LES OUTILS EN ELECTRONIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES OUTILS EN ELECTRONIQUE"

Transcription

1 LES OUTILS EN ELECTRONIQUE Toute activité, dans le secteur industriel génie électrique, a pour but de contribuer à produire des objets ou des sous-ensembles électroniques. Afin d avoir une activité efficace aux différents postes, il est nécessaire de posséder des connaissances minimales sur les outils utilisés. Successivement, les points suivants seront abordés : De l analyse du besoin au circuit : l analyse du besoin et sa traduction en schéma structurel, les modes de représentation des composants. du schéma structurel au circuit imprimé. La réalisation des circuits : la réalisation du circuit électrique, la fabrication du circuit imprimé, les catégories de composants, le câblage des composants. Les logiciels : le logiciel de conception de circuit imprimé, la place de la simulation en électronique, le logiciel de simulation du fonctionnement. 30_Schema.doc JMT /3

2 DE L ANALYSE DU BESOIN AU SCHEMA STRUCTUREL Exemple d analyse : «GESTION AUTOMATISEE D UNE AIRE DE STATIONNEMENT» Besoin et diagramme sagittal : A l origine de l existence de tout objet, existe un besoin. Ce besoin est souvent lié à une activité ou à une situation nouvelle. Pour répondre à ce besoin, il faut tout d abord l analyser afin de déterminer précisément quels sont les éléments qui sont mis en jeu, et quelles sont les interactions qui existent entre ces éléments. C est sur un diagramme sagittal que sont représentés ces différents éléments ainsi que leurs interactions. Les interactions sont matérialisées par des flèches reliant les différents objets. Elles symbolisent des transferts de matière, d énergie ou d information. Il est alors possible d étudier précisément l un de ces éléments puisque ses liaisons d entrée et de sortie sont parfaitement définies. Fonction d usage et schéma fonctionnel de premier degré : Dans un premier temps, il faut énoncer la fonction d usage de l objet étudié. C est cette fonction d usage qui détermine quelles sont les différentes actions que l objet doit réaliser. A partir de la fonction d usage découlent un certain nombre de fonctions principales, chacune étant liée à une action de la fonction d usage. Sur le schéma fonctionnel de premier degré, on retrouve la matérialisation des fonctions principales ainsi que les liaisons entre ces fonctions. Fonctions principales et fonctions secondaires : L étape suivante consiste à analyser chaque fonction principale afin de déterminer quelles solutions techniques ou technologiques doivent être mises en place afin de contribuer à réaliser la fonction principale. Cette fonction principale est alors divisée en fonction secondaires. Les fonctions secondaires sont représentées sur le schéma fonctionnel de second degré. La réalisation de chaque fonction secondaire est alors décrite par un assemblage de composants électroniques. Puisque la fonction secondaire ne représente qu une partie de la fonction principale, sa réalisation est le plus souvent très simple. Les assemblages de composants de chaque fonction secondaire sont regroupés sur un seul document ; on obtient ainsi le schéma structurel de l objet. Pages 3 à 8 exemple d'étude systémique : "Gestion automatisøe d une aire de stationnement" 30_Schema.doc JMT 2/3

3 PRESENTATION DU SYSTEME TECHNIQUE. Description du système : Le système technique étudié est un système de gestion automatisée du stationnement sur l aire privée d un hôtel. L accès à cette aire de stationnement est réservée à la direction, au personnel et aux clients de cet hôtel, elle est close par un mur d enceinte. L accès des véhicules entrant ou sortant est possible par ouverture d un portail dont les battants sont motorisés. Une porte d accès est prévue pour les conducteurs des véhicules. Le nombre de places de stationnement étant limité, le système doit avertir le conducteur si au moins une place est disponible. Il est donc nécessaire de contrôler l accès à cette aire de stationnement..2 Plan de l aire de stationnement : Affichage C2 C Véhicule C3 Battants C4 Borne d accès Places de stationnement Sens de déplacement des véhicules Accès des piétons Cellules optiques.3 Algorithme de fonctionnement du système : Lorsqu un véhicule se présente à l entrée de l aire de stationnement, il est détecté par une première cellule optique qui transmet l information au gestionnaire de stationnement. Celui-ci vérifie si une place au moins est disponible et commande au dispositif d affichage d indiquer au conducteur : «COMPLET» ou «LIBRE». Si l affichage indique LIBRE, le conducteur doit alors valider son autorisation de stationner. Trois possibilités de validation existent : Action sur une télécommande : réservée à la direction. Saisie d un code sur le clavier de la borne d accès : réservée au personnel. Introduction d une carte codée dans un lecteur : destinée aux clients de l hôtel. Après vérification, l organe de validation transmet le résultat au gestionnaire de stationnement qui commande alors, ou non, l ouverture du portail : le véhicule peut entrer. Une seconde cellule optique détecte le passage du véhicule après son entrée. Elle en informe le gestionnaire qui commande alors la fermeture du portail. A la sortie, une troisième cellule détecte la présence du véhicule sortant et transmet cette information au gestionnaire de stationnement qui commande alors l ouverture du portail : le véhicule peut sortir. Une quatrième cellule détecte le passage du véhicule après sa sortie. Elle en informe le gestionnaire qui commande alors la fermeture du portail. 30_Schema.doc JMT 3/3

4 .4 Diagramme sagittal du système : Conducteur Déplacement du véhicule Télécommande Code Action sur la télécommande Saisie du code Introduction d une carte E Lecteur de carte codée Etat de l aire de stationnement Récepteur de Télécommande Terminal de saisie S Valididé Véhicule Validité Validité du code Dispositif d affichage Détection du véhicule Présence du véhicule Gestionnaire de stationnement Commande de l affichage Cellules Commande d ouverture et de fermeture Présence d un d obstacle Portail 30_Schema.doc JMT 4/3

5 .5 Fonction d usage associée à l objet technique étudié : L étude de l objet technique lecteur de carte codée permet d énoncer la fonction d usage qui lui est associée. Le lecteur de carte codée doit réaliser les actions suivantes : lire le code de la carte introduite, comparer ce code avec le code autorisé, délivrer une information validant ou non le code lu. 2 ANALYSE FONCTIONNELLE DU LECTEUR DE CARTE CODEE 2. Fonction globale de l objet technique : Le lecteur de carte codée étudié au sein du système de gestion automatisée d une aire de stationnement répond à la fonction globale : Vérifier la conformité d une information Cette fonction globale est associée au schéma fonctionnel de niveau I suivant : Information à vérifier Vérifier la conformité d une information Validité de l information D autres objets techniques peuvent être associés à cette même fonction globale. 2.2 Schéma fonctionnel de niveau II : Le schéma fonctionnel de niveau II est associé à la fonction d usage définie lors de l analyse du système. Conducteur Gestionnaire de stationnement E Introduction d une carte codée Environnement O.T. Validité S Lecture Comparaison Validation du résultat de la comparaison 30_Schema.doc JMT 5/3

6 2.3 Schéma fonctionnel de premier degré : Production de 256 informations binaires de référence FP 4 Code de référence Cod ref Hor Cart Production de 256 impulsions d horloge FP 3 Hor Cart Production d une impulsion calibrée pour chaque comparaison correcte FP 5 Carte codée : Production de 256 informations binaires FP 2 Hor Cart Sor Cart : Code à valider Impulsions calibrées Pulse Cart Initialisation à l introduction de la carte FP Comptage des impulsions et validation FP 6 O.T. Environnement SW et SW2 Cart E Introduction d une carte codée Validité S Conducteur Gestionnaire de stationnement 30_Schema.doc JMT 6/3

7 2.4 Schéma fonctionnel de second degré : Elaboration d une adresse mémoire : mot de 8 bits FS 4. Adr / 8 Hor Cart Mémoire : Production de 256 informations binaires FS 4.2 Code de référence Cod ref Comptage de 256 impulsions d horloge FS impulsions Fin Lect Hor Cart Elaboration d impulsions calibrées FS 5. Hor Comp Génération d impulsions FS 3. Hor Transfert des impulsions pendant la lecture FS 3.2 Comparaison de chaque bit FS 5.2 Res Comp Transfert des impulsions si résultat correct FS 5.3 Résultat de la comparaison Cart Carte codée : Production de 256 informations binaires FP 2 Initialisation à l introduction de la carte FP Hor Cart Sor Cart : Code à valider Comptage des impulsions (informations correctes) FS impulsions comptées Pulse Cod Bon Mise en forme du signal O.T. Environnement SW et SW2 Cart E Introduction d une carte codée Validité FS 6.2 S Conducteur Gestionnaire de stationnement 30_Schema.doc JMT 7/3

8 2.5 Schéma structurel du lecteur de carte : 30_Schema.doc JMT 8/3

9 DU SCHEMA STRUCTUREL AU CIRCUIT IMPRIME A partir du schéma structurel, il est possible de définir le circuit imprimé. Pour cela, différentes méthodes existent. La méthode manuelle sera seulement abordée ; c est grâce à l outil informatique que nous réaliserons nos circuits. Durant l élaboration du circuit imprimé, différentes représentations des composants seront utilisées. Un composant est représenté : sur :...par : un schéma structurel...son symbole. un plan d implantation...sa silhouette. un typon...son empreinte. Tableau de représentation des composants de base : Composant Diode Electroluminescente Résistance Diode Borne Repère LD R D B Aspect 2 Symbole A Silhouette Empreinte 2 A RETENIR : COMPOSANT = SYMBOLE + SILHOUETTE + EMPREINTE 30_Schema.doc JMT 9/3

10 Exemple de schéma structurel : B D LD B 2 8,2 kω R 2 Plan d implantation : D B R LD B 2 Typon : pastille piste de cuivre Plan de perçage : Légende : 0,6 mm 0,8 mm,3 mm 30_Schema.doc JMT 0/3

11 REPONSE ATTENDUE : DECOUPAGE FONCTIONNEL Du besoin au circuit 2.5 Schéma structurel du lecteur de carte : FS 3. FS 5. FS 3.2 FS 3.3 et FS 4. FS 4.2 FP FS 5.3 FS 5.2 FP 2 FS 6.2 FS 6. 30_Schema.doc JMT /3

TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle

TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle Tous les objets techniques, même les plus compliqués, sont étudiés à l aide d une méthode appelée : étude fonctionnelle ou systémique. 1/ Présentation du

Plus en détail

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier :

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier : SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION Contenu du dossier : 1. PRESENTATION DU SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO....1 1.1. DESCRIPTION DU FABRICANT....1

Plus en détail

1 PRÉSENTATION DU SYSTÈME 2 ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 2.1 FONCTION D'USAGE 2.2 SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1.1 DIAGRAMME SAGITTAL

1 PRÉSENTATION DU SYSTÈME 2 ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 2.1 FONCTION D'USAGE 2.2 SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1.1 DIAGRAMME SAGITTAL CONTRÔLEUR D'ACCÈS DE ANALYSE FONCTIONNELLE page 1 / 5 1 PRÉSENTATION DU SYSTÈME Les parkings constituent un lieu de stationnement relativement sûr, rapide et facile d'accès pour les automobilistes (dans

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME 51 Le B.O. N 1 du 13 Février 1997 - Hors Série - page 173 PROGRAMMES DU CYCLE CENTRAL 5 e ET 4 e TECHNOLOGIE En continuité avec le programme de la classe de sixième, celui du cycle central du collège est

Plus en détail

ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE

ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE FP1 : ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE Durée : 18H00 Objectif spécifique : l'élève devra être capable de... Décrire le principe de fonctionnement de la carte à puce. Afficher plusieurs trames

Plus en détail

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13 Etude d un objet technique : Centrale d alarme? Page 1/13 Mise en situation : 1/ Présentation du système : Le nombre de cambriolages étant en constante progression, de nombreux établissements publics,

Plus en détail

La carte de contrôle chômage complet

La carte de contrôle chômage complet La carte de contrôle chômage complet Version Mobile Manuel d utilisateur Table des matières Accès 4 Description générale 6 En-tête 7 Logo de l organisme de paiement 7 Télécharger le PDF 7 Paramètres 8

Plus en détail

Planification prévisionnelle annuelle Niveau 6 e

Planification prévisionnelle annuelle Niveau 6 e Collège A. Daudet Istres 2005-2006 (séances 1h) Planification prévisionnelle annuelle Niveau 6 e N Composantes (légende en p7) Intitulé Connaissances s 1 Prise de contact Fiche de renseignement 2 Test

Plus en détail

Comment s y retrouver?

Comment s y retrouver? 1 L énorme casse-tête Comment s y retrouver? Quelle est la norme qui s applique? Dans quel Code retrouve t-on l information? Quand un système d alarme incendie est-il requis? Quel type de filage utiliser?

Plus en détail

Tableau d Alarme Principal (TA Pr) Type 2b 4 ou 8 entrées Références commerciales: TA21204/ TA21205

Tableau d Alarme Principal (TA Pr) Type 2b 4 ou 8 entrées Références commerciales: TA21204/ TA21205 NOTICE D UTILISATION ET D EXPLOITATION Tableau d Alarme Principal (TA Pr) Type 2b 4 ou 8 entrées Références commerciales: TA21204/ TA21205 TA21204 (TA Pr 4 entrées) TA21205 (TA Pr 8 entrées) Sommaire Présentation

Plus en détail

1. TITRE : IDENTIFIER LES DIFFÉRENTES LIAISONS ÉLECTRIQUES D'UN CIRCUIT ÉLECTRONIQUE

1. TITRE : IDENTIFIER LES DIFFÉRENTES LIAISONS ÉLECTRIQUES D'UN CIRCUIT ÉLECTRONIQUE NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS COLLÈGE : Cycle d adaptation 6 ème Technologie S INFORMER : Organiser l information Mettre en relation des informations de nature différente 1. TITRE : IDENTIFIER

Plus en détail

Module d extension EM 181

Module d extension EM 181 Module d extension EM 181 F Manuel de l utilisateur : Montage et service 1. Explication des symboles 2. Table des matières Remarques 1. Explication des symboles......2 2. Table des matières...........2

Plus en détail

Le collier identificateur de vache

Le collier identificateur de vache Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Le collier identificateur de vache Domaine d application : Transmission de l information Type de document : Dossier technique

Plus en détail

Compte rendu d' E&R. 1. Introduction. 2. Analyse du système. 1. Les spécifications. Robin DRUEL 2ième année. Fonctionnalités demandées

Compte rendu d' E&R. 1. Introduction. 2. Analyse du système. 1. Les spécifications. Robin DRUEL 2ième année. Fonctionnalités demandées Robin DRUEL 2ième année Compte rendu d' E&R 1. Introduction L'objet de ce projet est un module permettant de communiquer avec des cartes magnétiques RFID. Sa finalité est de communiquer avec un ordinateur

Plus en détail

Objectifs de la solution : Présentation du kit de base :

Objectifs de la solution : Présentation du kit de base : Gestion des ressources humaines Sécurité, contrôle des accès Vidéo surveillance via Internet Gestion d activités Affichage d informations Distribution d heure synchronisée Audit, Conseil, Formation Développement

Plus en détail

E-Learning / Ergonomie :

E-Learning / Ergonomie : BARRAU Mathieu Licence Pro Communication Electronique GRUFFAZ Loic Université Lyon 2 E-Learning / Ergonomie : Cahier des charges, contenu et organisation du support de cours pour le programme de formation

Plus en détail

OUVRE PORTAIL DOMOTICC. CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné.

OUVRE PORTAIL DOMOTICC. CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné. OUVRE PORTAIL DOMOTICC CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné. À l issue des TP ce Centre d Intérêt, les compétences acquises

Plus en détail

Banc d essai DOMOTIQUE

Banc d essai DOMOTIQUE Banc d essai DOMOTIQUE 2010 LE CABLAGE DOMOTIQUE Situation de départ : L agence immobilière nous a vendu une maison qui a le pouvoir de s adapter aux besoins de ses propriétaires. Il nous a vanté cette

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

ROTOLINE NOTICE DE POSE

ROTOLINE NOTICE DE POSE ROTOLINE NOTICE DE POSE Nous vous remercions d avoir choisi le Système ROTOLINE pour ouvrir votre portail. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner ce système correctement.

Plus en détail

Horloge à LED. Enseignants: Dominique BESSE Charles GLIKSOHN Thierry LEQUEU Patrick PAPAZIAN. Diana GRATADE Q1 Benjamin TUILARD P2 Promotion 2011/2013

Horloge à LED. Enseignants: Dominique BESSE Charles GLIKSOHN Thierry LEQUEU Patrick PAPAZIAN. Diana GRATADE Q1 Benjamin TUILARD P2 Promotion 2011/2013 Horloge à LED Diana GRATADE Q1 Benjamin TUILARD P2 Promotion 2011/2013 Enseignants: Dominique BESSE Charles GLIKSOHN Thierry LEQUEU Patrick PAPAZIAN 1. Présentation du sujet 1.1 Fonctionnement global 1.2

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur)

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur) Activité FlowCode I. Objectif Découvrir les éléments simples d une structure programmée. Simuler un programme de MicroContrôleur. II. Présentation du Microcontrôleur Microcontrôleur PIC 16F84 1. Qu est-ce

Plus en détail

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat?

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Séquence 3 Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Par quoi et comment

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION COMPTEUR ELECTRONIQUE MONOPHASE ME12. Courant : 5(90) A Tension : 230V, 50Hz Classe de précision : B

MANUEL D UTILISATION COMPTEUR ELECTRONIQUE MONOPHASE ME12. Courant : 5(90) A Tension : 230V, 50Hz Classe de précision : B MANUEL D UTILISATION COMPTEUR ELECTRONIQUE MONOPHASE ME12 Courant : 5(90) A Tension : 230V, 50Hz Classe de précision : B COMPTEUR ELECTRONIQUE MONOPHASE ME12 Page 1 / 8 Introduction 1. Description générale

Plus en détail

Le compteur de passage

Le compteur de passage Discipline : Sciences de l ingénieur Le compteur de passage Spécialité : Génie Electronique Objet technique étudié : Le compteur de passage Type de document : Dossier technique Classe : Première Date :

Plus en détail

Avertissements et mises en garde

Avertissements et mises en garde Les panneaux d avertissement et de mise en garde illustrés ci-dessous sont présentés dans ce manuel et sont aussi apposés sur l appareil. Ils indiquent les méthodes sûres et correctes pour manipuler le

Plus en détail

Devoir 7. Première partie Le thème de la première partie de ce devoir est l ouvrage suivant : le pont urbain de la ville de Compiègne

Devoir 7. Première partie Le thème de la première partie de ce devoir est l ouvrage suivant : le pont urbain de la ville de Compiègne Devoir 7 Page 1/8 Devoir 7 Ce devoir comporte huit exercices ainsi que trois documents à découper et à coller pour les joindre au devoir. Les exercices portent sur les séquences 6 et 7. Tu peux utiliser

Plus en détail

Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y

Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y Ces afficheurs OLED* permettent d afficher 16 caractères sur 2 lignes (RAX-133Y) et 20 caractères sur 4 lignes (RAX-134Y). Ils sont équipés d'un module de gestion PICAXE

Plus en détail

<< Crédit Club Auto >>

<< Crédit Club Auto >> Abbas Ahmad Année 2010/2011 Matin Bayramov Analyse et Modélisation des Systèmes Informatique (AMSI) Projet de Modélisation UML > Professeur encadrant : M. GUILLAUME PAQUETTE Projet

Plus en détail

Borne de recharge pour véhicules électriques

Borne de recharge pour véhicules électriques Borne de recharge pour véhicules électriques page 1 Liaison au référentiel STI2D Tableau de mise en relation des compétences et des savoirs associés des enseignements technologiques communs du baccalauréat

Plus en détail

Projet 1 Le système d alarme

Projet 1 Le système d alarme Département d électronique industrielle Projet 1 Le système d alarme Semaines 2 et 3 Session 1 QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. Circuits logiques 243-206-RA Automne

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans l habitat

Maîtrise de l énergie dans l habitat Séquence 1 : Quels sont les postes de consommation d énergie dans une habitation? 2 séances Séance Séquence 2 : Quel est le systéme de chauffage le plus économique? Séance Séquence 3 : Quels éléments composent

Plus en détail

COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE

COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE Baccalauréat STI Génie Électronique AF : 1 / 12 I PRESENTATION DU SYSTEME TECHNIQUE Le premier véhicule automobile considéré comme tel automobile signifiant : «se mouvant

Plus en détail

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès Clavier codé AEI DK 9523 Pour contrôle d accès Lycée de l Aa 1 Mise en situation Vous êtes technicien de l entreprise SENINSTAL, et vous devez installer un contrôle d accès dans la société de L Aa. Le

Plus en détail

Académie de Rennes Thème 2009 Bac S.T.I. Génie électronique. Panneau Solaire Automatisé. Présentation et Étude fonctionnelle

Académie de Rennes Thème 2009 Bac S.T.I. Génie électronique. Panneau Solaire Automatisé. Présentation et Étude fonctionnelle Académie de Rennes Thème 2009 Bac S.T.I. Génie électronique Panneau Solaire Automatisé Séquence 1 Présentation et Étude fonctionnelle Durée: 6h Pré-requis: Études systémiques et fonctionnelles réalisées

Plus en détail

Se former pour rester performant FORMATION BUREAUTIQUE. Organisme certifié. 04 99 133 500 www.orionsante.fr

Se former pour rester performant FORMATION BUREAUTIQUE. Organisme certifié. 04 99 133 500 www.orionsante.fr Se former pour rester performant FORMATION BUREAUTIQUE Organisme certifié 04 99 133 500 www.orionsante.fr Formation sur 4 logiciels Niveaux de difficulté Vous vous formez de chez vous à votre rythme et

Plus en détail

Logiciel de D.A.O. Electronique Mise en service et utilisation

Logiciel de D.A.O. Electronique Mise en service et utilisation Logiciel de D.A.O. Electronique Mise en service et utilisation Nom: Prénom: 08/2002/LB EDWIN XP / 2000 Page 1/34 Table des matières 1 - Introduction...3 2 - Démarrage du logiciel...3 3 - Description des

Plus en détail

Type de document : Exercice

Type de document : Exercice Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Le compteur de passage Domaine d application : Etude d un système Type de document : Exercice Classe : Première Date : I Description

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

A. Initialisation des services BMW ConnectedDrive

A. Initialisation des services BMW ConnectedDrive Sommaire A. Initialisation des services BMW ConnectedDrive... 2 B. Activation des services à distance... 5 C. Guide d utilisation pour «My BMW Remote App»... 8 1. Conditions préalables... 8 2. Configurer

Plus en détail

! analyse du fonctionnement

! analyse du fonctionnement Coloreau chaude MT V P1 V MT! Le composant repéré TH1 sur le schéma structurel et une thermistance. Son rôle est de détecter une grandeur physique la température, et de la convertir en une grandeur électrique

Plus en détail

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde )

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Introduction Quel constat : Les devoirs à la maison permettent de soutenir les apprentissages des élèves et prennent en compte la diversité des aptitudes des

Plus en détail

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45 Annexe I a Référentiel des activités professionnelles Page 4 sur 45 Présentation Le diplôme du brevet d études professionnelles «Maintenance des produits et équipements industriels» (MPEI) valide un ensemble

Plus en détail

Projet : Borne interactive

Projet : Borne interactive Introduction : Composants : Séminaire Workshop Lors de la semaine du lundi 11 au vendredi 15 janvier 2010 nous avons travaillé sur un séminaire dont la thématique etait le workshop en interactivité.nous

Plus en détail

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits.

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits. PAGE : 1 I) Introduction : La croissance de la puissance des systèmes de traitement ainsi que les impératifs de productivité appellent dans tous les domaines de production industrielle un besoin d information

Plus en détail

Commande à distance d un karting électrique

Commande à distance d un karting électrique DUT Génie Electrique et Informatique Industrielle Rapport Oral de Projet tutoré 2 ème année Commande à distance d un karting électrique Comment réaliser une télécommande pour éteindre un kart à distance?

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES

ETUDE DES SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES ETUDE DES SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Bac Sen . Analyse du système.. Mise en situation La mise en situation nous permettra d appréhender le fonctionnement des objets techniques au sein du système

Plus en détail

Ce manuel a été établi spécialement pour vous. Vous retrouverez ici tout pour pouvoir travailler avec votre terminal de paiement sans problèmes.

Ce manuel a été établi spécialement pour vous. Vous retrouverez ici tout pour pouvoir travailler avec votre terminal de paiement sans problèmes. Cher client, Félicitations avec l de votre nouveau terminal de paiement. Vous avez choisi un appareil qui vous permet de recevoir vos paiements selon les normes le plus récentes. Ce manuel a été établi

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES SCOOTELEC Page 1 / 1 ACTIVITE SCOOTELEC CENTRE D INTERET CI. 10 : Traitement de l'information COMPETENCES ATTENDUES - Identifier la nature de l'information à communiquer. - Reconnaître le type d'interface

Plus en détail

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN Les contenues de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2015 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

Remis par P. Poulichet

Remis par P. Poulichet CCI PR-2001 TP introduction à Arduino Durée 8h00 Ile de France Novembre 2013 Remis par P. Poulichet Ce TP de 8 heures est une introduction au projet PR-2001 que vous aurez ensuite (72 heures jusqu au mois

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Contrôle d un tapis de sécurité et d un arrêt d urgence à l aide d un automate de sécurité préconfiguré SmartGuard 600

Contrôle d un tapis de sécurité et d un arrêt d urgence à l aide d un automate de sécurité préconfiguré SmartGuard 600 Exemple d application de sécurité Contrôle d un tapis de sécurité et d un arrêt d urgence à l aide d un automate de sécurité préconfiguré SmartGuard 600 Exemple compatible réseau de sécurité Sécurité nominale

Plus en détail

Présentation de la centrale VIGIK DGM1

Présentation de la centrale VIGIK DGM1 G0301FR0354V01 Notice de présentation et d'utilisation du programmateur PCV123 et de la centrale VIGIK DGM1 N homologation : PS 200306-01 MS 200306-02 Référence Centrale VIGIK : DGM1 > Version 6.0.2 Référence

Plus en détail

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3.

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. 1 sur 6 REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. OBJECTIF - PUBLIC - LOGICIEL - MATERIEL - METHODE - BIBLIOGRAPHIE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT - LE DOCUMENT

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

Communiquer les informations

Communiquer les informations Série S option : Science de l Ingénieur Communiquer les informations Adresse : irai.gotdns.com Port : 5003 Mot de passe : à demander au professeur Problème technique : Analyser le fonctionnement de l affichage

Plus en détail

Merise. Introduction

Merise. Introduction Merise Introduction MERISE:= Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d Entreprise Méthode d Analyse et de Conception : Analyse: Etude du problème Etudier le système existant Comprendre

Plus en détail

Site Web de paris sportifs

Site Web de paris sportifs HENAUD Benoît Numéro d auditeur 05-39166 Version V1.2 Date de mise à jour 31/03/2008 1/21 Table des matières 1. Objectif du document... 3 2. Présentation... 3 2.1. Présentation du projet... 3 2.2. Situation

Plus en détail

Alarme anti-intrusion

Alarme anti-intrusion A quoi ça sert? Alarme anti-intrusion Comment ça marche? 1 A B C R A + # B + # C + # D + # # # N N BOUCLE Libellé BOUCLE Libellé NF A ALARME VOL A quoi sa sert? Les alarmes anti-intrusion ont pour fonction

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités d : Étude et réalisation. Titre : Alarme intrusion CONRAD filaire Lieu d activité :

Plus en détail

Ce manuel a été établi spécialement pour vous. Vous retrouverez ici tout pour pouvoir travailler avec votre terminal de paiement sans problèmes.

Ce manuel a été établi spécialement pour vous. Vous retrouverez ici tout pour pouvoir travailler avec votre terminal de paiement sans problèmes. Cher client, Félicitations avec l de votre nouveau terminal de paiement. Vous avez choisi un appareil qui vous permet de recevoir vos paiements selon les normes les plus récentes. Ce manuel a été établi

Plus en détail

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.)

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.) Convertisseur umérique/analogique (C..A.) et Convertisseur Analogique/umérique (C.A..) I- Introduction : En électronique, un signal électrique est le plus souvent porteur d une information. Il existe deux

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

Identification pédagogique de l activité

Identification pédagogique de l activité Identification pédagogique de l activité Niveau : Brevet Professionnel des Métiers de l Électrotechnique Domaine Chapitre Exigence Niveau d exigence S1 - Distribution de l énergie électrique S1-4 Comptage

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Certificat d approbation de moyen d essai n F-05-M-0045 du 20/01/2005

Certificat d approbation de moyen d essai n F-05-M-0045 du 20/01/2005 Certificat d approbation de moyen d essai n F-05-M-0045 du 20/01/2005 Accréditation n 5-0012 Organisme désigné par le ministère chargé de l industrie par arrêté du 22 août 2001 DDC/22/ E021763-D1 Variateur

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES

BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES E 6-2 PROJET TECHNIQUE Groupement inter académique Besançon, Dijon, Grenoble, Lyon Dossier de présentation et de validation du sujet de projet Groupement académique : BESANCON

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

Carte : Unité centrale

Carte : Unité centrale MEYER Cyril Système de distribution automatisé de carburants Carte : Unité centrale BAC 2001 1 Sommaire SOMMAIRE -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Quelle est la différence entre un besoin fonctionnel et un besoin non-fonctionnel. Donnez trois exemples pour chacun.

Quelle est la différence entre un besoin fonctionnel et un besoin non-fonctionnel. Donnez trois exemples pour chacun. IFT2251 Démo 3 Professeur : Houari Sahraoui Cueillette d information Démonstrateur : Guillaume Langelier 1 Question 1 Quelle est la différence entre un besoin fonctionnel et un besoin non-fonctionnel.

Plus en détail

Théorie de l information

Théorie de l information Théorie de l information Exercices Dpt. Génie Electrique Théorie de l information T. Grenier Exercices A Exercice n A. Dans un processus d'automatisation, une source génère de façon indépendante quatre

Plus en détail

Manuel d utilisation TRSE 6000. Généralités

Manuel d utilisation TRSE 6000. Généralités Manuel d utilisation TRSE 6000 Généralités Merci d avoir choisi un coffre-fort équipé de l électronique TRSE 6000 de BURG-WÄCHTER! Vous êtes en possession d un produit qui répond aux exigences de sécurité

Plus en détail

STAGE : ELECTRICIEN-AUTOMATICIEN

STAGE : ELECTRICIEN-AUTOMATICIEN MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ENTREPRISE SITE INTERNET DU CGAM

GUIDE PRATIQUE ENTREPRISE SITE INTERNET DU CGAM GUIDE PRATIQUE ENTREPRISE SITE INTERNET DU CGAM 1 Table des matières Introduction... 3 Présentation des différentes fonctionnalités... 5 1. Vos messages... 5 2. Informations sur l entreprise... 5 3. Gestion

Plus en détail

SEVAX. Coffret de Raccordement SMA SN312451. Coffret de raccordement S.M.A. 10000037755 D Manuel installation MAJ le 20/10/11

SEVAX. Coffret de Raccordement SMA SN312451. Coffret de raccordement S.M.A. 10000037755 D Manuel installation MAJ le 20/10/11 Coffret de Raccordement SMA SN312451 SEVAX Conforme à la norme NFS 61937 (1990) Fiche XIV Compatible avec la norme NFS 61937-2 (2003) N PV CNPP : SD09 00 57 Page 1 sur 20 Sommaire 1. Consignes de sécurité

Plus en détail

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet MANUEL SIMPLIFIEDE L UTILISATEUR ------------------------------------------- Système de réservation de place de stationnement VigiPark2.COM Réf. : DT100502 Rév. : A Date : 24/01/2006 Auteur : Christophe

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES C-ZAM/OPT MONO Guide des transactions

TABLE DES MATIÈRES C-ZAM/OPT MONO Guide des transactions Le plein d infos C-ZAM/OPT MONO Guide des transactions TABLE DES MATIÈRES C-ZAM/OPT MONO Guide des transactions 1 Introduction 2 Démarrage du terminal 2.1. Choix et lancement d une application 2.1.1. Effectuer

Plus en détail

MDE. Gestionnaire de chauffage. Guide d installation. 2701162 Rév.1

MDE. Gestionnaire de chauffage. Guide d installation. 2701162 Rév.1 TELE INFO Gestionnaire de chauffage MDE Délestage BUS BOÎTIER COMPTEUR d'ambiance ÉLECTRONIQUE MURAL Fils Pilotes Z1 / Z2 DÉLESTAGE en COURS H.C. communication communication communication 2701162 Rév.1

Plus en détail

Chaîne numérique de conception et de prototypage de cartes électroniques

Chaîne numérique de conception et de prototypage de cartes électroniques Chaîne numérique de conception et de prototypage de cartes électroniques L ambition du projet Le département Génie Electrique se doit d offrir aux étudiants une formation de qualité en parfaite adéquation

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences -Entreprise INDUSTRIE EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES

Projet : Ecole Compétences -Entreprise INDUSTRIE EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ELECTRONIQUE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES

Plus en détail

MANUEL DE L'USAGER 2002-09-01

MANUEL DE L'USAGER 2002-09-01 MANUEL DE L'USAGER 2002-09-01 Société G.R.I.C.S. (C) Copyright 2002 DESCRIPTION DU MANUEL Le manuel de l'usager contient les 6 sections suivantes : 1 GUIDE FONCTIONNEL Le GUIDE FONCTIONNEL décrit les

Plus en détail

TP D 3B LES RELAIS. Objectif pédagogique opérationnel

TP D 3B LES RELAIS. Objectif pédagogique opérationnel Académie de Clermont-Ferrand BEP Maintenance de véhicules LES RELAIS Objectif pédagogique opérationnel - Identifier un relais et sa représentation schématique. - Contrôler un relais. - Brancher un relais.

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : DONNEES PEDAGOGIQUES

PRESENTATION GENERALE. Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : DONNEES PEDAGOGIQUES SERIE N 4 (TS) TP2 PRESENTATION GENERALE Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : OUVRE PORTAIL FAAC Intitulé du TP CONTROLE D'ACCES AU PARKING (GRAFCET) Durée du TP 2h Chaîne

Plus en détail

Procédure d évaluation des compétences dans le projet EDGE Modèle d épreuve en entreprise

Procédure d évaluation des compétences dans le projet EDGE Modèle d épreuve en entreprise Procédure d évaluation des compétences dans le projet EDGE Modèle d épreuve en entreprise Résultat du groupe de travail des 23.02.2011 et 24.03.2011 à Esslingen Le document présente en premier lieu les

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

DOSSIER CORRIGÉ. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» Brevet d Études Professionnelles

DOSSIER CORRIGÉ. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» Brevet d Études Professionnelles Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Numériques ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» DOSSIER CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Code

Plus en détail

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE»

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE» Mise en œuvre de la directive 2008/9/CE du 12 février 2008 Dématérialisation de la procédure de remboursement de TVA supportée dans un autre État membre. Fiche n 4 bis : Les modalités de dépôt d une deman

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES

SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES (S.E.N.) REF : TASI109 Taxonomie TP Alarme Intrusion type3 1 je sais de quoi je parle X 2 je sais en parler 3 je sais faire 4 je sais choisir

Plus en détail

A - PREPARATION. Fonctions logiques. TP2_Annexe FONCTION MAJORITE 2001-2002 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR. A.1. Identification de la fonction

A - PREPARATION. Fonctions logiques. TP2_Annexe FONCTION MAJORITE 2001-2002 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR. A.1. Identification de la fonction Page /5 2-22 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR STI2 A.. Identification de la fonction A - PREPARATION A... Présentation de la fonction La fonction permet d allumer une LED (Diode électroluminescente) si deux

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 I. L environnement de travail de Xcas Xcas permet d écrire des programmes, comme n importe quel langage de programmation. C est un langage fonctionnel. L argument

Plus en détail