Feuille n 2 : Contrôle du flux de commandes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Feuille n 2 : Contrôle du flux de commandes"

Transcription

1 Logiciels Scientifiques (Statistiques) Licence 2 Mathématiques Générales Feuille n 2 : Contrôle du flux de commandes Exercice 1. Vente de voiture Mathieu décide de s acheter une voiture neuve qui coûte euros. Le vendeur lui propose deux options d achat : 1. soit Mathieu paye la voiture cash directement auquel cas il ne paiera que euros soit euros de remise ; 2. soit Mathieu a recours au prêt à taux 0 du concessionnaire qui consiste en 48 mensualités de 250 euros. Du fait de l option 1, le prix de la voiture est en fait euros et le prêt de l option 2 n est donc pas réellement à taux 0 mais à un taux τ 0. Notre but va être de le calculer. En utilisant la formule de l exercice 1 du cours, nous savons que 1 (1 + τ) = 250 τ τ = (1 + τ) Cette dernière équation est un problème du point fixe, i.e., résoudre une équation de la forme x = f(x), que l on peut facilement résoudre numériquement. Cette méthode est connue sous le nom de itération du point fixe et consiste à considérer la limite de la suite τ n+1 = (1 + τ n) 48, n 0, et où τ 0 est une valeur initiale quelconque (mais raisonnable). Implémentez cette suite afin de connaître le taux du faux prêt à taux 0. Solution 1. tau <- 0.01##valeur initiale n.iter < for (i in 1:n.iter) + tau <- 250 * (1 - (1 + tau)^(-48)) / tau [1] Ici on prendra bien le temps de demander aux étudiants de savoir comment ils savent que la suite à numériquement convergée. On pourra aussi essayer avec d autres valeurs initiales. Exercice 2. Itération du point fixe (encore) a) Utiliser la méthode itérative du point fixe pour résoudre x = 1, 5 cos x où x (0, 1). La méthode converge t elle? Remarque : la solution est x 0,

2 b) Refaire de même pour x = cos(x)/ x/45. La méthode converge t elle? c) Les solutions de ces deux problèmes sont elles identiques? Solution 2. a) x <- 0.5## valeur initiale n.iter < for (i in 1:n.iter) + x <- 1.5 * cos(x) x [1] Non en inspectant les valeurs successives de x (via un print) on voit que cela boucle. Le schéma numérique ne marche pas. b) x <- 0.5## valeur initiale n.iter < for (i in 1:1000) + x <- cos(x) / * x / 45 x [1] Cette fois cela marche!!!! c) Elles le sont puisque soit x la solution du 1er problème. Montrons que c est également la solution du 2ème problème. Puisque x = 1, 5 cos x, nous avons cos x x 45 = 2x /3 + 44x = x x 45 = x. La morale de cette histoire c est que les expressions mathématiques sur le papier sont toutes équivalentes mais sur l ordinateur il y en a des meilleures que d autres on dit alors qu elles sont plus stable numériquement. Exercice 3. Nombres premiers jumeaux Des nombres premiers jumeaux p 1 et p 2 (p 1 < p 2 ) sont deux nombres premiers tels que p 2 p 1 = 2. Écrire un code R permettant de lister tous les nombres premiers jumeaux inférieurs à Solution 3. ## Listons les nombres premiers < 1000 n < premiers <- NULL 2

3 ## Crible d'eratosthene crible <- 2:n for (i in 2:n){ + if (i %in% crible){ + premiers <- c(premiers, i) + crible <- c(crible[crible %% i!= 0], i) ## Trouvons parmis eux les jumeaux jumeaux <- NULL for (i in 1:(length(premiers)-1)){ + if ((premiers[i+1] - premiers[i]) == 2) + jumeaux <- rbind(jumeaux, c(premiers[i], premiers[i+1])) jumeaux [,1] [,2] [1,] 3 5 [2,] 5 7 [3,] [4,] [5,] [6,] [7,] [8,] [9,] [10,] [11,] [12,] [13,] [14,] [15,] [16,] [17,] [18,] [19,] [20,] [21,] [22,] [23,] [24,] [25,] [26,] [27,] [28,] [29,]

4 [30,] [31,] [32,] [33,] [34,] [35,] Exercice 4. Algorithme de Newton L algorithme de Newton est une méthode numérique rendue célèbre pour trouver les zéros d une fonction, i.e., x R tel que f(x ) = 0. Son principe est basé sur un développement de Taylor au voisinage de x. En effet pour x b(x, ε), nous avons suggérant ainsi un schéma itératif C est l algorithme de Newton. 0 = f(x ) f(x) + (x x)f (x) x x f(x) f (x), x n+1 = x n f(x n) f (x n ). a) Utilisez l algorithme de Newton pour trouver une racine (réelle) du polynôme f(x) = x 3 + 2x 2 7. Vérifiez que c est bien une racine. b) Combien de racines possède la fonction f(x) = (5x 3)/(x 1)? Quelles sont elles? Comment se comporte l algorithme de Newton lorsque la valeur initiale est i) x 0 = 0, 5 ii) x 0 = 0, 75 iii) x 0 = 0, 2 iv) x 0 = 1, 25. Solution 4. a) x <- 1 n.iter < for (i in 1:n.iter) + x <- x - (x^3 + 2 * x^2-7) / (3 * x^2 + 4 * x) x [1] x^3 + 2 * x^2-7##c'est donc bien une racine [1] e-16 b) Clairement une seule racine x = 3/5. Notons toutefois une une singularité en 1. 4

5 n.iter < ## i) x <- 0.5 for (i in 1:n.iter) x [1] 0.6 (5 * x - 3) / (x - 1) [1] 0 ## ii) x < for (i in 1:n.iter) x [1] 0.6 (5 * x - 3) / (x - 1) [1] 0 ## iii) x <- 0.2 for (i in 1:n.iter) x (5 * x - 3) / (x - 1) ## iv) x < for (i in 1:n.iter) x (5 * x - 3) / (x - 1) 5

6 Les deux dernières valeurs initiales renvoient un NaN, i.e., Not a Number, il y a donc eu un problème quelque part. Voyons pourquoi. x <- 0.2 for (i in 1:100){ + if ((i = 60) & (i <= 64)) + print(x) [1] e+138 [1] e+277 [1] Inf ## OK la suite diverge numeriquement puis produit un NaN car ## Inf / Inf donne un NaN ## Oui mais si on simplifiait le ratio f(x) / f'(x)... n.iter < x <- 0.2 for (i in 1:n.iter) + x <- x * (x-1) * (5 * x - 3) x ## marche mais x = 1 car le schema de mise à jour est trivial : x <- x [1] 1 x < for (i in 1:11){ + x <- x * (x-1) * (5 * x - 3) + print(x) [1] [1] [1] [1] [1] [1] e+13 [1] e+26 [1] e+53 [1] e+107 [1] e+215 [1] Inf x ## marche numériquement mais la suite diverge [1] Inf 6

7 La morale de cette histoire est double : (a) Il faut simplifier les expressions mathématiques aux maximum car cela peut éviter des problèmes numériques, e.g., l ordinateur ne connaît pas le concept de prolongation par continuité. (b) L algorithme de Newton marche bien mais il faut une bonne valeur initiale. Exercice 5. Le vendeur s appelle Newton Reprenez l exercice 1 mais utilisez l algorithme de Newton en lieu et place de l itération du point fixe pour connaître le taux de notre faux prêt à taux zéro. Solution 5. On doit trouver la racine de f(x) = {1 (1 x) 48 }/44 x. D où x < n.iter < for (i in 1:n.iter){ + fx <- (1 - (1-x)^48) / 44 - x + dfx <- 12 / (11 * (x-1)^49) x <- x - fx / dfx x [1] On retrouve bien le taux obtenu précédemment. Exercice 6. La loi des grands nombres La loi des grands nombres est l un des théorèmes les plus importants en probabilités. Il peut être utilisé en pratique pour obtenir une approximation (avec une précision arbitraire) d une intégrale. Contrairement aux méthodes dites déterministes, sa vitesse de convergence ne dépend pas de la dimension de l intégrale. C est donc un choix particulièrement pertinent pour approcher des intégrales multiples. Pour cet exercice nous allons faire simple et essayer de calculer via la loi des grands nombres I = (2π) 1/2 x 2 exp( x 2 /2)dx. R On peut montrer via des calculs standards que I = 1. Mais faignant comme nous sommes, nous ne souhaitons pas faire ces calculs et désirons seulement une (bonne) approximation de cette intégrale via la loi des grands nombres. Cette approximation est donnée par Î = 1 n Xi 2, n où les X i sont des nombres aléatoires simulés indépendemment selon une loi normale centrée réduite 1 1. Peu importe si ce jargon semble être du chinois aujourd hui. Dans peu de temps vous vous direz que c était vraiment basique comme exercice ;-) i=1 7

8 a) Le logiciel R possède une fonction pour simuler selon cette loi : la fonction rnorm. Regardez l aide de cette fonction afin de comprendre son utilisation. La loi normale centrée réduite correspond au cas où mean = 0 et sd = 1. b) A l aide d une boucle for, implémetez l estimation de cette intégrale lorsque n = 100, 500, 1000, Commentez vos résultats. c) Saurez vous faire de même sans utiliser aucune boucle for??? Solution 6. a) Bon bah on regarde l aide via help(rnorm) (ou?rnorm) et on essaye de comprendre l anglais... b) for (n in c(100, 500, 1000, 10000)){ + I <- 0 + for (i in 1:n) + I <- I + rnorm(1)^2 + I <- I / n + print(i) [1] [1] [1] [1] Nous pouvons voir que l approximation est d autant meilleure que n est grand. c) Il suffit d utiliser les capacités vectorielles de R, i.e., mean(rnorm(10000)^2) [1] ## Impressionant ce que l'on peut faire en une ligne de code non???? Exercice 7. Les canettes r Vous êtes vous déjà demandé pourquoi les canettes de 33cl ont (presque) toujours la même forme? Supposons pour simplifier que les canettes soient des cylindres de hauteur h et dont la base est un cercle de rayon r. h a) Exprimez le volume V et la surface S de la canette en fonction de h et r. b) Exprimez la surface en fonction de r uniquement. c) Pour réduire les coût de fabrication, il est clair qu à volume fixé, il faut minimiser la surface S. Trouvez ainsi analytiquement et numériquement la configuration optimale d une canette de 33cl. 8

9 Solution 7. a) Rien de bien difficile, on a V = πr 2 h, S = 2πr 2 + 2πrh. b) D après l expression pour le volume, on a h = V/(πr 2 ) et donc S = 2πr 2 + 2V r 1. c) Il faut donc résoudre (analytiquement et numériquement) l équation 4πr 2V r 2 = 0. La solution analytique est clairement r = {V/(2π)} 1/3. Ce qui pour une canette de 33cl donne et donc que r = ( ) 1/ , 75 cm 2π h = 330 7, 5 cm. πr2 Ça c était pour la solution analytique. Soyons faignant et trouvons la solution avec l ordinateur (et l algorithme de Newton)... ## Volume de la canette V <- 330 ## cm3 r <- 5#valeur initiale pour le rayon n.iter < for (i in 1:n.iter){ + fx <- 4 * pi * r - 2 * V / r^2 + dfx <- 4 * pi + 4 * V / r^3 + r <- r - fx / dfx h <- V / (pi * r^2) c(r, h) [1] Remarque : Les véritables dimensions des canettes de 33cl sont 11,6cm de hauteur et 3,3cm de rayon. En effet les canettes ne sont pas des cylindres parfaits mais ont des bords biseautés... 9

3 Approximation de solutions d équations

3 Approximation de solutions d équations 3 Approximation de solutions d équations Une équation scalaire a la forme générale f(x) =0où f est une fonction de IR dans IR. Un système de n équations à n inconnues peut aussi se mettre sous une telle

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail

Calculs approchés d un point fixe

Calculs approchés d un point fixe M11 ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2013 - Partie D TITRE : Calculs approchés d un point fixe Temps de préparation :.. 2 h 15 minutes Temps de présentation devant les examinateurs :.10 minutes Dialogue avec les

Plus en détail

Suites numériques 3. 1 Convergence et limite d une suite

Suites numériques 3. 1 Convergence et limite d une suite Suites numériques 3 1 Convergence et limite d une suite Nous savons que les termes de certaines suites s approchent de plus en plus d une certaine valeur quand n augmente : par exemple, les nombres u n

Plus en détail

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48 Méthodes de Polytech Paris-UPMC - p. 1/48 Polynôme d interpolation de Preuve et polynôme de Calcul de l erreur d interpolation Étude de la formule d erreur Autres méthodes - p. 2/48 Polynôme d interpolation

Plus en détail

Chp. 4. Minimisation d une fonction d une variable

Chp. 4. Minimisation d une fonction d une variable Chp. 4. Minimisation d une fonction d une variable Avertissement! Dans tout ce chapître, I désigne un intervalle de IR. 4.1 Fonctions convexes d une variable Définition 9 Une fonction ϕ, partout définie

Plus en détail

Équations non linéaires

Équations non linéaires Équations non linéaires Objectif : trouver les zéros de fonctions (ou systèmes) non linéaires, c-à-d les valeurs α R telles que f(α) = 0. y f(x) α 1 α 2 α 3 x Equations non lineaires p. 1/49 Exemples et

Plus en détail

Introduction à l Optimisation Numérique

Introduction à l Optimisation Numérique DÉPARTEMENT STPI 3ÈME ANNÉE MIC Introduction à l Optimisation Numérique Frédéric de Gournay & Aude Rondepierre Table des matières Introduction 5 Rappels de topologie dans R n 7 0.1 Ouverts et fermés de

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications

Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications A. Optimisation sans contrainte.... Généralités.... Condition nécessaire et condition suffisante

Plus en détail

Programme de mathématiques TSI1

Programme de mathématiques TSI1 Programme de mathématiques TSI1 1. PROGRAMME DE DÉBUT D ANNÉE I. Nombres complexes et géométrie élémentaire 1. Nombres complexes 1 2. Géométrie élémentaire du plan 3 3. Géométrie élémentaire de l espace

Plus en détail

Optimisation. 1 Petite taxinomie des problèmes d optimisation 2

Optimisation. 1 Petite taxinomie des problèmes d optimisation 2 Table des matières Optimisation 1 Petite taxinomie des problèmes d optimisation 2 2 Optimisation sans contraintes 3 2.1 Optimisation sans contrainte unidimensionnelle........ 3 2.1.1 Une approche sans

Plus en détail

Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome

Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome Frédéric Jean Unité de Mathématiques Appliquées ENSTA Le 02 février 2006 Outline 1 2 3 Modélisation Géométrique d un Robot Robot

Plus en détail

4. Applications des dérivées

4. Applications des dérivées APPLICATIONS DES DÉRIVÉES 25 4. Applications des dérivées 4.1. Calculs de tangentes à des courbes On cherche parfois à connaître l'équation d'une droite tangente à une fonction. Rappels sur les droites

Plus en détail

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A)

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) Responsables Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) 1 Introduction Dans le cadre de ce projet de géométrie BAC 1, il nous était

Plus en détail

Séries de Fourier. T f (x) exp 2iπn x T dx, n Z. T/2 f (x) cos ( ) f (x) dx a n (f) = 2 T. f (x) cos 2πn x )

Séries de Fourier. T f (x) exp 2iπn x T dx, n Z. T/2 f (x) cos ( ) f (x) dx a n (f) = 2 T. f (x) cos 2πn x ) Séries de Fourier Les séries de Fourier constituent un outil fondamental de la théorie du signal. Il donne lieu à des prolongements et des extensions nombreux. Les séries de Fourier permettent à la fois

Plus en détail

Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach

Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach Chapitre 7 Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach L objet de ce chapitre est de définir un calcul fonctionnel holomorphe qui prolonge le calcul fonctionnel polynômial et qui respecte

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4)

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) Bernard Le Stum Université de Rennes 1 Version du 13 mars 2009 Table des matières 1 Fonctions partielles, courbes de niveau 1 2 Limites et continuité

Plus en détail

M33 Analyse numérique

M33 Analyse numérique Licence Sciences et Techniques L MATH & MASS M Analyse numérique Recueil d exercices corrigés et aide-mémoire Gloria Faccanoni i http://faccanoniuniv-tlnfr/enseignementshtml Année 4 Dernière mise-à-jour

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

Introduction à l algorithmique avec Python

Introduction à l algorithmique avec Python Introduction à l algorithmique avec Python PROT Olivier 13 novembre 009 Table des matières 1 Introduction à Python 1 1.1 Syntaxe.................................................... 1 1.1.1 Exécution d

Plus en détail

Analyse Complexe, L3, printemps 2014

Analyse Complexe, L3, printemps 2014 Université de Lorraine Département de Mathématiques Analyse Complexe, L3, printemps 2014 Interro n 1 Les 10 exercices sont indépendants. Pour chaque exercice 5 affirmations sont proposées, parmi lesquelles

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

Premiers pas avec Mathematica

Premiers pas avec Mathematica Premiers pas avec Mathematica LP206 : Mathématiques pour physiciens I Année 2010/2011 1 Introduction Mathematica est un logiciel de calcul formel qui permet de manipuler des expressions mathématiques symboliques.

Plus en détail

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016 LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 015-016 Pourquoi ce livret? Afin de mieux préparer cette rentrée, ce livret reprend un ensemble de notions

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

Mathématiques assistées par ordinateur

Mathématiques assistées par ordinateur Mathématiques assistées par ordinateur Chapitre 4 : Racines des polynômes réels et complexes Michael Eisermann Mat249, DLST L2S4, Année 2008-2009 www-fourier.ujf-grenoble.fr/ eiserm/cours # mao Document

Plus en détail

Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique

Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique Année 2008/2009 1 Décomposition QR On rappelle que la multiplication avec une matrice unitaire Q C n n (c est-à-dire Q 1 = Q = Q T ) ne change

Plus en détail

Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM. Applications des mathématiques. Equations

Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM. Applications des mathématiques. Equations Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM Applications des mathématiques Equations Résolution de l'équation f(x) = 0 par diverses méthodes Version pour Mathematica Edition 2014/2015 Marcel

Plus en détail

Introduction au cours STA 102 Analyse des données : Méthodes explicatives

Introduction au cours STA 102 Analyse des données : Méthodes explicatives Analyse des données - Méthodes explicatives (STA102) Introduction au cours STA 102 Analyse des données : Méthodes explicatives Giorgio Russolillo giorgio.russolillo@cnam.fr Infos et support du cours Slide

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

5 Méthodes algorithmiques

5 Méthodes algorithmiques Cours 5 5 Méthodes algorithmiques Le calcul effectif des lois a posteriori peut s avérer extrêmement difficile. En particulier, la prédictive nécessite des calculs d intégrales parfois multiples qui peuvent

Plus en détail

Introduction à l Algorithmique

Introduction à l Algorithmique Introduction à l Algorithmique N. Jacon 1 Définition et exemples Un algorithme est une procédure de calcul qui prend en entier une valeur ou un ensemble de valeurs et qui donne en sortie une valeur ou

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 Mathématiques Financières Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 C. FISCHLER & S. GOUTTE T.D. 1 Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous, répondre aux questions suivantes : Est-ce une suite monotone?

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Cinquième cours Taux instantané constant Taux instantané constant Date de comparaison Taux instantané constant Date de comparaison Diagramme d entrées et sorties Taux instantané

Plus en détail

Cours d analyse numérique SMI-S4

Cours d analyse numérique SMI-S4 ours d analyse numérique SMI-S4 Introduction L objet de l analyse numérique est de concevoir et d étudier des méthodes de résolution de certains problèmes mathématiques, en général issus de problèmes réels,

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

1 Codes linéaires. G = [I k A]. Dans ce cas on constate que la matrice. H = [ t A I n k ] est une matrice de contrôle de C. Le syndrome de x F n q

1 Codes linéaires. G = [I k A]. Dans ce cas on constate que la matrice. H = [ t A I n k ] est une matrice de contrôle de C. Le syndrome de x F n q 1 Codes linéaires Un code de longueur n est une partie de F n q. Un code linéaire C de longueur n sur le corps ni F q est un sous-espace vectoriel de F n q. Par défaut, un code sera supposé linéaire. La

Plus en détail

Introduction à Sage-Python

Introduction à Sage-Python Introduction à Sage-Python Aurélien Greuet Université de Versailles http://lmv.math.cnrs.fr/annuaire/aurelien-greuet/ 1 Python? Sage?! Calcul formel?!? 1.1 Python Python est un langage de programmation

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

Formules d inclusion-exclusion

Formules d inclusion-exclusion Université de Rouen L1 M.I.EEA 2011 2012 Mathématiques discrètes Formules d inclusion-exclusion Je présente ici une correction détaillée de l Exercice 5 de la Feuille d exercices 1, en reprenant le problème

Plus en détail

Intégration et probabilités 2012-2013. TD3 Intégration, théorèmes de convergence Corrigé. 1 Petites questions. n hésitez pas à m envoyer un mail à

Intégration et probabilités 2012-2013. TD3 Intégration, théorèmes de convergence Corrigé. 1 Petites questions. n hésitez pas à m envoyer un mail à Intégration et probabilités 212-213 TD3 Intégration, théorèmes de convergence Corrigé xercice ayant été voué à être préparé xercice 1 (Mesure image). Soient (, A, µ) un espace mesuré, (F, B) un espace

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

CHAPITRE III : Travail et énergie

CHAPITRE III : Travail et énergie CHPITRE III : Travail et énergie III. 1 En principe, les lois de Newton permettent de résoudre tous les problèmes de la mécanique classique. Si on connaît les positions et les vitesses initiales des particules

Plus en détail

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables.

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables. EXAMEN CORRIGE ANALYSE IV 9-6-9 informations: http://cag.epfl.ch sections IN + SC Prénom : Nom : Sciper : Section : Informations () L épreuve a une durée de 3 heures et 45 minutes. () Les feuilles jaunes

Plus en détail

Prix d options européennes

Prix d options européennes Page n 1. Prix d options européennes Une société française tient sa comptabilité en euros et signe un contrat avec une entreprise américaine qu elle devra payer en dollars à la livraison. Entre aujourd

Plus en détail

Fonctions analytiques

Fonctions analytiques CHAPITRE Fonctions analytiques Les principaux résultats à retenir : soit U un ouvert de C et f : U C. f est analytique sur U si et seulement si f est développable en série entière au voisinage de chaque

Plus en détail

Utiliser des fonctions complexes

Utiliser des fonctions complexes Chapitre 5 Utiliser des fonctions complexes Construire une formule conditionnelle avec la fonction SI Calculer un remboursement avec la fonction VPN Utiliser des fonctions mathématiques Utiliser la fonction

Plus en détail

Continuité en un point

Continuité en un point DOCUMENT 4 Continuité en un point En général, D f désigne l ensemble de définition de la fonction f et on supposera toujours que cet ensemble est inclus dans R. Toutes les fonctions considérées sont à

Plus en détail

AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES

AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES VINCENT GUEDJ 1. Notions fondamentales 1.1. Noyau, Image. On se donne E un K-espace vectoriel de dimension finie (K = R, C principalement) et f L(E) un

Plus en détail

1.8 Exercices. Analyse d'erreurs 43

1.8 Exercices. Analyse d'erreurs 43 1.8 Exercices Analyse d'erreurs 43 1. Tous les chires des nombres suivants sont signicatifs. Donner une borne supérieure de l'erreur absolue et estimer l'erreur relative. a) 0,1234 b) 8,760 c) 3,14156

Plus en détail

n N = u N u N+1 1 u pour u 1. f ( uv 1) v N+1 v N v 1 1 2 t

n N = u N u N+1 1 u pour u 1. f ( uv 1) v N+1 v N v 1 1 2 t 3.La méthode de Dirichlet 99 11 Le théorème de Dirichlet 3.La méthode de Dirichlet Lorsque Dirichlet, au début des années 180, découvre les travaux de Fourier, il cherche à les justifier par des méthodes

Plus en détail

Principe de symétrisation pour la construction d un test adaptatif

Principe de symétrisation pour la construction d un test adaptatif Principe de symétrisation pour la construction d un test adaptatif Cécile Durot 1 & Yves Rozenholc 2 1 UFR SEGMI, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, France, cecile.durot@gmail.com 2 Université

Plus en détail

Analyse - Résumés et exercices

Analyse - Résumés et exercices Analyse - Résumés et exercices Georges Skandalis Université Paris Diderot (Paris 7) - IREM Préparation à l Agrégation Interne 6 mars 205 Table des matières Suites de nombres réels. Développement décimal

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Fonctions Analytiques

Fonctions Analytiques 5 Chapitre Fonctions Analytiques. Le plan complexe.. Rappels Soit z C, alors!(x,y) IR 2 tel que z = x + iy. On définit le module de z comme z = x 2 + y 2. On peut aussi repérer z par des coordonnées polaires,

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Capes 2002 - Première épreuve

Capes 2002 - Première épreuve Cette correction a été rédigée par Frédéric Bayart. Si vous avez des remarques à faire, ou pour signaler des erreurs, n hésitez pas à écrire à : mathweb@free.fr Mots-clés : équation fonctionnelle, série

Plus en détail

Analyse de données et méthodes numériques

Analyse de données et méthodes numériques Analyse de données et méthodes numériques Analyse de données: Que faire avec un résultat? Comment le décrire? Comment l analyser? Quels sont les «modèles» mathématiques associés? Analyse de données et

Plus en détail

Mathématiques I Section Architecture, EPFL

Mathématiques I Section Architecture, EPFL Examen, semestre d hiver 2011 2012 Mathématiques I Section Architecture, EPFL Chargé de cours: Gavin Seal Instructions: Mettez votre nom et votre numéro Sciper sur chaque page de l examen. Faites de même

Plus en détail

COURS METHODES MATHEMATIQUES POUR L INGENIEUR. MAM 3, Polytech Lyon. Ionel Sorin CIUPERCA

COURS METHODES MATHEMATIQUES POUR L INGENIEUR. MAM 3, Polytech Lyon. Ionel Sorin CIUPERCA COURS METHODES MATHEMATIQUES POUR L INGENIEUR MAM 3, Polytech Lyon Ionel Sorin CIUPERCA Le cours s adresse en principal à des élèves des écoles d ingénieurs, filière modélisation mathématique. Une partie

Plus en détail

TD2 Fonctions mesurables Corrigé

TD2 Fonctions mesurables Corrigé Intégration et probabilités 2012-2013 TD2 Fonctions mesurables Corrigé 0 Exercice qui avait été préparé chez soi Exercice 1. Soit (Ω, F, µ) un espace mesuré tel que µ (Ω) = 1. Soient A, B P (Ω) deux sousensembles

Plus en détail

aux différences est appelé équation aux différences d ordre n en forme normale.

aux différences est appelé équation aux différences d ordre n en forme normale. MODÉLISATION ET SIMULATION EQUATIONS AUX DIFFÉRENCES (I/II) 1. Rappels théoriques : résolution d équations aux différences 1.1. Équations aux différences. Définition. Soit x k = x(k) X l état scalaire

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes.

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes. Promotion X 004 COURS D ANALYSE DES STRUCTURES MÉCANIQUES PAR LA MÉTHODE DES ELEMENTS FINIS (MEC 568) contrôle non classant (7 mars 007, heures) Documents autorisés : polycopié ; documents et notes de

Plus en détail

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2.1 Définition Une matrice n m est un tableau rectangulaire de nombres (réels en général) à n lignes et m colonnes ; n et m sont les dimensions de la matrice. Notation.

Plus en détail

Intégration et probabilités TD1 Espaces mesurés Corrigé

Intégration et probabilités TD1 Espaces mesurés Corrigé Intégration et probabilités TD1 Espaces mesurés Corrigé 2012-2013 1 Petites questions 1 Est-ce que l ensemble des ouverts de R est une tribu? Réponse : Non, car le complémentaire de ], 0[ n est pas ouvert.

Plus en détail

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide)

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide) Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009 Descriptifs (Page vide) Sujet 001 Épreuve pratique de mathématiques Descriptif Étude d une fonction dépendant d un paramètre Étant donné une fonction dépendant

Plus en détail

CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE. Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE. (durée : cinq heures)

CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE. Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE. (durée : cinq heures) CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE (durée : cinq heures) Une composition portant sur la statistique. SUJET Cette épreuve est composée d un

Plus en détail

Sur certaines séries entières particulières

Sur certaines séries entières particulières ACTA ARITHMETICA XCII. 2) Sur certaines séries entières particulières par Hubert Delange Orsay). Introduction. Dans un exposé à la Conférence Internationale de Théorie des Nombres organisée à Zakopane

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction Electricité et magnétisme - TD n 1 Induction 1. Inductance mutuelle - transformateur On considère un solénoïde de section circulaire, de rayon R 1, de longueur, et constitué de N 1 spires. A l intérieur

Plus en détail

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine Fonction affine ) Définition et Propriété caractéristique a) Activité introductive Une agence de location de voiture propose la formule de location suivante : forfait de 50 et 0,80 le km. Quel est le prix

Plus en détail

Java & Algorithme Corrigé du test final

Java & Algorithme Corrigé du test final Java & Algorithme Corrigé du test final 1 QUESTIONS EN JAVA Chaque question est sur un point, sauf certaines sur deux points. En tout, le QCM est noté sur 24 : la note est divisée par 6 pour revenir entre

Plus en détail

Algorithmique au lycée

Algorithmique au lycée Stage PAF christian.brucker@ac-strasbourg.fr jean-paul.quelen@ac-strasbourg.fr 13 mars 2015 Lycée Jean Monnet STRASBOURG Sommaire du stage Les programmes Sommaire du stage Les programmes Sommaire du stage

Plus en détail

Cours MP. Espaces vectoriels normés

Cours MP. Espaces vectoriels normés Table des matières Espaces vectoriels normés B. Seddoug. Médiane Sup, Oujda I Norme et distance 1 I.1 Définitions..................... 1 I.2 Evn produit.................... 12 I.3 Notions topologiques

Plus en détail

Fonctions holomorphes

Fonctions holomorphes Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Fonctions holomorphes Christine Laurent-Thiébaut Ceci est le second volet de l étude des fonctions d une variable complexe, faisant suite au chapitre

Plus en détail

Quadrature n 74 (2009) 10 22. Online Material

Quadrature n 74 (2009) 10 22. Online Material Quadrature n 74 (009) 10 Online Material E. Brugallé, Online Material Un peu de géométrie tropicale Solutions des exercices Erwan Brugallé Université Pierre et Marie Curie, Paris 6, 175 rue du Chevaleret,

Plus en détail

L ALGORITHMIQUE. Algorithme

L ALGORITHMIQUE. Algorithme L ALGORITHMIQUE Inspirée par l informatique, cette démarche permet de résoudre beaucoup de problèmes. Quelques algorithmes ont été vus en 3 ième et cette année, au cours de leçons, nous verrons quelques

Plus en détail

Agrégation interne de Mathématiques. Session 2009. Deuxième épreuve écrite. (et CAERPA)

Agrégation interne de Mathématiques. Session 2009. Deuxième épreuve écrite. (et CAERPA) Agrégation interne de Mathématiques (et CAEPA Session 2009 Deuxième épreuve écrite 2 NOTATIONS ET PÉLIMINAIES On désigne par le corps des nombres réels et par C le corps des nombres complexes. Si f est

Plus en détail

Séminaire TEST. 1 Présentation du sujet. October 18th, 2013

Séminaire TEST. 1 Présentation du sujet. October 18th, 2013 Séminaire ES Andrés SÁNCHEZ PÉREZ October 8th, 03 Présentation du sujet Le problème de régression non-paramétrique se pose de la façon suivante : Supposons que l on dispose de n couples indépendantes de

Plus en détail

INTÉGRATION SUR LES SURFACES. Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type

INTÉGRATION SUR LES SURFACES. Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type INTÉGRATION SUR LES SURFACES Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type φ(x)dσ(x) Σ où Σ est une surface de classe C 1 de R 3 ou plus généralement une hypersurface

Plus en détail

StatEnAction 2009/10/30 11:26 page 111 #127 CHAPITRE 10. Machines à sous

StatEnAction 2009/10/30 11:26 page 111 #127 CHAPITRE 10. Machines à sous StatEnAction 2009/0/30 :26 page #27 CHAPITRE 0 Machines à sous Résumé. On étudie un problème lié aux jeux de hasard. Il concerne les machines à sous et est appelé problème de prédiction de bandits à deux

Plus en détail

Introduction à l étude des Corps Finis

Introduction à l étude des Corps Finis Introduction à l étude des Corps Finis Robert Rolland (Résumé) 1 Introduction La structure de corps fini intervient dans divers domaines des mathématiques, en particulier dans la théorie de Galois sur

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

I. Polynômes de Tchebychev

I. Polynômes de Tchebychev Première épreuve CCP filière MP I. Polynômes de Tchebychev ( ) 1.a) Tout réel θ vérifie cos(nθ) = Re ((cos θ + i sin θ) n ) = Re Cn k (cos θ) n k i k (sin θ) k Or i k est réel quand k est pair et imaginaire

Plus en détail

Optimisation, traitement d image et éclipse de Soleil

Optimisation, traitement d image et éclipse de Soleil Kléber, PCSI1&3 014-015 I. Introduction 1/8 Optimisation, traitement d image et éclipse de Soleil Partie I Introduction Le 0 mars 015 a eu lieu en France une éclipse partielle de Soleil qu il était particulièrement

Plus en détail

Exercices de mathématiques MPSI et PCSI

Exercices de mathématiques MPSI et PCSI Exercices de mathématiques MPSI et PCSI par Abdellah BECHATA www.mathematiques.ht.st Table des matières Généralités sur les fonctions 2 2 Continuité 3 3 Dérivabilité 4 4 Fonctions de classes C k 5 5 Bijections

Plus en détail

MATHEMATIQUES Option Economique

MATHEMATIQUES Option Economique Concours EDHEC 9 Classes Préparatoires MATHEMATIQUES Option Economique La présentation, la lisibilité, l'orthographe, la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entreront pour

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des Écoles Normales Supérieures Durée de l épreuve: 4 heures Cœfficient: 4 Juillet

Plus en détail

Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales

Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales Adriana Climescu-Haulica Laboratoire de Modélisation et Calcul Institut d Informatique et Mathématiques Appliquées de

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Maths MP Exercices Fonctions de plusieurs variables Les indications ne sont ici que pour être consultées après le T (pour les exercices non traités). Avant et pendant le T, tenez bon et n allez pas les

Plus en détail

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que Introduction. On suppose connus les ensembles N (des entiers naturels), Z des entiers relatifs et Q (des nombres rationnels). On s est rendu compte, depuis l antiquité, que l on ne peut pas tout mesurer

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES B. MARCHADIER Dépendance et indépendance de deux aléas numériques images Mathématiques et sciences humaines, tome 25 (1969), p. 2534.

Plus en détail

MIS 102 Initiation à l Informatique

MIS 102 Initiation à l Informatique MIS 102 Initiation à l Informatique Responsables et cours : Cyril Gavoille Catherine Pannier Matthias Robine Marc Zeitoun Planning : 6 séances de cours 5 séances de TD (2h40) 4 séances de TP (2h40) + environ

Plus en détail

IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations

IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations 1- Equation à une inconnue Une équation est une égalité contenant un nombre inconnu noté en général x et qui est appelé l inconnue. Résoudre l équation

Plus en détail

UPJV - Amiens Licence Professionnelle SILDA Algorithmique Exercices

UPJV - Amiens Licence Professionnelle SILDA Algorithmique Exercices UPJV - Amiens Licence Professionnelle SILDA Algorithmique Exercices Gilles Dequen 1 Échauements Exercice 1 Premier algorithme Écrire un algorithme qui eectue la saisie d'un entier, ache son carré puis

Plus en détail

Consignes d été en Mathématiques

Consignes d été en Mathématiques MPSI-PCSI Consignes d été 4-5 Classes préparatoires MPSI-PCSI, Lycée Châtelet, Douai Rentrée de Septembre 5 Consignes d été en Mathématiques Vous trouverez dans ce document trois rubriques :. Le mot du

Plus en détail