Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement"

Transcription

1 Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placemen nt

2 Fondation des Clubs garçons et filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement Table des matières Section 1 But... 1 Section 2 Responsabilité des administrateurs... 2 Section 3 Aperçu du fonds... 3 Section 4 - Objectifs... 4 Section 5 - Niveau de risque et diversification... 5 Section 6 Catégories de placements permises... 6 Section 7 Lignes directrices relatives à la répartition de l actif... 8 Section 8 Évaluation des instruments Section 9 Structure des directeurs des placements Section 10 Surveillance Section 11 Conflits d intérêts Section 12 Emprunts et prêts Section 13 Droits de vote Section 14 Examen de la politique i

3 Section 1 But 1.1 Le présent état des politiques et objectifs en matière de placement s applique aux éléments d actif détenus par la Fondation des Clubs garçons et filles du Canada. Le but de la politique est de formuler les principes et les lignes directrices en matière de placement qui conviennent aux besoins et aux objectifs du fonds, ainsi que de définir la structure de gestion et les procédures de surveillance adoptées pour l exploitation continue du fonds. 1.2 Cette politique peut être changée ou modifiée n importe quand par le conseil d administration de la Fondation. Un tel changement doit être transmis dans les plus brefs délais au(x) directeur(s) des placements nommés par les administrateurs. 1.3 Tout directeur des placements ou autre agent ou conseiller qui fournit des services en relation avec l investissement du fonds doit accepter la présente politique et la respecter. 1

4 Section 2 Responsabilité des administrateurs 2.1 Les administrateurs sont chargés de l administration du fonds et ont la responsabilité finale de l investissement prudent du fonds. Les administrateurs assument la responsabilité de tous les aspects de l investissement du fonds, y compris l élaboration d une politique d investissement, l établissement et le maintien d une structure pour les directeurs des placements, et la surveillance des résultats des placements. 2.2 Les administrateurs peuvent déléguer leurs responsabilités en vertu de la présente politique, selon ce qu ils jugent approprié. 2.3 Les administrateurs peuvent adopter des règlements qui établissent les responsabilités et les pouvoirs délégués et les délégués correspondants (p.ex., directeurs des placements, responsables). Dans l éventualité de la délégation d un aspect quelconque de la présente police, toute référence aux administrateurs qui y est faite sera interprétée comme une référence au délégué approprié. De plus, tous les placements seront maintenus à l intérieur des limites légales pour les régimes de retraite des employés enregistrés dans le cadre de la Loi sur les régimes de retraite de l Ontario et d une manière qui respecte les exigences légales de la Loi de l impôt sur le revenu (Canada). 2

5 Section 3 Aperçu du fonds 3.1 Le fonds de dotation des Clubs Garçons et Filles du Canada soutient exclusivement le budget national des Clubs Garçons et Filles du Canada. Le financement initial d un million de dollars a été réuni en 1968 et provient de différentes sources. 3.2 Le Fonds de fiducie J.W. McConnell fournit un soutien aux clubs, aux régions et, le cas échéant, à l organisation nationale pour : La recherche et le développement La consultation Les relations publiques et le marketing Les initiatives des programmes Les installations et l équipement Bien que cela ne soit pas obligatoire, on s attend normalement que les demandes correspondent partiellement aux fonds. Le financement initial était un don de 1,5 million de dollars, versé en 1985 par la Fondation J.W. McConnell. 3

6 Section 4 Objectifs 4.1 Soutenir le travail du mouvement d une manière qui correspond aux conditions des dons initiaux. 4.2 Le taux de rendement est un objectif de placement qui reconnaît la nature du fonds et ses obligations. La nature des obligations pourrait changer avec le temps, et pour cette raison l objectif sera examiné de temps à autre par les administrateurs afin de tenir compte de la situation du fonds. 4.3 L objectif du fonds consiste à atteindre, sur des périodes de quatre ans pour le calcul de la moyenne mobile, un taux de rendement total, y compris les gains en capital, les dividendes, le revenu d intérêt et le revenu de location, mais net de tous les frais d administration et de garde des placements, les valeurs suivantes : 4.4 Un taux de rendement, net des frais des directeurs des placements, qui dépasse le changement annuel de l indice des prix à la consommation du Canada, plus 3,5 % par an; et 4.5 Un taux de rendement, net des frais des directeurs de placements, qui dépasse 8,5 % par an. 4.6 Sur une base annuelle, le fonds conservera un montant suffisant pour protéger son pouvoir d achat contre les dépenses prévues; au moment de la dernière révision, cette exigence avait été fixée à 2,5 %. Le montant de cette réserve est assujetti à l examen et à la révision des administrateurs. 4

7 Section 5 Niveau de risque et diversification 5.1 Les objectifs de placement du fonds ont été examinés à la lumière de la tolérance au risque des administrateurs et des caractéristiques du fonds. Voici les principales observations : 5.2 Pendant un avenir prévisible, l actif à court terme plus le revenu de placements devraient dépasser les paiements et les dépenses. Il est peu probable que les placements doivent être réalisés afin de permettre les subventions. 5.3 En raison de la nature des obligations prévues et de la situation financière du fonds, un niveau de risque moyen en ce qui concerne la variabilité à court terme des rendements, par rapport à une vaste gamme de fonds canadiens, pourrait être accepté lors des investissements dans le but d obtenir des rendements à long terme. 5.4 Le risque de fluctuations de prix à l intérieur des classes d actif et l incertitude des conditions futures pour l économie et les placements dictent une diversification prudente grâce à des placements dans des classes d actif dont les corrélations prévues en matière de rendement permettent de réduire de façon globale le risque pour le fonds. 5

8 Section 6 Catégories de placements permises 6.1 Sous réserve des autres dispositions de la présente politique, les actifs du fonds peuvent être investis dans n importe lesquelles des catégories d actifs et sous-catégories de placements suivantes. Ces investissements peuvent être des obligations ou des titres d entités canadiennes ou étrangères. Dans la mesure où ils sont effectués, les investissements dans les biens étrangers, tels que définis dans la Loi de l impôt sur le revenu du Canada, seront faits de manière à ce qu aucun impôt ne soit dû. (a) actions ordinaires, débentures convertibles ou titres privilégiés; (b) obligations, débentures, hypothèques, billets à ordre ou autres instruments de dette de gouvernements, d agences gouvernementales ou de sociétés; (c) placements privés, qu ils soient des placements de créance ou de capitaux propres, de gouvernements, d agences gouvernementales ou de sociétés; (d) titres, qu ils soient de créance ou de capitaux propres, de sociétés privées; (e) prêts hypothécaires; (f) droits d investissement ou de participation dans le capital de risque; (g) l immobilier, qu il soit acheté directement ou par l entremise de fonds communs à capital fixe ou à capital variable, ou par l entremise de débentures participantes ou d actions de sociétés ou de sociétés en nom collectif constituées pour investir dans l immobilier pour les régimes de retraite; (h) les propriétés de ressources naturelles ou les droits de participation, qu ils soient achetés directement ou par l entremise de fonds communs à capital fixe ou à capital variable, ou par l entremise de débentures participantes ou d actions de sociétés ou de sociétés en nom collectif constituées pour investir dans les propriétés de ressources naturelles pour les régimes de retraite; (i) (j) options, contrats à terme sur instruments financiers ou de devises, bons de souscription ou droits de souscription, ou autres instruments dérivés; contrats de placement garantis ou l équivalent provenant de compagnies d assurance, de sociétés de fiducie, de banques ou d autres assureurs admissibles, ou fonds qui investissent principalement dans de tels instruments; (k) rentes, contrats d administration de dépôts ou autres instruments semblables réglementés par la Loi sur les compagnies d assurance canadiennes et britanniques (Canada) ou par une loi provinciale semblable, avec toutes ses modifications successives; (l) dépôts à terme ou instruments semblables émis ou garantis sans conditions par les sociétés de fiducie ou les banques; 6

9 (m) espèces ou titres du marché monétaire émis par des gouvernements, des agences gouvernementales ou des sociétés; et (n) fonds communs de placement, fonds communs ou fonds distincts, et sociétés en commandite qui peuvent investir dans les instruments ou actifs susmentionnés. 6.2 Sauf si cela est spécifiquement approuvé ailleurs dans le présent état des politiques et objectifs en matière de placement, le fonds ne peut pas être investi dans des catégories ou des actifs exclus de la section 6.1, y compris, notamment, l investissement dans les produits de base, les métaux précieux ou les objets de collection. (a) Bien qu il n est pas prévu que le fonds investisse directement dans les instruments susmentionnés, il peut investir dans des fonds spéculatifs ou des programmes de contrats à terme gérés qui détiennent de tels investissements. 6.3 Le fonds peut avoir recours à des instruments financiers dérivés, pourvu que cette participation ne soit pas destinée à des fins de spéculation et soit effectuée par des directeurs des placements qualifiés dans le cadre de leur mandat. 6.4 L exposition à l immobilier sera effectuée grâce à la participation à un portefeuille immobilier diversifié, géré professionnellement, passivement par l entremise de fonds cotés en bourse de sociétés de placement immobilier, activement en ordonnant aux directeurs en place d acheter des sociétés de placement immobilier ou en achetant un fonds qui détient des sociétés de placement immobilier. Le fonds ne sera pas directement propriétaire d immobilier. 6.5 Le fonds peut investir dans des fonds de fiducie, y compris des fonds de redevance de pétrole et de gaz et des fiducies commerciales générales, soit en l ordonnant aux directeurs en place, soit lors de l achat d un fonds diversifié de fonds de fiducie. 6.6 Le fonds peut investir dans des fonds spéculatifs, mais ne choisira pas des stratégies ou des directeurs uniques. L exposition à des fonds spéculatifs ne sera obtenue que lors d un investissement dans un fonds de fonds bien diversifiés et gérés professionnellement. 7

10 Section 7 Lignes directrices relatives à la répartition de l actif 7.1 En tenant compte de ce qui précède, la politique en matière de répartition pour le fonds, et la plage associée pour la déviation stratégique à un moment quelconque, sont les suivantes : Plages de répartition de l actif (pourcentage du fonds à la valeur marchande) Classe d actif Normale Minimale Maximale Actions canadiennes 36 % 20 % 60 % Obligations Actions américaines Actions internationales Fonds spéculatifs Contrats à terme gérés Immobilier Capital investissement À l intérieur de chaque classe d actif, il existe un niveau de diversification prudent assujetti aux limites suivantes, basées sur la valeur marchande. 7.3 Actions En ce qui concerne le total des actions du fonds, y compris les réserves en espèces : (a) un maximum de 10 % sera investi dans les actions ordinaires, les actions privilégiées ou les autres émissions d une même société; (b) en ce qui concerne les portefeuilles d actions canadiens : (i) (ii) les investissements seront diversifiés de façon appropriée parmi les secteurs de l industrie, aucun groupe d industries ne devant constituer plus de 30 % des titres canadiens dans aucun cas; un maximum de 8 % de ceux-ci doit être investi dans des actions de sociétés à faible capitalisation boursière, qui sont définies comme ayant une capitalisation boursière inférieure à 200 millions de dollars, et un maximum de 5 % sera investi dans des titres ou des placements privés qui ne sont pas cotés sur une bourse reconnue. Les investissements dans des sociétés à faible capitalisation boursière et les investissements non cotés en bourse ne sont pas permis dans des portefeuilles d actions non canadiens; 8

11 (c) 7.4 Créances (obligations) Les portefeuilles d actions non canadiens seront largement diversifiés par région, pays et secteur d activité. En ce qui concerne le total du contenu en créances du fonds : (a) un maximum de 10 % sera investi dans les émissions de créances d un émetteur quelconque, sauf les titres du gouvernement du Canada ou d une province canadienne ou garantis par celui-ci qui ont une notation d au moins AA. (b) les normes de qualité en matière de placements en obligations seront les suivantes : normes de qualité en matière de placements en obligations Cote de crédit % maximal du portefeuille de titres de créance Inférieur à BBB 5 % BBB 10 % A ou moins 40 % AA ou plus Aucune limite Les limites ci-dessus seront appliquées, mais une certaine latitude sera accordée en cas de baisse de la notation d un titre. 7.5 Titres de créance à court terme (a) (b) Toute partie à court terme du fonds ou d un portefeuille d actions, d immobilier ou de créances sera investi dans des titres faciles à liquider, avec une échéance (ou, dans le cas des titres à taux variable, au rétablissement du taux d intérêt) maximale d un an, ou détenus en espèces. Tous les placements à court terme auront une notation DBRS (Dominion Bond Rating Service) R-1 ou l équivalent. 7.6 Des placements peuvent être faits dans les classes d actif ci-dessus soit directement, soit en détenant des parts de fonds communs, de fonds distincts ou de fonds communs de placement qui investissent dans une ou plusieurs des classes d actif, soit en participant à une fiducie maîtresse si une est établie pour amalgamer les actifs du fonds. Les administrateurs doivent surveiller ou faire surveiller le contenu du portefeuille de fonds communs ou de fiducie maîtresse afin de vérifier leur conformité avec les attentes susmentionnées, et ils peuvent apporter ou faire apporter les changements à leur choix de fonds communs qu ils jugent appropriés pour atteindre les objectifs de la politique. 9

12 Section 8 Évaluation des instruments 8.1 Les placements dans des titres cotés en bourse seront évalués au moins une fois par mois à leur valeur marchande. 8.2 Un placement dans un fonds commun composé de titres cotés en bourse sera évalué conformément aux valeurs par part publiées au moins une fois par mois par le gestionnaire du fonds commun. 8.3 Si l évaluation marchande du placement n est pas facilement disponible, une juste valeur marchande sera déterminée par le directeur. Pour chaque placement non coté en bourse, une estimation de la valeur marchande sera fournie au responsable au moins une fois par trimestre. Dans tous les cas, la méthodologie utilisée doit être appliquée de la même manière du fil du temps. 10

13 Section 9 Structure des directeurs des placements 9.1 Des directeurs des placements professionnels externes compétents seront nommés par les administrateurs, qui doivent être satisfaits de leurs qualifications et de leur compétence à agir à titre d agents pour le fonds. Les administrateurs doivent également apporter de temps à autre les changements aux directeurs qu ils jugent dans l intérêt du fonds et de ses bénéficiaires. Pour être pris en considération, un directeur des placements doit avoir une approche convenable des placements, une stabilité financière attestée, un faible roulement du personnel, la capacité de prendre en charge le compte, des antécédents de rendement d au moins deux ans, et une expérience et des compétences pertinentes. 11

14 Section 10 Surveillance 10.1 Les administrateurs doivent : (a) (b) (c) (d) examiner régulièrement les éléments d actif et le flux de trésorerie net du fonds; examiner les perspectives économiques actuelles et les plans d investissement des directeurs; examiner la répartition actuelle de l actif et prendre les mesures nécessaires pour assurer la conformité avec la présente politique; et recevoir les statistiques sur le rendement des investissements des directeurs et du fonds et en tenir compte Les administrateurs doivent surveiller le rendement de chaque directeur. Une telle surveillance comprendra, notamment, les réunions régulières planifiées par les administrateurs, les rapports trimestriels du directeur, et une évaluation continue du rendement par rapport aux normes qui sont appropriées pour le mandat et le contrat de gestion. 12

15 Section 11 Conflits d intérêts 11.1 Les administrateurs ne doivent pas tirer un bénéfice personnel des connaissances qu ils acquièrent dans le cadre de leur rôle d administrateurs et qui ne sont pas du domaine public, et ils ne doivent pas prendre de décisions qui sont affectées par des facteurs autres que ceux dont ils doivent correctement tenir compte dans le cadre de leur rôle d administrateurs Dans le cas d un conflit d intérêts, les administrateurs impliqués dans le conflit réel ou perçu, ou toute personne qui a connaissance d une situation de conflit d intérêts, doivent divulguer immédiatement le conflit au président du conseil d administration. Par la suite, cette partie doit s abstenir de toute décision prise qui concerne le domaine du conflit, et un dossier écrit du conflit sera maintenu par les administrateurs Aucune partie du fonds ne sera prêtée à un membre de l organisation ou à une personne morale qui appartient à l une des personnes ci-dessous ou qui est contrôlée par celles-ci, sauf en conformité avec les politiques déclarées en matière de placement Les administrateurs doivent être satisfaits qu une politique appropriée concernant les conflits d intérêt existe et est respectée par tout directeur nommé par les administrateurs. An minimum, le code d éthique et les normes de conduite professionnelle de l Association of Investment Management and Research (AIMR) doivent s appliquer à un tel directeur. 13

16 Section 12 Emprunts et prêts 12.1 Aucune partie du fonds ne peut être prêtée à un individu, une société en nom collectif ou une association, sauf si cela est jugé permissible par les administrateurs dans le cadre de la présente section ou s il s agit d investissements admissibles décrits dans la section Les administrateurs peuvent approuver le prêt de titres par l entremise du responsable, sous réserve des lois applicables et pourvu qu une garantie liquide minimale de haute qualité d au moins 105 % de la valeur marchande actuelle des titres prêtés soit maintenue en tout temps Ni les administrateurs ni le directeur ne peuvent promettre, hypothéquer ou grever d une autre façon les actifs du fonds, sauf dans la mesure où des découverts temporaires se produisent dans le cours normal des affaires Les administrateurs ne doivent pas emprunter au nom du fonds, sauf dans une mesure limitée et temporaire pour le paiement opportun d engagements financiers et de coûts administratifs. 14

17 Section 13 Droits de vote 13.1 La responsabilité d exercer et d ordonner les droits de vote acquis par l entremise des investissements du fonds sera normalement déléguée aux directeurs, qui doivent en tout temps agir avec prudence et dans l intérêt du fonds et de ses bénéficiaires Les administrateurs se réservent le droit d ordonner ou d outrepasser la décision des directeurs relativement au vote, si à leur avis un tel geste est dans l intérêt du fonds et de ses bénéficiaires Toutefois, il est reconnu que les contraintes ci-dessus et la politique relative au droit de vote ne peuvent pas être appliquées dans la mesure où le fonds est investi dans des fonds communs. 15

18 Section 14 Examen de la politique 14.1 La présente politique sera examinée par les administrateurs au moins une fois par an, et autrement lorsqu un changement majeur est requis. Un tel examen pourrait être occasionné par : (a) (b) (c) (d) (e) un changement fondamental des objectifs du fonds; des révisions importantes au compromis prévu entre le risque et le rendement relativement aux classes d actif clés, qui dépend normalement des facteurs économiques, politiques et sociaux de base; un changement majeur des prévisions relatives aux dépenses; des lacunes dans la politique qui émergent lors de son application concrète, ou des modifications importantes qui sont recommandées aux administrateurs par un directeur; et des changements applicables à la loi. 16

19 7100, avenue Woodbine, bureau 204 Markham (Ontario) L3R 5J2 Tél Téléc

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

Énoncé des politiques et des méthodes de placement

Énoncé des politiques et des méthodes de placement Société canadienne du cancer Énoncé des politiques et des méthodes de placement Contexte La Société souhaite investir ses fonds avec prudence, en accordant toute l attention nécessaire à la gestion des

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

YMCA Canada. Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif :

YMCA Canada. Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif : YMCA Canada ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT I. FONDS DE PLACEMENT CONSOLIDÉ Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif : Actif en dotation comprenant : a. des contributions

Plus en détail

Politique d investissement. Fondation fransaskoise

Politique d investissement. Fondation fransaskoise Politique d investissement Fondation fransaskoise Adoptée le 7 avril 2015 Table des matières 1. Général... 2 1.1 But... 2 1.2 Historique... 2 2. Responsabilités... 3 2.1 Conseil d administration... 4 2.2

Plus en détail

Politique de placement de la FCO

Politique de placement de la FCO Politique de placement de la FCO FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE DE PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique ayant pour mandat de subventionner

Plus en détail

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT Page 1 de 7 POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT 1.0 CONTEXTE La présente politique est établie conformément au principe 16 b) de la Charte du conseil d administration.

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. septembre 2006

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. septembre 2006 ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT septembre 2006 1 Énoncé de politique de placement (septembre 2006) 1. Objet de la politique Le présent document énonce la politique, approuvée par le ministre des Finances

Plus en détail

Fonds d investissement Aston Hill

Fonds d investissement Aston Hill Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces titres et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Fonds d investissement Aston Hill MODIFICATION

Plus en détail

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE : PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique établie dans le but de subventionner un vaste éventail d activités

Plus en détail

Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada

Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada Table des matières 1. Objet de la politique...1 2. Objet du programme de swaps...1 3. Gouvernance...1 4. Documentation...1 5. Instruments autorisés...2

Plus en détail

G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.)

G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.) G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.) Adoptée par le conseil d'administration de l A.P.E.S. le 11 février 2011 Révisée par le conseil

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Révisé en janvier 2011. Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques

Révisé en janvier 2011. Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques Révisé en janvier 2011 Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE Politique d investissement Cette politique est en vigueur depuis le 18 juin 2009 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. GÉNÉRALITÉS P R É A M B U L E Le Musée canadien

Plus en détail

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE OFFICE D'INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC (INVESTISSEMENTS PSP) APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE Le 13 novembre 2014 Introduction Le maintien d une culture axée sur la conscience

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT 1. Le but premier de Golf Canada en ce qui concerne son portefeuille de placement (le «Portefeuille») est d aider Golf Canada à atteindre ses objectifs tels qu énoncés

Plus en détail

Politique de placement des fonds collectifs

Politique de placement des fonds collectifs Page 1 de 8 Le Curateur public a l entière responsabilité d élaborer la, conformément à la Loi sur le curateur public. 1. Objet La politique de placement permet de dégager les principes de gestion des

Plus en détail

Liste de vérification de la politique de gestion du risque de liquidité Onglet 5 2010

Liste de vérification de la politique de gestion du risque de liquidité Onglet 5 2010 Liste de vérification Partie A Exigences législatives en matière de politique sur les liquidités La caisse a t elle établi une politique relative à ses liquidités? Par. 85(1) de la Loi. La politique sur

Plus en détail

VILLAGE DE CASSELMAN. Politique de placement

VILLAGE DE CASSELMAN. Politique de placement VILLAGE DE CASSELMAN Politique de placement Politique F3 (10/05/2005) OBJECTIF Pour s assurer que les surplus de liquidité et le portefeuille de placement sont gérés de façon prudente. DÉFINITIONS Actifs

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

La question de la retraite

La question de la retraite Partie 1 La question de la retraite Introduction............................................................ 3 Les enjeux liés aux caisses de retraite......................... 7 L actualité des questions

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Norme 16 : Risques de garde et d investissement Objectif

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Lignes directrices en matière de placement. Conformément à l approbation du conseil de gouvernance

Lignes directrices en matière de placement. Conformément à l approbation du conseil de gouvernance Conformément à l approbation du conseil de gouvernance En vigueur : 18 septembre 2015 Table des matières N o de page 1 Objectif... 3 2 Aperçu... 3 3 Responsabilités... 3 4 Conflit d intérêts... 4 5 Passifs...

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État de l actif net disponible pour le service des prestations

Plus en détail

CHAPITRE II : L UQAC 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT PAGE : 1 CHAPITRE : II SECTION : 2.7 POLITIQUE DE PLACEMENT 1- VUE D ENSEMBLE

CHAPITRE II : L UQAC 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT PAGE : 1 CHAPITRE : II SECTION : 2.7 POLITIQUE DE PLACEMENT 1- VUE D ENSEMBLE CHAPITRE II : L UQAC SECTION 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT POLITIQUE DE PLACEMENT PAGE : 1 CHAPITRE : II SECTION : 2.7 Adoptée : CAD-9433 (15 06 10) Modifiée : CAD-10147 (05 02 13) CAD-10377 (10 12 13)

Plus en détail

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA États financiers de la FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 30 septembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 30 septembre 2015 (en millions

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT ET DE GESTION Adopté le 26 septembre 2009 1 RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT

Plus en détail

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5 Bureau du surintendant des institutions financières Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES Emploi et Économie GUIDE D ACCÈS AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES établi conformément aux articles s. 11.13 à 11.17 de la Loi de l impôt sur le revenu (Manitoba)

Plus en détail

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD Façon d utiliser le présent document Cet outil est fourni pour aider les candidats aspirant au titre de (CIM MD ) à évaluer la pertinence de leurs activités de formation continue en ce qui a trait aux

Plus en détail

Rapport 2014 du comité d examen indépendant aux investisseurs

Rapport 2014 du comité d examen indépendant aux investisseurs Madame, Monsieur, Un Comité d examen indépendant («CEI») des fonds (collectivement, les «Fonds») gérés par Capital International Asset Management (Canada), Inc. (le «gestionnaire»), qui fait partie de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC.

CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC. CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC. Adoptée le 11 décembre 2014 La présente charte détaille le but, la composition,

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT de la FONDATION POUR L ÉDUCATION de L ASSOCIATION CANADIENNE DES EX-PARLEMENTAIRES

POLITIQUE D INVESTISSEMENT de la FONDATION POUR L ÉDUCATION de L ASSOCIATION CANADIENNE DES EX-PARLEMENTAIRES POLITIQUE D INVESTISSEMENT de la FONDATION POUR L ÉDUCATION de L ASSOCIATION CANADIENNE DES EX-PARLEMENTAIRES JANVIER 2013 1 MISSION La mission de l Association canadienne des ex-parlementaires est de

Plus en détail

POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés Présentée par Krzysztof Kuzniar Directeur, finances et administration Le lundi 29 mars 2010 Table des matières 1.

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration (le «conseil») rend compte à l actionnaire et relève du Parlement par l intermédiaire du ministre de l Industrie. Le conseil assume la responsabilité

Plus en détail

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc.

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc. NOTE Dest. : Conseil d administration de WCI, inc. Exp. : Mary Nichols, trésorière Date : 18 novembre 2015 Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds

Plus en détail

POLITIQUE DE PLACEMENT DU FONDS D INVESTISSEMENT DE LA FONDATION DU GRAND MONTRÉAL

POLITIQUE DE PLACEMENT DU FONDS D INVESTISSEMENT DE LA FONDATION DU GRAND MONTRÉAL POLITIQUE DE PLACEMENT DU FONDS D INVESTISSEMENT DE LA FONDATION DU GRAND MONTRÉAL Dernières modifications adoptées par le conseil d administration à sa réunion du 26 novembre 2014 SOMMAIRE Chapitre 1

Plus en détail

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 Parts de série A, de série B, de série F et de série O (à moins d indication contraire)

Plus en détail

C H A P I T R E. Activités de la Caisse de dépôt et placement du Québec

C H A P I T R E. Activités de la Caisse de dépôt et placement du Québec C H A P I T R E Activités de la Caisse de dépôt et placement du Québec 10 et placement du Québec La Caisse de dépôt et placement du Québec est une des entités les plus importantes de l appareil gouvernemental.

Plus en détail

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS La présente politique fournit des lignes directrices aux administrateurs, aux dirigeants, aux employés et aux consultants de Groupe HNZ Inc.

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurances multirisques) Catégorie : Comptabilité N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Gestion de Placements TD FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Période close le 30 juin 2015 Table des matières Responsabilité de la direction en matière d information financière.................................

Plus en détail

Énoncé de la politique de placements Document 215027

Énoncé de la politique de placements Document 215027 Contexte et objet Énoncé de la politique de placements Document 215027 Le cumul des actifs investis par l Institut canadien des actuaires s est accru au fil des ans. La plupart de ces actifs se sont accumulés

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurance-vie) Catégorie : Comptabilité N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice énonce les

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015

MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015 DATÉE DU 10 SEPTEMBRE 2015 MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015 TEL QUE PRÉCÉDEMMENT MODIFIÉ PAR LA MODIFICATION N 1 DATÉE DU 10 AVRIL 2015 ET PAR LA MODIFICATION N 2 DATÉE DU

Plus en détail

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 NoventusCollect Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 Édition 2004 Placements en pool de type K Table des matières A Généralités 3 Art. 1 Objectifs de la politique de placement

Plus en détail

MANUEL DE GOUVERNANCE GLOSSAIRE

MANUEL DE GOUVERNANCE GLOSSAIRE Dans tout le présent Manuel de gouvernance (à l exception de la politique d autorisations, qui comporte son propre glossaire), les mots en caractères gras s entendent au sens des définitions suivantes

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

WESTERN CLIMATE INITIATIVE, INC. (WCI, INC.) POLITIQUE EN MATIÈRE DE GESTION DE FONDS

WESTERN CLIMATE INITIATIVE, INC. (WCI, INC.) POLITIQUE EN MATIÈRE DE GESTION DE FONDS WESTERN CLIMATE INITIATIVE, INC. (WCI, INC.) POLITIQUE EN MATIÈRE DE GESTION DE FONDS Adoptée le 30 octobre 2012 Table des matières 1. But... 1 2. Définition des responsabilités... 1 3. Objectifs... 2

Plus en détail

Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente

Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente Commission des pensions Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente Source: Loi sur les prestations de pension, al. 26(1)b), Règlement,

Plus en détail

Solutions axées sur le revenu créées sur mesure pour les participants FINANCIÈRE SUN LIFE PORTEFEUILLES GÉRÉS REVENU GRANITE

Solutions axées sur le revenu créées sur mesure pour les participants FINANCIÈRE SUN LIFE PORTEFEUILLES GÉRÉS REVENU GRANITE PORTEFEUILLES GÉRÉS REVENU GRANITE MD FINANCIÈRE SUN LIFE Solutions axées sur le revenu créées sur mesure pour les participants RÉSERVÉ AUX PLACEMENTS INSTITUTIONNELS PORTEFEUILLES GÉRÉS REVENU GRANITE

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds équilibrés Fonds de revenu mensuel TD Fonds de revenu équilibré TD Fonds de revenu mensuel diversifié TD Fonds de croissance équilibré TD Fonds de revenu de dividendes

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. Fonds de dotation de la Fondation Politique 7.1 FONDATION QUÉBEC PHILANTHROPE

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. Fonds de dotation de la Fondation Politique 7.1 FONDATION QUÉBEC PHILANTHROPE ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT Fonds de dotation de la Fondation Politique 7.1 FONDATION QUÉBEC PHILANTHROPE Révision 1, adoptée par le C.A. le 6 novembre 2013 TABLE DE PAGINATION Page INTRODUCTION 2

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 1 de 7 POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 2 de 7 Table des matières 1. OBJET... 3 2. DÉFINITIONS... 3 3. OPÉRATIONS PAR UN INITIÉ SUR LES TITRES DE LA SOCIÉTÉ INTERDITES EN TOUT TEMPS...

Plus en détail

AVIS AUX MEMBRES N o 2015 061 Le 22 mai 2015

AVIS AUX MEMBRES N o 2015 061 Le 22 mai 2015 AVIS AUX MEMBRES N o 2015 061 Le 22 mai 2015 AUTOCERTIFICATION MODIFICATION AU MANUEL DES RISQUES DE LA CDCC RELATIVEMENT AUX QUOTITÉS APPLIQUÉES AUX GARANTIES Le 14 juillet 2014, le conseil d administration

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

E n V I g u E u R L E 3 1 j a n V I E R 2 0 1 4 le RER le compte d investissement le CELI le REEE le FRR/FRV le RPI Pour des conseils

E n V I g u E u R L E 3 1 j a n V I E R 2 0 1 4 le RER le compte d investissement le CELI le REEE le FRR/FRV le RPI Pour des conseils en vigueur Le 31 janvier 2014 Programme de des dentistes du Canada Description des fonds du La famille des fonds de du est exclusivement offerte aux membres admissibles* de la profession dentaire canadienne

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

POLITIQUE GÉNÉRALE DE PLACEMENT FONDATION DE POLYTECHNIQUE. Texte révisé et discuté au comité exécutif du 12 avril 2006.

POLITIQUE GÉNÉRALE DE PLACEMENT FONDATION DE POLYTECHNIQUE. Texte révisé et discuté au comité exécutif du 12 avril 2006. Texte original : septembre 2001 POLITIQUE GÉNÉRALE DE PLACEMENT FONDATION DE POLYTECHNIQUE Texte révisé et discuté au comité exécutif du 12 avril 2006. Approuvé par le conseil d administration le 16 mai

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION BILLETS À ORDRE À COURT TERME

DOCUMENT D INFORMATION BILLETS À ORDRE À COURT TERME DOCUMENT D INFORMATION BILLETS À ORDRE À COURT TERME Le présent document d information ne constitue pas ni ne doit en aucun cas être interprété comme constituant une offre de vente des billets à ordre

Plus en détail

Mandats Patrimoine privé

Mandats Patrimoine privé GUIDE À L'INTENTION DU CLIENT Mandats Patrimoine privé Tarification préférentielle Mandats Patrimoine privé Mackenzie Conçus pour la gestion et la préservation du patrimoine Conseils Patrimoine privé En

Plus en détail

Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA. POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE* (mai 2003) Contexte

Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA. POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE* (mai 2003) Contexte Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE* (mai 2003) Contexte Les politiques de gestion de la dette constituent des lignes directrices et des restrictions écrites

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015)

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) TABLE DES MATIERES 1. OBJET 4 2. ORGANISATION ET PROCESSUS DE L ADMINISTRATION DE LA FORTUNE 4 3. ALLOCATION STRATEGIQUE DES ACTIFS 6 4. RESERVE DE FLUCTUATION

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Énoncé des politiques de placements. Régime à risques partagés dans les services publics

Énoncé des politiques de placements. Régime à risques partagés dans les services publics Énoncé des politiques de placements Régime à risques partagés dans les services publics INTRODUCTION... 2 A. CARACTÉRISTIQUES DU RÉGIME... 3 B. TOLÉRANCE AUX RISQUES ET OBJECTIFS DU FONDS... 4 C. STRATÉGIE

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 24 septembre 2013 MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le

Plus en détail

Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada

Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada 1 er octobre 2015 Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada 1 Table des matières 1. Objet de la politique 2. Objectifs

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA 1. Définitions Pour les fins du présent régime, les termes énumérés ci-dessous ont le sens suivant : «actions ordinaires» désigne

Plus en détail

COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE

COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE Mis à jour le 13 janvier 2012 COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE Mandat Le Comité des placements est un comité permanent du conseil d administration de l Association Royale de Golf du Canada (active

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. Fonds de dotation de la Fondation Politique 7 FONDATION COMMUNAUTAIRE DU GRAND QUÉBEC

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. Fonds de dotation de la Fondation Politique 7 FONDATION COMMUNAUTAIRE DU GRAND QUÉBEC ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT Fonds de dotation de la Fondation Politique 7 FONDATION COMMUNAUTAIRE DU GRAND QUÉBEC Modifiée et adoptée C.A. 18 novembre 2009 TABLE DE PAGINATION Page INTRODUCTION 1

Plus en détail

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009 COMMUNIQUÉ Source : Contact : Fonds de revenu Supremex Stéphane Lavigne, CA Vice-président et chef de la direction financière (514) 595-0555 FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Plus en détail

ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT

ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT Le 1er juillet 2008 Mise à jour le 1 er janvier 2009 Mise à jour le 1 er mars 2009 Mise à jour le 1 er juin et 1 er juillet 2009 Mise à jour le 1 er septembre 2009 Mise

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail