Business Connect. LE Byod, nouveau défi de la DSI. Le magazine d information de Telindus n 20 Juillet 2013 The Telindus news magazine No.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Business Connect. LE Byod, nouveau défi de la DSI. Le magazine d information de Telindus n 20 Juillet 2013 The Telindus news magazine No."

Transcription

1 Business Connect Le magazine d information de Telindus n 20 Juillet 2013 The Telindus news magazine No. 20 July 2013 LE Byod, nouveau défi de la DSI BYOD, the new challenge for CIOs Préoccupations et demandes des RSSI Concerns and demands of CISOs Interopérabilité de la collaboration Collaboration interoperability Technologie LISP et évolutivité du réseau LISP technology and network scalability

2 2 >> édito - sommaire Business Connect n 20 Juillet 2013 Telindus France édito La qualité de nos équipes et notre esprit d entreprise, la confiance de nos clients et de nos partenaires sont autant d atouts qui nous permettent de connaître des résultats durables. Pour renforcer notre présence, nous avons consolidé nos interventions auprès de nos clients et investi dans notre système de gestion tout en développant notre offre de Cloud. Nous avons également recruté de nouveaux profils d experts et répondu à des projets innovants et de services. Le projet REGATE d EDF en est un exemple, qui représente une nouvelle preuve de nos actions auprès des grands comptes sur des projets stratégiques. Notre travail avec EDF tient aussi à la qualité de notre relation client et à une très bonne compréhension du fonctionnement des uns et des autres. Nos équipes ont su anticiper les besoins d EDF et se sont adaptées aux exigences du projet. Dans ce même contexte, nos spécialistes ont rencontré les RSSI et entendu leurs préoccupations et leurs demandes. Leur constat est révélateur des nouveaux défis de la sécurité à relever. Avec les avancées technologiques, les entreprises ont pu rationnaliser leur coût de production. Avec le BYOD, elles devront à la fois préserver l intégrité du Système d Information tout en permettant aux utilisateurs de bénéficier d un maximum de services. Défi pour lequel Telindus vous propose son expertise en phase avec l évolution du marché. Ce numéro 20 de Business Connect vous présente les aspects majeurs des récentes évolutions technologiques et donne la parole à nos clients et à nos partenaires. Je vous souhaite une très bonne lecture. henri juin directeur général The quality of our teams and our spirit of enterprise, the confidence of our customers and that of our partners: these are all assets that allow us to sustain our results over time. To underpin our presence, we have consolidated our work with our customers and invested in our management system while developing our Cloud offering. We have also been busy hiring additional experts and taking on innovative projects and services. The REGATE project of EDF is one such example, providing renewed proof of our activities with corporate clients on strategic projects. Our work with EDF is also informed by the quality of our customer relations and the excellent understanding of how we work together. Our teams have been able to anticipate the needs of EDF and adapt to the requirements of the project. In this same context, our specialists have met up with the CISOs and listened to their concerns and requests. What they have observed is indicative of the new security challenges to be faced. Through technological progress, companies have been able to streamline their production costs. With BYOD, they need to preserve the integrity of their IT system while enabling users to benefit from a maximum of services. This is a challenge for which Telindus can provide you with its expertise, in sync with market developments. This 20th issue of Business Connect presents to you the major aspects of recent technological developments, and offers a forum for our customers and our partners. Enjoy your reading. henri juin ceo ACTUALITÉS NEWS Telindus en partenariat avec PHDvirtual fait face aux difficultés de sécurisation des Data Centers et lutte contre la cybercriminalité en mettant en ligne un e-book cyberdéfense avec Check Point. Telindus, in partnership with PHDvirtual, tackles the difficulties of Data Center security and combats cyber-crime in an online e-book on cyberdefense, produced in conjunction with Check Point. Page 3 FOCUS EXPERT EXPERT FOCUS Les apports du Fiber Channel over Ethernet (FCoE) sur l évolution des réseaux. What Fiber Channel over Ethernet (FCoE) brings to network evolution. Page 4 Les consultants de Telindus font le point sur les préoccupations et les demandes des RSSI. Telindus consultants talk about the concerns and demands of CISOs. Page 5 Les offres de collaboration et de communications unifiées au service des utilisateurs. Unified communications collaboration solutions in the service of users. Page 6 Dossier LE Byod, nouveau défi de la DSI BYOD, the new challenge for CIOs Pages 7 à 16 TENDANCES TRENDS Répondre aux problématiques posées par les évolutions du réseau en utilisant la technologie LISP. Addressing the problems posed by network evolution through the use of LISP technology. Page 17 Optimiser et anticiper en toute sécurité l évolutivité de son centre de données. How to optimize and anticipate, securely, the scalability of your Data Center. Page 18 PARTENAIRES PARTNERS Le DNS Firewall d Infoblox préserve les entreprises des attaques. The DNS Firewall from Infoblox protects companies from attacks. Page 19 La solution Threat Emulation de Check Point, protection contre toutes les infections et les menaces. The Threat Emulation solution from Check Point: protection against all infections and threats. Page 20 La solution complète de F5 pour la protection des données du Data Center. The comprehensive solution from F5 for the protection of Data Center data. Page 21 RéALISATIONS CLIENTS CUSTOMER ACHIEVEMENTS Dans le projet REGATE, EDF avec Telindus renouvelle et étend les réseaux tertiaires de ses 19 centrales nucléaires et de ses sites associés. Through the REGATE project, EDF and Telindus work together to renew and extend the tertiary networks of EDF s 19 nuclear power stations and its associated sites. Pages 22 et 23 Business Connect - n 20 - Juillet 2013 Edité par Telindus 12 avenue de l Océanie Z.A. Courtaboeuf Les Ulis - France - Tél. : Directeur de la publication : Guillaume Duny. Comité de rédaction : Étienne Didelot, Halim Hannane, Franck Lampin, Daniele Lepeltier-Parrot, Nicolas Leseur, Valentin Mallet, Julien Mirenayat, Julie Osselin, Luc Piaton. Gestion éditoriale et conception graphique : 1000ans Communication, 8 avenue du Parc Courbevoie Impression : IFDI, 2 bis avenue du Quebec BP Courtaboeuf Cedex. Le contenu d un article n engage que son auteur - Telindus et Business Connect sont des marques déposées. Photographies : maxkabakov (p.1) kentoh (p.4) goodluz (p.5) bloomua (p.8) Sergey sdecoret (p.9) mhristov (p.9) microworks (p.9) mhristov (p.10) Nivens (p.11) Sergey Nivens (p.11) Light Impression (p.11) Christos Georghiou (p.12) auremar (p.12) Rido (p.13) WBP/ Nmedia (p.14 p.15) Ivelin Radkov (p.15) shock (p.18) FotolEdhar (p.22) - Fotolia

3 Telindus France Juillet 2013 Business Connect n 20 ACTUALITÉS << 3 Objectifs cyberdéfense et sécurisation des Data Centers Telindus étend ses champs d action pour répondre aux besoins de ses clients. Solution Un e-book cyberdéfense Devant l expansion de la cybercriminalité et l évolution des attaques, Telindus et Check Point mettent à disposition des entreprises l e-book de la cyberdéfense qui donne la parole aux experts sécurité. Pour Noël Chazotte, Directeur Marketing Sécurité de Telindus, la cyberdéfense est «un service de sécurité inscrit dans le temps, qui implique de faire évoluer les matériels et les logiciels, et aussi de continuer à travailler à l interprétation des signaux et à l élaboration de nouvelles procédures». Dans ce cadre, l approche SDR (Surveillance, Détection, Réaction) de Telindus constitue la base d une méthodologie innovante et transversale, conçue comme un accompagnement stratégique pour l intégration et l optimisation permanents des processus de sécurité. Pour en savoir plus, l e-book cyberdéfense est accessible gratuitement sur le site : Partenariat Telindus et PHDVirtual (ex-virtualsharp) associés pour réaliser l irréalisable! L entreprise VirtualSharp que nous avions découverte il y a un an vient d être acquise par PHDvirtual. Une accélération des développements et une révision tarifaire à la baisse sont les premiers signaux positifs de cette intégration. Profitez-en! La sécurisation des Systèmes d Information est un enjeu crucial pour les entreprises. Si l avènement de la virtualisation a nettement facilité la mise en place des plans de continuité ou de reprise d activité, l enjeu pour les équipes IT est de réaliser des tests réguliers pour s engager sur les délais de rétablissements des applications critiques. Telindus et PHDvirtual s associent pour aider leurs clients à atteindre cet objectif et à valoriser leurs services. A ce jour, PHDvirtual est le seul acteur du marché à proposer une solution comme ReliableDR, conçue pour les clouds d entreprise, capable d automatiser les tests de PRA selon les besoins des utilisateurs et d assurer la conformité des engagements de service. Les clients communs de Telindus et de PHDvirtual ont désormais la garantie du fonctionnement des PRA avec des SLA définis et testés conformément à la norme ISO N hésitez pas à solliciter votre commercial pour une démonstration depuis notre showroom ou au sein de votre infrastructure. Rencontre Les Telindus Days 2013 La 4 e édition des Telindus Days est un franc succès puisque plus de 200 personnes ont participé à ces rencontres. Placées sous le signe des usages de la collaboration, ces journées ont pour objectif de partager la vision globale de cet enjeu et d expliquer comment la technologie se met au service des usages collaboratifs. Inscription sur : Les plus du partenariat > Telindus devient le premier intégrateur à déployer la solution ReliableDR de PHDvirtual dans les Data Centers français. Du côté des Telindus Days > Désormais les rencontres proposent un nouveau format sur une demi-journée avec un contenu encore plus adapté aux préoccupations des DSI. 54 % des entreprises européennes ont subi des pertes de données et des interruptions de service Cyberdefense and security objectives for data centers Telindus extends its fields of action to meet the needs of its customers. Solution A cyberdefense e-book Faced with the expansion of cyber crime and the sophistication of attacks, Telindus and Check Point have made available to companies an e-book on cyberdefense packed with advice from security experts. For Noël Chazotte, Security Marketing Director at Telindus, cyberdefense is: «a security service that runs over time, involving the upgrading of hardware and software along with ongoing work on the interpretation of the signals and the generation of new procedures.» In this framework, the SDR (Surveillance, Detection, Reaction) approach of Telindus constitutes the basis of an innovative and cross-functional methodology, designed to provide strategic support for the integration and permanent optimization of the security process. For further information, the cyberdefense e-book is accessible, free of charge. Partnership Telindus and PHDVirtual (ex-virtualsharp) come together to achieve the unachievable! VirtualSharp, a company that we discovered a year ago, has just been acquired by PHDvirtual. Accelerated developments and a drop in prices are the first positive signals of this integration. Be sure to make the most of it! IT system security is a crucial issue for companies. Even if the advent of virtualization has greatly facilitated the establishment of business continuity and business recovery plans, the challenge for IT teams is to carry out regular tests in order to be able to commit to the restoration deadlines for critical applications. Telindus and PHDvirtual have joined forces in order to help their clients attain this objective and leverage the maximum from their services. Currently, PHDvirtual is the only market player to propose a solution of the likes of ReliableDR, designed for enterprise clouds and capable of automating BRP tests according to user needs, and ensuring compliance with SLAs. The common clients of Telindus and PHDvirtual now enjoy the guarantee of BRP operation with SLAs that are defined and tested in accordance with the ISO standard. Do not hesitate to get in touch with your sales contact for a demonstration from our showroom or within your infrastructure. Meeting point Telindus Days 2013 The fourth edition of Telindus Days have been a real success, with over 200 people participating to date. With the underlying theme of collaborative usages, these Telindus Days are intended to provide a shared global vision of this challenge and explanations of how technology can be used for the purposes of collaborative usages. Sign up now at: Partnership plus points > Telindus becomes the first integrator to deploy the ReliableDR solution from PHDvirtual in French data centers. At the Telindus Days > These meetings have now adopted a new half-day format with content that is even more suited to the concerns of CIOs. 54% of European companies have experienced data losses and service interruptions.

4 4 >> FOCUS EXPERT Business Connect n 20 Juillet 2013 Telindus France Les apports du FCoE dans l évolution des réseaux SAN Rationnaliser l infrastructure informatique tout en assurant la performance fait partie des challenges constants. Une des évolutions actuelles porte sur la couche réseau et plus particulièrement sur la convergence des réseaux LAN et SAN qui transportent respectivement les flux IP et les données typées bloc. Le Fiber Channel exclusivement développé pour les réseaux SAN a donc évolué vers le iscsi, puis vers le Fiber Channel over Ethernet (FCoE) qui est devenu un standard reconnu. Ce standard a été baptisé CEE (Convergence Enhanced Ethernet). Le FCoE offre obligatoirement un débit de 10 Gbits/s. Il intègre des classes de services sans pertes de paquets et prévoit l encapsulation directe sans passer par la couche IP du protocole FC. Le FCoE a l avantage de présenter une grande fiabilité pour le transport des données, il permet d unifier les réseaux au sein de l entreprise et de simplifier l infrastructure physique. L avènement de la virtualisation s est accompagné d une augmentation de la densité des machines virtuelles ainsi que des besoins en ressources réseau et données. Ce sont des arguments forts qui plaident en faveur d une architecture tirant profit du FCoE. D ailleurs, VMware et Cisco ne s y sont pas trompés en étant parmi les premiers à intégrer cette technologie au sein de vsphere 4 et de Nexus Néanmoins, la mise en œuvre de cette technologie n est pas simple : elle nécessite une refonte complète du réseau du Data Center de l entreprise ainsi qu une nouvelle définition des activités opérationnelles. Le FCoE a l avantage de présenter une grande fiabilité pour le transport des données. Une base SAN Les offres de convergences FC et Ethernet se multiplient. Cisco en est le leader au vu de son historique et de sa base Ethernet installée au travers le monde. Brocade est entré sur le marché de la convergence depuis deux ans tirant parti d un parc installé important sur les réseaux SAN et se présente comme un réel challenger. Les grandes entreprises (banques, assurances, grandes industries, services publics, etc.) utilisent essentiellement pour leurs environnements critiques des accès en mode bloc. Les volumes gérés aujourd hui transitent par des commutateurs et directeurs SAN. Ils représentent 70 % de la volumétrie totale par rapport au NAS. L avenir du FCoE Malgré les bénéfices techniques et opérationnels apportés par la convergence mais aussi grâce aux incitations fortes des constructeurs, l effort à fournir aujourd hui par les grandes entreprises pour la refonte de leurs Data Centers et leur passage vers le FCoE nécessite des investissements importants qui ralentissent les migrations. Les premiers freins sont l obligation de repenser, d une part, les architectures réseaux et de remplacer les équipements, et d autre part, la fédération des équipes d administration SAN, stockage et réseau ainsi que l introduction systématique des cartes CNA (Converged Network Adapter) au niveau des serveurs. La mise en œuvre nécessite une refonte complète du réseau du Data Center de l entreprise La transition vers le FCoE dans les grandes structures est pour le moment lente et synonyme de cohabitation. Les constructeurs stockage d aujourd hui proposent tous dans leurs offres des connectiques FCoE. Notre expérience du marché nous convainc que l évolution va s accélérer au cours des deux à trois prochaines années. n halim hannane, consultant avant-vente, data center What FCoE brings to the development of SANs Streamlining the IT infrastructure while maintaining performance is an ongoing challenge. One current development relates to the network layer, and more particularly to the convergence of the LAN and SAN networks which transport, respectively, the IP flows and the block data. The Fiber Channel, exclusively developed for SANs, has therefore evolved to incorporate iscsi, and then Fiber Channel Over Ethernet (FCoE), which has become a recognized standard. This standard has been dubbed CEE (Convergence Enhanced Ethernet). FCoE by definition provides data speeds of 10 Gbps. It integrates service classes with no packet loss and provides for direct encapsulation without passing via the IP layer of the FC protocol. FCoE offers the advantage of high reliability for data transport. It enables unification of the networks within the enterprise and simplification of the physical infrastructure. The advent of virtualization has been accompanied by an increased density of the virtual machines, and an increase in the network and data resource requirements. These are powerful arguments in favor of an architecture using FCoE. What is more, VMware and Cisco made sure that they were among the first to integrate this technology in the vsphere 4 and Nexus Nevertheless, the implementation of this technology is by no means simple: it requires a complete overhaul of the enterprise Data Center network, along with a new definition of the operational activities. A SAN base There are more and more FC and Ethernet convergence offerings. Cisco is the leader in this domain, considering its history and its worldwide installed Ethernet base. Brocade came onto the convergence market two years ago, leveraging a sizable installed base on the SANs, and is now a real challenger. Large companies (banks, insurance firms, corporate industry, public services, etc.) essentially use for their critical environments block mode accesses. The volumes managed today transit via SAN switches and directors. They represent 70% of the total volumetrics with respect to NAS. The future of FCoE Despite the technical and operational benefits provided by convergence, but also on account of powerful incentives on the part of the manufacturers, the efforts required by major corporations for the overhaul of their data centers and their transition to FCoE require major investment which slow down migration. The first hurdles are constituted by the obligation, on the one hand, to revamp the network architectures and replace the equipment and, on the other, by the federation of the SAN administration, storage and network teams along with the systematic introduction of CNA (Converged Network Adapter) cards on the servers. The transition to FCoE in large structures is, for now, slow, and is synonymous with cohabitation. Today s storage manufacturers all propose FCoE connectors in their solutions. Our experience of the market leads us to believe that developments will accelerate over the next 2 to 3 years. halim hannane, pre-sales consultant, data center Implementation requires a complete overhaul of the enterprise data center network. FCoE offers the advantage of high data transport reliability.

5 Telindus France Juillet 2013 Business Connect n 19 FOCUS EXPERT << 5 Qu en est-il de l accompagnement RSSI? Le Responsable de la Sécurité des Systèmes d Information (RSSI), garant de la politique de sécurité de l entreprise, doit faire face à un certain nombre de contraintes. En prise directe avec le terrain, les consultants de Telindus font un constat. Pour leur mission, nos consultants sont en contact quotidien avec les RSSI de grands groupes internationaux. Ils s engagent auprès des directions informatiques pour relever les nouveaux défis de la sécurité de l information et pour accompagner les stratégies SSI destinées à faire face aux évolutions des usages, de la réglementation et des nouvelles menaces. Pour comprendre les principaux enjeux, les demandes et les préoccupations des RSSI, nous avons demandé à nos consultants de faire le point sur les questions essentielles. Quelles sont les nouvelles préoccupations et demandes des RSSI? la mise en concurrence des services offerts par la DSI avec les nouvelles offres de type Cloud impose au RSSI une vigilance particulière et la réalisation d analyses de risques pointues prenant en compte les aspects fonctionnels, organisationnels et juridiques. sous la pression des utilisateurs, la politique de gestion des équipements mobiles personnels (BYOD) devient une vraie problématique ; les besoins de veille de sécurité personnalisée ; la mise en œuvre des PRA/PCA se repositionne au cœur des problématiques SSI. À présent, les DSI disposent d outils facilitant la mise en œuvre de plans de reprise restés longtemps à l abandon car trop complexes à maintenir. Quels types d accompagnement sont privilégiés par les RSSI? des missions de type coaching, qui consistent à épauler la DSI ou le RSSI dans la structuration d une démarche SSI (audit, analyse de risques, identification et pilotage des projets sécurité) ; l accompagnement du RSSI dans sa démarche sécuritaire : avec notamment la création du poste de RSSI, l élaboration, la validation et la mise en application de la politique de sécurité, les campagnes de sensibilisation des utilisateurs à la SSI, la mise en place d une gouvernance SSI, l identification et le pilotage des projets techniques prioritaires (firewalling, sauvegarde, salle PRA). L idée est de partager et de faire bénéficier de notre retour d expériences, sur des contextes équivalents, notre connaissance des méthodologies et notre maîtrise des technologies déployées. Quels sont aujourd hui les sujets SSI les plus adressés chez nos clients et les activités prises en charge par les consultants? D une manière non exhaustive, les analyses de risques (conformité au Référentiel Général de Sécurité, RGS) ; les diagnostics de conformité à la loi Informatique et Libertés ; Dans le domaine juridique et légal : la rédaction d exigences de sécurité lors d appel d offres, Nos consultants s engagent auprès des directions informatiques pour relever les nouveaux défis de la sécurité. la rédaction de clauses de sécurité dans les contrats de maintenance applicative et d infrastructure, la rédaction et le maintien de Plans d Assurance Sécurité dans les contrats d infogérance, les réalisations de tableaux de bord destinés aux revues lors de comités des fraudes, la remise d éléments aux services de police et de gendarmerie ou aux huissiers lors d enquêtes et d investigations. le pilotage des responsables sécurité opérationnels des infogérants ; le lancement et le suivi de chantiers (correctifs, audits ciblés) ; la sensibilisation et le rappel des bonnes pratiques ; l animation des comités sécurité ; la gestion des incidents de sécurité ; la centralisation et l exploitation de traces ; la détection de comportements suspicieux. n franck lampin, directeur du pôle conseil Where do we stand with regard to CISO support? The Chief Information Security Officer (CISO), as the guardian of the enterprise security policy, is faced with a certain number of constraints. In direct contact with them in the field, Telindus consultants make their own observations. In the course of their assignments, our consultants are in daily contact with the CISOs of major international corporations. They work alongside IT departments in order to help them face the new information security challenges and to support the information system security strategies designed to accommodate changes in usages and in the regulations and new threats. In order to understand the main issues, demands and concerns of CISOs, we asked our consultants to consider some of the essential questions. What are the new concerns and demands of CISOs? the competition between the services offered by the CIO and the new Cloudtype offerings force the CISO to remain particularly vigilant and to carry out sophisticated risk analyses, taking into account the functional, organizational and legal aspects; under pressure from users, the management policy for personal mobile devices (BYOD) is becoming quite problematic; the need for customized security monitoring; the implementation of BCP/BRPs is becoming a core issue in information system security. At present, CIOs have at their disposal tools facilitating implementation of business recovery plans which have long fallen into disuse on account of being too complex to maintain. What types of support are favored by the CISOs? coaching type missions, which consist in helping the CIO or CISO with the structuring of an information system security approach (audit, risk analysis, identification and coordination of security projects); supporting CISOs with their security procedures: in particular through the creation of the CISO post; the drafting, validation and application of the security policy; awareness-raising campaigns for users on information system security; the implementation of ISS governance; the identification and coordination of priority technical projects (firewalling, backup, BCP room). The idea is to share and pass on the lessons we have learned, in equivalent contexts, along with our methodological know-how and mastery of the deployed technologies. What are the ISS subjects most commonly addressed by our clients, and the activities handled by the consultants? Here is a non-exhaustive list: risk analysis (compliance with the General Security Framework [Référentiel Général de Sécurité - RGS] ); diagnostics of conformity with the French Data Protection and Liberties Act; In the legal domain: - drafting security requirements in calls for tender, - drafting security clauses in application and infrastructure maintenance contracts, - drafting and maintaining Security Assurance Plans in outsourcing contracts, - producing dashboards for fraud committee reviews, - submitting items to the police and bailiffs for investigations and inquiries. coordinating the operational security managers for outsourcing; initiating and following-up projects (corrective projects, targeted audits); promoting and inculcating best practices; organizing security committees; managing security incidents; centralizing and exploiting traces; detecting suspicious behavior. franck lampin, consulting director Our consultants work alongside IT departments to help them face the new security challenges.

6 6 >> FOCUS EXPERT Business Connect n 20 Juillet 2013 Telindus France L interopérabilité de la collaboration au service de l expérience utilisateur Les offres de collaboration et de communications unifiées permettent d adresser les usages de communications temps réel en entreprise. Malgré les avancées technologiques et la maturité du marché des outils de collaboration et de communications unifiées, les taux d adoption et de déploiement sur les Systèmes d Information clients sont très disparates, le plus souvent réalisés au travers de plateformes non homogènes. Cette réalité s explique ainsi : les entreprises ont procédé à des investissements progressifs, service par service de communications, occasionnant un déploiement d outils de générations différentes ; les organisations des clients sont de plus en plus agiles. Les fusions, acquisitions, réorganisations sont propices aux cumuls de solutions disparates ; les directions du Système d Information sont parfois dépassées par les directions métiers qui ont de plus en plus de possibilités de souscription à des services de communications de type Cloud Public (ex. : service de webconférence). Ces aspects concourent à pénaliser l objectif numéro un d une solution de collaboration : l expérience utilisateur! Une rupture technologique complète étant généralement peu envisageable, l amélioration de l expérience utilisateur doit alors s en remettre à la gestion de l interopérabilité entre les services. Désormais, les éditeurs et constructeurs du UNE SOLUTION MONO-CONSTRUCTEUR Softphone Web conference Telephony Niveau fonctionnel Expérience utilisateur Administration Mobility Point-to-point video Unified Messaging Instant Messaging & Presence Video conference marché, en parallèle du développement de leurs propres offres, ont décidé d ouvrir leurs plateformes et d investir dans des protocoles et des solutions d interopérabilité. Un projet d interopérabilité doit s attacher aux aspects technologiques, garanties de la faisabilité, et se réaliser en s appuyant sur une méthodologie rigoureuse pour atteindre l objectif de la satisfaction des utilisateurs : analyser l existant : en partant du fonctionnel, pour descendre dans les couches technologiques ; définir le catalogue de service : étape cruciale du projet qui consiste à statuer sur les usages retenus, à fournir aux collaborateurs avant de UNE SOLUTION MULTI-CONSTRUCTEUR Telephony Web conference Pointto-point video Telepresence Niveau fonctionnel Expérience utilisateur InstantMessaging & Presence Administration Unified Messaging Mobility Visio conferenceence procéder à des choix technologiques. Cette étape se déroule avec les directions métiers ; choisir et déployer les technologies ; accompagner le changement : lier aux évolutions de service des prestations d accompagnement auprès des utilisateurs et des équipes en charge de l exploitation de la solution. Une solution de collaboration technologiquement hétérogène peut permettre de fournir une expérience utilisateur aboutie, pour peu que l interopérabilité des services soit adressée méthodiquement! n valentin mallet, directeur marketing collaboration et réseaux Soft phone Collaboration interoperability in the service of the user experience Collaboration and unified communications solutions make it possible to address real-time enterprise communication usages. Despite the technological progress and the market matury made with collaboration and unified communications tools, the adoption and deployment rates on customer Information Systems are highly disparate, and these are most commonly carried out across non-homogeneous platforms. This reality can be explained thus: Companies have invested progressively, feature by feature, leading to the deployment of different generations of tools. Customer organizations are increasingly agile. Mergers, acquisitions and reorganizations are propitious for the accumulation of disparate solutions. CIOs are often wrong-footed by business managers who have more and more possibilities for subscribing to «Public Cloud» type communication services (e.g., webconference services). These aspects all combine to the detriment of the number one objective for a collaborative solution, which is the user experience! A multi-manufacturer solution often generates a different user interface for each communication service. Since a comprehensive technological overhaul is generally unlikely to be envisaged, improvements to the user experience must therefore incorporate the management of interoperability between services. Nowadays, the software publishers and manufacturers on the market, at the same time as developing their own solutions, have decided to open up their platforms and invest in interoperability protocols and solutions. An interoperability project must focus on the technological aspects, to ensure feasibility, and be carried out on the basis of a rigorous methodology in order to attain the objective of user satisfaction: Legacy analysis: starting with the functional, working down toward the technological layers. Defining the service catalog: a crucial project stage consisting in determining the chosen usages to be provided to users before proceeding with the technological choices. This phase takes place in conjunction with the business managers. Making the technological choices Supporting the change: linking support services for the users and for the teams in charge of operating the solution with the service upgrades. A technologically heterogeneous Collaborative solution can provide a successful user experience, provided that the interoperability of services is addressed in a methodical way! valentin mallet, marketing director collaboration and infrastructure

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

MPLS, GMPLS et NGN. Sécurité MPLS. Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr. Ingénierie Conseils Services Télécommunications

MPLS, GMPLS et NGN. Sécurité MPLS. Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr. Ingénierie Conseils Services Télécommunications MPLS, GMPLS et NGN Sécurité MPLS Jacques BAUDRON ixtel octobre 2009 jacques.baudron@ixtel.fr 1 Contents Treats Requirements VPN Attacks & defence 3 8 14 19 2 3 Threats Threats Denial of service Resources

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel Introduction Génie logiciel Philippe Dugerdil Génie logiciel «The disciplined application of engineering, scientific and mathematical principles, methods and tools to the economical production of quality

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion

Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion From/Exp. : Councillor/Conseiller S. Blais Date : February 27, 2012 File/Dossier : ITSC 01-12 To/Dest.

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Software Design Description

Software Design Description Software Design Description ABSTRACT: KEYWORDS: APPROVED: AUTHOR PROJECT MANAGER PRODUCT OWNER General information/recommendations A SDD provides a representation of a software system created to facilitate

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v2 Date : 23 July 2013 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax:

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA Etienne Galerneau etienne_galerneau@fr.ibm.com Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA 13 Les acquisitions au cœur de la stratégie d IBM Software Group Annual meeting of stockholders

Plus en détail

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0 Date: 9/11/2015 contact@crmconsult.fr Page 1 / 10 Table des matières 1 SUGARPSHOP : SCHEMA... 3 2 PRESENTATION... 4 3 SHOPFORCE WITH SCREENSHOTS... 5 3.1 CLIENTS... 5 3.2 ORDERS... 6 4 INSTALLATION...

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information Joseph GARACOITS - Isabelle RICHARD France Intervention

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB AUTOMGEN 8.009 Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB version 2 : support de sources vidéo, support 3D, support de l ensemble des objets IRIS 2D WEB

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION 1 12 rue Denis Papin 37300 JOUE LES TOURS Tel: 02.47.68.34.00 Fax: 02.47.68.35.48 www.herve consultants.net contacts@herve consultants.net TABLE DES MATIERES A Objet...1 B Les équipements et pré-requis...2

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT Règles générales La présence aux séances d enseignement des modules choisis est obligatoire. Chaque module comporte des séances de travail encadrées et non encadrées

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Groupe Groupe Humanis Humanis complaint, internal réclamation, appeal mediation. recours interne médiation. Les étapes Steps : complaint réclamation

Groupe Groupe Humanis Humanis complaint, internal réclamation, appeal mediation. recours interne médiation. Les étapes Steps : complaint réclamation , société d assurance du Groupe Humanis, veille à apporter au quotidien la meilleure qualité de service à ses assurés et souscripteurs. Parce que la satisfaction clients est au cœur de nos préoccupations,

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

ADQ IR Implementation

ADQ IR Implementation ADQ IR Implementation DSNA experience Direction Générale de l Aviation Civile CONTENTS DSNA considerations ADQ objectives The context : a coordinated approach DSNA approach to ADQ implementation The pillars

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime aide les expatriés et les voyageurs à construire l assurance santé expatrié avec le meilleur prix, garantie et service

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies

Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies Concevoir et commercialiser des logiciels d infrastructure Designing and selling infrastructure software CORPORATE «La capacité de MediaContact

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Addressing the implementation challenges of regional integration Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Intégration régionale: défis migratoires L intégration régionale est

Plus en détail

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam.

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Loic Guézo, Senior Managing Consultant, IBM ISS. agenda 1 Le partenariat IBM Crossbeam

Plus en détail

Me Mandessi Bell Evelyne. www.ohadalegis.com. Avocat - Consultante. 2013. Tous droits réservés

Me Mandessi Bell Evelyne. www.ohadalegis.com. Avocat - Consultante. 2013. Tous droits réservés Me Mandessi Bell Evelyne Avocat - Consultante www.ohadalegis.com 2013. Tous droits réservés Version française du Kit, à partir de la p. 3. Sommaire p. 6. Version anglaise du Kit, à partir de la p. 110.

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

LES APPROCHES CONCRÈTES POUR LE DÉPLOIEMENT D INFRASTRUCTURES CLOUD AVEC HDS & VMWARE

LES APPROCHES CONCRÈTES POUR LE DÉPLOIEMENT D INFRASTRUCTURES CLOUD AVEC HDS & VMWARE LES APPROCHES CONCRÈTES POUR LE DÉPLOIEMENT D INFRASTRUCTURES CLOUD AVEC HDS & VMWARE Sylvain SIOU VMware Laurent DELAISSE Hitachi Data Systems 1 Hitachi Data Systems Corporation 2012. All Rights Reserved

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

JOB DESCRIPTION. Intitulé du poste: REGIONAL SALES MANAGER LITTORAL

JOB DESCRIPTION. Intitulé du poste: REGIONAL SALES MANAGER LITTORAL JOB DESCRIPTION Intitulé du poste: REGIONAL SALES MANAGER LITTORAL Département: COMMERCIAL & MARKETING Chef hiérarchique : DIRECTEUR COMMERCIAL Catégorie l: 10 Lieu de travail : Direction Générale, Voyage

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

GRAPHIC STANDARDS MANUAL

GRAPHIC STANDARDS MANUAL GRAPHIC STANDARDS MANUAL CHARTE GRAPHIQUE This Graphic Standards Manual is aimed at the relays of the Europe Direct information network. They are members of a single family dedicated to the same aim: the

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you.

Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you. Toute une palette de compétences et de personnalités pour vous accompagner. A large palette of competencies and personalities to accompany you. Expertise comptable / Certified accountancy Social / Social

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

ONLINE TIAMA CATALOGS USER GUIDE

ONLINE TIAMA CATALOGS USER GUIDE ONLINE TIAMA CATALOGS USER GUIDE Home page / Accueil 3 4 5 Ref. Description Description Home page Accueil Catalog access Accès catalogue Advanced search Recherche avancée Shopping basket Panier Log off

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question:

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question: 100004371 Social Finance Accelerator Initiative July 10, 2015 Question: Although I have not yet heard a response about my two prior questions, I have another question relating to the DOS Security Requirement.

Plus en détail