Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques"

Transcription

1 Direction territoriale Est Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques Auteur: Marc GIGLEUX Date: mai 2014

2 CONSTAT D après étude réalisée en Lorraine en 1993, entre 70 et 90 % des petits ouvrages hydrauliques routiers n étaient pas franchissables par la faune piscicole Principales causes de non-franchissabilité des ouvrages hydrauliques: - Présence de radiers béton ou de buses mal positionnées - Ruptures de pente, chutes infranchissables, - Épaisseur de la lame d eau insuffisante dans l ouvrage, - Des vitesses d écoulement excessives, - Des longueurs d ouvrages trop élevées associées: - à l absence de zone de repos pour les poissons, - à l absence de rugosité dans l ouvrage, - à l absence de luminosité.

3 Quelques exemples d ouvrages non franchissables Route forestière

4 Quelques exemples d ouvrages non franchissables Route forestière Route nationale

5 Quelques exemples d ouvrages non franchissables Route forestière Route départementale Route nationale

6 Quelques exemples d ouvrages non franchissables Route communale Route forestière Route départementale Route nationale

7 Quelques exemples d ouvrages non franchissables Sur autoroute

8 FRANCHISSABILITE DES OUVRAGES HYDRAULIQUES PAR LA FAUNE PISCICOLE Paramètres déterminant la franchissabilité des ouvrages hydrauliques par la faune piscicole: le type d ouvrage: (buse, dalot, portique, ) le positionnement de l ouvrage (radier, chute) la vitesse d écoulement dans l ouvrage l épaisseur de la lame d eau dans l ouvrage la longueur de l ouvrage l intensité lumineuse

9 Rédaction d une note d information commune ONEMA/CEREMA

10 Les grands principes Le choix des ouvrages (nature). cours d eau piscicole et dont la pente naturelle est 3%: ouvrages ouverts. Cours d eau piscicole faible pente (< 0,5%), enjeux limités: ouvrages cadres Buses à réserver aux cours d eau temporaires sans enjeu piscicole, aux talwegs secs. La mise en place d ouvrages ouverts doit être envisagée en priorité.

11 Les grands principes Positionnement (calage altimétrique) de l ouvrage. - ouvrages ouverts sans radier. - Fondations posées en retrait du lit mineur et des berges - Préservation de la ripisylve, -- Prise en compte de la mobilité et de la dynamique du cours d eau:

12 Les grands principes et paramètres à prendre en compte Ouvrages fermés: Aménager le radier afin que la section d écoulement dans l ouvrage soit identique à la largeur moyenne du lit mineur. Risque de mauvais positionnement du radier par rapport au profil en long du cours d eau Mesures: - Positionner l ouvrage ainsi que les dérivations au plus près de la pente naturelle du cours d eau. -Vérifier l absence de ruptures de pente. - Positionner le radier 30 à 50 cm sous la cote du fond naturel du cours d eau. - Si nécessaire, équiper le radier de dispositifs de dissipation d énergie, de maintien du substrat et/ou de rehausse de la ligne d eau. Ouvrage neuf: absence de chute obligatoire

13 Petits ouvrages bien implantés: - Banquette et continuité faune terrestre - Lit mineur reconstitué, -Absence de rupture de pente - Faible longueur.

14 Les grands principes et paramètres à prendre en compte Vitesse de l écoulement: référence à la capacité de nage. Utiliser la vitesse de «croisière» des espèces. Quelques exemples: Saumon adulte: 1,5 à 2,5 m/s Alose, lamproie marine, brochet: 1 à 1,7 ms Truite de rivière : 0,8 à 1,7 m/s Barbeau, hotu: 0,8 à 1,3 m/s Lamproie de Planer, chabot: 0,5 à 1 m/s Épaisseur de la lame d eau Épaisseur minimale de la lame d eau dans l ouvrage ainsi qu au droit de ses débouchés: fonction de la taille des espèces présentes. - petites espèces (loches, vairons, chabots, goujons, ): 5cm - saumon atlantique, alose, brochet : 20 cm - barbeau fluviatile, hotu: 15 cm - Lamproie marine: 10 cm - Truite de rivière adulte: 15 cm

15 . Les grands principes et paramètres à prendre en compte Ecoulements hétérogènes dans les ouvrages afin d offrir des zones de repos aux poissons qui les franchissent. Zones de repos systématiques dès que la longueur d ouvrage atteint ou dépasse 10 m. En présence de l anguille, la mise en place d un substrat rugueux est recommandée «par défaut» dans tout ouvrage. Nécessité d équipement de dispositifs de dissipation d énergie et/ou de rehausse de la ligne d eau fonction: 1. De la capacité de nage et de saut des espèces de poissons présentes, 2. De la vitesse du courant au sein de l ouvrage à différents débits, 3. De l épaisseur de la lame d eau au sein de l ouvrage à différents débits

16 Les grands principes et paramètres à prendre en compte Intensité lumineuse dans les ouvrages Obstacle principal au franchissement d un ouvrage du point de vue de la luminosité: variation brutale d intensité lumineuse, Points les plus délicats localisés à la sortie des ouvrages, avec le passage brutal lumière/obscurité et obscurité/lumière. Mesures: - Favoriser un éclairement naturel: tirant d'air suffisant, évasement des extrémités, raccourcissement des ouvrages. -Assurer une transition progressive la pleine lumière et l'intensité lumineuse sous l'ouvrage. -Puits de lumière non adaptés

17 Exemples d aménagements d ouvrages pour traiter le problème de la luminosité Murs en gabions pour raccourcir l ouvrage Murs en aile et «butons»: diminution de longueur de Plantations couverture deaux 30 m débouchés (65 m au lieu desde 95 ml ouvrage initiaux, surcoût de 6,3%).

18 Les grands principes et paramètres à prendre en compte L intensité lumineuse Paramètres proposés: - rapport Section/longueur 0,25-10 m linéaire: Section > 2,5 m² (1,5 x 1,6 m) (RD 2 voies) - 25 m linéaire: Section > 6m² (3x2 m) ( 2x2 voies rase campagne) - 65 m linéaire: Section >16m² (4x4 m) (2x2 voies avec remblai 2/1 de 10 m) Axe de réflexion: rapport section/longueur modulable, augmente en fonction de la longueur de couverture. Longueur de couverture (unique ou cumulée) Rapport section/longueur L < 30 m 0,25 30 L 60 0,50 L > 60 0,75 ou recherche d autre type d ouvrage (viaduc, pont dalle)

19 Programme de requalification d ouvrages non franchissables en cours. Ouvrages forestiers (rivière La Plaine) Vue amont ouvrage Vue aval ouvrage avec chute. Pente cours d eau: 9 % Pente radier: 1,5 % 4 3,5 Profil en long 3 2,5 2 Chute: 2 m 1,5 1 0,

20 Programme de requalification d ouvrages non franchissables en cours. RD 33 : reconstruction du pont de la Voûte sur la rivière Pont d Arm Ancien ouvrage Nouvel ouvrage

21 RD222 : reconstruction du pont de Luas à Préchac CG 33. Ancien ouvrage Vue amont Vue aval Nouvel ouvrage

22 Autoroute A7: aménagement de la passe à poissons du Roubion Photo ONEMA - P. ROCHE

23 Conclusion La conception d ouvrages hydrauliques franchissables par les poissons nécessite une réflexion préalable et des données complémentaires au simple dimensionnement «hydraulique» pour la crue de référence. Dès lors qu un cours d eau accueille de la faune piscicole, le concepteur devra disposer de données sur la composition du peuplement afin de vérifier que les caractéristiques dans l ouvrage sont compatibles avec les capacités de nage des espèces présentes. Critères à respecter: - priorité aux ouvrages ouverts - absence de ruptures de pente, - éviter l accélération des vitesses d écoulement dans l ouvrage, - maintien d une hauteur d eau minimale, - maintien ou reconstitution d un substrat adapté, - raccourcissement des ouvrages, - écoulement hétérogènes et zones de repos -

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Choix, dimensionnement, installation et équipement des ouvrages de franchissement hydrauliques (OH) : prescriptions règlementaires, méthodes préconisées

Plus en détail

Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées

Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées Crédit photo : Onema Cas particulier du franchissement des cours d'eau Véronique de Billy Journée COTITA Sud-ouest Bordeaux 1 ier décembre

Plus en détail

Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole

Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole Auteurs : CETE de l'est ONEMA décembre 2013 Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole Economie Environnement Conception 96 La prise en compte des cours d'eau dans

Plus en détail

CONTEXTE ET OBJECTIFS

CONTEXTE ET OBJECTIFS dans le cadre de la réalisation de l A89 - Dérivation et rescindement de la Goutte Martin OHA363 O et OHA364 CONTEXTE ET OBJECTIFS Le dernier tronçon de l A89 reliant Lyon à Bordeaux, lancé en 2009 pour

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journée d échanges techniques sur la continuité écologique Enjeux de restauration de la continuité écologique Impacts des ouvrages sur l état écologique des cours d eau Une notion largement

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Stéphanie Poligot-Pitsch Olivier Nauleau DREAL Pays de la Loire DREAL Bretagne Qu est

Plus en détail

TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE :

TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE : TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE : Bassin versant de l Èvre : - Superficie : 573 km² - 45 communes concernées - Longueur de cours d eau cumulée

Plus en détail

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud Photo : J.MOY Analyse globale des perturbations et mesures de restauration au niveau du bassin Loire-Bretagne La morphologie des cours d

Plus en détail

Fédération du Pas de Calais des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (FDAAPPMA)

Fédération du Pas de Calais des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (FDAAPPMA) Fédération du Pas de Calais des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (FDAAPPMA) Bassin versant Lit majeur inondable Lit mineur Berges Substrat Flore & Faune Qu est-ce

Plus en détail

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU ( Art. R214-1 du Code de l Environnement, rubr ique 3. 1.5.0 : Inst allations, ouvrages, travaux ou act ivités, dans le lit mineur d un cour

Plus en détail

INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT

INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT COMMUNE DE TEILLET ARGENTY COMPTE RENDU DE L OPERATION M. LELIEVRE JANVIER 2010 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 MATERIEL

Plus en détail

Code Ouvrage : VIEN001 Nom de l'ouvrage : Moulin de Boussignac

Code Ouvrage : VIEN001 Nom de l'ouvrage : Moulin de Boussignac Description générale Cours d'eau : r la vienne Code hydro : L0710061 Masse d'eau : FRGR0359b Coordonnées Lambert II : X : 493934,9455 Y : 2097714,1146 Commune(s) : 87140 SAINT-BRICE-SUR-VIENNE Gestionnaire/Propriétaire

Plus en détail

OUVRAGES HYDRAULIQUES ROUTIERS ANALYSE DES PASSAGES A PETITE FAUNE

OUVRAGES HYDRAULIQUES ROUTIERS ANALYSE DES PASSAGES A PETITE FAUNE Service Ouvrages d Art Impasse Loth 56000 Vannes Tél: 02 97 69 50 19 fax: 02 97 69 50 25 DIRECTION GÉNÉRALE DES INFRASTRUCTURES, ET DE L AMENAGEMENT DIRECTION DES ROUTES OUVRAGES HYDRAULIQUES ROUTIERS

Plus en détail

Diagnostic du fonctionnement hydraulique des passes à poissons

Diagnostic du fonctionnement hydraulique des passes à poissons Diagnostic du fonctionnement hydraulique des passes à poissons Florent PIERRON Vincent BURGUN ONEMA Délégation interrégionale Nord-Est Journée technique Rhin-Meuse - 16 mai 2014 Diagnostic du fonctionnement

Plus en détail

LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH

LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH Logiciel PEACH 1 LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH Sommaire I. Présentation d'ensemble du logiciel... 1 I.1. Les objectifs... 1 I.2. La démarche d'étude par PEACH... 2 II. PEACH Programme

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

de Protection des Milieux Aquatiques & de Gestion des ressources piscicoles FDAAPPMA 62 / PDPG Club de la Presse Régionale - 20/11/07

de Protection des Milieux Aquatiques & de Gestion des ressources piscicoles FDAAPPMA 62 / PDPG Club de la Presse Régionale - 20/11/07 Fédération Départementale des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (FDAAPPMA) PDPG : Plan Départemental de Protection des Milieux Aquatiques & de Gestion des ressources

Plus en détail

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE) DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DE LA CHARENTE SERVICE DE L URBANISME ET DE L HABITAT DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

Plus en détail

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Obstacle sur le Bocq à Chansin. RÉHABILITATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU EN RÉGION WALLONNE : UN PROJET PILOTE GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Un projet Life Environnement a vu le

Plus en détail

R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E

R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E SYNDICAT DES RIVIERES DES TERRITOIRES DE CHALARONNE R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E 25 NOVEMBRE 2013 27 DECEMBRE 2013 ------------------------------ CODE DE L ENVIRONNEMENT DECLARATION D

Plus en détail

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Reméandration 2.3 Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : Mariembourg (commune

Plus en détail

La Réglementation et l organisation de la pêche en eau douce

La Réglementation et l organisation de la pêche en eau douce La Réglementation et l organisation de la pêche en eau douce 1 Champ d application de la loi pêche. 1 Milieu 2 Eau libre / eau close /pisciculture 2 Classification des eaux : eaux domaniales et non domaniales.

Plus en détail

FRANCHISSEMENT ROUTIERS ET CONTINUITE ECOLOGIQUE. Initiatives et retours d expérience en Touraine

FRANCHISSEMENT ROUTIERS ET CONTINUITE ECOLOGIQUE. Initiatives et retours d expérience en Touraine FRANCHISSEMENT ROUTIERS ET CONTINUITE ECOLOGIQUE Initiatives et retours d expérience en Touraine Forum TMR Lathus 6 novembre 2015 Rappels des enjeux et problématiques posées par les ouvrages d art (OA)

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE LA PASSE À POISSONS DU TOUR DES CHAUSSÉES (HESDIN) www.eau-artois-picardie.fr LA CANCHE Longueur principale 89 km Débit moyen (Brimeux) 12 m³/s

Plus en détail

Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon. Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan)

Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon. Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan) Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan) agricole de la zone d intervention Les actions menées

Plus en détail

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Une révision pour répondre aux objectifs du Grenelle et du SDAGE Un domaine qui monte en puissance Dotations : 8,5 M en 2007 -> 22 M en 2012 Fort taux d engagement

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES

ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES P.E. LOISEL, J. SCHAGUENE, O. BERTRAND, C. GUILBAUD ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT Symposium du CFBR

Plus en détail

Definition d un programme d aménagement pour le rétablissement de la continuité écologique de la Haute- Durance et de ses affluents

Definition d un programme d aménagement pour le rétablissement de la continuité écologique de la Haute- Durance et de ses affluents SMADESEP Vendredi 25 octobre 2013 Definition d un programme d aménagement pour le rétablissement de la continuité écologique de la Haute- Durance et de ses affluents Rappel du contexte Rétablissement de

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail

30 km de parcourus en 2 mois

30 km de parcourus en 2 mois Les différentes migrations Plusieurs types de déplacement observés. s. Diagnostic et restauration de la libre circulation piscicole dans les petits hydrosystèmes Conseil Supérieur de la Pêche MIGRATIO

Plus en détail

Master Sciences d. nnement In. nts P. ngénierie des Hyd. Parcours IMACOF SA. Résumé. é née de Masterr. Seuil de la Sauvagerie.

Master Sciences d. nnement In. nts P. ngénierie des Hyd. Parcours IMACOF SA. Résumé. é née de Masterr. Seuil de la Sauvagerie. MasterSciencesd M delaterre,del'eaauetdel'environ nnement In ngénieriedeshyd drosystèmesetdesbassinsversan nts P ParcoursIMACOF ROBERTBenjjamin Juin Aoûtt2012 Maîtredestage:ETIENNEHélène SA AGEClain,ConseiilGénéraldelaVienne

Plus en détail

Bonnes pratiques en matière de gestion des risques d inondation par débordement

Bonnes pratiques en matière de gestion des risques d inondation par débordement Bonnes pratiques en matière de gestion des risques d inondation par débordement Audrey Lahousse, Attachée Direction des Cours d Eau non navigables (DCENN-DGO3) Rappel : Inondation par débordement de cours

Plus en détail

Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole

Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole Auteurs : CETE de l'est ONEMA j ui l l et 20 1 2 Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole Economie Environnement Conception 96 La prise en compte des cours d'eau

Plus en détail

Effacement de seuil. David MONNIER Onema 16/05/2014

Effacement de seuil. David MONNIER Onema 16/05/2014 Effacement de seuil David MONNIER Onema 16/05/2014 Définitions Seuil = petits ouvrages (H

Plus en détail

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires La police de l'eau - Pourquoi une police de l'eau? Les directives européennes, la loi sur l'eau de 2006 et le Grenelle de l'environnement ont

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA NAPPE DU BREUCHIN

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA NAPPE DU BREUCHIN SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA NAPPE DU BREUCHIN Cartographie d Etat des lieux Version finale 23/03/2015 Dossier réalisé par : Avec le soutien de : Carte de l atlas Carte 1 : Localisation

Plus en détail

LES OUVRAGES. Les principaux ouvrages associés aux étangs. * Digue. * Vanne / pelle : * Déversoir. * Moine. * Évacuateur eau fond.

LES OUVRAGES. Les principaux ouvrages associés aux étangs. * Digue. * Vanne / pelle : * Déversoir. * Moine. * Évacuateur eau fond. LES OUVRAGES Les principaux ouvrages associés aux étangs * Digue * Vanne / pelle : * Déversoir * Moine * Évacuateur eau fond * Pêcherie * Ouvrage rétention sédiments * Grilles 1 La digue = élément majeur

Plus en détail

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon PHASE 3 : PROGRAMME D ACTIONS Communauté d Agglomération du Pays de Romans Juillet 2012 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 Phase III : Programme

Plus en détail

PROCEDURE POUR LA REALISATION DES SEUILS EN GABIONS

PROCEDURE POUR LA REALISATION DES SEUILS EN GABIONS PROCEDURE POUR LA REALISATION DES SEUILS EN GABIONS Les phases à suivre pour la réalisation d un seuil en gabions sont ordonnées selon une régulière succession des travaux. Néanmoins dans des conditions

Plus en détail

nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ ponceaux préfabriqués : polyvoûte - matière - opticadre - ponceau rectangulaire

nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ ponceaux préfabriqués : polyvoûte - matière - opticadre - ponceau rectangulaire nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ ponceaux préfabriqués : polyvoûte - matière - opticadre - ponceau rectangulaire BÉTON PROVINCIAL EST UNE ENTREPRISE SOLIDEMENT IMPLANTÉE DEPUIS PRÈS D UN DEMI-SIÈCLE DANS

Plus en détail

Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques

Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques Contrats d animation ARTICLE 6- ENGAGEMENT du Contractant avec l agence Le contractant est responsable

Plus en détail

06.07.07. ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1

06.07.07. ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1 06.07.07 ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1 PREAMBULE Conformément au 3 ème paragraphe de l article L123-1 (Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003), des orientations

Plus en détail

Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem

Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem Contexte du projet Contexte réglementaire : - L214-17 qui classe les ouvrages en liste 1 et 2 ; - Plan de Restauration et d Entretien de la Hem (PRE)

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DANS LES COURS D EAU

FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DANS LES COURS D EAU direction départementale de l Équipement et de l Agriculture Ardèche Service Environnement Pôle Eau FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral SECTION 21 LA PROTECTION DU MILIEU RIVERAIN 21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral Toutes les constructions, tous les ouvrages et tous les travaux qui sont

Plus en détail

Concevoir et entretenir une voirie forestière

Concevoir et entretenir une voirie forestière Formation sylviculture et cours d eau Maître d oeuvre : Formation co-financée par : Maître d ouvrage : Concevoir et entretenir une voirie forestière Difficultés et problèmes rencontrés Règlementation Solutions

Plus en détail

ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR

ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR PREFET DES HAUTES-ALPES DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE Eau Environnement et Forêt ************** ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR INSTALLATIONS, OUVRAGES, TRAVAUX,

Plus en détail

La rigole d Hilvern, encore plus belle

La rigole d Hilvern, encore plus belle DÉVELOPPEMENT CÔTES D ARMOR D Randonnée et Espaces naturels La rigole d Hilvern, encore plus belle Le détail de 5 ans de chantier Votre Conseil général le développement, favoriser l essor de tous 1 2 1

Plus en détail

Programme R&D Anguilles-Ouvrages

Programme R&D Anguilles-Ouvrages Programme R&D Anguilles-Ouvrages Eléments pour une optimisation de la colonisation à l échelle des bassins versants Christian RIGAUD Cemagref / Pôle Ecohydraulique et Philippe BARAN ONEMA / Pôle Ecohydraulique

Plus en détail

TRAVAUX EN RIVIÈRE selon les articles L214-1 à L214-6 du Code de l'environnement

TRAVAUX EN RIVIÈRE selon les articles L214-1 à L214-6 du Code de l'environnement IRECTION EPRTEMENTLE ES TERRITOIRES E L'OISE Service Eau, Environnement, Forêt TRVUX EN RIVIÈRE selon les articles L214-1 à L214-6 du Code de l'environnement Le document suivant est destiné à aider le

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole

Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole Auteurs : CETE de l'est ONEMA décembre 20 1 3 Petits ouvrages hydrauliques et continuités écologiques Cas de la faune piscicole Economie Environnement Conception 96 La prise en compte des cours d'eau dans

Plus en détail

Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Marc Fleury Biologiste 341, rue Saint-Jean-Baptiste Est,

Plus en détail

«La continuité écologique: un enjeu majeur pour l atteinte du bon état DCE»

«La continuité écologique: un enjeu majeur pour l atteinte du bon état DCE» Réunion d information : «Barrages de la vallée de l Aa» Intervention de la FDAAPPMA 62 «La continuité écologique: un enjeu majeur pour l atteinte du bon état DCE» Esquerdes, le mardi 23 juin 2009 Objectif

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

Dossier d autorisation loi sur l eau et DIG du programme d entretien et de restauration des cours d eau et du bassin Hâvre, Grée, Donneau» -COMPA

Dossier d autorisation loi sur l eau et DIG du programme d entretien et de restauration des cours d eau et du bassin Hâvre, Grée, Donneau» -COMPA Dossier d autorisation loi sur l eau et DIG du programme d entretien et de restauration des cours d eau et du bassin Hâvre, Grée, Donneau» -COMPA Bureau de la CLE du 28 avril 2015 : Avis bureau Dossier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE

CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE DES COURS D'EAU Opérations d'entretien de cours d'eau Le présent cahier des charges fixe les domaines de l'entretien des cours d'eau des équipes d'agents d'entretien

Plus en détail

CONDITIONS DE PRATIQUE DE LA PECHE SUR LA LOUE ET SES AFFLUENTS EN 2015

CONDITIONS DE PRATIQUE DE LA PECHE SUR LA LOUE ET SES AFFLUENTS EN 2015 CONDITIONS DE PRATIQUE DE LA PECHE SUR LA LOUE ET SES AFFLUENTS EN 2015 Rappels réglementaires Un nouvel arrêté réglementaire permanent relatif à l exercice de la pêche en eau douce dans le département

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau Avertissement La totalité des exemples et photographies illustrant le présent diaporama sont tirés, sauf mention particulière, de cas concrets pris

Plus en détail

La restauration morphologique de nos rivières 20 novembre 2012 Montargis

La restauration morphologique de nos rivières 20 novembre 2012 Montargis La restauration morphologique de nos rivières 20 novembre 2012 Montargis «Techniques ambitieuses de restauration de cours d eau» Michel BRAMARD, Onema Techniques ambitieuses Les techniques : interventions

Plus en détail

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS OBJECTIFS a. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de se stationner près d une porte d entrée. b. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de repérer facilement les places

Plus en détail

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Réunion du 02 juillet 2008 Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Cadre réglementaire et partenarial Par Mme Véronique LEBOULLEUX Conseil général du Finistère

Plus en détail

proforma terrassement

proforma terrassement proforma terrassement La qualité du terrassement est décisive, un terrassier professionnel doit vous garantir un strict respect des cotes et des niveaux. Nous vous conseillons vivement la mise en place

Plus en détail

Buse métallique. Buse métallique LES PONTS. Illustration des défauts

Buse métallique. Buse métallique LES PONTS. Illustration des défauts Buse métallique 1 Morphologie 2 Morphologie 3 Morphologie H longitudinaux I circonférentiels 4 Morphologie Différentes formes de buses 5 Morphologie Buse arche ou passage 6 Morphologie Arche 7 Morphologie

Plus en détail

Les ouvrages de franchissement routier des petits cours d eau

Les ouvrages de franchissement routier des petits cours d eau Contrat de rivières Volet B1 - Action complémentaire Les ouvrages de franchissement routier des petits cours d eau De nombreuses voiries nécessitent de franchir un cours d eau. Bien souvent, le dimensionnement

Plus en détail

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE CONCEVOIR ET GÉRER DES AMAS DE FUMIER SOLIDE AU CHAMP UNE MEILLEURE CONNAISSANCE pour un meilleur environnement En 2002, le Règlement sur les exploitations agricoles (REA) prévoyait l échéance des dispositions

Plus en détail

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

(Ω Ω ΓΗς ΟΛΗΞ[ Ψ ΘΩ ΩΥ Ψ Ξ[ ΓΗ ΥΗςΩ ΞΥ ΩΛΡΘ

(Ω Ω ΓΗς ΟΛΗΞ[ Ψ ΘΩ ΩΥ Ψ Ξ[ ΓΗ ΥΗςΩ ΞΥ ΩΛΡΘ )πγπυ ΩΛΡΘ ΓΗ /ΡΛΥΗ ΩΟ ΘΩΛΤΞΗ ΣΡΞΥ Ο ΣρΦΚΗ ΗΩ Ο ΣΥΡΩΗΦΩΛΡΘ ΓΞ ΠΛΟΛΗΞ ΤΞ ΩΛΤΞΗ 3{ΟΗ 6 ςωθπης Γ,ΘΙΡΥΠ ΩΛΡΘ πρϑυ ΣΚΛΤΞΗ Association reconnue d utilité publique, agréée «Protection de l environnement» 3ΥΡΜΗΩ

Plus en détail

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES PRÉFET DU TARN FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES Département du Tarn Janvier 2011 Cadre réservé à l administration n CASCADE : PRÉFET DU TARN Rubrique principale

Plus en détail

Organisation de la formation

Organisation de la formation Formation sylviculture et cours d eau Organisation de la formation Maître d ouvrage : Maître d oeuvre : Formation co financée par : Meymac, 16 mai 2014 Formation sylviculture et cours d eau Contexte de

Plus en détail

Réseau de suivi piscicole de la Fédération de Pêche du Gard

Réseau de suivi piscicole de la Fédération de Pêche du Gard FEDERATION DU GARD POUR LA PECHE ET LA PROTECTION DU MILIEU AQUATIQUE Réseau de suivi piscicole de la Fédération de Pêche du Gard Résultats et interprétations de la campagne de pêche électrique d inventaire

Plus en détail

Gestion du patrimoine d infrastructures. Direction des Routes Conseil Général de l Ain

Gestion du patrimoine d infrastructures. Direction des Routes Conseil Général de l Ain Gestion du patrimoine d infrastructures Direction des Routes Conseil Général de l Ain COTITA Gestion du patrimoine d infrastructures - CG 01-19 juin 2012 Le Département de l AIN Un département industriel,

Plus en détail

IV. CAPACITE ET VITESSE

IV. CAPACITE ET VITESSE IV. CAPACITE ET VITESSE EN FONCTION DE LA GEOMETRIE DES ROUTES ET DES TUNNELS ROUTIERS IV.1. Introduction Cette partie traite des différents mouvements de la circulation à l intérieur d un tunnel routier

Plus en détail

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES L. R. P. C. d Autun Florian SEMENTA Février / Mars 2007 Résultats statistiques Résultats statistiques CHEMINEMENT ~ Pourquoi

Plus en détail

Reconquête du lit de la Loire entre les Ponts-de-Cé et l agglomération nantaise. Commission amont. 26 novembre 2013

Reconquête du lit de la Loire entre les Ponts-de-Cé et l agglomération nantaise. Commission amont. 26 novembre 2013 Reconquête du lit de la Loire entre les Ponts-de-Cé et l agglomération nantaise Commission amont 26 novembre 2013 du GIP Loire Estuaire le 14 septembre 2007 Commission amont 26/11/2013 Introduction de

Plus en détail

Eau - Assainissement. Les moulins à eau. Information à l usage des propriétaires et acquéreurs de moulins

Eau - Assainissement. Les moulins à eau. Information à l usage des propriétaires et acquéreurs de moulins Eau - Assainissement Les moulins à eau Information à l usage des propriétaires et acquéreurs de moulins TECHNIQUE Un moulin, un élément du patrimoine industriel! Bien plus qu un bâtiment au bord de l eau,

Plus en détail

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme Mardi 17 septembre 2013 Le Syndicat mixte AMEVA, Etablissement public du bassin versant de la Somme Les Inondations de 2001

Plus en détail

Coûts de restauration hydromorphologiques des cours d eau

Coûts de restauration hydromorphologiques des cours d eau Préservation et restauration des milieux aquatiques Coûts de restauration hydromorphologiques des cours d eau Coûts de référence Les indices et les coefficients utilisés dans certaines formules de coûts

Plus en détail

SUIVI DES STATIONS DE COMPTAGE DU BASSIN DE LA LOIRE. Jean Michel BACH, LOGRAMI

SUIVI DES STATIONS DE COMPTAGE DU BASSIN DE LA LOIRE. Jean Michel BACH, LOGRAMI SUIVI DES STATIONS DE COMPTAGE DU BASSIN DE LA LOIRE Jean Michel BACH, LOGRAMI A Les installations 7 stations de vidéo o comptage en fonctionnement sur le bassin. 1 compteur à résistivité 2 stations de

Plus en détail

Des éco-ponts à haute fonctionnalité / continuité écologique

Des éco-ponts à haute fonctionnalité / continuité écologique ESCOTA UN RÉSEAU DE VINCI AUTOROUTES Concours IDRRIM Août 2013 Des éco-ponts à haute fonctionnalité / continuité écologique THÉMATIQUES DU PAQUET VERT AUTOROUTIER Traitement de 185 points noirs bruit

Plus en détail

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques 1 Les grands principes dans le cadre de contrats territoriaux privilégier les masses d eau dégradées (DCE) préserver les masses d eau bon état répondre aux enjeux du Grenelle : continuité et acquisition

Plus en détail

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA Pôle eau DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU ( pour du débardage ) RUBRIQUES Certains travaux en rivière sont soumis à

Plus en détail

Comme exposé auparavant, nous proposons en priorité le maîtrise foncière en rive gauche amont du site pour laisser évoluer la rivière.

Comme exposé auparavant, nous proposons en priorité le maîtrise foncière en rive gauche amont du site pour laisser évoluer la rivière. - 56 photographie 7. Laisses de crue photographie 9. ffleurement en l érosion (dalle et conglomérat) 4.3.1 photographie 8. aval de Vue de l érosion depuis l aval photographie 10. Dalles dans le fond du

Plus en détail

SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau.

SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau. SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau. 1. Entretien régulier de cours d'eau a) Entretien mécanique b) Effondrement de berges c) Gestion des atterrissements

Plus en détail

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne)

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Mission 3 : propositions d aménagements et établissement d un schéma global d aménagement et de gestion Restauration

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires du Rhône

Direction Départementale des Territoires du Rhône PRÉFET DU RHÔNE Direction Départementale des Territoires du Rhône Lyon, le 10 mai 2012 Service Forêt Eau et Biodiversité Pôle Police de l eau ARRETE N 2012-B 9 AUTORISANT AU TITRE DES ARTICLES L214-1 ET

Plus en détail

Cahier des charges de l étude

Cahier des charges de l étude SEUIL DE SAINT PIERRE LE VIEUX RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE DE LA GROSNE MODIFICATION DU PROFIL EN LONG DE LA RIVIERE PORTANT SUR UNE LONGUEUR INFERIEURE A 100 METRES Mardi 11 février 2014

Plus en détail

Journée technique d information et d échanges «Restauration des cours d eau en milieu urbain» ARRA St Etienne le 23 mai Gaillard le 29 mai

Journée technique d information et d échanges «Restauration des cours d eau en milieu urbain» ARRA St Etienne le 23 mai Gaillard le 29 mai Journée technique d information et d échanges «Restauration des cours d eau en milieu urbain» ARRA St Etienne le 23 mai Gaillard le 29 mai Plan de l intervention Présentation du programme d actions 2013-2018

Plus en détail

RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LE CHER AVAL

RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LE CHER AVAL RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LE CHER AVAL RÉUNION COPIL N 1 DÉMARRAGE DE L ÉTUDE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tours, 2 PRÉSENTATION DU PRESTATAIRE PRÉSENTATION DU CCTP MÉTHODOLOGIE ET

Plus en détail

Ressources pédagogiques sur les poissons migrateurs du bassin de la Vilaine. Propositions de visites de terrain

Ressources pédagogiques sur les poissons migrateurs du bassin de la Vilaine. Propositions de visites de terrain Ressources pédagogiques sur les poissons migrateurs du bassin de la Vilaine Propositions de visites de terrain Créé en complément du livret pédagogique, ce document propose des visites de terrain en lien

Plus en détail

Toulon centre - Maurettes

Toulon centre - Maurettes D1 Traversée en tunnel sous Toulon jusqu'après la Garde, aménagement de la ligne existante entre le nord de la Garde et le sud de la Farlède, contournement de Solliès-Pont par le massif des Maurettes,

Plus en détail

Introduction générale. SEE - Barrages de Kain et Hérinnes

Introduction générale. SEE - Barrages de Kain et Hérinnes Barrages de Kain et Hérinnes Introduction générale 1 Projet SEE Kain et Hérinnes 2 Ouvrages actuels - Kain Écluse Va 124.5m x 14m Kain H = 1.6m Hérinnes H = 1.9m 3 Avant projet sommaire Récolter les données

Plus en détail

Dossier simplifié d intention de travaux en cours d eau ou sur les berges

Dossier simplifié d intention de travaux en cours d eau ou sur les berges PRÉFET DU VAR Dossier simplifié d intention de travaux en cours d eau ou sur les berges Le présent document permet de décrire les travaux envisagés et d interroger la DDTM du Var sur leur faisabilité et

Plus en détail

MAGE. Présentation du logiciel. Auteur : Jean-Baptiste FAURE Unité de recherche Hydrologie-Hydraulique

MAGE. Présentation du logiciel. Auteur : Jean-Baptiste FAURE Unité de recherche Hydrologie-Hydraulique MAGE Présentation du logiciel Auteur : Jean-Baptiste FAURE Unité de recherche Hydrologie-Hydraulique Contributeurs : plusieurs générations de stagiaires MAGE : logiciel d'hydraulique à surface libre mai

Plus en détail

Etude pour la restauration hydromorphologique et la continuité écologique de la Tude, de la Dronne charentaise, de leurs affluents et astiers (16)

Etude pour la restauration hydromorphologique et la continuité écologique de la Tude, de la Dronne charentaise, de leurs affluents et astiers (16) Pour les statistiques, la Tude, la Dronne et leurs principaux affluents ont été scindés en plusieurs sousbassins homogènes : La Tude La Dronne Les affluents de la Tude Les affluents de la Dronne dont l

Plus en détail

Outils et procédures d'audits de la sécurité routière. Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009

Outils et procédures d'audits de la sécurité routière. Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009 Outils et procédures d'audits de la sécurité routière Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009 1 Rapport Via sicura 2 Rapport Via sicura Objectif: Diminuer de moitié le nombre de blessés et de

Plus en détail

Critères de conception et de dimensionnement des prises d eau ichtyocompatibles

Critères de conception et de dimensionnement des prises d eau ichtyocompatibles Colloque R&D Anguilles-Ouvrages, 28-29/11/2011, Paris Critères de conception et de dimensionnement des prises d eau ichtyocompatibles Dominique COURRET, Michel LARINIER Pôle Ecohydraulique ONEMA Cemagref

Plus en détail

PARTIE AVAL DU BRAMONT PROJET D AMENAGEMENT

PARTIE AVAL DU BRAMONT PROJET D AMENAGEMENT PARTIE AVAL DU BRAMONT PROJET D AMENAGEMENT AMENAGEMENTS PISCICOLES SUR LA PARTIE TERMINALE DU BRAMONT INTRODUCTION : Le Bramont est un affluent rive gauche du Lot, faisant partie du domaine salmonicole.

Plus en détail

Commercialisation de Flowriders. Solutions évènementielles

Commercialisation de Flowriders. Solutions évènementielles Commercialisation de Flowriders Solutions évènementielles KAORA DÉVELOPPEMENT Parc d activité du Vert Bois, Rue Jean Baptiste Lebas 59910 Bondues // Tél : 03 28 52 04 26 Kaora Développement FLOWRIDER Spécifications

Plus en détail