Comment ça marche? En fonc4on du nombre de numéros à appeler, nos campagnes d appels durent de quelques heures à deux ou trois jours.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment ça marche? En fonc4on du nombre de numéros à appeler, nos campagnes d appels durent de quelques heures à deux ou trois jours."

Transcription

1 MasterCall

2 MasterCall en un mot MasterCall est un service d appels automa4sés de plus en plus u4lisé en poli4que, aussi bien par les grands par4s que par les candidats locaux. En quelques heures, ce service permet de diffuser à très grande échelle un message préenregistré du candidat sur toutes les lignes fixes domes4ques d une zone géographique ciblée. C est un ou4l très efficace pour augmenter fortement sa notoriété locale, informer son électorat, recruter de nouveaux militants, mobiliser les absten4onnistes et même collecter des procura4ons.

3 Comment ça marche? Notre serveur appelle de façon automa4que les lignes fixes de la zone électorale voulue. Nous sommes en mesure de cibler les appels jusqu à l échelle de la rue. Ainsi, nous avons déjà réalisé des campagnes d appels à l échelle d une région en4ère, alors que d autres candidats nous demandent de n appeler que certains quar4ers ou bureaux de vote, ce qui est tout à fait possible. Pour op4miser le taux de décroché, nous recommandons d appeler les électeurs entre 18h et 19h45 et entre 19H15 et 20H30 en Ile- de- France pour s adapter au mieux aux horaires de présence des habitants à leur domicile. La qualité des appels passés est strictement iden4que aux appels non automa4ques (voire meilleure, car il n y a aucune perdi4on de réseau lors de l émission du message). En fonc4on du nombre de numéros à appeler, nos campagnes d appels durent de quelques heures à deux ou trois jours.

4 Ciblage électoral et personnalisation locale Pour s adapter sur mesure à chaque élec4on et à chaque stratégie électorale, MasterCall permet aux candidats de cibler les zones géographiques d appel au niveau du territoire na4onal complet, de la région, du département, de la ville et jusqu à la rue. Pour des zones d appels (comme certaines circonscrip4ons) qui sont à cheval : Entre plusieurs villes : nous a\endons un fichier des codes postaux concernés. Entre plusieurs rues : nous fournissons un fichier des rues accessibles dans la ville ciblée, et l équipe du candidat doit nous indiquer quelle rue inclure ou non. A noter : lorsqu une rue est cochée comme «à appeler», nous appelons toute la rue même si certains numéros sont hors de la zone électorale considérée. Notre niveau de ciblage n est pas plus précis. L appel est passé à l aide d un numéro local de la zone téléphonique appelée (01, 02 ) pour augmenter le taux de décroché et faciliter le rappel éventuel. Il est possible d enregistrer plusieurs messages différents selon les zones choisies, pour des appels encore plus personnalisés.

5 Comment enregistrer mon message? Techniquement, le candidat enregistre deux messages : Un message de 45 secondes à 1 minute 30 (idéalement le plus court possible) des4né à toutes les personnes qui décrocheront lorsque le téléphone sonnera. Un court message de 25 secondes maximum, des4né à être laissé sur les répondeurs. Ces messages peuvent être enregistrés dans un studio d enregistrement expressément mis à leur disposi4on gratuitement (à Neuilly, dans les Hauts- de- Seine). A défaut, la fonc4on «Dictaphone» de n importe quel iphone peut remplir ce\e fonc4on, sans perte de qualité. Les sons sont retraités et améliorés par nos services techniques quoi qu il arrive.

6 Quel message transmettre? Poli4quement, pour op4miser l impact de la campagne téléphonique, notre expérience nous incite à conseiller aux candidats : De privilégier un message local et fortement interpellant, voire clivant. Il faut privilégier les théma4ques des impôts locaux, de la propreté, de la sécurité, des grands travaux ou des aménagements de la voie publique, etc plutôt que des sujets trop convenus, qui n incitent jamais les électeurs appelés à se mobiliser et qui se traduisent systéma4quement par des temps d écoute très faibles, signe d une lassitude contre- produc4ve. De répéter sub4lement deux ou trois fois le nom du candidat dans le message enregistré pour marquer l interlocuteur et lui perme\re de comprendre puis de bien se remémorer l origine de l appel (d abord en se présentant très brièvement dans l accroche du message ou en u4lisant des formules comme «Moi, Jean Dupont, je ne laisserai pas faire»). De ne pas hésiter à lancer des campagnes d appels téléphoniques hors campagne officielle pour se posi4onner dans le paysage poli4que local de façon durable.

