Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008"

Transcription

1 Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer

2 Plan de la présentation 1/ Cadre de l'étude : contexte, sources et choix méthodologiques 2/ Croissance et localisation des emplois dans les aires urbaines étudiées 3/ Présentation de la croissance et de la localisation par activité : industrie, commerce, construction et services 2

3 Cadre de l'étude 1/ Constats : Distorsion entre lieux de résidence et lieu de travail, accès à l emploi des habitants des zones périurbaines besoin d espace pour le développement des activités, desserrement et concentration des emplois, émergence de centralités des activités économiques 2/ Plusieurs travaux de recherche pour la métropole francilienne (L. Halbert, F. Gilli) mais peu sur les métropoles régionales (sur la métropole lyonnaise : A. Aguilera) 3

4 Choix de la source : Unédic Champ : Tout établissement du secteur privé industriel et commercial affilié à l assurance chômage employant au moins 1 salarié sous contrat de travail Avantages: Effectif salariés au 31 décembre selon le sexe, Activité économique principale de l établissement avec un grand niveau de détail NA 732(nomenclature NAF rév.2, 2008), Taille de l établissement Résultats disponibles depuis 1993, dans la même nomenclature économique (NAF rév.2, 2008) échelle géographique la plus fine : la commune. Inconvénients: Ne couvre qu environ les 2/3 de l emploi salarié total Exclu les non-salariés 4

5 Choix méthodologiques 8 aires urbaines «métropolitaines» et 1 aire urbaine «industrielle» : Lyon; Marseille; Lille; Toulouse; Bordeaux; Nantes; Strasbourg; Rennes; et Mulhouse utilisation du zonage en aire urbaine de l Insee (ZAUER 1999) ville-centre; banlieue; couronne péri-urbaine intérimaires exclus des effectifs : -effectif sensible à la conjoncture économique, -difficulté pour les ventiler entre les secteurs utilisateurs années prises en compte : 1997 et

6 caractéristiques des aires étudiées Aires urbaines Population 2008 Part de la pop. (en %) en v.c. en c.p. Surface ville-centre (km²) Nombre de communes de l aire Lyon Marseille Lille Toulouse Bordeaux Nantes Strasbourg Rennes Mulhouse Source : Insee-IGN 6

7 Localisation de la croissance de l emploi entre 1997 et ville-centre banlieue c.périurbaine % Marseille Bordeaux Lille* Lyon mulhouse Nantes Rennes Strasbourg Toulouse 7

8 Concentration de la croissance de l emploi à proximité des villes-centres 8

9 Les emplois industriels 1. spécialisation sur certaines zones : - Aéronautique à Blagnac ou Mérignac - Microélectronique à Rousset - Pharmacie à Marcy l étoile 2. Création de zones d activité et artisanales en couronne périurbaine : attire PME et quelques entreprises en quête d espace pour se développer L évolution négative de l emploi industriel en ville-centre et en banlieue résulte plus de l effondrement des secteurs existants que d une re-localisation des emplois. 9

10 Les activités de commerce - Le commerce de gros et celui de l automobile quittent les centre-villes Exemple : Strasbourg 10

11 Les activités de commerce : le commerce de détail - Le commerce de détail résiste en centre-ville : seuls les villes de Strasbourg et Mulhouse ont perdu des effectifs - Les rythmes de croissance de l emploi sont plus soutenu en couronne périurbaine mais en effectif, des différences apparaissent entre les aires: Zone où l emploi se renforce Ville-centre et couronne périurbaine aire Lille banlieue Marseille ; Bordeaux ; Lyon ; Mulhouse ; Nantes ; Toulouse Couronne périurbaine Rennes ; Strasbourg 11

12 Les emplois de la construction Large diffusion des emplois vers les banlieues et les couronnes périurbaines sauf dans l aire de Mulhouse Croissance plus forte dans la ville-centre que dans la couronne périurbaine : Toulouse, Marseille Pertes d emploi en ville-centre : Lyon, Strasbourg et Rennes Des gains d emploi très élevés en couronne périurbaine des aires de Strasbourg et Rennes 12

13 Les activités de service : le contexte Des taux de croissance largement supérieurs à celui de la métropole sauf pour les aires de Strasbourg et Mulhouse. Les secteurs les plus créateurs d emplois pendant la période : activités informatiques, transport-entreposage, entretien des bâtiments L externalisation de certaines activités de l industrie vers le secteur des services La croissance de la population dans les couronnes péri-urbaines (développement des services aux particuliers) 13

14 Diffusion des activités de service à proximité du centre Les effectifs des activités de service se développent partout mais à des rythmes plus élevés en banlieue et dans les couronnes péri-urbaines des aires En zone péri-urbaine, les emplois de service se développent notamment dans les secteurs du transportentreposage et de l'entretien des batîments. Toutefois les emplois de service restent plus localisés dans les agglomérations que les emplois industriels : la part des emplois de services en couronne périurbaine ne dépasse pas 10 % sauf dans l aire de Rennes (21 %) et Strasbourg (12%) 14

15 Des logiques de localisation différentes selon les activités de service - Calcul d un taux de centralité : % d emplois salariés localisés en centre-ville - Les taux calculés pour un certain nombre d activités montrent une grande hétérogénéité entre les activités et entre les aires : le taux varie entre 12 % pour les activités de location, location-bail à Lyon et 79 % pour les activités immobilières à Toulouse. Cependant quelques tendances se dessinent :... 15

16 Taux de centralité 2008 des services aux entreprises taux de Type d activité centralité tendance moyen Activités immobilières Act. financ. assur. & cais. retraite Activités juridiques et comptables Télécommunications Hébergement,restauration Act. admin. & aut. act. soutien aux ent. Recherche-développement scientifique Act. sièges sociaux, conseil de gestion act. Informatique, services d'information Publicité et études de marché Architec. & ingénierie, ctrle anal. technique act. de sécurité,entretien des bâtiments transport,entreposage,act.de courrier Act. de location et location-bail 68 forte centralité 63 forte centralité 62 centralité élargie 57 centralité renforcée 54 centralité stable 54 centralité stable ou en baisse 49 centralité élargie 48 centralité élargie 42 centralité élargie 41 centralité en baisse 36 centralité stable ou en baisse 32 centralité en baisse 29 centralité en baisse 27 centralité en baisse source: Unédic-Unistatis 16

17 Quel rôle des politiques publiques et de la croissance urbaine dans la localisation des activités? Le levier des infrastructures et de l aménagement : la proximité des infrastructures de communication et la création/extension de Z.A sont des facteurs d'organisation spatiale des activités économiques (Nantes, Lyon, Bordeaux, Rennes, etc.) Le levier des subventions et de l accompagnement global des entreprises : les politiques de clusters semblent produire des effets de polarisation (Strasbourg). La croissance urbaine : certaines activités économiques (services, commerce et construction) «suivent» le développement des territoires résidentiels (banlieue, couronne péri-urbaine). 17

18 Merci de votre attention. Plus d'infos : Connaissance_des_territoires/c1_291/index.html

Le desserrement des activités économiques Localisation de l évolution de l emploi salarié privé entre 1997 et 2008

Le desserrement des activités économiques Localisation de l évolution de l emploi salarié privé entre 1997 et 2008 Économie territoriale et urbaine Juillet 2011 Le desserrement des activités économiques Localisation de l évolution de l emploi salarié privé entre 1997 et 2008 La série de fiches «Économie territoriale

Plus en détail

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel SOMMAIRE Rappel du diagnostic Les scenarii de développement Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3 Scénario 4 Les impacts en termes démographiques Les prérequis

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise 3 e Etats Généraux de l économie lyonnaise Grand Lyon, L Esprit d Entreprise Introduction par Olivier TORRES Chercheur associé EM LYON Spécialité: Management des PME et Territoires 2 3 e Etats Généraux

Plus en détail

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages.

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. Dossier de presse Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. La flambée des années 0 comme la crise de 8 ont laissé

Plus en détail

L enquête ménages déplacements standard Certu

L enquête ménages déplacements standard Certu www.certu.fr L enquête ménages déplacements standard Certu Une norme qui évolue Régis de SOLERE Séminaire de l observation urbaine 3 novembre 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal. Séminaire annuel de l observation urbaine

Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal. Séminaire annuel de l observation urbaine Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal Séminaire annuel de l observation urbaine PLAN Introduction La méthodologie de détermination des pôles d emploi L exemple du SCOT de Valenciennes

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique L observatoire des entreprises Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique N 13 - Mars 2014 SOMMAIRE Méthodologie & définitions 2 Nomenclature d activité Ellisphere 3 Synthèse 4 Transports & logistique

Plus en détail

Dynamiques économiques et spatiales

Dynamiques économiques et spatiales [ Marchés de l immobilier de bureaux Nantes - Métropole ] Dynamiques économiques et spatiales Nantes Métropole - communauté urbaine CINA - Club immobilier Nantes Atlantique AURAN - Agence d urbanisme de

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Focus sectoriel Moyens de transport

L observatoire. des entreprises. Focus sectoriel Moyens de transport L observatoire des entreprises Focus sectoriel Moyens de transport N 12 - Mars 2014 Nomenclature d activité Ellisphere Secteur Moyens de transport Automobile Commerce d autres véhicules automobiles Commerce

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

La " France en villes " : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation.

La  France en villes  : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation. Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 2 Aménager et développer le territoire français Question 2 La France en villes Cours 1 La " France en villes " : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation.

Plus en détail

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine Observatoire Local des Loyers de l agglomération toulousaine Un loyer médian de 10,40 /m² sur l agglomération toulousaine en 2014 En dehors de la localisation, trois paramètres ont une forte influence

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Montréal, 1-5 juin 2011

Montréal, 1-5 juin 2011 Ministère de l écologie, du développement durable des transports et du logement (MEDDTL) Commissariat général au développement durable Direction de la recherche et de l innovation (DRI) / Service de la

Plus en détail

Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions

Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions François Cusin Journée d étude de l OFCE : «Ville et logement» 4 décembre 2012 Source : Données BIEN et PERVAL Traitements

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

L aire urbaine de Toulouse, un pôle d emplois stratégiques de premier plan

L aire urbaine de Toulouse, un pôle d emplois stratégiques de premier plan Numéro 131 : janvier 2011 L aire urbaine de Toulouse, un pôle d emplois stratégiques de premier plan Par sa forte concentration en emplois de cadres des fonctions métropolitaines, l aire urbaine de Toulouse

Plus en détail

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché Nombre de résidences secondaires par commune en 2006 5 000 à 30 241 (73) 1 000 à 5 000 (325) 100 à 1 000 (3588) 30 à 0à 100 (9811) 30 (22816) Évaluation de l impact économique des résidences secondaires

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

6. Les activités spécifiques des pôles : quelles réorganisations spatiales?

6. Les activités spécifiques des pôles : quelles réorganisations spatiales? 6. Les activités spécifiques des pôles : quelles réorganisations spatiales? Bien que les activités industrielles soient majoritairement sur-représentées dans le hors pôle, certaines d'entre elles apparaissent

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de Cliquez la pour mobilité modifier urbaine les styles du? texte du masque Les enseignements des Deuxième niveau dernières

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012!

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Deux expertises, deux éclairages" Les taux du crédit immobilier! Les prix de l immobilier!

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine Entreprises de PropretÉ ET SERVICES ASSOCIÉS CHIFFRES CLÉS Région Lorraine Édition 2010 LA PROPRETÉ EN LORRAINE données économiques générales de la région Lorraine France métropolitaine Part de la région

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

COTITA Centre-Est. Connaissance de la mobilité et des déplacements

COTITA Centre-Est. Connaissance de la mobilité et des déplacements COTITA Centre-Est Connaissance de la mobilité et des déplacements Laurent JARDINIER CERTU Département Déplacements Durables Chargé de mission approche systémique de la mobilité Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et

Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et impacts sur nos émissions de CO2 Introduction: Qu est-ce

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Recensement 2011 - Localisation des déplacements domicile - travail

Recensement 2011 - Localisation des déplacements domicile - travail selon la catégorie socio-professionnelle ou le secteur Dep24-Dordogne ( zonage : Départements ) actuelle de dép Hors rég Ensemble 60 224 82 934 6 079 8 000 313 32 Agric exploit 6 026 918 59 101 Artis,

Plus en détail

Le panel de l enquête

Le panel de l enquête Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de Loire-Atlantique en matière d implantation économique, la CCI Nantes St-Nazaire a réalisé une enquête auprès des chefs d entreprise sur leurs

Plus en détail

Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future. Thierry Eggerickx

Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future. Thierry Eggerickx Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future Thierry Eggerickx " 1. La définition des territoires ruraux en Wallonie 2. Diversité et évolution démographique récente

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

Définitions et méthode

Définitions et méthode Définitions et méthode C ontour des activités métropolitaines supérieures (AMS) Le périmètre des activités métropolitaines supérieures s appuie sur une nomenclature des secteurs d activités en treize regroupements

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

N 89 mai 2012 L' USAGE DES SERVICES AUX ENTREPRISES. Des besoins en services forcément couverts?

N 89 mai 2012 L' USAGE DES SERVICES AUX ENTREPRISES. Des besoins en services forcément couverts? L' USAGE DES SERVICES AUX ENTREPRISES N 89 mai 2012 Les pratiques d externalisation dans les entreprises et les services publics du NORD - pas de calais Des besoins en services forcément couverts? La plupart

Plus en détail

Le lien entre vous et vos projets

Le lien entre vous et vos projets 2011 Le lien entre vous et vos projets www.adequation-france.com Siège (Lyon) Espace Eiffel - 18-20 rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 - fax. 04 27 19 48 80 Agence de Montpellier 133, rue Olof

Plus en détail

Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 28 mai 2008

Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 28 mai 2008 Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 28 mai 2008 ETHEL II - Energie Transports Habitat Environnement Localisations - Phase II. Jean-Louis ROUTHIER, Charles RAUX,, Laboratoire d'economie

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife : la segmentation géomarketing propriétaire d Orange Conçue et utilisée par les équipes «Connaissance Clients»

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France)

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) Congrès Développement Durable Arles 6 et 7 octobre 2014 Laurent Sommerard 1 Sommaire 1/ Le groupe Stanley Black & Decker 2/ Stanley Security en France

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne

DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne Un pôle connecté à trois échelles de réseaux Une relation déterminante avec Paris Des relations plus limitées avec les grandes aires

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI A-QU EST-CE QUE L ORIE? 1 A-QU EST-CE QUE L ORIE? Observatoire Régional de l Immobilier d Entreprise en Ile-de-France créé en 1986 dans un contexte de tertiarisation de l économie ; Pour accompagner les

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web Dossier de presse 2012-2013 Réussite, Dynamisme, Prospérité COMETIK en 3 mots Réussite, proximité et dynamisme REUSSITE Cometik est une agence

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 Juin 2011 service statistiques, études et évaluations Repères & Analyses L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 HAUTE-SAONE Direction régionale Franche-Comté L emploi salarié en Haute-Saône croît au 1

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA GEOGRAPHIE DU COMMERCE DE DETAIL

L EVOLUTION DE LA GEOGRAPHIE DU COMMERCE DE DETAIL L EVOLUTION DE LA GEOGRAPHIE DU COMMERCE DE DETAIL UNE APPROCHE PAR LES DECLARATIONS ANNUELLES DE DONNEES SOCIALES Gilles CAPON Avec la participation de Adeline MICHARD Patrick DUCHEN décembre 2011 www.credoc.fr

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Secteur «transports et entreposage»

Secteur «transports et entreposage» 2011 Secteur «transports et entreposage» Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 27/10/2011 M a i s o n d e l E mp l o

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Etude sur la mobilité locative

Etude sur la mobilité locative pour Etude sur la mobilité locative Septembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : PERL Echantillons : Echantillon de 502 actifs, locataires et éligibles au logement social,

Plus en détail

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Plus de 270 000 établissements dans le secteur HCR en France en 2010 Nombre d'établissements 2003

Plus en détail

* Terrains destinés à supporter la construction de logements collectifs. Immogroup Consulting une marque d'eyquem VALUE

* Terrains destinés à supporter la construction de logements collectifs. Immogroup Consulting une marque d'eyquem VALUE LE PRIX DU FONCIER* EN ZONE URBAINE ~~~ UNE CRISE RENFORCEE PAR LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE ou lorsque la logique économique s oppose à la logique écologique * Terrains destinés à supporter

Plus en détail

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français?

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français? La maison individuelle, une réponse au logement des français? Séminaire de l'observation urbaine 13 novembre 2012 ministère de l'égalité des territoires et du Logement ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

LILLE S SOLUTIONS IMMO

LILLE S SOLUTIONS IMMO 7 novembre 2013 LILLE S SOLUTIONS IMMO L outil unique pour trouver votre implantation ATELIER DES MÉTHODOLOGIES DU FONCIER Le projet Lille s Solutions Immo Un enjeu pour Lille Métropole Optimisation des

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 L innovation en Guyane Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 Sommaire 1ère Partie Présentation de l enquête Community Innovation Survey (CIS) 2012 2ème Partie Les

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR 18 novembre 2015 Méthodologie Préambule L objectif de cette étude est d analyser les 50 premières communes les plus peuplées de France métropolitaine et de les classer

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

DIFFUSION DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE DANS LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (PME): LE CAS DU VIETNAM

DIFFUSION DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE DANS LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (PME): LE CAS DU VIETNAM DIFFUSION DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE DANS LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (PME): LE CAS DU VIETNAM LE Van Huy Université des Sciences Économiques de Danang, Vietnam Paris, 14 Décembre 2008 P.2/20 Plan

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Livraisons de marchandises en ville Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Direction Aménagement Programmation V.Meyer Livraisons de marchandises en ville Montpellier en quelques

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

Le recrutement des cadres :

Le recrutement des cadres : pour ACE Association des Conseils en Communication pour l Emploi animé par Le recrutement des cadres : réalités et perspectives des entreprises Le 24 Juin 2003 Sommaire 1. Note méthodologique 2. Structure

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 12/12/14 2

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 12/12/14 2 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-4 : L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC Version adoptée au CPR du 12/12/14 2 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3d : Soutien à la capacité des PME à participer

Plus en détail

7ème colloque francophone sur les sondages

7ème colloque francophone sur les sondages 7ème colloque francophone sur les sondages Les enquêtes déplacements standard CERTU : un exemple de conciliation des besoins de continuité méthodologique et d évolution pour s adapter aux demandes et aux

Plus en détail

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon Lyon 25 novembre Real Estate & Hotels Tourisme - Hôtellerie - Loisirs Présentation de la 38 ème édition

Plus en détail

Nantes Patrick ROBERT

Nantes Patrick ROBERT SIMI 2008 Cycle Régions Les grands projets de bureaux 2009-2012 Nantes Patrick ROBERT Philippe JOSSE Directeur Général Nantes Métropole Développement Directeur Atisreal Nantes 300 000 250 000 200 000 150

Plus en détail

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013.

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013. Lettre immobilière du GRAND LYON Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre Marché Tertiaire Dans un contexte économique tendu au niveau national, plus largement, au sein de la zone euro, le marché

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse économique de la périurbanisation des villes Jean Cavailhès L espace périurbain : de quoi parle-t-on? La définition statistique Pôle urbain = commune centre + banlieue Couronne périurbaine = =

Plus en détail

L'évolution récente des prix des logements anciens

L'évolution récente des prix des logements anciens L'évolution récente des prix des logements anciens Claude Taffin (DINAMIC) Les Journées de l Economie 14 Décembre 2013 Evolution 1998-2013 des prix des logements anciens (Source : bases notariales) 2 Premiers

Plus en détail

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Sommaire 3 La Seine-et-Marne en Ile-de-France 8 Nos offres 14 Seine-et-Marne Développement 2 La Seine-et-Marne Au centre d un marché de

Plus en détail

Secteur de l Information et de la communication

Secteur de l Information et de la communication 2011 Secteur de l Information et de la communication Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 28/10/2011 Maison de l E mploi

Plus en détail

Nouvelle estimation de l emploi touristique

Nouvelle estimation de l emploi touristique Nouvelle estimation de l emploi touristique Piver «emploi présentiel» Betty Becuwe- Chargée d études à l Insee Qu est ce que l emploi touristique? On cherche à mesurer l emploi généré par le tourisme local,

Plus en détail

LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT

LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT Séminaire PLH Caen la mer 07/11/2014 1 I. La place du logement et de l habitat dans le quotidien de nos concitoyens 2 LA PLACE DU LOGEMENT ET

Plus en détail

La situation géographique

La situation géographique vous présente La situation géographique BRUXELLES Venir à Douai Une situation stratégique au carrefour des grandes voies de communication : Autoroutes Gares TGV Aéroports Ports PARIS DOUAI LILLE Aéroport

Plus en détail