MODULATION D AMPLITUDE

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODULATION D AMPLITUDE"

Transcription

1 Misuriello Maxime 17/03/08 Arondel Olivier MODULATION D AMPLITUDE 1 Modulation Porteuse Modulation AM Modulation DSB Démodulations Détection d enveloppe (AM) Détection synchrone à fil (AM et DSB) Détection synchrone AM² (AM) Détection synchrone avec oscillateur local (DSB) Conclusions générales Modulation 1.1 Porteuse Après avoir alimenté la maquette «modulations am», on branche l oscilloscope sur la sortie Fo de l oscillateur. On visualise un signal sinus de période T 0 = 5µs. On mesure donc une fréquence porteuse F 0 = 200kHz. 1.2 Modulation AM Paramètres Ve_sin : VAMPL = 0.5 FREQ = 1000 Ve_cst : DC = 12V Vhf : VAMPL = 1 FREQ =

2 1.2.2 Schéma Chronogrammes pspice 15V 10V 5V 0V -5V -10V -15V 0s 0.2ms 0.4ms 0.6ms 0.8ms V(R1:2) V(Vhf:+) V(SUM1:OUT) V(Ve_sin:+) 1.0ms 1.2ms 1.4ms 1.6ms 1.8ms 2.0ms 2.2ms 2.4ms 2.6ms 2.8ms 3.0ms Time Mesures sur maquette La fréquence mesurée F0 de l oscillateur à quartz est de 203kHz soit T0 = 4,9 us On met un sinus en entrée E d amplitude 0,5 V et de fréquence 1kHz. Pour réaliser cette modulation AM, on doit ajouter un décalage en utilisant l alimentation +12V. E 0,5 Rapport de modulation : m = = = 0, 0416 décalage 12 (Voir les courbes en annexes)

3 1.3 Modulation DSB Pour réaliser cette modulation, on retire la tension continue de +12V de l entrée Ve. (Voir les courbes en annexes) Paramètres Ve_sin : VAMPL = 0.5 FREQ = 1000 Vhf : VAMPL = 1 FREQ = Schéma

4 1.3.3 Chronogrammes pspice 500mV 0V -500mV 0s 0.2ms 0.4ms 0.6ms 0.8ms 1.0ms 1.2ms 1.4ms 1.6ms 1.8ms 2.0ms V(R1:2) V(Ve_sin:+) Time

5 2 Démodulations 2.1 Détection d enveloppe (AM) On alimente la maquette «démodulations AM» en +12V -12V. On relie la sortie AMout sur l entrée Amin du module «Détection d enveloppe». On visualise les chronogrammes Ve, Amin, C et BF. En C, on récupère l enveloppe du signal AM, qui correspond au signal modulant. La diode seule joue le rôle de redresseur. Les alternances positives du signal AMout sont recopiées en sortie Lorsque l entrée AM croît, la diode est passante et recopie le signal moins la tension de diode d environ 0,6V. Lorsque l entrée AM décroît, la diode est bloquée. Le potentiel de l anode est inférieur au potentiel de la cathode. On peut remarquer une décroissance exponentielle. (Voir les courbes en annexes) Schéma Gain : Vs p 0,75 K = = = 1,5 Ve 0,5 p Bande passante : On met un signal d entrée E de fréquence Fe = 1 khz. On visualise la sortie BF en faisant varier Fe en basses et hautes fréquences afin de trouver les 2 fréquences de coupures qui 0,75 correspondent à une amplitude de sortie = 0,53V. 2 On obtient les fréquences de coupures suivantes : F 1 = 22Hz et F 2 = 3,8kHz Linéarité de la chaîne : On fait varier l amplitude du sinus d entrée et on vérifie le gain de la chaîne. On remarque que quelque soit l amplitude du sinus d entrée Ve < 0,4V, on a toujours un gain de 1,5.

6 Lorsque 0,4 < Ve < 1,4, le montage a toujours le même gain mais on ne démodule plus un signal sinus. Lorsque Ve > 1,4V, il y a un phénomène de surmodulation qui intervient Surmodulation : On augmente le sinus d entrée Ve. On remarque que lorsque Ve > 1,4V, la surmodulation intervient car l enveloppe récupérée ne correspond pas au signal modulant Perturbations : La perturbation correspondant aux nuages créé une atténuation sur le signal démodulé. La perturbation correspondant aux éclairs créé du bruit sur le signal démodulé. Les deux perturbations additionnées modifient complètement le signal démodulé. Il est très difficilement démodulable DSB On récupère en sortie un signal sinus de fréquence égale à 2 fois a fréquence d entrée Fe car l enveloppe AMout parcourt 2 périodes lorsque le signal d entrée parcourt une période. Le signal démodulé est faux Conclusions La détection d enveloppe AM est très facilement réalisable mais présente des inconvénients tels que la faible amplitude du modulant et sa forte sensibilité aux perturbations. 2.2 Détection synchrone à fil (AM et DSB) En utilisant le générateur de porteuse Fo vers l entrée HF du démodulateur, on obtient en BF le signal d entrée légèrement décalé d un offset de tension. On peut considérer que la démodulation est quasi-parfaite Gain Vs p 0,9 En DSB, on a K = = = 1, 8 Ve 0,5 p En AM, on a le même gain Bande passante En DSB, on obtient les fréquences de coupures suivantes : F 1 = 25Hz et F 2 = 10kHz, soit une bande passante de 10kHz.

7 En AM, obtient une bande passante légèrement inférieure : F 1 = 25Hz et F 2 = 9kHz, soit une bande passante de 9kHz Linéarité En DSB, la chaîne est linéaire tant que Ve < 2V. En AM, la chaîne est linéaire tant que Ve < 0,9V. Lorsque Ve > 0,9V, la surmodulation intervient Surmodulation En AM, lorsque Ve > 0,9V, on visualise un effet de surmodulation et saturation du signal de sortie Conclusions Ce technique de détection synchrone est très intéressante car elle a une meilleure bande passante et linéarité que la détection d enveloppe AM classique. Elle présente tout de même un défaut : il est difficile d avoir exactement le même signal porteuse Hf pour la modulation et la démodulation. Une faible variation de fréquence provoque des parasites sur la démodulation. 2.3 Détection synchrone AM² (AM) Gain Vs p 0,47 En sortie du PB, on a K = = = 2, 35 Ve 0,2 p Bande passante On cherche les fréquence de coupure lorsque l amplitude du signal de sortie est égale à 0,47 = 0,33V 2 On obtient les fréquences de coupures suivantes : F 1 = 20Hz et F 2 = 11,5kHz soit une bande passante de 11,5kHz Linéarité La chaîne est linéaire tant que Ve < 0,45V.

8 2.3.4 Conclusions Il n y pas de problèmes de fréquence de porteuse car la porteuse est le même signal que l entrée Ve. Par contre, après filtrage PB, il reste des termes en Ω et 2Ω, qui provoque une distorsion du signal. Après le PB, on retrouve bien le signal BF. Après le PH, on obtient un signal modulé dont la fréquence de la porteuse est f = 2 * F 0 = 406kHz, ce qui correspond au double de la fréquence résultant de la multiplication AM. 2.4 Détection synchrone avec oscillateur local (DSB) Paramètres F 0 = 203kHz F0 = 209kHz On obtient un signal correspondant au signal modulant mais perturbé et atténué. Il faut une très grande précision sur la fréquence de l oscillateur et amplifié le signal de sortie pour utiliser cette méthode de détection. 3 Conclusions générales La démodulation d un signal modulé AM marche bien pour toutes les méthodes de détection alors que la démodulation d un signal modulé DSB nécessite une très grande précision sur la fréquence de la porteuse, ce qui marche bien avec une détection synchrone à fil mais pas bien avec une détection synchrone AM².

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

CHAPITRE V. Théorie de l échantillonnage et de la quantification

CHAPITRE V. Théorie de l échantillonnage et de la quantification CHAPITRE V Théorie de l échantillonnage et de la quantification Olivier FRANÇAIS, SOMMAIRE I INTRODUCTION... 3 II THÉORIE DE L ÉCHANTILLONNAGE... 3 II. ACQUISITION DES SIGNAUX... 3 II. MODÉLISATION DE

Plus en détail

La modulation d amplitude

La modulation d amplitude Physique appliquée Guglielmo Marconi Sommaire 1- Structure d un système de communication radio 2- L expérience de Hertz 3- Le rôle de la fréquence porteuse 4- Spectre des ondes radio 5- Fréquence de porteuse

Plus en détail

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure.

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure. Filtres passe-bas Ce court document expose les principes des filtres passe-bas, leurs caractéristiques en fréquence et leurs principales topologies. Les éléments de contenu sont : Définition du filtre

Plus en détail

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux Comment mesurer le temps de propagation de groupe sur des convertisseurs de fréquence dans lesquels le ou les oscillateurs

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier :

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier : SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION Contenu du dossier : 1. PRESENTATION DU SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO....1 1.1. DESCRIPTION DU FABRICANT....1

Plus en détail

Compatibilité Électromagnétique

Compatibilité Électromagnétique Compatibilité Électromagnétique notions générales et applications à l électronique de puissance Ir. Stéphane COETS 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 1 Plan de l exposé La Compatibilité

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Avant Propos : Le sujet comporte deux parties : une partie théorique, jalonnée de questions (dans les cadres), qui doit être préparée

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

Mesures d antennes en TNT

Mesures d antennes en TNT Mesures d antennes en TNT Ce TP s intéresse aux techniques liées à l installation d un équipement de réception de télévision numérique terrestre. Pour les aspects théoriques, on pourra utilement se référer

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique Etude des convertisseurs statiques continucontinu à résonance, modélisation dynamique J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier To cite this version: J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier. Etude des convertisseurs

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Didier Pietquin Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Que sont les notions de fréquence fondamentale et d harmoniques? C est ce que nous allons voir dans cet article. 1. Fréquence Avant d entamer

Plus en détail

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E par Lycée Victor Hugo - 25000

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

THESE DOCTEUR. Génie Electrique. Maxime MOREAU

THESE DOCTEUR. Génie Electrique. Maxime MOREAU N d ordre : 117 ECOLE CENTRALE DE LILLE THESE présentée en vue d obtenir le grade de DOCTEUR en Génie Electrique par Maxime MOREAU DOCTORAT DELIVRE PAR L ECOLE CENTRALE DE LILLE Modélisation haute fréquence

Plus en détail

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE 8563A SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE Agenda Vue d ensemble: Qu est ce que l analyse spectrale? Que fait-on comme mesures? Theorie de l Operation: Le hardware de l analyseur de

Plus en détail

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin V. Etude d'un montage à 1 transtor. (montage charge répart ac découplage d'émetteur Pour toute la suite, on utilera comme exemple le schéma suivant appelé montage charge répart ac découplage d'émetteur

Plus en détail

MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE

MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE Jacques Mézan de Malartic / F2MM MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE 1- Objectif des mesures (Page 1) 1-1 Critères de qualité radio 1-2 Principe des mesures

Plus en détail

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques Université Paris XI 2010-2011 L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques 1 2 Séance n 1 : introduction et prise en main Résumé. L objectif de ce premier TP est de se familiariser avec les appareils

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Les parcours S4 traditionnels : Robotique, Radio Communication Numérique, Traitement de l information. Informatique Industrielle

Les parcours S4 traditionnels : Robotique, Radio Communication Numérique, Traitement de l information. Informatique Industrielle Projet S 4 Présentation des Projets du S 4 Plan de la présentation 1 Thématique des projets S 4 2 Organisation, encadrement, évaluations Les sujets de projets proposés 4 Questions, constitutions des équipes

Plus en détail

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000 DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite La gamme des gradateurs Compulite est conçue autour des technologies les plus récentes et les plus évoluées que ces 20 dernières années ont vu apparaître.

Plus en détail

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant 1. Besoin CLIP (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant ETUDE FONCTIONNELLE De très nombreux abonnés du réseau téléphonique commuté ont exprimé le besoin

Plus en détail

Mesures en réception télévision

Mesures en réception télévision 1. Télévision terrestre analogique Rappels En bande terrestre analogique pour une prise utilisateur le niveau doit être compris entre 57 et 74 dbµv Ces niveaux sont donnés pour un signal de grande qualité.

Plus en détail

La modulation de fréquence

La modulation de fréquence Physique appliquée Edwin H. Armstrong Cygne de la toundra équipé d un émetteur de télémesure Sommaire 1- Structure d un système de communication radio 2- Les différents types de modulations 3- Principe

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Expérience 3 Formats de signalisation binaire

Expérience 3 Formats de signalisation binaire Expérience 3 Formats de signalisation binaire Introduction Procédures Effectuez les commandes suivantes: >> xhost nat >> rlogin nat >> setenv DISPLAY machine:0 >> setenv MATLABPATH /gel/usr/telecom/comm_tbx

Plus en détail

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique RECOMMANDATION PCRA 008 Janvier 2010 Rev. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique AVERTISSEMENT

Plus en détail

SIGNAUX NUMERIQUES ET MODULATIONS NUMERIQUES

SIGNAUX NUMERIQUES ET MODULATIONS NUMERIQUES SIGNAUX NUMERIQUES ET MODULATIONS NUMERIQUES ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES SIGNAUX NUMERIQUES Un signal numérique

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI SLT-TR

NOTICE D EMPLOI SLT-TR Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr NOTICE D EMPLOI SLT-TR Symbole d avertissement Attention: Ne pas exposer le terminal d entrée à une tension de surcharge ou au courant.

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

-1- SOUNDMAN. Fabrication et distribution. SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16

-1- SOUNDMAN. Fabrication et distribution. SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16 -1- Mode d'emploi SOUNDMAN R MICRO À OREILLETTES Fabrication et distribution R SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16 Internet : http://www.soundman.de

Plus en détail

TP MESURES AUDIO - BANC DE MESURE AUDIOPRECISION ATS-2. Clément Follet et Romain Matuszak - Professeur : Dominique Santens

TP MESURES AUDIO - BANC DE MESURE AUDIOPRECISION ATS-2. Clément Follet et Romain Matuszak - Professeur : Dominique Santens TP MESURES AUDIO - ANC DE MESURE AUDIOPRECISION ATS- Clément Follet et Romain Matuszak - Professeur : Dominique Santens Mai 008 Table es matières 1 Présentation 1.1 Présentation u TP..................................

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

VIII- Circuits séquentiels. Mémoires

VIII- Circuits séquentiels. Mémoires 1 VIII- Circuits séquentiels. Mémoires Maintenant le temps va intervenir. Nous avions déjà indiqué que la traversée d une porte ne se faisait pas instantanément et qu il fallait en tenir compte, notamment

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur

Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur Fabrice Beauville Journées Jeunes Chercheurs 18/12/2003 Les Coalescences Binaires & VIRGO Système binaire d objets compacts (étoiles à neutrons,

Plus en détail

Guitar FX Plug-in Suite

Guitar FX Plug-in Suite Guitar FX Plug-in Suite Mode d emploi FA0000-01 1 Contents Installation... 3 Activation du Logiciel... 3 Modules Guitar FX Plug-in Suite... 5 Amps Brit Rock... 5 Tweed Bass... 5 Tweed Twin... 5 US Modern

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

SERIES WIRED MICROPHONE PG ALT A TM PGA27 USER GUIDE. Le Guide de l Utilisateur. 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3)

SERIES WIRED MICROPHONE PG ALT A TM PGA27 USER GUIDE. Le Guide de l Utilisateur. 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3) PG ALT A TM SERIES WIRED MICROPHONE PGA27 USER GUIDE Le Guide de l Utilisateur 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3) PGA27 Microphones PG Alta Félicitations pour avoir acheté un microphone de la nouvelle

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonnet Master GSI - Capteurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriétés générales des capteurs Notion de mesure Notion de capteur: principes, classes,

Plus en détail

2 g Net - 36 g emballé 2 tips silicone anallergique small + 2 medium + 2 filtres à membrane. 2 tailles d embouts

2 g Net - 36 g emballé 2 tips silicone anallergique small + 2 medium + 2 filtres à membrane. 2 tailles d embouts Pacato protecteurs auditifs Description Développé et conçu pour répondre aux exigences des musiciens, Pacato est muni d un filtre acoustique qui permet une réduction du niveau sonore, sans déformer la

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom?

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Introduction : Guillaume Ducournau, Christophe Gaquière, Thierry Flamen guillaume.ducournau@polytech-lille.fr Plate-forme PolyCOM,

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ Infos Série M 200.U.003.05 encastrables pour installation à courants forts Série M W/P/ LSP pour montage sur rail normé BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW SY Compteurs horaires Voltmètres partiels

Plus en détail

La structure du mobile GSM

La structure du mobile GSM La structure du mobile GSM Jean-Philippe MULLER Décembre 2000 Sommaire : 1- Le schéma fonctionnel d un mobile GSM 2- Le traitement numérique du signal à l émission 3- Le principe de base du vocodeur 4-

Plus en détail

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique.

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique. Les microphones L air est un milieu élastique et les variations de pression s y propagent de proche en proche. Sous l action d une perturbation (détonation, claquement de doigts, etc ) les molécules s

Plus en détail

5.2 Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème

5.2 Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème . Théorème de Fourier et Transformée de Fourier Fourier, Joseph (788). Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème Théorème «de Fourier»: N importe quelle courbe peut être décomposée en une superposition

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE LCTRONIQU ANALOGIQU CALCUL T XPRIMNTATION D UN AMPLIFICATUR A TRANSISTOR BIPOLAIR Joël RDOUTY Mise à jour décembre 2010 AMPLIFICATUR BASS FRQUNC A TRANSISTOR BIPOLAIR L'objectif de ce T est de montrer

Plus en détail

LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE

LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE 1 Guillaume LAMY Fabrice DECROP 1G1 TD1 LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE A ENSEA 1 ère A Electronique Analogique 2 Introduction A ce point d avancement sur les cours d électronique analogique

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M ZI Toul Europe, Secteur B 54200 TOUL Tél.: 03.83.43.85.75 Email : deltest@deltest.com www.deltest.com Introduction L oscilloscope actif de précision Concept

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 EMETTEUR ULB Architectures & circuits David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006 Introduction Emergence des applications de type LR-WPAN : Dispositif communicant

Plus en détail

Analyses psychoacoustiques dans ArtemiS SUITE

Analyses psychoacoustiques dans ArtemiS SUITE Analyses psychoacoustiques dans ArtemiS SUITE La psychoacoustique est l étude du rapport existant entre les grandeurs physiques du son et la sensation auditive qu elles provoquent. Des paramètres physiques

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes Chapitre Caractéristiques des ondes Manuel pages 31 à 50 Choix pédagogiques Le cours de ce chapitre débute par l étude de la propagation des ondes progressives. La description de ce phénomène est illustrée

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

NPIH800 GENERATION & RESEAUX. PROTECTION de COURANT TERRE

NPIH800 GENERATION & RESEAUX. PROTECTION de COURANT TERRE GENERATION & RESEAUX PROTECTION de COURANT TERRE NPIH800 assure la protection à maximum de courant terre des réseaux électriques de moyenne et haute tension. Ce relais multifonction surveille les défauts

Plus en détail

Recopieur de position Type 4748

Recopieur de position Type 4748 Recopieur de position Type 4748 Fig. 1 Type 4748 1. Conception et fonctionnement Le recopieur de position type 4748 détermine un signal de sortie analogique 4 à 20 ma correspondant à la position de vanne

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

Cours 9. Régimes du transistor MOS

Cours 9. Régimes du transistor MOS Cours 9. Régimes du transistor MOS Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 005 Dans ce document le transistor MOS est traité comme un composant électronique.

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

V 1.0 2006 corr. 2009. Jacques Ferber. LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5

V 1.0 2006 corr. 2009. Jacques Ferber. LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5 V 1.0 2006 corr. 2009 Jacques Ferber LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5 Email: ferber@lirmm.fr Home page: www.lirmm.fr/~ferber Problématique: Comment créer des sons

Plus en détail

1. Présentation général de l architecture XDSL :

1. Présentation général de l architecture XDSL : 1. Présentation général de l architecture XDSL : Boucle locale : xdsl (Data Subscriber Line). Modem à grande vitesse adapté aux paires de fils métalliques. La lettre x différencie différents types, comme

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507

Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507 Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507 Les réglages matériels généraux de l oscilloscope Hameg HM 507 Ce sont les réglages qui sont actifs aussi bien en mode Analogique (oscilloscope

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

- I - Fonctionnement d'un détecteur γ de scintillation

- I - Fonctionnement d'un détecteur γ de scintillation U t i l i s a t i o n d u n s c i n t i l l a t e u r N a I M e s u r e d e c o e ffi c i e n t s d a t t é n u a t i o n Objectifs : Le but de ce TP est d étudier les performances d un scintillateur pour

Plus en détail

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7 DETECTOR BICANAL FG. DIMENSIS ET CNEXIS ELECTRIQUES FRANÇAIS 4 VDC Alimentat. 4 Vcc 3 Contact Boucle 4 5 Contact Boucle 6 7 Boucle 8 9 0 Boucle Dimensions en mm. GENERALITES Applications: contrôle de barrières,

Plus en détail

VT-VRPD 2 2X V0 0 0 1

VT-VRPD 2 2X V0 0 0 1 Amplificateur de valve numérique pour les distributeurs des types 4WRE 6..., série 2X 4WRE 10..., série 2X RF 30126/09.07 Remplace: 09.05 1/10 Type VT-VRPD-2 Série 2X H7356_d Table des matières Contenu

Plus en détail

Systèmes de communications numériques 2

Systèmes de communications numériques 2 Systèmes de Communications Numériques Philippe Ciuciu, Christophe Vignat Laboratoire des Signaux et Systèmes CNRS SUPÉLEC UPS SUPÉLEC, Plateau de Moulon, 91192 Gif-sur-Yvette ciuciu@lss.supelec.fr Université

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 200x. Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : AUDIOVISUEL - MULTIMEDIA

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 200x. Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : AUDIOVISUEL - MULTIMEDIA Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES ÉPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Note à l attention du candidat : vous devrez répondre directement

Plus en détail

Module Relais de temporisation DC 24 110 V, programmable

Module Relais de temporisation DC 24 110 V, programmable Caractéristiques techniques indicatives sous réserve de modifications 815006.00 Identification Type ZR6-5006.00 Version du produit Version du fiche technique 00 Application/ Domaine d'utilisation/caractéristiques

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique Différenciation de la contribution UMTS et GSM en valeur EMF totale Contrôle des champs électriques

Plus en détail

Document rédigé par Alexis Michaud (en janvier 2005), réactualisé par Angélique Amelot (septembre 2009)

Document rédigé par Alexis Michaud (en janvier 2005), réactualisé par Angélique Amelot (septembre 2009) Mode d emploi de l électroglottographe & démarrage rapide Glottal Enterprises Two-Channel Electroglottograph Model EG2 UMR 7018 CNRS/Université Sorbonne Nouvelle, 19 rue des Bernardins, 75005 Paris Document

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail