QUELQUE PART EN FRANCE L ÉTÉ 1944 DE JOHN G. MORRIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUELQUE PART EN FRANCE L ÉTÉ 1944 DE JOHN G. MORRIS"

Transcription

1 QUELQUE PART EN FRANCE L ÉTÉ 1944 DE JOHN G. MORRIS

2 RENNES EN LIBERTÉ Le 6 juin 1944, les forces alliées débarquent sur les plages normandes. Ralenties dans la «guerre des haies», il faudra attendre l opération Cobra le 24 juillet pour que s accélère la libération des villes de l Ouest. Le 1 er août, deux jours après la libération d Avranches, les forces américaines parviennent aux portes de Rennes, mais sont bloquées à la sortie de Betton par les canons allemands. L artillerie américaine entre alors en action pour anéantir les dernières forces allemandes dans la capitale bretonne. La Résistance veut anticiper l arrivée des Américains et éviter qu ils prennent la main sur l administration de la ville. Le 3 août, les membres du Comité Départemental de la Libération obligent le maire à démissionner et s installent aux commandes des principales administrations. Le 4 août, les forces américaines triomphantes sont accueillies à la Mairie de Rennes par la nouvelle administration issue de la Résistance, Rennes est libérée. Le photo-éditeur américain John G. Morris arrive en juillet 1944 en Normandie. Comme ses confrères Robert Capa ou Ernest Hemingway, il va vivre l histoire en temps réel. Les œuvres de Morris décalent notre regard sur cette période tragique et encore présente dans les mémoires de nos aînés. Certaines photographies de l exposition mettent en abyme l histoire même de la place de la Mairie. À travers d autres, John G. Morris reconstruit les mémoires de l été Tels sont le rôle et la force de l art de la photographie : au-delà de l esthétique, nous faire voir la réalité sous des angles différents, au travers de regards étonnés, critiques ou admiratifs, mais toujours subjectifs. John G. Morris questionne notre perception et notre savoir sur ces journées de la Libération, nous aide à voir plus clair, et nous rappelle inexorablement l absurdité et la tragédie de la guerre. Benoît Careil Adjoint au Maire de Rennes, Délégué à la Culture

3 QUELQUE PART EN FRANCE L ÉTÉ 1944 DE JOHN G. MORRIS 38 PHOTOGRAPHIES À CIEL OUVERT 19 SEPTEMBRE > 19 OCTOBRE 2014 PLACE DE L HÔTEL DE VILLE - RENNES

4 À RENNES, LA PHOTOGRAPHIE À CIEL OUVERT Organisée dans un lieu privilégié du centre-ville, l exposition de rentrée de la place de l Hôtel de Ville vise à faire connaître les œuvres d artistes d envergure internationale au grand public. Photo D.Gouray - Ville de Rennes

5 Les invitations lancées par la Ville à différents photographes depuis 10 ans (Sebastião Salgado, Steve McCurry, Sabine Weiss, Martin Parr, Claudine Doury, Albert & Verzone ) ont permis à plusieurs créateurs d aborder de manière personnelle et toujours originale le medium photographique. L exposition a toujours été porteuse d un regard humaniste sur le monde qui nous entoure, et ce malgré les approches plus plasticiennes des dernières années. En accès de tous jour et nuit, et gratuitement, l événement facilite la rencontre avec l art et la culture d ici et d ailleurs. L initiative permet ainsi le développement d une politique culturelle ouverte sur l échange et la diversité. Revenant sur le registre du photojournalisme, la proposition de cette année est liée au 70 e anniversaire du Débarquement, cet événement attendu depuis des mois qui présageait la fin de la deuxième guerre mondiale. Ce ne sont pas des photographies de combat qui sont présentées. C est le regard attentif qu un Américain de 27 ans porta durant trois semaines de l été 1944 sur les régions de Normandie et de Bretagne et leurs populations prises dans la tourmente des dures batailles qui ont suivi le D-Day. John G. Morris, photo-éditeur au prestigieux magazine Life, basé à Londres depuis 1943, arrive vers le 21 juillet en France pour assister les meilleurs professionnels de l image avec lesquels il travaille depuis des mois. Notamment Robert Capa, le célèbre Hongrois émigré dont il a sauvé onze images des films, pris sur la plage d Omaha Beach le 6 juin 1944, endommagés par un séchage précipité. Les photographes, des professionnels légendaires que Morris accompagne sur le terrain, couvrent les combats. Pour sa part, il a emprunté un appareil Rolleiflex à son journal et avec des images carrées, en noir et blanc, parfaitement composées, il saisit des à-côtés, la marge de la guerre, les difficultés quotidiennes, la vie qui reprend doucement, mais aussi l ennemi. Il attendait des féroces soldats, il va souvent croiser des adolescents terrifiés, des hommes exténués. Son parcours le mène à Sainte-Mère-Église, Bayeux, Isigny, Marigny, Valognes, Rennes, Dol-de- Bretagne, Saint-Malo. Il arrive à Rennes le jour de sa libération, le 4 août, et en une série d images relate la joie de la liberté mêlée aux stigmates de l occupation. De retour à Londres, puis aux États-Unis, il oublie ces photographies. Il a trop à faire avec celles des autres et va poursuivre une brillante carrière dans de grands journaux américains, le Ladies Home Journal, le New York Times, le Washington Post, le National Geographic, avec un passage à la direction éditoriale de l agence Magnum. C est son confrère et ami Robert Pledge, le directeur de l agence Contact Press Images, qui l a poussé à les regarder de près soixante-neuf ans plus tard et à les remettre en forme avec lui. A 97 ans, John G. Morris a dû admettre qu une fois dans sa vie, lui qui avait côtoyé les plus grands hommes d images, il avait été photographe, et avec talent.

6 John G. Morris (Contact Press Images) Correspondant de guerre britannique de la 2 e armée britannique en train de rédiger un article, Hôtel du Lion d or, Bayeux, Normandie, 28 juillet 1944.

7 QUAND L HISTOIRE FAIT LE PHOTOGRAPHE par Robert Pledge directeur de l agence Contact Press Images commissaire de l exposition L histoire ne se résume pas à des dates. Certaines constituent néanmoins l expression de moments stratégiques, de grands tournants dans le sort des hommes. Il en est ainsi de la capitulation le 2 février 1943 de l armée allemande, prise au piège à Stalingrad (aujourd hui Volgograd) par l armée soviétique, et de la capitulation du Japon impérial face aux Etats-Unis le 2 septembre 1945, peu après les explosions atomiques d Hiroshima et de Nagasaki. Autre date, toute aussi chargée de conséquences, le 6 juin 1944 qui signe le début de la fin de la Seconde Guerre mondiale sur le front occidental autrement dit, en Europe une fin marquée le 8 mai 1945, par la capitulation de l Allemagne nazie une semaine après le suicide d Adolf Hitler dans son bunker de Berlin. Le bilan du conflit demeure terrible : plus de soixante millions de morts et la destruction massive de villes et de régions entières. À une époque où l internet n existe pas et où la télévision n en est qu à ses balbutiements, c est essentiellement dans la presse illustrée qu un large public peut voir et découvrir ce qui se passe dans le monde. Touchant douze millions de lecteurs, le célèbre hebdomadaire américain Life, inspiré du Picture Post britannique, lui-même héritier des grands magazines allemands des années trente tel le Berliner Illustrierte, va jouer un rôle majeur dans l opinion américaine. Il va même peser sur l implication des États-Unis longtemps hésitants à entrer dans le conflit. L image était prise très au sérieux à Life. Elle constituait la matière essentielle de la publication, l élément autour duquel tout s articulait et le magazine avait réuni, depuis sa création en 1936, les meilleurs photographes, souvent issus de l émigration allemande et hongroise, ainsi que de jeunes esprits aventuriers. Nombre d entre eux deviendront célèbres et marqueront l histoire de la presse et de la photographie. Rien n obligeait John Morris, engagé par Life en 1938 et en poste en Angleterre depuis septembre 1943, à quitter son bureau londonien de photo éditeur sept semaines après le débarquement de Normandie pour se rendre de l autre côté de la Manche. Même pas les meurtrières bombes volantes V1 envoyées par les Allemands sur la capitale britannique, parfois à partir de rampes de lancement situées en Normandie. Rien, sauf la réelle curiosité qui définit tout bon journaliste et la volonté d accompagner pour une fois sur le terrain ces photographes qu il envoyait depuis des mois sur les scènes de guerre. Là où Morris se rend, les combats sont rudes. Ce rôle de coordinateur de la photographie pour le front occidental qu il s est inventé, il

8 l accomplit sérieusement et avec humilité, aidant les photographes et correspondants de Life dans leurs reportages dont le célèbre Robert Capa. Par précaution, il a emprunté au journal un boîtier Rolleiflex de format 6x6 et une quinzaine de rouleaux de film noir et blanc de douze vues chacun. Et de temps en temps, car le film est rare, il va capter ce qu il découvre. Il n a jamais été preneur d images auparavant. Il ne le sera jamais plus après son retour à Londres à la mi-août. Ce qui explique sa réticence à me voir entreprendre le présent ouvrage. Je ne suis pas photographe rétorquait-il à mon insistance. Il finit cependant par se laisser convaincre après l exposition de trente de ses photographies au festival Visa pour l image de Perpignan en septembre Tes photos sont meilleures que celles de Robert Capa lui dira publiquement David Douglas Duncan. Elles sont remarquablement composées, très bien choisies. John a travaillé sans faire d effets et sans se mettre en avant, ajoutera le grand photographe de guerre avec qui il partage âge, nationalité, et le choix de résider en France depuis longtemps Duncan dans le midi et Morris dans la capitale. De mère française et de père britannique, mon enfance a été nourrie de chaque côté de la Manche de l histoire d un conflit dont j ai vécu quelquesuns des austères lendemains. Quelque part en France est donc à la fois un projet personnel et altruiste. Il m a paru impensable que ces photographies puissent demeurer pour toujours oubliées dans le fond d un tiroir, mal classées et mal conservées, alors qu elles constituent aujourd hui un si précieux carnet de route à valeur historique. S est alors engagé un complexe travail de recherche pour recomposer lieux, dates, circonstances, souvent devenus incertains si longtemps après. Les négatifs et planches-contacts étaient incomplets et la numérotation des images peu fiable. Il m a fallu fixer des repères dans le temps et dans l espace avec l aide des neuf lettres que John adressa, entre le 18 juillet et le 15 août 1944, à sa femme Mary Adèle restée aux États-Unis avec leurs deux enfants. Peu situées à cause de la censure militaire, écrites de quelque part en France (pour ne pas dévoiler à l ennemi les positions alliées), elles sont pleines de notations optimistes afin de ne surtout pas l inquiéter. Des municipalités, des musées régionaux et de nombreuses personnes consultés nous ont apporté des indices essentiels. Des propos extraits de longs entretiens filmés avec John Morris autour de ses photographies accompagnent certaines d entre elles. La chronologie imbriquée des images et lettres s est voulue la plus méticuleuse possible, avec sans doute, ici ou là, de légères entorses, quelques manques et de possibles inexactitudes. Le regard sensible et humaniste que nous renvoient ces images reflète la vision grave d un homme qui s est toujours positionné contre toute forme de guerre, affirmant sa passion pour la paix. Photo-éditeur, auteur, mémoire et mémorialiste de sa profession, John G. Morris devait également être découvert et reconnu pour cet exceptionnel témoignage photographique. Introduction du livre "Quelque part en France, l'été 1944 de John G. Morris" publié aux Éditions Marabout

9 John G. Morris (Contact Press Images) Distribution d'abricots pour accueillir les libérateurs américains, place de la Mairie, devant le théâtre de Rennes, Ille-et-Vilaine, Bretagne, 4 août 1944

10 John G. Morris (Contact Press Images) Correspondants de guerre britanniques et canadiens consultant une personnalité locale, près de Saint Malo, Bretagne, 8 août

11 ENTREVUE Extrait d une interview de John G. Morris dans Télérama Comment vous êtes-vous retrouvé directeur photo du magazine Life, à Londres, en 1943? En novembre 1938, après la fac, j ai rejoint le groupe de presse Time Inc. à New York, comme garçon de bureau. Les équipes étaient jeunes et, très vite, j ai pu faire autre chose que distribuer le courrier. D ailleurs, un an après mon arrivée, je ne travaillais plus que pour Life Magazine. Il faut se souvenir de ce que représentait ce journal à l époque. Le bouclage se faisait le samedi pour une parution dès la semaine suivante dans tout le pays. Aucun hebdomadaire n était aussi rapide dans sa réalisation. Et, finalement, nous vendions 12 millions d exemplaires. Life avait une conception de l image si dynamique que les plus grands photographes voulaient y publier leurs photos, d autant qu ils y étaient mieux payés qu ailleurs. En 1943, l année la plus dure de la Seconde Guerre mondiale, j ai appris qu un poste de directeur photo était libre à Londres. J ai immédiatement postulé. Que savait-on en Angleterre et aux Etats-Unis de ce qui se passait dans l Europe occupée? Pas grand-chose. Les seules images dont nous disposions venaient de la propagande nazie. Life avait aussi un correspondant en Suède, pays neutre, qui nous faisait passer des photos par le biais de l ambassade des Etats-Unis à Londres. Grâce à lui, nous avons pu avoir une idée de Berlin détruit par les bombardements alliés. Je garde encore en mémoire des clichés figurant un gymnase rempli de cadavres. Quand j ai voulu les envoyer à New York, la censure anglaise me les a confisqués. «Ces photos sont très intéressantes, m a dit l officier, et vous pourrez en disposer une fois la guerre terminée.» Vous êtes arrivé en Normandie vers le 20 juillet Quelle a été votre première impression de la France? Il y avait des réfugiés partout. Le manque de nourriture tout comme la faim étaient patents. Je me souviens encore d un homme à qui j avais donné un morceau de sucre. Il l a porté à sa bouche, passant à peine la langue dessus avant de le ranger, comme s il s agissait d un bien trop précieux pour être consommé. On voyait combien la vie sous l Occupation avait été difficile. Combien, aussi, la propagande nazie et collaborationniste avait été forte. Il restait encore beaucoup d affiches et de prospectus. Malgré cela, malgré nos bombardements, les Français nous accueillaient à bras ouverts. Cela m a soulagé. Les GI afro-américains étaient même bien mieux traités en Angleterre et en France qu aux Etats-Unis. Vous avez couvert de nombreuses guerres ensuite. Qu est-ce que celle-là avait de si particulier? Je suis un pacifiste. Mais cette guerre-là était juste. Il était impossible de la remettre en question. Par contre, aucune de celles qui ont suivi, qu il s agisse de la Corée, du Vietnam ou de l Irak, n était justifiée. Propos recueillis par Yasmine Youssi Télérama du 28 mai 2014

12 REPÈRES BIOGRAPHIQUES John Godfrey Morris est né en 1916 à Maple Shade dans le New Jersey, près de Philadelphie, aux Etats-Unis. Après avoir passé son enfance et sa jeunesse à Chicago où il fera des études en sciences politiques, il devient photo-éditeur au bureau de Londres du prestigieux magazine Life, chargé de la couverture photographique du front d Europe occidentale pendant la deuxième guerre mondiale. Il est parvenu à sauver onze images historiques du débarquement du 6 juin 1944 en Normandie des films de Robert Capa endommagés au développement. Sa longue carrière journalistique, liée à l artistocratie du photojournalisme du XX e siècle, débutée à Life en 1938 le mène ensuite au Ladies Home Journal ( ), au Washington Post ( ), au New York Times ( ), et au National Geographic ( ) dont il fut le correspondant à Paris, avec un détour conséquent à la direction éditoriale de la mythique agence Magnum ( ). Ses mémoires Get the Picture, A Personal History of Photojournalism publiées aux Etats-Unis par Random House en 1998, rééditées en poche par University of Chicago Press, sont sorties en France en 1999 (Des hommes d images, éditions de la Martinière). Elles ont été depuis traduites en italien, en japonais, en polonais et en espagnol. John Morris est détenteur de nombreuses distinctions, notamment le Dr. Erich Salomon Preis attribué par la Société Allemande de photographie (DGPh, Cologne, 2003) et le Lifetime Achievement Award de l International Center of Photography (ICP, New York, 2010) pour l ensemble de sa carrière. En 2009, il a été fait chevalier de la Légion d Honneur. Robert Pledge est né en 1942 à Londres, Grande-Bretagne. Sa famille s installe à Paris lorsqu il a dix ans. Après des études en anthropologie et en langues africaines, il commence, en 1966, une carrière de journaliste spécialisé sur l Afrique puis devient l un des responsables de Zoom, le magazine de l image, une revue bimensuelle d art visuel. Co-fondateur en 1976 de l agence Contact Press Images à New York, Robert Pledge est membre de nombreux jurys internationaux et invité dans diverses universités d Amérique et d Asie. Il réalise également des expositions photographiques à travers le monde. En 2004 et 2010, il a reçu le prix Olivier Rebbot attribué par l Overseas Press Club of America pour l ouvrage Le petit livre rouge d un photographe chinois sur la Révolution culturelle, conçu avec Li Zhensheng, et pour 44 Days, Iran and the Remaking of the World sur la révolution des ayatollahs de 1979, réalisé avec l écrivain Jacques Menasche sur le travail du photographe américain David Burnett.

13 John G. Morris (Contact Press Images) Jeune soldat allemand prisonnier, près de Saint-Malo, Bretagne, 9 août

14 LA ROUTE DE LA VOIE DE LA LIBERTÉ Conférence / Projection en présence de John G. Morris et de Robert Pledge Cinéma Arvor Rennes Samedi 20 septembre 11 h Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles Cette rencontre sera animée par Bruno Elisabeth, maître de conférences en Arts plastiques à l université Rennes 2, où il enseigne la photographie et la vidéo. Avec le projet «La route de la Voie de la Liberté», travail porté par le centre d art Le Village (Bazouges La Pérouse), et le Phakt Centre Culturel du Colombier (Rennes), dans le cadre d une résidence mission du Conseil Général d'ille-et-vilaine, Bruno Elisabeth questionne actuellement les traces de la Seconde Guerre mondiale. Dans une tension entre la rigueur documentaire et la liberté d une photographie plasticienne, il s attache à mêler approches paysagère, contextuelle, commémorative ou encore spectaculaire. S esquisse ici, 70 ans après les événements, un dialogue photographique, traversant la Normandie et la Bretagne ; deux régions également parcourues et photographiées bien longtemps avant lui par John G. Morris. ARVOR, CINÉMA D ART ET ESSAI 29, Rue d Antrain, Rennes Bus : Lignes 1, 5, 8, 9, 51, 70, 71 (arrêt Sainte-Anne) Métro : Station Sainte-Anne Parking : Hoche, le Thabor "Quelque part en France, l'été 1944 de John G. Morris". Un ouvrage de John G. Morris et Robert Pledge publié aux éditions Marabout.

15 Livre d or : un livre d or est à votre disposition dans le hall de l Hôtel de Ville Tous les événements commémoratifs sur metropole.rennes.fr/memoire

16 QUELQUE PART EN FRANCE L ÉTÉ 1944 DE JOHN G. MORRIS 38 PHOTOGRAPHIES À CIEL OUVERT 19 SEPTEMBRE > 19 OCTOBRE 2014 PLACE DE L HÔTEL DE VILLE - RENNES Cette exposition est une production de la Direction générale de la Culture de la Ville de Rennes et de Rennes Métropole. Elle est organisée en collaboration avec Contact Press Images.

Quelque part en France L été 1944 de John G. Morris

Quelque part en France L été 1944 de John G. Morris EXPOSITION de photographies du 15 mai au 1 er novembre 2015 Musée Mémorial de la Bataille de Normandie Boulevard Fabian Ware BAYEUX DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Fanny GARBE Communication Bayeux Museum

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Année scolaire 2014-2015

Année scolaire 2014-2015 Année scolaire 2014-2015 02 Concours de photographie à destination des scolaires! Un événement En 2015, pour le 30 ème anniversaire de l inscription du Pont du Gard sur la Liste du Patrimoine mondial de

Plus en détail

PRIX CAMILLE LEPAGE 2015. Règlement 2015

PRIX CAMILLE LEPAGE 2015. Règlement 2015 PRIX CAMILLE LEPAGE 2015 Règlement 2015 Article 1 L Association «Camille Lepage On est ensemble» a été créée le 20 septembre 2014, quelques mois après la mort de la photojournaliste Camille Lepage en Centrafrique,

Plus en détail

PRIX DE L ASSOCIATION PIERRE & ALEXANDRA BOULAT

PRIX DE L ASSOCIATION PIERRE & ALEXANDRA BOULAT PRIX DE L ASSOCIATION PIERRE & ALEXANDRA BOULAT Règlement 2015 Article 1 L Association Pierre & Alexandra Boulat, qui a été créée pour promouvoir l œuvre de Pierre & Alexandra Boulat, et encourager le

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

La Libération du Nord-Pas de Calais

La Libération du Nord-Pas de Calais La Libération du Nord-Pas de Calais I Une Libération éclair : 1 er au 5 septembre 1944 A La libération de la région et de la Belgique en 5 jours, du 1 er au 5 septembre : une ruée fulgurante des Alliés,

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE LE MUR DE L ATLANTIQUE PAGES 4-5 Le Mur était constitué de blockhaus de toutes sortes : des batteries d artillerie équipées de canons, des radars, des obstacles pour défendre les plages Reportez, pour

Plus en détail

les Carnets du p a ra d oxe

les Carnets du p a ra d oxe les Carnets du p a ra d oxe L É L É P H A N T dans l histoire du cinéma Dès les débuts du cinéma, le récit de voyage passionna les foules. NANOUK L ESQUIMAU de Robert Flaherty ou CHANG fure n t d énormes

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE POINT DE RENCONTRE. 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5

Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE POINT DE RENCONTRE. 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5 POINT DE RENCONTRE Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5 Mémorial de Caen Sommaire CANOPÉ ACADÉMIE DE CAEN Directeur de la publication

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada

Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada Aperçu de la leçon Le leadership est une qualité importante en temps de guerre. Qu est-ce qui fait un leader? Le chef Tecumseh a joué

Plus en détail

70 e anniversaire de la Bataille de Normandie Les évènements organisés par le Conseil général de l Orne

70 e anniversaire de la Bataille de Normandie Les évènements organisés par le Conseil général de l Orne Le 6 juin 2014 Irène Martin-Houlgatte Conseil général de l Orne Print presse Tél 02 33 81 60 00 Poste 1226 LD 02 33 81 63 97 martin-houlgatte.irene@cg61.fr Blandine Bienfait Conseil général de l Orne Print

Plus en détail

ix questions à Guy Bérubé galeriste

ix questions à Guy Bérubé galeriste D ix questions à Guy Bérubé galeriste Guy Bérubé a complété des études dans le domaine de la photographie à Ottawa. Il a ensuite été photographe professionnel pendant dix ans. De 1990 à 2000, il a vécu

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche.

En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche. HOPE Photographe : Mannie Garcia Graphiste : Shepard Fairey Sujet : Barrack Obama En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche. Shepard Fairey est un jeune

Plus en détail

/ CELEBRER LES 20 ANS DE L AFEV

/ CELEBRER LES 20 ANS DE L AFEV / CELEBRER LES 20 ANS DE L AFEV L Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) s attache depuis 1991 à lutter contre les inégalités scolaires et culturelles qui frappent les enfants et les

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE. Le CICR dans la Première Guerre mondiale

L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE. Le CICR dans la Première Guerre mondiale L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE Le CICR dans la Première Guerre mondiale Août 1914. Le monde entre en guerre et, durant 52 mois, brutalité, violence et souffrances déchirent l humanité.

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Comment sont nés les Etats-Unis?

Comment sont nés les Etats-Unis? Comment sont nés les Etats-Unis? Au début du 18ème siècle, l Amérique est composée de colonies européennes. En 1776, les 13 colonies Anglaises d Amérique du nord se révoltent et prennent le nom d Etats-Unis

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

[HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM :... ... Source photo : wikipedia.org. Parcours élève CORRIGE

[HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM :... ... Source photo : wikipedia.org. Parcours élève CORRIGE [HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers Parcours élève CORRIGE Source photo : wikipedia.org Xavier Marliangeas Fanny Hermon-Duc NOM :... PRENOM :.... EGLISE Où est située la statue

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

Expositions conférences

Expositions conférences Du 2 septembre au 31 décembre, Patrimoine culinaire de l Anjou depuis le Moyen-Âge À travers les différentes périodes de l histoire de l Anjou, venez découvrir la richesse du patrimoine culinaire ligérien.

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

L Université résistante au défilé du 14 juillet

L Université résistante au défilé du 14 juillet L Université résistante au défilé du 14 juillet Le 14 juillet prochain, Alain Beretz, président de l Université de Strasbourg assistera au défilé du 14 juillet dans la tribune Brest proche de la tribune

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES MILLIONS DE NOMS, DES MILLIONS D HISTOIRES

DOSSIER DE PRESSE DES MILLIONS DE NOMS, DES MILLIONS D HISTOIRES DOSSIER DE PRESSE DES MILLIONS DE NOMS, DES MILLIONS D HISTOIRES Avec plus de 7 milliards de données généalogiques et 26 000 bases de données exploitables, les possibilités sont infinies Pour plus d information

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10. «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron

GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10. «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron GALERIE BASIA EMBIRICOS ET GALERIE DU 10 «Illusion» ou l endroit du décor par Daniel Aron «Illusion» tel est le nom de ce voyage à travers le monde qu a mené le photographe pendant deux ans pour nous rapporter

Plus en détail

Dossier Histoire des arts

Dossier Histoire des arts Nguon Léa 3 5 Dossier Histoire des arts LE POP ART Sommaire 1. Introduction...p.2-3 2. Biographie...p.4-5 3. Présentation de l'oeuvre...p.6-7 a. Spécificité de l'oeuvre b. Contexte sociologique c. Analyse

Plus en détail

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Nous quitterons Annecy vers 7h45 pour nous rendre à Lyon. La visite du Mémorial de Montluc est prévue à 10h30. Si nous ne sommes pas retardés lors du trajet, nous

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

mettez en scène vos idées

mettez en scène vos idées Rennes, mettez en scène vos conventions, séminaires, et congrès avec le conseil et l appui d une équipe rigoureuse et attentive. mettez en scène vos idées Situé à la croisée des grands axes de communication,

Plus en détail

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges.

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème Pot(s) de fleurs insolite(s) ouvert aux Scéens de tous âges. La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges. Vous avez jusqu au 26 septembre inclus pour déposer votre cliché et gagnez

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA est un architecte français, mécène urbain et curateur-collectionneur œuvrant à la RECONNAISSANCE DE L ART DU GRAFFITI. L atelier de Boulogne Billancourt appelé «La Ruche du Tag»

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants Présentation du livre Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants 17 X 23 cm, 100 pages, 2014, 12 Pourquoi un livre sur le jeu? Parce que jouer est un droit fondamental de l'enfant,

Plus en détail

Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015

Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015 Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015 Class: IV Subject: French IN SCHOOL TEACHING SUNDAY TO THURSDAY Décrivez votre montre: 1-Ma montre est belle= my watch is beautiful. 2-Elle est noire = It is black. 3-Il

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Le projet Manhattan est né d une concordance dans le temps de la découverte de la fission atomique et de la menace hitlérienne d une guerre mondiale.

Le projet Manhattan est né d une concordance dans le temps de la découverte de la fission atomique et de la menace hitlérienne d une guerre mondiale. 1 LE PROJET MANHATTAN Jeanne Laberrigue-Frolow Le projet Manhattan est né d une concordance dans le temps de la découverte de la fission atomique et de la menace hitlérienne d une guerre mondiale. Son

Plus en détail

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 1960-2010 29 Hommage aux anciens combattants africains et malgaches Dans le cadre des célébrations officielles du cinquantième anniversaire des

Plus en détail

Ambassador s Activities

Ambassador s Activities Ambassador s Activities 2013 Distributor: French Embassy in the UK - Press and Communications Services - 58 Knightsbridge, SW1X 7JT London E-Mail: press@ambafrance-uk.org Web: Intervention de SEM Bernard

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2 Les adolescents et leur cher téléphone La plupart des ados en France (70 % des ados de plus de 12 ans ont un téléphone portable et 95 % des 15-17 ans sont équipés) se sent complètement perdue sans le téléphone.

Plus en détail

Jérôme Devimes Never been to Tahiti

Jérôme Devimes Never been to Tahiti Jérôme Devimes Never been to Tahiti Exposition présentée du 09 mai au 07 juin 2015 Le Radar, Espace d art actuel Vernissage le samedi 9 mai 2015 à 14h30 au Radar Jérôme Devimes, Never been to Tahiti, Omaha

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

70ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT ET DE LA BATAILLE DE NORMANDIE

70ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT ET DE LA BATAILLE DE NORMANDIE NOVEMBRE 2014 70ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT ET DE LA BATAILLE DE NORMANDIE Evaluation du Comité Régional de Tourisme de Normandie La fréquentation dans les musées et sites de visite L enquête auprès

Plus en détail

COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN. Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU)

COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN. Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU) COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU) 9 mars 2009 Membres du Comité permanent du Patrimoine canadien, Bonjour, Mon

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud 1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud Exposition du 16 avril au 12 juillet 2015 Cette exposition est accessible pour des élèves du CE2 au CM1 L exposition p.03 La visite-atelier des scolaires p.06 Renseignements

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

243 La Belgique, le contrôle démocratique et la prolifération nucléaire

243 La Belgique, le contrôle démocratique et la prolifération nucléaire La Belgique, le contrôle démocratique et la prolifération nucléaire >Luc Barbé chercheur-associé à Etopia. barbe@telenet.be Le fait que les premières bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki aient été

Plus en détail

Pour connaître mes collègues journalistes. Références

Pour connaître mes collègues journalistes. Références Bonjour! Je m appelle Jasmine Journeault. Je suis reporter pigiste. Le journalisme, c est mon gagne-pain. Je reçois des informations et je les fais circuler en les faisant parvenir au(x) média(s) de mon

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

LIBÉREZ PARIS 2014 REVIVEZ LA LIBÉRATION DE PARIS MUSÉE DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2014. INFORMATIONS www.liberationparis70. paris.

LIBÉREZ PARIS 2014 REVIVEZ LA LIBÉRATION DE PARIS MUSÉE DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2014. INFORMATIONS www.liberationparis70. paris. LIBÉREZ PARIS 2014 REVIVEZ LA LIBÉRATION DE PARIS DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2014 MUSÉE CARNAVALET MUSÉE DU GÉNÉRAL LECLERC ET DE LA LIBÉRATION DE PARIS MUSÉE JEAN MOULIN HÔTEL DE VILLE DE PARIS ÉVÉNEMENT

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

EXPOSITION TARDI ET LA GRANDE GUERRE - 1914-2014

EXPOSITION TARDI ET LA GRANDE GUERRE - 1914-2014 EXPOSITION TARDI ET LA GRANDE GUERRE - 1914-2014 DOSSIER D ITINÉRANCE - MARS 2014 Une exposition produite par le Festival international de la bande dessinée d Angoulême «Je me suis perdu, je ne sais même

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne 1 Sommaire 3 Introduction 4-6 Faites votre choix Une fiche d identité des

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

4- Les procédures et autres démarches

4- Les procédures et autres démarches 4- Les procédures et autres démarches 4.1- Le visa De manière générale, si vous partez moins de 3 mois au Japon, vous n avez pas besoin de visa. En effet, les ressortissants de l Union Européenne obtiennent

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

PROGRAMME DES MASTERS DU DOC

PROGRAMME DES MASTERS DU DOC PROGRAMME DES MASTERS DU DOC Assises interuniversitaires du documentaire 18,19 et 20 juillet 2014, au Polygone étoilé, à Marseille Toutes les séances sont ouvertes au public en participation libre. VENDREDI

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail