Projet tuteuré. Redondance de serveur de téléphonie sur IP avec le logiciel Asterisk

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet tuteuré. Redondance de serveur de téléphonie sur IP avec le logiciel Asterisk"

Transcription

1 Projet tuteuré Redondance de serveur de téléphonie sur IP avec le logiciel Asterisk Tuteur IUT : Joël TOUSSAINT Chargé du projet : Laura REDONDO / Maxime BOSCIA

2 Remerciements Nous tenons tout d abord à remercier M. Joël TOUSSAINT, qui fut notre tuteur durant la période de notre projet, de l écoute et du temps qu il nous a accordé quand nous en avions besoin. Nous souhaitons remercier aussi Mme. Nadine GIRAUD pour les cours de communication et d expression qui ont contribué à l élaboration de ce rapport et de notre soutenance. Nous remercions aussi l ensemble de la communauté informatique qui a contribué sans le savoir à ce projet par le biais de site web ou bien de forums. Un remerciement tout particulier est adressé à M. Laurent PERRIN qui nous a fourni la documentation nécessaire essentielle à la bonne réalisation de ce projet. M. BOSCIA Maxime

3 Sommaire Introduction Gestion de projet Avant Projet Synthétique (APS) Avant Projet Détaillé (APD) Cahier des charges fonctionnel (CCF) Work Breakdown Structure (WBS) Tableau d antériorité des tâches (TAT) Diagramme de GANTT Bilan personnel La VoIP et Asterisk Définition de la VoIP Fonctionnement de la VoIP Avantages Inconvénients Présentation d Asterisk Avantages Inconvénients SIP Présentation Fonctionnement Installation de la plateforme VoIP Configuration matérielle Installation et configuration d Asterisk Fichier sip.conf Fichier extensions.conf Fichier voic .conf Fichier iax.conf Mise en place des clients X-Lite La haute disponibilité Présentation Le Fail-Over avec Heartbeat Présentation Configuration du cluster Heartbeat Etat du système Répartition de charge avec IPVS et ldirectord Ipvs Ldirectord Scripts d amélioration Ipv.sh test_ldirectord.sh Schéma d une plateforme optimisée Test de notre solution Conclusion English Summary Glossaire Bibliographie Annexes M. BOSCIA Maxime

4 Introduction Dans le cadre de notre licence professionnelle Réseaux et Télécommunications, option Administration Et Sécurité des Réseaux, à l'institut Universitaire de Technologie de Clermont-Ferrand, nous avons eu l occasion de réaliser un projet tuteuré. Celui-ci porte sur une étude de redondance de serveurs de téléphonie Asterisk. Cette technologie étant de nos jours en plein essor dans les entreprises, ce sujet nous permet de compléter notre expérience dans le domaine de la VOIP (voix sur IP), compétence qui nous sera utile dans le monde du travail. Notre objectif ici est de mettre en place une solution de haute disponibilité du service Asterisk dans un contexte de grande entreprise, incluant des coupures ou encore des surcharges du système. Face à ces objectifs, nous pouvons donc nous poser les questions suivantes : Pourquoi étudier la haute disponibilité du système Asterisk? Quelle technologie utiliser et comment la mettre en place? En premier lieu, nous verrons les outils de gestion de projet. Ensuite, nous étudierons la VOIP puis le logiciel Asterisk et son mode de fonctionnement. Dans une troisième partie, nous installerons notre plateforme de téléphonie. Puis nous rechercherons quelles technologies permettent de mettre en place un service de haute disponibilité et quelles sont leurs fonctionnalités. Enfin, nous effectuerons des tests afin de nous assurer du bon fonctionnement de notre solution. M. BOSCIA Maxime Page 1

5 1 Gestion de projet Ce projet a été l occasion de s exercer à mettre en place les techniques de gestion de projet apprise pendant les cours de Monsieur CLAVAUD afin de se rendre compte des difficultés que représente la charge de «Chef de projet». On retrouvera donc dans cette partie tous les documents utiles qui ont dû être produit afin d analyser, gérer et répondre aux exigences du projet. 1.1 Avant Projet Synthétique (APS) Téléphonie sur IP : Le but est ici de mettre en place une solution de téléphonie telle qu Asterisk. Après avoir étudié les fonctionnalités de base, le but est de réaliser l interconnexion de plusieurs serveurs, afin d étudier comment peut-être déployée une telle solution dans un environnement multi-site et avec beaucoup d usagers. 1.2 Avant Projet Détaillé (APD) Dans le cadre de notre projet, nous mettrons en place un serveur de téléphonie sur IP grâce au logiciel Asterisk ainsi que des logiciels de téléphonie clients comme X-Lite. Puis nous déploierons un deuxième serveur Asterisk afin d étudier comment le connecter au premier et ainsi obtenir une interconnexion de serveurs de téléphonie. Enfin, nous utiliserons un logiciel de test comme SIPp afin d étudier le comportement des serveurs quand ils sont surchargés de communications, pour simuler le contexte de téléphonie de grande entreprise avec de nombreux utilisateurs. 1.3 Cahier des charges fonctionnel (CCF) Le cahier des charges fonctionnel permet de définir le besoin du client au moyen de fonctions détaillant les services rendus par le produit et de contraintes auxquelles il est soumis. Pour cela, on utilise d abord la méthode de questionnement QQOQCCP : Quoi? Qui? Où? Quand? Comment? Combien? Pourquoi? Puis on établit enfin le tableau des fonctions et des contraintes du produit. M. BOSCIA Maxime Page 2

6 Méthode de questionnement : Qui? Réponses Pourquoi? Chefs de projet : Laura REDONDO et Maxime BOSCIA Client / Utilisateur : Mr TOUSSAINT Nous avons choisi ce projet. Quoi? Interconnexion de serveurs de téléphonie sur IP Répartir les communications téléphoniques simultanées lors Ou? Quand? Au centre de formation (IUT), dans les salles informatiques réservées De Novembre à Mai, environ 13 semaines, durant les périodes au centre de formation. Comment? - Mettre en place une architecture matérielle composée d un serveur de téléphonie sur IP et de postes clients - Etablir un nombre important de connexions téléphoniques simultanées grâce à un utilitaire à trouver par nous même afin d établir une situation de surcharge de connexion sur un serveur. - Ajouter un second serveur de téléphonie sur IP et l interconnecter avec le premier. - Gérer la répartition de charge entre les deux serveurs lors Combien? Pourquoi? d une surcharge de connexions simultanées. Notre budget ne dépassera pas celui de l achat éventuel de téléphone IP (à compléter pour connaître le budget accordé à cet achat), le reste du matériel nécessaire étant fournit par l IUT. Analyser le comportement d un logiciel libre de téléphonie sur IP dans un contexte de grande entreprise nécessitant de nombreuses communications téléphoniques simultanées. Ce projet permettra d assurer une continuité de service au niveau de la téléphonie. de la surcharge d un serveur Le matériel nécessaire à la réalisation du projet est mis à notre disposition dans ces locaux. Le travail en entreprise ne nous permet pas de disposer d un intervalle de temps plus important pour travailler sur le projet. Grâce à cette procédure, nous pourrons déterminer le nombre de connexions simultanées que peut supporter un serveur. Cette information nous sera donc nécessaire pour gérer par la suite la répartition de charge entre l ancien serveur et celui ajouté. Le matériel est fournit par le centre de formation, seul l achat éventuel de téléphone IP représentera un coût. M. BOSCIA Maxime Page 3

7 Cahier des charges fonctionnel N Type Nature Critère Niveau Flexibilité F1 Fonction Service de téléphonie Serveurs Asterisk 0% F2 Fonction Connexions simultanées au Nombre Maximum serveur F3 Fonction Redondance du service Deux serveurs Asterisk 0% téléphonique F4 Fonction Interconnexion Equilibrage de charge en terme de communications. Répartition équitable 0% C1 Contrainte Délai Date de la soutenance 20 mai 0% C2 Contrainte Temps de réalisation Semaine 13 environ 0% C3 Contrainte Logiciel Serveur de téléphonie Asterisk 0% C4 Contrainte Système d exploitation Serveur support de la solution téléphonique Linux Debian 0% C5 Contrainte Budget Euro 0 0% C6 Contrainte Matériel Nombre 2 serveurs Asterisk sur Linux Debian 2 clients X-Lite sur Windows XP C7 Contrainte Lieu Centre de formation Salles réservées 0% 0% M. BOSCIA Maxime Page 4

8 1.4 Work Breakdown Structure (WBS) Le «Work Breakdown Structure» est un outil de gestion de projet qui permet de déterminer les tâches à effectuer au cours de notre projet. Interconnexion de serveurs de téléphonie Asterisk Installer les serveurs Installer les postes clients Créer une situation de surcharge sur l un des deux serveurs Gérer la haute disponibilité et la répartition de charge Installer Linux Debian sur deux postes physiques (A) Installer VMWare sur les serveurs (I) Installer et configurer le logiciel de téléphonie Asterisk (B) Installer les clients virtuels sur les serveurs (C) Configurer les logiciels clients (D) Utiliser un logiciel créant des surcharges (E) Analyser les conséquences de la surcharge (F) Etudier la configuration à mettre en place (G) Installer la solution (H) M. BOSCIA Maxime Page 5

9 1.5 Tableau d antériorité des tâches (TAT) Le tableau d antériorité des tâches vient à la suite du WBS et permet de hiérarchiser l ensemble des tâches définis dans le temps. Tâches Nom Antériorité Temps x Hommes A Installer Linux Debian / 8 B Installer/configurer Asterisk A 40 C Installer les clients A, I 8 D Configurer les clients A, B, C, I 20 E Créer la surcharge A, B, C, D, I 56 F Analyser les conséquences A, B, E, C, D, I 40 G Etudier les solutions / 40 H Installer notre solution A, B, D, E, F, G, I 80 I Installer VMWare A Diagramme de GANTT Le diagramme de GANTT est un outil de planification des différentes tâches du projet afin de suivre son état d avancement. Cela permet de savoir si l on est en avance, dans les temps ou bien en retard sur le projet. M. BOSCIA Maxime Page 6

10 Diagramme de GANTT M. BOSCIA Maxime Page 7

11 1.7 Bilan personnel Laura : Ce projet m a permis d améliorer mes compétences dans la maîtrise des systèmes Linux. De plus, issue d une formation de BTS Informatique de Gestion option Administrateur des Réseaux Locaux d Entreprise, je ne disposais d aucune connaissance dans le domaine de la téléphonie sur IP. L exécution de ce projet m a donc apporté de nouvelles connaissances dans ce domaine, qui est aujourd hui en plein essor dans le monde de l entreprise. J ai également pu acquérir des compétences humaines telles que le travail en équipe et la répartition du travail. En effet, devant travailler en binôme, certaines tâches à effectuer ont été réalisées en parallèle les unes des autres. J ai donc pu apprendre à diviser certaines tâches et à rendre compte de l avancement de mes propres actions auprès de mon binôme. De cette façon, nous avons pu suivre l avancement du projet sans oublier certains éléments qui auraient pu être essentiels à sa bonne réalisation. Mes capacités rédactionnelles ont permis l avancement du projet et notamment du rapport. En effet, ayant l habitude de prendre des notes, j ai pu établir un suivi de l avancement du projet, qui a pu permettre de résoudre les différentes difficultés que nous avons rencontré en relevant d éventuelles erreurs de configuration que nous avions effectuées. Ne me reposant jamais sur mes acquis, j ai effectuée de nombreuses recherches afin de trouver des solutions aux problèmes que nous avons pu rencontrer. Ces recherches ont permis la résolution de certaines difficultés, et parfois, elles ont abouties à de nouvelles solutions à mettre en place pour contourner nos problèmes techniques. Face au retard que nous avons pu prendre sur certaines tâches, je n ai pas cédé au stress et j ai su gérer la situation en instaurant une répartition dans notre travail afin que nous puissions terminer ce dernier dans les délais. M. BOSCIA Maxime Page 8

12 Maxime : Pendant toute la durée de ce projet, j ai pu apporter mes connaissances aussi bien sur le plan technique, organisationnel ou humain. En effet, mes compétences techniques en matière de réseaux ont permis de résoudre de nombreux problèmes qui se sont posés lors de cet exercice et notamment sur la partie concernant l interconnexion des serveurs Asterisk entre eux. Au niveau organisationnel, j ai apporté ma rigueur dans la rédaction et la mise en forme de documents. De plus, étant méticuleux dans mon travail et organisé dans l ordre des différentes tâches à effectuer, cela nous a permis d éviter en grande partie les erreurs ou de les retrouver très rapidement. Sur le plan humain, j ai utilisé mes connaissances précédentes du travail en équipe, basé sur mes expériences précédentes, afin de bien collaborer avec ma collègue et de fournir du bon travail. Ce projet m a quant à lui apporté de nombreuses compétences sur ces mêmes plans. Ainsi, au niveau technique, j ai mieux appris à connaître les systèmes Linux. De plus, la téléphonie sur IP et les techniques de haute disponibilité étaient des domaines complètement inconnus pour moi. Sur le plan organisationnel, j ai pu voir ce qu était toute la difficulté de bien gérer un projet et qu il ne suffisait pas d être bon techniquement pour mener son projet à bien. Cela demande de multiples connaissances autant au niveau de la gestion de projet qu au niveau de la création de documents ou encore au niveau du sens des relations humaines. J ai donc appris que de nombreux outils de gestion existe afin de nous aider à gérer au mieux un projet. Pour ce qui est des compétences humaines, ce projet m a enseigné à demander de l aide lorsque cela est nécessaire. La communauté informatique est très grande et toujours prête à se rendre service si c est nécessaire. Sans cela, notre projet n aurai jamais pu aboutir à son terme. M. BOSCIA Maxime Page 9

13 2 La VoIP et Asterisk 2.1 Définition de la VoIP La Voix sur IP, ou Voice Over IP en anglais, est une technique qui permet le transport de la voix via la technologie IP (1) 1 à travers Internet ou tout autre réseau acceptant le protocole TCP/IP (2). Celle-ci est employé grâce à un IPBX (Internet Protocol Private Branch Exchange) qui n est autre qu un commutateur téléphonique comme un PABX (Private Automatic Branch Exchange) sauf qu il fonctionne via la technologie IP Fonctionnement de la VoIP La voix est avant tout un signal analogique (3). Elle est donc d abord échantillonnée afin de la numériser (4) pour qu elle puisse être transmise par voix numérique. Des codecs (5) sont ensuite utilisés afin de compresser (6) ce signal. La téléphonie traditionnelle utilise la commutation de circuits (7) pour le transport de la voix. La téléphonie sur IP, quant à elle, effectue ce transport à l aide de la commutation de paquets (8). La voix est transformée en paquets qui vont transiter sur le réseau en utilisant le protocole UDP (9). UDP est un protocole de transport qui procure de meilleurs délais d envoi des paquets que TCP (10) car il n utilise pas de contrôle de réception, dit acquittement Avantages La VoIP possède différents avantages qui la rendent intéressante dans un contexte d entreprise : Réduction des frais de facture téléphonique. En effet, avec une solution IPBX, les appels internes à l entreprise ne sont pas facturés. Des avantages interviennent également dans la mutualisation voix/données du réseau IP inter-sites (WAN (12) ) Gain de mobilité. Les postes peuvent être déplacés et ne sont plus physiquement reliés à des lignes. Les numéros des utilisateurs les suivent lors de leurs déplacements. 1 technologie IP (1) : Voir le glossaire, définition n 1. M. BOSCIA Maxime Page 10

14 Permet une centralisation des équipements qui sont maintenant tous reliés au réseau informatique. (ordinateurs, téléphones, fax...) Les services opérateurs ouvrent les alternatives VoIP. Non seulement l'entreprise peut opérer son réseau privé VoIP en extension du réseau RTC (13) opérateur, mais l'opérateur lui-même ouvre de nouveaux services de transport VoIP qui simplifient le nombre d'accès locaux à un site et réduit les coûts induits. Le plus souvent les entreprises opérant des réseaux multi-sites louent une liaison privée pour la voix et une pour la donnée, en conservant les connexions RTC d'accès local. Les nouvelles offres VoIP opérateurs permettent, outre les accès RTC locaux, de souscrire uniquement le média VoIP intersites. La VoIP intègre une gestion de la voix mais également une gestion de la vidéo. En effet, le réseau VoIP peut accueillir des applications vidéo de type vidéoconférence, vidéo surveillance, Inconvénients La VoIP implique des contraintes sur les performances du réseau telles que : le délai de latence (RTD = Round Trip Delay) : c est le temps que met un paquet IP pour traverser le réseau. (valeur acceptable : inférieur ou égal à 200 ms) la gigue (ou Jitter): c est la variation du délai de latence. (valeur acceptable : inférieur ou égal à 75 ms) le taux de perte de paquets : parfois, certains datagrammes (11) UDP sont détruits (surtout à cause de l engorgement du réseau). Pour qu une conversation soit compréhensible, la dégradation du signal voix ne doit pas dépasser un certain seuil. (valeur acceptable : inférieur ou égal à 3%) M. BOSCIA Maxime Page 11

15 2.2 Présentation d Asterisk Asterisk est un logiciel qui, installé sur un ordinateur, fait office de PABX. C est un logiciel libre (Open Source), publié et créé par Mark Spencer de la société Digium en Il tourne sur Linux, BSD et Mac OS X (14). Asterisk offre tous les services de téléphonie «classiques» d un PABX ainsi que des fonctions avancées : Boîte vocale (avis par courriel de réception d un message vocal, voyant indicateur de message en attente ) Conférence téléphonique Serveur vocal interactif Applications CTI (ex : possibilité de composer un numéro de téléphone à partir du carnet d adresses d Outlook) Visiophonie Rapport détaillé sur les appels Asterisk utilise différents protocoles afin de faire de la téléphonie, tels que SIP ou encore H323 et IAX. Les protocoles SIP (Session Initiation Protocol) et H323 sont des protocoles qui permettent d établir, modifier et terminer des sessions multimédia. Nous utiliserons ici le protocole SIP que nous décrirons dans la partie suivante. Le protocole IAX (Inter-Asterisk exchange) permet la communication entre client (15) et serveur (16) ainsi qu'entre serveurs Asterisk Avantages Le logiciel Asterisk présente plusieurs avantages. Le premier est avant tout son coût. En effet, issue du monde libre, Asterisk et l ensemble des paquets (17) qui lui sont rattachés sont disponibles en téléchargement gratuit sur Internet. La configuration d Asterisk est également un avantage car elle se résume essentiellement à quelques lignes de commandes à rajouter dans des fichiers, et la communauté Linuxienne (18) permet grâce aux différents forums de s approprier assez rapidement ces commandes et donc cette configuration. Il permet également de passer sur le réseau RTC (téléphonique commuté) via des cartes de téléphonie type PCI (19) à incorporer au serveur. M. BOSCIA Maxime Page 12

16 Enfin, Asterisk propose toutes les fonctionnalités ou presque d un commutateur PABX (20) classique Inconvénients Asterisk dispose néanmoins d un inconvénient majeur. En effet, son utilisation est dédiée uniquement aux plateformes Linux. Aujourd hui, de plus en plus de serveur dispose de système Linux tel que Debian (21) ou encore Red Hat (22). Néanmoins, Windows est le plus souvent présent dans les petites entreprises et cela peut être un frein au développement de cette solution. Une solution Asterisk sous Windows est actuellement en cours de développement mais la version la plus stable reste actuellement celle sous Linux. M. BOSCIA Maxime Page 13

17 2.3 SIP Présentation SIP est un protocole normalisé et standardisé par l'ietf (23). Il a été conçu pour établir, modifier et terminer des sessions multimédia (24). Il se charge de l'authentification et de la localisation des multiples participants mais également de la négociation sur les types de média utilisables par les différents participants. SIP ne transporte pas les données échangées durant la session comme la voix ou la vidéo. SIP étant indépendant de la transmission des données, tout type de données et de protocoles peut être utilisé pour cet échange. Cependant le protocole RTP (Real-time Transport Protocol) assure le plus souvent les sessions audio et vidéo. SIP remplace progressivement H Fonctionnement SIP permet de créer et gérer des sessions entre participants pour échanger des données. SIP est un protocole ouvert (25) à base de texte ce qui le rapproche du protocole http (26). SIP utilise un ensemble de méthodes qui lui sont propres telles que : - INVITE (première requête envoyée pour débuter un appel) - ACK (Accusé envoyé par le client qui indique la bonne réception de la réponse du serveur à la requête précédemment transmise). - CANCEL (code d'annulation de INVITE). - BYE (fin de session d appel). De nombreux codes de réponse nous indiquent les différentes étapes suivies par SIP, ces codes sont regroupés par famille : - 1XX : nous donnes des informations sur l action en cours (ex: 100 TRYING, 180 RINGING, 183 SESSION PROGRESS ) - 2XX : indique la bonne réception et l acceptation d une requête (ex: 200 OK) - 3XX : redirection, une autre action doit être menée afin de valider la requête. - 4XX : nous indique une erreur du client, la requête contient une syntaxe erronée ou ne peut pas être traitée par ce serveur (ex: 400 BAD REQUEST, 401 UNAUTHORISED, 404 NOT FOUND.) M. BOSCIA Maxime Page 14

18 - 5XX : nous indique une erreur du serveur, ce dernier n a pas réussi à traîter une requête apparemment correcte (ex : 500 INTERNAL SERVER ERROR, 502 BAD GATEWAY ) - 6XX : échec général, la requête ne peut être traitée par aucun serveur ( ex : 600 BUSY EVERYWHERE). Nous pouvons analyser les échanges de SIP via un analyseur de trames (27) comme le logiciel WireShark. Le schèma ci-dessous représente un échange lors de l établissement d une communication via le protocole SIP. Figure 1 : Schéma de l établissement d une communication On peut donc voir sur ce schéma que lorsque l utilisateur A souhaite établir une communication avec B, une trame INVITE est envoyée au serveur. Ce dernier renvoie alors une trame TRYING qui stipule à A qu il est en train d essayer d établir la communication. Le serveur envoie ensuite une trame INVITE à l utilisateur B qui lui répond également à l aide d une trame TRYING, puis d une trame RINGING lui indiquant que le téléphone de B sonne. Cette trame est transmise à A qui doit entendre la tonalité dans son téléphone indiquant que celui de B est en train de sonner. B décroche alors et une trame OK signale au serveur que la requête de communication avec B a bien été reçu. Cette trame est transmise à A qui envoie alors un ACK (acquittement) à B pour que la communication puisse s établir. A et B peuvent alors discuter. Lorsque A raccroche, une trame BYE est alors envoyée au serveur qui la transfert à B. Celui-ci répond par une trame OK stipulant qu il a bien reçu la trame BYE qui termine la communication. M. BOSCIA Maxime Page 15

19 3 Installation de la plateforme VoIP 3.1 Configuration matérielle Notre objectif étant de créer une redondance du service Asterisk pour assurer une haute disponibilité (28), nous avons du mettre en place une plateforme disposant de deux serveurs Asterisk. Des machines clientes étaient également nécessaires pour pouvoir tester notre configuration à l aide de softphones (29). Nous avons choisi de virtualiser notre plateforme à l aide du logiciel VMWare (30). Nous avons adopté cette solution pour des raisons matérielles. En effet, sans la virtualisation, nous aurions du disposer d au minimum 4 machines physiques, à savoir deux serveurs et deux clients. Nous avons donc utilisé deux machines physiques équipées de VMWare, puis nous avons créé sur chacune d elle deux postes clients Windows XP virtuels et un serveur Linux Debian pour hébergé notre service de téléphonie. Nous avons donc appliqué la structure suivante : Figure 2 : Schéma de notre plateforme d origine M. BOSCIA Maxime Page 16

20 3.2 Installation et configuration d Asterisk Pour installer Asterisk, nous avons choisi d utiliser le système Linux Debian que nous avions eu l occasion d exploiter au sein de notre formation. Nous avons donc procédé à une installation classique de Debian en renseignant différentes informations telles que le nom des postes, les mots de passe et nom de connexion des utilisateurs... Une fois notre poste Debian installé et configuré, nous pouvons mettre en place le service Asterisk. Nous l installons via la commande «apt-get install asterisk» après avoir effectué les différentes mises à jour nécessaires. Asterisk se compose de différents fichiers de configurations qui respectent l architecture suivante : /etc asterisk sip.conf extensions.conf iax.conf voic .conf Figure 3 : Schéma de hiérarchisation des fichiers d Asterisk M. BOSCIA Maxime Page 17

21 3.2.1 Fichier sip.conf Pour effectuer notre configuration, nous nous rendons dans le fichier sip.conf qui nous permet de renseigner les utilisateurs du service Asterisk et leurs caractéristiques. Le fichier sip.conf se présente de la façon suivante : [121] type=friend username=121 secret=212 host=dynamic callerid="maxime" context=projet Voici les explications concernant ces différents paramètres : [121] : numéro utilisé pour appelé l utilisateur type : trois types peuvent être choisi pour définir les «droits» de l utilisateur - friend : droit d émettre et de recevoir des appels. - peer : droit d émettre uniquement des appels. - user : droit de recevoir uniquement des appels. username : nom de l utilisateur secret : mot de passe de l utilisateur host : deux situations peuvent se présenter - dynamic : l utilisateur peut utiliser tous les clients pour se connecter à son compte. - adresse IP (ex : ) : l utilisateur ne pourra qu utiliser le client à l adresse IP indiquée pour se connecter à son compte. callerid : variable identifiant l utilisateur. On pourra ensuite réutiliser cet variable dans les autres fichiers de configuration du serveur. Cela permet aussi d afficher le nom de la personne qui appel à l écran du softphone. context : définit quel contexte du plan de numérotation est attribué à l utilisateur Nous créons donc de la même façon différents utilisateurs, (131, 141, 151) dans le fichier sip.conf en nous assurant de créer le même fichier sip.conf sur les deux serveurs. En effet, pour pouvoir mettre en place une solution de redondance, il faut que nos deux serveurs aient la même configuration de ce fichier pour que les clients puissent se connecter aux deux serveurs dans l éventualité ou l un des deux tomberait, ou encore, si on instaure une répartition de charge sur les deux serveurs. M. BOSCIA Maxime Page 18

22 3.2.2 Fichier extensions.conf Une fois le fichier sip.conf configuré correctement, nous nous intéressons au fichier extensions.conf. Celui-ci permet de définir le plan de numérotation qui sera utilisé par le serveur pour savoir quelles actions il doit effectuer lorsque qu un numéro est composé. A la fin de ce fichier, sur le serveur Asterisk-1, nous rajoutons donc les lignes suivantes : [projet] exten => _1XX,1,Dial(SIP/${EXTEN},20) exten => _1XX,2,HangUp [projet] représente le contexte auquel appartiennent les clients. C est dans cette partie que nous indiquons les actions à effectuer par le serveur lorsqu un numéro est composé. exten => _1XX,1,Dial(SIP/${EXTEN}) permet d indiquer au serveur que lorsque qu un client appel avec un numéro commençant par le chiffre «1», il doit dans un premier temps appeler le client SIP dont le numéro vient d être composé. Ce numéro est ici représenté par la variable ${EXTEN}. L option 20 située après le SIP/${EXTEN} signifie au serveur qu il doit attendre 20 secondes avant de passer à la règle suivante. exten => _1XX,4,HangUp permet de terminer correctement la communication une fois que celle-ci est fini. Le numéro après la variable _1XX indique l ordre de priorité des règles c est-à-dire l ordre dans lequel elles doivent être exécutées Fichier voic .conf Le fichier voic .conf sert à définir un contexte de boite vocale qui sera utilisé par les clients SIP. Il doit être le même que celui indiqué dans les fichiers sip.conf et extensions.conf. On configure notre fichier de la manière suivante : [projet] 121 => attach=yes review=yes 131 => attach=yes review=yes 141 => attach=yes review=yes 151 => attach=yes review=yes M. BOSCIA Maxime Page 19

23 [projet] représente le contexte utilisé par nos différents clients lorsque l appel est redirigé vers leur boite vocale. 121 => attach=yes review=yes permet de définir les différents paramètres lorsque l on tombe sur la boite vocale d un client. Ici, il est défini que pour la boite vocale correspondant au numéro «121», on utilise le mot de passe «212». Elle correspond à l utilisateur «Maxime». Un mail sera envoyé, pour signifié qu un message est en attente, à l adresse On a défini deux options. La première, «attach=yes», indique que l on joindra au mail le fichier audio *.wav correspondant au message enregistré. La seconde option «review=yes»permet d autoriser l utilisateur à réenregistrer son message si jamais celui-ci veux le faire. Les autres lignes correspondent aux mêmes options mais pour nos autres utilisateurs. Ces lignes sont identiques sur nos deux serveurs mais pour pouvoir l utiliser et qu il fonctionne correctement, il faut apporter quelques changements aux fichiers sip.conf et extensions.conf. Ainsi, on rajoute la ligne suivante pour chaque utilisateur dans notre fichier sip.conf : [121] type=friend username=121 secret=212 host=dynamic callerid="maxime" context=projet mailbox : numéro de la boite vocale dans le contexte projet du fichier voic .conf On rajoute aussi les lignes suivantes dans le fichier extensions.conf : [projet] exten => _1XX,1,Dial(SIP/${EXTEN},20) exten => exten => _1XX,3,HangUp exten => exten => indique au serveur d utiliser la messagerie vocale de l appelé situé dans le contexte projet du fichier voic .conf pour que l appelant puisse laisser un message. exten => sert à consulter sa boite vocale. Lorsqu un utilisateur compose le «888», le serveur l envoi sur le menu interactif de la boite vocale du contexte projet défini dans le fichier voic .conf. M. BOSCIA Maxime Page 20

24 3.2.4 Fichier iax.conf Nos deux serveurs sont maintenant configurés mais ils ne communiquent pas entre eux et donc leurs clients respectifs ne peuvent pas s appeler. Sans un lien, les clients connectés au serveur Asterisk-1 ne peuvent appeler que les clients qui sont également connectés à ce serveur. Il en est de même pour les clients connectés au deuxième serveur. Or, si nous voulons établir une redondance et du load balancing (31) entre nos deux serveurs, il faut que les clients puissent s appeler d un serveur à l autre. Nous avons donc utilisé le protocole IAX pour créer ce lien entre nos deux serveurs. On définit ce lien dans le fichier iax.conf de la façon suivante : Sur le serveur Asterisk-1 «clermont» : [paris] type=friend host= context=projet trunk=yes Sur le serveur Asterisk-2 «paris» : [clermont] type=friend host= context=projet trunk=yes [paris] / [clermont] indique ici le nom du contexte attribué au serveur avec lequel nous allons établir le lien. Ce nom peut être différent du nom du contexte qui est créé dans le fichier extensions.conf ([projet]). type=friend représente ici le droit d émettre et de recevoir des appels venant de ce serveur. host= correspond à l adresse IP de l autre serveur avec lequel Asterisk doit communiquer. context=projet correspond au nom du contexte du plan de numérotation du deuxième serveur sur lequel les appels transmis s appuieront. trunk=yes signifie que l on autorise le trunk (32). M. BOSCIA Maxime Page 21

25 Notre lien IAX est créé, mais cela ne suffit pas aux serveurs pour qu ils puissent émettre des appels de l un vers l autre. En effet, nous n avons pas encore modifié le plan de numérotation d appels pour que les communications aient lieu entre nos deux serveurs respectifs. Pour cela, nous retournons dans le fichier extensions.conf et ajoutons les lignes suivantes : [projet] Sur le serveur Asterisk-1 «clermont» : exten => _1XX,1,Dial(SIP/${EXTEN},20) exten => _1XX,2,Dial(IAX2/paris/${EXTEN},20) exten => exten => _1XX,4,HangUp exten => [projet] Sur le serveur Asterisk-2 «paris» : exten => _1XX,1,Dial(SIP/${EXTEN},20) exten => _1XX,2,Dial(IAX2/clermont/${EXTEN},20) exten => exten => _1XX,4,HangUp exten => exten => _1XX,2,Dial(IAX2/paris/${EXTEN},20) signifie au serveur d utiliser le lien IAX avec le deuxième serveur pour contacter le numéro composé. Le serveur utilisera alors son fichier iax.conf pour récupérer les informations utiles à la transmission de l appel. Pour le serveur Asterisk-1, par exemple, il utilisera le contexte «paris» que l on lui a indiqué dans le fichier extensions.conf. Il va ensuite utiliser l adresse défini dans ce fichier pour contacter le second serveur et va lui transmettre la requête d appel à résoudre en utilisant le contexte «projet» de ce dernier. On peut constater que cette action intervient en second car le serveur doit d abord cherché si l utilisateur appelé est enregistré sur lui-même. Si cet utilisateur est connecté, via son softphone, sur l autre serveur, il ne le trouvera pas. Il passera donc à la deuxième règle qui lui dit d utiliser son lien IAX. Ainsi, l ensemble des utilisateurs seront joignables qu ils soient enregistrés sur le serveur Asterisk-1 ou le serveur Asterisk-2. La configuration de nos serveurs Asterisk est désormais terminée. Avant de pouvoir lancer le service il faut éditer le fichier /etc/default/asterisk et indiquer l option RUNASTERISK=yes. Nous pouvons maintenant démarrer notre service Asterisk avec la commande /etc/init.d/asterisk start. M. BOSCIA Maxime Page 22

26 3.3 Mise en place des clients X-Lite Pour tester notre configuration, nous avons dû installer des postes clients avec des softphones afin que ceux-ci puissent utiliser le service de téléphonie sur IP Asterisk. Nous avons choisi d utiliser le système d exploitation Windows XP pour les postes clients et les softphones X-Lite qui nous permettent de tester l ensemble des fonctionnalités que nous avons mises en place. Les softphones X-Lite se présentent de la façon suivante : Figure 4 : Softphone X-Lite On peut voir que le numéro de l utilisateur est ici le numéro 121. L interface ci-dessus est celle qui s affiche à l écran de l utilisateur. Pour appeler un correspondant, il lui suffit de cliquer sur les numéros. Pour décrocher, un simple clic sur le téléphone vert suffit. L utilisateur a la possibilité d enregistrer sa conversation via l option record ou de faire un «bis» via le bouton Redial. D autres options sont disponibles mais nous ne les détaillerons pas car nous avons uniquement besoin de pouvoir appeler un correspondant pour tester notre configuration. M. BOSCIA Maxime Page 23

27 Pour configurer notre softphone, nous nous rendons dans l onglet SIP Account Settings visible ci-dessous : Figure 5 : Menu de X-Lite L écran de configuration suivant apparaît alors : Figure 6 : Configuration d un compte SIP M. BOSCIA Maxime Page 24

Mise en place d un système de Téléphonie sur IP basé sur le logiciel Asterisk

Mise en place d un système de Téléphonie sur IP basé sur le logiciel Asterisk PRESENTATION D ASTERISK Asterisk a été inventé en 1999 par Mark Spencer. Son objectif était alors de fournir à Linux un commutateur téléphonique complet et totalement libre. Aujourd hui Asterisk est un

Plus en détail

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 1 1- Principe général : Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 2- Architecture réseau pour ToIP : Machine hébergeant Asterisk Postes téléphoniques Monde extérieur 3 Bilan Intérêts pour la

Plus en détail

SIP. Sommaire. Internet Multimédia

SIP. Sommaire. Internet Multimédia Internet Multimédia Le Protocole SIP 2011 André Aoun - Internet Multimédia SIP - 1 Sommaire 1. Présentation 2. Entités SIP 3. Méthodes et réponses 4. User Agent 5. Registrar 6. Proxy 7. Redirect Server

Plus en détail

TP 3 : RELIER DEUX SERVEURS TRIXBOX

TP 3 : RELIER DEUX SERVEURS TRIXBOX TP 3 : RELIER DEUX SERVEURS TRIXBOX I INTRODUCTION Chaque site possède son plan de numérotation, dépendant d un identifiant, de la même manière qu une entreprise dispose généralement d un préfixe. Pour

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Internet Multimédia Le Protocole SIP 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Présentation (1) Session Initiation Protocol (dont le sigle est SIP) est un protocole récent (1999), normalisé et standardisé

Plus en détail

IPBX SATURNE. Spécifications Techniques

IPBX SATURNE. Spécifications Techniques IPBX SATURNE Spécifications Techniques Référence : SPE-AMP-4521-30/01/11 AMPLITUDE Réseaux et Systèmes SIRET : 454 01116400026 N de TVA Intra-communautaire :FR50454011164 Mail : technique@amplitude-rs.com

Plus en détail

Configuration du driver SIP dans ALERT. V2

Configuration du driver SIP dans ALERT. V2 Micromedia International Etude technique Configuration d Alert pour SIP Auteur : Pierre Chevrier Société : Micromedia International Date : 26/08/2013 Nombre de pages : 19 Configuration du driver SIP dans

Plus en détail

Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER

Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER Documentation Auteurs: Simon Muyal SSU-SPEC-ToIP_FR_20101221.doc 1 / 20 Table des matières 1 Sommaire... 4 2 A qui s adresse

Plus en détail

Redondance de service

Redondance de service BTS S.I.O. 2 nd Année Option SISR TP 15 Redondance de service 1 Objectifs Mettre en œuvre différentes techniques de haute disponibilité de services et de serveurs. 2 Présentation du déroulement Ce TP se

Plus en détail

La VoIP et ToIP. - Les constructeurs de réseaux : Anciens : Alcatel, Ericsson, Nortel, Siemens, Lucent, NEC Nouveaux venus : NetCentrex, Cirpack

La VoIP et ToIP. - Les constructeurs de réseaux : Anciens : Alcatel, Ericsson, Nortel, Siemens, Lucent, NEC Nouveaux venus : NetCentrex, Cirpack La VoIP et ToIP Introduction En 2002, le projet Asterisk sort au grand jour et fait son entrée dans un marché encore naissant. C est un PBX (Private Branch exchange) : auto commutateur matériel ou logiciel

Plus en détail

Introduction de la Voix sur IP

Introduction de la Voix sur IP Voix sur IP (VoIP) Introduction de la Voix sur IP La Voix sur IP, aussi connue sous le nom de téléphonie Internet, est une technologie qui vous permet de téléphoner via un réseau d ordinateurs basé sur

Plus en détail

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Routage IP statique et dynamique» Par. Sylvain Lecomte

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Routage IP statique et dynamique» Par. Sylvain Lecomte IUT d Angers License Sari Module FTA3 Compte Rendu «Routage IP statique et dynamique» Par Sylvain Lecomte Le 17/12/2007 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Matériels requis... 3 3. Routage statique... 4 3.1

Plus en détail

Heartbeat - cluster de haute disponibilité

Heartbeat - cluster de haute disponibilité Page 1 sur 7 L'idée générale pour assurer la disponibilité d'un service est de faire fonctionner plusieurs machines (deux au minimum) en même temps. Ces machines forment ce qu'on appelle un cluster et

Plus en détail

Mise en place d un service de voix sur IP

Mise en place d un service de voix sur IP PROJET DE MASTER 1 2004-2005 Mention Informatique Spécialité Réseaux Mise en place d un service de voix sur IP CAHIER DES CHARGES Adrien Dorland < revok_2k2@hotmail.com > Loic gautier < ciolcavalli@hotmail.com

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

Guide de configuration de la Voix sur IP

Guide de configuration de la Voix sur IP Le serveur Icewarp Guide de configuration de la Voix sur IP Version 11 Mai 2014 i Sommaire Guide de configuration VoIP 1 Présentation... 1 Configuration... 1 Configuration réseau... 1 Configuration du

Plus en détail

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement SIP Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M2 Réseaux - UE PTEL 1 Plan Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement UPMC -

Plus en détail

Partie 2 (Service de téléphonie simple) :

Partie 2 (Service de téléphonie simple) : TRAVAUX PRATIQUES Partie 1 (Prologue) : Afin de connaitre la topologie du réseau, nous avons utilisé les commandes suivantes dans le prompt (en ligne de commande) : - «ipconfig» afin de connaitre notre

Plus en détail

Déploiement sécuritaire de la téléphonie IP

Déploiement sécuritaire de la téléphonie IP Déploiement sécuritaire de la téléphonie IP Simon Perreault Viagénie {sip,mailto}:simon.perreault@viagenie.ca http://www.viagenie.ca À propos du conférencier Consultant en réseautique et VoIP chez Viagénie

Plus en détail

Stéphanie Lacerte. Document technique. Connextek. 31 mai 2013. Cloudtel

Stéphanie Lacerte. Document technique. Connextek. 31 mai 2013. Cloudtel Stéphanie Lacerte Document technique Connextek 31 mai 2013 Cloudtel Introduction Le logiciel Cloudtel a été conçu dans le langage de programmation Java. Ce logiciel utilisant la voix sur IP, communique

Plus en détail

PFE Télécommunications. Pré-rapport à l'issue des 6 premières semaines de stage. Page 1 sur 5 1 %

PFE Télécommunications. Pré-rapport à l'issue des 6 premières semaines de stage. Page 1 sur 5 1 % PFE Télécommunications Pré-rapport à l'issue des 6 premières semaines de stage!"!"#$%&' ()*()!")+")# (#),()-,)*)"-./0 1 ()*()!")+-)# % 23 &0 )14) 56 7$8797%77:7' '72 Page 1 sur 5 Contexte Les centres de

Plus en détail

Serveur Linux : Haproxy

Serveur Linux : Haproxy Mise en place d un service haproxy sous Linux Bouron Dimitri 09/11/2013 Ce document sert de démonstration concise pour l installation, la configuration, d un serveur haproxy sous Linux. Table des matières

Plus en détail

IN 416 Réseaux informatiques et Télécommunication

IN 416 Réseaux informatiques et Télécommunication UNIVERSITE DE YAOUNDE 1 ECOLE NORMALE SUPERIEURE THE UNIVERSITY OF YAOUNDE 1 HIGHER TEACHER TRAINING COLLEGE Département d Informatique et Des Technologies Educatives IN 416 Réseaux informatiques et Télécommunication

Plus en détail

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS & RESEAUX SEMINAIRE ATELIER SUR LA TELEPHONIE ET LA VOIX SUR IP (T-VoIP): DE LA THEORIE A LA PRATIQUE DEPLOIEMENT D UNE PLATEFORME DE VoIP AVEC ASTERIK SOUS

Plus en détail

Spécialiste Systèmes et Réseaux

Spécialiste Systèmes et Réseaux page 1/5 Titre professionnel : «Technicien(ne) Supérieur(e) en Réseaux Informatiques et Télécommunications» inscrit au RNCP de niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/2013) 24 semaines + 8 semaines de stage

Plus en détail

HYBIRD 120 GE POUR LES NULS

HYBIRD 120 GE POUR LES NULS HYBIRD 120 GE POUR LES NULS 1. Connexion au réseau du client... 6 1.1 En utilisant le DHCP du client... 6 1.2 En utilisant l hybird 120 GE comme DHCP... 7 1.3 Accès au PABX à distance... 9 2. Téléphones

Plus en détail

Aastra CTI Touch. Application CTI Web pour Smartphones et tablettes PC Mode d emploi

Aastra CTI Touch. Application CTI Web pour Smartphones et tablettes PC Mode d emploi Aastra CTI Touch Application CTI Web pour Smartphones et tablettes PC Mode d emploi Bienvenue chez Aastra Nous vous remercions d avoir acheté un produit Aastra. Notre produit répond à des exigences élevées

Plus en détail

TP redondance DHCP. Gillard Frédéric Page 1/17. Vue d ensemble du basculement DHCP

TP redondance DHCP. Gillard Frédéric Page 1/17. Vue d ensemble du basculement DHCP Vue d ensemble du basculement DHCP Dans Windows Server 2008 R2, il existe deux options à haute disponibilité dans le cadre du déploiement du serveur DHCP. Chacune de ces options est liée à certains défis.

Plus en détail

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Julien Vey Gil Noirot Introduction Ce dont nous allons parler L architecture VoIP Les protocoles Les limites de la VoIP Ce dont nous n allons pas parler Le

Plus en détail

Asterisk. l Admin. Cahiers. La téléphonie d entreprise libre. Philippe Sultan. Michael W. Lucas. Collection dirigée par Nat Makarévitch

Asterisk. l Admin. Cahiers. La téléphonie d entreprise libre. Philippe Sultan. Michael W. Lucas. Collection dirigée par Nat Makarévitch Philippe Sultan Michael W. Lucas Cahiers de l Admin Asterisk La téléphonie d entreprise libre Collection dirigée par Nat Makarévitch Préface de Mark Spencer (Digium, Inc.) Groupe yrolles, 2010, SBN : 978-2-212-12434-7

Plus en détail

TP Voix sur IP SIP et Asterisk

TP Voix sur IP SIP et Asterisk TP Voix sur IP SIP et Asterisk Ce TP propose une installation et un test d un serveur et de clients afin de mettre en oeuvre le protocole SIP. L objectif est d analyser les comportements des logiciels,

Plus en détail

Manuel de l utilisateur. Soft-phone - Client VoIP 3CX Version 6.0

Manuel de l utilisateur. Soft-phone - Client VoIP 3CX Version 6.0 Manuel de l utilisateur Soft-phone - Client VoIP 3CX Version 6.0 Copyright 2006-2008, 3CX Ltd. http:// E-mail: info@3cx.com Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modifications sans

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4 Rapport Load Balancing et migration Printemps 2001 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 SYNTHESE CONCERNANT LE LOAD BALANCING ET LA MIGRATION... 4 POURQUOI FAIRE DU LOAD BALANCING?...

Plus en détail

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO IN53 Printemps 2003 «clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO Professeur : M. Mignot Etudiants : Boureliou Sylvain et Meyer Pierre Sommaire Introduction...3 1. Présentation générale de ZEO...4

Plus en détail

SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR

SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR Table des matières Introduction... 3 Client Office Communicator 2007 R2 pour ordinateur... 4 Configuration manuelle d Office Communicator... 4 Dépannage...

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3)

VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3) VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3) Table des matières: 1. Présentation de l atelier... 2 2. Présentation

Plus en détail

téléphonie VOIP La téléphonie via les réseaux LAN Installation d'un serveur téléphonique IP et configuration Clients IPBX Asterisk / Trixbox

téléphonie VOIP La téléphonie via les réseaux LAN Installation d'un serveur téléphonique IP et configuration Clients IPBX Asterisk / Trixbox Nom Prénom : WATERLOT Cristell téléphonie VOIP La téléphonie via les réseaux LAN Installation d'un serveur téléphonique IP et configuration Clients IPBX Asterisk / Trixbox Contexte : L'entreprise structure

Plus en détail

Le support de la vidéo par Asterisk

Le support de la vidéo par Asterisk Le support de la vidéo par Asterisk Plan Objectifs Prérequis IPBX et protocoles de signalisation Présentation de Asterisk Installation de Asterisk Installation de app_conference Installation de app_mp4

Plus en détail

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk Voix sur IP Généralités Paramètres IPv4 H323 / SIP Matériel constructeur Asterisk 38 Généralités Voix sur IP, ou VoIP : technologie(s) de transport de la voix, en mode paquet, par le protocole IP. Téléphonie

Plus en détail

Configuration du driver SIP dans ALERT

Configuration du driver SIP dans ALERT Micromedia International Etude technique Configuration d Alert pour SIP Auteur : Pierre Chevrier Société : Micromedia International Date : 05/06/2012 Nombre de pages : 14 Configuration du driver SIP dans

Plus en détail

JESSY ZANGANI Stage Mairie De La Seyne Jessyzangani.wordpress.com

JESSY ZANGANI Stage Mairie De La Seyne Jessyzangani.wordpress.com 2015 Serveur Asterisk STAGE 2ième annee bts sio bonaparte / Téléphonie IP JESSY ZANGANI Stage Mairie De La Seyne Jessyzangani.wordpress.com 1 - Objectifs La VOIP (Voice Over Internet Protocol) L objectif

Plus en détail

VOIP. QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU

VOIP. QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU VOIP QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU La voix sur réseau IP, parfois appelée téléphonie IP ou téléphonie sur Internet, et souvent abrégée en ''VoIP'' (abrégé de l'anglais Voice over IP), est une technique qui

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

Réaliser une démonstration ShoreTel

Réaliser une démonstration ShoreTel Réaliser une démonstration ShoreTel ShoreTel Demo Cloud by Exer Table des matières I Présenter l offre ShoreTel... 2 II Réaliser une démo «Téléphone»... 3 III Réaliser une démo «Communicator»... 4 IV Réaliser

Plus en détail

Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003

Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003 Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003 Contexte : Dans le cadre de l optimisation de l administration du réseau, il est demandé de simplifier et d optimiser celle-ci. Objectifs

Plus en détail

TARDITI Richard Mise en place d une Haute Disponibilité

TARDITI Richard Mise en place d une Haute Disponibilité TARDITI Richard Mise en place d une Haute Disponibilité Dans le cadre du projet GSB j ai mis en place un cluster de deux machines virtuelles Apache sous Linux, avec une haute disponibilité produite grâce

Plus en détail

Routeur client. PC accueil Postes IP

Routeur client. PC accueil Postes IP Schéma d'installation général RTC NUMERIS en Wan Voip option Routeur client PC accueil Postes IP administratifs C Y B E R H O T E L Une ou plusieurs gateway gateway Postes chambres Access point HOTSPOT

Plus en détail

Guide d Utilisation Cable Modem DOCSIS

Guide d Utilisation Cable Modem DOCSIS Guide d Utilisation Cable Modem DOCSIS Sommaire 1. L interface du Cable Modem 3 1.1. Onglet Etat 4 Partie Logiciel 4 Partie Connexion 4 Partie Mot de Passe 6 Partie Diagnostics 6 Partie Evènement 7 Partie

Plus en détail

LABO TELEPHONIE. Etude et réalisation de la Téléphonie sur IP (VoIP) avec Cisco Call Manager et Asterisk

LABO TELEPHONIE. Etude et réalisation de la Téléphonie sur IP (VoIP) avec Cisco Call Manager et Asterisk LABO TELEPHONIE Etude et réalisation de la Téléphonie sur IP (VoIP) avec Cisco Call Manager et Asterisk Colas Florian Nourdine Abdallah Ouleddiaf Sami SOMMAIRE 1. Présentation 2. Diagramme de Gantt 3.

Plus en détail

DHCP et NAT. Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr. Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 2012-2013

DHCP et NAT. Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr. Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 2012-2013 DHCP et NAT Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 22-23 Cours n 9 Présentation des protocoles BOOTP et DHCP Présentation du NAT Version

Plus en détail

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Editeur de solutions innovantes C 3 Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Intelligence et fiabilité au coeur du système de communication de l entreprise de manière simple et

Plus en détail

Asterisk QuickRecord. ANTOINE MANSUY a.mansuy@gmail.com IUT DE COLMAR

Asterisk QuickRecord. ANTOINE MANSUY a.mansuy@gmail.com IUT DE COLMAR ANTOINE MANSUY a.mansuy@gmail.com IUT DE COLMAR Licence Pro ISVDE ANNEE 2006/2007 SOMMAIRE I. PRES REQUIS :... 3 A. Machine virtuelle Java (JVM):... 3 B. Fichiers utiles à l application :... 3 C. Configuration

Plus en détail

But de cette présentation

But de cette présentation Réseaux poste à poste ou égal à égal (peer to peer) sous Windows But de cette présentation Vous permettre de configurer un petit réseau domestique (ou de tpe), sans serveur dédié, sous Windows (c est prévu

Plus en détail

Expérience pilote de ToIP sur RAP

Expérience pilote de ToIP sur RAP Expérience pilote de ToIP sur RAP Description : Ce document décrit l expérience pilote de ToIP menée sur RAP. Version actuelle : 1.1 Date : 23/01/07 Auteurs : NM Version Dates Remarques 1.1 23/01/07 Modifications

Plus en détail

LOAD-BALANCING AVEC LINUX VIRTUAL SERVER

LOAD-BALANCING AVEC LINUX VIRTUAL SERVER LOAD-BALANCING AVEC LINUX VIRTUAL SERVER Projet CSII1 2008 encadré par M. Ozano Réalisé par : - Yann Garit - Yann Gilliot - Steve Lacroix - Dorian Lamandé - Maxime Panczak - Aymeric Vroomhout CSII1 Année

Plus en détail

TP5 VOIP résidentiel étendu Page 1 sur 7 Lp Ampere CLAVAUD

TP5 VOIP résidentiel étendu Page 1 sur 7 Lp Ampere CLAVAUD PEXTR/PSEN NOM Date 1 MISE EN SITUATION TP5 Suite à un déménagement dans une résidence plus grande qu au paravent, un particulier relié à Internet via une box désire téléphoner à partir de plusieurs terminaux

Plus en détail

Simulation d un provider ToIP basé sur Asterisk et A2billing

Simulation d un provider ToIP basé sur Asterisk et A2billing Simulation d un provider ToIP basé sur Asterisk et A2billing Laurent Gallon IUT R&T Mont de Marsan University of Pau France Workshop pédagogique R&T 2010, Kourou Sommaire 1 Introduction 2 Installation

Plus en détail

Mise en place Active Directory / DHCP / DNS

Mise en place Active Directory / DHCP / DNS Mise en place Active Directory / DHCP / DNS Guillaume Genteuil Période : 2014 Contexte : L entreprise Diamond Info localisé en Martinique possède une cinquantaine de salariés. Basé sur une infrastructure

Plus en détail

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP PLAN La VOIP 1 H.323 2 SIP 3 Comparaison SIP/H.323 4 2 La VOIP Qu appelle t on VOIP? VOIP = Voice Over Internet Protocol ou Voix sur IP La voix sur IP : Le transport

Plus en détail

Belgacom Forum TM 3000 Manuel d utilisation

Belgacom Forum TM 3000 Manuel d utilisation Belgacom Forum TM 3000 Manuel d utilisation Forum 3000 Manuel d utilisation Table des matières Section 1. Introduction 3 1.1 Aperçu du Forum 3000 3 1.2 Indicateurs du panneau frontal 4 1.3 Connecteurs

Plus en détail

Veille Technologique : la VoIP

Veille Technologique : la VoIP Veille Technologique : la VoIP CESI LA Vatine Intervenant : FACORAT Fabrice Sommaire Présentation de la VoIP Histoire Terminologie et Protocoles Enjeux de la VoIP H323 SIP Usages actuels de la VoIP Les

Plus en détail

Guide des solutions 2X

Guide des solutions 2X Guide des solutions 2X Page 1/22 Sommaire Les solutions d infrastructures d accès 2X... 3 2X Application Server/LoadBalancer... 4 Solution pour un seul Terminal Server... 4 Solution pour deux Terminal

Plus en détail

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 Installer une autorité de certification d entreprise : Dans notre cas de figure nous sommes dans un domaine qui s appelle «konoha.com». Une autorité de

Plus en détail

PROJET TRIBOX-2012-A

PROJET TRIBOX-2012-A PROJET TRIBOX-2012-A Auteur : MORELLE Romain Clients VOIP + Rôle du PBX Membres du projet: GUITTON Jordan MORELLE Romain SECK Mbaye Gueye Responsable de la formation: MOTAMED Cina Client: DUSSART Dominique

Plus en détail

Nicolas Bocquet Christophe Sahut - LinuxDays.ch - 8 au 12 mai 2006 - Genève 1

Nicolas Bocquet<nbocquet@lynuxtraining.com> Christophe Sahut - LinuxDays.ch - 8 au 12 mai 2006 - Genève 1 Asterisk, une solution de VoIP Nicolas Bocquet Christophe Sahut - LinuxDays.ch - 8 au 12 mai 2006 - Genève 1 Présentation Intégrateur / Formateur en Logiciels Libres Domaine

Plus en détail

Term Professionnelle Micro informatique & Réseaux Installation et Maintenance Lycée Saint Joseph Vannes

Term Professionnelle Micro informatique & Réseaux Installation et Maintenance Lycée Saint Joseph Vannes TP champ TR TOIP-VOIP Page 1/6 L objectif de ce TP est de mettre en place un système de téléphonie IP au sein d une entreprise. Le réseau final est présenté ci-dessous. Vous pourrez donc découvrir et paramétrer

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

Routeurs de Services Unifiés DSR-1000N DSR-500N DSR-250N

Routeurs de Services Unifiés DSR-1000N DSR-500N DSR-250N Routeurs de Services Unifiés DSR-1000N DSR-500N DSR-250N 2011 SOMMAIRE Introduction aux Routeurs de Services Unifiés Technologie D-Link Green USB Share Center Balance de charge et tolérance de panne Interface

Plus en détail

Windows Internet Name Service (WINS)

Windows Internet Name Service (WINS) Windows Internet Name Service (WINS) WINDOWS INTERNET NAME SERVICE (WINS)...2 1.) Introduction au Service de nom Internet Windows (WINS)...2 1.1) Les Noms NetBIOS...2 1.2) Le processus de résolution WINS...2

Plus en détail

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com 1 Introduction RCS : Rich Communication Suite EFORT http://www.efort.com Rich Communications Services (RCS) est une plate-forme offrant des services de communication incluant la messagerie instantanée

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société - TECHNEXT France - Tel : (+ 33) 6 09 87 62 92 - Fax :

Plus en détail

La continuité de service

La continuité de service La continuité de service I INTRODUCTION Si la performance est un élément important de satisfaction de l'utilisateur de réseau, la permanence de la disponibilité des ressources l'est encore davantage. Ici

Plus en détail

Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2009-2010

Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2009-2010 Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2009-2010 Organisation générale Les projets sont à réaliser en binôme ou en trinôme, suivant l indication marquée dans chaque sujet. Des ajustements

Plus en détail

Guide utilisateur. Windows/Linux. Version 0.5. VLVC est un projet de fin d études réalisé à EPITECH http://www.vlvc.net http://www.epitech.

Guide utilisateur. Windows/Linux. Version 0.5. VLVC est un projet de fin d études réalisé à EPITECH http://www.vlvc.net http://www.epitech. Guide utilisateur Windows/Linux Version 0.5 VLVC est un projet de fin d études réalisé à EPITECH http://www.vlvc.net http://www.epitech.net Date de publication: Octobre 2006 A propos de ce guide Ce guide

Plus en détail

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE

Plus en détail

TP N 1 : Installer un serveur trixbox.

TP N 1 : Installer un serveur trixbox. TP N 1 : Installer un serveur trixbox. I OBJECTIF L objectif de ce tp est d installer un serveur trixbox, un Softphone et un téléphone IP Cisco de façon à tester la voix sur IP. Pour ce tp vous aurez besoin

Plus en détail

Mémo utilisateur AMC 4 pour Android

Mémo utilisateur AMC 4 pour Android Mémo utilisateur AMC 4 pour Android Content 1 Fonctionnalités...3 2 Préparation...3 2.1 Installation... 3 2.2 Téléchargement de la configuration (Configuration AMC & Disposition du serveur)... 3 3 Informations

Plus en détail

Les possibilités de paramétrage réseau des logiciels de virtualisation sont les suivantes quant à la connexion réseau :

Les possibilités de paramétrage réseau des logiciels de virtualisation sont les suivantes quant à la connexion réseau : DHCP TP Le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) est un standard TCP/IP conçu pour simplifier la gestion de la configuration d'ip hôte. DHCP permet d'utiliser des serveurs pour affecter

Plus en détail

Compte Rendu Projet tuteuré

Compte Rendu Projet tuteuré IUT d Angers License Sari Projet tuteuré Compte Rendu Projet tuteuré «Etude d un serveur Exchange 2007 virtualisé» Par Sylvain Lecomte Le 08/02/2008 Sommaire 1. Introduction... 5 2. Exchange 2007... 6

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation Juillet 2012 Fax sur IP & Virtualisation Sommaire Points sur le Fax Pourquoi le fax sur IP? Conduite de projet Les avantages du fax sur IP La mise en place du fax sur IP Architecture et exemple Les solutions

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

Asterisk pour la visioconférence en enseignement à distance. SAGBO Kouessi Arafat Romaric Contact: rask9@yahoo.fr www.swdtechnologies.

Asterisk pour la visioconférence en enseignement à distance. SAGBO Kouessi Arafat Romaric Contact: rask9@yahoo.fr www.swdtechnologies. Asterisk pour la visioconférence en enseignement à distance SAGBO Kouessi Arafat Romaric Contact: rask9@yahoo.fr www.swdtechnologies.com PLAN INTRODUCTION GENERALITES ASTERISK & ELEARNING CONCLUSION Introduction

Plus en détail

Conférence : Intégration ToIP au sein d une Entreprise. Module N 2 : La TOIP au sein d une Entreprise

Conférence : Intégration ToIP au sein d une Entreprise. Module N 2 : La TOIP au sein d une Entreprise Conférence : Intégration ToIP au sein d une Entreprise Module N 2 : La TOIP au sein d une Entreprise Mardi 21 Octobre 2014 IUC Douala Cameroun Par : Yannick LEUKOUE Copyright 2014 Question? www.mboantic.info

Plus en détail

Documentation : Réseau

Documentation : Réseau 2015 Documentation : Réseau Enzo Rideau Swiss-Galaxy 24/03/2015 Table des matières Présentation du contexte... 2 Présentation du réseau... 2 Présentation du matériel... 4 Présentation de la configuration

Plus en détail

Administration Réseau sous Ubuntu SERVER 12.10 Serveur DHCP

Administration Réseau sous Ubuntu SERVER 12.10 Serveur DHCP Installation d un serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) sous Ubuntu Server 12.10 1 BERNIER François http://astronomie-astrophotographie.fr Table des matières 1. Comment le protocole DHCP alloue

Plus en détail

Fiche Produit Serveur de rappel pour Cisco UCCE et UCCX

Fiche Produit Serveur de rappel pour Cisco UCCE et UCCX Fiche Produit Serveur de rappel pour Cisco UCCE et UCCX Callback Server Web Callback Module Blending optionnel applications for Cisco Unified Communications Directory Solutions IPS Global Directory Web

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

Téléphonie. sur IP. 2 e édition

Téléphonie. sur IP. 2 e édition Téléphonie sur IP 2 e édition SIP, H.323, MGCP, QoS et sécurité, Asterisk, VoWiFi, offre multiplay des FAI, Skype et autres softphones, architecture IMS Laurent Ouakil Guy Pujolle Table des matières Avant-propos................................................

Plus en détail

LES RESEAUX SOUS LINUX

LES RESEAUX SOUS LINUX LES RESEAUX SOUS LINUX AVERTISSEMENT : Les commendes utilisées dans ce document ne sont toutes valables que pour les distributions LINUX de type DEBIAN PROGRAMME DE FORMATION I. GENERALITES SUR LES RESEAUX

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux ////////////////////// Administration systèmes et réseaux / INTRODUCTION Réseaux Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec

Plus en détail

Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2012-2013

Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2012-2013 Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2012-2013 Sujets proposés à l Université de Cergy-Pontoise 1. Déploiement d'une architecture téléphonique hybride : PC-Asterisk/PABX analogique,

Plus en détail

REPARTITION AUTOMATIQUE DE SURCHARGE RESEAU

REPARTITION AUTOMATIQUE DE SURCHARGE RESEAU Master 2 Informatique Année universitaire 2009/2010 REPARTITION AUTOMATIQUE DE SURCHARGE RESEAU Etudiants : Nicolas FINESTRA, Julien COSMAO & Paul LE LANN Sommaire Introduction... 3 I Présentation du projet...

Plus en détail