Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE"

Transcription

1 Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE 1

2 the living chemistry Débuts de Novamont en 1989 Débuts en 1989 MONTECATINI INDUSTRIE CHIMIQUE ERIDANIA-BEGHIN SAY MATIÈRES PREMIÈRES AGRICOLES NOVAMONT CENTRE DE RECHERCHE INTÉGRATION DE LA CHIMIE DE L AGRICULTURE ET DE L ENVIRONNEMENT Projets R&D sur : - LES MATÉRIAUX - LES DÉTERGENTS - LES BIO FUELS - LES ADDITIFS - L HYDROCRACKING A LIVING CHEMISTRY FOR QUALITY OF LIFE 1996: SORTIE DE MONTEDISON À TRAVERS UNE ACQUISITION PAR LA BANQUE INTESA- SANPAOLO Et D AUTRES INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS 2

3 the living chemistry Débuts de Novamont en DÉBUT DU PROJET THE LIVING CHEMISTRY Objectifs du projet : A - Intégrer Agriculture, Chimie et Environnement B - Créer de Nouveaux Matériaux : Issus de ressources renouvelables Avec un impact environnemental minimum Avec les mêmes caractéristiques que les plastiques traditionnels Totalement biodégradables dans un cycle de compostage Résultats du projet LE MATER-BI : Matière plastique totalement biodégradable d origine végétale (amidon) 3

4 Profile de Novamont Approche Environnementale Globale Une approche environnementale globale : De l origine du Mater-Bi jusqu à sa fin de vie Utilisation des ACV comme aide à la décision sur toute la chaîne de production (choix de matière première, d'une technologie ) Un modèle de développement de nos matières qui impose une réflexion sur son utilisation finale et la fin de vie dès le conception du produit Développement régionalisé en amont (origine de la matière première) et en aval (transformation plastique, distribution, compostage) dans un modèle économique durable Privilégier l'utilisation du Mater-Bi pour des applications plastiques à courte durée de vie et où le recyclage matière n'est pas effectué pour des raisons : environnementale technique Économique 4

5 Approche Environnementale Globale Pour une approche systémique du marché EX : Déchets de table + vaisselles et emballages compostables valorisation organique retour au sol Méthanisation Compostage 5

6 Novamont aujourd hui Profile industriel de Novamont Novamont : Profile industriel Pionnier et leader du secteur des plastiques biodégradables d origine végétale Capacité de production : Technologie amidon : ton/y Origo-Bi Polyester : ton/y (Technologie Huile végétale) 215 employés (Siège + centres de recherche + sites de production ) R&D fondement du développement ( 25% du personnel) Environ brevets et brevets dérivés et plus de 120 articles et présentations à des conférences internationales Matériaux pour une large gamme d applications industrielles : Collecte séparée des biodéchets pour un compostage de qualité Emballages (alimentaires et autres) Agriculture, Restauration rapide, etc. Primé par l EPO (Bureau Européen des Brevets) et la Commission Européenne Inventeur de l année 2007 pour les brevets déposés sur les bioplastiques, entre , et pour la réussite industrielle 6

7 Implantations industrielles et centres R&D NOVARA Siège de Novamont & Centre de recherche ADRIA (RO) fermenteur pilot industriel 1600 m 3 de capacité de fermentation/mater-biotech PORTO TORRES (SS Bioraffinerie intégré de 3 ème génération TERNI (Origo-Bi + Mater-Bi production) R&D huile végétale sur culture locale (biolubrifiant) SIÈGE SITE DE PRODUCTION CENTRES R&D PATRICA (FR) Mater-Bi & Origo-Bi SAN MARCO EVANGELISTA (CE) (Centre de biotechnologie) 7

8 Evolution du Turnover de Novamont Evolution du chiffre d affaire sur 15 ans Evolution Turnover 160 MIO Depuis 1989 le centre R&D du groupe Montedison travail sur les ressources renouvelables 88 MIO BREAK-EVEN Année d acquisition par la banque INTESA-SANPAOLO

9 Une reconnaissance importante Prix de l inventeur de l année NOVAMONT : INVENTEUR DE L'ANNÉE 2007 Catia BASTIOLI (PDG de Novamont) a remporté ce prix pour sa contribution dans le domaine du développement durable du fait de ses brevets qui ont permis la production de BIO-PLASTIQUES, PLASTIQUES BIODÉGRADABLES INTÉGRANT DES RESSOURCES RENOUVELABLES 9

10 Exemple d application en Mater-Bi 10

11 Approche Environnementale Globale Dernier aboutissement industriel Le Projet Matrica - Une bioraffinerie de 3 ème génération intégré au territoire 11

12 Produits biosourcés 2012, un nouveau projet de bioraffinerie Projet Matrìca : Bioraffinerie de 3 ème génération intégrée au territoire JV 50/50 entre ENI Versalis et Novamont pour la transformation du site pétro-chimique de Porto Torres d ENI en une bioraffinerie de 3 ème génération pour la production de bioplastiques de biolubrifiants et d additifs type «biofillers» La bioraffinerie emploiera directement environ 650 employés avec des effets indirects significatifs sur l activité locale Intégration de l amont agricole avec le recours à des cultures pluriannuelles, sans besoin d irrigation et à faible impact environnemental Utilisation d huile végétale non alimentaire et progressivement de résidus ligno-cellulosiques pour alimenter les différents sites de production et préserver les protéines pour l alimentation animale PORTO TORRES (SARDEGNA) THE GREEN POLE 12

13 Conversion d un site pétro-chimique en bioraffinerie 1. BIO MONOMÈRES (32 kt/an) 5. BIO MONOMÈRES (100 kt/an) 2. BIO LUBRIFIANTS (25 kt/an) INVESTISSEMENT : 100 M Début : 2014 and 6. BIO LUBRIFIANTS (30 kt/an) 7. BIOPLASTIQUES (120 kt/an) INVESTISSEMENT : 300 M Début : BIO-ADDITIFS CAOUTCHOUC (32 kt/an) 4. BIO-ADDITIFS PNEUS (15 kt/an) INVESTISSEMENT : 50 M Début : Projet R&D BIO MONOMÈRES - Projet R&D BIO LUBRIFIANTS - Projet R&D BIO ÉLASTOMÈRES - R&D nouvelles «green» production Le projet de chimie végétale Matrica (JV ENI-Novamont) comprend la construction de 7 sites de production et d un centre technique, le tout développé en 3 phases, pour un total de 500 M Début le 28 septembre 2012 construction des 2 premiers sites De plus, 730 M : 500 M pour la réhabilitation environnementale de la zone par Syndial et 230 M pour une centrale à biomasse par Enipower 13

14 Produits biosourcés Bioraffinerie intégrée de 3 ème génération AVANTAGES Une valeur ajoutée tirant ses avantages de la biodiversité locale Pas de compétition alimentaire / non alimentaire Intégration de différentes technologies complémentaires RECONVERSION DE SITES INDUSTRIELS EN FIN D ACTIVITÉ Pour passer D UNE ÉCONOMIE BASÉE SUR LE PRODUIT à une ÉCONOMIE BASÉE SUR UN SYSTÈME INTÉGRANT TOUTE LA FILIÈRE et MINIMISANT SON IMPACT ENVIRONNEMENTAL pour enter dans l ère de l économie circulaire 14

15 Un Cycle Vertueux Une économie circulaire " du Berceau au Berceau" 15

16 Christophe Doukhi de Boissoudy Merci de votre attention 16

Un Bioplastique : Le MATER-BI

Un Bioplastique : Le MATER-BI Un Bioplastique : Le MATER-BI 1 1989 DÉBUT DU PROJET THE LIVING CHEMISTRY Objectifs du projet : A - Intégrer Agriculture, Chimie et Environnement B - Créer de Nouveaux Matériaux : Issus de ressources renouvelables

Plus en détail

LES BIOPLASTIQUES. Matériaux biodégradables et applications industrielles

LES BIOPLASTIQUES. Matériaux biodégradables et applications industrielles LES BIOPLASTIQUES Matériaux biodégradables et applications industrielles MATÉRIAUX BIO-SOURCÉS Une origine végétale : (partiellement ou totalement) Les sources principales Céréales (maïs, blé ) la plante

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Panorama de la chaîne de valeur de la bioraffinerie : compétences et offres de service en région LR

Panorama de la chaîne de valeur de la bioraffinerie : compétences et offres de service en région LR Les Rencontres Qualiméditerranée 2014 Agroressources, bioraffineries et produits biosourcés : saisissons les opportunités! 18 et 19 novembre 2014 - Montpellier Panorama de la chaîne de valeur de la bioraffinerie

Plus en détail

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie CO-CONSTRUIRE Le territoire de demain Consortium Equiénergie Une Implantation Industrielle Issue de La recherche 2 Produire une énergie propre A partir de la biomasse Le granulé de bois, aussi connu sous

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

Lafarge France et l économie circulaire

Lafarge France et l économie circulaire Lafarge France et l économie circulaire Zoom sur l écologie industrielle Mai 2013 Les activités de Lafarge Le Groupe La France est le berceau historique du Groupe depuis 1833 Le Groupe Lafarge est leader

Plus en détail

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche Frédéric Ravel et Elisabeth Vergès Direction Générale de la Recherche et de l Innovation Service

Plus en détail

Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités

Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités www.pwc.com Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités Un modèle fortement développé en Europe Nombre de coopératives du Top 50 par région 38

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

Les filières biosourcées et le marché de la rénovation énergétique du bâti. Démarches en région Lorraine

Les filières biosourcées et le marché de la rénovation énergétique du bâti. Démarches en région Lorraine Réunion technique de présentation des modalités d aides en faveur de la rénovation énergétique des logements sociaux 29 avril 2015 Les filières biosourcées et le marché de la rénovation énergétique du

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

Sommaire. Rendez-vous du mercredi 15 octobre 2013. Historique du projet Présentation de l Algo Description de l innovation Les avantages

Sommaire. Rendez-vous du mercredi 15 octobre 2013. Historique du projet Présentation de l Algo Description de l innovation Les avantages Sommaire Rendez-vous du mercredi 15 octobre 2013 Historique du projet Présentation de l Algo Description de l innovation Les avantages Historique du projet : Savoir faire et innovation Présentation de

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015 Présentation Institutionnelle Janvier 2015 ARD est un centre de R&D ouvert Qui sommes-nous? ARD est un centre de R&D ouvert dans le domaine du fractionnement du végétal, des biotechnologies blanches, et

Plus en détail

ECOSITE: Etat d avancement des travaux

ECOSITE: Etat d avancement des travaux ECOSITE: Etat d avancement des travaux Conseil du développement durable 21 septembre 2009 17/09/09 - Page 1 Plan de la présentation 1. Le groupe de travail Ecosite: genèse et calendrier 2. Projet 1: Ecomat

Plus en détail

Quels emplois verts en Indre et Loire?

Quels emplois verts en Indre et Loire? Un réseau de partenaires publics pour une information territoriale partagée Forum Développement Durable et RSE Quels emplois verts en Indre et oire? e 11 avril 2011 ESCEM - Tours aure HUGUENIN 1 Economie

Plus en détail

PROJET FUTUROL. Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération

PROJET FUTUROL. Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération PROJET FUTUROL Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération ACTEURS R&D LES PARTENAIRES 11 leaders, présents au niveau local, national, européen et mondial ACTEURS INDUSTRIELS

Plus en détail

Développement industriel durable de l Est de Montréal

Développement industriel durable de l Est de Montréal Développement industriel durable de l Est de Montréal Synergies et symbioses industrielles Dimitri Tsingakis Directeur général Le 24 octobre 2014 Plan de la présentation 1. Qui nous sommes 2. Ce que nous

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

Technologies de transformation d huile d olive, production de sous-produits et ses utilisations. Luciano Leonetti, Agro-economiste

Technologies de transformation d huile d olive, production de sous-produits et ses utilisations. Luciano Leonetti, Agro-economiste Technologies de transformation d huile d olive, production de sous-produits et ses utilisations Luciano Leonetti, Agro-economiste Contenu de la presentation Discussion sur les priorités en matière d'innovation

Plus en détail

Réunion d information 2 décembre 2015

Réunion d information 2 décembre 2015 Réunion d information 2 décembre 2015 Séché Environnement : acteur de référence des métiers du déchet Une «success story» entrepreneuriale Un Groupe familial né en 1985 de la vision d un entrepreneur,

Plus en détail

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Vincent Colard Chargé de mission environnement ELIPSO 1 Les chiffres clés de l industrie de l emballage plastique et souple -

Plus en détail

DIDIER LEJEUNE. Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS LE 19 OCTOBRE 2012 - PARIS

DIDIER LEJEUNE. Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS LE 19 OCTOBRE 2012 - PARIS DIDIER LEJEUNE Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS Bac Pro procédés de la chimie, de l eau et des papiers-cartons Le 19 octobre 2012 SOMMAIRE L Inter-secteurs Papiers-cartons

Plus en détail

Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie

Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie Juillet 2015 DIRECTION DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE Florence HENNART Plan Spécialisation intelligente en Wallonie : processus et fondements Stratégie

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques?

Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques? Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques? LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-55 OCTOBRE 2014 SYNTHÈSE Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe

Plus en détail

PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE»

PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE» PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE» FINAXO ENVIRONNEMENT est une société impliquée dans la recherche et le développement de nouvelles technologies pour répondre aux problèmes actuels concernant

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D COMPTE-RENDU CHAMPAGNE ARDENNE ATELIER VALORISATION COMPLETE DU BOIS : NOUVEAUX PRODUITS BOIS IS- CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D Cadrage du thème de travail Périmètre et définition

Plus en détail

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013 Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens ens CROPSAV du 10 juillet 2013 Calendrier de la négociation PAC octobre 2011: proposition législative de la Commission Européenne 13 mars 2013

Plus en détail

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation Accor a mené la 1 ère empreinte environnementale dans le secteur hôtelier En 2010, suite

Plus en détail

L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU

L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU DÉVELOPPEMENT DE LA BIORAFFINERIE LIGNOCELLULOSIQUE Dynamiques institutionnelles et perspectives territoriales Clarisse CAZALS (Irstea) Arnaud SERGENT (Irstea) Tina RAMBONILAZA

Plus en détail

Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin. Mars 2011

Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin. Mars 2011 Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin Mars 2011 Un pôle: c est quoi? Un pôle de compétitivité est un outil de développement économique régional axé sur 5 domaines d activités R&D

Plus en détail

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique 28/4/2015 Level IT Introduction Level IT est un Centre de Recherche

Plus en détail

L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc. 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009

L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc. 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009 L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009 L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE EN GENERAL 55 ans au service de la santé au

Plus en détail

Bulletin d informations. Développement Durable. Page 1 PAGE 2 LE PETROLE SOUS LA BARRE DES 40$ LES FUSIONS-ACQUISITIONS DANS LA CHIMIE

Bulletin d informations. Développement Durable. Page 1 PAGE 2 LE PETROLE SOUS LA BARRE DES 40$ LES FUSIONS-ACQUISITIONS DANS LA CHIMIE Page 1 Bulletin d informations Développement Durable PAGE 2 LE PETROLE SOUS LA BARRE DES 40$ LES FUSIONS-ACQUISITIONS DANS LA CHIMIE PAGE 4 LE MATRICA, DU CHARDON AUX BIOPLASTIQUES PAGE 5 AVANCEE DE DEINOVE

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS QUESTIONS Technologie A l'issue de cette activité, tu devras être capable de : Décrire la capacité de recyclage d un matériau. Tu dois recopier les questions posées sur une feuille de cours et y répondre

Plus en détail

IAR. Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles.

IAR. Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles. IAR Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles. Agromatériaux, Biocarburants Avancés, Biomolécules, Ingrédients La ressource végétale au cœur des innovations

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie METHANISATION et installations classées et production d électricité Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie 1 Nomenclature des installations classées Les installations classées en application

Plus en détail

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. e n v i r o n n e m e n t IKOS Environnement, faire du déchet d aujourd hui l énergie et la

Plus en détail

Position d origin sur le futur de la PAC

Position d origin sur le futur de la PAC Position d origin sur le futur de la PAC Ce document constitue la position d origin, Organisation pour un Réseau International d'indications Géographiques, aux questions posées par Dacian Cioloș, Commissaire

Plus en détail

État des lieux sur les gisements et les marchés

État des lieux sur les gisements et les marchés État des lieux sur les gisements et les marchés Cible de 60% de recyclage à atteindre Gisements de matières organiques Produits à recycler et les marchés potentiels Expérience hors Québec Défis propres

Plus en détail

OPTIMISATION DES PROCESS POUR REDUIRE LA PRODUCTION DE DECHETS

OPTIMISATION DES PROCESS POUR REDUIRE LA PRODUCTION DE DECHETS OPTIMISATION DES PROCESS POUR REDUIRE LA PRODUCTION DE DECHETS Journée Eco-innovations et gestion des déchets dans les IAA 23 mai 2012 PRESENTATION CTCPA Le CTCPA centre technique agro-alimentaire national,

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE ET RESSOURCES RENOUVELABLES CP/45 PLAN D APPUI SCIENTIFIQUE A UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD II)

DEVELOPPEMENT DURABLE ET RESSOURCES RENOUVELABLES CP/45 PLAN D APPUI SCIENTIFIQUE A UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD II) PLAN D APPUI SCIENTIFIQUE A UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD II) Partie 1: Modes de production et de consommation durables RAPPORT FINAL SYNTHESE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RESSOURCES RENOUVELABLES

Plus en détail

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Page 2 L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Lionel MELETON Pôle PID Cetim L économie circulaire en quelques mots Page 3 Pour mémoire, l économie

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage SOMMAIRE EDELWAY : SUEZ ENVIRONNEMENT s engage aux côtés des collectivités

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable Plan Amplitude 2015 : Etre la référence mondiale des grands vins

Plus en détail

Projet INDEED. Institut National pour le Développement des Écotechnologies et des Énergies Décarbonées. Bioproduits

Projet INDEED. Institut National pour le Développement des Écotechnologies et des Énergies Décarbonées. Bioproduits Projet INDEED Institut National pour le Développement des Écotechnologies et des Énergies Décarbonées Usine du Futur Économie circulaire Utilités Optimisation des énergies et valorisation énergétique de

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification L INTITULE : Diplôme d Ingénieur-e du Centre international d études supérieures en sciences agronomiques de

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Table Filière Karité du Burkina Faso - (TFK)

Table Filière Karité du Burkina Faso - (TFK) Table Filière Karité du Burkina Faso - (TFK) Une concertation interprofessionnelle nationale de la filière Karité Présentée Par Antoinette OUEDRAOGO 1ere Vice Présidente Crée en 2000, la vocation de la

Plus en détail

Nouvelle ère économique

Nouvelle ère économique Nouvelle ère économique Conférence de la Jeune Chambre Economique Espace François Mitterrand 16 avril 2015 1 Le contexte Diagnostic territorial réalisé dans le cadre de la candidature du Bergeracois au

Plus en détail

Projet Feuille de route stratégique

Projet Feuille de route stratégique Projet Feuille de route stratégique 2014-2018 LE PÔLE TERRITOIRES, VOCATION ET AMBITION Un pôle inter régional, à vocation nationale et à ambition européenne 4 régions principales : Centre, Auvergne, Ile

Plus en détail

les EMBAllAGEs «VErTs»

les EMBAllAGEs «VErTs» Europe & International UnE histoire VrAIE sur les EMBAllAGEs «VErTs» DES SOLUTIONS. AU SERVICE DE VOTRE RÉUSSITE. /gogreen regarder la vidéo Une histoire vraie Allégations environnementales Faits environnementaux

Plus en détail

SUCCIPACK - Films PBS - Témoignage Industriel

SUCCIPACK - Films PBS - Témoignage Industriel SUCCIPACK - Films PBS - Témoignage Industriel Présentation Succipack 05 Novembre LEYGATECH en quelques chiffres - 135 personnes - CA de 53 M - 22 000 tonnes d extrusion - 20 lignes d extrusion gonflage

Plus en détail

OSONS! NOUS SOMMES PRETS.

OSONS! NOUS SOMMES PRETS. OSONS! NOUS SOMMES PRETS. Nouveau Monde, le rassemblement citoyen, écologiste et solidaire en Languedoc- Roussillon Midi-Pyrénées répond à Nicolas Hulot. La COP21, organisée par l ONU, doit déboucher sur

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace S3 - Contexte Une demande de la Commission Européenne avec les entreprises au cœur de la réflexion pour renforcer leur compétitivité via l innovation

Plus en détail

Les aides économiques en faveur des P.M.E.

Les aides économiques en faveur des P.M.E. Les aides économiques en faveur des P.M.E. DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE, DE L EMPLOI ET DE LA RECHERCHE (D.G.O. 6) DEPARTEMENT DE L INVESTISSEMENT - Direction des P.M.E. Place de la Wallonie, 1 Bât.

Plus en détail

Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation

Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation Plan Introduction Les challenges de l industrie automobile

Plus en détail

Équipe #1. 4) Produit 100% vert pouvant être recyclé facilement 10 fois et qui est 100% biodégradable.

Équipe #1. 4) Produit 100% vert pouvant être recyclé facilement 10 fois et qui est 100% biodégradable. IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE Équipe #1 PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES DESCRIPTION DU PROJET Plasti-lignine : Usine de bois liquide, développé à partir du procédé Arboform (Allemagne). Le bois liquide

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques De la Seine au 7ième continent Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques Fiches pédagogiques documentaires : - Histoire du plastique - Fabrication du plastique - Familles de plastiques et

Plus en détail

Dispositifs nationaux de financement public mobilisables pour des projets relevant du plan industriel «Produits innovants pour une alimentation sûre,

Dispositifs nationaux de financement public mobilisables pour des projets relevant du plan industriel «Produits innovants pour une alimentation sûre, Dispositifs nationaux de financement public mobilisables pour des projets relevant du plan industriel «Produits innovants pour une alimentation sûre, saine et durable» Janvier 2015 1 Vous avez répondu

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

Des carburants à partir de déchets ultimes

Des carburants à partir de déchets ultimes Des carburants à partir de déchets ultimes Association québécoise pour la maîtrise de l énergie Marie-Hélène Lamarre, directrice, Développement des affaires 28 mars 2012 Enerkem 2012. Tous droits réservés

Plus en détail

«Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007

«Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007 «Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007 Présentation Par Mr Kamel BELKAHIA ral du Pôle de Compétitivit titivité de Bizerte Président Directeur

Plus en détail

L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE.

L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE. L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE. INTRODUCTION L éco- conception est une approche structurée prenant en compte le critère environnemental lors de la conception ou de la re-

Plus en détail

Introduction à l économie circulaire

Introduction à l économie circulaire Introduction à l économie circulaire Rémy Le Moigne 25 juin 2015 Agenda Les limites de l économie circulaire Les enjeux de l économie circulaire La mise en œuvre de l économie circulaire 2 Agenda Les limites

Plus en détail

Solutions de gestion pour l environnement

Solutions de gestion pour l environnement Solutions de gestion pour l environnement Gamme complète de logiciels et de services d intégration Les Logiciels Maximum et l environnement Les Logiciels Maximum fournissent des logiciels et des services

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D'EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX S O N E D E GOUVERNANCE DE L EAU ECHANGE D EXPERIENCE ENTRE L OCDE ET LES PAYS ARABES

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

EXECUTIVE SUMMARY. Ynsite - unité d élevage à grande échelle d insectes. www.ynsect.com. Ynsect 1 rue Pierre Fontaine, 91058 Evry media@ynsect.

EXECUTIVE SUMMARY. Ynsite - unité d élevage à grande échelle d insectes. www.ynsect.com. Ynsect 1 rue Pierre Fontaine, 91058 Evry media@ynsect. EXECUTIVE SUMMARY Ynsite - unité d élevage à grande échelle d insectes Ynsect 1 rue Pierre Fontaine, 91058 Evry media@ynsect.com I. PRESENTATION D YNSECT I.1. Historique 2011 : Création d'ynsect par quatre

Plus en détail

La pensée "cycle de vie" au cœur des démarches d'éco-conception des procédés

La pensée cycle de vie au cœur des démarches d'éco-conception des procédés La pensée "cycle de vie" au cœur des démarches d'éco-conception des procédés LABORATOIRE DE GÉNIE CHIMIQUE Procédés et développement durable A. Léonard a.leonard@ulg.ac.be 1 Éco-conception conception?

Plus en détail

Recherche. & Développement ; Innovation. Vivadour RAPPORT AUX ASSOCIES 2013/2014

Recherche. & Développement ; Innovation. Vivadour RAPPORT AUX ASSOCIES 2013/2014 46 Vivadour RAPPORT AUX ASSOCIES 2013/2014 Recherche & Développement ; Innovation La Recherche et Développement dans le Groupe VIVADOUR est une démarche engagée il y a plusieurs années dans le but d apporter

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES

3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES 3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES Association multi-acteurs Créée en 1992 Réflexion commune sur les meilleures pratiques environnementales à l échelle

Plus en détail

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Françoise Forcier, ing., agr., M.Ing. fforcier@solinov.com 450.348.5693 Rencontre AOMGMR 7 décembre 2007 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables

Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables Caen 1 Plan stratégique Elan 2020 : quatre priorités au service du développement durable Le logement Les universités Les PME L environnement

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

GESTIÓN MEDIOAMBIENTAL DE NEUMÁTICOS

GESTIÓN MEDIOAMBIENTAL DE NEUMÁTICOS GESTIÓN MEDIOAMBIENTAL DE NEUMÁTICOS À propos de GMN 01 L activité principale de Gestión Medioambiental de Neumáticos (GMN) est la gestion intégrale des pneumatiques hors d usage (PHU), de la séparation

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

14/02/2003. L éco-conception

14/02/2003. L éco-conception L éco-conception Le Programme EDIT - L industrie en marche vers le Développement Durable Historique : L éco-conception : Initié en 1999, le programme EDIT est une démarche de conception du produit qui

Plus en détail

Annexes au rapport d'activité 2013

Annexes au rapport d'activité 2013 Annexes au rapport d'activité 2013 Liste et descriptif court des projets et actions menés Plaidoyer national Campagne Je veux mon bac bio Projet Mon commerçant m emballe durablement Evénement : Projection

Plus en détail

Développement durable: du concept à l action

Développement durable: du concept à l action RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES: EFFET DE MODE OU RÉEL FACTEUR DE SUCCÈS? PETIT-DÉJEUNER PME & START-UP, 18 FEVRIER 2011 Développement durable: du concept à l action Yves Loerincik, Quantis 1 Quantis

Plus en détail