La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne"

Transcription

1 La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

2 Informatisation dans le domaine de la périnatalité Historique Réseaux Périnatal de Bourgogne -Réseau inter établissement (I II III) -Réseau de proximité (médecin de ville, PMI) -Réseau de suivi des enfants vulnérables. Missions -Organisation de la prise en charge des patients -Démarche qualité -Coopération interprofessionnelle -Observation et évaluation des pratiques professionnelles -Communication avec les usagers Contexte Médical -Evolution de l offre de soins -Démographie médicale -Prise en charge multidisciplinaire Législatif - Loi assurance maladie DMP ASIP santé -Plan de périnatalité Cahier des charges des réseaux de santé -Arrêté du 23 juin Loi HPST DEVELOPPEMENTS DES SYSTEMES INFORMATIONS

3 Informatisation dans le domaine de la périnatalité Site Internet: Extranat Bourgogne (Plateforme régionale de sante/ ENRS Bourgogne) Espace grand public Espace professionnel DPC Espace sécurisé

4 Dossier Patient Généralités Support indispensable à la pratique des professionnels Outils central (Boite Noire) Outil de communication, de coordination et d information entre les acteurs de soins et avec les patients.

5 Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Etapes de développement : -Rédaction du cahier des charges ( comité de pilotage/ RPP) -Création de la base de données spécifique du dossier -Intégration des bases de données complémentaires/ charte graphique -Création de l interface d administration -Développement informatique des modules (contenu, ergonomie, alerte) -Test et recettage -Interfaçage avec logiciel existant -Déploiement régional

6 Objectifs Améliorer la prise en charge des femmes/ des nouveau-nés -Faciliter la coordination des soins entre les professionnels. -Améliorer la qualité et la transmission des informations (ville /hôpital, obstétrico/ pédiatrique) -Outils d aide à la décision et à la prise en charge médicale Permettre l actualisation des recommandations professionnelles Répondre de façon la plus «personnalisée» possible aux besoins des professionnels. -Recueil Indicateurs

7 Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Utilisateurs TOUS LES acteurs de la périnatalité (médecin généraliste, gynécologue obstétricien, gynécologue médicaux, pédiatre, sage-femme, infirmière, psychologue, radiologue, puéricultrice, généticien )

8 Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Contenu/ Interopérabilité Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne DMP Identité. Antécédents. Examens. Synthèse. Alerte. Documents Logiciels professionnels de santé hospitalier libéraux, PMI Gynécologie consultation prescription hospitalisation orthogénie Obstétrique consultation prescription hospitalisation diagnostic anténatal Hébergement régional Pédiatrie Pedialog suivi des enfants vulnérables

9 Quels intérêts lors de première consultation de grossesse?

10 Concept Général 1/Création d un dossier UNIQUE (Base de données). Dossier «Gynécologique» +Dossiers Obstétricaux +Alimenter par TOUS les acteurs Accès rapide/ Synthèse (antécédents/ diagnostic/ Facteur de risque ) Création simple et rapide du contenu (calcul automatique, DDG, terme de la consultation ) GAIN de TEMPS

11 Informations 2/Lien avec EXTRANAT BOURGOGNE: Calendrier de grossesse Annuaire des professionnels de la région Echographie premier trimestre (lien vers échographiste ayant un agrément HAS) Informations diverses, site grand Public. Parcours de soins de la patiente

12 Système Alerte 3/ Défini le type de suivi de grossesse: (A A1 A2 B) A partir de tous les éléments du Dossier (antécédent, facteur de risque, pathologie ) Evaluation continue! Identification Précoce des femmes à risque Recommandation de la HAS 2007: orientation et suivi de la grossesse

13 Recommandations HAS Suivi A Sage-femme Gynécologue-obstétricien Médecin généraliste Suivi A1 Suivi A2 Avis d un spécialiste conseillé (Gynécologue-obstétricien, autres) Avis d un spécialiste nécessaire (Gynécologue-obstétricien, autres) Suivi B Gynécologue-obstétricien Niveau de risque Morbidité 13

14 Matériels et Méthodes Population étudiée Patientes accouchées centres de type I, II, III. Bourgogne Recueil de données Bases de données du Réseau Périnatal de Bourgogne. (Anonymisés, validées, chaînées). Critères de jugement Situations d urgences périnatales en salle de naissance. 14

15 Matériels et Méthodes Extraction des diagnostics et actes AVANT accouchement Type de suivi de grossesse (HAS) Suivi A Suivi A1 Suivi A2 Suivi B Grossesse à bas risque Grossesse à risque 15

16 Résultats - Discussion Environ accouchements Evolution de la morbidité maternelle Suivi A (%) 44,27 42,86 39,46 A1 (%) 11,92 11,25 11,36 A+A1(%) * 56,2 54,1 50,8 A2 (%) * 11,68 13,89 16,87 B (%) 32,13 32,00 32,31 A2+B(%) * 43,8 45,9 49,2 *p<0,001 16

17 Classification des urgences périnatales selon le type de suivi de grossesse Urgences périnatales Suivi A+A1 (%) Suivi A2+B (%) Césarienne en urgence 4,47 18,98* Odds Ratio 5,0 [4,8 ; 5,1] Hématome rétro placentaire 0,14 0,50* Hémorragie de la délivrance 2,16 3,33* Mort fœtale in utero 0,02 1,12* Décès périnatal 0,07 1,33* Apgar 3 à 1 min 0,36 0,87* Détresse respiratoire néonatale Hospitalisation en réanimation néonatale 0,49 2,78* 0,67 3,69* Prématurité <32 SA 0,09 1,26* Prématurité <37 SA 3,02 7,59* 3,7 [3,0 ; 4,5] 1,5 [1,4 ; 1,6] 75 [43 ; 129] 20 [15, 3 ; 26] 2,5 [2, 1 ; 2,8] 5,8 [5,3 ; 6,5] 5,7 [5,2 ; 6,3] 13 [11,6 ; 13,6] 3,2 [3,1 ; 3,4] *p<0,001 pour la comparaison suivi A+A1 et A2+B 17

18 Création d un Dossier Obstétrique Identifiant: prenom.nom Ex: thomas.desplanches Mot de passe: Première lettre du prénom suivi du nom: tdesplanches Carte CPS dans l avenir

19 Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

20 Système Alerte 4/ Lien vers des protocoles de prise en charge (recommandation professionnel) Aide à la décision à la prise en charge

21 Système Alerte Ex: Diabète non insulino dépendant préexistant 1/Sélection Pathologie «autocompleter» CIM10 2/Déclenchement Alerte 3/Téléchargement du Protocole de Prise en charge

22 Système Alerte

23 Système Alerte

24 Système Alerte

25 Prescriptions 5/ «Semi Automatisé» des Examens paracliniques. o Basées sur les recommandations de bonnes pratiques o En fonction des Facteurs de Risque de la patiente Exemple dès la première consultation: -Dépistage diabète gestationnel dès la première consultation selon les facteurs de risque. -Dépistage de la trisomie 21.

26 Prescriptions

27 Prescriptions

28 Prescriptions

29 Médicamenteuse Prescriptions o Base Médicamenteuse agréé HAS o Lien Centre de Référence sur les Agents Tératogènes (CRAT). Traitement en cours. o Gestion de document: Ordonnance pré remplie.

30 Prescriptions

31 Conclusion 1. Identification des femmes à risques 2. Aide à la prise en charge en cas de PATHOLOGIE 3. Aide à la Prescription 4. GAIN TEMPS(Check list/ SYNTHESE/ Calcul ) 5. Transmissions d informations OUTIL EVOLUTIF

32 Conclusion Merci de votre attention

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les

Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les SÉMINAIRE AUDIPOG professionnels? pour optimiser la coordination Le dossier obstétrical

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé Des outils d échanges entre PS o Objectifs: o Permettre des échanges sécurisés entre les professionnels de santé

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

PRÉSENTATION TECHNIQUE DES LOGICIELS AGRÉÉS «AUDIPOG» - version 2014 -

PRÉSENTATION TECHNIQUE DES LOGICIELS AGRÉÉS «AUDIPOG» - version 2014 - Association des Utilisateurs de Dossiers Informatisés en Pédiatrie, Obstétrique et Gynécologie PRÉSENTATION TECHNIQUE DES LOGICIELS AGRÉÉS «AUDIPOG» - version 2014 - AUDIPOG Faculté de médecine Lyon Est

Plus en détail

Organisation du suivi dans le cadre d un réseau

Organisation du suivi dans le cadre d un réseau Organisation du suivi dans le cadre d un réseau Mandovi Rajguru Pédiatre Maternité Hôpital Bichat Claude Bernard Journée des pédiatres de maternité GENIF 04 Juin 2009 Introduction Constitution d un réseau

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Introduction (3) Il existe 2 label Audipog :

Introduction (3) Il existe 2 label Audipog : Présentation des spécifications Audipog à destination des éditeurs de logiciels métier ou des professionnels possédant un dossier informatisé en périnatalité Septembre 2013 Introduction (1) L élaboration

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) POLYCLINIQUE MAJORELLE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) POLYCLINIQUE MAJORELLE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE POLYCLINIQUE MAJORELLE 1240, AVENUE RAYMOND PINCHARD 54100 NANCY CEDEX AVRIL 2007 PARTIE 1 Nom de l établissement Situation géographique

Plus en détail

Alimentation du DMP Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge?

Alimentation du DMP Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge? Alimentation du DMP Ian Hooton/Science Photo Library/Photononstop Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge? Recommandations PS - Matrice d'alimentation DMP

Plus en détail

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur 43ÈMES JOURNÉES DE LA SFMP L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le point de vue de l assureur 15 novembre 2013, Monaco Marianne Henry-Blanc, Consultante Pôle services Présentation de notre société

Plus en détail

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau 25000 Besançon PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser

Plus en détail

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Gilles BAGOU anesthésiste réanimateur urgentiste SAMU-69, CHU-Lyon Gilles BAGOU - SAMU-69 - Lyon 1 déclaration de conflits d intérêt mon intervention

Plus en détail

Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile.

Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile. Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile Hélène Heckenroth l'auteur déclare n'avoir aucun conflit d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique

Plus en détail

Réflexions sur l organisation des soins

Réflexions sur l organisation des soins Réflexions sur l organisation des soins Rencontres inter-régionales de l ASIP lasip Dr Y Bourgueil Directeur de recherches h IRDES Responsable équipe PROSPERE Réflexions sur l organisation des soins L

Plus en détail

Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né

Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né RECOMMANDATIONS HAS MAI 2013 (EN COURS DE VALIDATION) C BOITHIAS RÉANIMATION PÉDIATRIQUE

Plus en détail

Gynécologie - Obstétrique. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 61

Gynécologie - Obstétrique. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 61 Gynécologie - Obstétrique 2012 61 Formation de réanimation en salle de naissance sur simulateur Référents Professeur Charlotte CASPER et Docteur Corinne ASSOULINE Acquérir et actualiser les connaissances

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Le développement de la e-santé : un cadre juridique et fonctionnel qui s adapte au partage Jeanne BOSSI Secrétaire

Plus en détail

SORTIE DE MATERNITE LE SUIVI PAR LA S AGE-FEMME LIBERALE

SORTIE DE MATERNITE LE SUIVI PAR LA S AGE-FEMME LIBERALE SORTIE DE MATERNITE LE SUIVI PAR LA S AGE-FEMME LIBERALE Point de vue de l Union Régionale des Professionnels de Santé Des Sages-Femmes en Ile de France (URPS SF IDF) Paris, le 17 octobre 2013 1 LE PLAN

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

Évaluation de la qualité des. compte rendus d échographie obstétricale en Auvergne RSPA

Évaluation de la qualité des. compte rendus d échographie obstétricale en Auvergne RSPA Évaluation de la qualité des RSPA compte rendus d échographie obstétricale en Auvergne Lémery D, Boda C, Houlle C, Lebreton MA, Samuel S, Lenglet Y, Vladimirov V, Vendittelli F et les professionnels ayant

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

Réseaux périnatals et optimisation du parcours santé en périnatalité en Ile de France

Réseaux périnatals et optimisation du parcours santé en périnatalité en Ile de France Réseaux périnatals et optimisation du parcours santé en périnatalité en Ile de France Dr C. Crenn Hebert CHU L. Mourier, Hauts de Seine, AP-HP et PERINAT-ARS-IDF P. Laforgue stagiaire ENSAE, PERINAT-ARS-IDF

Plus en détail

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT version 1 page 1/5 Référence : RSN/REF/REA.O/002/A Date de 1 ère mise en service : 10/06/2008 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : Rédaction Mise

Plus en détail

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Maud PERENNES interne en pharmacie Axel CARDE pharmacien chef de service Hôpital d Instruction d des Armées de Brest 17 novembre 2011 Centre Hospitalier

Plus en détail

Le dossier médical en santé au travail (DMST)

Le dossier médical en santé au travail (DMST) Recommandations de bonne pratique Le dossier médical en santé au travail (DMST) Consensus formalisé Présidente du groupe de pilotage : Dr Catherine Cothereau Chef de projet HAS : Dr Valérie Lindecker-Cournil

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

HAD POUR QUELLES PATIENTES?

HAD POUR QUELLES PATIENTES? HAD POUR QUELLES PATIENTES? HAD - APHP POLE MERE/ENFANT OBSTETRIQUE Nicole Berlo-Dupont Sage-femme cadre supérieur La prise en charge en HAD répond à une définition du code de Santé Publique : art R.712-1

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF ASSISES DU MEDICAMENT Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, syndicat majoritaire des pharmaciens titulaires d

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

= Meilleure coordination des soins

= Meilleure coordination des soins Intérêts pour l Assurance Maladie Rationalisation des soins Maitrise des dépenses de santé Intérêts pour le corps médical Meilleur suivi du patient Connaissance des antécédents du patient Connaissance

Plus en détail

Gynécologie Obstétrique

Gynécologie Obstétrique Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Gynécologie Obstétrique Spécialiste en Gynécologie Obstétrique Clinique Salaire : Clinique Praticien

Plus en détail

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR 2 Les principales fonctionnalités

Plus en détail

Longtemps, simple matérialisation d un besoin du médecin, dès le 9 ème siècle par les médecins arabes, qui créent la médecine

Longtemps, simple matérialisation d un besoin du médecin, dès le 9 ème siècle par les médecins arabes, qui créent la médecine Le Dossier Médical Département de Médecine Générale Historique Longtemps, simple matérialisation d un besoin du médecin, dès le 9 ème siècle par les médecins arabes, qui créent la médecine clinique Notes

Plus en détail

PériNatalité et petite enfance

PériNatalité et petite enfance Périnatalité et petite enfance Comment naître dans le 19 e arrondissement? L inscription à la maternité Il est important de s inscrire à la maternité le plus tôt possible pour assurer un suivi de grossesse

Plus en détail

Evènements indésirables graves en maternité.

Evènements indésirables graves en maternité. Evènements indésirables graves en maternité. Bilan de 4 années de recueil prospectif au CHU de Toulouse. Pr. O. Parant, M.Herman, E.Delon, C fleury CHU Toulouse Introduction (1) Améliorer la qualité en

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêts

Déclaration de conflits d intérêts Déclaration de conflits d intérêts Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt pour la préparation de cette présentation Je déclare avoir bénéficié en 2009 de l aide de : BMS, GSK, Boehringer, Merck, Abbott

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr

DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr alité? CHU REIMS C Marcus, H Gomes, P Hornoy, S Roesch, R Husson, B Menanteau Reims - France Dossier Patient Informatisé Objectifs : Rappeler la structure du

Plus en détail

Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR. Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014

Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR. Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014 Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014 Web DCR DPUR: Historique Projet muri et initié par le Financé par l ARS via la fédération des réseaux

Plus en détail

Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine

Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine Dr Hélène Thibault, pédiatre coordinatrice du RéPOP Caroline Resplandy, coordinatrice administrative Réseau de Prévention et de Prise en charge de l obésité

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

Présentation de l AUDIPOG* *Association des Utilisateurs de Dossiers Informatisés en Pédiatrie, Obstétrique et Gynécologie

Présentation de l AUDIPOG* *Association des Utilisateurs de Dossiers Informatisés en Pédiatrie, Obstétrique et Gynécologie Présentation de l AUDIPOG* *Association des Utilisateurs de Dossiers Informatisés en Pédiatrie, Obstétrique et Gynécologie AUDIPOG, c est c : Une Association loi 1901 (5 salariés s et de nombreux médecinsm

Plus en détail

Quitter ou ne pas quitter son dossier papier? Pour une informatisation du dossier médical

Quitter ou ne pas quitter son dossier papier? Pour une informatisation du dossier médical Quitter ou ne pas quitter son dossier papier? Pour une informatisation du dossier médical Françoise Vendittelli,, Bernard Hémery, Didier LémeryL Réseau de Santé Périnatal d auvergned CHU de Clermont-Ferrand

Plus en détail

LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS

LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS Excellence médicale Confort Humanité DOSSIER DE PRESSE 2014 www.ndbs.fr Contacts presse : Nadia Nouvion Direction de la communication GHPSJ 01 44 12 33 10 nnouvion@hpsj.fr

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

La surveillance d une grossesse normale

La surveillance d une grossesse normale La surveillance d une grossesse normale Présentation du 17 janvier 2013 Christophe Moinard Introduction 950 000 grossesses/an dont 800 000 à terme Surveillance=démarche continue et évolutive jusqu au terme

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE GROUPE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE CAREMEAU Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES cedex 9 CENTRE MULTIDISCIPLINAIRE DE DIAGNOSTIC PRENATAL Tél. secrétariat : 04.66.68.43.67

Plus en détail

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Anne-Lise BOLOT Dr Frédéric MAUNY UMR CNRS Chrono-environnement - n 6249 Université de Franche-Comté

Plus en détail

«Espace physiologique»

«Espace physiologique» Projet de service «Espace physiologique» Maternité Edouard Herriot LYON 2006 1 Définition et origine du projet Souhait d humaniser la prise en charge des patientes dans une maternité à haut risque médical

Plus en détail

La santé de la mère et de l enfant. Chiffres clés 2013. en Dordogne

La santé de la mère et de l enfant. Chiffres clés 2013. en Dordogne La santé de la mère et de l enfant Chiffres clés 2013 en Dordogne Direction Départementale de la Solidarité et de la Prévention Pôle PMI - Actions de Santé Ces données épidémiologiques sont présentées

Plus en détail

LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS

LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS Tradition Réputation Modernité DOSSIER DE PRESSE 2011 www.hpsj.fr Contacts presse : Nadia Nouvion Direction de la communication GHPSJ : 01 44 12 33 10 / nnouvion@hpsj.fr

Plus en détail

Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi.

Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi. Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi. W E B I N A R D U 2 4 AV R I L 2 0 1 4 U N I C E F, E S T H E R, S F L S, C H U D E R E N N E S D R C É D R I C A R

Plus en détail

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 GCS e-santé Picardie PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 Sommaire Présentation du GCS e-santé Picardie Présentation du projet La solution La démarche et les services proposés La convention

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL TRAME DES ELEMENTS MEDICAUX INDISPENSABLES POUR L ADMISSION NOM : Prénom :.. NOM de Jeune Fille :. Date de naissance :... Médecin adresseur :... Motif d hospitalisation

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT Données issues des certificats de santé 8 ème jour, 9 ème et 24 ème mois Ce document a été réalisé à partir des données épidémiologiques concernant les enfants domiciliés

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon Protocole de coopération (délégation d acte médical à un paramédical) dans un projet de Télémédecine Projets CICAT & TELAP «Suivi des plaies» Présentation réalisée par Dr L. Teot CHU

Plus en détail

L accès aux plateaux techniques des établissements publics de santé par les sages-femmes libérales

L accès aux plateaux techniques des établissements publics de santé par les sages-femmes libérales L accès aux plateaux techniques des établissements publics de santé par les sages-femmes libérales 1. Le principe : Le code de la santé publique permet à un établissement public de santé d associer un

Plus en détail

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015 www.esante-lr.fr 1 Pourquoi un GCS? Missions générales : Réponse technique aux adhérents du GCS e-santé Apporte sa compétence

Plus en détail

Dossier Médical Personnel et Prévention

Dossier Médical Personnel et Prévention Dossier Médical Personnel et Prévention 29/03/2012 Claire Hassen-Khodja Interne de Santé Publique Introduction Article L1111-14 du Code de la Santé Publique : - «Le dossier médical personnel comporte également

Plus en détail

1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche Comté ;

1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche Comté ; Quantin C 1, Benzenine E 1, Ferdynus C 2, Sediki M 3, Bardou M 3, Gouyon JB 3, Morel P 4, Sagot P 2. 1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche

Plus en détail

Travail d un réseau sur un outil de liaison et tracabilité. La patiente au cœur des transmissions

Travail d un réseau sur un outil de liaison et tracabilité. La patiente au cœur des transmissions Travail d un réseau sur un outil de liaison et tracabilité La patiente au cœur des transmissions 5éme journée des réseaux de périnatalité IDF 23 octobre 2008 Catherine LACOSTE: sage-femme coordinatrice

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT Données issues des certificats de santé 8 ème jour, 9 ème et 24 ème mois Ce document a été réalisé à partir des données épidémiologiques concernant les enfants domiciliés

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@...

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@... MàJour le 12 01 2015 BULLETIN D ENGAGEMENT INDIVIDUEL AU RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE ONCO Nord Pas-de-Calais Document à retourner à l adresse suivante : Réseau Régional de Cancérologie Onco Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Offre de service PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Les besoins propres aux établissements de sante Enregistrer toutes les activités de soins et service pour une

Plus en détail

22 novembre 2012. Dr Paule Herschkorn Barnu Directrice du réseau Solipam

22 novembre 2012. Dr Paule Herschkorn Barnu Directrice du réseau Solipam 22 novembre 2012 1. Epidémiologie 2. Problématiques 3. Le réseau SOLIPAM: 1. Objectifs et caractéristiques 2. Le projet réseau SOLIPAM 3. Le tableau de bord du réseau 4. Le programme de la journée Epidémiologie

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2014-32 du 14 janvier 2014 relatif aux diagnostics anténataux NOR : AFSP1323594D Publics concernés

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Dr Blanquet M, Pr Gerbaud L, Mme Leger S, Dr Perthus I, Dr Laurichesse H, Pr Sauvan

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

PROTOCOLE DE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE (prescriptions d examens et prescriptions thérapeutiques de supplémentation)

PROTOCOLE DE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE (prescriptions d examens et prescriptions thérapeutiques de supplémentation) Protocole obstétrical n 7 version 4 Page 1/6 Référence : RSN/PR/REA.O/007/D Date de 1 ère mise en service : 10/05/2000 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification

Plus en détail

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs?

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Coordination des soins, : des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Journée Nationale des Industriels 15 novembre 2012 Favoriser l échange et le partage d information médicale

Plus en détail

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS)

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) Critères pour la certification de maisons de repos porteuses du label régional «Qualité-Nutrition»,

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Repérage des situations à risque médicopsycho-social

Repérage des situations à risque médicopsycho-social Repérage des situations à risque médicopsycho-social en cours de grossesse : De l intérêt d une consultation d orientation et d un autoquestionnaire. Docteur D. THERBY Pavillon Paul Gellé 91, av. J.Lagache,

Plus en détail

Un logo connu mais des activités mal connues!

Un logo connu mais des activités mal connues! Un logo connu mais des activités mal connues! Association des utilisateurs de dossiers informatisés en obstétrique, pédiatrie et gynécologie Date de création? 1980 Création de l Audipog par le Pr. Claude

Plus en détail

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Déclaration Avant la fin de la 14 ème semaine de grossesse = avant 14 semaines = avant 16 SA En pratique, à remplir avant 3 mois = 15 SA, puis

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003

ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003 DGS, DREES, INSERM, PMI ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003 A remplir pour tous les enfants nés vivants, les mort-nés et les IMG, si la naissance ou l issue de la grossesse a eu lieu après au moins 22 semaines

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail