La territorialisation des scénarios de gestion de la biodiversité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La territorialisation des scénarios de gestion de la biodiversité"

Transcription

1 La territorialisation des scénarios de gestion de la biodiversité Xavier Poux, Jean-Baptiste Narcy, Blandine Ramain AScA Laurent Godé, Anne Philipczyk, Anne Vivier, PNRL Séminaire final DIVA avril 2011 Rennes

2 Le point de départ du projet «saltus» Un point de départ : l érosion de la biodiversité en contexte agricole Un lien avec une perte d espaces ayant des caractéristiques propres : la végétation semi naturelle Une prise en charge insatisfaisante dans l action publique Les catégories spatiales importent pour penser les politiques

3 Des concepts qui sous-tendent théories d action

4 Des concepts qui sous-tendent théories d action Une territorialisation «horizontale» Une territorialisation «verticale» TVB Infrastructures agro-écologiques, SCE VSN MFA Agriculture écologiquement intensive Prairies Saltus AOC Zones défavorisées Zones herbagères Agriculture HVN

5 Le saltus : un concept historique qui fait écho aux enjeux actuels Concept d histoire et géographie agraire Ni ager, ni silva Des complémentarités dans les flux de fertilité et la reproduction des écosystèmes Autonomie : capacité à se renouveler dans un système où la biomasse est prélevée Sols non labourés, spontanéité des processus naturels Toujours en prise avec les réalités agricoles d aujourd hui sous réserve d actualisation des catégories d usage du sol et des fonctions auxquelles il se réfère La rupture des années 1950 Qui peut contribuer à faire avancer le débat sur l intégration de la BD dans les politiques agricoles car : Correspond aux objets environnementaux convoqués par les politiques agri-environnementales

6 Fréquence des labours «nulle» SILVA (annuelle) 0 Forêt Friches Pelouses Haies pâturage Vergers extensifs 30 SALTUS (extensif) Prairies permanentes AGER PRAIRIAL Prairies artificielles Jachères 60 Vergers intensifs Prairies permanentes fertilisées Prairies temporaires 100 et + SALTUS intensifié Cultures annuelles Fertilisation azotée (Limite réglementaire PT/PP) AGER

7 La démarche L objet de la recherche : tester un processus de traduction d un concept hybride Une «mise en situation» dans le PNR de Lorraine Un ager, des saltus Un collectif représentatif des forums de production des idées lorrains Une démarche prospective Rétrospective Explicitation des représentations et des enjeux Scénarios Enseignements

8 Le paysage au début du XX ème siècle : Openfield lorrain Un saltus (extensif) cantonné aux marges du finage : 13% de SAU en STH en 1892 Légende : Céréales Jachère SILVA Pelouses calcaires Prairies permanentes 8

9 1900 9

10 Le paysage dans les années 50 : Extension des surfaces en herbe Légende : Céréales Jachère SILVA Pelouses calcaires Prairies permanentes 10

11

12 Le paysage au début des années 1970 Légende : Céréales SILVA Prairies intensives Pelouses calcaires Prairies permanentes 12

13

14 Un cadre d analyse plus précis dans l étude des relations usage des sols agricoles et biodiversité Évolution occupation du sol MEUSE autre jachères céréales PA et PT STH

15 Les enseignements de la rétrospective Une variabilité des limites et des fonctions du saltus dans le temps : une notion dynamique La rupture de l après-guerre : l effacement fonctionnel du saltus L actualité des enjeux associés au saltus, une remise en perspective Les enjeux sur l ager qui requestionnent le saltus

16 Fonctions attendues du saltus

17 La prospective de la gestion effective du saltus De quoi fait-on la prospective? Réseaux Surfaces Saltus intégré dans le fonctionnement productif de l exploitation, pratiques Saltus séparé du fonctionnement productif de l exploitation, pratiques Mosaïque ager /saltus Et pourquoi? Les fonctions du saltus à l horizon 2040 Identité, patrimoine, lien social, attractivité Biodiversité (dont auxiliaires) Paysages, cadre de vie Énergie Maintien d un élevage visible Réduction des pollutions, Qualité produit, typicité santé des exploitants Diversité des exploitations Production agricole, Extensification de l ager rentabilité, autonomie

18 Le système à considérer pour saisir l avenir du saltus Le contexte macro. Symptômes de la crise écologique. Marchés volatiles. Modèle de développement économique dominant. Évolution technologique. Changement climatique. Énergie chère. Contrôle qualité des politiques et des produits Le contexte socio-économique régional. Évolution silva. Moteur de développement économique régional. Dynamiques transfrontalières. Usages sociaux du territoire lorrain Le cadre politique. Décentralisation. PAC et régionalisation des politiques agricoles. Politique AB. Politiques filières. Politique touristique et patrimoine rural. Trames vertes et bleues. Politique énergétique. Politiques de l eau

19 Scénario 1 : une région autosuffisante, en ordre de bataille face à la crise énergétique

20 Scénario 2 : réponse technologique efficace à l urgence climatique

21 Scénario 3 : le «small is beautiful» rurbain

22 Scénario 4 : la recomposition environnementale

23 Les systèmes de production

24 Des repères quantifiés : ex. la SAU régionale en 2040 (sc. 3)

25 Les paysages (sc. 3)

26 2040 Scénario 3, small is beautifull

27 Les fonctions du saltus dans les scénarios Sc 1 - Le saltus : des légitimités monofonctionnelles Sc 2 - Le saltus : maillage des zones agricoles Sc 3 - Des saltus multifonctionnels : agronomie et demandes sociales Sc 4 Saltus : biens publics environnementaux et productifs Production d énergie : TCR, miscanthus Trame verte Production fourragère sans intrants Dans les zones d élevage Saltus : trame verte (biodiversité) L herbe : une fonction productive et identitaire Dans les zones de cultures Saltus linéaire : trame verte TCR extensif Un rôle dans le fonctionnement productif : Fertilité, auxiliaires de culture Paysage et cadre de vie Conservation de la nature Lutte intégrée dans les systèmes végétaux Continuités écologiques Alimentation animale

28 Conclusions

29 Apports et limites du saltus Un concept «décalé» et intégrateur qui suscite un débat Un potentiel de prospective Une mise en cohérence spatiale et temporelle des espaces/pratiques associés à la biodiversité Replacer les MAE dans un cadre territorial Question des moyens financiers et humains Une discussion autour de la multifonctionnalité valorisée Le saltus comme repère d évaluation

30 Apports et limites du saltus Un difficile changement d échelles Une territorialisation dans un cadre national contraint : une improbable MAE saltus! Quelles catégories statistiques pour rendre compte des multifonctionnalités du saltus? L hypothèse «point de passage obligé» invalidée Un référentiel d évaluation sociotechnique?

31 Des concepts qui sous-tendent théories d action MFA AOC TVB Infrastructures agro-écologiques VSN Agriculture écologiquement intensive Prairies? Zones défavorisées Zones herbagères Agriculture HVN

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel Pratiques agricoles et propriétés agro-écologiques des prairies dans un processus d intensification écologique : le cas de l élevage bovin dans le Vercors Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez,

Plus en détail

La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances

La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances Jean-Louis Peyraud, Inra DS Agriculture.01 UE-27 La prairie en Europe en quelques chiffres Une place majeure dans l occupation

Plus en détail

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014 Objectifs du plan d action 2011-2020 Dans le domaine agricole, le plan d action vise principalement à réduire les apports en phosphore dans les eaux par ruissellement ou érosion et à limiter les apports

Plus en détail

Viser la transition agroécologie

Viser la transition agroécologie Viser la transition agroécologie Viser la transition agroécologie, c est : Identifier les raisonnements nécessaires à l agroécologie, à différents niveaux «d échelles» - d un point de vue des rapports

Plus en détail

PLACE DES ÉQUINS DANS LES TERRITOIRES

PLACE DES ÉQUINS DANS LES TERRITOIRES PLACE DES ÉQUINS DANS LES TERRITOIRES PASTORAUX Exemple du Parc national des Cévennes Céline VIAL (IFCE INRA) Magali JOUVEN (Supagro Montpellier) Marion ANDREAU (stagiaire VetAgroSup Clermont Ferrand)

Plus en détail

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles 10ème COLLOQUE International de SIFFE «Évaluation environnementale et développement d une agriculture durable» Angers, 20-24 juin 2005 Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité

Plus en détail

Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon. Pampelune 6 novembre 2013

Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon. Pampelune 6 novembre 2013 Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon Pampelune 6 novembre 2013 Un constat: le changement climatique va affecter particulièrement de montagnes: une volonté commune des huit régions

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail

Les enjeux des trames vertes et bleues. Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Les enjeux des trames vertes et bleues. Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Les enjeux des trames vertes et bleues Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris 1 Pourquoi prendre en compte la nature? pour conserver un patrimoine pour une éthique par

Plus en détail

CarrotAge, un logiciel pour la fouille de données agricoles

CarrotAge, un logiciel pour la fouille de données agricoles CarrotAge, un logiciel pour la fouille de données agricoles F. Le Ber (engees & loria) J.-F. Mari (loria) M. Benoît, C. Mignolet et C. Schott (inra sad) Conférence STIC et Environnement, Rouen, 19-20 juin

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

Elaboration du cahier des charges pour le développement d un outil de simulation technico économique des exploitations laitières

Elaboration du cahier des charges pour le développement d un outil de simulation technico économique des exploitations laitières Elaboration du cahier des charges pour le développement d un outil de simulation technico économique des exploitations laitières 1 Benoit Rubin, Simon Fourdin, Luc Delaby, Jean-Louis Peyraud Service Action

Plus en détail

Biodiversité et agriculture

Biodiversité et agriculture Biodiversité et agriculture Groupe Valorisation GIS Alpes-Jura Saint Baldoph, le 18 février 2010 Claire Sérès, GIS Alpes-Jura Objet du groupe «Valorisation» Participer à la valorisation les travaux de

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Programme Régional «Enseigner à Produire Autrement» En Provence-Alpes-Côte d Azur (PREPA)

Programme Régional «Enseigner à Produire Autrement» En Provence-Alpes-Côte d Azur (PREPA) Programme Régional «Enseigner à Produire Autrement» En Provence-Alpes-Côte d Azur (PREPA) 5 ème conférence annuelle de l'agriculture régionale Lundi 16 février 2015 L'enseignement agricole en Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

SCoTEMS Démarche / Contexte

SCoTEMS Démarche / Contexte SCoTEMS Démarche / Contexte EMS : Communauté de Communes Eure Madrie Seine 23 communes 30 000 habitants 1 Le SCoTEMS Démarche entamée en 2006 Le SCoTa été validé le 28 septembre 2010 Rapport de Présentation

Plus en détail

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 BILAN Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 Présentation de la démarche Faire de la prospective paysagère avec les habitants Dans le cadre du plan Paysage et Biodiversité de la plaine

Plus en détail

Modélisation de dynamiques spatiales au service de la gestion de l'usage des sols : un exemple d'utilisation du langage Ocelet à l'île de la Réunion

Modélisation de dynamiques spatiales au service de la gestion de l'usage des sols : un exemple d'utilisation du langage Ocelet à l'île de la Réunion Modélisation de dynamiques spatiales au service de la gestion de l'usage des sols : un exemple d'utilisation du langage Ocelet à l'île de la Réunion Séminaire MIAD 23 mai 2014 Pascal Degenne Modélisation

Plus en détail

Les plans de gestion intégrée (PGI) dans l'arc jurassien

Les plans de gestion intégrée (PGI) dans l'arc jurassien Les plans de gestion intégrée (PGI) dans l'arc jurassien Un exemple de cohabitation harmonieuse sur un même territoire (espaces sylvo-pastoraux) Julien Berberat Ing. agronome EPF Gérald Fringeli Ing. forestier

