Islande. Terre de feu et de glace. Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Islande. Terre de feu et de glace. Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1"

Transcription

1 Islande. Terre de feu et de glace. par Sylvain Blais: Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1 Sommaire Islande I. Localisation et formation :... 1 II. Les Geysers :... 3 III. Les volcans :... 3 A. L Eldfell... 3 B. Le Laki :... 3 C. Le Krafla :... 4 D. L Askja :... 5 E. L Herdubreid :... 5 F. Le Grimsvötn :... 5 G. L Eyjafjallajökull :... 5 IV. Paysages islandais :... 6 L Islande est un livre ouvert pour le géologue ; aucune forêt, aucun habitat envahissant ne vient cacher ses éléments constitutifs : roche, lave, glaciers, geysers racontent son histoire et continuent sans cesse d évoluer. On y rencontre tous les types de volcans : grands stratovolcans aux laves acides (Snaefell), volcans-boucliers aux laves fluides (hauts plateaux du centre) volcans explosifs (Hekla, Askja), volcanisme fissural (Eldgjá, Laki). I. Localisation et formation : L Islande est une vaste île de 350 par 510 km, au milieu de l Atlantique nord. Elle correspond à la partie émergée d une gigantesque chaîne de montagnes sous-marines longue de km environ qui sépare l océan Atlantique du nord au sud (la dorsale médio-atlantique ou rift). La tectonique des plaques indique qu elle correspond à l écartement des plaques européenne et Nord américaine, à la vitesse de deux centimètres par an _01_17_islande 1 / 6

2 Formation du rift : Les plaques tectoniques américaines et européennes s écartent l une de l autre, et entre les deux, s ouvre une immense fracture du nord au sud. Au fond de la fracture, le manteau terrestre remonte et forme cette chaîne de montagnes, à mètres au-dessous de la surface de l océan. Mais dans sa partie nord, cette chaîne de montagne émerge de l Atlantique et c est l Islande. La fracture atlantique génère en Islande, selon un axe nord-est sud-ouest, un volcanisme important ; on trouve deux cents volcans en veilleuse, et il y a une éruption en moyenne tous les quatre ans. Le quart du territoire islandais est classé zone de volcanisme potentiellement actif. Surtout, l'islande est un vrai "robinet à magma" de la planète : un tiers des laves émises sur toute la terre sont ici!. (les zones en rouge). L écartement des plaques provoque également de nombreux séismes, mais de très faible intensité : souvent seuls des instruments de mesure peuvent en témoigner. Zone de subduction L Islande connaît un volcanisme de point chaud 1 ; on a pu le suivre jusqu à 400 km de profondeur. C est à lui que le pays doit ses nombreux volcans. La plaque océanique issue très chaude de la faille, est légère au début. En refroidissant au contact de l eau, elle s alourdit et plonge sous la croûte terrestre par phénomène de subduction. L Islande est située juste au sud du cercle polaire arctique, ce qui induit la présence des glaciers dont la superficie a varié considérablement au cours des temps géologiques, et qui ont participé au façonnage de la morphologie de l île. Sous ces glaciers, le volcanisme a un comportement très particulier, et beaucoup de volcans sont ainsi cachés. L Islande est soumise à la conjonction de trois spécificités : le rift, le point chaud, la fonte des glaciers. 1 On retrouve entre autres ce phénomène de point chaud, en Polynésie française _01_17_islande 2 / 6

3 II. Les Geysers : Le mot "geyser" est d ailleurs d origine islandaise. Il vient de "Geysir" un célèbre geyser islandais, aujourd hui éteint. Son nom est en fait tiré du mot islandais "gjosa" qui signifie "jaillir". Le magma chauffe la roche, et lorsqu une poche, un coude au sein de cette roche piège une masse d eau, celle-ci bouillonne, crée de la vapeur qui remonte à la surface du sol en repoussant une certaine quantité d eau. Puis le jet retombe jusqu à ce qu une nouvelle poussée gazeuse le réactive. Le geyser le plus célèbre est le Geysir, mais il n est plus actif, car le «piège à eau» ne fonctionne plus. A ses côtés le Strokkur a pris la relève. III. Les volcans : En 1963, suite à une éruption volcanique sousmarine à 32 km au sud de l Islande, une nouvelle île est apparue : l île de Surtsey. Elle acheva sa formation en 1964 ; elle est formée de deux cônes volcaniques de 150 m de hauteur environ. Heimey Classée au patrimoine mondial de l UNESCO, elle n est accessible qu aux chercheurs qui s y déplacent avec précaution. Ils cherchent à savoir comment la végétation puis la vie pourront s installer sur ce nouveau territoire. Il semble que ce sont les fientes des oiseaux qui ont commencé à créer les premières conditions de vie végétale. Surtsey A. L Eldfell L Eldfell se trouve sur l île d Heimaey au sud de l Islande. En janvier 1973, des fontaines de lave jaillissent du volcan et menacent peu à peu la ville. En février, on craint que la lave ne vienne obstruer l entrée du port. On a jeté des quantités d eau sur le front de lave qui s est peu à peu arrêté. Est-ce que cette action a été déterminante? En tout cas le port était sauf. B. Le Laki : Entre les glaciers Mýrdalsjökull et Vatnajökull, il y a une zone de fissures en direction sudouest à nord-est. Sur une distance de 25 km, on trouve 130 cratères qui émirent 14 milliards de m 3 de lave basaltique, d'acide fluorhydrique et de dioxyde de soufre, entre 1783 et 1784, causant l'éruption volcanique la plus importante du dernier millénaire, avec des conséquences catastrophiques pour l'islande et des très importantes perturbations Laki météorologiques en Europe. Elle est aussi la deuxième éruption la plus importante des temps historiques juste après celle d'eldgjá (au X e siècle) qui fait partie du même système volcanique. En moins de deux mois, ce sont 30 km3 de matière en fusion qui ont envahi la région, avec des coulées de 50 km de long! Bien que ce soit l'été, le ciel chargé de poussières volcaniques a installé une nuit continue. L'acide sulfurique et les gaz toxiques ont empoisonné l'air, les rivières et les herbages, entraînant la mort de la quasi totalité du bétail _01_17_islande 3 / 6

4 A la suite de ce gigantesque cataclysme, un cinquième de la population islandaise de l'époque a disparu. Plus de dix mille Islandais sont morts des suites immédiates de l'éruption et de la famine qu'elle a provoquée. Pendant plusieurs décennies, la misère et les épidémies ont continué à décimer les populations affaiblies. Cette fantastique éruption s'est poursuivie pendant trois ans, jusqu'en Les poussières émises par le volcan ont envahi la haute atmosphère et ont été mises en rotation autour de la terre, formant pendant plusieurs années une ceinture grise autour des latitudes tempérées, provoquant une diminution de l'ensoleillement et un refroidissement du climat. Les Islandais disent sans rire que cette irruption est à l origine de la décapitation de Louis XVI ; le refroidissement du climat causé par les cendres serait la cause de la famine et de la misère de la population française. Par endroits, le sol est chaud, et des fumerolles s en dégagent. L air est chargé de soufre, les roches contiennent des oxydes de fer. Dans certaines failles, on trouve de l eau à 60. A d autres endroits, on peut se baigner ; le site le plus connu est le Landmannalaugar. Le Landmannalaugar, c'est une explosion de couleurs, de formes insolites, de variétés de paysages et de curiosités géologiques. Les paysages et l'ambiance changent au fil des heures. Et il n y a pas que le décor qui retient l attention, il y a aussi le bruit, une sorte de bouillonnement, et les odeurs de soufre (H 2 S). Les jaillissements sont séquentiels, intermittents. En Islande, il n y a que 3% de sol cultivable. On observe des pseudo-cratères : ce ne sont pas de vrais volcans avec un cratère et le magma sous-jacent. Ici, c est une coulée de lave qui s est vaporisée au contact de l eau. Les Islandais utilisent la géothermie pour se chauffer et pour produire de l électricité. Dans le paysage, on voit se dresser des sortes de grandes usines, où la chaleur du sol est captée ou transformée pour les besoins des villes. C. Le Krafla : Une coulée a des comportements différents selon sa composition. Si elle comporte peu de silice, elle est plutôt basique, chargée de basalte, et coule doucement ; on la qualifie de «coulée calme». Si au contraire elle est très riche en silice, la coulée a un comportement plus explosif. Le Krafla est situé dans le nord de l île. En 1984, il y eut une nouvelle éruption avec une coulée «lente» à 1030 / 1050, offrant un très beau spectacle, surtout la nuit. En 1997, le sol s était déjà recouvert de mousse ; en 2004, il n y avait plus de coulée, mais il restait une certaine chaleur. A cause de la façon dont la lave s est refroidie elle a pris ici l aspect d un amas de cordes ou de coulées _01_17_islande 4 / 6

5 D. L Askja : Situé au centre le l Islande, au nord du Vatnajökull, il se caractérise par un grand cratère de 120 m de profondeur, avec de l eau au fond. Pas très loin, un autre lac, plus petit, a des couleurs différentes à cause de la présence d oxydes différents. E. L Herdubreid : Situé lui aussi au nord du Vatnajökull, c est un volcan qui a été sous-glaciaire à sa formation. Ensuite, suite au réchauffement de la terre, la glace a fondu en partie, dégageant le sommet. A cause de cela, il a une forme de chapiteau de cirque. Toutes les laves qui se sont formées sous l eau (sous le glacier), ont un aspect de boules entassées (Pillow lava). F. Le Grimsvötn : Il est situé sous la calotte glaciaire du Vatnajökull. Au niveau du Grímsvötn, la branche nord du rift donne naissance à deux rifts, l'un se dirigeant vers le sud-ouest et l'autre vers l'ouest pour se prolonger par la dorsale de Reykjanes. Cette configuration géologique est généralement interprétée comme marquant l'aplomb du point chaud d'islande qui est ainsi situé juste sous le Grímsvötn. Le magma de ce point chaud alimente une chambre magmatique, dont le volume pourrait atteindre 400 km 3 et qui est située à une profondeur maximale de 2,5 kilomètres. Ce magma produit des laves basaltiques tholéiitiques typiques des volcans rouges, notamment des islandais. Ses éruptions sont généralement sous-glaciaires et se traduisent donc par des explosions phréatiques lorsque la surface du glacier est atteinte. Parfois, elles sont accompagnées de jökulhlaups, des inondations provoquées par le débordement des lacs sous-glaciaires qui rompent les barrières de glace qui les contiennent. L'eau évacuée l'est principalement en direction du sud et traverse ainsi le Skeiðarársandur, une plaine côtière, avant d'atteindre l'océan Atlantique. Début octobre 1996, une vue aérienne du glacier du Vatnajökull, met en évidence la formation de deux dépressions. La plus au nord est la plus profonde, avec une cinquantaine de mètres de dénivelé, formée en un peu plus de quatre heures ; cela traduit une activité volcanique plus intense sous les 450 mètres d'épaisseur de glace. Un panache volcanique apparaît suite à de violentes explosions. De grandes quantités de glace fondent sous la calotte, et le Le jökulhlaup se déclenche finalement dans la matinée du 5 novembre, trois semaines après la fin de l'éruption. La force de la débâcle est extraordinaire, les routes sont endommagées, les ponts détruits. G. L Eyjafjallajökull : L Eyjafjallajökull est situé au sud de l Islande, sous le glacier du même nom, à l est du glacier Myrdalsjökull. Katla Eyjafjallajökull En 2004, on n en parlait même pas ; on ne voyait là qu un glacier «propre» qui tombe dans la mer. Après plusieurs semaines d'intense activité sismique localisée, il est entré en éruption dans la nuit du 20 au 21 mars 2010 peu avant minuit, heure locale. Il s'agit d'une éruption fissurale de 1 km de long vomissant des fontaines de lave. Elles forment un véritable rideau de feu. Une quinzaine de coulées _01_17_islande 5 / 6

6 de lave s'échappent de la fissure orientée nord-est sud-ouest. L'éruption a lieu au milieu d'un paysage enneigé et un jökulhlaup 2 n'est pas totalement exclu si la faille éruptive venait à s'étendre. Cependant d énormes quantités de vapeur chargées de cendres vont survoler toute l Europe, et perturber le trafic aérien. Ce jour là, le responsable islandais de la surveillance des volcans est en France, à Paris pour une conférence à Jussieu. Personne n avait prévu une irruption à cette date. Plus compliquée est la situation du Katla. L épaisseur du glacier y est si importante qu on a beaucoup de mal à le surveiller. S il se réveille un jour les conséquences pourraient en être encore plus dramatiques. IV. Paysages islandais : On y rencontre des prismes hexagonaux de lave refroidie, de vraies colonnades, de fausses colonnades : la différence est due à des vitesses de refroidissement particulières. On rencontre aussi des sables noirs, à base de minéraux. Les paysages de la côte est sont plus doux ; l élevage de saumon se pratique dans les fjords. Les maisons sont souvent couvertes d herbes, les murs sont en tourbes. Les macareux sont très nombreux à tel point que l on peut en manger dans les restaurants. Le cheval est l animal emblématique de l île. Il est courageux, obéissant, résistant, capable de garder des troupeaux, comme le chien en Europe. Il possède facilement cinq allures, soit deux allures le tölt et l amble, en plus des trois allures traditionnelles du cheval. La nourriture, d un goût moyen est chère. Quelques villes : Akureyri toute seule au nord, au sud-ouest sont regroupées Hafnarfjördur, Kopavogur et la capitale Reykjavik. Reykjavik est à la fois un port militaire et un port de pêche ; la ville est dominée par une cathédrale luthérienne. 2 Coulée de boue, de roche, de cendre et de glace fondue dévastatrice. 2012_01_17_Islande 6 / 6

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande BRGM PDG/JV Orléans, le 22 mai 2011, 17h L éruption du volcan Grimsvötn en Islande Le samedi 21 mai 2011, à 21h (heure de Paris), le volcan islandais Grimsvötn est entré en éruption, et le souvenir de

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

Merveilles de l Islande

Merveilles de l Islande Merveilles de l Islande 8 jours / 7 nuits 2016 REYKJAVIK CERCLE D OR CÔTE SUD VIK JÖKULSARLON HÖFN EGILSSTADIR AKUREYRI BORGARNES REYKJAVIK 1 JOUR 1 ARRIVEE REYKJAVIK Arrivée à Keflavik. Nuit à Reykjavik

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

Les volcans vus du ciel.

Les volcans vus du ciel. 24 février 2015 Les volcans vus du ciel. Par Charles Frankel Géologue Sommaire Les volcans vus du ciel.... 1 I. L Etna :... 1 II. Le Stromboli :... 2 III. Volcanisme terrestre :... 2 IV. Le Santorin :...

Plus en détail

Le piton de la fournaise

Le piton de la fournaise Le piton de la fournaise 1 Où se trouve le Piton de la fournaise? 2 La Réunion est formée de combien de volcans? 3 Quel est l âge du Piton de la fournaise? 4 Comment s est construite l île? 5 Quelle est

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail

Les risques volcaniques

Les risques volcaniques Les risques volcaniques La Classe de 2VP1 est allée visiter Vulcania le vendredi 4 avril le matin. L entrée de Vulcania L objectif de cette sortie vise à comprendre quels sont les risques majeurs et les

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Circuit ENTRE FEU ET GLACE (8 JOURS / 7 NUITS)

Circuit ENTRE FEU ET GLACE (8 JOURS / 7 NUITS) Circuit ENTRE FEU ET GLACE (8 JOURS / 7 NUITS) ITINERAIRE INDICATIF JOUR 1 : FRANCE LAGON BLEU REYKJAVIK Envol pour Keflavik. Accueil à l aéroport et transfert en bus au lagon bleu pour un bain relaxant

Plus en détail

Volcanisme dans le monde

Volcanisme dans le monde 13-01-06 Etymologie et Classification des Volcans Volcanisme dans le monde Le mot volcan trouve son étymologie dans le nom du dieu romain du feu Vulcain (Héphaïstos en grec ancien). C'est un relief, résultant

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre I] Des éruptions volcaniques différentes CHAPITRE 2 LES VOLCANS : EFFETS ET CAUSES Quelles sont les manifestations d une éruption volcanique? Quelles sont

Plus en détail

Voyage lecteurs en Islande, pays de contrastes

Voyage lecteurs en Islande, pays de contrastes Kontiki Voyages Bvd Grancy 37 CH-1006 Lausanne 022 389 70 80 www.kontiki.ch Voyage lecteurs en Islande, pays de contrastes Dates 27.06.15 04.07.15 Participants Minimum 15 / Maximum 20 personnes Plan vols

Plus en détail

Autotour en 4x4 en liberté au Landmannalaugar, autour de Myvatn et sur la côte Sud-Est de l Islande.

Autotour en 4x4 en liberté au Landmannalaugar, autour de Myvatn et sur la côte Sud-Est de l Islande. Autotour en 4x4 en liberté au Landmannalaugar, autour de Myvatn et sur la côte Sud-Est de l Islande. Voyage Liberté, Durée : 18 jours Prix : 1314 à partir Activités : Trekking, Randonnée pédestre sans

Plus en détail

Des volcans en éruption

Des volcans en éruption Activité 1 Des volcans en éruption Les volcanologues observent les éruptions volaniques afin de découvrir leur cause et de comprendre le fonctionnement des volcans. Quelles sont les caractéristiques des

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h 851, 852 et 853 Lundi 14 mars 2016 DEVOIR SURVEILLE n 5 GEOLOGIE durée 3 h Le sujet comporte 12 pages, il vous est conseillé de prendre connaissance de la totalité du sujet avant de commencer. Il sera

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun!

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Le volcanisme Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Problème : Qu est ce que le volcanisme? I. Les éruptions volcaniques

Plus en détail

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION :

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION : Chapitre 2 : le volcanisme Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 2 : le volcanisme

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

DECOUVERTE DE L ISLANDE

DECOUVERTE DE L ISLANDE Pour que le voyage des uns fasse le bonheur des hôtes DECOUVERTE DE L ISLANDE Autotour 9 jours Paris / Paris 8 nuits sur place Mai à octobre 2016 DECOUVERTE DE L ISLANDE Autotour 9 jours Paris / Paris

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

Le volcanisme Islandais

Le volcanisme Islandais 28/11/2003 - Par Jacques Sintès, Volcanologue Le volcanisme Islandais L'Islande est situé exactement à l'intersection de la ride médio-atlantique (chaîne de montagnes volcaniques océaniques, ou rift)et

Plus en détail

Islande. Voyage adrénaline aux pays des merveilles naturelles. Version haute définition sur simple. demande. islande-nature-incentive.

Islande. Voyage adrénaline aux pays des merveilles naturelles. Version haute définition sur simple. demande. islande-nature-incentive. demande islande-nature-incentive.pdf Islande Voyage adrénaline aux pays des merveilles naturelles 1 v italiseur d entreprises depuis 1987 islande-nature-incentive.pdf Jour 1 - Blue Lagoon & Hotel Rangá

Plus en détail

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3)

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Exposition VOLCANS du 25 octobre 2007 au 21 avril 2008 Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Ce livret est destiné à garder une trace écrite de la visite de l exposition, mais aussi

Plus en détail

Voyage aux origines du monde

Voyage aux origines du monde Pour une pause pique-nique originale, rien de tel qu une centrale géothermique : Hellisheiði est la plus grosse d. Elle alimente la capitale toute proche, par le biais d un réseau de conduites qui sillonne

Plus en détail

La théorie de la dérive des continents

La théorie de la dérive des continents Géo / Fiche 16 La tectonique des plaques La théorie de la dérive des continents Jusqu'à la fin du XIX è siècle, les scientifiques pensaient que les continents n'avaient pas bougé les uns par rapport aux

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme T3 : Enjeux planétaires contemporains U1 : Géothermie et propriétés thermique de la Terre Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme I. La géothermie Les hommes recherchent des

Plus en détail

Exemple de proposition d offre détaillée pour une courte découverte de l Islande. «Bains et aurores boréales, 5 jours»

Exemple de proposition d offre détaillée pour une courte découverte de l Islande. «Bains et aurores boréales, 5 jours» Exemple de proposition d offre détaillée pour une courte découverte de l Islande «Bains et aurores boréales, 5 jours» Aperçu du programme Sortez des sentiers battus et faites un voyage en Islande en hiver!

Plus en détail

Voyage photo en Islande en compagnie de Serge Anton

Voyage photo en Islande en compagnie de Serge Anton Page : 1 Voyage photo en en compagnie de Serge Anton L humanité est une terre fertile, une source d instants de grâce ou de magie, souvent furtifs, que l artiste capture et sublime à travers son regard.

Plus en détail

4. Roches volcaniques et volcanisme

4. Roches volcaniques et volcanisme 4. Roches volcaniques et volcanisme 1ère Partie: magmas, roches et contexte géodynamique Krakatoa (Java, Indonésie) La Chaîne des Puys 4.1. Les magmas 1. Magma basaltique -- SiO 2 45-55 wt%, concentré

Plus en détail

Excursions et transferts au départ de Reykjavik

Excursions et transferts au départ de Reykjavik Excursions et transferts au départ de Reykjavik Escapades en bus Le Cercle d Or Cette excursion mythique vous emmène voir trois des sites les plus réputés d Islande. Tout d abord la géologie et la culture

Plus en détail

Projet Sciences : Le volcanisme

Projet Sciences : Le volcanisme Projet Sciences : Le volcanisme Sources : http://www.ac-bordeaux.fr/ia64/index.php?id=1547 et http://cenicienta.eklablog.com Niveau : Cycle 3 Pilier n 3 : Les principaux éléments de la culture scientifique

Plus en détail

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O.

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O. UE Planète Terre Julie Perrot - U.B.O. Grands Processus Géodynamiques I - Frontières Divergentes Modèles de rifting Rift Continental Dorsale Océanique II - Frontières Convergentes Subduction Collision

Plus en détail

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches A. L EAU DANS L ALTÉRATION ET L ÉROSION Quelle que soit la nature des roches à la surface du globe, elles subissent les actions conjuguées des fluides

Plus en détail

PRO 2011-05. Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay

PRO 2011-05. Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay PRO 2011-05 Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay www.mrnf.gouv.qc.ca/produits-services/mines.jsp Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Gouvernement du Québec,

Plus en détail

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique - Comment les continents se déplacent-ils? - S il y avait une fois, tous les continents ont formé un «supercontinent», la Pangée... o Il faut conclure que les continents se déplacent - Donc, il faut poser

Plus en détail

Volcanisme et tectonique des plaques

Volcanisme et tectonique des plaques Volcanisme et tectonique des plaques Le volcanisme Le volcanisme est un phénomène naturel menaçant, mais il peut être aussi fascinant. Pour certaine civilisation, l attraction des volcans est grande. Elle

Plus en détail

Ce que nous croyons vrai, aujourd hui (date) concernant les volcans :

Ce que nous croyons vrai, aujourd hui (date) concernant les volcans : Séance 1 : Selon vous, qu est-ce qu une éruption volcanique? Domaine disciplinaire : Sciences : Le ciel et la Terre Niveaux concernés : cycle 3 (classe de CM1, CM2) Objectifs : - Apprendre à exprimer des

Plus en détail

La science pour tous Lundi 19 avril 2010 Dr. Michael Dittmar

La science pour tous Lundi 19 avril 2010 Dr. Michael Dittmar La science pour tous Lundi 19 avril 2010 Dr. Michael Dittmar La science dans les Medias (une sélection de ``Le Monde-Planète") Découverte: nouvelle espèce d'hominidé 2010: Année de la biodiversité: Les

Plus en détail

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) :

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Bilan TP7 : géothermie Activité 1 : Mesures de la conduction et de la convection 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Montage

Plus en détail

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer?

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? L effet de la fonte des glaces sur la variation du niveau de la mer est parfois source d erreur et de confusion. Certains prétendent qu elle est

Plus en détail

A LA RENCONTRE DE L ISLANDE

A LA RENCONTRE DE L ISLANDE Pour que le voyage des uns fasse le bonheur des hôtes A LA RENCONTRE DE L ISLANDE Autotour 14 jours Paris / Paris 13 nuits sur place Mai à Octobre 2016 A LA RENCONTRE DE L ISLANDE Autotour 14 jours Paris

Plus en détail

L Islande: un pays encore à découvrir

L Islande: un pays encore à découvrir Davy Chiem Dao, Johan Clemente, Arnaud Maréchal, Clément Tromme. Concours de débats: Citoyens d Europe. L Islande: un pays encore à découvrir Un texte rédigé par les «On n est pas des poneys». L'Islande,

Plus en détail

Supervolcan. Enquête pour les 4P-6P. Ton nom :... Ta classe :...

Supervolcan. Enquête pour les 4P-6P. Ton nom :... Ta classe :... Supervolcan Enquête pour les 4P-6P Ton nom :... Ta classe :... Partie 1 : Les volcans rouges et spectaculaires 1. Entre dans le tunnel à l entrée de l exposition. En arrivant de l autre côté de la passerelle,

Plus en détail

Pour que le voyage des uns fasse le bonheur des hôtes ISLANDE EN LIBERTE voyage "autotour"

Pour que le voyage des uns fasse le bonheur des hôtes ISLANDE EN LIBERTE voyage autotour ISLANDE EN LIBERTE voyage "autotour" Pays de glace et de feu, juste au sud du Cercle Polaire Arctique, l Islande est une terre magique et réellement unique! La terre la plus jeune au monde est aussi celle

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges grammaire 4. Corriges vocabulaire 5. Corriges conjugaison 6. Corriges orthographe 7. Corriges Lecture

Plus en détail

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes.

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes. Enigme 10 : De la roche en poudre!! Les dorsales produisent des basaltes qualifiés de MORB (Medio Ocean Ridge Basalts) Ces basaltes sont caractérisés par leur faible quantité d alcalins (Na20 et K2O),

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme UE 116 TD 1 Sciences de la Terre Les concepts mobilisés dans les explications des phénomènes volcaniques et sismiques. I. Nos représentations initiales Support Affiches/ Comparaison Travail par groupe

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

CHAPITRE 7: LES VOLCANS L. BENSLAMA. COURS GEOLOGIE GENERALE 1 ère Année Licence GAT/SNV

CHAPITRE 7: LES VOLCANS L. BENSLAMA. COURS GEOLOGIE GENERALE 1 ère Année Licence GAT/SNV CHAPITRE 7: LES VOLCANS L. BENSLAMA COURS GEOLOGIE GENERALE 1 ère Année Licence GAT/SNV Éruption de l'eyjafjöll le 17 avril 2010 au cours de la seconde phase éruptive. INTRODUCTION Un volcan est un ensemble

Plus en détail

Je lis. D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte.

Je lis. D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte. Je lis D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte. Les différents types de volcans La morphologie des volcans est

Plus en détail

I ) L identification de deux types de volcanisme. 1) Les éruptions effusives des volcans "rouges" : (exemple : Le Piton de la Fournaise).

I ) L identification de deux types de volcanisme. 1) Les éruptions effusives des volcans rouges : (exemple : Le Piton de la Fournaise). LE VOLCANISME. Introduction : La Terre possède sur les cinq continents plus de 1500 volcans (et bien davantage sous les océans) qui sont aujourd hui considérés comme actifs ; chaque année en moyenne 60

Plus en détail

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE P. Patrier Mas Lien : http://sfa.univ-poitiers.fr/geosciences/ (ressources pédagogiques) Quelques définitions. Gê : terre - thermos : chaleur Géothermie : «C est l utilisation

Plus en détail

Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande

Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande [1] Aurélie Thaveau Université Pierre et Marie Curie DEUG 2 ème année- ST2 Année 1999/2000 Tuteur : Mr Villemant 1 Remerciements : à Mr Villemant

Plus en détail

IV. Les Volcans. IV.1. Introduction

IV. Les Volcans. IV.1. Introduction Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif 1 Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Géologie 2. 1 ère année Semestre 2. IV.

Plus en détail

pouvez même observer des pinnipèdes. Vous passez une nuit au point le plus sud de l île.

pouvez même observer des pinnipèdes. Vous passez une nuit au point le plus sud de l île. Découvrez les merveilles de la nature sur notre séjour à travers le sud d Islande pendant 8 jours extraordinaires. Une observation de baleines en bateau, une excursion en bateau au lagon glacial Jökulsárlón

Plus en détail

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB Cours de géographie Volcanisme, 8VSB PARTIE I : GEODYNAMIQUE INTERNE STRUCTURE INTRENE DE LA TERRE DERIVE DES CONTINENTS THEORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES PALEOMAGNETISME SEISMES VOLCANS CHAINES DE

Plus en détail

VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux

VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux Mieux qu un stage... plus que des photos! Voyage Passion Photo VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux EDITION LIMITéE 1 seul départ A LA POURSUITE DES AURORES BORÉALES 9 nuits et 10 jours Parcours inédit

Plus en détail

EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67

EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67 EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67 Exercice 1 p 65 : Définir en une phrase les mots suivants Dorsale océanique : chaîne de montagne sous-marine en basalte possédant une

Plus en détail

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G.

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. LES ROCHES 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. Cuvelier page 1 b) Les roches, matériaux de construction : Cours de géographie

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides 1 Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides Introduction Dans les années 1965-1968, l étude de la géométrie des dorsales a permis de construire un modèle où la

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE 1, 2, 3 Soleil!!! TITRE Rappels historiques - 1644 : Descartes imagine que le Soleil est une étoile comme les autres - Vers 1850, certains imaginent que le Soleil est constitué de charbon, mais sa durée

Plus en détail

ISLANDE A la poursuite des aurores boréales VOYAGE PHOTO HIVER 2015 8 JOURS / 7 NUITS

ISLANDE A la poursuite des aurores boréales VOYAGE PHOTO HIVER 2015 8 JOURS / 7 NUITS ISLANDE A la poursuite des aurores boréales VOYAGE PHOTO HIVER 2015 8 JOURS / 7 NUITS du 16 au 23 février 2015 VOYAGE PHOTO HIVER 2015 Voyage pour photographes débutants et confirmés. Tour opérator : Soleil

Plus en détail

TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE

TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE 1. Présentation La Polynésie française est un ensemble de 5 archipels français, situé dans le sud de l'océan Pacifique, à environ 6 000 km à l est de l Australie. Elle

Plus en détail

GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES

GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES 5 2 GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES 2.1 Contexte géologique général En raison de l immensité de son territoire et des divers environnements géologiques qui le composent, le Québec est exposé

Plus en détail

ISLANDE 2016 ESCAPADE AU CENTRE DE LA TERRE 4 jours / 3 nuits Départ de Paris sur vols réguliers

ISLANDE 2016 ESCAPADE AU CENTRE DE LA TERRE 4 jours / 3 nuits Départ de Paris sur vols réguliers ISLANDE 2016 ESCAPADE AU CENTRE DE LA TERRE 4 jours / 3 nuits Départ de Paris sur vols réguliers "Velkomin!"* * "Bienvenue" en islandais Terre des extrêmes et des contrastes, à la limite du cercle polaire,

Plus en détail

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction Chiadmi Hamid Sami Cherradi TP SVT: Intro : Les chaines de montagne sont des lieux de convergence lithosphériques. Ces zones d affrontement entre deux lithosphères renferment des informations qui permettent

Plus en détail

Après le petit-déjeuner, vol retour pour la France.

Après le petit-déjeuner, vol retour pour la France. Ref : Islande ITIS2 Le lac Mývatn est situé au nord du pays, au cœur d'une zone volcanique particulièrement active. Ce beau lac est un sanctuaire pour les anatidés (canards, cygnes et oies) et offre un

Plus en détail

Terre dynamique, Sudbury

Terre dynamique, Sudbury Anciens fonds marins, roche fragmentée par une météorite, sculpture de l âge glaciaire, fonderie de Sudbury Coordonées (46.47399 o 81.03256 o ) Terre dynamique et le Big Nickel au sommet d une colline

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Une escapade de quelques jours conjuguant détente et dépaysement Nous vous proposons la découverte de l'islande à votre rythme, au volant de votre

Une escapade de quelques jours conjuguant détente et dépaysement Nous vous proposons la découverte de l'islande à votre rythme, au volant de votre Une escapade de quelques jours conjuguant détente et dépaysement Nous vous proposons la découverte de l'islande à votre rythme, au volant de votre voiture de location : paysages de campagne et de glaciers,

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES SESSION 2010 OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES Durée de l épreuve : 4h. Le sujet se compose de quatre exercices notés sur

Plus en détail

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Forme : - sphère presque parfaite - zones sombres = mare (" mer ") = vastes plaines, lisses constituées de basaltes Elles caractérisent

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande. BCPST 1 vendredi 5 février 2010 DS n 4 Géologie Eléments de correction PARTIE I A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

Plus en détail

UN EXEMPLE DE SORTIE AU VOLCAN

UN EXEMPLE DE SORTIE AU VOLCAN UN EXEMPLE DE SORTIE AU VOLCAN Huit arrêts : Nez de bœuf Plaine des Sables Piton Chisny Pas de Bellecombe Formica léo Coulées de laves en cordées Chapelle Rosemond Coulée en graton de 1957. Durée : journée

Plus en détail

Le Cercle d Or. Visite de Reykjavik. Découverte de la côte Sud

Le Cercle d Or. Visite de Reykjavik. Découverte de la côte Sud ISLANDE EN LIBERTE Escapades et transferts au départ de Reykjavik page 50 Escapades en bus Le Cercle d Or Cette excursion mythique vous emmène voir trois des sites les plus réputés d Islande. Tout d abord

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans Nées du feu Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans L origine des magmas De l eau à 90 C ne bout pas au niveau du sol parce que le poids de l air qui se trouve audessus, la pression, garde

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre!

Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre! Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre! Notre planète Terre est apparue il y a environ 4,5 milliards d années pendant la formation de notre système solaire. C est une planète rocheuse dite

Plus en détail

EDUCATION.VULCANIA.COM

EDUCATION.VULCANIA.COM Dossier pédagogique RISQUES VOLCANIQUES Livret élève CHERS EXPLORATEURS, Ce questionnaire vous aidera à découvrir quelques exemples d aléas naturels notemment d origine volcaniques et risques associés.

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail

Les Rocheuses au naturel epuis l aube

Les Rocheuses au naturel epuis l aube D Les Rocheuses au naturel epuis l aube de l humanité, les montagnes ont toujours fasciné les hommes par leur taille imposante et par les nombreuses ressources qu elles leur apportent. hacune des trois

Plus en détail

Carte d'identité d'un volcan rouge: LE MONT CAMEROUN

Carte d'identité d'un volcan rouge: LE MONT CAMEROUN Carte d'identité d'un volcan rouge: LE MONT CAMEROUN Image du Mont Cameroun Le Mont Cameroun Le Mont Cameroun Vue sur la carte du Monde Par rapport aux autres volcans d'afrique... Le Mont Cameroun est

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION 1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence

Plus en détail

ISLANDE. 19 Juillet au 5 Août - 18 jours - 3000

ISLANDE. 19 Juillet au 5 Août - 18 jours - 3000 ISLANDE 19 Juillet au 5 Août - 18 jours - 3000 Ce circuit découverte sera encadré par un accompagnateur Ter2P, qui adaptera les excursions en fonction de vos attentes. Une photographe spécialiste de la

Plus en détail

Tectonique des plaques

Tectonique des plaques Tectonique des plaques Eléments modernes à l appui de la tectonique des plaques : 1. Minimum de vitesse (LVZ) au sommet de l asténosphère Rigidité moindre Région de cisaillement La lithosphère flotte sur

Plus en détail

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons Atomes Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons et d électrons. Leur taille est de l ordre d un dixième de milliardième de mètre. Calcaire Roche sédimentaire

Plus en détail

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30 Nom et Prénom : UNIVERSITE FERHAT ABBAS- SETIF 1 INSTITUT D ARCHITECTURE ET DES SCIENCES DE LA TERRE DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE LMD - Sciences de la Terre et de l Univers Géosciences 1 ère année.

Plus en détail

Le chemin du gaz naturel

Le chemin du gaz naturel De l'alberta au Québec Réseau de transport Le gaz naturel peut voyager à la vitesse de 40 km/h, soit celle d'un coureur olympique. Traverser le pays : un long voyage Puisque le gaz naturel que nous utilisons

Plus en détail