Recovery as a Service

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recovery as a Service"

Transcription

1 Recovery as a Service Quand le Cloud Computing vole au secours des entreprises Ce document a été réalisé dans le cadre de la SRS Day La SRS Day est un événement annuel organisé par les étudiants de la majeure SRS, de l EPITA. Il s agit d un travail de réflexions sur des sujets émergents ou d actualité, réalisé par les étudiants et suivi par une entreprise. Coach DESCAZEAUX Martin Auteurs KIRCHHOFER Nicolas BUISSON Marc DJIBRINE Rayanatou DUVAL Fabien JOUBERT Yohan PAQUET Jérôme 6 September 2012

2 Remerciements Nous tenons à remercier, dans un premier temps, l équipe Solucom qui nous a assistés dans la réalisation de ce dossier, notamment Gérome BILLOIS, organisateur du SRSDay, ainsi que Martin DESCAZEAUX, notre coach, pour ses précieux conseils et son suivi tout au long du projet. Nous remercions également l équipe organisatrice de l EPITA, avec en particulier Sébastien BOMBAL, notre chef de majeur SRS, incitateur de la journée SRSDay. Page 2

3 Sommaire Remerciements... 2 Sommaire Executive Summary Introduction... 7 Définitions Fonctionnement du Recovery as a Service a. Fonctionnement pratique b. Points clés Acteurs a. Fournisseurs de service IBM (Business Continuity and Resiliency Services) Sungard (Recover to the Cloud) Geminare (Cloud Recovery) Vifib (Disaster Recovery Service) b. Fournisseur logiciel VMware (vcenter Site Recovery Manager) c. Comparaison des acteurs Les cibles du marché - A qui s adresse le RaaS? a. Vue globale b. Les entreprises avec de faibles moyens c. Pour qui le RaaS est intéressant? d. L influence du RaaS sur l adoption de l IaaS e. L état du marché selon Gartner f. Analyse d une étude sur les entreprises et leurs reprises d activités Avantages a. Aspect financier Introduction Réduction des coûts de fonctionnement Page 3

4 Les autres leviers d économies Vifib : un exemple concret b. Les bénéfices du RaaS dans le Cloud Inconvénients a. Externalisation des données b. Manque de retours d expérience c. Service basé sur internet Risques a. Fournisseur de services b. Les ressources et données c. Tableau comparatif des risques Conclusion Bibliographie Annexes a. Solucom b. Epita Page 4

5 1. Executive Summary Avoir un plan de reprise d'activité adapté a toujours été un enjeu majeur pour les entreprises. Au cours des dernières années, plusieurs solutions et technologies ont vu le jour afin de pallier à ce problème. Dans ce rapport est présenté le Recovery as a Service (Raas), un service fonctionnant dans le cloud et permettant de venir en aide aux entreprises en cas d incident majeur sur le système d information. La technique consiste à "mettre en veille" des applications en les externalisant sur une infrastructure distante louée chez un prestataire, fournisseur de RaaS. En fonctionnement normal, l entreprise utilise ses ressources et une copie des données est réalisée vers l infrastructure distante afin de la synchroniser. Lors d un incident important, les équipements du fournisseur de service sont activés et les utilisateurs sont redirigés vers l infrastructure distante. Une fois l incident terminé, l infrastructure du client est resynchronisée et celle du prestataire peut être désactivée. Le SI revenant ainsi en fonctionnement normal. Pourquoi utiliser cette méthode pour un plan de reprise d'activité? Tout d abord, il s'agit d'une des méthodes les moins coûteuses du marché sur l investissement initial, en étant également l'une des plus flexibles. Avoir chaque serveur en double en cas de panne est coûteux et faire face à une catastrophe qui nécessite un arrête complet du système d'information est un évènement rare. Avec le RaaS, les coûts ne sont élevés que lorsqu une bascule est opérée et cette solution est bien moins chère que du secours classique. Dans ce rapport sont détaillés les acteurs et les cibles de ce marché, en comparant quels sont les services proposés ainsi que les différents besoins des cibles. Une solution comme le RaaS n'est tout de même pas sans risque. Des données métiers sont dupliquées sur une autre infrastructure et il est donc difficile d assurer le respect de la confidentialité de celles-ci. Page 5

6 Ce service est déjà fonctionnel aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne contrairement à la France, qui le découvre et où les principaux acteurs du marché commencent tout juste à proposer le même type d'offres. Donnant la possibilité aux entreprises de mettre en place un plan de continuité d activité à coût réduit, le Recovery as a Service est donc peut-être ce qui constituera l'avenir des entreprises pour leur continuité d activité. Page 6

7 2. Introduction Le monde du Cloud Computing est né des années auparavant, sans même avoir de nom. Des services comme Hotmail ont lancé une mode dans le grand public qui allait se développer et prendre de l ampleur, grâce à son atout majeur : l arrivée de la facturation à la consommation. D abord perçue comme une vaste arnaque marketing par certains, il s est avéré que ce modèle peut permettre de réaliser des économies notables, pour le particulier comme le professionnel. De nos jours, le Cloud Computing existe sous trois formes distinctes : le Cloud privé interne, privé externe et public. Le Cloud privé interne est géré en interne par une entreprise pour ses besoins, le privé externe est dédié aux besoins d une seule entreprise mais externalisée chez un prestataire et le Cloud public est géré par une entreprise spécialisée qui loue ses services à plusieurs entreprises. L informatique dans les nuages est apparue avec le Software as a Service (SaaS), le principe étant d utiliser des applications hébergées sur des serveurs distants. Cela a permis de ne plus se soucier des ressources des machines clientes, tous les traitements étant réalisés en ligne. Le plus souvent, ce modèle est utilisé sous forme de Cloud public. L étape suivante permet au client de déployer ses propres applications dans les nuages avec le Platform as a Service (PaaS). Concrètement, le fournisseur de service se charge de la maintenance de la plateforme (le système d exploitation, les bases de données, la virtualisation ) et du matériel (serveurs, stockage ) et le client n a plus qu à se charger de la maintenance de ses applications. Enfin, l Infrastructure as a Service (IaaS) est tout simplement une infrastructure complète en ligne qu une entreprise peut louer. Le prestataire ne se charge que d assurer la disponibilité (serveurs, stockage, réseau ) et le client maintient toutes les parties logicielles (applications, base de données, systèmes d exploitation ). Nous arrivons à notre sujet : le Recovery as a Service (RaaS). Cette pratique naissante est issue de l IaaS, adaptée pour la continuité d activité. Le principe est de louer une Page 7

8 infrastructure dans les nuages, associée avec une suite logicielle complète. Cette association permet à des entreprises d externaliser leur secours, évitant ainsi de devoir assurer la redondance de tout leur matériel actif. Le secours informatique dans les nuages offre donc la possibilité aux entreprises de choisir le service répondant le mieux à leurs besoins. Par exemple, une société n ayant pas d application critique n aura besoin que d une solution Backup as a Service (BaaS). Pour l instant, le développement du RaaS est surtout visible outre-atlantique. Il n est que très faiblement utilisé en Europe, à part en Grande Bretagne, où là aussi le service commence à percer. Les fournisseurs de ce service sont donc pour la plupart des entreprises américaines, particulièrement représentées par des grands noms de l IT. Définitions Afin de comprendre la suite ce dossier ainsi que le contexte du RaaS, voici plusieurs définitions qui peuvent être utiles. PCA Le plan de continuité d activité englobe l ensemble des actions, processus et organisations permettant la continuité des activités critiques de l entreprise. PRA Le plan de reprise d activité permet d assurer la reconstruction et le redémarrage du système d information à la suite d une interruption due à une crise ou des incidents. C est la partie technique du PCA. Page 8

9 PDMA et DIMA Ce sont les deux mesures utilisées pour définir les besoins d une entreprise en termes de reprise d activité. La Perte de Données Maximale Admissible est le temps pendant lequel l entreprise accepte de perdre des données. Il va notamment servir à fixer la fréquence des sauvegardes. La Durée d Interruption Maximale Admissible est le temps maximal pendant lequel une ressource peut être indisponible aux yeux des métiers. SaaS Le Software as a Service est un logiciel installé dans les nuages, auquel les utilisateurs vont accéder à distance. PaaS Dans le Platform as a Service, le prestataire fournit des machines ayant déjà un système d exploitation ainsi que certains logiciels tels que des bases de données par exemple. C est ensuite au client de gérer le développement ainsi que l exploitation de son application. IaaS Dans l Infrastructure as a Service, le prestataire ne fournit que des machines (physiques ou sous forme de machine virtuelle), ainsi que son infrastructure réseau. C est ensuite au client d installer ce dont il a besoin et de maintenir la partie logicielle et les données. Page 9

10 3. Fonctionnement du Recovery as a Service a. Fonctionnement pratique Le Recovery as a Service est présent dans les entreprises afin de permettre à cellesci de minimiser les impacts d un incident majeur (aussi appelé Disaster Recovery). En effet, son principal objectif est de permettre à une société victime d un incident majeur de basculer sur une infrastructure dans les nuages afin d éviter une interruption de service trop longue. Le principe de fonctionnement est qu une entreprise ayant une infrastructure locale loue, chez un fournisseur de RaaS, une infrastructure virtualisée dans les nuages. En fonctionnement «normal», sans incident, l entreprise utilise normalement ses ressources locales et une sauvegarde des données (asynchrone la plupart du temps) est effectuée depuis les équipements locaux jusqu à la solution louée. Ce mode est appelé «actif-passif» car l infrastructure distante est inactive, seule la copie s opère. Lors d un incident, une bascule peut être décidée et tous les utilisateurs de l infrastructure locale sont redirigés en ligne, sur les machines virtuelles distantes. Techniquement, la bascule est l association de l activation des machines virtuelles distantes et une redirection DNS (le nom de domaine de l entreprise ne pointera plus sur l adresse IP de celle-ci mais sur l infrastructure distante). De ce fait, même si un problème important est survenu sur les équipements locaux, la société peut continuer de fonctionner. Néanmoins, cette bascule est couteuse et n est à opérer qu en cas de sinistre majeur. Une fois le sinistre terminé et les ressources locales redémarrées, une synchronisation inverse est effectuée pour remettre à jour l infrastructure locale. Lorsque cette synchronisation est faite, une bascule DNS est opérée dans l autre sens et les machines virtuelles distantes sont éteintes. Page 10

11 La technique du RaaS intègre entre autres les problématiques de : Les tests de sauvegarde : réduit les coûts des tests de sauvegarde, qui représentent une part non négligeable du budget des entreprises dans le cadre de la continuité d activité Le périmètre des tests : il n est pas possible, avec un secours local, de tester les sauvegardes et le secours de toutes les applications d une entreprise pour des raisons de coûts. Le RaaS, au contraire, permet de tester l intégralité des applications protégées sans devoir en exclure Configuration des sauvegardes : permet de réduire le plus souvent les incompatibilités des applications et les données sauvegardées Page 11

12 b. Points clés Il est important de connaitre certains «points clés» dans le fonctionnement du Recovery as a Service, ceci afin de bien identifier les exigences qu un fournisseur doit remplir. En effet, outre les problématiques habituelles du Cloud Computing, d autres soucis peuvent apparaitre si certains points ne sont pas traités assez sérieusement. Tout d abord, concernant le Datacenter qui héberge l infrastructure distante du client, celui-ci doit respecter les normes de disponibilité, en atteignant une certification Tiers suffisante (au moins Tiers III), ceci afin d éviter des problèmes majeurs qui surviendraient sur ce Datacenter et qui empêcheraient la synchronisation de se faire ou la bascule de s opérer. Outre la disponibilité de l infrastructure dans les nuages, un autre point a son importance : l absorption de charge. En effet, lors d un incident et du déclenchement de la bascule entre les équipements locaux et distant, tous les utilisateurs, qu ils appartiennent à la société en question ou qu ils soient des utilisateurs du service de cette société, vont être redirigés sur l infrastructure distante, provoquant un transfert de charge très important. Il faut veiller à ce que le Datacenter distant soit dimensionné de façon à ce qu il puisse encaisser plusieurs bascules (dans le cas d un Cloud Public) simultanées. Dans le cas contraire, de gros ralentissements risquent de se faire ressentir et il se peut même que le service soit inutilisable. Page 12

13 4. Acteurs Les premiers acteurs sur le marché du RaaS ont été IBM avec «BC&RS, DR (Business Continuity and Resilience Services, Disaster Recovery)» et Sungard AS avec «Recover to the Cloud». Depuis, d autres entreprises importantes du monde de l IT les ont rejoint comme VMware, Geminare, VirtualDCS, DELL et bientôt Symantec et Microsoft par une alliance. a. Fournisseurs de service IBM (Business Continuity and Resiliency Services) IBM est un fournisseur de service RaaS, c est à dire qu il loue une infrastructure modulable à des sociétés afin d assurer leur continuité d activité. Cette société profite fortement de sa réputation dans le monde de l IT et est portée par la confiance de ses clients. En effet, IBM a toujours été présent sur les services professionnels informatiques et cette société est reconnue pour sa qualité de service. Ce service a d abord été proposé aux entreprises américaines mais est maintenant aussi disponible, selon leur site, en Europe. Leurs forces se situent sur plusieurs points : tout d abord, en cours de contrat, des tests sur l infrastructure louée sont possibles, permettant au client de s assurer que les temps de bascule sont respectés et que l infrastructure distante est capable d absorber cette bascule. Mais encore, ils donnent la possibilité au client de choisir entre une location dans un cloud «privé» ou «public», c est-à-dire que le client peut choisir de faire fonctionner ses machines virtuelles sur du matériel soit mutualisé, soit privé. De plus, ils renforcent ceci avec la possibilité de profiter de leurs conseils quant à la classification des machines et données critiques. Ceci permet donc au client d être assisté afin Page 13

14 d organiser au mieux les parties de son infrastructure qui doivent être hébergées dans un cloud privé afin de répondre à des obligations de temps de reprise d activité. Bien évidemment, IBM utilise aussi la force du Cloud Computing en permettant d adapter l infrastructure distante facilement et rapidement. Il est donc possible pour le client de gérer au mieux ses locations et donc de réduire au maximum les coûts alloués à son plan de continuité d activité. Tout ceci est assuré par un service technique et client disponible 7j/7 et 24h/24. Sungard (Recover to the Cloud) Sungard, comme son concurrent précédemment cité, est une société proposant le service de RaaS, qui loue donc ses équipements en datacenters à ses clients. Néanmoins, Sungard ne fait que de l hébergement en ligne pour la France, pas de copie passive avec déclenchement de bascule qui n est disponible qu aux Etats Unis. Selon Sungard, ses clients seraient en mesure de réaliser des économies de l ordre de 70% par rapport à une organisation «in-house». Ce point serait appuyé par plusieurs retours d expérience de clients qui utilisent ce service. De plus, la moitié des 500 plus grandes fortunes professionnelles aux Etats Unis et 70% des 50 plus grandes feraient actuellement confiance à Sungard pour assurer leur continuité d activité. Là encore, les avantages du cloud sont utilisés, avec une adaptabilité importante possible pour l infrastructure distante et des sauvegardes de données automatiques en ligne. Outre ses clients actuels, la force de Sungard repose dans leur interface de gestion en ligne de l infrastructure distante, qui permet de garder un œil en permanence sur le comportement de celle-ci, non seulement lors d un fonctionnement «normal» mais aussi lors d un sinistre. Il est aussi possible pour le client de déclencher une bascule manuelle à tout moment, par exemple dans le but de tester la réactivité du système. Page 14

15 Geminare (Cloud Recovery) Une fois encore, Geminare est un concurrent d IBM et Sungard AS en tant que fournisseur de RaaS. Ils louent donc leur infrastructure à leurs clients afin de leur assurer un secours en cas de sinistre. Les services qu annonce Geminare sont excellents et couvrent tout ce qu une entreprise peut demander. Néanmoins, cette société s adresse surtout aux PME et il n y a pour l instant aucun retour d expérience concret sur leur solution. Geminare a, pour avantages, une détection automatique du matériel nécessitant une haute disponibilité, grâce à une étude de l utilisation et l exploitation de statistiques. Comme pour Sungard, ils fournissent aussi une interface web complète afin d assurer la surveillance et le diagnostic de l infrastructure distante. De plus, ils possèdent également une détection d incidents permettant la bascule automatique des infrastructures si nécessaire. Geminare précise aussi qu il n y a aucun investissement de départ pour le client, assurant donc la pratique du paiement à la consommation promise par le Cloud Computing. Il assure également qu une donnée ne peut être perdue et que l accès à celles-ci est possible n importe où, n importe quand. Page 15

16 Vifib (Disaster Recovery Service) Dans le domaine de la continuité d activité dans les nuages, il n y a pas que des grands noms du monde de l IT. Il existe aussi des entreprises comme Vifib, qui proposent un service de RaaS avec des spécificités intéressantes par rapport à ses concurrents. La principale force de Vifib réside dans son infrastructure. En effet, c est la première entreprise à proposer une infrastructure intégralement distribuée, répartie et non hiérarchisée. C est-à-dire que des particuliers peuvent, sous certaines conditions, proposer d héberger des ressources de Vifib, moyennant le paiement d une partie de la connexion très haut débit. Cette société a aussi la particularité, contrairement aux précédents cités, d annoncer clairement leurs tarifs sur la page d accueil de leur site, permettant un calcul rapide et précis du coût de mise en place d une solution de RaaS par leur service. De plus, Vifib ne fait pas de copie de machine virtuelle (VM), afin d éviter toute réplication de bug ou faille, la société construit une nouvelle VM systématiquement. Page 16

17 b. Fournisseur logiciel VMware (vcenter Site Recovery Manager) VMware, contrairement aux exemples précédents, ne fournit pas le service RaaS, il ne permet pas de louer d infrastructure dans les nuages. En effet, VMware se limite au logiciel. Cette société fournit une suite logicielle complète de virtualisation en entreprise, appelée vsphere. Cette dernière est mondialement reconnue et utilisée et a déjà fait ses preuves dans les dernières années. Avec l arrivée de la version 5 de cette suite, VMware peut, à l aide de cette suite seule, assurer du Recovery as a Service. vcenter Site Recovery Manager est actuellement utilisé de trois grandes manières différentes. La première, chronologiquement, est pour les entreprises souhaitant assurer elles-mêmes leur continuité d activité avec un secours en local. La suite logicielle vsphere, à l aide du vcenter Site Recovery Manager, permet d assurer la redondance logicielle d une infrastructure avec une synchronisation des machines virtuelles avec copies synchrones ainsi qu une réplication des données permanentes. La deuxième utilisation, entre l utilisation locale et le Recovery as a Service, est en fait l utilisation d une infrastructure dans les nuages afin d assurer le secours de Page 17

18 l infrastructure locale. Une entreprise peut louer, à l aide de l IaaS, des équipements dans les nuages et appliquer la solution logicielle de VMware afin d assurer sa continuité d activité. Enfin, la troisième utilisation est concentrée sur le Cloud Computing. En effet, les fournisseurs de Recovery as a Service comme Geminare, Sungard US, Vifib ou IBM utilisent la suite logicielle de VMware afin de proposer à leurs clients une continuité d activité maximale. c. Comparaison des acteurs Acteur Disponibilité Points forts Grande expérience Assistance 24h/24 USA IBM 7j/7 Europe Interface de gestion en ligne Interface de gestion RaaS aux USA Sungard AS en ligne Hébergement de données en Europe Coûts réduits Bascule automatique PDMA et DIMA à 0 Geminare USA Aucun investissement de départ Facturation claire Infrastructure distribuée Vifib Europe Reconstruction complète de l infrastructure Page 18

19 5. Les cibles du marché - A qui s adresse le RaaS? a. Vue globale Mettre en place un site spécialement conçu pour héberger des serveurs, applications et données critiques (généralement un Datacenter), mettre en place une ligne à haute bande passante (fibre optique dédiée) sont des tâches qui prennent du temps et sont très coûteuses. Rares sont les entreprises qui peuvent se permettre de considérer une telle approche. La faisabilité d un tel modèle implique de faire appel à des consultants et des compagnies de sous-traitance et peut être très longue. Comme on peut l'imaginer, les coûts de déploiement et de maintenance, associés aux solutions construites sur mesure, sont considérables et pour la plupart, ne sont disponibles que pour des entreprises qui ont plusieurs millions d euros affectés aux budgets informatiques. b. Les entreprises avec de faibles moyens Qu'en est-il des petites et moyennes entreprises (PME) du marché? Comment les entreprises de ce secteur font-elles pour se protéger contre les pannes de système et la perte de données? Dans de nombreux cas, elles ne s en préoccupent pas, du moins pas à un niveau qui assure une protection complète de leur entreprise. Certains appareils déployés localement permettent d assurer un miroir sur les infrastructures critiques, en plus des données quotidiennes de sauvegarde mais, même si les PME le savent, ce n est pas suffisant pour atteindre un niveau acceptable de sécurité pour leurs données critiques. Elles font ce qu elles peuvent avec le budget et les ressources qu elles possèdent. Page 19 Comment les PME, avec leurs moyens économiques, peuvent-elle créer des solutions telles que des plans de continuité et de reprise d activité qui protègent

20 pleinement leurs activités et donc leurs métiers? Le Cloud Computing est une réponse à ce problème et par conséquent le RaaS en fait partie. Le Recovery as a Service permet aux entreprises de protéger leurs données dans le Cloud au lieu d'investir dans la redondance des infrastructures. D après les différentes sources d informations obtenues, cette solution est le moyen le plus simple et le plus économique pour «sauvegarder des données» et les PME sont une cible importante pour les grands acteurs du RaaS. Étant donnés son modèle économique et sa structure technique, le RaaS semble plus adapté aux moyennes structures (qui n ont pas souvent les ressources financières pour mettre en œuvre et gérer leur propre site de secours) et notamment à celles qui ont opéré la virtualisation de leur SI. Les études prospectives le montrent, ce sont elles qui tireront la croissance de ce marché vers le haut dans les prochaines années. En devenant une offre Cloud, la continuité d activité est devenue plus accessible aux PME. c. Pour qui le RaaS est intéressant? De manière générale, le RaaS cible les entreprises voulant mettre en place un système de sauvegarde avec une facturation à l usage. Cependant, ce marché émergent est plus attractif pour les entreprises de taille moyenne n ayant pas d infrastructure déjà en place pour assurer une continuité d activité. En effet, les plus grandes entreprises ont la plupart du temps mis en place des procédures, des équipements complexes, ont alloué une équipe pour ne s occuper que de la continuité d activité, et son déplacement dans les nuages serait très compliqué. Les grandes organisations déjà dotées de plans de continuité informatique seront probablement moins intéressées mais pourront néanmoins trouver dans le RaaS des réponses ciblées à certains de leurs besoins. Page 20

21 d. L influence du RaaS sur l adoption de l IaaS La reprise d activité et les offres telles que le RaaS, poussent les grandes organisations et les PME à adopter des solutions dans le Cloud et en particulier l IaaS (Infrastructure as a Service). D après une étude faite par Forester en Mars 2012, les PME sont les plus susceptibles de se diriger vers l IaaS afin d établir des solutions de reprises d activité. Il sera donc facile pour les entreprises qui adoptent l IaaS de s orienter par la suite vers des offres comme le RaaS. 120% 100% 80% 60% 40% Ne savent pas Pas important Faible importance Moyennement important Important Très important 20% 0% Grandes organisations PME Source : Forrester, 20 Mars 2012 Page 21

22 e. L état du marché selon Gartner Gartner voit le marché du RaaS conduit par les entreprises de taille moyenne (chiffre d'affaires annuel compris entre 150 millions et 1 milliard de dollars). Les grandes entreprises (chiffre d'affaires annuel ou les budgets d'exploitation de 1 milliard de dollars ou plus) sont plus susceptibles d'avoir mis en place des installations de gestion de recouvrement, des infrastructures et des équipes de soutien qui sont trop complexes pour se déplacer entièrement dans les nuages. Les petites entreprises sont moins susceptibles d'avoir une stratégie formelle pour la gestion de reprise après sinistre. f. Analyse d une étude sur les entreprises et leurs reprises d activités En Février 2012, Aberdeen Research a sondé 136 organisations de toutes tailles au sujet de leurs expériences avec la reprise d activité après sinistre. Le résultat de ce sondage montre que 34 entreprises ont implanté leurs infrastructures de reprise d activité dans le Cloud public. Parmi ces entreprises, 52% ont utilisé un site de reprise distant géré par une tierce partie, 24% ont utilisé une infrastructure partagée dans le Cloud et 24% ont utilisé une infrastructure dédiée dans le Cloud. Aberdeen a demandé aux répondants de déclarer le nombre de désastres (temps d arrêts de leur infrastructure) qu'ils ont subis au cours des 12 derniers mois. Les entreprises de taille moyenne ont signalé le plus grand nombre de temps d'arrêts, le double des petites entreprises et 17% de plus que les grandes entreprises. Les organismes de tailles moyennes semblent se diriger vers des solutions complexes (avec leur propre infrastructure dédiée aux désastres) mais n'ont pas les ressources financières et humaines des grandes entreprises pour gérer celles-ci. Aberdeen a également demandé aux répondants de signaler la durée de l indisponibilité moyenne de leur infrastructure IT au cours des 12 derniers mois. Encore une fois, les moyennes entreprises ont connu un impact négatif plus important Page 22

23 puisqu elles ont rapporté de plus longues périodes de temps d'arrêt avec 72% de plus que les petites entreprises et 375% de plus que les grandes. Les entreprises de taille moyennes sont proportionnellement plus affectées par des temps d'arrêt que les entreprises petites ou grandes. Elles ont en moyenne 35 fois le coût des temps d'arrêt des petites organisations, et seulement un tiers de moins que les grandes organisations. Petite entreprise Moyenne entreprise Grandes organisations Nombre de reprise d activité du à un désastre par an Moyenne du temps pour une reprise d activité 2.2 h 3.4 h 0.8 h complète Coût moyen par heure d inactivité $6 900 $ $ Coût moyen par année d inactivité $ $ $ Source : Aberdeen Group, Février 2012 Pour examiner l efficacité du RaaS, Aberdeen a calculé le coût de l'indisponibilité annuelle avec les paramètres fournis par les répondants au sondage. Les utilisateurs du RaaS ont un cinquième de l'impact financier des utilisateurs utilisant une infrastructure dédiée. Ils ont subi 50% moins de cas de temps d'arrêt et ont une reprise d activité 3 fois plus rapide pour chaque événement. Page 23

24 Réponse attendu Les utilisateurs du RaaS Les utilisateurs d une infrastructure dédiée Nombre de reprise d activité du à un désastre par an Moyenne du temps pour une reprise d activité 2.3 h 1.0 h 2.6 h complète Coût moyen par heure d inactivité $ $ $ Coût moyen par année d inactivité $ $ $ Source : Aberdeen Group, Février 2012 Selon l étude d Aberdeen il est clair que les petites et moyennes entreprises sont les plus touchées. Cependant quelques éléments n apparaissent pas dans leur rapport : par exemple, ils n ont pas pris en compte le temps de prise de décision pour déclencher le plan de reprise d activité. Ce temps peut varier selon la taille de l entreprise et par conséquent pourrait atténuer l idée qui ressort de leur sondage. Néanmoins on peut retenir que le RaaS reste une solution stable et est capable d apporter de nombreux avantages pour les PME. Afin d établir l efficacité que peut apporter le RaaS dans une entreprise, une étude au cas par cas serait plus judicieuses afin de prendre en compte tous les facteurs (la charge que la bascule est capable de supporter, le temps de décision pour déclencher le PRA, etc.) qui pourrait impacter le plan de reprise d activité. Page 24

Recovery as a Service

Recovery as a Service Recovery as a Service Quand le Cloud Computing vole au secours des entreprises Membres du groupe : KIRCHHOFER Nicolas BUISSON Marc DJIBRINE Rayanatou DUVAL Fabien JOUBERT Yohan PAQUET Jérôme 1 Coachés

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

La Continuité des Activités

La Continuité des Activités Caroline Fabre- Offering Manager BC&RS Ikbal Ltaief Consulting Manager BC&RS La Continuité des Activités Nouveaux enjeux, nouvelles technologies, nouvelles tendances Paris, le 9 juin 2010 Grandes entreprises

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS. www.cegid.fr

COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS. www.cegid.fr COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS www.cegid.fr Sommaire API... p. 3 Cloud Computing... p. 4 Cloud Hybride... p. 5 Cloud Privé vs Cloud Public... p. 6 DRaaS... p. 7 IaaS... p. 8 PaaS... p. 9 PCA...

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ SANTE RESEAU développe en 2012, une filiale, VIRTUAL SR, spécialisée dans l'hébergement PRIVÉ de Machines Virtuelles. Spécialisée dans Les Architectures Virtuelles

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Notre offre PCA/PRA systemes@arrabal-is.com

Notre offre PCA/PRA systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com De plus en plus, le rôle que jouent l'accès à Internet, la messagerie et les logiciels métier, rend essentielle la continuité de l'activité des PME, notamment en cas de panne ou

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Plan de secours. Marie-pascale Delamare d'après "Plan de continuité d'activité publié par le CLUSIF" LE PLAN DE CONTINUITÉ DE SERVICE (PCS)

Plan de secours. Marie-pascale Delamare d'après Plan de continuité d'activité publié par le CLUSIF LE PLAN DE CONTINUITÉ DE SERVICE (PCS) Plan de secours Un plan de continuité de service (PCS) contient à la fois un plan de secours informatique (PSI) et un plan de reprise d'activité (PRA). Avant de commencer une étude de Plan de Secours Informatique,

Plus en détail

Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC

Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 L improbable n a jamais été aussi probable....

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Un projet de PRA peut se découper en quatre phases :

Un projet de PRA peut se découper en quatre phases : Définition Le plan de continuité de service PCA est mis en place pour faire face à une situation de crise pouvant perturber ou interrompre l activité de l entreprise. Le PCA est donc l ensemble des procédures

Plus en détail

Une infrastructure IT innovante et flexible avec le Virtual Data Centre de BT

Une infrastructure IT innovante et flexible avec le Virtual Data Centre de BT Une infrastructure IT innovante et flexible avec le Virtual Data Centre de BT Vous aimeriez répondre plus rapidement aux nouveaux besoins du métier tout en réduisant les coûts, en accroissant votre fiabilité

Plus en détail

PLAN. Industrialisateur Open Source LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES

PLAN. Industrialisateur Open Source LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES PLAN LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX & ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES Copyright BV Associates 2013 IMEPSIA TM est une marque déposée par BV Associates Page 1 SOMMAIRE 1 PRINCIPES GENERAUX

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE > LA PRESSE AU FUTUR 2011 CONTACTS PRESSE : CYMBIOZ

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE > LA PRESSE AU FUTUR 2011 CONTACTS PRESSE : CYMBIOZ DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE > LA PRESSE AU FUTUR 2011 CONTACTS PRESSE : CYMBIOZ Laëtitia Berché Johanna Deconihout laetitia.berche@cymbioz.com johanna.deconihout@cymbioz.com 06 14 48 02 95 06 82

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Plan de Reprise d Activité (P.R.A.) CAHIER DES CHARGES P.R.A

Plan de Reprise d Activité (P.R.A.) CAHIER DES CHARGES P.R.A MARCHE : Plan de Reprise d Activité (P.R.A.) CAHIER DES CHARGES P.R.A ARTICLE 1. Description du cahier des charges Ce cahier des charges a pour objet le choix d un prestataire capable de fournir à RESSOURCES

Plus en détail

Plan de Continuité d'activité

Plan de Continuité d'activité 9 juin 2010 Plan de Continuité d'activité Bâtir sa stratégie «Plan de Continuité Informatique» Plan de Continuité d Activité (PCA), Plan de Continuité Informatique (PCI) : les normes & les définitions

Plus en détail

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain Nacira Salvan Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN Nacira.salvan@safran.fr CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain 03/12/14 Agenda Quelques définitions

Plus en détail

VIRTUALISATION: Des solutions technologiques pour tous vos besoins d'affaires

VIRTUALISATION: Des solutions technologiques pour tous vos besoins d'affaires VIRTUALISATION: EN FAIRE PLUS AVEC MOINS Des solutions technologiques pour tous vos besoins d'affaires De plus en plus de serveurs. Pas surprenant que les coûts en informatique continuent de monter! Si

Plus en détail

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin Cloud Computing La révolution industrielle informatique 0 2015 - Alexis Savin Qui je suis Alexis Savin (asavin@integra.fr) Formation : Diplômé Ingénieur de l EPITA Spécialités : Architecture Réseau / Sécurité

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications.

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. La supervision est la «surveillance du bon fonctionnement d un système ou d une activité». Elle permet de surveiller,

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

100% Swiss Cloud Computing

100% Swiss Cloud Computing 100% Swiss Cloud Computing Simplifiez votre IT, augmentez sa puissance, sa flexibilité, sa sécurité et maîtrisez les coûts Avec le Cloud, vous disposez d un espace d hébergement dédié, dissocié de votre

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix Intégration de la solution VMware VIEW au CSSS de Charlevoix Mise en situation Comme beaucoup d établissements et d organismes du

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

Recover2Cloud. Reprise accélérée des environnements x86 physiques & virtuels via une réplication dans le Cloud

Recover2Cloud. Reprise accélérée des environnements x86 physiques & virtuels via une réplication dans le Cloud Recover2Cloud Reprise accélérée des environnements x86 physiques & virtuels via une réplication dans le Cloud 2015 Sungard AS. Tous droits réservés. www.sungardas.fr De nos jours, le monde ne dort jamais

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 1 20 Qu est- ce que le Cloud Computing? définitions applications pratiques

Plus en détail

Application Web Cloud computing

Application Web Cloud computing Application Web Cloud computing Hubert Segond Orange Labs ENSI 2015-16 Plan du cours Introduction Caractéristiques essentielles Modèles de service SaaS PaaS IaaS Le Cloud et l entreprise Le Cloud en résumé

Plus en détail

Dell vous aide à simplifier votre infrastructure informatique

Dell vous aide à simplifier votre infrastructure informatique Dell vous aide à simplifier votre infrastructure informatique Ateliers première étape Réduisez la complexité du poste de travail et du datacenter. Renforcez la productivité. Innovez. Services Dell IT Consulting*

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Présentation de ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Le terme CLOUD (nuage en anglais), particulièrement dans l'air du temps, est un outil innovant qui permet d'externaliser tout ou partie de l informatique

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE. Par Félix Martineau, M. Sc.

L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE. Par Félix Martineau, M. Sc. L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE Par Félix Martineau, M. Sc. Bonjour! Félix Martineau Directeur, Pratique Atlassian, R3D Conseil Objectif Définir clairement ce qu est l infonuagique

Plus en détail

GERER SA MAINTENANCE INFORMATIQUE

GERER SA MAINTENANCE INFORMATIQUE L AFNOR définit la maintenance comme l «ensemble des actions permettant de maintenir et de rétablir un bien dans un état spécifié ou en mesure d assurer un service déterminé.» De nos jours, les systèmes

Plus en détail

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Copyright Acronis, Inc., 2000 2008 Les organisations liées aux technologies de l information ont découvert que la technologie de virtualisation peut

Plus en détail

LES OFFRES DE NOTRE DATA CENTER

LES OFFRES DE NOTRE DATA CENTER LES OFFRES DE NOTRE DATA CENTER Découvrez notre gamme 2011 Contacts : 01 41 47 70 00 Services@o2i.biz www.o2i.biz DATACENTER MAIL VOTRE MESSAGERIE HÉBERGÉE Et sécurisée SUR SERVEUR MICROSOfT ExChANGE 2010

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Historique VIRTUAISATION La société SOS-DATA a été créée en 2007. Depuis l origine, la société est implantée localement en Poitou-Charentes, d abord sur la technopôle du Futuroscope,

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS SOMMAIRE I. Pourquoi héberger ses applications de gestion?... 3 a. La disponibilité b. Actualisations du logiciel c. Simplicité d. Coût II. SaaS

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires.

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires. Sécuriser / Optimiser / Analyser l utilisation d internet Alliance opérateur Olfeo Business Transparence Compétence Dynamisme Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 5-9, rue des Mousset Robert, 75012 Paris. RCS Paris 440 014 678 Activité : Services

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

La sécurité des données hébergées dans le Cloud

La sécurité des données hébergées dans le Cloud Conférence IDC Cloud Computing 2012 La sécurité des données hébergées dans le Cloud 25/01/2012 Patrick CHAMBET Responsable du Centre de Sécurité C2S, Groupe Bouygues Planning Quelques rappels Vue simplifiée

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Unitt www.unitt.com. Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données

Unitt www.unitt.com. Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données La meilleure protection pour les données vitales de votre entreprise Autrefois, protéger ses données de manière optimale coûtait

Plus en détail

ITIL Gestion de la continuité des services informatiques

ITIL Gestion de la continuité des services informatiques ITIL Gestion de la continuité des services informatiques Sommaire 1 GENERALITES 3 2 PRESENTATION DE LA PRESTATION 3 3 MODALITES DE LA PRESTATION 6 Page 2 1 Généralités Nous utilisons les meilleures pratiques

Plus en détail

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO I.1. Introduction : Le caractère stratégique de la panne, préoccupe de plus en plus les responsables de la production ayant à faire face aux équipements complexes qui ne cessent de prendre de l ampleur

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements

Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements Copyright IDEC 2003-2009. Reproduction interdite. Sommaire Introduction : quelques bases sur l ITIL...3 Le domaine de l ITIL...3 Le berceau de l ITIL...3

Plus en détail

Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé

Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé Les technologies de virtualisation de serveurs séduisent les organisations car elles permettent de réduire le Coût Total de Possession

Plus en détail

Plan de Reprise d Activité

Plan de Reprise d Activité Garantie de continuité du fonctionnement de l activité Plan de Reprise d Activité Introduction Les systèmes informatiques font face à de nombreux dangers dont les risques naturels tels que les innondations,

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux développement d applications COMPTE-RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 6 Nom et Prénom : Casanova Grégory Identification (objectif) de l activité Utilisation

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Cinq principes fondamentaux

Cinq principes fondamentaux Cinq principes fondamentaux de la protection moderne des données David Davis vexpert Veeam Backup & Replication 6.5 Encore plus IMPRESSIONNANT! Veeam permet une protection des données puissante, facile

Plus en détail

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé!

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Tout le monde connait maintenant les avantages d une solution de gestion d entrepôt (WMS) : productivité accrue, accès en temps réel à l'information, précision

Plus en détail

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Le bureau virtuel toujours disponible, n importe où, simplement et de façon totalement sécurisée. Desk-inCloud est une solution (Daas)

Plus en détail

David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste

David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste Mise en place d'un plan de reprise d'activité (PRA) en environnement hétérogène et virtuel afin de sécuriser le SI Finance ColiPoste. David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste Présentation La Poste

Plus en détail

État de la transformation IT

État de la transformation IT État de la transformation IT Analyse par EMC et VMware EMC et VMware aident les départements IT à se transformer en fournisseurs de services axés sur les besoins métiers. L État de la transformation IT

Plus en détail

Cloud pour applications PC SOFT Tarification

Cloud pour applications PC SOFT Tarification Cloud pour applications PC SOFT Tarification Date d entrée en vigueur de cette tarifi cation : 26 mai 2014 16:44 Présentation Le Cloud pour applications PC SOFT met à votre disposition des plateformes

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES GROUPEMENT DE COMMANDES CA54, CA55, CA57, CA88, CRAL Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES Etabli en application

Plus en détail

LIVRE BLANC Accès ininterrompu à des

LIVRE BLANC Accès ininterrompu à des LIVRE BLANC LIVRE BLANC Accès ininterrompu à des volumes de cluster partagés à mise en miroir synchrone sur des sites métropolitains actifs La prise en charge des clusters de basculement sous Windows Server

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

IBM Rapid Recovery Services Vers le Cloud Recovery Recovering technology and infrastructure more quickly to meet your business needs

IBM Rapid Recovery Services Vers le Cloud Recovery Recovering technology and infrastructure more quickly to meet your business needs IBM Rapid Recovery Services Vers le Cloud Recovery Recovering technology and infrastructure more quickly to meet your business needs Jacques Bogo, Alain Maury, Pascal Hervé. IBM BCRS IT Architectes Le

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs

10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs 10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs Réalisé pour Microsoft France par Introduction La mise en œuvre d un projet de virtualisation de serveurs présente de nombreux avantages

Plus en détail