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02»

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02» Direction départementale des territoires de l Isère Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats

Plus en détail

Certification environnementale des exploitations agricoles

Certification environnementale des exploitations agricoles Certification environnementale des exploitations agricoles Afin de vous adresser une proposition sans engagement de votre part, nous vous remercions de bien vouloir remplir ce document et de nous le retourner

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

4. Verdissement, une PAC plus verte

4. Verdissement, une PAC plus verte 4. Verdissement, une PAC plus verte Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB Trois obligations à respecter : 1. Diversification des assolements 2. Maintien des prairies permanentes 3.

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT ET PLAN CLIMAT. Projet de Budget Primitif 2013

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT ET PLAN CLIMAT. Projet de Budget Primitif 2013 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT ET PLAN CLIMAT Projet de Budget Primitif 2013 Les orientations stratégiques Un cadre stratégique renforcé Le SRADDT en cours d actualisation Les stratégies régionales

Plus en détail

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS 1 Les objectifs opérationnels de la Trame Verte et Bleue Connaître Observer Evaluer Restaurer, préserver et gérer les cœurs de nature La Trame Verte et Bleue,

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1 : ANALYSE DE L ETAT INITIAL DU SITE ET DE L ENVIRONNEMENT P.13 I. L ENVIRONNEMENT NATUREL : P.15

SOMMAIRE PARTIE 1 : ANALYSE DE L ETAT INITIAL DU SITE ET DE L ENVIRONNEMENT P.13 I. L ENVIRONNEMENT NATUREL : P.15 SOMMAIRE PREAMBULE : P.7 Le Plan Local d Urbanisme dans son contexte réglementaire P.7 Historique des documents réglementaires communaux P.10 INTRODUCTION : P.11 La commune dans son contexte géographique

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline 2, COLSON François 2

MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline 2, COLSON François 2 Aménagement et gestion des espaces verts pour produire, sous contraintes réglementaires, des bouquets de services écosystémiques : Témoignage de la ville de Rennes MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline

Plus en détail

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture?

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture? Martin Bortzmeyer est chef de bureau au Commissariat Général au développement durable. Le Commissariat est membre de droit du Conseil Economique pour le développement durable (CEDD). Comment répondre aux

Plus en détail

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes Table ronde : «Comment rendre effective la considération des espaces naturels dans les documents

Plus en détail

«l agriculture à Haute Valeur Naturelle: Etat de l art, enjeux et perspectives»

«l agriculture à Haute Valeur Naturelle: Etat de l art, enjeux et perspectives» «l agriculture à Haute Valeur Naturelle: Etat de l art, enjeux et perspectives» Le point de vue de la Commission Européenne Guido Castellano AGRI L.4. Évaluation des mesures applicables au secteur agricole;

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Philippe CLERGEAU Muséum National d Histoire Naturelle Journée Adaptation aux Changements Climatiques et Trames Vertes

Plus en détail

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena)

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena) Mise en œuvre des outils L. VARVOUX (Terrena) Témoignage de Laurent Varvoux Service Agronomie Terrena Responsable relations Sol - Cultures Fertilisation Outils d Aide à la Décision Couverts végétaux Membre

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Présentation du projet de SRCE

Présentation du projet de SRCE Présentation du projet de SRCE Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Le développement durable et les changements climatiques une occasion pour le Québec?

Le développement durable et les changements climatiques une occasion pour le Québec? Le développement durable et les changements climatiques une occasion pour le Québec? Claude Villeneuve Directeur de la Chaire en Éco-conseil Département des sciences fondamentales Université du Québec

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander. Sophie Thoyer Pauline Lecole

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander. Sophie Thoyer Pauline Lecole Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander Sophie Thoyer Pauline Lecole 1 Situation La PAC Qui négocient actuelle PLAN La PAC d aujourd

Plus en détail

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat ,/f wí (t ICQ Agricultures du monde Les questions qui font peur Les solutions pour agir durablement Jacques Loyat L I gjwjjmimiii III Sommaire INTRODUCTION 1. LA QUESTION ACRICOLE AUJOURD'HUI i Agricultures

Plus en détail

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016 C. Roux Surface du BV : 576 km² 33 communes 7 900 habitants 743 exploitations agricoles SAU : 36 000 ha 15 000 UGB Activités dominantes

Plus en détail

Quelles sont les conditions sociales favorisant les stratégies d'intensification écologique? Petit tour d'horizon international...

Quelles sont les conditions sociales favorisant les stratégies d'intensification écologique? Petit tour d'horizon international... Quelles sont les conditions sociales favorisant les stratégies d'intensification écologique? Petit tour d'horizon international... Véronique LUCAS Angers Entretiens de l'aei 29/10/2010 Mon regard particulier

Plus en détail

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT»

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» Le Master Mention «Ingénierie du Développement Durable» (I.D.D.) est destiné à former des spécialistes

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC

Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC Journées mondiales des zones humides PNR de Camargue Vendredi 21 février 2014 agro-environnementale des zones humides 1.1

Plus en détail

Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE)

Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE) Réunion d information sur les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE) Mise à jour 9 juin 2015 Adage 35 02,99,77,09,56 www.adage35.org

Plus en détail

Durabilité agronomique des systèmes biologiques comparée à d autres systèmes (raisonnés, intégrés ).

Durabilité agronomique des systèmes biologiques comparée à d autres systèmes (raisonnés, intégrés ). Durabilité agronomique des systèmes biologiques comparée à d autres systèmes (raisonnés, intégrés ). 1 Philippe VIAUX Correspondant de l Académie d Agriculture de France. 27/11/2012 Séminaire AB Angers

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Contexte La Lagune de Bouin se trouve sur un polder créé à dans les années 1960. Il s'agit d'une propriété

Plus en détail

PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011

PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011 PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011 La PAC : une année en France 7.8 milliards OCM viande bovine, ovine, laitière, céréales et sucre Aides directes Couplées (PBC, PMTVA,

Plus en détail

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste Le manifeste 3 Introduction Manifeste pour les territoires «naturbains» Ce livret a été réalisé à l occasion du séminaire de clôture naturba. Il fait parti d un coffret remis aux participants. L espace

Plus en détail

Master en urbanisme et aménagement du territoire

Master en urbanisme et aménagement du territoire Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine Master en urbanisme et aménagement du territoire L ISURU propose une formation unique de Master en urbanisme et aménagement du territoire (120 ects)

Plus en détail

Mesures Agro-Environnementales

Mesures Agro-Environnementales 02 Mesures Agro-Environnementales LES DISPOSITIFS MAE Dispositif A C est le dispositif national de la Prime Herbagère Agro-Environnementale (PHAE 2). Dispositif B : C est le dispositif de la Mesure Agro

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

PLAN DEVELOPPEMENT EXPLOITATION - DESCRIPTION DE L EXPLOITATION REPRISE - 1 Caractéristiques globales LES FACTEURS DE PRODUCTION Productions SAU FONCIER Mécanisé (en %) Irrigué (O/N) Autres Observations

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Lionel LAUNOIS Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Journée nationale APCA

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Villes et Biodiversités Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Définitions Un urbanisme écologique c est un aménagement du territoire qui se fait

Plus en détail

Présentation des prospectives en cours à l Unité Prospective de l Inra (Mars 2007)

Présentation des prospectives en cours à l Unité Prospective de l Inra (Mars 2007) Présentation des prospectives en cours à l Unité Prospective de l Inra (Mars 2007) Eléments de méthodologies des prospectives, enseignements et manières de faire Prospective Agriculture 2013 Prospective

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe MAEC Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe Conditions générales Pas de condition d âge, mais obligation de poursuivre le contrat sur 5 ans Mesures «Biodiversité» attention

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Suaci Alpes du Nord Maison de l Agriculture et de la Forêt 40 rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél: 04 79 70 77 77 Réalisation d un recensement

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : REGION : FRANCE Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

PDR FLAMAND. Belinda Cloet Vlaamse Overheid - Departement Landbouw en Visserij

PDR FLAMAND. Belinda Cloet Vlaamse Overheid - Departement Landbouw en Visserij PDR FLAMAND Belinda Cloet Vlaamse Overheid - Departement Landbouw en Visserij Période 2007-2013: PDR II Axe 1 (compétitivité) M111: formation & projets de démonstration pour une agriculture durable M112:

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative Grenelle de l environnement Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative 1. Projet de loi Grenelle 1 Le Groupe Chambres d agriculture propose, concernant le projet de loi Grenelle

Plus en détail

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Les Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux Des collectivités territoriales engagées pour la préservation de la biodiversité Thierry MOUGEY - Fédération des PNR de France DÉFINITION D UN PARC NATUREL RÉGIONAL Peut être

Plus en détail

Politique de l eau en France

Politique de l eau en France Politique de l eau en France Le tournant en France a été la seconde guerre mondiale, pour voir la mise en place d une véritable de l eau avec une vision globale (codifié, réglementé ). Elle va se faire

Plus en détail

Congrès du gaz. "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

Congrès du gaz. le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 Congrès du gaz "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement Agence de l énergie et de l environnement en Rhône-Alpes (association Loi

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Tech Infos Grandes Cultures Bio

Tech Infos Grandes Cultures Bio Tech Infos Grandes Cultures Bio N 9 / janvier 2015 Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye L ESSAI EN BREF Afin d évaluer la faisabilité technique,

Plus en détail

2 Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_N836_HE9»

2 Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_N836_HE9» Direction Départementale des Territoires de l Ariège NOTICE SPECIFIQUE DE LA MESURE MP_N836_HE9 MP_N836_HE9 : SOCLEH01 + HERBE_01 + HERBE_02 + HERBE_06 Gestion extensive de la prairie par la fauche (et

Plus en détail

QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC?

QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC? QUEL FUTUR ÉNERGÉTIQUE POUR L AUBRAC? Espalion, le 7 octobre 2013 1 DÉROULEMENT DE LA CONFÉRENCE LE PROJET DE PARC NATUREL RÉGIONAL, LE CYCLE DE CONFÉRENCES Association d émergence PNR Aubrac 10 PRÉSENTATION

Plus en détail

Conférence Euromontana 14 au 16 octobre 2009 Projet MAEt «Cœur du Parc National des Cévennes»

Conférence Euromontana 14 au 16 octobre 2009 Projet MAEt «Cœur du Parc National des Cévennes» Comment préserver la biodiversité et les paysages liés aux activités agricoles traditionnelles Expériences du Parc national des Cévennes Du contrat Mazenot aux MAEt Société rurale Composante agricole

Plus en détail

FORMATIONS. 2ème Semestre 2014 :

FORMATIONS. 2ème Semestre 2014 : FORMATIONS 2ème Semestre 2014 : Loi d avenir / réforme de la PAC : Comment ces réformes vont influer sur les territoires (2 journées) Dates et lieux : plusieurs dates et lieux de formation (cf. dernière

Plus en détail

Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir. 20/11/2014 Midi de la Biomasse - Valbiom / Jérôme BRETON

Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir. 20/11/2014 Midi de la Biomasse - Valbiom / Jérôme BRETON Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir OPPORTUNITÉS Efficience et chaleur Cogénération 30 à 40 % élec. et 60 à 70 % chaleur et pertes Chaleur difficile à valoriser : efficience

Plus en détail

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 91 Sommaire Partie II A. Analyse de la consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 93 1. Préambule... 93 2. Evolution de

Plus en détail

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes Quels enjeux pour l agriculture du Sud Isère? Assemblée générale de SITADEL 14 avril 2015 Saint-Jean d Hérans JM Noury, Suaci Montagn Alpes

Plus en détail

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 SCOT sur le périmètre de la Conférence du Pays du Saint-Quentinois SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 Présentation des grandes lignes du diagnostic et de l él état initial de l environnementl Le contenu du SCOT

Plus en détail

ARIMNet. pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne PREMIERE ANNONCE

ARIMNet. pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne PREMIERE ANNONCE Première annonce Coordination of the Agricultural Research In the Mediterranean Area ARIMNet Appel d offre ARIMNet pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne

Plus en détail

SCOT du Pays de Saintonge Romane! 11 JUILLET 2014

SCOT du Pays de Saintonge Romane! 11 JUILLET 2014 11 JUILLET 2014 1 DÉROULEMENT Des temps de présentation Des tables-rondes Des débats Fin du séminaire : 16h45 2 3 Contenu et objectifs du SCOT Un SCOT, c est avant tout un projet de territoire à moyen

Plus en détail

PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national. 10 juillet 2014

PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national. 10 juillet 2014 PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national 10 juillet 2014 Plan d'intervention 1. Les paiements directs 2 Le developpement rural 3 L'OCM unique 4 La mention «produit de montagne» Les paiements

Plus en détail

Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio

Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio Marie Hélène LUCIANI Office de l Environnement de la Corse www.oec.fr 4 ème Rencontres de la Coopération décentralisée

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

PARC NATUREL REGIONAL

PARC NATUREL REGIONAL PARC NATUREL REGIONAL DES MONTS D ARDECHE Synthèse du bilan de gaz à effet de serre du territoire 1. Eléments de contexte Les derniers travaux du GIEC (Groupe d Experts Intergouvernemental sur l Evolution

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

La montée en puissance des productions forestières à l est de l Europe: quels enjeux pour le territoire UE?

La montée en puissance des productions forestières à l est de l Europe: quels enjeux pour le territoire UE? La montée en puissance des productions forestières à l est de l Europe: quels enjeux pour le territoire UE? Une montée en puissance du secteur forestier dans les PECO et CEI Une augmentation des prélèvements

Plus en détail

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM Journée EcoInnovation et Biodiversité 21 mai 2014 - Contact: Catherine de Roincé, catherine.deroince@terroiko.fr Historique d une start-up issue de la recherche

Plus en détail

6.1 IMAGE DIRECTRICE. 1. Informer la population URBANISATION. 2. Engager une étude de plan de site / plan de quartier pour le village de Bardonnex

6.1 IMAGE DIRECTRICE. 1. Informer la population URBANISATION. 2. Engager une étude de plan de site / plan de quartier pour le village de Bardonnex 6. MISE EN OEUVRE 6.1 IMAGE DIRECTRICE 1. Informer la population URBANISATION 2. Engager une étude de plan de site / plan de quartier pour le village de Bardonnex 3. Dé nir l avenir du site patrimonial

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable Guide de l utilisateur 2010 Si vous êtes amenés à utiliser cet outil, merci d indiquer votre source. Réseau agriculture durable - Inpact Bretagne

Plus en détail

Le référentiel de diplôme

Le référentiel de diplôme Le référentiel de diplôme CNS du BTS GPN. Présentation de l inspection Comme tous les BTSA 58 semaines de formation en établissement 12 à 16 semaines de stage dont 10 prises sur la scolarité. 30h hebdomadaire.

Plus en détail

LE TERRITOIRE, ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE VERTE. Emmanuelle AOUSTIN Responsable Empreinte Environnementale Direction Développement Durable

LE TERRITOIRE, ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE VERTE. Emmanuelle AOUSTIN Responsable Empreinte Environnementale Direction Développement Durable LE TERRITOIRE, ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE VERTE Emmanuelle AOUSTIN Responsable Empreinte Environnementale Direction Développement Durable Entretiens Jacques Cartier, Colloque 14 Montréal, 4 octobre 2011

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail