Rapport de veille technologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de veille technologique"

Transcription

1 Centres de compétence TIC Région wallonne, BE Rapport de veille technologique Réalisé par Vivansa s.p.r.l. (www.vivansa.com) Simply because you need results.

2 [Page blanche pour impression recto-verso] Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 2 of 66

3 PROJECT IDENTIFICATION CONTRACT NUMBER Veille technologique CUSTOMER Centres de compétence TIC PROGRAM N/A CONTRACTUAL Yes Written by: Checked by: Approved by: Name, Function Date Signature Pierre Halin, Saïd Eloudrhiri R&D manager, IT Consultant Vivien Monti IT Consultant Solution manager Vivien Monti IT Consultant Executive Manager SUMMARY: KEYWORDS: IP Telephony VoIP DOCUMENT CHARACTERISTICS Number of pages Number of figures Language Recipient name FR N/A Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 3 of 66

4 Versions Ed. Rév. Date Description Action(*) Paragraphes Création du document. M Tous Création de l annexe A I Analyse des réponses I Analyse des métiers I Première consolidation M Analyse des métiers M Seconde consolidation M Revue qualité finale. Production de la version livrable. (*) Action: I = Insertion, R = Remplacement, M = Mise à jour, S = Suppression, Q = Revue Qualité Q Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 4 of 66

5 Table des matières RAPPORT DE VEILLE TECHNOLOGIQUE 1 1 GLOSSAIRE 8 2 INTRODUCTION 9 3 ANALYSE DU QUESTIONNAIRE INTRODUCTION FICHE SIGNALÉTIQUE ETAT DES LIEUX DES PROJETS VOIP PROJETS VOIP RÉALISÉS SOLUTION RETENUE Type de solution VoIP Problèmes de mise en place Budget du projet Budget de la formation MISE EN PLACE DE LA SOLUTION Personnes en charge de la solution Formation du personnel IMPACT RÉSEAU Adaptation du réseau Administration du réseau Formation du personnel UTILISATION ET MAINTENANCE JOURNALIÈRE Formation des utilisateurs Maintenance Formation de l équipe de maintenance Service de maintenance SOLUTION OPEN SOURCE Rejet d Asterisk Utilisation d Asterisk PROJETS VOIP EN COURS D ÉTUDE CHOIX D UNE SOLUTION Solutions VoIP du marché Prévision des problèmes Budget formation MISE EN PLACE DE LA SOLUTION Personnes en charge de la mise en place Formation du personnel IMPACT RÉSEAU Prévisions d adaptation du réseau Administration du réseau Formation du personnel UTILISATION ET MAINTENANCE JOURNALIÈRE 19 Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 5 of 66

6 Formation des utilisateurs Maintenance Formation de l équipe de maintenance Service de maintenance PROJETS VOIP ABANDONNÉS SÉMINAIRES 22 4 EVOLUTION DES MÉTIERS DESCRIPTION DES PROFILS DIRECTEUR IT (INFORMATIQUE ET TÉLÉCOM) Description Besoin en formation CHEF DE PROJET Description Besoin en formation ARCHITECTE RÉSEAUX/TÉLÉCOMS Description du profil Besoin en formation INTÉGRATEUR D APPLICATIONS Description du profil Besoin en formation TECHNICIEN EN TÉLÉPHONIE IP Description du profil Besoin en formation ADMINISTRATEUR RÉSEAU Description du profil Besoin en formation UTILISATEUR Description du profil Besoin en formation 32 5 CONCLUSION 33 6 ANNEXE A : RÉSULTAT DE L ENQUÊTE SECTORIELLE SIGNALÉTIQUE LOCALISATION SECTEUR D ACTIVITÉ BRANCHE D ACTIVITÉ FONCTION POUVOIR DE DÉCISION NOMBRE DE SITES INTERCONNEXION DES SITES NOMBRE DE POSTE DE TÉLÉPHONE ETAT DES LIEUX EN MATIÈRE DE PROJETS VOIP CAS DES PROJETS VOIP DÉJÀ RÉALISÉS SOLUTION RETENUE Type de solution VoIP Problèmes de mise en place Budget du projet Budget de la formation 44 Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 6 of 66

7 6.3.2 MISE EN PLACE DE LA SOLUTION Personnes en charge de la solution Formation du personnel IMPACT RÉSEAU Adaptation du réseau Administration du réseau Formation du personnel UTILISATION ET MAINTENANCE JOURNALIÈRE Formation des utilisateurs Maintenance Formation de l équipe de maintenance Service de maintenance SOLUTION OPEN SOURCE Rejet d Asterisk Utilisation d Asterisk CAS DES PROJETS VOIP EN COURS CHOIX D UNE SOLUTION Solutions VoIP du marché Prévision des problèmes Budget formation MISE EN PLACE DE LA SOLUTION Personnes en charge de la mise en place Formation du personnel IMPACT RÉSEAU Prévisions d adaptation du réseau Administration du réseau Formation du personnel UTILISATION ET MAINTENANCE JOURNALIÈRE Formation des utilisateurs Maintenance Formation de l équipe de maintenance Service de maintenance PERSPECTIVES ABANDON DU PROJET SÉMINAIRES 65 Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 7 of 66

8 1 Glossaire ACD CODEC CRM CTI GSM IAX IP ISDN IVR PABX PC PRA RTP SBR SCCP SIM SIP TCP TCP/IP TIC UDP UTP VoIP VPN WEP Wi-Fi WPA Automatic Call Distribution COder/DECoder Customer Relationship Management Computer Telephony Integration Global System for Mobile communications Inter Asterisk exchange Internet Protocol Integrated Services Digital Network Interactive Voice Response Private Automatic Branch exchange Personal Computer Primary Access Real-time Transport Protocol Skill Based Routing Skinny Client Control Protocol Subscriber Identity Module Session Initiation Protocol Transport Control Protocol Transport Control Protocol / Internet Protocol Technologies de l Information et des Télécommunications User Datagram Protocol Unshielded Twisted Pair Voice over IP Virtual Private Network Wired Equivalent Privacy Wireless-Fidelity Wi-Fi Protected Access Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 8 of 66

9 2 Introduction Membres du réseau des Centres de Compétences de la Région Wallonne, les centres Technifutur (Liège - TechnofuturTIC (Charleroi - et Technocité (Mons - sont chargés de la mise en œuvre d un projet de sensibilisation, d information et de formation de haut niveau dans le domaine des Technologies de l Information et des Télécommunications (TIC). Dans ce cadre, ils conduisent une activité de veille technologique ciblée sur l évolution des métiers et des qualifications dans ce secteur. Depuis 2002, ces trois centres fédèrent leurs moyens afin de mener cette démarche de veille de façon commune et en réseau. En particulier, ils ont demandé en juin 2005 à la société Vivansa (http://www.vivansa.com/) de participer, par l intermédiaire de son unité Recherche & Développement, à l animation continue de cette veille et à la rédaction d un rapport bi-annuel. Afin d utiliser les ressources disponibles de façon optimale, cette veille se concentre sur un thème choisi conjointement. Le thème de ce troisième rapport est un prolongement du second qui avait pour thème la téléphonie IP. L objectif ici est de définir les perspectives en termes d emploi et de formation en se basant sur une enquête sectorielle auprès de 240 professionnels. Ce rapport est subdivisé comme suit : Section 3... Analyse du questionnaire. Les réponses de l enquête sectorielle sont analysées afin de dégager des tendances en termes de métiers et de besoins de formation. Section 4... Evolution des métiers. Un ensemble de métiers est passé au crible pour identifier le type de formations à envisager. Section 5... Conclusion. Annexe A... Reprend l entièreté des questions / réponses de l enquête sectorielle. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 9 of 66

10 3 Analyse du questionnaire 3.1 Introduction Le questionnaire en ligne a mobilisé 240 répondants ce qui représente un nombre suffisamment important pour pouvoir tirer un certain nombre de conclusions pertinentes. Bien entendu, le nombre de réponses enregistrées pour chacune des questions a varié selon que la question était obligatoire ou non, et qu un branchement conditionnel était ou non activé en fonction de la réponse donnée. L ensemble des réponses au questionnaire est reporté en Annexe A : Résultat de l enquête sectorielle. Dans ce qui suit, nous allons analyser les réponses fournies en abordant un à un les thèmes du questionnaire à savoir : Fiche signalétique Etat des lieux des projets VoIP Projets VoIP réalisés Projets VoIP en cours d étude Projets VoIP abandonnés Séminaires Au cours de notre analyse, nous allons également en profiter pour identifier les besoins en terme de formation. Ces besoins seront identifiés comme suit : Ceci est une idée utile pour l organisation des formations. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 10 of 66

11 3.2 Fiche signalétique Les questions relatives à la «Signalétique» ont permis de mieux cerner le domaine d activité et de responsabilité des répondants. Localisation. Les réponses fournies mettent en évidence une répartition quasiment égale des répondants dans l ensemble des provinces wallonnes, avec néanmoins une localisation plus forte dans la province du Hainaut. Secteur d activité. privé à plus de 70 %. Les réponses apportées montrent que les répondants sont issus du secteur Branche d activité. Les réponses collectées montrent que les répondants proviennent en majeure partie du monde informatique (23,75 %) et dans une moindre mesure de l administration (10,83 %). Fonction. Plus de la moitié des répondants occupent une fonction à responsabilité. Cela montre que la cible du questionnaire a été correctement atteinte. Pouvoir de décision. Cet aspect est directement lié au précédent et permet de confirmer que plus de 70 % des personnes sondées ont un pouvoir décisionnel dans le domaine qui nous concerne. Nombre de sites. Un peu plus de 50 % des organisations privées et publiques sont réparties sur plus d un site. Cela n est guère étonnant car l un des objectifs recherchés dans une configuration VoIP est de réduire drastiquement les coûts de téléphonie voire d atteindre la gratuité de ses appels intrasites. Interconnexion des sites. Dans les 123 configurations multi-sites, on note que plus de 70 % d entre eux sont en téléphonie et/ou informatique. Les réponses montrent bien le lien entre la VoIP et le WAN (probablement le VPN) et non pas uniquement le LAN. Autrement dit, les programmes de formation doivent intégrer la problématique du WAN. Nombre de poste de téléphone. Bien que la majorité des sites répertoriés soient de petite taille, nous devons toute de même relever que 10 % de ceux-ci dépassent les 500 postes téléphoniques. Pour des questions pratiques, nous regrouperons dans ce qui suit sous le terme «organisation» tant les sociétés privées que les organismes publics. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 11 of 66

12 3.3 Etat des lieux des projets VoIP Cet état des lieux nous a permis de grouper les répondants en trois groupes distincts : Un projet VoIP est déployé dans l organisation Un projet VoIP est en cours d étude Le projet VoIP a été abandonné Pas de projet VoIP en cours Cette distinction a notamment pour objectif d évaluer les besoins de formation de chacun des groupes. Les réponses révèlent que 20 % des répondants utilisent partiellement ou totalement la VoIP, 40 % sont sans projets et 25 % sont à l étude. On note également une certaine maturité quant au produit utilisé (ou à l étude) car seulement 1,25 % des répondants ont abandonné leur projet VoIP. N Réponse Nombre Pourcentage 1 Tous les sites/départements l utilisent déjà 24 10,00 % 2 Certains sites/départements l utilisent déjà 24 10,00 % 3 La décision a été prise de l utiliser à court terme 12 5,00 % 4 Le projet est à l étude 47 19,58 % 5 Le projet a été abandonné 3 1,25 % 6 Il n y a pas de projet particulier 94 39,17 % 7 Ne sais pas 36 15,00 % Un branchement conditionnel est opéré en fonction des réponses : Réponse 1 ou 2 : Un projet VoIP est en cours (section 3.4) Réponse 3 ou 4 : Un projet VoIP est en cours d étude (section 3.5) Réponse 5 : Le projet VoIP a été abandonné et nous allons tenter de déterminer la ou les causes possibles (section 3.6) Réponse 6 ou 7 : pas de projet VoIP en perspective (section 3.7) Mais quelle que soit la réponse apportée, les répondants ont été sollicités pour déterminer leurs besoins de formation (section 3.7). La formation doit surtout cibler les personnes qui n ont pas encore de projet VoIP en cours. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 12 of 66

13 3.4 Projets VoIP réalisés Solution retenue Ce groupe de questions a été présenté aux 48 répondants qui ont un projet en cours Type de solution VoIP Avec 25 %, la solution de Cisco est la plus utilisée. Les solutions d Alcatel et de Siemens obtiennent un score respectif de 10,42 % et 6,25 %. Mais le plus intéressant est de constater la forte percée de la solution Open Source Asterisk qui comptabilise plus de 16 % des suffrages. Dans les autres solutions, la solution Skype est tout de même mentionnée à six reprises. Ce logiciel est donc considéré par certaines organisations comme une solution VoIP au même titre que les solutions Siemens ou Avaya Problèmes de mise en place Seuls 40 % admettent avoir rencontré des problèmes durant la mise en place du projet. La majorité des problèmes sont d ordre technique (20 %), de qualification (12 %) et pour finir budgétaires (10 %). Les formatons doivent mettre l accent sur l intérêt de bien rédiger son cahier des charges Budget du projet Le budget alloué aux projets VoIP est très variable selon la taille de l organisation pouvant aller jusqu à 1,2 MEUR pour les grandes installations multi-sites. Mais la majorité estime n avoir pas dépensé plus de 250 euros pour leur projet. Cela nous paraît quelque peu irréaliste et montre que toutes les données du problème (stratégiques, financières, organisationnelles, techniques) n ont pas été envisagées dans la conduite du projet. Nous en déduisons que la majorité des personnes ont du mal à évaluer le coût total de leur projet VoIP. En effet, ce n est pas parce que la solution Asterisk est Open Source et téléchargeable gratuitement que le budget alloué pour la mise en place d une telle solution avoisinera 0 EUR! Ce serait occulter le temps passé à récolter les besoins, rédiger le cahier des charges, former ou autoformer son personnel, contacter les fournisseurs, contacter les opérateurs, organiser les réunions de travail, mettre au point le projet pilote, tester la solution, former ou auto-former les utilisateurs, organiser le support de la solution, etc. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 13 of 66

14 Prendre en compte toutes les données du problème tant stratégiques, financières que techniques Budget de la formation Un peu plus de la moitié des personnes ont répondu. Le budget de formation souvent proche de zéro ne dépasse jamais 10 % du budget total du projet. Gardons tout de même en mémoire que la majorité des organisations qui ont répondu au questionnaire proviennent du monde informatique et ont plus que probablement des compétences en interne Mise en place de la solution Les 48 répondants ont été sollicités afin de nous permettre d identifier qui a mis en place la solution VoIP Personnes en charge de la solution En majorité, les répondants ont fait appel à des ressources internes à l organisation (70 %). Un peu plus de 30 % ont sous-traité l activité. Par contre, on note que l engagement spécifique de nouveaux collaborateurs n est pas du tout privilégié (2 %) Formation du personnel Lorsque la solution a été réalisée par l organisation elle-même (35 personnes), on constate que plus de la moitié ont opté pour une formation interne ou une auto-formation. Pour 30 %, une formation externe a été réalisée. Les pistes d autoformation organisée et relayée par les Centres de Compétences doivent être envisagées pour répondre aux organisations qui optent pour cette méthode d apprentissage Impact réseau Les questions suivantes posées aux 48 répondants ont permis de cerner les implications engendrées à l infrastructure réseau de l organisation et au personnel qui l administre Adaptation du réseau Dans près de 50 % des cas, le réseau de l organisation a dû subir des adaptations techniques pour supporter la téléphonie IP. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 14 of 66

15 Dans près de 40 % des cas, le réseau n a subi aucune adaptation pour supporter le trafic vocal Administration du réseau L administration du réseau est en majeur partie assurée avec des ressources internes (à plus de 80 %). La sous-traitance intervient tout de même à plus de 30 %, ce qui n est pas négligeable. Il aurait été intéressant de déterminer pour quelles raisons l administration du réseau a-t-elle été soustraitée bien que l on puisse anticiper qu il s agit la plupart du temps d un manque de ressources et/ou de compétences Formation du personnel Le personnel réseau a là aussi été formé au sein de l organisation (19 personnes), réparti en formation interne (13 personnes) ou en auto-formation (6 personnes). Pour 30 %, une formation externe a été réalisée. Les pistes d autoformation organisée et relayée par les Centres de Compétences doivent être envisagées pour répondre aux organisations qui optent pour cette méthode d apprentissage Utilisation et maintenance journalière Nos 48 répondants sont ici sondés afin de déterminer comment les utilisateurs et les administrateurs de leurs organisations ont été formés Formation des utilisateurs Sur les 50 réponses collectées, on note que pour plus de 50 %, une formation interne a été prodiguée aux utilisateurs. Par contre, près de 40 % n ont pas procédé à la formation de leurs utilisateurs. Ce chiffre est éloquent mais doit être interprété avec les précautions d usage. La formation des utilisateurs va essentiellement dépendre du type de solution de téléphonie IP déployée au sein de l organisation. Dans une approche mixte (PABX + passerelle IP), les utilisateurs ne «voient» pas le changement et ils continuent d utiliser leurs postes téléphoniques traditionnels. Les formations destinées aux décideurs doivent les sensibiliser à ne pas ignorer l importance de former ces utilisateurs. Il faut même aller plus loin encore en soulignant que du succès du projet dépendra le niveau d implication des utilisateurs depuis la récolte des besoins, en passant par l évaluation des solutions proposées et jusqu au test final. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 15 of 66

16 Maintenance Sur les 48 répondants, on note que l équipe de maintenance est à plus de 80 % constituée du personnel interne à l organisation. La sous-traitance intervient tout de même à près de 23 %. Et on note également l engagement de nouveaux collaborateurs (4 %) Formation de l équipe de maintenance Concernant l équipe de maintenance, on sent ici que le besoin de formation a été plus prioritaire. La formation des administrateurs n a pas été oubliée. Près de 80 % ont procédé à une formation interne et un peu plus de 20 % ont été formés à l extérieur. Par rapport à l équipe en charge de l administration du réseau (voir section ), on note un certain intérêt pour la formation Service de maintenance Les réponses montrent clairement que la maintenance de l infrastructure de téléphonie IP est une compétence du service informatique et/ou téléphonique (près de 80 %) Solution Open Source Les questions relatives à la solution VoIP Open Source Asterisk ont été présentées à 24 répondants Rejet d Asterisk Les raisons du rejet d Asterisk sont surtout motivées par une méconnaissance de la solution, de ses références et du type de support commercial que l on peut obtenir de la part de fournisseurs spécialisés Utilisation d Asterisk Par contre, les personnes qui ont optées pour Asterisk ont motivé leur choix pour le rapport qualité/prix. Dans le cadre des formations, la solution Asterisk doit également être envisagée. L accent sera également placé sur les références de la solution (qui l utilise et dans quel contexte) et les supports commerciaux que l on peut obtenir. Une étude de marché s impose donc. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 16 of 66

17 3.5 Projets VoIP en cours d étude Choix d une solution Ce groupe de questions a accueilli 59 répondants qui envisagent d installer une solution de téléphonie IP Solutions VoIP du marché Dans le tableau récapitulatif (voir section ), on peut se rendre compte que le niveau de connaissance des principales solutions VoIP du marché n est pas très élevé. Dans le cadre des formations à prodiguer aux décideurs, il est important d envisager une présentation des principaux acteurs du marché (commerciales et Open Source) offrant une solution de téléphonie IP Prévision des problèmes Les 87 réponses obtenues nous montrent que les décideurs anticipent avant tout des problèmes d ordre techniques (55 %) desquels découlent des problèmes budgétaires (42,37 %). Un important travail d «évangélisation» est nécessaire pour faire comprendre aux décideurs que l on ne compte plus les implémentations réussies de solutions VoIP. Au niveau technique, la réponse à apporter est que seule une formation adéquate permettra au personnel de conduire correctement leur projet VoIP en codifiant les besoins, et mesurant l impact sur l existant. Une meilleure maîtrise du projet aura un impact positif certain sur l enveloppe budgétaire. Les solutions à appliquer devront de toute manière intégrer la problématique du retour sur investissement. Les formations destinées aux décideurs et chefs de projets doivent allier la problématique technique à la problématique budgétaire. Un projet n est un succès que si sa mise en oeuvre a respecté au moins les points suivants : Il répond aux besoins exprimés. Il a été réalisé dans le respect des délais et du budget alloué. La solution est maîtrisée, maîtrisable et évolutive. Les étapes de conduite d un projet devront être rappelées surtout pour souligner les spécificités inhérentes au déploiement d une solution de téléphonie IP dans son organisation. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 17 of 66

18 Budget formation La réponse à cette question confirme ce que nous disions précédemment. Les décideurs prévoient, à plus de 50 %, d allouer un budget pour la formation. Mais là encore, il reste à convaincre un tiers d indécis Mise en place de la solution Personnes en charge de la mise en place Par rapport aux projets déjà réalisés (voir section ), on note ici un certain équilibre entre les ressources qui seraient internes et externes (sous-traitées). Cela n est pas étonnant car le projet n est qu au stade de l étude ou est simplement envisagé. Cette donnée n est donc pas encore connue. Il est important de mentionner que la VoIP est une solution qui touche au cœur même du système d information de l organisation et revêt un caractère vital. La mise en place d une telle infrastructure doit dès lors privilégier les ressources internes. Nous ne voulons pas dire qu il ne faut pas sous-traiter l activité mais qu il est important que les organisations maintiennent des compétences internes. Cette problématique n a bien entendu pas cours si la solution adoptée est entièrement externalisée Formation du personnel Il est rassurant de constater que tous les répondants envisagent une formation. Comme on l a déjà vu plus haut, les décideurs privilégient en majorité des formations internes ou des auto-formations. Il serait intéressant de se poser la question de savoir ce qui motive ce choix. Comment une organisation qui envisage la VoIP, anticipe déjà des problèmes techniques et prévoit d allouer un budget formation, sachant que les formations seront données en interne ou en auto-formation? Il est tout à fait possible que la réponse soit motivée par au moins deux facteurs : Méconnaissance complète ou partielle des sites de formation (tels les Centres de Compétence) et de ce qu elles proposent comme programme ; Crainte que le budget à allouer soit trop important Impact réseau Ces questions touchent essentiellement au réseau de l organisation et des implications que cela risque d engendrer tant à l infrastructure elle-même qu au personnel qui l administre. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 18 of 66

19 Prévisions d adaptation du réseau Dans plus de 80 % des cas, le réseau de l organisation va devoir subir des adaptations. Nous sommes probablement face à des infrastructures qui requièrent d être adaptées pour supporter le transport vocal. Les adaptations du réseau existant vont dépendre de la topologie de la téléphonie IP à mettre en place. Une présentation de chacune de ces topologies s impose et notamment d expliquer comment l on peut progressivement muer sont infrastructure réseau en procédant par étapes successives Administration du réseau Sur les 56 réponses obtenues, nous constatons de nouveau que les compétences internes vont être sollicitées (plus de 60 %). Cela sous-entend que des compétences réseaux sont déjà dans l organisation. Mais les organisations doivent être conscientes qu il serait tout à fait erroné de leur part de considérer que la téléphonie IP n est qu une application informatique «de plus» à déployer dans l infrastructure IT. Il s agit en fait d un changement en profondeur de l organisation IT impliquant de nouvelles contraintes de qualité de service (QoS). Les administrateurs réseaux devront suivre des formations spécifiques pour qu ils intègrent les spécificités et surtout les contraintes imposées par la téléphonie IP Formation du personnel Les 46 réponses nous montrent que comme précédemment (voir section ) les auto-formations et les formations internes sont privilégiées. La remarque que nous avions énoncée plus haut est donc également d application Utilisation et maintenance journalière Dans cette partie, l accent est mis sur la formation prévue pour les utilisateurs et les techniciens de maintenance Formation des utilisateurs Les formations des utilisateurs seront prodiguées en interne (plus de 70 %). Elles dépendront bien entendu de la solution choisie. Mais 10 % tout de même estiment qu une formation des utilisateurs n est pas à propos. On pourra admettre cette réponse à la condition que la solution choisie soit transparente pour l utilisateur final (exemple d un PABX avec une passerelle IP). Autrement, ce serait une erreur grave de sous-évaluer l importance de former les utilisateurs, facteur important pour la réussite du projet. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 19 of 66

20 Maintenance Pour plus de 70 %, les compétences internes seront sollicitées. Le schéma est conforme à ce que nous avons décrit plus haut (voir section ) Formation de l équipe de maintenance Les 63 réponses nous montrent un équilibre entre les formations internes et auprès du fournisseur de la solution. La solution reste encore à définir. Il est donc normal que les personnes sondées soient indécises. Malgré tout, il est rassurant de constater que la formation de l équipe de maintenance n est pas ignorée Service de maintenance La maintenance de l infrastructure VoIP est clairement perçue comme une compétence du service informatique (50 %) avec éventuellement un composante téléphonique (34 %). Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 20 of 66

21 3.6 Projets VoIP abandonnés Dans notre sondage, seules trois personnes affirment avoir abandonné le projet VoIP. Les raisons invoquées sont essentiellement d ordre budgétaire mais encore faut-il savoir si cette minorité a bien appréhendé le problème. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 21 of 66

22 3.7 Séminaires Les organisations sont fortement intéressées à l idée de suivre des séminaires dans les différents domaines que nous avons proposés. Les thèmes qui priment sont la présentation d un tour d horizon de la VoIP et des solutions existantes. Les Centres de Compétence doivent donc veiller à proposer des formateurs ayant un fort recul sur le domaine VoIP et n ayant aucun parti pris sur l une ou l autre solution du marché. Les organisations savent déjà ou le devraient que les Centres de Compétence peuvent les aider à obtenir des formations spécifiques sur l une ou l autre solution du marché. Un des commentaires que nous avons reçus soulignait que les modules de formation liés à une solution commerciale n étaient souvent pas ou peu adaptés aux spécificités de notre pays. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 22 of 66

23 4 Evolution des métiers L organisation qui franchit le pas de la téléphonie IP subit une mutation plus ou moins profonde tant sur le plan technique qu organisationnel. Sur la base du second rapport de veille sur la Téléphonie IP, des signaux provenant du marché et surtout de l analyse des réponses au questionnaire, nous sommes en mesure de baliser les principaux métiers qui vont devoir évoluer pour maîtriser les contraintes imposées par l adoption de la téléphonie IP. En termes de formation, ce rapport n a pas l ambition de dresser avec exactitude l agenda à pourvoir, mais d identifier les sujets pertinents provenant du marché et de les traduire en conséquence en fonction du public concerné. 4.1 Description des profils Nous avons identifié un ensemble de profils qui seront amenés à évoluer pour intégrer les spécificités liées à la téléphonie IP : Directeur IT (informatique et télécom) Chef de projet Architecte réseaux/télécoms Intégrateur d applications Technicien en téléphonie IP Administrateur Réseau Utilisateur Directeur IT (informatique et télécom) L arrivée de la téléphonie IP provoque une mutation dans l organisation des services. On verra de plus en plus apparaître des fusions entre le service de téléphonie et celui de l informatique. Nous nommerons Directeur IT, la personne en charge de ces services Description Le directeur IT a pour mission de s assurer que les projets IT à réaliser tiennent compte des objectifs stratégiques et financiers de l organisation. La technologie, bien que primordiale, n est utilisée que pour atteindre ces objectifs et assurer rentabilité, croissance et compétitivité. En ce qui concerne la téléphonie IP, le directeur IT prend conscience de l ampleur que prend cette technologie. Un des signes révélateurs est que la majorité des opérateurs actuels proposent de moins en moins de solutions de téléphonie traditionnelle. Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 25-Oct-2006 Page: 23 of 66

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009» Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Rapport Technique" Thème : conception et développement logiciel Note : 15,75/20 Rapport technique

Plus en détail

Architecture Principes et recommandations

Architecture Principes et recommandations FFT Doc 09.002 v1.0 (Juillet 2009) Fédération Française des Télécommunications Commission Normalisation Groupe de travail Interconnexion IP Sous-groupe Architecture Architecture Principes et recommandations

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

Le cas ci-dessous est celui d une grande administration belge : l Administration de la Province de Luxembourg.

Le cas ci-dessous est celui d une grande administration belge : l Administration de la Province de Luxembourg. Migration VoIP Cisco Call Manager -> Asterisk Executive summary De nombreuses sociétés et organisations se sont équipées ces dernières années en Voix sur IP (VoIP) sur base de la solution Call Manager

Plus en détail

Rapport de veille technologique

Rapport de veille technologique Centres de compétences TIC Région wallonne, BE Réalisé par Vivansa s.p.r.l. (www.vivansa.com) [Page blanche pour impression recto-verso] Réalisé par : Vivansa (www.vivansa.com) 30-Mar-2006 Page: 2 of 21

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

Cahier des charges "Formation à la téléphonie sur IP"

Cahier des charges Formation à la téléphonie sur IP Cahier des charges "Formation à la téléphonie sur IP" La formation...2 I] Intitulé de l'action de formation...2 II] Contexte et enjeux...2 III] Objectifs de la formation et attendus...2 IV] Public concerné...2

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le tableau de bord, outil de pilotage de l association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône-Alpes) Difficile d imaginer la conduite d un bateau sans boussole

Plus en détail

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 SOMMAIRE Synthèse et Conclusion... 1 Introduction... 4 1. La description

Plus en détail

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité VoIP : Introduction à la sécurité 1 Sommaire Principes de base de la VoIP Introduction à la sécurité de la VoIP Vulnérabilités et mécanismes de protection Points durs 2 Définitions Concept de convergence

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

PROCESSUS DE VENTES. Cahier «Ventes & Marketing»

PROCESSUS DE VENTES. Cahier «Ventes & Marketing» PROCESSUS DE VENTES Cahier «Ventes & Marketing» Table des matières NOUVEAU CLIENT (Qualification)...4 ÉVALUATION DES BESOINS (Rencontre)...5 RÉDACTION DU CAHIER DES CHARGES (Soumission)...6 La secrétaire

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/5/6 ORIGINAL : anglais DATE : 18 mai 2000 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION COMITÉ PLÉNIER Cinquième session Genève,

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne Contexte Depuis plusieurs années, les institutions publiques doivent faire face à de nouveaux défis pour améliorer leurs

Plus en détail

Asterisk pour la visioconférence en enseignement à distance. SAGBO Kouessi Arafat Romaric Contact: rask9@yahoo.fr www.swdtechnologies.

Asterisk pour la visioconférence en enseignement à distance. SAGBO Kouessi Arafat Romaric Contact: rask9@yahoo.fr www.swdtechnologies. Asterisk pour la visioconférence en enseignement à distance SAGBO Kouessi Arafat Romaric Contact: rask9@yahoo.fr www.swdtechnologies.com PLAN INTRODUCTION GENERALITES ASTERISK & ELEARNING CONCLUSION Introduction

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

VoIP/ToIP Etude de cas

VoIP/ToIP Etude de cas VoIP/ToIP Etude de cas INSA de Lyon - Département Free Powerpoint Télécommunications Templates Page 1 Projet de Voix sur IP / Téléphonie sur IP ETAPE 1 ETUDE DE CAS Page 2 1 AGENDA ETAPE 1 ETAPE 2 Présentation

Plus en détail

VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité

VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité Conférence etna CCIP 27 janvier 2005 Philippe Recouppé Cogicom pr@cogicom cogicom.fr Jacques Heitzmann Jaito jacques.heitzmann heitzmann@jaito.com

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

Bilan et attentes des PME françaises

Bilan et attentes des PME françaises Bilan et attentes des PME françaises Une étude pour Juin 2013 Présentation de l étude Cette étude fait le point sur : La perception qu ont les décideurs de leurs télécoms ; Le recours à la VoIP et les

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 279 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 1 1- Principe général : Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 2- Architecture réseau pour ToIP : Machine hébergeant Asterisk Postes téléphoniques Monde extérieur 3 Bilan Intérêts pour la

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Votre Réseau est-il prêt?

Votre Réseau est-il prêt? Adapter les Infrastructures à la Convergence Voix Données Votre Réseau est-il prêt? Conférence IDG Communications Joseph SAOUMA Responsable Offre ToIP Rappel - Définition Voix sur IP (VoIP) Technologie

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés

TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés Cas produit par Robert M. Vigneault Introduction Ce cas repose sur la future implantation d un progiciel de gestion intégré (PGI) dans un grand cabinet de professionnels

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 29 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé Les défis du développement du gouvernement électronique Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé La révolution numérique a engendré une pression sur les gouvernements qui doivent améliorer leurs prestations

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 Certification ISO 9001 Enquête «entrants» et «sortants» M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 MWQ/MESURER/Enquêtes sur la certification/2010/iso 9001 1 1. Introduction Le document «Baromètre Qualité Bilan 2008»

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation Juillet 2012 Fax sur IP & Virtualisation Sommaire Points sur le Fax Pourquoi le fax sur IP? Conduite de projet Les avantages du fax sur IP La mise en place du fax sur IP Architecture et exemple Les solutions

Plus en détail

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape )

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil QUALITE - ORGANISATION - CHANGEMENT Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil - 2007-33, Rue Vivienne 75 002 Paris - 01 47 33 03 12 Présentation

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Préambule. Si vous : ce livre blanc vous est alors destiné!

Préambule. Si vous : ce livre blanc vous est alors destiné! Préambule Si vous : dirigez une entreprise êtes chargé de l équipement de votre société êtes professionnel du secteur informatique & télécoms vous intéressez à la téléphonie d entreprise ce livre blanc

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009

Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009 Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009 Sommaire Introduction 1 Ce que recherche une PME dans la mise en place d un ERP 2 Ce que propose l Open Source 3 Pourquoi n

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE

ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE LE CONTEXTE L Agence du patrimoine immatériel de l État (APIE) promeut depuis sa création en 2007 une meilleure prise en compte du patrimoine

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Le rôle d un tableau de bord

Le rôle d un tableau de bord CHAPITRE 1 Le rôle d un tableau de bord Introduction «Trop d informations tue l information.» Proverbe japonais Sur le plan théorique, un tableau de bord est un outil de reporting regroupant différents

Plus en détail

Recommandations pour la collecte et le traitement de données

Recommandations pour la collecte et le traitement de données Recommandations pour la collecte et le traitement de données Sommaire Contexte, objectif et démarche 1 1 Identification du besoin 2 2 Conception et définition du processus de la collecte de données 3 3

Plus en détail

Observatoire de l IP Convergence Novembre 2009

Observatoire de l IP Convergence Novembre 2009 Observatoire de l IP Convergence Novembre 2009 Réalisé par Scholè Marketing www.schole.fr Scholè Marketing Une méthodologie intégrée Analyse des marchés Débroussaille les options possibles Informe l enquête

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

FICHE. ConseilOrga THÉMATIQUE. Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Mars. Asssitance & Direction de projets

FICHE. ConseilOrga THÉMATIQUE. Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Mars. Asssitance & Direction de projets FICHE Mars ConseilOrga 2013 THÉMATIQUE Asssitance & Direction de projets Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Ces quatre derniers mois ont été très riches pour le management

Plus en détail

TROIS PRIORITÉS CRUCIALES POUR DES COMMUNICATIONS PLUS EFFICACES ET PLUS RENTABLES

TROIS PRIORITÉS CRUCIALES POUR DES COMMUNICATIONS PLUS EFFICACES ET PLUS RENTABLES TROIS PRIORITÉS CRUCIALES POUR DES COMMUNICATIONS PLUS EFFICACES ET PLUS RENTABLES Dans les affaires, les domaines dans lesquels des services avancés et des mises à niveau de produits peuvent générer des

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

s Pourquoi un PBX IP?

s Pourquoi un PBX IP? s Pourquoi un PBX IP? La VoIP est en pleine évolution, c est pourquoi on trouve de PBX IP comme pbxnsip offrant plus de valeur ajoutée et de fonctionnalités qu un système de centrale téléphonique traditionnel.

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED ImmoBiens 1 - Description du projet de l entreprise ImmoBiens est une société gestionnaire de biens immobiliers (location et entretien)

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Le CRM Simplicité

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Système de Communications Avancées by Pulsar VoIP. Pulsar VoIP - Automation Design - chemin des aulx 18-1228 Genève - www.pulsarvoip.

Système de Communications Avancées by Pulsar VoIP. Pulsar VoIP - Automation Design - chemin des aulx 18-1228 Genève - www.pulsarvoip. Système de Communications Avancées by Pulsar VoIP Pulsar VoIP - Automation Design - chemin des aulx 18-1228 Genève - www.pulsarvoip.ch TEL + 41 22 510 20 10 info@pulsarvoip.ch PRESENTATION Pulsar VoIP?

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Rapport d enquête: Les stratégies de diversification des cabinets comptables

Rapport d enquête: Les stratégies de diversification des cabinets comptables UNIVERSITÉ DE GAND FACULTÉ D ÉCONOMIE ET D AFFAIRES ACADÉMIQUE 2010 2011 Rapport d enquête: Les stratégies de diversification des cabinets comptables Frederik Verplancke sous la supervision de Prof. dr.

Plus en détail

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT Préface de Xavier QUÉRAT-HÉMENT La réussite de toute entreprise, comme le savent les opérationnels au contact de clients de plus en plus exigeants et soumis à une règlementation qui s étoffe régulièrement,

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail