Université Paris Sorbonne. Institut d histoire de la défense et de la sécurité nationale. MARS (Marines, Armées, renseignement, sécurité)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université Paris Sorbonne. Institut d histoire de la défense et de la sécurité nationale. MARS (Marines, Armées, renseignement, sécurité)"

Transcription

1 Richelieu Université Paris Sorbonne Institut d histoire de la défense et de la sécurité nationale MARS (Marines, Armées, renseignement, sécurité) Il existe à Paris Sorbonne une tradition d histoire militaire au sens large, en particulier pour les périodes moderne et contemporaine, depuis la fin du XIXe siècle. Elle s inspire de l exemple du cardinal de Richelieu, proviseur de la Sorbonne, fondateur de la marine royale, réorganisateur de l armée. Elle vise à rapprocher les armes et les humanités. Elle tient à l activité d universitaires spécialistes pour ces périodes des questions liés au monde maritime et militaire, avec la présence originale de trois domaines singuliers : - La sécurité et l ordre public - Le renseignement - L armement. A l étude du passé se joint la prise en compte, grâce au potentiel offert dans le cadre du PRES Sorbonne Université, des évolutions nationales et internationales du domaine militaire et maritime, de la défense et de la sécurité nationale. L Institut d histoire de la défense et de la sécurité nationale est la réunion sous une volonté et un sigle communs de tous ceux qui, à Paris Sorbonne, concourent à la recherche, l enseignement et la diffusion des connaissances dans ces matières. Il rend visibles les travaux et les efforts entrepris depuis des années par les équipes enseignantes et permet, à la Sorbonne, d affirmer une singularité forte dans les domaines de l histoire de la défense et de la sécurité nationale, à l intérieur comme à l extérieur de l Université. 1

2 L histoire de la défense, de la guerre et de la sécurité à Paris Sorbonne En 1622, le cardinal de Richelieu devient proviseur de la Sorbonne dont il fait reconstruire les bâtiments et édifier la chapelle où se trouvent aujourd hui encore ses restes. Il réunit bientôt les lettres et l épée, se faisant nommer grand maître de la navigation, fondant la marine royale et prenant en mains la réorganisation des armées. En 2012, en Europe comme en France, les sciences humaines et les sciences sociales constituent, à deux titres, un vecteur privilégié pour les études sur la guerre et la sécurité. Á l heure de la révision des budgets publics de défense, la formation des cadres civils et militaires et aux métiers de la défense et de la sécurité offre un gisement de recrutement et de formation d étudiants de niveau master/doctorat. C est d ores et déjà le cas dans le PRES Sorbonne Université, grâce à son fort potentiel d enseignement et de recherche. L institut d histoire de la défense et de la sécurité nationale MARS (acronyme de Marines, Armées, Renseignement et Sécurité) regroupe dorénavant à Paris Sorbonne tous ceux qui, à Paris Sorbonne, concourent à la recherche, l enseignement et la diffusion des connaissances dans ces matières. Il vise, sans se substituer aux équipes de recherche déjà existantes, à rendre plus visibles les activités exercées dans les quatre périodes de l histoire sur les questions liées au monde maritime et militaire, avec la présence originale de trois domaines singuliers : la sécurité, le renseignement et l armement. Il offre une structure souple et accueillante à la nécessaire collaboration entre universitaires, militaires, praticiens de l ordre public. 1 Une concentration de forces sans équivalent L histoire de la défense et de la sécurité constitue l un des domaines d excellence de Paris- Sorbonne, dont l UFR d histoire et les écoles doctorales I et II réunissent depuis longtemps 1 le plus grand nombre de spécialistes de ces questions pour les quatre périodes. En 2003, par exemple, la publication des Textes fondateurs des armées françaises a été lancée dans le cadre d une convention CEHD-Paris IV. En , onze séminaires de recherche et, en amont, dix cours de troisième année de licence concernent directement ces sujets. Au cours du précédent quadriennal ( ), 19 doctorats ont été soutenus sur ces thèmes pour les seules périodes moderne et contemporaine, soit une moyenne unique dans le paysage universitaire français de cinq doctorats par an. Pour la seule période , on dénombre 15 soutenances de doctorats et une HDR sur cette thématique dans l Ecole doctorale II (Histoire moderne et contemporaine), ce qui traduit la montée en puissance de ce champ disciplinaire. 1 À titre d exemples, on citera, parmi les professeurs émérites, Yann Le Bohec (qui donné une orientation nouvelle à l étude des armées romaines), Philippe Contamine (qui a renouvelé l approche de la guerre et de ses relations avec la société au Moyen Âge, et présidé longtemps le Conseil scientifique du CEHD), André Corvisier (qui a promu la sociologie historique des combattants et diffusé, à partir de 1992, une nouvelle vision de l histoire militaire à travers les quatre volumes de l Histoire militaire de la France, placés sous sa direction), Jean Bérenger (spécialiste de la Monarchie autrichienne et de la guerre au XVIIe siècle, auteur d une biographie de Turenne), Jean Meyer (spécialiste de la marine aux XVIIe et XVIIIe siècles), Georges-Henri Soutou (contemporanéiste), qui a articulé l étude des conflits, et notamment de leur dimension économique, avec celle des relations internationales. 2

3 L originalité des enseignements et des travaux en histoire sur la défense et la sécurité à Paris- Sorbonne se fonde sur les caractéristiques suivantes : - une ouverture sur toutes les armées et la Gendarmerie nationale, ainsi que sur plusieurs institutions militaires ; - un intérêt pour l étude des politiques de défense et de sécurité, des moyens économiques, industriels et budgétaires qui les soutiennent, des opérations, mais aussi des personnels militaires, de leurs carrières et de leurs représentations ; - un élargissement des regards aux continuités entre la défense, la sécurité intérieure, le renseignement et la diplomatie (sans que cette ouverture ne dilue de l histoire de la défense et de la sécurité dans celle des relations internationales) ; - une participation des quatre périodes de l histoire depuis l Antiquité romaine : avec les professeurs G. Traina (conquêtes romaines), D. Barthélémy (chevalerie médiévale), O. Chaline (guerre sur terre et sur mer à l époque moderne), J.-O. Boudon (Napoléon), J. Frémeaux (armée et colonisation), P. Griset (sciences et techniques), J. N. Luc (gendarmerie), O. Forcade (relations internationales, renseignement), T. Lecoq (défense de la France à l époque contemporaine), D. Barjot (économie et entreprises). - une équipe pédagogique d une dizaine de directeurs de recherche qui peuvent, en outre, compter sur la présence de MCF capables d intervenir dans la thématique ; - des équipes de recherche : la FED 4124 d histoire et d archéologie maritimes (Paris Sorbonne Musée national de la Marine, avec désormais l Ecole navale et le Groupe de Recherche en Archéologie navale) ; - le développement de collaborations à l intérieur du PRES Sorbonne Universités, avec la prochaine entrée dans le PRES de l Ecole navale ; la présence d équipes d enseignants chercheurs en droit et en sciences offre des possibilités d association prometteuses ; - de nombreux partenariats avec les forces armées sans jamais viser à l exclusivité, contraire à l intérêt, et du monde militaire, et de la recherche et avec d autres centres de recherches et d autres universités. Les relations sont anciennes avec le monde militaire. Plusieurs institutions militaires ont signé des conventions avec Paris IV : École spéciale militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan (où exerce un MCF Paris IV-ESM), Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN), bureau «recherche» du Commandement de la doctrine et de l emploi des forces (CDEF) de l Armée de terre, Centre d enseignement supérieur aérien (CESI), Centre d études stratégiques aérospatiales (CESA), Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) ainsi que la Marine nationale avec une application directe pour l Ecole navale qui est en train de rejoindre le PRES Sorbonne Université comme membre associé. Des collaborations se développent avec l Institut de Recherche Stratégique de l Ecole Militaire. Des professeurs de Paris IV participent à des conseils scientifiques et à des comités de lecture de revues : Institut de Recherche Stratégique de l Ecole Militaire, Conseil scientifique de la recherche historique de la Défense, Conseil scientifique de la Fondation Saint-Cyr, Musée de l Armée (Invalides), Conseil scientifique du Musée de la Marine pour la nouvelle présentation des collections, conseils scientifiques de Revue historique des Armées, Res militaris. Revue européenne de sociologie militaire en ligne, Combats et opérations du Groupe Soteca 3

4 Á partir d un tel potentiel, la mise en place du système L-M-D (Licence-Master-Doctorat) a logiquement permis à Paris IV d ouvrir, à la rentrée 2010, une spécialité de master intitulée «Armées, guerres et sécurité dans les sociétés, de l Antiquité à nos jours». Dirigée par les professeurs Jacques Frémeaux puis Olivier Chaline, elle illustre la philosophie inspiratrice des études d histoire de la défense et de la sécurité à Paris IV : approche transpériode, ouverture à d autres regards (droit, sociologie, médecine, culture militaire, études géopolitiques de l Académie européenne de géopolitique avec la revue Outre-terre. Revue européenne de géopolitique de Michel Korinman), notamment dans le cadre du PRES avec les universités Paris II (droit) et Paris VI (médecine), les Archives nationales et peut-être prochainement l Ecole navale, continuité entre défense, diplomatie et renseignement, ainsi qu entre défense et sécurité (notamment grâce au seul séminaire de recherche ouvert en France sur l histoire de la gendarmerie nationale et aux travaux d Olivier Forcade sur le renseignement dans le cadre d un séminaire de recherche de niveau master 2 et doctorat). 2 - Les enseignements de L Les enseignements de L (licence) sont organisés sur les trois premières années universitaires : L 1 et 2, L 3 et 4 (correspondant à l ancien DEUG), L 5 et 6 (soit l ancienne année de licence). Retenons surtout les enseignements de L 5 et 6 ayant trait, d une manière ou d une autre, en à la thématique «Armées, guerres et sécurité» : - Histoire ancienne : 2 - Histoire médiévale : 3 - Histoire moderne : 6 - Histoire contemporaine : 6 Au total environ 300 étudiants de L5 et 6 suivent un enseignement dans lequel l histoire militaire est au cœur du sujet. 3 - La spécialité de Master «Armées, guerres et sécurité» Le Master se fait en deux ans (M 1 et M 2) et correspond à ce qui était jadis la maîtrise et le DEA. Le Master d histoire de Paris Sorbonne (Paris IV) comprend plusieurs spécialités, l une d elles étant intitulée «Armées, guerres et sécurité». Les étudiants de la spécialité doivent sortir de cette formation en ayant une connaissance générale de l histoire des différentes forces armées (terre, mer, air, gendarmerie), du phénomène guerrier et des questions de sécurité, de l Antiquité à nos jours et ainsi que des grandes tendances de l historiographie, tant française qu étrangère, s y rapportant. On attend d eux qu ils aient, au fil des 4 semestres et des enseignements proposés dans les 4 périodes et en L5 et 6 ainsi que M1 et 2, acquis des connaissances sur les thématiques suivantes qui ne font pas l objet d un cours spécifique mais sont autant de fils d Ariane : 1./ défense et sécurité (intérieure/extérieure), les processus de continuité 2 / Etats et institutions face aux menaces et aux conflits et pas seulement en Europe 3 / Systèmes d hommes et systèmes d armes 4 /Conduite des armées et des autres forces de sécurité : tactique, logistique, pertes, traumatismes 5 / Conduites des guerres, stratégies militaires et politiques (entrées, sorties de guerre), missions autres que la guerre assurées par des forces armées 6 / Économie dans la guerre, économie de la guerre, occupations 4

5 7 / Sociétés militaires, sociétés dans la guerre, les militaires dans la société en temps de paix : valeurs, représentations, idéologies, esthétique, mémoires 8 / Inscription matérielle de la guerre dans l espace. Á ce bagage intellectuel et historique doivent s ajouter, grâce aux enseignements et aux stages, d autres compétences telles que la maîtrise de langues étrangères, des possibilités offertes par l informatique, la capacité à s exprimer en public, à présenter un exposé synthétique, à rédiger une note de lecture, un rapport. Ce qui aura été acquis en suivant cette spécialité devra donner accès à des débouchés professionnels dans la recherche comme dans le monde de la défense et de la sécurité nationale. Les enseignements, conformes à la maquette du master de l UFR d Histoire, proposent tout d abord des séminaires correspondant aux options de la spécialité, et qui sont présentés dans la Liste des enseignements du master Rappelons brièvement ces options : - Géographie, relations internationales et conflits, Ier-VIe siècles ap. J.-C. (Pr. Giusto Traina) - Barbaries et chevaleries en Europe et en Asie médiévale (Pr. Dominique Barthélémy) - Violence de guerre sur terre et sur mer à l époque moderne (Pr. Olivier Chaline) - Armée, guerre et société à l'époque de la Révolution et de l'empire (Pr. Jacques- Olivier Boudon) - Armées d'europe et d'outre-mer, XIXe-XXe siècles (Pr. Jacques Frémeaux, Paris Sorbonne - IUF) - Le renseignement dans les relations internationales, XIXe-XXIe siècles (Pr. Olivier Forcade) - Gendarmeries, polices, sécurité intérieure et Défense, XIXe-XXIe siècles (Pr. Jean-Noël Luc) - État, industrie et armement (Pr. Dominique Barjot). En plus des séminaires, les enseignements de M comprennent aussi des cours de licence 3, parmi lesquels il est recommandé de choisir l un de ceux des directeurs de recherche de la spécialité, puisqu ils se rapportent à l histoire de la défense et de la sécurité, ainsi que les TD qui s y rapportent. Un séminaire transversal, réunissant des spécialistes des quatre périodes, complète cet ensemble. Placé sous la direction du professeur J. Frémeaux, il a eu pour thème les deux premières années de la spécialité Insurrection et contre-insurrection. Pour les deux prochaines années, sous la direction des professeurs J. Frémeaux, O. Chaline, T. Lecoq et O. Forcade, il portera sur Projection de puissance, projection de forces, opérations extérieures. Terre, Air, Mer. Il s articule avec le séminaire d O. Chaline et T. Lecoq sur L opérationnel maritime objet d histoire qui fera intervenir conjointement historiens et marins et sera lancé lors de l assemblée générale du GIS d histoire maritime à la Sorbonne (4 octobre 2012). Les M 2 et les doctorants ont pu récemment bénéficier de l école d été internationale coorganisée avec l Institut historique allemand de Paris et Paris-Sorbonne, Conflict studies et nouvelles recherches d histoire militaire. Les conflits à l ère de la guerre totale , pour 35 étudiants de master 2 et doctorants venus de douze pays, 30 juin-5 juillet 2012, Paris et Péronne à l Historial de la Grande Guerre (Somme). 5

6 Ouverte à la rentrée 2010, la spécialité a compté 29 inscrits en M1 la première année, 31 la deuxième, 32 puis 24 en M2. Elle attire des étudiants venus de toute la France et aussi de l étranger. La spécialité se caractérise notamment par son ouverture internationale assurée, notamment, par certains thèmes des séances de séminaire, traités par des chercheurs étrangers ou par des Français(e)s qui travaillent sur d autres pays. À titre d exemple, on signalera que 8 des 12 séances non méthodologiques du séminaire Gendarmeries, polices, sécurité intérieure et Défense du Pr. Jean-Noël Luc ont porté, en , sur les pays suivants : Belgique, Allemagne, Italie, Suisse, Mexique, Brésil, Vietnam et Chine. Les professeurs intervenant dans la spécialité sont souvent sollicités par les Armées pour des tâches relevant de la formation continue de leurs personnels. Le Pr. O. Chaline intervient, par exemple, lors des stages organisés par la Marine nationale pour ses futurs commandants d unités sur des thèmes tels que «la préparation au combat» ou «la mort au combat». Le label Sorbonne est très apprécié dans la Marine dont les autorités sont désormais très soucieuses de donner une plus grande profondeur de champ historique aux retours d expérience de ses propres officiers. Ajoutons que les contacts renforcés avec les institutions militaires ouvrent parfois aux étudiants des occasions exceptionnelles pour envisager leur sujet d étude avec un regard renouvelé : tel est le cas de cet étudiant de M 1 en histoire moderne qui, grâce à la générosité de l Ecole navale, a bénéficié d un embarquement de 4 mois sur la goélette L Etoile, et découvert la marine à voile lors d une double traversée de l Atlantique. 4 Doctorat Le doctorat représente l étage supérieur de l organisation des études universitaires. Paris Sorbonne présente une exceptionnelle concentration de doctorants travaillant dans le champ thématique " Armées, guerres et sécurité". Ils ne sont pas moins de 36 doctorants dans l Ecole doctorale 2 «Histoire moderne et contemporaine» avec un des membres de la spécialité (Barjot 1, Boudon 3, Chaline 4, Frémeaux 7, Forcade 10, Luc 11) et 7 avec un collègue extérieur à la spécialité. Il faut encore y ajouter quelques doctorants des collègues antiquistes et médiévistes. Au total, il y a une quarantaine de doctorants en histoire à Paris IV travaillant dans ce champ thématique en En : 15 thèses ont été soutenues dans l ED 2 sur cette thématique : 11 avec un membre de la spécialité (Forcade 1, Chaline 2, Frémeaux 4, Luc 4) et 4 avec un collègue qui n'est pas de la spécialité. Il faut y ajouter une HDR dirigée par O. Forcade. La diffusion et la valorisation de ces travaux de recherche s appuient sur des collections éditoriales des Presses de Paris-Sorbonne, notamment les collections du «Centre Roland Mousnier» et «Mondes contemporains» accueillant en 2013 la thèse de J.-B. Manchon sur «l aviation coloniale au XXe s», de L. Lopez sur «Gendarmes et policiers » Des revues, à l instar de la Revue d histoire maritime dirigée par O. Chaline offrent une diffusion des travaux les plus récents. En outre, des collections portées par des éditeurs privés, par exemple Nouveau monde édition pour la collection «Le Grand Jeu» d Olivier Forcade 6

7 sur le renseignement depuis 2008, parachèvent le dispositif. La consultation des thèses numérisées sur le portail de Paris-Sorbonne s étend désormais à tous les travaux soutenus depuis Enfin, l édition de revues et de livres numériques constitue le chantier prioritaire des PUPS en De nombreux chantiers organisés ou co-organisés par des historiens de Paris Sorbonne Les étudiants peuvent donc bénéficier des colloques et journées d études liés à des programmes de recherche lancés par leurs enseignants-chercheurs dans le cadre du PRES ou au-delà : par exemple - le colloque international (7-8 février 2013) sur les Marines de la guerre d Indépendance américaine, tactiques et opérations (Pr. O. Chaline), lié à la thématique sur l opérationnel maritime ; - le programme de recherche sur L armée des Habsbourg (Pr. O. Chaline) prévu dans le cadre de la future UMR Orbem (Europe centrale et orientale) ; - le programme Les armées outre-mer dans le monde (XIXe-XXe siècles) mené à l IUF et à Paris Sorbonne par le Pr. Jacques Frémeaux ; - le programme international Blocus et embargos dans les relations internationales XVIII e -XXI e siècle, entrepris par le Pr. O. Forcade et qui associe historiens, juristes et militaires et donnera lieu à un colloque international sur Les Blocus de la Première Guerre mondiale, 13 et 14 septembre 2012, co-organisé par Paris IV et l Institut historique allemand. - le programme ANR-DFG des Universités de la Sarre, de Bochum, de Tübingen et de Paris-Sorbonne pour sur les évacuations de population à la frontière franco-allemande en , dirigé par les Pr. Rainer Hudemann, O. Forcade et J. Lemmes. - Le programme mené par le Pr. Jean-Noël Luc sur L exportation du modèle gendarmique français, de la Révolution aux OPEX du début du XXIe siècle. Pour résumer, en quelques données chiffrées les études de défense et de sécurité nationale à Paris Sorbonne (Paris IV) : - en L 5 et 6 : 10 cours concernant directement cette thématique dans les quatre périodes de l histoire, avec environ 300 étudiants ; - en M 1 et 2, une spécialité «Armées, guerres, sécurité» avec 9 professeurs appartenant aux quatre périodes de l histoire et, au total 11 séminaires, 60 étudiants environ se répartissant pour moitié entre les deux années. - en doctorat, 36 doctorants dans ce champ thématique rien que pour l ED 2 (Histoire moderne et contemporaine), au total avec ceux de l ED 1 (Histoire ancienne et médiévale) au moins 40 doctorants. Il y a eu pour , dans la seule ED 2, 15 thèses et une HDR soutenues sur un sujet militaire. 7

Université Paris-Sorbonne Unité de formation et de recherche d'histoire. Emplois du temps de MASTER d'histoire

Université Paris-Sorbonne Unité de formation et de recherche d'histoire. Emplois du temps de MASTER d'histoire Université Paris-Sorbonne Unité de formation et de recherche d'histoire Emplois du temps de MASTER d'histoire En Sorbonne (sauf mention Serpente ou autre) Histoire Ancienne Master 1 Méthodologie générale

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*.

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*. MASTER HISTOIRE : DYNAMIQUE DES SYSTÈMES INTERNATIONAUX. NÉGOCIER, COMMUNIQUER, ENTREPRENDRE À L'ÉPOQUE MODERNE ET CONTEMPORAINE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Sciences humaines

Plus en détail

Master 2. Sécurité internationale et défense. Finalité GRENOBLE. aculté de Droit

Master 2. Sécurité internationale et défense. Finalité GRENOBLE. aculté de Droit aculté de Droit GRENOBLE Master 2 Sécurité internationale et défense Finalité Former des spécialistes de haut niveau capables de développer une vision globale des problèmes de sécurité internationale et

Plus en détail

2011 2012 MASTER - Mention HISTOIRE

2011 2012 MASTER - Mention HISTOIRE 2011 2012 MASTER - Mention HISTOIRE Année universitaire dispositions générales : I Modalités de contrôle des connaissances : V Calendrier universitaire : X Faire de l histoire à Paris-Sorbonne : 2 Présentation

Plus en détail

Université Paris-Sorbonne Unité de formation et de recherche d'histoire EMPLOIS DU TEMPS DE MASTER 1 ET 2 2015-2016

Université Paris-Sorbonne Unité de formation et de recherche d'histoire EMPLOIS DU TEMPS DE MASTER 1 ET 2 2015-2016 Université Paris-Sorbonne Unité de formation et de recherche d'histoire EMPLOIS DU TEMPS DE MASTER 1 ET 2 2015-2016 Sous réserve de modifications (Les modifications et compléments par rapport à la première

Plus en détail

MASTER HISTOIRE : DROIT - HISTOIRE

MASTER HISTOIRE : DROIT - HISTOIRE MASTER HISTOIRE : DROIT - HISTOIRE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : HISTOIRE Spécialité : Mondes antiques ou Mondes médiévaux ou Civilisations

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

MASTER HISTOIRE : MONDES MÉDIÉVAUX

MASTER HISTOIRE : MONDES MÉDIÉVAUX MASTER HISTOIRE : MONDES MÉDIÉVAUX RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : HISTOIRE Spécialité : MONDES MEDIEVAUX Finalité : Recherche PLUS D'INFOS

Plus en détail

Master Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention Histoire et territoires Le phénomène guerrier

Master Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention Histoire et territoires Le phénomène guerrier UFR d'histoire et de Géographie Chemin du Thil 80025 Amiens Cedex 1 03 22 82 73 25 www.u-picardie.fr Objectifs Publics Débouchés Modalités d'accès Organisation Contrôle des connaissances Formation continue

Plus en détail

Mention : Géopolitique

Mention : Géopolitique UNIVERSITE PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS 2 rue de la Liberté - 93526 - SAINT-DENIS cedex Année 2015-2016 Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Géopolitique Parcours en M2 : - Géopolitique locale

Plus en détail

Université Diderot - Paris 7

Université Diderot - Paris 7 Cursus intégré franco-italien d histoire européenne comparée Année universitaire 2007/2008 Cursus intégré franco-italien d histoire européenne comparée Master Recherche Mention «Histoire et Civilisations

Plus en détail

«ENGAGEMENT ET CITOYENNETE»

«ENGAGEMENT ET CITOYENNETE» «ENGAGEMENT ET CITOYENNETE» Journée Nationale du Réserviste 2014 CSRM et Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne Amphithéâtre Descartes, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Le thème choisi pour ce colloque,

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Institut des sciences sociales du politique (ISP), UMR 8166 de l'université Paris 10 mars 2008 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

SUEZ PATRIMOINE ... ////////////////////////////////////////////////////////////

SUEZ PATRIMOINE ... //////////////////////////////////////////////////////////// PATRIMOINE SUEZ Colloque en Sciences Humaines et Sociales Lundi 14 Janvier 2008, Auditorium de Suez Association du Souvenir de Ferdinand de Lesseps et du Canal de Suez ARCHITECTURE Céline Frémaux est historienne

Plus en détail

MASTER HISTOIRE HISTOIRE MARITIME ET LITTORALE. www.univ-littoral.fr SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

MASTER HISTOIRE HISTOIRE MARITIME ET LITTORALE. www.univ-littoral.fr SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE HISTOIRE MARITIME ET LITTORALE www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Le master vise à donner aux étudiants la culture et les outils méthodologiques

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche Acquérir des compétences scientifiques en histoire de l art et apprendre à les valoriser Le master recherche,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international des affaires de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Domaine : Sciences humaines et sociales. Mention : Histoire

Domaine : Sciences humaines et sociales. Mention : Histoire 2013 2014 Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Histoire 2013-2014 MASTER Mention HISTOIRE Faire de l histoire à Paris-Sorbonne 2 Présentation de l UFR d histoire 3 Architecture de l offre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Validation par l Ecole doctorale de 30 crédits. Validation par le laboratoire de 30 crédits

Validation par l Ecole doctorale de 30 crédits. Validation par le laboratoire de 30 crédits MAQUETTE DE LA FORMATION DOCTORALE DE L ED SHS N 473 (Offre pour 2014-2015) Le doctorat équivaut à 180 crédits dont 60 crédits pour la formation doctorale et 120 crédits pour la thèse La maquette ci-dessous

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale POURQUOI ÊTRE CANDIDAT? Pour acquérir une solide formation durant la licence et mettre toutes les chances de son côté pour passer dans les meilleures conditions les épreuves d admissibilité

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma Présentation de la formation Le master recherche en cinéma a été créé en 2005 lors du passage au LMD comme

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 222 Sciences chimiques de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

2010 2011 MASTER - Mention HISTOIRE

2010 2011 MASTER - Mention HISTOIRE 2010 2011 MASTER - Mention HISTOIRE Année universitaire dispositions générales : I Modalités de contrôle des connaissances : V Calendrier universitaire : X Faire de l histoire à Paris-Sorbonne : 2 Présentation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Géné@2012 Sandrine HEISER, lieutenant B. LAGARDE Service historique

Plus en détail

I N S T I T U T DIPLOME UNIVERSITAIRE DE SCIENCES CRIMINELLES. Année universitaire 2013/2014

I N S T I T U T DIPLOME UNIVERSITAIRE DE SCIENCES CRIMINELLES. Année universitaire 2013/2014 Année universitaire 2013/2014 I N S T I T U T D E SCIENCES CRIMINELLES DIPLOME UNIVERSITAIRE DE SCIENCES CRIMINELLES Institut de sciences criminelles 43, place Charles de Gaulle 86022 Poitiers cedex P

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 31

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 31 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 31 "Pratiques et théories du sens" de l'université de Paris 8 juillet 2008 Contexte général Issue de l ED «Disciplines

Plus en détail

Evaluation de l AERES sur l unité :

Evaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Evaluation de l AERES sur l unité : Centre Roland Mousnier CRM sous tutelle des établissements et organismes : Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Ecole Pratique des Hautes

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 de l'université Paris 1 Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Janvier - Février 2009 Par Anne-Laure ALLAIN Rita Soussignan est directeur-adjoint du CESAM,

Plus en détail

DE PART ET D AUTRE DU DANUBE : L ALLEMAGNE, L AUTRICHE ET LES BALKANS DE 1815 À NOS JOURS COLLOQUE INTERNATIONAL EN HOMMAGE À JEAN-PAUL BLED

DE PART ET D AUTRE DU DANUBE : L ALLEMAGNE, L AUTRICHE ET LES BALKANS DE 1815 À NOS JOURS COLLOQUE INTERNATIONAL EN HOMMAGE À JEAN-PAUL BLED DE PART ET D AUTRE DU DANUBE : L ALLEMAGNE, L AUTRICHE ET LES BALKANS DE 1815 À NOS JOURS COLLOQUE INTERNATIONAL EN HOMMAGE À JEAN-PAUL BLED 21 & 22 Septembre 2012 VENDREDI 21 SEPTEMBRE MATIN Maison de

Plus en détail

Conception : École de Saint-Cyr Coëtquidan / DIRCOM / Cellule Infographie / Pierre-Yves GUILLOU

Conception : École de Saint-Cyr Coëtquidan / DIRCOM / Cellule Infographie / Pierre-Yves GUILLOU Conception : École de Saint-Cyr Coëtquidan / DIRCOM / Cellule Infographie / Pierre-Yves GUILLOU Les militaires français et l Europe médiane (XIX e -XX e siècles) : transmission des connaissances, Colloque

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et bioingénierie crâniennes, faciales, et dentaires de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Histoire de l Art Centre François-Georges Pariset EA 538 sous tutelle des établissements et organismes : Université Michel de Montaigne

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 de l'université Paris 4 Mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

MASTER DIAGNOSTIC RÉHABILITATION. Architectures. Quotidien DRAQ. Spécialité Bâtiment et Travaux Publics. Patrimoine industriel & habitat

MASTER DIAGNOSTIC RÉHABILITATION. Architectures. Quotidien DRAQ. Spécialité Bâtiment et Travaux Publics. Patrimoine industriel & habitat MASTER DRAQ Spécialité Bâtiment et Travaux Publics Patrimoine industriel & habitat DIAGNOSTIC ET RÉHABILITATION DES Architectures DU Quotidien 2011-2012 Technique du relevé Diagnostic Pathologie des constructions

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire Monde Contemporain Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés du master «Histoire

Plus en détail

Procédure VAE pour le doctorat de recherche

Procédure VAE pour le doctorat de recherche Procédure VAE pour le doctorat de recherche Vu les articles L 613-3 et L 613-4 du code de l éducation, Vu le décret n 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour l application du premier alinéa de l article L

Plus en détail

guide du doctorat discipline architecture

guide du doctorat discipline architecture 2012 2013 guide du doctorat discipline architecture Sommaire Présentation de l école doctorale "Ville, Transports et Territoires" du PRES Université de Paris-Est...1 Parcours doctoral...3 La procédure

Plus en détail

MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. www.univ-littoral.fr

MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. www.univ-littoral.fr MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Territoires, Culture,Tourisme et Dynamiques Transfrontalières LANGUES APPLIQUÉES ET TERRITOIRES TRANSFRONTALIERS www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Le Master

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

MASTER 2 Espaces publics: design, architecture, pratiques (MEP) Année universitaire 2011-2012

MASTER 2 Espaces publics: design, architecture, pratiques (MEP) Année universitaire 2011-2012 MASTER Espaces publics: design, architecture, pratiques (MEP) Année universitaire 011-01 «L espace public doit demeurer l espace de l hospitalité, de la pluralité des usages et des perspectives» La formation

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION

ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION ESPÉ de l Université de Lorraine Service Communication&Culture Dossier de presse sommaire L ESPÉ DE LORRAINE

Plus en détail

Campus Université CAMPUS UNIVERSITÉ

Campus Université CAMPUS UNIVERSITÉ Campus Université CAMPUS UNIVERSITÉ Campus Université Université Stendhal-Grenoble 3 UFR des Sciences de la Communication Le premier cycle Établie depuis octobre 1996 dans les nouveaux locaux de l Institut

Plus en détail

MASTER HMMC DEVELOPPEMENT ET ENVIRONNEMENT RECH

MASTER HMMC DEVELOPPEMENT ET ENVIRONNEMENT RECH MASTER HMMC DEVELOPPEMENT ET ENVIRONNEMENT RECH Mention : Histoire des mondes modernes et contemporains Spécialité : Développement et du XVIème siècle à nos jours Présentation Créé à la rentrée 2010, le

Plus en détail

Licence Arts plastiques - arts appliqués

Licence Arts plastiques - arts appliqués Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts plastiques - arts appliqués Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Expertise internationale de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION. Sciences économiques. Territoires Environnement Energie. 286 h 119 h h h 300 h 705 h

DROIT ECONOMIE GESTION. Sciences économiques. Territoires Environnement Energie. 286 h 119 h h h 300 h 705 h Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION Sciences économiques M1 Parcours : Volume horaire étudiant : Territoires Environnement Energie 60 ES 286 h 119 h h h 300 h 705 h cours magistraux

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

En 1959, au terme de quatre années de reconstruction, l institution réintégra son site d origine. En 1961, elle passa sous la tutelle du ministère de

En 1959, au terme de quatre années de reconstruction, l institution réintégra son site d origine. En 1961, elle passa sous la tutelle du ministère de L institution Inaugurée en 1928 sur un terrain cédé par l Etat espagnol à la France, sur le futur campus de l Université Complutense, la Casa de Velázquez est une institution publique qui a accueilli depuis

Plus en détail

FICHES UE 2013-2014 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE - L1

FICHES UE 2013-2014 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE - L1 Contact Accueil Scolarité : Valérie SERIS Responsables pédagogiques : Juliette SIBON et Sandrine VICTOR Coordonnées CUFR Jean-François Champollion, Campus d'albi Place Verdun F 81012 Albi Cedex 9 Téléphone

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 401

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 401 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 401 Sciences sociales de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D - 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE)

de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE) Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE) Avril 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Consolidation et amélioration du dispositif doctoral

Consolidation et amélioration du dispositif doctoral Consolidation et amélioration du dispositif doctoral Synthèse des recommandations de la CJC À l occasion de la prochaine révision du texte réglementaire 1 définissant la structure et les missions des écoles

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Lettres de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

guide du doctorat discipline architecture

guide du doctorat discipline architecture 2015 2016 guide du doctorat discipline architecture Sommaire Présentation de l école doctorale "Ville, Transports et Territoires" de la COMUE Université de Paris-Est... 1 Parcours doctoral...2 La procédure

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

École doctorale n 478 Sciences de Gestion

École doctorale n 478 Sciences de Gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 478 Sciences de Gestion Université Toulouse 1 Capitole Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

L histoire économique, sociale et des techniques

L histoire économique, sociale et des techniques Département d histoire 2, rue du facteur Cheval 91000 Evry, France L histoire économique, sociale et des techniques pour les entreprises Octobre 2007 Votre contact : Alain Pichon alain.pichon@univ-evry.fr

Plus en détail

L Europe en dialogue avec le monde au XXI e siècle Conférences illustrées Débats Visites guidées

L Europe en dialogue avec le monde au XXI e siècle Conférences illustrées Débats Visites guidées L Europe en dialogue avec le monde au XXI e siècle Conférences illustrées Débats Visites guidées 5 e cycle Les migrations et les grands bouleversements de l Europe et du monde ***** PROGRAMME ***** PARLEMENT

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention :

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : L3 LANGUES, LITTERATURES ET CIVILISATIONS ETRANGERES 180 ES Spécialité : Allemand Volume horaire étudiant : cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

Master Micro et nanotechnologies

Master Micro et nanotechnologies Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Micro et nanotechnologies Ecole centrale de Lyon ECL (déposant) Université Claude Bernard Lyon 1 UCBL Institut national des sciences appliquées de Lyon

Plus en détail

École doctorale 124. «Histoire de l art et Archéologie» (ED VI) Formation doctorale obligatoire

École doctorale 124. «Histoire de l art et Archéologie» (ED VI) Formation doctorale obligatoire École doctorale 124 «Histoire de l art et Archéologie» (ED VI) Formation doctorale obligatoire 2014/2015 Présentation de la formation doctorale obligatoire L originalité de l École doctorale réside dans

Plus en détail

Assemblée générale Saint-Cyrienne

Assemblée générale Saint-Cyrienne Assemblée générale Saint-Cyrienne La grande école du commandement forme des chefs capables de décider en situation difficile, des chefs en vue du combat, quelle que soit sa nature Projet éducatif ciblé

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 182

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 182 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 182 "Physique et physique-chimie" de l'université de Strasbourg Vague C - 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Membres

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015 UNIVERSITE DE MONTPELLIER Référence GALAXIE : 31 Numéro dans le SI local : 0013 Référence GESUP : Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 70-Sciences de l'éducation Section

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences physiques pour l'environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

SEMESTRE 2 = 30 crédits ECTS Crédits Coefficients 1 ère session : nature et poids des épreuves (E, O ; CC, CT)

SEMESTRE 2 = 30 crédits ECTS Crédits Coefficients 1 ère session : nature et poids des épreuves (E, O ; CC, CT) Année universitaire 2015-2016 * MASTER Domaines : «Sciences humaines et sociales» Mention : «Histoire, civilisations, patrimoine» Finalité : RP (Recherche & Professionnelle) avec mutualisation de modules

Plus en détail

MASTER d Histoire. Spécialité : Histoire et anthropologie des sociétés médiévales et modernes. Responsable de la formation : Régine Le Jan

MASTER d Histoire. Spécialité : Histoire et anthropologie des sociétés médiévales et modernes. Responsable de la formation : Régine Le Jan MASTER d Histoire Spécialité : Histoire et anthropologie des sociétés médiévales et modernes Responsable de la formation : Régine Le Jan Contact : M1 Secrétariat d histoire L3-M1 M2 Claudine Gomez 17 rue

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilite - Contrôle - Audit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Université Bordeaux Montaigne (déposant) Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Table des matières. L émergence de l entreprise dans le droit belge des sociétés anonymes... 15

Table des matières. L émergence de l entreprise dans le droit belge des sociétés anonymes... 15 Sommaire... 5 L entreprise dans la Société du XXI e siècle... 7 Introduction aux travaux du Colloque de Rennes du 27 mai 2011 organisé par FORDE Claude CHAMPAUD Président du Conseil scientifique du Fonds

Plus en détail

Curriculum vitae - Clémence Andréys ETUDES ET DIPLOMES

Curriculum vitae - Clémence Andréys ETUDES ET DIPLOMES Curriculum vitae - Clémence Andréys ETUDES ET DIPLOMES 2005-2011 : doctorat d études germaniques Intitulé de la thèse : «Qingdao dans l imaginaire colonial allemand du premier vingtième siècle» Mention

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail