Comment rénover en copropriété?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment rénover en copropriété?"

Transcription

1 Comment rénover en copropriété? 1

2 Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 23 salariés Espace Info Energie du département de la Savoie Point rénovation info service Conseil et accompagnement en matière d énergie et habitat Formation Sensibilisation en milieu scolaire Eco consommation Réseau Info Energie Rhône-Alpes 2

3 Notre rôle dans les projets collectifs privés Mission de première sensibilisation Accompagnement d études Accompagnement des réalisations Dossier de demande de subventions Accompagnement dysfonctionnement AIDE A LA DECISION - facilitateur de projet 3

4 Bilan des copropriétés suivies Depuis 2003 : opportunités d installation d énergies renouvelables Depuis 2007 : efficacité énergétique Depuis 2009 : implication lors des AG et suivis des préconisations 54 copropriétés accompagnées en en en

5 Un enjeu pour chacun, un enjeu pour tous La rénovation énergétique, POURQUOI? Campagne nationale depuis oct 2013, objectif : rénover logements /an d'ici 2017 Ménages : Baisse des factures d'énergie Amélioration du confort Augmentation de la valeur du bien 5

6 Parc de logements Avant Après 1975 Sources : RRA :Rénover Energie demain modèle enerterweb 2011 en copropriété France : ANAH 2007 RhôneAlpes France 0 % 0 % 1 % 3 % 8 % 19 % 23 % 31 % 31 % 22 % 20 % 9 % 17 % 15 % 6

7 Le statut particulier des copropriétés... Consommation énergétique moyenne : Parc public social : 220 kwhep/m²/an classe D Propriétaire unique Copropriétés : 260 kwhep/m²/an classe E Propriétaires multiples (bailleurs/occupants) État du par plus dégradé Poids ces charges énergétiques peut réduire la capacité de financement de rénovation 7

8 Ce que demande la Loi Grenelle 'engagement national pour l'environnement' OBLIGATIONS Affichage DPE (vente/location) depuis 2011 Chauffage collectif : avant le 31/12/ Audit énergétique (>50lots) - DPE collectif (<50lots) Puis devra être soumis au vote de l AG suivant l audit ou le DPE Contrat de Performance Energétique (CPE) ou Plan de travaux (décret 3/12/12) 18février 2014 Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 8

9 Des lois pour inciter le passage à l'acte Possibilité vote des travaux sur parties privatives d'intérêt collectif Modification des règles de majorité pour vote en AG 1ère lecture : majorité absolue (Art 25) 2nde lecture : majorité simple (Art 24) Individualisation des frais de chauffage (décret 23/04/12) Avant31/12/17 18février 2014 Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 9

10 Aides financières 2014 Taux réduit de TVA Crédit d impôts 5,5% 15 % 1 lot travaux, en fonction des revenus 25% 2 lots ou plus, sans condition Eco-prêt individuel et collectif à taux zéro jusqu à Prime de rénovation énergétique 1350 Appels à projets régionaux RA 20 à 35% des travaux Conseil général de la Savoie jusqu'à (>6 logts) ANAH - OPAH volets copropriétés Certificat d économie d énergie non cumulable avec autres aides 10

11 Quelles actions privilégier?? 11

12 La solution globale Sobriété énergétique Efficacité énergétique Utilisation des énergies renouvelables Association NEGAWATT 12

13 Maîtriser l énergie, un enjeu crucial Comment se répartissent les consommations d énergie dans un bâtiment? Chauffage + eau chaude : 70% dont ¾ pour le chauffage et ¼ pour l eau chaude sanitaire Electricité des parties communes : 4% Usages domestiques électriques : 26% Source : ADEME

14 Solutions d économie d énergie appliquées aux logements collectifs Sur les systèmes Sur l enveloppe 14

15 Réduire les besoins de chauffage Travaux sur l hydraulique chauffage Émetteurs de chaleur (radiateurs) Distribution de la chaleur (tuyaux de raccords) Régulation Production de la chaleur Travaux sur l enveloppe Toiture Plancher bas Mur Menuiserie Ventilation Diversification avec les énergies renouvelables 15

16 L isolation des raccords de chauffage En chaufferie, mieux vaut isoler que peindre les tuyaux mauvais bon 16

17 Rendement des chaudières Combustion classique : ~90 % (chaudière gaz, fioul ou bois). Condensation : améliorer le rendement de 0 à 10 %. Favoriser le fonctionnement des chaudières en cycle long 1- réduire les déperditions du circuit 2- réduire les déperditions de l enveloppe du bâtiment 3- changer la chaudière 17

18 L enveloppe du bâtiment Toiture terrasse Façades Pignons Menuiseries Plancher bas Source : 18

19 Isolation du toit Coût réfection de toiture terrasse avec traitement de l étanchéité : 120 à 200 TTC/m² de surface à isoler dont 30 TTC/m² d isolant. 19

20 Cas des toitures en pente sous chevrons: 50 à 80 HT /m² d isolation (pas de démontage de la toiture) Isolation sur chevrons dans le cadre de la réfection de la toiture : 200 à 300 HT/m² avec réfection de la toiture Isolation Importance de la qualité de la mise en œuvre (pare-vapeur) 20

21 Planchers bas Lot le moins coûteux le plus rentable. Solutions : - flocage (laine de roche, mousse de polyuréthane) - fixation de plaques isolantes Coût : de 30 à 50 TTC/m² de surface à isoler Projection de laine de roche ou de mousse de polyuréthane Plaques de polyuréthane 21

22 Façades et pignons Des plus faciles au plus complexe Pignons ou façades avec peu de vitrages, murs enduits, murs droits Beaucoup de vitrages, de bardage, de balcons, murs en biais Coût isolation des façades par l extérieur : 100 à 250 HT/m² de paroi opaque à isoler 22

23 Thermographie Intérêt de l isolation par l extérieur (2 bâtiments de type similaire) 23

24 Menuiseries UW en W/(m². C) Simple vitrage ~ 5 à 6 1er double vitrage ~ 3 DV peu émissif ~ 1.1 à 1.8 Objectif < 1.5 Quels vitrages remplacer? -Simples vitrages -Doubles vitrages anciens -Ensemble des vitrage Coût : 450 à 650 /m² de vitrage 24

25 Ponts thermiques La Cité des Jardins, Chambéry (2012) 25

26 Humidité dégagée dans une maison Ventilation : Pourquoi? Remplacer l air 'vicié' par de l air 'neuf' Satisfaire les besoins en oxygène Évacuer la vapeur d eau et le CO2 accumulés Limiter la pollution intérieure Améliorer le confort en éliminant les odeurs, fumées et autres polluants (COV) Comment? Ventilation mécanique collective Hygroréglable? Utilisation des conduits existants 26

27 Le développement des énergies renouvelables dans l habitat Quelles énergies renouvelables applicables pour quels objectifs? 1 se chauffer Le bois énergie Le solaire thermique Les pompes à chaleur dont la géothermie 2 produire de l électricité Le solaire photovoltaïque 27

28 Etapes clés de l'idée au projet Accompagnement Asder 1ère sensibilisation Convention phase audit (participation financière) Audit ou DPE Idée Bilan Initial Suivi des consommations énergétiques Convention phase projet (participation financière) Maîtrise d œuvre avant travaux Travaux Rendu de l'audit au syndic + CS AG AG Présentation Vote des Décision Audit travaux d audit Décision MOE Mener à bien son projet Etudes de rénovation thermique en copropriété Réception Suivi d exploitation des travaux AG 18février

29 Rôle et positionnement de l'asder Copropriétaires Décideurs Conseil syndical Avancement Moteur du projet du projet Information Bureaux d'études Solutions techniques Visites de chantier Syndic Accompagne «Rencontres articule le projet Techniques» Maîtres d œuvres Entreprises 29

30 1 ers questionnements : 1 ère sensibilisation Visite de la copropriété, questionnaire préalable Compte-rendu : État des lieux qualitatif et analyse des consommations Préconisations d amélioration énergétique par poste Intérêt de faire réaliser un audit et/ou les travaux information sur les aides mobilisables Présentation en Assemblée générale 30

31 Etapes clés 1ère sensibilisation Accompagnement Asder Audit ou DPE Idée Bilan Initial Suivi des consommations énergétiques 18février 2014 Maîtrise d œuvre avant travaux Travaux Rendu de l'audit au syndic + CS Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété Réception Suivi d exploitation des travaux 31

32 Bilan Initial de la Copropriété Une démarche pour les copropriétaires et une méthode innovante qui permet : de mieux connaître la copropriété pour mieux préparer l avenir de dialoguer et travailler plus efficacement avec les techniciens et/ou architectes Un questionnaire pour mieux comprendre sa copropriété 18février 2014 Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 32

33 Etapes clés Accompagnement Asder 1ère sensibilisation Convention phase audit (participation financière) Audit ou DPE Idée Bilan Initial Suivi des consommations énergétiques Maîtrise d œuvre avant travaux Travaux Rendu de l'audit au syndic + CS Réception Suivi d exploitation des travaux AG Décision d audit 18février 2014 Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 33

34 DPE Décret du 3/12/12 34

35 Audit Arrêté du 28/02/13 Modélisation du bâtiment État des Lieux Visite de la copropriété Enquête Descriptif des parties communes et privatives Classements énergétiques 3 scénarios Simulation thermique -20 % -38 % Préconisations hiérarchisées Niveau répondant au label «Haute Performance énergétique en rénovation» 35

36 Stratégies de travaux 3 démarches possibles RENOVATION PAR OPPORTUNITE Occasion des gros travaux d'entretien Mutualisation de coûts fixes de chantier RENOVATION GLOBALE Meilleure coordination des travaux (ponts thermiques, étanchéité à l'air Economie d'échelle sur les coûts Aides plus conséquentes en général RENOVATION PAR ETAPE Tranches de travaux mais avec une réflexion initiale globale du projet Etale les investissements dans le temps 36

37 Etapes clés Accompagnement Asder 1ère sensibilisation Convention phase audit (participation financière) Audit ou DPE Idée Bilan Initial Suivi des consommations énergétiques Convention phase projet (participation financière) Maîtrise d œuvre avant travaux Travaux Rendu de l'audit au syndic + CS AG Présentation Décision Audit d audit Décision Etudes MOE Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété Réception Suivi d exploitation des travaux AG 18février

38 Etudes de Maîtrise d œuvre 1- Phase avant projet (TRANCHE FERME) Objectif : arrêter définitivement le programme de rénovation et les choix d'équipements État des lieux de l'existant : relevés, diagnostic Vérification / établissement des plans de l existant Récolement des données, vérification des contraintes réglementaires Recherche et étude de solutions techniques Estimation du coût prévisionnel des travaux Consultation préalable des Services de l'urbanisme Détermination du délai global de réalisation de l'ouvrage Présentation de l'avant projet en réunion de Conseil syndical, pour validation du cahier des charges 18février 2014 Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 38

39 Etudes de Maîtrise d œuvre 2- Consultation des entreprises (TRANCHE FERME) Objectif : obtenir des coûts réels sur devis Élaboration du DCE (Dossier de Consultations des Entreprises) à minima : CCTP, DPGF et plans Consultation des entreprises Analyse des offres et rapport Présentation lors d'une réunion d'information auprès des copropriétaires, préalablement à l AG. 18février 2014 Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 39

40 Etapes clés Accompagnement Asder 1ère sensibilisation Convention phase audit (participation financière) Audit ou DPE Idée Bilan Initial Suivi des consommations énergétiques Convention phase projet (participation financière) Maîtrise d œuvre avant travaux Travaux Rendu de l'audit au syndic + CS AG AG Présentation Vote des Décision Audit travaux d audit Décision MOE Mener à bien son projet Etudes de rénovation thermique en copropriété Réception Suivi d exploitation des travaux AG 18février

41 Maîtrise d œuvre phase réalisation 3- Phase travaux (TRANCHE CONDITIONNELLE) validation préalable en AG dans le cadre d'un vote de travaux Dossier de demande d'autorisation de travaux (DP) Préparation des marchés de travaux Visa des plans d'exécution / Préparation du chantier Suivi des travaux et comptabilité de chantier (CR, situations) Réception, contrôle et vérification des travaux (DOE) Vérification (ventilation chauffage) après 1 saison de chauffe 18février 2014 Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 41

42 De nombreuses raisons d'intervenir Améliorer le confort des occupants Entretenir et valoriser son patrimoine Appréhender les hausses du coût de l'énergie Réduire les charges tout en diminuant l'impact environnemental de la copropriété Souvent peu d'investissements réalisés depuis la construction Profiter d'opportunités de travaux : entretien et amélioration Avantage du nombre : économie d échelle 42

43 Exemples de réalisations 43

44 Le Savoy - Tignes Avant travaux Après travaux Photos : ENEOS Traitement de l'ensemble des parois et de la ventilation. Bouquet de 5 travaux. 8 lots de travaux, 8 entreprises Coût des travaux : Maîtrise d'oeuvre, syndic, bureau de contrôle, assurance : Aide financière sous forme de certificat d'économie d'énergie :

45 Le Savoy - Tignes Façades par l'extérieur Plancher bas Menuiseries Ventilation Toiture terrasse Photos : ENEOS 45

46 Le Lelia - Cognin Avant travaux Après travaux Traitement de l'ensemble des parois et de la ventilation. Bouquet de 3 travaux. 3 lots de travaux, 2 entreprises Coût des travaux : Maîtrise d'oeuvre, syndic, bureau de contrôle, assurance : Aides financières dans le cadre de l'opah de Chambéry Métropole :

47 Le Bellevue - Chambéry 2010 : Sensibilisation de 1er niveau : Accompagnement Étude : Accompagnement Réalisation de travaux d'études d'assurance DO Isolation des façades par l'extérieur Remplacement de l'isolation des toitures Renforcement de l'isolation des planchers Réfection de la ventilation 47

48 48

49 49

50 Merci de votre attention 50

Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété

Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 1 Actualités réglementaires et financières Rôle et positionnement de l'asder 1ères réflexions des copropriétaires Phase d'audit Phase d'etude

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

COMMENT RÉUSSIR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE SA COPROPRIÉTÉ? 29 janvier 2014 30/01/2014 1

COMMENT RÉUSSIR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE SA COPROPRIÉTÉ? 29 janvier 2014 30/01/2014 1 COMMENT RÉUSSIR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE SA COPROPRIÉTÉ? 29 janvier 2014 30/01/2014 1 SOMMAIRE Présentation de l Agence Parisienne du Climat Pourquoi agir aujourd hui? Réussir la rénovation énergétique

Plus en détail

Audit énergétique de la Copropriété

Audit énergétique de la Copropriété Audit énergétique de la Copropriété Sommaire SOMMAIRE Démarche de l étude A- Etat des lieux Recueil des données Présentation de la copropriété Enquête auprès des usagers Performances du bâti et éléments

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif du l audit énergétique de NOGENT SUR OISE 1 Sommaire I. Introduction... 3 II.

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

«Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi!

«Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi! «Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi! Vos enjeux Valoriser le patrimoine Rechercher un équilibre budgétaire Respecter le Grenelle Les obligations des copropriétés dans le cadre du Grenelle

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Rénovation énergétique de la résidence «Verrières Joli Mai» à Meudon-la-Forêt

Rénovation énergétique de la résidence «Verrières Joli Mai» à Meudon-la-Forêt Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique de la résidence «Verrières Joli Mai» à Meudon-la-Forêt B ÂTIMENTS Les instances de cette copropriété de plus de 900 logements ont réussi

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation Réunion de sensibilisation des Copropriétés Cran Gevrier 1 Plan de présentation Bilan national La thermographie infrarouge Présentation de la thermographie IR Limites de la thermographie IR Présentation

Plus en détail

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Audit NRJ COPRO / DPE collectif Aspects réglementaires Textes de Référence Audit énergétique de copropriété : Copros de 50 lots ou + à chauffage collectif Décret

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) L éco-prêt à taux zéro en 14 points 1. Comment fonctionne un éco-prêt à taux zéro? L éco-prêt permet de financer les travaux d économie d énergie et les éventuels frais induits

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner

Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner Table-ronde proposée par Envirobat Méditerranée et le GERES France Vendredi 9 novembre 2012 // Salon Solutions Copropriétés // Nice Tour

Plus en détail

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE. ------Réunions publiques. Septembre octobre 2012

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE. ------Réunions publiques. Septembre octobre 2012 THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE ------Réunions publiques Septembre octobre 2012 LE BÂTIMENT, UN GROS CONSOMMATEUR D ÉNERGIE? Environ 25 % des émissions des gaz à effet de serre sont liées à

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL

DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL 24 avril 2014 DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL Conférence GPSO Energie POUGET Consultants Florent LOUSSOUARN contact@pouget-consultants.fr 1 er choc pétrolier EVOLUTION DU CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

L Espace Info Energie 72

L Espace Info Energie 72 L Espace Info Energie 72 Un dispositif national... LE SERVICE ESPACE INFO ENERGIE La mission première des conseillers INFO ENERGIE est de proposer aux particuliers, petites entreprises et petites collectivités

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Aides financières en copropriété. Atelier ADIL 31 / EIE 15 mai 2014

Aides financières en copropriété. Atelier ADIL 31 / EIE 15 mai 2014 Aides financières en copropriété Atelier ADIL 31 / EIE 15 mai 2014 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables ADIL 31 Juridiques

Plus en détail

Intégrateur en rénovation

Intégrateur en rénovation Intégrateur en rénovation 5 ème Européen 3 ème National 14 Md Chiffre d affaires 2011 CONSTRUCTION TRAVAUX PUBLICS ÉNERGIE CONSTRUCTION METALLIQUE CONCESSIONS CONSTRUCTION 22% 28% 23% 6% 16% DGGN 70 000

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions

Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions * «La Copropriété en Belgique en 2025» Colloque du Syndicat National des Propriétaires

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES DEVIS» CADRE A Données relatives à la

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire Rappel du contexte Adoption d un Plan Climat Energie Territorial en Conseil municipal

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (nouveau CIDD) P.2

Plus en détail

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD)

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) n 29 Novembre 2013 BTP Ille-et-Vilaine ::: CRÉDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) ET ECO-PTZ : les changements attendus pour ::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) Le projet de loi de

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Comment mener un projet de

Comment mener un projet de Comment mener un projet de rénovation énergétique? le Bilan Initial de Copropriété & l audit partagé Planète Copropriété : Rassembler et outiller les acteurs de la copropriété pour faciliter les projets

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies?

Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies? Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies?

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique. outil efficace pour réussir une rénovation en copropriété

Le Contrat de Performance Energétique. outil efficace pour réussir une rénovation en copropriété Le Contrat de Performance Energétique outil efficace pour réussir une rénovation en copropriété 7 novembre 2014 Introduction : les enjeux énergétiques pour les copropriétés Un parc considérable Les copropriétés

Plus en détail

Faire réaliser des travaux chez soi

Faire réaliser des travaux chez soi Faire réaliser des travaux chez soi Agence Locale de l Energie et du Climat SQY rue Haroun Tazieff, 78 11 Magny-les-Hameaux 01 0 7 98 90 - alec@energie-sqy.com du lundi au vendredi de 9h à 1h et de 1h0

Plus en détail

Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014

Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014 Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014 William Palis Romuald Caumont Jerry Schmidt Accompagnement en copropriété Enjeux énergie-climat

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie

Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie Conseils et accompagnements gratuits et indépendants sur la maîtrise de l énergie Le cadre d action Convention EIE dans

Plus en détail

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI Copropriété : Décryptage du volet réglementaire Hicham LAHMIDI Audit énergétique d un immeuble ou d un groupe d immeubles en copropriété Décryptage du décret du 27 janvier 2012 et de l arrêté du 28 février

Plus en détail

Rénover pour économiser, c'est maintenant avec Schüco!

Rénover pour économiser, c'est maintenant avec Schüco! Rénover pour économiser, c'est maintenant avec Schüco! Bénéficiez du crédit d impôts Profitez de l éco-prêt à taux zéro Réduisez votre facture énergétique Produisez et revendez de l électricité Solaire

Plus en détail

Copropriétés, réduire ses charges de chauffage et d'eau

Copropriétés, réduire ses charges de chauffage et d'eau Copropriétés, réduire ses charges de chauffage et d'eau Présentation de l ALE Relais des politiques européennes nationales et locales Outil d aide à la décision Les missions Lieu d échange Sommaire 1-

Plus en détail

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 14 / 34 Comment fonctionne l éco-prêt à taux zéro? Le programme de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Intervention Acteurs du Solaire mercredi 15 février 2012 Le réseau des Espaces Info Energie Réseau National : Plus de 230 Espaces. Plus de 500

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Avec vous, bâtissons l avenir. Les clés pour réussir la rénovation énergétique de votre copropriété et valoriser votre patrimoine

Avec vous, bâtissons l avenir. Les clés pour réussir la rénovation énergétique de votre copropriété et valoriser votre patrimoine Avec vous, bâtissons l avenir Les clés pour réussir la rénovation énergétique de votre copropriété et valoriser votre patrimoine Un parc considérable Les enjeux énergétiques pour les copropriétés: un patrimoine

Plus en détail

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REHABILITATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES ARPE Mercredi 12 décembre 2012 1 2 Données de cadrage PLAN Contexte réglementaire de la copropriété - Définition juridique de la copropriété

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail

THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ. ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011

THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ. ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011 THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011 Q U E S T -C E Q U U N E T HE R MO G R A P HIE? C e s t u n e «p h o to g r a p h i e d e l a c h a

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

Réunion d information Label RGE

Réunion d information Label RGE Réunion d information Label RGE Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat Les éco-conditionnalités La mention Reconnu Garant de l Environnement Devenir RGE Quelle qualification choisir 2 Plan de Rénovation

Plus en détail

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Direction des bâtiments 24 mars 2009 Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Présentation de l'analyse énergétique du patrimoine de la Ville de Villeurbanne

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593 Etudes & Contrôles thermiques 38, avenue du Midi - 91760 ITTEVILLE Tél. : 01 69 90 86 10 - Fax : 01 69 90 91 59 Adresse postale: BP 70017-91610- BALLANCOURT E-mail : bet.ecic@wanadoo.fr - Site : www.bet-ecic.fr

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne Jean Luc DOL L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés

Plus en détail

Rénovation globale de copropriété

Rénovation globale de copropriété Rénovation globale de copropriété Retour d expérience - Copropriété «Les Tilleuls» à Vaires-sur- Marne (77) Contexte Partant du constat du vieillissement des bâtiments de la résidence, et des travaux de

Plus en détail

FICHE DE SYNTHESE L ECO-PRET A TAUX 0% 1. POUR QUI? 2. POUR QUOI? 3. MONTANT ET DUREE DU PRET?

FICHE DE SYNTHESE L ECO-PRET A TAUX 0% 1. POUR QUI? 2. POUR QUOI? 3. MONTANT ET DUREE DU PRET? FICHE DE SYNTHESE L ECO-PRET A TAUX 0% 1. POUR QUI? Pour les propriétaires - occupants, - bailleurs, - en société civile. Concerne leur résidence principale construite avant le 1 er janvier 1990 (copropriétés

Plus en détail

OPAH MOISSAC 2012-2016. OPAH (Opération Programmée -27/11/2012

OPAH MOISSAC 2012-2016. OPAH (Opération Programmée -27/11/2012 OPAH MOISSAC 2012-2016 OPAH (Opération Programmée -27/11/2012 1 OPAH? Une Opération Pour A Habitat privé Proposée par la Mairie Dans un périmètre défini (centre ville) Des subventions proposées sous conditions

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

en LORRAINE projet de rénovation L Espace INFOÉNERGIE Ouest 54 Eric DROUILLY Conseiller Info Energie

en LORRAINE projet de rénovation L Espace INFOÉNERGIE Ouest 54 Eric DROUILLY Conseiller Info Energie en LORRAINE Réussir et Financer son projet de rénovation L Espace INFOÉNERGIE Ouest 54 Eric DROUILLY Conseiller Info Energie en LORRAINE Les Enjeux de l'énergie Les Enjeux de l'énergie Mini Intro On consomme

Plus en détail

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 %

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 % Crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDE AU FINANCEMENT

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDE AU FINANCEMENT LES AIDES A LA RENOVATION: CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE TVA REDUITE AIDE AU FINANCEMENT Février 2014 RENOVATION ENERGETQUE / THERMIQUE Aides / Avantages Montants accordés Conditions imposées Type

Plus en détail

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 -

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Dans le cadre du programme régional PROMETHEE, la Région Languedoc-Roussillon et l ADEME peuvent

Plus en détail

«Soyez RGE et gagnez de nouveaux marchés» Jeudi 22 janvier 2015

«Soyez RGE et gagnez de nouveaux marchés» Jeudi 22 janvier 2015 «Soyez RGE et gagnez de nouveaux marchés» Jeudi 22 janvier 2015 RGE, pilier de la rénovation énergétique Objectif global : diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre en France d'ici 2050 Un consensus

Plus en détail

Expérimentation «AGIR et Rénover +»

Expérimentation «AGIR et Rénover +» A.G.I.R. + Action Globale Innovante pour la Région C.R.E.E.R Contrat Régional pour l Emploi et une Economie Responsable Expérimentation «AGIR et Rénover +» Dossier de candidature «Accompagnement des projets

Plus en détail

TVA 2014 Taux intermédiaire & réduit

TVA 2014 Taux intermédiaire & réduit TVA 2014 Taux intermédiaire & réduit TVA à prendre en compte à partir du 1 er janvier 2014 selon la loi n 2013-1278 1-Domaine d application Les taux intermédiaire et réduit s appliquent sur les travaux

Plus en détail