Ordonnancement Temps Réel. Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordonnancement Temps Réel. Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA {grolleau,richardp}@ensma.fr"

Transcription

1 Ordonnancement Temps Réel Emmanuel GROLLEAU & Pascal RICHARD LISI/ENSMA

2 2 Plan de la présentation 1. Introduction aux systèmes temps réel 1.1 Différents modèles de tâches 1.2 Caractérisation des tâches 1.3 Facteurs pratiques à intégrer 1.4 Problématique de la validation temporelle 2. Ordonnancement/Ordonnançabilité 2.1 Ordonnancement 2.2 Ordonnançabilité 3. Complexité 3.1 Complexité monoprocesseur 3.2 Complexité multiprocesseur 4. Techniques d analyse 4.1 Ordonnancement en-linge 4.2 Ordonnancement hors-ligne

3 3 1. Introduction aux systèmes temps réel Procédé «dynamique» contrôlé Contraintes temporelles sur le système de contrôle Système temps réel système rapide Un STR doit réagir à des événements externes Plusieurs paramètres d entrée et de sortie systèmes multitâches Hypothèse synchrone/asynchrone Traitement d un événement Evénements entrants invisibles Evénements entrants visibles Evénement Observation des événements E1 E2 E3 Occurrences d événements Chronogramme de fonctionnement d un système synchrone Observation des événements Occurrences d événements E1 E2 E3 Chronogramme de fonctionnement d un système asynchrone

4 4 1.1 Différents modèles de tâches Tâches et instances de tâches Fonctionnement d un STR = flot d instances (jobs) de tâches Chaque instance est déclenchée par un événement externe ou interne : Evénement périodique (ex: horloge temps réel, message ou synchronisation émis par une tâche périodique) Evénement non périodique (ex: interruption, message ou synchronisation émis par une tâche non périodique) Tâche apériodique pas de contraintes temporelles Tâche sporadique contraintes temporelles Il existe donc des STR à contraintes strictes et d autres à contraintes molles ou relatives, entre les deux: contraintes mixtes Les lois d arrivée peuvent donc être Périodiques Distribution aléatoire Contraintes (ex: délai minimal entre deux déclenchements)

5 5 1.2 Caractérisation des tâches Chaque tâche peut être caractérisée par une distribution probabiliste de différents paramètres temporels (souvent cette distribution est de 1 sur une seule valeur) Distribution des dates d activation des instances (cf transparents précédents) Première date de réveil (ou offset, arrival time, release time, phase) r i d une tâche périodique (si r i est inconnu on parle de systèmes offset free) Délai critique = délai imparti pour terminer l instance à partir de la date d activation Délai critique (ou relative deadline) D i Échéance=date à laquelle une instance doit être terminée Échéance (ou absolute deadline) d i Charge = durée maximale nécessaire à l exécution d une instance Charge (ou WCET pour Worst Case Execution Time) C i Beaucoup de modèles avec C i =distribution (partie optionnelle, facteur de QoS, conditionnelles, ) Période P i (pour tâches périodiques) si P i =D i tâche à échéance sur requête Exemple de paramètres dits (abusivement) de Liu&Layland pour des tâches périodiques C i Activation + Echéance Réactivation 0 Temps r i D i P i

6 6 1.3 Facteurs pratiques à intégrer Problèmes de calcul du WCET Exécution non strictement linéaire des tâches (conditionnelles, boucles) Contraintes inhérentes à l architecture cible Interruptions Manipulation des files d attente (processeur, sémaphores, queues ) Préemptions Mémoire cache Pipelines Délais de communication Sites et processeurs à disposition Le plus souvent, le temps est discrétisé en quanta uniformes donnés par les points de préemption possibles Cependant, sur un OS temps réel, le quantum minimal est de l ordre d une milliseconde Le WCET est souvent surestimé x10 ou plus

7 7 1.3 Facteurs pratiques à intégrer Préemption Tâches préemptibles ou non Exclusions mutuelles Précédence Précédences entre les tâches (impliquées par des attentes de messages, ou de synchronisation) Suspension E/S Changements de mode Tolérance aux fautes (notamment en réparti ou en présence de communications distantes)

8 8 1.4 Problématique de la validation temporelle Respect des contraintes d échéance des tâches pour toute instance à contrainte stricte Respect d échéances de bout en bout Validation (m,k) firm (m échéances respectées pour k instances successives) Tout en respectant les facteurs pratiques pris en compte Facteurs à optimiser Acceptation d apériodiques Gigue Temps de réponse maximal ou moyen

9 9 2. Ordonnancement/Ordonnançabilité Deux problèmes distincts Ordonnancement = trouver une séquence ou un algorithme respectant les contraintes d un STR Ordonnançabilité = problème de décision

10 Ordonnancement Problème = construction d une séquence valide Se base généralement sur une instance particulière d un système (tout est connu à l avance) Il peut être Dirigé par le temps (hors-ligne) Dirigé par les priorités (en-ligne) Priorités fixes ou variables Cyclique (basé sur les frames) Simulation Validation (ordonnancement ordonnançabilité) Anomalies de Richardson, instabilité des séquences Relâcher une contrainte peut transformer une séquence valide en séquence non valide (sauf tâches indépendantes monoprocesseur) De plus, réalisable uniquement si tout est fixé et connu à l avance

11 Ordonnancement Exemple d anomalie τ 3 τ 2 Utilisation de R Pas d utilisation de R τ τ 3 Faute temporelle τ 2 τ

12 Ordonnançabilité Problème de décision : Instance Algorithme de décision {VRAI;FAUX} Vérifier l ordonnançabilité des tâches temps réel est un problème de décision

13 Ordonnançabilité Sensibilité aux dates de réveils des tâches Problème Standard : dates connues et fixes Problème à décalage libre (Offset free) : Dates inconnues Problèmes d existence Trouver des dates admissibles

14 14 3. Complexité Intérêt : Cartographie des problèmes de décision Concevoir un algorithme adapté au problème à résoudre Résultats communs pour l ordonnancement en-ligne et hors-ligne

15 15 3. Complexité du problème standard Tâches synchrones, indépendantes, préemption D i =T i : Polynomial (EDF optimal) autres cas : complexité ouverte, algorithmes pseudo-polynomiaux Tâches asynchrones, indépendantes, préemption co-np-complet au sens fort (Baruah et al, 1990) idem si priorités fixes connues (Leung et Whitehead, 1982)

16 Complexité Monoprocesseurs Tâches synchrones, sans préemption NP-Complet au sens fort (Mok, 1983) Tâches asynchrones, sans préemption NP-Complet au sens fort (Jeffay et al, 1991)

17 Complexité monoprocesseur Tâches avec des branches conditionnelles Ordonnancement des tâches à priorités (fixes et dynamiques) NP-Difficile (Chabraborty et al 2001)

18 Complexité Monoprocesseur En préemptif, suspensions des tâches les tâches séquentielles avec au plus une suspension les tâches séquentielles à échéance sur requête tâches multi-threads de durée unitaire NP-Difficile au sens fort (Richard, 2003)

19 Complexité multiprocesseur Ordonnancement sans migration NP-Difficile au sens fort (Leung, 82) Ordonnancement avec migration NP-Difficile au sens fort (Leung, 82)

20 20 4. Techniques d Analyse Analyse des algorithmes en-ligne Etude du comportement d un algorithme particulier (évaluation de performance) Affectation des priorités Analyse des algorithmes hors-ligne Construction d un ordonnancement faisable (Branch and Bound de Xu, Parnas) Modélisation des séquences faisables (ex: centre du langage reconnu par un automate)

21 Ordonnancement en-ligne Analyse du facteurs d utilisation du monoprocesseur U = n i= 1 C T i i Ex: Problème : tâches synchrones à échéances sur requête Décision avec EDF : U 1 Semi décision pour RM : U n ( 2 1 n 1)

22 Ordonnancement en-ligne Analyse de la demande processeur Durée cumulée d exécution des tâches par le processeur sur [0,L] (busy period) Test EDF (tâches synchrones, échéance sur requête) (Baruah, 90) Pour tout L 0, L n i= 1 L C Ti i

23 Ordonnancement en-ligne Analyse du temps de réponse Priorités fixes (Analyse RMA, Analyse Holistique ) Durée cumulée des tâches plus prioritaire que i i 1 t Wi ( t) = C i + j= Tj 1 C j Pire temps de réponse : plus petit point fixe de l équation W i ( t) = L analyse peut être facilement étendue à d autres problèmes (affectation des priorités, optimisation d un critère de performance) t

24 Ordonnancement en-ligne Pour modèle de tâches périodiques, synchrones Conditions nécessaires et suffisantes (algo. polynomiaux ou pseudo-polynomiaux) Avec des extensions (problèmes NP-difficiles) Conditions suffisantes (algo. pseudo-polynomiaux)

25 Ordonnancement en-ligne Décision d ordonnancement Ex: affectations des priorités fixes aux tâches (lorsque DM n est plus optimal) Tâches indépendantes : O(n 2 ) affectations à considérer (Audsley, 01) En distribué : techniques du type Branch and Bound (M. Richard, 02)

26 Ordonnancement en-ligne Optimisation d un critère de performance Minimiser l énergie consommée (Variable Voltage Scheduling) programmation mathématique non linéaire (cas continu) Minimiser la gigue de sortie (output jitter) Technique de modification des paramètres des tâches Minimiser le temps réponse moyen pondéré

27 Ordonnancement hors-ligne Pas d algorithme conservatif optimal Faute temporelle τ 1 τ τ 1 τ Temps creux obligatoire

28 Ordonnancement hors-ligne Permet d optimiser plusieurs critères en plus de la correction temporelle Modèles énumératifs des séquences valides Utilisation de modèles énumératifs (RdP, automates, géométrie ) du graphe des séquences valides Branch & Bound où chaque nœud est une séquence Modèles non déterministes Recuit simulé, Monte Carlo, colonies de fourmis, RdP Stochastiques Modèles symboliques Problème d explosion combinatoire Problème du WCET mixer hors-ligne pour les tâches à contraintes strictes/en-ligne pour les tâches de fond dans les temps creux prévus dus au WCET

29 Ordonnancement hors-ligne Méthode de Xu et Parnas (monoprocesseur, systèmes de tâches simultanées travail sur des instances (PPCM(P i )/P i instances de τ i ) Objectif: minimiser le retard maximal des instances jusqu à respecter toutes les échéances (ou jusqu à optimiser TR max ) Principe Chaque instance de tâche est découpée en segments autour des points de communication/synchronisation, chaque segment est muni de contraintes de précédence, et d exclusion vis-à-vis d autres Racine= séquence ED On considère le segment le plus en retard qu on cherche à exécuter plus tôt: l algorithme essaie donc de trouver d autres segments dans la période occupée : les fils d un nœud sont donc construits en ajoutant des contraintes d exclusion/précédence/préemption entre les segments de la période occuppée et le segment le plus en retard Extension de la méthode au multiprocesseur

30 Ordonnancement hors-ligne Graphe d ordonnancement obtenu par les techniques énumératives RdP, automates finis, géométrie M 0 τ 2 τ 1 τ c M c M c Problème: minimiser la portion construite

31 Ordonnancement hors-ligne Problème de la durée de simulation lorsque des tâches sont différées τ 1 τ 2 τ 3 Temps creux Charge à traiter τ 1 τ 2 τ 3 τ 1 τ 2, τ 3 τ 3 τ 1 τ 1 τ 3 τ1 Cyclicité à t c +PPCM(P i )+1 avec -1 t c <PPCM(Pi) τ 2 Problème ouvert en multiprocesseur avec migrations Temps

Programmation temps-réel Cours 1 et 2 Introduction et ordonnancement

Programmation temps-réel Cours 1 et 2 Introduction et ordonnancement Master 2 pro Programmation temps-réel Cours 1 et 2 Introduction et ordonnancement Isabelle PUAUT / Rémi COZOT Université de Rennes I 1 Applications temps-réel embarquées Systèmes en interaction avec l

Plus en détail

Annexe 6. Notions d ordonnancement.

Annexe 6. Notions d ordonnancement. Annexe 6. Notions d ordonnancement. APP3 Optimisation Combinatoire: problèmes sur-contraints et ordonnancement. Mines-Nantes, option GIPAD, 2011-2012. Sophie.Demassey@mines-nantes.fr Résumé Ce document

Plus en détail

Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen

Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen Systèmes temps réel Concepts de base Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen 1 Systèmes temps réel - Choix Gestion des ressources Ordonnancement ( Scheduling ), Tolérance aux fautes

Plus en détail

Ordonnancement temps réel

Ordonnancement temps réel Ordonnancement temps réel Laurent.Pautet@enst.fr Version 1.5 Problématique de l ordonnancement temps réel En fonctionnement normal, respecter les contraintes temporelles spécifiées par toutes les tâches

Plus en détail

Ordonnancement temps réel préemptif multiprocesseur avec prise en compte du coût du système d exploitation

Ordonnancement temps réel préemptif multiprocesseur avec prise en compte du coût du système d exploitation UNIVERSITÉ PARIS-SUD ÉCOLE DOCTORALE Sciences et Technologie de l Information, des Télécommunications et des Systèmes INRIA Paris-Rocquencourt DISCIPLINE : Génie Informatique THÈSE DE DOCTORAT présentée

Plus en détail

Partie 6 : Ordonnancement de processus

Partie 6 : Ordonnancement de processus INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 6 : Ordonnancement de processus Exercice 1 : Considérez un système d exploitation qui ordonnance les processus selon l algorithme du tourniquet. La file des processus

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes Informatiques Temps Réel

TABLE DES MATIÈRES. Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes Informatiques Temps Réel TABLE DES MATIÈRES Introduction générale Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes Informatiques Temps Réel 1. Introduction 7 2. Les systèmes temps réel 7 2.1. Présentation générale 7 2.2. Structure d un

Plus en détail

Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm)

Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Eléments de spécification des systèmes temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Ecole d informatique temps réel - La Londes les Maures 7-11 Octobre 2002 - Evénements et architectures - Spécifications de performances

Plus en détail

Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel

Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel Pascal Richard Laboratoire d Informatique Scientifique et Industrielle, ENSMA BP 40198 Téléport 2 F-86960 Futuroscope pascal.richard@ensma.fr RÉSUMÉ.

Plus en détail

Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement

Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 1 er mars 2007

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Organisation des cours 12 prochaines séances 6 janvier au 24 mars, Partiel le 27 janvier, Les 3 et 24

Plus en détail

Ordonnancement centralisé de de tâches temps réel

Ordonnancement centralisé de de tâches temps réel Ordonnancement centralisé de de tâches temps réel Samia Bouzefrane Maître de Conférences CEDRIC CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra 1 Sommaire 1. Caractéristiques de l ordonnancement

Plus en détail

Ordonnancement temps réel multiprocesseur pour la réduction de la consommation énergétique des systèmes embarqués

Ordonnancement temps réel multiprocesseur pour la réduction de la consommation énergétique des systèmes embarqués Soutenance de thèse Ordonnancement temps réel multiprocesseur pour la réduction de la consommation énergétique des systèmes embarqués Vincent LEGOUT Directeurs de thèse : Laurent PAUTET, Mathieu JAN CEA

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS PARIS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS PARIS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS PARIS MEMOIRE pour l examen probatoire du CNAM en INFORMATIQUE L ordonnancement temps réel des tâches et des messages Laurent Dehoey Soutenance : mai 2004 JURY

Plus en détail

Ordonnancement temps réel

Ordonnancement temps réel Ordonnancement temps réel Ordonnancement centralisé par Francis COTTET Professeur d université (ENSMA, Poitiers Futuroscope) Ingénieur de l Institut national polytechnique de Grenoble Docteur ès sciences

Plus en détail

Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel

Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel Pablo de Oliveira January 22, 2013 Section 1 Introduction Plan du cours 5. Systèmes temps-réel Présentation des systèmes

Plus en détail

Introduction aux systèmes Temps Réel. M1 UEF5 Systèmes embarqués 2005 2006

Introduction aux systèmes Temps Réel. M1 UEF5 Systèmes embarqués 2005 2006 Introduction aux systèmes Temps Réel M1 UEF5 Systèmes embarqués 2005 2006 Plan : I. Introduction II. Mécanismes Fondamentaux III. Maîtrise du temps IV. Temps réel et industrie I. Introduction 1. Qu'est

Plus en détail

AFADL 98, Approches Formelles dans l Assistance au Développement de Logiciels, pp. 137-148, Futuroscope, 30/09-1/10/1998

AFADL 98, Approches Formelles dans l Assistance au Développement de Logiciels, pp. 137-148, Futuroscope, 30/09-1/10/1998 Validation de Systèmes Temps Réel à l Aide de Réseaux de Petri Emmanuel GROLLEAU, Annie CHOQUET GENIET, Francis COTTET LISI ENSMA Site du FUTUROSCOPE BP 109 86960 FUTUROSCOPE Cedex E mail grolleau@ensma.fr,

Plus en détail

Cours Systèmes d exploitation 1

Cours Systèmes d exploitation 1 Cours Systèmes d exploitation 1 Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 Plan du cours Chapitre 1 : Gestion des processus Chapitre 2 : Ordonnancement des processus Chapitre 3 : La communication

Plus en détail

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES REALISATION d'un ORDONNANCEUR à ECHEANCES I- PRÉSENTATION... 3 II. DESCRIPTION DU NOYAU ORIGINEL... 4 II.1- ARCHITECTURE... 4 II.2 - SERVICES... 4 III. IMPLÉMENTATION DE L'ORDONNANCEUR À ÉCHÉANCES... 6

Plus en détail

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre Partie I : Introduction Plan de la première partie Quelques définitions Caractéristiques communes des applications temps-réel Exemples d

Plus en détail

Gestion du processeur central

Gestion du processeur central Chapitre II Gestion du processeur central 1. Introduction Evolution des systèmes informatiques 1.1- Premier système : Le programmeur/opérateur doit écrire un programme ensuite le faire fonctionner directement

Plus en détail

Planifica(on du stockage intermédiaire dans l industrie du shampoing

Planifica(on du stockage intermédiaire dans l industrie du shampoing dans l industrie du shampoing R. Belaid, V. T kindt, C. Esswein, rabah.belaid@etu.univ-tours.fr Université François Rabelais Tours Laboratoire d Informatique 64 avenue Jean Portalis, 37200, Tours Journées

Plus en détail

Problématique de l ordonnancement temps-réel. 1 Module E4 : Systèmes temps-réel Audrey Marchand

Problématique de l ordonnancement temps-réel. 1 Module E4 : Systèmes temps-réel Audrey Marchand Problématique de l ordonnancement temps-réel 1 Plan du cours La notion de tâche temps-réel Le mécanisme d ordonnancement L ordonnancement de tâches périodiques L ordonnancement de tâches apériodiques 2

Plus en détail

A propos de l applicabilité de la théorie de l ordonnancement temps réel : le projet Cheddar

A propos de l applicabilité de la théorie de l ordonnancement temps réel : le projet Cheddar A propos de l applicabilité de la théorie de l ordonnancement temps réel : le projet Cheddar F. Singhoff, A. Plantec Laboratoire Informatique des Systèmes Complexes LISyC/EA 3883 Université de Brest Séminaire

Plus en détail

ORDONNANCEMENT CONJOINT DE TÂCHES ET DE MESSAGES DANS LES RÉSEAUX TEMPS RÉELS 4. QUELQUES EXEMPLES DU DYNAMISME ACTUEL DU TEMPS RÉEL

ORDONNANCEMENT CONJOINT DE TÂCHES ET DE MESSAGES DANS LES RÉSEAUX TEMPS RÉELS 4. QUELQUES EXEMPLES DU DYNAMISME ACTUEL DU TEMPS RÉEL i LE TEMPS RÉEL 1. PRÉSENTATION DU TEMPS RÉEL 1.1. APPLICATIONS TEMPS RÉEL 1.2. CONTRAINTES DE TEMPS RÉEL 2. STRUCTURES D'ACCUEIL POUR LE TEMPS RÉEL 2.1. EXÉCUTIFS TEMPS RÉEL 2.2. RÉSEAUX LOCAUX TEMPS

Plus en détail

ORDONANCEMENT DANS LES

ORDONANCEMENT DANS LES ORDONANCEMENT DANS LES SYSTÈMES TEMPS RÉEL Asma Benmessaoud Université Mhamed Bougara Boumerdès (UMBB) Email: a_bemessaoud@esi.dz A.Benmessaoud - 2010 / 2011 SOMMAIRE Introduction Notion de tâches L ordonnancement

Plus en détail

Ordonnancement temps réel multiprocesseur

Ordonnancement temps réel multiprocesseur Ordonnancement temps réel multiprocesseur http://goo.gl/etm4wq Joël GOOSSENS Pascal RICHARD Université Libre de Bruxelles, LIAS/ENSMA et Université de Poitiers 26 août 2013 Goossens (U.L.B.) Ordonnancement

Plus en détail

STORM. Simulation TOol for Real-Time Multiprocessor scheduling. http://storm.rts-software.org. GDR ASR ACTRISS Nancy 7 novembre 2012

STORM. Simulation TOol for Real-Time Multiprocessor scheduling. http://storm.rts-software.org. GDR ASR ACTRISS Nancy 7 novembre 2012 Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes STORM Simulation TOol for Real-Time Multiprocessor scheduling http://storm.rts-software.org GDR ASR ACTRISS Nancy 7 novembre 2012 Richard

Plus en détail

Systèmes d Exploitation temps réel. Programmation des STR. Gabriel FREY 2013 freyg.it@gmail.com

Systèmes d Exploitation temps réel. Programmation des STR. Gabriel FREY 2013 freyg.it@gmail.com Systèmes d Exploitation temps réel 1 2 Plan de l intervention 1. Introduction aux Systèmes Temps Réel 2. Programmation concurrente Synchronisation et communication Besoin en facultés temporelles 3. Ordonnancement

Plus en détail

TEPZZ 88_8 9A_T EP 2 881 839 A1 (19) (11) EP 2 881 839 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 1/32 (2006.01) G06F 9/48 (2006.

TEPZZ 88_8 9A_T EP 2 881 839 A1 (19) (11) EP 2 881 839 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 1/32 (2006.01) G06F 9/48 (2006. (19) TEPZZ 88_8 9A_T (11) EP 2 881 839 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication:.06.1 Bulletin 1/24 (1) Int Cl.: G06F 1/32 (06.01) G06F 9/48 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 1419809.0 (22)

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

La méthode DARTS et la programmation multitâche en LabVIEW. Khanh Hieu NGO, Emmanuel GROLLEAU LISI/ENSMA

La méthode DARTS et la programmation multitâche en LabVIEW. Khanh Hieu NGO, Emmanuel GROLLEAU LISI/ENSMA La méthode DARTS et la programmation multitâche en LabVIEW Khanh Hieu NGO, Emmanuel GROLLEAU LISI/ENSMA Plan de la présentation Systèmes temps réel Problématique Cycle de vie Méthodes de spécification/conception

Plus en détail

WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS

WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS Avec l appui de l INRIA www-rocq.inria.fr/syndex 1 PLAN I. Présentation du sujet II. Présentation

Plus en détail

Correction TD3 : Ordonnancement de processus

Correction TD3 : Ordonnancement de processus Ministère de l enseignement Supérieur Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Sfax Département informatique A. U. 2011-2012 2 eme semestre : Classes : INFO-L1 Date : Avril 2012 Matière : Systèmes

Plus en détail

Synchronisation des Processus et les sémaphores

Synchronisation des Processus et les sémaphores Synchronisation des Processus et les sémaphores Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 PLAN Spécification du problème Section Critique (SC) Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation

Plus en détail

Le système Windows. Yves Denneulin. Introduction. Introduction. Plan

Le système Windows. Yves Denneulin. Introduction. Introduction. Plan Introduction Le système Windows Yves Denneulin Windows a 25 ans Au début basé sur MS/DOS Multi-tâches coopératifs Pas de réelle protection entre applications Famille 1.0 -> 386 -> 95 -> 98 -> Me Version

Plus en détail

Systèmes temps réels. Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST. Email: prénom.nom@cea.fr. Contenu du cours. Généralités. Plan du cours.

Systèmes temps réels. Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST. Email: prénom.nom@cea.fr. Contenu du cours. Généralités. Plan du cours. Contenu du cours Systèmes temps réels Fabien Calcado, Matthieu Lemerre CEA, LIST Email: prénom.nom@cea.fr Cours introduction EFREI 2012 1 Cours 1: Qu est ce que le temps réel? Cours 2: Parallélisme, communication

Plus en détail

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI Chapitre 6 Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI (P) problème de PL. On restreint les variables à être entières : on a un problème de PLI (ILP en anglais). On restreint certaines variables à

Plus en détail

Planification et ordonnancement sous incertitudes Application à la gestion de projet

Planification et ordonnancement sous incertitudes Application à la gestion de projet Toulouse, 14 mai 2003 Planification et ordonnancement sous incertitudes Application à la gestion de projet Julien Bidot Plan Séminaire au LAAS Planification de tâches et ordonnancement Domaine d application

Plus en détail

MEAD : temps réel et tolérance aux pannes pour CORBA

MEAD : temps réel et tolérance aux pannes pour CORBA MEAD : un intergiciel temps-réel et tolérant aux pannes pour CORBA Master 2 Informatique Recherche Université de Marne-la-Vallée Vendredi 3 mars 2006 Plan 1 Introduction 2 Solutions existantes 3 Concilier

Plus en détail

Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel

Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel Introduction aux Systèmes embarqués temps-réel Laurent.Pautet@enst.fr Version 2.0 Exemples d applications temps réel Commandes de vol numériques Codage des communications Métro automatisé Syst. Informatique

Plus en détail

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Intervenant : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Rappel système d exploitation & Parallélisme L unité d exécution pour un système d exploitation

Plus en détail

INFO-F-404 : Techniques avancées de systèmes d exploitation

INFO-F-404 : Techniques avancées de systèmes d exploitation Nikita Veshchikov e-mail : nikita.veshchikov@ulb.ac.be téléphone : 02/650.58.56 bureau : 2N8.213 URL : http://student.ulb.ac.be/~nveshchi/ INFO-F-404 : Techniques avancées de systèmes d exploitation Table

Plus en détail

Application irrégulière et ordonnancement en ligne

Application irrégulière et ordonnancement en ligne Application irrégulière et ordonnancement en ligne J. Briat T. Gautier J.L. Roch LMC-IMAG Institut Fourier, BP 53X 100, rue des Mathématiques 38041 Grenoble Cedex 9 Tél. : +33 (0)4 76 51 46 53 Fax : +33

Plus en détail

Les OS embarqués. B. Miramond UCP

Les OS embarqués. B. Miramond UCP Les OS embarqués B. Miramond UCP Les OS embarqués VxWorks : noyau RT le plus utilisé dans l'industrie. Supporte TCP/IP et une API socket. Coût des licences important. QNX : noyau RT de type UNIX. Intègre

Plus en détail

MTH8442 Ordonnancement de Plan production. (3-0-6) 3 cr

MTH8442 Ordonnancement de Plan production. (3-0-6) 3 cr MTH8442 Ordonnancement de Plan production de cours Automne 2008 (3-0-6) 3 cr Michel Gamache Local A-305.29 340-4711 poste 5920 michel.gamache@polymtl.ca François Soumis Local A-520.15 340-4711 poste 6044

Plus en détail

Parallélisme, Algorithmes PRAM

Parallélisme, Algorithmes PRAM , Armelle Merlin L.I.F.O Laboratoire d'informatique Fondamentale d'orléans Transparents inspirés des cours de G. Hains et de B. Virot Plan 1 Introduction Langages parallèles Les architectures parallèles

Plus en détail

Ordonnancement avec exclusion mutuelle par un graphe d intervalles ou d une classe apparentée : complexité et algorithmes ~ Frédéric Gardi

Ordonnancement avec exclusion mutuelle par un graphe d intervalles ou d une classe apparentée : complexité et algorithmes ~ Frédéric Gardi Ordonnancement avec exclusion mutuelle par un graphe d intervalles ou d une classe apparentée : complexité et algorithmes ~ Frédéric Gardi - 14 Juin 2005 - - Faculté des Sciences de Luminy - 1. Introduction

Plus en détail

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA 1/16 Ordonnancement des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/16 Table des matières 1 Ordonnancement et réquisition d ordonnancement 2 d ordonnancement Premier arrivé premier

Plus en détail

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel ELE- Systèmes ordinés en temps réels Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel Jean-Marc Beaulieu et Bruno De Kelper Site internet: http://www.ele.etsmtl.ca/academique/ele/ Systèmes ordinés en temps

Plus en détail

Modèles et algorithmes pour la reconfiguration de systèmes répartis utilisés en téléphonie mobile

Modèles et algorithmes pour la reconfiguration de systèmes répartis utilisés en téléphonie mobile Modèles et algorithmes pour la reconfiguration de systèmes répartis utilisés en téléphonie mobile Renaud Sirdey Chercheur au CEA / Ex-architecte système Nortel Journée du prix de thèse Guy Deniélou, 4

Plus en détail

Gestion dynamique des tâches dans les grappes

Gestion dynamique des tâches dans les grappes Gestion dynamique des tâches dans les grappes une approche à base de machines virtuelles Fabien Hermenier Équipe ASCOLA, École des Mines de Nantes 26 novembre 2009 Fabien Hermenier (ASCOLA) Gestion dynamique

Plus en détail

Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement

Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement Groupe SdF Midi-Pyrénées Toulouse 5 juin 2015 Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement - Andre.cabarbaye Plan Introduction Types de performances Finalité des analyses Attentes du donneur d

Plus en détail

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Vérification de logiciels par analyse statique Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Contexte et motivations Specification Design architecture Revues and

Plus en détail

Table des matières. Cours Système d Exploitation. Chapitre II : Gestion des processus

Table des matières. Cours Système d Exploitation. Chapitre II : Gestion des processus Chapitre II : Gestion des processus Table des matières I Processus et contexte d un processus 2 II État d un processus 3 III Système d exploitation multi-tâches et parallélisme 3 IV Problèmes dues au multi-tâches

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Chapitre II. Gestion des processus

Systèmes d'exploitation Chapitre II. Gestion des processus Systèmes d'exploitation Chapitre II Gestion des processus 1 Processus Un programme qui s exécute Les ordinateurs autorisent maintenant plusieurs processus simultanément (pseudo parallélisme) A B A B C

Plus en détail

Sommaire. Couverture de zone de surveillance dans les réseaux de capteurs. De quoi parle-t-on ici (1/2)? Objectif. De quoi parle-t-on ici (2/2)?

Sommaire. Couverture de zone de surveillance dans les réseaux de capteurs. De quoi parle-t-on ici (1/2)? Objectif. De quoi parle-t-on ici (2/2)? ouverture de zone de surveillance dans les réseaux de capteurs Jean arle, Master Recherche Informatique Option Informatique Mobile 008-009 s Jean arle - Master Recherche Informatique 008-009 Objectif e

Plus en détail

Parallel Tree-based Exact Algorithms using Heterogeneous Many and Multi-core Computing for Solving Challenging Problems in Combinatorial Optimization

Parallel Tree-based Exact Algorithms using Heterogeneous Many and Multi-core Computing for Solving Challenging Problems in Combinatorial Optimization Parallel Tree-based Exact Algorithms using Heterogeneous Many and Multi-core Computing for Solving Challenging Problems in Combinatorial Optimization Rudi Leroy Encadrement : N. Melab (Univ. Lille 1),

Plus en détail

Table des matières I La programmation linéaire en variables continues 1 Présentation 3 1 Les bases de la programmation linéaire 5 1.1 Formulation d'un problème de programmation linéaire........... 5 1.2

Plus en détail

Modèles à Événements Discrets. Réseaux de Petri Stochastiques

Modèles à Événements Discrets. Réseaux de Petri Stochastiques Modèles à Événements Discrets Réseaux de Petri Stochastiques Table des matières 1 Chaînes de Markov Définition formelle Idée générale Discrete Time Markov Chains Continuous Time Markov Chains Propriétés

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources

Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources Jonathan Lejeune LIP6-UPMC/CNRS, Inria 19 septembre 2014 Directeur : Pierre Sens Encadrants : Luciana Arantes et

Plus en détail

Exercices théoriques

Exercices théoriques École normale supérieure 2008-2009 Département d informatique Algorithmique et Programmation TD n 9 : Programmation Linéaire Avec Solutions Exercices théoriques Rappel : Dual d un programme linéaire cf.

Plus en détail

De nombreux processus sont gérés par le SE L'efficacité théorique serait maximale si le nombre de processeurs était comparable à celui des processus

De nombreux processus sont gérés par le SE L'efficacité théorique serait maximale si le nombre de processeurs était comparable à celui des processus De nombreux processus sont gérés par le SE L'efficacité théorique serait maximale si le nombre de processeurs était comparable à celui des processus Dans la plupart des cas la machine possède quelques

Plus en détail

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites TP N 57 Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites L objet de ce TP est d optimiser la stratégie de déploiement et de renouvellement d une constellation de satellites ainsi que les

Plus en détail

Optimisation de requêtes. I3009 Licence d informatique 2015/2016. Traitement des requêtes

Optimisation de requêtes. I3009 Licence d informatique 2015/2016. Traitement des requêtes Optimisation de requêtes I3009 Licence d informatique 2015/2016 Cours 5 - Optimisation de requêtes Stéphane.Gançarski Stephane.Gancarski@lip6.fr Traitement et exécution de requêtes Implémentation des opérateurs

Plus en détail

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle Plan Deuxième partie 1 2 Primitives de gestion des activités 2 / 26 4 / 26 Interférences et isolation Contenu de cette partie di cultés résultant d accès concurrents à un objet partagé mise en œuvre de

Plus en détail

Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores

Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores Jacques Mossière 22 septembre 2008 1 Introduction Nous étudions dans ce chapitre la réalisation des processus

Plus en détail

Exercice 1 Mémoire paginée (5 points)

Exercice 1 Mémoire paginée (5 points) Info32B Systèmes d Exploitations année 2015-2016 Partiel 26 octobre 2015 N. Sabouret, R. Bonaque, M. Gleize Nom : Prénom : Signature : L épreuve dure 1h30. Tous les documents sont autorisés. Le sujet comprend

Plus en détail

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu UFR d Informatique Paris 7, LIAFA, 175 rue Chevaleret, Bureau 6A7 http://www.liafa.jussieu.fr/ sighirea/cours/methtest/ Partie I 1 Propriétés 2 Un peu de génie logiciel de test 3 Eléments Problèmes Point

Plus en détail

Algorithme Algorigramme

Algorithme Algorigramme CONVENTIONS D ECRITURE : Définition : Un algorithme est une série d actes ou d opérations élémentaires qu il faut exécuter en séquence pour accomplir une tâche quelconque, en suivant un enchaînement strict.

Plus en détail

Recherche opérationnelle. Programmation linéaire et recherche opérationnelle. Programmation linéaire. Des problèmes de RO que vous savez résoudre

Recherche opérationnelle. Programmation linéaire et recherche opérationnelle. Programmation linéaire. Des problèmes de RO que vous savez résoudre Recherche opérationnelle Programmation linéaire et recherche opérationnelle Ioan Todinca Ioan.Todinca@univ-orleans.fr tél. 0 38 41 7 93 bureau : en bas à gauche Tentative de définition Ensemble de méthodes

Plus en détail

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème PLAN Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle N.Hameurlain http://www.univ-pau.fr/~hameur Spécification du problème Section Critique () Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation d exclusion

Plus en détail

Travaux Pratiques de l option STR

Travaux Pratiques de l option STR Travaux Pratiques de l option STR Processeur Détecteur ultrasons Moteurs Détecteur de contacts Détecteur de lumière Détecteur de sons RTOS (OSEK/VDX) ECRobot C/C++API Gestion des moteurs Vitesse, angle

Plus en détail

Introduction aux systèmes temps réel

Introduction aux systèmes temps réel Introduction aux systèmes temps réel Frank Singhoff Bureau C-207 Université de Brest, France LISyC/EA 3883 singhoff@univ-brest.fr UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 1/42 Sommaire 1. Concepts

Plus en détail

Gestion des Processus

Gestion des Processus Plan Gestion des Processus Concept de processus Ordonnancement Ryan Cassel cassel@limsi.fr Synchronisation Université Paris XI 2 de Tanenbaum Pour préparer un gateau: Recette Programme Ingrédients

Plus en détail

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Chapitre 1 Architecture des calculateurs 1.1 Introduction Ce paragraphe n a pas la prétention de présenter un cours d informatique. D une manière générale, seuls les caractéristiques architecturales qui

Plus en détail

Evaluation de l'influence d un réseau de communication sans fil sur la commande d un SED

Evaluation de l'influence d un réseau de communication sans fil sur la commande d un SED Evaluation de l'influence d un réseau de communication sans fil sur la commande d un SED Gilbert Habib (1), Pascale Marangé (2), Jean François Pétin (1), Thierry Divoux (1) (1) Centre de Recherche en Automatique

Plus en détail

Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing

Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing Introduction Plan Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing July 2007 Introduction Plan Introduction Intérêts de la PS3 : rapide et puissante bon marché L utiliser pour faire

Plus en détail

L ordonnancement, la clé d une gestion efficace des ressources

L ordonnancement, la clé d une gestion efficace des ressources L ordonnancement, la clé d une gestion efficace des ressources Nicolas Navet Jean-Pierre Thomesse Equipe TRIO laboratoire LORIA à Nancy Ordonnancer c est définir un ordre sur l exécution des différentes

Plus en détail

Introduction aux systèmes temps réel. Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr

Introduction aux systèmes temps réel. Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr Introduction aux systèmes temps réel Iulian Ober IRIT ober@iut-blagnac.fr Définition Systèmes dont la correction ne dépend pas seulement des valeurs des résultats produits mais également des délais dans

Plus en détail

Ordonnancement temps réel monoprocesseur

Ordonnancement temps réel monoprocesseur Ordonnancement temps réel monoprocesseur Frank Singhoff Bureau C-207 Université de Brest, France singhoff@univ-brest.fr UE systèmes temps réel, Université de Brest Page 1/66 Sommaire 1. Introduction et

Plus en détail

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013»

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» I Objectifs Niveau fondamental : «on se fixe pour objectif la

Plus en détail

4D v11 SQL Release 5 (11.5) ADDENDUM

4D v11 SQL Release 5 (11.5) ADDENDUM ADDENDUM Bienvenue dans la release 5 de 4D v11 SQL. Ce document présente les nouveautés et modifications apportées à cette nouvelle version du programme. Prise en charge de nouvelles plates-formes La release

Plus en détail

Module 4 - Ordonnancement Processus. Lecture: Chapitre 5

Module 4 - Ordonnancement Processus. Lecture: Chapitre 5 Module 4 - Ordonnancement Processus Lecture: Chapitre 5 1 Aperçu du module Concepts de base Critères d ordonnancement Algorithmes d ordonnancement Ordonnancement de multiprocesseurs Évaluation d algorithmes

Plus en détail

12/11/2015. Chapitre 4: Introduction à l ordonnancement. IV.1. Notions d ordonnancement (1) IV.1. Notions d ordonnancement (2)

12/11/2015. Chapitre 4: Introduction à l ordonnancement. IV.1. Notions d ordonnancement (1) IV.1. Notions d ordonnancement (2) Chapitre 4: Introduction à l ordonnancement 4.1. Notions d ordonnancement 4.2. Définitions 4.3. Modélisation 4.4. Méthodes de résolution 4.5. Problèmes types IV.1. Notions d ordonnancement (1) Ordonnancer

Plus en détail

FORTAS : Framework for Real-Time Analysis and Simulation

FORTAS : Framework for Real-Time Analysis and Simulation FORTAS : Framework for Real-Time Analysis and Simulation Pierre Courbin (courbin@ece.fr) LACSC - ECE Paris 12/03/2012 Pierre Courbin (courbin@ece.fr) FORTAS : Framework for Real-Time Analysis and Simulation

Plus en détail

Modèle d exécution Exemple : le Motorola 68000

Modèle d exécution Exemple : le Motorola 68000 Mémoire et Processeur Mécanismes d exécution Du séquentiel au parallèle Modèle d exécution Exemple : le Motorola 68000 Registres de donnée Registres d adresse Registre d état Registre d état Compteur ordinal

Plus en détail

Ordonnancement temps réel multiprocesseur de tâches non-préemptives avec contraintes de précédence, de périodicité stricte et de latence

Ordonnancement temps réel multiprocesseur de tâches non-préemptives avec contraintes de précédence, de périodicité stricte et de latence Université Paris XI UFR scientifique d Orsay École doctorale STITS Ordonnancement temps réel multiprocesseur de tâches non-préemptives avec contraintes de précédence, de périodicité stricte et de latence

Plus en détail

Organigramme / Algorigramme Dossier élève 1 SI

Organigramme / Algorigramme Dossier élève 1 SI Organigramme / Algorigramme Dossier élève 1 SI CI 10, I11 ; CI 11, I10 C24 Algorithmique 8 février 2009 (13:47) 1. Introduction Un organigramme (ou algorigramme, lorsqu il est plus particulièrement appliqué

Plus en détail

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis La présentation est animée, avancez à votre vitesse par un simple clic Chapitres 1 et 6 du polycopié de cours. Bonne lecture

Plus en détail

Partie I : Automates et langages

Partie I : Automates et langages 2 Les calculatrices sont interdites. N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut

Plus en détail

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : )

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : ) Numéro à préciser (Durée : ) On étudie dans ce problème l ordre lexicographique pour les mots sur un alphabet fini et plusieurs constructions des cycles de De Bruijn. Les trois parties sont largement indépendantes.

Plus en détail

Analyse abstraite de missions sous PILOT

Analyse abstraite de missions sous PILOT Analyse abstraite de missions sous PILOT Damien Massé EA 3883, Université de Bretagne Occidentale, Brest damien.masse@univ-brest.fr Résumé Nous étudions la possibilité de réaliser un analyseur par interprétation

Plus en détail

Algorithmes d ordonanncement. Ordonnancement. Etienne Lozes. ENS Cachan

Algorithmes d ordonanncement. Ordonnancement. Etienne Lozes. ENS Cachan ENS Cachan Que fait l ordonnanceur? Il décide quand faire une commutation de contexte quel processus exécuter à la place de l ancien éventuellement quel processeur utiliser Trois perspectives d ordonnancement

Plus en détail

Notions de base Ordonnancement Communication et synchronisation. Les processus. Julien Forget 1

Notions de base Ordonnancement Communication et synchronisation. Les processus. Julien Forget 1 Julien Forget 1 Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS3 2011-2012 1. Inspiré des slides de Thomas Vantroys 1 / 58 Plan 1 Notions de

Plus en détail

Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes

Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes Loris MARCHAL Laboratoire de l Informatique du Parallélisme Équipe Graal Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes Thèse réalisée sous la direction

Plus en détail

Gestion autonome de flots d exécution événementiels

Gestion autonome de flots d exécution événementiels Gestion autonome de flots d exécution événementiels Fabien GAUD, M2R S&L Équipe SARDES (INRIA/LIG) 18 juin 2007 1 / 31 Sommaire 1 Introduction 2 État de l art 3 Contribution 4 Évaluation de performances

Plus en détail