PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise"

Transcription

1 7 choses qu un parent néo-canadien devrait savoir sur l éducation canadienne avant de choisir une école pour son enfant PPE Choisir l éducation de langue française car il s agit de l identité, de la vie culturelle et de l avenir de ton enfant au Canada! Mon choix c'est l'école de langue fran aise ç PPE PARENTS PARTENAIRES EN ÉDUCATION

2 PPE 2445, boul., St Laurent, pièce B-150 Ottawa (Ontario), K1G 6C3 Téléphone : (613) Télécopieur : (613) Le texte a été rédigé par Frédéric Nzeyimana et révisé par Marie-Josée Leblanc>

3 PPE PARENTS PARTENAIRES EN DUCATION Table des matières Introduction Pouvoir choisir une éducation qui me convient Pouvoir éduquer ses enfants dans sa communauté et ne pas se laisser assimiler L éducation de langue française répond mieux aux besoins de mon enfant Avec l école de langue française, je peux participer à l éducation de mon enfant Au Canada, en tant que parent, je suis le premier éducateur de l enfant Nécessité du français pour accompagner mon enfant 5 Choisir l école française pour pouvoir accompagner mon enfant dans ses études et ses devoirs dans une langue que je connais 6 Choisir une école française parce que c est mon droit en tant que francophone Une loi sur l éducation des francophones Un droit pour les francophones, c est aussi mon droit 7 À l école de langue française, mon enfant sera parfaitement bilingue L école française forme des bilingues L école française forme mieux au bilinguisme additif Avec l école de langue française, mon enfant a un atout sur le marché du travail

4

5 7 bonnes raisons pour choisir l ecole de langue française Introduction Le présent guide donne de l information sur le système d éducation en Ontario et propose 7 éléments d information que des parents francophones nouveaux immigrants au Canada devraient prendre en considération avant d envoyer leurs enfants à l école de langue anglaise. Au total, 7 avantages à choisir l école de langue française. Partant de l identité francophone du néo-canadien, le guide élabore sur ce fait et montre que, non seulement le nouvel immigrant aura besoin de la langue française pour suivre l éducation de ses enfants, mais aussi qu en optant pour l éducation des enfants en langue française, il donne à ces derniers une grande chance de devenir de parfaits bilingues, un atout très important sur le marché du travail canadien. En plus d offrir des renseignements et des conseils pratiques visant à éclairer le choix du parent nouvel immigrant quand vient le moment de choisir une école, ce guide va plus loin que l accompagnement scolaire d un enfant, et est présenté sous la forme d un outil de sensibilisation visant à faire prendre conscience que le travail d éducation des enfants, dont la responsabilité première est reléguée aux parents au Canada, est finalement aisé pour le parent nouvel immigrant si son enfant évolue dans une école qui enseigne dans une langue qu il maîtrise mieux : une école de langue française. Reconnu comme premier éducateur de l enfant, le parent immigrant ne maîtrisant pas l anglais et étant moins renseigné sur la culture anglaise, se facilite la tâche en optant pour l éducation en langue française. 1

6 1 Pouvoir choisir l éducation qui me convient Le premier avantage du parent francophone est celui d avoir le choix. En effet, en Ontario, le système scolaire est tel qu environ 2 millions d'élèves de niveaux élémentaire et secondaire de l'ontario suivent leurs cours en anglais, tandis qu environ élèves dont la langue première est le français suivent leurs cours dans cette langue. Le parent francophone a le choix d envoyer ses enfants dans l un ou l autre. Les écoles élémentaires et secondaires sont administrées par des conseils scolaires de district. Les conseils scolaires de langue française, à eux seuls, comprennent 4 conseils publics et 8 conseils catholiques. En Ontario, le système scolaire comprend un palier élémentaire et un autre secondaire. Le palier élémentaire va de la première année à la huitième et s occupe de l éducation des jeunes entre 6 et 16 ans. Ces mêmes écoles élémentaires offrent des programmes de maternelle et de jardin d enfants agés de 4 à 5 ans. Quant au palier secondaire, il offre des programmes de la neuvième à la douzième année. 2

7 2 Une chance de faire éduquer ses enfants dans sa communauté et de ne pas se laisser assimiler Le parent francophone nouvel immigrant devrait aussi prendre conscience de l identité francophone avec laquelle il entre dans sa société d accueil et la chance qu il a de faire éduquer ses enfants dans sa communauté. Une fois installé au Canada, le parent francophone, comme toute personne immigrante, se doit d abord de prendre position par rapport aux deux identités parties prenantes de la société canadienne, à savoir les identités francophone et anglophone. Placé devant ce choix, pour pouvoir partir du bon pied, le choix du francophone est clair. Des deux identités canadiennes, le parent nouvel immigrant est apparenté à la langue et à la culture françaises. Son groupe d appartenance, c est la communauté francophone. Conscientisé sur cette nouvelle identité, l éducation en langue française pour ses enfants s impose comme le meilleur choix pour le parent parce que c est l école de langue française qui est, au Canada, l école de sa communauté. Envoyer mon enfant à l école de langue française, c est investir dans ma communauté. C est aussi ne pas se laisser assimiler. 3

8 3 L éducation de langue française répond mieux aux besoins de mon enfant Tout comme le parent, l enfant du francophone nouvel immigrant est lui aussi francophone. Et, en tant que tel, seule l éducation de langue française a été conçue et adaptée pour répondre aux besoins éducatifs particuliers de cet enfant. Ses buts visent entre autres à favoriser chez l élève le développement de l identité personnelle, linguistique et culturelle, ainsi que le sentiment d appartenance à une communauté franco-ontarienne, dynamique et pluraliste. Pour qu il soit en mesure de se réaliser pleinement et d atteindre ce potentiel, l éducation en langue française s engage à aider l enfant francophone qui évolue dans le milieu francophone de l Ontario à atteindre un niveau de compétences linguistique et identitaire élevé. L école de langue française fournit à l enfant francophone l occasion d acquérir les connaissances et les habiletés requises pour devenir une citoyenne ou un citoyen autonome, responsable, soucieux des autres et capable de contribuer au bien-être de l ensemble de la société ainsi qu au renouvellement et à l épanouissement de la communauté francophone. En choisissant une école de langue française, les parents sont motivés par le fait qu ils veulent que leurs enfants vivent dans un milieu scolaire francophone, aient les avantages de parler couramment le français et l anglais, y vivent leur patrimoine de langue française, s identifient aussi à la langue française et aux communautés francophones de l Ontario. Une éducation et une culture françaises dans un milieu nord-américain. Un environnement favorable à la réussite et à l épanouissement de l enfant. 4

9 4 Avec l école de langue française, je peux participer à l éducation des enfants en tant que parent 4.1 Au Canada, le parent est le premier éducateur de l enfant Le troisième élément qui devrait inciter le parent nouvel immigrant à envoyer son enfant dans une école de langue française, c est le rôle qu il sera appelé à jouer dans l éducation de son enfant. En effet, au Canada, le parent est reconnu comme premier éducateur de l enfant. Contrairement à ce qui peut être observé dans d autres pays où le rôle de l école et, plus particulièrement de l enseignant, est plus important en ce qui concerne l éducation des enfants, au Canada, c est le parent qui est la première personne éducatrice de l enfant. Le parent francophone nouvel arrivant doit être sensibilisé à cette nouvelle façon de concevoir l éducation des enfants. C est ainsi que, au Canada, la réussite et l épanouissement de l enfant sont associés directement à la participation et à l engagement des parents. Dans ce rôle, lorsqu il inscrit son enfant à l école, le parent a la responsabilité de l accompagner pendant toute sa vie scolaire. D où la nécessité de la langue française pour pouvoir mener à bien cette tâche. 4.2 Nécessité du français pour accompagner mon enfant Le parent francophone ne peut accompagner son enfant dans ses besoins que si son enfant est inscrit dans une école qui enseigne dans une langue qu il comprend : le français. Et si le parent veut vraiment assumer son rôle comme les autres parents, il est préférable pour lui que l enfant poursuive des études en langue française. Car, sans la participation du parent, l éducation des enfants dans le contexte canadien s en trouve irrémédiablement affectée. Or, le parent souhaite une éducation réussie pour ses enfants. Sans sa participation, elle ne se fera pas. C est seulement par son engagement à participer que le parent francophone nouvel immigrant peut espérer que son enfant développera une attitude positive envers l école, deviendra davantage responsable dans sa vie scolaire, se sentira encouragé et stimulé à poursuivre ses études. Au Canada, le parent est la première personne éducatrice de l enfant. Un avantage : pouvoir étudier et travailler en français. Interagir avec l école en français. 5

10 5 Choisir une école de langue française pour pouvoir accompagner mon enfant dans ses lectures, ses études et ses devoirs dans une langue que je connais Au choix d une école selon un critère identitaire, s ajoutent bien d autres raisons plus pratiques pour motiver les parents à envoyer leurs enfants à l école de langue française. Parmi elles, se trouve la façon dont l enseignement lui-même est organisé, notamment avec le rôle joué par la lecture, l étude et les devoirs. Au Canada, l étude et les devoirs revêtent une importance beaucoup plus grande que celle que certains parents nouvellement arrivés pourraient imaginer. L étude et les devoirs servent non seulement à intégrer la matière donnée en classe, ils servent en plus à développer son sens de l organisation, à planifier son temps et son travail, à considérer son éducation avec sérieux, à communiquer avec son parent. Chose à remarquer : c est ce même type de compétences qui est recherché par le marché du travail et le parent nouvel immigrant n en est peut-être pas informé. De là la nécessité de lui en parler. En effet, les ministères de l Éducation, de la Formation et des Collèges et Universités 1, dans un guide de renseignements utiles sur le marché du travail d aujourd hui pour l orientation professionnelle, stipulent clairement que les employeurs sont à la recherche de gens qui ont de l imagination, qui savent communiquer et qui travaillent bien en équipe. Le marché du travail recrute des personnes ayant des aptitudes pour l étude, pour l organisation personnelle et pour le travail d équipe. Il est donc du rôle du parent nouvel immigrant d accorder cette importance de l apprentissage scolaire de l enfant pour faire comprendre à l enfant que l école et ses apprentissages ont une valeur très importante pour réussir sa vie professionnelle au Canada. Tout parent nouvel immigrant au Canada qui veut réussir l éducation de ses enfants se retrouve dans l obligation d aider ses enfants à faire leurs devoirs. Seulement voilà, comment le parent francophone nouvel immigrant pourra-t-il l y aider si l enfant étudie dans une langue que le parent ne comprend pas? Une fois encore, le parent effectue le meilleur choix en optant pour une école de langue française pour son enfant. 1 Le marché du travail et vous. Renseignements utiles sur le marché du travail d aujourd hui pour l orientation professionnelle et la planification de carrière. P.3 En français jusqu au bout de la petite enfance jusqu'à l âge adulte. 6

11 6 Choisir une école française parce que c est un droit en tant que francophone 6.1 Une loi sur l éducation des francophones Dès qu un sujet touche à la question des droits et liberté, cela signifie que c est fondamental pour tous ceux qui réclament ce droit, y compris le parent francophone nouvel immigrant. En effet, en vertu de l article 23 de la Charte canadienne des droits et liberté, les citoyens canadiens dont la première langue apprise et encore comprise est celle de la minorité francophone ou anglophone de la province où ils résident, qui ont reçu leur instruction, au niveau primaire, en français ou en anglais et qui résident dans une province où la langue dans laquelle ils ont reçu cette instruction est celle de la minorité francophone ou anglophone de la province, ont, dans l un ou l autre cas, le droit d y faire instruire leurs enfants, aux niveaux primaire et secondaire. 6.2 Un droit pour les francophones, c est aussi un droit pour le nouvel immigrant Le parent francophone nouvel immigrant n est peut-être pas conscient de l importance de ce droit. Il s agit de lui faire comprendre que, par ce droit, la société canadienne reconnaît que c est vraiment ce qui lui convient le mieux en matière d éducation. Il a droit à une école qui lui facilite le travail d éducation qui lui revient désormais ; l éducation en français. Ainsi, le parent francophone nouvel immigrant devrait choisir l école française parce que c est «son école» en vertu même de la Charte canadienne des droits et des liberté. Nouvel immigrant, il s agit de ton droit. C est ce qui te convient le mieux en matière d éducation. Il s agit de faciliter ton intégration ainsi que celle de ton enfant! 7

12 7 À l école de langue française, l enfant sera parfaitement bilingue L école française forme des bilingues Un autre élément qui encourage le choix d une école de langue française est le fait que celle-ci offre aux enfants les meilleures chances d en sortir parfaitement bilingues. Et comme on peut le constater, la plupart des parents souhaiteraient que leurs enfants soient parfaitement bilingues car cela a des avantages certains, tant sur le plan individuel que sur le marché du travail canadien. Les écoles de langue française se sont rendu compte de cet avantage pour leurs élèves et en ont fait un des objectifs. La loi sur l éducation stipule que l anglais doit être enseigné dans les écoles de langue française dès la 5 e année. Mais en général, dans les écoles de langue française, cet enseignement commence en 4 e année. C est que, en éducation de langue française, on vise à ce que l élève maîtrise le français et l anglais pour bénéficier du bilinguisme additif. L enfant développe et maîtrise des habiletés en français et les transfère à l apprentissage de l anglais. Dans un même temps, elle ou il développe des compétences en anglais qu il réinvestit dans son cours de français. De cette façon, l école de langue française forme mieux au bilinguisme que d autres écoles. L enfant de parents francophones qui évolue dans une école de langue française a toutes les chances d être parfaitement bilingue. 7.2 L école française forme mieux au bilinguisme additif Si l école française peut mieux former au bilinguisme, c est qu elle dispose de meilleures conditions pour le faire. En effet, à propos du bilinguisme, le parent francophone nouvel immigrant a tendance à transposer chez l enfant son problème personnel, à savoir le fait qu il éprouve des difficultés à apprendre et à s exprimer en anglais. Cela n est pas le cas pour l enfant francophone qui évolue dans une province anglophone. Le simple fait de résider dans une province anglophone suffit pour que l enfant parle l anglais. Ajouter à cela le fait que le programme scolaire des écoles de langue française contient des leçons d anglais, et le parent nouvel immigrant n aura plus à s inquiéter de la compétence linguistique de l enfant en anglais. L enfant de parents francophones qui évolue dans une école de langue française a toutes les chances d être parfaitement bilingue. En ne l inscrivant pas dans une école de langue française, les parents dépossèdent l enfant de cet avantage. Les communautés francophones vivant dans des provinces où la langue anglaise prédomine ont plus de chance de développer ce type de bilinguisme additif : c est-à-dire une situation où l enfant développe ses deux langues de façon équilibrée et, à partir de cette expérience de parfait bilingue, bénéficie d avantages sur le plan de son développement cognitif. Alors que l anglais est supporté par la langue parlée dans l entourage de l enfant, le français, lui, est renforcé par la langue parlée à l école et à la maison. Par contre, il se produit le contraire quand l enfant évolue dans une école de langue anglaise. La situation occasionne plutôt un affaiblissement de sa compétence en français et se retrouve dans le cas d un bilinguisme plutôt soustractif. Voilà pourquoi il est bon d inscrire l enfant dans une école de langue française.

13 7 7.3 Avec l école de langue française, l enfant a un atout sur le marché de l emploi Le fait d être bilingue est un grand atout sur le marché du travail canadien. Dans notre monde de plus en plus concurrentiel, pouvoir travailler en plusieurs langues est un atout important, sinon une exigence. Par ailleurs, à propos du rapport du bilinguisme avec le marché du travail, la fonction publique du Canada a désigné certains postes comme étant bilingues de manière à ce que la population canadienne puisse être servie dans la langue officielle de son choix et que l environnement de travail soit propice à l utilisation des deux langues officielles dans les régions bilingues. On peut donc dire que c est l affaire de l école de langue française de former ces candidats de qualité pour ce type de placement professionnel bilingue. Bilinguisme. Un atout. Meilleurs candidats bilingues. Des opportunités sans limites d être parfaitement bilingue. 9

14

15 Mon choix c'est l'école de langue fran aise ç

16 Bilinguisme, un atout Meilleurs candidats bilingues Des opportunités sans limites PPE PARENTS PARTENAIRES EN ÉDUCATION 2445, boul., St Laurent, pièce B-150 Ottawa (Ontario), K1G 6C3 Téléphone : (613) Télécopieur : (613)

Qui peut fréquenter l école de langue française?

Qui peut fréquenter l école de langue française? Qui peut fréquenter l école de langue française? Objectifs Fournir des renseignements aux parents. Clarifier les droits d admission. Donner les informations concernant les écoles que vous avez le droit

Plus en détail

Choisir l école de langue française

Choisir l école de langue française Choisir l école de langue française Objectifs Renseigner le parent sur les facteurs à considérer dans leur choix d une école de langue française pour leur enfant. Les avantages de choisir l école de langue

Plus en détail

Éduquer le parent pour aider l enfant à réussir son intégration au Canada

Éduquer le parent pour aider l enfant à réussir son intégration au Canada Éduquer le parent pour aider l enfant à réussir son intégration au Canada Frederic Nzeyimana Directeur Régional REPFO Toronto fredericn35@sympatico.ca 1 Courriel:fredericn35@sympatico.ca Frederic Nzeyimana,

Plus en détail

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone Études sociales M-3 Guide de mise en œuvre Francophone Version provisoire 2005 Remarque. Dans cette publication, les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les

Plus en détail

L école française pour mon enfant un choix, un droit

L école française pour mon enfant un choix, un droit L école française pour mon enfant un choix, un droit Cette publication s adresse plus particulièrement aux couples francophone-anglophone qui vivent dans des régions où les francophones sont minoritaires.

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

Politique/Programmes Note n o 148

Politique/Programmes Note n o 148 Ministère de l Éducation Politique/Programmes Date d émission : Le 22 avril 2009 En vigueur : Jusqu à abrogation ou modification Objet : POLITIQUE RÉGISSANT L ADMISSION À L ÉCOLE DE LANGUE FRANÇAISE EN

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

Offre active et prestation des services en français

Offre active et prestation des services en français Offre active et prestation des services en français 1 Ce projet a été financé par le gouvernement de l'ontario. Les opinions exprimées dans ce document représentent celles des auteures et ne représentent

Plus en détail

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON LE PROGRAMME KUMON Découvrez le sentiment d épanouissement personnel que peut vous procurer la réalisation du plein

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Click here for the English version Partie à l intention des participants potentiels

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Une monde de différence : L école francophone et l école d immersion

Une monde de différence : L école francophone et l école d immersion Une monde de différence : L école francophone et l école d immersion Bourses Rutherford Critères: obtenir une moyenne de 75%+ dans 5 matières désignées 10 e 75 à 79% = 300$ 80%+ = 400$ 11 e 12 e 75 à 79%

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au PROJET DE LOI 52 Mémoire de l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au Comité permanent de l Assemblée législative Août 2006 L Association des enseignantes et

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON

DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON DISCOURS DE LA MINISTRE DE L EDUCATION ET DES RESSOURCES HUMAINES, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L HON.LEELA DEVI DOOKUN LUCHOOMUN REMISE DE PRIX-MGI WIKI PROJECT -BAI 28

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

ATELIER #23 Guide du participant

ATELIER #23 Guide du participant ATELIER #23 Guide du participant - 1 - Liste des annexes de l atelier # 23 23.1a La raison d être de la politique d aménagement linguistique 23.1b À titre de réflexion 23.1c L exercice des valeurs 23.1d

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

L école comme vecteur d intégratio

L école comme vecteur d intégratio Éducation en langue française et Immigration : L école comme vecteur d intégratio Gabriel Osson Conseiller principal en politiques et programmes Ministère de l'éducation de l Ontario Direction des politiques

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire)

Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire) Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire) Ce projet a été élaboré grâce aux travaux : du département d'anglais du, Travaux de recherche, textes et documents

Plus en détail

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage jusqu à l âgede18ans Ministère de l Éducation de l Ontario Direction des politiques et programmes d éducation en langue française Mai 2010

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

Règlement sur l immigration à Montréal

Règlement sur l immigration à Montréal Projet de règlement Règlement sur l immigration à Montréal Présenté par Luis Nobre Jeune Conseil de Montréal 2013 Projet de règlement numéro 2 Règlement sur l immigration à Montréal PRÉSENTATION Présenté

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English.

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English. Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada Sommaire de gestion Présenté au ministère du Patrimoine canadien Le 1er août 2012 par TNS Numéro du contrat : C1111-110947-001-CY

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit,

présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit, présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit, Université de Moncton dans le cadre de la «Rencontre annuelle

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE Que vous puissiez voter ou non, vous pouvez contribuer à façonner l avenir de notre pays : Dites aux autres pourquoi il est important de voter. Organisez

Plus en détail

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Introduction Les diplômés des universités et des collèges du Canada sont confrontés à des taux inacceptables

Plus en détail

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Council of Ministers of Education, Canada ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE 1. L objectif global de l activité de l Organisation

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

L école obligatoire dans le Canton de Zurich

L école obligatoire dans le Canton de Zurich Französisch L école obligatoire dans le Canton de Zurich Informations pour les parents Objectifs et idées directrices L école publique obligatoire du Canton de Zurich repose sur les valeurs fondamentales

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

Vers une pédagogie orientante. Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007

Vers une pédagogie orientante. Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007 Vers une pédagogie orientante Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007 Animatrices et animateur Clovis Paquette, agent d éducation, ministère de l Éducation de

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Kostanca Cuko Université de Fribourg La diversité au cœur de la recherche interculturelle 19-23 juin 2011, Sherbrooke

Kostanca Cuko Université de Fribourg La diversité au cœur de la recherche interculturelle 19-23 juin 2011, Sherbrooke «Images de soi versus images de l autre sur soi et leurs effets sur le sentiment d appartenance des élèves (issus) de l immigration dans une classe d accueil du primaire à Montréal» Kostanca Cuko Université

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Celui qui possède une langue possède bien plus que des mots MODERSMÅLSCENTRUM I LUND CENTRE DE LANGUES MATERNELLES DE LUND

Celui qui possède une langue possède bien plus que des mots MODERSMÅLSCENTRUM I LUND CENTRE DE LANGUES MATERNELLES DE LUND Celui qui possède une langue possède bien plus que des mots MODERSMÅLSCENTRUM I LUND CENTRE DE LANGUES MATERNELLES DE LUND La langue maternelle un apprentissage et un lien Beaucoup de jeunes de la commune

Plus en détail

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Objectifs Permettre aux participants d apprendre : Comment obtenir des réponses le plus rapidement possible. Qui prend les décisions. Quelles

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Conseil scolaire Viamonde?

Conseil scolaire Viamonde? csviamonde.ca Pourquoi choisir une école du Conseil scolaire Viamonde? Des écoles franchement exemplaires! Choisir une école pour votre enfant est le résultat d une décision longuement mûrie. L école doit

Plus en détail

École secondaire de Casselman

École secondaire de Casselman École secondaire de Casselman Informations générales sur l école L'école innovatrice de Casselman, qui compte 740 élèves, a participé très activement à de nombreux projets d'apprentissage exploitant les

Plus en détail

La confiance. Les maths. L anglais. Ce que votre enfant apprendra chez Kumon :

La confiance. Les maths. L anglais. Ce que votre enfant apprendra chez Kumon : Kumon, le plus important programme d apprentissage parascolaire au monde. La méthode Kumon est issue de l amour d un parent. Résolu à aider son fils de huit ans, Toru Kumon, un professeur de mathématiques,

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

Transcription de la vidéo WCAG 2.0

Transcription de la vidéo WCAG 2.0 Transcription de la vidéo WCAG 2.0 Bonjour tout le monde. Je m appelle David MacDonald. Ma présentation d aujourd hui porte sur comment les règles pour l accessibilité des contenus Web, communément appelées

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

La prématernelle opère cinq matins par semaine de 8h45 à 11h15. Voici les formules offertes :

La prématernelle opère cinq matins par semaine de 8h45 à 11h15. Voici les formules offertes : Située dans l École Père-Lacombe 10715 131A Avenue Edmonton, Alberta T5E 0X4 Tél : 780-473-8853 ptitsamis@centrenord.ab.ca www.ptitsamis.centrenord.ab.ca La prématernelle Les P tits Amis est située dans

Plus en détail

La qualité, ça compte!

La qualité, ça compte! La qualité, ça compte! Outil d autoévaluation d un carrefour multiservices enfance et famille francophone au Canada Mise en contexte La qualité est un incontournable dans l offre de programmes et de services

Plus en détail

LES POLITIQUES D INTÉGRATION DES IMMIGRANTS AU QUÉBEC

LES POLITIQUES D INTÉGRATION DES IMMIGRANTS AU QUÉBEC LES POLITIQUES D INTÉGRATION DES IMMIGRANTS AU QUÉBEC NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE-PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC MME MARYSE GAUDREAULT À L OCCASION DE LA 18 E ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

VIVRE À FOND L EXPÉRIENCE CANADIENNE. Date limite de mise en candidature : 28 février PROGRAMME DE MONITEURS DE LANGUES

VIVRE À FOND L EXPÉRIENCE CANADIENNE. Date limite de mise en candidature : 28 février PROGRAMME DE MONITEURS DE LANGUES VIVRE À FOND L EXPÉRIENCE CANADIENNE Date limite de mise en candidature : 28 février Suivez-nous! #monodyssee www.fb.com/monodyssee.myodysse @OLP-PLO PROGRAMME DE MONITEURS DE LANGUES voyager travailler

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen.

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen. QUESTIONS/REPONSES SUR LES CONCOURS DE RECRUTEMENT 1. Diplômes requis pour les concours de recrutement 2012? Au moment de l inscription aux concours de recrutement : M1 acquis et inscription en M2 ou possession

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7 POLITIQUE 309 Page 1 de 7 Objet : Programmes de français langue seconde En vigueur : Le 21 avril 1994 Révisions : Le 25 octobre 2001; juillet 2009 1.0 OBJET La présente politique établit les normes relatives

Plus en détail

STAGES INTENSIFS : REMISE À NIVEAU EN ANGLAIS

STAGES INTENSIFS : REMISE À NIVEAU EN ANGLAIS SPECIAL: STAGES INTENSIFS : REMISE À NIVEAU EN ANGLAIS Demandeur d emploi Faciliter la recherche d emploi Tests d anglais, CV en anglais, entretiens en anglais, les recruteurs sont de plus en plus exigeants

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX B o u r s e d é t u d e s HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Le gouvernement de l Ontario a créé la Bourse d études Hilary M. Weston pour rendre hommage au mandat de l honorable Hilary M. Weston comme

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Informations supplémentaires. Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s.

Informations supplémentaires. Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s. Informations supplémentaires Étudiez en anglais au Québec à l Université Bishop s. Explorez toutes les possibilités d une formation universitaire en anglais. Depuis 1843, nous sommes la petite université

Plus en détail

Les bibliothèques: une tâche publique

Les bibliothèques: une tâche publique Les bibliothèques: une tâche publique Argumentaire pour les autorités, les parlements et les politiques A l ère d Internet, où peut-on encore créer du lien social? Aujourd hui, qu est-ce qui fait l identité

Plus en détail

Protocole d accueil et de communication

Protocole d accueil et de communication Annexe ÉLV 2.1.5 Protocole d accueil et de communication (Révisé le 27 mai 2011) Table des matières Section A : Introduction 1. Préambule et mise en contexte 2. Principes directeurs Section B : Procédures

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail