DANS LE SOYA BIOLOGIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DANS LE SOYA BIOLOGIQUE"

Transcription

1 Synthèse LUTTE À LA PETITE HERBE À POUX DANS LE SOYA BIOLOGIQUE Maryse L. Leblanc, agr. Ph.D. Chercheure-malherbologiste Daniel Cloutier, Jean Duval, Anne Weill, Pierre-Antoine Gilbert et Germain Moreau PLATEFORME D INNOVATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE

2 Synthèse de données Provenant de différents projets Réalisés en Montérégie, Qc Entre 2005 et 2011

3 Contenu PARTIE 1 Biologie et écologie de l herbe à poux PARTIE 2 Moyens de lutte à l herbe à poux

4 PARTIE 1- Biologie et écologie Introduction PETITE HERBE À POUX Ambrosia artemisiifolia L. Dicotylédone annuelle Pubescente, 1,5 m haut Monoïque (fleurs mâles et femelles séparées sur le même plant) Indigène au Canada 3000 graines/plant Graines restent viables ans

5 PARTIE 1- Biologie et écologie Distribution des graines dans le sol Échantillonnage du sol: 2 types de sol: loam sableux et loam argileux À l aide de cylindre: 5 cm hauteur x 6 cm diamètre 3 couches de sol: 0-5, 5-10 et cm 3 échantillons de 141 cm 3 (423 cm 3) / couche de sol 4 répétitions Mise en serre des échantillons: Sol déposé dans des contenants 13 L x13 L x 5 cm H Décompte journalier des plantules 2007: du 25 avril au 29 mai 2008: du 7 mai au 21 juin

6 PARTIE 1- Biologie et écologie Distribution des graines dans le sol Loam sableux St-Damase Automne : Charrue cm 5-10 cm cm Automne 2007: Herse offset cm 5-10 cm cm N bre de graines

7 PARTIE 1- Biologie et écologie Distribution des graines dans le sol Loam argileux Duravin Automne : Herse offset Automne 2006: Charrue cm 5-10 cm cm Automne 2007: Herse offset cm 5-10 cm cm N bre de graines

8 PARTIE 1- Biologie et écologie Distribution des graines dans le sol Le type de travail primaire du sol a un impact sur la distribution verticale des graines de mauvaises herbes dans le profil du sol

9 PARTIE 1- Biologie et écologie Profondeur à laquelle l herbe à poux cesse de lever dans le sol Enfouissement des graines 100 graines x 4 répétitions Enfouies le 24 avril 2 types de sol: loam sableux et loam argileux Aux profondeurs de 0, 5, 10 et 15 cm Cylindre de moustiquaire rempli de sol stérilisé Observation de la levée: 24 avril au 10 juillet Déterrement des graines: 10 juillet Classement des graines non germées en dormantes ou mortes

10 En champ Loam sableux St-Damase Loam argileux Duravin cm cm 5 8 cm 10 8 cm 5 8 cm 15 8 cm 8 cm 10 8 cm 15 8 cm % %

11 En serre 0 17 cm cm graines x 4 répétitions Pots remplis de 3 types de sol stérilisé: loam sableux, loam argileux et terreau 4 profondeurs: 0, 5, 10 et 15 cm

12 Résultats en serre cm Loam sableux Loam argileux Terreau

13 PARTIE 1- Biologie et écologie Profondeur à laquelle l herbe à poux cesse de lever dans le sol La majorité des graines germent et lèvent dans les 5 premiers cm de sol. Il n est pas nécessairement d aller plus profondément pour sarcler l herbe à poux. Sarcleur à dent semi-flexible Profondeur constante de travail Effet scalpant à très faible profondeur Peu de bouleversement de sol

14 PARTIE 1- Biologie et écologie Levée de l herbe à poux Observation de la levée: 2 types de sol: loam sableux et loam argileux Comptage quotidien 2 quadrats permanents de 20 cm x 50 cm 2007: 22 avril au 12 octobre 2008: 21 avril au 10 octobre Coupées à la surface du sol suite au dénombrement Les autres espèces de mauvaises herbes étaient enlevées Capteur de température (Tidbit) à 5 cm

15 PARTIE 1- Biologie et écologie Température minimum de levée Ø Estimée à 4,4 C à une profondeur de 5 cm pour les années-sites dans le cadre de cette expérience. Ø Le processus était itératif et testait systématiquement toutes les températures. Première date de levée: Loam sableux: 24 avril 2007, 21 avril 2008 Loam argileux: 26 avril 2007, 24 avril 2009

16 PARTIE 1- Biologie et écologie Levée de l herbe à poux Plantules/m avril avril Loam sableux loam argileux juillet 20 juillet jour-mois

17 PARTIE 1- Biologie et écologie Levée cumulative Proportion DJ DJ 50% DJ 220 DJ Sol lèger Sol lourd Sol lèger Sol lourd Proportion cumul DegrÈs-jours (base 4.4 C)

18 PARTIE 1- Biologie et écologie Influence du type de sol sur la levée de l herbe à poux Levée de l herbe à poux beaucoup plus rapide dans le sol léger que dans le sol lourd. Besoin en unités thermiques plus faible dans le sol léger que dans le sol lourd pour atteindre 50 % de la levée. Occasionné par des facteurs extrinsèques à la température: texture et structure du sol, humidité, résistance physique à la levée

19 PARTIE 2 Moyens de lutte à l herbe à poux Désherbage ciblé sur le rang Buttage Collectes des résidus de battage

20 PARTIE 2- Moyens de lutte Problématique Quelques plants sur le rang échappent au dernier sarclage Continuent de croître, dépassent le soya Fleurissent et produisent du pollen = allergies Produisent des semences viables qui retombent au sol et enrichissent la banque de graines du sol Rendent la récolte plus difficile et diminuent la qualité Tachent les grains car encore verts à la récolte

21 PARTIE 2 Moyens de lutte à l herbe à poux Désherbage ciblé sur le rang Buttage Collecte des résidus de battage

22 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ Détails du protocole expérimental Dispositif: Blocs aléatoires complets Répétitions: 4 Parcelle: 3 m (4 rangs) x 6 m L Type de sol: Loam argileux Duravin Fertilisation: Aucune Variété: Soya à hile clair (S08-80) Taux de semis: grains/ha Profondeur de semis: 3,5 cm Date de semis: 13 mai 2005, 9 mai 2006 Distance entre les rangs: 76 cm Date de récolte: 28 sept 2005,10 oct 2006

23 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ Sarclage conventionnel Houe rotative: 15 km/h 1 X: Prélevée à 1 ère F. unifolié Herse étrille: 10 km/h 2-4 X: 1 ère F. unifoliée à 3 e F. trifololiée Sarcleur à dents en S: 6,4 km/h 1-2 X: 3 e F. trifoliée (22 juin) à 9 e F. trifoliée (10 juil)

24 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ Sarclage conventionnel a permis de réduire la population d'herbe à poux de 97% en 2005 et de 80% en 2006 le nombre de plants d'herbe à poux qui a survécu est encore de l'ordre de 34 plants/m 2 en 2005 et 100 plants/m 2 en 2006.

25 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ Pyrodésherbage Vitesse: 4-5 km/h Dose 1: 14,2 kg/ha Dose 2: 15,5 kg/ha Dose 3: 19,5 kg/ha

26 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ 2005: 34 plantules/m 2 Pyrodésherbage unique 5F trif. 7F trif. 9F trif. 29/6 8/7 15/7 % répression Dose Dose Dose : 112 plantules/m 2 Pyrodésherbages multiples 1F trif. 1+4F trif F trif. 9/6 9+22/6 9+22/6+11/7 Dose Dose

27 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ Sarcleur à doigts Vitesse: 4-5 km/h

28 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ Sarcleur à doigts 2005: 37 plantules/m 2 5F trif. 7F trif. 9F trif. 29/6 8/7 15/7 % répression

29 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ Buttage 2005: 30 plantules/m 2 5F trif. 7F trif. 9F trif. 29/6 8/7 15/7 % répression : 91 plantules/m 2 1F trif. 1+4F trif F trif. 9/6 9+22/6 9+22/6+11/

30 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ : Jun-29 T/ha 5 4,5 4 3,5 3 2,5 2 1,5 1 0,5 0 Rendement du soya 14% humidité P1 P2 P3 B D P2 P3 B Augmentation entre 0.5 à 1 t/ha : Jul-08 : Jul-15 : Conventional : Manual weeding : Without weeding : Jun-09 : Jun-09,22 : Jun-09,22,Jul-11 : Jun-08 : Jun-08, 22 : Jun-08,22,Jul-11 : Jun-09 + Jun-22 : Jun-09 +Jun-22,Jul-11 : Jun-09,22 + Jul-11 : Conventional : Manual weeding : Without weeding

31 PARTIE 2- Moyens de lutte: DÉSHERBAGE CIBLÉ Le désherbage ciblé sur le rang augmente la répression de 50 à 100%. Le buttage semble avoir du potentiel et plus facilement transférable aux producteurs.

32 PARTIE 2 Moyens de lutte à l herbe à poux Désherbage ciblé sur le rang Buttage Collecte des résidus de battage

33 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Détails du protocole expérimental Dispositif: Blocs aléatoires complets Répétitions: 4 Parcelle: 3 m (4 rangs) x 6 m L Type de sol: Loam argileux Duravin Fertilisation: Aucune Variété: Soya à hile clair (S10-B7) Semis: 2009: 20/5, 2010: 18/5 Taux de semis: Profondeur: grains/ha 3,8 cm Distance entre les rangs: 76 cm Date de récolte: 16 oct 2009, 19 oct 2010

34 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Buttage suite au sarclage conventionnel Sarclage conventionnel Herse étrille: 6 km/h 2 passages Sarcleur à dents en S: 7 km/h 1 passage

35 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Sarclage conventionnel Ajout de disques qui projettent le sol chaque côté du rang 7 po (18 cm) 12 po (30 cm) Diamètre: 11 po (28 cm)

36 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Sarclage conventionnel Densité avant (plant/m 2 ) % coty 2f 4f 6f +6f Répression 1 er H. étrille e H. étrille Sarcleur avec disques (Sans disque = 30%)

37 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Traitements 0 buttage : sarclage conventionnel slmt 1 buttage : 1, 2, 3, 4 SADS 2 buttages: 1-2, 1-3, 1-4, 2-3, 2-4, 3-4 SADS 3 buttages: 1-2-3, 1-2-4, 1-3-4, SADS 4 buttages: SADS T. enherbé T. manuel SADS: semaine après le dernier sarclage

38 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE x x 2009: disques l un en face de l autre 2010: disques décalés l un p/r à l autre 1 er : 17,7 po (45 cm) 2, 3, 4 e : 19,7 po (50 cm) 22 1 er : 8,5 po (21,6 cm) 2, 3, 4 e : 10,5 po (26,7 cm 4,75 po (12 cm)

39 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE

40 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Hauteur des bu+es à la récolte 1 bu+age : 2,4 po (6,0 cm) 2 bu+ages : 3,3 po (8,3 cm) 3 bu+ages : 3,9 po (10,0 cm) 4 bu+ages : 4,1 po (10,5 cm)

41 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Densité avant (plant/m 2 ) % coty 2f 4f 6f +6f Répression Buttage unique: 1 SADS SADS SADS SADS Plusieurs buttages: 1 er à 1 SADS e à 2 SADS e à 3 SADS e à 4 SADS SADS: semaine après le dernier sarclage

42 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Biomasse de l herbe à poux à la récolte T/ha Semaines après dernier sarclage Buttage T. enherbé T. désh. manuel. Aucun buttage

43 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Rendement du soya 14 % hum T/ha Semaines après dernier sarclage Buttage T. enherbé T. désh. manuel. Aucun buttage

44 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE Nombre de gousses par plant gousses/plant Semaines après dernier sarclage Buttage T. enherbé T. désh. manuel. Aucun buttage

45 PARTIE 2- Moyens de lutte: BUTTAGE L utilisation du sarclage avec disques aide à réprimer l herbe à poux sur le rang de soya S il n y a qu un seul buttage, il est préférable de le faire à 1 semaine après le dernier sarclage Il n est pas nécessaire de faire plus de 2 buttages Le rendement du soya et le nombre de gousses ne sont pas affectés par le buttage

46 PARTIE 2 Moyens de lutte à l herbe à poux Désherbage ciblé sur le rang Buttage Collecte des résidus de battage

47 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS Détails du protocole expérimental Dispositif exp.: Blocs aléatoires complets Répétitions: 4 Parcelle: 3 m (4 rangs) x 6 m Type de sol: Loam sableux St-Damase Fertilisation: Aucune Variété de soya: S10-B7 Taux de semis: graines/ha Entre les rangs: Profondeur: 76 cm 3,8 cm Date de semis: 21 mai 2009, 18 mai 2010 Date de récolte: 16 oct 2009, 19 oct 2010

48 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS Désherbage Manuel Mécanique Aucun

49 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS Collecte des résidus

50 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS Travail primaire Sans Labour Herse offset

51 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS AN 1 DÉSHERBAGE Mécanique Enherbé Manuel COLLECTE T. PRIMAIRE AN 2 DÉSHERBAGE COL NON COL NON S L O S L O S L O S L O S L O M M M M M M E E E E E E M M M COLLECTE C C C N N N C C C N N N T. PRIMAIRE AN 3 S L O S L O S L O S L O S L O Levée de l herbe à poux

52 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS Densité de l herbe à poux dans le soya Fin juin de l AN 2 Plants/m C: collecte des résidus 0 Man. C Méc. Désherbage C Aucun Offset Sans Labour

53 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS Rendement du soya à 14% d humidité à l AN 2 T/ha C: collecte des résidus Man. C Méc. C Aucun Sans Labour Offset

54 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS Levée totale de l herbe à poux Septembre de l AN 3 Plants/m C: collecte des résidus C C Offset Sans Labour Man. Méc. Aucun Désherbage

55 PARTIE 2- Moyens de lutte: COLLECTE DES RÉSIDUS La meilleure stratégie pour diminuer la présence d herbe à poux est: le labour combiné au sarclage mécanique et la collecte des graines d herbe à poux si le labour n est pas une option.

56 Aux organismes subventionnaires: MAPAQ, CDAQ Aux ouvriers et étudiants de l IRDA pour leur aide technique Au Club Bio-Action

Plan de la présentation

Plan de la présentation Le buttage du soya : une solution au problème de l herbe à poux? Maryse Leblanc IRDA Daniel Cloutier, Pierre-Antoine Gilbert Plan de la présentation Introduction -Biologie i - Problématique Objectif Méthodologie

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : Développement de deux méthodes de lutte contre

Plus en détail

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr.

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr. Bien travailler son sol Anne Weill, agr. Pourquoi travailler le sol? Le cycle compaction-décompaction Effet du travail du sol Choix en fonction de la situation Le travail du sol profond Le travail du sol

Plus en détail

Effet du seigle roulé-crêpé sur la production biologique du brocoli

Effet du seigle roulé-crêpé sur la production biologique du brocoli Effet du seigle roulé-crêpé sur la production biologique du brocoli C. Leyva Mancilla 1, M. Leblanc 2, J. Boisclair 2 et J. C. Bede 1 1 Université McGill; 2 IRDA L agriculture biologique et ses défis Mauvaises

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr.

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. Physique vs chimie des sols Avant, l état de santé des sols était trop souvent basé sur le résultat d analyse chimique (ph, P, K, ). Maintenant,

Plus en détail

Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire. Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008

Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire. Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008 Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008 Mauvaises herbes Introduction gramoxone entre les rangs sarclages manuels : 500$ à 1,000$ par

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE

RAPPORT DE RECHERCHE GESTION EFFICACE ET INTÉGRÉE DES ROTATIONS, DU TRAVAIL DU SOL, DES FUMIERS ET DES COMPOSTS POUR UNE RENTABILITÉ ACCRUE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE RAPPORT DE RECHERCHE Demandeur : Institut de recherche et

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

Projet Herbe à poux 2008-2010 à Salaberry-de-Valleyfield

Projet Herbe à poux 2008-2010 à Salaberry-de-Valleyfield Projet Herbe à poux 2008-2010 à Salaberry-de-Valleyfield Table des matières Table des matières... 2 Identification et contrôle de l herbe à poux dans le secteur agricole à Salaberry-de-Valleyfield... 3

Plus en détail

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert.

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. Sam Chauvette agronome, M. Sc. Chargé de projet productions végétales et fruitières

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Comparaison de la croissance de 4 types de plants de peuplier hybride dans les sols argileux de l Abitibi- Témiscamingue résultats après 2 ans

Comparaison de la croissance de 4 types de plants de peuplier hybride dans les sols argileux de l Abitibi- Témiscamingue résultats après 2 ans Comparaison de la croissance de 4 types de plants de peuplier hybride dans les sols argileux de l Abitibi- Témiscamingue résultats après 2 ans Fiche technique SABRINA MORISSETTE, Ing.f. ANNIE DESROCHERS,

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation des prairies GNIS Ref. : DO757 GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation de sa prairie est la première condition à satisfaire pour profiter pleinement

Plus en détail

Anne Weill agr. et Denis La France, dta

Anne Weill agr. et Denis La France, dta Anne Weill agr. et Denis La France, dta ! Financement: Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada (CRSNG)! Équipe du CETAB+ Eve Cayer, agr., Sam Chauvette agr., M.Sc., Aurélie Demers,

Plus en détail

CULTIVER SANS LABOUR en planches permanentes Maryse Leblanc, agr. Ph.D. Chercheure à l IRDA

CULTIVER SANS LABOUR en planches permanentes Maryse Leblanc, agr. Ph.D. Chercheure à l IRDA CULTIVER SANS LABOUR en planches permanentes Maryse Leblanc, agr. Ph.D. Chercheure à l IRDA Denis La France, Anne Weill, Maxime Lefebvre, Germain Moreau, Pierre-Antoine Gilbert, Yvon Houle, Laurence Jochems-Tanguay

Plus en détail

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures Geneviève Labrie La lutte intégrée Portrait des dommages au Québec Financière agricole du Québec 880 avis de dommages depuis 2008 224 avis

Plus en détail

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection 30 octobre 2012 Comment identifier un problème de résistance? Sommes-nous

Plus en détail

Recherche et rédaction: Anne Weill, Ph.D., agr., club agro-environnemental Bio-Action

Recherche et rédaction: Anne Weill, Ph.D., agr., club agro-environnemental Bio-Action 2 Table des matières INTRODUCTION.......................................................................... 4 BIOLOGIE............................................................................... 4 Description...............................................................................

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

3 ESSAIS SUR 3 ANS DE RÉPRESSION DU CHIENDENT

3 ESSAIS SUR 3 ANS DE RÉPRESSION DU CHIENDENT 3 ESSAIS SUR 3 ANS DE RÉPRESSION DU CHIENDENT Jean Duval, agr. Essais financés par le CRSNG et les producteurs partenaires En bio, le chiendent prend de la force : Moins on travaille le sol Plus il y a

Plus en détail

Système(de(planches(permanentes(( en(culture(maraîchère(( IRDA(2014(

Système(de(planches(permanentes(( en(culture(maraîchère(( IRDA(2014( Système(de(planches(permanentes(( en(culture(maraîchère(( IRDA(2014( Denis La France, expert en agriculture biologique, CETAB+ Maryse Leblanc, Maxime Lefebvre, Germain Moreau, IRDA, Pierre-Antoine Gilbert,

Plus en détail

AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES...

AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES... AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES... CHAPITRE 1. PRODUCTION, UTILISATION, CLASSIFICATION ET BUDGETS DE CULTURE...1 Djiby Sall Guy Durivage Marcel Frenette LA PRODUCTION ET L UTILISATION...3

Plus en détail

Application d herbicide. en bandes dans la pomme de terre

Application d herbicide. en bandes dans la pomme de terre Application d herbicide en bandes dans la pomme de terre Introduction Dans un contexte de lutte intégrée qui vise la rationalisation et la réduction de l utilisation des pesticides, l application d herbicide

Plus en détail

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Implantation de colza au Strip till Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Objectifs de l essai Comparer différentes techniques d implantation simplifiée en colza Mono-graine

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE

RAPPORT DE RECHERCHE IMPACT AGRONOMIQUE ET ÉCONOMIQUE DES LÉGUMINEUSES DANS LES ROTATIONS AGRICOLES RAPPORT DE RECHERCHE Demandeur : Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) Chercheurs : Adrien

Plus en détail

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Pierre MORTREUX Chambre d Agriculture du Nord Pas de Calais PROSENSOLS.EU Chantiers d arrachage de Objectifs? Contexte Sol de limon argileux sur craie

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004 Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies Présentation

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Avant-propos: Le sol est un milieu vivant et fragile en constante évolution. On pourra l améliorer ou le détruire en fonction des actions que l on effectuera sur

Plus en détail

Essai de paillis de plastique biodégradable en production maraîchère et fruitière

Essai de paillis de plastique biodégradable en production maraîchère et fruitière PROGRAMME D APPUI AU DÉVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE EN RÉGION 2007-2008 Essai de paillis de plastique biodégradable Rapport final Mars 2008 Modifié le 3 juillet 2008 Daniel Bergeron,

Plus en détail

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Projet du Syndicat des producteurs de grains biologiques

Plus en détail

Implanter du maïs sans labourer

Implanter du maïs sans labourer Journées techniques sans labour 10 et 11 juin 2009 à Fruges et Thiant Implanter du maïs sans labourer clés de la réussite : levée, enracinement résultats d essais, approche économique Projet cofinancé

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES Les systèmes de production végétale en régie biologique font souvent appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces plantes

Plus en détail

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc.

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. La régie du canola Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Mai 2015 Introduction Caractéristique de la plante Stade de croissances

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal.

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal. [Titre]Semis de maïs : 3 semoirs à l'épreuve de la vitesse [Commentaires sur la mise en forme : Le tableau des caractéristiques des matériels avec les photos des semoirs doit être placé en première page.

