20 éco-gardes pour la sécurité de nos forêts DISPOSITIFS DE SURVEILLANCE INCENDIES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "20 éco-gardes pour la sécurité de nos forêts DISPOSITIFS DE SURVEILLANCE INCENDIES 2012-2013"

Transcription

1 2012, ANNÉE DE L ÉCOLOGIE ET DE LA BIODIVERSITÉ 20 éco-gardes pour la sécurité de nos forêts DISPOSITIFS DE SURVEILLANCE INCENDIES «Nous sommes tous écolos» DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES

2 Sommaire 3 Contexte 4 Protégeonsnotrepatrimoinenaturel 7 Deséco-gardes, pourplusdesécuritédansnosforêts 11 LaRéunionquenousconstruisonsensemble pourvalorisernotrebiodiversité DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 2

3 Contexte Enaoût2010,lareconnaissanceparl'UNESCOdelabeautéspectaculairedes"Pitons,cirqueset remparts"denotreîleetdelabiodiversitéremarquablequ'ilsabritent,ontsuscitéunlégitimesentimentdefiertécheztouslesréunionnais.leparcnational,gestionnairedecebieninscritaupatrimoinemondial,quicoïncideavecsoncœurnaturel,estlepremierdesparcsnationauxàbénéficierdeceprestigieuxlabel.quelquesmoisplustard,lesincendiesquiontdétruitprèsde900 hectaressurlesitedumaïdoetsurlemassifduvolcanontentraînéuneprisedeconsciencede lafragilitédecepatrimoineinestimable. Lesincendiesd octobre2011ontravagéleshautsdel ouestpuislesud,faisanttraverseràla Réunionunecatastropheécologiquemajeure.Cenesontpasmoinsde2 850hectaresquiauront ététraversésparlesflammesetdévastés.unepartiedeceterritoireest,parailleurs,inscritau patrimoinemondialdel UNESCO: «LaRéuniontraversel unedesplusgrandescatastrophesécologiquesdecesdernièresannées etjetiensvraimentàsaluerlatrèsfortemobilisationauplanlocaldesfemmesetdeshommes quisontprésentssurlefrontetdanslespcmaisaussilamobilisationdesmoyensetlerenfort sansprécédentauniveaunational Letempsestàunegestionintelligentedel aprèscriseetune mobilisationconstantedetouslesacteursdeterrainpourreconstruiredèsaujourd hui.larégion s engageàmobiliserdescréditsimportantspourdesmesuresd urgenceetpourlarestauration denotrepatrimoine» Didier ROBERT PrésidentdelaRégion,le31octobre2011 Aulendemaindesincendies,LaRégionRéunionaconfiéauParcNationaldeLaRéunion,lamise enplaced uneéquiped éco-gardespourrenforcerlasurveillancependantlapériodeidentifiéede risquesetcontribueràlasensibilitédesusagersàlaconservationdeleurpatrimoine. DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 3

4 2012, ANNÉE DE L ÉCOLOGIE ET DE LA BIODIVERSITÉ Protégeons notre patrimoine naturel DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 4

5 Protégeons notrepatrimoinenaturel 12.5 millions d euros pour des mesures exceptionnelles Enpartenariatavecl État,lescollectivités,lemondeassociatifetl ensembledesacteurs,descréditsde12.5millionsd eurosontétéidentifiésdanslecadred uneenveloppeexceptionnelleafin d apporteruneaideauxacteurséconomiques(agriculteursetactivitéstouristiques:chambreset tablesd hôtes,gîtesruraux,activitésdeloisir,commercesdeproximitéetcommercesartisanaux). Plusrécemment(Commissionpermanentedu11/09/12),l engagementdelacollectivitédansune démarchedesoutiencollectif,s esttraduitparlevoted uneenveloppede eurosenfaveurdel ONFpourfavoriserlaréhabilitationdesretenues,l achatdematérieletlerecrutementde sentinelles. Le Parc national de La Réunion, acteur incontournable pour la préservation de nos espaces naturels d exception Créé en 2007 pour mieux connaître, protéger et valoriser le patrimoine naturel, culturel et paysagerdeshautsdel île,leparcnationalconduitsesmissionsenétroiteconcertationavecles acteurslocauxduterritoire. LaCharteduParcnational,encoursd élaboration,définitunprojetpartagépourceterritoirepour les10annéesàvenirautourde4enjeuxprincipaux: > préserverladiversitédespaysagesetaccompagnerleurévolution > inverserlatendanceàlapertedebiodiversité > valoriserlepatrimoinecultureldeshautsetassurerlatransmissiondesesvaleurs > impulserunedynamiquededéveloppementéconomiquepourleshauts LaCharteestactuellementsoumiseàlaconsultationdesacteursinstitutionnelsetelleferal objetd uneenquêtepubliqueenfind année.larecherched unjusteéquilibreentrelaprotectiondes patrimoinesetledéveloppementdurabledesusagesetdesactivitésestaucentredeceprojet deterritoire.pourassurersesdifférentesmissions,l établissementpublicdisposed équipesscientifiques,techniquesetpédagogiquesrépartiessurl ensembleduterritoire. DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 5

6 Enrichir et valoriser les connaissances Mieuxprotégernotrepatrimoine,c estmieuxleconnaître:recensertouteslesrichessesduterritoirepuisorganiseretpartagerlaconnaissance,estunemissionpremièreduparcnational.notreîleregorge,eneffet,d espècesanimalesetvégétalesuniquesaumonde,dontcertainesn ont pasencoreétédécritesetdontbeaucouprestentsansdouteencoreàdécouvrir.denouvellesespècesontainsiétédécouvertesouredécouverteschaqueannée.l inventaireetlesuividupatrimoine naturel, culturel et paysager permettent à l établissement de répondre aux besoins de connaissancenécessairepourunebonnegestiondesonterritoireprotégé. Protéger un joyau naturel exceptionnel mais fragile Lasensibilisationetl informationdesusagers,desvisiteursetdugrandpublicsontunepriorité del établissement.présentssurlessentiers,lessitestouristiques,lesairesdepique-nique,lors demanifestationsorganiséesparl établissementoudespartenaires,accompagnantdesprojets pédagogiques,lesagentsduparcnationals attachentàprésenterlesrichessesduterritoire,àexpliquerl intérêtdesgestesrespectueuxdel environnement,àinformersurlesréglementationsen vigueur.ilssurveillentégalementlesmassifspourlapréventiondesrisquesetdespratiquessusceptiblesdeporteratteinteauxmilieux. Limiter les impacts sur les milieux naturels LeterritoireduParcnationalestunlieuouvertaupublicaccueillantdenombreusesactivitésde loisirsetsportivesrespectueusesdelanature.laproximitéimmédiatedeszonesurbainesenfait unespaceextrêmementfréquenté,cequinécessitedeprendredesprécautionspourlimiterles impactsdesactivitéssurlesmilieuxnaturels.c estpourquoilesaménagementsetmanifestations publiquesd importancedoiventfairel objetd unedemanded autorisation.l établissementpublic, lorsqu ilexaminecesdemandes,veilleàconcilierlapréservationd unterritoirefragileaveclebesoinlégitimed undéveloppementlocal.leparcnationalaccompagneetconseillelesporteursde projetsdansleurschoix.autraversdesavisqu ilrend,leparcnationalveilleégalementàlacohérencedesprogrammesdesdifférentsgestionnairesd espacespublicsaveclesobjectifsetorientationsqu ilporte. Accompagner le développement local LeterritoireduParcnational,espacenatureld exceptionestunatoutpourledéveloppementlocal,fondénotammentsurletourisme.danscetesprit,l établissementaccompagnelesacteurs locauxdansleursprojetsd aménagementsduterritoire,enparticulierautourdesactivitéstraditionnelles(dontl agricultureetl artisanat)etdel écotourisme. DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 6

7 2012, ANNÉE DE L ÉCOLOGIE ET LA BIODIVERSITÉ Des éco-gardes, pour plus de sécurité dans nos forêts DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 7

8 Deséco-gardes, pourplusdesécuritédansnosforêts Le dispositif de surveillance incendies Le3juillet2012,leConseild AdministrationduParcNationalavalidél affectationbudgétairede l enveloppeallouéeparlarégionpourlerecrutementdeséco-gardes. 20contratsde4mois(du10septembre2012au10janvier2013)et4personnessupplémentaires(1parzonegéographique)suivrontunesemainedeformation.Unposted assistantlogistiqueaaussiétéouvertpouruneduréede2mois,afind apporterunappuiàlamiseenplacedes moyensmatérielsetlogistiquesnécessairesaufonctionnementdeséquipesd éco-gardes. Les éco-gardes seront présents sur les secteurs géographiques identifiés à risques par le plan ORSEC Feux de Forêts, piloté par la Préfecture : > secteurnord:larocheécrite/laplained Affouche/laMontagne/GrandeChaloupe > secteurouest:maido/tévelave/sans-souci > secteursudouest:lesmakes/dimitile > secteurest:levolcan Ces 20 éco-gardes seront placés sous la responsabilité hiérarchique et fonctionnelle d un CoordonnateurSurveillanceIncendiesenmilieuxnaturels. Parailleurs,danslecadreduPAPIF,laRégionRéunionetl ÉtatontallouéauParcNationalles financementsnécessairesàl acquisitiondequatre véhicules tout terrain (4x4),quiseront affectésàl organisationdespatrouillesdeséco-gardes. DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 8

9 Les missions des éco-gardes Leséco-gardes,vacatairesduParcnational,interviendrontencomplémentaritéavecleséquipes deterraindel établissementpublicpourlacampagnefeuxdeforêts2012/2013,surundispositifexpérimental. Leursmissions comprennent: > la surveillance: observationdesespacesnaturels,patrouillesdanslemassifdéfini,vigilancesur touslesindicesquipermettraientd identifierundébutd incendieouuncomportementàrisqueou suspect,etnoterlescomportementssuspects. > l alerte: ils agitd'alerterdetoutefuméesuspecte,delocaliserleplusprécisémentl événement, dedécrirecequ ilsvoientenrespectantlecanevasfourni,defaireremonterdesélémentssur l'évolutiondelasituationenattendantlessecours,deserendresurplacepourguiderlessecours etfournirlesinformationsenleurpossessionsurlesecteurauresponsabledessecours,etde prévenirunagentassermentéduparcnationaloulesforcesdel ordreencasdecomportement répréhensible. > la dissuasion: cette mission consiste à quadriller le terrain en privilégiant les zones les zones d affluencelorsdesmanifestationssportivesouculturelles,surleterritoireduparcnationaletà êtrevisible,parleurtenue,leurcomportementetleurpositionnementgéographique; > la sensibilisation: ils agit d êtreencontactaveclepublic,d informersurlesrisquesd incendieet sesconséquencessurlesmilieuxnaturelsetplusgénéralementsurlaprotectiondesmilieuxnaturels, de rappeler la réglementation sur l emploi du feu, de dispenser des conseils, de faire corrigerlesimprudencesetdetoujoursêtredisponiblespourlesusagers. DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 9

10 Des éco-gardes recrutés et formés Avantleurprisedeposte,chaqueéco-gardebénéficied uneformationportantessentiellementsur: > laprésentationduparcnational(baseréglementaire,historique,missions,fonctionnement) > les obligations liées à la mission (représentation du Parc National, secret et discrétion professionnelle) > lagestiondustress > laprésentationdelacampagnefeuxdeforêts2012/2013 > lesfeuxdeforêts(généralités,lesfumées,levent) > lavégétationetlesnotionsdepropriétéprivée/domainepublic > deséchangesd expériencesserontorganisésaveclesagentsduparcsurlasensibilisationdu publicencœurdeparc,lasurveillanceetladissuasion > despatrouillesdereconnaissanceserontégalementorganiséesaveclessecteurs Pourleursécuritéenforêtetlebonsuividudispositifentempsréel,chaqueéquipeseragéo localisée. Ilsinterviennentenéquipesconstituées,soitàpiedsoitenvoiture,principalementlesjoursoùles autrespartenairessontmoinsnombreux,c est-à-direlesweek-endsetjoursfériésetlorsquele risquedevientimportant. Les 20 éco-gardes qui ont été recrutés sur l ensemble du territoire de La Réunion, débuteront les tournées de terrain, durant la saison sèche. Ils viendront ainsi renforcer l action des agents du Parc national dans leur mission de protection des milieux. Les compétences sur la base desquelles ils ont été sélectionnés, complétées par une formation de 10 jours avant leur prise de fonction sur le terrain, leur permettront d assurer efficacement les missions qui leur seront confiées. DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 10

11 2012, ANNÉE DE L ÉCOLOGIE ET DE LA BIODIVERSITÉ La Réunion que nous construisons ensemble pour valoriser notre biodiversité DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 11

12 LaRéunionquenousconstruisonsensemble pourvalorisernotrebiodiversité La Région s engage pour la planète Danslecadredesapolitiqueenfaveurdudéveloppementdurable,laRégionaréaliséunpland actionsvisantàréduireàlasourcesesémissions,lacollectivitérégionaleasouhaitédepuis2011 allerplusloin,etmettreenœuvreunedémarchedecompensationcarbonevolontaire. Cettecompensationconsisteenlaplantationd espècesvégétales.lenombred espècesvégétales devantêtreplantéespourcompenserlesémissionsdel HôteldeRégionestestiméentre22500 et45000.pourabsorberannuellementunetonnedeco²etenrayerunepartiedelapollutionatmosphérique,ilfautainsicomptersurlacroissancedetroisàsixarbressurunepériodede40 ans,selonlesespècesplantées,leurrythmedecroissanceetlemilieudanslequelilssetrouvent. Laplantationd unarbrepeutcompenserl émissiond environ200kgdeco²parannée. L objectifestdesouteniruneactiondecoopérationsolidaire,dontlesbénéficessocio-économiques irontauxpopulationslocalesdelazone.localement,outrelacréationdepuitscarbonesetàterme unepossibleexploitationpourlafilièreboisénergie,ceprojetaaussivocationàmonterl exemplaritédenotrecollectivité. L opération«10000arbresauxseychelles» DeséchangesfructueuxaveclesSeychellesontpermisd identifiercepayscommepremierpartenairedeladémarchedecompensationvolontairedelarégion.auxcôtésduprésidentdelarépubliquedesseychellesjamesmichel,leprésidentdelarégionréunion,didierrobert,alancé officiellementlevendredi2marsdernier,l opération10 000arbrespourlesSeychelles.Surl île Persévérance,lesdeuxPrésidents,accompagnésdesministresseychellois,ontmisenterreles premièresespècesendémiqueslelongdel artèreprincipale.pourleprésidentdelarégionréunion,«planteraujourd huiunarbre,ici,surl îledepersévérance,c estlesymboled unengagement communseychelles-réunionpourundéveloppementdurableenfaveurdenotrerégion». Cetteopérationdevraitpermettredemontrerla prise en compte commune de nos îlesdes problèmes environnementaux. Danslecadredupartenariatinstituéenmatièredecoopérationéducativeavec lespaysdelazoneocéanindien,etnotammentaveclesseychelles,plusieursmembresduconseil RégionaldesJeunesontprispartàcettemanifestation,donnantainsiunedimensionpédagogique àceprojetdeplantation. Inscrire nos jeunes dans une démarche de préservation des sites et espaces naturels sensibles, de protection et de valorisation des écosystèmes et de la biodiversité, telle est la démarche suivie par la Région. L opération«35000arbresàlaréunion» LesopérationsdeplantationàLaRéunionsedéroulenttoutaulongdel année2012.ilestenvisagédelesréalisersurdesparcellesappartenantàlarégion.leurlocalisationetlasélectiondes espècesvégétalessontencoursd identificationparlesservicesconcernés. DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 12

13 La Région adhère le Climate Group AdmisecommenouveaumembreduClimateGroup,LaRéuniondevientainsilapremièrerégion ultra-marineàintégrerleclimategrouppourfaireconnaîtrelaspécificitédespolitiquesmenées enmilieuinsulairenotamment.lesobjectifsdecetteadhésionpourlarégionréunion: > apporter un soutien à l ONG quifédèreetœuvreauniveaumondialetcoopérer,avecl ensemble desmembresàunemeilleureconnaissancedesenjeuxens appuyantsurdesexpérienceslocales notamment > bénéficier d un réseau et des expérimentations menéespourêtreleplusefficacepossibledans cettevolontédelimiterleprocessusdedégradationdelaplanète > informer le plus grand nombre de l action et des solutions àlafoispourlesparticuliersetpluslargementpourlesréunionnaisquipeuventêtreutilesàd autrespartenaires. Les jeunes Réunionnais s engagent pour la protection de l environnement LaRégionfaitaussidelapromotiondelajeunesseunepriorité.Sensibiliserlecitoyenréunionnais àlapréservationdel environnementdèssonplusjeuneâgeestunpasdécisifdanslamiseen œuvreduvoletsensibilisationendirectiondugrandpublic.c estdanscetteoptiquequelacollectivitéamisenplacel agenda 21 des établissements scolaires,visantàsensibiliserlejeune publicaudéveloppementdurable.unappelàprojetsàdestinationdeslycéesetdescentresde formationestactuellementencours. DOSSIER DE PRESSE 19 SEPTEMBRE 2012 ÉCO-GARDES 13

Programme régional de rénovation thermique

Programme régional de rénovation thermique 2012, ANNÉE DE L ÉCOLOGIE ET DE LA BIODIVERSITÉ ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Programme régional de rénovation thermique signature de l accord-cadre «Nous sommes tous écolos»

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo

Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo Ce qu il faut savoir avant de commencer un projet vidéo journalistique La démarche Les principes pédagogiques Accompagnement, calendrier,

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

Université de La Rochelle. Droit, Économie, Gestion. Sciences pour l environnement MASTER. Management. environnemental

Université de La Rochelle. Droit, Économie, Gestion. Sciences pour l environnement MASTER. Management. environnemental Université de La Rochelle Droit, Économie, Gestion MASTER Sciences pour l environnement Management environnemental Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master Sciences pour l environnement

Plus en détail

Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes. 1 Parc national des Cévennes

Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes. 1 Parc national des Cévennes Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes 1 Dates clés 1970 : Territoire classé Parc national 1985 : Territoire classé Réserve de biosphère par l UNESCO 2006 : Nouvelle

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Les Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux Des collectivités territoriales engagées pour la préservation de la biodiversité Thierry MOUGEY - Fédération des PNR de France DÉFINITION D UN PARC NATUREL RÉGIONAL Peut être

Plus en détail

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable Une campagne du Une campagne répondant aux enjeux régionaux La Région Provence-Alpes-Côte d Azur : première région

Plus en détail

ESCOTA et la Prévention des incendies de forêt

ESCOTA et la Prévention des incendies de forêt Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, Journée technique interrégionale sous l'égide de la CoTITA du 23 novembre 2010 ESCOTA et la Prévention des incendies de forêt

Plus en détail

Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013

Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013 Ce projet a été cofinancé par l'union européenne Fonds européen de développement régional (FEDER) Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013 Opération CIMA POIA «sites pilotes de gestion intégrée des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières DOSSIER DE PRESSE Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières Mercredi 25 mai 2016 Maison de la réserve Naturelle de la tourbière des Dauges à Saint-Léger-la-Montagne

Plus en détail

Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises

Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises 1 Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises C est après trois années de travail que les pêcheurs de loisir, représentés par la Fédération

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Animé par le Syndicat Mixte Camargue Gardoise

Animé par le Syndicat Mixte Camargue Gardoise 11 11 ème Conseil des Marais Le réseau des Ambassadeurs du patrimoine- Biodiversité et Paysage Animé par le Syndicat Mixte Camargue Gardoise Intervention de Pauline Constantin (chargée de mission au SMCG)

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE SURVEILLANCE SÛRETé AéROPORTUAIRE Ingénierie sûreté TechnologieS télésurveillance sécurité mobile formations services 1 er groupe français indépendant de sécurité privée Une grande entreprise familiale

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année

Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année Jeudi 12 décembre 2013 Préfecture de la Haute-Vienne DOSSIER DE PRESSE Limoges, le 12 décembre 2013 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Conférence

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques de catastrophe

Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques de catastrophe CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 48 e Réunion du Comité permanent Gland, Suisse, 26 30 janvier 2015 SC48 28 Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

REGROUPEMENT DES ACTEURS DU SECTEUR PATRIMOINE NAUTIQUE

REGROUPEMENT DES ACTEURS DU SECTEUR PATRIMOINE NAUTIQUE FFCK PATRIMOINE NAUTIQUE REGROUPEMENT DES ACTEURS DU SECTEUR PATRIMOINE NAUTIQUE Un cadre technique par région Mutualiser les connaissances et savoirs faire ayant trait au développement des activités et

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations Exemple du développement d un mode de gestion des risques côtiers adaptés à Ouvéa, îles

Plus en détail

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES Francis MAUGARD, Loïc GOUGUET, David ROSEBERY - ONF La gestion des forêts littorales et des milieux dunaires associés constitue

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS Pour conjuguer rendement et environnement COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2014 1. Introduction La présente vise à renouveler l engagement de National Écocrédit envers les dix principes établis dans le Pacte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 27 février 2015. Lancement de la. Bourse aux projets transfrontaliers www.myproject- eurometropolis.eu

DOSSIER DE PRESSE 27 février 2015. Lancement de la. Bourse aux projets transfrontaliers www.myproject- eurometropolis.eu DOSSIER DE PRESSE 27 février 2015 Lancement de la Bourse aux projets transfrontaliers www.myprojecteurometropolis.eu Contexte Constatant la difficulté des porteurs de projets francobelges à trouver des

Plus en détail

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Parc national de La Réunion Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Projet pédagogique d éducation à l environnement pour un développement durable (2012-2013) 1. Présentation

Plus en détail

DES SERVICES A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE SOURCING RECRUTEMENT PROPRETÉ BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D EMPLOI & MOBILITÉ

DES SERVICES A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE SOURCING RECRUTEMENT PROPRETÉ BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D EMPLOI & MOBILITÉ L EMPLOI A UN NOM DES SERVICES AUX O C C U P A N T S E T A U X B Â T I M E N T S A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE PROPRETÉ SOURCING RECRUTEMENT BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D SÉCURITÉ /

Plus en détail

Particuliers ou Professionnels

Particuliers ou Professionnels Particuliers ou Professionnels ABSOLUT SECURITE est une société spécialisée dans le gardiennage et la sécurité des biens et des personnes. La prévention, la sécurité et la protection sont les devises de

Plus en détail

Référent et management

Référent et management Référent et management Manager pour une efficacité de prévention Rôle, mission du référent et relais avec l encadrement Comment fédérer tous les acteurs de soins Référent et management Manager pour une

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

Euler Hermes France. Grand Angle. Développez votre chiffre d affaires en toute sécurité, en France et à l international. www.eulerhermes.

Euler Hermes France. Grand Angle. Développez votre chiffre d affaires en toute sécurité, en France et à l international. www.eulerhermes. Euler Hermes France Grand Angle *Notre savoir au service de votre réussite Développez votre chiffre d affaires en toute sécurité, en France et à l international. www.eulerhermes.fr * Elargissez vos horizons

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix

Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix Atelier économie sociale et solidaire Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix L ARENE ILE-DE-FRANCE a pour mission de produire, mobiliser et transmettre

Plus en détail

BAROMETRE ANNUEL LA RSE DANS LES TPE/PME DE PACA

BAROMETRE ANNUEL LA RSE DANS LES TPE/PME DE PACA BAROMETRE ANNUEL LA RSE DANS LES TPE/PME DE PACA Présentation annuelle des résultats statistiques obtenus via l outil LE CONSTAT Les TPE / PME s approprient peu à peu les principes du développement durable

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

LA CITÉ DES MÉTIERS :

LA CITÉ DES MÉTIERS : LA REUNION QUE NOUS CONSTRUISONS ENSEMBLE POUR PLUS D ÉGALITÉ DES CHANCES LA CITÉ DES MÉTIERS : UN NOUVEL OUTIL AU SERVICE DE LA JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE 31 octobre 2013 Inauguration Cité des métiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre DOSSIER DE PRESSE Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre Vendredi 18 septembre 2015 Strasbourg SOMMAIRE Relever le défi de la modernisation

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT DU MASTER EN SCIENCES INDUSTRIELLES EN AGRONOMIE

PROFIL D ENSEIGNEMENT DU MASTER EN SCIENCES INDUSTRIELLES EN AGRONOMIE PROFIL D ENSEIGNEMENT DU MASTER EN SCIENCES INDUSTRIELLES EN AGRONOMIE Secteur : sciences et techniques Domaine : sciences agronomiques et ingénierie biologique Finalité : agronomie et gestion du territoire

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Idées préliminaires pour la stratégie nationale REDD+ en RDC

Idées préliminaires pour la stratégie nationale REDD+ en RDC 1 Idées préliminaires pour la stratégie nationale REDD+ en RDC Dialogue Global R-PP - FCPF 25 janvier 2010 COORDINATION NATIONALE REDD - MECNT FOREST CARBON PARTNERSHIP FACILITY Sommaire 2 Une réflexion

Plus en détail

Le réseau des lacs alpins

Le réseau des lacs alpins François TRUSSON Chargé de mission «montagne», Conseil régional Rhône-Alpes Le réseau des lacs alpins L es montagnes occupent une place importante dans la maîtrise et à la réduction des pollutions, mais

Plus en détail

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet Immobilier Immobilier Chez Planéo Conseil, nous planifions de façon stratégique les projets immobiliers, qu ils soient résidentiels, commerciaux, industriels ou multifonctionnels. Notre expertise en urbanisme,

Plus en détail

Conducteur. Conducteur Pilote

Conducteur. Conducteur Pilote Conducteur Le conducteur est chargé de transporter tous types de marchandises dans le respect des contraintes liées à la réglementation et aux règles de sécurité en vigueur. Véritable professionnel de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de systèmes et réseaux informatiques

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de systèmes et réseaux informatiques COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR)

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Avis CCI de région PACA SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Suite à la validation du Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) en juillet 2013, les ambitions

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Un événement organisé par. Quand la Relation Client ouvre ses portes. La participation des entreprises

Un événement organisé par. Quand la Relation Client ouvre ses portes. La participation des entreprises Un événement organisé par Quand la Relation Client ouvre ses portes La participation des entreprises Introduction Ce document s adresse aux Centres de Relation Client de quelque nature qu ils soient et

Plus en détail

Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas!

Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas! Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas! DOSSIER DE PRESSE www.agendaexpertises.fr Tél. : 04 42 54 43 27 Fax : 04 42 54 31 15 LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER 14 diagnostics sont liés à la transaction,

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Protecn@ est un Bureau d Etudes Sécurité spécialisé dans la lutte contre la Malveillance et l Insécurité.

Protecn@ est un Bureau d Etudes Sécurité spécialisé dans la lutte contre la Malveillance et l Insécurité. Protection des biens et des personnes Pack vidéo-protection Conçu pour les communes pour la mise en place d une vidéo-protection urbaine Ensemble construisons votre solution de sécurité àmoindrecoûtd étude!

Plus en détail

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE Appel à partenaires Fiche de présentation 2/8 Présentation du projet : contexte et enjeux En 2013, le festival «Jardins en scène» est devenu «Jardins en scène, une saison

Plus en détail

FICHE 17. I.U.P. Master Pro. Valorisation du patrimoine et développement territorial

FICHE 17. I.U.P. Master Pro. Valorisation du patrimoine et développement territorial Objectifs I.U.P. (Institut Universitaire Professionnalisé) Master Pro L a pour objectif de renforcer la professionnalisation des personnels qui, au sein de diverses structures (collectivités locales, offices

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

Banque Populaire des Alpes s associe à Ethik Event pour créer un événement de sensibilisation sur le thème de l accessibilité

Banque Populaire des Alpes s associe à Ethik Event pour créer un événement de sensibilisation sur le thème de l accessibilité Banque Populaire des Alpes s associe à Ethik Event pour créer un événement de sensibilisation sur le thème de l accessibilité Centre de congrès du WTC Grenoble, 5 7 Place Robert Schuman BP 1521 38025 Grenoble

Plus en détail

QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC?

QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC? QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC? Espalion, le 7 octobre 2013 1 DÉROULEMENT DE LA CONFÉRENCE LE PROJET DE PARC NATUREL RÉGIONAL, LE CYCLE DE CONFÉRENCES Association d émergence PNR Aubrac 10 PRÉSENTATION

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR

www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR AVANT-PROPOS Ce guide s adresse particulièrement au tuteur d un agent recruté en contrat unique d insertion - contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) mais chacun peut

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud.

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud. DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» UN PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE EXEMPLAIRE : Conservation, protection et valorisation de la réserve naturelle du Cap N Dua, commune du Mont-Dore

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Objet de la consultation : Passation d'une commande pour prestation de services

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD 1 Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD FINALITES «Permettre d encadrer à titre professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire concernant cette formation, consultez notre site internet www.swimmingpole.fr

Pour tout renseignement complémentaire concernant cette formation, consultez notre site internet www.swimmingpole.fr Programme de formation régionale, certifiant pour le BPJEPS AAN Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire et Sportive, option Activités Aquatiques et de la Natation Pour tout renseignement

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS»

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» Territoire littoral et marin du Var Journée de lancement 31 janvier 2013 1 Contexte L AGENCE DE L EAU RHÔNE

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Espaces protégés en France, parcs et réserves. Denise Bellan-Santini 2009

Espaces protégés en France, parcs et réserves. Denise Bellan-Santini 2009 Espaces protégés en France, parcs et réserves Denise Bellan-Santini 2009 Les espaces protégés en France Le réseau d espaces protégées comporte 9 parcs nationaux, 163 réserves naturelles, 600 arrêtés de

Plus en détail

Contrat de bénévolat «Stagiaires (hors convention de formation), animateurs Soutien scolaire et autres intervenants...»

Contrat de bénévolat «Stagiaires (hors convention de formation), animateurs Soutien scolaire et autres intervenants...» ASSOCIATION LES FOGIERES LIEUX D ACCUEILS SPECIALISES POUR ENFANTS LA COMBE 42660 ST GENEST-MALIFAUX Tél. : 04/77/51/43/15 Fax : 04/77/51/44/68 association.les.fogieres@wanadoo.fr Contrat de bénévolat

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS,

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE ET LE GROUPEMENT DE GENDARMERIE DEPARTEMENTALE

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Leila Maziz & Thomas Fondjo UNESCO Centre du patrimoine mondial Zone d intervention 7 sites du

Plus en détail

Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire

Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire La Région c est votre Espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse L Espace Régional du Maine et Loire en bref Plaquette «La Région

Plus en détail

Chargé de portefeuille de l activité «dérogations» au sein du PNP. Validé le 18 octobre 2012 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION

Chargé de portefeuille de l activité «dérogations» au sein du PNP. Validé le 18 octobre 2012 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION Validé le 18 octobre 2012 Chargé de portefeuille de l activité «dérogations» au sein du PNP REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION CHARGE DE PORTEFEUILLES «DEROGATIONS» AU SEIN DU PNP (DOCUMENT DE BASE

Plus en détail

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Dossier de presse Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et la Fondation Bâtiment-Énergie Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Le Plan Bâtiment Durable... 2 La Fondation Bâtiment-Énergie...

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure

Réglementation de la Publicité Extérieure Direction Départementale des Territoires de la Savoie Réglementation de la Publicité Extérieure Présentation sommaire ( mars 2015) Cadre réglementaire La loi sur la publicité extérieure de 1979, transcrite

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise CQPM 0265 : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines

Plus en détail

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 A Boulogne sur Mer, le 15 décembre 2015 Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 Crédit photo : Vincent Maran Adoption

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Objet : Projet départemental «Objectif Rando»

Objet : Projet départemental «Objectif Rando» Evreux, le 20 octobre 2011 L Inspecteur d Académie Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale de l Eure à Mesdames et Messieurs les Directeurs des écoles maternelles et élémentaires

Plus en détail