PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PREALABLE DOSSIER DE CONCERTATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PREALABLE DOSSIER DE CONCERTATION"

Transcription

1 PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PREALABLE DOSSIER DE CONCERTATION DU 1 ER SEPTEMBRE 2 AU 30 OCTOBRE 2015

2 PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PRÉALABLE DOSSIER DE CONCERTATION PRÉSENTATION DE LA CONCERTATION PREALABLE

3 PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICEE (BHNS) CONCERTATION PRÉAL ABLE DOSSIER DE CONCERTATION La concertationn préalable intervient dès le début du projet de BHNS. En effet, elle a pour objectif de présenter à laa population les grands objectifs de ce projet et ses lignes directrices et de recueillir l ensemble des remarques portant sur ces objectifs et grands principes. Ce n est qu une fois la concertati on préalable achevée que le projet pourra faire l objet des études pré-opéra ationnelles, particulièrement de la maîtrise d œuvre, qui approfondiront less études précédentes et permettront de définir très précisément les éléments du projet, par exemple le dessin précis des voies bus ou des pistes cyclables, le type d aménagement prévu, etc. La concertationn préalable n est pas la seule étape de dialogue avec la population sur le projet. L étapee suivante est l enquête publique, qui se déroule lorsque le projet aura atteint un niveau de d précision suffisant. A ce moment, la concertation portera sur les éléments de projet et non plus simplement sur les objectifs et les grands principes. La concertationn préalable fait partie du processus du d projet : ENJEUX, OBJECTIFS, GRANDES ORIENTATIONS PROJETT D'AMENAGEMENT PRECISS (RESPECTANT LES ENJEUXX ET OBJECTIFS) MISE EN OEUVREE (RESPECTANT LE PROJET D'AMENAGEMENT) études d'opportunité et de faisabilité dessin d'intention CONCERTATION PRÉALABLE études de maîtrise d'oeuvre dessin d'avant- de projet ENQUÊTE PUBLIQUE projet puis travaux INFORMATION durant les travaux

4 PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PRÉALABLE DOSSIER DE CONCERTATION DÉLIBÉRATION D_2015_080 DU 28 MAI 2015

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14 PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PRÉALABLE DOSSIER DE CONCERTATION DOSSIER TECHNIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET

15 PROJET DE BHNS (BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE) de la Communauté urbaine de Cherbourg

16 QU EST-CE QU UN BHNS? UN SYSTÈME global L infrastructure Plate-forme : typologie adaptée au besoin et au contexte Stations : traitement qualitatif (accessibilité, confort, équipements, ) et inter distance plus élevée Le véhicule roulant Confort Accessibilité Les conditions d exploitation Priorité aux carrefours Système d aide à l exploitation Système d information des voyageurs Billettique Identité, communication Nom (TEOR, BUSWAY, CHRONOBUS, ) Identité visuelle Repérage de la ligne sur les plans

17 QU EST-CE QU UN BHNS? UN SYSTÈME qui s insère dans le réseau bus existant Axe dédié Des aménagements uniquement dédiés au BHNS Les autres lignes sont en rabattement ou croisent la ligne BHNS Exemple : le Busway de Nantes Mixte Des aménagements utilisé par le BHNS et par d autres lignes de bus classique La performance globale du réseau de bus est améliorée Exemple du projet de Quimper, de Saint Brieuc, Tronc commun Infrastructure BHNS ouverte à toutes les lignes de bus (pas de ligne BHNS) Exemple du Triskell à Lorient

18 QU EST-CE QU UN BHNS? UN SYSTÈME à haut niveau de service 7 INDICATEURS DU NIVEAU DE SERVICE : Fréquence Amplitude horaire Régularité Temps de parcours Confort Accessibilité Image, lisibilité

19 SOMMAIRE POURQUOI un BHNS à Cherbourg? CARACTÉRISTIQUES principales du projet envisagé IMPACTS du projet PLANNING de mise en œuvre COÛTS et financement CONCERTATION : les modalités

20 POURQUOI? POURQUOI CRÉER DES LIGNES DE TYPE BHNS (BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE) À CHERBOURG?

21 POURQUOI? USAGES ACTUELS Le réseau de bus actuel a déjà fait l objet de plusieurs optimisations. Il est hiérarchisé, avec plusieurs types de lignes et de niveau d offre de service. La fréquentation est importante en comparaison avec d autres agglomérations de même taille (~ 5,5 millions de voyageurs/an) et 96% des voyages sont réalisés sur les lignes 1, 3, 4 et 5. Le réseau est majoritairement fréquenté par des élèves ou des employés (70% de la fréquentation) et des usagers dits «captifs des transports», c est-à-dire ne disposant pas d autre moyen de transport (64% des usagers). Lorsqu ils ont le choix, 35% des usagers du réseau préfèrent l usage d un autre mode de transport ; et seulement 31% des usagers trouvent le niveau de service très satisfaisant. DIAGNOSTIC Le réseau actuel : un niveau de service moyen PERFORMANCE DES BUS Les bus rencontrent des difficultés de progression, ce qui impacte leur régularité et la qualité de service. Les vitesses commerciales moyennes sur les lignes 1, 3 et 5 sont de l ordre de 15 km/h et sur certains tronçons, la vitesse commerciale est même inférieure à 10 km/h. Les difficultés se concentrent dans le centre-ville de Cherbourg et au point d échange principal de la gare SNCF, qui est un espace exclusivement routier. Actuellement, l usage des bus est moins compétitif que celui de la voiture pour des déplacements internes à l agglomération. Les déplacements réalisés sont à 90% en lien avec le centre de Cherbourg. La ligne 4 est moins impactée et sa vitesse commerciale moyenne est de l ordre de 19 km/h

22 POURQUOI? DIAGNOSTIC Le réseau actuel : des attentes Le dernier sondage réalisé auprès d usagers des transports en commun et de non-usagers montre que les attentes sont similaires et concernent : la fréquence des bus en journée, le soir, le week-end et durant les vacances le confort aux arrêts, dans les bus et durant le trajet les itinéraires des lignes : trajets plus directs et augmentation de la desserte de certains quartiers 69% 66%

23 POURQUOI? OBJECTIFS Améliorer la performance des bus Plus de régularité et un service fiable Une vitesse commerciale meilleure Plus de fréquence et d amplitude horaire Plus de confort aux arrêts, dans les bus et durant le trajet Une meilleure compétitivité par rapport à la voiture Une meilleure gestion de l intermodalité SATISFAIRE les usagers actuels et CAPTER de nouveaux utilisateurs

24 POURQUOI? OBJECTIFS Atteindre nos objectifs territoriaux Améliorer la qualité de fonctionnement du réseau de transport Créer une alternative efficace aux déplacements automobiles Contribuer à satisfaire les besoins sociétaux et économiques de la population Desservir un nombre important d habitants de quartiers d habitat social inscrits dans la politique de la ville S intégrer dans la dynamique de restructuration urbaine du territoire Favoriser l intermodalité, particulièrement entre modes de déplacements «doux» Améliorer la qualité de notre environnement.

25 POURQUOI? ENJEUX S inscrire dans une logique de développement durable du territoire Environnement : réduction de la pollution et des consommations énergétiques Social : désenclavement des quartiers, meilleure accessibilité du territoire, amélioration du cadre de vie, sécurisation des déplacements, Economie : développer l attractivité et l activité commerciale de l agglomération Créer LA VILLE DE DEMAIN

26 CARACTÉRISTIQUES QUELLES SONT ACTUELLEMENT LES CARACTÉRISTIQUES ENVISAGÉES POUR CE PROJET DE BHNS?

27 CARACTÉRISTIQUES DÉMARCHE GLOBALE Une approche raisonnée Viser un haut niveau de service adapté au contexte cherbourgeois Réaliser des aménagements uniquement là où ils sont nécessaires pour améliorer la performance des bus Un projet global de mobilité intégrant l ensemble des modes de déplacement et favorisant le développement de l intermodalité

28 CARACTÉRISTIQUES EVOLUTION DU RÉSEAU Deux lignes de BHNS, intégrées dans un réseau de bus existant, optimisé et hiérarchisé. Deux lignes fortes complétant le réseau structurant Des lignes secondaires pour compléter le maillage du réseau

29 CARACTÉRISTIQUES DESSERTE ET NIVEAU DE SERVICE Les deux lignes BHNS desserviront plus de 50% de la population, 60% des équipements du territoire et 50% des emplois salariés. Elles permettent de répondre à 60% des besoins des habitants de l agglomération pour des déplacements domicile/travail ou domicile/étude. Elle permettront également le désenclavement et la desserte des quartiers les Provinces, les Fourches, le Bois, Lecanu Capel, avenue de Paris, Tourlaville Place et Pontmarais. Le niveau de service des lignes BHNS sera adapté aux besoins locaux. Une hausse de fréquentation du réseau de bus de 14% est attendue à la mise en service de ces lignes, ainsi qu une augmentation de la vitesse commerciale moyenne (objectif 20 km/h). Fréquence en heure de pointe Fréquence en heure creuse Fréquence weekend Amplitude horaire BHNS littorale BHNS Sud 1 bus / 12 minutes 1 bus / 10 minutes 1 bus / 20 minutes 1 bus / 20 minutes Augmentation de la fréquence le samedi et le dimanche 6h30 21h30 (+ 1h30 par rapport à aujourd hui) Les bus des lignes BHNS seront identifiables mais resteront sobres. Exemple de matériel roulant : les Chronobus de Nantes

30 CARACTÉRISTIQUES AMÉNAGEMENTS Plusieurs niveaux d interventions Le projet prévoit plusieurs niveaux d interventions en fonction des contraintes : Un réaménagement lourd de l espace public dans les secteurs où la progression des bus est très problématique. Des aménagements ponctuels sur le reste du tracé : accessibilité des arrêts, priorité aux carrefours à feux, couloirs bus ponctuels. Les sites propres, créés pour les BHNS, seront également ouverts aux autres lignes de transport en commun. Les bus disposeront donc d une priorité dans tous les carrefours à feux et les stations seront toutes identifiables et accessibles

31 CARACTÉRISTIQUES AMÉNAGEMENTS Après études, il subsiste encore 2 variantes de tracé : secteur Onglet/Abbaye et secteur Les Provinces

32 CARACTÉRISTIQUES ZOOM SUR LA LIGNE SUD La ligne BHNS Sud, longue de 6 km, reprend majoritairement le tracé de la ligne 1 actuelle et est prolongée jusqu au Nord du centre-ville place Napoléon, en empruntant les quais. Cette ligne sera en site propre à partir du secteur Gare et jusqu à la place Napoléon, qui constituera un nouveau pôle d échange multimodal pour le réseau. Les bus disposeront d une priorité sur l ensemble des carrefours à feux du tracé et des couloirs bus ponctuels seront créés pour assurer l approche des bus sur certains carrefours à feux problématiques. Avec une fréquence de 1 bus/10 minutes, elle offre un bon niveau de service. Il subsiste une variante d insertion au niveau du quartier Les Provinces.

33 CARACTÉRISTIQUES ZOOM SUR LA LIGNE SUD Variante de tracé : Un choix entre performance et qualité de desserte Deux possibilités ont été identifiées, en terme de tracé dans le quartier Les Provinces : 1. Un itinéraire dans lequel le BHNS emprunte uniquement l avenue de Normandie 2. Un itinéraire dans lequel le BHNS emprunte les rues du Maine et d Anjou, comme le fait actuellement la ligne 1 COMPARAISON DES DEUX TRACES : Ces deux tracés ont le même potentiel de desserte Le scénario 1 est plus performant pour le BHNS, car l itinéraire est plus court (-400m) et plus linéaire (moins de réduction de vitesse et plus de confort). Il est cohérent avec la volonté de centrer le quartier autour de l avenue de Normandie. Le scénario 2 répond à une volonté de desservir les équipements et habitations au plus près, notamment le collège. Il est cohérent avec les habitudes actuelles.

34 CARACTÉRISTIQUES ZOOM SUR LA LIGNE LITTORALE La ligne BHNS littorale, longue de 13km, reprend en partie le tracé de la ligne 5 à l Est et des lignes 3 et 5 à l Ouest. Au lieu de traverser l hyper-centre de Cherbourg par les rues F. Lavieille et Schuman, cette ligne empruntera les quais et desservira le futur pôle d échange de la place Napoléon. Elle sera en site propre à partir de l entrée d Equeurdreville et jusqu à l hôpital Pasteur (rue du Val de Saire). Les bus disposeront d une priorité sur l ensemble des carrefours à feux du tracé et les grands giratoires boulevard de la Saline seront régulés pour améliorer le passage des bus.

35 CARACTÉRISTIQUES ZOOM SUR LA LIGNE LITTORALE Avec une fréquence de 1 bus/12 minutes, elle offre un bon niveau de service. Il subsiste une variante d insertion au niveau du secteur Abbaye/Onglet.

36 CARACTÉRISTIQUES ZOOM SUR LA LIGNE LITTORALE Variante de tracé : Un choix qualité de desserte et impact sur le stationnement Deux possibilités ont été identifiées, en terme de tracé dans le secteur Nord de l hyper-centre : 1. Un itinéraire dans lequel le BHNS emprunte uniquement l avenue de Céssart 2. Un itinéraire dans lequel le BHNS emprunte les rues abbaye et de l Onglet. COMPARAISON DES DEUX TRACES : Ces deux tracés ont la même longueur Le scénario 1 est plus linéaire et permet de créer une voie réservée aux bus dans chaque sens de circulation; en revanche son potentiel de desserte est plus faible. Le scénario 2 est plus sinueux et ne permet la création d une voie réservée aux bus que dans un sens; il impacte fortement l offre de stationnement de ces rues. En revanche son potentiel de desserte est plus fort car cet itinéraire est plus proche des sites à desservir.

37 CARACTÉRISTIQUES Les aménagements créés pour le BHNS seront de type «mixte», c est-à-dire qu ils seront ouverts à la circulation d autres lignes de transport en commun. Ainsi là où des aménagements seront créés, la fréquence de desserte sera importante. ZOOM SUR LE NIVEAU DE SERVICE GLOBAL Fréquences sur chaque tronçon en heure de pointe 1bus / 6,5min 1bus / 5min 1bus / 5min 1bus / 2,5min 1bus / 10 min 1bus / 8,5 min 1bus / 5 min 1bus / 3,5min

38 IMPACTS QUELS SONT LES PRINCIPAUX IMPACTS DU PROJET BHNS SUR LES AUTRES MODES DE TRANSPORT?

39 IMPACTS CIRCULATION Une redistribution des flux L agglomération cherbourgeoise est aujourd hui traversée par de nombreux flux de transit selon un axe Est Ouest. Identification des réductions de capacité Abbaye/Céssart : Suppression d une voie par sens Suppression d une voie de circulation Suppression de deux voies de circulation Axe de report des trafics La redistribution de l espace public au profit des BHNS, bus et modes doux engendrera une réduction des emprises dédiées à l automobile, permettant la hiérarchisation du réseau de voirie ainsi que l apaisement du centre-ville. Des réductions de capacité d écoulement des trafics sont donc prévues sur certains axes majeurs. Néanmoins, la modification des carrefours à feux et leur optimisation permettra de maîtriser les niveaux de saturation en heure de pointe. La réduction de capacité des axes et la mise en œuvre du BHNS engendreront également une baisse des trafics grâce au report modal vers les lignes BHNS (report estimé à 150 véhicules en heure de pointe). Quai Alexandre III : Suppression d une voie dans le sens Nord Sud Rue des Tanneries : Suppression d une voie dans le sens Nord Sud Quai Caligny : Suppression d une voie dans le sens Nord Sud Avenue Millet : Suppression d une voie dans le sens Est Ouest Rue du Val de Saire : voie de tourne-àgauche réservée au bus Avenue Carnot : Suppression ponctuelle d une voie

40 IMPACTS CIRCULATION Un plan de circulation à adapter La mise en œuvre du BHNS et les restrictions de capacité sur certains axes majeurs nécessite de réfléchir au plan de circulation de l hyper-centre afin d éviter que celui-ci soit traversé par des flux de transit n ayant aucun lien avec le périmètre. Le plan de circulation sera donc adapté en suivant les objectifs suivants : Améliorer le cadre de vie en limitant les flux de transit et en développant la place des modes doux Favoriser l accessibilité des commerces et des parkings payants du centre-ville pour développer l attractivité commerciale et touristique Faciliter la circulation des bus des lignes qui circulent à travers le centreville. P P Zone piétonne Zone de rencontre Zone 30 Parking Plan de circulation actuel

41 IMPACTS STATIONNEMENT Un impact à maîtriser L insertion du BHNS aura un impact sur le stationnement dans les sections où la répartition de l espace public sera modifié. Néanmoins celui-ci sera maîtrisé, pour permettre de répondre aux besoins locaux en matière de stationnement. Une offre de stationnement satisfaisante sera notamment préservée pour assurer l accessibilité et l attractivité des commerces. Une réflexion globale sera initiée afin de repenser la politique globale de stationnement, en cohérence avec les propositions qui émaneront du plan de déplacements urbain.

42 IMPACTS AMÉNAGEMENTS CYCLABLES Des continuités créées La modification de l espace public permettra d améliorer les conditions de circulation des piétons et des cyclistes. Pour les cyclistes, l itinéraire Est Ouest en traversée du centre-ville sera finalisé. Dans un soucis de développement de l intermodalité, les aménagements cyclables permettront de rejoindre les pôles d échanges du centre-ville (place Napoléon et gare SNCF) et des lieux de stationnement seront créés à proximité des principaux arrêts de rabattement.

43 IMPACTS ESPACE PUBLIC Redistribution de l espace Situation actuelle Avenue Millet L espace public sera redistribué en faveur des bus, piétons et cycles. Un véritable pôle d échange multimodal sera créé au niveau de la gare SNCF. Une étude spécifique sur le projet de pôle d échange multimodal de la gare SNCF débute en septembre Situation projetée avec les BHNS

44 IMPACTS ESPACE PUBLIC Redistribution de l espace Situation actuelle Situation projetée avec les BHNS Place Napoléon et quai Caligny Un pôle d échange sera créé sur la place Napoléon, les BHNS circuleront en site propre dans les deux sens de circulation. Sur le quai Qualigny, seuls les BHNS dans le sens Nord Sud disposeront d un espace dédié.

45 IMPACTS ESPACE PUBLIC Redistribution de l espace Situation actuelle Situation projetée avec les BHNS Quai Alexandre III L insertion d un site réservé aux bus bidirectionnel permettra une nouvelle répartition de l espace en faveur des bus mais également des piétons et cycles. L itinéraire cyclable Nord Sud le long des quais sera ainsi complété et permettra notamment de relier le Nord du centre-ville et la gare SNCF.

46 PLANNING QUELS SONT LES GRANDS JALONS DU PROJET?

47 PLANNING UNE MISE EN SERVICE POUR FIN 2019 Concertation préalable : septembreoctobre 2015 Etudes : 2016/2017 Travaux : fin 2017/fin 2019

48 COÛTS ET FINANCEMENT QUELS SONT LES COÛTS ENGAGÉS ET LES MODALITÉS DE FINANCEMENT?

49 COÛTS ET FINANCEMENT Un plan de financement partenarial Variante avenue de Cessart Variante rue de l'onglet Etat (subvention Grenelle) , ,00 FEDER , ,00 Région Basse-Normandie , ,00 Communauté urbaine , ,00 Montant total HT du projet , ,00 Le projet BHNS de Cherbourg a été retenu par l Etat dans le cadre de l appel à projet national «Transports collectifs et mobilité durable»,

50 CONCERTATION QUELLES SONT LES PROCHAINES ÉTAPES DE LA CONCERTATION?

51 CONCERTATION MODALITÉS La concertation préalable : du 1 er septembre au 30 octobre 2015 Des réunions publiques dans chacune des communes Mise à disposition du dossier de concertation dans chaque commune, à la Communauté urbaine, sur le site internet de la Communauté urbaine, avec possibilité de faire part des observations et remarques Une permanence d information d une journée dans chaque lieu de mise à disposition L avis du conseil de développement Un bilan présenté au Conseil de communauté en novembre 2015

52 CONCERTATION ÉTAPES Les réunions publiques CHERBOURG-OCTEVILLE 22 septembre 2015 à 18h Grand salon de l Hôtel de ville EQUEURDREVILLE- HAINNEVILLE 23 septembre 2015 à 18h30 Salle Davoury QUERQUEVILLE TOURLAVILLE LA GLACERIE 30 septembre 2015 à 20h Salle Imagin Arts 8 octobre 2015 à 20h Salle de l Europe 14 octobre 2015 à 18h30 Salle du Conseil de l Hôtel de ville

53 CONCERTATION ÉTAPES Les permanences d information CUC 11 septembre 2015 Horaires d ouverture de la CUC CHERBOURG- OCTEVILLE 28 septembre 2015 Horaires d ouverture de la mairie EQUEURDREVILLE- HAINNEVILLE 07 octobre 2015 Horaires d ouverture de la mairie QUERQUEVILLE TOURLAVILLE LA GLACERIE 12 octobre 2015 Horaires d ouverture de la mairie 19 octobre 2015 Horaires d ouverture de la mairie 22 octobre 2015 Horaires d ouverture de la mairie

54 PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PRÉALABLE DOSSIER DE CONCERTATION AVIS DES COMMUNES

55

56

57

58

59

Concertation publique préalable

Concertation publique préalable du 1 er mai au 31 mai 2010 1 ère phase des lignes Chronobus-2010/2014 Concertation publique préalable le contexte du projet A l issue d une réflexion sur le développement urbain et l organisation des déplacements,

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Projet de Transport en Commun en Site Propre Créteil Noisy-le-Grand Mont d Est

Projet de Transport en Commun en Site Propre Créteil Noisy-le-Grand Mont d Est Dossier d Enquête parcellaire Projet de Transport en Commun en Site Propre Créteil Noisy-le-Grand Mont d Est SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION DU PROJET 3 2 INSERTION DE LA LIGNE DE BUS 5 3 COÛT ET PLANNING DE L

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

Le projet de bus à haut niveau de service

Le projet de bus à haut niveau de service Le projet de bus à haut niveau de service Les + du projet : Ce projet de bus rapide est l occasion de réaménager les voies de circulation, d aménager des pistes cyclables et des espaces de circulation

Plus en détail

Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise

Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise Un contexte financier difficile Avril 2014 : remise à plat du projet de deux lignes de tramway fer (300M

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE SYNDICAT DES TRANSPORTS D ÎLE-DE-FRANCE TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE Projet inscrit pour les études au Contrat de Plan 2000-2006 entre l État et la Région Ile de France Schéma de

Plus en détail

Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy

Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy Dossier de presse Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy Lundi 25 janvier 2016 Service Presse Tél. : 04 88 77 62 54 /49 contact.presse@marseilleprovence.fr

Plus en détail

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE A - DES CHANGEMENTS POSITIFS POUR LE PLATEAU NORD B - FIABILITE ET FREQUENCE C - UN DOUBLE SITE PROPRE SUR LA ROUTE DE C2 D - LES AMENAGEMENTS A

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS

UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS 1ère Tranche DOSSIER DE PRESENTATION CONCERTATION PREALABLE 1er au 31 octobre 2011 1 Les transports en commun, un service public essentiel à la vie de l agglomération

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

Maîtrise d œuvre pour la création d une ligne de tramway et de modes doux de déplacement entre la Penne sur Huveaune et Aubagne

Maîtrise d œuvre pour la création d une ligne de tramway et de modes doux de déplacement entre la Penne sur Huveaune et Aubagne Maîtrise d œuvre pour la création d une ligne de tramway et de modes doux de déplacement entre la Penne sur Huveaune et Aubagne Atelier tramway 27 Novembre 2010 3400_G0100_EP_MOE_PPT_10071a o.berger NG100520A

Plus en détail

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea.

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea. enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 Relative AUX AMéNAGEMENTs et aux infrastructures DE LA LIGNE TEOR T3 à canteleu www.la-crea.fr

Plus en détail

Repères chiffrés et tendances

Repères chiffrés et tendances Repères chiffrés et tendances Quelques chiffres clés nationaux sur la mobilité 56 mn, le temps moyen passé chaque jour par personne dans les transports en France : les 2/3 en voiture (source Insee - novembre

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

LA NAVETTE DES PLAGES

LA NAVETTE DES PLAGES LA NAVETTE DES PLAGES Laissez-vous conduire, c est gratuit, pratique et écologique MISE EN PLACE DʼUN NOUVEAU SYSTEME DE NAVETTE GRATUITE AVEC UNE OFFRE DE PARKINGS RELAIS La Navette des Plages 2 bus facilement

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

par jour. LIGNES la ligne 15

par jour. LIGNES la ligne 15 LE GRAND PARIS DES TRANSPORTSS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Pariss Express, c est : 2000 km

Plus en détail

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013 Partie 1 : La ligne 11 actuelle Réunion d information 27 février 2013 Réunion publique 7 septembre 2010 Sommaire 1. Introduction 2. Bilan de la concertation préalable 3. Le prolongement : la réponse aux

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Rencontres nationales 2012 du Club des villes cyclables Direction générale des déplacements 1 Nantes Métropole Communauté

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION mise en service des ascenseurs d accès aux quais et VISITE DE L AVANCÉE DES TRAVAUX Jeudi 14 novembre 2013 MathieuVivez AREP/N.Donnot dossier de presse P.3 COMMUNIQUÉ P.4 réseau

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Sommaire Politique de réaménagement des gares Qu est-ce qu un pôle d échanges et pourquoi un pôle d échanges à Voiron? État d avancement

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Film design tramway T3 Le premier tronçon du tramway T3, sur les boulevards des Maréchaux sud >> Du Pont du Garigliano à la Porte d Ivry

Plus en détail

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse Nantes, le 10 décembre 2010 de Nantes Métropole Contact presse Nacéra Arnauld des Lions Tél. : 02 40 99 48 44 Port. : 06 75 25 04 17 Nantes Métropole Direction de la communication 44 923 Nantes CEDEX 9

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Strasbourg se distingue par une politique pionnière

Strasbourg se distingue par une politique pionnière Concertation publique du 7 mars au 20 avril 2016 * Prolongée jusqu au 2 juin 2016 Projet de desserte tramway du quartier de Koenigshoffen depuis le centreville de Strasbourg Strasbourg se distingue par

Plus en détail

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE B LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE 2 Fourqueux est caractérisée par une forte place de la voiture individuelle dans les déplacements de ses habitants. A l instar de plusieurs communes périphériques de l agglomération

Plus en détail

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Transports LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Dossier de presse Besançon > le 13 janvier 2016 La nouvelle ligne 3, l une des principales du réseau Ginko, constitue la

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève VILLE DE GENEVE Département des constructions et de l aménagement Service de l aménagement urbain

Plus en détail

La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale

La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale Nantes Métropole 1. Le vélo, la marche, bon pour la santé? 2. Les stratégies d'apaisement

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

dossier DE PRESSE La rentrée du réseau ASTUCE

dossier DE PRESSE La rentrée du réseau ASTUCE Jeudi 28 août 2014 La rentrée du réseau ASTUCE A compter du 1 er septembre 2014, la TCAR, sous l égide de la Métropole Rouen Normandie, lance 5 lignes de Bus à Haut Niveau de Service : Les Lignes FAST.

Plus en détail

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur Ville de Saint-Maur-des-Fossés Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur (métro Grand Paris Express, bus Est-TVM) Réunion publique du 23 septembre

Plus en détail

Intermodalité Vélo + Transports Publics. L exemple de Toulouse

Intermodalité Vélo + Transports Publics. L exemple de Toulouse Intermodalité Vélo + Transports Publics L exemple de Toulouse Sommaire.Une politique en faveur du vélo.le paysage de l intermodalité.les acteurs locaux de l intermodalité vélo / TC.Exemples de bonnes pratiques

Plus en détail

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Ville d Illzach Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Objet accessibilité du Lycée Bugatti et organisation des déplacements

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2 DU 2012-2022 Orientation N 2 Organisation des trafics Le lan de Déplacements Urbains (DU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes de déplacement

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Paris Express, c est : 200 km de

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes

Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes Transports en commun Proposition 1 : Deux Bus à Haut Niveau de Service vont être mis en place : l un allant

Plus en détail

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 4 LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 1. LES ORIENTATIONS DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE LES OBJECTIFS DU PROGRAMME D AMÉNAGEMENT DU RÉSEAU DE SURFACE POUR LA PÉRIODE

Plus en détail

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Quels enseignements tirer de l appel à manifestation d'intérêt (AMI) «mobilité quotidienne et acheminement final des marchandises»? Mathieu.chassignet@ademe.fr

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Le PDU Qu est ce que c est? Plan de déplacements urbains réunion publique du 26 jui n 2012 2 Définition

Plus en détail

Inauguration du Pôle Basso Cambo Mercredi 5 juin 2013

Inauguration du Pôle Basso Cambo Mercredi 5 juin 2013 Mercredi 5 juin 2013 Inauguration du Pôle Basso Cambo Mercredi 5 juin 2013 D un terminus bus / métro à un véritable pôle d échange multimodal Depuis l ouverture de la ligne A du métro, le site de Basso

Plus en détail

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres 30 septembre 2010 Dossier de presse Contacts presse : Lille Métropole SNCF région Fatima KHADIR Pauline Spinnewyn-Cozzolino Julie VANHOVE 06.87.73.10.23

Plus en détail

Atelier de concertation. 3 avril 2012. Version v0

Atelier de concertation. 3 avril 2012. Version v0 1 Atelier de concertation 3 avril 2012 Comité de pilotage du 29 février 2012 Version v0 2 Tendances générales en matière de déplacements 3 Agglomération : tendances générales TRAFIC : UNE EVOLUTION DES

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

SYNTHESE. octobre 2014 réf. JACDOS/cogl 14/423

SYNTHESE. octobre 2014 réf. JACDOS/cogl 14/423 Commune de Niederanven Commune de Schuttrange Avis concernant l Impact sur le trafic des projets de règlement grand-ducal déclarant obligatoire les plan directeurs sectoriels dans les communes de Niederanven

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Quels aménagements pour mettre en place un BHNS?

Quels aménagements pour mettre en place un BHNS? Yann Dufour Jean-Gérald Crété Quels aménagements pour mettre en place un BHNS? NOS PARTENAIRES : Introduction Le 1 er septembre 2012, la ligne de BHNS de l agglomération de Saint Nazaire est inaugurée.

Plus en détail

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE Historique de la Voie de Valdonne La voie de Valdonne : la ligne du bassin minier 82 ans de trafic voyageurs, 120 ans de trafic marchandises 1868 : mise en service de la voie sur la section Aubagne-Valdonne

Plus en détail

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA PÔLE AMÉNAGEMENT ET HABITAT DOSSIER DE PRESENTATION MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA Développement Urbain & Grands Projets Espace Naturel & Urbain Un

Plus en détail

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche!

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Communiqué de presse Mercredi 27 mars 2013 Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Fin 2012, le Conseil d Amiens Métropole choisissait de se doter

Plus en détail

La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN

La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN sommaire Construire un projet partagé... p. 3 État des lieux... p. 6 Trois enjeux majeurs... p. 8 D ici 2020, la gare de Nantes sera profondément transformée.

Plus en détail

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07 Atelier de travail urbain du 8 juillet Atelier en marchant Visite de terrain sur la commune et en particulier le périmètre de la ZAC 20 participants Commentaires d André Lortie (architecte urbaniste),

Plus en détail

PIECE E : CARACTERISTIQUES DES OUVRAGES LES PLUS IMPORTANTS PIECE E CARACTERISTIQUES DES OUVRAGES LES PLUS IMPORTANTS

PIECE E : CARACTERISTIQUES DES OUVRAGES LES PLUS IMPORTANTS PIECE E CARACTERISTIQUES DES OUVRAGES LES PLUS IMPORTANTS PIECE E CARACTERISTIQUES DES OUVRAGES LES PLUS IMPORTANTS SOMMAIRE 1. PLATE-FORME DU TRAMWAY ET ABORDS... 3 2. AMENAGEMENT DES STATIONS... 12 2.1 Station Saint-Julien Gare SNCF... 13 2.2 Saint-Julien Centre...

Plus en détail

Extension de la ligne A

Extension de la ligne A Les ERGNES Extension de la ligne A Le Tram Arrive! Extension de la ligne A du tramway jusqu au quartier des Vergnes : Quels avantages le tramway va-t-il offrir? Qu est ce qui va changer concrètement? Pourquoi

Plus en détail

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Réunion publique Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Notre réunion aujourd hui La concertation préalable Présentation générale de la ligne

Plus en détail

Présentation des orientations Réunion publique 4 novembre 2011

Présentation des orientations Réunion publique 4 novembre 2011 Présentation des orientations Réunion publique 4 novembre 2011 1 Déroulement de la réunion Rappels sur la démarche du PDU Rappel des constats et présentation des orientations du PDU Echanges avec le public

Plus en détail

Atelier Thématique n 3

Atelier Thématique n 3 Les lundis du PLU Atelier Thématique n 3 Mobilité et développement durable 29 mars 2010 SOMMAIRE I. Les éléments de constat II. Les enjeux III. L organisation du Débat I. Les éléments de constat La mobilité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT 2009-2013 Plan quinquennal d investissement Signature de 20 conventions de partenariat Entre le Conseil général des Bouches-du-Rhône Et La Communauté urbaine

Plus en détail

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 1 Plan de séance I. Rappel des objectifs, des méthodes

Plus en détail

Aménagement de la rocade rive gauche à 2x3 voies et des échangeurs

Aménagement de la rocade rive gauche à 2x3 voies et des échangeurs Aménagement de la rocade rive gauche à 2x3 voies et des échangeurs Des entrées de ville de l agglomération bordelaise à reconfigurer et à réamenager Enjeux Les échangeurs constituant des entrées de ville

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Alsace 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques géographiques

Plus en détail

Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise

Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise Décembre 2011 Par Florent GALLET (laboratoire ThéMA) Distances à vol d'oiseau à partir du centre-ville dijonnais Daix Plombière-lès-Dijon Fontaine-lès-Dijon

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

Complément d étude de trafic relatif au contournement du projet. Rapport d étude. Mars 2013 Version 1

Complément d étude de trafic relatif au contournement du projet. Rapport d étude. Mars 2013 Version 1 Complément d étude de trafic relatif au contournement du projet de Contournement Est de Dax Rapport d étude Mars 2013 Version 1 Sommaire Préambule Contexte et objectifs de l étude Périmètre d étude et

Plus en détail

Lancement d une grande enquête ménage déplacements

Lancement d une grande enquête ménage déplacements Lancement d une grande enquête ménage déplacements CONTEXTE DE L ENQUETE MENAGES Une «enquête ménage déplacements» est un recueil de données qui permet de disposer d'informations précises sur les pratiques

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a SENS PROVINCE > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a Juin 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L

Plus en détail

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires Présentation de la fiche «Savoirs de bases en sécurité routière» du CERTU Centre d'études Techniques

Plus en détail

La modération de la circulation en Europe 4 avril 2014, Paris. La réalisation d une Zone àtrafic LimitéàNantes

La modération de la circulation en Europe 4 avril 2014, Paris. La réalisation d une Zone àtrafic LimitéàNantes La modération de la circulation en Europe 4 avril 2014, Paris La réalisation d une Zone àtrafic LimitéàNantes 13/03/2014 1 Dernière mise àjour importante : 10 mars 2014 1 Sommaire Présentation de Nantes

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11 Strasbourg veut passer à 30km/h Dossier de presse Février 2011 Contact presse Suzy Boulmedais / +33 (0)3 88 60 93 89 suzy.boulmedais@strasbourg.eu 2 SOMMAIRE 1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire

Plus en détail

Journée de présentation d études ORT PACA C. CESARI-GEIGER

Journée de présentation d études ORT PACA C. CESARI-GEIGER Journée de présentation d études ORT PACA C. CESARI-GEIGER I Rappel de la mission et éléments Rappel de la mission et éléments méthodologiques I La mission de l ADAAM Une intervention ancienne (SMTDAM)

Plus en détail