Lutter contre la fraude

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lutter contre la fraude"

Transcription

1 Les ateliers Grand auditorium Lutter contre la fraude Les Journées de l AFTE 2014 Valérie SAINSAULIEU Franz ZURENGER Laurent PELIKS Directeur / IT Advisory / ERS Deloitte Dominique NIERMONT Associé Netilys Sophie ROBERT Commissaire divisionnaire adjointe Police judiciaire Thierry HAMON Treasury controller Valeo 19 novembre

2 Cybersécurité Laurent Peliks AFTE 19 novembre 2014

3 Paysage numérique Quelques chiffres Infrastructures / Hébergement D ici à 2016, 76% des serveurs seront virtualisés 2.4 Mds utilisateurs de l internet Big data 90% de la donnée créée dans les 2 dernières années 4 min. Durée de survie sur Internet d un PC non protégé 1 Md d utilisateurs Facebook 54% d accès Facebook par mobile 1 nouvelle menace chaque seconde 1 incident d intrusion réseau toutes les 5 min 74% d économie en stockant sur le cloud (Gartner) Sources: Trendmicro, Gartner 2014 Deloitte SA Formation AFTE novembre

4 Les nouvelles formes de menaces Quels impacts? 1 Déni de service / vol de données 2 Coupure des canaux Internet par la DSI 3 Impact Média Menace Hacktivistes Organisations criminelles Concurrents Etc. Attaques sur l organisation Déni de service Atteinte à l image Vol de données APT Etc. 4 5 Atteinte aux capacités opérationnelles Chute de la valorisation / du chiffre Dégradation du cours des actions 2014 Deloitte SA Formation AFTE novembre

5 Comment les attaques sont elles planifiées et conduites? Les cyber attaquants recueillent des renseignements en sources ouvertes afin de créer des profils et des stratégies pour mener à bien des attaques ciblées dont l objectif a été clairement défini. Séquence de l attaque Objectif Déni de service Collecte d information en sources ouvertes Moteur de recherche Réseau sociaux Site d annonces Réseau «peer to peer» Revue et Analyse des renseignements Vulnérabilités Système d information Informations d authentification et d autorisation Utilisateurs à hauts privilèges Cibles Sélection de la cible et planification de l attaque Exploits disponibles Informations cibles Système s cibles Employés cibles Exécution de l attaque Anonymisation Offuscation Programmation Automatisation Espionnage Accès aux systèmes et aux réseaux Liste de clients Contrôle des systèmes Données financières Propriété intellectuelle Login / Mot de passe Recherche sur les brevets Information personnelle Information de santé Secret industriel Accès système 2014 Deloitte SA Formation AFTE novembre

6 Les plus importantes pertes de données Cause de la fuite: Publication accidentelle Attaques externes Perte / vol de matériel Sécurité insuffisante Défaillance interne Source:

7 Les plus importantes pertes de données 2013 à aujourd hui Cause de la fuite: Publication accidentelle Attaques externes Perte / vol de matériel Sécurité insuffisante Défaillance interne Source:

8 La sécurité traditionnelle a ses limites Répartition temporelle Compromission Découverte - Résolution [Source : Rapport Verizon Business «2012 Data Breach Investigations Report ] 2014 Deloitte SA Formation AFTE novembre

9 Exemples de cas de fraude survenus ( ) 55 % des entreprises françaises ont détecté au moins un cas de fraude en 2013, contre 29 % en 2009 ( ). (source : Le Monde, Mars 2014) ( ) 11 % des entreprises victimes de cybercriminalité déclarent que l incidence financière de ces attaques dépasse un million de dollars. (source : étude Big4, paru en 2014) Lors de chaque opération bancaire, le virus enregistrait les mots de passe saisis par le comptable (..) ce qui a donné aux hackers un accès total aux comptes bancaires leur permettant de surveiller et de virer de l argent vers l étranger peu de temps aprés nos dépôts. (source : LawTimes.com, janvier 2013) Une personne se faisant passer pour un dirigeant de la société britannique Wolseley, premier importateur de bois en Europe, dont PMB Import est une filiale parvient à joindre le comptable. Ce dernier se laisse convaincre que son interlocuteur a besoin d'un virement de 14 millions d'euros pour réaliser des achats de matériaux à l'étranger. Au bout du fil, l'interlocuteur mal intentionné est persuasif ( ) et envoie même un mail au comptable, signé du nom réel d'un dirigeant. Berné, l'employé appelle alors la banque et ordonne le virement. (source : Francetv.fr, janvier 2013). Le gestionnaire comptable d une PMI du Pays de Montbéliard a reçu un mail de la secrétaire d un de ses fournisseurs implanté en Chine l informant d une modification des coordonnées bancaires sur lesquelles s'effectuaient les virements. Ne se doutant pas que le mail avait été piraté et que la demande n émanait pas de la secrétaire du fournisseur, mais d un escroc, le gestionnaire comptable a accédé à la demande et a effectué la modification. C est ainsi que 35000$ ont été versés à tord sur un compte bancaire ouvert en Angleterre. (source : CCI Haute-Saône) 2014 Deloitte SA Formation AFTE novembre

10 La chaine de paiement Le facteur (humain) clé de succès Quoi La Fraude au Président Une variante, l escroquerie au loyer Comment Une parfaite connaissance de l organisation cible et de ses processus et de son actualité Une préparation minutieuse Un scénario bien ficelé (par téléphone et/ou courrier) Qui Tout type d entreprise 10% +350 Entreprises victimes en 2013 Apparues il y a environ 3 ans, ces arnaques auraient représenté quelque 10% du total des fraudes subies en France par les entreprises (les echos édition du 16/03/2014) A plus de 100 M De Deloitte SA Formation AFTE novembre

11 Les freins à la sécurité contes et légendes VRAI : la sécurité a un coût FAUX : c est un business enabler Ca coûte trop cher! «Ca freine la production» VRAI : ce sont des contraintes en plus FAUX : ca peut permettre d éviter le blocage d une usine pendant 24 heure. «Mais, que voulez-vous qu il nous arrive?» Les mauvaises raisons pour ne pas adresser la sécurité N.B. Non exhaustif! «C est trop compliqué» VRAI : certains aspects techniques sont complexes FAUX : avec un peu de bonne volonté, on peut sécuriser beaucoup! La solution n est elle pas de connaitre ses risques? «On trouvera bien une parade technique, non? VRAI : pour couvrir quelques risques FAUX : c est avant tout une affaire de posture 2014 Deloitte SA Formation AFTE novembre

12 2014 Deloitte SA Formation AFTE novembre

13 Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais («private company limited by guarantee»), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter En France, Deloitte SA est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés. Deloitte fournit des services professionnels dans les domaines de l audit, de la fiscalité, du consulting et du financial advisory, à ses clients des secteurs public ou privé, de toutes tailles et de toutes activités. Fort d un réseau de firmes membres dans plus de 150 pays, Deloitte allie des compétences de niveau international à des expertises locales pointues, afin d accompagner ses clients dans leur développement partout où ils opèrent. Nos professionnels sont animés par un objectif commun, faire de Deloitte la référence en matière d excellence de service. En France, Deloitte mobilise un ensemble de compétences diversifiées pour répondre aux enjeux de ses clients, de toutes tailles et de tous secteurs des grandes entreprises multinationales aux microentreprises locales, en passant par les entreprises moyennes. Fort de l expertise de ses collaborateurs et associés, Deloitte en France est un acteur de référence en audit et risk services, consulting, financial advisory, juridique & fiscal et expertise comptable, dans le cadre d une offre pluridisciplinaire et de principes d action en phase avec les exigences de notre environnement Deloitte SA. Member of Deloitte Touche Tohmatsu Limited

14 JOURNEES DE L AFTE Atelier 19 novembre 2014 Lutter contre la fraude Retour d expérience VALEO Sécurisation de la fonction paiement

15 Valeo in the automotive value chain Service Suppliers represent 75 % of cars added-value* *Source: CLEPA

16 Valeo customers

17 Valeo worldwide ranking 5.7 defective parts per million at end December 2013 Thermal Powertrain Climate Control Electrical Systems Transmission Systems Lighting Systems Driving Assistance Interior Controls Wiper Systems end 2013

18 Key figures 2013 Sales 12.1Bn High order intake: 74,800 Employees 14.8Bn 124 Production sites 51 Research & Development centers 29 Countries 12 Distribution platforms

19 Valeo s strategy based on 2 priorities With the ambition to generate growth higher than the market in each production region CO 2 emissions reduction and intuitive driving Development in Asia and emerging countries

20 Présentation Agenda Thierry Hamon : VALEO Treasury controller Dominique Niermont : NETILYS Intégrateur Objectifs du projet VALEO Périmètre et choix Sécurisation de bout en bout Sécurisation des données Sécurisation des transferts issus des ERP Les accès utilisateurs Le workflow de validation La connectivité bancaire L hébergement To 3SKey or not to 3SKey LES JOURNEES DE L'AFTE 20

21 Objectifs du projet Trésorerie opérationnelle : paiements, connectivité bancaire, cash management et reporting Outil d accompagnement de la réorganisation en SSC, standardisation et amélioration de l efficience Normes SEPA, communication bancaire SWIFTNet (obsolescence formats et ETEBAC) Prendre le contrôle des référentiels bancaires et des formats Sécurisation : un effet déclencheur du projet LES JOURNEES DE L'AFTE 21

22 Périmètre Plus de 100 trésoriers et 600 signataires sur 27 pays (y compris Russie & Canada en cours) et 4 continents 60 systèmes comptables, différents systèmes de paie, plus de 10 banques, 40 couples banque/pays LES JOURNEES DE L'AFTE 22

23 Choix effectués Mode SaaS Éditeur spécialiste du cash management et de la communication bancaire Connectivité banques par SwiftNet Réduction du périmètre bancaire sauf besoin local justifié Formats de flux normalisés XML ISO 20022, format validé par les principales banques SCT / SDD MT101 Autres formats domestiques standards (Pagare, CNAB, RIBA, ) Gestion du changement : point clef de réussite Accompagnement des filiales vers le Core Model Obtenir des sponsors locaux Pré visite, gestion des écarts, formation, déplacement pour Go Live, support central LES JOURNEES DE L'AFTE 23

24 Sécurisation de bout en bout Données fournisseurs, clients, salariés Les données Les transferts Le workflow de validation Les accès utilisateurs La connectivité L hébergement Chaque processus validé pendant la conception puis vérifié périodiquement par l audit interne LES JOURNEES DE L'AFTE 24

25 Sécurisation des données Données fournisseurs, clients, salariés Les données Prérequis de sécurité la gestion des données sensibles Sur l existant Nettoyage des bases Mise à niveau pour compatibilité nouveaux formats Revue contrôle interne Documents officiels comme preuve Données sensibles nécessitant une double validation Séparation des tâches Revue process pour données futures LES JOURNEES DE L'AFTE 25

26 Sécurisation des transferts amonts Les transferts LES JOURNEES DE L'AFTE Cinématique des flux Simple, pas de rebonds sur d autres plateformes Pas d envoi manuel de fichiers, pas de possibilité de modification manuelle Sécurisation du transport Protocole robuste ( PGP, SSL, ) Démarrage du dialogue avec certificat, négociation d échange de données automatisées Filtrage des adresses IP des ports sur Firewall 26

27 Les accès utilisateurs Accès par badge et certificat Les accès utilisateurs Workflow d autorisation des users avant création Protocole sécurisé d attribution des accès Affectation d un profil utilisateur avec accès limités Reporting périodique des utilisateurs et droits Journal des accès Contrôle des administrateurs LES JOURNEES DE L'AFTE 27

28 Le workflow de validation Principe des 4 yeux Double approbation avant envoi en banque Séparation des tâches (SoD) Autorisation et contrôle Validation et envoi Contrôle après envoi Le workflow de validation Rapprochement automatique entre prévisions et relevés bancaires Revue manuelle du trésorier pour les opérations non rapprochées Impossibilité de modifier le détail d un paiement (montant, coordonnées bancaires) Les signataires ne sont Ni le trésorier Ni le comptable Ni l acheteur LES JOURNEES DE L'AFTE 28

29 La connectivité bancaire SwifNet Service de messagerie financière sécurisée Service Bureau avec logiciels Swift Réseau privé clés privées fournies par Swift pour l identification et le chiffrage des communications Echange de clé RMA avec les banques ( contrôle du trafic que l on souhaite accepter d autres correspondants) Service de preuve Swift (tiers de confiance avec archivage, accusé de réception) La connectivité LES JOURNEES DE L'AFTE 29

30 L hébergement Fiabilité du système avec SLA Continuité de service (engagement sur la disponibilité des environnements matériels et logiciels, Disaster Recovery Plan testé) Performance temps de réponse Engagements sur le traitement de incidents, la supervision, la sécurisation de la plateforme Astreintes 24/7 Sauvegardes et archivage des données, des fichiers du système d exploitation et les programmes Sites redondants certifiés ISO L hébergement LES JOURNEES DE L'AFTE 30

31 To 3SKey or not to 3SKey Rappel de l objectif Authentification de l utilisateur et la non répudiation des transactions Contexte Valeo Authentification forte internalisée et centralisée chez Valeo Pas de besoin de coupler avec une authentification sur du webbanking et peu de besoin de multi acceptance bancaire pour un même signataire Trace des signatures de transaction gérée sur l outil Valeo Inconvénient Côté banques, l authentification et la non répudiation sont liées au groupe Valeo et non à la personne Avantages Coût : environs 600 signataires Souplesse (A ce jour 30% des couples Banque/Pays sont certifiés 3SKey) LES JOURNEES DE L'AFTE 31

32 Conclusion Questions LES JOURNEES DE L'AFTE 32

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Eléments de contexte Un coût significatif, une évolution des typologies Selon l ALFA (sur la base

Plus en détail

Etude «Pilotage de la performance dans l Assurance» Panorama des pratiques de pilotage. Claude Chassain Norbert le Boennec Mars 2015

Etude «Pilotage de la performance dans l Assurance» Panorama des pratiques de pilotage. Claude Chassain Norbert le Boennec Mars 2015 Etude «Pilotage de la performance dans l Assurance» Panorama des pratiques de pilotage Claude Chassain Norbert le Boennec Mars 2015 Executive summary Dans un contexte concurrentiel croissant, une situation

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Deloitte Acteur de référence des services professionnels. Août 2014

Deloitte Acteur de référence des services professionnels. Août 2014 Deloitte Acteur de référence des services professionnels Août 2014 Un réseau mondial de premier plan Une couverture géographique équilibrée Deloitte fournit des services d Audit, de Conseil, de Fiscalité,

Plus en détail

Conseil / Capital Humain Mars 2013. Livre blanc La révolution du Cloud s impose dans les SIRH

Conseil / Capital Humain Mars 2013. Livre blanc La révolution du Cloud s impose dans les SIRH Conseil / Capital Humain Mars 2013 Livre blanc La révolution du Cloud s impose dans les SIRH Ces dernières années, le «Cloud Computing» et les produits «Software as a Service» (SaaS) associés ont connu

Plus en détail

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Juin 2014 Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Intervenants Caroline MARROT Associée Deloitte José BAGHDAD Directeur Deloitte Vincent Michelet SODEXO Hervé Cardelli SANOFI Stéphane

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité?

Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité? Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité? 4 e édition Avril 2014 Sommaire Baromètre Confiance 2014 : statu quo Fidélité clients : mythe ou réalité? 2 Relations banques et clients édition

Plus en détail

NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE

NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE EVOLUTION DE NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE LES SOLUTIONS TECHNIQUES ACTUELLES Etebac 3 sous réseau X25 ; Etebac 5 sous réseau X25 ; PeSit ; E-Banking. LE CONTEXTE

Plus en détail

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. Novembre 2013

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. Novembre 2013 Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement Novembre 2013 Introduction L AFIC, qui souhaite promouvoir activement le rôle des femmes dans les métiers du capital investissement,

Plus en détail

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions 5 novembre 2013 Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions Agenda 1. Enjeux sécurité du Cloud et du Big Data 2. Accompagner les projets 3. Quelques solutions innovantes 4. Quelle posture pour les

Plus en détail

Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager. Présentation du 22 mai 2014

Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager. Présentation du 22 mai 2014 Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager Présentation du 22 mai 2014 Gérer les actifs logiciels et leur répartition Maîtriser le durcissement des configurations Suivre l application des correctifs

Plus en détail

Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise?

Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise? 3 avril 2012 Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise? Une nécessaire refonte des fondamentaux Gérôme BILLOIS gerome.billois@solucom.fr Twitter: @gbillois Frédéric CHOLLET frederic.chollet@solucom.fr

Plus en détail

Présentation Kashboard

Présentation Kashboard Présentation Kashboard Première offre de Gestion de trésorerie et de communication bancaire en mode SaaS. Afin de permettre aux petites et moyennes entreprises d optimiser leurs flux de trésorerie et maîtriser

Plus en détail

Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur

Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur 2015 Répartition géographique des villes participantes sur le territoire français Martinique Editorial Une enquête

Plus en détail

3 minutes. cybersécurité. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. mobile, network & cloud. maîtrisez vos risques dans le cybermonde

3 minutes. cybersécurité. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. mobile, network & cloud. maîtrisez vos risques dans le cybermonde 3 minutes pour tout savoir sur la cybersécurité mobile, network & cloud maîtrisez vos risques dans le cybermonde avec Orange Consulting 1 estimez la menace évaluez vos vulnérabilités maîtrisez vos risques

Plus en détail

Club Jeune Génération Préparons l avenir ensemble

Club Jeune Génération Préparons l avenir ensemble Club Jeune Génération Préparons l avenir ensemble Succéder à un membre de sa famille, à la tête d une entreprise, n est ni une chose aisée, ni un processus rapide. Si le projet de garder l entreprise au

Plus en détail

Présentation de Deloitte Un acteur de référence. Thierry de Gennes Associé. Conférence UFE: Tokyo - lundi 11 juin 2013

Présentation de Deloitte Un acteur de référence. Thierry de Gennes Associé. Conférence UFE: Tokyo - lundi 11 juin 2013 Présentation de Deloitte Un acteur de référence Thierry de Gennes Associé Conférence UFE: Tokyo - lundi 11 juin 2013 Deloitte dans le monde Un réseau mondial de premier plan Une couverture géographique

Plus en détail

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA Ordre du Jour Introduction IEDOM et FBF Présentation SEPA et les Entreprises Partage d expériences Questions- Réponses TITRE TITRE TITRE

Plus en détail

SWIFT Newsletter for France

SWIFT Newsletter for France SWIFT Newsletter for France SWIFT NEWSLETTER FRANCE OCTOBRE 2010 t Edito par Arnaud Boulnois, Directeur SWIFT France Evénement Sibos 2010 et le Corporate Forum page 2 page 3 Dernières annonces SWIFT va

Plus en détail

Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace unique de paiement en euro. Newsletter n 01 / Septembre 2007. Définition. Problématique SEPA

Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace unique de paiement en euro. Newsletter n 01 / Septembre 2007. Définition. Problématique SEPA É D I T O R I A L N ous avons le plaisir de vous présenter le premier numéro de la lettre d information du département Finance de la société Marianne Experts. Animé par une équipe de trésoriers et d'auditeurs

Plus en détail

Etude de cas «GASESTYL»

Etude de cas «GASESTYL» Etude de cas «GASESTYL» objectif SWIFTnet FIN Toute ressemblance avec la réalité n est pas pure coïncidence le Présentation de Gaz de France SA Activité! 13,8 millions de clients, numéro un européen de

Plus en détail

Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015?

Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015? Les grandes tendances Data & Analytics 2015 L épreuve de la réalité janvier 2015 Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015? 2014 a confirmé l intérêt croissant pour la donnée au sein

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

Gestion des comptes à privilèges

Gestion des comptes à privilèges 12 décembre 2013 Gestion des comptes à privilèges Bertrand CARLIER, Manager Sécurité de l Information bertrand.carlier@solucom.fr Solucom, conseil en management et système d information Cabinet de conseil

Plus en détail

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités Jean-Paul JOANANY - RSSI Generali un grand nom de l Assurance Le Groupe Generali Generali en France 60 pays 65 millions de clients 80.000 collaborateurs

Plus en détail

AVANTGARD. Universwiftnet 2015 Comment sécuriser la validation de vos paiements? 17 Mars 2015

AVANTGARD. Universwiftnet 2015 Comment sécuriser la validation de vos paiements? 17 Mars 2015 AVANTGARD Universwiftnet 2015 Comment sécuriser la validation de vos paiements? 17 Mars 2015 Agenda» Pourquoi signer les paiements?» Comment signer les paiements?» Avantages et inconvénients?» Tendances?

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Perspectives stratégiques sur le modèle économique des autoroutes en France Sociétés Concessionnaires d Autoroutes : un métier à 8 dimensions

Perspectives stratégiques sur le modèle économique des autoroutes en France Sociétés Concessionnaires d Autoroutes : un métier à 8 dimensions Perspectives stratégiques sur le modèle économique des autoroutes en France Sociétés Concessionnaires d Autoroutes : un métier à 8 dimensions Point de vue d expert 8 décembre 2014 Executive Summary Version

Plus en détail

Arcelor Mittal Treasury & SWIFTNet. 20 mars 2007

Arcelor Mittal Treasury & SWIFTNet. 20 mars 2007 Arcelor Mittal Treasury & SWIFTNet 20 mars 2007 Agenda Quelques mots sur Arcelor Mittal Arcelor Mittal et SWIFTNet SWIFTNet dans un monde en fusion Quand la trésorerie de Mittal rejoint celle d Arcelor

Plus en détail

Solutions de Trésorerie Next Generation

Solutions de Trésorerie Next Generation Solutions de Trésorerie Next Generation Maximilien de Dieuleveult Sales Manager Management Corporates France Cyril Blas Director Head of Trade Finance France Le cycle de vie de la Trésorerie Compensation

Plus en détail

SOLUTEK. Passez le relais à des professionnels > PRESENTATION > NOS SERVICES > NOS COMPETENCES

SOLUTEK. Passez le relais à des professionnels > PRESENTATION > NOS SERVICES > NOS COMPETENCES SOLUTEK Passez le relais à des professionnels > PRESENTATION > NOS SERVICES > NOS COMPETENCES PRESENTATION LA SOCIETE L EQUIPE ILS NOUS FONT DÉJÀ CONFIANCE Créée en janvier 2006 Spécialisée dans la gestion

Plus en détail

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations L Univers SWIFTNet Transformons l essai Multiplexons les relations High performance. Delivered. High performance. Delivered.* Globalisation de la communication bancaire Vincent.Lebeault Partner Accenture

Plus en détail

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr www.lexsi.fr AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN CYBERSÉCURITÉ / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR www.lexsi.fr SERVICES LEXSI est actif à l international

Plus en détail

Cloud Computing dans le secteur de l Assurance

Cloud Computing dans le secteur de l Assurance Cloud Computing dans le secteur de l Assurance AG FANAF Ouagadougou Février 2014 Agenda Le Cloud Computing C'est quoi? Adoption du Cloud Computing en assurance Exemples d initiatives «Cloud Computing»

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux DOSSIER DE PRESSE Services de change et de gestion des paiements internationaux Janvier 2014 Fiche d identité de FX4Biz Date de création 2012 : FX4Biz Belgique Type de société SA de droit Belge au capital

Plus en détail

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGESTEL ET SOGESTEL TS La télétransmission sous protocole EBICS SOMMAIRE Les offres 4 Des services complets de remises 5 Des services de relevés à la carte 6 Un fonctionnement

Plus en détail

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique EESTEL vous propose en cette année 2010 une formation à la monétique rénovée, en fonction : - D une part, des nouvelles architectures fonctionnelles issues du SEPA et de l irruption de nouveaux Opérateurs

Plus en détail

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos. Présentation CERT IST 9 Juin 2009 Enjeux et Mise en Œuvre du DLP Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.fr Sommaire Constats, Riques & Enjeux Qu'est ce que le DLP? Quelle Démarche

Plus en détail

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Déjouer la fraude aux «faux» virements MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Typologie de la fraude sur les moyens de paiements Source BDF Données fraude sur les moyens de paiements en France Source BDF

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Le fonds de dotation Nouveau souffle du mécénat

Le fonds de dotation Nouveau souffle du mécénat Le fonds de dotation Nouveau souffle du mécénat La création d une nouvelle structure juridique est un événement rare. Par sa simplicité, le fonds de dotation a vocation à favoriser le développement du

Plus en détail

La Sécurité des Données en Environnement DataCenter

La Sécurité des Données en Environnement DataCenter La Sécurité des Données en Environnement DataCenter Thien-Trung Nguyen tnguyen@imperva.com 1 Agenda Présentation Imperva Protection des applications Web Protection des données sensibles Modes de déploiement

Plus en détail

Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014

Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014 Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014 sommaire Page TENUE DE COMPTES ET SERVICES ASSOCIES 4 Tenue de comptes en euros ou en devises 4 Services Associés

Plus en détail

Le Groupe Yves Rocher

Le Groupe Yves Rocher Le Groupe Yves Rocher Groupe familial Breton fondé en 1959 CA de 2 Millards 8 Marques 3 réseaux de distribution Vente à distance Vente par magasin Vente Directe 40 millions de clientes 15 000 collaborateurs

Plus en détail

S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens. Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy

S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens. Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy Agenda Présentation générale du S PA Rappel des caractéristiques du SCT,

Plus en détail

Professionnels, Associations, Entreprises...

Professionnels, Associations, Entreprises... Professionnels, Associations, Entreprises... Une banque à votre écoute pour répondre à vos besoins de communication... avec la BRED, avec l ensemble de vos partenaires bancaires. www.bred.fr Résolument

Plus en détail

Protection et fuite des données

Protection et fuite des données Protection et fuite des données quelles sont les clés pour s en sortir McAfee Security Summit Paris, le jeudi 24 octobre 2013 Abdelbaset Latreche, Head of HP Enterprise Security Services Consulting France

Plus en détail

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 Conclusion Jean-Luc Thérond Directeur Marketing et Développement CEDICAM Filiale Flux et Paiements du Groupe Crédit Agricole 1 Sommaire SEPA : calendrier et instruments SWIFTNET

Plus en détail

Etude sur l efficacité marketing des entreprises luxembourgeoises Bilan en demi-teinte

Etude sur l efficacité marketing des entreprises luxembourgeoises Bilan en demi-teinte Etude sur l efficacité marketing des entreprises luxembourgeoises Bilan en demi-teinte Sommaire Méthodologie et approche 3 Le département marketing au Luxembourg: une fonction clef dans le support de la

Plus en détail

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Le SEPA de quoi s agit-il Qu est-ce que SEPA? SEPA Single Euro Payments Area / Espace unique de paiement en euros Une suite logique de l intégration financière

Plus en détail

Portail de Management de Visioconférence As a Service

Portail de Management de Visioconférence As a Service Livret technique MyEasyVision Portail de Management de Visioconférence As a Service # Web - ipad&iphone Prérequis Pour pouvoir déployer le service, G2J nécessite que les infrastructures de visioconférence

Plus en détail

IT Security Boxes l assurance vie des données informatiques

IT Security Boxes l assurance vie des données informatiques IT Security Boxes l assurance vie des données informatiques Sauvegarde et protection des données informatiques au service du Plan de Reprise d Activité (PRA) France Sommaire Pourquoi sauvegarder le patrimoine

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012. Novembre 2012

TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012. Novembre 2012 TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012 Novembre 2012 Sommaire 3 7 9 12 14 19 25 27 31 Présentation du baromètre Profil des entreprises Contexte économique Ressources humaines Financement

Plus en détail

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Pourquoi la France est-elle le pays à privilégier pour s implanter en Europe? * La France est l une des grandes économies de la zone euro : Deuxième

Plus en détail

Mon Sommaire. INEO.VPdfdf. Sécurisations des accès nomades

Mon Sommaire. INEO.VPdfdf. Sécurisations des accès nomades Mon Sommaire INEO.VPdfdf jhj Sécurisations des accès nomades Traçabilité et authentification forte Interconnexions des sites Protection des flux Vidéo et Audio Avec INEO.VPN vous bénéficiez d une technologie

Plus en détail

La sécurité informatique à l heure de la 3 ème plate-forme. Karim BAHLOUL Directeur Etudes et Conseil IDC France 20 mai 2014

La sécurité informatique à l heure de la 3 ème plate-forme. Karim BAHLOUL Directeur Etudes et Conseil IDC France 20 mai 2014 La sécurité informatique à l heure de la 3 ème plate-forme Karim BAHLOUL Directeur Etudes et Conseil IDC France 20 mai 2014 Quelques chiffres sur l ampleur des attaques Le blog hackmaggeddon.com, répertorie

Plus en détail

Danone Cash Management. Danone Payment Factory

Danone Cash Management. Danone Payment Factory 1 Danone Cash Management Danone Payment Factory Le Groupe Danone : Quelques Chiffres 2003 Net Sales 13,7 Mds +7.8% like-for-like growth Capitalisation Bours. 17,5 Mds Présence 120 pays 200 usines Effectifs

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sommaire Fondements d une politique de sécurité Les 9 axes parallèles d une politique

Plus en détail

Entreprises Internationales

Entreprises Internationales Entreprises Internationales GESTION DES FLUX D INFORMATION Les besoins des entreprises internationales et les réponses de NEOFI Solutions SOMMAIRE ENTREPRISES INTERNATIONALES - CONTEXTE Des entreprises

Plus en détail

Le SDD et la signature bancaire!

Le SDD et la signature bancaire! Le SDD et la signature bancaire! Quels changements pour la signature bancaire? Quels changements pour le prélevement bancaire? Comment s y préparer? 15 Mars 2011 Nasser Chahi, Consultant avant vente Sage

Plus en détail

Sécurisation en réseau

Sécurisation en réseau Déni de services Sécurisation en réseau Utilisant des bugs exemple Ping of death (Cf. RFC IP) l exploitation des protocoles TCP SYN flooding Envoi seulement le début du 3-way handshake Saturation de la

Plus en détail

Catalogue «Intégration de solutions»

Catalogue «Intégration de solutions» Catalogue «Intégration de solutions» 1 Nos prestations Offre 01 Offre 02 Offre 03 Offre 04 Offre 05 Offre 06 Offre 07 Offre 08 Offre 09 Offre 10 Offre 11 Offre 12 Offre 13 Offre 14 Offre 15 Offre 16 Antivirus

Plus en détail

Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances

Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances Enjeux critiques des systèmes de distribution Assurance Etude Accenture Assurances 2020 4 axes d amélioration : Articuler le SI Assurance

Plus en détail

La transformation digitale Enjeu majeur en Afrique. Journées des Entreprises Numériques

La transformation digitale Enjeu majeur en Afrique. Journées des Entreprises Numériques La transformation digitale Enjeu majeur en Afrique Journées des Entreprises Numériques Sommaire 1. Transformation digitale, un cap incontournable 2. Le potentiel et l éveil de l Afrique 3. Pourquoi accélérer

Plus en détail

Solutions de sécurité

Solutions de sécurité Solutions de sécurité Connectivité Datacenter Applications et Contenus Votre équipe commerciale JUNIPER NETWORKS dédiée tél. +33(0) 1 41 85 15 81 pole.juniper@westconsecurity.fr www.westconsecurity.fr

Plus en détail

Symantec Protection Suite Small Business Edition Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises

Symantec Protection Suite Small Business Edition Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises Présentation Symantec Protection Suite Small Business Edition est une solution de sécurité et de sauvegarde simple et compétitive.hautement

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA HERÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA Gestion des risques SSI dans les projets Julien Levrard

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Meilleures pratiques de l authentification:

Meilleures pratiques de l authentification: Meilleures pratiques de l authentification: mettre le contrôle à sa place LIVRE BLANC Avantages d un environnement d authentification totalement fiable : Permet au client de créer son propre token de données

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurisation

Vers un nouveau modèle de sécurisation Vers un nouveau modèle de sécurisation Le «Self-Defending Network» Christophe Perrin, CISSP Market Manager Security cperrin@cisco.com Juin 2008 1 La vision historique de la sécurité Réseaux partenaires

Plus en détail

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale CYBERSÉCURITÉ Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation

Plus en détail

L escroquerie dite «au faux patron» par la réalisation de virements frauduleux

L escroquerie dite «au faux patron» par la réalisation de virements frauduleux L escroquerie dite «au faux patron» par la réalisation de virements frauduleux Un phénomène de grande ampleur C est un phénomène qui touche essentiellement les sociétés françaises Les sociétés de toutes

Plus en détail

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together.

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together. CYBERSÉCURITÉ Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique,

Plus en détail

E-Bank Account Management. Dématérialisation de la gestion administrative des comptes bancaires

E-Bank Account Management. Dématérialisation de la gestion administrative des comptes bancaires E-Bank Account Management Dématérialisation de la gestion administrative des comptes bancaires Problématique de gestion des pouvoirs bancaires à EDF Une gestion lourde et pénible jusqu en 2007 Malgré des

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

Priorités d investissement IT pour 2014. [Source: Gartner, 2013]

Priorités d investissement IT pour 2014. [Source: Gartner, 2013] Le Cloud 2.0 Priorités d investissement IT pour 2014 [Source: Gartner, 2013] 2 Pourquoi changer de modèle? Compute Network Storage Transformer son Datacenter en Centre de Services : Simplifier le provisioning

Plus en détail

Un projet PRA en prise avec les enjeux métiers. Jean-Francois PASQUIER

Un projet PRA en prise avec les enjeux métiers. Jean-Francois PASQUIER Un projet PRA en prise avec les enjeux métiers Jean-Francois PASQUIER Objectif et agenda Partager notre retour d expérience avant même l achèvement de notre PRA Contexte Plan Premiers enseignements Contexte:

Plus en détail

Club des Responsables d Infrastructures et de la Production

Club des Responsables d Infrastructures et de la Production Club des Responsables d Infrastructures et de la Production LA BRIGADE D ENQUÊTES SUR LES FRAUDES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Intervention du Commissaire Divisionnaire Anne SOUVIRA Le 19 mars 2014

Plus en détail

Club Utilisateurs 2 ème Réunion, 8 Octobre 2014 International RFID Congress, Marseille. Diffusion Restreinte

Club Utilisateurs 2 ème Réunion, 8 Octobre 2014 International RFID Congress, Marseille. Diffusion Restreinte Club Utilisateurs 2 ème Réunion, 8 Octobre 2014 International RFID Congress, Marseille 1 2 ème Réunion du Club Utilisateurs GINTAO AGENDA 9:00 Accueil 9:30 Présentation du projet GINTAO 10:00 Présentation

Plus en détail

L après ETEBAC et le SEPA

L après ETEBAC et le SEPA L après ETEBAC et le SEPA CODINF 30 avenue Franklin Roosevelt 75 008 Paris Tél : 01.55.65.04.00 Fax : 01.55.65.10.12 Mail : codinf@codinf.fr N TVA CEE : FR 17 481 350 700 2 Pour y voir plus clair, vous

Plus en détail

Atelier SwiftNet Mars 2010. La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet

Atelier SwiftNet Mars 2010. La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet ! Atelier SwiftNet Mars 2010 La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet Sommaire Etebac 5 : les principes Signature Personnelle de Swift Synthèse Partage autour de la Signature Etebac 5 : les principes

Plus en détail

www.digitech-sa.ch PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire

www.digitech-sa.ch PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire 1 Historique 1992 Création de Digitech France 1993 Création de Digitech Suisse 1999 Rachat de la société DOC PLUS 2000 Rachat du département AIRS (gestion documentaire)

Plus en détail

SERVICES DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX POUR LES ENTREPRISES

SERVICES DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX POUR LES ENTREPRISES SERVICES DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX POUR LES ENTREPRISES PRÉAMBULE Nous nous sommes vite aperçus que dans le domaine des paiements internationaux et du change physique de devises,

Plus en détail

Présentation du référentiel PCI-DSS

Présentation du référentiel PCI-DSS Présentation du référentiel PCI-DSS Hervé Hosy herve.hosy@oppida.fr 06.03.51.96.66 Page 1 Agenda Référentiel PCI-DSS Contexte Structure du référentiel Lien avec les normes ISO 270xx 2 Contexte Page 3 Contexte

Plus en détail

L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme. 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse

L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme. 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse Méthodologie Etude réalisée du 11 mars au 7 avril 2013, au travers d un sondage en ligne.

Plus en détail

SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION

SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION PGBV4.0ABU27022014 EFFECTIF 26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin CHIFFRES Basée à la Tour de Salvagny Crée en 1991 CA 2013 : 4,7 M LE

Plus en détail

Ville de Schiltigheim. Audit financier version définitive

Ville de Schiltigheim. Audit financier version définitive Ville de Schiltigheim Audit financier version définitive 10 octobre 2014 Préliminaire Le présent document vise à présenter les conclusions de l audit financier réalisé entre les mois de juillet 2014 et

Plus en détail

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs LIVRE BLANC 25/03/2014 Dématérialisation des factures fournisseurs Ce livre blanc a été réalisé par la société KALPA Conseils, société créée en février 2003 par des managers issus de grandes entreprises

Plus en détail

de la DSI aujourd hui

de la DSI aujourd hui de la DSI aujourd hui Partout, l industrialisation de l IT est en cours. ITS Group accompagne ce mouvement avec une palette de compétences exhaustives permettant de répondre aux principaux challenges que

Plus en détail

La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques

La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques IBM Software Livre blanc sur le leadership éclairé Avril 2013 La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques Exploitez des informations décisionnelles afin de réduire les risques

Plus en détail

Objectif. 1 La durée de la période transitoire sera confirmée ultérieurement.

Objectif. 1 La durée de la période transitoire sera confirmée ultérieurement. Objectif Ce document a pour but de vous présenter les impacts du SEPA sur vos activités et de décrire une démarche afin de vous guider dans la mise en œuvre de ces nouveaux instruments de paiement SEPA

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire

A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire Notre volonté est d être au plus près de nos clients pour mieux les servir, en s inscrivant au

Plus en détail

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance Accenture Software IDMF Insurance Data Factory La migration en toute confiance de vos données d assurance Plus de 60 millions de contrats migrés avec succès Les compagnies d assurance sont régulièrement

Plus en détail