I+1. Bulletin technique 0 25

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I+1. Bulletin technique 0 25"

Transcription

1

2

3 Bulletin technique 0 25 La récupération des supports d information modernes : disques compacts, bandes magnétiques et disquettes par Joe Iraci Ministre des Travaux publics et des Services gouvemementaux, Canada, 2002 Publié par L Institut canadien de conservation Ministère du Patrimoine canadien 1030, chemin Innes Ottawa (Ontario) K1A 0M5 Canada N de catalogue NM95-55/ F ISSN ISBN Text also available in English. Disaster Recovery of Modern Information Carriers: Compact Discs, Magnetic Tapes, and Magnetic Disks imprimé au Canada Bulletins techniques de 1 ICC L Institut canadien de conservation, situé a Ottawa, publie ses Bulletins techniques occasionnellement, afin de diffuser les renseignements relatifs aux techniques et principes de conservation les plus récents aux conservateurs et aux restaurateurs des objets culturels du Canada. L auteur accueille avec intérêt les commentaires qui lui sont adressés. Résumé Le present bulletin rend compte de méthodes qui peuvent permettre de récupérer l information stockée sur des supports modernes, par exemple des disques compacts, des disquettes et des bandes magnétiques, lorsque ceux-ci ont été plongés dans l eau du robinet, l eau de mer ou l eau sale. Ii détaille aussi des méthodes qui permettent d enlever les dépôts tenaces des supports ainsi que des mesures a prendre lorsque les supports ont été exposés a Ia chaleur, a la poussière ou a des salissures, aux moisissures et aux chocs. Ces méthodes reprennent l information présentée dans les rares etudes de cas parues sur le sujet, les recommandations d experts en la matière et les conclusions de recherches effectuées a l Institut canadien de conservation. L information présentée ici constitue uniquement un volet d un plan complet d intervention en cas de sinistre. Pour parer efficacement aux sinistres, d autres mesures des doivent également être en place, notamment un programme de prevention. Auteur Joe Iraci a terminé son baccalauréat avec spécialisation en chimie a l Université d Ottawa en 1987 et commence a travailler aux Archives nationales du Canada pour le regretté Klaus Hendriks. En 1990, lorsque les Archives nationales du Canada ont créé une Division de la recherche en conservation, il a délaissé la conservation et la préser vation de photographies pour s intéresser au papier, plus précisément a sa stabilité, a sa permanence, a sa désacidi fication et a son vieillissement accéléré. En 1993, cette division a eté transférée a l Institut canadien de conserva tion (ICC), a la Division de la recherche sur les méthodes de restauration et les matériaux, oil M. Iraci travaille actuellement. II a grandement contribué a une étude concernant l effet de la lignine sur la permanence du papier, menée en collaboration avec l Institut des recherches sur les pates et papier du Canada. Ce projet terminé, il a commence a travailler dans le domaine des supports électroniques et participe actuellement a un projet de recherche, parrainé conjointement par l ICC et le Conseil canadien des archives, concemant Ia récupération des disques optiques, des disquettes et des bandes magnétiques endommagés au cours d un sinistre. I+1 0 Patrimoine Canadian canadien Heritage

4 Table des matières Introduction 1 Récupération après immersion dans l eau du robinet ou l eau de mer Disques compacts Disquettes Bandes magnétiques Récupération après immersion dans l eau sale Disques compacts Disquettes Bandes magnétiques Enlèvement des salissures (poussière, sale, etc.) Disques compacts Disquettes Bandes magnétiques Enlèvement des depots secs tenaces Disques compacts Disquettes Bandes magnétiques Enlèvement de la moisissure 12 Disques compacts 12 Disquettes 12 Bandes magnétiques 12 Récupération après exposition a la chaleur 13 Disques compacts 13 Disquettes 13 Bandes magnétiques 13 Récupération après un choc 13 Disques compacts 13 Disquettes 14 Bandes magnétiques 14 Disques durs 14 Conclusion 15 Bibliographie 16 Notes 17

5 Introduction Les supports d information modernes (par exemple les disques optiques, les bandes magnetiques et les disquettes) sont lisibles par machine; par consequent, 1 information qu ils contiennent peut être consultée tant que le support demeure lisible. L information stockée sur ces supports peut être perdue pour bien des raisons, dont: la déténoration des matériaux qui composent le support; l évolution de la technologie; les dommages causes par des phénomènes externes (exposition a l eau, incendie, presence de poussière ou d impuretés, moisissure ou chocs). De plus, un support peut s abimer s il a été fabriqué avec des matériaux de qualitd infdrieure ou suivant un procédé inadequat ou encore faute d entreposage ou de manipulation appropriés. D emblée, on veillera donc a choisir des supports faits de matériaux de bonne qualite, qualité que l on peut verifier en effectuant un contrôle étroit de tons les produits avant d en faire 1 achat. En revanche, les résultats de tels contrô les peuvent rapidement s avdrer inutiles si les fabricants s avisent de changer ía formulation de leurs produits sans en informer les consommateurs on s ils ddcident d en confier la fabrication a des sous-traitants. Par consequent, a moms d effectuer des contrôles ponctuels, la meilleure solution demeure encore de se fier aux marques reputees. Le procédé de fabrication a également une incidence sur la longevite des supports d information modernes. Ainsi, certains des premiers disques compacts presentaient une couche métallique insuffisamment protégée du milieu ambiant; us ont dté affectés de < degradation du laser>> (corrosion de Ia couche metallique réfléchissante du CD). A peine deux ans après leur fabrication, ces disques étaient illisibles. pour en faire la lecture ont cessé d exister. Les dernières annees ont montre que la technologie devient désuète environ tous les 10 a 20 ans, sinon plus vite. Par exemple, une cinquantaine de format de bandes video ont ete lances entre 1956 et 1995; 31 d entre eux sont aujourd hui desuets (Vidipax, 1997). Par consequent, en plus de proteger le support d information même, il faut veiller a recopir l information sur les nouveaux formats, a mesure que la technologie évolue. Enfin, ii est important de limiter la perte d information a la suite d un sinistre. Dans le cas des supports tradi tionnels, comme le papier on les photographies, ii existe des methodes eprouvees de recuperation après un sinistre (Buchanan, 1994; Hendriks, 1983). Par contre, dans le cas des supports d information modernes, les antecedents se limitent a quelques etudes de cas (Atkins, 1993; Van Bogart, 1995a; Hendrilcs, 1989) et recommandations (Walsh, 1988; Van Bogart, 1995b). Quoique diverses techniques aient été mises au point par des entreprises spécialisées dans la récupération après sinistre, ces méthodes sont habituellement sous propriété exclusive et le grand public ne peut s en prévaloir. Le present bulletin rend compte de méthodes qui peuvent permettre de récupérer l information stockée sur des disques compacts, des disquettes et des bandes magndtiques lorsque ceux-ci ont été plongés dans l eau du robinet, l eau de mer ou l eau sale. Ii détaille aussi des méthodes qui permettent d enlever les dépôts tenaces de ces supports ainsi que des mesures a prendre lorsque les supports ont été exposés a la chaleur, a la poussière on a des impuretés, aux moisissures et aux chocs. Ces mdthodes reprennent l information présentée dans les etudes de cas parues sur le sujet, les recommandations d experts en la matière (Van Bogart, 1995b) et les conclusions de recherches effectuées a l Institut canadien de conservation (ICC) (Iraci, 1999, 2000a, 2000b, 2001). Même les produits fabriques selon les règles de l art et avec des matériaux de bonne qualite doivent être entreposés et manipulés correctement (Organisation internationale de normalisation, 2000; Michalski, 2000) pour en maximiser la longévite. Toutefois, comme ii n est pas toujours possible de créer des conditions d entreposage idéales, il est important de contrôler regulierement l état des supports. Ainsi, ii faut regulierement examiner les bandes magnétiques pour verifier si elles présentent certains problèmes, par exemple l hydrolyse du liant (presence d un résidu collant sur le ruban), l effritement de l oxyde, l hydrolyse acide (syndrome du vinaigre), des difficultés au bobinage, la deformation du ruban ou des bandes et bobines, une hausse des taux d erreur dans le cas des bandes numériques, etc. Les precautions susmentionndes preservent le plus longtemps possible l état des supports. Toutefois, même lorsque les supports sont en excellent etat, us peuvent être illisibles parce que le materiel ou les logiciels nécessaires Remarque. pour executer n importe laquelle des métho des de récupération expliquées dans le present bulletin, ilfaut toujours enfiler des gants de latex ou de nitrile avant de manipuler les CD, les disquettes et les bandes magnétiques mouillés. Après le nettoyage et le séchage des supports, enfiler des gants de coton non pelucheux. L information présentée ici constitue uniquement un volet d un plan complet d intervention en cas de sinistre. Pour parer efficacement aux sinistres, d autres mesures des doivent également être en place, notamment un programme de prevention. Ii est a noter que même lorsque des mesures de recuperation après sinistre sont prises, les données ne sont pas toujours récupérables. Par consequent, Ia meilleure façon de protéger l information stockde sur les supports d information modernes demeure ía creation d une copie qui sera conservée dans un bâtiment autre que celui oü se trouve l original, ou a un autre endroit sür. 1

6 Récupération après immersion dans l eau du robinet ou l eau de mer L eau compte parmi les éléments qui menacent le plus souvent les supports d information. Sa presence peut être attribuable a des bris de conduite, a des problèmes de plomberie on a l extinction d un incendie. Les supports peuvent aussi être exposés a l eau de mer en cas de couche de résine protectrice couche metallique réfléchissante cuvette catastrophe naturelle comme un ouragan on une inondation a proximité du littoral mann. Disques compacts Remarque: le present bulletin fait mention particulière des disques compacts, mais il demeure que 1 information qu il contient vaut également pour Ia majorité des formats de disques optiques. Pour obtenir des précisions sur les méthodes de récupération de 1 information stockée sur des disques optiques de format WORM, voir Van Bogart (1995a). Tous les disques compacts [a écriture unique et lectures illimitées (par exemple CD audio, CD-ROM, etc.), inscriptibles (CD-R) et effacables (CD-RW)] consistent en un assemblage de couches (voir la figure 1) dont la couche métallique réfléchissante est probablement la plus importante. couche de résine protectrice Disque optique non inscriptible etiquette base de polycarbonate Disque optique a écriture unique couche de résine protectrice etiquette base de polycarbonate Disque optique effacable 1,2mm couche métallique réfléchissante couche de colorant cuvette (colorant modifié par laser dans le sillon formé au préalable couche métallique réfléchissante couche cliélectrique iupérieure \couche 1 enregistrement \ couche dié(ectrique inférleure Figure 1. Schema en coupe des couches de trois types de CD. La couche metallique réfléchissante crée un signal en réfléchissant la lumière émise par le laser de lecture sur le détecteur. Par consequent, si elle est endommagée ou s abime, le disque présente des erreurs de lecture et il y a risque de perte de données. Maiheureusement, la couche métallique réfléchissante est formée d un laminage métallique très mince qui risque de s abimer très facilement. De plus, si le metal utilisé n est pas inerte, il est Susceptible d oxydation, problème qui est exacerbé lorsque que la couche protectrice superposée sur la couche métallique réfléchissante est trop mince ou peu résistante a la corrosion chimique ou aux dommages physiques. Les disques de bonne fabrication (c est-à-dire ceux qui sont fabriqués avec des matériaux de qualité et dont les couches sont correctement assemblées) sont assez hydrorésistants parce que leurs faces résistent a la pénétration de l eau. En général, la couche métallique réfléchissante de ces disques ne souffre pas en cas d immersion raisonnablement breve. Par contre, si les disques restent longtemps plongés dans I eau (plus d une semaine), une certaine infiltration d eau est probable, avec les dommages afférents (Iraci, 1999; Iraci, 2000a). Les disques de pietre fabrication peuvent poser encore plus de problèmes. En effet, la couche de vernis peut ne pas recouvrir uniformément la couche metallique réfléchissante ou peut mal sceller le bord du disque, d oü le risque d exposition de la couche metallique. Le cas échéant, le disque résiste nettement moms au trempage dans l eau et des dommages peuvent survenir au bout d un ou de deux jours. Les dommages qui peuvent se produire lorsqu un disque est plongé dans l eau sont illustrés a la figure 2. Méthode Remarque: toutes les déinarches de récupération doivent être effectuees délicatement parce que la surface des disques optiques s égratigne facilement. 2

7 Figure 2. A gauche Un CD inscriptible qui a trempé pendant 8 jours. Les taches irrégulières indiquent que Ia couche de colorant du disque est abimée. Le disque est illisible. A droite: Un CD non inscriptible qui a trempé pendant 28 jours. La couche metallique est endommagée (partie centrale, au bas) et laisse passer la lumière. Ce disque aussi est illisible. égratignures, de graves problèmes peuvent se manifester a la lecture, voire la perte de données. La face antérieure des disques (côté sans etiquette) peut aussi être égratignée par mégarde lorsqu on frotte le disque. Le cas échéant, la couche métallique réfléchissante n est pas affectée, mais des erreurs de lecture peuvent quand même se produire. Si le système de correction d erreurs ne peut rectifier les égratignures que présente la face antérieure du disque, il est parfois possible de les réparer avec des cires vendues dans le commerce ou en s adressant a un service de reparation de disques. Si le temps et les ressources se prêtent a une intervention immediate 1. Retirer le disque de son étui ou de sa cartouche protectrice. Les étuis et cartouches qui sont intacts peuvent être nettoyés a fond avec de l eau savonneuse et réutilisés; s ils sont abimés, ii faut les jeter. 2. Rincer le disque dans de l eau du robinet limpide, a temperature ambiante, puis dans de l eau distillée. Si des salissures demeurent sur le disque, en frotter délicatement la surface avec un linge doux en coton imbibe d eau distillée, en déplaçant le linge en un mouvement radial (voir la figure 3). Ensuite, rincer de nouveau le disque dans de l eau distillée limpide. Ii faut essuyer délicatement les disques pour éviter d en égratigner la surface, particulièrement ceux dont la face supérieure est peu résistante (habituellement, elle est transparente et laisse paraltre la couche métallique réfléchissante) ou ceux qui présentent d épaisses éti quettes sérigraphiées. La face de ces disques est parfois fragile et, en cas d égratignure, Ia couche métallique réfléchissante est souvent endommagée (voir la figure 4). Le cas échéant, les dommages sont irréparables et, si le système de correction d erreurs ne peut compenser les Figure 4. Un CD a écriture unique dont le dessus est égratigné. Lorsque le faisceau du laser balaie Ia section endoinmagée de Ia couche reflechissante, Ia Iumière passe au travers du disque au lieu d être reflechie sur le lecteur Il ne se produit donc pas de signal et le disque présente une erreur de lecture. 3. Après avoir rincé le disque dans l eau distillée, le tamponner avec un linge doux non pelucheux pour enlever l excès d eau et ainsi éviter que des taches d eau ne se forment en séchant, particulièrement sur la face antérieure du disque. Ne pas sécher le disque avec des essuie-tout en papier, qui sont parfois très rudes et peuvent causer des égratignures. 4. Après avoir enlevé l excès d eau, poser le disque a plat sur du papier de soie (avec I etiquette contre le papier de soie) et le laisser sécher a l air. Ne pas tenter de sécher les disques par congelation, lyophilisation sous vide ou au four, démarches qui provoquent le delaminage des couches (voir la figure 5). mouvement radial mouvement circulaire Figure 3. Les CD doivent être essuyés suivant un mouvement radial (a gauche) et non circulaire (a droite) parce qu en cas d égratignure, les systènies de correction d erreurs peuvent plus facileinent rectifier les egratignures radiales que celles qui sont circulaires. Figure 5. Un CD-R après lyophilisation sous vide. La couche métallique reflechissante et la couche protectrice sont délarninées. 3

8 5. Inspecter le disque sec pour voir s il présente des taches. Comme les disques optiques sont lus au travers de leur face antérieure, les taches prdsentes sur la face étiquetée n affectent pas la lecture. De surcroit, les taches sur la face antérieure (non dtiquetee) peuvent a avoir aucune importance si le système de correction d erreurs peut les rectifier. II est donc important de faire jouer un disque ou de l analyser avant de tenter a tout prix d en enlever les taches (parce que l enlèvement des taches peut égratigner le disque et provoquer des problèmes de lecture plus graves). est generalement déconseillé (Organisation internationale de normalisation, 2000)1. Si l étiquette est gondolee et s il y a des bulles d air, des erreurs risquent de se produire a la lecture du disque. Ii faut alors enlever l étiquette. Ne pas tenter de l arracher parce que cela peut causer le delami nage des couches superieures du disque (voir Ia figure 6). Utiliser plutôt un solvant organique approprie pour décoller l etiquette (soit en consultant le fabricant du disque pour choisir un produit qui convient, soit en essayant le solvant sur une petite surface pour verifier s il n abime pas le disque). Si les taches ou d autres impuretés doivent être enlevées, tremper un coton-tige dans de l eau distillée et frotter ldgèrement, en un mouvement radial, Ia section a nettoyer (Van Bogart, 1995a). Tamponner le disque pour le sécher puis le laisser reposer aux conditions ambiantes pendant deux jours pour l acclimater avant de tenter d en faire Ia lecture. En cas de sinistre faisant intervenir de l eau, c est encore en écourtant autant que possible le temps d immersion que l on a les meilleures chances d éviter que les disques ne soient endommages. Dans le meilleur des cas, on s ef forcera donc d intervenir immédiatement. Toutefois, même avec Ia meilleure volonte du monde, il demeure des situa tions dans lesquelles la recuperation immediate des disques est impossible : faute de moyens, énormitd du volume des ressources a récupérer ou parce que d autres ressources ont priorité sur les disques. S il est impossible d effectuer sur-le-champ la recuperation des disques et que ceux-ci doivent donc demeurer mouillés, les démarches suivantes permettent de limiter les dommages. 1. Rincer les disques dans de 1 eau propre distillée et les ranger dans de l eau fraiche (environ 5 C) en attendant de pouvoir les récupérer. Au cours d essais, les disques de qualité inférieure ont presente des defauts seulement un ou deux jours après leur immersion dans l eau du robinet a temperature ambiante, mais ces defauts dtaient nettement moms graves, voire complètement absents, au bout de 28 jours d immersion dans l eau fraiche (Iraci, 1999; Iraci, 2000a). Lorsque les disques ont ete plongés dans l eau de mer, il est particulièrement important de les rincer; si c est impossible, les ranger directement dans l eau fraiche. Ne pas retirer de leurs etuis les disques ranges dans l eau fraiche; en effet, les etuis protègent les disques des dommages qui peuvent se produire s ils frottent les uns contre les autres ou s entrechoquent. 2. Des que possible, effectuer la recuperation complete des disques en suivant Ia méthode exposée plus haut. Une etiquette adhesive est apposee sur la face superieure de certains disques, même si l emploi de telles étiquettes Figure 6. On remarque le délaminage des couches supérieures de ce CD (y compris Ia couche métallique réfléchissante) a mesure que l on en arrache I étiquette adhesive. Ii faut parfois copier les disques recuperes sur un nouveau support pour eviter des problèmes futurs, mais cela n est pas toujours necessaire. Inspecter les disques recuperes (a l ceil nu et avec un analyseur de disques optiques si le disque ne presente pas de dommages physiques et que le taux d erreurs est relativement faible, il peut être conserve tel quel. En revanche, ii est bon de contrôler l état des disques récuperes plus souvent que celui des disques de la collection qui n ontjamais fait l objet d une telle intervention. Disquettes 2); Les disquettes magnétiques sont faites de matériaux relativement hydroresistants assembles en couches successives (voir la figure 7); les disquettes ont deux côtés. Le disque interne repose sur la base; le liant fixe les particules magnetiques et les protege; l information est stockée dans les particules magnétiques. Comme la reproduction des disquettes est une démarche simple et relativement peu cogteuse, il est touj ours boa de créer des copies de sauvegarde et de les ranger a un endroit autre que celui oil se trouve l original. Methode Si le temps et les ressources se prêtent a une intervention immediate: 1. Retirer le disque inteme de la disquette de son étui protecteur pour pouvoir le nettoyer correctement. 4

9 particule magnétique couche de liant base 2. Rincer le disque interne de la disquette dans de l eau distillée limpide, a la temperature ambiante. Si des résidus ou des salissures persistent sur la surface du disque, le poser a plat sur une surface lisse et en essuyer délicatement les deux faces en un mouvement circulaire, avec un linge ou un papier doux et humide. Ii faut noter que l on essuie le disque interne des disquettes selon un mouvement circulaire et non un mouvement radial (recommandé pour les CD). En effet, le mouvement circulaire est plus sür dans le cas des disquettes parce que le nombre de fichiers affectés est moindre en cas d égratignure. Ensuite, rincer de nouveau avec de l eau distillée limpide. Figure 7. Structure d une disquette. Dans le cas d une disquette de 5,25 po, inciserjuste au bord de l étui avec des ciseaux non magnétiques [en faisant très attention parce que l espace entre le disque interne et le bord de l étui est trés dtroitj. On peut aussi ouvrir les disquettes de 5,25 p0 et de 3,5 0 en forcant l étui (voir Ia figure 8), en ayant soin de ne pas endommager le disque interne. Retirer délicatement le disque interne, sans le laisser entrer en contact avec le bord vif de l étui protecteur. Jeter l étui. 3. Tamponner délicatement le disque interne de la disquette avec un linge propre non pelucheux pour enlever l excès d eau et ainsi éviter que des taches d eau ne se forment en séchant. Ne pas sécher le disque avec des essuie-tout en papier, qui sont parfois très rudes et peuvent causer des egratignures. 4. Laisser le disque sécher a l air. Ne pas tenter de le sécher par congelation, lyophilisation sous vide ou au four (quoique les effets de ces démarches soient beaucoup moms dévastateurs que dans le cas des CD). 5. Inspecter le disque interne de la disquette lorsqu il est sec, pour voir s il présente des taches. Le cas échéant, enlever les taches ou autres résidus avec un coton-tige trempé dans de l eau distillée, en frottant délicatement. Sécher le disque en le tamponnant puis le laisser reposer aux conditions ambiantes pendant deux jours pour l acclimater avant de tenter d en faire la lecture. Si des salissures ou des residus demeurent sur le disque sec, les enlever en frottant délicatement avec un linge doux et sec. Ii est tres important d enlever absolument tous les résidus presents sur la surface du disque interne de la disquette avant d en faire la lecture sinon les têtes de lecture et la surface du disque ne se toucheront pas, ce qui provoquera des erreurs de lecture. On peut frotter le disque inteme d une disquette sans risquer de l endommager. Par contre, si le disque est deforme ou egratigne pour cause de manipulation négligente ou de frottage excessif, il est irréversiblement endommagé et présentera des erreurs de lecture et des pertes de données. 6. Une fois le disque acclimate aux conditions ambiantes, enlever la poussière superficielle avec une soufflette a air comprimé. 7. Introduire le disque propre dans un étui neuf (provenant d une disquette neuve) et en faire une copie. Figure 8. Ouverture des étuis d une disquette de 5,25 po (en haut) et de 3,5 po (en bas). S il est impossible d effectuer sur-le-champ la recuperation des disquettes et que celles-ci doivent donc demeurer mouillees, les démarches suivantes permettent de limiter les dommages. 5

10 1. Rincer complètement Ia disquette dans de l eau propre distillée et la ranger dans de l eau fraiche (environ 5 C) en attendant de pouvoir Ia recupérer. La recuperation devrait être effectuée des que possible, même si des essais ont rdvélé que les disquettes ne prdsentent pas plus d erreurs de lecture après plusieurs semaines d immersion. L intérêt de l entreposage dans l eau fraiche plutôt que dans l eau a temperature ambiante n est pas aussi evident dans le cas des disquettes que dans celui des disques optiques (Iraci, 1999). Cependant, l entreposage dans l eau fraiche est conseillé parce qu il entrave la croissance de moisissures et retarde d éventuelles reactions chimiques. Les disquettes entreposees dans l eau fraiche pendant une periode prolongée doivent être laissées dans leurs étuis protecteurs pour écarter le risque d abrasion due aux contacts. 2. Des que possible, effectuer Ia recuperation complete des disquettes en suivant la methode exposee plus haut. parfois eliminer la poussière ou les salissures qui empêchent la tête de lecture de toucher la surface du disque; on veillera donc a nettoyer frequemment les têtes de lecture pendant la récupération des disquettes.] Lorsque le nombre d erreurs cesse de baisser, lancer un logiciel de correction d erreurs pour recuperer autant de données que possible. Bandes magnétiques Les bandes sont formees de couches superposees de matériaux hydroresistants (un schema en coupe d une bande magnétique d assemblage assez caracteristique est fourni a la figure 10). Si ces couches sont exposees a l eau, elles ne gonflent et ne s écaillent pas (comme le feraient les couches des materiaux photographiques), mais les bandes peuvent quand même être abimees. poche do lubrifiant La surface des disquettes peut être tachée lorsque celles-ci ont ete plongees dans l eau (voir Ia figure 9). De telles taches ne signifientp forcément que Ia disquette presente des erreurs de lecture. Par consequent, ii ne qu une disquette tachée est des lors ilhisible. faut pas penser Figure 10. Schema en coupe d une bande magnétique type. Figure 9. Une disquette tachée (a droite) et une disquette propre; ni l une ni l autre ne contient d erreurs de lecture. Si des erreurs demeurent sur les disquettes une fois que les demarches de recuperation après immersion dans l eau (ou les autres demarches de recuperation mentionnees dans le present bulletin) ont ete effectuées, ii est parfois possible d extraire les données en utilisant un logiciel de recuperation comme Norton Utilities. Lancer Norton Utilities pour detecter les erreurs presentes sur la disquette (la lecture complete de la disquette ne prend que quelques minutes). Si le logiciel detecte des erreurs, répéter la premiere etape jusqu à ce que le nombre d erreurs depistees cesse de baisser. [L action des têtes de lecture sur Ia surface du disque interne de la disquette peut Divers materiaux peuvent entrer dans la composition des bandes magnétiques et tous reagissent differemment en cas d immersion dans l eau. Les rubans plus anciens, a base de papier, s abiment tres facilement dans l eau et doivent donc faire 1 objet de mesures immediates de récupération. Les rubans a base de plastique, en cas d immersion, peuvent presenter une degradation chimique ou se déformer (les rubans a base en acetate sont plus sensibles que ceux a base en polyester). La composition de la couche de particules magnetiques des rubans peut egalement varier et est plus ou moms susceptible de corrosion. Les bandes a particules metalliques (MP) et les bandes au metal evapore (ME), qui servent aux enregistrements a haute densitd et aux applications video et numériques de haute qualite, ne résistent pas aussi bien a l immersion dans l eau du robinet, par rapport aux bandes magnétiques a oxyde métallique. Dans le cas des bandes ME, les particules metalliques sont déposées sur la base en une pellicule fine, sans couche de liant. Des couches superieures additionnelles ainsi qu un lubrifiant procurent une certaine protection contre tion et les dommages. Quant aux bandes MP, la couche magnétique est formee de particules ferriques enduites l oxyda 6

11 d une couche de passivation qui les protege de l oxydation. Cette couche protectrice est très sensible au chiore et elle se décolle lorsqu elle trempe dans l eau du robinet (même froide), ce qui a pour effet d exposer les particules ferriques (alors fortement susceptibles de degradation due a l oxydation) a des facteurs externes (Brothers, 1999). La couche de liant peut aussi presenter des difficultés en cas d immersion des bandes dans l eau. Typiquement, le liant consiste en un polymère de polyesteruréthane qui risque d être altéré par hydrolyse (reaction et degradation des molecules du polymère). En dépit de la lenteur de cette reaction, on trouve quand même des bandes immergdes longtemps dont Ia couche de liant est dégradée, notamment des bandes plus anciennes dont Ia couche de liant risque davantage d être déjà en mauvais état. Le tableau 1 rend compte de l ordre de priorité, en matière de récupération, de divers types de bandes magnétiques. Tableau 1 Priorité de La récupération, selon le type de bandes (Van Bogart, 1995b) Mathriau de base Matériau magnétique Age Priorité de Ia récupération Le papier avant l acétate avant le polyester Le metal évaporé avant les particules métalliques avant l oxyde ferrique avant la ferrite de barvum Les plus anciennes avant les plus récentes L immersion dans l eau peut aussi causer la degradation du lubrifiant (Iraci, 2001). Le cas échéant, le ruban présente des dépôts tenaces qui seront a l origine de nombreuses interruptions brèves (pertes momentanées du signal) a la lecture de Ia bande. Comme ii est impossible de savoir a 1 avance quelles bandes présenteront ce défaut, il est préférable de les ranger systématiquement darts des étuis de plastique appropriés (Organisation internationale de normalisation, 2000) pour les protéger d un éventuel contact avec l eau. Méthode Lorsque le ruban est correctement enroulé sur Ia bobine, l eau et les salissures ne peuvent s infiltrer facilement entre les couches. L effort de récupération nécessaire, ainsi que le succès éventuel des interventions, dependent donc dans une grande mesure de la qualité de l enroulement du ruban sur la bobine. Si le ruban est correctement enroulé (autant pour les cassettes que pour les bobines), a Ia tension voulue, la récupération peut se limiter a un nettoyage de la surface du ruban enroulé. Par contre, si le ruban est mal enroulé, que la tension est trop lâche (voir la figure 11) ou qu il y a déversement du ruban (c est-à-dire que les bords du ruban dépassent de la bande enroulée; voir << Récupération après un choc >>), l eau et les salissures s introduiront vraisemblablement entre les couches. Le cas échéant, chaque couche doit être nettoyée individuellement. Figure 1]. Ruban qui n est pas enroulé assez serré (a gauche) et ruban enroulé a une tension plus appropriée (a droite). Le ruban qui n est pas assez serré présente des interstices entre les couches. Des salissures peuvent s y immiscer; la récupération des bandes exige alors une intervention plus poussée. Si le temps et les ressources se prêtent a une intervention immediate: 1. Egoutter la cassette ou la bobine pour éliminer l excès d eau. 2. Plonger la bande dans de l eau distillée (a faire des que possible si la bande a trempé dans l eau de mer). Cassettes: plonger la cassette dans un bain d eau distillée limpide. L en retirer et en essuyer les surfaces avec un linge doux et humide. Ensuite, verser de l eau distillée dans le boitier de la cassette pour remplir les parties qui renferment le ruban. Si la cassette présente un clapet d accès, l ouvrir pour faciliter le remplissage du boltier et ainsi mieux le nettoyer. Secouer la cassette remplie d eau pendant quelques secondes, puis la vider. Répéter cette étape deux autres fois. Bobines : plonger la bobine dans un bain d eau distillée limpide et agiter. Retirer la bobine de l eau, puis répéter cette étape deux autres fois, en changeant I eau distillée a chaque fois. 3. Sécher a Ia main toutes les surfaces externes de la bande avec un linge doux non pelucheux, puis laisser sécher a l air libre. Cassettes: secouer la cassette pour évacuer autant d eau que possible du boltier (on peut ouvrir le clapet d accès pour faciliter I écoulement de l eau). Laisser sécher a l air libre, en posant la cassette debout, a la verticale, avec la bobine vide vers le bas. Bobines: décoller délicatement les flasques du ruban enroulé avec des cales inertes pour faciliter l écoulement de l eau et améliorer la circulation de l air. Poser la 7

12 bobine debout, a la verticale, et la laisser sécher a l air libre, mais en ayant soin d en soutenir le noyau porte-bobine pour empêcher la bobine de reposer sur les flasques (Ce qui risque de les endommager ou de les déformer et éventuellement d abimer le ruban) (voir la figure 12). Laisser le ruban sec reposer aux conditions d usage pendant deux jours pour l acclimater avant de tenter une autre intervention. Ne jamais enrouler un ruban mouillé ou en faire la lecture. Figure 12. Positionnement des cassettes et des bobines pour le séchage, après le nettoyage. On peut accélérer le séchage en poussant de 1 air a la temperature ambiante entre les couches du ruban, mais cette operation doit se faire dans un milieu libre de poussière pour eviter de contaminer le ruban (you <<Enlèvement des salissures >>). On peut aussi secher les bandes par déshumidification ou par aspiration a vide a Ia temperature ambiante. Sous aspiration a vide très poussé, il faut compter deux a trois jours pour sécher complètement un ruban de 0,5 p0 (1,25 cm); les rubans de 1 pa (2,5 cm) prennent quatre a cinq jours. Les bandes séchées par aspiration a vide doivent reposer un ou deux jours pour les acclimater aux conditions d usage avant tout traitement subsequent. Ne pas dérouler les rubans séchés avant de les avoir correctement préparés parce qu ils risquent d être fragiles et pourraient casser. Ces méthodes de séchage sont préférables au séchage a l air libre parce qu elles exigent mains de temps et qu elles atténuent le risque d adhésion entre les couches de ruban (Cuddihy, 1994). Le séchage a haute ou a basse temperature peut causer des problèmes et est généralement déconseillé. Ne pas congeler les bandes pour ensuite les dégeler et les sécher a l air libre. Le séchage a la chaleur, par aspiration a vide a l air chaud et par lyophilisation sous vide est aussi déconseillé. La chaleur peut causer la contraction du ruban enroulé, déformer la base du ruban et exacerber l impression para site (transfert du signal d une portion du ruban enroulé a une portion enroulée adjacente) dans le cas des bandes audio. Les temperatures basses peuvent provoquer le relâchement du ruban enroulé, qui risque alors davantage de glisser sur la bobine, d oi un risque accru de dommages aux bords du ruban. De surcroit, si l eau s est infiltrée entre les couches de ruban, elle prend de l expansion en gelant, ce qui peut déformer la bande. Les temperatures basses sont aussi associées a la migration du lubrifiant a la surface du ruban, ce qui affecte la lecture. Reniarque. des experiences récentes effectuees avec des bandes VHS (Iraci, 2001) ont révélé que la lyophilisation sous vide ou Ia sequence congelation-dégel-séchage a l air n ontpas de consequences catastrophiques. Dans certains cas, ces méthodes de séchage ont donné des résultats comparablesà ceux obtenus par sechage a l air libre. Néanmoins, dans l ensemble, le recours a la chaleur cause plus de problèmes que le sechage a l air libre. 4. Une fois le ruban sec et acclimate aux conditions d usage, le nettoyer a fond avec un nettoyeur de bande comportant notamment un brunissoir (pour polir la surface du ruban) et un tampon non abrasif (pour dépoussiérer la surface du ruban). Passer la bande dans le nettoyeur de bande jusqu à ce qu il ne reste plus, ou pratiquement plus, de salissures sur le brunissoir. Si la bande est relativement propre, deux passages dans le nettoyeur de bande suffisent habituellement. Si la bande est très sale, la passer quatre ou cinq fois dans le nettoyeur de bande muni uniquement du tampon doux, puis la passer deux fois dans le nettoyeur de bande muni du tampon et du brunissoir. Cette démarche devrait écarter le risque de problèmes causes par des salissures (voir << Enlèvement des salissures >>). Ces méthodes de nettoyage ne peuvent être utilisées que lorsque la couche de liant du ruban est en bon état. Si le liant est affaibli ou présente des signes d hydrolyse avancée (presence d un résidu collant), ne pas se servir du brunissoir. II faut se contenter de nettoyer le ruban uniquement avec le tampon doux ou avoir recours a une autre méthode de récupération, par exemple la <<cuisson>> du ruban (c est-à-dire que l on expose la bande a une forte temperature pour assécher le résidu collant cause par l hydrolyse de Ia couche de liant) (De Lancie, 1990; Fox, 1990; Kent, 1988). On peut aussi opter de confier ces bandes très abimées a un établissement qui se spécialise dans leur récupération. 5. Après avoir nettoyé la bande, en faire une copie par mesure de precaution. Si l on conserve la bande récupérée, veiller a l inspecter souvent pour verifier si elle présente des signes de détérioration (par exemple de moisissures) qui pourraient survenir en raison de l immersion dans l eau et des mesures de récupération prises par la suite. Les cassettes et cartouches ou bobines endommagées ou qui présentent des traces de corrosion ou des signes de détérioration devraient être démontées et remplacées. En fait, il est bon de remplacer régulièrement les cassettes 8

13 que possible si elle a trempé dans l eau de mer). 1. Rincer la bande dans de l eau distillée (a faire des de limiter les dommages. recuperation des bandes et que celles-ci doivent donc S il est impossible d effectuer sur-le-champ la ddtérioration du boltier. demeurer mouillées, les démarches suivantes permettent parce que les salissures libres peuvent en egratigner trempe dans de l eau savonneuse pour éliminer les délicatement la surface du disque avec un linge doux 2. Après avoir elimine les salissures libres, essuyer les surfaces (Van Bogart, 1995a). Imbiber une eponge avec de l eau du robinet savonneuse 1. Retirer les disques de leurs étuis ou cartouches. Méthode Disques compacts sécurité voulu (des gants par exemple) lorsque l on travaille avec des objets contaminés par de I eau polluée. nécessaires pour la sante et porter I équipenienr de Remarque: ilfaut absolument prendre les precautions En cas de catastrophe comme une inondation, l eau qui que celles employees en cas d immersion dans l eau du est important de nettoyer les supports des que possible. entre en contact avec les supports peut étre boueuse, sale ou sous-sol. Lorsque les supports sont exposes a l eau sale, les robinet. Dans un cas comme dans l autre, il reste qu il méthodes de recuperation ne sont pas tout a fait les mêmes tions sont courantes au printemps, lorsque l eau envahit les contaminée par les egouts. Au Canada, de telles inonda Récupération après immersion dans l eau sale des bandes en suivant la méthode exposee plus haut. 3. Des que possible, effectuer Ia recuperation complete ne soit possible de les nettoyer, ii est probable que des profondeur. En effet, si les bandes sèchent avant qu il dépôts tenaces et des taches se formeront sur le ruban. le demeurent tant qu elles ne peuvent être nettoyées en ljne fois les bandes mouillées, ii est important qu elles livres et les photographies, doivent faire l objet des ruban et celle de ses particules magnétiques. Règle genérale, il vaut mieux limiter autant que possible le reponse depend de bien des choses, dont la qualite du les bandes peuvent-elles séjourner dans l eau fraiche? La de moisissures et l hydrolyse du liant. Combien de temps récupération; l eau distillée fraiche retarde la croissance d autres objets, comme les documents sur papier, les premieres mesures de récupération. (environ 5 C) en attendant de pouvoir en effectuer la temps d immersion des bandes, tout en sachant que 2. Placer la bande dans de l eau distillée fraiche quelconque, même en l absence de signes évidents de ou les cartouches qui ont été exposées a un extreme 9 ou l eau de mer. magnétiques après immersion dans l eau du robinet expliquées plus haut pour la récupération des bandes 3. Une fois que la bande est propre, suivre les étapes cassettes ou les cartouches pour pouvoir bien nettoyer nettoyer le ruban plus facilement. Si les cassettes ou bobines prévues pour le même format de ruban. les flasques (si elles sont amovibles) pour pouvoir les remplacer par des étuis a cassette neufs ou des est propre. Si l intérieur est encore sale, démonter les savon et les réutiliser. Cependant, il est préférable de de corrosion, on peut les nettoyer avec de l eau et du les bobines ne présentent pas de dommages ou de signes le ruban. Dans le cas des bobines, il faut parfois enlever Inspecter la bande a i ceil flu pour verifier si elle savon. 2. Rincer la bande a l eau distillée pour enlever les traces de en la plongeant dans un bain d eau distillée savonneuse gras ou huileux. ni parfum) pour éliminer les salissures ou les depots (utiliser un savon a vaisselle qui ne contient ni colorant, 1. Des que possible, nettoyer la cassette ou la bobine Méthode Bandes magnétiques de mer. Ne pas oublier que le disque interne des disquettes disquettes après immersion dans I eau du robinet ou 1 eau plus haut pour les CD, puis celles servant a recuperer les l etui protecteur en suivant la méthode decrite plus haut. Rincer les disquettes a l eau du robinet limpide puis retirer Effectuer en premier les mesures de recuperation decrites Méthode doit être frotte suivant un mouvement circulaire. Disquettes réutilisé. En cas de doute, il est preferable de le remplacer. 4. Si I etui de rangement est intact, il peut être nettoye et l immersion dans l eau du robinet ou l eau de mer. de recuperation decrites plus haut, dans le cas de le rincer a 1 eau distillée et effectuer les mesures 3. Après avoir essuyé le disque avec l eau savonneuse, Essuyer le disque suivant un mouvement radial. salissures résiduelles ou les depots plus tenaces. l eau savonneuse s écoule sur le disque et entraine les salissures libres. Ne pas frotter ou essuyer le disque ni parfum) puis l essorer au-dessus du disque pour que (utiliser un savon a vaisselle qui ne contient ni colorant,

14 Un Un disque même. Un disque plié a également subi un choc. En général, un choc cause le bris du disque ou le délaminage de ses couches et, le cas échéant, le disque est irrécupérable. Par contre, les disques qui presentent des portions extérieures manquantes peuvent parfois être joués jusqu à un certain point. [La lecture des CD commence au centre du disque et se termine sur les portions extérieures les plus éloignées du centre; tout déséquilibre du disque est donc minimise en son centre parce que celui-ci est relativement rapproché du pivot du lecteur. Par consequent, si le centre du disque est intact, la lecture peut se dérouler correctement jusqu a ce que le laser parvienne a la portion brisée.j Sachant cela, il peut être possible de récupérer une partie de l information stockée sur un disque cassé ou fendu. Disquettes Les disquettes subissent un choc lorsqu on les plie, qu on les plisse ou qu on les égratigne sous l effet d une force physique. Lorsque de tels dommages surviennent, la disquette est irrécupérable ou comporte de nombreuses erreurs. Bandes magnétiques Les bandes magnétiques peuvent subir un choc lorsque les étagères sur lesquelles elles sont rangées s effondrent ou si l on échappe les bandes mêmes. Méthode Choc leger choc léger cause habituellement un relâchement du ruban enroulé; celui-ci se déplace et des parties du ruban enroulé peuvent alors se désaligner ou entrer en contact avec les flasques (voir la figure 16). Si c est le cas et que l on passe Ia bande dans un lecteur, le bord du ruban risque d être endommagé là oü il frotte contre les flasques et des erreurs d alignement se produiront. De plus, le relâchement du ruban enroulé crée des vides entre les couches de ruban et ceux-ci peuvent occasionner des plis (plissement du ruban). Enfin, en cas de relâchement du ruban enroulé, des flasque de bobine salissures peuvent facilement s immiscer entre les couches de ruban et le déformer ou causer des brèves interruptions en cours de lecture. La solution consiste a rembobiner le ruban en mode lecture [ii assure la tension la plus uniforme et donne un enroulement supérieur; le bobinage a haute vitesse ou le mode d avance rapide donne une tension inégale du ruban enroulé, sans compter que la vitesse accélérée de ces modes peut endommager le bord du ruban lorsqu il entre en contact avec les flasques]. Dans le cas des cassettes, rembobiner tout le ruban d un côté de la cassette. Pour les bobines, enrouler le ruban avec sa fin a l extérieur (position en fin de lecture autrement dit, le ruban doit être complètement embobiné avant de pouvoir en faire la lecture). Retenir l extrémité du ruban contre 1 enroulement (avec un collet integral, par exemple) pour éviter que celui-ci ne se relâche avec le temps. De plus, il faut inspecter les bobines et les boitiers des cassettes et remplacer ceux qui sont abimés ou qui présentent des difficultés en cours d utilisation. Choc violent choc violent peut causer la cassure, le plissage ou le frisage du ruban; de plus, le boitier de la cassette ou Ia bobine peut se briser. Le cas échéant, commencer par enlever autant de debris que possible (voir << Enlèvement des salissures >>). En cas de bris, le ruban peut être rabouté a condition de se servir de collages de qualité, de fabrication industrielle. Ne pas recoller un ruban avec n importe quel genre de ruban gommé parce que l adhésif contamine la bande magnetique. De plus, les collages de qualité inférieure peuvent déformer le ruban, voire endommager les lecteurs. En cas de plissage ou de frisage, il faut rembobiner le ruban et l entreposer pendant plusieurs mois. La tension constante de l enroulement peut, avec le temps, relâcher suffisamment les pus de sorte que la bande devient passablement lisible. On peut également, comme solution de rechange, exposer la bande a un conditionnement a la chaleur pour éliminer les pus du ruban. Dérouler 0,3 a 0,6 metre (1 a 2 pi) du ruban de la bobine ou de la cassette; poser le ruban a plat, avec la couche magnétique vers le has, sur une feuille de Teflon lisse. Régler un fer a repasser a basse temperature, puis presser le dos du ruban. Ne pas déplacer le fer en un mouvement de va-et-vient (Van Bogart, 1995b). Remarque: le conditionnement a la chaleur donne des résultats plus rap ides, mais peut aussi aggraver les dom mages. Ce traitement est a utiliser dans le cas de rubans très plissés et ii doit être exécuté avec beaucoup de soin. enroulement correct déversement derapage Figure 16. Exemple de l enroulement correct sur une bobine (a gauche) et d enroulements qui pourraient causer des problèmes (Van Bogart, 1995c). Disques durs Pour qu un disque dur puisse être correctement lu, il ne doit y avoir absolument aucune salissure sur les plateaux mêmes des disques. [En effet, la tête de lecture du disque dur flotte 14

15 sur un mince coussin d air a la surface des disques et le moindre contaminant (comme une poussière) peut le deranger. Le cas échéant, la tête de lecture touche la surface du disque et, vraisemblablement, endommage la couche magnétique.] C est d ailleurs pour cette raison que les plateaux des disques durs se trouvent touj ours dans une unite scellée (voir la figure 17) qui résiste a Ia pénétration de la poussière et de l eau. De plus, comme 1 unite de disque dur se trouve habituellement dans le boitier de l ordinateur, elle est doublement protégée et ii est rare que les disques durs soient contaminés en cas de sinistre. ensemble des fetes ensemble positionneur_ rotatif couvercie du boitier rondelle de fixation pile de disques base moulée entrainement de Ia pile de disques cc. Remarque: l étui de certains disques durs est percé d un petit trou muni d unfiltre qui assure 1 équilibrage des conditions ambiantes. En presence d un tel trou, l eau s infiltre dans le disque dur D ordinaire, les disques durs des ordinateurs sont bien protégés. Pour cette raison, la contamination d un disque dur est généralement synonyme de la perte du disque. Le nettoyage d un disque dur suppose l ouverture de l unité scellée, ce qui expose les disques sensibles a d autres risques, par exemple celui d égratignure. En cas de contamination d un disque, ii est préférable de consulter le fabricant ou des entreprises qui se specialisent dans la récupération des disques durs. Pour éviter de devoir récupérer l information stockée sur un disque dur, ii est hon d effectuer souvent des copies de sauvegarde. Conclusion carte imprimée Figure 17. Découpage d une unite de disque dur scellée. Un ou plusieurs disques sont scellés dans un boltier étanche (source de I image http.7/shell. rmi.net/ Jimkw/figl.htm). connecteur d interface qu ils risquent d être endommagés s ils restent mouillés longtemps. Des mesures doivent aussi être prises lorsque ces supports sont exposés a la chaleur, a Ia saleté ou a des chocs. Autrement, on risque de perdre les imposantes quantités d information qui sont stockées sur ces supports d information modernes. La qualité d un disque ou d une bande est étroitement liée a son sort en cas de sinistre. Par exemple, des experiences ont révélé que certains supports ne sont pas aussi hydrorésistants qu on l avait pensé a l origine. Par consequent, des precautions doivent être prises pour éviter les désastres, dans toute la mesure du possible, en l occurrence: Les supports d information que l on utilisait autrefois (par exemple les ouvrages sur papier, les livres, les photographies et les films) risquent généralement d être plus facilement endommagés, en cas de sinistre, que les supports modernes et us doivent donc habituellement faire l objet des premiers efforts de récupération. Par contre, ii ne faut pas penser que les supports modernes peuvent être simplement oubliés. Même si les supports modernes (comme les disques optiques, les bandes magnétiques et les disquettes) ne prennent pas facilement l eau, ii demeure les reserves doivent être conçues de façon a protéger les supports en cas de catastrophe; des plans de récupération systématique doivent être en place, au cas oü us devraient être institués; les démarches de récupération ne doivent pas risquer d endommager davantage les supports. Ces quelques precautions simples feront beaucoup pour preserver les données stockées sur les supports d information modernes. 15

16 Tips A Bibliographie AMERICAN NATIONAL STANDARDS INSTITUTE. American National Standard for Imaging Materials: Optical Disc Media: Storage, ANSI/PIMA 1T , New York, American National Standards Institute, ATKINS, W. et E. BELCHER. <<Coordinating a Bomb Blast Recovery >>, Conservation Administration News, n 55 (octobre 1993), p. 1 2, BROTHERS, P <<Stability of Barium Ferrite Tape >>, Abbey Newsletter, n 23, 1 (1999), p. 13. BUCHANAN, S. Emergency Salvage of Wet Books and Records. Emergency Management Technical Leaflet, Andover (MA), Northeast Document Conservation Center, CUDDIHY, E.F <<Storage, Preservation, and Recovery of Magnetic Recording Tape >>, p in Environnement et conservation de l écrit, de l image et du son : actes des deuxièmesjournées internationales d études de 1 ARSAG, 16 au 20 mai 1994, Paris, Association pour la recherche scientifique sur les arts graphiques, DE LANCIE, P. <<Sticky Shed Syndrome on Saving Your Damaged Master Tapes >>, Mix Magazine (mai 1990), p Fox, B. <<Tape Life: An Era of Concern >>, Studio Sound (décembre 1990), p HENDRIKS, K.B. <<The Stability and Preservation of Recorded Images >>, p in Imaging Processes and Materials (sous la direction de J. Sturge, V. Walworth eta. Shepp), New York, Van Nostrand Reinhold, HENDRIKS, K.B. et B. LESSER. <<Disaster Preparedness and Recovery: Photographic Materials >>, American Archivist, vol. 46, n 1 (hiver 1983), p IRACI, J. The Disaster Recovery of Compact Discs and Magnetic Diskettes, rapport du CCA, Ottawa, Conseil canadien des archives, IRACI, J. The Disaster Recovery of Compact Discs II, rapport du CCA, Ottawa, Conseil canadien des archives, 2000a. IRACI, J. The Recovery of Magnetic Diskettes from Stubborn Deposits, rapport du CCA, Ottawa, Conseil canadien des archives, 2000b. IRACI, J. The Disaster Recovery of Magnetic Tapes (VHS), rapport du CCA, Ottawa, Conseil canadien des archives, KENT, S. <<Binder Breakdown in Back-Coated Tapes >>, Recording Engineer/Producer (Tape Machines and Tape), juillet (1988), p MANITOBA DEPARTMENT OF LABOUR. Guidelines for the Investigation, Assessment & Remediation of Mould in Workplaces, Winnipeg, Manitoba Department of Labour, Workplace Safety & Health Division, novembre MICHALSKI, S. Directives concernant l humidité et la temperature dans les archives du Canada, Bulletin technique n 23, Ottawa, Institut canadien de conservation, NEW YORK CITY DEPARTMENT OF HEALTH. Guidelines on Assessment and Remediation of Fungi in Indoor Environments, New York, New York City Department of Health, avril ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION. ISO 18923:2000. Matériaux pour image Bande magnétique a base de polyester Pratiques d emmagasinage, Genève (Suisse), Organisation internationale de normalisation, SANTE CANADA. Contamination fongique dans les immeubles publics: guide facilitant la determination et la gestion des problèmes, Ottawa, Comité fédéral-provincial de l hygiène du milieu et du travail, juin VAN BOGART, J.W.C. St. Thomas Electronic Records Disaster Recovery Effort, Technical Report RE0025, St. Paul (MN), National Media Laboratory, 1995a. VAN BOGART, J.W.C. <<Recovery of Damaged Magnetic Tape and Optical Disk Media >>, exposé presenté au Emergency Preparedness and Disaster Recovery of Audio, Film, and Video Materials Library of Congress Symposium, 1 995b. VAN BOGART, J.W.C. <<Magnetic Tape Storage and Handling: A Guide for Libraries and Archives >>, Washington (DC), The Commission on Preservation and Access, Library of Congress, 1995c. VIDIPAx. The Vidipax Videotape Format Guide, New York, Vidipax, WALSH, B. <<Salvage Operations for Water Damaged Archival Collections >>, WAAC Newsletter, vol. 19, n 2 (mai 1997), p

17 Notes 1. On déconseille généralement d apposer des étiquettes adhesives sur les disques optiques parce qu elles peuvent causer divers problèmes l étiquette peut déformer le disque et le déséquilibrer; 1 adhésif peut réagir avec le disque; l étiquette peut provoquer le délaminage des couches du disque en cas de variations extremes des conditions ambiantes OU si elle est arrachée ou déplacee; avec le temps, l adhdsif peut perdre de son pouvoir collant et causer des bulles d air sous I étiquette, ce qui désdquilibre le disque; en cas de contact avec l eau, I étiquette peut gondoler ou presenter des bulles d air. 2. Divers analyseurs de disques optiques sont offerts sur le marche; us coctent d environ dollars pour un modèle de base a plus de dollars (canadiens) pour les appareils plus complexes. Aux fins d analyse générale des disques comme celle dont il est question dans le present bulletin, les modèles de base suffisent. Par ailleurs, certaines entreprises offrent un service d analyse de disques. 17

18

19

20

PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE. d installation et d information

PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE. d installation et d information PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE d installation et d information TABLE des matières À propos de RESISTO 2 AsphaltE Nettoyeur et dégraisseur 3 Apprêt pour taches d huile 3 Enduit de colmatage

Plus en détail

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation 1. DÉFINITION Les marquises contrastantes Infusions offrent un choix de 16 finis de métal ou de plastique transparent

Plus en détail

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire.

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Laver les surfaces à l aide d une solution d eau tiède et de savon,

Plus en détail

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERSION 2.0 MAI 2015 Cette version du guide annule et remplace toutes les versions précédentes. Consultez régulièrement

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION Lumec recommande fortement que vous fassiez l entretien de vos luminaires deux fois par année pour prolonger la beauté de leur surface

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE Tous les jours, des milliers de Néo-Brunswickois travaillent près de produits chimiques dangereux. Même si

Plus en détail

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances :

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances : Fiche Technique Strengths Are Flex La gamme SAF est basée sur une technologie et des polymères méthacrylates brevetés. Ces adhésifs de nouvelle génération permettent d adhérer sur de nombreux supports

Plus en détail

ATTENTION! Après quelques mois d utilisation, un ordinateur s encrasse et surtout son ennemi mortel est la poussière.

ATTENTION! Après quelques mois d utilisation, un ordinateur s encrasse et surtout son ennemi mortel est la poussière. Après quelques mois d utilisation, un ordinateur s encrasse et surtout son ennemi mortel est la poussière. En effet, l ordinateur est un appareil qui consomme de l électricité dont une partie importante

Plus en détail

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS Le mortier de finition Ad Lucem est un revêtement poreux à base de ciment. Le vitrificateur professionnel Ad Lucem forme un film très résistant qui le protège des tâches, des

Plus en détail

Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses

Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses CONSERVER LE PRÉSENT GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN. Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses? Au DES QUESTIONS? Prière de nous téléphoner SANS FRAIS! Aux É.-U. : 1 800 231-9786 Canada : 1 800 465-6070

Plus en détail

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE LE PRÉSENT GUIDE CONTIENT CE QUI SUIT : 1. PLAN DE PRÉVENTION Étapes à suivre pour amoindrir les possibilités de pertes

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION COFFNTEA

MANUEL D UTILISATION COFFNTEA MANUEL D UTILISATION COFFNTEA UD 888 Lisez attentivement ce mode d'emploi avant d'utiliser l'appareil et conservezle pour un usage ultérieur POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT Description générale 1. TOUCHE

Plus en détail

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien GUIDE D INSTRUCTION Montage Entretien INSTRUCTIONS PARTICULIÈRES Dès réception des marchandises, veuillez vérifier le bon état de l'emballage. Veuillez mentionner tout dégât éventuel de transport sur le

Plus en détail

Plan d urgence pour le sauvetage. des collections en cas de sinistre. Dégâts des eaux

Plan d urgence pour le sauvetage. des collections en cas de sinistre. Dégâts des eaux Plan d urgence pour le sauvetage des collections en cas de sinistre Dégâts des eaux Octobre 2007 A1.1.Reliures courantes rigides en cuir, toile, papier, parchemin sur des imprimés... 4 A1.2. Reliures courantes

Plus en détail

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification chapitre page 7 Index CHAPITRE 7 CATÉGORIES DES DÉFAUTS 7.1 Abrasion 7.2 Cloque 7.3 Canal de fuite 7.4 Joint comprimé (ou séparation des couches dans la zone de scellage) 7.5 Joint contaminé 7.6 Joint

Plus en détail

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates.

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates. SOINS GENERAUX Lisez attentivement les étiquettes des vêtements Respectez toujours les recommandations des fabricants des machines à laver. Dissolvez bien les détergents pour que ceux-ci ne forment pas

Plus en détail

ARCHIVES DIPLOMATIQUES PRESERVATION ET CONSERVATION

ARCHIVES DIPLOMATIQUES PRESERVATION ET CONSERVATION PRESERVATION ET CONSERVATION 1. Anticiper les dégradations Prévenir : tel est le maître-mot qui doit dicter nos actions lorsqu il faut préserver l état matériel d un document et allonger ainsi sa durée

Plus en détail

garantie et entretien des meubles rembourrés

garantie et entretien des meubles rembourrés garantie et entretien des meubles rembourrés entretien des meubles rembourrés préserver l apparence des meubles rembourrés En raison de la chaleur, de l humidité du corps et de l usure physique que subissent

Plus en détail

Everything stays different

Everything stays different Everything stays different Manuel Français Manuel Contenu 1. Avant utilisation................ 3 2. Champ d application......... 3 3. Produits livrés.................. 4 4. Spécifications.................

Plus en détail

FICHE DE POSE FILMS AUTOMOBILES FPP.7.3.2.Auto A 07.07 SOMMAIRE

FICHE DE POSE FILMS AUTOMOBILES FPP.7.3.2.Auto A 07.07 SOMMAIRE FICHE DE POSE FILMS AUTOMOBILES FPP.7.3.2.Auto A 07.07 METHODE DE POSE ET DE DEPOSE Film de Protection Solaire FILM AUTOMOBILE MATERIEL NECESSAIRE Un PULVITRE (pulvérisateur (11 litres) Une raclette MARJO

Plus en détail

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE 1.1 INSPECTION 1.1.1 Périodicité : Les extincteurs portatifs doivent être inspectés une

Plus en détail

Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer.

Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer. Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer. Avant-propos Les défauts de peinture Inévitables, mais gérables. Les causes des défauts de peinture sont diverses. Il est possible que votre client

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION ASPIRATEUR SANS SAC COMPACT REF ZW1011S23010 Puissance NOM. : 1000W / Puissance MAX. : 1200W / 220-240V 50hz NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Actualisé 22/02/2008 - FL GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Un bon entretien de votre spa comporte 2 étapes indissociables : le traitement mécanique et le traitement chimique. TRAITEMENT

Plus en détail

CONSIGNES DE SECURITE

CONSIGNES DE SECURITE Vous venez d acquérir un produit de la marque Essentiel b et nous vous en remercions. Nous apportons un soin tout particulier au design, à l'ergonomie et à la simplicité d'usage de nos produits. Nous espérons

Plus en détail

Chargement des supports

Chargement des supports Chargement des supports Ce chapitre contient : «Supports pris en charge», page 2-2 «Chargement des supports dans le bac 1», page 2-8 «Chargement de supports dans les bacs 2, 3 et 4», page 2-14 Copyright

Plus en détail

MANUEL DE L USAGER BRASSEUR À BEURRE D ÉRABLE CDL. Les Équipements d Érablière CDL inc.

MANUEL DE L USAGER BRASSEUR À BEURRE D ÉRABLE CDL. Les Équipements d Érablière CDL inc. MANUEL DE L USAGER BRASSEUR À BEURRE D ÉRABLE CDL Merci d avoir choisi un brasseur à beurre d érable CDL. Nos 40 années d expérience au service des acériculteurs garantis que vous avez acquis un équipement

Plus en détail

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive.

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Betterave rouge Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Bière Boue/Terre Rincez à l'eau froide puis procédez à un lavage normal avec une lessive. Epongez la tache avec du

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

CROIX-ROUGE CANADIENNE GUIDE SUR LE RÉTABLISSEMENT À LA SUITE D UNE INONDATION

CROIX-ROUGE CANADIENNE GUIDE SUR LE RÉTABLISSEMENT À LA SUITE D UNE INONDATION Guide sur le CROIX-ROUGE GUIDE SUR LE 2 Les inondations font partie du type de catastrophe naturelle le plus fréquent au Canada. Elles surviennent à tout moment de l année, et sont, la plupart du temps,

Plus en détail

Comment installer des tuiles de plafond suspendu

Comment installer des tuiles de plafond suspendu Comment installer des tuiles de plafond suspendu Vous pouvez installer les tuiles rigides de Ceilume dans un système de plafond suspendu, autant la collection ultralégère de 0,013 po (0,03 cm) d épaisseur

Plus en détail

Hygiène et Sécurité INSTRUCTIONS IMPORTANTES

Hygiène et Sécurité INSTRUCTIONS IMPORTANTES Hygiène et Sécurité INSTRUCTIONS IMPORTANTES L Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif jusqu à l âge de 6 mois. Nestlé soutient ces recommandations. CONSIGNES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé

Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé L'installation de votre propre plan de travail vous donne l'opportunité de vous exprimer et d'économiser de l'argent. Pour

Plus en détail

Nettoyage et entretien de pistolets de laquage

Nettoyage et entretien de pistolets de laquage Le guide pour un entretien parfait du pistolet de laquage Nettoyage et entretien de pistolets de laquage www.sata.com Les démarches - Un nettoyage de pistolets professionnel Produits hydrodiluables Attention:

Plus en détail

Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique

Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique Sommaire Caractéristiques techniques 2 Consignes générales 3 4 Symboles 3 Utilisation conforme 3 Contenu de la livraison 3 Transport

Plus en détail

Comprendre l efflorescence

Comprendre l efflorescence Février 2006 Bulletin technique 4 BULLETIN TECHNIQUE Le Conseil Canadien des Systèmes d Isolation et de Finition Extérieure (SIFE) / (416) 499-4000 Comprendre l efflorescence Nous avons tous déjà observé

Plus en détail

Béton ciré sols & murs

Béton ciré sols & murs Béton ciré sols & murs FICHE PRATIQUE BÉTON CIRÉ SOLS & MURS 1 Les nouveautés apportées par Cirex System Face à la demande croissante et à l engouement des médias pour le béton ciré, Cirex System a décidé

Plus en détail

Emballage des ordinateurs

Emballage des ordinateurs Emballage des ordinateurs Suivez les instructions contenues dans cette brochure pour protéger vos envois d ordinateurs et de périphériques par FedEx MD des chocs et des vibrations durant le transport.

Plus en détail

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION Aspirateur avec sac Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION 1 MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver ce

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION CAFETIERE ELECTRIQUE 1.25L REF CM4229 230V - 800W - 50Hz NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION Appareil garanti 1 an sur présentation du ticket

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

LCD COLOR MONITOR (English French Translation)

LCD COLOR MONITOR (English French Translation) LCD COLOR MONITOR (English French Translation) Front page : -1 Manuel d Utilisation -2 Système Vidéo Couleur LCD Table of contents : Table des Matières 1. Précautions 2. Accessoires 3. Fonctions 4. Télécommande

Plus en détail

Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques

Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques >> Agathe MULOT Gaëlle HAROUARD Régisseurs des collections 03 90 58 55 76 agathe.mulot@pair-archeologie.fr gaelle.harouard@pair-archeologie.fr Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques

Plus en détail

Avant de commencer à utiliser l oreillette, vous devez charger la pile entièrement.

Avant de commencer à utiliser l oreillette, vous devez charger la pile entièrement. Merci d avoir acheté un produit Hip Street. Nous espérons que vous aimerez utiliser cet appareil. Veuillez visiter notre site Web à www.hipstreetonline.com. Préface Veuillez lire attentivement le présent

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

POWERSCRUBBER. BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11

POWERSCRUBBER. BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11 POWERSCRUBBER BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11 infobelgium@bona.com - www.bona.com 1 Verrouillage réservoir d eau propre 14 Réservoir d eau sale 2 Commutateur

Plus en détail

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution!

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution! Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar Ventilation inc. est le plus important manufacturier d équipements destinés au traitement de la qualité de l air dans le domaine résidentiel

Plus en détail

LES DISQUES DURS. Catégorie. Fiche. technique N 8. Hardware. Tête de lecture et d écriture. Axe de rotation. Alimentation

LES DISQUES DURS. Catégorie. Fiche. technique N 8. Hardware. Tête de lecture et d écriture. Axe de rotation. Alimentation Plateau Tête de lecture et d écriture Axe de rotation Bras de lecture et d écriture Alimentation Jumpers Interface Connecteur IDE Alimentation IDE Alimentation SATA Connecteur SATA www.alphatic.be : fiches

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Le fini Caesarstone Manuel d entretien

Le fini Caesarstone Manuel d entretien Le fini Caesarstone Manuel d entretien David Small Designs 4350 Lagos Blue Brille de mille feux Grâce à sa surface dure et non poreuse, le Caesarstone est très facile à nettoyer et il conserve toujours

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : L humidité dans les bâtiments Rédaction : Tomasini François / Etudiant ETC 3 ème année Date : Décembre 2010 Présentation Un problème abordé

Plus en détail

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER SANS ERREUR LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LE MATERIEL COURANT DE SOINS EXPLIQUER CHACUNE DES TECHNIQUES

Plus en détail

XIII Terminer l Installation

XIII Terminer l Installation XIII Terminer l Installation 291 XIII. Terminer l Installation Laisser le site propre, en ordre, en expliquant brièvement toutes les mesures de protection ou directives d entretien à prendre. Vous pourrez

Plus en détail

3 Les périphériques: les disques

3 Les périphériques: les disques 3 Les périphériques: les disques Tu dois devenir capable de : Savoir 1. Comparer un disque d'ordinateur et une cassette audio ou vidéo en montrant les ressemblances et les différences ; 2. Expliquer ce

Plus en détail

DERAILLEUR AVANT SR / R / CH - GAMME ACTUELLE

DERAILLEUR AVANT SR / R / CH - GAMME ACTUELLE DERAILLEUR AVANT SR / R / CH - GAMME ACTUELLE 1 - SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES 55 2 - COMPATIBILITÉ (GAMME ACTUELLE) ATTENTION! Les associations différentes de celles figurant dans le tableau pourraient entraîner

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES

INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES Votre montre se classe dans un des six types de montres quartz analogiques et mécaniques ci-après. Avant d utiliser votre nouvelle montre,

Plus en détail

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE En ce qui concerne le calcul, les mâts bois sont comparables à tous les autres mâts acier ou aluminium. Conformément à la directive européenne de 1985 ils sont calculés et dimensionnés avec le même référentiel

Plus en détail

Guide d entretien N 3. pour des parquets huilés DI LEGNO finition blanche

Guide d entretien N 3. pour des parquets huilés DI LEGNO finition blanche Guide d entretien N 3 pour des parquets huilés DI LEGNO finition blanche GUIDE D ENTRETIEN Pour conserver la beauté infinie de votre parquet Di Legno POURQUOI CE GUIDE D ENTRETIEN? Bienvenue dans le groupe

Plus en détail

Figure 1 - Circuit imprimé d une montre bracelet

Figure 1 - Circuit imprimé d une montre bracelet Circuits imprimés Cartes électroniques Toutes les cartes électroniques que l on trouve dans un PC, la carte mère et les cartes d extension, sont réalisées à partir de circuits imprimés, en abrégé : PCB

Plus en détail

Lignes de conduite pour la preservation d archives*

Lignes de conduite pour la preservation d archives* Lignes de conduite pour la preservation d archives* BSG, Box 459, Grand Central Station, New York, NY 10163 «Il a été dit que la préservation engage le passé dans une conversation avec le présent sur une

Plus en détail

Les caractéristiques d'une bonne cave à vin

Les caractéristiques d'une bonne cave à vin L'aération Une bonne cave est une cave aérée. Pour éviter un taux d'humidité trop important et le développement de champignons un léger courant d'air suffit, mais trop d'aération peut aussi nuire à la

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

Pflegeempfehlung für Teppichböden. Recommendation for carpet care & upkeep Conseils de soins pour moquettes

Pflegeempfehlung für Teppichböden. Recommendation for carpet care & upkeep Conseils de soins pour moquettes Pflegeempfehlung für Teppichböden Recommendation for carpet care & upkeep Conseils de soins pour moquettes Madame, Monsieur, Cher Clients Tous les témoins sont au vert Nous vous félicitons d avoir choisi

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION VITRINE FROID NEGATIF RDN 60 F / RDN 60 T. Fabrication française. Octobre 2012

NOTICE D UTILISATION VITRINE FROID NEGATIF RDN 60 F / RDN 60 T. Fabrication française. Octobre 2012 NOTICE D UTILISATION VITRINE FROID NEGATIF RDN 60 F / RDN 60 T Fabrication française 12 Octobre 2012 Faites rouler la vitrine doucement sur les planches. Retenez la vitrine dès que les planches commencent

Plus en détail

MONTRES ANALOGIQUES FRANÇAIS

MONTRES ANALOGIQUES FRANÇAIS FRANÇAIS MONTRES ANALOGIQUES COURONNE VISSABLE [pour modèles à couronne vissable] Déblocage de la couronne 1 Tournez la couronne dans le sens anti-horaire jusqu à ne plus sentir la résistance du filetage.

Plus en détail

MANUEL DE L USAGER MACHINE À SUCRE D ÉRABLE CDL. Les équipements d érablière CDL inc.

MANUEL DE L USAGER MACHINE À SUCRE D ÉRABLE CDL. Les équipements d érablière CDL inc. MANUEL DE L USAGER MACHINE À SUCRE D ÉRABLE CDL Merci d avoir choisi une machine à sucre d érable CDL. Nos 40 années d expérience au service des acériculteurs garantis que vous avez acquis un équipement

Plus en détail

PRESCRIPTIONS D ENTRETIEN

PRESCRIPTIONS D ENTRETIEN PRESCRIPTIONS D ENTRETIEN Pour le choix des produits d entretien ou de nettoyage il est très important de savoir si la pierre naturelle contient de la calcite (marbre, pierre calcaire) ou si la pierre

Plus en détail

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0 Cafetière Mode d Emploi 1Notice cafetière v1.0 SOMMAIRE 1 CONSIGNES DE SÉCURITÉ... 3 2INSTALLATION DE L APPAREIL EN TOUTE SÉCURITÉ...4 3PRECAUTION CONCERNANT L UTILISATION DE L APPAREIL...5 4DESCRIPTION

Plus en détail

Traitement de l eau par flux dynamique

Traitement de l eau par flux dynamique GmbH Traitement de l eau par flux dynamique afin de réduire les impuretés microbiologiques afin d empêcher l apparition de nouveaux germes dans les eaux de consommation et de process et Nouveau avec certificat

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Les produits d usage domestique comprennent les produits de nettoyage (p. ex., les nettoie-vitres et les produits de nettoyage

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel.

Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel. Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel. La garantie constructeur ne s'applique qu'à la condition que l'appareil soit utilisé conformément à l'usage pour lequel il

Plus en détail

WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE

WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE Le symbole du cuvier indique si le lavage domestique est possible à la main et en machine. Le nombre à l intérieur de ce symbole indique la température de lavage maximale en

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie faire profiter de notre expérience Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois

Plus en détail

A-MIP 200 Manuel d installation et de fonctionnement

A-MIP 200 Manuel d installation et de fonctionnement 00 A-MIP 00 Manuel d installation et de fonctionnement Informations Générales Important Lisez ce mode d'emploi avant l installation et l utilisation de l Aivia. Lisez attentivement cette section et suivez

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM Le Comité international pour la documentation (CIDOC) a travaillé plusieurs années au sein de l'icom pour arrêter les données

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

1.2.1 Enlever et disposer, en tant que déchets de fientes de pigeon, tous les matériaux et les débris des surfaces situées dans la zone des travaux.

1.2.1 Enlever et disposer, en tant que déchets de fientes de pigeon, tous les matériaux et les débris des surfaces situées dans la zone des travaux. TRAVAUX DE NETTOYAGE DES FIENTES DE PIGEON TABLE DES MATIÈRES PAGE TRAVAUX DE NETTOYAGE DES FIENTES DE PIGEON... 1 1 GÉNÉRALITÉS... 1 1.1 CONDITIONS GÉNÉRALES ET TRAVAUX CONNEXES... 1 1.2 DESCRIPTION DES

Plus en détail

Aspirateur balai NA 646

Aspirateur balai NA 646 Caractéristiques techniques Puissance 10,8 V Tension d utilisation 230 V ~ 50 Hz Notice d'utilisation Nota : La garantie est définie sur le bulletin de garantie joint. Elle ne couvre pas l usure normale.

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail

Drag-to-Disc Guide de l utilisateur

Drag-to-Disc Guide de l utilisateur Drag-to-Disc Guide de l utilisateur 2 Table des matières 1 Premiers pas avec Drag-to-Disc 5 Introduction à Drag-to-Disc.............................. 6 Il est possible que certaines fonctions ne soient

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Table des matières Sécurité du produit 3 Mesures de précautions 4 Exigences électriques 5 Dépannage 5 Caractéristiques de My Rotisserie 6 Caractéristiques de My Rotisserie 7 Diagramme

Plus en détail

PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE

PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE PRENDRE EN CHARGE DES PROBLÈMES D HUMIDITÉ ET DE MOISISSURE DANS VOTRE DEMEURE Santé Canada considère la croissance de moisissure à l'intérieur comme un risque important pour la santé. Le terme moisissure

Plus en détail

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Contenu A- Nettoyez régulièrement votre canapé recouvert... 3 1. Le nettoyage annuel d un canapé cuir... 3 2. Nettoyer une tache difficile sur un canapé en

Plus en détail

Model: PSB100. Système de sonde pour parking en marche arrière. Guide d installation TABLE DES MATIERES

Model: PSB100. Système de sonde pour parking en marche arrière. Guide d installation TABLE DES MATIERES Système de sonde pour parking en marche arrière Model: PSB100 Guide d installation TABLE DES MATIERES Avertissements...2 Descriptions du produit...3 Bordereau de marchandises...3 Instructions d installation...4

Plus en détail

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO.

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. The Else CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. www.adrianos.ch Hey! Ces consignes contiennent toutes

Plus en détail

Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo

Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo et les alternatives 15 mars 2006 1 Rappels sur le travail d archivage Des procédures définies par les organisations internationales Procédures identiques

Plus en détail

Mode d emploi Geberit AquaClean 8000

Mode d emploi Geberit AquaClean 8000 Entretien et nettoyage Le Geberit AquaClean 8000 est un produit haut de gamme et très facile à entretenir. La céramique des WC possède un revêtement spécial. Grâce à ce revêtement, les gouttes d'eau prennent

Plus en détail

FENÊTRES, PORTES ET ÉLÉMENTS DE FAÇADE EN ALUMINIUM. Maniement, maintenance et entretien

FENÊTRES, PORTES ET ÉLÉMENTS DE FAÇADE EN ALUMINIUM. Maniement, maintenance et entretien RAICO FENÊTRES, PORTES ET ÉLÉMENTS DE FAÇADE EN ALUMINIUM Maniement, maintenance et entretien Contenu : 1. Indications de danger 2. Maniement : Fenêtres et porte-fenêtres 2.1. Élément oscillo-basculant

Plus en détail

d installation GUIDE D INSTALLATION

d installation GUIDE D INSTALLATION Guide d installation GUIDE D INSTALLATION Etape 1 Etape 2 Les panneaux Wallart doivent tout d abord être placés 48H dans la pièce où ils seront posés afin qu ils s acclimatent. Etape 3 Ce produit est fait

Plus en détail

Les palettiers FI-2011. www.aspimprimerie.qc.ca

Les palettiers FI-2011. www.aspimprimerie.qc.ca Les palettiers Bien que cette fiche ait été élaborée à partir de sources reconnues comme fiables et crédibles, l ASP imprimerie, ses administrateurs et son personnel n assument aucune responsabilité des

Plus en détail

ALARME DE PISCINE SP - 002

ALARME DE PISCINE SP - 002 ALARME DE PISCINE SP - 002 MANUEL D INSTALLATION ET DE L UTILISATEUR i Lisez le mode d emploi Nous vous remercions d avoir choisi notre produit et que vous fassiez confiance à notre société. Pour que l

Plus en détail

Herrebout-Vermander N.V. S.A.

Herrebout-Vermander N.V. S.A. Pag. 1/5 Herrebout-Vermander N.V. S.A. Kuurne, mai 2002 rev. Janvier 2005 Le parquetteur est parti, et qu'est-ce qu'on fait maintenant Félicitations avec votre nouveau Le parquet est un revêtement de sol

Plus en détail

Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Plus en détail