Efficacité énergétique de la part des pros

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Efficacité énergétique de la part des pros"

Transcription

1 Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec le soutien de

2 Nous réalisons des gains d efficacité. Des mesures en faveur de l efficacité énergétique sont intéressantes pour la plupart des entreprises, qui peuvent réaliser jusqu à 30% d économies sur leur facture énergétique. Certaines peuvent également bénéficier de remboursements de leur taxes énergétique et CO 2. Beaucoup d entreprises ont besoin d élargir leurs connaissances concernant les mesures en faveur de l efficacité énergétique et les instruments d application légaux dans les domaines de l énergie et du climat. Ou elles ont besoin de ressources humaines et techniques pour mettre ces mesures efficacement en œuvre. C est ici que nous intervenons. act est une agence mandatée par la Confédération dans le but de proposer un accompagnement professionnel aux entreprises souhaitant améliorer leur efficacité énergétique. Nous sommes en mesure d accompagner toute organisation de manière compétente dans la mise en œuvre de la législation. Notre engagement va au-delà des offres précédentes. Nos spécialistes en énergie ne se contentent pas de vous conseiller et d élaborer une convention d objectifs: ils aident également les responsables de l entreprise à mettre en œuvre les mesures sur place. Nos ingénieurs sont des experts expérimentés dans le secteur de l énergie. Notre objectif: vous faire économiser de l énergie. Dans tous les sens du terme. Au moyen d outils logiciels performants, nous garantissons des services efficaces. Pour que vous puissiez continuer à mettre toute votre énergie au service de vos activités principales. Notre profil de services Directs: nous fournissons des analyses éloquentes et non des lieux communs. Complets: électricité, émissions de CO 2, chaleur, froid, processus, mobilité, nous analysons tout. Compétents: nos spécialistes disposent de nombreuses années d expérience professionnelle technique. Efficaces: nous utilisons des outils modernes en ligne. Avantageux: nos coûts sont prévisibles et inférieurs aux économies obtenues.

3 Soutien efficace sur deux niveaux Mise en œuvre administrative: analyse énergétique, calcul de la rentabilité des mesures, convention d objectifs Management Application des dispositions légales, remboursement des taxes Mise en œuvre technique: mise en œuvre des mesures par des professionnels Technique du bâtiment, processus, installations Dépenses d énergie réduites Prestations supplémentaires des spécialistes en énergie act pour la mise en œuvre technique Ingénierie Analyses détaillées et études de variantes Concepts de mesure et de surveillance Gestion de l énergie selon ISO Audits énergétiques selon DIN EN Contrats de fourniture d énergie Energies renouvelables Contracting Demande de financements Empreinte CO 2

4 Nous relevons le défi collaborateurs ou 200? Boulangerie ou hôtel? Commune, remontées mécaniques, centre commercial, prestataire, fournisseur d énergie, entreprise industrielle, clinique, résidence pour personnes âgées? Nous aidons toutes les organisations à améliorer leur efficacité énergétique, quels que soient leur taille et leur secteur d activité. Nos performances sont orientées afin que vous puissiez en profiter immédiatement. Nous commençons par une analyse systématique de l exploitation. A cette occasion, nos spécialistes en énergie réalisent une analyse énergétique minutieuse de votre entreprise. Ils établissent un rapport accompagné d une liste de mesures détaillée. Ils fixent ensuite les objectifs dans le cadre d une convention d objectifs. Notre accompagnement ne s arrête pas là. Nous vous soutenons aussi activement, en cas de besoin, dans la mise en œuvre des mesures avec les mêmes spécialistes qui connaissent déjà votre entreprise. Pas à pas, nous vous accompagnons vers le succès Analyse d exploitation Evaluation des mesures Conclusion d une convention d objectifs Nous relevons vos principales données énergétiques au moyen d un questionnaire convivial en ligne. Un spécialiste en énergie act vous rend ensuite visite pour obtenir un aperçu des systèmes et des installations dans votre entreprise. Sur la base d une analyse complète, notre spécialiste en énergie élabore des propositions de mesures détaillées en faveur de l efficacité énergétique. Il analyse le potentiel, calcule la rentabilité et classe les mesures par ordre de priorité suivant la situation de votre entreprise. Déterminez conjointement avec le spécialiste en énergie act les économies en énergie et en CO 2 que votre entreprise peut réaliser. Votre proposition est intégrée dans une convention d objectifs et fait l objet d un examen par les autorités.

5 Nos prestations ü Calcul systématique de votre potentiel d efficacité énergétique En tant qu agence mandatée par la Confédération, nous soutenons également votre entreprise dans le traitement des formalités relatives à l exemption ou au remboursement de taxes. Une optimisation énergétique complète auprès d un interlocuteur unique. ü Programme de mesures avec délais de retour sur investissement ü Contrôle de la conformité légale dans les secteurs de l énergie et du CO 2 ü Etablissement de conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons ü Suivi sur mesure Mise en œuvre des mesures Mesure du succès Réduction des coûts Vous pouvez réaliser vous-même la mise en œuvre de mesures d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 ou la confier à des tiers. Le cas échéant, notre spécialiste en énergie vous accompagnera de manière compétente dans cette voie. act documente l efficacité des mesures au moyen d un outil de monitoring dédié. Vous êtes ainsi en mesure de contrôler votre succès en continu et de faire valoir les objectifs atteints auprès des autorités. Vous profitez de coûts énergétiques nettement réduits et de la distinction act en matière d efficacité énergétique et de protection du climat. Suivant la convention d objectifs choisie, vous bénéficiez également du remboursement des taxes sur l énergie et les émissions de CO 2.

6 Nous vous facilitons la tâche. Les dispositions d exécution dans les domaines énergétique et climatique sont tout sauf simples. Il existe des moyens divers d atteindre l objectif de réduction de la consommation énergétique et des coûts. Pour trouver le moyen le plus adapté à une entreprise, il faut beaucoup de connaissances et d expérience. C est précisément à cet effet qu act a été créée. Nos spécialistes en énergie disposent tant du savoir-faire technique que des compétences requises en matière d exécution. Nous vous soutenons dans la formulation, la mise en œuvre et le suivi des conventions d objectifs de tout type. Et cela pas seulement au niveau fédéral, mais aussi cantonal. Quelle que soit la voie que vous choisissiez, act sera un partenaire fiable et compétent. Vos avantages ü Respect de l article relatif aux gros consommateurs ü Baisse des dépenses d énergie ü Hausse de compétitivité ü Accès à des réductions et subventions ü Remboursement de la taxe CO 2 ou du supplément sur les coûts de transport (en option)

7 Notre offre Les conventions d objectifs sont un instrument de la Confédération pour l application de la législation sur l énergie et le CO 2. Les cantons s appuient également sur cet instrument pour appliquer l article relatif aux gros consommateurs. L entreprise bénéficie pour sa part d une baisse des coûts due à l amélioration de son efficacité énergétique. En outre, les conventions d objectifs sont la condition préalable à une exemption ou un remboursement des taxes légales. act soutient votre entreprise dans l élaboration, la mise en œuvre et le suivi des conventions d objectifs suivantes: Prestations de base Convention d objectifs volontaire (pour PME et gros consommateurs) Toute entreprise peut conclure une convention d objectifs volontaire par laquelle elle s engage à atteindre un objectif de gains d efficacité énergétique ou un objectif fondé sur un plan de mesures dans un délai défini. L objectif d efficacité énergétique laisse plus de souplesse à l entreprise quant au choix des mesures. Elle peut alors choisir parmi les options ci-dessous. Convention d objectifs universelle pour l application de l article sur les gros consommateurs Un nombre croissant de cantons contraignent les gros consommateurs* à prendre des mesures d efficacité. Les autorités cantonales reconnaissent les conventions d objectifs conclues avec la Confédération comportant des objectifs d efficacité énergétique ou des objectifs fondés sur un plan de mesures comme conventions d objectifs universelles pour la mise en œuvre de ces articles sur les gros consommateurs. * Entreprises avec une consommation thermique supérieure à 5 GWh ou une consommation électrique supérieure à 0,5 GWh/an. Options (en cas de convention d objectifs assortie d un objectif d efficacité énergétique) Exemption de la taxe sur le CO 2 Les entreprises de certaines branches* qui émettent plus de 100 tonnes de CO 2 par an peuvent se faire exempter de la taxe sur les émissions de CO 2 (actuellement 15% des dépenses de combustibles). * Définies dans l annexe 7 de l Ordonnance fédérale sur le CO 2. Remboursement du supplément sur les coûts de transport Les entreprises dont les coûts d électricité dépassent 5% de leur valeur ajoutée brute peuvent obtenir le remboursement partiel ou total du supplément sur les coûts de transport. Attestation de réduction des émissions Les entreprises non exemptées de taxes et qui économisent une quantité de CO 2 supérieure aux objectifs prescrits dans la convention d objectifs peuvent obtenir des attestations en Suisse pour les réductions obtenues et les vendre. Bases juridiques: loi sur l énergie (art. 2/15/17), loi sur le CO 2 (art. 4/31) et ordonnances et annexes associées. Les taxes dépendent des coûts énergétiques de l entreprise et figurent sur notre feuille de commissions séparée.

8 Nous sommes les pros. act est une agence pleinement engagée dans l utilisation efficace des ressources dans les entreprises et les institutions. En collaboration avec des partenaires professionnels accrédités, act propose des services compétents et adaptés à la pratique. Notre clientèle bénéficie d une organisation flexible et du savoir-faire de nos spécialistes en énergie, qui maîtrisent leur métier. Les processus d act sont mis en réseau et automatisés pour garantir une qualité de prestation constante et des temps de réaction courts. Inscrivez-vous pour des coûts d énergie réduits: act-suisse.ch La présente publication a été imprimée sur du papier FSC, sans incidence sur le climat. (FSC C010121) Organisations partenaires d act: Contact Agence Cleantech Suisse act Ch. Dr. Yersin Aubonne Tél Fax

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles.

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON CHOIX: Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Utilisez

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

Présentation du programme d automatisation du bâtiment

Présentation du programme d automatisation du bâtiment Présentation du programme d automatisation du bâtiment Conditions de participation Programme Office fédéral de l énergie OFEN Conditions de participation >= une période de chauffage >=80% mazout / gaz-naturel

Plus en détail

Nous apportons la sécurité.

Nous apportons la sécurité. Nous apportons la sécurité. Votre environnement L internationalisation de l industrie et du commerce s accélère à vue d œil. Elle est encore activée par la déréglementation et la libéralisation du marché

Plus en détail

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise En tant que chef, vous devez organiser votre entreprise de manière à y assurer la sécurité et la protection de la santé. La présente

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité?

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? G21 - Swisstainability Forum Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? 5 juin 2014 Cédric Jeanneret Qui sommes-nous? Entreprise publique multifluide 1700 collaborateurs 1GCHF ch.affaire

Plus en détail

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle (https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/droit-federal/feuille-federale.html) fait foi. Directives du Conseil

Plus en détail

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 INFORMATIONS GENERALES SERVICE CANTONAL DES CONTRIBUTIONS Nicolas Mathys Coordinateur de la formation et de l information Charte du SCC Charte SCC Respect

Plus en détail

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Efficiency matters. Bienvenue à la réunion d information PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Lausanne, 5 avril 2012 Parrainage: Financé par:

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage.

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. PRÊT PRET À A L EMPLOi Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. Une campagne de l assurance-chômage en collaboration avec la Confédération

Plus en détail

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux (OBLF) 221.213.11 du 9 mai 1990 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 253a, al. 3, du

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business.

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. 1 HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. Table des matières 3 HOTELA : le portrait Par des entrepreneurs pour des entrepreneurs 4 HOTELA : les assurances

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG)

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) CHARTE D ENGAGEMENT Conclue le: date Entre: SIG Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) et: Logo de votre entreprise Nom du client Entreprise Rue NPA/Localité

Plus en détail

AD printemps 2014. Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne

AD printemps 2014. Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne AD printemps 2014 Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne AD printemps 2014 3. Évolution des conditions cadres du marché du lait / Présentation des Priorités 2014 2017 de FROMARTE

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Soins infirmiers indépendants Berne, en avril 2013 Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Vue d ensemble Sur la base des conventions signées par l ASI, les infirmières

Plus en détail

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d importants changements. Dans le cadre de la gestion du

Plus en détail

Au garage Information aux enseignants

Au garage Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Quelle est la structure d un garage automobile moderne? En quoi consiste la mission d un garagiste aujourd hui? Lire les informations sur un garage. Objectif

Plus en détail

Le conseil pour les PME. Vous souhaitez développer votre activité? Apprenez comment.

Le conseil pour les PME. Vous souhaitez développer votre activité? Apprenez comment. Vous souhaitez développer votre activité? Apprenez comment. Russie Russie Biélorussie Ukraine Moldavie Croatie Roumanie Bosnie-Herzégovine Serbie Monténégro Kosovo Géorgie Albanie Arménie Macédoine Turquie

Plus en détail

Atelier 3. Bertrand JEAN-MAIRET. Ingénieur ETS

Atelier 3. Bertrand JEAN-MAIRET. Ingénieur ETS Atelier 3 Bertrand JEAN-MAIRET Ingénieur ETS Projet photovoltaïque Préambule Union Sportive Les Ponts-de-Martel propriétaire de la patinoire du Bugnon exploite les installations depuis 1988-89 100% en

Plus en détail

Loi fédérale sur l aménagement du territoire

Loi fédérale sur l aménagement du territoire Délai référendaire: 4 octobre 2012 Loi fédérale sur l aménagement du territoire (Loi sur l aménagement du territoire, LAT) Modification du 15 juin 2012 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

PASSEZ VOTRE ENTREPRISE AU SCANNER : KYOCERA MANAGED DOCUMENT SERVICES* * SERVICES DE GESTION DES DOCUMENTS PAR KYOCERA.

PASSEZ VOTRE ENTREPRISE AU SCANNER : KYOCERA MANAGED DOCUMENT SERVICES* * SERVICES DE GESTION DES DOCUMENTS PAR KYOCERA. PASSEZ VOTRE ENTREPRISE AU SCANNER : KYOCERA MANAGED DOCUMENT SERVICES* * SERVICES DE GESTION DES DOCUMENTS PAR KYOCERA. REGARDEZ AU-DELÀ DES APPARENCES. 30 % DE RÉDUCTION EN MOYENNE DES COÛTS DOCUMENTAIRES*

Plus en détail

Règlement pour le sous-groupement du groupement professionnel Floriculture relative à l'exemption de la taxe sur le CO 2

Règlement pour le sous-groupement du groupement professionnel Floriculture relative à l'exemption de la taxe sur le CO 2 Règlement pour le sous-groupement du groupement professionnel Floriculture relative à l'exemption de la taxe sur le CO 2 I. NOM, SIÈGE ET BUT 1 Sous la dénomination de «Groupe CO 2», existe au sein du

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Rénover son bâtiment Mode d emploi

Rénover son bâtiment Mode d emploi Un Article de presse de Fribourg, le 31 mai 2010 Rénovation, énergie solaire : comment bien faire et quel financement? Rénover son bâtiment Mode d emploi En Suisse, près de deux millions de bâtiments,

Plus en détail

Ordonnance sur les services de certification électronique

Ordonnance sur les services de certification électronique Ordonnance sur les services de certification électronique (OSCert) 784.103 du 12 avril 2000 (Etat le 23 mai 2000) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, 62 et 64 de la loi du 30 avril 1997 sur les

Plus en détail

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières (Ordonnance sur les bourses, OBVM) Modification du 10 avril 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 2 décembre 1996 sur

Plus en détail

Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Sommaire

Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Sommaire Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Guide à l intention des institutions (prestataires) reconnues par les cantons suisses, pour leurs demandes d obtention des subventions

Plus en détail

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Vos besoins au centre Credit Suisse Invest Mandate Expert Partner Compact 2 / 20 4 Des arguments qui font la différence Profitez d un conseil en placement

Plus en détail

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient»

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» C est sans surprise que dans la dernière enquête «CEO» de PwC, les dirigeants font état de leurs préoccupations

Plus en détail

Prise de position du CCRE sur la proposition de directive relative à l efficacité énergétique

Prise de position du CCRE sur la proposition de directive relative à l efficacité énergétique COUNCIL OF EUROPEAN MUNICIPALITIES AND REGIONS CONSEIL DES COMMUNES ET REGIONS D EUROPE Inscrit au registre des représentants d intérêts de la Commission européenne. Numéro d inscription : 81142561702-61

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation professionnelle Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L

Plus en détail

Sesam PME. Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises

Sesam PME. Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises Sesam PME Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises 02 03 Table des matières Au début il y avait 3 Structure, logique, convivialité 4 Lite, Standard, Professional 4 Solutions Packs

Plus en détail

Solution Progiciel de Gestion Intégrée

Solution Progiciel de Gestion Intégrée Solution Progiciel de Gestion Intégrée INTEGRATED DIGITAL SYSTEMS 2014 Notre savoir-faire en développement des solutions de PGI remonte en 1991. La Gamme de Logiciels Financiers LIBRA a été implémentée

Plus en détail

Plan d action du PDC concernant le franc fort

Plan d action du PDC concernant le franc fort Plan d action du PDC concernant le franc fort Vendredi 20 février 2015, à 16 h 45 Renseignements : Filippo Lombardi, président du groupe et conseiller aux Etats (TI), mobile : 079 620 64 65 Pirmin Bischof,

Plus en détail

2.2 Objet du contrôle Il y a lieu de vérifier les points suivants de manière individuelle ou combinée.

2.2 Objet du contrôle Il y a lieu de vérifier les points suivants de manière individuelle ou combinée. Protection des données; examen périodique des applications informatiques; CONDITIONS GÉNÉRALES (également valables lors de recours à des sociétés d audit) 1 Quiconque souhaite charger une société d audit

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête: (Droit du registre du commerce) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête: I 1. Le titre trentième du code des obligations

Plus en détail

Technical Facility Management. Nous créons l énergie pour vos processus-clés.

Technical Facility Management. Nous créons l énergie pour vos processus-clés. Technical Facility Management. Nous créons l énergie pour vos processus-clés. Solidité, durabilité, efficacité énergétique, disponibilité et sécurité sont des objectifs communs à tout propriétaire d installations

Plus en détail

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000 EVOLUTIONS INDICE DATE NATURE DE L'EVOLUTION 00 09/06/2000 Edition Originale 01 29/09/2000 Modification suite à audit interne

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé

Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé Conférence de presse 2 juillet 2007 Conseiller d Etat Dr Markus Dürr, président de la

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

Pour de plus amples informations : http://www.estv.admin.ch/mwst/themen/00154/00589/index.html?lang=fr

Pour de plus amples informations : http://www.estv.admin.ch/mwst/themen/00154/00589/index.html?lang=fr Bureau de l égalité hommes-femmes et de la famille Canton de Fribourg LES IMPOTS INDIRECTS Les impôts indirects sont perçus indépendamment de la situation économique des personnes qui en sont redevables.

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES

NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES SOMMAIRE BHC ENERGY, c est... Présentation de la société Des solutions adaptées à vos besoins Pourquoi structurer sa démarche d efficacité énergétique? Nos prestations

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Aperçu des 37 principes directeurs

Aperçu des 37 principes directeurs Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Gouvernement d entreprise de la Confédération Aperçu des 37 principes directeurs Principe n o 1 En principe, il convient d

Plus en détail

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières création, implantation et développement d entreprises x TABLE DES MATIERES 2 1. PRÉAMBULE 1.1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 3 2. SOUTIEN

Plus en détail

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics)

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) CHAUDIERE BOIS ENERGIE DE L HOTEL D ENTREPRISES Procédure adaptée art 28

Plus en détail

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificat de formation continue Certificate of Advanced Studies Management de l énergie janvier septembre 2013 f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i Avec le soutien de Office

Plus en détail

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. 1 Sage50_Auftrag_Broschuere_fr.indd 1 24.09.2012 08:17:18 Comptabilité Gestion commerciale Facturation Gestion

Plus en détail

interessant JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch

interessant JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch RECHT interessant LORSQUE L EMPLOYEUR SE TRANSFORME EN BAILLEUR DE SERVICES CE QU IL FAUT SAVOIR À PROPOS DE LA LOCATION DE SERVICES 1 Quand sommes-nous en présence d une

Plus en détail

Business Software Integrators. Since 2000.

Business Software Integrators. Since 2000. 1 IDENTITY MANAGEMENT ACCESS MANAGEMENT Business Software Integrators. Since 2000. IT SECURITY WORKLOAD AUTOMATION IT SERVICE MANAGEMENT BIG DATA ANALYTICS ITCONCEPTS.CH 2 Mission Consulting Project Management

Plus en détail

Offre pour clients Business. Mobility-Basic

Offre pour clients Business. Mobility-Basic Offre pour clients Business Mobility-Basic Optez pour plus de capacités Mobility-Basic est simple, malin et rentable. Avec Mobility-Basic, vous n avez plus besoin d entretenir votre propre flotte de véhicules,

Plus en détail

Con ditions complément aire s. Edition janvier 1997

Con ditions complément aire s. Edition janvier 1997 H O S P I TAL «Royal Plus» (H1). Varia nte Economy Assurance des frais hospitaliers pour la couvert u re complémentaire des frais en division privée c h a m b re à 1 lit dans tous les hôpitaux de Suisse

Plus en détail

IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE

IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE Zurich, le 8 janvier 2014 Dr. Regina Schwegler, Andrea Schultheiss IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE Sur mandat

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Préavis No 22-2006 au Conseil communal

Préavis No 22-2006 au Conseil communal VILLE DE PULLY Municipalité Direction Administration générale, finances et affaires culturelles Préavis No 22-2006 au Conseil communal Fixation du plafond d endettement et du plafond pour les cautionnements

Plus en détail

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés L empreinte carbone des banques françaises Résultats commentés Le cabinet de conseil Utopies et l association Les Amis de la Terre publient le 22 novembre 2010 l empreinte carbone des groupes bancaires

Plus en détail

Traduire dans l aide sociale

Traduire dans l aide sociale Traduire dans l aide sociale Droits des personnes de langue étrangère et obligations de l état Résumé Jörg Künzli, docteur en droit et professeur, LL.M., avocat, Berne Alberto Achermann, docteur en droit,

Plus en détail

Silencieux, rapide et respectueux de l environnement

Silencieux, rapide et respectueux de l environnement Silencieux, rapide et respectueux de l environnement Bienvenue chez URIMAT URIMAT est l un des principaux fabricants de produits respectueux de l environnement dans le secteur sanitaire. URIMAT apporte

Plus en détail

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 1 Berne, mai 2007 Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 2 Pourquoi la CSIAS en tant qu association privée peut-elle établir des normes en matière d aide sociale? La CSIAS est l association professionnelle

Plus en détail

Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons. Informations pour les soins à domicile et en EMS

Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons. Informations pour les soins à domicile et en EMS Vous avez besoin de soins Nous vous accompagnons Informations pour les soins à domicile et en EMS Vos soins Soins requis et prise en charge Vous avez besoin de soins et d aides personnalisés. Les soins

Plus en détail

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL BUSINESSCOMPOSIT VOUS ÊTES AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Nous voulons être la meilleure assurance de prévoyance de Suisse. Telle est la vision

Plus en détail

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont Delémont, capitale solaire Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont SOMMAIRE Produire son énergie solaire 1) Introduction Pierre Brulhart, Conseiller communal 2) Les projets Michel

Plus en détail

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy Résumé abrégé des applications de Tribut TAX et TAXEasy TRIBUT SA, 3172 Niederwangen Tel 031 980 16 16 / FAX 031 980 16 19 Hotline: 08:00 12:00 031 980 16 17 Homepage: http://www.tribut.ch E-Mail: mailto:tribut@tribut.ch

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Pollutec 2013 Atelier ATEE AUDIT ENERGETIQUE EN ENTREPRISE Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Laurent Cadiou DGEC/SCEE Bureau Économies

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général Paris, le 5 juin 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les clients éligibles 15 mai 2002 *** INTRODUCTION par M. Thierry TUOT, Directeur Général Ce deuxième atelier était destiné à permettre aux clients

Plus en détail

KYOFLEETMANAGER VOTRE LIGNE DIRECTE AVEC LES EXPERTS.

KYOFLEETMANAGER VOTRE LIGNE DIRECTE AVEC LES EXPERTS. KYOFLEETMANAGER VOTRE LIGNE DIRECTE AVEC LES EXPERTS. CONTRÔLEZ VOS COÛTS ET AUGMENTEZ VOTRE PRODUCTIVITÉ. Remplir le bac papier, remplacer le toner ou attendre que les opérations de maintenance soient

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

520.1 Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile

520.1 Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LPPCi) du 4 octobre 2002 (Etat le 12 juillet 2005) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 61 de la Constitution

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 décembre 2006 70610 Assistante en pharmacie CFC/Assistant en pharmacie CFC Pharma-Assistentin EFZ/Pharma-Assistent

Plus en détail

4. L assurance maladie

4. L assurance maladie L ASSURANCE MALADIE 73 4. L assurance maladie Comme l assurance maladie est obligatoire, toute personne domiciliée en Suisse doit être convenablement couverte. C est actuellement le cas, avec un très large

Plus en détail

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie Joël Lazarus L association energo Les grandes lignes Association des institutions publiques

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Mensuration officielle Plan de conservation et d archivage de données et de documents (PCA)

Mensuration officielle Plan de conservation et d archivage de données et de documents (PCA) Directive du 23 juin 2014 (état au 29 janvier 2015) Mensuration officielle Plan de conservation et d archivage de données et de documents (PCA) Editeur Groupe de travail «Archivage de données de la MO»

Plus en détail

Consultation sur la révision totale de la loi sur la poste (LPO) et de la loi sur l'organisation de la poste suisse (LOP)

Consultation sur la révision totale de la loi sur la poste (LPO) et de la loi sur l'organisation de la poste suisse (LOP) CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Monsieur le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger Chef du Département fédéral de l Environnement, des Transports, de l Energie et de la Communication Palais

Plus en détail

GmbH & Co. KG. Perspective énergie solaire.

GmbH & Co. KG. Perspective énergie solaire. GmbH & Co. KG 24 Perspective énergie solaire. Mission d entreprise Wir stellen uns vor. Bienvenue chez Module24, une entreprise encore jeune mais d autant plus impliquée qui développe, finance et réalise

Plus en détail

Calcul de la puissance de chauffe Informations générales

Calcul de la puissance de chauffe Informations générales Informations générales 1 Marche à suivre Un dimensionnement correct des installations de chauffage central est essentiel pour l utilisation rationnelle de l énergie dans les bâtiments. Le schéma montre

Plus en détail

ALL AROUND BUSINESS-IT. Avec des partenaires experts de confiance, les systèmes même complexes tournent toujours rond.

ALL AROUND BUSINESS-IT. Avec des partenaires experts de confiance, les systèmes même complexes tournent toujours rond. ALL AROUND BUSINESS-IT Avec des partenaires experts de confiance, les systèmes même complexes tournent toujours rond. ALL AROUND IT-SERVICES MISSION Prestataire leader en systèmes IT, MTF offre des services

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

Adaptations d ordonnances en raison de nouveautés en lien avec l acquis de Dublin/Eurodac

Adaptations d ordonnances en raison de nouveautés en lien avec l acquis de Dublin/Eurodac Adaptations d ordonnances en raison de nouveautés en lien avec l acquis de Dublin/Eurodac du Le Conseil fédéral suisse, vu la loi du 16 décembre 2005 sur les étrangers (LEtr) 1, vu les art. 17, al. 6,

Plus en détail

NOUS SOMMES SUISSE AU NOM DE VOS VALEURS NOUS SOMMES SUISSE DEPUIS

NOUS SOMMES SUISSE AU NOM DE VOS VALEURS NOUS SOMMES SUISSE DEPUIS HONEGGER SA gestion d immeubles et prestations NOUS SOMMES SUISSE AU NOM DE VOS VALEURS NOUS SOMMES SUISSE DEPUIS 1948 HONEGGER NOUS SOMMES SUISSE DEPUIS 1948 HONEGGER Image de gauche: anciens bus de nettoyage

Plus en détail

Loi fédérale sur les prestations de sécurité privées fournies à l étranger

Loi fédérale sur les prestations de sécurité privées fournies à l étranger Loi fédérale sur les prestations de sécurité privées fournies à l étranger (LPSP) du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 54, al. 1, 95, al. 1, et 173, al. 2, de la Constitution

Plus en détail

S E F F. Sécurité dans les entreprises forestières formatrices. Former dans le cadre d un réseau d entreprises

S E F F. Sécurité dans les entreprises forestières formatrices. Former dans le cadre d un réseau d entreprises S E F F Sécurité dans les entreprises forestières formatrices Former dans le cadre d un réseau d entreprises documentation à l intention des entreprises formatrices Sommaire 1 Introduction 2 1.1 Contexte

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement.

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement. FAO 1. Combien de voitures électriques la Suisse compte-t-elle actuellement? Plus de 3500 véhicules électriques sont aujourd hui recensés dans le pays (état: janvier 2014). On distingue les véhicules tout-électrique

Plus en détail

SITUATION INITIALE...2

SITUATION INITIALE...2 Département fédéral de l environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Berne, le 4 août 2008 Rapport sur les résultats de l audition relative à la modification de la loi sur

Plus en détail

DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS

DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS SOMMAIRE EDF ENTREPRISES, AU SERVICE DE LA PERFORMANCE DES ENTREPRENEURS Deux énergies, un interlocuteur unique Pages - Simplifier votre gestion Pages -7 Votre

Plus en détail