Les chemins des perturbations ou couplage. département GEii-1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les chemins des perturbations ou couplage. département GEii-1"

Transcription

1 Les chemins des perturbations ou couplage IUT-1 département GEii-1

2 Couplage par impédance commune. C'est un des modes de couplage le plus fréquent, qui intervient en basse ou en haute fréquence. Plusieurs circuits se partagent une même portion de circuit; l'impédance de celle-ci n'étant pas nulle (résistance, inductance), une chute de tension est occasionnée chaque fois qu'un courant circule. Cette chute de tension est vue par les deux circuits. I0 Z1 Z3 V Système 2 Z2 V1 Système 1 Système 0 V0 Z4

3 Couplage par impédance commune. En électronique, cet effet se ressent principalement sur les pistes de masse Tout "bruit" sur la masse se traduit alors par un effet sur le traitement des signaux utiles.

4 Remèdes au couplage par impédance commune. Séparer les alimentations (câblage en étoile) On ne limite pas l autoperturbation La longueur des conducteurs n est pas minimale Surface de boucle importante entre conducteurs signaux et alimentations Très utilisée en distribution électrique: Un équipement sensible et un équipement perturbateur ont deux alimentations séparées par des impédances importantes aux fréquences perturbatrices. Les transformateurs sont des séparateurs efficaces. Système 0 Z0 Système 1 Z1 Z2 Système 2

5 Remèdes au couplage par impédance commune. Cartes électroniques analogiques. Lorsque les systèmes doivent échanger des signaux (analogiques), leurs alimentations ne doivent pas présenter de différence de potentiel. On doit chaîner l alimentation des circuits a partir de l étage le plus bruyant. (découplage au niveau de chaque étage) Etage bruyant Etage bas niveau

6 Remèdes au couplage par impédance commune. Diminuer les impédances de câblages: Diminuer la longueur des conducteurs d alimentation. Découplage des alimentations des circuits Rapprocher l un de l autre les conducteurs + et d une alimentation (effet de mutuelle). Utiliser une alimentation par plan. (Attention, une fente dans un plan se traduit par une inductance et réduit a néant l effet escompté)

7 Exemple Alimentation des circuits intégrés

8 Remèdes au couplage par impédance commune Pour éviter les perturbations par impédance commune dans un circuit de distribution, le réseau de terre doit être le plus équipotentiel possible. Le maillage devient indispensable Maillage en volume, par un câblage le plus serré possible pour se rapprocher d une cage de Faraday

9 Câblage des terres Le câblage en étoile est à proscrire pour les terres. Le maillage par des liaisons équipotentielles à pour effet de réduire l impédance équivalente entre les masses

10 Mode commun mode différentiel Mode Commun Les courants se referment par la terre et parcourent les liaisons dans le même sens. Mode différentiel Les courants se referment par les liaisons en sens opposé

11 Exemple de mode commun Dans un bras d onduleur, on atteint des tensions de 660V en quelques ns. Il suffit donc d une capacité parasite de 100 pf pour générer des courants de plusieurs centaines de ma. Ce courant perturbateur va circuler dans le conducteur de référence de tension de l électronique (circuit 0 V) et peut modifier des commandes (informations ou ordres), se superposer à des mesures sensibles, voire gêner d autres exploitants en étant réinjecté sur le réseau de distribution publique.

12 Diaphonie La diaphonie peut être: Inductive (di(t)/dt) Capacitive dv(t)/dt

13 Diaphonie inductive C'est le cas de figure de deux fils proches, un coupable, parcouru par un fort di/dt, et une victime, subissant la tension M.di/dt Vg Rg ip M Lp Lv Vinduit R faible Rne Rfe Paradiaphonie (near end) Telediaphonie (far end)

14 Remèdes a la diaphonie inductive Diminuer la mutuelle Écarter les conducteurs Blindage:Les câbles de mesure et de transmission de l information doivent être à écran. L écran sera relié à la masse. Pour la transmission de l information, l utilisation de paires torsadées diminue la surface de boucle et donc diminue la susceptibilité Sur circuit imprimé: plan de masse, pistes écran raccordées a la masse des 2 cotés.

15 Diaphonie capacitive C'est le cas de figure de deux fils proches, un coupable, parcouru par un fort dv/dt, et une victime, subissant le courant C.dv/dt Vg Rg très faible Rne Vv C12 Cvg Rfe R très grand Paradiaphonie (near end) Telediaphonie (far end)

16 Remèdes a la diaphonie capacitive Diminuer la capacité de couplage: Éloignement des conducteurs, Blindage Filtrage Sur circuit imprimé: Diminuer la longueur commune ce qui conduit a augmenter la densité de la carte (compact) Utiliser des pistes écrans reliées a la masse (notamment dans les nappes). Plan de masse

17 Combinaison des deux diaphonies C'est le cas de figure de deux fils proches, dont la charge R du fil coupable est telle que les deux diaphonies précédentes sont excitées. On constate que côté "near end", les deux effets s'ajoutent, alors que côté "far end", ils se retranchent. Iinduit Iinduit Rne Vinduit Icapa Rfe Near end Far end

18 Couplage champ à boucle Une onde électromagnétique vient se coupler sur une boucle de surface S. La tension e induite dans cette boucle peut s'exprimer en fonction de la variation de flux capté par celle-ci à condition que le champ puisse être considéré comme uniforme sur toute la surface. Les dimensions de la boucle doivent être faibles devant la longueur d'onde λ. dh Si cette hypothèse est respectée, alors: e = µ 0. S. dt E Syst. 1 L Syst. 2 H Surface S

19 Couplage champ à boucle Couplage par champ H En mode commun En mode différentiel

20 Couplage champ à boucle Parc champ E En mode commun

21 Exemple

22 Electronique de puissance Conception de la partie puissance Limiter les inductances de câblage Interaction puissance commande Diaphonie inductive (diminuer les surface de boucle) Diaphonie capacitive: Courant de mode commun important capacité parasite sur les SC. Impédances communes Attention aux alimentations, inductance commune entre la puissance et la commande rapprochée.

23 Les autres perturbations Bande RF (150 khz 30 MHz) Les fronts de tension sont à l'origine de mode commun, les appels de courant génèrent du mode différentiel. CEM rayonnée C'est le mode commun qui rayonne le plus (essentiellement dans les câbles d'alimentation et de charge). toute solution qui améliore le conduit va également dans le bon sens vis à vis du rayonné.

24 Exemple

25 Exemple

26 câbles blindés L écran d une paire ou d un toron blindé sert de protection contre les perturbations électromagnétique. Ils sont utilisés pour transmettre des signaux rapides, numériques ou de bas niveau. Il est aussi possible de blinder les câbles de puissance pour limiter l effet perturbateur. Par exemple pour limiter les perturbations de mode commun générés par les convertisseurs statiques

27 Câbles blindés Raccordement à une seule extrémité protège les conducteurs actifs des perturbations BF. Ne pas utiliser en cas de liaison non isolée (0v relié a la masse) afin de réduire la DDP Pas de circulation de courant BF sur l écran donc pas d induction en mode différentiel dans la paire. Des surtensions importantes peuvent apparaître entre l écran et la masse du coté isolé. Illégal si le câble est entre deux bâtiments. Umc

28 Câbles blindés Raccordement aux deux extrémités (le plus utilisé). Protège des perturbations HF. Un courant peu circuler dans le blindage. Pas de surtension. L impédance de transfert est une caractéristique importante d un écran. Plus elle est petite,meilleur est l écran Le courant qui circule dans le blindage peut entraîner une induction en mode différentiel dans la paire.

29 Remèdes à la diaphonie capacitive Effet d'un blindage électrostatique pour réduire la diaphonie capacitive. Un blindage entourant un conducteur fait intervenir une capacité parasite supplémentaire entre blindage et conducteur protégé (Cb). Si on relie le blindage à la masse en un point, alors le courant généré par la diaphonie capacitive sera évacué par ce court-circuit plutôt que par les capacités parasites C12, Cb.. Rg faible C12 Vg Cb R grand Rne Cvg Rfe Vv

30 Blindage En pratique l'âme destinée à transiter le signal doit sortir du blindage, et c'est à ce moment que les problèmes de diaphonie peuvent intervenir. Le blindage doit donc être relié à la tôle de référence qui blinde le produit de l'extérieur. Tôle de référence âme blindage

31 Le blindage Les "queues de cochon" habituellement réalisées se comportent comme des antennes : l'inductance que présente une telle connexion réduit voire annule l'efficacité du blindage du câble lui-même.

32 Raccordement des blindage. La reprise de blindage doit être faite sur 360 pour les câbles ou sur la totalité du périmètre pour les connecteurs. On fixe la reprise au châssis métallique ou au plan de masse à l'aide d'un collier ou d une bride à ressort

33 Efficacité d un blindage On évalue l'efficacité d'un blindage en mesurant l'atténuation (en db) du champ électromagnétique qui règne dans l'équipement protégé par rapport au même équipement dépourvu de blindage. Blindage Haute fréquence : problème des ouvertures L'efficacité d'un blindage est fortement dégradée par les ouvertures qui y sont pratiquées, particulièrement les ouvertures en forme de fente. Exemple ci-contre : ouverture pratiquée pour l'insertion d'un connecteur Sub-D 9 broches : l» 40 mm

Les composants réels. département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance

Les composants réels. département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance Les composants réels IUT-1 département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance Généralités Les phénomènes CEM sont dus a des éléments «parasites» Capacité entre 2 pistes, piste châssis, Aux

Plus en détail

Process de certification CEM des ASI forte puissance

Process de certification CEM des ASI forte puissance Process de certification CEM des ASI forte puissance Méthodologie appliquée au laboratoire CEM de All content in this presentation is protected 2008 American Power Conversion Corporation Agenda Les produits

Plus en détail

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt Bonjour! 1 Au programme aujourd hui Terres et masses Terre définitions, raccordement d installations à la terre Masse définitions, raccordements de masse 2 Définitions pour éviter les confusions Terre

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonnet Master GSI - Capteurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriétés générales des capteurs Notion de mesure Notion de capteur: principes, classes,

Plus en détail

Expériences avec un oscilloscope numérique

Expériences avec un oscilloscope numérique Expériences avec un oscilloscope numérique Pratiques Expériences Certaines figures et textes sont tirés de l excellent DICTIONNAIRE de PHYSIQUE EXPERIMENTALE, tome4, L électricité, Jean-Marie Donnini,

Plus en détail

Recommandations générales de conception pour la conformité CEM

Recommandations générales de conception pour la conformité CEM Recommandations générales de conception pour la conformité CEM Par Paul Lee, Directeur De l Ingénierie, Murata Power Solutions Les réglementations de compatibilité électromagnétique (CEM) affectent de

Plus en détail

A15 - Compatibilité électromagnétique (CEM) (EMC : Electro Magnetic Compatibility)

A15 - Compatibilité électromagnétique (CEM) (EMC : Electro Magnetic Compatibility) G. Pinson - Physique Appliquée CEM - A15 / 1 Définitions A15 - Compatibilité électromagnétique (CEM) (EMC : Electro Magnetic Compatibility) Environnement émission Coefficient de couplage : P t : puissance

Plus en détail

Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI)

Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI) Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI) 1 Programme du jour 1. Découplage des IC 2. Choix des composants de découplage. 3. Règles de routage des PCB 4. Phénomène de diaphonie

Plus en détail

Chemin de propagation. Figure 1 Compatibilité Electromagnétique.

Chemin de propagation. Figure 1 Compatibilité Electromagnétique. ECOLE SUPERIEURE de PLASTURGIE CEM : Couplages des Perturbations COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE : COUPLAGES DES PERTURBATIONS 1. Introduction La Compatibilité ElectroMagnétique (CEM) est l'aptitude d'un

Plus en détail

Circuits imprimés (2ème partie)

Circuits imprimés (2ème partie) Circuits imprimés (2ème partie) Conception Fabrication CEM Jean Claude GRAPIN - LE2I- 2008 1 rappels Ce qui est des CI l est également des Asics (Rapport d échelle ) Longueurs largeurs épaisseurs surfaces

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

Classes* de signaux véhiculés. Choix des câbles. Type de câbles recommandés en fonction de la classe* du signal véhiculé. Paires torsadées.

Classes* de signaux véhiculés. Choix des câbles. Type de câbles recommandés en fonction de la classe* du signal véhiculé. Paires torsadées. L Les câbles Classes* de signaux véhiculés Classification des signaux par niveau de perturbation Classe* Sensible Peu sensible Perturbateur Sensible ++ + Exemple de signaux véhiculés ou matériels connectés

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

L'équipotentialité. SARL M/M/D/S HYPERCABLE 81 Rue des Carrières ZA de la Ronze 69440 TALUYERS tel : +33 4 78 48 74 75 www.hypercable.

L'équipotentialité. SARL M/M/D/S HYPERCABLE 81 Rue des Carrières ZA de la Ronze 69440 TALUYERS tel : +33 4 78 48 74 75 www.hypercable. L'équipotentialité L'équipotentialité L équipotentialité est une notion que les électroniciens connaissent et appliquent depuis longtemps dans le dessin et leurs cartes, le raccordement des châssis et

Plus en détail

Ä!PZjä. Compatibilité électromagnétique

Ä!PZjä. Compatibilité électromagnétique EDBEMV!PZj Ä!PZjä L Compatibilité électromagnétique Global Drive Principes de base concernant l utilisation de variateurs de vitesse au sein de machines et d installations 2003 Lenze Drive Systems GmbH

Plus en détail

FIBRE OPTIQUE : EVT-250 & EVR-250

FIBRE OPTIQUE : EVT-250 & EVR-250 Introduction La gamme 250 est conçue pour transmettre des signaux vidéo composite couleur et monochromes via un câble à fibre optique multi-mode. La distance maximale de transfert atteint 3000 mètres.

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

em4 Accessoires Extensions analogiques

em4 Accessoires Extensions analogiques em4 Accessoires Extensions analogiques Extensions d entrées analogiques et de sorties statiques permettant de connecter un plus grand nombre de capteurs et d actionneurs à votre petit automate programmable

Plus en détail

2 - Atténuation (Loss) Elle définit la perte du signal le long du câble en fonction de la fréquence. Cette mesure s exprime en db.

2 - Atténuation (Loss) Elle définit la perte du signal le long du câble en fonction de la fréquence. Cette mesure s exprime en db. SEN TR 6 mai 200 Câblage : les paramètres des câbles cuivre - Carte de câblage Cet essai permet de s'assurer que les deux extrémités ont été câblées conformément à la norme (câble droit ou croisé). La

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

Cours de CEM - Les couplages électromagnétiques

Cours de CEM - Les couplages électromagnétiques Cours de CEM - Les couplages électromagnétiques ARALA F4GSC -Jean-luc Levant May 12 1 Mode conduit et Rayonné Sources Mode de couplage Victimes Victimes Mode Conduit - Impédance Commune - Carte à châssis

Plus en détail

34.51. Montage sur circuit imprimé 0.8 1.3 1.9. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi

34.51. Montage sur circuit imprimé 0.8 1.3 1.9. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34. Faible épaisseur avec contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005

MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005 Date de révision : MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISOCEI 17025 v2005 L accréditation concerne les prestations réalisées par : LCIE Groupe 1 - Fontenay aux Roses 33, avenue du Général Leclerc

Plus en détail

Protection contre la foudre et les surtensions Note technique

Protection contre la foudre et les surtensions Note technique Protection contre la foudre et les surtensions Note technique December 2014 Dans l antiquité, les personnes croyaient que la foudre était la conséquence de la colère des dieux ; plus tard, la croyance

Plus en détail

1. Les quatre paramètres primaires d une ligne

1. Les quatre paramètres primaires d une ligne 1. Les quatre paramètres primaires d une ligne Une ligne téléphonique est constituée de fils identiques (fil a et fil b) aux caractéristiques électriques bien Définies. Les paramètres primaires Les paramètres

Plus en détail

34.51. Montage sur circuit imprimé. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi 5-12 - 24-48 - 60 /0.

34.51. Montage sur circuit imprimé. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi 5-12 - 24-48 - 60 /0. Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34. Faible épaisseur avec contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

Pas 3.5 mm 1 contact 12 A Montage sur circuit imprimé ou sur supports série 95

Pas 3.5 mm 1 contact 12 A Montage sur circuit imprimé ou sur supports série 95 Série 41 - Relais bas profil pour circuit imprimé 8-12 - 16 A Caractéristiques 41.31 41.52 41.61 1 ou 2 inverseurs - Bas profil (hauteur 15.7 mm) 41.31-1 contact 12 A (pas 3.5 mm) 41.52-2 contacts 8 A

Plus en détail

34.51. Largeur 5 mm Bobine faible consommation. Montage sur circuit imprimé. ou sur supports série 93 A2 A1 12 11 14 0.8 1.3 1.3 28 1.

34.51. Largeur 5 mm Bobine faible consommation. Montage sur circuit imprimé. ou sur supports série 93 A2 A1 12 11 14 0.8 1.3 1.3 28 1. Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34.51 Faible épaisseur avec 1 contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE. 5 ème Année ESE. Règles de conception faible émission rayonnée pour les circuits imprimés

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE. 5 ème Année ESE. Règles de conception faible émission rayonnée pour les circuits imprimés INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE 5 ème Année ESE Règles de conception faible émission rayonnée pour les circuits imprimés alexandre.boyer@insa-toulouse.fr http://www.alexandre-boyer.fr

Plus en détail

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron. Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B4510 UNIITE DIIDACTIIQUE LIIGNE DE TRANSMIISSIION MANUEL D IINSTRUCTIIONS Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065

Plus en détail

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Z-SCOPE V5 ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Fonctionnalités Générateur d un signal d excitation sinusoïdal de fréquence variable jusqu à 100 khz Mesure d un signal

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux de communication des

Plus en détail

III. Connectique et câblage réseaux

III. Connectique et câblage réseaux III. Connectique et Câblage des Réseaux Câblage et Connectique des Réseaux (1):L'application réseau est le programme informatique utilisant les capacités de communication du réseau : accès à des fichiers

Plus en détail

Test des composants de protection: matériels auxiliaires

Test des composants de protection: matériels auxiliaires Note technique - TN32 Test des composants de protection: matériels auxiliaires Werner Hirschi, montena technology, Rossens, Suisse 1. Introduction Ce document présente un résumé des matériels auxiliaires

Plus en détail

Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC

Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC La série EN est destinée à mesurer des courants alternatifs et continus en utilisant la technologie à effet Hall. Les courants mesurés vont de quelques milliampères

Plus en détail

Compatibilité ElectroMagnétique (CEM) Plan du cours Réduction des couplages et effet réducteur des masses

Compatibilité ElectroMagnétique (CEM) Plan du cours Réduction des couplages et effet réducteur des masses Copatibilité ElectroMagnétique (CEM) Plan du cours Réduction des couplages et effet réducteur des asses 0. Rappel des 06 principaux couplages. Déduction des couplages 3. Repérage des équipeents 4. Disposition

Plus en détail

Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A. Caractéristiques SERIE 34 34.51. Faible épaisseur avec 1 contact - 6 A

Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A. Caractéristiques SERIE 34 34.51. Faible épaisseur avec 1 contact - 6 A Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 SERIE 34 Caractéristiques 34.51 Faible épaisseur avec 1 contact - 6 Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé

Plus en détail

Guide de mise à la terre des systèmes de câblage structuré et du matériel associé

Guide de mise à la terre des systèmes de câblage structuré et du matériel associé Guide de mise à la terre des systèmes de câblage structuré et du matériel associé Livre blanc Nexans Cabling Solutions Sommaire 1 Normes & documents associés :... 2 2 Mise à la terre de protection et mise

Plus en détail

La CEM Définition : Certaines «habitudes anciennes» coûtent très cher à mettre en œuvre et donnent des résultats catastrophiques!

La CEM Définition : Certaines «habitudes anciennes» coûtent très cher à mettre en œuvre et donnent des résultats catastrophiques! La CEM Définition : aptitude d'un dispositif, équipement ou système à fonctionner de façon satisfaisante dans son environnement électromagnétique, sans générer lui-même des perturbations électromagnétiques

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

Chapitre R Recommandations pour l amélioration de la CEM

Chapitre R Recommandations pour l amélioration de la CEM Chapitre R Recommandations pour l amélioration 1 2 3 4 5 Sommaire La distribution BT R2 1.1 Terminologie et définitions R2 1.2 La protection des personnes et la CEM R2 1.3 Les schémas de liaisons à la

Plus en détail

B31+B32 - Lignes. Ces grandeurs dépendent de la longueur l de la ligne : ce sont des grandeurs dites "réparties".

B31+B32 - Lignes. Ces grandeurs dépendent de la longueur l de la ligne : ce sont des grandeurs dites réparties. G. Pinson - Physique Appliquée Lignes B31+B32-TP / 1 B31+B32 - Lignes But : on veut transmettre des données numériques sous forme d'impulsions binaires dans une ligne, en veillant à minimiser les perturbations

Plus en détail

4 Installation des parafoudres

4 Installation des parafoudres 4 nstallation des parafoudres 4.1 Raccordement Les connexions aux récepteurs d'un parafoudre doivent être les plus courtes possibles afin de réduire la valeur du niveau de protection en tension (Up installé)

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Electricité, électrotechnique et électronique industrielle, CEM accès intégral : INTEGRAL

Electricité, électrotechnique et électronique industrielle, CEM accès intégral : INTEGRAL Electricité, électrotechnique et électronique industrielle, CEM accès intégral : INTEGRAL 103 modules enrichis de 87 Info+ soit 190 ressources et près de 4000 écrans Objectifs : Pour le contenu, voir les

Plus en détail

La C.E.M. des capteurs sans fils Dominique Adam

La C.E.M. des capteurs sans fils Dominique Adam La C.E.M. des capteurs sans fils Dominique Adam Atcom Télémétrie Objectif Réaliser des systèmes d'acquisitions et de transmissions de données utilisant: Des signaux numériques. Des signaux analogiques

Plus en détail

AEMC RB Consultant 1

AEMC RB Consultant 1 AEMC RB Consultant 1 PLAN Qu est-ce que la CEM Les modes de perturbation Architecture d un système de mesures Fil piste : impédance nulle? Les sources de perturbations - par rayonnement - par conduction

Plus en détail

CERN ST/EL. Group Electrical Engineering Projet L.H.C LHC PROJECT NOM DU PROJET TITRE DU DOCUMENT

CERN ST/EL. Group Electrical Engineering Projet L.H.C LHC PROJECT NOM DU PROJET TITRE DU DOCUMENT CERN ST/EL Group Electrical Engineering Projet L.H.C NOM DU PROJET LHC PROJECT TITRE DU DOCUMENT LIAISONS EQUIPOTENTIELLES ET PROTECTION ELECTROMAGNETIQUE Rédaction Date AVRIL 2002 Nom P GUENAT - ST/EL

Plus en détail

Notions de Compatibilité Electro Magnétique (CEM)

Notions de Compatibilité Electro Magnétique (CEM) Notions de Compatibilité Electro Magnétique (CEM) (Conformité Européenne) Jean Louis Boizard Maître de conférences, IUFM Midi Pyrénées- Toulouse II Notions_cem_v1.2 1 Sommaire 1) Introduction 4 1.1) Préambule

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère : Logiciel VDI LOGICIEL «Legrand» : VDI Système : Ordinateur Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Introduction à la VDI. Comprendre un câblage VDI. Pourquoi un faire un câblage

Plus en détail

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images Le câblage VDI D après le catalogue Legrand 1 ) Introduction : Les moyens actuels de communication sont en évolution permanente. Là où le téléphone était le seul système de communication, de nouveaux moyens

Plus en détail

CEM des MESURES PHYSIQUES. Cours de 2 jours CNRS

CEM des MESURES PHYSIQUES. Cours de 2 jours CNRS CEM des MESURES PHYSIQUES Cours de 2 jours CNRS Copyright 1987-2005 A E M C 86, Rue de la Liberté Immeuble le St Georges 38180 SEYSSINS TEL : 04 76 49 76 76 FAX : 04 76 21 23 90 mail@aemc.fr www.aemc.fr

Plus en détail

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech. L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.fr Cycle en V de développement d un produit Couts Délais Qualité

Plus en détail

U9C. Caractéristiques techniques. Capteur de force. Caractéristiques spécifiques. B3814-1.1 fr

U9C. Caractéristiques techniques. Capteur de force. Caractéristiques spécifiques. B3814-1.1 fr U9C Capteur de force Caractéristiques spécifiques Capteur de force en traction/compression Classe de précision 0,2 Forces nominales de 50 N à 50 kn Inoxydable, degré de protection IP67 Plusieurs longueurs

Plus en détail

5.1 Équilibre électrostatique d un conducteur

5.1 Équilibre électrostatique d un conducteur 5 CONDUCTEURS À L ÉQUILIBRE 5.1 Équilibre électrostatique d un conducteur Dans un isolant, les charges restent à l endroit où elles ont été apportées (ou enlevées). Dans un conducteur, les charges sont

Plus en détail

Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté

Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté Livre blanc Nexans Cabling Solutions Mai 2013 Écranté ou non écranté? Outre les catégories et classes de performances utilisées dans un système de câblage

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Les perturbations électromagnétiques basse et haute fréquence

Les perturbations électromagnétiques basse et haute fréquence Juin 2000 Les perturbations électromagnétiques basse et haute fréquence Ce guide technique a pour objectif de mettre en évidence les phénomènes électromagnétiques basse et haute fréquence et de proposer

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE LA CHASSE AUX DEMONS DE MAXELL

COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE LA CHASSE AUX DEMONS DE MAXELL COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE LA CHASSE AUX DEMONS DE MAXELL JOEL RAIMBOURG COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE CEA-DIF-DCRE Bruyères le châtel 91297 ARPAJON Cedex Résumé Ce cours a pour objet de définir

Plus en détail

- Rapport CEA-R-6230 -

- Rapport CEA-R-6230 - - Rapport CEA-R-6230 - CEA/DAM Direction Ile-de-France Département Conception et Réalisation des Expérimentations Service Equipement Instrumentation Métrologie0 RÈGLES DE CONCEPTION ET DE CÂBLAGE DES SYSTÈMES

Plus en détail

Version MOVITRANS 04/2004. Description 1121 3027 / FR

Version MOVITRANS 04/2004. Description 1121 3027 / FR MOVITRANS Version 04/2004 Description 1121 3027 / FR SEW-USOCOME 1 Introduction... 4 1.1 Qu est-ce-que le MOVITRANS?... 4 1.2 Domaines d utilisation du MOVITRANS... 4 1.3 Principe de fonctionnement...

Plus en détail

Etude et détection des courants de fuite haute fréquence sur les moteurs électriques. Projet MIARC

Etude et détection des courants de fuite haute fréquence sur les moteurs électriques. Projet MIARC CRISIA Centre de Recherche de l Institut Supérieur Industriel d Arlon Etude et détection des courants de fuite haute fréquence sur les moteurs électriques Chercheur ING. Steve Bartholomé Projet MIARC 2

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

Chapitre 1 : INTRODUCTION A LA COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE

Chapitre 1 : INTRODUCTION A LA COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE Chapie : INTRODUCTION A LA COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE P. POULICHET Septembre 00 . Inoduction... 3. Les différents aspects de la CEM... 4.. Tests à réaliser sur un matériel pour vérifier la conformité

Plus en détail

Analyse d un jeu de barres blindées à l aide du logiciel QuickField

Analyse d un jeu de barres blindées à l aide du logiciel QuickField Analyse d un jeu de barres blindées à l aide du logiciel QuickField Ioan C. Popa Professeur, Université de Craiova, Faculté d Ingénierie électrique, Craiova, Romania INTRODUCTION Les systèmes de jeux de

Plus en détail

Cahier technique n 187

Cahier technique n 187 Collection Technique... Cahier technique n 187 Coexistence courants forts - courants faibles R. Calvas J. Delaballe Les Cahiers Techniques constituent une collection d une centaine de titres édités à l

Plus en détail

Guide VDI Documents ressource 24/39

Guide VDI Documents ressource 24/39 Guide VDI Documents ressource 24/39 1 Câbler les paires en respectant la norme de câblage EIA/TIA 568, schéma de câblage A ou B. Les étiquettes sur chaque connecteur vous rappellent les codes couleurs

Plus en détail

CEM dans les circuits électroniques

CEM dans les circuits électroniques Compatibilité électromagnétique Eté 2004 Notes de cours CEM dans les circuits électroniques F. Rachidi École Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL-DE-LRE CH-1015 Lausanne Farhad.Rachidi@epfl.ch - 1 -

Plus en détail

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques Notre corps est électrique et l exposition à certaines ondes électromagnétiques sur certaines fourchettes de fréquences nous pose problème. Les ondes concernées sont : Les basses fréquences autour de 50

Plus en détail

Module amplificateur analogique

Module amplificateur analogique Module amplificateur analogique RF 30221/06.08 remplace: 12.05 1/8 type VT-MRPA1-... série 1X H7076 Table des matières titre page Caractéristiques spécifiques 1 Codification 2 Fonctionnement 2 Schéma fonctionnel

Plus en détail

Connectique, câblage et transport du signal

Connectique, câblage et transport du signal Connectique, câblage et transport du signal Guénael Launay Les câbles audio.. 2 Câble audio blindé.. 2 Câble audio sans blindage 2 Câble coaxial... 2 Les connecteurs... 3 Fiches CINCH ou RCA.. 3 Fiches

Plus en détail

équipements de puissance Enrico Vialardi

équipements de puissance Enrico Vialardi Modélisation CEM de systèmes et équipements de puissance Enrico Vialardi Introduction Quels liens entre puissance et CEM? Electric mobility Compacité accrue et montée en fréquence Perturbations conduites

Plus en détail

fasis La borne Wieland fasis WTP New Generation Wieland Electric, l inventeur de la connexion fiable. Poussez et c est branché.

fasis La borne Wieland fasis WTP New Generation Wieland Electric, l inventeur de la connexion fiable. Poussez et c est branché. La borne Wieland fasis WTP New Generation Wieland Electric, l inventeur de la connexion fiable. Poussez et c est branché. fasis WTP Bornes push-in Insérer directement le conducteur, simplement et sans

Plus en détail

Protection antenne pour téléviseur.

Protection antenne pour téléviseur. Protection antenne pour téléviseur. Cet article décrit un accessoire très simple d isolation galvanique de la prise antenne d un téléviseur. Ce dispositif protège des effets de la foudre, supprime les

Plus en détail

Electricité et mise à la terre

Electricité et mise à la terre Electricité et mise à la terre... 2 Le bruit électrique... 2 Les décharges électrostatiques... 2 La mise à la terre du matériel informatique... 3 Le problème des terres multiples... 4 Les perturbations

Plus en détail

Bloc d'extension de contacts

Bloc d'extension de contacts Gertebild ][Bildunterschrift Kontakterweiterungen Bloc d'extension de contact pour une augmentation et un renforcement du nombre de contacts de sécurité Homologations Zulassungen SÜDDEUTSCHLAND Caractéristiques

Plus en détail

ETUDE D'UNE FIBRE OPTIQUE ET D'UN CÂBLE À PAIRE TORSADÉE

ETUDE D'UNE FIBRE OPTIQUE ET D'UN CÂBLE À PAIRE TORSADÉE ETUDE D'UNE FIBRE OPTIQUE ET D'UN CÂBLE À PAIRE TORSADÉE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Evaluer l'affaiblissement d'un signal à l'aide du coefficient d'atténuation. Mettre

Plus en détail

Diaphonie. Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban. Cyrille Gautier Patricia Grassin

Diaphonie. Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban. Cyrille Gautier Patricia Grassin Diaphonie Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban Cyrille Gautier Patricia Grassin Objectifs : Plan de l étude 1. Mettre en évidence les phénomènes de couplage entre pistes 2. Description

Plus en détail

OMS 605. Equipement portable de surveillance des décharges partielles

OMS 605. Equipement portable de surveillance des décharges partielles OMS 605 portable de surveillance des décharges partielles portable de surveillance des décharges partielles L OMS 605 est un équipement portable de surveillance des décharges partielles (DP) destiné aux

Plus en détail

IN2P3 - Le bruit des expériences. Alain CHAROY - 11/03/2015

IN2P3 - Le bruit des expériences. Alain CHAROY - 11/03/2015 IN2P3 - Le bruit des expériences Alain CHAROY - 11/03/2015 a.charoy@aemc.fr Ground est indifférent à la CEM et à l'is (graphique de Bruce Archambeault d'ibm) 33 of 58 Ne pas confondre terre, masse et «0

Plus en détail

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS 2012 AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS VOUS VENDEZ VOTRE BIEN IMMOBILIER? INFO CONSEIL Diagnostic vous donne les Informations nécessaires et indispensables

Plus en détail

ACCESSOIRES pour oscilloscopes. Sondes de tension HX0003, HX0004, HX0005, HX0006

ACCESSOIRES pour oscilloscopes. Sondes de tension HX0003, HX0004, HX0005, HX0006 Sondes de tension HX0003, HX0004, HX0005, HX0006 Une famille de 4 produits pour répondre aux différents besoins Une atténuation de rapport 10 ou 100 (selon le modèle) Une bande-passante de 150 MHz à 300

Plus en détail

Perturbations Electromagnétiques

Perturbations Electromagnétiques Perturbations Electromagnétiques Erreurs CEM récurrentes - Bonnes et mauvaises corrections Alain CHAROY - (0033) 4 76 49 76 76 - a.charoy@aemc.fr L électromagnétisme n est que de l électricité Perturbations

Plus en détail

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Jean-Paul YONNET F1LVT / ADRASEC 38 F1LVT@yahoo.fr Dans les antennes Doppler, 4 (ou 8) fouets quart d onde sont commutées

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

Bloc à LED. Diagramme de sélection COULEUR LED. 2 3 4 6 8 LED blanche LED rouge LED verte LED bleue LED orange TYPE D'INDICATION CONNEXIONS

Bloc à LED. Diagramme de sélection COULEUR LED. 2 3 4 6 8 LED blanche LED rouge LED verte LED bleue LED orange TYPE D'INDICATION CONNEXIONS Bloc à Diagramme de sélection COULEUR 2 3 4 6 8 he e e TYPE D'INDICATION A lumière fixe L lumière clignotante CONNEXIONS TYPE DE FIXATION V vis serre-fils S souder sur circuit imprimé P sur panneau F en

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

Contrôle d accès ACCESS-IT UNIT 4. Notice Technique

Contrôle d accès ACCESS-IT UNIT 4. Notice Technique Contrôle d accès CCESS-IT UNIT 4 Notice Technique Droits d auteur : Eden Innovations ucune partie de cette publication ne peut être reproduite, transmise, transcrite ni traduite sous une forme quelconque

Plus en détail

Documentation Technique du Contrôle Passe Ges

Documentation Technique du Contrôle Passe Ges Sommaire I/ PRESENTATION.... 2 I.1/ LE COFFRET DU CONTROLE PASSE GES COMPREND :... 2 I.2/ L'UNITE CONTROLE PASSE GES CONTIENT DANS SA VERSION COMPLETE :... 2 II/ MODE DE COMMUNICATION.... 2 II.1/ RS232....

Plus en détail

Modélisation électrique

Modélisation électrique Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Rapport de TP Modélisation électrique de la commande de charge dans l automobile Simon Bouvot Alexis Ferte

Plus en détail

Variateur de vitesse 1Q avec limiteur de courant intégré

Variateur de vitesse 1Q avec limiteur de courant intégré Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 06/12 Variateur de vitesse 1Q avec limiteur de courant intégré Les appareils électriques et électroniques usagés (DEEE) doivent être traités individuellement

Plus en détail

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission RESEAUX Câble coaxial Cœur de cuivre Isolant Tresse conductrice Gaine protectrice isolante Bonne résistance aux bruits Support encombrant. Télévision et téléphone. 1 Base 2 (1MHz sur 2m) 1 Base 5 (1MHz

Plus en détail

Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge

Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge Raccordement terminal de programmation TELU DATA Pile lithium de maintien de l heure type CR032 Résistance de terminaison 120 Ω

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIAL

COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIAL COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIIAL sans math est presque sans formules Pour partir sur une bonne base Afin que tout soit bien clair et afin de faciliter la compréhension de l exposé qui suit, je me permets de

Plus en détail

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom Nom.. Prénom.. Réseaux VDI Thème Date : Technologie 1 V. D. I. (Voix Données Images) Toutes les infrastructures de services et de bureaux utilisent de plus en plus des réseaux organisés pour transporter

Plus en détail

GUIDE POWER QUALITY. CEM et mise à la terre - Section 6.1.2. Eléments fondamentaux de compatibilité électromagnétique

GUIDE POWER QUALITY. CEM et mise à la terre - Section 6.1.2. Eléments fondamentaux de compatibilité électromagnétique CEM et mise à la terre - Section 6.1.2 Eléments fondamentaux de compatibilité électromagnétique Dr rer nat Wolfgang LANGGUTH Hochschule für Technik und Wirtschaft Mai 2009 GUIDE POWER QUALITY CEM et mise

Plus en détail