Plus en détail

Programme d appui financier aux regroupements et aux associations de producteurs désignés - Volet C

Programme d appui financier aux regroupements et aux associations de producteurs désignés - Volet C Programme d appui financier aux regroupements et aux associations de producteurs désignés - Volet C Évaluation de l exportation en phosphore lors de la récolte de gazon en plaques et comparaison des grilles

Plus en détail

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production Sucrerie du Gol, TEREOS OCEAN INDIEN jygonthier@tereos.com Gonthier Jean-Yves Résumé La multiplication de la canne se fait traditionnellement à

Plus en détail

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Gérard Gilbert agr. phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection MAPAQ -Direction

Plus en détail

Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie»

Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie» Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie» Guide pratique Avec les acacias, produire du makala dans son champ Un document du projet Makala Définition et avantages de l agroforesterie

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures

L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures Mars 2008 Cette fiche pratique, publiée à l intention des productrices et producteurs céréaliers, fournit des renseignements et des conseils

Plus en détail

CONFÉRENCE. Grande culture biologique et semis direct. Les essais Rodale. Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013

CONFÉRENCE. Grande culture biologique et semis direct. Les essais Rodale. Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013 Club CDA CONFÉRENCE Grande culture biologique et semis direct Les essais Rodale Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013 Projet 12-INNO2-04 Jeff Moyer1, Denis La France 2, Fin

Plus en détail

La gestion des végétaux nuisibles à la santé

La gestion des végétaux nuisibles à la santé La gestion des végétaux nuisibles à la santé Isabelle Demers 5 novembre 2014 Introduction Enjeux de santé publique liés à certaines espèces végétales Pour la population Pour les travailleurs 2 Dans la

Plus en détail

Maryse L. Leblanc, Christiane Cossette, Maxime Lefebvre, G. Moreau, Pierre- Antoine Gilbert et Guy Bouillon

Maryse L. Leblanc, Christiane Cossette, Maxime Lefebvre, G. Moreau, Pierre- Antoine Gilbert et Guy Bouillon Rapport final réalisé dans le cadre du programme Innovbio; Volet 1 Appui à l adaptation technologique et au transfert d expertise pour les exploitations biologiques ou en processus de conversion TITRE

Plus en détail

La ferme expérimentale de l ADRAO

La ferme expérimentale de l ADRAO La ferme expérimentale de l ADRAO ADRAO/WARDA 01 B.P. 2551 Bouaké 01 Côte d Ivoire Téléphone : (225) 31 63 45 14 Télécopie : (225) 31 63 47 14 Page web: http://www.warda.cgiar.org/ Création et localisation

Plus en détail

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons :

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons : MODULE 5 CHAPITRE 9 Engrais verts SOMMAIRE 1. Choix de l espèce 2 2. Doses de semis 5 3. Mélanges intéressants en fonction de la période de semis 5 3.1 Engrais vert avant la culture principale 5 3.2 Engrais

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

Mise au point et validation d'un système de travail minimum du sol avec planches permanentes en culture maraîchère biologique projet

Mise au point et validation d'un système de travail minimum du sol avec planches permanentes en culture maraîchère biologique projet Mise au point et validation d'un système de travail minimum du sol avec planches permanentes en culture maraîchère biologique projet Projet 08-BIO-41 Denis La France 1, Maryse Leblanc 2, Pierre-Antoine

Plus en détail

Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol. Dick Godwin

Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol. Dick Godwin Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol Dick Godwin Plan de présentation Effet de la forme d outil Profondeur/Largeur Angle d attaque Vitesse Ailettes Dents peu profondes Espacement

Plus en détail

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Notions de base pour l implantation d un verger de camerisiers Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Planification du projet Prévoir 1 ou 2 années

Plus en détail

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE CONCEVOIR ET GÉRER DES AMAS DE FUMIER SOLIDE AU CHAMP UNE MEILLEURE CONNAISSANCE pour un meilleur environnement En 2002, le Règlement sur les exploitations agricoles (REA) prévoyait l échéance des dispositions

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum)

Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum) Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum) Par Sylvie Choquette, ing. agr. Isabelle Lemay, agr. 23 janvier 2013 Plan de présentation Initiateurs et présentation du projet Intérêts

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

ENTRETIEN DE LA PELOUSE Source : Fafard Savoir vert ENTRETIEN DE LA PELOUSE C est naturel de vouloir une belle pelouse. Saviez-vous que le secret d une belle pelouse repose sur un sol riche et équilibré? En effet, cette richesse

Plus en détail

CMS. 1-CONDITIONS DE CULTURE ET CALENDRIER

CMS. 1-CONDITIONS DE CULTURE ET CALENDRIER 1 MARAICHAGE 2013 Chou rouge : essai variétal en culture biologique Catherine MAZOLLIER, avec la collaboration de Abderraouf SASSI Merci à Didier Muffat qui a accueilli cet essai La culture de chou occupe

Plus en détail

Vos champs manquent-ils de potasse?

Vos champs manquent-ils de potasse? Vos champs manquent-ils de potasse? Essai d un outil de diagnostic au champ Yvan Faucher, agr. MAPAQ, Montérégie-Est PLAN DE LA PRÉSENTATION Partie 1 Théorie : comportement de la potasse dans le sol Recommandation

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

PCAA. Programme canadien d adaptation agricole. Rapport final

PCAA. Programme canadien d adaptation agricole. Rapport final PCAA Programme canadien d adaptation agricole Rapport final Évaluation des performances agronomiques du sarrasin et amélioration de son indice de chute Projet # 6585 Centre de développement bioalimentaire

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

La Pomme de Terre de fécule

La Pomme de Terre de fécule La Pomme de Terre de fécule Enquête technique Récolte 2014 SOMMAIRE Retour sur les conditions climatiques 2014 03 Caractéristiques de la campagne 2014 04 Vous trouverez dans ce document les résultats

Plus en détail

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage Filière blé panifiable Bio 6 Juin 2012 Matthieu BLIN Minoterie BLIN Jean-Pierre GAUME Agriculteur (53) Charlotte

Plus en détail

Semoir en ligne mécanique

Semoir en ligne mécanique Semoir en ligne mécanique EcoLine, ProfiLine et MasterLine EcoLine Légèreté et précision La gamme EcoLine se destine aux petites et moyennes exploitations, ces semoirs peuvent aussi bien être utilisés

Plus en détail

Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2

Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2 Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2 Rapport sur les progrès avril 2015 Activité 17, Pomme de terre 16 L azote pour l amélioration de la récolte, de la qualité et de la rentabilité

Plus en détail

Cultiver des citrouilles à graines sans écale et le défi du semis Rétrospective et perspectives d avenir

Cultiver des citrouilles à graines sans écale et le défi du semis Rétrospective et perspectives d avenir Cultiver des citrouilles à graines sans écale et le défi du semis Rétrospective et perspectives d avenir Les Journées horticoles et grandes cultures de Saint-Rémi 1 décembre 2015 Geneviève Richard, Josée

Plus en détail

Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct

Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct Véronique Samson, agr., Répondante en phytoprotection Louis Robert, agr., M.Sc. MAPAQ Chaudière-Appalaches St-Lambert-de-Lauzon, 31 janvier 2013

Plus en détail

Raison: Les vieux plants produisent peu de talle

Raison: Les vieux plants produisent peu de talle Jeunes plants 3 4 feuilles est la meilleur à Bongolava e! PLANTULE Les plantules à repiquer doit être au stade 3 ou 4 feuilles Methode de comptage des feuilles? 5, 3 feuille Les vieux plants produisent

Plus en détail

Essais de variétés de chanvre pour la production de chènevis (graine) et la qualité de l'huile selon la date de récolte (projet 12-INNO3-12).

Essais de variétés de chanvre pour la production de chènevis (graine) et la qualité de l'huile selon la date de récolte (projet 12-INNO3-12). Essais de variétés de chanvre pour la production de chènevis (graine) et la qualité de l'huile selon la date de récolte (projet 12-INNO3-12). Rapport final réalisé dans le cadre du Programme InnovBio Réalisé

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

POTENTIEL D HERBICIDES EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE

POTENTIEL D HERBICIDES EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE POTENTIEL D HERBICIDES EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Maryse L. Leblanc, PhD, Chercheure en malherbologie Maxime Lefebvre et Laurence Jochems-Tanguay Plateforme d innovation en agriculture biologique, St-Bruno-de-Montarville

Plus en détail

Population et seuil d intervention de la cécidomyie du pommier: Premiers résultats

Population et seuil d intervention de la cécidomyie du pommier: Premiers résultats Population et seuil d intervention de la cécidomyie du pommier: Premiers résultats Franz Vanoosthuyse, Daniel Cormier En collaboration avec: Gérald Chouinard, Annabelle Firlej, Émilie Turcotte Côté, Caroline

Plus en détail

Voici un sommaire des essais de mini brocoli réalisés chez des entreprises agricoles de la Montérégie Ouest au cours des étés 2009 et 2010.

Voici un sommaire des essais de mini brocoli réalisés chez des entreprises agricoles de la Montérégie Ouest au cours des étés 2009 et 2010. Le mini brocoli Christine Villeneuve, agr. MAPAQ Ste-Martine Shawn Mcnamee, Olivier Morisset, étudiants, MAPAQ Ste-Martine Journées Horticoles Décembre 2010 Le mini brocoli est issu d un croisement entre

Plus en détail

ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION

ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION Caractérisation de l état global de la végétation spontanée sur le site d observation Se reporter aux cas référencés pour les classes 2, 3, 4 et

Plus en détail

l enherbement La gestion de en maraîchage biologique Une réalisation du Projet

l enherbement La gestion de en maraîchage biologique Une réalisation du Projet La gestion de l enherbement en maraîchage biologique Une réalisation du Projet Union européenne - Fonds Européen de Développement Régional Europese Unie - Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling Gestion

Plus en détail

Anne Vanasse, agr., Ph.D. Université Laval. Le chapitre 3. Les rédacteurs

Anne Vanasse, agr., Ph.D. Université Laval. Le chapitre 3. Les rédacteurs La gestion du ph du sol Anne Vanasse, agr., Ph.D. Université Laval Le chapitre 3 Les rédacteurs Anne Vanasse (responsable) Marc Hébert Lotfi Khiari Sébastien Marchand Abdo Badra Hélène Moore 1 Introduction

Plus en détail

Gestion des résidus de culture et de la rugosité du sol attribuable au travail du sol

Gestion des résidus de culture et de la rugosité du sol attribuable au travail du sol Gestion des résidus de culture et de la rugosité du sol attribuable au travail du sol Introduction Les résidus de culture laissés dans le champ protègent le sol contre les effets érosifs de la pluie et

Plus en détail

Déroulement des travaux :

Déroulement des travaux : Rapport final Contrôle mécanique de la punaise terne dans la culture de fraises sur rangs nattés en régie biologique à l'aide d'une faucheuse rotative 10-INNO3-16 Demandeur : Coopérative Nord-Bio Date

Plus en détail

LE SOUS-SOLAGE, LE TRAVAIL DU SOL ET LE CHAULAGE

LE SOUS-SOLAGE, LE TRAVAIL DU SOL ET LE CHAULAGE LE SOUS-SOLAGE, LE TRAVAIL DU SOL ET LE CHAULAGE Georges Lamarre ing.-agr. MAPAQ, Montérégie Secteur Ouest 177, St-Joseph, Ste-Martine, J0S 1V0 (450) 427-2000 La compaction La compaction des sols est un

Plus en détail

Comment gérer les stolons et. rénover les fraisiers sur paillis. plastique

Comment gérer les stolons et. rénover les fraisiers sur paillis. plastique Comment gérer les stolons et rénover les fraisiers sur paillis plastique Jacques Painchaud, M. Sc., agr. Conseiller en productions maraîchères et fruitières MAPAQ, Centre du Québec, Drummondville Journées

Plus en détail

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013 BELchanvre Journée transfrontalière Gembloux, le 19 juin 2013 La filière chanvre en Wallonie La société Coopérative : 29 agriculteurs (pers. physiques/morales) + CER Groupe intérêt d'autres producteurs

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne

Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne 2010-2011

Plus en détail

Programme RotAB. Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques

Programme RotAB. Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques Programme RotAB Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques Rotations en grandes cultures biologiques sans élevage 8 fermes-types, 11 rotations Repères

Plus en détail

Désherbage. La morelle est une adventice redoutée car ses fruits peuvent tacher les graines de soja à la récolte. CETIOM : P.

Désherbage. La morelle est une adventice redoutée car ses fruits peuvent tacher les graines de soja à la récolte. CETIOM : P. Désherbage CETIOM : P. Jouffret Choisissez judicieusement les parcelles et les successions culturales Evitez les parcelles au stock important de graines de morelle, chénopode, renouée, amarante, panic

Plus en détail

Réussir votre gazon JARDIN 02

Réussir votre gazon JARDIN 02 Réussir votre gazon JARDIN 02 1 Choisir un gazon a) Vérifier que le type de gazon souhaité correspond : à l'utilisation sport et jeux gazon anglais gazon rustique (usage intensif) résistance esthétique

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

Fiche Technique. sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre. (Solanum tuberosum L.) au Cameroon

Fiche Technique. sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre. (Solanum tuberosum L.) au Cameroon Fiche Technique sur l itinéraire de fertilization de la Pomme de terre (Solanum tuberosum L.) au Cameroon I. JUSTIFICATION La pomme de terre est une culture importante qui participe à la sécurité alimentaire

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail