Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important"

Transcription

1 Fractionnement du lait C est ce qui est à l intérieur qui est important

2 Vitalus Nutrition Inc. est un fournisseur important d ingrédients laitiers affinés et personnalisés qui approvisionne des industries d aliments, de boissons et de nutraceutiques dans le monde entier. Nos produits entrent dans la composition des produits de boulangerie, des pâtisseries, des produits laitiers, des collations, des boissons protéinées, des barres nutritives et d autres produits alimentaires. Depuis le lancement de notre production de concentrés de protéines laitières en 2005, nous sommes devenus le seul fabricant canadien de produits très fonctionnels ou très nutritifs à base de concentrés de protéines laitières.

3 Situation actuelle au Canada Le lait est encore considéré comme un ingrédient de source unique La meilleure qualité de lait au monde Un niveau de fractionnement minime Écrémage Concentrés de protéines laitières Lait ultrafiltré Éloignés des exigences de la clientèle dans le monde Absence d investissements dans les technologies de pointe

4 Les exigences des consommateurs du monde Besoins nutritionnels optimisés Applications complexes et très fonctionnelles Ingrédients personnalisés Acceptation de l isolement des microcomposants Optimisation du rendement par l intermédiaire des composants

5 Approche historique Lait Crème Lait écrémé Liquide & beurre Liquide, Fromage & Yogourt Poudre Approche et point de vue historiques Indice de fonctionnalité et de rendement financier : Bas et non optimisé Axé sur le retrait dans certains cas Innovation limitée L objectif nutritionnel ne correspond plus aux besoins nutritifs

6 Approche contemporaine Lait Lipides laitiers Protéine Autre Fractions Protéiniques Minéraux, & Lactose

7 Qu est-ce que cela signifie? Minéraux Lait Sucre Tagatose Fruit Ferment Yogourt Fruit Concentrés de protéines laitières Yogourt Ferment Comment était fabriqué le yogourt? Comment est fabriqué le yogourt aujourd hui?

8 La réalité du fractionnment Une comparison: Lait entier 70% à 90% protéines $ $ Lactose pharmaceutique G.O.S. Tagatose Lactulose Lacitol Lait Entier

9 Possibilités historiques Durable? Conclusion: La contribution des producteurs pourrait diminuer De sources canadiennes Aspect historique De plus en plus importés d autres pays Fromage

10 Contraintes du changement Défis techniques Défis réglementaires Lacune dans les capacités de transformation Défi philosophique

11 Un défi philosophique ~50% de la valeur perdu dans le flux de lactose Absence d investissements pour mettre sur pied la transformation du lactose Example: Gestion du lactose Absence de standardisation des composants

12 La Solution L énorme investissement de Vitalus visait en fin de compte à créer de la valeur à partir du lactose dans le système canadien La fabrication de produits comprenant un perméat de lactose

13 Produisons-nous ici les produits à base composants? Alimentation humaine spécialisée Boissons hyper-protéinées Boissons énergisantes Préparations pour nourrisons Formulations de nutrition médicale Alimentation diététiques Fromage Yogourt

14 L effet de ces produits sur l industrie canadienne Diminution de la compétitivité canadienne (sur le marché mondial) Contrainte supplémentaire pour l importation d ingrédients spécialisés Absence de fabrication canadienne Diminution des perspectives pour les producteurs

15 Action Changer d attitude en s orientant vers un modèle axé sur les composants Encourager l investissement dans l optimisation ou le développement des composants Envisager une stratégie et des perspectives à long terme Montrer les avantages aux intervenants de l industrie Producteurs Transformateurs Clients Consommateurs

16 L avenir et ici. Pouvons-nous adapter? Merci

Novembre 2009. Article Vedette: Intolérance au lactose : Défis et possibilités. www.ingredientslaitiers.ca. par la Commission canadienne du lait

Novembre 2009. Article Vedette: Intolérance au lactose : Défis et possibilités. www.ingredientslaitiers.ca. par la Commission canadienne du lait Novembre 2009 Article Vedette: Intolérance au lactose : Défis et possibilités par la Commission canadienne du lait www.ingredientslaitiers.ca Au Canada, on estime à environ 25 à 40 % la proportion de la

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

EXPOSÉ DE POSITION SUR LES SURPLUS STRUCTURELS DU SECTEUR LAITIER, UNE NOUVELLE VISION VERS UN MARCHÉ VALORISÉ

EXPOSÉ DE POSITION SUR LES SURPLUS STRUCTURELS DU SECTEUR LAITIER, UNE NOUVELLE VISION VERS UN MARCHÉ VALORISÉ EXPOSÉ DE POSITION SUR LES SURPLUS STRUCTURELS DU SECTEUR LAITIER, UNE NOUVELLE VISION VERS UN MARCHÉ VALORISÉ PRÉPARÉ PAR : RICARDO VARGAS Étudiant à la maîtrise en Économie rurale Université Laval INTRODUCTION

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Aspects méthodologiques de la collecte et du traitement des données Colloque «Qualité nutritionnelle de l offre alimentaire» Paris, 4 mai 2010 MINISTERE

Plus en détail

Valorisation des dattes non comestibles en Algérie

Valorisation des dattes non comestibles en Algérie Valorisation des dattes non comestibles en Algérie La technologie et l économie d extraction du sucre liquide Dr. Ulrich März GIZ/AFC Symposium «Valorisation des fruits dans les boissons» Alger, le 27

Plus en détail

CRALIM 11 juillet 2014 QUALINUT PROD ETUDE DES TENEURS EN SUCRES DES DENREES ALIMENTAIRES FABRIQUEES EN MARTINIQUE CONSEIL TECHNOLOGIQUE

CRALIM 11 juillet 2014 QUALINUT PROD ETUDE DES TENEURS EN SUCRES DES DENREES ALIMENTAIRES FABRIQUEES EN MARTINIQUE CONSEIL TECHNOLOGIQUE CRALIM 11 juillet 2014 QUALINUT PROD ETUDE DES TENEURS EN SUCRES DES DENREES ALIMENTAIRES FABRIQUEES EN MARTINIQUE CONSEIL TECHNOLOGIQUE 13 mars 2012 PLAN Contexte et objectifs de l étude Déroulement de

Plus en détail

Forum du lait 2013 Ouverture sectorielle du marché, du point de vue de l industrie laitière

Forum du lait 2013 Ouverture sectorielle du marché, du point de vue de l industrie laitière Forum du lait 2013 Ouverture sectorielle du marché, du point de vue de l industrie laitière Tier & Technik St. Gall, 22 février 2013 Dr. Markus Bild Willimann Président VMI Agenda Contexte Analyse SWOT

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

La collation en maternelle / Encas dans les écoles

La collation en maternelle / Encas dans les écoles La collation en maternelle / Encas dans les écoles Historique, avis des experts et conséquences négatives de la collation Dr Hélène Thibault Groupe de travail «La collation en maternelle/encas dans les

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten

Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten www.glutenfreecert.com ALLERGEN CONTROL GROUP INC. L Allergen Control Group Inc. (ACG) est représenté par une équipe d experts de l

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

L étiquetage nutritionnel

L étiquetage nutritionnel Mémoire présenté par l AMC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes L étiquetage nutritionnel Présenté par : Jeffrey Turnbull, MD, FRCPC Président Priorité au discours prononcé A healthy

Plus en détail

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Cintech 360 Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Centre collégial de transfert technologique Cégep de Saint-Hyacinthe Mission: Accroître l innovation et à la compétitivité

Plus en détail

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION Première caractérisation du secteur (données 2012) SYNTHESE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali Données 2011-Edition 2013 EDITION 2014 Synthèse de l

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

De déficits record à un renouveau concurrentiel

De déficits record à un renouveau concurrentiel De déficits record à un renouveau concurrentiel UN PROJET DE RECHERCHE DE L ICPA Pour repositionner le secteur des aliments transformés Sommaire du programme et du partenariat Mai 2013 L INSTITUT CANADIEN

Plus en détail

Liste des produits (liée au formulaire TSM 1)

Liste des produits (liée au formulaire TSM 1) TSM 4 Edition 01/2009 Matière première Liste des produits (liée au formulaire TSM 1) Code Matière première non transformée 101 Lait de non-ensilage X 102 Lait d'ensilage X 103 Lait de zone franche (de

Plus en détail

36 % à 80% des patients atteints de

36 % à 80% des patients atteints de Nutrition et Cancer au quotidien Réseau onco Vannes 18 octobre 2012 Objectif : Éviter la dénutrition 36 % à 80% des patients atteints de cancer sont dénutris. 5 à 25 % de décès dus à la dénutrition et

Plus en détail

ACCORD SUR LE COMMERCE INTÉRIEUR GROUPE SPÉCIAL DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS

ACCORD SUR LE COMMERCE INTÉRIEUR GROUPE SPÉCIAL DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS ACCORD SUR LE COMMERCE INTÉRIEUR GROUPE SPÉCIAL DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS Dans l affaire d une contestation par la Saskatchewan à l égard des mesures du Québec régissant les produits oléagineux comestibles,

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

LALLEMAND ANIMAL NUTRITION

LALLEMAND ANIMAL NUTRITION LALLEMAND ANIMAL NUTRITION SPECIFIC SUCCESS * * Spécifique pour votre succès. www.lallemandanimalnutrition.com SPECIFIC SUCCESS Un chef de file mondial des levures et bactéries au service de l agriculture

Plus en détail

Ingrédients protéiques laitiers

Ingrédients protéiques laitiers Ingrédients protéiques laitiers Sommaire Présentation des ingrédients protéiques laitiers Historique Process d obtention Fonctionnalités des ingrédients protéiques laitiers Marchés des ingrédients protéiques

Plus en détail

«Produit du Canada» : pour une allégation juste et claire

«Produit du Canada» : pour une allégation juste et claire Observations présentées dans le cadre de la consultation de l Agence canadienne d inspection des aliments Mai 2010 OPTION CONSOMMATEURS MISSION est une association à but non lucratif qui a pour mission

Plus en détail

Comment décoder les étiquettes?

Comment décoder les étiquettes? Comment décoder les étiquettes? Barbou, le 30/04/2010 Attention aux pièges! Les sucres «cachés» Les «mauvaises» graisses (TRANS) Le sel Les additifs Comment éviter ces pièges? Intéressons-nous aux étiquettes...

Plus en détail

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015 LA MISE EN MARCHÉ LOUIS FLEURENT Février 2015 INTRODUCTION Les raisons de la fondation de la Fromagerie l Ancêtre inc. (volonté des actionnaires) : Transformer la production des 10 fermes laitières des

Plus en détail

La nutrition sportive: comment maximiser entrainement et performance

La nutrition sportive: comment maximiser entrainement et performance Jeux de l Acadie Jeux de la francophonie région Saint-John s, TNL La nutrition sportive: comment maximiser entrainement et performance Natasha McLaughlin, BSc. (Nutr.) Dt. P. Le 20 janvier 2011 ~AU MENU~

Plus en détail

PLAN ALIMENTATION ET SANTÉ DENTAIRE 08/03/2012. Équipe des diététistes Producteurs laitiers du Canada

PLAN ALIMENTATION ET SANTÉ DENTAIRE 08/03/2012. Équipe des diététistes Producteurs laitiers du Canada FORMATION EN LIGNE ALIMENTATION ET SANTÉ DENTAIRE Équipe des diététistes Producteurs laitiers du Canada Présenté par Lise Lecours Le-cours.ca Design pédagogique 1 PLAN CONTEXTE DU PROJET GRANDES ÉTAPES

Plus en détail

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs présentés à l Association canadienne des paiements à la suite de la publication de

Plus en détail

Alors avec des centaines de fournisseurs de services «CRM» rivalisant pour attirer votre attention, pourquoi choisir OSF Global Services?

Alors avec des centaines de fournisseurs de services «CRM» rivalisant pour attirer votre attention, pourquoi choisir OSF Global Services? Si vous en êtes arrivé à la conclusion que la gestion de la relation client est une priorité pour votre activité, vous avez sans aucun doute commencé à évaluer une solution de CRM et des prestataires de

Plus en détail

Les motifs initiaux des ententes nationales Pool P5

Les motifs initiaux des ententes nationales Pool P5 Des réalisations et des défis pour assurer le futur Les ententes nationales en production laitière Geneviève Rainville, ill agr. Fédération des producteurs de lait du Québec Présentation Les motifs initiaux

Plus en détail

1. Observations: Comment peut- on améliorer la compétitivité?

1. Observations: Comment peut- on améliorer la compétitivité? «Aperçu de la transformation alimentaire» Pour mieux comprendre la compétitivité au sein de diverses industries 1. Observations: Comment peut- on améliorer la compétitivité? Le présent rapport fait appel

Plus en détail

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire Des solutions adaptées à vos besoins l agroalimentaire Accroître ses chances de succès à l international Les acteurs majeurs de l agroalimentaire sont soumis aux mêmes contraintes : rentabilité, fiabilité

Plus en détail

Les Repas. Session 3

Les Repas. Session 3 Les Repas Session 3 Chiffres clés Prises alimentaires : 19% 3 repas/jour 41% 4/5 prises alimentaires 40% 6 prises alimentaires Des chiffres Clés Durée moyenne Repas (semaine) Petit-déjeuner Déjeuner Dîner

Plus en détail

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE À préparer : Liste de présences Cartes d aliments des 4 groupes alimentaires Affiches du «Guide de formation» : o Saine alimentation (annexe B) o Les calories (annexe C) o Guide

Plus en détail

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POURQUOI S ENGAGER POUR RÉPONDRE AUX NOUVEAUX BESOINS DES CONSOMMATEURS POUR

Plus en détail

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé.

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Boissons énergétiques et de récupération garanties sans dopage. www.effinov-sport.fr Optimisez

Plus en détail

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal Pour garder la forme, sautez le goûter matinal Pourquoi est-il préférable d éviter le goûter du matin? Qu appelle-t-on le goûter du matin? Le goûter du matin, ou collation matinale, correspond à toute

Plus en détail

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Irish Farmers Association catherinelascurettes@ifa ifa.ieie

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc.

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc. Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinés aux enfants Engagement de Danone Inc. Danone Inc. est une filiale du Groupe Danone, un des chefs de file mondiaux de l industrie agroalimentaire.

Plus en détail

L énergie nucléaire au Canada

L énergie nucléaire au Canada L énergie nucléaire au Canada Présenté par : Sylvana Guindon Ressources naturelles Canada Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques Le 2 décembre 2005 Le rôle du gouvernement Le Ministre

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Guide d information pour transformateurs secondaires

Guide d information pour transformateurs secondaires Guide d information pour transformateurs secondaires Programme de permis des classes spéciales de lait DM 88619 v10, octobre 2012 Commission canadienne du lait 1 TABLE DES MATIÈRES page Aperçu du Programme...3

Plus en détail

Alimentation et chirurgie bariatrique: nouveautés et découvertes. PAR Stéphanie Michon Dt.P. Et Lucie Gonthier Dt.P.

Alimentation et chirurgie bariatrique: nouveautés et découvertes. PAR Stéphanie Michon Dt.P. Et Lucie Gonthier Dt.P. Alimentation et chirurgie bariatrique: nouveautés et découvertes PAR Stéphanie Michon Dt.P. Et Lucie Gonthier Dt.P. Conseils alimentaires post-opératoire Autres conseils Bien mastiquer Prendre au moins

Plus en détail

Dossier de formation pour l encouragement de la formation professionnelle

Dossier de formation pour l encouragement de la formation professionnelle Dossier de formation pour l encouragement de la formation professionnelle Technologue du lait CFC Données personnelles Personne en formation Entreprise formatrice Diffusion (pour le classeur complet):

Plus en détail

De l énergie pour toute la journée!

De l énergie pour toute la journée! De l énergie pour toute la journée! Une portion de couvre 100 % des besoins journaliers d un adulte en nutriments précieux Vitamines, sels minéraux et oligoéléments à l extrait de malt d orge Calcium,

Plus en détail

Entreprise Localisation Activité Type de poste Nb

Entreprise Localisation Activité Type de poste Nb Entreprise Localisation Activité Type de poste Nb 6 LACTALIS - CELIA 53400 CRAON Fabrication lait infantile - Fabrication Fromages à pâte pressée Chaussée aux moines 2 Conducteurs de conditionnement -

Plus en détail

L Institut laitier et fourrager de l Atlantique. Le protocole et calculateur des gaz à effet de serre pour le secteur laitier.

L Institut laitier et fourrager de l Atlantique. Le protocole et calculateur des gaz à effet de serre pour le secteur laitier. L Institut laitier et fourrager de l Atlantique présente: Le protocole et calculateur des gaz à effet de serre pour le secteur laitier Remerciements Programme pour l avancement du secteur canadien de l

Plus en détail

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001)

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Gérer votre programme - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Améliorer les compétences et le niveau de confiance des personnes responsables pour la gestion du programme Une journée

Plus en détail

Ça tombe bien pour tous

Ça tombe bien pour tous 1 Ça tombe bien pour tous 2 Sommaire Communiqué de Presse Situation Groupe CADYST-INVEST Pôle Alimentaire du Groupe: LA PASTA S.A. & PANZANI CAMEROUN La Qualité au cœur des process Norme ISO 9001: 2008

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

Le porc nourrit le Monde

Le porc nourrit le Monde Le porc nourrit le Monde Will Sawyer, M. Sc. Vice-président, groupe de recherche et conseil pour l industrie agroalimentaire, Rabobank International-Amériques Rabobank en bref et pourquoi je suis ici Rabobank

Plus en détail

Vade-mecum relevé des données de la mise en valeur du lait et de l'administration des suppléments visant au soutien du prix du lait (formulaire TSM1)

Vade-mecum relevé des données de la mise en valeur du lait et de l'administration des suppléments visant au soutien du prix du lait (formulaire TSM1) 3.1.1. TSM 10.1 Edition 2012 Vade-mecum relevé des données de la mise en valeur du lait et de l'administration des suppléments visant au soutien du prix du lait (formulaire TSM1) 1. Généralités / Important

Plus en détail

Essayez ces délicieux smoothies aux fruits. C est si bon!

Essayez ces délicieux smoothies aux fruits. C est si bon! Essayez ces délicieux smoothies aux fruits. C est si bon! Douceur matinale 1/3 tasse (75 ml) de yogourt (nature ou aromatisé) 1/4 tasse (60 ml) de bleuets surgelés 1/4 tasse (60 ml) de fraises surgelées

Plus en détail

L importance des audits énergétiques

L importance des audits énergétiques L importance des audits énergétiques Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques (BEIE) Geneviève Bélanger, ing. Octobre 2012 Plan de la présentation Historique Les analyses énergétiques et

Plus en détail

Aliments et Boissons Sous-catégorie Produit. Boissons. Boissons gazeuses Boissons. Café Boissons. Cordiaux/Courges Boissons

Aliments et Boissons Sous-catégorie Produit. Boissons. Boissons gazeuses Boissons. Café Boissons. Cordiaux/Courges Boissons Aliments et Sous-catégorie Produit gazeuses Café Cordiaux/Courges énergisantes Chocolat chaud Jus maltées Lait/ à base de lait Eau minérale/eau de source Café de spécialité Thé de spécialité Thé Tisanes

Plus en détail

La prime protéique. Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille

La prime protéique. Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille La prime protéique Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille Les produits à base de protéines alimentaires possèdent une valeur

Plus en détail

Comment réduire les stocks de matières premières

Comment réduire les stocks de matières premières Comment réduire les stocks de matières premières ThyssenKrupp Aerospace Le challenge Aluminium Acier Titane Bronze d aluminium Nickel Cuivre optimiser la consommation matière Les besoins de liquidités

Plus en détail

L organisation d événements écoresponsables à l Université de Sherbrooke

L organisation d événements écoresponsables à l Université de Sherbrooke L organisation d événements écoresponsables à l Université de Sherbrooke Déjeuner-conférence dans le cadre de la campagne Défi Climat Présentation réalisée par: Marie-Christine Alarie Plan de la présentation

Plus en détail

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE NOTRE MÉTIER QU EST-CE QUE LA RESTAURATION COLLECTIVE? La restauration collective est une des branches de la

Plus en détail

www.collamat.ch Profil de l entreprise Étiqueter votre produit - notre compétence

www.collamat.ch Profil de l entreprise Étiqueter votre produit - notre compétence www.collamat.ch Profil de l entreprise Étiqueter votre produit - notre compétence Des solutions professionnelles d étiquetage. Qualité et fiabilité. Collamat a vocation à fournir des solutions d étiquetage

Plus en détail

Perspectives pour l industrie de la transformation laitière québécoise

Perspectives pour l industrie de la transformation laitière québécoise Perspectives pour l industrie de la transformation laitière québécoise RAPPORT FINAL AVRIL 2007 2014, rue Cyrille-Duquet, bureau 307, Québec (Québec) G1N 4N6 Tél. : (418) 527-4681 Téléc. : (418) 527-7101

Plus en détail

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique (comparaison entre athlètes et non-athlètes; nouvelles tendances comme le jus de betteraves) Comme vous le savez, l'alimentation de l'athlète

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs FISH GEEK La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs dans une perspective de développement durable et une approche d écoconception Seul Pôle de Compétitivité

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

Des préoccupations santé

Des préoccupations santé Septembre 2010 Au menu 1. Le contexte : pourquoi s intéresser au développement de l alimentation santé? 2. Comment TRANSAQ et le MAPAQ répondent à cet appel : leurs outils 3. Des résultats concrets 4.

Plus en détail

Politique réglementaire de l agroalimentaire

Politique réglementaire de l agroalimentaire PRÉSENTATION POWER POINT Politique réglementaire de l agroalimentaire Jacques VALANCOGNE, Consultant (France) Approvisionnement de l Europe par des pays non membres et approche filière L approvisionnement

Plus en détail

INTITULE DE LA SITUATION

INTITULE DE LA SITUATION DANS CE CADRE Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e)

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

Le petit déjeuner équilibré

Le petit déjeuner équilibré Le petit déjeuner équilibré SITUATION : M. Benoît, professeur de SVT, renouvelle son opération «challenge diététique» en proposant à tous les élèves de 6 ème de prendre un petit déjeuner équilibré le 10

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR Faire évoluer la collecte sélective 5 décembre 2014 Le meilleur moyen de prédire l avenir, c est de le créer. Peter Drucker La collecte sélective au Québec : une industrie

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

Développement réussi d une PME suisse orientée vers l exportation Eva Jaisli, CEO PB Swiss Tools

Développement réussi d une PME suisse orientée vers l exportation Eva Jaisli, CEO PB Swiss Tools Conférence des médias Swissmem du 27 février 2013 Développement réussi d une PME suisse orientée vers l exportation Eva Jaisli, CEO PB Swiss Tools Depuis 1878 - engagement en faveur de la place industrielle

Plus en détail

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT MISSION NUTRITION NOTES DE L ENSEIGNANT SOURCES ÉNERGÉTIQUES POUR LE CORPS Le corps a besoin de l énergie que fournissent les aliments pour que le cerveau pense, que les muscles fonctionnent, que le coeur

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Petite Laiterie Polyvalente

Petite Laiterie Polyvalente Petite Laiterie Polyvalente 1. Présentation Cette fiche a été réalisée avec l'aide de l'adepta (www.adepta.com) et de fournisseurs dont les coordonnées sont disponibles sur UNIDO Exchange (www.unido.org/exchange).

Plus en détail

Pour une vie en santé

Pour une vie en santé Mémoire de l AMC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Pour une vie en santé Présenté par : Anne Doig, MD, CCFP, FCFP Présidente sortante Priorité au discours prononcé A healthy population

Plus en détail

Le système de régulation du marché laitier au Canada

Le système de régulation du marché laitier au Canada Le système de régulation du marché laitier au Canada Séminaire agricole La PAC { l horizon 2020, Bruxelles, 31 mars et 1 er avril Plan de la présentation 1. La production laitière chez nous 2. Pourquoi

Plus en détail

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes 1 FIN 2009 : 16 446 exploitations bio, 677 513 ha + 24% d exploitations / 2008 +16% surface bio

Plus en détail

Info TPS/TVH. Tablettes et barres Octobre 2006

Info TPS/TVH. Tablettes et barres Octobre 2006 Info TPS/TVH Tablettes et barres Octobre 2006 Le présent document d information explique comment la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH) s applique aux produits alimentaires

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner!

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre des petits chefs : un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre

Plus en détail

Pourquoi investir dans les ovoproduits?

Pourquoi investir dans les ovoproduits? Pourquoi investir dans les ovoproduits? Les ovoproduits : un produit pratique, moderne et 100% naturel. Une nouvelle façon de consommer les œufs qui répond aux exigences de la consommation d aujourd hui.

Plus en détail

PRIX INNOVATION EN ALIMENTATION 2012

PRIX INNOVATION EN ALIMENTATION 2012 Présenté par : PRIX INNOVATION EN ALIMENTATION 2012 Le Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation (CTAC), l Association des détaillants en alimentation du Québec (ADA),

Plus en détail

BIO. " Plaisir et Santé au Naturel " Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans %

BIO.  Plaisir et Santé au Naturel  Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans % INSTANTAÉÉ - LIQUIDE INSTANTANÉ - LIQUIDE PROCÉDÉ BREVETÉ Naturellement Sans 0 % LACTOSE GLUTEN SOJA Fabricant Français Spécialiste du lait d'amande Depuis 1989 BIO 100% Végétal Boisson P tit Dej Dessert

Plus en détail

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008 GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer 29 janvier 2008 1 Marché et fabricants Le marché français en 2006 (enquête de branche Alliance 7, panel IRI, Secodip) Valeur : 560 millions d euros

Plus en détail

PRÉSENTATION PROPOSER ECLAIRAGE DE SECOURS

PRÉSENTATION PROPOSER ECLAIRAGE DE SECOURS PRÉSENTATION 3 WIGYLEX SECURITY SYSTEMS SA est le fruit d une solide expérience des systèmes de sécurité du bâtiment associé à l enthousiasme de satisfaire une clientèle exigente. saurons par conséquent

Plus en détail

BONJOUR CHERS PARENTS! À PROPOS DE TRAITEUR FÉLIX...

BONJOUR CHERS PARENTS! À PROPOS DE TRAITEUR FÉLIX... BONJOUR CHERS PARENTS! C est avec un immense plaisir que nous vous offrons notre service de traiteur pour l année scolaire 2015-2016. Nous savons que bien nourrir ses enfants est un défi pour plusieurs

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Dossier de presse 20 mai 2014 INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Contact presse : Agence conseil Diatomée diatomée@diatomee.fr T. 01 42 36 13 13 Communiqué

Plus en détail

Sciences et Technologies Bioindustrielles. Module 1 Qualité

Sciences et Technologies Bioindustrielles. Module 1 Qualité Sciences et Technologies Bioindustrielles L enseignement de Sciences et technologies bioindustrielles sera assuré par un professeur de Biochimie- Génie Biologique. Il est recommandé que ce professeur intervienne

Plus en détail

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE Groupe EnvironeX SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE labenvironex.com «Des conseils et diagnostics en agroalimentaire, de la ferme à la table!» Les laboratoires du Groupe EnvironeX disposent d une solide

Plus en détail

La fabrication fromagère re dans le contexte réglementaire canadien considérations techniques

La fabrication fromagère re dans le contexte réglementaire canadien considérations techniques 31 mai 2011 Centre de recherche et de développement sur les aliments St Hyacinthe La fabrication fromagère re dans le contexte réglementaire canadien considérations techniques Michel Britten michel.britten@agr.gc.ca

Plus en détail