance abfärben ne pas comprendre la tête prétentieux, fier de soi réfléchir quelqu un qui est sans repère faire un scandale public le mensonge donner une occupation pour faire diversion déranger mourir tuer qqn avec une arme à feu être en prison très vite endroit où l on garde les morts der Käfig der Space Shuttle die Düse sentir mauvais fort, musclé 12

13 le gros temps : le compartiment : chahuter : incarcérer : p. 61 la boîte : les flots : purger sa peine : p. 62 l entrevue : faramineux : irrécupérable : la tempête das Abteil bousculer mettre en prison l entreprise la surface de la mer seine Strafe absitzen le rendez-vous très élevé qu on ne peut pas sauver Pistes de lecture : Chapitre 8 : -Que révèle le dialogue entre Goran et son père au sujet de leurs relations? -Comment est décrite la vie quotidienne dans la société future? Quels sont les liens entre cette société et la nôtre? -Le lycée du futur vous semble-t-il très différent de ce que vous connaissez? -Quelle est la fonction narrative de ce chapitre et de ce dialogue père-fils? -Réécrivez le courriel de Goran à Iannis en respectant les règles de l orthographe et de la grammaire. Chapitre 9 : -Quelle est la perspective narrative de ce chapitre? -Analysez la manière dont Serge parle de Sylvia. Quels sont les éléments stylistiques qui rappellent le roman policier? -Comment expliquer la réaction de Serge à l évocation du nom de Sylvia? -Qu apprend-on au sujet de Sylvia Corso? Chapitre 10 : -Quel est l effet produit par le passage entre le chapitre 9 et le chapitre 10? -Qu apprend-on de l organisation de la société du futur? Cette organisation vous semble-telle être un modèle possible pour l avenir? -A quoi vous fait penser la Katorga? -Pourquoi l auteur choisit-il un nom et un environnement russes? 13

14 Fiche de lecture Chapitres 11, 12 et 13, p. 63 à 78 Aspects lexicaux : p. 64 la confiserie : les bonbons le manège : das Karussell rompre un serment : ne pas respecter la parole donnée p. 65 le givre : l escouade de brutes : p.66 fouiner : louche : p. 67 se casser : le mec : p. 69 le hoplite : p. 70 la sueur : p. 71 un dîner un peu trop arrosé : la cicatrice : la tempe/la pommette : p. 72 bégayer : p. 74 fagoté : p. 76 la garce : la donzelle : jouer la fille de l air : croupir : rechigner : der Rauhreif die Truppe von furchterregenden Soldaten rechercher pas clair partir l homme (ici, le compagnon) fantassin lourdement armé de la Grèce antique la transpiration où l on boit trop die Narbe la joue problèmes d élocution, troubles du langage (stottern) mal habillé la femme mauvaise la jeune femme disparaître, prendre la fuite mourir lentement s opposer à 14

15 p. 77 striduler : émettre un sifflement Pistes de lecture : Chapitre 11 : -Repérez sur une carte de la banlieue parisienne les lieux évoqués. -Qu apprend-on de la vie quotidienne dans l Europe du futur dans ce chapitre? -Complétez le portrait de Iannis et comparez avec les indices déjà donnés dans les chapitres précédents -Quels éléments indiquent que Goran s engage sur une voie inhabituelle et potentiellement dangereuse? Chapitre 12 : -Quelle est la fonction de ce chapitre dans le roman? En quoi peut-on le mettre en parallèle avec le chapitre précédent? -Analysez le portrait de Sylvia par Serge. Que trahit ce portrait des relations passées et présentes entre les deux personnages? -Pourquoi Serge se méfie-t-il de Sylvia? Chapitre 13 : -Quel est l effet produit par la fin du 3ème paragraphe? Analysez les procédés stylistiques qui permettent cet effet. -Pensez-vous que Serge contrôle vraiment la situation? -Quels éléments créent du suspense? -Les chapitres 12 et 13 vous semblent-ils représentatifs du genre du roman policier? 15

16 Fiche de lecture Chapitres 14, 15 et 16, p. 79 à 104 Aspects lexicaux : p. 79 se filer des baffes : la CPE : p. 80 ne pas en mener large : p. 82 la connerie : la mise à pied : le virement : p. 84 on n est pas rendus : se tenir à carreau : p. 87 la grande ceinture (ou la grande couronne) : p. 89 crasseux : p. 90 hirsute : se gifler la Conseillère Principale d Education (nom donné à la personne responsable du respect du règlement au collège) avoir peur la bêtise l interdiction de venir au collège un transfert d argent on peut attendre longtemps être sage la grande banlieue parisienne très sale avec une chevelure abondante et mal coiffée p. 92 l armoire à glace : p. 93 l ordonnance : p. 94 faire tache : faire le ménage : p.. 95 le traître : p. 99 briffer : la personne très grande et très large d épaules papier que l on reçoit d un médecin pour obtenir des médicaments faire mauvais effet nettoyer der Verräter donner des informations et des instructions précises 16

17 débouler : p. 100 semer la pagaille : gérer : p. 102 accoucher : Allusions à la série Star Trek : se téléporter : faire irruption créer du désordre s occuper de mettre un enfant au monde personnage de Worf, humanoïde Klingon sich beamen Pistes de lecture : Chapitre 14 : -Pourquoi cette première alerte ne suffit-elle pas à ramener Goran sur le droit chemin? -Montrez comment ce chapitre crée une tension nouvelle. -Quelle nouvelle intrigue apparaît dans ce chapitre? Quels sont les indices dont le lecteur dispose déjà (grâce aux chapitres précédents) à ce sujet? Chapitre 15 : -Décrivez la zone 6, sa fonction et ses attributs, et comparez avec ce que vous savez de Chartres. -En quoi peut-on considérer le séjour à Chartres comme une étape initiatique? -Que révèle ce chapitre au sujet de Iannis? Est-ce une surprise? -Quels sont les éléments qui rappellent le roman noir? Chapitre 16 : -Comment s explique le coup de blues de Serge? -Pourquoi Serge est-il ennuyé que Sylvia rencontre Maxime Gréhant? -Qu apprend-on de nouveau sur Maxime Gréhant et sur Sylvia? -Quels éléments nouveaux sont apportés par ce chapitre pour l enquête? 17

18 Fiche de lecture Chapitres 17, 18, 19 et 20, p. 105 à 120 Aspects lexicaux : p. 111 le duvet : soyeux : glousser : p. 112 vain (112) : p. 115 le haut-le-cœur : p. 116 le baratin : le fumier : p. 118 assouvir : brouiller les pistes : p. 119 la lie : la barbe naissante semblable à la soie kichern inutile l envie de vomir le discours trompeur compost d origine animale, ici le personnage malfaisant (seine Bedürfnisse) stillen essayer de cacher ce qu on fait. ce qu il y a de pire, le fond Pistes de lecture : Chapitre 17 : -Quelle est la perspective narrative de ce chapitre? -Quelle est sa fonction? -Analysez la stratégie argumentative et justificative de Goran. Ses arguments vous semblentils typiques de quelqu un qui goûte à la drogue pour la première fois? Chapitre 18 : -Que vous rappelle la perspective narrative adoptée dans ce chapitre? Que peut-on en déduire a posteriori? -Quelles sont les principales caractéristiques de l E-den? -Pourquoi l E-den fascine-t-il tant les adolescents? -Comparez la rencontre virtuelle de Mel et Goran avec leur première rencontre au chapitre 1. 18

19 Chapitre 19 : -Quel rôle joue Péri dans cette scène? -Que peut-on déduire de ses paroles? -Pourquoi Goran ne l écoute-t-il pas? -Goran est-il seulement «en manque de Mel» (p. 118)? Chapitre 20 : -Pourquoi Goran ne renonce-t-il pas malgré la vision cauchemardesque de la zone 6? -Qu est-ce qui vous frappe dans le style même du récit de Goran? En quoi est-ce un symptôme de son état? 19

20 Fiche de lecture Chapitres 21, 22 et 23, p. 121 à 140 Aspects lexicaux : p. 122 potasser : mener qqn en bateau : le réduit : prendre au dépourvu : p. 123 coller : la trouille : partir en transe : p.125 faire la moue : p. 127 mettre en rideau : le joujou : saturer : p. 131 brûler les étapes : p. 132 la déflagration : p. 135 bidon : p. 136 le ressac : étudier tromper qqn la petite pièce surprendre donner la peur délirer faire une grimace faire disparaître le jouet être plein aller plus vite que prévu l explosion faux, illusoire les vagues Pistes de lecture : Chapitre 21 : -Quelle est la fonction narrative de ce chapitre? Pourquoi est-il si long et si détaillé? -Quels éléments du roman policier traditionnel retrouve-t-on dans ce chapitre? (personnages, objets, situations, thèmes, structure narrative, ton, etc.) -En quoi ce chapitre constitue-t-il un pas décisif dans l enquête de Serge Poiret? -Les explications données par Sylvia sont-elles de nature à rassurer Serge? 20

21 Chapitre 22 : -Quel est l effet produit par l absence de transition entre les chapitres 21 et 22? -La description du sentiment amoureux vous semble-t-elle juste? -Quel effet produit chez Mel le discours de Goran sur le caractère irréel de l E-den? Pourquoi ne veut-elle pas comprendre ce qu il lui dit? -Comment expliquer que Goran n ait pas totalement perdu la notion de la réalité? -Comparez la fin de ce chapitre au prologue et à la fin du chapitre 18. Chapitre 23 : -Quel effet produit ce chapitre très court? -Quelle est sa fonction narrative? 21

22 Fiche de lecture Chapitres 24, 25 et 26, p. 141 à 158 Aspects lexicaux : p. 141 coincer : p. 142 torpiller : rappliquer : mesquin : grommeler : p. 143 rigolo : l engueulade : clouer le bec à qqn : la récrimination : p. 144 en haut lieu : le manège : le bouc émissaire : gronder : s enliser : p. 145 le fusible : p. 147 se repasser qqch. en boucle : le pressentiment : la voyance : p. 151 les fringues : p. 153 puiser : p. 154 le repère : p. 156 la paume : attraper détruire venir très vite d esprit étroit rouspéter drôle une dispute le faire taire le reproche dans les sphères élevées de la politique (ici) das Theater der Prügelknabe être mécontent se perdre die Sicherung se rappeler sans cesse lorsque l on sent qqch. à l avance die Hellseherei les vêtements schöpfen der Anhaltspunkt le creux de la main 22

23 Pistes de lecture : Chapitre 24 : -Comment est construit ce chapitre? Pourquoi y trouve-t-on tous les personnages importants pour Serge Poiret? -Analysez les différences stylistiques entre les deux chapitres datés du 2 mai. Que traduisentelles? -Quelle est la fonction narrative de l épisode de Copenhague? Chapitre 25 : -Analysez la réaction de Serge. Pensez-vous qu il soit responsable de l attitude de Goran? -Sur quoi et sur qui Serge peut-il s appuyer dans cette situation? -Décrivez les attributs et la fonction des grands-parents de Goran en relisant les chapitres où ils sont évoqués. Chapitre 26 : -La représentation de l idylle vous semble-t-elle exagérée? Quelle est la fonction narrative de ce moment parfait? -Pourquoi Mel veut-elle connaître la vérité sur l E-den? -Quelle est la fonction de l épisode des baleines? -Quel effet produit la fin du chapitre sur le lecteur? 23

24 Fiche de lecture Chapitres 27, 28 et 29, p. 163 à 174 Aspects lexicaux : p. 159 poireauter : p. 161 les entrailles : extirper : p. 162 tirer qqn des griffes de qqn : truqué : p. 163 confiné : emmitouflé : p. 164 plancher : embobiner qqn : remédier à qqch. : p. 165 il y a beaucoup d inconnues dans cette équation : le jeu en vaut la chandelle : p. 169 draguer : p. 173 pas foutu de : p. 174 moisir : la ruse : attendre le cœur faire sortir délivrer de modifié enfermé habillé chaudement travailler le tromper par des paroles fausses trouver une solution à il y a beaucoup d éléments inconnus le jeu vaut la peine, le risque peut être gagnant/rapporter qqch. chercher à séduire incapable de rester la stratégie 24

25 Pistes de lecture : Chapitre 27 : -Décrivez le comportement de Serge. -Montrez comment le rythme s accélère une nouvelle fois. -Quels sont les dangers de la stratégie proposée par Sylvia? Chapitre 28 : -Quelle est la fonction de ce chapitre? -Quels éléments (détails, style, diverses intrigues, etc.) montrent qu on approche du dénouement? -Pourquoi Sylvia sourit-elle au moment où elle prend congé de Serge? Chapitre 29 : -Comparez l arrivée de Serge dans l E-den à celle de Goran (chapitre 18). -Quel effet produisent les remarques de Sylvia sur le lecteur? -Analysez l attitude de Sylvia pendant qu elle guide Serge. -Quelle est la situation à la fin du chapitre? Est-ce une situation typique du roman policier? 25

26 Fiche de lecture Chapitres 30, 31, 32 et 33, p. 175 à 198 Aspects lexicaux : p. 177 se détraquer/ déconner (voir p. 180) : p. 178 le raté : l acolyte : dérouté : p. 179 incongru : se détériorer : p. 181 effondré : p. 182 le gourdin : p. 183 verrouillé : humer : p. 184 la baie vitrée : p. 185 le flux : le fuyard : antédiluvien : submergé : p. 186 faucher des vies : engageant : p. 187 la hache : les serres : étrangler : fondre sur qqn : p. 189 la stupeur : mal fonctionner le dysfonctionnement le complice surpris et perdu inattendu et inadapté s abîmer très triste le bâton fermé à clé sentir la fenêtre le courant celui qui s enfuit, prend la fuite ; s échappe très ancien, archaïque ; tout à fait démodé envahi ; pleine de monde tuer des gens rassurant die Axt les griffes serrer autour de la gorge s approcher de qqn à grande vitesse la stupéfaction 26

27 p. 190 mesurer les retombées de qqch. : p. 193 l arc de cercle : p. 194 au large : p. 195 la matraque / la massue (voir p.196) : p. 196 ne plus savoir où donner de la tête : à l aveuglette : lancinant : en comprendre les conséquences der Halbkreis loin en mer der Knüppel ne plus savoir où commencer au hasard stechend Pistes de lecture : Chapitre 30 : -Quelle est la perspective narrative de ce chapitre? -Quelle surprise attend Serge? Pourquoi Péri et ses amis sont-ils là? -Quelles sont les caractéristiques et la fonction du groupe qui se constitue pour sauver Goran? -Pourquoi Serge comprend-il plus vite que les amis de Goran ce qui se passe? Chapitre 31 : -Décrivez l attitude de Serge au début du chapitre. Quel est son rôle désormais? -Repérez les éléments traditionnels du roman policier et ceux de la science-fiction. Chapitre 32 : -Quels éléments contribuent à cette ambiance d apocalypse? -En quoi peut-on considérer ce chapitre comme la première étape du dénouement? -Quel rôle joue Péri? -Quels sont les éléments qui créent le suspense? Chapitre 33 : -Comment est structuré ce chapitre? -Caractérisez les différentes étapes qui mènent à la situation finale. -Que va-t-il se passer maintenant? 27

28 Fiche de lecture Chapitres 34 et 35, p.199 à 208 Aspects lexicaux : p. 199 être rompu de fatigue : p. 200 s éclipser : se retaper : en avoir sa claque de qqch. : la cohue : la démission : p. 201 le décès : éprouvé : entamer : p. 202 fricoter avec qqn : le piège : l héritière : p. 206 prendre à son compte : être épuisé disparaître se remettre en forme en avoir assez la foule fait de quitter de sa propre volonté un emploi la mort qui a beaucoup souffert réduire avoir des relations sexuelles avec qqn die Falle die Erbin dire qu on est à l origine de Pistes de lecture : Chapitre 34 : -Quelle est la fonction de ce chapitre? -Quels sont les sentiments de Serge face à l état actuel de Goran? -Quels sont les éléments empruntés au roman policier? Quel effet produisent-ils? Chapitre 35 : -Comparez le ton de Serge et celui de Goran dans les chapitres 34 et 35. -Comment est organisée la rééducation à la vraie vie? Pensez-vous qu elle réussira? -Que pensez-vous de l attitude de Mélanie face à son père? -Tous les aspects de l intrigue sont-ils résolus à la fin du roman? Quelles questions restent ouvertes? 28

Dionysos : Tais-toi mon cœur

Dionysos : Tais-toi mon cœur Dionysos : Tais-toi mon cœur Paroles et musique : Malzieu / Dionysos Barclay / Universal Thèmes L amour, les peines de cœur, les sentiments. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses.

Plus en détail

Défi lecture 2012/2013 Collèges : Carbet, Saint-Esprit, Le Diamant, Julia Nicolas, Tartenson, Aimé Césaire, Les Trois îlets.- E.

Défi lecture 2012/2013 Collèges : Carbet, Saint-Esprit, Le Diamant, Julia Nicolas, Tartenson, Aimé Césaire, Les Trois îlets.- E. Collège : Classe : Nom : Prénom : Note : Pages à22 /Pages 28 et 25 1 Dans quelle ville se déroule ce récit? Défi lecture 2012/201 2 Qui prépare le petit déjeuner de Benjamin le matin? Quel âge a Combien

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Titre : Bien identifiable, facile à repérer

Titre : Bien identifiable, facile à repérer TITRE : Pourquoi AUTEUR : Nikolaï Popov RESUME ET INTERET DE L ALBUM : GRILLE D ANALYSE D UN ALBUM EDITEUR : Nord Sud ILLUSTRATEUR : Nikolaï Popov Une gentille grenouille hume en paix une jolie fleur dans

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL DE 3 A 6 MOIS Bébé va apprendre à dormir des nuits complètes de 8-9 heures. Il s endort en sommeil lent et diminue le pourcentage de

Plus en détail

La Reine des fourmis a disparu

La Reine des fourmis a disparu La Reine des fourmis a disparu Séance 1 : Découverte de la couverture. Montrer l album sans rien dire. La couverture est cachée par 12 petits cartons sur lesquels sont proposés des indices. Chaque indice

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les différentes façons de communiquer Après une mise en route, en situation, avec le début du film, les apprenants

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les relations père-fille Après une mise en route sur le titre et l affiche, les apprenants découvriront les personnages

Plus en détail

Vous trouverez, ci-dessous, un message de Christine pour vous présenter le sujet.

Vous trouverez, ci-dessous, un message de Christine pour vous présenter le sujet. 1 Merci de votre intérêt pour la retraite {Wake-Up} C'est avec grand plaisir que nous vous offrons une des fiches de travail sur lesquelles les participants vont réfléchir pendant ces 3 jours. Vous trouverez,

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM ECOLE : Penzé Niveau de classe : CE2 CM1 CM2 ENSEIGNANTE : Aline Doillon Janvier Février 2011 A- Choix des items travaillés (programmes 2008)

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

Fiche pédagogique - Court-métrage Knick Knack. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989.

Fiche pédagogique - Court-métrage Knick Knack. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989. Lien : https://www.youtube.com/watch?v=ctmygrzqxpc Synopsis : Sur une étagère, parmi différents souvenirs, un bonhomme

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : Les relations psychologiques homme-femme Après une mise en route à partir du synopsis et des affiches, les

Plus en détail

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Prendre contact avec les élèves et expliquer les objectifs du cours. Lire et observer une synthèse de documents Français, les épreuves du BTS, Nathan technique,

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

1 Nom :. Prénom : Date :.. Collection :.. Editeur :... Nombre de pages de l histoire :. Les chapitres sont ils numérotés? Combien y en a-t-il?.

1 Nom :. Prénom : Date :.. Collection :.. Editeur :... Nombre de pages de l histoire :. Les chapitres sont ils numérotés? Combien y en a-t-il?. 1 Le Livre et les personnages A) Le livre : A l aide du livre, renseigne les rubriques ci-dessous en donnant le maximum d informations. Auteur : Illustratrice : Collection : Editeur :... Nombre de pages

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

Première étape avant d appeler la police

Première étape avant d appeler la police Pour le parent à la recherche de son enfant disparu sans motif connu En cas d urgence, COMPOSEZ le 911. Première étape avant d appeler la police 1. Selon le cas et l historique de votre enfant, avant de

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : les relations sentimentales Après une description des 3 femmes du film et de leurs relations sentimentales,

Plus en détail

LE BUREAU DES OBJETS PERDUS

LE BUREAU DES OBJETS PERDUS Fiche pédagogique LE BUREAU DES OBJETS PERDUS Catherine Grive Auteur : Catherine Grive Editeur : Rouergue Année d édition : 2015 Public concerné : dès 12 ans Mots-clés: adolescence, amitié, famille, France

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français MISE EN SCÈNE. Acoustic en pointillé

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français MISE EN SCÈNE. Acoustic en pointillé Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français MISE EN SCÈNE Acoustic en pointillé Réalisation Michel Boiron et Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Hélène

Plus en détail

Taïro et Flya : Elle veut

Taïro et Flya : Elle veut Taïro et Flya : Elle veut Paroles et musique : Taïro et Flya Issap Productions / Up Music Thèmes Les relations de couple. Objectifs Objectifs communicatifs : Se situer dans le temps, Argumenter, convaincre,

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

Dans votre dossier, vous trouvez trois feuilles correspondant aux trois thèmes traités dans l exposition.

Dans votre dossier, vous trouvez trois feuilles correspondant aux trois thèmes traités dans l exposition. Garçon ou fille un destin pour la vie? Groupe 1 Consignes pour les élèves Nous vous proposons de visiter l exposition «Garçon ou fille un destin pour la vie?» en petits groupes, mixtes de préférence. Dans

Plus en détail

DEVOIR COMMUN 4ème TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES)

DEVOIR COMMUN 4ème TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES) ACADEMIE DE NICE Collège VILLENEUVE DEVOIR COMMUN 4ème FRANÇAIS Année 2011 Session : Avril SUJET TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES) L USAGE

Plus en détail

Le Poisson. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 TEXTE INTEGRAL

Le Poisson. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 TEXTE INTEGRAL SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 Le Poisson Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges TEXTE INTEGRAL Dans la mythologie antique, Narcisse est un personnage

Plus en détail

Le guide s articule autour de quatre thèmes, qui sont incontournables pour bien documenter une situation d aliénation parentale ou de risque:

Le guide s articule autour de quatre thèmes, qui sont incontournables pour bien documenter une situation d aliénation parentale ou de risque: GUIDE D ENTREVUE TROUSSE DE SOUTIEN À L ÉVALUATION DU RISQUE D ALIÉNATION PARENTALE Véronique Lachance Marie-Hélène Gagné Ce guide d entrevue a été conçu pour vous aider à documenter les situations familiales

Plus en détail

Qu est-ce que le TCF?

Qu est-ce que le TCF? Qu est-ce que le TCF? Le Test de Connaissance du Français (TCF ) est un test de niveau linguistique en français, conçu à la demande du ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Auteure : Nancy Béland, enseignante de français

Auteure : Nancy Béland, enseignante de français Programme d études de la formation de base commune Français, langue d enseignement Situation d évaluation Les jeux vidéo Cours Vers une langue partagée FRA-1103 Nom de l élève : Date de naissance : Date

Plus en détail

UNE HISTOIRE P O U R LES PLUS PETITS À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI

UNE HISTOIRE P O U R LES PLUS PETITS À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI UNE HISTOIRE À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI P O U R LES PLUS PETITS Un livre à éditer Projet en interdisciplinarité entre le français et les arts plastiques En équipe de quatre personnes, vous aurez

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT Activités éducatives pour les 15 à 17 ans PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT VOTRE ENFANT APPREND À : ESTIMER LES COÛTS DE LA VIE EN APPARTEMENT ÉVALUER SA CAPACITÉ FINANCIÈRE DRESSER UN BUDGET DÉTAILLÉ FAIRE

Plus en détail

Mika : Elle me dit. Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Note. Liste des activités

Mika : Elle me dit. Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Note. Liste des activités Mika : Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France Thèmes La famille, relations enfants/parents. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner des ordres. Faire des reproches. Rapporter des propos.

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration Activités de BCD en maternelle, CP et CE1 Document élaboré par les enseignantes référentes des écoles homologuées de Tananarive à partir du tableau de programmation des activités BCD en ligne sur le site

Plus en détail

Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines.

Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines. ductionintro Fiche 1 Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines. Suggestions: Comment les technologies

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Stromae Alors on danse

Stromae Alors on danse Chanson Stromae Alors on danse Alors on danse (x 3) Qui dit études dit travail, Qui dit taf 1 te dit les thunes 2, Qui dit argent dit dépenses, Qui dit crédit dit créance 3, Qui dit dette te dit huissier

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire : 15 points Total

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES AUTEUR : CHRISTIAN OSTER Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement,

Plus en détail

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position Programmes de Français Baccalauréat Professionnel Classe de 2 nde Sujet Interrogations Contenus et mise en œuvre Construction de l information Les médias disent-ils la vérité? Comment s assurer du bien

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

La relation textes/images à l école primaire

La relation textes/images à l école primaire La relation textes/images à l école primaire Réaliser des Vidéos, des BD et des photos romans Un dossier proposé par Fabienne Dachet Maître formateur CD 77 Réaliser un photo roman au C2 CE1 Insérer de

Plus en détail

Pep s : Libertà. Paroles et musique : Florian Peppuy Echo Productions / SLF. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes. Les rêves, la nature.

Pep s : Libertà. Paroles et musique : Florian Peppuy Echo Productions / SLF. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes. Les rêves, la nature. Pep s : Libertà Paroles et musique : Florian Peppuy Echo Productions / SLF Thèmes Les rêves, la nature. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire un monde merveilleux. Identifier des personnes et des

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

La famille, l amour paternel, la séparation, le couple homme / femme, le couple père / fils, la vie quotidienne.

La famille, l amour paternel, la séparation, le couple homme / femme, le couple père / fils, la vie quotidienne. Volo : Fiston Paroles et musique : Frédéric Volovitch Opera-music Thèmes La famille, l amour paternel, la séparation, le couple homme / femme, le couple père / fils, la vie quotidienne. Objectifs Objectifs

Plus en détail

N 1 1 er trimestre 2011

N 1 1 er trimestre 2011 SUPPORT DU DÉBAT L article du débat «En 2013, ton emploi du temps risque de changer!» En 2013, ta semaine d école passera peut-être de quatre jours à quatre jours et demi, et tes vacances d été seront

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

S informer pour aider

S informer pour aider Chapitre 1 S informer pour aider Quand tu es heureux, regarde au plus profond de toi. Tu verras que seul ce qui t apporte de la peine, t apporte aussi de la joie. Quand tu es triste, regarde à nouveau

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

De Kaboul a Calais se ance d introduction (deux heures)

De Kaboul a Calais se ance d introduction (deux heures) De Kaboul a Calais se ance d introduction (deux heures) INTRODUCTION (grand groupe) Accroche : Zone Interdite Clandestins, ils traversent l enfer pour venir vivre en France (00.00-01.08) Mise en contexte

Plus en détail

Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris

Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris Tiken Jah Fakoly : Africain à Paris Paroles et musique : Sting Barclay / Universal Thèmes L immigration, la France, l Afrique. Objectifs Objectifs communicatifs : Saluer quelqu un, prendre congé. Se renseigner

Plus en détail

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 1) Qu est-ce qui a inspiré l écriture de 16 ans et des poussières? Tout a commencé quand

Plus en détail

Entretien de Guy Hugnet, Journaliste, Sciences & Avenir (09/12/11, 1h30 d entretien)

Entretien de Guy Hugnet, Journaliste, Sciences & Avenir (09/12/11, 1h30 d entretien) Entretien de Guy Hugnet, Journaliste, Sciences & Avenir (09/12/11, 1h30 d entretien) Comment vous êtes-vous intéressé au sujet des benzodiazépines? Guy Hugnet : Je travaille depuis très longtemps sur les

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Questionnaire. Auto 1. Date de passation : Nom et prénom : Date de naissance : Dominance manuelle : Langue maternelle : Autre(s) langue(s) parlée(s) :

Questionnaire. Auto 1. Date de passation : Nom et prénom : Date de naissance : Dominance manuelle : Langue maternelle : Autre(s) langue(s) parlée(s) : AAUTO1 Auto 1 UTO1 TCT - Test de Compréhension de Texte Questionnaire Date de passation : Nom et prénom : Date de naissance : Dominance manuelle : Langue maternelle : Autre(s) langue(s) parlée(s) : Troubles

Plus en détail

Nos activités avec le robot Thymio II

Nos activités avec le robot Thymio II Nos activités avec le robot Thymio II Le Thymio est un robot. Il a des fonctions préprogrammées qui sont associées à des couleurs. Il contient de nombreux capteurs qui contiennent chacun un led coloré

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS)

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Auteurs du dossier Suzy MALZIEU Annie DIBERT réalisé le 01/1992 Table des matières Remarques préliminaires Page

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

Mickael Miro : Ma scandaleuse

Mickael Miro : Ma scandaleuse Mickael Miro : Ma scandaleuse Paroles et musique : Mickaël Miro Universal Music France Thèmes L amour, le portrait de l être aimé. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses à partir des

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure - 1 - - 2-1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure Pendant que le chien soit mesuré/ jugé au standard son comportement est observé: Le chien réagit déjà d une manière craintive/ agressive

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

Guidé par un aveugle CFI / INJA. CIRPP (18 février 2010)

Guidé par un aveugle CFI / INJA. CIRPP (18 février 2010) Guidé par un aveugle CFI / INJA CIRPP (18 février 2010) 3 projets pour le projet La junior entreprise L entreprenariat Guidé par un aveugle : 2-07-08 / 22-06-09 Intentions pédagogiques Apprend t-on à se

Plus en détail

Les éléments graphiques

Les éléments graphiques F iches d animation des films Ce DVD VIH Pocket Films permet de comprendre, parler et appréhender les questions liées au VIH/sida. Il a été réalisé à partir des 11 vidéos lauréates de l édition 2013 du

Plus en détail

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : Solution 6.02.07 BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Activité N 9 : Ecrire un récit à plusieurs classes. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication

Activité N 9 : Ecrire un récit à plusieurs classes. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Orienter son écrit en fonction de la situation de communication 1 Activité 9 : Ecrire un récit à plusieurs classes ORGANISATION TACHE D ECRITURE Ecrire un récit avec une autre classe. Les élèves des deux

Plus en détail

Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève

Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT : INITIATION AUX STYLES DE GESTION DES CONFLITS Le style de gestion des conflits est l approche

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture Compte-rendu de lecture Romain Di Vora Classe de NRC 1 Rappel : Expression (3 points) Utilisez le correcteur orthographique!! Note : 13/20 Aspects bibliographiques (1 point) Titre : Le magasin des suicides

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

Voici des questions pour un jeu... l'objectif étant d'amener les apprenants à intérioriser des expressions françaises courantes :

Voici des questions pour un jeu... l'objectif étant d'amener les apprenants à intérioriser des expressions françaises courantes : Jeu en classe (pour une classe de L.E) Voici des questions pour un jeu... l'objectif étant d'amener les apprenants à intérioriser des expressions françaises courantes : 1) Avoir le cœur sur la main? -a-

Plus en détail

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS LE JEU «EURO RUN» www.nouveaux-billets-euro.eu ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS - 2 - Anna et Alex sont camarades de classe et les meilleurs amis du monde. Il leur arrive toujours des aventures

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE LA MAISON À DORMIR DEBOUT EXPLOITATION PEDAGOGIQUE ALBUM MIJADE Titre de l album : La maison à dormir debout Auteur : Audrey Wood Illustrateur : Don Wood Format : 26 cm x 25,3 cm Âge : Dès 3 ans INTRODUCTION

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

22/02/2010. Conseils pour mieux aider l enfant TDA/H dans sa scolarité. 6 12 ans. Adolescence. Adolescence. Trouble de l attention sélective

22/02/2010. Conseils pour mieux aider l enfant TDA/H dans sa scolarité. 6 12 ans. Adolescence. Adolescence. Trouble de l attention sélective Conseils pour mieux aider l enfant TDA/H dans sa scolarité. Stéphanie de Schaetzen 6 12 ans Difficultés scolaires, malgré un bon potentiel. Reçois constamment des remarques négatives sur soi. Relations

Plus en détail

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES Réseau de bénévoles auprès des personnes âgées à domicile ou en établissements, à Rumilly L être humain a des besoins physiques (manger, boire, respirer,

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Le Petit Prince et le renard

Le Petit Prince et le renard LISEZ CE TEXTE ET FAITES LES ACTIVITÉS SUIVANTES. Le Petit Prince et le renard [ ] C est alors qu apparut le renard. - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le Petit Prince, qui se retourna

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail