4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)"

Transcription

1 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC )

2 PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre en œuvre des actions concertées par tous nos acteurs éducatifs. Cette dimension favorise la cohésion de notre mission éducative; Promouvoir et protéger notre langue; S engager dans les orientations du plan stratégique de la Commission scolaire visant à favoriser le plein potentiel de nos élèves et le développement culturel de notre territoire.1 i CHAPITRE 1 : FONDEMENTS 1.1 Loi, régimes et conventions sur lesquels s appuie notre politique : 1 0 la Loi de l instruction publique précise que la commission scolaire doit offrir des services éducatifs en français. On y précise également que l école doit élaborer, réaliser, et évaluer un projet éducatif et plan de réussite répondant aux besoins des élèves. De plus, la Loi définit le rôle des enseignants à ces égards; notamment quant à la formation intellectuelle, au développement de la personnalité des élèves et leur donner le goût d apprendre, à la promotion de la qualité de la langue écrite et parlée et au développement de compétences professionnelles (qualité de la langue, motivation et passeur de culture). 2 0 le Régime pédagogique de l éducation préscolaire, de l enseignement primaire et de l enseignement secondaire, à l article 35, le Régime pédagogique de l éducation des adultes, à l article 34, et le Régime pédagogique de la formation professionnelle, à l article 28, qui prévoient que la commission scolaire doit prendre les mesures nécessaires pour que la qualité de la langue soit le souci de tous dans l apprentissage et dans la vie de l école ; 3 0 la Convention de partenariat de la Commission scolaire des Îles et les Conventions de gestion des établissements sont élaborées à partir de 5 buts ministériels, ceux qui retiennent notre attention : le but 2 qui vise l amélioration de la maîtrise de la langue française et le but 5 qui favorise le développement de l approche orientante et valorise le volet de la médiation culturelle. Dans certaines actions concrètes, nous y retrouvons notamment des liens suivants : les métiers liés à la culture, les compétences personnelles et professionnelles, les programmes de formation locaux et les offres culturelles de notre milieu. Ces actions sont également associées à la dimension culturelle; 4 0 le Programme de formation de l école québécoise est porteur de repères culturels importants dans toutes les disciplines. Les disciplines reconnues plus «naturellement» porteuses de culture sont les langues, les arts et l histoire. On y favorise une approche culturelle pour enseigner et faire vivre les apprentissages. Page 2 sur 6

3 5 0 le Protocole d entente interministériel culture-éducation précise les champs de collaboration en nous permettant de prendre en compte les nouvelles possibilités offertes dans la diversité des lieux, des occasions et des pratiques. L école et ses partenaires sont appelés à se concerter 5 0 la Chartre de la langue française qui reconnaît la volonté des Québécoises et Québécois d assurer la qualité du rayonnement de la langue française; 6 0 l UNESCO, organisme des Nations unies pour l éducation, la science et la culture, promeut la diversité culturelle en sauvegardant le patrimoine dans toutes ses dimensions et en développant les expressions culturelles et reconnaît trois grands groupes de manifestations pour définir la culture : l art, le langage et la technique. 7 0 la Politique culturelle de la Gaspésie Îles-de-la-Madeleine : Ensemble pour la vitalité et la diversité culturelles de la région qui orientent nos actions autour des axes suivants : Accessibilité et de participation citoyenne; Vitalité et de viabilité culturelles de nos collectivités; Protection et mise en valeur des éléments distinctifs de notre patrimoine culturel; Accessibilité et développement de l information et des communications. 8 0 la Politique culturelle des Îles-de-la-Madeleine définit deux fondements visant plus particulièrement l éducation: la culture donne à la société madelinienne son identité et sa cohérence. Elle est un moteur de développement et d épanouissement collectifs et individuels; la création artistique est essentielle à la vitalité culturelle de l archipel et à l affirmation de l identité individuelle et collective. CHAPITRE 2 : PRINCIPES, ORIENTATIONS ET OBJECTIFS La Commission scolaire reconnaît que la promotion de la culture et de la langue fait partie intégrante de sa mission éducative par l enrichissement des contenus des programmes et met en œuvres des actions pour y arriver. Elle encourage la vie artistique dans ses établissements par l accessibilité des locaux avec le soutien de son personnel et crée des ponts réels entre la culture et l éducation en participant activement à des comités locaux, régionaux et parfois même nationaux. ORIENTATIONS : 1. Le rehaussement culturel et linguistique est un enjeu important qui s inscrit dans notre mission de services éducatifs par la dimension culturelle. 2. La promotion de la langue et de la culture favorise le rayonnement culturel et permet d accroître la fierté de cet héritage culturel. 3. Le français est la langue d enseignement ainsi que la langue de travail et de communication dans notre organisation. La maîtrise de la langue est une Page 3 sur 6

4 préoccupation dans tout projet de formation, car elle permet de structurer sa pensée et de s exprimer avec clarté. La valorisation de la langue nécessite l engagement de tous les acteurs de notre organisation, dans tous les contextes d expression possibles, et doit s inscrire dans le contenu des normes et modalités en évaluation des élèves; 4. La reconnaissance collective du développement culturel du milieu passe par le développement d expériences culturelles de ses apprenants et des participants. OBJECTIFS : 1. Soutenir le rehaussement culturel et linguistique de tous par le programme de formation de l école québécoise, les repères culturels du milieu, les programmes de formation de l éducation des adultes et de formation professionnelle et par la formation continue; 2. Promouvoir la qualité de la langue par l utilisation et la maîtrise du français oral et écrit auprès des membres des conseils et comités, du personnel enseignant, du personnel professionnel, du personnel de soutien et des élèves de notre commission scolaire; 3. Promouvoir les activités, les expériences et les réalisations culturelles des milieux éducatifs et de ses acteurs. 4. Assurer une offre de qualité pour le développement des activités linguistiques et culturelles aux élèves; 5. Encourager l apport des différents partenaires, notamment les organismes culturels et les artistes au développement de la dimension culturelle en privilégiant une préoccupation régionale avec les responsables de la médiation culturelle; Chapitre 3 : RÔLES ET RESPONSABILITÉS 3. 1 LA COMMISSION SCOLAIRE S assurer de la diffusion de la politique auprès des différents services et des comités qui relèvent de la commission scolaire en fonction de la Loi sur l instruction publique; S assurer de l application et de la politique et de sa mise à jour; Soutenir les établissements dans l application de la politique et dans la diffusion des programmes ministériels ou régionaux en lien avec le volet culturel ou linguistique; Soutenir le personnel relativement à la formation continue en français et à l intégration de la dimension culturelle dans les apprentissages; S assurer de la qualité du français dans les pratiques de gestion et les communications diffusées de façon orale ou écrite; Établir des liens avec les organismes culturels, la municipalité et les ministères pour le rayonnement du milieu éducatif; Page 4 sur 6

5 3.2 LES DIRECTIONS D ÉTABLISSEMENT (les directions des écoles et la direction du Centre) Diffuser la politique auprès du conseil d établissement et du personnel et s assurer de son application, en intégrant la dimension culturelle et linguistique dans son projet éducatif; Mobiliser son milieu et favoriser l engagement dans des activités et des projets visant à promouvoir la dimension culturelle et le rayonnement de la langue et à s investir dans le développement d activités culturelles et linguistiques; S assurer de la qualité du français dans les communications diffusées de façon orale, écrite ou électronique; Soutenir le personnel relativement à la formation continue en français et les moyens de remédiation auprès des élèves pour favoriser l expression orale et écrite de qualité; Favoriser la communication et le partenariat dans l élaboration des activités culturelles et linguistiques dans sa communauté, auprès du conseil d établissement et du comité culture et langue. 3.4 LE PERSONNEL DE TOUS LES ÉTABLISSEMENTS ET DU CENTRE Intégrer la dimension culturelle à l enseignement ou à l accompagnement conformément au programme de formation de l école québécoise; S impliquer dans la promotion, l amélioration de la qualité du français et le rayonnement de la langue; S assurer de la qualité du français dans les communications diffusées de façon orale, écrite ou électronique; Participer à des activités de formation continue ou d accompagnement en français; Participer activement à l élaboration des activités culturelles et linguistiques et à leur évaluation; Préparer les élèves ou s investir avec ses collègues à l élaboration d activités culturelles ou linguistiques; Favoriser la diffusion et la valorisation des œuvres artistiques et linguistiques, des expériences culturelles au cœur de la vie quotidienne. 3.5 LE COMITÉ CULTURE ET LANGUE S assurer de la mise en œuvre de la politique culturelle et linguistique et des communications associées; Élaborer un plan d action annuel selon les objectifs prévus à cette politique pour: Page 5 sur 6

6 déterminer les activités culturelles et linguistiques qui seront soutenues financièrement et réalisées de façon plus particulière, dans le cadre de projets ou programmes culturels relevant de ce comité; coordonner la diffusion des activités culturelles et linguistiques pour l ensemble de la Commission scolaire; sensibiliser le milieu éducatif et culturel à l importance de l intégration de la dimension culturelle dans les écoles et les Centres; gérer les budgets associés aux programmes culturels tels que : Culture à l école et Médiation culturelle ou autres mesures gouvernementales disponibles. Réviser annuellement le plan d action et faire un suivi au comité consultatif de gestion de la Commission scolaire, au début de l année scolaire; Représenter la Commission scolaire lors d événements culturels ou linguistiques; COMPOSITION DU COMITÉ CULTURE ET LANGUE : Conseillers pédagogiques en français et arts, des secteurs jeune et adulte Enseignants au préscolaire, primaire et secondaire (français et arts) et en adaptation scolaire Directions des secteurs jeunes (1) et adultes (1). Responsable de la bibliothèque et du comité culturel au secondaire Un représentant des ressources humaines, selon les modalités de rencontre du comité Un représentant du personnel de secrétariat pour le dossier de langue, selon les modalités des rencontres du comité Organismes culturels, partenaires et personnes-ressources invités, selon les modalités de rencontres du comité La responsabilité du comité est assurée par la personne responsable du dossier culturel des services éducatifs (coordination et représentation de la CSÎ aux différents comités régionaux associés). Tous les documents cités seront insérés en bibliographie dans la version officielle. Le 11 juin 2014 i Plan stratégique, CSÎ, p Page 6 sur 6

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS Page 1 de 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Promouvoir l utilisation d un français oral et écrit de qualité par les élèves et par tous les

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire Jean-Paul II POLITIQUE LINGUISTIQUE Adoptée par le conseil d administration le 29 janvier 2013 Résolution 2013/01/20/3 TABLE DES MATIÈRES Introduction Définition... 5 Objet du document...

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE

POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE ADOPTÉE LE : 21 octobre 2006 RÉSOLUTION : CC1684-06 TABLE DES MATIÈRES Préambule 3 1.0 Titre 4 2.0 Définition.. 4 3.0 Objectifs 4 4.0 Fondements. 4 5.0 Orientations... 5

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION 2013-2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Préambule... 3 2. Politique linguistique : définition et contenu... 4 2.1. Définition d une politique linguistique... 4 2.2.

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) le musicien intervenant (MI) dumiste, acteur du

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TRIENNAL 2014-2016

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TRIENNAL 2014-2016 PLAN DE DÉVELOPPEMENT TRIENNAL 2014-2016 Continuité et consolidation «L art dans son ensemble n'est pas une vaine création d'objets qui se perdent dans le vide, mais une puissance qui a un but de servir

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 Adoption le 12 juin 2007 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2007 Résolution # C.C.-2332-06-07 Autorisation Susan Tremblay Directrice générale

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF

LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF La formation constitue un outil au service du projet politique décliné au niveau local. Elle contribue au rayonnement de l USEP au sein des départements et des

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP»

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP» Appel à prix - Dépôt des candidatures jusqu au 25 février 2011 «Développer et favoriser des initiatives en vue de faciliter l ouverture des pratiques musicales aux personnes en situation de handicap» «Toute

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE L Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale de l

Plus en détail

PLAN DE GESTION CENTRE HISTORIQUE DE PORTO

PLAN DE GESTION CENTRE HISTORIQUE DE PORTO PLAN DE GESTION CENTRE HISTORIQUE DE PORTO LE BESOIN D UN PLAN DE GESTION Le patrimoine culturel et naturel fait partie des biens inestimables et irremplaçables non seulement de chaque pays mais de toute

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Politique de formation continue

Politique de formation continue Politique de formation continue Adoptée le 31 mars 2006 Table des matières Introduction 3 Contexte 3 Engagements d Arrimage (principes directeurs) 4 Objectifs 5 Clientèle visée et champs de formation 6

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION ET

POLITIQUE D ACQUISITION ET POLITIQUE D ACQUISITION ET DE GESTION D OEUVRES D ART VILLE DE LÉVIS RÉSOLUTION CV-2010-13-14 Le préambule Le 9 février 2004, le conseil de la Ville adoptait la nouvelle Politique culturelle de la Ville

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1262 DU 18/10/2005

CIRCULAIRE N 1262 DU 18/10/2005 CIRCULAIRE N 1262 DU 18/10/2005 Objet : semaine d éducation au développement durable «Mon assiette» du 10 au 18 novembre 2005 Réseaux : Tous Niveaux et services : SECONDAIRE et PRIMAIRE Période : Année

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle Évaluation des apprentissages en formation professionnelle L évaluation des apprentissages fait partie intégrante de l enseignement. L APEQ vous propose ici un document qui devrait vous permettre de clarifier

Plus en détail

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Programme pilote Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Une initiative du Conseil des arts de Montréal et de Culture Montréal en collaboration avec le

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À L'INTERNATIONALISATION ET À L'ÉDUCATION INTERCULTURELLE ET CITOYENNE 1055, 116 e rue Ville Saint-Georges (Québec)

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Objectifs de la présentation Stimuler la réflexion des gestionnaires et des intervenants du secteur de la santé, autour de la problématique et des défis du suivi post formation Partager l expérience du

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II Stratégie de la CDIP du 24 octobre 2013 pour la coordination à l échelle nationale de l enseignement des langues étrangères dans le degré secondaire II

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

Date de clôture : 20 mars 2015

Date de clôture : 20 mars 2015 Règlement de l appel à projets «Soutien aux actions multi-territoires en Politique de la ville» Date de clôture : 20 mars 2015 1. Cadre d intervention Depuis plusieurs années, la Région Île-de-France s

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

L intégration socioprofessionnelle un levier pour : le développement de l employabilité, l orientation et la réussite

L intégration socioprofessionnelle un levier pour : le développement de l employabilité, l orientation et la réussite L intégration socioprofessionnelle un levier pour : le développement de l employabilité, l orientation et la réussite Commission de perfectionnement des cadres de l ACSQ - 10 Février 2011 Encadrements

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull

Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull Table des matières A-POLITIQUE LINGUISTIQUE : DÉFINITION ET CONTENU... 4 DÉFINITION D UNE POLITIQUE LINGUISTIQUE... 4 FONDEMENTS : LOIS, RÈGLEMENTS,

Plus en détail

Alliance de l industrie touristique du Québec

Alliance de l industrie touristique du Québec Alliance de l industrie touristique du Québec Un marketing agile et coordonné, des ressources financières regroupées Une industrie rassemblée, concertée et représentée Assises du Tourisme 2015 Le projet

Plus en détail

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond M É M O I R E MPR Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond 1 RÉSUMÉ Le patrimoine religieux est menacé par la décroissance des congrégations et par une diminution alarmante des ressources

Plus en détail

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle 1 Contexte La Fédération pour la diversité culturelle regroupe 43 coalitions nationales, dont près du deux tiers se trouvent dans des pays

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine

Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Table des matières Introduction... 3 Objectifs du programme... 3 Écoles visées...

Plus en détail

PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Consultation 2013 sur la Politique de développement durable de l Université de Montréal PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE i Consultation 2013 sur la Politique de développement durable de

Plus en détail

FCCF. Vous, nous et tous

FCCF. Vous, nous et tous FCCF Élections Élection05 PRIORITÉS DU SECTEUR PARTIS POLITIQUES AU CANADA Vous, nous et tous nos partenaires La Fédération culturelle -française (FCCF) est un organisme national dont la mission est de

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail