Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique"

Transcription

1 EGHEZEE 25 février 2011 REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Accueil par le Président : Le Président GILBERT accueille les participants et ouvre la séance à 14h00. Appel des Administrateurs : Appel des Administrateurs : Nombre de votants : 13/15 Présent Excusé Marc GILBERT, Président Namur X Daniel REQUETTE, Trésorier Administrateur Namur X Francis BODART, Administrateur Namur X Yves DE MEYER, Administrateur Hainaut X Philippe STAQUET, Vice-Président Hainaut X Olivier LOWAGIE, Administrateur Hainaut X Quentin GREGOIRE, Vice-Président Liège X Alain CLOSE, Administrateur Liège X Franz-Joseph MARGREVE, Administrateur Liège X Thierry HUET, 1 er Vice-Président Luxembourg X Joël EVEN, Administrateur Luxembourg X Jacques LOUIS, Administrateur Luxembourg X Philippe VOS DE WAEL, Administrateur Brabant Wallon X Philippe FILLEUL, Vice-Président Brabant Wallon X Alain GIBSON, Administrateur Brabant Wallon X Michel MEAN, Rédacteur en chef de la revue Dany JANSSENS, webmaster Céline STAQUET, Secrétaire X Invité : Christel SCARNIERE, Lieutenant au service incendie de Mons Excusé : Serge DEVALET, Commandant du service incendie de Neufchâteau, s excuse de son absence, il venait se présenter en tant que remplaçant de Monsieur Thierry HUET (Président de l Union Provinciale du Luxembourg) X X Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 1

2 1. Approbation du PV du mois de janvier (3 février 2011). Quelques corrections sont apportées lors de la réunion : - Au point 5 «Agendas», ajout d un commentaire : aspects positifs de l agenda, quelques remarques ont été émises au niveau de la préface par l union provinciale de Liège. Celles-ci ont été réglées en séance. - Point 12 «Divers» : a) ajout d un point : les formations germanophones Une demande a été formulée au conseil supraprovincial afin que les cours pour l obtention d un brevet, d un certificat ou d une attestation, soient dispensés même s il n y a qu une seule personne germanophone désirant y participer. b) Au point 12.2 : le mot «disciplinaire» est remplacé par le mot «mono disciplinaire». c) Au point 12.3 : l expression «véhicules prioritaires» est remplacé par «agents qualifiés». - Le PV du mois de janvier est approuvé après corrections. 2. Présentation ICT par Monsieur Christel SCARNIERE du service d incendie de Mons : OBJECTIF : La collaboration active tant sur le plan administratif que sur le plan opérationnel nécessite la mise en place d une infrastructure ICT (Information and Communication Technology) commune et sécurisée (Business Continuity - Disaster Recovery Plan). L infrastructure ICT envisagée comprend entre autres: un réseau entre postes de secours ; un hébergement de serveurs ; des solutions logicielles collaboratives centralisées ; une solution Telephony over IP et Public Address over IP; une solution de vidéo-surveillance IP ; une solution de building management ; un site intranet et Internet. Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 2

3 L objectif est donc d obtenir un support technique d une société de consultance informatique pour : la description des besoins ; la description de la stratégie, la décomposition en projets et le phasage ; la rédaction des spécifications de chaque projet. Ce travail de préparation nous permettrait de lancer les cahiers des charges mi 2011 en vue de la réalisation de l'ensemble pour La mission est évaluée à 90 jours-homme pour un coût estimé à Créer un réseau informatique entre postes de secours Afin de pouvoir implémenter toutes les solutions décrites ci-après, la première étape à réaliser est une interconnexion au niveau IP des 10 postes de secours WAN (Wide Area Network). Chaque poste sera relié en LAN (Local Area Network) avec le WAN. L infrastructure WAN devra être complétée par une solution itinérante Wireless assurant une connectivité IP aux objets mobiles tels que les MDT des véhicules ou des PC portables. Une connectivité de type 3G sécurisée semble remplir les besoins en termes de couverture et de débits. Ce type d accès pourra éventuellement être envisagé comme solution de backup en cas de défaillance de la connexion filaire d un poste de secours. Les différentes solutions seront développées suivant le concept d Unified Communications (UC). L UC est l'intégration cohérente de services de communication (le chat, le courrier électronique, le SMS, le fax, la téléphonie, la vidéosurveillance, la présence du personnel) en vue d optimiser les processus, réduire les coûts, gérer et contrôler les flux de communication. Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 3

4 2.2 Créer un stockage des données centralisé et sécurisé Mettre en place une solution permettant : d assurer l intégrité des données (redondances, sauvegardes, ) ; d assurer la sécurité d accès aux données ; de diminuer les coûts d infrastructure en mutualisant les ressources pour tous les postes ; de diminuer les coûts de gestion et de maintenance. Une politique de gestion des données (criticité, versioning, classification, sauvegarde et archivage) devra être élaborée. 2.3 Créer une infrastructure serveur logicielle collaborative base de données pour le partage d informations ; serveur mail, agenda partagé, gestion des ressources communes ; GIS (Système d Information Géographique) ; serveur WEB pour l intranet, extranet, Internet ; rapport d intervention. 2.4 Mutualiser l accès Internet commun Centraliser l accès Internet en utilisant l infrastructure réseau IP, mettre en place une politique de sécurité centralisée (pare-feu & proxy) et permettre un accès extérieur sécurisé à partir de l Internet (VPN). 2.5 Implémenter une solution VoIP/ToIP Implémenter une solution ToIP utilisant l infrastructure existante de réseau IP pour raccorder des terminaux IP, ainsi que des logiciels sur PC raccordés sur le même réseau IP. Les avantages sont multiples : serveur vocal interactif, centralisation de l accueil, mobilité des utilisateurs, mutualisation des coûts des abonnements, configuration centralisée. Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 4

5 2.6 Implémenter une solution de vidéosurveillance sur IP Implémenter une solution complète de vidéosurveillance basée sur la technologie des caméras IP numériques. Cette technologie évolutive permet une réduction des coûts d installation et une grande souplesse d utilisation. La solution devra permettre la consultation locale et distante par Internet/intranet. Elle devra s intégrer sur le réseau IP. Un système d analyse intelligent sera intégré. 2.7 Implémenter une solution de «building management» Concevoir et déployer une solution centralisée de contrôle d asservissements locaux et à distance (via IP sur le WAN) au travers de cerveaux de commande industriels de type «Omron». Cette solution permettra, sur base de réception (via IP) d un XML au format prédéfini, de déclencher en fonction du contenu de l XML automatiquement une série d actions préprogrammées. Il y aura lieu d utiliser les standards existant dans le domaine (OPC server). 3. Les cartes d identité de la fédération Le Président revient sur la proposition du Cpt Philippe STAQUET concernant l appareil qui pourrait être mis à la disposition de la fédération et le remercie. Le Président avait demandé à la secrétaire de se renseigner sur les prix de l imprimante «badges». Après plusieurs recherches, celle-ci a obtenu une proposition de l entreprise belge Printemat. La machine coûte environ euros plus le matériel. Le Président demande au CA ce qu il décide par rapport à la machine. La décision : à l unanimité, le Conseil d Administration choisit l achat de la machine. 4. Les PZO L inspection administrative est passée dans plusieurs PZO. Pour l instant, les retours semblent être généralement assez positifs sauf pour certaines PZO. En effet, il n y a parfois plus de coordinateur de zone. Le Cpt Yves DEMEYER fait savoir qu entre pompiers cela se passe très bien, mais côté politique ça n avance pas du tout. Selon lui, le Bourgmestre de Charleroi évoque le fait que les zones actuelles sont des zones virtuelles. Les pompiers de la zone Hainaut Est ont élaboré un plan financier pour 2011 et devraient maintenant le faire avaliser par le pré-conseil de zone. Il reste encore des inspections à réaliser dans plusieurs pré-zones, ensuite il y aura les inspections budgétaires des plans Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 5

6 Le Cdt Thierry HUET aimerait savoir ce qu il en est concernant l entièreté des montants budgétaires (12 douzièmes). Actuellement, les trois premiers douzièmes sont alloués dans le cadre des affaires courantes mais quid du reste du montant attribué par zone? Il faudrait que l on puisse avoir des explications plus précises, car nous ne pourrons pas prévoir l engagement de personnel en 2011 avec seulement 3 douzièmes. Le Président s interroge sur la bonne utilisation des montants. Plusieurs membres répondent que, dans la majorité des zones, les montants sont bien utilisés. Le Président annonce que, normalement, les budgets seront toujours octroyés. Le Cpt Philippe FILLEUL s interroge sur le fait que la Ministre ais signé les conventions alors que Certains Bourgmestres du Brabant Wallon ne les ont pas signées. Le Président fait savoir que si les budgets ont été octroyés c est que les conventions ont été signées. Le Cpt FILLEUL fait savoir que tous les Bourgmestres du Brabant Wallon n ont pas signés les conventions. 5. Les assurances «protection juridique» et autres Le Cpt Francis BODART a rencontré la société Elitis qui négocie les contrats d assurance pour tout type d entreprise. En effet, nous avions résilié le contrat avec Ethias suite à l augmentation des primes annoncées. Elitis a analysé toute une série d assurances qui pourraient être intéressantes pour les casernes. Le Cpt Francis BODART demande à la secrétaire de bien vouloir adresser un e- mail à toutes les casernes avec un tableau reprenant plusieurs assurances afin de connaître les besoins en assurances de chaque caserne. En ce qui concerne les tarifs pour l assurance juridique, le prix d Ethias avait augmenté pour atteindre 30 (soit le double du prix précédent) pour une couverture de en recours pénal. La société Elitis nous propose de prendre l assurance juridique chez DAS qui serait de 25 par an pour pour le recours civil, pour le recours pénal et couverture garantie conducteur, couverture étendue à la conduite de véhicules de pompier, pompier assuré ou de leur propre véhicule réquisitionné pour une mission avec un maximum d intervention pour Le trésorier fait savoir qu il va adresser par mail à toutes les casernes cette proposition d assurance. La décision : à l unanimité, le Conseil d Administration marque son accord afin de souscrire l assurance DAS. Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 6

7 6. Divers concernant le CA du supra-provincial Le Président a reçu un mail du Cpt Philippe FILLEUL dans lequel il s insurgeait sur les propos qu il aurait tenu lors du conseil supraprovincial, à l encontre des chargés de cours du Brabant Wallon. Dans cet , le Cpt FILLEUL a également émis les mêmes reproches à l égard du Cpt STAQUET. Après une communication téléphonique avec le Cpt STAQUET, un rectificatif a été envoyé par JASSELETTE pour signaler que le Cpt STAQUET n était pas concerné. A son tour, le Président dément le contenu du courriel. Il signale que c est totalement faux et que lors de cette réunion, le Sgt Franz Joseph MARGREVE ainsi que le Cpt Philippe STAQUET, les Cdt Axel SIMONART, Luc SAUVAGE et Daniel COLLIGNON étaient présents. Il explique au Cpt FILLEUL que lorsqu il y a un problème à régler, la correction est de le régler avec la personne concernée et non pas par un (qui plus est erroné) envoyé à tout le monde. Le Cpt FILLEUL a reçu les explications. A l avenir, il souhaiterait les sujets des réunions du CA soient encore plus centrés sur les PZO et sur des sujets de valeurs ajoutées. Le Président fait savoir qu il n y aucun problème. Pour les prochaines réunions, il propose de convoquer les coordinateurs de zones pour faire le point sur les PZO. La secrétaire va rédiger un à tous les coordinateurs de zones afin de les inviter à la réunion du CA du 25 mars prochain. Suite à cette discussion, le Cdt Thierry HUET demande que l on crée un tableau reprenant la composition des différentes commissions et qu il soit mis à jour régulièrement. Courrier du Lieutenant Quentin.GREGOIRE Le Président a reçu une demande du Lt Quentin GREGOIRE afin de programmer une réunion avec les coordinateurs des zones des différentes provinces pour mettre en commun les problèmes rencontrés. Le Lt GREGOIRE demande également si, suite au décès du pompier de Mons, il ne serait pas nécessaire que le KCCE puisse avoir un retour d expérience. Le Président fait savoir que la réunion avec les coordinateurs sera mise en place dans les prochains jours. Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 7

8 Concernant le KCCE, un rapport va être rendu pour un retour d expérience, mais également pour établir un plan de prévention pour les dancings car, au point de vue opérationnel, il n y a pas de législation bien précise à part une directive qui date depuis plus de 20. Autre question du Lt GREGOIRE : ne serait-il pas possible que le KCCE fasse l acquisition de certaines normes et que les services puissent en bénéficier? Le Président rappelle qu actuellement les services d incendie sont communaux. Quand les services seront zonaux cela sera différent mais pour l instant c est la commune qui est responsable de la prévention incendie. Il appartient donc à celle-ci de donner les moyens nécessaires et convenables pour prévenir les incendies et donner les moyens adéquats pour travailler. Les agendas 2012 : Une idée intéressante nous a été suggérée par l Union Provinciale liégeoise concernant l agenda Il s agirait d ajouter une liste avec les coordonnées des casernes de Wallonie ainsi que certains points de contacts zonaux. Les membres du CA sont d accord à l unanimité. Le Président demande à la secrétaire d adresser un courrier demandant à tous les chefs de corps des casernes de Wallonie de donner leur accord pour accréditer les démarcheurs de cet agenda. Tenue intelligente : Le Président annonce que la société H&V Chemicals vient proposer une tenue d intervention intelligente. Le Président signale que les pompiers français travaillent déjà avec cette tenue. Cette société viendra le 3 mars à 10 h à Eghezée pour présenter cette tenue. Tout le monde y est le bienvenu. Présentation des Capitaines Daniel JONAS et Hervé FANUEL, des centres 112 de Mons et Liège: Le Cpt Daniel JONAS et le Cpt Hervé FANUEL vont présenter au SPF Intérieur le projet relatif à la centralisation du centre pour les appels pompiers dans le cadre de la mise en place des centres d appels 112. Ce projet avait été présenté lors d une réunion de notre CA. Le Cdt Thierry HUET nuance la proposition et s explique : il aimerait obtenir des explications complémentaires concernant les économies d échelle annoncées. Il Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 8

9 soutient la nécessité d un dispatching provincial, c est en tout cas la vision du Luxembourg. Le Président explique que l on va attendre d avoir l avis de la police, de la discipline médicale et du SPF Intérieur. Demande de Monsieur Pol LOWAGIE : Le Président a reçu une demande de Monsieur Pol LOWAGIE qui a rencontré le Fils du Cdt. PETIAUX dans le cadre du procès de Ghislenghien. Il demande que la fédération soit présente le jour du procès dans le calme et la dignité. Le Président fait savoir qu il a adressé un courrier de réponse au niveau législatif à Maître DEMETZ pour défendre notre collègue parce qu on évoque de nouveau le fait que le Cdt. PETTIAUX aurait dû procéder à l évacuation de la zone et que la formation enseignée préconise cette façon de faire. Le Président rappelle encore qu il plus facile de refaire la guerre après la bataille et que l état des bâtiments situés à proximité ne corrobore pas les propos de la partie adverse. Information des Cpt. Michel DISILVESTRO et Olivier LOWAGIE : Michel DISILVESTRO et Olivier LOWAGIE ont signalé à la fédération qu ils ont rencontré des problèmes avec l UPP (Union Pompier Professionnel), un organisme reconnu comme une asbl. Ceux-ci se présentent comme étant des pompiers professionnels de Chièvres, de Mouscron, et vendent des cartes en jouant sur cet amalgame. La fédération est consciente du problème mais elle ne peut rien faire puisque l asbl en question est reconnue au Moniteur. On peut seulement tenter de clarifier la situation. Athus, l univers des pompiers Une exposition sur les pompiers sera organisée le 11 septembre Le Président demande au Cpt Jacques LOUIS s il connaît Athus. Il répond que c est un ancien pompier d Aubange qui a fait un musée avec sa collection privée. Suite à un manque de place, il a sollicité la Commune d Aubange pour avoir un local afin d exposer sa collection. Il avait une proposition du Grand Duché, mais la commune d Aubange a accepté de lui louer un local. Voyage aux Etats-Unis Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 9

10 Un voyage aux Etats-Unis est prévu pour célébrer les 10 ans de la catastrophe du 11 septembre. Suite à ce voyage les Américains viendront en Belgique le 17 septembre à l aéroport de Gosselies pour une cérémonie d échange entre les pompiers américains et belges. Les membres de la fédération y sont les bienvenus. Sapeur-Pompier Belge Le Cpt Yves DEMEYER demande que sur l emballage plastifié de la revue on ajoute l appartenance du service incendie. Toile vendue au profit des pompiers Le trésorier signale que l on a reçu une proposition d un peintre qui offrait une toile afin que celle-ci soit vendue au profit des sapeurs-pompiers de Belgique victimes du devoir. Cette personne fera un don à la fédération qui versera une partie à la caisse nationale d entraide. Rapports d Intervention Concernant les rapports d intervention selon la circulaire ministérielle de décembre entrée en application début 2010, le Cdt Alain GIBSON fait savoir que dans son service incendie, il travaille actuellement sur la présentation informatique, sur base du rapport du ministère. Qu en est-il devenu de l opposition de rentrer ce rapport? Le Président fait savoir qu il y a eu une réunion, à laquelle le Cpt Daniel JONAS était présent concernant la vérification de tous les rapports. Un groupe de travail est en place et travaille sur ces rapports, on attend la fin de l étude. Information du Cdt GIBSON Alain Celui-ci fait savoir qu il y a eu une journée organisée par la DGCC à Florival au sujet de l accident ferroviaire de Buizingen. Celui-ci a été étonné du manque d officiers pompiers. Le Président fait savoir que les casernes n ont pas été averties et trouve cela dommage. Le Cpt STAQUET signale que les invitations étaient uniquement à destination des acteurs de la catastrophe. Demande du Lt Quentin GREFGOIRE concernant Fébupro Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 10

11 Celui-ci demande si la fédération a reçu des nouvelles concernant la société Fébupro. La secrétaire avait envoyé la liste des adresses des casernes de Wallonie comme demandé par Fébupro. Cependant, aucune nouvelle ne lui est parvenue pour l instant. Le Président demande à la secrétaire de faire un petit rappel. Prochaine réunion La prochaine réunion du C.A. aura lieu le vendredi 25 mars 2011 à 14 heures à Eghezée. Le Président, La Secrétaire, Cpt-Cdt Lic. M. GILBERT Céline STAQUET Ordre du jour de la réunion du 25 mars 2011: 1. Courrier de l Administration d Andenne : droit de réponse 2. Point sur les PZO par les coordinateurs de zones 3. Présentation de HUET Thierry 4. Désignation des membres du Conseil National supérieur de l Aide Médicale Urgente 5. Divers Corrections et mise en page : Corinne Tomasevszky 11

Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique

Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique EGHEZEE 24 juin 2011 REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Accueil par le Président : Le Président GILBERT accueille les participants et ouvre la séance à 14h00. Appel des Administrateurs : Appel des Administrateurs

Plus en détail

Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique

Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique EGHEZEE 28 juin 2013 REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Accueil par le Président : Le Président GILBERT accueille les participants et ouvre la séance à 11h00. Appel des Administrateurs : Appel des Administrateurs

Plus en détail

Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique

Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique BRUXELLES 7 novembre 2012 REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION (extraordinaire) Accueil par le Président : Le Président GILBERT accueille les participants au SPF Intérieur et ouvre la séance à 9h00. Appel

Plus en détail

Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique

Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique EGHEZEE 13 décembre 2013 REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Accueil par le Président : Le Président GILBERT accueille les participants et ouvre la séance à 14h00. Appel des Administrateurs : Appel des

Plus en détail

Fédération Royale des Corps de Sapeurs Pompiers de Belgique

Fédération Royale des Corps de Sapeurs Pompiers de Belgique 1/1 EGHEZEE 26 novembre 2004 ASSEMBLEE GENERALE En raison de la visite du Ministre de l Intérieur, Monsieur Patrick Dewael et du Ministre des Finances, Monsieur Didier Reynders et de Madame Christine Breyne,

Plus en détail

Communication. Information. Normes juridiques. Litiges. Santé humaine / Soins aux animaux. Technologie de l information et de la communication

Communication. Information. Normes juridiques. Litiges. Santé humaine / Soins aux animaux. Technologie de l information et de la communication Matières budgétaires Communication et Information Gestion générale Logistique, économat et appui technique Normes juridiques et Litiges Personnel et Organisation Police Santé humaine / Soins aux animaux

Plus en détail

Fédération Royale des Corps de Sapeurs Pompiers de Belgique

Fédération Royale des Corps de Sapeurs Pompiers de Belgique EGHEZEE 26 février 2010 REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Accueil par le Président : Le Président GILBERT accueille les participants et ouvre la séance à 14h15. Appel des Administrateurs : Présents :

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

2004 2009 2013 ETP exploitation 2.2 3.2 3 ETP resp. système info. 1 1 1 Nombre de PCs 160 260 395

2004 2009 2013 ETP exploitation 2.2 3.2 3 ETP resp. système info. 1 1 1 Nombre de PCs 160 260 395 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Le Service informatique et population est chargé de la gestion informatique de l administration communale. Il est actuellement organisé comme

Plus en détail

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie»

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» Direction Informatique et Réseaux Direction 27DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BP 2015 Les équipements technologiques de l'administration Mme

Plus en détail

l eworkspace de la sécurité sociale

l eworkspace de la sécurité sociale l eworkspace de la sécurité sociale Qu est-ce que l eworkspace? L eworkspace est un espace de travail électronique destiné à la collaboration entre les institutions de sécurité sociale. Il permet de partager

Plus en détail

Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles

Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles Entre Les services académiques de l académie de Versailles, situés 3 boulevard de Lesseps, 78017 Versailles Cedex,

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE Disponibilité, accompagnement, partenaire unique, engagements de services... concentrez-vous sur votre métier,

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Renouvellement de l infrastructure serveurs et stockage de données informatiques. Municipalité de Payerne / Préavis n 18/2011

Plus en détail

I. Accord obtenu sur un certain nombre de principes de base = note de synthèse.

I. Accord obtenu sur un certain nombre de principes de base = note de synthèse. I. Accord obtenu sur un certain nombre de principes de base = note de synthèse. 1) Le citoyen a droit à l aide adéquate la plus rapide (tant en ce qui conceme le service d incendie qu en ce qui conceme

Plus en détail

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie CRM ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion pour l industrie

Plus en détail

La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours.

La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours. La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours. Plan I. Introduction générale. II. III. IV. Réglementation et organisation actuelles Structures de travail mises en place. Rapport de la Commission

Plus en détail

Amiens, le 24 mars 2004

Amiens, le 24 mars 2004 Amiens, le 24 mars 2004 Rectorat Division Informatique CRIA Affaire suivie par Danièle LIEFFROY Marie-José VANBAELINGHEM Pascal ANDRE Note à l attention de Mesdames et Messieurs les Chefs d Etablissements

Plus en détail

ANNEXE G MANDAT DU COMITÉ RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

ANNEXE G MANDAT DU COMITÉ RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Mis en place par conseil d administration, le comité responsable des ressources humaines et de la rémunération (le «comité») a pour mission d élaborer la philosophie et les lignes directrices de la société

Plus en détail

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail.

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail. Conditions Générales Business Continuity & Recovery Services Les dispositions suivantes complètent et/ou modifient les Conditions du Contrat Client IBM (Le Contrat Client IBM est disponible à l'adresse

Plus en détail

Bureau de dépôt: EUPEN 1 BELGIQUE BELGIË P.P. 4700 EUPEN 1 9/348

Bureau de dépôt: EUPEN 1 BELGIQUE BELGIË P.P. 4700 EUPEN 1 9/348 Bureau de dépôt: EUPEN 1 BELGIQUE BELGIË P.P. 4700 EUPEN 1 9/348 FÉDÉRATION ROYALE DES CORPS DE SAPEURS-POMPIERS DE BELGIQUE AILE FRANCOPHONE GERMANOPHONE a.s.b.l. PÉRIODIQUE TRIMESTRIEL N 4/2006 n 4/2006

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Signataire Date Annotation

Signataire Date Annotation Bordereau de signature 071/BUR Groupement de commandes de matériels informatiques entre le Service Départemental d'incendie et de Secours du TARN et le Conseil Départemental du TARN Signataire Date Annotation

Plus en détail

Smart Technologies. To exceed our Customers Expectations. en donnant le meilleur de nous même pour répondre avec satisfaction à leurs attentes.

Smart Technologies. To exceed our Customers Expectations. en donnant le meilleur de nous même pour répondre avec satisfaction à leurs attentes. Smart Technologies Est une société spécialisée dans la fourniture de services et la gestion des environnements technologiques complexes tels que les systèmes d information d entreprise, les intranets,

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil 5 Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil Chapitre Au sommaire de ce chapitre Principe du réseau Internet Termes basiques du paramétrage de TCP/IP Principe des ports TCP et UDP Et les VPN? Dans

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise en cas d activation du plan de délestage. Rôles de la structure fédérale de crise et des autorités locales

Organisation de la gestion de crise en cas d activation du plan de délestage. Rôles de la structure fédérale de crise et des autorités locales Organisation de la gestion de crise en cas d activation du plan de délestage Rôles de la structure fédérale de crise et des autorités locales Version août 2015 1. UNE GESTION DE CRISE COLLECTIVE ET COORDONNEE

Plus en détail

Politique de sécurité de l actif informationnel

Politique de sécurité de l actif informationnel TITRE : Politique de sécurité de l actif informationnel Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-130924-11 Date : 24 septembre 2013 Révisions : Résolution : Date : Politique de sécurité

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD)

Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) Association Sénégalaise de Soutien aux Diabétiques (ASSAD) STATUTS Adoptés à l unanimité par l Assemblée générale constitutive du 17 décembre

Plus en détail

Le travail collaboratif et l'intelligence collective

Le travail collaboratif et l'intelligence collective THÈME INFORMATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE Pour l organisation, l information est le vecteur de la communication, de la coordination et de la connaissance, tant dans ses relations internes que dans ses

Plus en détail

www.parlonsentreprise.com

www.parlonsentreprise.com LA MOBILITÉ POUR LES NULS www.parlonsentreprise.com TEST: ETES-VOUS DANS LE BON ATELIER? SI VOUS RePONDEZ OUI AUX QUESTIONS SUIVANTES a PRIORI VOUS NE VOUS etes PAS TROMPe? DANS LE CAS CONTRAIRE, RESTEZ

Plus en détail

Bureau de dépôt: EUPEN 1 BELGIQUE BELGIË P.P. 4700 EUPEN 1 9/348

Bureau de dépôt: EUPEN 1 BELGIQUE BELGIË P.P. 4700 EUPEN 1 9/348 Bureau de dépôt: EUPEN 1 BELGIQUE BELGIË P.P. 4700 EUPEN 1 9/348 FÉDÉRATION ROYALE DES CORPS DE SAPEURS-POMPIERS DE BELGIQUE AILE FRANCOPHONE GERMANOPHONE a.s.b.l. PÉRIODIQUE TRIMESTRIEL N 2/2008 Le Sapeur-Pompier

Plus en détail

Avis présenté à la. Commission scolaire de Montréal

Avis présenté à la. Commission scolaire de Montréal AVIS SUR LA PROPOSITION DE RÉPARTITION 2014-2015 DE LA MESURE MINISTÉRIELLE 50730 SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS (NTIC) Avis présenté à la Commission scolaire de

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 38/9.13 DEMANDE D'UN CRÉDIT DE CHF 1'200 000 POUR LA MISE EN PLACE D UNE SOLUTION DE GESTION ÉLECTRONIQUE DOCUMENTAIRE (GED) Finances, assurances, informatique

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail

MODÈLE 2 : PLAN DE SÉCURITÉ relatif à l organisation d une manifestation publique importante ou d un grand rassemblement de personnes

MODÈLE 2 : PLAN DE SÉCURITÉ relatif à l organisation d une manifestation publique importante ou d un grand rassemblement de personnes CADRE RÉSERVÉ À L ADMINISTRATION Administration communale de Lasne Province du Brabant wallon Belgique Plan de sécurité nécessaire : OUI NON Transmis pour disposition : Police locale Le : Service d incendie

Plus en détail

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

MODELE DE DOSSIER A ETABLIR PAR LE CLUB ORGANISATEUR D UN COMITE NATIONAL

MODELE DE DOSSIER A ETABLIR PAR LE CLUB ORGANISATEUR D UN COMITE NATIONAL MODELE DE DOSSIER A ETABLIR PAR LE CLUB ORGANISATEUR D UN COMITE NATIONAL - Lettre de candidature - Contrat de mission Comité National, conditions générales - Contrat de mission Comité National, conditions

Plus en détail

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX vous accompagne de la Conception à l Exploitation de votre Système d Information. Ce savoir faire est décliné dans les 3 pôles

Plus en détail

Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE ET RÉSEAUX PLANIFICATION D UN RÉSEAU D ENTREPRISE

Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE ET RÉSEAUX PLANIFICATION D UN RÉSEAU D ENTREPRISE ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DÉPARTEMENT DE GÉNIE DE LA PRODUCTION AUTOMATISÉE GPA-785 Automne 2009 Professeur : Mohamed Chériet Chargé de Laboratoire : Ludovic Felten Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE CH : 3 EVOLUTION DES SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE 3.1 Systèmes de vidéosurveillance classique CCTV : 3.2 Systèmes de vidéosurveillance analogique avec magnétoscopes traditionnels

Plus en détail

Projet «Evolution» Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique. Objectifs pédagogiques :

Projet «Evolution» Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique. Objectifs pédagogiques : Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique Objectifs pédagogiques : Mettre en œuvre les outils d'administration de Windows server Mettre en œuvre les outils d'administration

Plus en détail

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement»

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Résultat : 1. Obtenir les meilleures conditions d approvisionnement possibles, en termes de prix, de

Plus en détail

Le poste de travail informatique du photographe Les possibilités envisageables d envoi de photo pour les photographes.

Le poste de travail informatique du photographe Les possibilités envisageables d envoi de photo pour les photographes. 2015 Le poste de travail informatique du photographe Les possibilités envisageables d envoi de photo pour les photographes. [Tapez le résumé du document ici. Il s agit généralement d une courte synthèse

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE AUX DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAL. Séance publique du 29/12/2014

EXTRAIT DU REGISTRE AUX DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAL. Séance publique du 29/12/2014 Province de LIEGE Arrondissement de WAREMME - Commune de 4250 GEER EXTRAIT DU REGISTRE AUX DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAL Séance publique du 29/12/2014 Présents : M. M. Dombret, Bourgmestre, Président

Plus en détail

--- SIDOMTECH (Auto-Entreprise) ---

--- SIDOMTECH (Auto-Entreprise) --- --- SIDOMTECH (Auto-Entreprise) --- - SIDOMTECH (Systèmes d Informations Documentés, Organisés et Managés, Technique) est une auto-entreprise ayant comme domaines de compétence le développement et la maintenance

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/24/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 10 JUILLET 2015 Comité du programme et budget Vingt-quatrième session Genève, 14 18 septembre 2015 RAPPORT FINAL SUR LE PROJET RELATIF AU RENFORCEMENT DES NORMES

Plus en détail

1 - Informatisation du PCS

1 - Informatisation du PCS FICHE N 25 : LES OUTILS INFORMATIQUES Le développement des outils informatiques laisse entrevoir une possible utilisation de ces derniers dans le cadre de la gestion d un événement de sécurité civile.

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?»

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» «Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» Synthèse des réunions d échanges d expérience 20 et 27 juin 2013 Ordre du jour: 14h00 : Accueil des participants 14h15 : Présentation

Plus en détail

Déclaration électronique de votre système d alarme

Déclaration électronique de votre système d alarme Déclaration électronique de votre système d alarme La réglementation dans le secteur de la sécurité a été modifiée par l arrêté royal du 25 avril 2007 fixant les conditions d installation, d entretien

Plus en détail

Evolution des infrastructures informatiques au Cerema. Patrick Berge Comité Technique d Établissement

Evolution des infrastructures informatiques au Cerema. Patrick Berge Comité Technique d Établissement Evolution des infrastructures informatiques au Cerema Patrick Berge 1 Objectifs de cette présentation Le contexte de l informatique au Cerema Les besoins du Cerema en matière d Infrastructure Informatique

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e P r e s s e. A D U C T I S

C o m m u n i q u é d e P r e s s e. A D U C T I S A R T O P, j u i n 2 0 1 3 / p. 1. Annonceur : ADUCTIS. Responsable : Jean DEL GOLETO. Adresse : 1 Parc Burospace - 91571 BIEVRES Cedex. Tél. : 01 69 35 30 00. Fax : 01 69 35 30 01. web : www.aductis.com.

Plus en détail

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée 1. description technique du Service (voir schémas explicatifs en fin de document) 1.1 pré-requis : débit minimal par prestation

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

JEUNES SAPEURS-POMPIERS DE COLLONGE-BELLERIVE STATUTS

JEUNES SAPEURS-POMPIERS DE COLLONGE-BELLERIVE STATUTS JEUNES SAPEURS-POMPIERS DE COLLONGE-BELLERIVE 1. DISPOSITIONS GENERALES A. Nom, Siège STATUTS Article 1 Sous le nom de JEUNES SAPEURS-POMPIERS DE COLLONGE- BELLERIVE («JSPCB») il est constitué, conformément

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAL DE CUDREFIN

CONSEIL COMMUNAL DE CUDREFIN Séance du Conseil Communal du jeudi 7 mai 2015 à 20h15 à la Chapelle Présidence de Monsieur Jean-Paul Burri, Président L ordre du jour est le suivant : 1. Appel 2. Adoption du dernier procès-verbal 3.

Plus en détail

Télécoms : Comment optimiser votre budget. Philippe LOUISON Chef de produits plouison@ugap.fr Tel : 01 64 73 25 75

Télécoms : Comment optimiser votre budget. Philippe LOUISON Chef de produits plouison@ugap.fr Tel : 01 64 73 25 75 Télécoms : Comment optimiser votre budget Philippe LOUISON Chef de produits plouison@ugap.fr Tel : 01 64 73 25 75 UGAP Avantages de l UGAP Sécurité juridique Attractivité des tarifs Maillage géographique

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens

Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens Article 1 er. Les organes de l association sont : 1) L assemblée générale (AG) a les pouvoirs fixés par la loi du 27 juin 1921

Plus en détail

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr Présentation générale equalogic Qualité est un logiciel de gestion de la qualité. Il s adresse à toute entreprise, certifiée ou non, soucieuse

Plus en détail

Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium

Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium Cinquante-sixième Session 25/03/2014 Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium POINT SUR LE PROJET DE «NOUVEAU CENTRE» 1. Ce document décrit l état d avancement du projet de «Nouveau Centre» présenté dans les documents

Plus en détail

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO Société de services informatiques à votre service : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com Notre société de services, située à Paris, bénéficie de vingt-cinq ans d'expérience dans le conseil, l'intégration

Plus en détail

Activités professionnelle N 2

Activités professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2012 2013 BELDJELLALIA Farid Activités professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE CONTEXTE OBJECTIFS LIEU DE REALISATION Technicien assistance

Plus en détail

Centre hospitalier Sainte croix

Centre hospitalier Sainte croix Projet Personnel encadré semestre 1 BTS SIO 1 ère année Centre hospitalier Sainte croix 2 nd mission Installation des chercheurs UNIS POUR SOIGNER La nouvelle équipe arrive dans deux mois et la nouvelle

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

et le Ministère délégué auprès du Ministre de l Economie et des Finances chargé du budget,

et le Ministère délégué auprès du Ministre de l Economie et des Finances chargé du budget, Arrêté Conjoint du Ministre de la Communication Porte parole du Gouvernement et du Ministère délégué auprès du Ministre de l Economie et des Finances chargé du budget, N 2491.12 du 2 Doulkeada 1433 (19

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

Plan directeur Informatique Mars 2008. Synthèse des propositions fournies par les facultés

Plan directeur Informatique Mars 2008. Synthèse des propositions fournies par les facultés Plan directeur Informatique Mars 2008 Synthèse des propositions fournies par les facultés Ce document dresse un récapitulatif des différents éléments qui ont été suggérés par les facultés, en référence

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF DE LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L ADMINISTRATION

Plus en détail

Directive de la Direction 6.2. Utilisation d Internet, de la messagerie électronique, des réseaux sociaux, de la téléphonie et du poste de travail

Directive de la Direction 6.2. Utilisation d Internet, de la messagerie électronique, des réseaux sociaux, de la téléphonie et du poste de travail Directive de la Direction Directive de la Direction 6.2. Utilisation d Internet, de la messagerie électronique, des réseaux sociaux, de la téléphonie et du poste de travail 1 Base La présente directive

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN SEANCE DU 11 JUIN 2015 L'an deux mille quinze et le onze du mois de

Plus en détail

Manuel Qualité Service d Information Géographique

Manuel Qualité Service d Information Géographique Pôle Infrastructures et Ressources Direction des Ressources PRESENTATION DU SERVICE, DES ACTIVITES ET DU PRODUIT 2 DOMAINE D APPLICATION DU SYSTEME QUALITE 3 ORGANIGRAMMES 3 ORGANIGRAMME DE LIMOGES METROPOLE

Plus en détail

ContactOffice, c est quoi exactement? Pourquoi choisir ContactOffice? Vous avez droit à une solution facile à utiliser

ContactOffice, c est quoi exactement? Pourquoi choisir ContactOffice? Vous avez droit à une solution facile à utiliser ContactOffice, c est quoi exactement? ContactOffice est une solution collaborative simple à utiliser et disponible sur tous vos appareils. Au-delà de la messagerie, ContactOffice est avant tout un espace

Plus en détail

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

PROCESSUS DE VENTES. Cahier «Ventes & Marketing»

PROCESSUS DE VENTES. Cahier «Ventes & Marketing» PROCESSUS DE VENTES Cahier «Ventes & Marketing» Table des matières NOUVEAU CLIENT (Qualification)...4 ÉVALUATION DES BESOINS (Rencontre)...5 RÉDACTION DU CAHIER DES CHARGES (Soumission)...6 La secrétaire

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1603 DU 01/09/2006

CIRCULAIRE N 1603 DU 01/09/2006 CIRCULAIRE N 1603 DU 01/09/2006 Objet : nouveau modèle de fiche de paie des membres du personnel de l enseignement et des C.P.M.S. - Généralisation de l expérience pilote Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail

Demande de sponsoring pour un raccordement standard au réseau de formation cantonal

Demande de sponsoring pour un raccordement standard au réseau de formation cantonal Demande de sponsoring pour un raccordement standard au réseau de formation cantonal Internet à l école 1/5 Demande de sponsoring pour un raccordement standard avec solution de sécurité intégrée. Swisscom

Plus en détail

ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DU LYCEE LYAUTEY LCS SE3 LINUX COMMUNICATION SERVEUR-SAMBA EDU (VERSION 3)

ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DU LYCEE LYAUTEY LCS SE3 LINUX COMMUNICATION SERVEUR-SAMBA EDU (VERSION 3) ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL DU LYCEE LYAUTEY LCS SE3 LINUX COMMUNICATION SERVEUR-SAMBA EDU (VERSION 3) Chers collègues, Le Lycée Lyautey met à disposition des élèves et enseignants un espace numérique

Plus en détail

Organisation de la défense incendie à Genève

Organisation de la défense incendie à Genève Organisation de la défense incendie à Genève L organisation de la défense incendie à Genève est régie notamment par les articles 11 à 23 de la «loi sur l organisation et l intervention des sapeurs-pompiers»

Plus en détail

Les logiciels libres pour les Députés Français

Les logiciels libres pour les Députés Français Les logiciels libres pour les Députés Français Assemblée nationale M Rudy SALLES, Vice-Président Bref historique Avant 2002 Chaque député achète ses propres équipements informatiques, L Assemblée nationale

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Gestion de la relation avec la clientèle 1 Recherche de clientèle et contact - Organisation de la prospection et prospection clientèle - Détection,

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

Le Système d information - Les processus - Les métiers - Les outils

Le Système d information - Les processus - Les métiers - Les outils Le Système d information - Les processus - Les métiers - Les outils Exemple en images de l entreprise CTE à Rixheim (Bureau d étude pour le bâtiment) Formation académique du 2 avril 2008 animée par Pascal

Plus en détail

CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE

CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE Cahier des Clauses Particulières FOURNITURE DE SERVICES DE TELEPHONIE MOBILE PAGE 2 SUR 10 TABLE DES MATIERES 1 Objet du marché 1.1 Objet du document 1.2 Objet du

Plus en détail

Institut National des Unités Mobiles de Premiers Secours DOSSIER RESERVE AUX PERSONNES DESIRANT CREER LEUR ASSOCIATION U.M.P.S

Institut National des Unités Mobiles de Premiers Secours DOSSIER RESERVE AUX PERSONNES DESIRANT CREER LEUR ASSOCIATION U.M.P.S Appel à projet pour la création de l IN-UMPS Institut National des Unités Mobiles de Premiers Secours DOSSIER RESERVE AUX PERSONNES DESIRANT CREER LEUR ASSOCIATION U.M.P.S pour la création de L U.M.P.S

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Processus: Gestion des Changements

Processus: Gestion des Changements Référence Auteur Responsable de processus Processus: Gestion des Changements G_11 Version 3.04 Fabienne MASSET et Philippe BOULANGER Thierry BERTRAND Date 30/03/2015 Statut Objet D'Application Ce document

Plus en détail

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche Express LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche express L'info pratique en droit du travail. AVERTISSEMENT : Ce document ne dispense en rien de consulter un spécialiste pour adapter au besoin

Plus en détail