Le code à effacement Mojette : Applications dans les réseaux et dans le Cloud

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le code à effacement Mojette : Applications dans les réseaux et dans le Cloud"

Transcription

1 Le code à effacement Mojette : Applications dans les réseaux et dans le Cloud Soutenance de l'habilitation à Diriger des Recherches Benoît Parrein (Université de antes, IRCCy/équipe IVC) Mardi 6 Juin 25, Amphi, Bâtiment IRST, Polytech antes

2 Les codes à effacement chez Facebook, c'est PB (87 TB!) de moins à stocker [] 73 serveurs en moins 42% de réduction de la taille de l'infrastructure 2 MW de consommation en moins pour un datacentre [2] [] Muralidhar, S., Lloyd, W., Roy, S., Hill, C., Lin,., Liu, W.,... & Kumar, S. f4: Facebook s Warm BLOB Storage System. In Proceedings of the th USIX conference on Operating Systems Design and Implementation (OSDI) (pp ). USIX Association, October, 24. [2] Orgerie, Anne-Cecile, Assuncao, Marcos Dias de, & Lefevre, Laurent. A survey on techniques for improving the energy efficiency of large-scale distributed systems. ACM Computing Surveys (CSUR), vol. 46, no 4, p. 47, 24. 2

3 Limitation Application uniquement sur des données froides i.e 8 lectures par seconde max 3

4 Les codes à effacement k messages ncoding Codage n paquets Perte k paquets reçus Decoding Décodage k messages 4

5 Le code à effacement Mojette C C I S T U D O 5

6 Le code à effacement Mojette C C I S T U D O (p,q) Proj(,) 6

7 Le code à effacement Mojette Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) Proj(-,) 7

8 Le code à effacement Mojette Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) Proj(-,) 8

9 Le code à effacement Mojette Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) Proj(-,) 9

10 Le code à effacement Mojette Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) Proj(-,)

11 Le code à effacement Mojette Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) Proj(-,)

12 Le code à effacement Mojette Proj(2,) Proj(-2,) Élément du message Élément du code Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) 2 Proj(-,)

13 Le code à effacement Mojette Proj(2,) Proj(-2,) Élément du message Élément du code Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) Proj(-,) 3

14 Le code à effacement Mojette Proj(2,) Proj(-2,) Élément du message Élément du code Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) C'est encore plus fun sur Proj(-,) 4

15 Questions Comment positionner le code Mojette au sein de la théorie des codes correcteurs? Intérêt pour le stockage distribué? Intérêt pour les réseaux mobiles et P2P? Quelles performances? 5

16 Ben's Time-line : recrutement MCF Travaux de thèse préparation HDR Projet Projet C2M MatchSlide Projet Sereadmo Projet Projet P2PWeb FC4Cloud

17 Ben's Time-line : recrutement MCF Travaux de thèse préparation HDR Projet Projet C2M MatchSlide Projet Sereadmo Projet Projet P2PWeb FC4Cloud

18 Plan de la soutenance Partie : Le code à effacement Mojette Définitions Performances Partie 2 : Applications dans les réseaux auto-organisés Les réseaux ad hoc (le projet SRADMO) Les réseaux P2P (le projet P2PWeb) Partie 3 : Le stockage distribué (le projet FC4Cloud) Le système de fichier distribué RozoFS Comparaison avec Ceph sur Grid5 Conclusions : Conclusions et perspectives Résumé des encadrements Responsabilités collectives 8

19 Partie : Le code Mojette 9

20 Les codes à effacement (MDS) k messages ncoding Codage n paquets Perte k paquets reçus Decoding Décodage k messages MDS : Maximum Distance Separable Code systématique i.e le message apparaît de manière explicite 2

21 Les codes Reed-Solomon (RS) (96) Sont des codes MDS Usage d'une matrice génératrice G (code linéaire) matrice de Cauchy ou Vandermonde c=b.g G={I k P k,n k } permet d'obtenir un code systématique 2

22 Mises en œuvre des codes RS Reed-Solomon Reed-Solomon (matrice de Cauchy [Byers, 995]) (matrice de Vandermonde [Rizzo, 998], RFC55)... [stockage] Cauchy Good [Planck, 28] in Jerasure.2 [stockage] Intel ISA-L par matrices de Vandermonde (inclus instructions SS) 22

23 Le code à effacement Mojette basé sur la transformation Mojette [Guédon, 995] Calcul d'un ensemble de projections D à partir d'un support 2D Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) 23 Proj(-,)

24 Le code à effacement Mojette systématique Proj(,) C C I S T U D O Proj(,) Proj(-,) xemple du code Mojette systématique (7,4) Brevet [David et al., 23] 24

25 Conditions de reconstruction Critère de Myron Katz [Katz, 978] p i P i Q qi Q ou i C C I S T U D O P 25

26 Conditions de reconstruction Critère de Myron Katz [Katz, 978] Support de K lignes reconstructibles par K projections [Parrein, 2] 26

27 Conditions de reconstruction Critère de Myron Katz [Katz, 978] Support de K lignes reconstructibles par K projections [Parrein, 2] usage d'angles Mojette de type (p, ) chaque projection est équivalente pour la reconstruction - K projections redondantes 27

28 Décodage Définition des chemins de reconstruction [ormand et al., 26] (une projection reconstruit une ligne, de la gauche vers droite) xample on a 4 lines geometrical buffer with 4 projections +réduction du nombre d'écritures [Féron et al., 24] (brevet Rozo Systems) 28

29 Propriété du code Mojette Code déterministe Code à effacement de type (+є) MDS Forme non systématique (par défaut) et systématique Reconstruction asynchrone Pas de contrainte de primalité Complexité linéaire [O(I)] 29

30 Performances (codage) Coding (k=4,m=6) CPU Cycles ISA-L d 4+2 coding +memcpy Mojette RozoFS 4+2 coding blocksize (Bytes) 3 Résultats : Didier Féron, Rozo Systems

31 Performances (codage) Coding (k=4,m=6) CPU Cycles ISA-L d 4+2 coding +memcpy Mojette RozoFS 4+2 coding blocksize (Bytes) Débit = 6,4 GB/s Ccl : le code Mojette est 2 fois plus rapide que la librarie ISA-L Résultats : Didier Féron, Rozo Systems 3

32 Performances (décodage) Decoding (m=4,k=6) CPU cycles ISA-L d 4+2 decoding +memcpy Mojette RozoFS 4+2 decoding memcpy Blocksize (Bytes) Débit = 9,6 GB/s Ccl : le code Mojette est 3 fois plus rapide que la librarie ISA-L Résultats : Didier Féron, Rozo Systems 32

33 Plan de la soutenance Partie : Le code à effacement Mojette Généralité sur les codes Le code Mojette Performances Partie 2 : Applications dans les réseaux auto-organisés Les réseaux ad hoc (le projet SRADMO) Les réseaux P2P (le projet P2PWeb) Partie 3 : Le stockage distribué (le projet FC4Cloud) Le système de fichier distribué RozoFS Comparaison avec Ceph sur Grid5 Conclusions Conclusions et perspectives Résumé des encadrements Responsabilité collectives 33

34 Partie 2 : Applications dans les réseaux auto-organisés de type ad hoc et P2P 34

35 Mobile Ad hoc Tworks (MAT) A B 35

36 Problèmes Le routage La qualité de service La sécurité 36

37 MP-OLSR basé sur OLSR (RFC3626) modification de l'algorithme de Dijkstra + fonctions auxiliaires application du code à effacement Mojette chaque route convoie une projection 37

38 26-29 : le projet SRADMO Projet collaboratif RRT : Thales (resp.), Université de Poitiers/IRCOM-SIC, IRCCy, Keosys Objectif : Sécurisation des réseaux ad hoc par la transformation Mojette RRT 25 38

39 26-29 : le projet SRADMO Principaux résultats : Définition du protocole MP-OLSR (ITF ID, Manet WG document) Simulation (réaliste)/expérimentation des protocoles MP-OLSR et OLSR Validation dans le cadre de transfert vidéo graduable (H.264/SVC) protégée de manière inégale par un code Mojette 39

40 xpérimentation MP-OLSR Polytech antes, le 2 juin 29 4

41 Les réseaux P2P Sont des réseaux auto-organisés Agissent au niveau de la couche application (couche 7) Système distribué très large échelle Applications dans le stockage et la diffusion live Alternative au modèle centralisé client/serveur 4

42 2-22: le projet P2PWeb Projet collaboratif (Région PdL) : TMG (resp.), LIA, IRCCy Objectifs : delester le modèle centralisé Client/Serveur (C/S) par un modèle distribué (et auto-organisé) pair-à-pair (P2P) proposer une architecture hybride C/S et P2P inclure des codes à effacement (reste à faire!) 42

43 Le protocole P2PWeb 43

44 Validation du protocole P2PWeb 44

45 Plan de la soutenance Partie : Le code à effacement Mojette Généralité sur les codes Le code Mojette Performances Partie 2 : Applications dans les réseaux auto-organisés Les réseaux ad hoc (le projet SRADMO) Les réseaux P2P (le projet P2PWeb) Partie 3 : Le stockage distribué (le projet FC4Cloud) Le système de fichier distribué RozoFS Comparaison avec Ceph sur Grid5 Conclusions Conclusions et perspectives Résumé des encadrements Responsabilité collectives 45

46 Partie 3 : Le stockage distribué haute disponibilité et tolérant aux pannes 46

47 2: Internet Distributed Image Information System GUÉDO, J.; PARRI, B. & ORMAD,. : Internet Distributed Image Information System. In: Integrated Computer-Aided ngineering, 8 (2), r. 3, p

48 Haute disponibilité signifie... accessible à 99, % de la réplication le plus souvent... une infrastructure capable de supporter la charge une haute consommation énergétique...et des problèmes de droit à la vie privée les codes à effacement réduisent fortement la taille de l'infrastructure pour un même taux de disponibilité 48

49 Distributed File Systems (DFS) HDFS (Hadoop) Facebook file system (f4) Scality (basé sur Chord) CephFS, GlusterFS, aucun DFS n'utilise aujourd'hui des codes pour des données soumises à des I/O intensives 49

50 5

51 I/O Centric Distributed File System (DFS) Software Defined Storage (SDS) Scale-Out AS compatible POSIX pas de contrainte matérielle tolérant aux pannes (jusqu'à 4 pannes) code à effacement Mojette (sur blocs de 4Ko ou 8Ko) dédié données froides et chaudes Projet Open source (licence GPL) 5

52 Client ode Metadata Server ol p r t n Co ath Rozofsmount exportd th a pa Dat metadata n Mo g rin ito Storage ode Storaged Storage ode Storage ode Storaged... Pool of storage odes Storaged 52

53 xpérimentations in vivo sur GRID5K Cluster de antes (8 nœuds): Intel Xeon GHz, Gb Layout code Mojette (6,4) vs triplication Ceph lecture aléatoire (blocs 4Ko) par IOZone 53 Résultats Alexandre van Kempen

54 xpérimentations in vivo sur GRID5K Cluster de antes (8 nœuds): Intel Xeon GHz, Gb Layout code Mojette (6,4) vs triplication Ceph écriture aléatoire (blocs 4Ko) par IOZone 54 Résultats Alexandre van Kempen

55 Cas d'usage (validés) de RozoFS Montage vidéo en ligne [Pertin et al., 24] xécution de machines virtuelles (QMU/KVM) Déploiement de bases de données transactionnelles... 55

56 Réduction de l'espace de stockage Capacité de stockage pour Go utile Résultats Bastien Confais 56

57 Réduction de l'espace de stockage Capacité de stockage pour Go utile Réduction d'un facteur 2 de l'espace de stockage Par l'usage des codes à effacement Résultats Bastien Confais 57

58 Le projet FC4Cloud AR 22 (appel mergence) Partenaires: IRCCy (resp.), ISA-SupAéro, SATT-OV Objectif: valorisation et transfert Résultats: accompagnement de Rozo Systems à antes création de la start-up O'Fly Co à Toulouse 58

59 Conclusions 59

60 Conclusions et perspectives (/4) Code à effacement code Mojette systématique et non systématique inscription dans la théorie des codes (algébriques) hautes performances à GB/s Perspectives Évaluation performance Mojette systématique Système de partage de secrets à base de codes linéaires (objectif du projet Privacy4Cloud) 6

61 Conclusions et perspectives (2/4) Stockage distribué er DFS hautes performances basé sur des codes émergence de la société Rozo Systems Perspectives xpérimentations large échelle (Grid5) Comportement dans un contexte Big Data Décentralisation du modèle Cloud (le Fog!) 6

62 Conclusions et perspectives (3/4) Réseaux P2P Protocole hybride client-serveur et P2P QoS/Qo pour diffusion live (voir CFIP 25) Perspectives Recrutement Soufiane Rouibia en septembre! Couplage avec des codes à effacement Transport sans couture entre C/S et P2P (offre OTT de type MPG-DASH) 62

63 Conclusions et perspectives (4/4) Réseaux ad hoc Protocole de routage MP-OLSR (draft ITF) Couplage code MDS (tolérance aux pannes) Application pour la transmission vidéo Perspectives Une RFC! Interaction avec une infrastructure Implémentations embarquées (collab. Université Parana et LIA) (cf Internet des Objets) 63

64 ncadrements doctoraux (/2) Fadi Boulos Trafic audiovisuel à qualité d'usage garantie : caractérisation d'erreurs, de la gêne associée et mécanismes de protection (Directeur Patrick Lecallet) Jiazi Yi Protocole de routage à chemins multiples pour réseaux auto-organisés (Directeur Jeanpierre Guédon) ddy Cizeron Routage multichemins et codage à description multiple dans les réseaux ad hoc (Directeur Jean-François Diouris) Dan Radu fficient communication strategies for mobile ad hoc networks (Directrice Adina Astilean) 64

65 ncadrements doctoraux (2/2) Dimitri Pertin (soutenance prévue avril 26) Code à effacement par géométrie discrète pour le stockage distribué (Directeur icolas ormand) CIFR Rozo Systems Bastien Confais (demande de financement en cours) Du Cloud storage au Fog storage : transition énergétique et intérêt pour l'internet des Objets 65

66 Chronologie des soutenances de thèses Dimitri Jiazi : recrutement MCF Fadi Travaux de thèse préparation HDR Projet Projet C2M MatchSlide Projet Sereadmo Projet Projet P2PWeb FC4Cloud Bastien ddy Dan 66

67 Chronologie des soutenances de thèses Dimitri Jiazi : recrutement MCF Fadi Travaux de thèse préparation HDR Projet Projet C2M MatchSlide Projet Sereadmo Projet Projet P2PWeb FC4Cloud Bastien ddy Dan + 2 stages masters depuis 24 67

68 ncadrements post-doctoraux Asmaa Hassiba Adnane projet Sereadmo Majd Ghareeb projet P2PWeb Alexandre van Kempen projet FC4Cloud 68

69 Responsabilités collectives nseignant en informatique (~25H par an) Co-responsable de l'option Réseaux-Système-Cloud (RSC) à Polytech/IFO depuis 2 Responsable des stages de fin d'étude à Polytech/IFO entre 28-2 Responsable de la formation doctorale entre (D-STIM) Membre du GT Innovation et valorisation de la recherche auprès du VicePrésident Valorisation et Transfert de l'université de antes depuis décembre 24 Participation à la rédaction des documents cadres du RFI umérique et du RFI lectronique (volet Innovation) pour la région Pays de la Loire Membre du GT Science dans le cadre de la fusion IRCCy LIA 69

70 Projet de création d'équipe de recherche Stockage distribué : système de fichier distribué, Software Defined Storage, système large échelle, Cloud/Fog Computing, bilan énergétique, expérimentations in vivo Réseaux : réseaux ad hoc, Internet des Objets, QoS, Software Defined etworks, simulations et expérimentations Sécurité : tolérance aux pannes, résilience, droit à la vie privée, sécurité des systèmes et des réseaux, situation critique, plan de reprise d'activité 7

71 Merci de votre attention! 7

72 Bonus 72

73 Liste publications 2-25 (/2) 73

74 Liste publications 2-25 (2/2) 74

75 Formulation Mojette-Dirac 75

76 Performance du code (#cycles CPU) encodage(6,4) décodage (6,4) Bloc 4K Bloc 8K Source : 76 Dimitri Pertin, Didier Féron, Alexandre Van Kempen, Benoît Parrein, Performance evaluation of the Mojette erasure code for faulttolerant distributed hot data storage, arxiv: [cs.it], 5 pages, Avril 25.

77 MP-OLSR+FC 77

78 MP-OLSR+FC 78

79 RozoFS + xportd xternal etwork Rozofsmount Storage Rozofsmount Storage Rozofsmount Storage Rozofsmount Storage iveau clients/applications Standard Gig Infrastructure Preuve de concept Rozo Systems Gig infrastructure (data storage and metadata)

80 RozoFS et HDFS Résultats Pauline Folz Jeu de données 'Twitter' de 7 Mo 8

81 ncadrements Masters 2 stages master depuis 24 ( ) () Xiang Zhu (28), Polytech antes, Master SG, %, routage ad hoc, aujourd'hui Ingénieur HP China (2) Sylvain David (29), Polytech antes, Ing. Informatique, %, routage ad hoc et code FC, Ingénieur R&D Fizians (3) Wissam Hamdach (2), Polytech antes, Master SG, %, routage ad hoc, ingénieur Télécom à Dubaï (4) Thibaut Perret (2), Polytech antes, Ing. Informatique, %, réseau P2P, thèse au Canada (5) Jean-Daniel Fischer (2), Polytech antes, Ing. Informatique, 5%, network time protocol (TP) and RadClock, ingénieur Bouygues Télécom (6) Giulio d Ippolito (2), Université Roma Tre, Master, 5%, code à effacement, Ingénieur Système en Italie (7) Dimitri Pertin (22), Polytech antes, Ing. Informatique, 5%, code à effacement, thèse CIFR avec moi et l'entreprise Fizians (8) assima Bouzakaria (22), Master Réseaux et Télécom, Université Paul Sabatier Toulouse, 5%, transport vidéo et P2P (9) Pauline Folz (23), Université de antes, Master ALMA, %, traitement distribué dans le Cloud, thèse CIFR à antes Métropole () Vikram Runthla (24), Polytech antes, Master international MDM, %, optimisation de services sur réseaux à faible bande-passante () Chen Chao (25), Polytech antes, Master international MDM, 5 %, Internet of Thing and Cloud infrastructure, collaboration avec Prof. Jinlong Hu, South China University of Technology (SCUT)... 8

82 P2PWeb-Live (soumission CFIP 25) Technologies WebRTC et HLS Ccl : Ça marche! avec un allégement de charge pour le serveur de contenu de 5 % 82

83 Stockage distribué tolérant aux pannes: l'exemple de Facebook Facebook f4 cells (pour données chaudes ) : 4 racks de 5 serveurs, 6.3K de disques (de 4TB chacun) soit 25 PB par cell (B = PB = 8 octets par datacentre) [] Muralidhar, S., Lloyd, W., Roy, S., Hill, C., Lin,., Liu, W.,... & Kumar, S. f4: Facebook s Warm BLOB Storage System. In Proceedings of the th USIX conference on Operating Systems Design and Implementation (OSDI) (pp ). USIX Association, October,

84 Système d'information Facebook xtrait de [] Muralidhar, S., Lloyd, W., Roy, S., Hill, C., Lin,., Liu, W.,... & Kumar, S. f4: Facebook s Warm BLOB Storage System. In Proceedings of the th USIX conference on Operating Systems Design and Implementation (OSDI) (pp ). USIX Association, October,

85 Le code Mojette lettre Proj(-2,) Proj(2,) Proj(,) R C I H H H G S V K Y S C G A C I C C I S T U D O G C T Proj(,) A G Y Q B Élément de la donnée Élément du code M B L W I Proj(-,) 85

86 xpérimentations in vivo sur GRID5K Lecture séquentielle (en Mo/s)

87 xpérimentations in vivo sur GRID5K Écriture séquentielle (en Mo/s) 2

Intérêt des codes FEC pour le stockage distribué Le projet ANR FEC4Cloud et la solution RozoFS

Intérêt des codes FEC pour le stockage distribué Le projet ANR FEC4Cloud et la solution RozoFS Intérêt des codes FEC pour le stockage distribué Le projet ANR FEC4Cloud et la solution RozoFS RESSI-2015 Du 19 au 22 Mai, Université Technologique de Troyes Benoît Parrein (Polytech Nantes, IRCCyN) Jérôme

Plus en détail

Introduction au Massive Data

Introduction au Massive Data Introduction au Massive Data Didier Kirszenberg, Responsable des architectures Massive Data, HP France Copyright 2015 Hewlett-Packard Development Company, L.P. The information contained herein is subject

Plus en détail

Un intergiciel adaptable à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc

Un intergiciel adaptable à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc Un intergiciel adaptable à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc Guilhem Paroux, Isabelle Demeure ENST France Télécom R&D Contexte Réseau mobile ad hoc (MANET) Pas d'infrastructure préexistante 20

Plus en détail

Big Data. Les problématiques liées au stockage des données et aux capacités de calcul

Big Data. Les problématiques liées au stockage des données et aux capacités de calcul Big Data Les problématiques liées au stockage des données et aux capacités de calcul Les problématiques liées au Big Data La capacité de stockage - Traitement : Ponctuel ou permanent? - Cycle de vie des

Plus en détail

Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit

Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit MIPE Juin 2012 - Nantes http://www.network-th.fr - 0811 560 947 1. Le Très Haut Débit sur Fibre Optique au prix d une SDSL : Mythe ou Réalité? 2. Sauvegarder, Sécuriser, Protéger, Superviser : Délégueznous

Plus en détail

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510 Introduction A. Au sujet du livre 10 B. Au sujet de l'examen 10 Chapitre 1 Les nouveautés de vsphere A. Présentation 14 B. En quoi vsphere 5 diffère de vsphere 4? 14 1. Un Service Console abandonné 14

Plus en détail

Robin Favre Fabien Touvat. Polytech Grenoble RICM 3 ème Année Vendredi 21 Novembre 2008 Etude d Approfondissement Réseau

Robin Favre Fabien Touvat. Polytech Grenoble RICM 3 ème Année Vendredi 21 Novembre 2008 Etude d Approfondissement Réseau Robin Favre Fabien Touvat Polytech Grenoble RICM 3 ème Année Vendredi 21 Novembre 2008 Etude d Approfondissement Réseau Plan I. Système distribué A. Définition B. Exemples II. III. Stockage distribué A.

Plus en détail

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000.

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. : comparaison de, et avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. JF. Garcia, F. Lévigne, M. Douheret, V. Claudel 30 mars 2011 1/34 Table des Matières 1 2 3 4 5 6 7 1/34 Présentation du sujet Présentation

Plus en détail

WD et le logo WD sont des marques déposées de Western Digital Technologies, Inc, aux États-Unis et dans d'autres pays ; absolutely WD Re, WD Se, WD

WD et le logo WD sont des marques déposées de Western Digital Technologies, Inc, aux États-Unis et dans d'autres pays ; absolutely WD Re, WD Se, WD WD et le logo WD sont des marques déposées de Western Digital Technologies, Inc, aux États-Unis et dans d'autres pays ; absolutely WD Re, WD Se, WD Xe, RAFF et StableTrac sont des marques de Western Digital

Plus en détail

Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille

Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille Cheick-Tidjane KONE Directeurs: Francis LEPAGE Co-encadrant : Michael DAVID Journée thématique RGE Jeudi 3 juin 2010 Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

Master Recherche Science Technologie Santé Mention : Informatique Spécialité : Informatique Fondamentale

Master Recherche Science Technologie Santé Mention : Informatique Spécialité : Informatique Fondamentale Master Recherche Science Technologie Santé Mention : Informatique Spécialité : Informatique Fondamentale E. Fleury Eric.Fleury@inria.fr http://perso.ens-lyon.fr/eric.fleury/ Présentation générale 3 parcours

Plus en détail

Une architecture hybride Client/Serveur et Pair-à-Pair pour le streaming vidéo sur l Internet

Une architecture hybride Client/Serveur et Pair-à-Pair pour le streaming vidéo sur l Internet Une architecture hybride Client/Serveur et Pair-à-Pair pour le streaming vidéo sur l Internet Nassima Bouzakaria, Majd Ghareeb, Benoît Parrein LUNAM Université, Université de Nantes, IRCCyN UMR CNRS 6597,

Plus en détail

Présentation de Citrix XenServer

Présentation de Citrix XenServer Présentation de Citrix XenServer Indexes Introduction... 2 Les prérequis et support de Xenserver 6 :... 2 Les exigences du système XenCenter... 3 Avantages de l'utilisation XenServer... 4 Administration

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

Projet d'infrastructure de stockage mutualisée

Projet d'infrastructure de stockage mutualisée Projet d'infrastructure de stockage mutualisée (pour la communauté scientifique régionale) - CRRI antoine.mahul@clermont-universite.fr Journée de rencontre du réseau AuDACES - 17 juin 2014 1. Contexte

Plus en détail

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN Le stockage DAS,NAS,SAN Sommaire Introduction SAN NAS Conclusion Bibliographie Questions Introduction Besoin de partage de données à travers un réseau Explosion des volumes de données Comment assurer les

Plus en détail

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO En théorie Introduction Présentation de l ESXi VMFS Virtual Center Vsphere Client Converter Vmotion High Availability/DRS/DPM Gestion

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

Cloud computing 2012-13

Cloud computing 2012-13 Cloud computing 2012-13 Laurent Wargon laurent@wargon.org de Marne-la-Vallée 1/48 Laurent Wargon Objectifs du cours Évaluer la pertinence du Cloud computing pour les organisations et savoir conduire un

Plus en détail

Les données massives à Calcul Québec

Les données massives à Calcul Québec Les données massives à Calcul Québec Marc Parizeau, professeur et directeur scientifique de Calcul Québec Plan Calcul Québec / Calcul Canada Les outils et les services disponibles Un outil en particulier

Plus en détail

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas. Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Datacenter vert agile Grenoble Lyon Paris Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.fr Datacenter de nouvelle génération vert agile?

Plus en détail

Big Data. Cyril Amsellem Consultant avant-vente. 16 juin 2011. Talend 2010 1

Big Data. Cyril Amsellem Consultant avant-vente. 16 juin 2011. Talend 2010 1 Big Data Cyril Amsellem Consultant avant-vente 16 juin 2011 Talend 2010 1 Big Data Architecture globale Hadoop Les projets Hadoop (partie 1) Hadoop-Core : projet principal. HDFS : système de fichiers distribués

Plus en détail

Évaluation en laboratoire de la baie hybride NetApp avec technologie Flash Pool

Évaluation en laboratoire de la baie hybride NetApp avec technologie Flash Pool Évaluation en laboratoire de la baie hybride NetApp avec technologie Flash Pool Rapport d'évaluation préparé pour le compte de NetApp Introduction Les solutions de stockage Flash se multiplient et recueillent

Plus en détail

DataSheet Amélioration du Retour sur Investissement

DataSheet Amélioration du Retour sur Investissement G E S T I O N D U S T O C K A G E E N E N V I R O N N E M E N T O U V E R T DataSheet Amélioration du Retour sur Investissement Réduction du Coût Total d Exploitation Gestion, Virtualisation et Contrôle

Plus en détail

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8 Présentation de la technologie RAID, un article de «Comment ça marche» La technologie RAID (acronyme de Redundant Array of Inexpensive Disks, parfois Redundant Array of Independent Disks, traduisez Ensemble

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage

NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage Exposé réseau du 11 janvier 2006 NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage David Komar Guillaume Le Cam Mathieu Mancel Sommaire Ħ Introduction Ħ La solution NAS Ħ La solution SAN Ħ Comparaison Ħ Cohabitation

Plus en détail

Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS

Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS Sauvegarde collaborative entre pairs 1 Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS Sauvegarde collaborative entre pairs 2 Introduction Pourquoi pair à pair? Utilisation de ressources

Plus en détail

Le clustering dans les réseaux ad-hoc

Le clustering dans les réseaux ad-hoc Le clustering dans les réseaux ad-hoc Auteur : Florent NOLOT Florent NOLOT 1 Présentation Le modèle et les motivations Le clustering à 1 saut et à k sauts Quelques résultats de simulation L'adaptation

Plus en détail

Placement intelligent dans un contexte de Cloud Computing

Placement intelligent dans un contexte de Cloud Computing Paris-La Défense 18 et 19 Juin 2013 Placement intelligent dans un contexte de Cloud Computing Daniel PAYS Chief Technology Officer daniel.pays@cloudwatt.com Fayçal BOUJEMAA R&D Manager faycal.boujemaa@cloudwatt.com

Plus en détail

Système de Stockage Sécurisé et Distribué

Système de Stockage Sécurisé et Distribué Système de Stockage Sécurisé et Distribué Philippe Boyon philippe.boyon@active-circle.com ACTIVE CIRCLE QUI SOMMES NOUS? Editeur français, spécialiste du stockage de fichiers et de la gestion de données

Plus en détail

FAITES DE LA DONNÉE LE MOTEUR DE VOTRE BUSINESS. Alexandre Vasseur Responsable Avant-Vente Europe du Sud Pivotal, EMC

FAITES DE LA DONNÉE LE MOTEUR DE VOTRE BUSINESS. Alexandre Vasseur Responsable Avant-Vente Europe du Sud Pivotal, EMC FAITES DE LA DONNÉE LE MOTEUR DE VOTRE BUSINESS Alexandre Vasseur Responsable Avant-Vente Europe du Sud Pivotal, EMC 1 Big Data = Volume, Variété, Vélocité et Valorisation Internet des objets Informations

Plus en détail

Marché Public. Serveurs et Sauvegarde 2015

Marché Public. Serveurs et Sauvegarde 2015 Marché Public Serveurs et Sauvegarde 2015 Remise des Offres avant le lundi 22 juin 2015 à 16h 1 P a g e Table des matières 1. OBJET DE LA CONSULTATION... 4 1.1. Description de la consultation... 4 1.2.

Plus en détail

Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles

Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles 1 Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles Ludovic Courtès, Marc-Olivier Killijian, David Powell, Matthieu Roy Sauvegarde

Plus en détail

Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery

Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery Marc Riner - INSA Lyon - DEA DISIC Introduction Cet article [1] présente une technique innovante de placement de réplicats et de

Plus en détail

IBM Rapid Recovery Services Vers le Cloud Recovery Recovering technology and infrastructure more quickly to meet your business needs

IBM Rapid Recovery Services Vers le Cloud Recovery Recovering technology and infrastructure more quickly to meet your business needs IBM Rapid Recovery Services Vers le Cloud Recovery Recovering technology and infrastructure more quickly to meet your business needs Jacques Bogo, Alain Maury, Pascal Hervé. IBM BCRS IT Architectes Le

Plus en détail

Une nouvelle génération de serveur

Une nouvelle génération de serveur Séminaire Aristote 27 Mars 2013 Une nouvelle génération de serveur Sommaire L'équipe État de l'art et vision Présentation de l'innovation Les points forts de la solution Cas d'usage Questions? 2 L'équipe

Plus en détail

Consolidation Stockage. systemes@arrabal-is.com

Consolidation Stockage. systemes@arrabal-is.com Stockage systemes@arrabal-is.com Le stockage, un enjeu central pour les entreprises. Dans les petites et moyennes entreprises, les données sont souvent stockées de façon aléatoire sur des serveurs, des

Plus en détail

ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE

ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE Mémoires 2010-2011 www.euranova.eu MÉMOIRES ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE Contexte : Aujourd hui la plupart des serveurs d application JEE utilise des niveaux de cache L1

Plus en détail

VMware. Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités. Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix

VMware. Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités. Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix VMware Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités Clusters, pools de ressources, Vmotion ; DRS ; HA Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix Pourquoi Virtualiser?

Plus en détail

Perspectives pour le stockage des données scientifiques. Jean-Yves Nief (CC-IN2P3)

Perspectives pour le stockage des données scientifiques. Jean-Yves Nief (CC-IN2P3) Perspectives pour le stockage des Jean-Yves Nief (CC-IN2P3) Vue d ensemble de la présentation! Etat des lieux pour le stockage des données.! Evolutions matérielles: Disque dur, SSD, bandes magnétiques.!

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN CLUSTER DE CALCUL

PROGRAMME FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN CLUSTER DE CALCUL PROGRAMME FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN CLUSTER DE CALCUL I Contexte Le Lycée de Bagnols sur Cèze veut se doter d'un centre de calcul scientifique et de stockage pour la conduite de projets éducatifs

Plus en détail

Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse

Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse David SANCHEZ Ingénieur d Application NI France stream ing [stree-ming] verbe 1. Fait de transférer des données depuis ou vers un instrument à

Plus en détail

INGENIERIE DES SYSTEMES INFORMATIQUES - PARCOURS : MOBILITE ET CLOUD COMPUTING

INGENIERIE DES SYSTEMES INFORMATIQUES - PARCOURS : MOBILITE ET CLOUD COMPUTING INGENIERIE DES SYSTEMES INFORMATIQUES - PARCOURS : MOBILITE ET CLOUD COMPUTING Préparez ce diplôme à l école de d ingénierie de l IGA OBJECTIFS DE LA FORMATION Dans un contexte de mutation économique et

Plus en détail

Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere

Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere Synthèse Les économies de coûts et les avantages en termes de flexibilité de la virtualisation des serveurs ont fait leurs

Plus en détail

Fiche produit FUJITSU ETERNUS DX200F Baie de stockage Flash

Fiche produit FUJITSU ETERNUS DX200F Baie de stockage Flash Fiche produit FUJITSU ETERNUS DX200F Baie de stockage Flash Fiche produit FUJITSU ETERNUS DX200F Baie de stockage Flash Des performances haut de gamme à un prix avantageux ETERNUS DX : le stockage centré

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE :

SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE : SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE : I Etude de systèmes de stockage et détermination d une solution adaptée pour la M2L II Détermination du coût de la solution

Plus en détail

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités Réseaux M2 CCI SIRR Introduction / Généralités Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Objectifs Connaissances générales sur les réseaux

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Les activités de recherche sont associées à des voies technologiques et à des opportunités concrètes sur le court, moyen et long terme.

Les activités de recherche sont associées à des voies technologiques et à des opportunités concrètes sur le court, moyen et long terme. Mémoires 2010-2011 www.euranova.eu EURANOVA R&D Euranova est une société Belge constituée depuis le 1er Septembre 2008. Sa vision est simple : «Être un incubateur technologique focalisé sur l utilisation

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

VirtualScale L expert infrastructure de l environnement Open source HADOOP Sofiane Ammar sofiane.ammar@virtualscale.fr

VirtualScale L expert infrastructure de l environnement Open source HADOOP Sofiane Ammar sofiane.ammar@virtualscale.fr VirtualScale L expert infrastructure de l environnement Open source HADOOP Sofiane Ammar sofiane.ammar@virtualscale.fr Avril 2014 Virtualscale 1 Sommaire Les enjeux du Big Data et d Hadoop Quels enjeux

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBILITE CONTINUE ET MOBILITE DES DONNEES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

BROCADE ET HITACHI DATA SYSTEMS FONDATION DE VOTRE CENTRE D INFORMATIONS

BROCADE ET HITACHI DATA SYSTEMS FONDATION DE VOTRE CENTRE D INFORMATIONS BROCADE ET HITACHI DATA SYSTEMS FONDATION DE VOTRE CENTRE D INFORMATIONS PHILIPPE JEANDEL EMEA SE DIRECTOR BROCADE 1 Hitachi Data Systems Corporation 2012. All Rights Reserved Hitachi & Brocade : Alignés

Plus en détail

EMC Forum 2014. EMC ViPR et ECS : présentation des services software-defined

EMC Forum 2014. EMC ViPR et ECS : présentation des services software-defined EMC Forum 2014 EMC ViPR et ECS : présentation des services software-defined 1 2 3 4 5 Software is Eating the World Marc Andreessen co-fondateur de Netscape Les entreprises qui utilisent efficacement le

Plus en détail

Étude comparative de Dimensions CM et de ClearCase Comparaison des performances

Étude comparative de Dimensions CM et de ClearCase Comparaison des performances Présentation de solution CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES Gestion des processus, changements, configurations, versions et mises en production à partir d'une architecture unique Assistance en vue d'une fusion

Plus en détail

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS SOMMAIRE QU EST-CE QUE LA VIRTUALISATION? POURQUOI VIRTUALISER? LES AVANTAGES DE LA VIRTUALISATION NOTION DE CONSOLIDATION, RATIONALISATION ET CONCENTRATION

Plus en détail

FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE

FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE Contenu de la formation Implémentation d une infrastructure Windows Server 2012 complexe Page 1 sur 5 I. Généralités 1.

Plus en détail

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBLITÉ CONTINUE ET MOBILITÉ DES DONNÉES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Aout 2014. Dossier technique Bureau à Distance by AIMS Informatique. Thomas CHAVINIER Avant-vente / Commerce Didier DANNION Direction Technique

Aout 2014. Dossier technique Bureau à Distance by AIMS Informatique. Thomas CHAVINIER Avant-vente / Commerce Didier DANNION Direction Technique 1 Aout 2014 Dossier technique Bureau à Distance by AIMS Informatique Thomas CHAVINIER Avant-vente / Commerce Didier DANNION Direction Technique 2 But du document et lexique... 4 Description de l offre...

Plus en détail

Cloud Computing - présentation d un outil complet

Cloud Computing - présentation d un outil complet Mihaela JUGANARU-MATHIEU mathieu@emse.fr École Nationale Supérieure des Mines de St Etienne 2013-2014 Bibliographie : Christopher M. Moyer, Building Applications in the Cloud : Concepts, Patterns, and

Plus en détail

Livre. blanc. Solution Hadoop d entreprise d EMC. Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD. Février 2012

Livre. blanc. Solution Hadoop d entreprise d EMC. Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD. Février 2012 Livre blanc Solution Hadoop d entreprise d EMC Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD Par Julie Lockner et Terri McClure, Analystes seniors Février 2012 Ce livre blanc d ESG, qui a été commandé

Plus en détail

Check Point exploite la puissance de la virtualisation pour simplifier la sécurité des clouds privés

Check Point exploite la puissance de la virtualisation pour simplifier la sécurité des clouds privés Fiche produit : Systèmes virtuels Check Point Check Point exploite la puissance de la virtualisation pour simplifier la sécurité des clouds privés Vous cherchez un moyen de réduire la complexité et simplifier

Plus en détail

Systèmes Répartis. Pr. Slimane Bah, ing. PhD. Ecole Mohammadia d Ingénieurs. G. Informatique. Semaine 24.2. Slimane.bah@emi.ac.ma

Systèmes Répartis. Pr. Slimane Bah, ing. PhD. Ecole Mohammadia d Ingénieurs. G. Informatique. Semaine 24.2. Slimane.bah@emi.ac.ma Ecole Mohammadia d Ingénieurs Systèmes Répartis Pr. Slimane Bah, ing. PhD G. Informatique Semaine 24.2 1 Semestre 4 : Fev. 2015 Grid : exemple SETI@home 2 Semestre 4 : Fev. 2015 Grid : exemple SETI@home

Plus en détail

Description des UE s du M2

Description des UE s du M2 Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

Exadata Storage Server et DB Machine V2

<Insert Picture Here> Exadata Storage Server et DB Machine V2 Exadata Storage Server et DB Machine V2 Croissance de la Volumétrie des Données Volumes multipliés par 3 tous les 2 ans Evolution des volumes de données 1000 Terabytes (Données) 800

Plus en détail

L offre Stockage et serveurs System x / BladeCenter F.Libier, Business Partner Technical Manager

L offre Stockage et serveurs System x / BladeCenter F.Libier, Business Partner Technical Manager L offre Stockage et serveurs System x / BladeCenter F.Libier, Business Partner Technical Manager 2009 IBM Corporation Une offre IBM optimisée pour les infrastructures dynamiques Réduire les coûts Améliorer

Plus en détail

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB)

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Base de l'informatique Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Généralité Comment fonctionne un ordinateur? Nous définirons 3 couches Le matériel

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail

Concepts et systèmes de stockage

Concepts et systèmes de stockage Concepts et systèmes de stockage Francesco Termine, professeur HES, francesco.termine@he-arc.ch 1 Plan Gestion de volumes de stockage Systèmes RAID DAS SAS Concepts Technologies actuelles NAS Concepts

Plus en détail

Les applications pair-à-pair. Guillaume Roux

Les applications pair-à-pair. Guillaume Roux Les applications pair-à-pair Guillaume Roux Sommaire Définition Architectures réseaux Les catégories de réseaux pair-à-pair Le réseau edonkey Le protocole BitTorrent Bilan 2 Définition 3 Définition Pair-à-pair,

Plus en détail

Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud. Didier Gabioud www.yoocloud.ch

Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud. Didier Gabioud www.yoocloud.ch Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud Didier Gabioud www.yoocloud.ch 06.09.2012 A propos de Yoocloud Société simple fondée en 2012 à Martigny Objectif: Aider les PME à faire leurs premiers pas vers

Plus en détail

Chapitre 1. Infrastructures distribuées : cluster, grilles et cloud. Grid and Cloud Computing

Chapitre 1. Infrastructures distribuées : cluster, grilles et cloud. Grid and Cloud Computing Chapitre 1. Infrastructures distribuées : cluster, grilles et cloud Grid and Cloud Computing Problématique Besoins de calcul croissants Simulations d'expériences coûteuses ou dangereuses Résolution de

Plus en détail

SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité

SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité Portrait d entreprise Protection des données (NetApp SnapManager) Continuité de service (NetApp SnapMirror) Sauvegarde et Reprise des activités

Plus en détail

Sauvegarde collaborative en pair-à-pair

Sauvegarde collaborative en pair-à-pair Sauvegarde collaborative en pair-à-pair Fabrice Le Fessant Fabrice.Le_Fessant@inria.fr ASAP Team INRIA Saclay Île de France Octobre 2008 Fabrice Le Fessant () Backup en pair-à-pair Rennes 2008 1 / 21 Plan

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information Master 1 Management - filières MPS-IDL Management des Systèmes d Information Un cours de Mathias Szpirglas Maître de Conférences en Sciences de gestion IAE Gustave Eiffel - UPEM mathias.szpirglas@u-pem.fr

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

LaCie 12big Rack Serial

LaCie 12big Rack Serial LaCie Un gestionnaire de stockage avant-gardiste, extensible et en attachement direct Jusqu'à 60 To Stockage en attachement direct Le LaCie est parfaitement adapté aux professionnels qui cherchent à développer

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

GAMME EMC ISILON NL CHANGEONS LA DONNE. Caractéristiques techniques. EMC Isilon NL400. EMC Isilon NL410 ARCHITECTURE

GAMME EMC ISILON NL CHANGEONS LA DONNE. Caractéristiques techniques. EMC Isilon NL400. EMC Isilon NL410 ARCHITECTURE GAMME EMC ISILON NL EMC Isilon NL400 EMC Isilon NL410 Parvenir à gérer et à stocker ses données à moindre coût est une préoccupation grandissante. Il faut mettre en balance le coût du stockage de certains

Plus en détail

SÉCURISER EMC VSPEX END-USER COMPUTING AVEC RSA SECURID

SÉCURISER EMC VSPEX END-USER COMPUTING AVEC RSA SECURID GUIDE DE CONCEPTION SÉCURISER EMC VSPEX END-USER COMPUTING AVEC RSA SECURID VMware Horizon View 5.2 et VMware vsphere 5.1 - Jusqu à 2 000 bureaux virtuels EMC VSPEX Résumé Le présent guide décrit les composants

Plus en détail

IT SERVICES BUSINESS STORAGE DATA AUDIT PARTNERSHIP INTEGRATOR SECURITY PLANNING PRIVATE AGILITY DYNAMIC PUBLIC TECHNOLOGY SOLUTIONS MANAGEMENT

IT SERVICES BUSINESS STORAGE DATA AUDIT PARTNERSHIP INTEGRATOR SECURITY PLANNING PRIVATE AGILITY DYNAMIC PUBLIC TECHNOLOGY SOLUTIONS MANAGEMENT ACTIVE BUSINESS TALENT ANSWERS DESIGN AUDIT HYBRID DRP PRIVATE SOFTWARE ENGINEERING AGILITY DYNAMIC DEPLOY SECURITY COMPUTE USER Initialisation démonstration EVO:RAIL PROVISIONING ORCHESTRATION WORKLOAD

Plus en détail

VMware Infrastructure The New Computing Platform. Stéphane CROIX Systems Engineer

VMware Infrastructure The New Computing Platform. Stéphane CROIX Systems Engineer VMware Infrastructure The New Computing Platform Stéphane CROIX Systems Engineer La nouvelle plateforme informatique Une seule plateforme pour résoudre les différents «challenges» de l entreprise d aujourd

Plus en détail

Windows Azure Platform Développez, déployez et administrez pour le Cloud Microsoft

Windows Azure Platform Développez, déployez et administrez pour le Cloud Microsoft Avant-propos 1. Pourquoi ce livre? 11 2. À qui s adresse cet ouvrage? 12 3. Structure de l ouvrage 12 4. Remerciements 13 Le Cloud 1. Introduction 15 2. Présentation du concept 15 2.1 Historique de l'hébergement

Plus en détail

Culture numérique Cloud computing

Culture numérique Cloud computing Culture numérique Cloud computing Hervé Le Crosnier Université de Caen Basse-Normandie herve.lecrosnier@unicaen.fr Processus John McCarthy «computation may someday be organized as a public utility.» Transformations

Plus en détail

Projet IGGI. Infrastructure pour Grappe, Grille et Intranet. Fabrice Dupros. CASCIMODOT - Novembre 2005. Systèmes et Technologies de l Information

Projet IGGI. Infrastructure pour Grappe, Grille et Intranet. Fabrice Dupros. CASCIMODOT - Novembre 2005. Systèmes et Technologies de l Information Projet IGGI Infrastructure pour Grappe, Grille et Intranet CASCIMODOT - Novembre 2005 Fabrice Dupros CONTEXTE > Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) Sous la tutelle des Ministères

Plus en détail

Choix d'un serveur. Choix 1 : HP ProLiant DL380 G7 Base - Xeon E5649 2.53 GHz

Choix d'un serveur. Choix 1 : HP ProLiant DL380 G7 Base - Xeon E5649 2.53 GHz Choix d'un serveur Vous êtes responsable informatique d'une entreprise. Vous devez faire un choix pour l'achat d'un nouveau serveur. Votre prestataire informatique vous propose les choix ci-dessous Vous

Plus en détail

Par CADICI Grégory & FRITZ Rémy

Par CADICI Grégory & FRITZ Rémy Par & FRITZ Rémy Technicien supérieur de maintenance informatique en contrat de professionnalisation à l IGBMC Virtualisation : projet de fin d étude gregory.cadici@igbmc.fr Amélioration des prestations

Plus en détail

Les Content Delivery Network (CDN)

Les Content Delivery Network (CDN) Les Content Delivery Network (CDN) Paris Californie : + 45 ms Paris Sidney : + 85 ms Amazon : 100 ms de temps de chargement supplémentaires 1% de ventes en moins Poids moyen des pages d'accueil : 2000

Plus en détail

Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus

Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus Mr Romaric SAGBO Ministère de l'economie et des Finances (MEF), Bénin SWD Technologies Email : rask9@yahoo.fr Tél : +229 97217745

Plus en détail

Qu est ce que le Cloud Computing?

Qu est ce que le Cloud Computing? Qu est ce que le Cloud Computing? Makhlouf Hadji Ingénieur de Recherche Qu est ce que le Cloud Computing? Agenda: Virtualisation des Ressources Introduction au Cloud Computing Caractéristiques du Cloud

Plus en détail

Pré-requis techniques

Pré-requis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉ-REQUIS TÉLÉCOM... 4 Généralités... 4 Accès Télécom supporté... 4 Accès Internet... 5 Accès VPN... 5 Dimensionnement de vos accès... 6 3. PRÉ-REQUIS POUR LES POSTES DE

Plus en détail

Plan. Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture. Démo. Usages

Plan. Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture. Démo. Usages 1 Mehdi LOUIZI Plan Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture Démo Usages 2 Pourquoi Hadoop? Limites du Big Data Les entreprises n analysent que 12% des données qu elles possèdent (Enquête Forrester

Plus en détail

Activité professionnelle N

Activité professionnelle N BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2015 Kissley POUNGA Activité professionnelle N 12 Nature de l activité Objectifs ÉTUDE DU RENOUVELLEMENT DU MATÉRIEL INFORMATIQUE Remise

Plus en détail

Portage d applications sur le Cloud IaaS Portage d application

Portage d applications sur le Cloud IaaS Portage d application s sur le Cloud IaaS Cécile Cavet cecile.cavet at apc.univ-paris7.fr Centre François Arago (FACe), Laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC), LabEx UnivEarthS APC, Univ. Paris Diderot, CNRS/IN2P3,

Plus en détail