7 Retour sur investissement En moyenne, notre ou4l permet de toucher plus de 70 % des numéros appelés (décrochés humains ou répondeur). Ce taux est à comparer à l efficacité bien moindre des s et des tracts (moins de 15 % des s poli4ques sont lus) ou des tracts (seul 1 tract sur 30 est lu et compris). Cela permet également de toucher toute une par4e de la popula4on qui ne se rend jamais dans des lieux publics aux heures de présence des candidats et de leurs équipes de campagne. En fin de campagne, les sta4s4ques d appels sont donnés au candidat (taux de décrochés, temps d écoute ). Très régulièrement, la presse locale fait état des campagnes d appels téléphoniques en procurant là une nouvelle occasion aux candidats d être visibles.

8 Interactions avec les personnes appelées Selon le scénario retenu par le candidat, il est possible de proposer aux personnes appelées de taper sur n importe quelle touche de son téléphone pour pouvoir être rappelé dans de brefs délais par le candidat lui- même ou son équipe de campagne. Exemple de conclusion du message enregistré : «Si vous souhaitez me rencontrer ou être rappelé par moi- même ou mon équipe de campagne (ou si vous souhaitez nous confier votre procura4on pour le jour du vote), appuyez sur n importe quelle touche de votre téléphone et nous rentrerons très vite en contact avec vous» A la fin de la campagne, la liste des numéros de téléphone ayant souhaité être rappelés est fournie au candidat, en précisant pour chaque numéro l iden4té du propriétaire de la ligne (prénom, nom, adresse). Ces personnes à recontacter sont majoritairement des électeurs convaincus et qui souhaitent s inves4r dans la campagne à vos côtés (certains candidats ont ainsi pu recruter la plupart de leurs militants par cet ou4l).

9 Légalité et ressenti des électeurs Ces campagnes d appels téléphoniques préenregistrées sont tout à fait légales dans le cadre d une campagne poli4que. Elles sont en revanche proscrites dans une démarche commerciale. Les heures d appels sont règlementées : il est possible d appeler en semaine de 8h à 20h30 et le samedi de 9h à 19h. Aucun appel ne peut être réalisé la veille du scru4n. Les budgets de ces campagnes d appels sont complètement intégrables dans les comptes de campagne soumis à la C.N.C.C.F.P. Contrairement aux idées reçues, ces appels sont plutôt bien acceptés par les électeurs qui apprécient le fait d être contactés pour qu on leur délivre un message local qu ils peuvent trouver intéressant, et qui les concernent directement. Nous n avons jamais été témoins de plaintes significa4ves (hormis venant du camp poli4que adverse, sans conséquence ). Sans qu il s agisse de juger le fond (nous travaillons avec tous les par4s poli4ques), nous nous réservons le droit de ne pas diffuser un message qui pourrait manifestement ne pas être apprécié des électeurs, voire des autorités de régula4on et de contrôle.

10 Modalités tarifaires Nos prix affichés incluent tous les frais : ils intègrent la loca4on du numéro d appel, l iden4fica4on des numéros à appeler, la ges4on de projet, etc Seul le traitement d un unique message enregistré est inclus dans ces forfaits. Si vous souhaitez créer plusieurs messages personnalisés en fonc4on des sous- zones d appels, chaque message supplémentaire est facturé 190 euros TTC. Seuls les appels décrochés (répondeur inclus) sont facturés. Avant le début de la campagne, un premier devis es4ma4f est établi en fonc4on de la zone ciblée et du nombre de numéros à composer. Une fois la campagne terminée, la facture est adaptée en soustrayant du total les appels non décrochés. Un plafond de dépense peut tout à fait être déterminé. La campagne cesse une fois ce plafond a\eint. Afin de couvrir les frais fixes liés à une campagne d appels, le tarif plancher d une campagne est de 859 TTC

11 Grille tarifaire Nombre d appels Prix TTC par appel décroché ( ) Prix total TTC( ) , , , , , , ,

12 Exemples d utilisation 2008 élec4ons présiden4elles Barack Obama passe 80 millions d appels téléphoniques aux Etats- Unis élec4ons européennes Philippe de Villiers et Frédéric Nihous (MPF/CPNT) : campagne d appels téléphoniques ciblant 6 millions d électeurs. Score de plus de 10 % dans la circonscrip4on élec4ons cantonales Philippe Métézeau (UMP) dans le Val d Oise : à la suite d une campagne d appels dans les bureaux de vote réputés favorables à la droite, la par4cipa4on dans les bureaux de vote ciblés était de 17% supérieure aux non- appelés élec4ons municipales Jean- Pierre Bechter (UMP) à Corbeil- Essonnes : la campagne d appels a permis de récupérer de nombreuses procura4ons et de mobiliser les électeurs de droite, perme\ant au candidat de remporter l élec4on avec 71 voix d avance élec4ons régionales Valérie Pécresse (UMP) en Ile de France: des appels sont passés dans les seuls bureaux de vote réputés favorables à la droite (pour éviter de mobiliser la gauche). Meilleur score de la droite au premier tour des élec4ons régionales. D autres candidats de ce par4 ont u4lisé cet ou4l : Chris4an Estrosi, Thierry Mariani, Hubert Falco, Christophe Béchu, Jean- Luc Warsmann élec4ons régionales Jean Lassalle (MODEM) : qualifié pour le second tour et obten4on de 10 élus élec4ons législa4ves de Bruno Lemaire (UMP). Candidat élu élec4ons législa4ves de Franck Margain (Par4 Chré4en Démocrate). Plusieurs centaines d électeurs se sont rapprochés de lui grâce à la fonc4on «rappel» et ont pu être fidélisés. Score ina\endu pour une première candidature à Paris. Depuis 2006, notre équipe a déjà composé plusieurs millions de numéros de téléphone pour le compte d une quarantaine de candidats poli4ques. Notre plus grande campagne concernait numéros. Notre plus pe4te campagne seulement 1200.

13 Qui sommes nous? L équipe de Etrecandidat.fr est spécialisée dans la fourniture de solu4ons logis4ques aux candidats aux élec4ons poli4ques. Depuis 2006, nos consultants ont par4cipé à l ensemble des campagnes électorales françaises et certaines à l étranger (Slovaquie, Irlande, Ukraine, Côte d Ivoire ). Notre site Internet Etrecandidat.fr est l un des plus gros portails d achat de matériel électoral (affiches électorales, tracts, accroches- portes, brochures, dépliants, T- shirt, drapeaux, magnets ) Nous contacter Par téléphone : Par

Législatives 2012. Le financement de la campagne électorale

Législatives 2012. Le financement de la campagne électorale Législatives 2012 Le financement de la campagne électorale Quelques rappels : La campagne débutera après l investiture du nouveau Président de la République et la formation du nouveau gouvernement soit

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Il y a quelques mois, Facebook annonçait une croissance exceponnelle de ses résultats sur terminaux mobiles, laissant entendre que le réseau social avait enfin compris comment générer des revenus

Plus en détail

Perspec'ves sur la sécurité des aliments au Canada

Perspec'ves sur la sécurité des aliments au Canada Perspec'ves sur la sécurité des aliments au Canada Sommaire du sondage sur l inspec'on des aliments présenté par Nanos au Syndicat Agriculture - AFPC, Juillet 2015 (Projet 2015-705) > Les Les Canadiens

Plus en détail

SECTION 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS (OBLIGATOIRE)

SECTION 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS (OBLIGATOIRE) Formulaire Consultation sur la réforme du financement politique municipal L utilisation de ce formulaire vous permettra de donner votre avis sur la réforme du financement politique municipal. Le document

Plus en détail

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique Financement électoral pour les candidats et les tiers Contrôleur du financement politique 2014 Objectifs de la formation 1. Documents importants 2. Portée de la Loi sur le financement de l activité politique

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

VADE MECUM DEPARTEMENTALES 2015

VADE MECUM DEPARTEMENTALES 2015 VADE MECUM DEPARTEMENTALES 2015 Les électeurs sont convoqués le 22 mars 2015. Le scrutin sera ouvert à 8 heures et clos à 18 heures (ces horaires pourront être élargis par arrêtés spéciaux pris par les

Plus en détail

LES 10 POINTS CLES 1. 2. L 3. 4. L 5. 6. 7. L

LES 10 POINTS CLES 1. 2. L 3. 4. L 5. 6. 7. L INTRODUCTION Réglementation fixée par le législateur et par la jurisprudence de la Commission nationale des comptes de campagne et de financement de la vie politique (CNCCFP). 3 objectifs principaux :

Plus en détail

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Dossier de Presse Sommaire p.3 Synthèse p.4 3 questions à Thomas Ciemniewski, créateur de JobPhoning p.6 Présentation de la plateforme p.6 Comment

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

dossier 66 vivre le Territoire

dossier 66 vivre le Territoire dossier 66 vivre le Territoire avril/mai ales Élus pour six ans, les conseillers généraux sont renouvelables par moitié tous les trois ans. Les 21 et 28 mars derniers, les habitants de huit cantons du

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK

DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK DEVELOPPER SON SOURCING VIA FACEBOOK ATELIER 1 CREATION DE VOTRE PROFIL ATELIER 1 EN GUISE D INTRODUCTION Pourquoi u(liser les réseaux sociaux dans

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

L essentiel de la communication Web To Store

L essentiel de la communication Web To Store L essentiel de la communication Web To Store Mul-diffusion Cross- Canal Vos Médias Enseigne CRM- Retail Op-misé Cross- Canal Click & Collect avec paiement intégré Si on vous dit que nous avons la solu-on

Plus en détail

Europe Ecologie Les Verts. Janvier 2015

Europe Ecologie Les Verts. Janvier 2015 Europe Ecologie Les Verts Janvier 2015 Organisation - principes généraux Les procédures Contacts Organisation principes généraux Les démarches chronologie La nomination d un mandataire financier Au choix

Plus en détail

Les primaires pour la France

Les primaires pour la France Les primaires pour la France AVRIL 2013 Contribution de la Boîte à idées relative à l organisation par la droite républicaine de primaires ouvertes pour l élection présidentielle de 2017 présentée par

Plus en détail

Swisscanto Fondation collective Informations importantes sur le déroulement de l élection. L élection de renouvellement du Conseil de fondation

Swisscanto Fondation collective Informations importantes sur le déroulement de l élection. L élection de renouvellement du Conseil de fondation Swisscanto Fondation collective Informations importantes sur le déroulement de l élection L élection de renouvellement du Conseil de fondation L élection de renouvellement du Conseil de fondation paritaire

Plus en détail

BIG DATA À LA FRANCAISE QUELLES INNOVATIONS POUR LES PROCHAINES CAMPAGNES?

BIG DATA À LA FRANCAISE QUELLES INNOVATIONS POUR LES PROCHAINES CAMPAGNES? BIG DATA À LA FRANCAISE QUELLES INNOVATIONS POUR LES PROCHAINES CAMPAGNES? On a beaucoup parlé des dernières campagnes présidentielles américaines et de leur caractère innovant. Selon un grand nombre de

Plus en détail

Se porter candidat aux élections municipales

Se porter candidat aux élections municipales Se porter candidat aux élections municipales DGE-1054 VF (13-03) Se porter candidat aux élections municipales Se porter candidat aux élections municipales Ce document appartient à Président d élection

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO Cher Abonné, Avec la souscription à l offre Abonnement Téléphonique, vous confiez la gestion de votre téléphonie fixe à AKEO. Désormais AKEO est en charge

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

COMPTE RENDU DE FORMATION- ACTION «Conduite de campagne électorale»

COMPTE RENDU DE FORMATION- ACTION «Conduite de campagne électorale» COMPTE RENDU DE FORMATION- ACTION «Conduite de campagne électorale» Formation assurée par Nicolas SIMIOT Paris, le 5 mai 2008 Compte rendu rédigé par deux militants des sections PS de Paris 2 ème et de

Plus en détail

Frapper aux portes. ou comment mobiliser pour les prochaines élections. Auteurs : Guillaume Liegey, Arthur Muller et Vincent Pons. Date : Octobre 2010

Frapper aux portes. ou comment mobiliser pour les prochaines élections. Auteurs : Guillaume Liegey, Arthur Muller et Vincent Pons. Date : Octobre 2010 Frapper aux portes ou comment mobiliser pour les prochaines élections Auteurs : Guillaume Liegey, Arthur Muller et Vincent Pons Date : Octobre 2010 www.laboratoire-des-idees.fr Sommaire La mobilisation

Plus en détail

Améliorez et industrialisez vos feedback produit

Améliorez et industrialisez vos feedback produit Améliorez et industrialisez vos feedback produit Jean- Philippe Gillibert, architecte logiciel et coach agile chez Introduc)on Retour d expérience sur un projet à la SNCF Méthode originale de traitement

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES

ELECTIONS MUNICIPALES GUIDE D IMPRESSION ET D UTILISATION Bulletins de vote, professions de foi et affiches ELECTIONS MUNICIPALES 23 & 30 MARS 2014 OETHICS agence de communication positive OETHICS 46 rue Delamarre 27370 LE-THUIT-ANGER

Plus en détail

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites Design & conception de site web optimisé SEO augmentez la conversion sur vos sites Consultant web indépendant, mon approche en conception de site internet est centrée utilisateurs, prend en compte vos

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

Election départementale dimanche 22 mars 2015 dimanche 29 mars 2015 2ieme tour

Election départementale dimanche 22 mars 2015 dimanche 29 mars 2015 2ieme tour Election départementale dimanche 22 mars 2015 dimanche 29 mars 2015 2ieme tour Informations à destination du binôme de candidat réalisé par Françoise Minetti en relation avec Marie-Odile Mainguet et Nelly

Plus en détail

Les bons réflexes pour garantir le processus

Les bons réflexes pour garantir le processus Les bons réflexes pour garantir le processus Définition du protocole Définition juridique : Pas de définition légale dans le code du travail Définition non juridique : Accord conclu entre l employeur et

Plus en détail

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES Positionnement / Stratégie de communication ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES SYNTHÈSE 9 MARS 2013 LE DIAGNOSTIC Les grandes observations La qualité et le travail, des exigences absolues La qualité de la programma;on

Plus en détail

Du lundi au vendredi : 8h30 à 12h30 / 13h30 à 19h samedi : 9h à 12h

Du lundi au vendredi : 8h30 à 12h30 / 13h30 à 19h samedi : 9h à 12h Du lundi au vendredi : 8h30 à 12h30 / 13h30 à 19h samedi : 9h à 12h 1 2 3 4 5 6 7 8 9 L écoute c est prêter attention à son interlocuteur. L accessibilité c est se rendre disponible à tout instant. La

Plus en détail

Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses

Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses Fiche d information Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses Importante mise à jour relative à la publicité électorale sur Internet

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail

Optimisation de la supervision by Somone. - Présentation Générale -!

Optimisation de la supervision by Somone. - Présentation Générale -! Optimisation de la supervision by Somone - Présentation Générale -! Somone et le Service 27% 18% 18% 37% Consultants Juniors (0-2 ans) Confirmés (2-5 ans) Séniors (5-8 ans) Référents (>8 ans) 30% 10% 12%

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Réunion téléphonique du 20 mars 2014 L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Le terme du mandat Fin de mandat des conseillers municipaux : le 23 mars 2014,

Plus en détail

Femmes et politique Le rôle des partis politiques et l impact du système électoral dans la représentation des femmes au parlement

Femmes et politique Le rôle des partis politiques et l impact du système électoral dans la représentation des femmes au parlement Femmes et politique Le rôle des partis politiques et l impact du système électoral dans la représentation des femmes au parlement Projet de rapport Présenté par Mme Pascale Boistard, députée (France) Rapporteure

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL

GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL ÉLECTIONS DU 7 AVRIL 2014 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Dates importantes... 1 Finances : à lire absolument!... 1 Dépenses électorales... 1 Contributions...

Plus en détail

F. C. P. E IN F O S 0 6

F. C. P. E IN F O S 0 6 Conseil Départemental, 6 rue de France - 06000 NICE SEPTEMBRE 2013 - N 125 Conseil Départemental des Parents d Élèves F. C. P. E IN F O S 0 6 04 93 88 50 00 04 93 87 22 05 Site : www.fcpe06.org courriel

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Avril 2013 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 3 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie Échan0llon Pour ce(e étude, un échan0llon

Plus en détail

BROCHURE DE LA SÉRIE KX-TVM50/200 OUS TOUS LES APPELS LES APPELS SONT IMPORTANTS

BROCHURE DE LA SÉRIE KX-TVM50/200 OUS TOUS LES APPELS LES APPELS SONT IMPORTANTS BROCHURE DE LA SÉRIE KX-TVM50/200 OUS TOUS LES APPELS SONT IMPORTANTS LES APPELS COMMUNICATIONS D AFFAIRES ÉVOLUÉES Panasonic présente les systèmes de traitement de la voix TVM50/200 intégrés avec logiciel

Plus en détail

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Mémoire déposé dans le cadre des consultations citoyennes sur le projet de réforme de la gouvernance du Renouveau Sherbrookois

Plus en détail

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union RÈGLEMENTINTÉRIEUR Éditions de l Union TITRE I ADHÉRENTS Article 1 er DEMANDE D ADHÉSION 1. Toute personne physique souscrivant à l objet et aux valeurs du Mouvement peut adresser une demande d adhésion,

Plus en détail

Le monitoring des médias

Le monitoring des médias Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l Information & de la Communication 2012 Chapitre 10 Le monitoring des médias 221 Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l

Plus en détail

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf Editeur de Logiciels Présentation Level5 «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf «If you can not measure it, you can not improve it» Lord Kelvin vous accompagne

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL

MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL MUTIEG mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité Page 1 sur 8 Par une décision du 23 octobre

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

Projet de loi n o 93. Présentation. Présenté par M. Claude Béchard Ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques

Projet de loi n o 93. Présentation. Présenté par M. Claude Béchard Ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 93 Loi modifiant la Loi électorale concernant les règles de financement des partis politiques et modifiant d autres dispositions législatives

Plus en détail

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Article 1 er : Effectif de l entreprise Nombre de sièges à pourvoir L effectif

Plus en détail

Fait du jour : États-Unis : l impasse budgétaire

Fait du jour : États-Unis : l impasse budgétaire Fait du jour : États-Unis : l impasse budgétaire Exercices 1 De quoi parle-t-on dans ce journal? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous Que se passe-t-il aux États-Unis? un désaccord au Congrès

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE L AGENDA

GUIDE D UTILISATION DE L AGENDA Bienvenue sur votre service de messagerie et d agenda Sommaire Authentification...... 2 Mot de passe oublié... 2 Vos messages... 2 Agenda 3 Ecrire un message 8 Instructions... 8 Vos contacts 8 Réglage

Plus en détail

Atelier éco évènement. ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014

Atelier éco évènement. ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014 Atelier éco évènement ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014 Comment organiser une anima>on préven>on lors d un éco événement : exemple des gobelets réu>lisables consignés. Animatrice : Catherine Guillaume

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

élections sans entraves citoyen Des pour les

élections sans entraves citoyen Des pour les Des élections sans entraves pour s citoyen és p a c i d han les 1 Introduction Les personnes handicapées et leurs familles représentent près de 10 millions de personnes en France. Comme tout citoyen, elles

Plus en détail

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève Nom : Groupe : 1 Qu est-ce que Cliquez pour moi? Cliquez pour moi! est un concours sous forme d'élections virtuelles où tu es amené, en tant que candidat, à faire

Plus en détail

DGE-5254-VF (14-03) Se porter candidat aux élections scolaires

DGE-5254-VF (14-03) Se porter candidat aux élections scolaires DGE-5254-VF (14-03) Se porter candidat aux élections scolaires DGE-5254-VF (14-03) Se porter candidat aux élections scolaires Se porter candidat aux élections scolaires Élection générale Ce document

Plus en détail

Standard téléphonique PABX

Standard téléphonique PABX 345829 Standard téléphonique PABX Manuel d utilisation 08/13-01 PC 2 1 Introduction 6 1.1 Le Standard téléphonique 6 Description générale 6 2 Utilisation 8 2.1 Fonctions téléphoniques 8 Touches dédiées

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES 23 et 30 mars 2014 ÉLECTIONS DES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET DES CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES 23 ET 30 MARS 2014 DOSSIER DE PRESSE Secrétariat général Direction de la

Plus en détail

Mesures évaluées 46 68 % 35 324 %

Mesures évaluées 46 68 % 35 324 % Niches fiscales et sociales Un inventaire à la Prévert Il a fallu un an au comité d évaluation (une douzaine de hauts fonctionnaires), au ministère du budget, pour sortir un très gros rapport qui inventorie

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Mise en concurrence Emplacements de commerce ambulant sur le domaine public de la VILLE DE REIMS A TRANSMETTRE avant le mardi 21 avril 2015 à 17h00 Service Gestion du Domaine Public

Plus en détail

Edition 2015. Détails de l offre de services «INDEP SFDC»

Edition 2015. Détails de l offre de services «INDEP SFDC» Offres marketing destinées aux experts et consultants freelances SFDC souhaitant trouver en toute autonomie leurs missions et proposer leurs services et compétences Salesforce.com en France Edition 2015

Plus en détail

«Comment mieux satisfaire aux exigences légales des comptes de campagne?»

«Comment mieux satisfaire aux exigences légales des comptes de campagne?» 6 mars 2008 Candidats Mandataires financiers Experts-comptables «Comment mieux satisfaire aux exigences légales des comptes de campagne?» Rencontre animée par :! François Jégard, expert-comptable, Président

Plus en détail

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France Prestation d accueil physique et téléphonique Avis de marché n 2010-122790 Acte d engagement Lot 2 Prestation accueil physique et téléphonique ARTE France Développement SOMMAIRE 1. IDENTIFIANTS... 3 2.

Plus en détail

Expertise d une solution de vote électronique par Internet Appel à proposition de prix

Expertise d une solution de vote électronique par Internet Appel à proposition de prix UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE Tél.: 03 44 23 44 23 Fax : 03 44 23 43 00 Direction des Systèmes d Information Dossier technique suivi par Rafia Berenguier (Rafia.Berenguier@utc.fr) Expertise d une solution

Plus en détail

Vu la loi n 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d amélioration des relations entre l administration et le public ;

Vu la loi n 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d amélioration des relations entre l administration et le public ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N o 1216457/6-2 SOCIETE D'EDITION DE MEDIAPART et Mme A. Mme David Rapporteur M. Jauffret Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise.

Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise. FICHE MÉTIER ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE) POLYVALENTE CHARCUTIER-TRAITEUR Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise. Que doit-il savoir-faire? Réaliser le secrétariat

Plus en détail

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O à l usage des candidats Décembre 2014 7.1.5.Les sanctions Le fait de ne pas déposer une déclaration de situation patrimoniale ou d intérêts, d omettre

Plus en détail

Bagnolet, le 29 mai 2013. Aux secrétaires généraux des unions régionales. Aux secrétaires généraux des unions départementales

Bagnolet, le 29 mai 2013. Aux secrétaires généraux des unions régionales. Aux secrétaires généraux des unions départementales http://www.unsa.org/_ Bagnolet, le 29 mai 2013 Aux secrétaires généraux des unions régionales Aux secrétaires généraux des unions départementales Aux secrétaires généraux des organisations syndicales adhérentes

Plus en détail

Commission nationale de l informatique et des libertés

Commission nationale de l informatique et des libertés Commission nationale de l informatique et des libertés Délibération n o 2012-020 du 26 janvier 2012 portant recommandation relative à la mise en œuvre par les partis ou groupements à caractère politique,

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE

OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE PARTENAIRE SEO - SEM OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE PROGRAMME > Tirer par des fonconnalités d Adwords et de Bing pour mieux vendre en ligne et hors ligne > Structurer son compte /

Plus en détail

Constitution d une Commission d Appel d Offres

Constitution d une Commission d Appel d Offres Constitution d une Commission d Appel d Offres ATTENTION : * Pour les collectivités territoriales et les établissements publics locaux, sont constituées une ou plusieurs commissions d appel d offres à

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

Avenant n 17 au REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Absolument Stars»

Avenant n 17 au REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Absolument Stars» Avenant n 17 au REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Absolument Stars» Le présent Avenant n 17 annule et remplace le règlement du jeu-concours «Absolument Stars», déposé le samedi 22 aout 2009 auprès de Maître NADJAR

Plus en détail

Révolutionnez votre relation client et optez pour notre offre de proximité digitale

Révolutionnez votre relation client et optez pour notre offre de proximité digitale Révolutionnez votre relation client et optez pour notre offre de proximité digitale La proximité digitale, un service innovant pour contacter prospects ou clients à tout moment de la relation En quelques

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

REUNION INFORMATIQUE 15/09/12 Utilisation Messagerie «Webmail 2» I ) Préambule : Pourquoi l utilisation d une messagerie commune?

REUNION INFORMATIQUE 15/09/12 Utilisation Messagerie «Webmail 2» I ) Préambule : Pourquoi l utilisation d une messagerie commune? REUNION INFORMATIQUE 15/09/12 Utilisation Messagerie «Webmail 2» I ) Préambule : Pourquoi l utilisation d une messagerie commune? Voilà plus d une dizaine d année, lorsque j avais émis le souhait de travailler

Plus en détail

LE P TIT PLUS AVENIR

LE P TIT PLUS AVENIR LE P TIT PLUS AVENIR SOMMAIRE Nos partenaires sur ces actions ACTION STAGE Un point sur l action stage 1 Liste des jeunes en stage 2 Interview d un stagiaire chez scolarest 3 ACTION RAPPROCHEMENT ENTREPRISE

Plus en détail

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité (adopté par le Conseil d administration du 8 octobre 2014) * Chapitre 1. Dispositions électorales communes aux instances de gouvernance Article 1.

Plus en détail

Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales?

Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales? L EXPERT-COMPTABLE PILOTE DES MISSIONS DE CONSEIL SOCIAL : QUELS OUTILS, POUR QUELLES MISSIONS? Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales? P.1 COMMENT ACCOMPAGNER LE CHEF D ENTREPRISE

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

Manuel d utilisation email NETexcom

Manuel d utilisation email NETexcom Manuel d utilisation email NETexcom Table des matières Vos emails avec NETexcom... 3 Présentation... 3 GroupWare... 3 WebMail emails sur internet... 4 Se connecter au Webmail... 4 Menu principal... 5 La

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

SOMMAIRE. ENVOYEZ VOS COURRIERS A LA DEMANDE 6 8- Courriers 6 9- Options des courriers 7 10- Archivage électronique des courriers 7

SOMMAIRE. ENVOYEZ VOS COURRIERS A LA DEMANDE 6 8- Courriers 6 9- Options des courriers 7 10- Archivage électronique des courriers 7 SOMMAIRE ACCEDEZ AUX SERVICES MAILEVA 3 1- Abonnements annuels 3 2- Comment choisir mon abonnement? 3 3- Simuler mon budget 3 4- Formule Liberté (sans engagement) 4 5- Modes d accès 5 6- Principes de facturation

Plus en détail

vos envois Direct Mail définition & exemples

vos envois Direct Mail définition & exemples vos envois Direct Mail définition & exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Un outil efficace, c est prouvé Vous avez décidé d utiliser le Direct Mail comme média de communication.

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

Parrainer la candidature d un. nouveau membre. Parrainer un nouveau membre est un jeu d enfants

Parrainer la candidature d un. nouveau membre. Parrainer un nouveau membre est un jeu d enfants Parrainer la candidature d un nouveau membre Parrainer un nouveau membre est un jeu d enfants Il est vital de développer nos effectifs si le Rotary veut répondre aux besoins locaux et internationaux. L

Plus en détail

Contacts presse : Direccte Provence-Alpes-Côte d Azur : Pôle Politique du Travail : Eric Pollazzon 04 86 67 33 90 - Unité Communication: Frédéric

Contacts presse : Direccte Provence-Alpes-Côte d Azur : Pôle Politique du Travail : Eric Pollazzon 04 86 67 33 90 - Unité Communication: Frédéric Contacts presse : Direccte Provence-Alpes-Côte d Azur : Pôle Politique du Travail : Eric Pollazzon 04 86 67 33 90 - Unité Communication: Frédéric Bully : 04 86 67 32 55 SOMMAIRE Fiche 1 Voter, mode d emploi

Plus en détail

TELEPHONIE ET INTERNET

TELEPHONIE ET INTERNET OBJET DU MARCHE : TELEPHONIE ET INTERNET 2011 ACTE D ENGAGEMENT (A.E.) MODE DE PASSATION : PROCEDURE ADAPTEE (suivant article 28 du Code des Marchés Publics) Maître d Ouvrage MAIRIE DE MAROMME Place Jean

Plus en détail