Efficacité énergétique de la part des pros

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Efficacité énergétique de la part des pros"

Transcription

1 Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec le soutien de

2 Nous réalisons des gains d efficacité. Des mesures en faveur de l efficacité énergétique sont intéressantes pour la plupart des entreprises, qui peuvent réaliser jusqu à 30% d économies sur leur facture énergétique. Certaines peuvent également bénéficier de remboursements de leur taxes énergétique et CO 2. Beaucoup d entreprises ont besoin d élargir leurs connaissances concernant les mesures en faveur de l efficacité énergétique et les instruments d application légaux dans les domaines de l énergie et du climat. Ou elles ont besoin de ressources humaines et techniques pour mettre ces mesures efficacement en œuvre. C est ici que nous intervenons. act est une agence mandatée par la Confédération dans le but de proposer un accompagnement professionnel aux entreprises souhaitant améliorer leur efficacité énergétique. Nous sommes en mesure d accompagner toute organisation de manière compétente dans la mise en œuvre de la législation. Notre engagement va au-delà des offres précédentes. Nos spécialistes en énergie ne se contentent pas de vous conseiller et d élaborer une convention d objectifs: ils aident également les responsables de l entreprise à mettre en œuvre les mesures sur place. Nos ingénieurs sont des experts expérimentés dans le secteur de l énergie. Notre objectif: vous faire économiser de l énergie. Dans tous les sens du terme. Au moyen d outils logiciels performants, nous garantissons des services efficaces. Pour que vous puissiez continuer à mettre toute votre énergie au service de vos activités principales. Notre profil de services Directs: nous fournissons des analyses éloquentes et non des lieux communs. Complets: électricité, émissions de CO 2, chaleur, froid, processus, mobilité, nous analysons tout. Compétents: nos spécialistes disposent de nombreuses années d expérience professionnelle technique. Efficaces: nous utilisons des outils modernes en ligne. Avantageux: nos coûts sont prévisibles et inférieurs aux économies obtenues.

3 Soutien efficace sur deux niveaux Mise en œuvre administrative: analyse énergétique, calcul de la rentabilité des mesures, convention d objectifs Management Application des dispositions légales, remboursement des taxes Mise en œuvre technique: mise en œuvre des mesures par des professionnels Technique du bâtiment, processus, installations Dépenses d énergie réduites Prestations supplémentaires des spécialistes en énergie act pour la mise en œuvre technique Ingénierie Analyses détaillées et études de variantes Concepts de mesure et de surveillance Gestion de l énergie selon ISO Audits énergétiques selon DIN EN Contrats de fourniture d énergie Energies renouvelables Contracting Demande de financements Empreinte CO 2

4 Nous relevons le défi collaborateurs ou 200? Boulangerie ou hôtel? Commune, remontées mécaniques, centre commercial, prestataire, fournisseur d énergie, entreprise industrielle, clinique, résidence pour personnes âgées? Nous aidons toutes les organisations à améliorer leur efficacité énergétique, quels que soient leur taille et leur secteur d activité. Nos performances sont orientées afin que vous puissiez en profiter immédiatement. Nous commençons par une analyse systématique de l exploitation. A cette occasion, nos spécialistes en énergie réalisent une analyse énergétique minutieuse de votre entreprise. Ils établissent un rapport accompagné d une liste de mesures détaillée. Ils fixent ensuite les objectifs dans le cadre d une convention d objectifs. Notre accompagnement ne s arrête pas là. Nous vous soutenons aussi activement, en cas de besoin, dans la mise en œuvre des mesures avec les mêmes spécialistes qui connaissent déjà votre entreprise. Pas à pas, nous vous accompagnons vers le succès Analyse d exploitation Evaluation des mesures Conclusion d une convention d objectifs Nous relevons vos principales données énergétiques au moyen d un questionnaire convivial en ligne. Un spécialiste en énergie act vous rend ensuite visite pour obtenir un aperçu des systèmes et des installations dans votre entreprise. Sur la base d une analyse complète, notre spécialiste en énergie élabore des propositions de mesures détaillées en faveur de l efficacité énergétique. Il analyse le potentiel, calcule la rentabilité et classe les mesures par ordre de priorité suivant la situation de votre entreprise. Déterminez conjointement avec le spécialiste en énergie act les économies en énergie et en CO 2 que votre entreprise peut réaliser. Votre proposition est intégrée dans une convention d objectifs et fait l objet d un examen par les autorités.

5 Nos prestations ü Calcul systématique de votre potentiel d efficacité énergétique En tant qu agence mandatée par la Confédération, nous soutenons également votre entreprise dans le traitement des formalités relatives à l exemption ou au remboursement de taxes. Une optimisation énergétique complète auprès d un interlocuteur unique. ü Programme de mesures avec délais de retour sur investissement ü Contrôle de la conformité légale dans les secteurs de l énergie et du CO 2 ü Etablissement de conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons ü Suivi sur mesure Mise en œuvre des mesures Mesure du succès Réduction des coûts Vous pouvez réaliser vous-même la mise en œuvre de mesures d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 ou la confier à des tiers. Le cas échéant, notre spécialiste en énergie vous accompagnera de manière compétente dans cette voie. act documente l efficacité des mesures au moyen d un outil de monitoring dédié. Vous êtes ainsi en mesure de contrôler votre succès en continu et de faire valoir les objectifs atteints auprès des autorités. Vous profitez de coûts énergétiques nettement réduits et de la distinction act en matière d efficacité énergétique et de protection du climat. Suivant la convention d objectifs choisie, vous bénéficiez également du remboursement des taxes sur l énergie et les émissions de CO 2.

6 Nous vous facilitons la tâche. Les dispositions d exécution dans les domaines énergétique et climatique sont tout sauf simples. Il existe des moyens divers d atteindre l objectif de réduction de la consommation énergétique et des coûts. Pour trouver le moyen le plus adapté à une entreprise, il faut beaucoup de connaissances et d expérience. C est précisément à cet effet qu act a été créée. Nos spécialistes en énergie disposent tant du savoir-faire technique que des compétences requises en matière d exécution. Nous vous soutenons dans la formulation, la mise en œuvre et le suivi des conventions d objectifs de tout type. Et cela pas seulement au niveau fédéral, mais aussi cantonal. Quelle que soit la voie que vous choisissiez, act sera un partenaire fiable et compétent. Vos avantages ü Respect de l article relatif aux gros consommateurs ü Baisse des dépenses d énergie ü Hausse de compétitivité ü Accès à des réductions et subventions ü Remboursement de la taxe CO 2 ou du supplément sur les coûts de transport (en option)

7 Notre offre Les conventions d objectifs sont un instrument de la Confédération pour l application de la législation sur l énergie et le CO 2. Les cantons s appuient également sur cet instrument pour appliquer l article relatif aux gros consommateurs. L entreprise bénéficie pour sa part d une baisse des coûts due à l amélioration de son efficacité énergétique. En outre, les conventions d objectifs sont la condition préalable à une exemption ou un remboursement des taxes légales. act soutient votre entreprise dans l élaboration, la mise en œuvre et le suivi des conventions d objectifs suivantes: Prestations de base Convention d objectifs volontaire (pour PME et gros consommateurs) Toute entreprise peut conclure une convention d objectifs volontaire par laquelle elle s engage à atteindre un objectif de gains d efficacité énergétique ou un objectif fondé sur un plan de mesures dans un délai défini. L objectif d efficacité énergétique laisse plus de souplesse à l entreprise quant au choix des mesures. Elle peut alors choisir parmi les options ci-dessous. Convention d objectifs universelle pour l application de l article sur les gros consommateurs Un nombre croissant de cantons contraignent les gros consommateurs* à prendre des mesures d efficacité. Les autorités cantonales reconnaissent les conventions d objectifs conclues avec la Confédération comportant des objectifs d efficacité énergétique ou des objectifs fondés sur un plan de mesures comme conventions d objectifs universelles pour la mise en œuvre de ces articles sur les gros consommateurs. * Entreprises avec une consommation thermique supérieure à 5 GWh ou une consommation électrique supérieure à 0,5 GWh/an. Options (en cas de convention d objectifs assortie d un objectif d efficacité énergétique) Exemption de la taxe sur le CO 2 Les entreprises de certaines branches* qui émettent plus de 100 tonnes de CO 2 par an peuvent se faire exempter de la taxe sur les émissions de CO 2 (actuellement 15% des dépenses de combustibles). * Définies dans l annexe 7 de l Ordonnance fédérale sur le CO 2. Remboursement du supplément sur les coûts de transport Les entreprises dont les coûts d électricité dépassent 5% de leur valeur ajoutée brute peuvent obtenir le remboursement partiel ou total du supplément sur les coûts de transport. Attestation de réduction des émissions Les entreprises non exemptées de taxes et qui économisent une quantité de CO 2 supérieure aux objectifs prescrits dans la convention d objectifs peuvent obtenir des attestations en Suisse pour les réductions obtenues et les vendre. Bases juridiques: loi sur l énergie (art. 2/15/17), loi sur le CO 2 (art. 4/31) et ordonnances et annexes associées. Les taxes dépendent des coûts énergétiques de l entreprise et figurent sur notre feuille de commissions séparée.

8 Nous sommes les pros. act est une agence pleinement engagée dans l utilisation efficace des ressources dans les entreprises et les institutions. En collaboration avec des partenaires professionnels accrédités, act propose des services compétents et adaptés à la pratique. Notre clientèle bénéficie d une organisation flexible et du savoir-faire de nos spécialistes en énergie, qui maîtrisent leur métier. Les processus d act sont mis en réseau et automatisés pour garantir une qualité de prestation constante et des temps de réaction courts. Inscrivez-vous pour des coûts d énergie réduits: act-suisse.ch La présente publication a été imprimée sur du papier FSC, sans incidence sur le climat. (FSC C010121) Organisations partenaires d act: Contact Agence Cleantech Suisse act Ch. Dr. Yersin Aubonne Tél Fax

Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne. Le modèle PME. La gestion énergétique pour les PME

Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne. Le modèle PME. La gestion énergétique pour les PME Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne Le modèle PME La gestion énergétique pour les PME Le modèle PME Le modèle PME de l Agence de l énergie pour l économie (AEnEC) offre aux

Plus en détail

GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE

GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE LOI GENEVOISE SUR L ÉNERGIE GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Par sa loi sur l énergie entrée en vigueur le 5 août 2010, le canton

Plus en détail

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES EXEMPLES CONCRETS Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique SA Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre GROUPE

Plus en détail

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions!

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions! 1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil Energie : état de la situation et quelques solutions! 12 décembre 2012 Jean-Marc Zgraggen Responsable unité Maîtrise de l énergie 26

Plus en détail

Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique. Partenaire de

Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique. Partenaire de Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique Taxe CO2, la stratégie de votre entreprise est-elle adaptée? Présentation dans le cadre de REMAD Martin Kernen, Membre de la direction,

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles.

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON CHOIX: Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Utilisez

Plus en détail

GESTION INNOVANTE DE PROJETS DE CONSTRUCTION SEULE UNE VISION HOLISTIQUE FAIT APPARAÎTRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES

GESTION INNOVANTE DE PROJETS DE CONSTRUCTION SEULE UNE VISION HOLISTIQUE FAIT APPARAÎTRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES GESTION INNOVANTE DE PROJETS DE CONSTRUCTION SEULE UNE VISION HOLISTIQUE FAIT APPARAÎTRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES CONSTRUIT POUR L AVENIR. Bilfinger HSG Facility Management SA La recette du succès Notre

Plus en détail

La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique

La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique Partenaire de Martin Kernen, ing. dipl. EPFL, membre de la direction, 30 avril 2015 UFA AG, Herzogenbuchsee (BE), UFA SA, Puidoux (VD) Leader

Plus en détail

Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation

Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation ImmoClimat Suisse Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation Portrait ImmoClimat Suisse Portrait 1 Le milieu de nos activités Le marché suisse de la technique du bâtiment

Plus en détail

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant 26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne Initiative sur la consommation de carburant Initiative sur la consommation de carburant L initiative législative

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique Journées USAM, Champéry, 28/29 juin 2010 PME et politique énergétique Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann Contenu Etat des lieux - Consommations d énergie

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles

Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles Un partenariat fiable Avec la bonne expertise vers le succès Des arguments qui font la différence Les avantages d une solution

Plus en détail

Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG

Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG Economies d énergie, d argent et de CO 2 Les bâtiments anciens qui n'ont bénéficié d'aucun assainissement depuis longtemps consomment beaucoup d énergie

Plus en détail

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle (https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/droit-federal/feuille-federale.html) fait foi. Directives du Conseil

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité?

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? G21 - Swisstainability Forum Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? 5 juin 2014 Cédric Jeanneret Qui sommes-nous? Entreprise publique multifluide 1700 collaborateurs 1GCHF ch.affaire

Plus en détail

Guide pour l analyse de la consommation énergétique

Guide pour l analyse de la consommation énergétique Guide pour l analyse de la consommation énergétique 1 Présentation de la démarche 2 1.1 Modèle des gros consommateurs : principes et exécution 2 1.2 But de l analyse de la consommation énergétique (ACE)

Plus en détail

Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée

Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée Faites des économies d énergie et d argent Les propriétaires le savent bien: la lessive, la cuisine et l éclairage consomment de

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 Efficacité énergétique en production Contenu 1. Présentation EDJ, Energie du Jura SA 2. Stratégie énergétique

Plus en détail

Le modèle PME de l Agence de l énergie

Le modèle PME de l Agence de l énergie Le modèle PME de l Agence de l énergie Un modèle simple et efficace pour améliorer la performance énergétique Martin Kernen, ing. dipl. EPFL Représentant romand de l Agence de l énergie pour l économie

Plus en détail

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise En tant que chef, vous devez organiser votre entreprise de manière à y assurer la sécurité et la protection de la santé. La présente

Plus en détail

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al.

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Efficacité énergétique et énergies renouvelables Avril 2015 Rapport

Plus en détail

Canon Business Services. Service BPO de contrôle de documents

Canon Business Services. Service BPO de contrôle de documents Canon Business Services Service BPO de contrôle de documents Aperçu du marché Le marché Que ce soit dans le secteur de l industrie, de l ingénierie, du BTP ou de l énergie, un nombre sans cesse croissant

Plus en détail

Ambition Négawatt. Construire ensemble une stratégie énergétique durable

Ambition Négawatt. Construire ensemble une stratégie énergétique durable Ambition Négawatt Construire ensemble une stratégie énergétique durable La gestion énergétique : un axe prioritaire de votre stratégie d entreprise La gestion énergétique est devenue un axe stratégique

Plus en détail

Présentation du programme d automatisation du bâtiment

Présentation du programme d automatisation du bâtiment Présentation du programme d automatisation du bâtiment Conditions de participation Programme Office fédéral de l énergie OFEN Conditions de participation >= une période de chauffage >=80% mazout / gaz-naturel

Plus en détail

Nous apportons la sécurité.

Nous apportons la sécurité. Nous apportons la sécurité. Votre environnement L internationalisation de l industrie et du commerce s accélère à vue d œil. Elle est encore activée par la déréglementation et la libéralisation du marché

Plus en détail

CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle»

CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle» FORMATION CONTINUE CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle» 2 Situation et contexte Notre société prend aujourd hui conscience

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

Directive. Conventions d objectifs conclues avec la Confédération et visant l amélioration de l efficacité énergétique.

Directive. Conventions d objectifs conclues avec la Confédération et visant l amélioration de l efficacité énergétique. Office fédéral de l'énergie Section Industrie et services Directive 30 septembre 2014 Conventions d objectifs conclues avec la Confédération et visant l amélioration de l efficacité énergétique Directive

Plus en détail

Technique du froid. Pour des solutions commerciales et industrielles.

Technique du froid. Pour des solutions commerciales et industrielles. Technique du froid. Pour des solutions commerciales et industrielles. Aujourd hui, les exigences formulées pour la technique du froid et de la climatisation dans le contexte commercial et industriel sont

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Rapport concernant l octroi d un crédit d engagement pour la réalisation d une crèche pour la petite enfance et d un espace repas Sierre,

Plus en détail

SAUTER ECO 10. La réduction de la consommation d énergie dans les bâtiments.

SAUTER ECO 10. La réduction de la consommation d énergie dans les bâtiments. SAUTER ECO 10 La réduction de la consommation d énergie dans les bâtiments. Faibles coûts d exploitation, des chances de survie plus élevées pour la nature : la double responsabilité de SAUTER. Responsabilité

Plus en détail

Modèles de financement alternatifs et économies énergétiques pour le secteur public

Modèles de financement alternatifs et économies énergétiques pour le secteur public et économies énergétiques pour le secteur public Siemens AG Industry Sector Building Technologies Division Hansjörg Sidler Sales Director Switzerland Energy & Environmental Services Sennweidstrasse 47

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR TOUTE L ÉLECTROTECHNIQUE DU BÂTIMENT TE

VOTRE PARTENAIRE POUR TOUTE L ÉLECTROTECHNIQUE DU BÂTIMENT TE VOTRE PARTENAIRE POUR TOUTE L ÉLECTROTECHNIQUE DU BÂTIMENT TE Swiss Group L ENTREPRISE Prestations électrotechniques globales dans toute la Suisse. Il est difficile pour une seule entreprise d assurer

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE DANS LES PME. Plus de 40 ans de pratique en Industrie

L AUDIT ENERGETIQUE DANS LES PME. Plus de 40 ans de pratique en Industrie L AUDIT ENERGETIQUE DANS LES PME Plus de 40 ans de pratique en Industrie La notion d Efficacité Energétique (EE) et l Audit Energétique ont évolué au fil des décennies Révolution industrielle 1944, Jean

Plus en détail

Première semaine de la session de printemps 2007

Première semaine de la session de printemps 2007 Session de printemps : 1ère semaine 12 mars 2007 Première semaine de la session de printemps 2007 Au cours de la première semaine de session, les deux Chambres ont examiné les divergences qui les opposent

Plus en détail

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 INFORMATIONS GENERALES SERVICE CANTONAL DES CONTRIBUTIONS Nicolas Mathys Coordinateur de la formation et de l information Charte du SCC Charte SCC Respect

Plus en détail

La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION

La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION www.domibio.com Mail : contact@domibio.com Tél. : 0805 140 150 Appel gratuit depuis un poste

Plus en détail

Services SAUTER Services

Services SAUTER Services Services SAUTER Services Maintien de la valeur et sécurité assurés par un spécialiste. Systems Components Services Facility Management Assurez-vous de pouvoir bénéficier de l expérience et de la perspicacité

Plus en détail

AD printemps 2014. Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne

AD printemps 2014. Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne AD printemps 2014 Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne AD printemps 2014 3. Évolution des conditions cadres du marché du lait / Présentation des Priorités 2014 2017 de FROMARTE

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices Aide-mémoire 19 Réseaux d entreprises formatrices Qu est-ce qu un réseau d entreprises formatrices? Un réseau d entreprise formatrices est un groupement d entreprises qui, seules, ne pourraient pas assurer

Plus en détail

Education au développement durable dans la formation professionnelle

Education au développement durable dans la formation professionnelle Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Secteur Questions de fond + politique, Mars 2011 Education au développement

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2015) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

atteint 11 %. Comment se répartissent les coûts? traitements hospitaliers stationnaires 45%

atteint 11 %. Comment se répartissent les coûts? traitements hospitaliers stationnaires 45% Économie, connaiss.de base Question 1 Économie, connaiss.de base Réponse 1 Combien de travailleurs sont employés dans le secteur de la santé? Près de 4,9 millions d actifs travaillent en Suisse, dont un

Plus en détail

FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement

FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement 1. En quoi consiste ELENA? ELENA est un mécanisme européen d assistance technique destiné à aider financièrement les collectivités

Plus en détail

Le modèle PME de l Agence de l énergie

Le modèle PME de l Agence de l énergie Le modèle PME de l Agence de l énergie Un modèle simple et efficace pour améliorer la performance énergétique Martin Kernen, ing. dipl. EPFL Représentant romand de l Agence de l énergie pour l économie

Plus en détail

Impression climatiquement neutre

Impression climatiquement neutre Impression climatiquement neutre Programme de performance myclimate pour l industrie graphique Analyser Eviter / Réduire Compenser Recommandé par: Schweizerischer Verband für visuelle Kommunikation Association

Plus en détail

2009/02/17 HENRI SIMONS. ÉNERGIE : UN ENJEU MAJEUR POUR LES BRUXELLOIS (contexte et propositions) 1 / Introduction : contexte

2009/02/17 HENRI SIMONS. ÉNERGIE : UN ENJEU MAJEUR POUR LES BRUXELLOIS (contexte et propositions) 1 / Introduction : contexte ÉNERGIE : UN ENJEU MAJEUR POUR LES BRUXELLOIS (contexte et propositions) 2009/02/17 HENRI SIMONS 1 / Introduction : contexte La Région de Bruxelles-Capitale compte approximativement 62 millions de m² de

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Industry. Systèmes dédiés à la menuiserie Collage structurel de vitrages

Industry. Systèmes dédiés à la menuiserie Collage structurel de vitrages Industry Systèmes dédiés à la menuiserie Collage structurel de vitrages Turn Gains apportés par le collage structurel Sika - Isolation thermique améliorée jusqu à 20 % - Clair de vitrage accru de 30 %

Plus en détail

Règlement pour le sous-groupement du groupement professionnel Floriculture relative à l'exemption de la taxe sur le CO 2

Règlement pour le sous-groupement du groupement professionnel Floriculture relative à l'exemption de la taxe sur le CO 2 Règlement pour le sous-groupement du groupement professionnel Floriculture relative à l'exemption de la taxe sur le CO 2 I. NOM, SIÈGE ET BUT 1 Sous la dénomination de «Groupe CO 2», existe au sein du

Plus en détail

Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire

Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire Marzouk Benali marzouk.benali@nrcan.gc.ca (450) 652-5533 Le retour du gros bon sen$ en agroalimentaire

Plus en détail

Comment économiser de l'énergie et de l'argent sans effort. pour gérances d'immeubles

Comment économiser de l'énergie et de l'argent sans effort. pour gérances d'immeubles INFORMATION DE SERVICE pour gérances d'immeubles Comment économiser de l'énergie et de l'argent sans effort Décompte individuel des frais de chauffage: simple, pratique, équitable DÉCOMPTE DES FRAIS DE

Plus en détail

Commission Développement Durable

Commission Développement Durable Commission Développement Durable Obligation d audit énergétique 1 Origine : Transposition de la directive 2012/27 Article 8 : obligation d audits énergétiques ou de systèmes de management de l énergie

Plus en détail

Séances d information à l attention des grands consommateurs d énergie. 28 mai, 2, 8 et 9 juin 2015. DGE Direction de l énergie

Séances d information à l attention des grands consommateurs d énergie. 28 mai, 2, 8 et 9 juin 2015. DGE Direction de l énergie Séances d information à l attention des grands consommateurs d énergie 28 mai, 2, 8 et 9 juin 2015 DGE Direction de l énergie 1 Le programme Contexte énergétique Modalités d application des dispositions

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé au cours du Congrès suisse de l électricité 2016. Congrès suisse de l électricité (11-12 janvier 2016)

Résultats du sondage réalisé au cours du Congrès suisse de l électricité 2016. Congrès suisse de l électricité (11-12 janvier 2016) Résultats du sondage réalisé au cours du Congrès suisse de l électricité 2016 Congrès suisse de l électricité (11-12 janvier 2016) Contenu 1. Politique 1.1 Adoption de la Stratégie énergétique 2050 1.2

Plus en détail

Ordonnance sur les services de certification électronique

Ordonnance sur les services de certification électronique Ordonnance sur les services de certification électronique (OSCert) 784.103 du 12 avril 2000 (Etat le 23 mai 2000) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, 62 et 64 de la loi du 30 avril 1997 sur les

Plus en détail

Loi sur le marché de l électricité

Loi sur le marché de l électricité Délai référendaire: 7 avril 2001 (1 er jour ouvrable: 9 avril 2001) Loi sur le marché de l électricité (LME) du 15 décembre 2000 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 76, al. 1 et

Plus en détail

Convention entre la Confédération et les cantons sur l échange de géodonnées et de géoinformations entre autorités

Convention entre la Confédération et les cantons sur l échange de géodonnées et de géoinformations entre autorités Version -0 du 4 mai 0 Résultat des travaux du projet CIGEO 0-0 à la date du 4 mai 0 Convention entre la Confédération et les cantons sur l échange de géodonnées et de géoinformations entre autorités du

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Durée du contrat Durée de validité et résiliation du contrat 6

Durée du contrat Durée de validité et résiliation du contrat 6 Digne de confiance Édition 2007 Assurance-hospitalisation LIBERO Conditions complémentaires d assurance (CCA) Art. I. Généralités Objet de l assurance 1 Dispositions applicables 2 Possibilités d assurance

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

Maîtriser les énergies... contren. Contracting énergétique

Maîtriser les énergies... contren. Contracting énergétique Maîtriser les énergies... contren Contracting énergétique Le contracting énergétique, qu'est-ce que c'est? C est la sous-traitance de la planification, du financement, de la réalisation, de l exploitation

Plus en détail

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement»

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Résultat : 1. Obtenir les meilleures conditions d approvisionnement possibles, en termes de prix, de

Plus en détail

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Soins infirmiers indépendants Berne, en avril 2013 Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Vue d ensemble Sur la base des conventions signées par l ASI, les infirmières

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients

Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients par Jean-Luc Juvet Ingénieur dipl. EPFL/SIA Chef du service cantonal de l énergie 1 Loi cantonale sur l énergie 2001 En plus des mesures

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG)

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) CHARTE D ENGAGEMENT Conclue le: date Entre: SIG Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) et: Logo de votre entreprise Nom du client Entreprise Rue NPA/Localité

Plus en détail

Prospectus simplifié

Prospectus simplifié (Fonds de placement contractuel de droit suisse, de la catégorie «Fonds Immobiliers») Prospectus simplifié Direction Banque dépositaire Société pour la gestion de placements collectifs GEP SA Rue du Maupas

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE SMA POUR GRANDES CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES

OFFRE DE SERVICE SMA POUR GRANDES CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES OFFRE DE SERVICE SMA POUR GRANDES CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES FR Projets couronnés de succès avec les solutions Sunny Central OFFRE DE SERVICE SMA Performance optimale et rendements maximaux Une chose est

Plus en détail

Recommandations au sujet de la collaboration entre le 1 médecin et l établissement médico-social

Recommandations au sujet de la collaboration entre le 1 médecin et l établissement médico-social AERZTE GESELLSCHAFT DES KANTONS BERN SOCIÉTÉ DES MÉDECINS DU CANTON DE BERNE Bolligenstrasse 52 Schlossweg 12 3001 Bern 3132 Riggisberg Tel 031 330 90 00 Fon 031 808 70 70 Fax 031 330 90 03 Fax 031 808

Plus en détail

730.01. Ordonnance sur l énergie. (OEne) du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2011)

730.01. Ordonnance sur l énergie. (OEne) du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2011) Ordonnance sur l énergie (OEne) 730.01 du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2011) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 16, al. 1, de la loi du 26 juin 1998 sur l énergie (loi, LEne) 1, en application

Plus en détail

Programme partenaire.

Programme partenaire. Programme partenaire. Devenez partenaire Gigaset Pro. Si vous recherchez les meilleurs produits et services de téléphonie pour PME, vous avez tout intérêt à privilégier Gigaset pro. En vous associant

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

Stratégie ALPDS 2012 2015

Stratégie ALPDS 2012 2015 VZLS Verband Zahntechnischer Laboratorien der Schweiz ALPDS Association des Laboratoires de Prothèse Dentaire de Suisse ALPDS Associazione dei Laboratori di Protesi Dentaria Svizzeri Stratégie ALPDS 2012

Plus en détail

Recherche d un fournisseur d électricité pour les établissements de l enseignement catholique.

Recherche d un fournisseur d électricité pour les établissements de l enseignement catholique. Recherche d un fournisseur d électricité pour les établissements de l enseignement catholique. I. Fonctionnement du marché de l électricité La libéralisation du marché de l électricité est intervenue en

Plus en détail

Programme qualité. de l association suisse des services d aide et de soins à domicile. Projet 02 Octobre 2001

Programme qualité. de l association suisse des services d aide et de soins à domicile. Projet 02 Octobre 2001 Programme qualité de l association suisse des services d aide et de soins à domicile Projet 02 Octobre 2001 A propos de la consultation auprès des associations cantonales 24.10.2001-21.11.2001 1. Situation

Plus en détail

Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP)

Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP) Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP) Indication des prix et publicité

Plus en détail

Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration interinstitutionnelle

Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration interinstitutionnelle Département fédéral de l économie DFE Département fédéral de l intérieur DFI Berne, le 11 novembre 2010 Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2013) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE)

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) du 10 juillet 2012 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil municipal, sur la base du droit supérieur, sur la base du règlement

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

Le futur de l énergie. Pro2.

Le futur de l énergie. Pro2. Le futur de l énergie. Pro2. w LE FUTUR DE L ÉNERGIE Plus exigeant, plus performant. Pro2. Pro2 est votre partenaire privilégié dans le domaine de la production décentralisée d énergie et des bioénergies.

Plus en détail

Une différence mesurable

Une différence mesurable Une différence mesurable Activités Depuis plus d un siècle, ista se spécialise dans les relevés et les décomptes de consommation individuelle de chauffage, d eau et de gaz dans des immeubles équipés de

Plus en détail

Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration publique»

Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration publique» Rapport explicatif Projet Brevet Fédéral FPS ap N 13-1524 soutenu par des fonds fédéraux SBFI/SEFRI Association FPS ap Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration

Plus en détail

1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) BDEFA 2 Branche de formation et d examen Branche et entreprise

1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) BDEFA 2 Branche de formation et d examen Branche et entreprise 1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) La personne qui a réussi la procédure de qualification au terme de sa formation d assistant de bureau reçoit l attestation fédérale de formation

Plus en détail

Le chauffage à distance

Le chauffage à distance Le chauffage à distance SUR DE NOUVELLES VOIES... Sixièmes rencontres, 18 janvier 2007 Palais des congrès de Bienne Renaissance de la chaleur à distance nucléaire Innovations et questions d actualité Konstantin

Plus en détail

Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale

Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale (Ordonnance sur la vulgarisation agricole) 915.1 du 26 novembre 2003 (Etat le 22 décembre 2003) Le Conseil fédéral

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Evaluations statistiques

Evaluations statistiques 1 / 20 Evaluations statistiques Statistiques annuelles 2013, analyse pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 15.01.2014 Centre national de

Plus en détail

Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons. Informations pour les soins à domicile et en EMS

Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons. Informations pour les soins à domicile et en EMS Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons Informations pour les soins à domicile et en EMS Vos soins Soins requis et prise en charge Vous avez besoin de soins et d aides personnalisés. Les soins

Plus en détail