CGSLB. Les services de gardiennage et /ou de surveillance.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CGSLB. Les services de gardiennage et /ou de surveillance. www.cgslb.be"

Transcription

1 CGSLB Les services de gardiennage et /ou de surveillance

2 TABLE DES MATIERES Table des matières Avant-propos Négociations sectorielles Liens intéressants pour le secteurs du gradiennage Commission paritaire Accord sectoriel pour les services de gardiennage et/ou de surveillance Aperçu de l accord sectoriel Conditions de travail et de rénumération Contrat de travail Classification de fonction Personnel ouvrier Classe S = agent statique qui est est subdivisée en 7 catégories: M = agent mobile TFA = transporteur de fonds BI = brigadier/instructeur MBB = brigadier - bases militaires TM = transporteur de munition G = agent - homme de métier Dispositions générales concernant la classification de fonction du personnel ouvrier Dispositions particulières concernant la fonction de transporteur de fonds Personnel Employé Employés administratifs Employés opérationnels Barèmes applicables depuis le 01/01/ Indexation Barèmes ouvriers (calculé sur base d une semaine de 37 heures) Salaire mensuel minimum garanti Barèmes employés Représentants vendeurs Primes et indemnités Ouvriers Prime de fin d année Primes d ancienneté Indemnité en cas de chômage économique Autres primes (montant depuis le 1 er janvier 2013) Employés Prime de fin d année Primes d ancienneté Chèques repas pour les employés administratifs Autres primes Transporteur de fonds Chèques repas pour les transporteurs de fonds Stand-bye pour intervention après alarme

3 Frais de déplacements Intervention pour les ouvriers et pour les employés autres que des bases militaires Intervention pour les ouvriers des bases militaires Tarif de la carte train 2eme classe au 01/02/ Durée du travail Ouvriers Toutes les activités autres que le transport de fonds et les bases militaires Temps de travail par jour Temps de travail par semaine Temps de travail par mois Temps de travail par an Soldes positifs et négatifs maximum Récupérations Contrôle : Patrouille et intervention après alarme Bases militaires Temps de travail par jour Temps de travail par semaine Temps de travail par mois Période de repos sur le terrain et récupération des soldes : Transport de fonds Dispositions communes à tous les ouvriers Prestations les week-ends Temps de déplacement Employés Personnel administratif Personnel opérationnel Temps de travail par jour Temps de travail par semaine Prestations les week-ends: Crédit-temps et congés thématiques Règlementation sectorielle Congés thématiques Chômage avec complément d entreprise (Prépension ) Plan de pension sectoriel Délais de préavis Le préavis donné par l'employeur Licenciement d'un travailleur entré en service à partir du 1/1/2014 et en sortie de service après le 1/1/ Licenciement d'un travailleur en service AVANT le 1/1/2014 et qui sort de service APRES le 31/12/ Licenciement dans le cadre d'un RCC (ouvrier) Le préavis donné par le travailleur Départ d'un travailleur entré en service à partir du 1/1/2014 et sorti de service après le 1/1/ Départ d'un travailleur entré en service AVANT le 1/1/2014 et qui sort de service APRES le 31/12/ Incapacité de travail en cas de maladie ou d'accident de droit commun Jour de carence Ouvrier : Salaire hebdomadaire garanti Employés opérationnels : Salaire mensuel garanti

4 Congés et Vacances Congé d ancienneté Ouvriers Employés Petit chômage Sécurité et équipement de travail Vêtements de travail Entretien du vêtement de travail Perte de contrat par rapport à une entreprise concurrente Formation Formation professionnelle: Formation sectorielle et formation individuelle Syndicat La prime syndicale Statut de la délégation syndicale La délégation syndicale (DS) Compétences de la DS La CGSLB à votre service Secrétariats CGSLB

5 AVANT-PROPOS Chère Membre, cher Membre, Vous trouverez dans cette brochure les principales conditions sectorielles de salaire et de travail pour les ouvriers et pour les employés de la Commission Paritaire 317, les services de gardiennage et/ou de surveillance. Votre Commission Paritaire est un organe important car c est à ce niveau que sont fixés, sous la forme de conventions collectives de travail, les salaires et les conditions de travail minima qui s'appliquent dans votre secteur. Notre brochure reprend ces minima, fixés au niveau sectoriel, applicables aux employés et aux ouvriers du secteur. A part quand il est précisé que cela n est pas permis, des conventions d entreprises peuvent prévoir des conditions plus favorables. Dans ce cas, ce sont bien entendu les conditions les plus favorables qui s appliquent. Cette brochure ne reprend pas les conditions de travail pour le personnel exerçant la 8 ème activité Les activités de gardiennages sont réglées par la Loi du 10 avril 1990, loi réglementant la sécurité privée et particulière. Pour plus d informations concernant la législation en vigueur dans le secteur du gardiennage, vous pouvez consulter le site de la Direction Générale Sécurité et Prévention du SPF intérieur : https://vigilis.ibz.be/. Vous pouvez également trouver de nombreuses informations utiles sur le site du Fonds de Sécurité d Existence du Gardiennage : Ce Fonds est constitué paritairement et accorde des indemnités et autres avantages sociaux aux travailleurs des entreprises relevant de la Commission Paritaire 317. Si vous avez des questions précises sur vos conditions de travail ou de salaire ou que vous désirez obtenir des informations supplémentaires, vous pouvez toujours prendre contact avec votre délégué syndical CGSLB, votre secrétaire permanent CGSLB, ou votre secrétariat CGSLB local. A la CGSLB, nous avons pour objectif d informer nos membres de manière rapide et efficace. C est pourquoi, vous trouverez sur notre site internet les dernières informations concernant votre secteur ainsi que notre brochure et un recueil des conventions collectives de travail régulièrement actualisé. Grâce à notre outil mailing, nous informons également directement tous nos membres des changements de réglementation. Vous êtes membre de notre organisation et vous ne recevez pas encore nos informations dans votre boite mail? Contactez votre zone, nos collaborateurs et collaboratrices mettront rapidement vos données à jour et vous recevrez toutes nos informations. Thibaut Montjardin Responsable Sectoriel national Jan VERCAMST Président national Bjorn de Kerpel Consultant sectoriel 4

6 NEGOCIATIONS SECTORIELLES Les négociations sur les conditions de travail et de rémunération se déroulent en Belgique à trois niveaux : Au niveau national, un accord interprofessionnel est conclu par les employeurs et les syndicats traditionnels. Celui-ci s'applique à chaque employeur et travailleur en Belgique (excepté les fonctionnaires). Dans l'aip, les lignes directrices sont dessinées. Au niveau du secteur, les employeurs et les syndicats qui appartiennent au même secteur négocient. Un accord au niveau sectoriel lie chaque employeur du secteur en question. L'accord pour le secteur du gardiennage s applique donc à votre entreprise. Au niveau de l'entreprise, les employeurs et les syndicats négocient les conditions applicables au sein de leur propre société. Il est important de noter que les dispositions conclues au niveau le plus bas doivent toujours respecter les minimas conclus à un plus haut niveau. Certaines sources de droit ont plus d importance que d autres. La hiérarchie des sources de droit s établit comme suit :(1) 1/ la loi dans ses dispositions impératives (ex. dispositions sur les délais de préavis); 2/ les CCT rendues obligatoires, selon l ordre suivant : conclues au sein du CNT; conclues au sein d une commission paritaire; conclues au sein d une sous-commission paritaire. 3/ les CCT non rendues obligatoires, lorsque l employeur est signataire ou est affilié à une organisation signataire de ces conventions, selon l ordre suivant : conclues au sein du CNT; conclues au sein d une commission paritaire; conclues au sein d une sous-commission paritaire; conclues au niveau de l entreprise. 4/ le contrat de travail individuel écrit; 5/ la CCT conclue au sein d un organe paritaire et non rendue obligatoire, lorsque l employeur bien que non signataire ou non affilié à une organisation signataire, ressortit à l organe paritaire au sein duquel la convention a été conclue (obligation supplétive); 6/ le règlement de travail; 7/ la loi dans ses dispositions supplétives; 8/ la convention individuelle verbale; 9/ l usage. Une source de droit inférieure ne peut être contraire à une source de droit supérieure. 5

7 LIENS INTERESSANTS POUR LE SECTEURS DU GRADIENNAGE CGSLB: - Site internet de la CGSLB Association professionnelle des entreprises de gardiennage ASBL Autorités Nationales: - Site internet de l APEG - Service Public Fédéral Intérieur: - Service Public Fédéral Intérieur Sécurité et Prévention: vps.fgov.be - Direction Sécurité Privée: - Service Public Fédéral de l Emploi : Fonds de Sécurité d Existence du Gardiennage: F.S.E.G., Fonds de Sécurité d'existence du Gardiennage avec objectif de promouvoir la solidarité au sein de la Commission Paritaire 317. Le Fonds accorde des indemnités et autres avantages sociaux aux travailleurs des entreprises relevant de la Commission Paritaire 317 pour le secteur du Gardiennage et/ou de la Surveillance 6

8 COMMISSION PARITAIRE Les conventions collectives de travail pour les services de gardiennage et/ou de surveillance sont conclues au sein de la commission paritaire 317 et ce depuis l Arrêté Royal du 07 novembre Cette commission paritaire est compétente pour les employeurs et pour les travailleurs des entreprises et divisions d'entreprises effectuant, à titre principal ou accessoire, pour le compte de tiers, tout service de gardiennage et/ou de surveillance, tant actif que passif. Elle est également compétente à l'égard des activités annexes de ces entreprises et divisions d'entreprises. Par service de gardiennage et/ou de surveillance, on entend les prestations de gardiennage et/ou de surveillance permanentes, temporaires ou occasionnelles, telles que les prestations préventives, actives, sur place ou à distance, avec ou sans moyens techniques, relatives à des personnes, des biens meubles ou immeubles, des lieux ou des événements. Sont entre autres considérés comme activités de gardiennage ou de surveillance : 1. les activités visées par la réglementation sur les entreprises de gardiennage. 2. le monitoring, la surveillance préventive et/ou à distance de personnes, de biens et/ou d'installations, avec ou sans l'aide de moyens technologiques. La Commission paritaire 317 est également compétente pour les entreprises qui transportent et/ou traitent et/ou convoient des valeurs ou des documents y assimilés et pour les entreprises qui effectuent des services de gardiennage et/ou de surveillance pour l'armée belge ou pour des troupes étrangères, stationnées sur le territoire belge ou le traversant en vertu d'une loi. La commission paritaire 317 est également compétente pour les ouvriers et employés exerçant une activité d accompagnement de transport exceptionnel. Les travailleurs de la 8ème activité font l objet de dispositions particulières notamment en ce qui concerne la durée du travail et l indemnité RGPT (CCT du 12 décembre 2013). Les conditions de travail spécifiques pour la 8ème activité ne sont pas reprises dans cette brochure. Pour toute question, veuillez contacter votre secrétaire permanent. 7

9 ACCORD SECTORIEL POUR LES SERVICES DE GARDIENNAGE ET/OU DE SURVEILLANCE Le 12 décembre 2013, le nouvel accord sectoriel a été signé au sein de la Commission paritaire pour les services de gardiennage et/ou de surveillance. Les nouvelles dispositions et les modifications de la réglementation sont donc intégrées dans cette nouvelle édition de notre brochure. Ci-après, vous trouverez les principales nouveautés de l accord sectoriel APERÇU DE L ACCORD SECTORIEL Les négociations sectorielles ont eu lieu dans un contexte difficile, rapprochement des statuts ouvriers/employés (Suppression du jour de carence et harmonisation des délais de préavis) et une marge salariale nulle fixée par le gouvernement. Néanmoins, les améliorations suivantes ont été obtenues : 1. Régime sectoriel de pension 2 ème pilier : À partir du 01/01/2014, doublement du montant de la cotisation patronale pour le deuxième pilier de pension sectoriel qui passe de 0,25% à 0,50%. 2. Indexation des primes : À partir du 01/01/2014, les primes Stand-by, chien et CIT seront indexées en même temps que le salaire. 3. Congé d ancienneté : A partir de 25 ans d ancienneté sectorielle, les ouvriers recevront un jour de congé d ancienneté supplémentaire. Cette mesure est d application à partir du 01/01/ Régime de chômage avec complément d entreprise (prépension) : Les conventions sectorielles existantes sont prolongées jusqu au 30/06/ sous réserve de modification du cadre légal. 5. Crédit-temps : La convention sectorielle est adaptée à la CCT 103. Au niveau sectoriel, la possibilité est prévue pour les travailleurs de 50 ans et plus de recourir à la réduction des prestations de travail d 1/5 sur la base d une carrière professionnelle de 28 ans. 6. Groupes de travail : En plus du suivi de la classification de fonction, deux groupes de travails devraient aboutit dans le début de l année 2014 : le groupe de travail concernant les Gardes-feu (G4S Fire and Safety - Z Group) et le groupe de travail concernant la clarification du mode de calcul de l indemnité de transport zone portuaire d Anvers (Déplacement domicile lieu de travail) 8

10 CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE RÉNUMÉRATION CONTRAT DE TRAVAIL Un contrat de travail est un contrat conclu entre un employeur et un travailleur par lequel ce dernier s engage à effectuer contre rémunération un travail sous l autorité de l employeur. Pour pouvoir parler d un contrat de travail, il faut pouvoir retrouver quatre éléments : 1. Il doit être question d un contrat. 2. Il doit s agir de l accomplissement d un travail. 3. Une rémunération doit être est payée en contrepartie de ce travail. 4. Le travail doit être effectué par le travailleur sous l autorité de l employeur. CLASSIFICATION DE FONCTION Lors de l accord sectoriel , les partenaires sociaux les partenaires ont convenus de la nécessiter de mener une étude scientifique afin d instaurer dans le secteur une nouvelle classification visant une revalorisation des fonctions des agents, une réorientation des fonctions et une valeur ajoutée pour tout le secteur. En décembre 2013, les partenaires sociaux se sont mis d accord sur le choix d un bureau d étude en classification de fonction, les travaux pour la nouvelles classification sectorielles ont débuté en janvier La classification de fonction est un exercice difficile et qui peut être long, c est pourquoi, nous vous présentons brièvement dans cette brochure la classification actuellement en vigueur dans le secteur. La classification à laquelle vous appartenez apparaît sur votre fiche de salaire. Personnel ouvrier Pour connaître la description détaillée de chacune des classes et catégories citée ciaprès, vous pouvez consulter le recueil des conventions collectives de travail du gardiennage disponible sur notre site internet ou prendre contact avec votre délégué CGSLB ou le Secrétaire permanent responsable de votre entreprise. Les ouvriers occupés dans les services de gardiennage, sont répartis en 7 classes : 1. CLASSE S = AGENT STATIQUE QUI EST EST SUBDIVISEE EN 7 CATEGORIES: 2. SB = agent statique (catégorie de base) 3. SQ = agent statique (qualifié) 4. SE = agent statique (expert) 5. SEL = agent statique (expert langues) 6. SBG = agent statique (bodyguard) 7. SMB = agent statique (bases militaires) 8. SMBP = agent statique (portier - bases militaires) 9

11 2. M = AGENT MOBILE 3. TFA = TRANSPORTEUR DE FONDS 4. BI = BRIGADIER/INSTRUCTEUR 5. MBB = BRIGADIER - BASES MILITAIRES 6. TM = TRANSPORTEUR DE MUNITION 7. G = AGENT - HOMME DE METIER Dans cette catégorie, il existe deux sous-catégories : Les agents qui sont chargés de l'installation, de l'entretien et du dépannage des systèmes d'alarme. Les agents qui remplissent des fonctions qui ne peuvent être reprises dans la classification des fonctions et nécessitant une connaissance du métier. Dispositions générales concernant la classification de fonction du personnel ouvrier. La classe ou la tâche principale n'empêche pas l'accomplissement d'autres tâches ; Pour les classes S et M, la catégorie et le barème sont déterminés en fonction de la nature de la prestation. A l'intérieur de la classe S, la catégorie SB est la catégorie de base et, le nombre de types de prestations, et par conséquent le nombre de catégories, est limité à un maximum de trois auprès du même client. Les prestations de pompier et de maître-chien auprès d'un seul client demeurent uniques et indivisibles. Avant d'obtenir la classe M, BI, TM ou G, l'agent/salarié doit effectuer cette fonction pendant au moins 3 mois, exclusivement comme tâche principale à 100% en heures contractuelles (les périodes de suspension légale du contrat de travail et les heures syndicales sont neutralisées). Si un agent/salarié (à l'exception des agents/salariés de la classe S) change de classe, et que ce changement implique un barème plus bas, l'employeur doit respecter un préavis de fonction qui correspond au préavis conventionnel, exception faite de dispositions contractuelles contraires historiques au niveau de l'entreprise ; Le travail avec X-ray est organisé et considéré comme un travail d'équipe. Les prestations de screening à l'aide d'appareils à rayons x et les prestations de "profiling" auprès d'un seul client demeurent uniques et indivisibles ; Les syndicats disposent des moyens et facilités nécessaires permettant de contrôler les cahiers des charges, y compris d'un droit de regard ; La notion de " connaissance active " d'une langue : toute connaissance qui dépasse la norme du secteur. En cas de contestation, la norme du secteur est la référence, quelques soient les dispositions du cahier des charges 10

12 La mise en œuvre de la classification des fonctions ne peut pas avoir d'impact sur l'organisation de travail existante et ne portera pas préjudice à des situations existantes plus avantageuses. Dispositions particulières concernant la fonction de transporteur de fonds Tout travailleur qui exerce une activité de transporteur de fonds ou de valeur pendant 70% de ses prestations effectives pendant les trois mois précédents est considéré comme un transporteur de fonds ou de valeur. Lorsqu'un travailleur est considéré comme transporteur de fonds et/ou de valeurs, toutes les prestations exercées, quelle qu'en soit la nature, entrent en ligne de compte pour le calcul des heures supplémentaires. L'octroi de la fonction de transporteur de fonds et/ou de valeurs implique automatiquement le bénéfice du salaire, du régime de travail et autres avantages liés au transport de fonds et/ou de valeurs, et ce au prorata des heures effectivement prestées en transport de fonds et/ou de valeurs. Les prestations effectuées dans une autre fonction sont rémunérées au taux en vigueur dans la catégorie concernée. Les heures non prestées mais assimilées ainsi que les heures supplémentaires sont rémunérées au salaire du transporteur de fonds. Personnel Employé Les employés occupés dans les services de gardiennage, sont divisés entre les employés administratifs et les employés opérationnels. Pour connaître la description détaillée de chacune des classes et catégories citée ciaprès, vous pouvez consulter le recueil des conventions collectives de travail du gardiennage disponible sur notre site internet ou prendre contact avec votre délégué CGSLB ou le Secrétaire permanent responsable de votre entreprise. 1. EMPLOYES ADMINISTRATIFS Les fonctions des employés administratifs sont classées en quatre catégories. 2. EMPLOYES OPERATIONNELS Les fonctions des employés opérationnels sont: 1. Agent réceptionniste/téléphoniste (barème OP1b) 2. Inspecteurs (barème OP3) 3. Inspecteur adjoint (barème OP2) 4. Inspecteur Chef (barème OP4) 5. Encodeur (barème OP1b) 6. Dispatcher et/ou Opérateur radio (barème OP3) 7. Responsable Chambre Forte (barème OP3) 8. Agent Retail (barème OP1a) 9. Centrale d'alarme (barème OP3) 11

13 BARÈMES APPLICABLES DEPUIS LE 01/01/2014 Le barème détermine les rémunérations minimums dans chaque catégorie en fonction de l'expérience du travailleur. Il est élaboré sur base d'une entrée en fonction à 18 ans. Les rémunérations de départ sont les rémunérations prévues dans le barème pour 0 année d'expérience. Sont comptabilisées pour la prise en compte des années d'expérience : 1. Les années d'études et les années éventuelles de service militaire; 2. Toutes les périodes d'activité en milieu professionnel (entre autres : intérims, stages, contrats à durée déterminée, travail indépendant, bénévolat,); 3. Toutes les périodes de suspension de contrat de travail (crédit-temps, maternité.) ainsi que les périodes couvertes par la Sécurité Sociale et la législation sociale (chômage, maladie-invalidité,.). Aucune distinction n'est établie entre les prestations à temps plein ou à temps partiel pour l'octroi des années d'expérience. Indexation Chaque fois que l indice pivot est dépassé, les salaires sont adaptés de 2% le deuxième mois qui suit le mois où l'indice est atteint - ceci est valable pour les salaires horaires minimums mais également pour les salaires effectivement payés. A chaque indexation, les membres de la CGSLB sont informés via nos " infos flash " qui sont publiés sur notre site Internet et envoyés par à ceux qui ont correctement communiqué leur adresse . Barèmes ouvriers (calculé sur base d une semaine de 37 heures) Le salaire d'embauche est fixé à 95 p.c. du salaire de la catégorie de la fonction exercée et cela pour une durée maximum de 3 mois. Les salaires horaires minimums et les salaires effectivement payés sont dus pour toutes les heures de présence. 3 premiers mois Salaire normal (95%) (100%) SB Agent statique (catégorie de base) 12, ,3964 SQ Agent statique (qualifié) 12, ,5584 SE Agent statique (expert) 13, ,7206 SEL Agent statique (expert langues) 13, ,8825 M1 Agent mobile (patrouilleur) 13, ,7206 M2 Agent mobile (intervention après 13, ,8825 alarme, chauffeur VIP) TR Transporteur de fonds 15, ,0337 PRVA Collaborateur vault/processing 13, ,5468 BI Brigadier, instructeur 13, ,5364 SBG Agent statique (bodyguard) 13, ,5364 TM Transporteur de munition 15, ,2471 G Agent homme de métier 12, ,

14 Pour les bases militaires, les salaires sont les suivant : Attention, le salaire d embauche n est pas applicable aux travailleurs des bases militaires. Salaire (100%) SMB Agent statique 16,2471 SMP Agent statique (portier) 16,2967 (= SMB + 0,0496 EUR non indexés) MBB Brigadier 16,3215 (= SMB + 0,0744 EUR non indexés) normal Salaire mensuel minimum garanti Il est garanti aux ouvriers et employés opérationnels le paiement d'un salaire mensuel minimum équivalent au nombre de jours et d'heures de travail pour chaque mois (heures contractuelles) soit : Pour l année 2014 Régime 5 jours par semaine Régime 6 jours par semaine Mois Nombre de Nombre Nombre de Nombre jours d heures jours d heures Janvier h h25 Février h h05 Mars h h25 Avril h h15 Mai h h15 Juin h h05 Juillet h h25 Août h h15 Septembre h h25 Octobre h h35 Novembre h h55 Décembre h h25 En cas de jour de fête communautaire : Communauté flamande en juillet: 21 jours, 155h24 Communauté française en septembre: 21 jours, 155h24 Communauté germanophone en novembre: 18 jours, 133h12 En cas de jour de fête communautaire : Communauté flamande en juillet: 25 jours, 154h15 Communauté française en septembre: 25 jours, 154h15 Communauté germanophone en novembre: 22 jours, 135h45 13

15 Pour l année 2015 Régime 5 jours par semaine Régime 6 jours par semaine Mois Nombre de Nombre Nombre de Nombre jours d heures jours d heures Janvier h h25 Février h h05 Mars h h25 Avril h h15 Mai h h55 Juin h h25 Juillet h h25 Août h h15 Septembre h h25 Octobre h h36 Novembre h h55 Décembre h h25 En cas de jour de fête communautaire : Communauté flamande en juillet: 21 jours, 155h24 Communauté française en septembre: 21 jours, 155h24 Communauté germanophone en novembre: 18 jours, 133h12 En cas de jour de fête communautaire : Communauté flamande en juillet: 25 jours, 154h15 Communauté française en septembre: 25 jours, 154h15 Communauté germanophone en novembre: 22 jours, 135h45 Barèmes employés Chaque catégorie est subdivisée en 2 sous catégories en fonction du type d'activités - pour les activités autres que transport de fonds : la sous-catégorie STAT doit être appliquée. - pour les activités de transport de fonds, la sous-catégorie TF/WT doit être appliquée. Les rémunérations mensuelles minimums augmentent dans la mesure où l'expérience du travailleur s'accroît. Employés administratifs - STAT Années D expérience Cat 1 Cat 2 Cat 3 Cat , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,35 14

16 , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,80

17 Employés opérationnels - STAT Années d expérience OP 1a OP 1b OP 2 OP 3 OP , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,40 16

18 Employés administratifs - TF (transport de fonds) Années D expérience Cat 1 Cat 2 Cat 3 Cat , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,27 17

19 Employés opérationnels - TF Années D expérience OP 1 OP 2 OP 3 OP , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,87 18

20 Représentants vendeurs Les représentants-vendeurs sans commission : barème de rémunération en vigueur pour le personnel employé administratif de la catégorie 4. Les représentants-vendeurs avec commissions : barème minimum fixe indexé, de 2091,25 EUR depuis le 1 er janvier Mais la rémunération minimum (barème fixe + commissions) ne peut être inférieure à la rémunération en vigueur pour le personnel employé administratif de la catégorie 4. 19

CONDITIONS DE SALAIRE ET DE TRAVAIL 2013-2014 GARDIENNAGE CP 317

CONDITIONS DE SALAIRE ET DE TRAVAIL 2013-2014 GARDIENNAGE CP 317 CONDITIONS DE SALAIRE ET DE TRAVAIL 2013-2014 GARDIENNAGE CP 317 1 2 SOMMAIRE 4 Salaires, primes et indemnités 13 Durée du travail des ouvriers 23 Durée du travail des employés operationnels 24 Transfert

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

CGSLB. grande distribution. www.cgslb.be

CGSLB. grande distribution. www.cgslb.be CGSLB grande distribution www.cgslb.be Sommaire Avant-propos... 3 Conditions de travail et de salaire... 5 Salaires minimums sectoriels... 5 Augmentation du pouvoir d achat période 2009 2010...5 Prime

Plus en détail

REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR

REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR 1 6-10- 2007 REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR Commission paritaire pour employés des carrières de porphyre du canton de Lessines, de Bierghes-lez- Hal et de Quenast Convention collective de travail

Plus en détail

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi Introduction La prépension est un régime créé en 1974 qui permet, sous certaines conditions, à un travailleur licencié de compléter les allocations

Plus en détail

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement Les dispositions des mesures anti-crise sont valables jusqu au 31 décembre 2010. A. Les mesures

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais Commission Paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013 traduction du texte original rédigé et signé

Plus en détail

GARDIENNAGE CP 317 SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014. Editeur responsable

GARDIENNAGE CP 317 SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014. Editeur responsable SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 GARDIENNAGE CP 317 Editeur responsable EU2014.1477.317 Alain Clauwaert La Centrale Générale rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Septembre 2014 WWW.ACCG.BE WWW.ACCG.BE

Plus en détail

CHOMAGE AVEC COMPLEMENT D ENTREPRISE

CHOMAGE AVEC COMPLEMENT D ENTREPRISE CHOMAGE AVEC COMPLEMENT D ENTREPRISE Entreprise reconnue en difficulté/restructuration - Aperçu des conditions d âge et d ancienneté- Impact des nouvelles mesures gouvernementales Version au 07.01.2015

Plus en détail

TITRE V : RÉMUNÉRATION

TITRE V : RÉMUNÉRATION TITRE V : RÉMUNÉRATION 18 Article V.1. - Égalité professionnelle TITRE V : RÉMUNÉRATION Tout employeur est tenu d'assurer, pour un même travail ou pour un travail de valeur égale, l'égalité de rémunération

Plus en détail

LA PRIME DE FIN D'ANNEE

LA PRIME DE FIN D'ANNEE LA PRIME DE FIN D'ANNEE I. Obligations légales incombant à l'employeur I.1. Paiements anticipés Mensuellement, les employeurs doivent verser au Fonds, pour le 15 du mois suivant au plus tard, une cotisation.

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE FABRICATION DE L AMEUBLEMENT

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE FABRICATION DE L AMEUBLEMENT CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE FABRICATION DE L AMEUBLEMENT IDCC 1411 ANNEXE AGENTS DE PRODUCTION Nouvelles dispositions entrées en vigueur le 4 août 2013 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE FABRICATION DE

Plus en détail

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 12 BIS DU 26 FEVRIER 1979 ADAPTANT A LA LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- TIVE DE TRAVAIL N 12 DU 28 JUIN 1973 CONCERNANT

Plus en détail

La loi reconnaît le droit à congés à tous les salariés ;mais se sont les conventions ou accords qui fixent sa mise en oeuvre.

La loi reconnaît le droit à congés à tous les salariés ;mais se sont les conventions ou accords qui fixent sa mise en oeuvre. congés payés La loi reconnaît le droit à congés à tous les salariés ;mais se sont les conventions ou accords qui fixent sa mise en oeuvre. ouverture du droit à congés Un siècle de congés payés 1906 Le

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE Accord du 3 septembre 1985 Protocole d accord du 5 mars 1993 (classifications) Avenants des 19 juin 1995, 15 février et 24 avril 1996, 27 novembre

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF A LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF A LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL CAISSE D'EPARGNE NORD FRANCE EUROPE ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF A LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL Entre les soussignés, - La Caisse d'épargne Nord France Europe, dont le siège est situé à

Plus en détail

LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION D'UN SALAIRE MENSUEL GARANTI A CERTAINS EMPLOYES EN CAS

LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION D'UN SALAIRE MENSUEL GARANTI A CERTAINS EMPLOYES EN CAS CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 13 BIS DU 26 FEVRIER 1979 ADAPTANT A LA LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 13 DU 28 JUIN 1973 CONCERNANT L'OCTROI

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA

RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA Décembre 2013 /1 RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA Madame, Monsieur, Afin de vous tenir parfaitement informés des obligations vous incombant, nous vous rappelons les principales règles

Plus en détail

INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS

INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS DÉCLARATION DES RISQUES SOCIAUX INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS D R S Trimestre : 2013-04 Indemnités Table des matières Introduction...5 Pour qui...6 Quand...7 Que remplir... 8 28/11/2013 Instructions

Plus en détail

Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE

Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE SOCIAL Mai 2007 Les congés payés en 2007 Thème d actualité à l approche de l été, les congés payés restent un sujet d interrogation et de possibles

Plus en détail

Second scénario Déclaration annuelle de chômage temporaire

Second scénario Déclaration annuelle de chômage temporaire Second scénario Déclaration annuelle de chômage temporaire Introduction 1 - Introduction Le chômage temporaire est une forme de suspension du contrat de travail qui est essentiellement réglée par les articles

Plus en détail

CGSLB CPNAE. www.cgslb.be

CGSLB CPNAE. www.cgslb.be CGSLB CPNAE www.cgslb.be CGSLB CPNAE www.cgslb.be D/1831/2010/6/6500 E.R.: Jan Vercamst, Boulevard Poincaré 72-74 1070 Bruxelles Sommaire Avant-propos...7 Le.contrat.de.travail...9 Un contrat...9 L accomplissement

Plus en détail

Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT

Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT La convention collective de travail est entrée en vigueur le 1er avril 2012. Elle est valable jusqu au 31 décembre 2015. Durée de travail 2

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

TRAVAIL INTERIMAIRE CCT 2007-2008. Vos droits et vos conditions de travail

TRAVAIL INTERIMAIRE CCT 2007-2008. Vos droits et vos conditions de travail TRAVAIL INTERIMAIRE CCT 2007-2008 Vos droits et vos conditions de travail TRAVAIL INTERIMAIRE STABILISER LES INTERIMAIRES N EST PAS STABILISER L INTÉRIM! Cette brochure, à côté d autres que nous publions,

Plus en détail

Congés circonstanciels

Congés circonstanciels Congés circonstanciels Auteurs: Catherine MAIRY Conseillère juridique auprès du secrétariat social d employeurs Partena Francis VERBRUGGE Conseiller juridique, adjoint à la direction juridique du secrétariat

Plus en détail

ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE "PORTAGE DE PRESSE" AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST

ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE PORTAGE DE PRESSE AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE "PORTAGE DE PRESSE" AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST Entre les soussignés Les Syndicats C.G.T. et F.O. D'une part, et La Société MEDIAPOST Centre Ouest, représentée par

Plus en détail

SCP 149.01 ELECTRICIENS

SCP 149.01 ELECTRICIENS SCP 149.01 ELECTRICIENS CCT 2013-2014 SOMMAIRE 000 Champ de compétence Sous-commission paritaire... 4 010. Champ d application... 6 020. Maintien de CCT... 8 100 Rémunération... 9 111. Classification professionnelle...

Plus en détail

Newsletter. Actualité sociale du mois de Février. Solutions for Human Resources. PERSOLIS Résidence de la Lyre, 19 1300 Wavre Tel : +32 (0)10 43 98 83

Newsletter. Actualité sociale du mois de Février. Solutions for Human Resources. PERSOLIS Résidence de la Lyre, 19 1300 Wavre Tel : +32 (0)10 43 98 83 2011 Newsletter PERSOLIS Résidence de la Lyre, 19 1300 Wavre Tel : +32 (0)10 43 98 83 www.persolis.be «La Newsletter Persolis est diffusée avec la collaboration du Groupe S Secrétariat Social» 1 Vous connaissez

Plus en détail

Journée des Assistantes Sociales. Steve EHMANN 27 mars 2012

Journée des Assistantes Sociales. Steve EHMANN 27 mars 2012 Journée des Assistantes Sociales Steve EHMANN 27 mars 2012 Plan de la présentation Maladie prolongée (aspect loi du travail / CNS / Sécurité Sociale) Maladie prolongée Références légales? o Code des Assurances

Plus en détail

expresso La Prime de fin d année et le petit commerce Décembre 2010

expresso La Prime de fin d année et le petit commerce Décembre 2010 expresso Décembre 2010 La Prime de fin d année dans la GRande distribution et le petit commerce bientôt les primes de fin d année La prime de fin d année est aussi appelée «treizième mois», ou prime de

Plus en détail

Travailleurs de la métallurgie du bâtiment

Travailleurs de la métallurgie du bâtiment Syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs Rue des Chaudronniers 16 - case postale 3287-1211 Genève 3 Tél: 022.818.03.00 Fax: 022.818.03.99 Internet : sit@sit-syndicat.ch www.sit-syndicat.ch

Plus en détail

Fiche conseil. LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi

Fiche conseil. LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi Fiche conseil Quelles sont les conditions à respecter pour mettre en place des forfaits jours? Quels sont les salariés concernés? Quelle est la durée du travail des salariés

Plus en détail

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Pas de définition Pas de Loi Pas de monopole des syndicats CCT n 24 article 6 Participation des membres du conseil d entreprise CCT

Plus en détail

Regles générales. Les articles du code du travail indiqués dans le document sont ceux du nouveau code du travail.

Regles générales. Les articles du code du travail indiqués dans le document sont ceux du nouveau code du travail. Les Congés payés : Regles générales Les articles du code du travail indiqués dans le document sont ceux du nouveau code du travail. Période d'acquisition des congés Les congés payés se calculent à partir

Plus en détail

P2C03 La dure e du temps de travail

P2C03 La dure e du temps de travail P2C03 La dure e du temps de travail I. Travail effectif et temps de présence A. Le décompte des heures Application 1 : M. Bob, directeur RH de l entreprise BTS vous demande, pour chaque salarié de dénombrer

Plus en détail

Adaptation des forfaits ONSS au 01.04.2013

Adaptation des forfaits ONSS au 01.04.2013 Ouvriers et employés de l industrie hôtelière (HORECA) Commission paritaire 302 Mise à jour: avril 2013 - doc. n 202 Salaires minimums Adaptation des forfaits ONSS au 01.04.2013 Rappel! Depuis le 01.01.2004,

Plus en détail

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com Renégociation des accords d'entreprise. Document confidentiel Document : Nott_négo_131114_V1.ppt Page 1 Renégociation des accords d'entreprise Agenda 1 2 Durée du travail Principes généraux, Horaire de

Plus en détail

Recueil de CCT Maison de Repos Maison de Repos et de Soins Commission paritaire 330

Recueil de CCT Maison de Repos Maison de Repos et de Soins Commission paritaire 330 CGSLB Recueil de CCT Maison de Repos Maison de Repos et de Soins Commission paritaire 330 www.cgslb.be Recueil de CCT Maison de Repos Maison de Repos et de Soins Commission paritaire 330 Eric DUBOIS, Responsable

Plus en détail

ELECTRICIENS SCP 149.01

ELECTRICIENS SCP 149.01 ELECTRICIENS SCP 149.01 CCT 2011-2012 Table des matières 2 Table des matières Un accord national pour le secteur des électriciens....... 3 Revenu............................................ 4 Index...........................................

Plus en détail

CGSLB. nettoyage. www.cgslb.be

CGSLB. nettoyage. www.cgslb.be CGSLB nettoyage www.cgslb.be D/1831/2012/3/1750 E.R. : Jan Vercamst, Boulevard Poincaré 72-74 1070 Bruxelles Avant-propos Chère membre, cher membre, Vous trouverez dans cette brochure les principales conditions

Plus en détail

Le contrat de travail. ... en survol

Le contrat de travail. ... en survol Le contrat de travail... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011 Congés payés Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72 Tél. Koné

Plus en détail

Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée le 6 décembre 2010 1

Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée le 6 décembre 2010 1 Sécurité d emploi 6.12.2010 COMMISSION PARITAIRE DES ENTREPRISES D ASSURANCES Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée le 6 décembre 2010 1 Commentaire préalable La

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR LA PRISE DES CONGÉS PAYÉS

GUIDE PRATIQUE POUR LA PRISE DES CONGÉS PAYÉS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- HORS-SÉRIE / MAI 2015 GUIDE PRATIQUE POUR LA PRISE

Plus en détail

SECTEUR MR-MRS. Boîte à outils SOMMAIRE

SECTEUR MR-MRS. Boîte à outils SOMMAIRE SECTEUR MR-MRS Boîte à outils SOMMAIRE JANVIER 2012 1. REMUNERATIONS - SALAIRES 1.1 Comprendre une fiche de salaire 1.2 Vacances annuelles payées 1.3 Pécule de vacances des employés 1.4 Pécule de vacances

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise

Le régime de chômage avec complément d entreprise Le régime de chômage avec complément d entreprise Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 30/04/2015

Plus en détail

Fonds Social des entreprises de taxis et des services de location de voitures avec chauffeur RAPPORT D ACTIVITES POUR LA PERIODE

Fonds Social des entreprises de taxis et des services de location de voitures avec chauffeur RAPPORT D ACTIVITES POUR LA PERIODE Fonds Social des entreprises de taxis et des services de location de voitures avec chauffeur RAPPORT D ACTIVITES POUR LA PERIODE DU 01/01/2010 AU 31/12/2010 Avenue de la Métrologie 8 1130 Bruxelles 1.

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE

CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE Nom et prénom de l enfant : Ce contrat est établi d un commun accord entre le parent employeur et l assistant(e) maternel(le) en respect de la Convention Collective

Plus en détail

2. Calcul du salaire. ACF CONSULTING FORMATION PAIE - Page 1 sur 7

2. Calcul du salaire. ACF CONSULTING FORMATION PAIE - Page 1 sur 7 ACF CONSULTING FORMATION PAIE - Page 1 sur 7 1. durée du travail Le salaire est la contrepartie de d un travail effectué pendant une durée. Cette durée et les éléments de cette rémunération est encadrée

Plus en détail

Accord de gouvernement

Accord de gouvernement Titel Subtitel + auteur 1 Accord de gouvernement 2 12-2014 1 Saut d index Modération salariale Réduction des charges sociales Mesures fiscales Crédit-temps temps RCT Pension Pensions complémentaires Modernisation

Plus en détail

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter Le travail à temps partiel Les pièges à éviter 1 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. FR-NL Deze brochure is

Plus en détail

CHAPITRE IV DUREE ET CONDITIONS DE TRAVAIL

CHAPITRE IV DUREE ET CONDITIONS DE TRAVAIL CHAPITRE IV DUREE ET CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er Dispositions générales sur la durée et l organisation du travail 1.1 Durée conventionnelle du travail La durée conventionnelle du travail est fixée

Plus en détail

Pays N-Allo Transcom Call It NV. Non. Fruits distribués 2x/mois

Pays N-Allo Transcom Call It NV. Non. Fruits distribués 2x/mois Monnaie Salaire sectoriel mais : Cat. B pour OutBound (1.656 bruts salaire départ, 1 er emploi). Salaire minimum (et du pays) Cat. C pour InBound (1.679 bruts salaire départ, 1 er emploi). Barème sectoriel

Plus en détail

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES 19.08.2015 PROCÉDURE Présence et Temps de Travail 1. GESTION DU TEMPS DE TRAVAIL 1.1. Cadres supérieurs Les dispositions du Titre I (Durée de Travail) du Code du Travail ne

Plus en détail

Fonds Maribel Social pour le secteur francophone de l aide sociale et des soins de santé (CP 332) REGLEMENT

Fonds Maribel Social pour le secteur francophone de l aide sociale et des soins de santé (CP 332) REGLEMENT Fonds Maribel Social pour le secteur francophone de l aide sociale et des soins de santé (CP 332) REGLEMENT Chambre de l Aide Sociale et des Soins de Santé et Chambre des Milieux d Accueil d Enfants Sommaire

Plus en détail

CORA ACCORD D ENTREPRISE SUR LA REDUCTION ET L AMENAGEMENT DE LA DUREE DU TRAVAIL

CORA ACCORD D ENTREPRISE SUR LA REDUCTION ET L AMENAGEMENT DE LA DUREE DU TRAVAIL 1 CORA ACCORD D ENTREPRISE SUR LA REDUCTION ET L AMENAGEMENT DE LA DUREE DU TRAVAIL 2 PREAMBULE Le présent accord est signé dans le cadre de la loi du 13 Juin 1998 et de l'accord professionnel du 21 décembre

Plus en détail

FORMATION AU MANAGEMENT SOCIAL EN CP 329 2011-2012

FORMATION AU MANAGEMENT SOCIAL EN CP 329 2011-2012 FORMATION AU MANAGEMENT SOCIAL EN CP 329 2011-2012 PROGRAMME Introduction CCT et Présentation des modules Lundi 7 novembre 2011 Module 1 - Règlement de travail Lundis 28 novembre & 5 décembre 2011 Module

Plus en détail

Le Crédit-temps en 2015

Le Crédit-temps en 2015 NOTE SERVICE D ETUDE Le Crédit-temps en 2015 OCTOBRE 2015 P A TRICIA DE MARCHI CONSEILLÈRE CONCI LIA TI ON VIE PRIVEE ET P ROFESSIONNELLE E T F IN DE CARRIERE Table des matières 1. Préambule... 2 2. Le

Plus en détail

Les congés payés. Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (JO du 21)

Les congés payés. Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (JO du 21) Les congés payés TEXTES DE RÉFÉRENCE Articles L. 3141-1 à L. 3141-31, D. 3141-1 à D. 3141-37 du Code du travail Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel L FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel Site Internet : www.propaye.net Une paie particulière : celle des salariés à temps partiel Quel employeur ne compte pas de salariés à temps partiel? Presque

Plus en détail

AGENCES ET DE TOURISME

AGENCES ET DE TOURISME AGENCES DE VOYAGES ET DE TOURISME Convention collective nationale N 3061 12 mars 1993 IDCC 412 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 3 2 Le salaire 4

Plus en détail

Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012

Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012 Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012 Ordre du jour Les affiliations obligatoires La DIMONA Le contrat de travail & le règlement du travail Le barème salarial & les sursalaires

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS CHAPITRE I: CHAMP D'APPLICATION CHAPITRE II: DUREE CHAPITRE III: DISPOSITIONS GENERALES

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS CHAPITRE I: CHAMP D'APPLICATION CHAPITRE II: DUREE CHAPITRE III: DISPOSITIONS GENERALES Y COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS CCT du 2 juillet 2013 relative aux conditions de travail et de rémunération de l'entraîneur de football rémunéré. CHAPITRE I: CHAMP D'APPLICATION Article 1er.

Plus en détail

Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée

Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée Le contrat doit être transmis au salarié, au plus tard dans les deux jours suivant l'embauche (article L122-3-1 du code du travail).

Plus en détail

CNETI PROTOCOLE D'ACCORD SUR LES CONGES PAYES

CNETI PROTOCOLE D'ACCORD SUR LES CONGES PAYES CNETI PROTOCOLE D'ACCORD SUR LES CONGES PAYES 13 janvier 1992 SOMMAIRE 1. DEFINITIONS PREALABLES 2 2. ACQUISITION DES DROITS A CONGES 2 PAGES 21. Dispositions générales 2 22. Fractionnement des congés

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée par la convention collective de travail du 18 décembre 2008

Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée par la convention collective de travail du 18 décembre 2008 Sécurité d emploi 18.12.08 Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée par la convention collective de travail du 18 décembre 2008 Champ d'application Article 1 La présente

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

CGSLB. titres-services. www.cgslb.be

CGSLB. titres-services. www.cgslb.be CGSLB titres-services www.cgslb.be Dans cette brochure, le terme «travailleurs» désigne tant les travailleuses que les travailleurs travaillant dans le système des titres-services. D/1831/2012/5/3600 E.R.

Plus en détail

----------------------- Vu la loi du 5 décembre 1968 sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires ;

----------------------- Vu la loi du 5 décembre 1968 sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires ; CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 103 DU 27 JUIN 2012 INSTAURANT UN SYSTÈME DE CRÉDIT-TEMPS, DE DIMINUTION DE CARRIÈRE ET D EMPLOIS DE FIN DE CARRIÈRE, MODIFIEE PAR LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL

Plus en détail

Salaires et indexations janvier 2013

Salaires et indexations janvier 2013 Salaires et indexations janvier 2013 Index Mois Indice Indice santé Indice santé lissé décembre 2012 119,01 117,52 117,15 Indexations Numéro Commission paritaire Indexation 202.00 Commerce de détail alimentaire

Plus en détail

AIDES FAMILIALES ET AIDES SENIORS

AIDES FAMILIALES ET AIDES SENIORS AIDES FAMILIALES ET AIDES SENIORSS SCP 318.01 Recueil de conventions collectives de travail ADMR Dossier réalisé par Cécile Van Wymersch et Isabelle Laloy Octobre 2012 www.cne-gnc..be SOMMAIRE PARTIE

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Conditions et durée du travail supplémentaire

Conditions et durée du travail supplémentaire Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Conditions de travail Protection des travailleurs LA LOI SUR LE TRAVAIL : LES PRINCIPALES

Plus en détail

Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 2015

Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 2015 Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 0 La Direction générale de la HES-SO Valais-Wallis Vu la loi sur la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale Valais-Wallis (HES-SO

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

La Journée de solidarité

La Journée de solidarité La Journée de solidarité En vue d assurer le financement des actions en faveur de l autonomie des personnes âgées ou handicapées, la loi du 30 juin 2004 a mis en place une journée de solidarité : les salariés

Plus en détail

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS OFFICE NATIONAL DE SÉCURITÉ SOCIALE INSTITUTION PUBLIQUE DE SÉCURITÉ SOCIALE INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS O N S S Trimestre : 2010-04 La notion de rémunération Table des matières Description....

Plus en détail

Nom employeur: N de dossier: N d ordre du travailleur (facultatif): Département:

Nom employeur: N de dossier: N d ordre du travailleur (facultatif): Département: Nom employeur: Fiche étudiant N de dossier: N d ordre du travailleur (facultatif): Département: Cette fiche peut uniquement être utilisée si l occupation d un étudiant a lieu sur la base d un contrat d

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les jours fériés

FICHE PRATIQUE Les jours fériés FICHE PRATIQUE Les jours fériés Chaque année, il revient à l employeur de gérer les périodes comportant des jours fériés, c'est pourquoi il est important de connaitre les règles qui s'appliquent en la

Plus en détail

NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015

NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015 NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015 Comme convenu lors de notre conseil syndical du nettoyage du 17 juin 2015, nous vous informons ci-après du déroulement des négociations

Plus en détail

ACCORD DU 22 MAI 2014

ACCORD DU 22 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3271 Convention collective nationale IDCC : 1631. HÔTELLERIE DE PLEIN AIR ACCORD DU 22 MAI 2014 RELATIF AU TRAVAIL

Plus en détail

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de l INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI (avec une carte de contrôle C3C) document d information Version 3.1 01.04.2015 C3C Cette feuille info

Plus en détail

Temps de déplacement. Sommaire. èglementaire

Temps de déplacement. Sommaire. èglementaire R èglementaire H Temps de déplacement Sommaire Définition... 2 Population... 3 Conditions d attribution... 3 1. Collaborateur au décompte horaire... 3 1.1. Temps de trajet... 3 1.2. Temps de transport...

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3217 Convention collective nationale IDCC : 2253. ORGANISMES D AIDE À DOMICILE OU DE MAINTIEN À DOMICILE

Plus en détail

Contributions. Edition 2007

Contributions. Edition 2007 Contributions Contributions sur salaires et autres prestations que l'employeur doit payer aux caisses de compensation et aux assurances conformément aux réglementations légales et conventionnelles Edition

Plus en détail

BUREAUX D ARCHITECTES

BUREAUX D ARCHITECTES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT Préambule L accord d entreprise négocié en 2003 avait été conclu pour une durée de 10 mois à compter du 1 er mars 2003. Les parties signataires de l accord 2003 ont décidé d un commun accord de : Distinguer

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés

FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés Peut-on imposer aux salariés de travailler un jour férié? Comment organiser les ponts dans l entreprise? Comment

Plus en détail

Réduction dite 'Fillon'

Réduction dite 'Fillon' Réduction dite 'Fillon' La réduction générale des cotisations dite «Fillon» est calculée en fonction de la rémunération brute annuelle du salarié. Le calcul du coefficient prend en compte la valeur du

Plus en détail

d éviter de se trouver confrontés à l avenir à la nécessité de revoir l ensemble du système de structure salariale. 2 Cf. article 3 b).

d éviter de se trouver confrontés à l avenir à la nécessité de revoir l ensemble du système de structure salariale. 2 Cf. article 3 b). Barèmes CCT 5.05.2008 modifiée 4.05.2009 Convention collective de travail du 5 mai 2008 (modifiée par la convention collective de travail du 4 coefficient d expérience remplaçant le critère des inspecteurs

Plus en détail

Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012

Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012 Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012 Contexte et entrée en vigueur A la suite de la crise économique mondiale, un certain nombre d'actions de crise temporaires ont été entreprises.

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

Les primes de fin d'année 2014 dans le secteur à profit social

Les primes de fin d'année 2014 dans le secteur à profit social Les primes de fin d'année 2014 dans le secteur à profit social 2 DECEMBRE 2014 Le mois de décembre annonce traditionnellement le paiement d une prime (ou allocation) de fin d année aux travailleurs. Un

Plus en détail

Règlement concernant le personnel engagé par contrat de travail de droit privé financé par des fonds de tiers

Règlement concernant le personnel engagé par contrat de travail de droit privé financé par des fonds de tiers 19 avril 2004 Règlement concernant le personnel engagé par contrat de travail de droit privé financé par des fonds de tiers Le rectorat de l'université de Neuchâtel, vu la loi sur l'université, du 5 novembre

Plus en détail

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations!

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! 1 HOMMES / FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. 2 Ouvriers/employés:

Plus en détail