Qui dirigera Bruxelles demain? Beci & les élections du 7 juin. Magazine de Beci Brussels Enterprises Commerce & Industry. Mai 2009 n 5 GUY VANHENGEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qui dirigera Bruxelles demain? Beci & les élections du 7 juin. Magazine de Beci Brussels Enterprises Commerce & Industry. Mai 2009 n 5 GUY VANHENGEL"

Transcription

1 Mai 2009 n 5 Magazine de Beci Brussels Enterprises Commerce & Industry Qui dirigera Bruxelles demain? Beci & les élections du 7 juin EVELYNE PASCAL SMET CHARLES PICQUÉ STEVEN GUY VANHENGEL ARMAND DE BENOÎT BRUNO DE LILLE PIET DESLÉ HUYTEBROECK VANACKERE DECKER CEREXHE

2 [ Partena - association sans but lucratif Secrétariat Social agréé d Employeurs par AM du sous le n 300 Siège social: Rue des Chartreux 45, 1000 Bruxelles tva BE ] april 20, :09 PM Fusions, outsourcing et transfert d entreprise. Conséquences pour le personnel. L administration du personnel lors d une fusion, d un outsourcing ou d une reprise est très complexe et génère souvent beaucoup de questions. Soyez informé et prêt! Partena HR vous propose une formation qui apporte des réponses à ces questions difficiles : le 2 juin de 9 à 13 h à Bruxelles, le 5 juin de 9 à 13 h à Liège. Les questions suivantes seront abordées : Quand peut-on parler de transfert d entreprise ou d une partie d entreprise? Quelles sont les conséquences concrètes d un transfert d entreprise sur la relation entre l employeur et le travailleur? Quel en est l impact sur le contrat de travail, le règlement de travail, les usages dans l entreprise, les CCT s, etc.? Quelle est la responsabilité du cédant et du cessionnaire en ce qui concerne les dettes pour le passé? Les représentants du personnel doivent-ils être informés et consultés? Quel impact a un transfert sur la concertation sociale? Comment doivent être composés le conseil d entreprise, le CPPT et les délégations syndicales? Ne ratez pas l occasion! Inscrivez-vous sur payroll.partena.be.

3 edito Emmanuel van Innis, Président de Beci Les prochains défis du Gouvernement bruxellois La préparation des élections régionales offre à BECI l opportunité de rappeler aux futurs dirigeants politiques, ses messages prioritaires visant à l épanouissement économique et social de la Région. Cette année, le scrutin du 7 juin se tiendra de ce point de vue, dans un contexte empreint de gravité, puisqu il s agira de gérer les effets d une crise économique qui n épargne pas les entreprises la Région de Bruxelles-Capitale et leurs travailleurs. Nous sommes cependant intimement persuadés que cette crise générera auprès de l ensemble des milieux concernés, l énergie et la créativité nécessaire à la mise en place des conditions d une reprise «durable» de nos activités économiques. Et cette démarche, parce qu elle est vouée à l efficacité, impliquera une remise en question de bon nombre de réflexes classiques voir inappropriés - qui tenaient lieu de stratégie de gestion, au plan politique comme économique. La genèse du concept de «BMR Brussels Metropolitan Region» procède de cette conviction des quatre organisations patronales interprofessionnelles du pays FEB, BECI, UWE et VOKAqu à côté de sa dimension urbaine, Bruxelles constitue un moteur économique pour le pays et ses trois Régions. La valorisation de cette fonction métropolitaine implique cependant que responsables politiques et économiques s écartent des sentiers battus et raisonnent en termes de synergies et de cohérence pour la mise en œuvre d un programme d actions qui ne peut s accommoder d un «repli sur soi» institutionnel. «Il faut que les responsables politiques et économiques raisonnent en termes de synergies et de cohérence pour la mise en œuvre d un programme d actions» Plus concrètement, est-il pertinent d entendre promouvoir les activités de recherches en écartant des programmes régionaux, celles de ces activités qui ne se limitent pas pour leurs développements, au territoire de la région qui encouragé la recherche? Est-il possible d organiser l aménagement du territoire d une région comme Bruxelles, de définir sa politique de mobilité, sans prendre en compte la réalité socio-économique, les mouvements de personnes, de marchandises, les migrations d entreprises que l intégration de son hinterland implique. La coopération interrégionale est plus que jamais une condition transversale du développement économique de Bruxelles. Encore faut-il que le monde politique en soit convaincu dans les Régions. C est à l intention des futurs responsables bruxellois, et pour leur faire partager cette vision métropolitaine de Bruxelles, que BECI a élaboré un mémorandum dont vous pourrez prendre connaissance dans les pages qui suivent. Si «BMR» en constitue le cadre et l assise, ce mémorandum met en exergue les quatorze priorités d actions qui nous paraissent de nature à permettre à Bruxelles de valoriser ses forts nombreux atouts, et que BECI souhaite voire reprises dans le prochain accord de Gouvernement. Nous vous recommandons une lecture attentive de ce document. 1

4 sommaire MAI 09 Partenaires structurels de Beci BRUSSELS ENTERPRISES COMMERCE & INDUSTRY 1 Edito 4 Enjeux: Beci & les élections du 7 juin 14 Album : Salon Entreprendre 16 Espace membres 22 Member to member 28 Export quels marchés aborder? 29 Album Export Day 30 Europe SME s week 32 Beci executive interviews 63 Bloc-notes 64 Demandes d admission Index publicitaire L ENTREPRISE AU QUOTIDIEN 24 Crise Instabilité : attention aux normes comptables 23 BizzBox 33 Boîte à outils 38 Repères DOSSIER Voyages d affaires 41 Comment les voyagistes font-ils face à la crise? 36 De l importance de toujours partir couvert 46 L avion et le train ont intérêt à coopérer 49 Les voyageurs d affaires réduisent leur train de vie DOSSIER PME 51 En temps de crise, n hésitez pas à communiquer 53 Pour Brustart, avoir une bonne idée ne suffit pas 54 L accès au crédit ou le chemin de croix de l entrepreneur 58 Avec Digichambers, simplifiez-vous l export! Entreprendre est le mensuel de Beci (Chambre de Commerce & Union des Entreprises de Bruxelles) Editeur responsable Olivier Willocx Avenue Louise Bruxelles t f Rédaction Responsable : Roel Veyt Secrétaire de rédaction : Stéphanie Brisson Collaborateurs : Patrick Anspach Guy Bernard Jean Blavier Thandiwé Cattier Vincent Delannoy Arnaud Dellicour Olivier Duquesne Olivier Kahn Hélène Legrand Jacqueline Remits Luc Rivet Harold Schuiten Carline Taymans Production & Abonnements Administration: Didier Amandt Design : Megalunatriumviraat Graphisme Impression: DB Print Traduction: Wouter Devriese/Data Translations/BLS Photos de couverture : Reporters/ Jock Fistick Jan Van de Vel Jennifer Lebrun Fred Guerdin Danny Gys ISSN Tous droits réservés Reproductions interdites sans autorisation écrite de l éditeur Abonnements Prix : 80 pour 10 numéros + Who s who Beci. Infos : t PUBLICITÉ Entreprendre/Dynamiek est lu chaque mois par plus de décideurs. Tirage moyen par numéro : ex. Infos et réservations : Geneviève N. Juste T F Véronique Legein T F NOS PROCHAINS DOSSIERS Entreprendre Dynamiek Septembre 2009 Outsourcing & Facility management Energie Rapport d activités Beci Date limite pour vos réservations : 15 août 2009 Octobre 2009 Transport & Mobilité Sécurité Date limite pour vos réservations : 15 septembre 2009

5 Faites bouger votre entreprise grâce au savoir-faire Dexia Business Banking. Start Develop Stop. Que vous vous ayez envie de lancer une entreprise, que celle-ci soit déjà en pleine expansion ou que vous souhaitiez céder votre affaire, Dexia Business Banking est à vos côtés. Parlez-nous de votre business. Présentez-nous vos projets, vos ambitions. À chaque étape, nous définirons ensemble la solution la plus appropriée pour faire bouger votre entreprise. Pour un conseil personnalisé, contactez votre spécialiste Dexia Business Banking ou surfez sur BUSINESS BANKING Dexia Banque SA, Boulevard Pachéco 44, 1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE CBFA A MAE 4944.

6 enjeux Memorandum élections 2009 Les trois défis majeurs du prochain gouvernement. Le prochain gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale sera confronté à trois défis fondamentaux, qui seront déterminants pour l avenir de la région bruxelloise. 4 1 L impact et les conséquences de la crise La crise qui sévit pour le moment dans le monde se fera encore sentir durant les premières années de la prochaine législature. Selon toute vraisemblance, la crise entraînera également des changements fondamentaux dans notre structure économique, à Bruxelles comme ailleurs. 2 Le rôle de Bruxelles au sein de la fédération belge Bruxelles est de plus en plus souvent à l ordre du jour dans le débat institutionnel à propos de l organisation future de notre état. Il ne s agit pas là uniquement de Bruxelles en tant que région urbaine avec tous les problèmes liés aux grandes villes, mais aussi de Bruxelles en tant que moteur de l économie belge. Pour pouvoir assumer ce rôle, une amélioration et une modernisation radicales de l organisation au sein de la région même sont indispensables, tout comme une collaboration plus efficace de la Région avec ses voisins directs. 3 La situation socio-économique au sein de Bruxelles Bruxelles se caractérise par une forte dualité. Mais Bruxelles dispose également de nombreux atouts que beaucoup lui envient, comme son rôle de capitale de l Europe et de centre économique. Même si la réalité sociale et la réalité économique, prises séparément, connaissent un développement différent, elles évoluent toutes deux dans un seul et même contexte. La politique régionale ne doit donc pas se concentrer uniquement sur l amélioration du contexte social, elle doit s intéresser de la même façon à la promotion des atouts économiques de la région. Point de départ du monde de l entreprise : Brussels Metropolitan Region - BMR (Bruxelles Région Métropolitaine) En concertation avec Voka, l UWE et la FEB, Beci a élaboré un plan, sur base d une vision à long terme pour le développement économique de l ensemble de la zone caractéristique de la grande ville de Bruxelles et de ses environs et ce, pour les raisons suivantes : A. Les villes sont les principaux moteurs du développement économique. Les villes font souvent office de métropoles économiques. Bruxelles est le pôle d attraction principal de Belgique. B. la Région de Bruxelles-Capitale est fortement liée à son arrière-pays économique du fait de la migration des habitants et des activités industrielles du centre vers la périphérie, de liaisons logistiques denses et du trafic des navetteurs vers le centre. Bruxelles et son arrière-pays économique forment ainsi une métropole économique toujours plus cohérente et évidente. La région compte parmi les plus productives d Europe mais a connu ces dernières années une croissance plus lente que d autres régions urbaines européennes. En outre, trop peu d emplois sont créés, en particulier pour les personnes peu qualifiées, sur le marché du travail local. Reporters/ Jean-Michel Clajot Reporters/Didier Bauweraerts Reporters/Ezequiel Scagnetti 28 septembre 2004: Le Ministre Benoît Cerexhe, rue de la Loi, pendant les négociations avec DHL 14 avril 2008: la sécrétaire d Etat bruxelloise, Brigitte Grouwels et son équipe grimpent les marches du Botanique lors de la première Journée de l Escalier à Bruxelles. 19 février 2006: Le Ministre Guy Vanhengel lance le plan multimédia dans les écoles bruxelloises

7 La plus rapide des imprimantes laser couleur de Brother. La Brother HL4040CN à partir de 399 euros. La plus rapide des imprimantes laser couleur de Brother. La Brother HL4040CN à partir de 399 euros. Impression très nette jusqu à 20ppm en couleur ou en noir et blanc, prête pour la mise en réseau, extrêmement fi able et 2 ans de garantie sur place. Pas mal, surtout que vous savez qu elle peut aussi être équipée de cartouches haute capacité afi n de réduire vos frais. Plus d infos sur ou appelez le 02/

8 enjeux C. BMR a tous les atouts en mains pour devenir un pôle d attraction international. La région est connue pour être un environnement urbain multiculturel où les talents du monde entier cohabitent et se sentent chez eux. La présence d institutions internationales exerce une force d attraction unique. D. En sa qualité de région urbaine de taille moyenne, BMR combine en outre le meilleur des deux mondes. La ville dispose d équipements et de réseaux d affaires dignes d une véritable métropole mais offre une excellente qualité de vie de par sa taille humaine. Un facteur qui ne laisse pas insensibles les talents internationaux. Beci souhaite associer le niveau politique régional à cette vision métropolitaine et considère la mise en place d accords gouvernementaux après les élections comme un élément essentiel dans le cadre de cette approche. Elle demande une politique de collaboration renforcée entre les trois régions pour arriver à une meilleure synchronisation des efforts dans la zone métropolitaine, tout en favorisant la croissance et l emploi. Quatre domaines prioritaires 6 1. L Europe, moteur de l économie bruxelloise Ces dix dernières années, la présence d institutions internationales a été déterminante dans la croissance et la prospérité de BMR. Cette position unique ne va pourtant pas de soi. En tant que capitale européenne, nous devons aujourd hui faire valoir nos atouts de manière plus explicite, que ce soit envers les institutions internationales ou envers les multinationales de par le monde. Bruxelles ne doit pas se contenter de devenir le centre administratif, mais bien le cœur et la tête pensante de l Europe. D où l importance d attirer l attention sur le fait que - l image de Bruxelles doit être fortement liée à la fonction européenne de la ville, mais cette image doit aussi veiller à ce que ses habitants s y reconnaissent ; - Les projets internationaux de Bruxelles doivent être poursuivis, notamment en accordant de l importance au city marketing, en encadrant de manière optimale l implantation des institutions européennes et des différentes infrastructures pouvant être utiles dans cette optique ; - une attitude plus rationnelle doit être adoptée dans les contacts de la région avec l Europe. 2. Créer des niches dans les marchés émergents du monde entier Business Route 2018 définit toute une série de marchés émergents dans le monde où il nous est possible d occuper une position de leader grâce à nos compétences. Les activités cognitives intensives telles que l ICT et les finances jouent à cet égard un rôle important, à l instar des services liés à notre fonction de plaque tournante pour les marchés voisins. Nous pensons ici principalement à la logistique et aux soins de santé. 3. Une ville pleine de vie Afin de renforcer notre croissance dans les domaines cognitifs intensifs, nous avons besoin d un flux constant de talents locaux et internationaux. Un stimulant supplémentaire pour la croissance de l horeca, du tourisme, du shopping, des loisirs et des soins de santé permettra à BMR de se démarquer non seulement pour ces talents mais aussi pour les touristes et les voyageurs d affaires du monde entier. Parallèlement, nous créerons de nombreuses opportunités d emploi pour les personnes peu qualifiées de la région. 4. Un climat positif comme base solide pour une croissance économique durable Nous devons jeter dès aujourd hui des bases solides pour la croissance économique de demain. Investir dans l enseignement, la mobilité et la qualité de vie est aussi fondamental que de rechercher de nouvelles opportunités d affaires. Une taxation compétitive et un marché du travail flexible nous permettront de créer davantage d emplois pour tout un chacun. Tous les niveaux de pouvoir de la région doivent travailler main dans la main pour rendre cette croissance durable possible. Reporters/Fred Guerdin Reporters/Jan Van de Vel Reporters/Jan Van de Vel 10 mars 2008: Le Ministre-président Charles Picqué, pendant la présentation de Only in Belgium, une campagne pour encourager les investissements en Belgique 21 septembre 2006: Le Ministre Pascal Smet en selle pendant la Semaine de la Mobilité Mars 2007: La Ministre Evelyne Huytebroeck en balade avec le renommé photographe français Yann Arthus-Bertrand.

9 100% DE PLAISIR RESPONSABLE 75% DÉDUCTIBLE* UNE PERFORMANCE HYBRIDE UNIQUE DU NOUVEAU RX 450h Le nouveau Lexus RX 450h réunit des extrêmes qu on n imaginait jamais pouvoir constater dans une seule voiture. En effet, avec des émissions de CO 2 de seulement 148 g/km et une puissance de 299 ch, il fait preuve de 100% de responsabilité écologique. Cela fait de lui le seul modèle de son segment offrant une déductibilité fiscale de 75%. Une performance hybride unique, rendue possible par ses moteurs électrique et essence. Bien entendu, aucune émission de NOx ou de suie n est à craindre. C est exactement comme si vous aviez le meilleur de deux voitures en une seule. ch 299 g/km 148 CO 2 THE NEW FULL HYBRID RX 450h Consommation moyenne et émissions CO 2 : 6,3 l/100 km et 148 g/km Donnons priorité à la sécurité. *se rapporte à la déductibilité fiscale relative aux émissions de CO 2 pour les professionnels assujettis à la TVA

10 enjeux BECI ET LES ÉLECTIONS DU 7 JUIN Beci demande que les points suivants soient mentionnés dans l accord gouvernemental Beci a préparé un mémorandum de 14 points à l attention de la prochaine équipe dirigeante de Bruxelles : des thèmes d actions concrets qui doivent absolument figurer dans l accord de gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale. Un aperçu des questions et des aspirations du monde entrepreneurial bruxellois. 8 Reporters /Tim Dirven 1. BMR comme cadre stratégique Les villes deviennent de véritables métropoles. Ce développement économique doit non seulement se traduire dans la planification, mais exige aussi une vision et une stratégie claires. Bruxelles doit dès lors développer une vision stratégique sur l avenir de 2. Mobilité Etre un cysliste en sécurité à Bruxelles, uniquement lors de la Journée sans voitures? la métropole, à l instar de nombreuses métropoles européennes qui ont déjà entamé cette démarche. Beci demande que le prochain gouvernement bruxellois inscrive l importance du développement cohérent de la région de Bruxelles en tant que métropole dans l accord gouvernemental, qu il approuve le principe de la collaboration avec son hinterland comme point de départ de la politique bruxelloise et qu il mette en place une cellule stratégique à ce sujet. Le problème de la mobilité à Bruxelles compte parmi les plus épineux que connaît la région. Une politique de limitation de la mobilité de la population et des entreprises entraîne une baisse d activité économique. Des travaux d élargissement du réseau du métro et des transports en commun en général, la réalisation du RER et la création de parkings en périphérie exigent d importants investissements, ce qui nécessite une politique à long terme. D autres points sont réalisables à court terme, comme la promotion du vélo pour les courtes distances, ou l amélioration de la fluidité aux heures de pointe. Beci demande un planning à long terme pour les investissements en matière de mobilité. Il demande également des mesures à court terme. La promotion des déplacements à vélo, la gestion en temps réel de la mobilité par Mobiris et la collaboration avec les instances de contrôle de la mobilité des deux autres régions en sont quelques exemples, qui devront figurer dans un masterplan interrégional pour la mobilité. 3. Logistique Compte tenu d une part du besoin urgent de disposer d une offre de transport intermodal de marchandises efficace, et d autre part du temps nécessaire pour dresser un dossier complet et économiquement réalisable, la région doit arriver de toute urgence à un accord de principe sur la modernisation et l intégration de la fonction logistique dans le tissu urbain. Beci demande que la mise en place urgente d une plateforme logistique urbaine soit mentionnée dans l accord gouvernemental. Reporters / Didier Bauweraerts Le Port de Bruxelles recèle un grand potentiel de développement

11 enjeux 4. Relations internationales Pour le moment, l organisation des relations internationales de la Région bruxelloise est totalement incohérente. La collaboration entre le Services Relations Externes du ministère, Brussels Export, l ABE et le BITC est insuffisante et l organe de coordination Cordirelex ne fonctionne pas, ce qui ne permet pas de rectifier l image imprécise de Bruxelles.. Beci demande dès lors que les compétences au niveau économique, du commerce international et des investissements étrangers au sein du Gouvernement soient attribuées à un seul ministre. Beci propose également que la direction du Commerce extérieur soit transformée en Agence bruxelloise pour le commerce international, sous la forme juridique d une asbl publique-privée, et que cette agence soit également chargée d attirer les investissements étrangers, de mettre sur pied un Investment Advisory Board, et de promouvoir Bruxelles comme ville de congrès et de salons. 5. Politique d emploi orientée sur la demande Reporters / Jean-Michel Clajot Bruxelles compte un nombre important d opérateurs sur le marché de l emploi, ce qui devrait théoriquement garantir un fonctionnement très souple de ce marché. Pourtant, les résultats sont peu convaincants. Les entreprises sont toujours à la recherche de travailleurs compétents tels que des électroniciens, des mécaniciens, des comptables, etc. 6. Prise en charge des talents L enseignement doit être placé sous le signe du talent individuel C est pourquoi Beci suggère que la politique régionale en matière d emploi vise avant tout d optimaliser la collaboration entre tous les opérateurs publics et leurs partenaires actifs à Bruxelles. Il s agit plus particulièrement d Actiris, de Bruxelles-Formation et de la RDB, mais aussi des Missions Locales, des maisons de l emploi, des initiatives communales et des asbl actives sur le plan de l accompagnement et de la formation. Les activités d accueil et d accompagnement, de préformation et de formation qualifiante, ainsi que l aide à la recherche d un emploi doivent être adaptées à la demande concrète du marché et ce, tant au niveau du secteur privé que du secteur public. Offre et demande d emploi sont toujours décalées Notre économie de connaissances dépend de la disponibilité continue de main-d œuvre hautement qualifiée. Une partie de cette main-d œuvre devra nécessairement venir de l extérieur de la région, voire de l étranger. Cependant, malgré le fait que le rôle de l enseignement et de la formation à Bruxelles dans le bon fonctionnement du marché de travail soit primordial, nous constatons que l enseignement et l offre de formations sont soit inadaptés soit insuffisants, avec toutes les conséquences inévitables pour l économie. Un enseignement de qualité et une formation adaptée tout au long de la vie professionnelle doivent dès lors faire partie des priorités de la région bruxelloise, même si ces deux domaines relèvent des compétences communautaires. Beci estime que la Région doit prendre à bras le corps la question de l enseignement et de la formation tout au long de la vie professionnelle et la considérer comme une priorité absolue. Cette politique régionale doit se faire en concertation avec les Communautés et être axée résolument sur des méthodes qui permettent aux talents individuels de se développer, et ce tant pour les compétences de base, les compétences techniques, et les compétences spécifiques. Reporters/Christophe Vander Eecken 9 7. Recherche et développement Malgré tous les efforts budgétaires de la législature actuelle, le budget régional en matière de recherche et de développement n a pas encore atteint la norme de Lisbonne de 3 %. Mais il y a d autres pistes envisageables : la collaboration interrégionale permet aussi d intensifier la recherche et le développement. En effet, la R&D dépasse les frontières des régions, a fortiori dans la région métropolitaine de Bruxelles. C est pourquoi Beci demande à la région bruxelloise de prendre des mesures qui permettront un pooling de moyens budgétaires avec ceux d autres régions. L aide régionale doit par exemple pouvoir être transférée à une autre région, moyennant compensation. Aussi la création d incubateurs gérés conjointement ou la mise en commun de budgets pour la collaboration interrégionale à base de clusters interrégionaux non concurrents, doivent pouvoir être rendues possibles. Un wind tunel test de fabrication belge. Reporters Science Photo Library

12 enjeux Reporters/ Jan Van de Vel 8. Energie et environnement Il existe un consensus général sur la nécessité du développement durable sur le plan de l environnement et de l énergie. Des thèmes comme «Agenda Iris 21» et «Ecoconstruction» se sont ajoutés à la politique d assainissement du sol, de la qualité de l air, de la gestion des déchets ou de la lutte contre la pollution sonore. L amélioration de l efficience énergétique dans un contexte urbain est un travail de longue haleine, basé sur de nombreuses initiatives à petite échelle. C est pourquoi le développement durable ne peut se limiter à une vision écologique simpliste. Les mesures en matière d énergie et d environnement doivent également tenir compte de l efficacité économique et du rôle de l entreprise comme acteur urbain et moteur socio-économique Beci demande que la politique régionale en matière d énergie et d environnement évalue systématiquement la faisabilité et l impact économiques de chaque mesure et accorde l attention nécessaire à ces paramètres dans le processus de décision. L éolienne d Electrabel dans le quartier européen 9. Gros travaux urgents d infrastructure 10 Etablir des dossiers pour la construction de grandes infrastructures, exige une préparation intensive et longue, car des projets d envergure impliquent davantage d aspects que les seuls technique et financier. Aussi les procédures de concertation, la sécurité, la collaboration entre les différents niveaux de compétence (régional, communal et fédéral) sans oublier les implications fiscales, sont à prendre en considération. Beci doit toutefois constater qu en raison de la complexité de ces dossiers, les responsables politiques perdent de vue l urgence de la situation. C est pourquoi Beci demande au gouvernement de se fixer des dates limites, avant lesquelles une décision finale devra être prise. C est pourquoi Beci demande que la construction d un stade à Bruxelles, qui satisfasse aux exigences posées dans le cadre de la coupe du monde de football de 2018, soit envisagée avant fin 2009, de manière à ce que Bruxelles puisse rester en lice lors du choix des villes d accueil à proposer dans le dossier de candidature du Benelux. Reporters /Olivier Polet A quand un nouveau stade pour remplacer celui du Heysel? Reporters /Michel Gouverneur 10. Simplification administrative Bruxelles a besoin de règles claires en matière d aménagement du territoire Les sociétés doivent tenir compte d une profusion de règlements, contenus dans une pléthore de textes. Des procédures de permis trop longues et des règles trop compliquées menacent la sécurité juridique d un investissement et mettent en péril l attrait de Bruxelles par rapport aux régions voisines, voire aux voisins européens. La simplification de la réglementation sur les permis urbanistiques et environnementaux et sur les procédures d évaluation des effets sur l environnement doit dès lors rester une priorité. De même, la dématérialisation de ces procédures et l accès aux différents documents officiels, ainsi que le traitement de ces dossiers par internet sont des objectifs capitaux dans ce contexte. Beci plaide avec insistance pour une rationalisation généralisée des règles et des procédures pour l aménagement du territoire, l urbanisme et l environnement, ainsi que pour le recueil des textes intégrés dans un codex. En outre, Beci formule à nouveau sa proposition de regrouper les compétences techniques nécessaires et de confier le traitement de ce type de dossiers à une compétence ou un service centralisé, qui officie pour le compte des communes.

13

14 enjeux 11. Services d intérêt économique général et application des directives de services Le gouvernement subsidie de nombreux services économiques. Il est impératif de clarifier le statut de ces services eu égard à l application de la «directive européenne services». Cette directive règle d une part la non- discrimination vis-à-vis du secteur privé et d autre part la justification des subsides aux services d intérêt économique. Beci demande que la réalisation du screening des services d intérêt économique général, ainsi que l analyse des permis octroyés par la région, soumis à la directive services, soit mentionnée dans l accord gouvernemental et que ce contrôle soit effectué avant la fin de l année 2009, comme demandé par la UE. Pour réaliser cet objectif, le gouvernement Bruxellois a tout intérêt à faire appel à des bureaux spécialisés, qui ont déjà acquis une expérience dans d autres régions Fiscalité et financement Le financement du secteur public et de ses services au sein de la région, fait l objet d une double pression : extérieure d abord, car il y a fort à parier que de nouvelles négociations seront entamées durant la prochaine législature à propos du financement des régions et des communautés. Intérieure ensuite, car le besoin de simplification et d une plus grande transparence de la fiscalité au niveau des communes, de la région et des commissions communautaires, se fait clairement sentir. Cette problématique financière et fiscale doit aller de pair avec une réorganisation des compétences et des structures. Beci demande qu un aperçu global des budgets de la région, des communes et des commissions communautaires, para-régionales et intercommunales, soit établi afin de pouvoir identifier l importance des moyens budgétaires qui sont mis à disposition sur le territoire 13. Re-engineering des relations avec les communes de la région, les types de besoins que ces budgets rencontrent, ainsi que leur mode de financement. Cette opération doit permettre une rationalisation des taxes et des impôts, mais renforcera aussi considérablement la position de Bruxelles dans les négociations sur le financement des régions et des communautés. La fiscalité et le financement de Bruxelles doivent être transparents Reporters/ Jan Van de Vel Reporters /Frederic Guerdinl La Région et les communes bruxelloises ont chacune leurs spécificités Beci est d avis que les communes jouent un rôle important de proximité et de services à la population, qui leur est propre. Mais dans toute une série de matières, leur rôle est nécessairement complémentaire à celui de la région. Beci demande dès lors qu il y ait, sur le plan de l économie, de l emploi, du tourisme, des relations internationales, de la mobilité, de l Agenda 21 et des initiatives en matière de collaboration au développement, une réelle politique régionale intégrée, en fonction de laquelle les tâches des communes soient définies. La politique communale doit s inscrire, dans tous ces domaines, dans la politique régionale et les initiatives de la commune doivent dès lors être subordonnées à cette politique régionale. 14. Administration régionale Le cadre de l administration régionale n a pas encore été fixé depuis la création de la Région, ce qui a des répercussions sur les institutions parastatales et autres institutions régionales. Du coup, toute une génération de fonctionnaires n a jamais été nommée et plus de la moitié de l administration régionale ne pourra plus fonctionner dans un proche avenir car plus de la moitié des cadres seront partis à la retraite. Ainsi, l administration régionale ne sera plus opérationnelle et des retards encore accrus dans la prestation des services et le traitement des dossiers seront à déplorer. Beci demande qu un accord soit conclu durant les négociations gouvernementales pour approuver le cadre de l administration régionale et pour redresser l efficacité de son fonctionnement dès la première année de la législature.

15 PENSEZ À AUTRE CHOSE QU À VOTRE VOL 30% DE RÉDUCTION Avec b.flex economy+, changez facilement votre réservation Votre réunion se prolonge? Rentrez plus tard. Elle est écourtée? Rentrez plus tôt. Changer votre vol b.flex economy+ (suivant disponibilités dans la même classe) ou avancer l heure de votre retour le jour même (sans frais) est aussi simple que cela. Vous voulez bénéficier en plus d une réduction de 30 %*? Surfez sur brusselsairlines.com et réservez au moyen du code promo suivant: *Valable pour des réservations effectuées entre le 1 et le 30 avril, pour des voyages entre le 15 et le 30 mai vers Londres Gatwick, Bristol, Birmingham, Manchester, Hambourg, Berlin, Francfort, Munich et Genève en classe b.flex economy + aller- retour sur les vols uniquement opérés par Brussels Airlines brusselsairlines.com

16 event BECI AU SALON ENTREPRENDRE La crise ne casse pas l enthousiasme des entrepreneurs Une belle ambiance et du monde sur le stand de Beci : la crise n éteint pas l enthousiasme des entrepreneurs débutants. C est ce qui ressort des deux jours du Salon Entreprendre, les 1e et 2 avril à Tour & Taxis. 14 Une affluence chaleureuse et agréable a occupé l équipe Beci durant deux jours sur un stand qui ne désemplissait pas. Le petit gadget sympa du poisson d avril (qui offrait à chaque visiteur le droit à un shooting photo professionnel) a attiré une foule de visiteurs vers le stand de Beci. Un petit poisson d avril donnait le droit à chaque visiteur de se faire gratuitement photographier. Beaucoup d entrepreneurs débutants ont apprécié le photoshoot gratuit de Beci Des visiteurs très intéressés... Allées et venues sur le stand Beci Photos Reporters/Danny Gys L équipe enthousiaste de Beci en action : 1. Mirella Zaccanigni (à droite) 2. Catherine Mertens (là gauche) 3. Cindy Torino (à droite) 4. Véronique Buelens (à droite) Beci Business Meetings : back on tracks! Vous avez été nombreux à demander le retour des business meetings BECI. C est chose faite et la première édition a rencontré un vif succès. Un concept simple : quatre PME vous présentent leur expérience sur un thème-clé. Pourquoi participer? Découvrez en un rendez-vous comment des solutions concrètes peuvent dynamiser votre entreprise. Economisez votre temps : Flash-briefing policy, les orateurs ont 15 pour vous présenter l essentiel. Partagez votre know-how, rencontrez d autres membres et développez vos affaires. Participez au prochain business meeting début juin : Dynamisez votre site internet (référencement, gestion de contenu multilingue, les «bonnes-mauvaises idées du web»). Dix audits de visibilité à remporter pour les premiers inscrits. Infos : François-Xavier Finet -

17

18 vous bougez! Espace membres Vous désirez faire connaître votre activité? Annoncer un changement stratégique, un déménagement de vos bureaux, des résultats financiers en progrès? Profitez de la visibilité qui vous est offerte dans les pages d Entreprendre, lu par décideurs, en envoyant un communiqué d une quinzaine de lignes accompagné d une photo, à Attention : les textes publicitaires ne sont pas publiés. La rédaction se réserve le droit d écourter les textes trop longs. 16 Mini-Europe, incontournable à Bruxelles En juin 1989, le Prince Philippe inaugure Mini-Europe. Après 20 ans, Mini-Europe peut s enorgueillir d un très beau bilan, puisqu il fait dorénavant partie du patrimoine bruxellois. En visiteurs ( en 2008) ou en chiffre d affaires, Mini-Europe fait toujours partie des deux premières attractions touristiques de Bruxelles avec l Atomium et devant tous les autres musées et attractions. Mini-Europe, c est avant tout une merveilleuse découverte des plus chouettes coins de l UE : monuments splendides de détails, animations surprenantes, présentation interactive sur l UE Une attraction grand public dont Bruxelles a besoin pour son image de tourisme de loisirs. Mini-Europe, c est aussi la seule image vivante de Bruxelles capitale de l UE. Voilà pourquoi plus de 15 pays ou villes ont investi dans Mini-Europe pour se présenter (jusqu à dans Budapest!). Mini-Europe est la seule activité de Bruxelles à se promouvoir à l étranger : en septembre, il y a nuitées prévues grâce à un partenariat avec un tour opérateur indien. Mini-Europe accueille aussi de nombreux séminaires et fêtes du personnel. Mini-Europe, Océade et l Atomium représentent plus de 50% des visites des étrangers à Bruxelles. Mini-Europe Bruparck 1020 Bruxelles T F Proximedia dépasse ses prévisions The Highlands Games ou le team building façon Sem On Business Une forêt, un roadbook, une carte et un pique-nique, que faut-il de plus pour allier dépaysement et amusement, détente et compétition. Voilà les ingrédients nécessaires pour que l événement d entreprise soit une vraie réussite. Sem On Business concocte une (demi-) journée inoubliable dans le Parc Naturel des Hauts-Pays, mais pas n importe quelle randonnée : il faudra retrouver des sites sur base de photos, des questions sur l histoire et la géographie de la région, des activités sportives mais également des épreuves. Sport et aventure entre collègues Sem On Business Sint Janstraat Merchtem T F Entré en bourse le 22 juillet 2005, Proximedia prévoyait d atteindre cette année-là un chiffre d affaires de 13,5 millions pour un résultat net de 0,5 millions. Depuis, le groupe a dépassé chaque année toutes les prévisions et, trois ans plus tard, double son chiffre d affaires et multiplie par quatre son résultat net prévisionnel de Une politique commerciale très dynamique et des services diversifiés de qualité et en constante évolution sont les deux piliers sur lesquels Proximedia appuie son développement. La conséquence est une poursuite de la croissance avec un chiffre des ventes et prestations en augmentation de 41 % à 33,3 millions. «L année 2009 s annonce excellente pour le Groupe Proximedia. Les résultats obtenus par les différentes filiales au cours de ce premier trimestre sont en croissance par rapport à la même période Nous ne pouvons qu être résolument optimistes. Dans un contexte économique délicat, les entreprises, les commerçants, les professions libérales savent qu ils doivent se démarquer de leurs concurrents et que cela passe nécessairement par une communication efficace et professionnelle. Nous prévoyons une nouvelle croissance de tous les chiffres clés des différentes filiales en 2009.» Fabrice Wuyts, CEO du Groupe Proximedia. Proximedia Boulevard de l Humanité Bruxelles T F

19 Moins de catastrophes pour vos données L approche Disaster Recovery selon BlueBackUp C est la crise! Alors que l entreprise est obligée de gérer l ensemble de ses ressources en flux tendus, le moindre grain de sable peut venir bloquer brutalement un engrenage qui tourne déjà à 100% de ses capacités. En sachant que souvent, les sociétés s appuient sur l informatique pour générer les gains de productivité escomptés, la perte de données n est tout simplement pas envisageable. Un plan de redémarrage d activité efficace représente donc une priorité absolue. Cependant, lorsqu on connaît le prix d un plan de Disaster Recovery intégral (bureaux de réserve, matériel de rechange, aide à la reconstruction des données, ), ce type de scénario n est pas toujours envisageable. BlueBackUp, spécialiste de la sauvegarde en ligne d environnements complexes, propose une alternative, qui se focalise sur ce qui importe le plus : les données critiques des entreprises. «Avec 20% du budget d un plan de Disaster Recovery, nous nous penchons sur 80% de la problèmatique : la restauration des données. A quoi bon disposer de bâtiments de repli si vos bases de données contenant vos données critiques sont perdues?» souligne Philip Wittmann, fondateur de BlueBackUp. Avec le lancement de nouvelles fonctionnalités permettant de réduire considérablement le temps de reprise à la suite d un crash système, BlueBackUp répond clairement aux demandes des entreprises : redémarrer rapidement leurs activités après un sinistre.. BlueBackUp Ikaroslaan 2 / Zaventem T F espace membres CO2logic, pour un équilibre people, planet, profit. Depuis 2006, la société CO2logic aide des entreprises à calculer, réduire et compenser leurs émissions de CO2. Concrètement CO2logic aide les entreprises à : réduire leurs consommations énergétiques afin de réduire leurs coûts récurrents, réduire leur impact climatique en réduisant leurs émissions de CO2 (et autres GES), devenir «CO2 Neutral» en compensant les émissions momentanément incompressibles, communiquer correctement en interne et en externe autour de leurs actions environnementales. «Nous remarquons que les entreprises avec lesquelles nous travaillons sont positivement influencées par ces démarches, expliquent Arnaud Brohé, Antoine Geerinckx et Tanguy du Monceau, managing partners de CO2logic. Ces entreprises réduisent leur impact climatique, le personnel est motivé et fier de travailler dans des entreprises responsables, les économies réalisées grâce aux réductions des consommations énergétiques rendent le projet tout à fait rentable et puis cela peut faire beaucoup de bien à l image de l entreprise». CO2logic est le pionnier et leader belge en matière de compensation volontaire de CO2. Cette entreprise bruxelloise fut récemment désignée par une étude d Inter Environnement Wallonie et de l ULB (étude Juillet 2008) comme étant la meilleure société de compensation en Belgique (et deuxième au niveau européen). CO2logic a gagné le Young Entrepreneurs Award de BNP Paribas en 2007 et fut un finaliste du Best Innovator Award 2008 de AT Kearney et Solvay Alumni. Ces entrepreneurs mettent les mots sur les gestes. Antoine Geerinckx explique : «Quand on conseille des entreprises à réduire leur CO2, il faut être conséquent! Je me rends chez nos clients-partenaires en combinant train et vélo pliable». CO2logic Rue Robert Thoreau Bruxelles T F Pieter Van den Nieuwenhuizen, Managing Director chez G4S Group 4 Securicor devient G4S Group 4 Securicor, l une des plus importantes sociétés de sécurité au monde et en Belgique, change de nom. Elle s appelle désormais G4S. Par ailleurs, ce nouveau nom, court et percutant, révèle une nouvelle stratégie. Les services spécifiques de gardiennage, systèmes d alarme et transports de fonds seront complétés par une stratégie orientée vers les solutions qui combinent différents produits et services.pieter Van den Nieuwenhuizen, Managing Director belge de G4S, déclare : «Le marché a évolué. C est pourquoi G4S opère un revirement stratégique, en passant d une offre sécurité à une offre sécurité safety et conformité. Nous voulons par exemple établir des contrats à plus long terme, des Managed Services avec SLA s, en adéquation avec les besoins en sécurité, safety et conformité de nos clients.» G4S propose, ainsi, des services d expertise en matière de risk management, par exemple, ou encore des services de conseils en matière de sécurité et safety. Une toute nouvelle équipe Solutions Business Development a elle aussi été mise en place. Elle se charge de développer des solutions sûres, préventives et conformes, de façon globale ou pour un secteur prédéfini. Une autre équipe met en place la stratégie afin de s assurer que G4S atteigne les objectifs fixés par celle-ci. G4S Avenue du Port 86c 1000 Bruxelles T F

20 vous bougez! 18 Nouveau Tax Partner chez CMS DeBacker En avril 2009, l avocat fiscaliste belge Lievin De Wulf a rejoint CMS DeBacker en tant que nouvel associé. L intégration de ce nouvel associé renforce l extension de CMS De- Backer sur le marché belge du droit et de la fiscalité. «L intégration de Lievin reconnait son succès professionnel et, suite à l intégration récente de Carl Dotremont en tant qu Associé Corporate Finance, Lievin De Wulf Brussels Airlines et Lufthansa élargissent leur partenariat renforce le profile du Cabinet sur le marché flamand. CMS DeBacker est heureux de renforcer son département tax ce qui contribuera à développer encore plus intensivement le département, en partenariat avec CMS Bureau Francis Lefebvre explique Stanislas van Wassenhove, Managing Partner de CMS DeBacker. Concrètement, Lievin De Wulf agit en tant que consultant dans tout domaine relatif aux impôts directs et indirects, il conseille sur les aspects fiscaux en cas de fusion, d acquisitions et de partenariat. Il conseille et assiste également lors de transactions immobilières, de la création de structures de holding et de structures de financement, il assiste lors de demandes de «tax rulings», de l élaboration et de la mise en pratique des stock options plans et il assiste les clients dans leurs litiges administratifs et judiciaires. CMS DeBacker Chaussée de La Hulpe Bruxelles T F Depuis mars, de nombreux vols de Brussels Airlines et Lufthansa sont offerts avec le code de vol des deux compagnies. Les passagers de Brussels Airlines auront la possibilité de réserver des vols sur Lufthansa, alors que les passagers de la compagnie allemande auront accès à l offre de vol de la compagnie belge. Cette possibilité sera valable dans une première phase pour les vols entre Bruxelles et Francfort, Berlin, Hambourg, Hanovre, Nuremberg et Stuttgart mais également différentes destinations européennes. Grâce à cet accord, les passagers des deux compagnies bénéficieront de plus de flexibilité et de possibilité de voyage. Un passager pourra par exemple voyager vers Berlin avec Brussels Airlines et en revenir avec Lufthansa. Près de 10 connexions quotidiennes seront disponibles. Actuellement, la transaction est soumise à l approbation des autorités de la concurrence de la Commission européenne. Brussels Airlines prépare malgré tout déjà son entrée dans l alliance commerciale Star Alliance. Dans ce contexte, un partenariat et des avantages pour les passagers sont déjà d actualité. Les programmes de voyageurs fréquents des deux compagnies vont également coopérer dès le début de la saison estivale. Les membres des deux programmes de fidélité avec un certain statut profiteront d autres avantages comme des bagages supplémentaires gratuits et la livraison prioritaire des bagages à l arrivée à l aéroport. Brussels Airlines B. House, Brussels Airport Airport Building 26, Box 1.a.1 Ringbaan 1831 Diegem T F Nouveau look pour Thalys Les représentants de certains des produits gagnants Devenez un des Produits de l Année Produits de l Année Belgique vient de clôturer l édition 2009 avec 20 catégories de produits de grande consommation. En 2009 une nouvelle catégorie textile a été lancée avec Dim Up Nude Sensation comme lauréat. «L objectif pour l édition édition du 5eme anniversaire de Produits de l Année Belgique- est d ouvrir de nouvelles catégories en correspondance avec les tendances de consommation, c est-à-dire le Do It Yourself, jardinage, bien être, bio», indique Françoise Bonte Managing Director Belgium. De plus, Produits de l Année Belgique effectue la plus importante étude comportementale sur les consommateurs belges (sur un échantillon représentatif de la population de 6000 consommateurs) et celle-ci, en collaboration avec Dedicated Research, sera enrichie de manière à fournir des informations pertinentes, contrôlées et efficaces sur la consommation des belges. Tous les participants reçoivent cette étude. L étude à l origine de l élection représentera un outil marketing indispensable et unique. Soit un screening parfait de la consommation des belges. C est donc bien le consommateur qui est à l origine du choix des produits lauréats. L objectif pour 2010 est d être le reflet des nouveaux lancements de produits de grande consommation - dans tous les circuits de distribution - sur le marché belge. Produits de l Année Belgique invite tous les nouveaux produits à participer et les inscriptions sont déjà ouvertes. L impact sur les ventes entre 5 et 60%, prouve l efficacité de l utilisation du logo. Produits de l Année Rue du Canal Bruxelles t f Reporters/ Patrick Mascart

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 53

guide du créateur d entreprise 53 05 Faire appel à des subsides guide du créateur d entreprise 53 Il est important de savoir qu il existe toute une série d incitants auxquels vous pouvez faire appel lors du lancement de votre affaire.

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

L AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL

L AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL AGENCE DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL AGENTSCHAP VOOR TERRITORIALE ONTWIKKELING L AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL POUR LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE Préface Le développement d une Région, ainsi que

Plus en détail

LA GARANTIE D UN PARTENAIRE DE CONFIANCE POUR TOUTES VOS MISSIONS

LA GARANTIE D UN PARTENAIRE DE CONFIANCE POUR TOUTES VOS MISSIONS ETHIAS SERVICES LA GARANTIE D UN PARTENAIRE DE CONFIANCE POUR TOUTES VOS MISSIONS Etudes actuarielles pour budgéter vos charges Etudes fiscales pour optimiser les dépenses Etudes juridiques pour sécuriser

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise

Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise SOMMAIRE Davantage de temps pour entreprendre Une vision claire du factoring Une plus-value pour votre entreprise Une application pratique BNP Paribas

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

MÉMORANDUM AGORIA BRUXELLES 2009-2014

MÉMORANDUM AGORIA BRUXELLES 2009-2014 MÉMORANDUM AGORIA BRUXELLES 2009-2014 INTRODUCTION F. de Kerchove Directeur Agoria Bruxelles R. Luyckx CEO Steria Bruxelles Président Agoria Bruxelles PLUS DE PERSONNEL QUALIFIÉ PLUS D INNOVATION UNE AGGLOMÉRATION

Plus en détail

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013 BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI 1 er trimestre 2013 SOMMAIRE PANORAMA EUROPÉEN 1 BELGIQUE 2 FRANCE 3 ALLEMAGNE 4 IRLANDE 5 PRÉSENTATION Robert Walters présente la 1 ère édition de son Baromètre Européen

Plus en détail

De l entreprise individuelle à la société. Faire le bon choix, au bon moment

De l entreprise individuelle à la société. Faire le bon choix, au bon moment De l entreprise individuelle à la société Faire le bon choix, au bon moment De l entreprise individuelle à la société De l entreprise individuelle à la société De l entreprise individuelle à la société

Plus en détail

La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale

La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale 29 novembre 2012 Marie POUPÉ DIVISION AUTORISATIONS ET PARTENARIATS DEPARTEMENT BRUIT Plan de l exposé Etat des lieux

Plus en détail

Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012

Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012 L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES LA DEDUCTION D INTERET NOTIONNEL: un incitant fiscal belge novateur Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012 www.invest.belgium.be 2 Contenu 4 De

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise

Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise Développez vos connaissances Développez votre Entreprise Développez votre rentabilité Développez votre réseau Boostez votre rentabilité!

Plus en détail

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives DOSSIER de presse - décembre 2014 Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives Rappel du contexte En dépit d atouts indéniables, le territoire n a pas atteint une visibilité suffisante

Plus en détail

Présentation du programme. Brussels Greenfields. Bruxelles Environnement (IBGE) Brussels Greenfields 1

Présentation du programme. Brussels Greenfields. Bruxelles Environnement (IBGE) Brussels Greenfields 1 Présentation du programme Brussels Greenfields Bruxelles Environnement (IBGE) Brussels Greenfields 1 Agenda Partie générale : contexte du projet Partie détaillée : fonctionnement du projet Bruxelles Environnement

Plus en détail

privé 106 PME Magazine / novembre 2012

privé 106 PME Magazine / novembre 2012 106 Mondial de Paris. La dernière Mercedes électrique, SLS, a fait sensation cet automne. Le patron de PME peut passer à la voiture électrique sans déchoir! Photo: Keystone Des voitures vertes, pour vous

Plus en détail

More than accountants

More than accountants More than accountants Vandelanotte considère votre entreprise dans un contexte plus vaste. Il est certes primordial que les comptes annuels soient corrects, mais d autres aspects sont tout aussi importants

Plus en détail

MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015

MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015 MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015 En France, l activité du secteur MICE sera le reflet de la situation économique du pays Paris, le 18 novembre 2014 Selon

Plus en détail

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 161 (2014-2015) N o 1 161 (2014-2015) N o 1 PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE Session 2014-2015 17 JUILLET 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION VISANT LE SOUTIEN ET LE DÉVELOPPEMENT DU CROWDFUNDING EN FÉDÉRATION

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Performances responsables

Performances responsables Performances responsables Un choix de prestations respectueuses des principes du développement durable Financer et investir autrement Vous êtes particulièrement sensible aux questions environnementales

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

portrait d un Cabinet d Avocats

portrait d un Cabinet d Avocats portrait d un Cabinet d Avocats 2-3 il parle avec le regard droit des gens intègres, la liberté des érudits et l assurance que donne la noble curiosité. Il ignore la hâblerie et tend l oreille avec un

Plus en détail

Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances.

Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances. Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances. Quel accompagnement votre Personal Banker vous offre-t-il? I. Qui est votre Personal Banker? p. 4 II. La protection de votre famille p. 6 III.

Plus en détail

OBJECTIFS SPECIFIQUES ET OPERATIONNELS

OBJECTIFS SPECIFIQUES ET OPERATIONNELS OBJECTIFS SPECIFIQUES ET OPERATIONNELS A. Les objectifs de croissance et l offre de transport La SNCB doit augmenter annuellement son nombre de voyageurs intérieurs transportés de 3,8 % sur la période

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Mesdames, Messieurs,

Mesdames, Messieurs, Mesdames, Messieurs, Les objectifs de l arrêté ministériel visant à élargir le champ d application du système de l économie d insertion sociale et la volonté politique fédérale en matière d économie sociale Permettez-moi tout

Plus en détail

Le Microcrédit Relance

Le Microcrédit Relance La Ministre Céline Fremault soutient une nouvelle aide pour favoriser la relance des petites entreprises bruxelloises Le Microcrédit Relance Un partenariat CEd Crédal Conférence de presse du 17 décembre

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Rencontre avec Philippe Courard. Secrétaire d'etat à la Politique scientifique

Rencontre avec Philippe Courard. Secrétaire d'etat à la Politique scientifique Rencontre avec Philippe Courard Secrétaire d'etat à la Politique scientifique Il y a presque un an, Philippe Courard devenait Secrétaire d'etat à la Politique scientifique. Le moment idéal pour Science

Plus en détail

Dossier de Presse. Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS. Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab.

Dossier de Presse. Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS. Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab. Dossier de Presse Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab.com «Paris attire les talents et les investisseurs grâce à son dynamisme

Plus en détail

votre patrimoine aussi mérite un architecte

votre patrimoine aussi mérite un architecte En Belgique, le Groupe AXA vous propose un large éventail de produits bancaires et d assurances qui offrent à votre situation personnelle une solution adaptée. votre patrimoine aussi mérite un architecte

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

Transformer une simple envie en une véritable pulsion

Transformer une simple envie en une véritable pulsion Transformer une simple envie en une véritable pulsion CONSEIL ET STRATéGIE Publicité Promotion Identité Corporate événementiel AUDIO-VISUEL SUPPORTS IMPRIMéS SITES INTERNET Pulsion Agence de communication

Plus en détail

CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C.

CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C. CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C. J GROUPE DE LA BANQUE MONDIALE BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT SOCIETE FINANCIERE INTERNATIONALE ASSOCIATION

Plus en détail

Pacte de croissance N-VA RESUME

Pacte de croissance N-VA RESUME N-VA Pacte de croissance N-VA Service d études N-VA Le 12 juin 2012 RESUME A travers ce pacte de croissance, la N-VA souhaite émettre des propositions destinées à résoudre de manière énergique les problèmes

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

Amadeus Onliner pour entreprises

Amadeus Onliner pour entreprises Onliner pour Entrerprises Amadeus Onliner pour entreprises 20 ans déjà 20 ans qu Amadeus accompagne les acteurs du voyage et leur offre les outils technologiques les plus performants et les plus adaptés

Plus en détail

INFORMATION CONNECTED

INFORMATION CONNECTED INFORMATION CONNECTED Solutions Métiers Primavera pour l Industrie des Services Publics Gestion de Portefeuilles de Projets Garantir l Excellence Opérationnelle grâce à la Fiabilité des Solutions de Gestion

Plus en détail

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Pourquoi la France est-elle le pays à privilégier pour s implanter en Europe? * La France est l une des grandes économies de la zone euro : Deuxième

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

DEFIS DE LONG TERME POUR LA SOCIETE BELGE

DEFIS DE LONG TERME POUR LA SOCIETE BELGE DEFIS DE LONG TERME POUR LA SOCIETE BELGE Etienne de Callataÿ UWE Liège, le 28 octobre 2010 LES DEFIS 1. La croissance économique durable 2. La cohésion sociale 3. Les finances publiques 4. La structure

Plus en détail

«Le contexte général du Projet d Union pour la Méditerranée»

«Le contexte général du Projet d Union pour la Méditerranée» CONVENTION INTERNATIONALE DES JURISTES DE L UNION POUR LA MEDITERRANEE NICE, LE 28 JUIN 2008 «Le contexte général du Projet d Union pour la Méditerranée» Henry Marty-Gauquié, Représentant du Groupe BEI

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable Informations générales : Les résultats présentés sont les conclusions d une étude réalisée par Dedicated Research et commandée par le Trade for

Plus en détail

COMITÉ DE HAUT NIVEAU POUR UNE NOUVELLE ARCHITECTURE FINANCIÈRE RAPPORT FINAL RÉSUMÉ

COMITÉ DE HAUT NIVEAU POUR UNE NOUVELLE ARCHITECTURE FINANCIÈRE RAPPORT FINAL RÉSUMÉ COMITÉ DE HAUT NIVEAU POUR UNE NOUVELLE ARCHITECTURE FINANCIÈRE RAPPORT FINAL RÉSUMÉ 16 JUIN 2009 RÉSUMÉ La Belgique est une petite économie ouverte dont le système financier, suite à la crise en cours,

Plus en détail

Rendez-vous annuel conjoint de Energie-Cités & Climate Alliance (Bruxelles du 22-24 avril 2009)

Rendez-vous annuel conjoint de Energie-Cités & Climate Alliance (Bruxelles du 22-24 avril 2009) Rendez-vous annuel conjoint de Energie-Cités & Climate Alliance (Bruxelles du 22-24 avril 2009) Etude de l empreinte Carbone et Proposition de réduction et de compensation des émissions Commanditée par

Plus en détail

Le Marketing Territorial

Le Marketing Territorial Le Marketing Territorial Eléments de méthodologie pour construire une stratégie Laurent Sansoucy Formation ANIMA Rabat, 7-8-9 mai 2003 Plan Démarche générale Stratégies marketing Segmentation En guise

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux DOSSIER DE PRESSE Services de change et de gestion des paiements internationaux Janvier 2014 Fiche d identité de FX4Biz Date de création 2012 : FX4Biz Belgique Type de société SA de droit Belge au capital

Plus en détail

Conseiller/ère en environnement. Cycle de formation 2016/17. Préparation au brevet fédéral. Réalisé par

Conseiller/ère en environnement. Cycle de formation 2016/17. Préparation au brevet fédéral. Réalisé par Conseiller/ère en environnement Cycle de formation 2016/17 Préparation au brevet fédéral Réalisé par Contenu Editorial 3 Conseil et communication en environnement 4 Diplôme et brevet fédéral 5 Structure

Plus en détail

Mastère Spécialisé Management Aéroportuaire. Programme de Formation. La référence aéronautique

Mastère Spécialisé Management Aéroportuaire. Programme de Formation. La référence aéronautique 2012 Spécialisé Programme de Formation La référence aéronautique Spécialisé () ManAgement Dé b o u c h é s p r o f e s s i o n n e l s La formation Spécialisé dispensée dans le cadre du Spécialisé en ouvre

Plus en détail

HAUTE ECOLE EPHEC. Baccalauréats en marketing et en commerce extérieur. Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts

HAUTE ECOLE EPHEC. Baccalauréats en marketing et en commerce extérieur. Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts HAUTE ECOLE EPHEC Baccalauréats en marketing et en commerce extérieur Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts A. Commentaire général Ce commentaire général prend en compte le diagnostic

Plus en détail

Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne. Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg

Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne. Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg 1 Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg 2 Stratégie 2020 Politique UE de Cohésion territoriale Intégration

Plus en détail

Canon Business Services 2013

Canon Business Services 2013 Canon Business Services 2013 Powering Business Transformation* * Au cœur de vos transformations Notre métier? Assurer le succès de votre entreprise. Canon Business Services redéfinit l externalisation

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Tourisme Secteur Sciences humaines et sociales Domaine 9 : Sciences économiques et de gestion Niveau CFC Bachelier professionnalisant, niveau 6 Implantation

Plus en détail

UNE ARENA POUR LES HAUTS-DE-SEINE ATELIERS OUEST PARISIEN 29 JANVIER 2010

UNE ARENA POUR LES HAUTS-DE-SEINE ATELIERS OUEST PARISIEN 29 JANVIER 2010 UNE ARENA POUR LES HAUTS-DE-SEINE ATELIERS OUEST PARISIEN 29 JANVIER 2010 01 Naissance d Arena 92 Une Volonté Un Site Un Territoire Un Projet Un Besoin 01 - NAISSANCE D ARENA 92 L ouverture sur de nouvelles

Plus en détail

Stratégie ALPDS 2012 2015

Stratégie ALPDS 2012 2015 VZLS Verband Zahntechnischer Laboratorien der Schweiz ALPDS Association des Laboratoires de Prothèse Dentaire de Suisse ALPDS Associazione dei Laboratori di Protesi Dentaria Svizzeri Stratégie ALPDS 2012

Plus en détail

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi?

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 1 2 Sommaire Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3 Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 4 Boîte à outils 5 Bilan de la première année d activité

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue!

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Les décisions prises au niveau fédéral peuvent sembler

Plus en détail

Autodesk Solutions de modélisation des données du bâtiment (BIM) pour la construction Construire un monde meilleur.

Autodesk Solutions de modélisation des données du bâtiment (BIM) pour la construction Construire un monde meilleur. Autodesk Solutions de modélisation des données du bâtiment (BIM) pour la construction Construire un monde meilleur. Les fondations d un succès Améliorez les coûts, la planification et la coordination des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE Editeur de logiciel pour centre de contacts DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Violaine BRENEZ : marketing executive Boulevard de la Woluwe, 62 1200 Bruxelles Tel : +32 (0)2.307.00.00 Email : v.brenez@nixxis.com

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Bruxelles Invest & Export

Bruxelles Invest & Export Bruxelles Invest & Export Réserve d Attachés économiques et commerciaux (h/f) Règlement de sélection 2012 CODE FONCTION 1259 I. CONTEXTE DE LA FONCTION Né de la fusion d Invest in Brussels et de Bruxelles

Plus en détail

1 Planification budgéta ire et financement

1 Planification budgéta ire et financement 1 Planification budgéta ire et financement L essor des transports publics de première classe pour tous est la clé de voûte de l accessibilité aux différentes fonctions de la Région. La mise en œuvre d

Plus en détail

La confiance des agriculteurs diminue, mais l avenir offre des opportunités

La confiance des agriculteurs diminue, mais l avenir offre des opportunités B R U X E L L E S, l e 14 j u i l l e t 2 0 1 5 La confiance des agriculteurs diminue, mais l avenir offre des opportunités Crelan présente l Indice de Confiance agricole 2015 À l approche de Libramont

Plus en détail

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE Le réseau Panafricain AIDE21 en partenariat avec le cabinet de conseil S2 Services Sarl Avec le soutien du Gouvernement Camerounais, le réseau panafricain AIDE21 présente le : FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE

Plus en détail

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis 1 Présentation de l Ile de Djerba DjerbaestuneIlede514km2desuperficieetde140 kms de littoral, elle représente la porte au Sahara étant sa proximité du

Plus en détail

MAG. Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be

MAG. Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be MAG locaux, PME, Indépendants et entrepreneurs Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be Présentation du projet En-haut.be Le blog qui aide les commerçants locaux...

Plus en détail

Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement

Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement CBI : L expert en exportations à partir de pays en développement Depuis une quarantaine d années, le CBI contribue à la

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09

Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09 Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09 Introduction Pourquoi cette consultation? Les systèmes de santé

Plus en détail

FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014

FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014 FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014 Un certain nombre de contradictions importantes dans la politique menée actuellement influencent significativement les marchés de l électricité et du gaz.

Plus en détail

Entreprise Socialement Responsable. Un passeport pour le secteur belge des entreprises privées de gestion de l environnement

Entreprise Socialement Responsable. Un passeport pour le secteur belge des entreprises privées de gestion de l environnement Entreprise Socialement Responsable Un passeport pour le secteur belge des entreprises privées de gestion de l environnement L ENTREPRISE SOCIALEMENT RESPONSABLE EST PROFONDÉMENT ENRACINÉE DANS NOTRE SECTEUR

Plus en détail

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever!

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever! L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

La responsabilité sociale d entreprise Vanbreda Risk & Benefits

La responsabilité sociale d entreprise Vanbreda Risk & Benefits La responsabilité sociale d entreprise Vanbreda Risk & Benefits Avant-propos La «responsabilité sociale d entreprise» [RSE ou Corporate Social Responsibility (CSR)] fait référence au choix d une entreprise

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

AVIS A. 1162. concernant les projets de programmes opérationnels. FEDER et FSE dans le cadre de la programmation

AVIS A. 1162. concernant les projets de programmes opérationnels. FEDER et FSE dans le cadre de la programmation AVIS A. 1162 concernant les projets de programmes opérationnels FEDER et FSE dans le cadre de la programmation 2014-2020 des Fonds structurels européens Adopté par le Bureau du CESW le 13 janvier 2014

Plus en détail

AVIS A. 768 RELATIF A L ACCORD DE COOPERATION ENTRE LA REGION WALLONNE ET LA COMMUNAUTE GERMANOPHONE

AVIS A. 768 RELATIF A L ACCORD DE COOPERATION ENTRE LA REGION WALLONNE ET LA COMMUNAUTE GERMANOPHONE AVIS A. 768 RELATIF A L ACCORD DE COOPERATION ENTRE LA REGION WALLONNE ET LA COMMUNAUTE GERMANOPHONE Adopté par le Bureau le 31 mai 2005 2005/A. 768 I. EXPOSÉ DU DOSSIER La Région wallonne et la Communauté

Plus en détail

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Comptabilité Sage 50 Gestion des salaires Facturation Comptabilité Comptabilité générale Option modèle

Plus en détail

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Gestion commerciale Comptabilité Travailler de façon plus efficace Prendre des décisions pondérés assure une gestion et une facturation nettement

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013 Commission des services juridiques Mot du Président Au nom du personnel et de la direction de la Commission des services juridiques,

Plus en détail

La mobilité en entreprise Défis et opportunités

La mobilité en entreprise Défis et opportunités La mobilité en entreprise Défis et opportunités 19 Janvier 2015 - SPW Charles-Etienne Jamme Contexte économique - Coopérative belge - 1973 - Secteur du transfert sécurisé de données structurées interbancaires

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Auteurs : Jacques Potdevin : Président de la Fédération des Experts comptables Européens (FEE - Federation of European Accountants 2 ) de 2007 à 2008.

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail