Vae : analyse. des parcours. Franche-Comté. emploi formation insertion. en Franche-Comté 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vae : analyse. des parcours. Franche-Comté. emploi formation insertion. en Franche-Comté 2014"

Transcription

1 Vae : analyse des parcours en Franche-Comté 2014 emploi formation insertion Franche-Comté 1 2

2 Méthodologie Depuis la mise en œuvre de la Vae et des Prc, Efigip est chargé de la collecte des données relatives à l information conseil et aux résultats de validation chez les certificateurs. Les modalités de collecte ont évolué à partir de 2010 avec la mise en place d une base régionale Statistiques Vae alimentée par l import de fichiers ou la saisie directe par les Prc et les certificateurs. Ce nouveau procédé limite les sources d erreurs liées à la ressaisie et permet une meilleure connaissance du dispositif notamment grâce au croisement de variables. L analyse des candidats et de leurs parcours Vae est désormais possible à compter des données de L étude réalisée porte sur les candidats francs-comtois présents dans le dispositif Vae en Franche-Comté entre le 1 er janvier 2010 et le 31 décembre 2012 soit au titre de l information conseil, soit au titre de la validation. De ce fait, certains parcours sont incomplets car ils ont pu débuter avant le 1 er janvier 2010 et/ou se poursuivrent au delà du 31 décembre L analyse des données est ainsi basée sur le cumul des années 2010, 2011 et L'étude ne tient pas compte des candidats hors région ayant validé en Franche-Comté (sauf pour l'université). Description des données collectées 1 Liste des Prc en annexe À l étape de l information conseil délivrée par les Points relais conseil : données relatives aux personnes reçues en entretien conseil. Pour la plupart, ces personnes résident en Franche-Comté. Aux étapes de la validation : données relatives aux candidats ayant déposé une demande de recevabilité auprès d un des certificateurs publics francs-comtois (Rectorat, Drjscs, Draaf, Université de Franche-Comté). Ces candidats résident en Franche-Comté sauf pour ceux de l Université de Franche-Comté qui comptabilise l ensemble des candidats qu ils soient ou non Francs-Comtois. Au moment de la mise en place de la base régionale, aucune solution n a été trouvée concernant l import des données Vae relatives au ministère de l Emploi en raison de leur saisie dans deux bases distinctes, l une relevant de la Direccte et la seconde de l Afpa. Les parcours Vae relevant de ce ministère ne font pas partie du périmètre de cette étude. Pour information, sur la même période, 182 personnes ont engagé une Vae pour un titre professionnel en déposant un dossier de recevabilité auprès des unités territoriales de la Direccte Franche-Comté. À l issue de l évaluation par les jurys, 87 ont obtenu leur certification, 16 ont eu une validation partielle et 19 n ont rien validé. La base de données comprend plusieurs champs. Dans tous les cas, les caractéristiques de la personne y figurent : sexe, âge, situation professionnelle, niveau de formation, certification visée. Pour les Points relais conseil, elle comprend en plus la date de l entretien conseil, les motivations des candidats à la Vae et l origine de leur démarche. Pour les certificateurs, elle contient aussi la date et les résultats obtenus à chaque étape de la Vae : dépôt du dossier de recevabilité, décision de recevabilité, décision du jury. Le renseignement des variables "date de jury" et "décision de jury" concerne le dernier jury connu si plusieurs jurys se sont tenus pour un même candidat. En revanche, pour l Université de Franche-Comté il s agit de la première date de jury même en cas de passage devant un deuxième jury. Dans tous les cas, la base ne permet pas à ce jour de savoir si la certification obtenue fait suite ou non à une validation partielle. Les délais des parcours entre la décision de la recevabilité et le passage devant le jury peuvent varier de façon importante du fait du passage devant un ou plusieurs jurys. La question de l accompagnement n entre pas dans le champ de l étude du fait de son caractère facultatif et parce que les certificateurs n ont pas accès systématiquement à cette information. Par ailleurs, il n est pas possible de déterminer si un candidat a réellement abandonné sa démarche dans la mesure où les procédures de validation, notamment au niveau des délais, varient d un certificateur à l autre. Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

3 Introduction La mise en place de la Vae a suscité pour beaucoup l espoir d accéder à la certification non obtenue en raison d un passé scolaire chaotique ou en raison de l évolution des activités professionnelles. La certification devient possible sur la base de l expérience et non plus d un parcours de formation. Toutefois, cette opportunité n est pas systématique et le candidat à la Vae doit respecter un certain nombre de conditions et des prodédures dont les modalités varient selon le certificateur. Après la forte demande de Vae menée de manière individuelle par les candidats, la demande s essouffle au bout de 10 ans. Pour tenter de comprendre le cheminement de la Vae, il est nécessaire de s intéresser plus précisément aux parcours des candidats : quels sont ceux qui réussissent, y a-t-il une typologie particulière de candidats, le niveau d étude est-il déterminant dans la réussite de la Vae, y a-t-il une problématique spécifique de la Vae en Franche-Comté? Aucun travail régional n a été mené sur ce thème de façon globale en Franche-Comté. Le tableau de bord réalisé chaque année par Efigip dresse un bilan quantitatif de la Vae en région. Pour ce faire, en 2009, un projet de mise en place d une base de données régionale Statistique Vae a été lancé et suivi par le Comité de coordination régional de l emploi et de la formation (Ccrefp). L exploitation des variables de la base donne lieu à cette étude qui doit permettre aux décideurs, acteurs et financeurs de la Vae de mieux connaître le parcours des candidats à la Vae en Franche-Comté et de disposer de données utiles au pilotage de politiques en faveur du développement de cette mesure. Première étude régionale qui s attache à répondre aux questions suivantes : > Peut-on dégager des démarches particulières de Vae? > Qui sont les personnes engagées aux différentes étapes de la démarche? > Quels sont les résultats tout au long du parcours Vae, les délais? La Vae et son organisation La loi n du 17 janvier 2002 de modernisation sociale énonce que "Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l acquisition d un diplôme, d un titre à finalité professionnelle ou d un certificat de qualification figurant sur une liste établie par la Commission paritaire nationale de l emploi (Cpne) d une branche professionnelle, enregistrés dans le Répertoire national des certifications professionnelles (Rncp)". Elle crée ainsi le droit individuel à la Validation des acquis de l expérience (Vae). Voie d accès à une certification au même titre que la formation initiale ou continue, la certification obtenue étant la même, la Vae s adresse aux personnes engagées dans la vie active ayant au moins trois ans d expérience professionnelle en lien avec la certification visée. Mais la Vae n est pas pour autant un droit automatique à la certification. Des procédures de validation sont mises en place sous la responsabilité des certificateurs et le processus de validation suppose que soit reconnue, aux savoirs et savoir-faire utilisés, une valeur par rapport à des repères officiels préexistants que sont les référentiels de certification. Les certificateurs publics : Rectorat, Draaf, Drjscs - Sanitaire et Social, Drjscs Jeunesse et Sports, Direccte et Université de Franche-Comté ont été les premiers, en région comme ailleurs, à appliquer les modalités d accès de la Vae à leur certification. La circulaire du 22 avril 2002 qui organise l'information conseil précise que "l exercice du droit individuel à la validation des acquis de l expérience, institué par la loi de modernisation sociale, suppose que soient assurés, en amont de l action de validation proprement dite, une information et un conseil objectifs à la personne sur la ou les certifications qui peuvent correspondre à son projet de qualification, et sur les voies d obtention de cette ou de ces certifications". "La complexité et la diversité des dispositifs supposent la mise en œuvre d une réponse structurée en matière d information et de conseil au plus grand nombre de personnes susceptibles d être intéressées" ajoute la circulaire. Elle organise ainsi le service de l information conseil délivrée par les Points relais conseil (Prc) en amont de l engagement dans la démarche Vae. C est dans ce contexte que 12 Prc ont été mis en place à compter d avril 2003 en Franche-Comté. Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

4 Sommaire Description d un parcours Vae 5 Nombre de personnes à chaque étape du parcours Vae 7 1 Les étapes L information conseil : plus de francs-comtois en ont bénéficié 8 Recevabilité : 90 % des dossiers sont recevables 12 Dossier de validation : 53 % des personnes poursuivent leur démarche et déposent leur livret 2 14 Évaluation : 50 % des candidats présentés en jury 15 Décision de jury : 89 % des candidats obtiennent une validation 16 Décision de jury : 58 % de validation totale 17 2 les candidats Aux différentes étapes de la démarche Vae 21 Ayant obtenu leur certification 23 Ayant effectué un parcours complet 24 Ayant mené plusieurs démarches de validation 25 Conclusion 28 Annexes Procédures de validation par certificateur 29 Points relais conseils 35 Nomenclature des niveaux de formation 35 4 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

5 Description d un parcours Vae Information conseil auprès d un PRC [étape facultative] 1 Dépôt du dossier de recevabilité (livret 1) auprès du certificateur Accès direct dans le parcours Décision de recevabilité prononcée par le certificateur 2 Dépôt du dossier de validation (livret 2) auprès du certificateur Accompagnement du candidat par le certificateur, un prestataire du certificateur ou un organisme extérieur [étape facultative, ne fait pas l'objet de l'étude] Jury de validation organisé par le certificateur Décision du jury : - Validation totale - Validation partielle - Refus Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

6 Description d un parcours Vae l information conseil Étape facultative, en amont de l action de validation proprement dite, au cours de laquelle toute personne qui envisage une Vae peut bénéficier d une information et d un conseil personnalisé sur l opportunité de la démarche au regard de sa situation et de son projet, sur la ou les certifications(s) les plus appropriées. Le conseil peut parfois se conclure par une réorientation vers un autre dispositif qui s avère plus pertinent que la Vae. 1 dépôt du livret de recevabilité et décision de recevabilité Étape au cours de laquelle le candidat renseigne un dossier de recevabilité (appelé aussi livret 1) au travers duquel il doit justifier d un minimum de 3 ans d expérience en rapport avec la certification visée et sur la base duquel le certificateur statue sur son éligibilité à la Vae. C est aussi la première étape dans le dispositif pour les personnes qui ne passent pas par l étape de l information conseil. dépôt du dossier de validation 2 Étape durant laquelle le candidat renseigne son dossier de validation (appelé aussi livret 2) au travers duquel il décrit les activités exercées et explicite les compétences développées les plus significatives au regard du référentiel de la certification visée. Ce dossier est ensuite déposé auprès du certificateur afin qu il soit étudié et évalué par un jury. jury Étape durant laquelle, au regard du dossier de validation et d un entretien éventuel, le jury statue : validation totale, partielle ou refusée. 6 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

7 Nombre de personnes à chaque étape du parcours Vae entre le 1 er janvier 2010 et le 31 décembre 2012 c personnes reçues en information conseil dont 534 personnes identifiées comme ayant poursuivi le parcours [Certains parcours ont pu débuter avant le 1er janvier 2010 et certains se poursuivrent au delà du 31 décembre 2012] personnes en accès direct personnes ont déposé leur dossier de recevabilité (livret 1) personnes ont obtenu une décision de recevabilité positive Délai moyen jusqu au dépôt du livret 2 13 mois Délai moyen du parcours de validation 20 mois personnes ont déposé leur dossier de validation (livret 2) personnes ont été évaluées par un jury Délai moyen jusqu au passage devant le jury 7 mois 845 personnes ont obtenu leur certification, 447 personnes une validation partielle Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

8 Les étapes de la Vae L information conseil : plus de francs-comtois en ont bénéficié [étape facultative] Les Points relais conseil en Vae ont délivré une information et un conseil à personnes entre 2010 et Ces personnes ont été reçues par un conseiller Vae dans le cadre d un entretien comportant, en moyenne, un ou deux rendez-vous individuels. Pour mémoire, cette étape est facultative et se déroule préalablement aux différentes étapes de la validation. L information conseil, une démarche individuelle dans 82 % des cas Cette première démarche s effectue majoritairement de façon individuelle, l'information provient le plus souvent du bouche à oreille, de la presse ou d'internet et ce, quelle que soit la situation professionnelle des personnes. Les demandeurs d emploi, qui représente 43 % des personnes reçues, sont davantage dirigés vers un Prc par les structures d accueil, d information et d orientation (32 %) en l occurence Pôle emploi. Origine de la démarche selon le statut de la personne Salarié Demandeur d emploi Ensemble Démarche individuelle et spontanée 76 % 82 % 88 % Sur conseil d'un organisme d'accueil, d'information, d'orientation 8 % 18 % 32 % 1 % Sur conseil d'un organisme de formation 3 % 1 % 4 % Sur conseil de son entreprise 0 % ou OPCA/OPACIF 2 % 0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 % Source : Base régionale Statistiques - traitement Efigip Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

9 Les étapes de la Vae L information conseil : plus de francs-comtois en ont bénéficié [étape facultative] Plus de la moitié des personnes cherchent à officialiser leur niveau de compétences Avant d entreprendre une démarche Vae, il est essentiel de s interroger sur l objectif de la démarche. La motivation principale est de faire reconnaître son niveau de compétences par l obtention d une certification, ce qui correspond bien à la finalité de la Vae (permettre la reconnaissance des compétences issues de l expérience). L obtention d une hausse de salaire n est citée que par 1 % des personnes contrairement à ce que pouvaient craindre les employeurs. Motivations des personnes Officialiser mon niveau de compétences 57 % Trouver un emploi 19 % Continuer à me former par la suite Accéder à une promotion Accéder à un concours Changer d'employeur Conserver mon emploi M'installer à mon compte Obtenir une augmentation de salaire 7 % 6 % 3 % 3 % 2 % 2 % 1 % % Source : Base régionale Statistiques - traitement Efigip Les deux tiers des personnes confirment leur engagement dans la Vae Les Prc apportent, en amont de la démarche Vae, une information approfondie et un conseil objectif à toute personne souhaitant faire reconnaître son expérience sur la ou les certifications en rapport avec l expérience et l objectif de son projet : se qualifier, changer de métier, passer un concours, créer son entreprise. Il est important que la personne lors de la phase d'information conseil ait une bonne compréhension des attentes de la Vae avant de s engager dans le dispositif. Le droit à la Vae n est pas le droit à l obtention automatique à la certification et l engagement dans la démarche suppose un investissement personnel important. Pour les personnes pour qui la Vae est préconisée, le conseil leur a permis aussi de dédramatiser la démarche Vae, de mieux s approprier le dispositif et de se familiariser avec les procédures existantes. Lorsque la personne ne remplit pas les conditions de la Vae ou si la Vae n est pas la réponse la plus pertinente, les Prc orientent sur d autres dispositifs comme la formation ou le bilan de compétences. Néanmoins, 66 % des personnes reçues par un conseiller Prc se voient confirmer leur projet d engager une démarche Vae. Préconisations 80 des PRC à l issue des entretiens conseil 70 % % Engager une VAE 9 % 8 % 4 % Suivre une formation Différer la Réaliser un bilan démarche VAE de compétences 12 % Dossier sans suite ou abandon Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

10 Les étapes de la Vae L information conseil : plus de francs-comtois en ont bénéficié [étape facultative] La majorité des personnes souhaitent obtenir un premier niveau de qualification ou un niveau supérieur La Vae est un moyen d accès direct à une certification, indépendamment de toute action de formation préalable. C est l ensemble des activités que la personne met réellement en œuvre dans le cadre de son expérience qui est pris en compte. La candidature à un diplôme est justifiée par l expérience seule, il n y a pas à justifier de diplôme de rang inférieur. Niveau des certifications préconisées par les PRC selon le niveau de formation des personnes Niveau V Niveau IV Niveau III Niveau II et I Personnes sans niveau (12 %) 52 % 26 % 18 % 4 % Personnes de niveau V (33 %) 31 % 42 % 22 % 5 % Personnes de niveau IV (29 %) 16 % 22 % 49 % 13 % Personnes de niveau III (18 %) 4 % 9 % 37 % 50 % Personnes de niveau II et I (8 %) 10 % 10 % 32 % 48 % % Source : Base régionale Statistiques - traitement Efigip Près de la moitié des personnes sans niveau de qualification se voient conseiller une certification de niveau V et pour l autre moitié une certification de niveau supérieur à V. Parmi ceux qui postulent vers une certification de niveau V, le Prc préconise une certification relevant du Rectorat pour la moitié et pour plus d un tiers vers un diplôme de la Drjscs - Sanitaire et social. Les personnes ayant déjà un niveau V se dirigent pour 31 % vers une certification de niveau V, principalement vers une certification relevant de la Drjscs - Sanitaire et social (44 %) et du Rectorat (43 %), pour beaucoup vers des métiers relevant des services à la personne. Concernant les préconisations de niveau IV et III, il s agit en grande majorité de Bac Pro et de Bts. Près de la moitié des bénéficiaires d une certification de niveau IV s orientent vers une certification de niveau III essentiellement un Bts. Les 13 % qui choisissent une certification de niveau II et plus (13 %), se dirigent pour près de la moitié vers une licence professionnelle. Plus de la moitié des diplômés de niveau II ou I s orientent vers une certification de niveau I, principalement des masters et très peu vers des diplômes d ingénieurs. Les 10 % de personnes qui choisissent une certification de niveau V se dirigent vers des métiers jugés en tension : services aux personnes, restauration, bâtiment. 10 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

11 Les étapes de la Vae L information conseil : plus de francs-comtois en ont bénéficié [étape facultative] 16 % des personnes sont passées de l information conseil à la mise en œuvre effective de la Vae Parmi les personnes passées par un Prc, 534 personnes 2 soit 16 % ont poursuivi la démarche Vae en déposant un dossier de recevabilité (livret 1) auprès de l un des certificateurs publics : Draaf, Rectorat, Drjscs Sanitaire et Social ou Jeunesse et Sports, Université de Franche-Comté. En moyenne, les candidats passés par un Prc déposent leur dossier dans un délai de 4 mois après leur premier contact auprès d un Prc. Cette période correspond à la réalisation des entretiens conseils menés dans les Prc et à la constitution de leur dossier de recevabilité (livret 1). Suite au passage en Prc de ces personnes, 68 % des certifications préconisées relèvent du Rectorat et 19 % de la Drjscs - Sanitaire et Social. 2 Le rapprochement entre les données des certificateurs et celles des Points relais conseil s'effectue par la création d'un identifiant à partir de données communes. Il est possible que certains champs mal renseignés n'aient pas permis ce rapprochement et que le taux de passage en Prc soit quelque peu sous-estimé. D'autre part, les données d'autres certificateurs principalement celles du ministère de l'emploi qui ne figurent pas dans la base ne permettent pas le rapprochement avec celles des Prc. Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

12 1 Les étapes de la Vae Recevabilité : 90 % des dossiers sont recevables Le dépôt d un dossier de recevabilité est la première étape à effectuer pour entrer réellement dans le dispositif Vae. Ainsi sur les 3 années étudiées, personnes ont déposé un dossier de recevabilité (livret 1) auprès de l un des cinq certificateurs publics francs-comtois 3. C est à cette étape qu intervient la décision de recevabilité prise par le certificateur au vu des éléments fournis. La décision est positive dès lors que le candidat remplit les conditions, à savoir une expérience de 3 ans au minimum en lien direct avec la certification visée. Une concentration importante de demandes sur un nombre restreint de certifications Près de 420 certifications différentes ont été demandées par les candidats ayant déposé un dossier de recevabilité (livret 1). Plus de 80 % de ces demandes concernent deux certificateurs : le Rectorat (42 %) et la Drjscs - Sanitaire et Social (39 %). Cette concentration autour de ces deux certificateurs est logique puisque, d une part, le Rectorat est l un des certificateurs qui détient le plus grand nombre de certifications différentes et d autre part, le nombre de demande de Vae pour les services aux personnes et la gestion administrative est important. Ainsi, 63 % des demandes concernent 20 certifications différentes relevant de ces deux certificateurs. Nombre de dossiers (livret 1) déposés par certificateur Rectorat DRJSCS - Sanitaire et Social Université de Franche-Comté 379 DRJSCS - Jeunesse et Sports 203 DRAAF Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip 3 Voir en annexe les diplômes par certificateur 12 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

13 1 Les étapes de la Vae Recevabilité : 90 % des dossiers sont recevables Les certifications de niveau V sont les plus demandées (44 %) suivies de celles de niveau III (25 %). L importante demande de certification de niveau V concerne principalement les femmes, elles sont 94 % à demander une certification de ce niveau et essentiellement dans le domaine des services. Nombre de dossiers (livret 1) déposés par niveau de certification visée et par genre % % % 45 % 0 6 % Niveau V 42 % 38 % 55 % Niveau IV Niveau III Niveau II et I Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Un taux de recevabilité plus favorable pour les actifs en emploi À l étape de l étude de la recevabilité (livret 1), 90 % des dossiers déposés sont recevables. Les certifications de niveau IV et III ont les taux de recevabilité les plus importants, respectivement 98 % et 96 %. Le taux de recevabilité des dossiers déposés par les salariés en Cdi est plus important que celui de l ensemble des candidats. Ceci met en évidence le lien étroit entre la situation professionnelle et la décision de recevabilité. Obtenir une décision positive est plus difficile quand le candidat n a pas d activité reconnue ou est en situation de précarité. Concernant les certificateurs, c est au Rectorat que le taux de recevabilité est le plus fort (99 %) et à l Université de Franche-Comté qu il est le plus faible (75 %). Le taux de recevabilité des hommes est supérieur à celui des femmes (92 % contre 89 %). Cette différence s explique par le fait que le taux de recevabilité pour les certifications de niveau V est globalement plus faible, et c est sur ce niveau que les femmes sont les plus nombreuses à se positionner. Concernant les autres niveaux, le taux de recevabilité par genre est proche. Part des candidats ayant un dossier (livret 1) recevable selon la situation professionnelle Ensemble 90 % CDI Travailleur indépendant, artisan... En recherche d'emploi (Pôle emploi) 92 % 92 % 89 % CDD ou Interim 80 % Contrat aidé En situation d'inactivité (bénévole, congé parental...) 60 % 0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 % Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip 63 % Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

14 2 Les étapes de la Vae dossier de validation : 53 % des personnes poursuivent leur démarche et déposent leur livret personnes ont déposé leur dossier de validation entre 2010 et 2012 soit 53 % des personnes ayant reçu une décision de recevabilité positive suite au dépôt de leur livret 1. À cette étape, le candidat a décrit et analysé, dans son dossier de validation, les activités et les compétences qu il a mises en œuvre au cours de son expérience professionnelle pour prétendre obtenir la certification visée. C est sur la base de ce dossier et éventuellement d un entretien avec le candidat que le jury se prononcera pour l'attribution ou non de la certification. Les candidats déposent leur dossier de validation (livret 2) auprès du certificateur dans un délai moyen de 13 mois après le dépôt du dossier de recevabilité (livret 1), durée nécessaire à l écriture du dossier (livret 2) par le candidat. Les femmes poursuivent davantage dans la démarche que les hommes et représentent 77 % des candidats soit 4 points de plus qu à l étape de la recevabilité. Les taux de poursuite sont inférieurs à la moyenne pour les certifications de niveau Bac et plus Taux de dépôt du livret 2 selon le niveau de la certification demandée 70 % % % 47 % 44 % Niveau V Niveau IV Niveau III Niveau II et I Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Les candidats demandant une certification de niveau V poursuivent davantage dans la démarche (62 %). C est le fait de femmes dans 95 % des cas puisqu elles sont plus nombreuses à demander une certification de ce niveau. Cela explique que les certifications relevant de la Drjscs - Sanitaire et Social aient le taux de poursuite le plus important (63 %) dans la mesure où c est dans ce domaine que s exprime la plus forte demande de validation de niveau V. Comme à l étape de recevabilité (livret 1), les demandeurs d emploi représentent 17 % des candidats qui déposent un dossier de validation et la part des personnes en Cdi demeure la plus importante (64 % des candidats). 14 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

15 Les étapes de la Vae Évaluation : 50 % des candidats présentés en jury personnes ont été évaluées par un jury suite au dépôt de leur dossier de validation (livret 2) soit la moitié des personnes ayant eu un dossier recevable (livret 1) entre 2010 et 2012 et 95 % des personnes ayant déposé un livret 2. L évaluation par le jury se fait sur la base du dossier réalisé par le candidat et, selon le cas, d un entretien. L évaluation par le jury des dossiers des candidats se déroule dans un délai moyen de 7 mois une fois le dossier de validation (livret 2) déposé. Prédominance des certifications de niveau V À l étape du jury, les certifications de niveau V demeurent les plus évaluées (47 %). Les certifications de ce niveau sont très demandées y compris par des personnes ayant déjà un diplôme de même niveau (61 %). Cette situation est davantage le fait des femmes qui sont 60 % à demander une validation de niveau V principalement dans le secteur sanitaire et social, suivi dans une moindre mesure par le secteur des services (coiffure, secrétariat, management ). Pour les certifications de niveau supérieur à V évaluées par un jury, les personnes disposent majoritairement d un niveau de formation inférieur à celui de la certification demandée via la Vae. Les hommes sont plus nombreux à se positionner sur des certifications de niveau Bac ou supérieur. Les femmes représentent 75 % des candidats à cette étape de la Vae soit deux points de moins qu au moment du dépôt du dossier de validation. En moyenne, la durée totale d un parcours Vae du dépôt du livret de recevabilité (livret 1) au passage devant le ou les jurys (avec l obtention ou non de la certification) est de 20 mois. Répartition des candidats passés devant un jury par genre et niveau des certifications évaluées Niveau V Niveau IV Niveau III Niveau II et I Ensemble 47 % 17 % 25 % 11 % Homme 10 % 24 % 41 % 25 % Femme 60 % 14 % 20 % 6 % % Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

16 Les étapes de la Vae Décision de jury : 89 % des candidats obtiennent une validation Les hommes valident légèrement plus souvent que les femmes Suite à leur évaluation, 845 candidats obtiennent leur certification et 447 une validation partielle soit respectivement 58 % et 31 % des résultats de jury. Les hommes sont plus nombreux à valider totalement leur certification (64 % contre 56 %). A contrario, les femmes obtiennent davantage une validation partielle (32 % contre 26 %). Résultats de jury par genre 70 % Validation totale Validation partielle Validation refusée % 56 % 58 % 32 % 31 % 26 % 12 % 10 % 11 % Femmes Hommes Ensemble Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip 91 % des hommes valident un niveau Bac et plus Répartition des validations totales et partielles par genre et par niveau de certification Niveau V Niveau IV Niveau III Niveau II et plus Ensemble 48 % 16 % 25 % 11 % Hommes 9 % 24 % 40 % 27 % Femmes 61 % 13 % 20 % 6 % % Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Concernant les hommes, près de 120 certifications différentes parmi les 150 demandées ont été obtenues en totalité. Parmi elles, le Diplôme d état d éducateur spécialisé se positionne en première place (niveau III). Il est suivi par le Diplôme d état de moniteur éducateur (IV). Le Master Sciences pour l ingénieur qualité et management des performances et le Bts opticien lunetier sont les diplômes les plus souvent obtenus en validation partielle. Tout en sachant qu elles sont les plus nombreuses à se positionner sur ce niveau, les femmes obtiennent les meilleurs résultats dans les certifications de niveau V. Ainsi les quatre premières certifications obtenues en totalité ou partiellement dans les plus fortes proportions sont de niveau V et relèvent des services à la personne : les Diplômes d état d aide-soignant et d auxiliaire de vie sociale, le Cap petite enfance et le Diplôme d état d assistant familial. Ces certifications font partie des 115 certifications différentes demandées par les femmes. La validation partielle ne doit pas être assimilée à un échec. Dans un certain nombre de cas, elle s explique par le fait que le candidat n a jamais mis en pratique les compétences. En effet, le candidat n a pas rencontré de situation de travail correspondante ou n était pas habilité à le faire en raison de la réglementation. Il en est ainsi de certaines professions correspondant au Diplôme d état d aide soignant, au Cap petite enfance ou au Bts opticien lunetier. Il faudrait permettre à ces candidats de suivre les modules de formation préalablement à la démarche Vae pour valider en totalité. 16 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

17 Les étapes de la Vae Décision de jury : 58 % de validation totale Parmi les 220 certifications différentes demandées par les personnes ayant été évaluées, 168 l ont été pour moins de 5 candidats. Cela pose la question du nombre de jurys à mettre en place et celle de la professionnalisation 5 des membres des jurys. Près de la moitié des certifications relèvent du Rectorat et 40 % de la Drjscs - Sanitaire et social. Certifications pour lesquelles les taux de validation totale sont les plus importants Taux de Nb de demandes Délai moyen entre validation totale de validation le dépôt du livret de évaluées recevabilité et la par un jury validation totale (en mois) 4 Ensemble des certifications les plus validées en totalité 58 % Bac Pro Commerce 100 % DE Assistant familial 94 % DE Éducateur spécialisé 76 % DE Moniteur éducateur 73 % Bts Comptabilité et Gestion 67 % des organisations DE Aide médico-psychologique 66 % Bts Assistant de manager 63 % Bts Management des unités commerciales 62 % DE Auxiliaire de vie sociale 60 % Bac Pro Secrétariat 58 % Cap Petite enfance 53 % DE Auxiliaire de puériculture 52 % Encadrement et Responsable d unité 48 % d intervention sociale (Caferuis) Bp Coiffure 41 % DE Aide soignant 31 % Certifications les plus demandées quel que soit le taux de validation totale Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Les certifications les plus demandées ne sont pas nécessairement celles qui sont le plus validées en totalité comme c est le cas notamment pour le Diplôme d état d Aide soignant pour les raisons expliquées précédemment. 4 Quel que soit le nombre de passages devant le jury 5 Voir la note "La professionnalisation des jurys" Novembre 2012 réalisée par Efigip Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

18 Les étapes de la Vae Décision de jury : 58 % de validation totale Certifications de niveau V pour lesquelles les taux de validation totale sont les plus importants Taux de Nb de demandes Délai moyen entre le validation totale de validation dépôt du livret de évaluées recevabilité et la par un jury validation totale (en mois) * Ensemble des certifications les plus validées en totalité 54 % DE Assistant familial 94 % DE Aide médico-psychologique 66 % Cap Cuisine 63 % 8 14 DE Auxiliaire de vie sociale 60 % Cap Petite enfance 53 % DE Auxiliaire de puériculture 52 % DE Aide soignant 3 1% * Quel que soit le nombre de passages devant le jury Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Les certifications de niveau V sont les plus demandées mais elles ne sont pas les plus validées en totalité (54 % contre 58 % pour l'ensemble). Certifications de niveau IV pour lesquelles les taux de validation totale sont les plus importants Taux de Nb de demandes Délai moyen entre validation totale de validation le dépôt du livret de évaluées recevabilité et la par un jury validation totale (en mois) * Ensemble des certifications les plus validées en totalité 66 % Bac Pro Commerce 100 % Bac Pro Comptabilité 83 % 6 13 Bpjeps Activités équestres 78 % 9 21 Bac Pro Services accueil 75 % 8 23 assistance conseil De Moniteur éducateur 73 % Bac Pro Secrétariat 58 % Bp Coiffure 41 % * Quel que soit le nombre de passages devant le jury Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Les certifications de niveau IV obtiennent le meilleur taux de validation totale (66 % contre 58 % pour l'ensemble). 18 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

19 Les étapes de la Vae Décision de jury : 58 % de validation totale Certifications de niveau III pour lesquelles les taux de validation totale sont les plus importants Taux de Nb de demandes Délai moyen entre validation totale de validation le dépôt du livret de évaluées recevabilité et la par un jury validation totale (en mois) * Ensemble des certifications les plus validées en totalité 62 % DE Éducateur spécialisé 76 % Bts Service et prestation des secteurs 75 % sanitaire et social Bts Comptabilité et Gestion 67 % des organisations Bts Négociation et relation client 67 % Bts Assistant de manager 63 % Bts Management unités commerciales 62 % Bts Assistant de gestion Pme-Pmi 58 % à référentiel commun européen DE Assistant de Service Social 53 % Bts Assistant de gestion Pme-Pmi 50 % DE Éducateur de jeunes enfants 44 % Bts Opticien lunetier 31 % * Quel que soit le nombre de passages devant le jury Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Les certifications de niveau III obtiennent le meilleur taux de validation totale après celles de niveau IV. Le Diplôme d'état d'éducateur spécialisé qui est le plus demandé est aussi celui qui obtient le meilleur taux de validation totale. Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

20 Les étapes de la Vae Décision de jury : 58 % de validation totale Certifications de niveau II et I pour lesquelles les taux de validation totale sont les plus importants Taux de Nb de demandes Délai moyen entre le validation totale de validation dépôt du livret de évaluées recevabilité et la par un jury validation totale (en mois) * Ensemble des certifications les plus validées en totalité 51 % Licence professionnelle Intervention 100 % 8 10 sociale animation sociale et socio-culturelle Bees 2 Hand Ball 88 % 7 8 Licence professionnelle Gestion 86 % 7 8 de la production industrielle Gestion de production intégrée Master Management des relations 83 % 5 12 humaines Licence professionnelle Commerce 83 % 6 10 achats Diu Dermatologie esthétique laser 75 % 6 17 Encadrement et Responsable d unité 48 % d intervention sociale (Caferuis) * Quel que soit le nombre de passages devant le jury Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Le Caferuis (niveau II) est la certification la plus demandée parmi les 38 certifications demandées de niveau I et II sans afficher le meilleur résultat en termes de validation totale. Vient ensuite le Master sciences pour l'ingénieur qualité et management des performances (niveau I) obtenu uniquement en validation partielle (11 demandes). C'est pour les certifications de niveau supérieur à II, relevant principalement de l'université de Franche- Comté, que le délai entre la date de dépôt du livret de recevabilité (livret 1) et la date d'obtention de la validation totale est le plus court. Cela s'explique notamment par le fait que la procédure de l'université de Franche-Comté, à la différence de celle des autres certificateurs, autorise les candidats en validation partielle à passer plusieurs fois au cours de la même année devant un jury. 20 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

21 Qui sont les candidats aux différentes étapes de la démarche de Vae? La Vae "attire" davantage les femmes Répartition des candidats par genre selon les étapes 100 % Hommes Femmes 37 % 27 % 27 % 23 % 25 % 63 % 73 % 73 % 77 % 75 % 0 Information conseil Dépôt dossier recevabilité Décision recevabilité Dépôt livret validation Passage Jury Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Que ce soit au titre de l information conseil délivrée par les Points relais conseil ou de la validation organisée par les certificateurs, les femmes sont davantage présentes tout au long du dispositif. Ainsi près de 7 candidats sur 10 sont des femmes, du dépôt du dossier de recevabilité (livret 1) jusqu à l étape du jury. Près des trois quarts des candidats sont âgés de 35 à 54 ans Répartition par classe d âge et selon les étapes moins de 34 ans de 35 à 44 ans de 45 à 54 ans 55 ans et plus Information conseil 24 % 39 % 30 % 7 % Dépôt dossier recevabilité 22 % 36 % 34 % 8 % Dossier recevable 22 % 36 % 34 % 8 % Dépôt livret 2 17 % 34 % 39 % 10 % Passage jury 17 % 35 % 38 % 10 % Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip La grande majorité des personnes qui s engage dans une démarche Vae a plus de 34 ans. La part des plus de 45 ans augmente en fin de parcours. Ainsi les personnes de moins de 45 ans sont plus nombreuses à s informer mais moins nombreuses à aller au terme de la démarche de Vae. La moyenne d âge est sensiblement la même pour les hommes et les femmes, elle est de l ordre de 41 ans. Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

22 Qui sont les candidats aux différentes étapes de la démarche de Vae? Une situation professionnelle stable favorise la réussite de la Vae Répartition des candidats par situation professionnelle selon les étapes CDI CDD ou Interim Recherche d'emploi Situation d'inactivité (Bénévole, congé parental) Information conseil 40 % 9 % Contrat aidé Fonctionnaire Travailleur indépendant, artisan, profession libérale 2 % 2 % 1 % 43 % 3 % Dépôt dossier recevabilité 65 % 7 % 18 % 1 % 6 % Dossier recevable 66 % 6 % 18 % 7 % Dépôt livret 2 72 % 5 % 14 % 6 % Passage jury 72 % 5 % 14 % 6 % % Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip La part des salariés en contrat à durée indéterminée est la plus nombreuse quel que soit le moment du parcours et elle croît en proportion au fil des étapes. Les demandeurs d'emploi sont proportionnellement plus nombreux à l'étape de l'information conseil (43 %) et nettement moins aux étapes suivantes : 18 % à l'étape de la recevabilité. Un dispositif privilégié par les personnes de niveau V Répartition par niveau de formation des personnes et par étape Sans niveau spécifique ou non renseigné Niveau V Niveau IV Niveau III Niveau II à I Information conseil Dépôt dossier recevabilité Dossier recevable 12 % 33 % 29 % 18 % 8 % 8 % 47 % 26 % 9 % 10 % 8 % 47 % 27 % 9 % 9 % Dépôt livret 2 9 % 50 % 26 % 7 % 8 % Passage jury 9 % 49 % 27 % 7 % 8 % % Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Quelle que soit l étape du dispositif, la part des diplômés de niveau V est la plus représentée. 22 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

23 Qui sont les candidats ayant obtenu leur certification? Parmi les candidats ayant obtenu une décision de recevabilité positive d un certicateur, 845 ont validé totalement leur certification soit 29 %. Néanmoins parmi ces candidats, la moitié n est pas passée devant un jury, du moins en Franche-Comté, pendant la période étudiée. Parmi eux, 34 % ont un dossier recevable depuis moins d un an ce qui signifie qu ils peuvent encore être en cours de démarche. L étude de leur profil ne fait pas apparaître de caractéristiques spécifiques par rapport à l ensemble des candidats. Les 26 % de candidats ayant validé totalement sont légèrement plus âgés que l ensemble, la classe d âge des ans représente 40 % des candidats contre 34 % pour l ensemble. Leur moyenne d âge est de 44 ans. La part des femmes demeure la plus importante. Néanmoins, celle des hommes gagne un point par rapport à l étape du dépôt du dossier de recevabilité (livret 1). Les candidats qui ont validé totalement sont davantage en emploi que les autres (76 % contre 62 % à l étape de la recevabilité) et c est le fait des femmes dans 77 % des cas. Le taux de validation totale des personnes en Contrat à durée indéterminée (Cdi) est supérieur à celui des demandeurs d emploi (68 % contre 49 %). Niveau de la certification obtenue selon la situation professionnelle Niveau de la certification Personne en Cdi Demandeur obtenue d emploi Niveau II et I 11 % 11 % Niveau III 28 % 23 % Niveau IV 14 % 31 % Niveau V 47 % 35 % Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip 47 % des certifications obtenues par les personnes en Cdi sont de niveau V (35 % pour les demandeurs d emploi). Les demandeurs d emploi valident deux fois plus que les personnes en Cdi une certitifcation de niveau IV. Le délai moyen d obtention de la certification par les demandeurs d emploi est légèrement plus court que pour les personnes en emploi (17 mois contre 19 mois). Profil type des candidats aux différentes étapes de la démarche Candidats Candidats passés Candidats ayant Candidats recevables devant un jury obtenu une recevables n étant (2 910 pers.) (1 458 pers.) validation totale pas passés devant (845 pers.) un jury (1 452 pers.) Part des femmes 73 % 75 % 75 % 70 % Classe d âge ans 36 % 35 % 34 % 38 % ans 34 % 38 % 40 % 30 % Niveau de formation niveau V 47 % 49 % 48 % 45 % niveau IV 26 % 27 % 29 % 27 % Situation prof. Cdi 65 % 72 % 76 % 69 % De 18 % 14 % 12 % 24 % Niveau de la certification demandée niveau V 44 % 47 % 45 % 37 % niveau III 25 % 25 % 27 % 29 % Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

24 Qui sont les candidats ayant effectué un parcours complet 534 personnes ont effectué un parcours complet de l information conseil à la mise en œuvre effective de la Vae. Elles ont un profil différent de celui des candidats qui s adressent directement à un certificateur (voir analyse de ces derniers pages 12 et suivantes). Elles sont moins souvent en Cdi, que l ensemble des candidats (46 % contre 62 % pour l ensemble à l étape de la recevabilité) mais plus souvent en recherche d'emploi (36 % contre 17 %). Les personnes sans niveau de qualification sont légèrement plus nombreuses que l ensemble (13 % contre 7 % à l étape de la recevabilité). Il en est de même pour les personnes de niveau Bac et Bts (respectivement 30 % et 12 % soit +4 et +2 points). A contrario, les personnes d un niveau de formation supérieur sont beaucoup moins nombreuses (4 % soit -6 points que l'ensemble) comme celles de niveau Cap (42 % soit -5 points). La répartition hommes/femmes (respectivement 30 % et 70 %) est proche de celle constatée chez les certificateurs au moment de la recevabilité. Les personnes en parcours complet sont légèrement plus jeunes que l ensemble des candidats à l étape de la recevabilité (25 % ont moins de 34 ans contre 22 %). Un taux de validation totale plus favorable Globalement, le taux de recevabilité des candidats passés préalablement par un Prc est relativement proche de celui de l ensemble des candidats (91 % contre 90 %). Toutefois, il est supérieur de 5 points pour les certifications de niveau V et de 11 points pour les certifications de niveau supérieur à II et il est très largement inférieur concernant les certifications de niveau IV. Les personnes en parcours complet ont obtenu davantage une validation totale, leur taux de validation totale est supérieur de 8 points à l ensemble et ce, pour tous les niveaux et voire davantage pour les niveaux supérieurs à IV. Le Cap petite enfance est obtenu plus facilement après le passage auprès d un Prc. Son taux de validation totale est dans ce cas de 81 % contre 54 % pour l ensemble. Il en est de même pour le Bts assistant de manager (77 % de validation totale contre 62 %). Les autres résultats portent sur un faible nombre de candidats et ne sont donc pas significatifs. La durée totale du parcours, de l étape de l information conseil jusqu à l obtention de la validation totale, est en moyenne de 15 mois et demi. Comparaison des décisions de jury entre les candidats passés par un PRC et l ensemble des candidats Ensemble des candidats Candidats passés par un PRC 11 % 15 % Validation totale 31 % 58 % 19 % 66 % Validation partielle Validation refusée Source : Base régionale Statistiques traitement Efigip 24 Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté 2014

25 Qui sont les candidats ayant mené plusieurs démarches de validation? 93 personnes ont mené plusieurs démarches de Vae en vue d obtenir des certifications différentes, ainsi : 72 personnes ont déposé deux dossiers de recevabilité (livret 1) auprès d'un même certificateur, 21 personnes auprès de deux certificateurs. Le profil des candidats quelque peu nuancé Les femmes, toujours majoritaires, ne représentent plus que 68 % des candidats soit 5 points de moins que pour l'ensemble à l'étape de la recevabilité. Les personnes engagées dans deux démarches sont en moyenne plus jeunes : 66 % ont moins de 44 ans contre 58 % pour l'ensemble des candidats à l'étape de la recevabilité. Les situations professionnelles sont proches de celles de l'ensemble des candidats mais évoluent entre la première et la seconde Vae. Ainsi 69 % des candidats sont en Contrat à durée indéterminée (Cdi) au moment de leur première demande de Vae et 60 % lors de leur seconde demande (62 % pour l'ensemble à l'étape de la recevabilité). Les demandeurs d'emploi représentent 14 % des candidats au moment de la première Vae et 20 % lors de la seconde (17 % pour l'ensemble à l'étape de la recevabilité). 7 personnes qui étaient en Cdi lors de leur première Vae ont engagé leur seconde Vae en étant demandeur d'emploi. À leur première demande de Vae, plus de la moitié des personnes disposent d'un niveau V de formation soit 5 points de plus que pour l'ensemble des candidats à l'étape de la recevabilité. De meilleurs résultats de validation 12 personnes ont mené leurs deux démarches de Vae de façon concomitante en déposant leurs deux dossiers de recevabilité (livret 1) aux mêmes dates. Il s'agit de demandes de certifications relevant du même certificateur. Pour les autres, le délai moyen de dépôt entre les deux dossiers de recevabilité (livret 1) est de 15 mois. Concernant l'étude de la recevabilité, 80 % des dossiers (livret 1) sont recevables pour la première Vae et 75 % pour la seconde (90 % pour l'ensemble des candidats). 49 personnes ont été évaluées par un jury pour leur première Vae qui a donné lieu aux résultats suivants : 36 personnes ont obtenu une validation totale 10 personnes ont obtenu une validation partielle 3 personnes n'ont rien validé. Le taux de validation totale est de 73 % (58 % pour l ensemble). La durée moyenne de la démarche de ces personnes est de 17 mois (du dépôt du livret 1 au passage devant le jury). Parmi ces 49 personnes, 19 ont été évaluées par un jury pour leur seconde Vae qui a donné lieu aux résultats suivants : 13 personnes ont obtenu une validation totale 4 personnes ont obtenu une validation partielle 2 personnes n'ont rien validé. Le taux de validation totale est de 68 % (58 % pour l ensemble). La durée moyenne de la démarche de ces personnes est de 11 mois (du dépôt du livret 1 au passage devant le jury). Dans les deux cas, les résultats de validation sont plus favorables que pour l ensemble. Étude sur les parcours des personnes en Vae - Franche-Comté

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs 2012 emploi formation insertion Franche-Comté Ce tableau de bord de la Vae fournit les données de l année 2011. La première

Plus en détail

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs 2013 emploi formation insertion Franche-Comté Ce tableau de bord de la Vae fournit les données de l année 2012. La première

Plus en détail

Contrairement à une formation classique, le dispositif

Contrairement à une formation classique, le dispositif Repères HORS SERIE EMPLOI FORMATION n 21 - Juillet 2014 Les parcours VAE en Haute-Normandie Contrairement à une formation classique, le dispositif de la Validation des Acquis de l Expérience offre des

Plus en détail

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Juillet 2011 Vous souhaitez faire reconnaître vos compétences professionnelles, accélérer votre évolution professionnelle ou faciliter votre reprise d études?

Plus en détail

Olivier DUGRIP Recteur de l académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine

Olivier DUGRIP Recteur de l académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) mise en place depuis 2002 s inscrit dans une véritable démarche d éducation et de formation tout au long de la vie. Elle constitue une évolution majeure dans

Plus en détail

Guide pratique de la VAE

Guide pratique de la VAE Où obtenir les informations? Auprès de l Agence de services et de paiement (ASP) pour : Le déroulement de la procédure Les demandes de livret 1 et de livret 2 Les dispenses et allégements par diplôme Les

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

VAE. Guide. C est possible! Obtenir un diplôme grâce à son expérience. Edition 2013. Bretagne. Contrat de Projets. Etat-Région

VAE. Guide. C est possible! Obtenir un diplôme grâce à son expérience. Edition 2013. Bretagne. Contrat de Projets. Etat-Région Guide VAE G R E F Bretagne Obtenir un diplôme grâce à son expérience C est possible! Edition 2013 Contrat de Projets PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Etat-Région La VAE en quelques mots La VAE en quelques

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2011 DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE en Poitou-Charentes

TABLEAU DE BORD 2011 DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE en Poitou-Charentes TABLEAU DE BORD 2011 DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE en Poitou-Charentes Précautions de lecture : Ce tableau de bord constitue une photographie des données d activité enregistrées pour l année

Plus en détail

GUIDE DE LA VAE. relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. Elle

GUIDE DE LA VAE. relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. Elle GUIDE DE LA VAE Qu est-ce que la V.A.E.? La Validation des Acquis de l Expérience (ou V.A.E.) est un droit individuel instauré par la loi de modernisation sociale et modifiée dans le cadre de la loi du

Plus en détail

Les raisons d entreprendre une Vae

Les raisons d entreprendre une Vae Comité de Coordination Régional de l Emploi et de la Formation Professionnelle Les raisons Résultats d une enquête réalisée en mai 2012 Les certificateurs publics (Direccte, Draaf, Drjscs, Rectorat) présents

Plus en détail

o Guide pratique o Les étapes du Parcours VAE

o Guide pratique o Les étapes du Parcours VAE Guide pratique Information & Candidature VAE o Guide pratique o Les étapes du Parcours VAE L'établissement informe sur : - les étapes de la VAE et la procédure ; - les aspects juridiques et réglementaires

Plus en détail

La formation professionnelle continue

La formation professionnelle continue La formation professionnelle continue Définition : La FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE concerne toute personne, jeune ou adulte, déjà engagée dans la vie active. Mise en place dans sa forme actuelle

Plus en détail

ispositif d information conseil en VAE en Midi-Pyrénées Les publics accueillis en 2011

ispositif d information conseil en VAE en Midi-Pyrénées Les publics accueillis en 2011 D ispositif d information conseil en VAE en Midi-Pyrénées Les publics accueillis en 2011 S ommaire Introduction... 3 Données globales... 3 Caractéristiques et projets des candidats... 4 Hypothèses de VAE

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) permet de faire reconnaître les compétences professionnelles et personnelles construites

Plus en détail

DYNAMISER VOTRE CARRIÈRE AVEC LA VAE

DYNAMISER VOTRE CARRIÈRE AVEC LA VAE GUIDE PRATIQUE DYNAMISER VOTRE CARRIÈRE AVEC LA VAE VAE - Validation des Acquis de l Expérience POLE-EMPLOI.FR DYNAMISER VOTRE CARRIÈRE AVEC LA VAE* La validation de vos expériences Les compétences apprises

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail)

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail) Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service régional de contrôle 19-21, rue Vionnet 93300 AUBERVILLIERS COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS Objectif La Région propose aux ligériens chaque année 30 000 places de stage dans le cadre de son Offre de Formation Territorialisée,

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel des diplômés 2010 de licence

Plus en détail

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2%

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% n o 10 2013 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010 TAUX D INSERTION 90 % PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 437 OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le soutien financier

Plus en détail

VAE DIRECCTE. Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE

VAE DIRECCTE. Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE DIrection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi DIRECCTE Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE

Plus en détail

répartition par sexe Age à l'obtention du diplôme Résultats enquête EJE CFEJE Promotion 2008-2011

répartition par sexe Age à l'obtention du diplôme Résultats enquête EJE CFEJE Promotion 2008-2011 nb questionnaires envoyés 39 taux réponse 87% répartition par sexe Féminin 32 Masculin 2 Résultats enquête EJE Promotion 28-211 répartition par sexe 2 Féminin Masculin 32 Age à l'obtention du diplôme moins

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Branche du Courtage en Assurance. CQP de Gestionnaire de production IARD

Certificat de Qualification Professionnelle Branche du Courtage en Assurance. CQP de Gestionnaire de production IARD VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Certificat de Qualification Professionnelle Branche du Courtage en Assurance CQP de Gestionnaire de production IARD photo Nom et prénom :... Date de réception :...

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS 1. Objectif La Région propose aux ligériens chaque année 30 000 places de stage dans le cadre de son Offre de Formation Territorialisée,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

L'INFO STATISTIQUE. L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011

L'INFO STATISTIQUE. L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011 N 18 / Juin 2013 L'INFO STATISTIQUE L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011 En 2011, près de 2.300 étudiants sont

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

L impact de la VAE sur les parcours professionnels en Haute Normandie

L impact de la VAE sur les parcours professionnels en Haute Normandie L impact de la VAE sur les parcours professionnels en Haute Normandie Etude impact de le VAE sur les parcours professionnels - Juin 2013 - Observatoire VAE - CREFOR 2 L objectif premier de cette étude

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience. Quelles démarches pour les agents publics? collection. Ressources humaines

Validation des acquis de l expérience. Quelles démarches pour les agents publics? collection. Ressources humaines Validation des acquis de l expérience Quelles démarches pour les agents publics? collection Ressources humaines Le présent document vise à donner les grandes lignes d'une démarche de validation des acquis

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

VAE : une nouvelle voie d accès aux diplômes en cours de vie professionnelle. Chantal Labruyère*

VAE : une nouvelle voie d accès aux diplômes en cours de vie professionnelle. Chantal Labruyère* Éducation, formation 2 VAE : une nouvelle voie d accès aux diplômes en cours de vie professionnelle Chantal Labruyère* Instauré par la loi du 17 janvier 2002, le droit à la validation des acquis d expérience

Plus en détail

Flash-Info O.P.E.I.P. Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? 4641 étudiants inscrits en L3

Flash-Info O.P.E.I.P. Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? 4641 étudiants inscrits en L3 N 13 : Sept. 2008 Flash-Info O.P.E.I.P. Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? (Promotion

Plus en détail

LES DIFFERENTS CURSUS DE FORMATION AIDE-SOIGNANTE

LES DIFFERENTS CURSUS DE FORMATION AIDE-SOIGNANTE INSTITUT DE FORMATION AIDE-SOIGNANTE Novembre 214 LES DIFFERENTS CURSUS DE FORMATION AIDE-SOIGNANTE CURSUS COMPLET Tout candidat doit être âgé de 17 ans au moins au 1 er Septembre 215. Aucune dispense

Plus en détail

PANORAMA DE LA VAE EN GUADELOUPE ET ÎLES DU NORD

PANORAMA DE LA VAE EN GUADELOUPE ET ÎLES DU NORD REGION GUADELOUPE PANORAMA DE LA VAE EN GUADELOUPE ET ÎLES DU NORD En 2012, 1 661 personnes ont été reçues dans le cadre d une information sur la (VAE) au sein des différents Points Information Conseil

Plus en détail

PRÉFET DE CORSE. Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de Corse

PRÉFET DE CORSE. Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de Corse V OLET D E F INITION ET M ETHO D OLOGIE LA 1 V ALI D ATION D ES A C Q UIS D EL E X PERIENCE DIPLOMES PARAMEDICAUX DIPLOMES EN TRAVAIL SOCIAL DIPLOMES DU SPORT ET DE L ANIMATION Direction régionale de la

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Enquête menée auprès des diplômés 2009, 30 mois après l obtention du diplôme En 2009, 08 étudiants ont obtenu une licence professionnelle

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre

Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes enfants et de leurs familles dans les différents

Plus en détail

Information AVS. Information AVS

Information AVS. Information AVS Information AVS Plan de l'intervention! Présentation des liens entre les fonctions d AVS et les certifications du champ sanitaire et social! Présentation des dispositifs de Validation des Acquis de l Expérience!

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

Flash-Info. N 16 : Mai 2009

Flash-Info. N 16 : Mai 2009 Flash-Info N 16 : Mai 2009 Licence générale Que deviennent les diplômés 2006? Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Méthodologie Sur les 4201 étudiants inscrits

Plus en détail

Les besoins de qualification des. métiers de la petite enfance. Branche professionnelle des. acteurs du lien social et. familial.

Les besoins de qualification des. métiers de la petite enfance. Branche professionnelle des. acteurs du lien social et. familial. Les besoins de qualification des métiers de la petite enfance Branche professionnelle des acteurs du lien social et familial. Résultats de l'enquête menée en 2013 SOMMAIRE La méthodologie mise en place

Plus en détail

Tableau de bord VAE 2011. Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs

Tableau de bord VAE 2011. Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs Tableau de bord VAE 2011 Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs 1 Préambule Ce document rassemble des données relatives à l organisation de la VAE en région Rhône-Alpes pour

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP.

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Qu est-ce que le CQP? 3 Quels sont les objectifs

Plus en détail

Les métiers et les qualifications. Peintre amateur

Les métiers et les qualifications. Peintre amateur 1 Les métiers et les qualifications 1 Le métier Doc. 1 La notion de métier Un métier est une activité, mettant en œuvre des compétences et des savoir-faire, généralement exercée dans un but lucratif. L

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

LE DIPLÔME D IBODE PAR LA PROCEDURE DE LA VAE

LE DIPLÔME D IBODE PAR LA PROCEDURE DE LA VAE LE DIPLÔME D IBODE PAR LA PROCEDURE DE LA VAE 1 2 SOMMAIRE Introduction 5 Fiche 1: Les préalables à la démarche 7 º S informer avant de démarrer º Relayer l information auprès des salariés et de leurs

Plus en détail

VAE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

VAE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LE GUIDE de la VAE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE Dans un contexte économique en perpétuelle mutation, La formation tout au long de la vie n a jamais revêtu autant de sens qu aujourd hui. La possibilité

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS Master Langue Française Appliquée Finalité : Professionnelle et Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

INSERTION PROFESSIONNELLE DES DIPLOMÉS 2004 D UNE LICENCE PROFESSIONNELLE DE L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES

INSERTION PROFESSIONNELLE DES DIPLOMÉS 2004 D UNE LICENCE PROFESSIONNELLE DE L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES INSERTION PROFESSIONNELLE DES DIPLOMÉS 2004 D UNE LICENCE PROFESSIONNELLE DE L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une filière,

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

DEMANDE DE TITRE DELIVRE PAR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE AU NOM DU CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale)

DEMANDE DE TITRE DELIVRE PAR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE AU NOM DU CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) DEMANDE DE TITRE DELIVRE PAR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE AU NOM DU CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) NOTICE EXPLICATIVE DU DOSSIER DE RECEVABILITE Vous avez au moins

Plus en détail

LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription

LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription Qu est-ce que la VAE? C est un dispositif qui permet l obtention de tout ou partie d une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Métiers de l Administration Territoriale

MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Métiers de l Administration Territoriale UNIVERSITE RENNES HAUTE BRETAGNE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Métiers de l Administration Territoriale ETUDE DE L''INSERTION PROFESSIONNELLE DIPLOMES 004 Observatoire des Parcours Etudiants et de l'insertion

Plus en détail

Document interactif Ctrl+Clic pour accéder au dispositif désiré. Les fiches outils du Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse

Document interactif Ctrl+Clic pour accéder au dispositif désiré. Les fiches outils du Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES Les diisposiittiiffs llégaux au serrviice de lla fforrmattiion prroffessiionnelllle conttiinue De nos jours, les entreprises et leurs collaborateurs doivent entrer

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ...

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ... Ma Demande de VAE Mademoiselle Madame Monsieur Nom Prénom Date de dépôt du dossier : Diplôme : Etablissement :......... RESPONSABLE COMMUNICATION ET PUBLICITE... SUP DE PUB GROUPE INSEEC... Ce dossier

Plus en détail

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique 4 e - 3 e * À l issu d une 5 e ou 4 e du collège * Avoir 14 ans avant la fin de l année civile de l inscription * Après entretien avec le jeune et sa famille * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle

Plus en détail

Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 TITRE PROFESSIONNEL CHEF DE PROJET WEB

Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 TITRE PROFESSIONNEL CHEF DE PROJET WEB Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 TITRE PROFESSIONNEL CHEF DE PROJET WEB NOM : PRENOM : REFERENT VAE DE L ORGANISME : DATE DE DEPOT DU DOSSIER : Dossier à remplir en 2 exemplaires.

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale

L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale I. Avant Propos L Etat et le Conseil régional de Bretagne font de l accès au droit individuel à la validation des acquis

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES

Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES Titre de niveau IV, Nomenclature des niveaux de formation (1969) NSF133g, Enregistré au Répertoire

Plus en détail

Formation - Validation des acquis

Formation - Validation des acquis DIPLÔME D ÉTAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (DEAVS) Mise en œuvre de la validation des acquis de l expérience Circulaire DGAS/ATTS/4 A n 2003-46 du 30 janvier 2003 La loi n 2002-73 du 17 janvier 2002 de

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

REGION HAUTE NORMANDIE

REGION HAUTE NORMANDIE ANNEXE 1 REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES INDIVIDUELLES A LA FORMATION APPLICABLE A COMPTER DU 1 er OCTOBRE 2014 REGION HAUTE NORMANDIE 1 SOMMAIRE Introduction I Objet du règlement II Conditions d attribution

Plus en détail

1 Qu'est ce que la validation des acquis de l expérience (VAE)?

1 Qu'est ce que la validation des acquis de l expérience (VAE)? 1 Qu'est ce que la validation des acquis de l expérience (VAE)? L'article L. 6111-1 du Code du travail dispose que : «En outre, toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les

Plus en détail

Pole Formation/ formation des entraîneurs

Pole Formation/ formation des entraîneurs Pole Formation/ formation des entraîneurs LE CQP.TSRBB ET LE STATUT DE L ENTRAINEUR Saisons Saison 2011-12 Saison 2012-13 Saison 2013-14 NF2, NF3 et NM3 Entraîneur ER ou CQP ou BEES1 CQP ou BEES1 CQP ou

Plus en détail

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007 OVE résultats Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 27 Devenir des diplômés de DUT 24, 24 mois après l obtention du diplôme

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE MASTER 2011 DE L ub, Situation le 1 er décembre 2013

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE MASTER 2011 DE L ub, Situation le 1 er décembre 2013 Le devenir des diplômés de Master 2011 de l ub LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE MASTER 2011 DE L ub, Situation le 1 er décembre 2013 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel

Plus en détail

RESTAURATION RAPIDE CCN 3245 IDCC 1501 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

RESTAURATION RAPIDE CCN 3245 IDCC 1501 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 CCN 3245 IDCC 1501 Pour toutes les actions débutant le 01/06/ 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de prise en

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE La validation des acquis de l expérience 1 - LE CADRE REGLEMENTAIRE C est la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui institue et définit la notion de la validation des acquis de l expérience

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction... p.3. A/ Financement des actions... p.3. B/ Constitution du dossier de réponse... p.3. C/ Critères de sélection p.

SOMMAIRE. Introduction... p.3. A/ Financement des actions... p.3. B/ Constitution du dossier de réponse... p.3. C/ Critères de sélection p. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL ACTIONS D ACCOMPAGNEMENT RENFORCÉ DU PARCOURS VAE POUR LES DEMANDEURS D EMLOI PARISIENS CAHIER DES CHARGES Année

Plus en détail

Les nouveaux statuts : validation des acquis de l expérience? Universitarisation des diplômes?

Les nouveaux statuts : validation des acquis de l expérience? Universitarisation des diplômes? Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2012 Sfar. Tous droits réservés. Les nouveaux statuts : validation des acquis de l expérience? Universitarisation des diplômes? Jean-Louis

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIERE CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

PROMOTION IMMOBILIERE CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 Tutorat 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Effectifs et taux de réponse par discipline

Effectifs et taux de réponse par discipline observatoire régional #36 Synthèse régionale août 2013 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2012 des diplômés de Master mixte promotion 2010 349 diplômés de M2 mixte en 2010 sur 399 interrogés

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac

Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac Olivier Lefebvre* Sur 100 jeunes entrés en 6 e en 1995, 44 sont désormais titulaires d un diplôme de l enseignement supérieur.

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Demande recevable Demande non recevable date de décision de recevabilité :

Demande recevable Demande non recevable date de décision de recevabilité : Conseil National de l'enseignement Agricole Privé 277, rue Saint-Jacques 75240 PARIS CEDEX 05 Demande de validation des acquis de l expérience (VAE) --------------------------------------- Livret n 1 -

Plus en détail

INFORMATION ENTREE A LA FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT AIDE-SOIGNANT

INFORMATION ENTREE A LA FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT AIDE-SOIGNANT Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) Ecole de puéricultrices Institut de formation d aides-soignants 2 rue du Docteur Delafontaine BP 279 93205 Saint Denis cedex www.ch-stdenis.fr rubrique

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet / Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE IMF Edition mai 2014 DEIS 1/6 Métier FICHE FORMATION DEIS Les titulaires du DEIS ont la capacité de repérer, d expliciter et d organiser des réponses à partir d une expertise technique à visée sociale.

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 Entre : La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

1. MODALITES D INSCRIPTION EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE

1. MODALITES D INSCRIPTION EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE Début des inscriptions : Jeudi 2 janvier 2014 Clôture des inscriptions : Mercredi 12 février 2014 Épreuves écrites d admissibilité : Mercredi 26 mars 2014 à 14h30 Résultats d admissibilité : Vendredi 18

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Plan de développement de la validation des acquis de l

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE ÉTABLISSEMENT RECONNU PAR L ÉTAT, DIPLÔME VISÉ BAC+5, DÉLIVRANT LE GRADE DE MASTER

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE ÉTABLISSEMENT RECONNU PAR L ÉTAT, DIPLÔME VISÉ BAC+5, DÉLIVRANT LE GRADE DE MASTER LE GUIDE de la VAE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE ÉTABLISSEMENT RECONNU PAR L ÉTAT, DIPLÔME VISÉ BAC+5, DÉLIVRANT LE GRADE DE MASTER Dans un contexte économique en perpétuelle mutation, La formation

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail