PROGRAMME 2013 MASTER FINANCE FORMATION CONTINUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME 2013 MASTER FINANCE FORMATION CONTINUE"

Transcription

1 MASTER FINANCE FORMATION CONTINUE PROGRAMME 2013 I N S T I T U T D A D M I N I S T R A T I O N D E S E N T R E P R I S E S D E P A R I S 21, R U E B R O C A P A R I S C E D E X 05 - T EL. : F AX : W W W. I A E - P A R I S. C O M

2 UNITE D ENSEIGNEMENT 1 Entreprise et Marchés de Capitaux Ydriss ZIANE, Maître de conférences à l IAE de Paris OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L'objectif général de cette unité d enseignement est de permettre aux étudiants d appréhender les grandes théories qui régissent les relations entre firmes et marchés de capitaux, l évolution de ces derniers et l architecture du système financier international. A l issue de cette unité d enseignement les étudiants devront être capables d interpréter les relations firmes /marchés à l aide de cadres théoriques adéquats, de comprendre la dynamique des marchés de capitaux et de rendre compte de l architecture des systèmes financiers et des problématiques de régulation de la sphère financière Cours magistraux, études de cas ou d articles, exercices. PREMIERE PARTIE : THEORIE DE LA FIRME 1. Les défaillances de marché et l intermédiation bancaire 2. Asymétries d information et problèmes d agence 3. Institutions et Principes de gouvernance DEUXIEME PARTIE : MACROECONOMIE FINANCIERE 1. Finance internationale 2. Cycles financiers 3. Politique monétaire TROISIEME PARTIE : LE SYSTEME FINANCIER ET SA REGULATION 1. Les marchés financiers 2. Les banques 3. Les crises financières 4. Le risque systémique et sa prévention 5. La régulation bancaire OUVRAGE DE LA MALLETTE PEDAGOGIQUE J.F. GOUX, Macroéconomie monétaire et financière Théories, institutions, politiques, Ed. Economica, 6ème édition OUVRAGES CONSEILLES POUR COMPLETER LA MALLETTE Michel AGLIETTA, Macroéconomie financière, Eds. La Découverte, Coll. Repères, 2010 Rita BOUAZZAOUI, Doctorante à l Université paris ouest La Défense (4 séances) Hélène RAINELLI-WEISS, Professeur à l IAE de Paris (4 séances) Ydriss ZIANE, Maître de conférences à l IAE de Paris (4 séances)

3 UNITE D ENSEIGNEMENT 2 Comptabilité et Information Financière STEPHANE LEFRANCQ, Maître de Conférences à l IAE de Paris OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Cette unité d enseignement vise à doter les étudiants des connaissances comptables nécessaires à la compréhension des états financiers, en particulier des comptes consolidés, dont l utilisation en analyse financière est incontournable. Elle constitue également une préparation à la finance de marché, dont elle détaille les principaux mécanismes de représentation comptable. L unité s organise autour de quatre objectifs principaux : La compréhension des états financiers en normes internationales, des principes de leur élaboration comme des choix de représentation caractéristiques de ce dispositif normatif L intégration des enjeux comptables dans la réflexion sur les opérations de restructuration (fusion en particulier) La capacité à apprécier les conséquences comptables de la mise en place ou de l acquisition d instruments financiers et de leur couverture Cette unité d enseignement se déroulera sous la forme de cours magistraux, illustrés par des cas pratiques et des exercices d application. PREMIERE PARTIE : LES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 1. Le modèle comptable : cadre normatif et principes comptables 2. Quelques enjeux comptables des états financiers consolidés a. Contrôle et périmètre de consolidation (IAS 27, IAS 28, IAS 31, IFRS 10 et IFRS 11) b. Goodwill (IFRS 3) c. Traitement de l impôt (IAS 12) d. La normalisation comptable du résultat par action (IAS 33) e. Avantages du personnel et stock options (IAS 19 et IFRS 2) DEUXIEME PARTIE : COMPTABILITE ET INGENIERIE FINANCIERE 1. Présentation générale : cadre et enjeux 2. Régime juridique 3. Régime comptable 4. Introduction au régime fiscal TROISIEME PARTIE : DE LA COMPTABILITE A LA FINANCE : LES INSTRUMENTS FINANCIERS 1. La comptabilité d intention et les traitements d inventaire 2. Les opérations de couverture 3. Les instruments financiers complexes (hybrides et composés) 4. Le traitement des opérations en devise SEANCE DE SYNTHESE, STEPHANE LEFRANCQ Intégration des différentes questions abordées au sein d un cas pratique OUVRAGE DE LA MALLETTE PEDAGOGIQUE Elliot & Elliot, Financial Accounting and reporting with my Accounting Lab, ed. FT Prentice Hall, 15ème edition OUVRAGES CONSEILLES POUR COMPLETER LA MALLETTE J. François Casta, Bernard Colasse : La juste valeur Enjeux techniques et politiques, Economica, 2001 Bernard Colasse : Comptabilité générale 9ème édition, Economica, 2005 Stéphane Lefrancq, Brigitte Oger : Lire les états financiers, Presses Universitaires de France, Quadrige, 2009 Marshall B. Romney, Paul J. Steinbart : Accounting Information Systems, 11th edition, Pearson International Edition, 2008

4 White, Sondhi, Fried (2003), The Analysis and Use of Financial Statements, 3rd edition, Wiley Lyn M. Fraser, Aileen Ormiston, Understanding Financial Statements, Ninth edition, Pearson Véronique HAURANT, Expert Comptable, Commissaire aux Comptes (4 séances) Joël HAIMOVICI, Expert Comptable (4 séances) Stéphane LEFRANCQ, Maître de Conférences à l IAE de Paris (4 séances)

5 UNITE D ENSEIGNEMENT 3 Politique Financière de l Entreprise HELENE RAINELLI-WEISS, PROFESSEURE A L IAE DE PARIS OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Cette unité d enseignement vise à doter les étudiants de connaissances solides concernant les modalités et les déterminants de la politique financière menée par les entreprises. Les outils des décisions d'investissement, de financement, de gestion de trésorerie et des risques dans l'entreprise sont présentés. Des illustrations et applications sont proposées. Les débats théoriques et pratiques actuels sont analysés. Cette unité d enseignement met en œuvre diverses modalités pédagogiques (cours, exercices, cas). Les supports utilisés sont des diaporamas Powerpoint et des documents divers (exercices et cas, articles de recherche etc.). PREMIÈRE PARTIE : DECISION D INVESTISSEMENT 1. Principes d évaluation 2. Critères de décision 3. Application : Evaluation d entreprise DEUXIÈME PARTIE : DECISION DE FINANCEMENT 1. Théories du financement en l absence d asymétrie d information 2. Théorie du financement en présence d asymétrie d information. 3. Application : Les financements hybrides 4. Distribution de dividendes et rachat d action TROISIEME PARTIE : GESTION DE TRESORERIE ET DES RISQUES DE TAUX ET DE CHANGE 1. Techniques de gestion de trésorerie 2. Instruments de couverture des risques OUVRAGE DE LA MALLETTE PEDAGOGIQUE Pike-Neale-Linsley, Corporate finance and investment Decisions & Strategies, 7ème edition, ed. Pearson Joëlle BELARD, Responsable service Trésorerie SAGEM (4 séances) Pierre GARAUDEL, Maître de Conférences à l IAE de Paris (4 séances) Hélène RAINELLI-WEISS, Professeure à l IAE de Paris (4 séances)

6 UNITE D ENSEIGNEMENT 4 ANALYSE FINANCIERE APPROFONDIE Ydriss ZIANE, MAITRE DE CONFERENCES A L IAE DE PARIS OBJECTIFS Ce module vise à resituer les objectifs et les enjeux de l'analyse financière approfondie et de l'évaluation des entreprises. La première partie s'attachera à faciliter le maniement des principaux concepts, outils et techniques de l'analyse financière, à dégager, à partir des états financiers et à l'aide d'informations complémentaires, un diagnostic financier, à réfléchir a l'évolution des outils dans un contexte de complexité et d'instabilité. Les deuxième et troisième parties s'intéresseront à la question de l'évaluation des entreprises. Elles présenteront les principes et méthodes de l'évaluation dans des contextes particuliers. Elles illustreront par des applications la complémentarité des approches et la manière dont il est possible de traiter l'ambigüité fondamentale des problèmes de valorisation en fonction du point de vue adopté. CONTENU Séance introductive Première partie : Solvabilité et performance économique de l entreprise (4 séances, fondamentaux) 1.1 L approche analytique du compte de résultat : les soldes intermédiaires de gestion et leur utilisation 1.2 L approche analytique du bilan : grandes masses, cycle d exploitation, bilan fonctionnel, bilan liquidité 1.3 L analyse par les flux de trésorerie : le tableau de financement de l exercice et les tableaux de flux Deuxième partie : Les opportunités d investissement, le point de vue du capital-risqueur (3 séances, avancé) 2.1. Le marché du private equity : acteurs, structures et tendances 2.2. L analyse de la prise de participation 2.3. L analyse de la gestion et de la cession de participation Troisième partie : Fusions-Acquisitions et valorisation des entreprises (3 séances, avancé) 3.1. Analyse stratégique et financière des Fusions-Acquisitions 3.2. Méthodes de valorisation : la notion de Valeur d Entreprise, les multiples de sociétés comparables 3.3. Conséquences pour l actionnaire Séance conclusive METHODES PEDAGOGIQUES Cours magistraux alliant analyses théoriques et appliquées sur la base de cas concrets. EVALUATIONS Note de contrôle continu (participation, rendus, contrôle) et examen final de trois heures. OUVRAGE DE LA MALLETTE PEDAGOGIQUE Pariente S., Analyse financière et évaluation d entreprise, 2 ème edition, ed. Pearson Education, OUVRAGES CONSEILLES POUR COMPLETER LA MALLETTE Vernimmen P., Quiry P. et Le Fur Y., «Finance d entreprise», Dalloz, 2012 De la Bruslerie H., «Analyse financière - Information financière et diagnostic», 4ème édition, Dunod, 2011 Ceddaha F., «Fusions-Acquisitions», Collection Finance, Economica, 2010 Meier O. et Schier G., «Fusions-Acquisitions», 3ème édition, Dunod, 2009 Colasse B., «L analyse financière de l entreprise», Collection Repères, Editions La Découverte, 2008 Lahille J-P., «Analyse financière», 3ème édition, Dunod, 2007 Florence FARRIAUX, Associée, Cabinet FL Partners (4 séances) Bertrand LARCENA, Associé Gérant, Cabinet M&You, M&A, Corporate Finance (3 séances) Dominique RENCUREL, Partner, Orkos Capital (3 séances) Ydriss ZIANE, Maitre de Conférences à IAE de Paris (2 séances)

7 UNITE D ENSEIGNEMENT 5 Gestion d actifs OLIVIER BRANDOUY, PROFESSEUR A L IAE DE PARIS OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L'objectif général de cette unité d enseignement est de maîtriser les théories et techniques de la gestion d'actifs. Les points abordés sont les suivants : 1. Présentation de l'environnement institutionnel (marchés, microstructure) et des principaux produits financiers qui y sont échangés. Une attention particulière est portée aux fonds mutuels et autres véhicules collectifs d'investissement. Les principaux acteurs de l'industrie de la gestion d'actifs sont également abordés. 2. Une deuxième partie du cours est dédiée à la théorie moderne du portefeuille et inclut, au-delà des rappels nécessaires sur les préférences de l'investisseur et des méthodes d'optimisation, comment s'établit la relation fondamentale entre le risque et la rentabilité exigée sur des marchés à l'équilibre (CAPM, modèles multifacteurs). Ces points sont suivis d'une lecture plus critique de la théorie classique et d'une revue des faits empiriques sur cette relation fondamentale. 3. Une dernière partie du cours est dédiée aux méthodes d'évaluation de performance, de gestion active et approfondit les questions de diversification internationale et les questions managériales de gestion de portefeuille. Le cours est préparé par des lectures obligatoires et des quiz et QCM en e-learning. L'ouvrage de référence ainsi que les exercices et quiz sont en anglais. Il n'existe pas de traduction française à cet ouvrage. Chaque séance de cours avec le professeur, vise trois objectifs : répondre aux questions et aborder les difficultés rencontrées par les étudiants lors de la phase de préparation. Ce moment du cours ne se substitue en aucun cas au travail préparatoire mais vise à le consolider. approfondir les points de base traités lors de l'auto-formation. traiter des cas numériques, des exercices ou des études plus synthétiques pour compléter l'enseignement. ORGANISATION DU COURS : Un syllabus détaille les lectures et les exercices préparatoires. Le cours est organisé en 12 séances de 3 heures. Les 8 premières séances sont animées par Olivier Brandouy, les 4 dernières par Christian Walter. Les lectures indiqués «AF» dans le tableau suivant sont en auto-formation pure et sont considérées comme des pré-requis au premier cours.

8 P art I. I ntroduction Chapter 1 T he Investment Environment Chapter 2 Asset Classes and Financial Instruments Chapter 3 How Securities are T raded Chapter 4 Mutual Funds and Other Investment Companies Séance AF AF P art I I. P ortfolio T heory and P ractice Chapter 5 Introduction to Risk, Return, and the Historical Record 1 Chapter 6 Risk Aversion and Capital Allocation to Risky Assets 2 Chapter 7 Optimal Risky Portfolios Chapter 8 Index Models 3 P art I I I. Equilibrium in Capital M arkets Chapter 9 T he Capital Asset Pricing Model 4 Chapter 10 Arbitrage Pricing T heory and Multifactor Models of Risk and Return 5 Chapter 11 T he Efficient Market Hypothesis Chapter 12 Behavioral Finance and T echnical Analysis 6 Chapter 13 Empirical Evidence on Security Returns 7 P art I V. Security A nalysis Chapter 17 Macroeconomic and Industry Analysis Chapter 18 Equity Valuation Models Chapter 19 Financial Statement Analysis 8 P art V. A pplied P ortfolio M anagement (Christian W alter) Chapter 24 Portfolio Performance Evaluation 9 Chapter 25 International Diversification 10 Chapter 26 Hedge Funds Chapter 27 T he T heory of Active Portfolio Management 11 Chapter 28 Investment Policy and the Framework of the CFA Institute 12 OUVRAGE DE LA MALLETTE PEDAGOGIQUE (COMMUN AVEC L UE 8) Bodie, Kane, Marcus, Investments and Portofolio Management, Global edition, ed. Mc Graw Hill Ouvrages conseillés pour compléter la mallette Practical Portfolio Performance Measurement and Attribution, Carl R. Bacon, 2nd Edition, 2008, Wiley. Investment Performance Measurment, Bruce J. Feibel, 2003, Wiley. Olivier BRANDOUY, Professeur des Universités, IAE de Paris (8 séances) Christian WALTER, Actuaire agrégé, Dirigeant fondateur de H&W Conseil (4 séances)

9 UNITE D ENSEIGNEMENT 6 Ingénierie Juridique, Fiscale et Financière MARIANNE DOURNAUX, MAITRE DE CONFERENCES A L IAE DE PARIS OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Présenter les moyens juridiques, fiscaux et financiers offerts aux entreprises, de leur création à leur mutation structurelle, pour optimiser la prise de décision. Offrir une meilleure compréhension des contraintes normatives et des risques juridiques encourus afin d optimiser la prise de décision de ces opérations d ingénierie financière par l emploi de moyens adaptés aux objectifs poursuivis. Cas pratiques à résoudre PREMIÈRE PARTIE : INGENIERIE DU FINANCEMENT 1. Financement par fonds propres 2. Financement par endettement 3. Les garanties du financement DEUXIÈME PARTIE : INGENIERIE DES RESTRUCTURATIONS 1. Les cessions massives de droits sociaux (LBO) 2. Les opérations de fusions 3. Les OPA/OPE et les règles boursières 4. Les délits boursiers TROISIÈME PARTIE : RISQUES JURIDIQUES LIES AUX OPERATIONS D INGENIERIE FINANCIERE 1. Le risque de remise en cause du pouvoir majoritaire 2. Le risque civil et fiscal lié aux opérations d ingénierie financière 3. Le risque pénal lié aux opérations d ingénierie financière Marianne DOURNAUX, Maître de conférences à l IAE de Paris (4 séances) Paul LE FLOCH, Professeur à l IAE de Paris (4 séances) Christian MEYER, Maître de Conférences associé à l IAE de Paris (4 séances)

10 UNITE D ENSEIGNEMENT 7 Gestion Bancaire ÉRIC LAMARQUE, PROFESSEUR A L UNIVERSITE BORDEAUX IV OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Comprendre les enjeux stratégiques et financiers des banques. Apprécier la performance des établissements. Evaluer leur exposition aux différents risques. Evaluer les pratiques bancaires au regard de la législation. Cours magistraux, études de cas et exercices. PREMIÈRE PARTIE : STRATEGIES BANCAIRES 1. Le contexte concurrentiel et l exigence de rentabilité. 2. Les stratégies de développement et le besoin de financement. 3. Les sources de l avantage concurrentiel dans le secteur. DEUXIÈME PARTIE : L ANALYSE FINANCIERE DES BANQUES 1. L information comptable des banques. 2. L analyse de l exploitation. 3. L analyse du bilan et des grands équilibres financiers. 4. Mesure de la rentabilité. 5. Reporting de l entreprise bancaire (études de cas). TROISIÈME PARTIE : LA GESTION DES RISQUES BANCAIRES 1. Présentation générale des principaux risques bancaires. 2. La réforme de Bâle La mesure et la gestion du risque de crédit. 4. La mesure et la gestion du risque de marché. 5. La mesure et l évaluation des risques opérationnels. QUATRIÈME PARTIE : DEONTOLOGIE FINANCIERE ET BANCAIRE 1. Déontologie dans la relation banque client. 2. La lutte contre le blanchiment d argent. Gérard COASSIN, Directeur Général Caisse Régionale du Crédit Agricole de Charente Maritime (4 séances) Eric LAMARQUE, Professeur à l Université Bordeaux IV (5 séances) Evelyne ROUSSELET, Maître de Conférences à l Université de Marne-La-Vallée (3 séances)

11 UNITE D ENSEIGNEMENT 8 Gestion des Risques PATRICK HENAFF, MAITRE DE CONFERENCES A L IAE DE PARIS L'objectif général de cette unité d enseignement est de maîtriser les méthodes de valorisation des produits financiers ferme et dérivés, ainsi que les principes de gestion du risque de marché. A l issue de ces enseignements, les étudiants devront : Maîtriser les méthodes de valorisation des instruments de taux (obligations, instruments monétaires) Savoir mesurer le risque de taux d'un portefeuille obligataire et mettre en œuvre une stratégie de couverture de ce risque. Savoir valoriser les produits dérivés de taux ferme (swaps et contrats à terme). Maîtriser les concepts nécessaires pour la valorisation des options et la gestion des positions optionnelles. Savoir se servir de ces différents outils dans le cadre de stratégies de couverture en gestion d actifs ou en gestion de trésorerie. Le cours suppose un minimum de connaissances mathématiques. Ces prérequis sont détaillés dans le syllabus. Les étudiants doivent s'assurer que ces connaissances sont parfaitement assimilées avant la première séance. Chaque cours doit être préparé par des lectures préalables ; des QCM réguliers permettront de valider les acquis. L'ouvrage de référence ainsi que les exercices et quiz sont en anglais. Il n'existe pas d'édition française de cet ouvrage. Chaque séance de cours vise trois objectifs : Résumer et consolider les lectures préalables. Soulignons encore que ces lectures sont indispensables à la compréhension du cours. Illustrer le thème du cours par des exemples numériques et des petits cas. Les calculs se feront à l'aide d'un tableur et du logiciel R. Approfondir les thèmes abordés ; des compléments de cours seront distribués pour cela. ORGANISATION DU COURS Un syllabus détaille le contenu des cours et les lectures préalables. Le cours est organisé en 12 séances de 3 heures, dont 9 animées par Patrick Hénaff, le complément étant animé par David Bourghelle. PREMIÈRE PARTIE : VALORISATION OBLIGATAIRE (P. HENAFF) 1. Cash-flows et actualisation 2. Valorisation des obligations 3. Mesure et gestion du risque de taux 4. La structure par terme des taux DEUXIÈME PARTIE : PRODUITS DERIVES FERMES (D. BOURGHELLE) 1. Les contrats forward de change et de taux 2. L'évaluation et l'utilisation des contrats forward 3. Les marchés à terme : principes généraux et évaluation 4. Les swaps de change et de taux 5. Les swaps de crédit (CDS) TROISIÈME PARTIE : OPTIONS (P. HENAFF) 1. Options : mécanismes et stratégies 2. Valorisation des options (modèle binomial) 3. Le modèle de Black-Scholes et la gestion dynamique du risque optionnel 4. Les options de taux

12 OUVRAGE DE LA MALLETTE PEDAGOGIQUE (COMMUN AVEC L UE 5) Bodie, Kane, Marcus, Investments and Portofolio Management, Global edition, ed. Mc Graw Hill OUVRAGES CONSEILLES POUR COMPLÉTER LA MALLETTE Options, Futures, et autres actifs dérivés, 6ème Ed., J.C. Hull, 2007, Pearson Education Fixed-income securities, Martellini & Priaulet, 2003, Wiley & Sons Patrick HENAFF, Maître de Conférences à l IAE de Paris (9 séances) David BOURGHELLE, Maître de Conférences à l IAE de Paris (3 séances)

13 UNITE D ENSEIGNEMENT 9 Connaissance des marchés : études et simulation OLIVIER BRANDOUY, PROFESSEUR A L IAE DE PARIS OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L objectif de cette unité d enseignement est de mettre en application les concepts et outils de la finance à travers des simulations de gestion. Une partie des enseignements consiste à maîtriser des logiciels de Finance quantitative ( R et la suite Rmetrics, VBA, Morningstar Direct) qui servent à l illustration des UE5 et UE8 tout au long de l année Une partie des enseignements vise à porter les compétences vues dans les UE 1, 3 et 4 au niveau «professionnel» par la rédaction d'une note d'analyse financière (type «concours CFA») L UE9 permet également d approfondir d autres techniques avec des intervenants extérieurs Essentiellement simulations informatiques, cas pratiques et approfondissements de type lectures/conférences Les points suivants sont abordés dans l'ue 9 : 1 ) OUTILS QUANTITATIFS 1. Programmation VBA pour la finance (F. Goossens) 2. Applications numériques approfondies en Gestin d'actifs et Gestion des Risques (P. Hénaff, O. Brandouy) 2 ) Simulation de Gestion et Séminaires professionnels 1. Rédaction d'une note d'analyse financière (P. Garaudel) (voir ci-après) 2. Séminaire de Credit Rating Moody's (M. Ababou et E. Lucotte) 3. Séminaire professionnel international a Londres (1 semaine Y. Ziane) 4. Rapport d activité (voir ci-apres) Mehdi ABABOU, Vice President Senior Analyst Moody's (3 séances) Olivier BRANDOUY, Professeur à l IAE de Paris (5 séances) Pierre GARAUDEL, Maître de Conférences, IAE de Paris (4 séances) François GOOSSENS, Consultant en marchés des capitaux (4 séances) Patrick HENAFF, Maître de Conférences, IAE de Paris (5 séances) Elise LUCOTTE, Vice President Senior Analyst Moody's (3 séances) Ydriss ZIANE, Maître de Conférences, IAE de Paris (4 séances)

14

Master Finance Apprentissage

Master Finance Apprentissage Master Finance Apprentissage UE1 ENTREPRISE ET MARCHÉS DE CAPITAUX Ydriss Ziane L'objectif général de cette unité d enseignement est de permettre aux étudiants d appréhender les grandes théories qui régissent

Plus en détail

Master Finance Apprentissage Master 2

Master Finance Apprentissage Master 2 Master Finance Apprentissage Master 2 2014/2015 UE1 ENTREPRISE ET MARCHÉS DE CAPITAUX Ydriss Ziane L'objectif général de cette unité d enseignement est de permettre aux étudiants d appréhender les grandes

Plus en détail

PLAN DE COURS. Description du cours. Approche pédagogique. Matériel pédagogique. 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005

PLAN DE COURS. Description du cours. Approche pédagogique. Matériel pédagogique. 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005 PLAN DE COURS Professeurs : Kodjovi Assoé Téléphone : 340-6615, bureau 4.222, kodjovi.assoe@hec.ca Jean-Philippe Tarte Téléphone : 340-6612, bureau 4.261,

Plus en détail

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 1. Présentation de la filière Économie et Entreprise La filière «Economie et entreprises» de quatrième année de SciencesPo Strasbourg donne aux étudiants, dans

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long»

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» REFERENCE : 202 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Souligner les aspects techniques et économiques

Plus en détail

8030.305 Master Européen de Management et Stratégies Financières

8030.305 Master Européen de Management et Stratégies Financières 8030.305 Master Européen de Management et Stratégies Financières 8030.3051 Référentiel de formation A - Emplois visés : Ce Master Européen s adresse prioritairement à des étudiants ayant validé un diplôme

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : FINANCE ( applicable à partir

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes...

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes... TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 La valeur et le temps... 15 I. De la difficulté d estimer la valeur d un bien... 15 A. La valeur est une rente... 16 B. La valeur est un retour sur investissement... 18 II.

Plus en détail

Options, Futures et autres Produits Dérivés

Options, Futures et autres Produits Dérivés 1 FACULTE DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION DE NABEUL Options, Futures et autres Produits Dérivés Enseignante Dr. Meryem BELLOUMA Maître de Conférences Coordonnées : Faculté des Sciences Economiques

Plus en détail

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques» (Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Plus en détail

1. Généralités... 1. 2. Organisation des examens... 2. 3. Formalités, délais d'inscription et frais d examen... 3. 4. Matériel autorisé...

1. Généralités... 1. 2. Organisation des examens... 2. 3. Formalités, délais d'inscription et frais d examen... 3. 4. Matériel autorisé... GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS PROFESSIONNELS SUPERIEURS DU DIPLOME FEDERAL D ANALYSTE FINANCIER ET GESTIONNAIRE DE FORTUNES Copyright 2008, SFAA SFAA, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 40,

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE FINANCIERE - BAC+5 - MSFI Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

Master Finance - Parcours Conseiller Expert Banque de réseau Apprentissage Master 1

Master Finance - Parcours Conseiller Expert Banque de réseau Apprentissage Master 1 Master Finance - Parcours Conseiller Expert Banque de réseau Apprentissage Master 1 2014/2015 M1 - UE1 DROIT DES AFFAIRES ET DE L'ENTREPRISE Marianne Dournaux HEURES : 33 ECTS : 5 connaître l univers juridique

Plus en détail

MASTER Economie et Ingénierie Financière (EIF)

MASTER Economie et Ingénierie Financière (EIF) MASTER Economie et Ingénierie Financière (EIF) Le master EIF se décompose en semestres. Master 1 : semestre 1 (S1) et semestre (S) Master : semestre 3 (S3) et semestre (S) La ème année du master Economie

Plus en détail

MBA International Paris

MBA International Paris MBA International Paris LIBAN Le Programme détaillé des Modules du Exécutive MBA Programme MBA International Paris IAE de Paris, Université Panthéon Sorbonne - Université Paris-Dauphine Le programme se

Plus en détail

Formation «Comptabilité des opérations de marché»

Formation «Comptabilité des opérations de marché» Formation «Comptabilité des opérations de marché» REFERENCE : 300 1. Objectif général Définir les différentes natures d instruments financiers et les concepts. Situer l'activité de marché dans son environnement

Plus en détail

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés.

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés. - 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1 Objectif(s) : o Evaluation de la variation de la trésorerie d'exploitation ; o Encaissements et décaissements. Pré-requis : o Etre capable de distinguer

Plus en détail

CONFÉRENCE FINANCE ET ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Toute personne souhaitant (re)découvrir les fondamentaux de la finance d entreprise et comprendre l évolution du modèle de consommation Conférence 1,5 jours

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres TABLE DES MATIERES PRÉFACE................................................ 9 INTRODUCTION........................................ 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES............... 15 CHAPITRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

Finance pour Manager non financier. Formation

Finance pour Manager non financier. Formation Page 1/5 Formation Référence : Durée 1 : 2 semaines Date : Du 02 au 13 Novembre 2015 Type de formation : Inter-Entreprise Lieu : INTERNALE CONSULTING-CASABLANCA (MAROC) Prix et modalités de paiement Le

Plus en détail

MASTER. Marchés Financiers. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-Finance. Organisation : Ecole Universitaire de Management

MASTER. Marchés Financiers. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-Finance. Organisation : Ecole Universitaire de Management MASTER Marchés Financiers Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Comptabilité-Finance Organisation : Ecole Universitaire de Management Niveau d'entrée : BAC+3 Durée des études : 2 ans DESCRIPTION

Plus en détail

Solvabilité II un changement de paradigme

Solvabilité II un changement de paradigme Réglementation Solvabilité II un changement de paradigme En Europe, près de 7 700 milliards d euros d actifs sont gérés par des investisseurs institutionnels qui ont un horizon d investissement de long

Plus en détail

Monnaie, Banque et Marchés Financiers

Monnaie, Banque et Marchés Financiers Collection FlNANCE dirigée par Yves Simon, Professeur à l'université Paris-Dauphine, et Delphine Lautier, Professeur à l'université Paris-Dauphine Monnaie, Banque et Marchés Financiers Didier MARTEAU C

Plus en détail

ITB - Institut Technique de Banque Un label d'excellence depuis plus de 60 ans Diplôme professionnel Formation initiale

ITB - Institut Technique de Banque Un label d'excellence depuis plus de 60 ans Diplôme professionnel Formation initiale ITB - Institut Technique de Banque Un label d'excellence depuis plus de 60 ans Diplôme professionnel Formation initiale 082013 L ITB, l Ecole de l encadrement bancaire, en partenariat avec l ISC L ISC

Plus en détail

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul Université de Carthage Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Le mot du responsable Le master de recherche «Finance des Entreprises

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers»

GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers» GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers» Stéphane Lefrancq Version 1.0 janvier 2013 Sommaire 1. Présentation de la ressource... 3 1.1. Le module en ligne... 3 Objectifs pédagogiques... 3 Contenu...

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine

Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-201 Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine FACULTÉ D'ÉCONOMIE ET DE MANAGEMENT Master of Science in Wealth Management / Maîtrise

Plus en détail

CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX

CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX Université de CERGY 1/3 CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX L1 S1 Mathématiques (pratique des fonctions numériques) 4 L1 S1 Outils informatiques et bureautique

Plus en détail

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013 Concours interne de l agrégation du second degré Concours interne d accès à l échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d enseignement privés sous contrat du second degré

Plus en détail

LE BILAN D UNE BANQUE

LE BILAN D UNE BANQUE Il est composé de 14 chapitres : Organisation des états financiers IFRS Trésorerie et opérations interbancaires Crédits à la clientèle Dépôts de la clientèle Activités sur titres Dettes représentées par

Plus en détail

Mise en œuvre des IFRS dans la banque

Mise en œuvre des IFRS dans la banque Mise en œuvre des IFRS dans la banque Responsables financiers et comptables des institutions financières Experts Comptables Commissaires aux Comptes Comprendre les fondements des normes IFRS Savoir traiter

Plus en détail

Master Marchés Financiers

Master Marchés Financiers Master Marchés Financiers BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Comptabilité-Finance Organisation : Ecole Universitaire de Management Niveau d'entrée : BAC+3 Durée des études : 2 ans DESCRIPTION

Plus en détail

Dillenschneider Favaro & Associés

Dillenschneider Favaro & Associés Dillenschneider Favaro & Associés cabinet d avocats paris luxembourg une histoire commune Des expériences professionnelles différentes et des expertises complémentaires ont fondé une histoire commune quand

Plus en détail

Une offre sur mesure d'information financière consolidée. Expertise Conseil

Une offre sur mesure d'information financière consolidée. Expertise Conseil Une offre sur mesure d'information financière consolidée Expertise Conseil 1 Vos enjeux Les groupes internalisant la fonction consolidation / reporting peuvent faire face à des imprévus nécessitant d'intégrer

Plus en détail

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS Domaine ministériel : Droit, Economie, Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 1 Présentation Les

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers

Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers (mardis soirs) Hiver 2015 Paul Bourget 514-376-1620, poste 7349; pbourget@crosemont.qc.ca Thématique générale

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Table des matières Introduction... 9 Chapitre 1 L entreprise : l investissement

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II

25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II 25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de la Société Générale.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES Introduction 1 Le diagnostic financier des sociétés et des groupes... 1 I. L analyse du risque de faillite... 2 A. L analyse fonctionnelle... 2 B. L analyse dynamique du risque de faillite

Plus en détail

RESUME. Ce Résumé contient : Résumé des Facteurs de Risque. Résumé de la Description Economique. Résumé des Conditions Définitives de l Offre

RESUME. Ce Résumé contient : Résumé des Facteurs de Risque. Résumé de la Description Economique. Résumé des Conditions Définitives de l Offre RESUME Les informations figurant ci-dessous ne sont qu un résumé et doivent être lues en conjonction avec le reste des Conditions Définitives. Ce résumé est censé contenir les caractéristiques essentielles

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 15

Table des matières. Remerciements 15 Pratiques et techniques bancaires 5 Table des matières Remerciements 15 1 Introduction 16 11 À l origine du métier de banquier 17 12 Intermédiation financière 18 121 Ménages 19 122 Entreprises 19 123 États

Plus en détail

LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT

LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT A. Compétences à démontrer en fin de formation DESCRIPTION ANALYTIQUE DU PROFIL PROFESSIONNEL EPREUVE INTEGREE

Plus en détail

Les cessions de créances restent-elles possibles en IFRS?

Les cessions de créances restent-elles possibles en IFRS? Conférence IMA France Mardi 30 janvier 2007 - www.ima-france.com Les cessions de créances restent-elles possibles en IFRS? Lionel Escaffre Professeur associé à l Université d Angers Commissaire aux Comptes

Plus en détail

Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel

Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel Présentation du Master 1ére année Partenaires : Institutionnels : Banque, Compagnies d Assurance, Cabinets d

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

Programme de la Conférence

Programme de la Conférence REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE 4ème Conférence Internationale de Finance (4 th International Finance Conference) www.ifc4.com,

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 1

Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 1 Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 1 2014/2015 UE1 DROIT DES AFFAIRES ET DE L'ENTREPRISE Marianne Dournaux HEURES : 36 connaître

Plus en détail

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT CERN/PFIC/21.6/Approuvé Original: anglais 10 Septembre 2013 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES

Plus en détail

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MASTER BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques»

Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques» Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques» REFERENCE : 201 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Identifier les comptes du PCEC

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : OPCVM conforme aux normes européennes

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : OPCVM conforme aux normes européennes SG MONETAIRE EURO PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : DENOMINATION : SG MONETAIRE EURO FORME JURIDIQUE : SICAV de droit français COMPARTIMENTS/NOURRICIER

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants GREMAQ Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-12-85-67 e-mail: stephane.villeneuve@univ-tlse1.fr

Plus en détail

un environnement économique et politique

un environnement économique et politique Vision d un économiste sur le risque agricole et sa gestion un sol un climat un environnement économique et politique Jean Cordier Professeur Agrocampus Ouest Séminaire GIS GC HP2E Prise en compte du risque

Plus en détail

Programme de «Management Général et Stratégie de l Entreprise»

Programme de «Management Général et Stratégie de l Entreprise» Programme de «Management Général et Stratégie de l Entreprise» Décembre 2014 / Juin 2015 Ce programme indicatif est susceptible d'être modifié en cas de force majeure MGSE (Programme de tronc commun "Management

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

GUIDE DES MODULES COMPTABLES

GUIDE DES MODULES COMPTABLES UNIVERSITE DE CARTHAGE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION DE NABEUL *** *** *** COORDINATION PÉDAGOGIQUE POUR LES FILIÈRES COMPTABLES GUIDE DES MODULES COMPTABLES Septembre 2010 Présentation

Plus en détail

DOSSIER DE 2014/2015

DOSSIER DE 2014/2015 DOSSIER DE Candidature 2014/2015 CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Lettre de motivation CV Photo Enveloppes Baccalauréat Bac +... Fiche de pointage Date de réception 1 Nom, prénom :...............................................................

Plus en détail

Département des Risques

Département des Risques DOCUMENTATION RELATIVE AU PILIER 3 DE LA REGLEMENTATION BALE II SOMMAIRE 1- Présentation 2- Politique de gestion des risques 3- Fonds propres 4- Adéquation des fonds propres 5- Risques de contrepartie

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DE L'ENTREPRISE, PARCOURS DROIT BANCAIRE ET FINANCIER

MASTER 2 MENTION DROIT DE L'ENTREPRISE, PARCOURS DROIT BANCAIRE ET FINANCIER MASTER 2 MENTION DROIT DE L'ENTREPRISE, PARCOURS DROIT BANCAIRE ET FINANCIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit de l'entreprise

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

Bâle III : les impacts à anticiper

Bâle III : les impacts à anticiper FINANCIAL SERVICES Bâle III : les impacts à anticiper Mars 2011 2 Bâle III Bâle III 3 1. Contexte Bâle III a été entériné en novembre 2010 lors du sommet du G20 de Séoul. De nouvelles règles annoncées

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Magistère. Banque Finance Assurance. magisterebfa.dauphine.fr. Magistère Dauphine. Banque Finance Assurance. www.

Magistère. Banque Finance Assurance. magisterebfa.dauphine.fr. Magistère Dauphine. Banque Finance Assurance. www. Magistère Banque Finance Assurance Magistère Dauphine Banque Finance Assurance magisterebfa.dauphine.fr www. Une Formation d Excellence Présentation Une formation intensive en 3 ans Le Magistère BFA est

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE Code ISIN : FR0000983348 Dénomination : CAAM MONE ETAT Forme juridique : F.C.P. de droit français. Compartiments / nourricier : l OPCVM est

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : Conforme aux normes européennes DENOMINATION :

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : Conforme aux normes européennes DENOMINATION : SOGEMONE CREDIT PROSPECTUS SIMPLIFIE Conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : DENOMINATION : SOGEMONE CREDIT FORME JURIDIQUE : FCP de droit français COMPARTIMENTS/NOURRICIER

Plus en détail

PROJET DE PARTENARIAT AVEC LA MDI BUSINESS SCHOOL D ALGER

PROJET DE PARTENARIAT AVEC LA MDI BUSINESS SCHOOL D ALGER PROJET DE PARTENARIAT AVEC LA MDI BUSINESS SCHOOL D ALGER LE MASTER 2 ÈME ANNÉE SCIENCES DE GESTION SPÉCIALITÉ FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES I. Objectif général de la formation Le master Sciences

Plus en détail

numéro 242 juin-juillet 2014

numéro 242 juin-juillet 2014 numéro 242 juin-juillet 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Les voies d une refondation du capitalisme. Une responsabilité élargie et une rémunération spécifique de la fonction de contrôle actionnarial

Plus en détail

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT Remarque : Tous les cours sont en français, sauf contre-indication. Pour des traductions anglaises des titres, des descriptifs, et plus de renseignements, consultez l intégralité du Programme des enseignements

Plus en détail

MASTER FINANCE, SPECIALITE FINANCE

MASTER FINANCE, SPECIALITE FINANCE MASTER FINANCE, SPECIALITE FINANCE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Audit, Contrôle, Finance Spécialité : Finance Présentation

Plus en détail

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen DiFiQ Ensae Dauphine Bärchen Diplôme Finance Quantitative Une formation en partenariat bonnes raisons 5de s inscrire au DiFiQ 1. Gagnez une maîtrise incontournable des techniques quantitatives en finance

Plus en détail

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT Banque & Marchés Cécile Kharoubi Professeur de Finance ESCP Europe Philippe Thomas Professeur de Finance ESCP Europe TABLE DES MATIÈRES Introduction... 15 Chapitre 1 Le risque

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

MASTER. Comptabilité, Contrôle, Audit (CCA) Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-Finance

MASTER. Comptabilité, Contrôle, Audit (CCA) Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-Finance MASTER Comptabilité, Contrôle, Audit (CCA) Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Comptabilité-Finance Organisation : Ecole Universitaire de Management Niveau d'entrée : BAC+ Durée des études : 2

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

Note d information relative au programme de rachat d actions propres. à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires.

Note d information relative au programme de rachat d actions propres. à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires. Note d information relative au programme de rachat d actions propres à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires du 4 juin 2002 En application de l article L. 621-8 du Code monétaire et

Plus en détail

Programme de spécialisation. «Direction et Ingénierie Financières»

Programme de spécialisation. «Direction et Ingénierie Financières» Programme de spécialisation «Direction et Ingénierie Financières» 240 heures Octobre 2011 / septembre 2012 Directeur ESCP Europe Executive Education: Yves AZOULAY yazoulay@escpeurope.eu Directeur scientifique

Plus en détail

Stéphane AMINE. 46 ans EXPERIENCE PROFESSIONNELLE. Depuis 1997 : Inovalis - 18 ans d expérience en investissement immobilier

Stéphane AMINE. 46 ans EXPERIENCE PROFESSIONNELLE. Depuis 1997 : Inovalis - 18 ans d expérience en investissement immobilier Stéphane AMINE 46 ans Depuis 1997 : Inovalis - 18 ans d expérience en investissement immobilier Depuis 2001 : Président Directeur Général De 1998 à 2001 : Président du Conseil d Administration Avril 2013

Plus en détail

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier VIRGIN REAL ESTATE INVEST PRIVATE EQUITY La solidité et la prospérité du marché suisse Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier L excellence de la place luxembourgeoise. ADEJE

Plus en détail

LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES

LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES Séminaire - Atelier La mesure des performances des compagnies d assurances 1 ère communication Généralités sur les processus d évaluation des activités

Plus en détail

www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises

www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises PwC Offre de services Transactions Présentation générale Le pôle Transactions de PwC Maroc en collaboration

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue 2014/2015 UE1 MARKETING OPÉRATIONNEL/CONCEPTS ET MÉTHODES Ouidade Sabri Familiariser les étudiants aux principaux concepts marketing; Comprendre

Plus en détail

PLAN DE COURS Automne 2006

PLAN DE COURS Automne 2006 PLAN DE COURS Automne 2006 ACT 10412 A Mathématiques financières Informations générales Crédits : 3 Temps consacré : 3 2 1 3 Formule pédagogique : LAT Préalable(s) : aucun Concomitant(s) : aucun Site Web

Plus en détail

HSBC Private Bank en France. Gestion de portefeuille

HSBC Private Bank en France. Gestion de portefeuille HSBC Private Bank en France Gestion de portefeuille Sommaire 4 Gestion de portefeuille : notre philosophie 4 Une approche personnalisée 6 Stratégie d investissement 8 Les différents modes de gestion de

Plus en détail

FICHES ECTS M1 FINANCE

FICHES ECTS M1 FINANCE Année universitaire 2012 2013 FICHES M1 FINANCE MAJEURE FINANCE - 6 U.E fondamentales au choix parmi 7 (30 ) U.E.M4G101 : Finance d entreprise (F/A) 5 U.E.M4G104 : Marchés de taux d intérêt 5 U.E.M4G105

Plus en détail

Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@u-bordeaux4.fr

Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@u-bordeaux4.fr Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@ubordeaux4.fr Activités professionnelles Oct. 2001 Maître de conférences à l Université Montesquieu Bordeaux IV.

Plus en détail

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail