LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE, 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE, 2007"

Transcription

1 LA SITUATION DE LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE ET EN AFRIQUE Par le Professeur Pierre Chaulet Alger 29 Novembre 2009

2 LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE, 2007 En millions Taux Population mondiale % Personnes infectées par le BK % Morbidité estimée Prévalence TB 13,7 206 / Incidence TB 9, / Incidence TP M+ 4,1 61 / Mortalité estimée 1, 3 20 / (WHO report 2009)

3 CLASSIFICATION DES PAYS SELON LA CHARGE DE MORBIDITE ESTIMEE Pays à prévalence Taux annuel de nouveaux cas de tuberculose de TP M+ pour Elevée Intermédiaire Faible 5 20

4 LE GROUPE DES pays (sur 212), représentant 63% de la population mondiale, hébergent 80% des nouveaux cas de tuberculose toutes formes Parmi eux: - 11 pays d Asie dont l Inde et la Chine - 9 pays d Afrique dont l Afrique du Sud, le Nigeria, l Ethiopie et la RD du Congo - 1 pays d Europe: la Russie - 1 pays d Amérique latine: le Brésil Ils comptent plus de nouveaux cas de tuberculose par an (estimations OMS)

5

6 LA TUBERCULOSE DANS LA REGION AFRIQUE en millions Taux Population de la Région OMS 792 Morbidité estimée Prévalence TB 3,7 475/ Incidence TB 2,8 363/ Dont co infectés VIH..38% Incidence TP M+ 1,1 150/ Mortalité estimée TB seule 0,35 45/ TB+VIH 0,37 48/

7 LES CAUSES DE LA PERSISTANCE DE LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE Pauvreté et inégalités croissantes entre riches et pauvres (entre les pays et au sein de chaque pays) Accroissement démographique et urbanisation sauvage Migrations humaines : réfugiés, personnes déplacées, travailleurs migrants Couverture sanitaire insuffisante de la population (insuffisance des services de santé de proximité et des laboratoires accessibles et contrôlés), ce qui entraîne une sous détection de la tuberculose Lutte contre la tuberculose souvent négligée par les autorités sanitaires nationales: absence de planification sanitaire selon les priorités de santé Epidémie de VIH SIDA en Afrique subsaharienne et en Europe de l Est

8 La stratégie DOTS (1993) Engagement politique et financier du gouvernement Détection prioritaire des sources d infection par l examen de l expectoration en microscopie Chimiothérapie de courte durée, directement observée, de tous les cas de tuberculose, et mesures d accompagnement Approvisionnement régulier en médicaments antituberculeux gratuits pour les malades, et en consommables de laboratoire Système d information spécifique permettant la supervision des activités, l évaluation des résultats et la surveillance du programme

9 2006:La nouvelle stratégie «Halte à la tuberculose» (1) Poursuivre l extension et le renforcement d une stratégie DOTS de haute qualité Répondre aux nouveaux défis: TB/VIH, TB MDR, TB dans les groupes à risque Contribuer à renforcer le système de santé fondé sur les soins de santé primaires (notamment en appliquant l approche pratique de la santé respiratoire)

10 La nouvelle stratégie «Halte à la tuberculose» (2) Impliquer tous les fournisseurs de soins ( partenariat public - privé; sociétés scientifiques; personnels infirmiers) en diffusant les standards internationaux Associer la population et les collectivités locales à la lutte contre la tuberculose (mobilisation sociale) Faciliter et promouvoir la recherche centrée sur le programme antituberculeux (innovations organisationnelles, nouveaux médicaments et vaccins,nouvelles méthodes de diagnostic)

11 LES OBJECTIFS MONDIAUX DE LA LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE 2005 Détecter 70% des nouveaux cas de TP M+ Traiter avec succès 85% de ces cas Réduire de moitié la mortalité et la prévalence de la tuberculose par rapport aux taux estimés en 1990 et commencer à infléchir la courbe d incidence de la tuberculose Eliminer la tuberculose comme problème de santé publique (moins d un cas pour 1 million)

12

13

14 LA DETECTION DE LA TUBERCULOSE DANS LE MONDE EN 2007 (en millions de cas) Cas déclarés Cas estimés Taux de détection (A) (B) (A/B) TB 5,6 9,2 61 % TP M+ 2,6 4,1 63 % (WHO report 2009)

15

16 LA DETECTION DE LA TUBERCULOSE EN AFRIQUE 2007 (en millions de cas) Cas déclarés Cas estimés Taux de détection (A) (B) (A/B) TB 1,25 2,87 43% TP M+ 0, 56 1,18 47%

17

18 Proportion des tuberculeux co-infectés par le VIH selon les Régions OMS Afrique 38% Amériques 11 % Europe 9,8 % Sud Est asiatique 4,6 % Méditerranée or. 3,5 % Asie pacifique 2,7 % Total mondial 15 %

19 Résultats du traitement des nouveaux cas TP M+ (cohorte 2006) Régions OMS Taux de succès (%) Asie Pacifique 92 Sud Est asiatique 87 Méditerranée orientale 86 Afrique 75 Amériques 75 Europe 70 Total mondial 85

20

21

22

23 Laboratoires pour la tuberculose dans le monde et en Afrique LNR M C TS Population par M Monde (212 pays) Afrique (47 pays)

24

25 Aller vers les ODM 2015? Cinq mesures prioritaires : Améliorer la sélection des malades suspects de TP: couverture sanitaire et stratégie d approche pratique de la santé respiratoire Développer un réseau complet de laboratoires pour la tuberculose Superviser l exécuton des activités de dépistage et de traitement sur le terrain Informatiser l enregistrement des données Former les personnels de santé: infirmiers, laborantins, médecins

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Résumé d orientation La tuberculose reste l une des maladies transmissibles causant le plus de décès dans le monde. En 2013, selon les estimations,

Plus en détail

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte prévalence : expérience du service des Maladies Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Diop NA, Ndoye D, Niang

Plus en détail

Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE

Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE Contexte Créé par Arrêté N 279 du 08 Août 2001 MSHP modifié par l arrêté N 118 du 06 mai 2009 Siège: situé dans

Plus en détail

Les répercussions de la migration sur l infection à VIH et sur la tuberculose en France. Delphine Antoine, Florence Lot InVS, France

Les répercussions de la migration sur l infection à VIH et sur la tuberculose en France. Delphine Antoine, Florence Lot InVS, France Les répercussions de la migration sur l infection à VIH et sur la tuberculose en France Delphine Antoine, Florence Lot InVS, France JASP - Octobre 26 Méthodes Analyse descriptive des données de la déclaration

Plus en détail

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres 33 % de nouvelles infections à VIH en moins depuis 2001 29 % de décès liés au sida en moins (adultes et enfants) depuis 2005 52 % de nouvelles infections à VIH en moins

Plus en détail

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades Définitions : 1. OMS en 1988 définit la Santé Publique : Un concept social et politique qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévité et un accroissement de la qualité de la vie de toutes

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Nathalie Cartier, Program manager 27/10/2015 1 Présentation d Expertise France Opérateur publiquede référence

Plus en détail

Consensus Scientifique sur le. Paludisme. Etat de la maladie

Consensus Scientifique sur le. Paludisme. Etat de la maladie page 1/7 Consensus Scientifique sur le Paludisme Etat de la maladie Source : OMS (2008) Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Le paludisme est l une des maladies infectieuses les plus fréquentes. Il

Plus en détail

Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada

Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada Coopération intersectorielle sur les inégalités en matière de santé Dr. David Butler-Jones, MD MHSc, LLD (hon), FRCPC, FACPM, CCFP Chief

Plus en détail

Focus sur la Tuberculose

Focus sur la Tuberculose Focus sur la Tuberculose 1. Définition C est une maladie infectieuse causée par des bacilles acido-alcoolo résistants (BAAR) appelés M. tuberculosis ou bacille de koch. Ces microorganismes sont également

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

Données épidémiologiques sur l infection à VIH/sida 1 er décembre 2009 Institut de Veille Sanitaire

Données épidémiologiques sur l infection à VIH/sida 1 er décembre 2009 Institut de Veille Sanitaire Données épidémiologiques sur l infection à VIH/sida 1 er décembre 2009 Institut de Veille Sanitaire Dossier de presse du 27 novembre 2009 En plus des données concernant les découvertes de séropositivité

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

STATISTIQUES MONDIALES

STATISTIQUES MONDIALES F I C H E D I N F O R M A T I O N 2 014 STATISTIQUES MONDIALES Personnes vivant avec le VIH En 2013, 35 de personnes [33,2 37,2 ] vivaient avec le VIH. - Depuis le début de l épidémie environ 78 de personnes

Plus en détail

Marrakech (Hôtel des Idrisses), le 03 novembre 2014 à 09h00.

Marrakech (Hôtel des Idrisses), le 03 novembre 2014 à 09h00. Discours du Professeur EL Houssaine Louardi, Ministre de la Santé à l occasion de l'inauguration de la Conférence Internationale de l Association Internationale des Instituts Nationaux de Santé Publique

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION PRESENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION DES ACTEURS MEDICAUX HUMANITAIRES DE LA VIM S CHARGES DES INTERVENTIONS D ASSISTANCES HUMANITAIRE DANS LES SITUATIONS DES URGENCES EPIDEMIOLOGIQUES, DES CATASTROPHES

Plus en détail

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède Cette année, la Journée internationale de l alphabétisation mettra l accent sur les liens existant entre l alphabétisation

Plus en détail

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique 66 Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique US $ millions Afrique Amériques Asie du Sud-Est aux maladies transmissibles 624,9 37,2 212,4 2. Combattre le VIH/sida, la

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

Dr. Charlotte Dézé Capacity Building Manager

Dr. Charlotte Dézé Capacity Building Manager Démarche de la qualité (DAQ) appliquée à la prise en charge du VIH dans 9 structures sanitaires de Conakry et Boké Guinée Processus, Résultats et Challenges Dr. Charlotte Dézé Capacity Building Manager

Plus en détail

Matériel et fournitures destinés aux Etats Membres

Matériel et fournitures destinés aux Etats Membres Ж ш World Health Organization ^^^^ Organisation mondiale de la Santé CONSEIL EXECUTIF Point 10 EB95/INF.DOC./2 Quatre-vingt-quinzième session de l'ordre du jour provisoire 14 octobre 1994 Matériel et fournitures

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

Plan national d accélération de la réduction de l incidence de la tuberculose, 2013-2016 Ensemble, accélérons le pas pour éliminer la tuberculose

Plan national d accélération de la réduction de l incidence de la tuberculose, 2013-2016 Ensemble, accélérons le pas pour éliminer la tuberculose Préface La tuberculose est une cause majeure de morbidité et de mortalité et constitue, de ce fait, un problème de santé publique important au niveau mondial avec plus de neuf millions de cas par an, nombre

Plus en détail

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Docteur Sylvie Renard-Dubois Bureau des maladies infectieuses et de la politique vaccinale Direction générale de la santé 21 janvier 2005 Causes et mécanismes

Plus en détail

Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés

Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Ordre du jour de l atelier Jour 1 Introduction Démographique Mortalité Jour 2 Morbidité

Plus en détail

Migrations internationales du personnel de santé: Réflexions et positions de la Suisse

Migrations internationales du personnel de santé: Réflexions et positions de la Suisse Migrations internationales du personnel de santé: Réflexions et positions de la Suisse Gaudenz Silberschmidt, Vice-directeur, Office fédéral de la santé publique 12ème Journée de travail de la Politique

Plus en détail

Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA. Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005

Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA. Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005 Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005 Sélection et Évaluation Quantitative Références Sélection

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

Un nouveau cadre d investissement pour la riposte

Un nouveau cadre d investissement pour la riposte ONUSIDA Note d information 2011 Un nouveau cadre d investissement pour la riposte mondiale au VIH Version originale anglaise, UNAIDS / JC2244F, novembre 2011 : A new investment framework for the global

Plus en détail

* Cette note d information est une synthèse des conclusions du document intitulé «Les pays en développement sont

* Cette note d information est une synthèse des conclusions du document intitulé «Les pays en développement sont Note d information sur les principales conclusions du rapport intitulé «Les pays en développement sont plus pauvres qu on ne le croyait, mais le combat qu ils mènent contre la pauvreté n en porte pas moins

Plus en détail

Pourquoi la durabilité et l équité?

Pourquoi la durabilité et l équité? Comment peut-on : Pourquoi la durabilité et l équité? Poursuivre le progrès de manières équitables qui ne nuisent pas à l environnement? Répondre aux aspirations de développement des pauvres dans le monde

Plus en détail

Des systèmes de santé plus robustes. Un impact plus grand sur la santé.

Des systèmes de santé plus robustes. Un impact plus grand sur la santé. Tuberculose Renforcer les systèmes de santé pour éradiquer la TB : une approche axée sur les personnes Des systèmes de santé plus robustes. Un impact plus grand sur la santé. de solides compétences et

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

Stratégie pharmaceutique de l OMS. Les pays en première ligne 2004 2007. Organisation mondiale de la Santé

Stratégie pharmaceutique de l OMS. Les pays en première ligne 2004 2007. Organisation mondiale de la Santé Stratégie pharmaceutique de l OMS Les pays en première ligne 2004 2007 Organisation mondiale de la Santé Elargir l accès aux médicaments essentiels Il est indispensable de renforcer l accès aux médicaments

Plus en détail

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 Mettre fin à l épidémie de sida ces mots renferment de tels espoirs et de telles promesses. Grâce à des engagements mondiaux et à des objectifs précis,

Plus en détail

LE CHANGEMENT DE PARADIGME

LE CHANGEMENT DE PARADIGME Le Plan Mondial pour Éliminer la Tuberculose LE CHANGEMENT DE PARADIGME 2016-2020 RÉSUMÉ EXÉCUTIF un partenariat hébergé par l Organisation des Nations Unies à Les Objectifs de développement durable des

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Le PNUD en tant que Récipiendaire Principal (RP) du Fond

Plus en détail

Consensus Scientifique sur la. Tuberculose

Consensus Scientifique sur la. Tuberculose page 1/17 Consensus Scientifique sur la Tuberculose Source : OMS (2008) Résumé & Détails: GreenFacts Niveau 2 - Détails sur la Tuberculose 1. Qu est-ce que la tuberculose et en quoi constitue-t-elle une

Plus en détail

Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective

Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective Conférence sur le Financement de la Santé, Port-au-Prince 28-29 Avril, 2015 Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective Dr. Georges Dubuche, DG, MSPP MSPP Le problème Haïti a fortement

Plus en détail

Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008.

Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008. Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008. Les auteurs prennent le parti de considérer la santé comme un «observatoire du

Plus en détail

LE PREMIER VACCIN CANDIDAT CONTRE LA DENGUE POURRAIT CHANGER LA VIE DE MILLIONS D INDIVIDUS

LE PREMIER VACCIN CANDIDAT CONTRE LA DENGUE POURRAIT CHANGER LA VIE DE MILLIONS D INDIVIDUS FAITS ET CHIFFRES LE PREMIER VACCIN CANDIDAT CONTRE LA DENGUE POURRAIT CHANGER LA VIE DE MILLIONS D INDIVIDUS UN DEFI POUR LA SANTE PUBLIQUE MONDIALE La dengue, maladie transmise par les moustiques et

Plus en détail

LE TRAITEMENT DE LA TUBERCULOSE : PRINCIPES A L INTENTION DES PROGRAMMES NATIONAUX

LE TRAITEMENT DE LA TUBERCULOSE : PRINCIPES A L INTENTION DES PROGRAMMES NATIONAUX 2003/783 F WHO/CDS/TB 2003.313 LE TRAITEMENT DE LA TUBERCULOSE : PRINCIPES A L INTENTION DES PROGRAMMES NATIONAUX Organisation mondiale de la Santé WHO/CDS/TB/2003.313 LE TRAITEMENT DE LA TUBERCULOSE :

Plus en détail

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Bilan des activités Esther et perspectives dans le cadre APPS Partenariat ESTHER- CHU de BORDEAUX- OMS Colloque Geres/ESTHER/ISSA Lomé, Togo

Plus en détail

Unité 11: Développement des ressources. humaines pour la mise en œuvre des activités conjointes de lutte contre la

Unité 11: Développement des ressources. humaines pour la mise en œuvre des activités conjointes de lutte contre la Unité 11: Développement des ressources humaines pour la mise en œuvre des activités conjointes de lutte contre la tuberculose et le VIH Objectifs A la fin de cette unité, les participants seront capables

Plus en détail

Cadres conceptuels d analyse Et de mesure des performances. Dr Belgacem SABRI Alger 18-19 Janvier 2014

Cadres conceptuels d analyse Et de mesure des performances. Dr Belgacem SABRI Alger 18-19 Janvier 2014 Cadres conceptuels d analyse Et de mesure des performances Dr Belgacem SABRI Alger 18-19 Janvier 2014 Introduction Les systèmes de santé sont sous pression Hausse des attentes Crises de financement Transition

Plus en détail

DASES Réseau tuberculose 10 janvier 2006

DASES Réseau tuberculose 10 janvier 2006 DASES Réseau tuberculose 10 janvier 2006 Place des Nouveaux Tests de Dosage de L INTERFERON GAMMA dans le diagnostic de la Tuberculose Fadi ANTOUN, Cellule Tuberculose DASES Le Quotidien du Médecin 2005

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

STATISTIQUES MONDIALES

STATISTIQUES MONDIALES FICHE D INFORMATION 2015 STATISTIQUES MONDIALES 15,8 de personnes ont accès à la thérapie antirétrovirale (juin 2015) 36,9 de personnes [34,3 41,4 vivaient avec le VIH dans le monde (fin 2014) 2 de personnes

Plus en détail

STATISTIQUES MONDIALES

STATISTIQUES MONDIALES STATISTIQUES MONDIALES Page 1 sur 5 En 2013, 35 millions de personnes [33,2 millions 37,2 millions] vivaient avec le VIH. Depuis le début de l épidémie environ 78 millions de personnes [71 millions 87

Plus en détail

Termes de références Mission TCHAD Demandeur I. Contexte HCNC FOSAP UNAD AMASOT La composante VIH/Sida vise les objectifs suivants

Termes de références Mission TCHAD Demandeur I. Contexte HCNC FOSAP UNAD AMASOT La composante VIH/Sida vise les objectifs suivants Termes de références Mission n 12INI145 TCHAD / Mission d expertise technique auprès de l Unité de Gestion du FOSAP, en matière de gestion financière et d appui comptable. Demandeur : FOSAP-HCNC I. Contexte

Plus en détail

Prévention du VIH et des hépatites dans les programmes de Médecins du Monde en France Société Française de Lutte contre le Sida 25-26 octobre 2012-Marseille NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A

Plus en détail

Le soutien du programme SIAPS est regroupé dans quatre domaines techniques

Le soutien du programme SIAPS est regroupé dans quatre domaines techniques Nos stratégies spécifiques pour chacun des cinq résultats sont les suivants : Gouvernance Pour le programme SIAPS, notre approche pour l amélioration de la gouvernance et de la responsabilisation est focalisée

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

VERS UN ACCÈS UNIVERSEL

VERS UN ACCÈS UNIVERSEL EN BREF VERS UN ACCÈS UNIVERSEL Étendre les interventions prioritaires liées au VIH/SIDA dans le secteur de la santé juin 2008 Rapport de situation Ce document est constitué d extraits de la publication

Plus en détail

Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008

Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008 Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008 Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée en vertu

Plus en détail

LE PREMIER CANDIDAT VACCIN CONTRE LA DENGUE POURRAIT CHANGER LA VIE DE MILLIONS D INDIVIDUS

LE PREMIER CANDIDAT VACCIN CONTRE LA DENGUE POURRAIT CHANGER LA VIE DE MILLIONS D INDIVIDUS FAITS ET CHIFFRES LE PREMIER CANDIDAT VACCIN CONTRE LA DENGUE POURRAIT CHANGER LA VIE DE MILLIONS D INDIVIDUS UN DEFI POUR LA SANTE PUBLIQUE MONDIALE La dengue, maladie transmise par les moustiques et

Plus en détail

L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial. Quelques chiffres

L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial. Quelques chiffres L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial L aide au développement en matière de santé a subi un changement radical ces cinq dernières années. De nouvelles

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

Les Français et la politique d aide au développement de la France

Les Français et la politique d aide au développement de la France 21 octobre 2014 Étude réalisée auprès de l ensemble des Français âgés de 15 ans et plus Contacts : François Kraus Jean-Philippe Dubrulle 01 72 34 94 64 / 01 72 34 95 45 francois.kraus@ifop.com Les Français

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Volet thématique «Enfance, sécurité alimentaire et nutrition»

Volet thématique «Enfance, sécurité alimentaire et nutrition» Volet thématique «Enfance, sécurité alimentaire et nutrition» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Le défi de la sécurité alimentaire et de la malnutrition Ces deux dernières décennies,

Plus en détail

LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE

LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE INFORMATION aux PARTENAIRES SOCIAUX et MEDICO SOCIAUX CPMI PASS Miséricorde CAEN 12 Octobre 2011 ARS BN Dr Salaün Marie-Anne, médecin coordinateur Fanny Appia,interne en médecine

Plus en détail

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 DNSP(PNLS)-DSME Cotonou, 26 mars 2015 Plan Introduction Rappel du processus PTME Quelques indicateurs Grandes

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas de «Dar Al Oumouma»

Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas de «Dar Al Oumouma» Royaume du Maroc Ministère de la santé Direction de la Population المملكة المغربية وزارة الصحة مديرية السكان Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas

Plus en détail

FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE. Prof DIE-KAKOU

FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE. Prof DIE-KAKOU 1 FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE Prof DIE-KAKOU 2 PLAN INTRODUCTION I- SITUATION II- FINANCEMENT IV- COUVERTURE MALADIE V- DEFIS CMU CONCLUSION 3 INTRODUCTION Services de santé offerts avec

Plus en détail

La prise en charge du diabète au Mali. David Beran

La prise en charge du diabète au Mali. David Beran La prise en charge du diabète au Mali David Beran Le diabète dans les pays en voie de développement Le nombres de cas du diabète est estimé à 150 millions Pour 1 personne diagnostiquée il y a 8 non-diagnostiquées.

Plus en détail

Évaluation du Plan Cancer 2008-2010

Évaluation du Plan Cancer 2008-2010 Évaluation du Plan Cancer 2008-2010 Conclusions Prof. dr. Marc Peeters Aperçu 1. Évaluation du Plan Cancer par le Centre du Cancer 2. Discussion Générale 3. Conclusions 2 1. Évaluation du Plan Cancer Centre

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc. Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS)

Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc. Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) Au Maroc, avant 2011 Offre de prévention évolutive et intégrée de l ALCS : prévention

Plus en détail

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC I. Contexte Le Tchad a bénéficié de quatre subventions sous la Série 8 du Fonds

Plus en détail

Expérience du Lesotho

Expérience du Lesotho Nouvelles recommandations 2010 de la PTME et protocole thérapeutique effective en Afrique Subsaharienne Expérience du Lesotho Dr. Appolinaire TIAM, MBChB, DipHIVMan, M(fam)Med Directeur Technique: Elizabeth

Plus en détail

Contraintes de la pauvreté sur la santé dans les Pays En Développement (PED)

Contraintes de la pauvreté sur la santé dans les Pays En Développement (PED) Contraintes de la pauvreté sur la santé dans les Pays En Développement (PED) 2013 Pr. Eric Pichard Faculté de Médecine d Angers Contraintes exercées sur la santé dans les PED Géographiques (climat, terrain,

Plus en détail

Gabon. Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016

Gabon. Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016 Gabon Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016 Le projet de descriptif de programme de pays relatif au Gabon (E/ICEF/2011/P/L.23) a été présenté au Conseil d administration pour examen et commentaires

Plus en détail

Contrôle de qualité des médicaments : une procédure de sélection adaptée aux ressources disponibles le cas des anti-infectieux à Madagascar

Contrôle de qualité des médicaments : une procédure de sélection adaptée aux ressources disponibles le cas des anti-infectieux à Madagascar Contrôle de qualité des médicaments : une procédure de sélection adaptée aux ressources disponibles le cas des anti-infectieux à Madagascar K.Chevreul 1, F.Ballereau 2 1. Department of Social Policy, London

Plus en détail

Tests de détection de la production d Interferon gamma pour le diagnostic des infections tuberculeuses

Tests de détection de la production d Interferon gamma pour le diagnostic des infections tuberculeuses Tests de détection de la production d Interferon gamma pour le diagnostic des infections tuberculeuses Recommandations de l HAS Lille le 23 Octobre 2007 Tuberculose infection et tuberculose-maladie Contact

Plus en détail

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

EPREUVE ECRITE DE FRANÇAIS / CULTURE GENERALE. Durée de l épreuve : 01h30. Master 1 «Animateurs de Cluster et Réseaux Territoriaux»

EPREUVE ECRITE DE FRANÇAIS / CULTURE GENERALE. Durée de l épreuve : 01h30. Master 1 «Animateurs de Cluster et Réseaux Territoriaux» EXAMENS D'ADMISSION EN SECTION DE RELATIONS INTERNATIONALES SESSION Juin 2014 EPREUVE ECRITE DE FRANÇAIS / CULTURE GENERALE Durée de l épreuve : 01h30 SUJET DE : Master 1 «Relations Internationales» Master

Plus en détail

SESSION PARTAGE 1 Biologie Médicale - Laboratoire. SHARING SESSION 1 Medical Biology Laboratory testing. Modérateur / Moderator : Jean-Jacques ROUX

SESSION PARTAGE 1 Biologie Médicale - Laboratoire. SHARING SESSION 1 Medical Biology Laboratory testing. Modérateur / Moderator : Jean-Jacques ROUX 19 & 20 Nov 2013 SESSION PARTAGE 1 Biologie Médicale - Laboratoire SHARING SESSION 1 Medical Biology Laboratory testing Modérateur / Moderator : Jean-Jacques ROUX Intervenants / Speakers : Thinn Thinn

Plus en détail

En 2012, le Comité régional a adopté une

En 2012, le Comité régional a adopté une Renforcement des systèmes de santé en vue de la couverture sanitaire universelle En 2012, le Comité régional a adopté une résolution qui approuvait une proposition de feuille de route pour le renforcement

Plus en détail

«Evaluation de la gestion des produits pharmaceutiques dans la région du Moyen Chari au Tchad»

«Evaluation de la gestion des produits pharmaceutiques dans la région du Moyen Chari au Tchad» «Evaluation de la gestion des produits pharmaceutiques dans la région du Moyen Chari au Tchad» MBAIBAREM D, DOUMDE G., LAHAYE FM, RAPP C. Département santé, spécialité santé internationale Université Senghor,

Plus en détail

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

CONTEXTE ET JUSTIFICATION CONTEXTE ET JUSTIFICATION Le tabagisme est l une des plus grandes menaces actuelles pour la santé mondiale. Il crée une forte dépendance chez les consommateurs habituels qu il finit par tuer, et présente

Plus en détail

Les 3Is dans la Prise en charge de la co infection TB/VIH: Etat de la mise en œuvre, défis et perspectives

Les 3Is dans la Prise en charge de la co infection TB/VIH: Etat de la mise en œuvre, défis et perspectives Les 3Is dans la Prise en charge de la co infection TB/VIH: Etat de la mise en œuvre, défis et perspectives Dr Ndella DIAKHATE/ Dr Franck LULE OMS Dakar, 1 er au 03 juillet 2009 Politique de collaboration

Plus en détail

LA FORMATION DES PERSONNELS DE SANTE ET DES SPECIALISTES DU MEDICAMENT DANS LES PAYS LES MOINS AVANCES

LA FORMATION DES PERSONNELS DE SANTE ET DES SPECIALISTES DU MEDICAMENT DANS LES PAYS LES MOINS AVANCES FONDATION PIERRE FABRE LA FORMATION DES PERSONNELS DE SANTE ET DES SPECIALISTES DU MEDICAMENT DANS LES PAYS LES MOINS AVANCES Un défi à relever par le partenariat public-privé Jean CROS Pr. e. Université

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

Santé internationale. Avoir un impact durable sur la santé

Santé internationale. Avoir un impact durable sur la santé Santé internationale Avoir un impact durable sur la santé Un véritable partenaire Abt Associates est fermement résolue à améliorer la santé des habitants de la planète. Nous travaillons en étroite collaboration

Plus en détail

La Campagne e Mondiale»

La Campagne e Mondiale» La Campagne e Mondiale «Pour éliminer les fistules» Le Coût de l Enfantement Chaque minute, 1 femme meurt des complications de la grossesse ou de la naissance Pour chaque femme qui meurt, 20 à 30 autres

Plus en détail

RAPPORT MONDIAL Rapport ONUSIDA sur l épidémie mondiale de sida 2013

RAPPORT MONDIAL Rapport ONUSIDA sur l épidémie mondiale de sida 2013 RAPPORT MONDIAL Rapport ONUSIDA sur l épidémie mondiale de sida 2013 Copyright 2013 Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) Tous droits de reproduction réservés. Les appellations employées

Plus en détail

3 The Millennium Development Goals: Report 2010. Objectifs du Millénaire pour le développement Rapport 2014. asdf NATIONS UNIES

3 The Millennium Development Goals: Report 2010. Objectifs du Millénaire pour le développement Rapport 2014. asdf NATIONS UNIES 3 The Millennium Development Goals: Report 2010 Objectifs du Millénaire pour le développement Rapport 2014 asdf NATIONS UNIES Le présent rapport est fondé sur un ensemble de données compilées par le Groupe

Plus en détail

traitement et de prise en charge des toxicomanes

traitement et de prise en charge des toxicomanes UNODC-OMS: Programme commun de traitement et de prise en charge des toxicomanes Le projet Un traitement efficace et respectueux de la dignité humaine pour toutes les personnes souffrant de troubles liés

Plus en détail

Réunion du réseau des CLAT 10 décembre 2015

Réunion du réseau des CLAT 10 décembre 2015 Le bruit de fond Prévalence attendue de l infection tuberculeuse latente (ITL) dans une population [hors contact récent avec un cas infectieux] Réunion du réseau des CLAT 10 décembre 2015 Delphine Antoine

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE AVIS DU COMITE TECHNIQUE DES VACCINATIONS / DU CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE relatif à la vaccination par le vaccin

Plus en détail

L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES

L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES Améliorer la gestion des finances publiques locales Yaoundé AFD LES COLLECTIVITÉS LOCALES, ACTEURS MAJEURS DES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc

DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc Royaume du Maroc Ministère de la Santé Direction des Ressources Humaines ا ا وزارة ا اارد ا DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc Conférence santé en

Plus en détail

ACCÉLÉRER LA RIPOSTE METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030

ACCÉLÉRER LA RIPOSTE METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 ACCÉLÉRER LA RIPOSTE METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 23 NOUS AVONS DÉVIÉ LA TRAJECTOIRE DE L ÉPIDÉMIE DE SIDA MAINTENANT NOUS AVONS POUR METTRE FIN CINQ ANS À L ÉPIDÉMIE SANS QUOI ELLE RISQUE

Plus en détail

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays.

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays. x de x de x de x de x de 1 - Maladies transmissibles 1.1. VIH/SIDA Pacifique occidental Siège x de 1.1.1 Mise en œuvre et suivi de la Stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida 2011-2015

Plus en détail

L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie

L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie Hailu Zelelew 28 avril 2015 Port-au-Prince Abt Associates Inc. In collaboration with: Broad

Plus en détail