Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1)"

Transcription

1 Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) du 26 avril au 30 septembre 2009 région de la Capitale-Nationale Présentation à la Chambre de Commerce de la ville de Québec 9 octobre 2009 François Desbiens, MD Directeur régional de santé publique de la Capitale-Nationale

2 Définition d une pandémie Il s agit d une épidémie qui s étend au monde entier ou à une très vaste région géographique, franchissant les frontières internationales et touchant généralement un très grand nombre de personnes. (John M. Last, Dictionnaire d épidémiologie, 2004)

3 Conditions de survenue 1) Un nouveau virus d influenza de type A résultant d une modification génétique majeure. 2) Une population sensible avec peu ou pas d immunité. 3) Un virus assez virulent pour causer une maladie grave et entrainer le décès. 4) Un virus qui se transmet de façon efficace de personne à 4) Un virus qui se transmet de façon efficace de personne à personne.

4 Phases de l OMS Période interpandémique Nouveau virus chez les animaux Pas de cas chez les humains Période d alerte Nouveau virus Présence de cas humains Période pandémique Risque faible de cas chez les humains Risque élevé de cas chez les humains Pas ou peu de transmission interhumaine Évidence d un accroissement e de transmission interhumaine Évidence significative de transmission interhumaine Transmission interhumaine soutenue

5 Virus influenza 3 types d influenza : A = épidémie, pandémie, H & N B = épidémie + rare C = peu d impact Virus influenza A

6 Pandémies du 20e siècle «Grippe espagnole» ( ) H1N1 Environ 50 % de la population mondiale affectée millions de décès dans le monde (20-40 ans) à décès au Canada «Grippe asiatique» ( ) 1958) H2N2 Environ 40 % à 50 % de la population affectée Un peu plus de 1 million de décès dans le monde «Grippe de Hong Kong» ( ) H3N2 Progression plus lente, moins de décès

7 Chronologie de la surveillance 25 avril : MSSS met sur pied une surveillance active de tous les cas de grippe A(H1N1) gestion individuelle 15 mai : surveillance des cas hospitalisés seulement gestion populationnelle 20 juin : arrêt de surveillance des cas à l urgence depuis plus de 24 heures 20 juillet : surveillance des cas hospitalisés sévères (USI ou décès) 3 août : déclaration par les CH des cas hospitalisés

8 Courbe épidémique des cas confirmés de grippe A (H1N1) au Québec, selon la date de prélèvement N = 2537 Source: INSPQ, 31 août 2009, Bilan de la première vague de circulation de l influenza A(H1N1) d origine porcine au Québec.

9 Courbe épidémique des cas confirmés de grippe A(H1N1), Capitale-Nationale, selon la date de prélèvement N = 305 Cas en ambulatoire Cas hospitalisés Gestion populationnelle Nombre de cas 14 août 1er mai 4 mai 7 mai 10 mai 13 mai 16 mai 19 mai 22 mai 25 mai 28 mai 31 mai 3 juin 6 juin 9 juin 12 juin 15 juin 18 juin 21 juin 24 juin 27 juin 30 juin 3 juillet 6 juillet 9 juillet 12 juillet 15 juillet 18 juillet 21 juillet 24 juillet 27 juillet 30 juillet 2 août 5 août 8 août 11 août Date de prélèvement Source : Direction de santé publique de la Capitale-Nationale.

10 Données démographiques des cas confirmés et des cas hospitalisés, région de la Capitale-Nationale et Province Capitale-Nationale (30 sept 09) Province de Québec (22 sept 09) Cas confirmés Femmes 165 (53,7%) 1464 (54%) Hommes 142 (46,3%) 1237 (46%) Âge moyen 23,1 ans 26,8 ans médian 16,0 ans 23,0 ans étendue 20 jours à 95 ans 0 mois à 95 ans Cas hospitalisés Femmes 27 (55,1%) 294 (51%) Hommes 22 (44,9%) 282 (49%) Âge moyen 28,1 ans 28,5 ans médian 21,0 ans 23,0 ans étendue 20 jours à 95 ans 1 mois à 95 ans Source : Direction de santé publique de la Capitale-Nationale, MSSS et INSPQ.

11 Données démographiques des cas confirmés décédés, Province de Québec Province de Québec (22 sept 09) Cas décédés 27 Femmes 19 (70%) Hommes 8 (30%) Âge moyen médian étendue 53,1 ans 54,0 ans 10 à 87 ans Source : BSV du MSSS et INSPQ, 22 septembre 2009.

12 Répartition des cas confirmés par groupe d âge âge, région de la Capitale-Nationale et Province Groupe d âge Nombre Pourcentage Taux / Fréquence Province de Québec < 2 ans 17 5,5% 2-4 ans 10 3,3% 95,0 5% 4% 5-9 ans 39 12,7% 138, ans ,8% 166, ans 38 12,4% 44, ans 18 5,9% 20, ans 21 6,8% 20, ans 36 11,7% 32,8 > 60 ans 9 2,9% 5,6 11% 24% 18% 12% 12% 10% 5% Total ,6 Source : Direction de santé publique de la Capitale-Nationale, MSSS et INSPQ.

13 Maladies concomitantes chez les cas confirmés hospitalisés enquêtés, Capitale-Nationale et Province Maladies Fréquence (%) (Nombre = 46) Pneumopathies 37,0% Cardiopathies 15,2% Diabète 10,9% Troubles immunologiques 10,9% Néphropathies 8,7% Hémopathies 4,3% Grossesse 4,3% Autres 19,6% Fréquence Province de Québec 33% 9% 10% 9% 5% - 5% - Aucune 30,6% Source : Direction de santé publique de la Capitale-Nationale, MSSS et INSPQ.

14 Caractéristiques des femmes enceintes hospitalisées et enquêtées, Province de Québec Femmes enceintes hospitalisées pour la grippe A (H1N1) du 21 mai au 29 juin 2009 Nombre de cas 24 Âge moyen (médian) 29,3 ans (29,5) étendue Semaines de gestation 19 à 40 ans 4 à 40 semaines moyenne (médiane) 31 semaines (35) Symptômes fièvre (95,8%), toux (87,5%), mal gorge (37,5%) Maladies sous-jacentes pulmonaires 4 (18,2%) autres 6 aucune 15 (62,5%) Complications - Décès 2 (létalité 8,3%) Source : Flash Influenza, 19 août 2009.

15 Létalité et mortalité chez les cas confirmés de grippe A(H1N1), Capitale-Nationale et Province Décès Nombre Létalité (%) Province de Québec Nombre Létalité (%) Cas hospitalisés 4 82% 8,2% Tous les cas confirmés 4 1,3% 26 45% 4,5% 27 1,0% Femmes enceintes % 8,3% Mortalité 0,35 par Source : Direction de santé publique de la Capitale-Nationale, MSSS et INSPQ.

16 Volets du Plan de pandémie régional Maintien des activités : coordination, ressources humaines et matérielles, Santé physique : services préhospitaliers, gestion des lits, sites non traditionnels de soins (SNT), antiviraux en traitement, Santé publique Psychosocial Communications : aux partenaires du réseau, aux médias, à la population

17 Sections du volet Santé publique Surveillance Gestion des cas et des contacts Pé Prévention des infections Mesures générales de santé publique Antiviraux (en prophylaxie) Vaccination

18 Mesures générales de santé publique Lavage des mains : eau + savon ou rince-mains antiseptique Si symptômes, rester à la maison : fièvre et toux ou symptômes respiratoires autres options de travail

19 Programmes de vaccination - automne 2009 Pneumocoque : augmenter la couverture vaccinale des personnes à risques, en fonction des groupes déjà ciblés Influenza saisonnière : report de la vaccination saisonnière en janvier 2010 Grippe A (H1N1) : vaccination massive prévue à la mi-novembre 2009 sous la responsabilité des CSSS informations à venir : 1 ou 2 doses, avec ou sans adjuvant, groupes prioritaires établis

20 Vaccination grippe A(H1N1) Groupes prioritaires GROUPE 1 : Personnes qui bénéficieront le plus de l immunisation et personnes qui leur dispensent des soins personnes avec maladie chronique âgés de moins de 65 ans femmes enceintes enfants de 6 mois à moins de 5 ans résidants de localités ou communautés éloignées et isolées travailleurs de la santé personnes qui résident avec des personnes à risque élevé ne pouvant être immunisées ou qui pourraient ne pas bien répondre au vaccin GROUPE 2 : Autres personnes qui bénéficieront de l immunisation enfants de 5 à 18 ans (inclus) premiers intervenants (policiers, pompiers) ouvriers à la volaille et porchers adultes de 19 à 64 ans adultes de 65 ans et plus

21 Merci de votre attention!

INFECTIEUSE VOLUME 3 NUMÉRO 2 OCTOBRE 2015

INFECTIEUSE VOLUME 3 NUMÉRO 2 OCTOBRE 2015 DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE CENTRE INTÉGRÉ UNIVERSITAIRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA CAPITALE-NATIONALE ACTIVITÉ GRIPPALE ET BILAN DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION, SAISON 2014-2015 ACTIVITÉ GRIPPALE

Plus en détail

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE 1 INFORMATIONS SUR PANDEMIE GRIPPALE Une pandémie grippale frappe le monde depuis quelques semaines. Il s

Plus en détail

La Grippe en questions

La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

Situation, prise en charge

Situation, prise en charge Grippe pandémique A(H1N1) Situation, prise en charge DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN COURS IFSI Des grippes pandémiques Groupe A Secondaires à une cassure (rôle animal) Absence d immunité collective Létalité

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD Dijon, le 8 Octobre 2009 Grippe A / H1N1 v Pr Ch. RABAUD On avait prévu Une grippe H5, grave, nous venant des oiseaux et d ASIE Grippe aviaire (1997) : 407 cas ; 256 décès pas de transmission interhumaine

Plus en détail

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse الجمهوريةالجزائريةالديمقراطيةالشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارةالصحة, السكانوإصالحالمستشفيات MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux Pandémie de grippe : mesures spécifiques Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux La grippe (ou influenza) Infection des voies respiratoires déclenchée par les

Plus en détail

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du. Influenza, grippe aviaire et pandémie

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du. Influenza, grippe aviaire et pandémie préventiondes infections Influenza, grippe aviaire et pandémie Il est beaucoup question de grippe aviaire dans les médias et la population s inquiète YOLAINE RIOUX, INF., M.SC.INF. Le ministre de la Santé

Plus en détail

Pandémie grippale et continuité d activité

Pandémie grippale et continuité d activité Pandémie grippale et continuité d activité I. Les notions Modes de transmission En Alsace Entreprises concernées Grippe A / H1N1 Infection humaine par un virus grippal d origine porcine. Ce virus appartient

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

Grippe A H1N1. Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010

Grippe A H1N1. Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010 Grippe A H1N1 Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010 Epidémiologie La grippe est ubiquitaire Épidémies mondiales, brutales, imprévisibles, brèves, de diffusion rapide

Plus en détail

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Journée EHPAD 14 février 2013 Dr Elise Seringe ARLIN Ile de France EHPAD Une population exposée Environnement ouvert vers la communauté Risque

Plus en détail

Grippe A(H1N1) 2009 : Situation épidémiologique en France Evolutions de surveillance

Grippe A(H1N1) 2009 : Situation épidémiologique en France Evolutions de surveillance Grippe A(H1N1) 2009 : ituation épidémiologique en France Evolutions de surveillance Dr. Loïc Josseran Institut de veille sanitaire, aint-maurice Journée d information des professionnels de l urgence, 30

Plus en détail

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles 3 Ce guide a pour objectif de vous aider à comprendre le risque que représente la survenue d'une pandémie de grippe dans notre pays ou canton.

Plus en détail

Vers le futur des programmes de vaccination influenza : Comment les données peuvent-elle nous guider? Quelles sont les priorités?

Vers le futur des programmes de vaccination influenza : Comment les données peuvent-elle nous guider? Quelles sont les priorités? Vers le futur des programmes de vaccination influenza : Comment les données peuvent-elle nous guider? Quelles sont les priorités? Gaston De Serres, MD, PhD Institut National de santé publique du Québec

Plus en détail

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général I/ Grippes saisonnières 1/ Cadre général La grippe saisonnière est une infection virale contagieuse due à des virus de type Myxovirus influenzae. De nombreux virus grippaux circulent dans le monde, notamment

Plus en détail

Réseau Sentinelles Dossier Grippe. Saison 2015/2016

Réseau Sentinelles Dossier Grippe. Saison 2015/2016 Réseau Sentinelles Dossier Grippe Saison 2015/2016 1 Les virus de la grippe Les virus de la grippe appartiennent à la famille des Orthomyxoviridae et au genre Influenzavirus. Il en existe trois types :

Plus en détail

GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009

GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009 GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009 GENERALITE La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse, les virus grippaux se répartissent entre différents types : A,B,C ; Seul le virus A est responsable

Plus en détail

NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1

NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1 NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1 APPARITION DE LA MALADIE Dans l état actuel de la connaissance du dossier, le virus de la grippe H1N1 qui circule au Mexique se transmet d homme

Plus en détail

GRIPPE ET GASTRO DANS TOUS CES ÉTATS : LA RÉALITÉ QUÉBÉCOISE

GRIPPE ET GASTRO DANS TOUS CES ÉTATS : LA RÉALITÉ QUÉBÉCOISE GRIPPE ET GASTRO DANS TOUS CES ÉTATS : LA RÉALITÉ QUÉBÉCOISE Présentation par Isabelle Laperrière Présidente de l AIPI 12 ème Journée romande de formation en prévention de l infection Yverdon, La Marive,

Plus en détail

LA GRIPPE A H1N1v. Ce que doivent savoir les obstétriciens

LA GRIPPE A H1N1v. Ce que doivent savoir les obstétriciens LA GRIPPE A H1N1v Ce que doivent savoir les obstétriciens EPIDÉMIOLOGIE LA PANDÉMIE EN FRANCE La dynamique de l épidémie n est pas prévisible Les épidémiologistes et virologues estiment qu il y aurait

Plus en détail

Bilan de la première vague de circulation de la grippe A(H1N1) au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

Bilan de la première vague de circulation de la grippe A(H1N1) au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Bilan de la première vague de circulation de la grippe A(H1N1) au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Bilan de la première vague de circulation de la grippe A(H1N1) au Québec Direction

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles GRIPPE SAISONNIERE Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles DR M.A. HUBSCHER Journée régionale EMS 22/11/2012 Le virus grippal Réputé fragile : sensible aux

Plus en détail

Grippe A/H1N1 Situation actuelle et circuit de prise en charge. VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

Grippe A/H1N1 Situation actuelle et circuit de prise en charge. VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Grippe A/HN Situation actuelle et circuit de prise en charge VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Dynamique de l épidémie pour la semaine du 4 au 20 sept 2009 -En médecine de ville

Plus en détail

GRIPPE PANDÉMIQUE H1N1 2009 Présentation de données de surveillance régionale

GRIPPE PANDÉMIQUE H1N1 2009 Présentation de données de surveillance régionale GRIPPE PANDÉMIQUE H1N1 2009 Présentation de données de surveillance régionale Juin 2011 Édition produite par : L Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Auteurs : Collaboration

Plus en détail

Bilan de la campagne de vaccination contre l influenza et le pneumocoque 2014-2015 Linda Gagnon, inf. M.Sc.

Bilan de la campagne de vaccination contre l influenza et le pneumocoque 2014-2015 Linda Gagnon, inf. M.Sc. Rédaction Bilan de la campagne de vaccination contre l influenza et le pneumocoque 2014-2015 Linda Gagnon, inf. M.Sc. Rapport des manifestations cliniques inhabituelles après une vaccination 2014-2015

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Bulletin d information hebdomadaire sur l influenza 14 janvier 2014

Bulletin d information hebdomadaire sur l influenza 14 janvier 2014 Veille médiatique Bulletin d information hebdomadaire sur l influenza 14 janvier 2014 Nombre d échantillons positifs pour la grippe du virus influenza A H1N1 : Semaine 22 déc.- 28 Semaine 29 déc.-4jan.

Plus en détail

La grippe aviaire: utopie ou réalité?

La grippe aviaire: utopie ou réalité? Le virus La grippe aviaire Épidémies et s La grippe aviaire: utopie ou réalité? «Adaptabilité» du virus grippal Orthomyxoviridae-ARN Le virus La grippe aviaire Épidémies et s Neuraminidase (N1-9) Hémagglutinine

Plus en détail

Les virus de la grippe

Les virus de la grippe Article tiré sur le site de l Institut Pasteur Les virus de la grippe Décrite dès l'antiquité et au Moyen-âge, la grippe a été identifiée comme une cause d'épidémies au fil des siècles. La forte variabilité

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

Le Valais et la grippe aviaire : état de la préparation au 20.10.05

Le Valais et la grippe aviaire : état de la préparation au 20.10.05 D é p a r t e m e n t d e l a s a n t é, d e s a f f a i r e s s o c i a l e s e t d e l é n e r g i e Le Valais et la grippe aviaire : état de la préparation au 20.10.05 1 Plan 1) Bases légales 2) Données

Plus en détail

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I Grippe saisonnière tout ce qu il faut savoir Monica Attinger - infirmière HPCI Forum HH /CHUV - 4 septembre 2007 La grippe saisonnière (Influenza) Infection virale du système respiratoire causée par les

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines.

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines. INFLUENZA INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L influenza est une infection virale aiguë saisonnière très contagieuse, qui peut être prévenue annuellement par la vaccination. La maladie est causée par le

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues Introduction Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées 1. La vaccination donne la grippe!? 2. La grippe, c est juste un gros rhume! 3. La vaccination contre la grippe est contreindiquée chez

Plus en détail

Plan. Le virus, la transmission interespèce. Pandémies grippales historiques et émergentes. (H1N1)2009nv, déroulement d'une pandémie au 21ème siècle

Plan. Le virus, la transmission interespèce. Pandémies grippales historiques et émergentes. (H1N1)2009nv, déroulement d'une pandémie au 21ème siècle Pandémies grippales Capacité médecine de catastrophe Avril 2014 H. Coignard - SAMU de Paris, Maladies infectieuses et tropicales, Necker-Enfants Malades, Paris V Plan Le virus, la transmission interespèce

Plus en détail

TRANSMISSION SPATIO TEMPORELLE DE LA GRIPPE. ETUDE DE CAS LA GRIPPE PORCINE A/H1N1/09. Maurice TEKO JJ Boreux

TRANSMISSION SPATIO TEMPORELLE DE LA GRIPPE. ETUDE DE CAS LA GRIPPE PORCINE A/H1N1/09. Maurice TEKO JJ Boreux TRANSMISSION SPATIO TEMPORELLE DE LA GRIPPE. ETUDE DE CAS LA GRIPPE PORCINE A/H1N1/09 1. INTRODUCTION 2. MODELISATION Quelles sont les particularités du virus? Il existe trois types de virus "influenza

Plus en détail

Conférence-Débat. Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE. des sciences. Discussion générale

Conférence-Débat. Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE. des sciences. Discussion générale Conférence-Débat Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE Académie des sciences 15h15 Introduction Jean-François Bach, Secrétaire perpétuel de l Académie des sciences 15h30 Actualités sur

Plus en détail

La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès

La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès Durant la période allant du mois de février 2013 au mois de mars 2013 : 8 cas de grippe A(H1N1) ont été colligés à l hôpital régional de Gabès. Le diagnostic de

Plus en détail

LA GRIPPE AVIAIRE: CE QU IL FAUT SAVOIR.

LA GRIPPE AVIAIRE: CE QU IL FAUT SAVOIR. LA GRIPPE AVIAIRE: CE QU IL FAUT SAVOIR. «We don t know when this will happen. But we do Know that it will happen LEE Jonk-wonk D.G OMS Genève Septembre 2005 Apprenons à connaître cette MALADIE. La grippe

Plus en détail

Bilan de la campagne de vaccination contre la grippe 2014-2015

Bilan de la campagne de vaccination contre la grippe 2014-2015 Bilan de la campagne de vaccination contre la grippe 2014-2015 POINTS SAILLANTS Un peu plus de 273 200 doses de vaccin contre la grippe ont été administrées en Montérégie. Près de 157 300 doses ont été

Plus en détail

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été confirmés le 2 mai. Pour mémoire, le H5N1, au 15 mai 2009

Plus en détail

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière 1. Je veux me protéger efficacement de la grippe La grippe n est pas un simple rhume. Fièvre soudaine, toux

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

1. Vaccination contre la grippe saisonnière

1. Vaccination contre la grippe saisonnière QUESTIONS ET RÉPONSES À L INTENTION DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE VACCINATION CONTRE LE VIRUS DE LA GRIPPE PANDÉMIQUE A(H1N1) VERSION MISE À JOUR 20 octobre 2009

Plus en détail

1 / Qu est ce que l Influenza Aviaire?

1 / Qu est ce que l Influenza Aviaire? Information 1/8 Le 24 octobre 2005 GRIPPE AVIAIRE (ou INFLUENZA AVIAIRE) à H5N1 Questions Réponses Ce document «Questions/Réponses» sur la grippe aviaire a été élaboré dans un but d information et pour

Plus en détail

Surveillance de la grippe clinique Maroc, Saison 2009-2010

Surveillance de la grippe clinique Maroc, Saison 2009-2010 Surveillance de la grippe clinique Maroc, Saison 2009-2010 Au Maroc, la surveillance épidémiologique de l infection grippale est assurée par un système «sentinelle» mis en place par le Service de la Surveillance

Plus en détail

De l influenza à la pandémie d influenza. Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique

De l influenza à la pandémie d influenza. Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique De l influenza à la pandémie d influenza Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique Objectifs Définir les caractéristiques d une pandémie d influenza, connaître le risque et ses impacts Connaître les

Plus en détail

Grippe. Bilan de la saison 2014-2015 22/05/2015

Grippe. Bilan de la saison 2014-2015 22/05/2015 28 3 32 34 36 38 4 42 44 46 48 5 52 2 4 6 8 1 12 14 Taux d'incidence pour 1 habitants Grippe Bilan de la saison 214-215 22/5/215 L Institut de veille sanitaire, dans le cadre de ses missions de surveillance,

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA GRIPPE A/H1N1

INFORMATIONS SUR LA GRIPPE A/H1N1 INFORMATIONS SUR LA GRIPPE A/H1N1 Par Jean-François Delfraissy, directeur de l institut thématique multiorganismes Microbiologie et maladies infectieuses 1. Introduction La grippe est une infection virale

Plus en détail

Actualités sur la vaccination grippale

Actualités sur la vaccination grippale Actualités sur la vaccination grippale Dr Christophe TRIVALLE Pôle Vieillissement, Réadaptation et Accompagnement Hôpital Paul Brousse, APHP, Villejuif christophe.trivalle@pbr.aphp.fr gerontoprevention.free.fr

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École primaire Laurentia Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de L ÉCOLE PRIMAIRE LAURENTIA Date : Le 16 novembre 2009 Objet : Expéditrice : Transport des élèves vers les centres

Plus en détail

La vaccination des personnes âgées

La vaccination des personnes âgées La vaccination des personnes âgées et les recommandations du calendrier vaccinal 2009 concernant les personnels et les résidents des EHPAD. Journée du CCLIN Paris Nord du 6 mai 2009 Dr Albert SCEMAMA Vaccination

Plus en détail

SOMMAIRE DU CONTENU DU PROGRAMME

SOMMAIRE DU CONTENU DU PROGRAMME SOMMAIRE DU CONTENU DU PROGRAMME Novembre 2007 Table des matières THÈME 1 Notions de base sur l'influenza, la grippe aviaire et la pandémie...3 RAP L01 Notions de base sur l'influenza, la grippe aviaire

Plus en détail

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 Grippe et grossesse Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 3 questions Quels sont les facteurs de risques de grippe grave chez la femme enceinte? A quel(s) trimestre(s)

Plus en détail

Les épidémies en EHPAD

Les épidémies en EHPAD Les épidémies en EHPAD Pourquoi signaler? Quand? Comment? Journée de formation et d'information en hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 28 mai 29 1 Quand parle-t-on d'épidémie? Une épidémie

Plus en détail

B. MISE À JOUR SUR LA GRIPPE PANDÉMIQUE (H1N1) 2009

B. MISE À JOUR SUR LA GRIPPE PANDÉMIQUE (H1N1) 2009 - 7 - Annexe B B. MISE À JOUR SUR LA GRIPPE PANDÉMIQUE (H1N1) 2009 Antécédents 20. Le présent document vise à passer en revue les efforts déployés avant la pandémie et la riposte suite à l apparition du

Plus en détail

REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1. Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009

REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1. Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009 REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1 Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009 NATURE DU RISQUE GRIPPAL La grippe est une infection respiratoire aigue -Très contagieuse -Due à un virus influenzae

Plus en détail

La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose. Dr Yves Moreau Directeur scientifique

La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose. Dr Yves Moreau Directeur scientifique La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose Dr Yves Moreau Directeur scientifique Virus grippal en microscopie électronique ou influenza del fredo Un virus changeant : Trois types : A Très instable

Plus en détail

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir!

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! Dr Anne Guinard, Cire Midi-Pyrénées Rencontre des représentants des usagers et des professionnels de santé de Midi-Pyrénées

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

Cas groupés syndromes grippaux

Cas groupés syndromes grippaux Cas groupés syndromes grippaux PÔLE GÉRIATRIQUE PARIS VAL DE MARNE EOHH HÔPITAL CHARLES FOIX 1 SITE DE L AP-HP CHARLES FOIX VAL DE MARNE (94) REGROUPEMENT AVEC La PITIE SALPETRIERE en 2011 GH PS-CFX :

Plus en détail

De quoi parlons nous?

De quoi parlons nous? De quoi parlons nous? 1 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière grippale humaine H5N1 aviaire H1N1 H2N2 H3N2 H5N1 2 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière

Plus en détail

CartoVaccins. Haute-Vienne. Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe. en Haute-Vienne

CartoVaccins. Haute-Vienne. Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe. en Haute-Vienne CartoVaccins Haute-Vienne Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe en Haute-Vienne Quelle couverture vaccinale contre la Rougeole en Haute-Vienne > Contexte > Résultats Depuis le 1 er janvier

Plus en détail

Les maladies à déclaration obligatoire (MADO) évitables par la vaccination

Les maladies à déclaration obligatoire (MADO) évitables par la vaccination Les maladies à déclaration obligatoire (MADO) évitables par la vaccination INTRODUCTION Numéro 19, février 2015 Les maladies évitables par la vaccination (MEV) dont il est question dans ce numéro du bulletin

Plus en détail

Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9

Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9 Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9 < retour à la liste Ce que doivent savoir les parents, les professionnels de l éducation et les élèves en fonction de l évolution de la grippe : les sites de référence

Plus en détail

Le Programme québécois de formation sur la pandémie d influenza

Le Programme québécois de formation sur la pandémie d influenza Le Programme québécois de formation sur la pandémie d influenza Le programme de formation est constitué de plusieurs modules dont les contenus couvrent les cinq volets du Plan québécois de lutte à une

Plus en détail

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Docteur Sylvie Renard-Dubois Bureau des maladies infectieuses et de la politique vaccinale Direction générale de la santé 21 janvier 2005 Causes et mécanismes

Plus en détail

Nouvelle grippe A(H1N1) : actualités et conduite à tenir pour les équipes opérationnelles d'hygiène

Nouvelle grippe A(H1N1) : actualités et conduite à tenir pour les équipes opérationnelles d'hygiène Nouvelle grippe A(H1N1) : actualités et conduite à tenir pour les équipes opérationnelles d'hygiène Bruno Coignard pour les équipes d investigation Grippe A(H1N1) Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice

Plus en détail

Les enjeux de la vaccination en EHPAD. Dr Christophe TRIVALLE Pôle Gériatrie. christophe.trivalle@pbr.aphp.fr gerontoprevention.free.

Les enjeux de la vaccination en EHPAD. Dr Christophe TRIVALLE Pôle Gériatrie. christophe.trivalle@pbr.aphp.fr gerontoprevention.free. Les enjeux de la vaccination en EHPAD Dr Christophe TRIVALLE Pôle Gériatrie christophe.trivalle@pbr.aphp.fr gerontoprevention.free.fr 11 ème Congrès National des Gériatres et Médecins Coordonnateurs d

Plus en détail

GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE

GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE VOTRE GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE b Qu est-ce que la grippe saisonnière? b Comment prévenir la grippe saisonnière? b Ressources WWW.COMBATTEZLAGRIPPE.CA Promouvoir et protéger la santé des Canadiens au

Plus en détail

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie La diversité des étiologies et la variété des traitements utilisés en hépatologie rendent difficile la

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ UES NATURELS UE PANDÉMIQUE UE PANDÉMIQUE INTRODUCTION : Le risque de pandémie grippale H5N1 existe bien qu aucun cas ne soit encore apparu en France. Il convient néanmoins de s y préparer En phase d alerte

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

Préparation en vue d une pandémie de grippe au Manitoba

Préparation en vue d une pandémie de grippe au Manitoba Préparation en vue d une pandémie de grippe au Manitoba Guide à l intention du public préparé par le Bureau du médecinhygiéniste en chef Le 26 octobre 2005 Bureau du médecin-hygiéniste en chef Page 1 de

Plus en détail

Apprendre à gérer la grippe! Prévention de la transmission des maladies en milieu de travail au Canada. Novembre 2007

Apprendre à gérer la grippe! Prévention de la transmission des maladies en milieu de travail au Canada. Novembre 2007 Apprendre à gérer la grippe! Prévention de la transmission des maladies en milieu de travail au Canada Novembre 2007 Copyright 2007 The Canadian Red Cross Society Promouvoir ensemble la santé Croix-Rouge

Plus en détail

Epidémiologie des Ira et GEA en Ehpad

Epidémiologie des Ira et GEA en Ehpad Epidémiologie des Ira et GEA en Ehpad 28/03/2013 Plan de la présentation Définitions des IRA et GEA Etiologies Grippe et norovirus La surveillance de la grippe et de la GEA en France La surveillance des

Plus en détail

LE DIABETE DANS LES DEPARTEMENTS D OUTRE MER CARACTERISTIQUES

LE DIABETE DANS LES DEPARTEMENTS D OUTRE MER CARACTERISTIQUES LE DIABETE DANS LES DEPARTEMENTS D OUTRE MER CARACTERISTIQUES PREVENTION SOMMAIRE EPIDEMIOLOGIE La prévalence du diabète traité est estimée en 2009 à 4,4 % de la population résidant en France soit 3 millions

Plus en détail

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. Consommation : en savoir plus. Association loi 1901

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. Consommation : en savoir plus. Association loi 1901 informations INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE Consommation : en savoir plus Association loi 1901 INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE Consommation : en savoir plus Le Centre d Information des Viandes

Plus en détail

VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e

VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e Outils pour la gestion des éclosions de grippe saisonnière VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e Table des matières Aide-mémoire Activités

Plus en détail

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Nadège Caillere, Cire Océan Indien Dr Joao Simoes, Cellule de veille, d alerte et de gestion

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009

Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009 Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009 Dans ce document sont présentées sous la forme de questions / réponses les principales informations concernant la grippe A(H1N1) : éléments

Plus en détail

10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016

10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016 Section 10.5.2 Inf intranasal 10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016 Composition Un vaccin quadrivalent vivant atténué contre la grippe est distribué au Canada : Flumist

Plus en détail

Informations Grippe A (H1N1)

Informations Grippe A (H1N1) Fiche Info Santé au travail N 03 Informations Grippe A (H1N1) Qu est-ce qu une pandémie? Une pandémie grippale est une épidémie mondiale de grippe chez l homme résultant de l apparition d un nouveau virus

Plus en détail

Actualités dans la vaccination Antigrippale

Actualités dans la vaccination Antigrippale ORIG OBSERVATOIRE DU RISQUE INFECTIEUX EN GERIATRIE Actualités dans la vaccination Antigrippale Pr B. de Wazières, Service de Gériatrie et de Médecine Interne C, CHU de Nîmes Université Montpellier I FACULTÉ

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

Si une pandémie de grippe survient, des annonces seront diffusées à la télévision et à la radio et publiées dans la presse.

Si une pandémie de grippe survient, des annonces seront diffusées à la télévision et à la radio et publiées dans la presse. GRIPPE PANDEMIQUE Des informations importantes pour vous et votre famille INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES Pour obtenir de plus amples informations visitez le site www.show.scot.nhs.uk/sehd/pandemicflu visitez

Plus en détail

GUIDE D INTERVENTION. Grippe saisonnière en milieu d hébergement et de soins de longue durée. Prévention, Surveillance et Contrôle

GUIDE D INTERVENTION. Grippe saisonnière en milieu d hébergement et de soins de longue durée. Prévention, Surveillance et Contrôle GUIDE D INTERVENTION Grippe saisonnière en milieu Prévention, Surveillance et Contrôle GUIDE D INTERVENTION GRIPPE SAISONNIÈRE EN MILIEU D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE Prévention, Surveillance

Plus en détail

Vaccin H1N1. Des adjuvants (MF059, ASO3) pour réduire la dose d antigène (3,75

Vaccin H1N1. Des adjuvants (MF059, ASO3) pour réduire la dose d antigène (3,75 LA VACCINATION Vaccin H1N1 Les 1er vaccins pandémiques ont été développés à partir des souches H5N1 avec une AMM en 2008, les vaccins H1N1 seront enregistrés après modification du dossier Des adjuvants

Plus en détail

FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015

FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015 FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015 Objectifs À la fin de la formation, les participants seront en mesure de: Administrer les vaccins contre l influenza et contre

Plus en détail

Grippe H1N1 en Ontario. Rapport du médecin hygiéniste en chef de l Ontario

Grippe H1N1 en Ontario. Rapport du médecin hygiéniste en chef de l Ontario Grippe H1N1 en Ontario Rapport du médecin hygiéniste en chef de l Ontario Septembre 2009 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministry of Health and Long-Term Care Médecin hygiéniste en chef

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Vaccinations pour les professionnels : actualités

Vaccinations pour les professionnels : actualités Vaccinations pour les professionnels : actualités Dominique Abiteboul Service de Santé au Travail Hôpital Bichat - Claude Bernard Paris GERES Les vaccins A (H1N1)v 4QUESTIONS +++++ Pas assez de recul???

Plus en détail

Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital. Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant

Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital. Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant Sylvie Monier UHE-Hôpital Hôpital Edouard Herriot JNI-11.06.2009 INTRODUCTION

Plus en détail