Définition des modalités de mise en place d un lieu de «Coworking» à Lyon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définition des modalités de mise en place d un lieu de «Coworking» à Lyon"

Transcription

1 DEPAROIS Vivien -MARY Juliette -VILLEMONTE de la CLERGERIE Cécile Mastère Spécialisé : Marketing et Management des Services EM Lyon Business School Dossier de recommandations - Mission Grand Lyon Définition des modalités de mise en place d un lieu de «Coworking» à Lyon Rapport remis le 18 mars 2010 Commanditaire : Lucie Verchere-Tortel, chargée de mission Espace Temps, Direction de la Prospective et Stratégie d Agglomération (DPSA), Communauté urbaine du Grand Lyon Professeur suiveur : Christophe Chaumont, professeur en management des opérations, responsable du Mastère Spécialisé - Conseil en Organisation EM Lyon Business School 1

2 Dossier de recommandations - Mission Grand Lyon Définition des modalités de mise en place d un lieu de «Coworking» à Lyon Ce rapport a donné lieu à une soutenance le mardi 23 mars 2010 à 10h30 2

3 SOMMAIRE Synthèse managériale. 5 Remerciements 6 Introduction 7 PREMIERE PARTIE : QU EST-CE QUE LE COWORKING?.. 8 I. Définition du concept de Coworking. 9 à 10 a. Le Coworking n est pas un lieu de télétravail. 9 b. Le Coworking n est pas un lieu de call-center.. 9 c. Le Coworking n est pas un café. 10 d. Le Coworking n est pas une bibliothèque.. 10 II. Définition du Coworking.. 10 à 16 a. Historique de la tendance. 10 b. Définition.. 12 c. Les caractéristiques de l espace de Coworking 13 DEUXIEME PARTIE : ETUDE DES DIFFERENTS SITES DE TRAVAIL PARTICIPATIF 17 à 29 I. Reportage sur le site de «La Cantine» (Silicon Sentier) 18 II. Etude de site de Coworking en France.. 21 a. Duplication de la Cantine à Strasbourg : Alsace Digitale. 21 b. Duplication de La Cantine à Rennes. 23 III. Etude de sites de Coworking à l étranger. 24 a. Exemple de l Espace Exeko à Montréal (Canada) 24 b. Exemple de l Espace Eclau à Lausanne (Suisse) 25 c. Exemples de sites de Coworking à Berlin (Allemagne) 27 IV. Matrice : les éléments de base d un Coworking Space 30 3

4 TROISIEME PARTIE : NOS RECOMMANDATIONS POUR L IMPLANTATION D UN SITE DE CO-WORKING A LYON. 31 à 45 I. La pertinence d un site de Coworking à Lyon et à la Part-Dieu. 32 a. Pourquoi Lyon peut-elle prétendre à accueillir un lieu de Coworking?. 32 b. Les sites géographiques potentiels.. 32 II. Le choix des cibles a. Les Particuliers, usagers du Coworking b. Les entreprises, susceptibles d être intéressées par le concept en tant qu usagers 36 c. Les cibles pour l animation du lieu.. 37 III. Positionnement : plusieurs scénarios possibles.. 37 IV. Comment financer un espace de Coworking?. 41 V. Recommandations pour un plan de communication.. 44 Conclusion 46 BIBLIOGRAPHIE 47 ANNEXES. 49 4

5 SYNTHESE MANAGERIALE Début janvier 2010, nous avons été commandités par Madame Lucie Verchère-Tortel, chargée de mission à la DPSA (Direction de la Prospective et Stratégies d Agglomération), au Grand Lyon. Suite à une réflexion sur le projet de centre de télétravail à Charly, elle a pris connaissance de l existence d un espace de Coworking à Paris, «La Cantine». Trouvant le concept intéressant, elle s est interrogée sur la faisabilité de création d un tel site dans le quartier de la Part Dieu. Nous avons ainsi été chargés de réfléchir au concept de Coworking, d étudier quelques sites en France et dans le monde, afin de proposer une recommandation sur les «modalités de mise en place d un lieu de «Coworking» à Lyon». Pour comprendre le concept de Coworking et sa mise en œuvre, nous avons rencontré plusieurs acteurs clés du secteur de Coworking. Nous nous sommes d abord entretenus avec Antonin Torikian, chef de projet du site de «La Cantine» à Paris, qui reste le site le plus abouti en France. Nous avons également rencontré Thomas Sandhaft, chef de projet Crealoft, qui cherche à monter un tel site à Lyon. Au cours de la mission, nous avons également échangé avec Mathieu Salmon, chargé de mission «Mission Numérique» et Laurent Trontin, chef de projet «Industries Créatives» au sein du Grand Lyon. En plus de cette approche terrain, notre étude s appuie sur de multiples ressources Internet, citées en annexe et sur les connaissances acquises au cours de nos cursus et expériences respectifs. La présente étude propose donc une définition et un historique approfondis du concept de Coworking. Nous dressons ensuite un panorama des offres existantes en France (Paris, Nantes, Strasbourg), en Europe (Lausanne, Berlin) et au Canada (Montréal). Il amorce enfin une réflexion sur les modalités d implantation d un tel site à Lyon (choix du lieu, définition des cibles, définition de l offre, modalités de financements, plan de communication ). Au terme de l exposé, on peut définir le Coworking comme un espace de travail collaboratif, permettant l émergence d un réseau de collaborateurs d un même secteur. Le lieu ouvert, confortable et modulable pourrait s implanter dans plusieurs quartiers de Lyon actuellement en rénovation (Part-Dieu, Vaise, Confluences). Les «Coworkers», s ils ont des profils divers, ont en commun l exercice d une profession à fort degré d autonomie et sont souvent en pointe concernant l utilisation des nouvelles technologies. Afin d atteindre une cible considérée comme experte et très exigeante, il est préférable de miser sur le marketing viral. En effet, l organisation d évènements ponctuels à forte valeur ajoutée peut, par exemple, convaincre les leaders d opinion et renforcer le bouche à oreille positif. Ces deux aspects permettront à terme au lieu d acquérir une vraie légitimité. Un budget de euros est nécessaire au lancement du projet. 5

6 REMERCIEMENTS Les trois auteurs de ce rapport tiennent à adresser leurs remerciements aux nombreuses personnes leur ayant permis de mener à bien leur réflexion : - Monsieur Christophe Chaumont, professeur en stratégie des organisations et responsable pédagogique du master «Conseil en Organisation» à l EM Lyon Business School - Madame Lucie Verchère Tortel, chargée de mission Espace Temps, Direction de la Prospective et Stratégie d Agglomération (DPSA), Communauté urbaine du Grand Lyon - Madame Caroline Richemont, responsable du module «Mission Ville de Lyon/Grand Lyon» - Madame Brigitte Auriacombe, responsable pédagogique du Mastère Spécialisé «Marketing et Management des Services» - Monsieur Mathieu Salmon, chargé de mission, Mission Numérique - Monsieur Laurent Trontin, chef de projet Industries Créatives - Messieurs Antonin Torikian, chef de projet La Cantine et Thomas Sandhaft, chef de projet Crealoft - Mademoiselle Svetlana Popova, étudiante en urbanisme en alternance au sein de la DPSA du Grand Lyon 6

7 Introduction Nous avons été dans le cadre de notre formation, en Mastère Marketing & Management des Services, missionnés par le Grand Lyon et plus précisément par la DPSA 1 en la personne de Madame Lucie Verchere-Tortel à réaliser une étude de faisabilité d un site de Coworking à Lyon. Il s agit avant tout d un travail exploratoire : il nous faut définir clairement la notion même de Coworking et évaluer la pertinence de l implantation d un tel site à Lyon. Cette mission s est déroulée du 7 janvier au 18 mars 2010 et nous a notamment conduits à nous déplacer sur le site de Coworking de la Cantine à Paris (précurseur du concept en France). Nous avons ainsi pu nous immerger dans le concept pour en comprendre la genèse, la nature, le fonctionnement du concept. Notre étude consistera dans une première partie à donner une définition du concept de Coworking, complétée par une seconde grâce l étude de différents sites de travail participatif en France et à l étranger. Ensuite, dans une troisième et dernière partie, nous aborderons nos recommandations quant à la pertinence de l implantation d un site de Coworking à Lyon. Ce dernier pourrait s implanter dans le périmètre de la Part-Dieu et dans cette hypothèse s inscrire dans la réhabilitation de ce quartier. Nous avons également étudié la pertinence d autres sites lyonnais au regard des cibles potentiels et de leurs attentes. Dans le cadre de notre mission nous avons été amenés à rencontrer régulièrement notre commanditaire Mme Lucie Verchere-Tortel et notre professeur suiveur M. Christophe Chaumont pour leur faire part de l avancement de nos travaux. Nous avons également rencontré d autres acteurs liés au concept de Coworking au Grand Lyon et au sein d autres sites de Coworking. 1 DPSA : Direction de la Prospective et de la Stratégie d Agglomération 7

8 PREMIERE PARTIE : QU EST-CE QUE LE COWORKING? 8

9 I. Définition du concept de Coworking Au vue des différentes confusions que nous avons pu observer en termes de sémantique, nous allons dans un premier temps différencier le concept de Coworking d autres notions. a. Le Coworking n est pas un lieu de télétravail La définition du télétravail la plus récente émane de la Fondation européenne pour l amélioration des conditions de vie et de travail. Le concept est défini comme «un travail réalisé par un travailleur délocalisé, c est-à-dire séparé de son établissement, ou un indépendant et dont l activité nécessite l utilisation intensive des moyens de communication». Cet espace est caractérisé par le fait que le lieu de travail ne se trouve pas au sein de l entreprise traditionnelle mais à distance. Un espace de télétravail peut mettre à disposition des services (formation, contact social, poste de travail), et notamment aux personnes à mobilité réduite pour favoriser leur intégration professionnelle. Ce type de structure peut également s adresser à des parents célibataires devant s occuper d un enfant ou aux personnes en charge d une personne âgée ou d un parent malade. Il peut y avoir confusion entre les concepts de télétravail et de Coworking de part les infrastructures utilisées (postes de travail à disposition, services proposés, rassemblement de travailleurs ). Cependant, il faut noter que le concept de travail collaboratif va plus loin et cherche à tirer profit de ce rassemblement en favorisant l échange d idées, de connaissances, la présentation de nouveaux projets b. Le Coworking n est pas un lieu de call-center Un centre d appel (ou call-center) est une entité d une entreprise, qui peut être géré en interne, externalisé à l étranger ou encore confié à un prestataire. A la différence d un espace de travail collaboratif, un call center regroupe des salariés d une même entreprise et n a pas pour vocation de créer des échanges et des interactions entre ces derniers. Il regroupe des moyens humains, mobiliers et techniques visant à gérer une relation à distance entre l entreprise et ses clients/prospects (appels entrants et sortants). 9

10 c. Le Coworking n est pas un café Dans les pays industrialisés, avant l apparition de lieux de Coworking dans les capitales, beaucoup de travailleurs indépendants avaient pris l habitude de travailler dans des cafés, notamment dans des cafés «littéraires». Ces lieux, lorsqu ils étaient calmes, se prêtaient parfaitement pour des réceptions, des entretiens et le travail «solo». Pas étonnant dès lors que certains cafés de la Mitteleuropa ou de Saint-Germain servent encore de modèle aujourd hui aux concepteurs de Coworking. Cependant, cette dernière notion se veut plus complète. En effet, le point fort du Coworking par rapport au café réside dans l ensemble des animations et services proposés. De plus, un café propose rarement des conférences (mise à part certains cafés littéraires), ne dispose pas de conseillers juridiques et reste ouvert à une clientèle de touristes ou de passants. d. Le Coworking n est pas une bibliothèque Le Coworking est un lieu de travail, tout comme une bibliothèque. Le calme, propice aux atmosphères studieuses est souvent de rigueur dans ces deux lieux. Chacun y vient pour travailler, développer des projets, chercher la bonne information. Le parallèle cependant s arrête là. Il n y a pas de livre empruntable dans un lieu de Coworking. Il n est souvent pas possible de consommer un café ou un sandwich dans une bibliothèque. De même, ne confondons pas calme et silence. Le silence est de mise en bibliothèque alors qu au contraire le lieu de Coworking cherche à rapprocher les individus, à les faire collaborer et partager leurs savoirs. II. Définition du Coworking a. Historique de la tendance Le terme de «Coworking» est apparu pour la première fois en 1999, dans un article de Bernie DeKoven, créateur de jeux-vidéos et auteur de nombreux ouvrages sur les nouvelles formes de divertissement 2. C est en effet à partir d observations sur les communautés de joueurs en ligne (the «Play-community») que Bernie DeKoven s intéressa aux collaborations en ligne et donc au travail à distance. Le concept est 2 Voir Bernie DeKoven, The Well-Played Game, 1999, Bertrams 10

11 développé en 2005 par Brad Neuberg, développeur chez Google, pour désigner un espace physique. A l origine, l idée était de permettre aux travailleurs indépendants de ne pas rester isolés chez eux et de pouvoir trouver, grâce à un lieu ou un réseau, un espace de socialisation propre à l entreprise. Le premier lieu de Coworking ouvrit à San Francisco en 2005, sous l impulsion de Brad Neuberg. Le site, appelé «Hat Factory» était constitué d un grand loft, servant de domicile pour trois développeurs web, et ouvert au public dans la journée. Le principe s étendit très vite à l Argentine, à l Australie et à l Allemagne, pionnier en Europe en matière de Coworking. Cependant, la très grande majorité des sites restent aujourd hui encore basée au Etats-Unis. Les promoteurs de l idée de Coworking ont toujours comme référence les cafés cités auparavant, espaces appropriés aux échanges et aux débats pacifiés. Dans ces lieux considérés comme mythique, écrivains, intellectuels et artistes se retrouvaient autour d un café, dans une ambiance créative, studieuse et conviviale. Le Coworking répond au départ à l accroissement rapide du nombre de travailleurs indépendants, notamment dans le domaine des nouvelles technologies. En effet, le développement d Internet et la généralisation de l accès au haut-débit a permis l essor de nouvelles formes d emplois (développeurs-web, marketeurs-web, architectes-web, bloggeurs). De même, les mesures prises en faveur de l auto-entreprenariat dans de nombreux pays européens, à l image de la France 3, est venu également dynamiser le concept. Ces travailleurs indépendants ont très vite formé une communauté, relativement homogène, mais précaire. Afin de remédier à ces carences, cette communauté a décidé de s organiser en réseau de solidarité et de partage, afin de pouvoir se maintenir. Les lieux de Coworking sont nés dans cette double optique, de consolidation du réseau et de coopération, mais aussi de partage (du lieu, des outils, des savoirs ) et de créativité. 3 La Loi de modernisation de l économie n du 4 août 2008, Titre 1 chapitre I instaure le statut de l'entrepreneur individuel communément appelé auto entrepreneur avec comme date d'application le 1 janvier

12 b. Définition La notion de Coworking regroupe en réalité deux idées, proches mais distinctes. En nous appuyant sur la traduction littérale du terme, nous pouvons analyser le Coworking comme un «centre de travail partagé». Cependant, la notion recouvre aussi l idée d un réseau de travailleurs indépendants ou en freelance, particulièrement sensibles à l échange, à la coopération et à l ouverture. L accent est donc mis sur une communauté de travailleurs autonomes et indépendants, partageant un ensemble de valeurs et de besoins. Cette communauté est très intéressée par les synergies pouvant naitre de la collaboration de ses membres. Les espaces de Coworking se vivent ainsi comme des espaces différents du domicile ou de l entreprise. Il s agit d une troisième voie, à mi-chemin entre les deux lieux de travail précédemment cités, mêlant le confort du travail à domicile et la richesse sociale du travail en entreprise. On compte aujourd hui une centaine de lieux de Coworking à travers le monde. Ce développement rapide du concept mérite d être analysé. En effet, le Coworking répond efficacement aux demandes croissantes des entreprises, en termes de flexibilité, de mobilité et d économie (le loyer est devenu un poste de dépense de dépenses colossales pour les entreprises, notamment les start-up). Bien plus qu une simple mode, le travail coopératif est donc un mouvement de fond, porté par le développement des nouvelles technologies et par les demandes nouvelles des entreprises. Cette nouvelle forme de travail remet en questions les anciennes théories pyramidales du travail. Les hiérarchies strictes s estompent. Le travail en réseau, fondé sur l agrégation ponctuelle de compétence et la coopération à durée limitée (le temps d un projet par exemple) se renforce. Les modes de travail se veulent plus flexibles, plus rapide et plus ponctuelle. 12

13 c. Les caractéristiques de l espace de Coworking Les 4 dimensions principales d un espace de Coworking 4 : Un espace de Coworking est un concept qui dépasse le simple «espace physique» et comprend des dimensions : - Economique, car les ressources matérielles (infrastructures) et immatérielles (connaissances, expertise, expérience des Coworkers) sont partagées et donc mutualisées. Le Coworking Space va donc au-delà d une logique purement commerciale de partage des infrastructures. - Socioprofessionnelle, de part la création de nouvelles formes de travail en apportant plus de flexibilité aux entreprises et travailleurs indépendants : ces lieux permettent à l information de circuler plus facilement et de stimuler la créativité des acteurs (création de réseaux sociaux). - Culturelle, dans le sens où ce type de travail collaboratif favorise l émergence de nouvelles communautés visant la création de nouveaux projets (dont les acteurs ne se seraient peut-être jamais rencontrés autrement). De plus chacun est libre de s investir comme il le souhaite, en gardant sa part de liberté. Les notions de partage et de liberté sont particulièrement présentes dans ces lieux. - Spatiale et territoriale en apportant un environnement de travail à ces travailleurs souvent isolés. Ces espaces se transforment en lieu de créativité et comme point de rencontre des acteurs d une thématique donnée. 4 Document d évaluation et diffusion du concept de la Cantine par Silicon Sentier 13

14 Les critères de différenciation Positionnement du Coworking Space 5 III. ( t y p e e t Les espaces de Coworking peuvent se différencier les uns des autres selon 3 critères : - La structure juridique et le porteur du projet : s agit-il d une entreprise, d une association, d un indépendant ou encore d un collectif? Les objectifs économique ou encore les modes de fonctionnement en seront différents. - L équilibre entre profit économique et bénéfice social : d où proviennent les fonds (public et/ou privé)? dans quelle logique sont-ils utilisés? - Le degré d implication des communautés : dans quelle mesure les Coworkers interviennent dans la vie du lieu (participation et intervention dans les conférences, acteurs dans le projet de travail collaboratif). Les 3 modèles de gestion du lieu 6 : - Franchisé : modèle marchand qui privilégie le profit économique et la dynamique commerciale 5 Document d évaluation et diffusion du concept de la Cantine par Silicon Sentier 6 Document d évaluation et diffusion du concept de la Cantine par Silicon Sentier 14

15 - Coopératif : entre le modèle marchand et non marchand, qui s inscrit dans une logique sociale - Communautaire : modèle essentiellement non-marchand qui s articulent autour de projets à dimension sociale et où la collaboration des acteurs en fait leur valeur ajoutée (dynamique Bottom up). Le profit est réinvesti pour la communauté. Le modèle de Servuction Le modèle de Servuction définit les composantes de la production d un services et leurs intercations. - Le Back Office regroupe les différentes ressources et intervenants qui sont garant de la gestion du lieu de Coworking. Il comprend ainsi l équipe d animation (pour la préparation de projet), le gérant, l association ou encore les collectivités (en fonction de la répartition privé/public de la structure). - Le Support Physique est représenté par lieu de Coworking (salles de travail, de conférence, bar, mobilier, équipement son et vidéo ). Il rend tangible l offre de service et doit donc véhiculer le concept de Coworking : espace ouvert à l échange, lieu de création et de travail, thématique Il représente également un vecteur de communication. En effet, visible depuis l extérieur, il doit être facilement reconnaissable et donner du sens au concept. - Le Personnel en Contact représente les personnes de l entreprise ou association en interaction avec le client. On parle ici de l équipe d animation pour l activité de 15

16 Coworking, lors de la réalisation des projets. Ils ont pour rôle d informer, de faciliter les échanges et d animer le lieu au quotidien. Pour ce qui est de l activité évènementielle, on considère également les conférenciers et autres intervenants, qui de par la qualité de leur implication représente l espace de Coworking. - Le(s) Client(s) sont les Coworkers, les intervenants, ou encore les entreprises qui envoient certains de leurs salariés, proposent des conférences ou privatisent le lieu. Pour faire vivre un tel type de lieu, il est important que le Coworker s investisse au sein de l espace de Coworking. Cette participation peut venir de l échange de connaissances avec les autres Coworkers, la présentation de projets, la participation aux évènements organisés. De plus, pour une gestion harmonieuse de l espace de Coworking, il est important que le Coworker adhère au concept et respecte le lieu et les usages (bruit, rangement ). - Le Service de base d un espace de Coworking est de proposer un espace de travail collaboratif où le Coworker peut à la fois trouver une infrastructure adaptée et des acteurs de son domaine pour échanger. Des évènements visant à échanger des connaissances sur un thème commun sont également très souvent organisés. 16

17 DEUXIEME PARTIE : ETUDE DES DIFFERENTS SITES DE TRAVAIL PARTICIPATIF 17

18 I. Reportage 7 sur le site de «La Cantine» (Silicon Sentier) L espace de Coworking La Cantine est né grâce à l association Silicon Sentier. Suite à un voyage à San Francisco en 2006, des membres de l association ont trouvé le concept novateur et répondant à une demande forte. L ouverture d un espace de Coworking à Paris, La Cantine a eu lieu début La Cantine se définit comme une espace de Coworking «à la Française». Pour faire vivre ce lieu quotidiennement, une équipe d animation lui est dédiée afin de créer de nouveaux projets, de faciliter les liens entre les Coworkers et de les accompagner dans leurs initiatives. Elle compte aujourd hui une dizaine de personnes, qui représentent 5 ETP (équivalent temps plein). Chacun doit faire preuve de polyvalence dans sa mission, de flexibilité dans les horaires, et surtout d être partie prenant dans l animation du lieu. En d autres termes, les équipes s occupent à la fois de la gestion financière du lieu, mais aussi de la gestion opérationnelle de l espace (salles de réunions, espace café ). La Cantine concentre principalement 3 types d activités : - L espace de Coworking : La Cantine propose des infrastructures facilitant l activité des auto-entrepreneurs. En effet, des espaces de travail, des salles de conférence ou encore des salles de réunions sont mis à disposition des membres. Ils ont également accès à une connexion Internet, à des casiers, des vidéoprojecteurs Pour animer ce lieu, qui est avant tout un lieu de vie, un espace bar a été aménagé. Ainsi, des dynamiques se créent de façon individuelle, mais aussi collectivement, favorisant la création de réseau. Le principe de cet espace est de favoriser les échanges d idées afin de faire émerger de nouveaux projets liés au numérique, et de les développer. La Cantine propose d ailleurs un espace de production, de test et de diffusion de projets innovants. 7 Compte rendu complet et photos en annexes 18

19 - L évènementiel : Afin de faire vivre de lieu et de se positionner en tant que lieu d échanges des acteurs du numérique, La Cantine propose un certain nombre d évènements. On y retrouve des conférences, des colloques, des débats, des présentations de projets ; mais aussi des petits déjeuners marketing, journée études et séminaires, soirée (lancement ou communautaire), BarCamp, conférence de presse. Ces évènements permettent également de donner plus de visibilité au concept de Coworking et de valoriser ses activités et les membres de sa communauté. Ils sont organisés à partir de demandes qui émanent du territoire, c'est-à-dire des usagers. La Cantine a proposé jusqu à aujourd hui plus de 900 évènements thématiques, alimentés par diverses communautés du monde du numériques et par ses Coworkers actifs. En effet la vocation du lieu étant notamment l échange d idées, le public de ces évènements est qualifié et porteur de valeur ajoutée pour tous. - La location d espace : Les deux premiers volets de l activité de La Cantine énoncés précédemment représentent son activité «non marchande». En effet, l objectif est de faire payer le moins possible la participation aux évènements, tout comme le Coworking. Les évènements sont en majeure partie financés par des micro-sponsors. La Cantine gère également une activité «marchande» à savoir la location à des entreprises privées du lieu, qui est privatisé pour des évènements. Parmi des entreprises on peut citer Facebook, ou encore L Oréal lors du lancement de sa plateforme numérique de recrutement. Cette activité permet de financer en partie la gestion de l espace de Coworking et de ses évènements. Ces entreprises participent ainsi au développement des dynamiques communautaires et à l émergence de nouveaux projets innovants. Les cibles La Cantine cible de façon générale les acteurs du numérique. Pour son activité de Coworking, ils regroupent une majorité de travailleurs indépendants, des entrepreneurs, des acteurs en freelance, mais aussi les salariés de grandes entreprises du numérique. Ensuite de façon plus globale, elle rassemble trois types de publics : ses adhérents Silicon Sentier, ses Coworkers et les participants aux évènements. L organisation économique du lieu : Concernant son fonctionnement, La Cantine dispose d un modèle économique alliant revenus publics (subventions) et privés (subventions privés d entreprises et revenus liés aux activités nonmarchandes et surtout marchandes). Ayant un statut d association, l objectif financier est 19

20 l équilibre, les bénéfices sont utilisés pour le développement de cette dernière. Cet équilibre devrait bien être atteint, après 2 ans d activité. Grâce à ce type de structure et à son activité nonmarchande, La Cantine cherche à s autofinancer et à impliquer les entreprises. La Cantine dispose de plusieurs sources de financement : - Orange R&D à hauteur de 50 K - La région Ile de France pour 112 K : La Cantine se positionne comme un soutien aux acteurs technologiques et aux Systèmes Productifs Locaux, aux clusters, aux enjeux de l écosystème numérique en Ile De France De plus la région Ile de France jouit d une visibilité sur le site. - Le pôle de compétitivité Cap Digital, la ville de Paris et l UFSE (fond européen) apportent également leur soutien financier. Enfin, en termes de budget de fonctionnement, l association Silicon Sentier dispose d 1 million d euros, dont 500 K sont consacrés à La Cantine. Le lieu La Cantine se situe Passage des Panoramas, près des Grand Boulevard et du Sentier (berceau de l économie numérique, premier siège de Dailymotion par exemple). L avantage de sa localisation réside dans le fait que le site est suffisamment visible depuis l extérieur (centre de Paris, Grande vitrine, Rez de Chaussée), tout en étant préservé des piétons et touristes (non visible depuis la rue) : c est un espace semi-public. Concernant l aménagement intérieur, il s agit d un espace perméable, modulable et ouvert : tout se voit (pas de murs mais des baies vitrées, les salles de travail peuvent se transformer en salles de réunions et conférences, et vice-versa). L objectif est de créer du lien entre les Coworkers et de favoriser les échanges. L architecture intérieure est également très «design». On trouve également dans les étages, d autres salles pour le Coworking, les bureaux d associations et de Silicon Sentier. Une démarche de communication dite «Bottom up» Les animateurs de La Cantine se mettent un point d ordre à ne pas démarcher. En effet dès le début du projet, la communication s est faite grâce au réseau de l association Silicon Sentier et à un effet buzz (marketing viral). Il avait été choisi de faire participer et adhérer au concept le plus d acteurs possibles (associatifs, réseau de micro-sponsors, entrepreneurs, développeurs ). Concernant les évènements, le site Internet de La Cantine et des affiches présentent l actualité du lieu. Enfin, pour garantir l identité visuelle et éditoriale du lieu, un cahier des charges a été 20

21 rédigé. Tous les évènements doivent également référer de «l économie du numérique» et «du monde digital». Les projets de La Cantine A ce jour, La Cantine a pour projet de créer un média autour de son activité. Elle souhaite en effet capitaliser les échanges de connaissances favorisés par le Coworking et valoriser le contenu à valeur ajouté proposé lors de ses évènements. Ce média permettrait de valoriser son activité (qualité des intervenants, innovation ) et de lui donner plus de visibilité. Elle souhaite également créer 2 incubateurs d entreprises du numérique, et de favoriser la R&D sur ces thématiques. Enfin, La Cantine va déménager courant 2010 vers un lieu plus grand, à savoir la Bourse de Paris. Les liens possibles avec le Grand Lyon Silicon Sentier accompagne des associations qui souhaitent développer des espaces de Coworking sur le modèle de La Cantine. L association peut intervenir en tant que consultant pour l ouverture de ce type d espace, afin d apporter son expertise. Elle peut également développer un concept similaire sous le nom de «La Cantine». Une fois le projet mis en place l association se retire du projet et laisse les porteurs du projet gérer le lieu de façon autonome. Afin de préserver l identité des sites «La Cantine», une charte est imposée. Il est important de noter que La Cantine n est pas dans une démarche de prospection concernant ces duplications d espace de Coworking, elle intervient en réponse à une demande. II. Etude de site de Coworking en France a. Duplication de la Cantine à Strasbourg : Alsace Digitale L exemple du site de Strasbourg présente la particularité d être un projet en phase de développement. Un travail de benchmarking reste encore à faire, allié à une recherche de financement. Pour l heure, une association a vu le jour en 2009, avec pour objet de donner corps au projet de Coworking : Alsace Digitale. Plusieurs bénévoles sont à ce jour membres de l association et travaillent pour donner vie au projet de Coworking. C est d ailleurs le président d Alsace Digitale qui met à disposition une partie des locaux de son entreprise pour permettre : - une activité de Coworking «embryonnaire» 21

22 - des barcamps 8 Selon notre interlocuteur, il s agit toutefois d une situation précaire qui ne pourra perdurer. Ces derniers comptent beaucoup sur l appui de Silicon Sentier pour défendre leur projet auprès des élus. Ils reconnaissent en Silicon Sentier une légitimité au regard de leur expérience et souhaitent à ce titre bénéficier de leur savoir faire et de leur assise face aux élus. L enveloppe de départ a été fixée à euros, celle-ci est d ailleurs la même pour tous les projets soutenus par Silicon Sentier. Alsace Digitale souhaite un financement public (CUS 9 +région)/ privé. Tout comme le concept de La Cantine (Paris), Alsace Digitale souhaite donner une impulsion clairement orientée TIC pour leur centre de Coworking. Selon ses fondateurs, les TIC ne sont pas ou peu représentés au niveau de l innovation, dans leur région. Ils considèrent que les TIC s intègrent dans tout domaine d activité et donc dans les activités développées dans le bassin alsacien tels que la santé, l automobile, le textile. Alsace Digitale souhaite que la CUS mette à leur disposition d ici la fin de l année un local au cœur de Strasbourg, d une surface d environ 300m2, de plein pied et qui reprendrait dans l idée les caractéristiques du site de La Cantine soit un espace convivial, modulable Les cibles privilégiées sont : - Les travailleurs indépendants - Les free lanceurs - Les entrepreneurs - Les étudiants NTIC - Créatifs - Designers - Développeurs - Consultants Leurs volontés est de : - Faire émerger des futurs leaders mondiaux du numérique - Valoriser les entreprises IT alsaciennes - Interconnecter des secteurs économiques éloignés : biotechnologies, développement durable, textile, culture, tourisme 8 Un BarCamp est une rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d'ateliers évènements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au BarCamp. C'est le principe pas de spectateur, tous participants. L'événement met l'accent sur les toutes dernières innovations en matière d'applications Internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux. (Source : Wikipédia) 9 CUS : Communauté urbaine de Strasbourg 22

23 - Développer l entreprenariat et l emploi : connexion avec l Université de Strasbourg, l Ecole de Management de Strasbourg... - Sensibiliser les Business Angels et les entrepreneurs - Attirer des ténors de l innovation en Alsace (Steve Jobs,...), - S inscrire dans la Stratégie Régionale de l Innovation, - Se relier à un réseau mondial d innovateurs b. Duplication de La Cantine à Rennes Ce site de Coworking est le fruit du travail du pôle de compétitivité Images & Réseaux 10, dédiés aux nouvelles technologies de l image et aux réseaux de distribution de contenu. En 2010, ce même pôle prévoit l ouverture d un site de Coworking sur Nantes. Ce pôle compte parmi ses membres de grandes entreprises, PME, laboratoires de recherche ou établissements d enseignement. Tous mutualisent leurs forces de R&D et bénéficient des services fournis par le pôle. Le Maire de Rennes, Daniel Delaveau, avait annoncé lors de son discours d inauguration aux Etés Tics 2009 que le lieu dédié au Coworking pourrait être l ancienne boutique des Champs Libres. Force est de constater que cette volonté a été confirmée, puisque la Cantine s ouvrira aux Champs Libres 11 dans les prochaines semaines. Chaque Cantine va nécessiter un budget annuel de , soutenu par les collectivités, Rennes Atalante (Atlanpôle à Nantes) et des associations comme Granit à Rennes. Toute la particularité du site de Coworking de Rennes est qu il s insère dans un très vaste projet culturel comprenant trois entités : - La bibliothèque Equipement de la Communauté d agglomération Rennaise 23

24 - L espace des sciences - Le musée de Bretagne Dixit le site web des Champs Libres, il est fait mention que «Les Champs Libres explorent les problématiques contemporaines placées au cœur des interrogations sur le devenir du monde actuel. Convoquant la pluralité des savoirs, historiques, scientifiques, philosophiques, ethnologiques, sociologiques et juridiques, le projet s'attache à donner des éclairages croisés et innovants contribuant à l'information et la réflexion du plus grand nombre». Ce type de projet pourrait parfaitement se justifier dans la prévision d un réaménagement du secteur de la Part-Dieu pour donner à ce dernier une nouvelle dynamique/ attractivité. On pourrait faire de cet espace un véritable lieu d échanges de savoirs et d innovations, carrefour des intérêts d une grande partie de la population lyonnaise. II. Etude de sites de Coworking à l étranger a. Exemple de l Espace Exeko à Montréal (Canada) Comme c est le cas pour de nombreux lieux de Coworking, une association (Exeko) est à l origine de l espace du même nom. Cette dernière est spécialisée dans l accompagnement, le développement et la réalisation de projet socioculturel en gestion responsable, ainsi que dans l enseignement et les services spécialisés en éducation. L association Exeko privilégie des projets qui ont pour objectif la création de valeurs durables au niveau socio-économique, culturel et humain. Afin de favoriser l émergence de nouveaux projets et d aider les petites structures et travailleurs indépendants, l association a créé un nouveau lieu de Coworking à Montréal (Québec). Ce nouvel espace a été aménagé au sein d un ancien loft industriel, réaménagé selon 24

25 des principes dits «développement durable» (matériaux recyclés, mobiliers usagers ). Le but est de proposer un espace communautaire et vert, avec des bureaux professionnels et conviviaux à bas prix. Comme tout espace de Coworking, Exeko met à disposition un certain nombre de services. En effet, il propose 8 postes de travail meublés et propose pour $ /mois/poste les services suivants : - Clé et accès 24h - Accès Internet Wifi - Salle de conférence - Cuisinette et salon - Mur d exposition - Equipements informatiques et multimédia partagés - Espace sécurisé par un système d alarme relié à une centrale En termes de ciblage, l espace Exeko vise les travailleurs autonomes, jeunes entrepreneurs sociaux, les pigistes et les petites organisations dans le milieu socioculturel qui contribue à «l économie créative». Cette structure leur apporte une alternative à l isolement qu ils peuvent connaitre au vue de leur fonction (travail à domicile), mais aussi au prix des loyers des bureaux à Montréal. Exeko est donc un espace de travail et un lieu de socialisation. Enfin, il est important de noter que cet espace accueille aussi bien des travailleurs seuls que des petites organisations. L intérêt de cet espace pour le Grand Lyon est avant tout ses caractéristiques propres d espace de Coworking (lieu d échange, services partagés ), mais aussi sa vocation «développement durable» et son mode de gestion responsable qui répondent à ses nouvelles attentes. De plus, l animation du lieu se fait par le biais d évènements (conférences, présentation de projets), mais aussi par des expositions au sein du lieu. Ces dernières renforcent la visibilité des actions du lieu. b. Exemple de l Espace Eclau à Lausanne (Suisse) L étude du site de Coworking de Eclau à Lausanne à une saveur particulière. Il donne la sensation d être sur un concept de Coworking particulier, celui où l on prend le temps de vivre, d échanger, de partager, hors de l effervescence du contexte pur des NTIC. On le ressent plus 12 Soit

26 comme un espace qui permet aux personnes travailler dans un même lieu pour éviter l isolement. L aménagement intérieur ressemble à une salle de classe «version bon élève». Le lieu est tenu par une personne physique et non une association en la personne de Stéphanie Booth et de son incontournable chat Bagha et s est ouvert en novembre Les cibles visées sont les indépendants et autres êtres semblables. Les moments d échanges les plus formalisés restent ceux organisées par Stéphanie Booth à savoir des petits déjeuners bimestriels et des apéros dinatoires. L idée émergente est d avoir un environnement et un espace de travail agréable qui donne la sensation d être entouré. Il est mis à disposition un certain nombre de services : - Clé et accès 24h - Accès Internet Wifi - Cuisinette avec vaisselle et salon - Equipements informatiques (imprimantes, fax ) et multimédia partagés - Bibliothèque Concernant l utilisation des espaces, il y a quatre possibilités : - visiteur (gratuit) - membre volant (100CHF/mois): Coworker ne bénéficiant pas d espace de travail privatif attitré - membre volant + stockage (150CHF/mois): Coworker possédant un bureau personnel (mais partagés) + casier/armoire pour laisser à demeure des effets personnels - membre fixe (300CHF/mois): véritable espace de travail permanent attitrés En conclusion, partant du postulat que Lyon et son agglomération compte une population très importante (plus de personnes en pour la seule ville de Lyon) un tel type de Coworking ne serait pas envisageable. En effet, le caractère presque familial ne pourra pas en 13 Source : INSEE et Cassini 26

27 temps que tel répondre au besoin de la population Lyonnaise et ne pourrait en tout état de cause satisfaire aux attentes de service public et à l envergure du Grand Lyon. Toutefois, on peut retenir l idée qu insérer de part et d autres des touches d échanges «informels» organisés par le biais de petits déjeuners facilitent les échanges. Ces derniers développent l esprit mutualiste du lieu ce qui à terme lui donne une véritable âme. c. Exemples de sites de Coworking à Berlin (Allemagne) Berlin, capitale de l Allemagne, a été historiquement la première ville d Europe à développer des lieux de Coworking. Comment expliquer cette précocité? Le nombre de locaux inoccupés, conséquence de la réunification de la ville, y est pour beaucoup. De plus, le nombre important de travailleurs indépendants, ayant une admiration conséquente pour le modèle américain explique aussi le phénomène. Nous avons choisi dans notre étude d analyser trois lieux de Coworking, tous situés dans la partie Est de la ville, dans des quartiers souvent qualifiés d «alternatifs» 14. Le Betahaus par exemple est un lieu de Coworking emblématique, situé à Neuköln 15. Il se veut un espace de travail partagé, très axé sur les nouvelles technologies et le travail créatif. Son slogan annonce la teneur du lieu : «Espace de travail pour les créatifs». Depuis janvier 2009, le site accueille jusqu à 120 travailleurs indépendants par jour, travaillant à temps plein ou temps partiel. Le lieu se conçoit avant tout comme un vaste lieu d échange, très modulable. Le lieu est en évolution permanente, tant du point de vue de l espace que du concept (une boite à idée et des réunions périodiques sont les instruments visant l amélioration du concept par les utilisateurs eux-mêmes). La Betahaus est en réalité né sur les cendres du Betalab, version béta (et donc d essai) du lieu de actuel de Coworking. Le concept a été testé sur 30 Coworkers, qui ont partagé leurs tables de travail afin de rechercher les meilleures synergies possibles dans leurs métiers respectifs. Le public visé est composé de journalistes, photographes, traducteurs, graphistes, 14 Voir annexes 15 Neuköln est l un des quartiers tendances de la ville de Berlin. Situé dans la partie Sud-est de la ville, il accueille de nombreux artistes, webdesigners et micro-sociétés. 27

28 designers, programmeurs, architectes indépendants, artistes, peintres, acteurs, travailleurs en ONG et en associations. Certains sont de simples entrepreneurs, ayant tout juste le bac en poche. D autres sont des doctorants ou consultants. Chacun collabore et développe des synergies. Un vrai travail a été mené sur l acoustique du lieu. Trois salles de réunions et une grande salle de conférence et une cuisine sont à disposition des usagers. Un espace «Rest and relax» est propice aux calmes, au rendez vous professionnels. Des casiers et boites à lettres sont à disposition des utilisateurs, afin de ne pas s encombrer d un trop plein de matériel sur le trajet domicile/coworking. Des clés sont à disposition des utilisateurs désireux de rester en dehors des horaires classiques d ouverture. Les lieux sont nettoyés tous les jours. Un autre lieu, à Berlin-Kreutzberg 16, appelé le «Hub Berlin», se révèle lui aussi intéressant. Ce site de Coworking, ayant une connotation très sociale, propose une gamme tarifaire large, allant de forfaits 16h à des forfaits illimités. Il dispose d une «Project room», de deux salles de conférence, d un espace dégustation-détente («Kitchen Lounge») et d une cuisine («Kitchen»). La particularité de ce lieu réside dans sa conjugaison avec un réseau social en ligne, de type Facebook, crée par la communauté de Coworkers. Ainsi, ces derniers peuvent rester en contact en dehors des simples horaires d ouverture. De nombreuses conférences sont proposées, et seront bientôt disponibles en ligne. Ces dernières abordent une large variété d aspects liés au NTIC et à l actualité. Des «experts» viennent régulièrement donner leurs avis dans leurs domaines de prédilection (droit, finances ). «Hub Berlin», géré par des investisseurs privés, fait partie d un large réseau de lieu de Coworking à travers le monde (Amsterdam, Bombay, Bruxelles, Le Caire, Londres, Milan, Tel-Aviv, Toronto ). 16 Kreutzberg : quartier Est de Berlin 28

29 Enfin, le Studio 70, situé à Berlin-Neuköln, est enfin un espace de Coworking trendy. Deux forfaits sont disponibles : au mois et à la journée. L espace se veut très ouvert. Le lieu est très tourné vers le numérique et vers la création. Cet aspect s incarne par exemple par la «cafétéria créative» où sont disponibles des boissons «classiques» et des boissons de créateurs (mélange de saveurs). Un partenariat entre le site web du lieu et un réseau social en ligne (de type twitter) est proposé. Des conférences et débats, notamment sur la place du numérique dans la création d entreprise, sont régulièrement réalisés. 29

30 III. Matrice : les éléments de base d un Coworking Space Critères Validé Aménagement Activités Localisation Extérieur Intérieur Thématique Quotidiennes Ponctuelles Cibles En centre ville A proximité des transports en commun (métro, bus, vélos ) Dans un lieu calme (pas dans une grande avenue passante) Suffisamment près de lieux de vie (lieux attractifs) Rez de Chaussée Grande Vitrine Espace très lumineux Au moins 300 m² Espaces modulables Espace ouvert (communication entre les pièces) Confortable Commune pour rassembler les acteurs autour de leurs centres d'intérêt Partage de bureaux & équipements : - travail individuel - travail collaboratif (salles de réunion, espace d'échange) - accès Internet - imprimantes, fax, photocopieuses - rétroprojecteurs, vidéoprojecteurs - machines à café Salle de conférence équipée Espace réservé à la présentation de projet Travailleurs indépendants, free lance Auto-entrepreneurs Travailleurs nomades Communication Site web actualisé régulièrement 30

31 TROISIEME PARTIE : NOS RECOMMANDATIONS POUR L IMPLANTATION D UN SITE DE CO-WORKING A LYON 31

32 I. La pertinence d un site de Coworking à Lyon et à la Part-Dieu a. Pourquoi Lyon peut-elle prétendre à accueillir un lieu de Coworking? Lyon est une ville riche, à taille humaine, avec un réseau de transport dense et en constante évolution. Ces différents éléments en font une métropole économique dynamique, étroitement reliée à la capitale (à deux heures de Paris en TGV). De nombreux Lyonnais travaillent d ailleurs à Paris et font souvent les trajets Lyon-Paris. Lyon est également un des principaux pôles de développement européen, où toutes les industries sont représentées. Sur le site du Grand Lyon, on peut lire que l ambition de la communauté urbaine est : «faire de l agglomération le territoire de référence en matière d entreprenariat au niveau européen». Lyon une puissance économique en chiffres (source: site du Grand Lyon 17 ) - 5 pôles de compétitivité, dont 1 pôle national sur les multimédias (Imaginov ou les loisirs numériques) - 6 milliards d euros de PIB estimés - Une densité régionale de centres de décisions supérieure à Barcelone et Manchester (environ 1400 établissements de plus de 100 salariés emplois - 2 e ville française et 14 e ville européenne pour l entreprenariat (European Cities Entrepreneurship Ranking) habitants en pôle de Recherche de l enseignement supérieur Université de Lyon - 19 établissements étudiants - Lyon a été jugée comme étant la ville la plus attractive de France pour les entreprises (selon le magazine L entreprise de 2005 à 2009) b. Les sites géographiques potentiels Au sein du Grand Lyon, et plus particulièrement de la ville de Lyon, plusieurs sites peuvent accueillir un lieu de Coworking. 17 Economie.grandlyon.com 32

33 - Le site de Vaise Historiquement industriel et populaire, le quartier de Vaise, rattaché au début des années 1960 à la ville de Lyon, est relativement difficile d accès. En effet, il est éloigné du centre ville et n est accessible que par le tunnel routier sous la Croix Rousse et par le métro D. Le site, s il était implanté ici, bénéficierait donc d une faible visibilité. Cependant, un éventuel deuxième lieu de Coworking pourrait s y créer une fois le concept connu et intégré à la vie lyonnaise. En effet, le site est déjà très porté sur l innovation et la création 18, via la présence d entreprises de nouvelles technologies et de plusieurs créateurs de mode dans le quartier. - Le site de Confluences Le confluent est un quartier situé sur la presqu île de Lyon, au sud de la gare de Perrache. Le site a longtemps été mal considéré par les Lyonnais, car isolé du reste de la ville en raison de l autoroute et de la voie ferroviaire. Il s agit d un quartier relativement populaire, malgré la présence croissante de nombres d étudiants. Cependant, le projet de rénovation urbaine, initié par la Grand Lyon, vise à en faire un quartier tendance. En effet, de nombreux logements, bureaux, musées et centre commerciaux sortent progressivement (ou sont déjà sortis) de terre. La ligne de Tramway T1 a été rallongée afin de mieux desservir ce quartier. Ainsi, un site Coworking pourrait tout à faire s inclure dans un projet de rénovation aussi dynamique que celui présenté ici. En effet, les nouveaux sites sont construits en prenant en compte des impératifs technologiques et environnementaux spécifiques. Les transports en commun ont été développés. Le quartier devrait être prisé par les étudiants, les travailleurs indépendants et les entreprises. - La Rue de la République La rue de la République est une des principales artères commerçante de Lyon. Elle est située dans le 2 e et le 1er arrondissement de Lyon. Tous comme les grands boulevards parisiens, la rue de la République est bordée d'immeubles de style haussmanniens, construits au XIXe siècle. Parmi ceux-ci, on peut noter : - L'ancien siège du journal Le Progrès, aujourd'hui occupé par la Fnac Bellecour. Cet immeuble situé au 85 rue de la République a été imaginé par Emile Guimet pour en faire un théâtre. - Le cinéma Pathé surmonté d'un beffroi avec un coq à son sommet, rare exemple du style art-déco à Lyon. 18 «Le nouveau Vaise, un quartier entreprenant», publication du Grand Lyon 33

34 - De nombreux commerces et grands magasins (Printemps) - De nombreux restaurants et cafés - Le Palais du Commerce, siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon, la bourse de Lyon, l'église Saint-Bonaventure (place des Cordeliers) et le nouveau bazar de Lyon, occupé par des magasins, bâtiment à l'allure très moderne qui contraste avec les bâtiments alentours. - L'Hôtel de Ville et l'opéra, tous deux situés à l'extrémité nord de la ville, place de la Comédie. - Trois stations de métro desservent la rue de la république (Bellecour, Cordelier et Hôtel de Ville Louis Pradel) Ainsi, si on prend pour modèle la Cantine, située dans un passage annexe du boulevard Haussmann, une rue adjacente à la rue de la République pourrait accueillir un lieu de Coworking. Il doit être à la fois discret, pour garantir un esprit communautaire mais en même temps très accessibles, à proximité de toutes les commodités. Un lieu de Coworking pourrait donc voir le jour dans la rue Henri Germain, la rue des Forces, la Rue Gentil, la rue Neuve, la rue de l arbre sec au nord ou la rue Thomassin, la rue Childebert et la Rue des Archers plus au sud. - Le Vieux Lyon Le Vieux Lyon est le centre historique de la capitale des Gaules. Il est situé en bordure de Saône, au pied de la colline de Fourvière. Il est très prisé par les touristes, les «bobos» et les étudiants. Un lieu de Coworking pourrait se situer ici, mais peu d entreprises ont leur siège social dans ce quartier. De même, ses rues médiévales, pleines de charme, sont souvent difficiles d accès. - Le site de la Part-Dieu Le quartier de la Part-Dieu, situé dans le 3 e arrondissement de Lyon, est souvent considéré comme le deuxième centre ville de la capitale des Gaules. Ce quartier est le deuxième quartier d affaires de France après la Défense (Paris) et comprend emplois. Il est relié à une grande variété de transports en commun (Métro, bus, tramway, trains régionaux, nationaux et internationaux). Il comprend une large variété de commerces, dont le célèbre centre commercial et les halles de Paul Bocuse, un auditorium, la cité administrative d Etat et l une des principales bibliothèques de la région. 34

35 L avenir de ce quartier a été l un des principaux enjeux des élections municipales de Un vaste projet de réaménagement du site est actuellement amorcé. Trois à cinq tours écologiques pourraient y être construite d ici 2020, à l image de la Tour Oxygène, toute juste sortie de terre. Un site de Coworking pourrait tout à fait s inscrire dans ce vaste projet de réhabilitation du quartier. Il pourrait bénéficier des multiples accès par transports en commun. Il pourrait s agir d un site construit en prenant en compte des aspirations écologiques. Il pourrait être un lieu de passage, situé près de la gare et donc idéal pour le travail en mobilité. Il pourrait être un endroit agréable où certains managers d entreprises viennent se ressourcer et nouer de nouveaux contacts. Il pourrait également s agir d un lieu permettant à des travailleurs indépendants de concrétiser leurs projets, au cœur de l un des principaux quartiers d affaires français. II. Le choix des cibles a. Les Particuliers, usagers du Coworking : Catégorie socioprofessionnelle Il apparait clairement dans notre étude que les cibles prioritaires du concept de Coworking recouvrent l ensemble des professions bénéficiant d un large degré d autonomie dans l organisation de leur travail. Les professions concernées sont les travailleurs indépendants, les entrepreneurs, les graphistes, les designers, les journalistes, les développeurs web Ce sont souvent des jeunes diplômés, les professions libérales ou des cadres. Profil type Les usagers du Coworking sont par essence intéressés par les nouvelles technologies, les sciences de l information et de la communication et les progrès ou développement que connaissent ces domaines. Ils utilisent le web 2.0, les réseaux sociaux et ont souvent une page personnelle sur Internet. Ils consomment Internet depuis leurs ordinateurs, mais aussi par le biais d autres supports (Smartphones ). La variable familiale en revanche semble peu intervenir. Les usagers sont très majoritairement des célibataires, mais les personnes mariées sont aussi utilisateurs. Seulement, ces derniers ne visitent quasiment jamais le lieu en couple. De même, le nombre d enfants ne semble pas intervenir dans le choix de travailler ou non en Coworking. En effet, si les personnes sans enfants sont généralement considérées comme très mobiles, les personnes avec enfants peuvent être tentées de travailler dans un tel centre pour des besoins de 35

36 calme et de sérénité. Cependant, si tous ces profils familiaux peuvent être intéressés par le concept, leurs habitudes dans l utilisation du lieu peuvent être différentes. Dès lors, la gamme tarifaire notamment devra prendre en compte ces spécificités. Ils sont souvent très ouverts aux autres et aiment faire partager leurs expériences. Ils sont souvent sensibles aux problématiques de développement durable et tendent à privilégier des modes de déplacement propre. Comportement d achat Le pouvoir d achat varie selon les profils des utilisateurs. Cependant, chez chacune des personnes observées, quelque soit le revenu, les nouvelles technologies sont souvent un poste de dépenses important. Les comportements d achat des Coworkers sont fortement liés à leurs profils d utilisateurs. Ainsi, en reprenant la tarification proposée par le site de Lausanne, on peut proposer plusieurs profils : - le visiteur : il visite occasionnellement le site de Coworking. - Le membre volant : il ne bénéficie pas d un espace de travail attitré, mais visite tout de même régulièrement le site (1-2 fois par semaine) - Le membre volant immobilisé : il visite régulièrement le site (1-2 fois par semaine) et bénéficie d un espace attitré - Le membre fixe : il fait du lieu de Coworking son espace de travail permanent. Il se rend donc très régulièrement dans cet espace. b. Les entreprises, susceptibles d être intéressées par le concept en tant qu usagers Les entreprises concernées par le Coworking ont des profils assez divers. Comme le montre l exemple de La Cantine, des entrepreneurs, des micros entreprises (2-5 salariés), des PME mais aussi des grands groupes (L Oréal, Facebook) peuvent avoir recours au concept de Coworking. Leurs différences viennent plutôt des fréquences d utilisation. En effet, les autos entrepreneurs et micro entreprises peuvent avoir une utilisation régulière ou quotidienne du concept. Les grands groupes eux, privilégient des utilisations plus ponctuels du lieu (lancements de produits, évènements internes à l organisation, relations presses ). A chaque fois, ces entreprises sont solidement inscrites dans le paysage économique de leur territoire et bénéficie d un réseau large et dense. 36

37 En Rhône-Alpes, les entreprises partenaires peuvent être Cégid, Unilog, Atos, IBM, Jet Multimédia, tracing Server, Sopra. Ces entreprises travaillent d ailleurs déjà avec le Grand Lyon, via Imaginov. c. Les cibles pour l animation du lieu Des conférences peuvent être proposées. Celles-ci peuvent être animées par des maitres de conférences en Université (Universités Lyon I, Lyon II, Lyon III, IAE ) ou de grandes écoles (IEP, EM Lyon, ENS ). Les entreprises citées ci-dessus (Cegid, Unilog, Atos, IBM, Jet Multimédia, tracing Server, Sopra ) peuvent également être intéressées pour louer le lieu, dans le cadre d opérations ponctuelles. Les professions libérales (avocats d affaires, consultants, publicitaires ) peuvent également proposer leurs services, en étant présent quelques heures par mois, afin de dispenser des conseils utiles aux usagers. Enfin, les collectivités locales, tel le Grand Lyon, peuvent également être parties prenante pour l animation du lieu, lors de présentations de projets de subventions, de concours, d appel à projets, de lancements d opérations III. Positionnement : plusieurs scénarios possibles Etant donné que le Grand Lyon ne s est pas encore positionné par rapport à la thématique de l espace de Coworking et ses modalités de fonctionnement, nous avons pensé que le plus intéressant serait de proposer plusieurs scénarios possibles. Nous verrons donc dans un premier temps les éléments qui restent inchangés quelque soit la thématique, puis les variantes possibles en fonction des scénarios. D après la matrice établit en 2 nde partie de cette étude, nous pensons qu un espace de Coworking doit comporter un certain nombre d éléments indispensable et inhérent au concept. - Aménagement extérieur et intérieur Cet espace de Coworking devra se situer dans un immeuble, en Rez de Chaussé et idéalement disposer d une grande vitrine donnant sur l extérieur. Celle-ci pourra donner sur la pièce principale (avec l espace bar propice à l échange, et à une grande salle de conférence et 37

38 d exposition). Le but de cet aménagement est de rendre visible l activité du lieu et de proposer un espace ouvert. En effet, la vocation première du lieu de Coworking est de faciliter les échanges et les synergies entre les membres. Concernant les autres pièces, il est important que l espace soit modulable : en fonction des différentes activités, le Coworker doit pouvoir trouver sa place pour un travail seul ou collaboratif. En d autres termes, une salle de travail peut se transformer en salle de réunion ou de conférence, tout comme en salle de travail pour plusieurs Coworkers. De plus, au niveau de la décoration et du mobilier nous préconisons un espace confortable, accueillant et moderne (effet nouveauté) : il s agit de créer une ambiance qui se situe entre le bureau et le «chez-soi». Un tel lieu devra avoir une superficie minimum de 300 m². La question de l accès se pose également. En effet, certains sites proposent une ouverture permanente grâce à un système de clé pour les Coworkers disposant d un abonnement spécifique. Pour les autres Coworkers, il existe des horaires d ouverture, par exemple : de 9h à 19h du lundi au vendredi et des horaires aménagés le weekend. Nous suggérons d adopter dans un premier temps le principe d horaire d ouverture, puis en fonction des besoins et du fonctionnement du lieu proposer le système de clé. Enfin, nous préconisons une gestion responsable du lieu dans sa création (matériaux, équipements et mobilier utilisés) que dans sa gestion quotidienne (recyclage, sensibilisation des membres). En effet, le développement durable est de plus en plus au cœur des préoccupations des hommes et les entreprises ou collectivités doivent s en préoccuper et agir en ce sens. Au delà des bénéfices d image, il s agit d une prise de conscience nécessaire. - Localisation Concernant la localisation, nous pensons qu une rue perpendiculaire à un axe principal est préférable à un axe principal : il est ainsi possible de jouir de la visibilité nécessaire pour un accès facile aux Coworkers, mais d être préservé des «regards indiscrets» des passants. - Activités proposées Comme nous avons pu l observer sur les différents sites, un espace de Coworking doit proposer des activités quotidiennes de travail collaboratifs et de partage d infrastructures et nécessite pour cela : De l équipement informatique : accès Internet Wifi, imprimantes, fax, vidéoprojecteurs 38

39 Des bureaux (poste individuel, salle de réunion, salle de conférence) et des espaces de rangements personnels Des espaces de rencontres (espace détente, bar/cafétéria/machine à café) Un espace d affichage dédié à la présentation de projets de Coworkers On peut également imaginer un espace dédié aux microstructures (entreprise ou association), qui ont besoin d un espace permanent pour fonctionner et qui répondent à des problématiques communes avec les Coworkers. L espace de Coworking favorise et soutient ainsi la création d entreprise de la genèse du projet au lancement de son activité. On retrouve ensuite des activités ponctuelles, à savoir des présentations de projets ou des conférences/débats, présentées plutôt en soirée. Il est important que ces évènements aient des thématiques communes avec celles de l espace de Coworking pour répondre à leurs fonctions d animation, et pour fédérer les acteurs. - Services proposés Afin d enrichir les activités de Coworking, nous avons imaginé des services qui pourraient faire partie de l offre et faciliter l activité professionnelle des Coworkers. Il s agit ici de propositions, qui peuvent être intégrées au fur et à mesure du développement de l espace. On pourrait donc par exemple proposer des services tels que : Une domiciliation juridique, boîtes aux lettres Une permanence pendant une demi-journée et/ou sur rendez-vous d un avocat, d un publicitaire, ou encore d un comptable Une salle d exposition ouverte au public Un site web participatif avec un espace public et un espace réservé aux membres (base de données des collaborateurs et réseau social, présentations des projets, conférences, médiathèque en ligne ) La possibilité de profiter d espaces de Coworking en France et à l étranger grâce à l appartenance à un réseau Enfin, on peut penser à une activité dite marchande de location d espace pour les entreprises qui souhaitent organiser des évènements privés. Une nouvelle fois il est préférable qu il s agisse d entreprise en lien avec la thématique du lieu pour plus de cohérence. 39

40 Evoquons à présent les thématiques de ce futur lieu de Coworking. 1er scénario : Coworking et NTIC Comme nous avons pu l observer, les NTIC sont une thématique récurrente des espaces de Coworking. Ce secteur en constante évolution demande une réactivité importante et d être toujours en quête d informations et de créativité. De plus, les acteurs du numérique travaillent pour beaucoup de façon autonome. Ce type de structure répond parfaitement à leurs besoins. L avantage de ce secteur est le rayonnement que peuvent avoir les innovations développées au sein de l espace de Coworking pour le Grand Lyon. La ville de Lyon et son agglomération dispose de compétences et de ressources importantes sur l ensemble de la chaîne de valeur du domaine du numérique. Au total 19, emplois dans 2700 entreprises sont potentiellement concernés. Concernant l animation du lieu, des conférences ayant pour thème «la place des NTIC dans la création d entreprise», ou «les enjeux du marketing web» peuvent être proposées. 2ème scénario : Coworking et création On peut ensuite imaginer un espace de Coworking tourné vers la création, au sens large. Nous parlons ici de la création artistique (photo, vidéo, infographie, jeux vidéo, styliste, designer, création textile/modeling, développeur web ) et de la création «plus littéraire» comme les journalistes pigistes, les bloggeurs, ou encore des reporters. Encore une fois les créations générées par l activité de Coworking peuvent mettre en valeur la participation du Grand Lyon dans le développement de ces activités. 3 ème scénario : Coworking et développement durable Fort de sa volonté de communiquer sur son implication dans les problématiques de développement durable, on peut s interroger sur la pertinence d un lieu de Coworking dédiés aux projets de développement durable (recyclage, nouvelles énergies, projets humanitaires, commerce équitable, sensibilisation des populations ). La difficulté de ce type de thématique réside dans la configuration du lieu : ces activités sont souvent développées au sein d entreprises. On parlerait alors ici plutôt d une pépinière d entreprises, d un lieu de rencontre, d informations. 19 Chiffres : lyon-business.org 40

41 - Comment appeler ce site de Coworking? Le nom de «La Cantine» est déposé. On ne peut donc le reprendre sans avoir l autorisation de l association «Silicon Sentier», gestionnaire du concept. Le même problème se pose pour le nom de la «Ruche». Cependant, quelques recherches sur le web nous permettent de proposer quelques noms originaux, souvent nés dans l esprit des internautes eux-mêmes. Ainsi nous pouvons citer : - La Toile - Le Labo - L Alvéole - La Fourmilière - Web2Lyon - Le Clic - La BooTic - La Boite - Physalie - La BouTIC - La Taverne - The Box IV. Comment financer un espace de Coworking? Tout d abord, il nous faut nous intéresser à la gestion du lieu. Nous pouvons en envisager plusieurs options : - Gestion privée : le Grand Lyon intervient uniquement en délivrant des subventions. Son investissement au sein du projet est donc assez limité. - Gestion publique : Le financement et la gestion du lieu sont sous la responsabilité du Grand Lyon. Ce type de fonctionnement parait assez lourd, car il induit de créer une entité dédiée à ce projet (coûts de fonctionnement, recrutement, équipe de développement ). - Gestion partagée publique/privée : le Grand Lyon alloue des ressources à un acteur privé, comme une association par exemple, et peut intervenir dans la gestion du lieu en imposant un certain nombre de prérogatives. Cette configuration est plus simple en termes de gestion, mais permet également de déléguer la gestion de ce lieu à des acteurs externes (responsabilisation, force de proposition, prise de recul ). Le financement d un espace de Coworking est un élément qui reste difficile à obtenir de la part de nos interlocuteurs. D autant qu au niveau de Silicone Sentier la politique est de monnayer sa participation à l implantation de duplication pure du concept de Coworking de La Cantine ou simple fonction d assistance. En effet, ces derniers s inscrivent sur le territoire français tel des précurseurs d une tendance en voie de développement et joue donc la carte de la légitimité et de l expérience en ce domaine. 41

42 A titre d information, Silicone Sentier facture à hauteur de euros son «assistance» à tout montage de projet de Coworking en France. Frais de mise en route Le fruit de nos recherches nous permet tout de même de donner une fourchette à l égard des frais de mise en route de la structure, excluant bien évidemment les coûts de location d un local qui sont des frais très spécifiques qu on ne peut comparer entre centres de Coworking (compte tenu des prix de marché locatifs sur chaque territoire). Nous estimons cette fourchette entre et Notre contact Monsieur Stéphane BAYLE (Chef de Projet de La Cantine à Strasbourg) a par ailleurs eu l amabilité de bien vouloir nous communiquer les éléments financiers (Business plan) pour les trois années à venir. Coûts des Investissements initiaux 2009/2010 Budget HT Montant % du montant global Etude & Ingénierie de Projet % Travaux & aménagements % Investissement matériel % Développement & installation des outils web % Besoin total du financement Le poste le plus important pour le cas de ce site de Coworking est donc celui des travaux & aménagements. Difficile alors de pouvoir évaluer d embler le budget nécessaire pour Lyon, toutefois une enveloppe d adaptation des lieux semble inévitable et impliquera des coûts. Coûts de fonctionnement Prévisionnel à 3 ans Budget HT Année 1 Budget HT Année 2 Budget HT Année 3 Charges & frais de fonctionnement Salaires & traitement (charges comprises) Charges fixes Frais d animation, expérimentation, dév. Produits/ Financements & recettes Financement externe Prestations de services/ recettes activités

43 Le business plan du concept de La Cantine Strasbourg fait apparaître pour la première année des frais de fonctionnement évalués pour l année N à évoluant pour l année N+1 de +0,61 % et pour l année N+2 de + 4 %. Ces augmentations concernent des hausses de salaires, de charges (électricité, internet, entretien) et de frais divers (assurances, fournitures, consommables). Les salaires et traitements représentent près 2/3 du poste des dépenses. Cela s explique notamment par le fait que le personnel fait vivre le lieu et lui donne son âme. Le personnel a une importance capitale dans la réussite d un tel projet et comme nous l avait précisé Monsieur Antonin Torikian (Chef de projet La Cantine Paris) à l occasion de notre rencontre du 27 janvier 2010, il «se doit d être disponible, polyvalent et fortement impliqué». Le reste des coûts concernent les frais de location et d assurance du local, d acquisition de fournitures et des frais de missions et déplacements. Produits/Financements et Recette Il est prévu au business plan un financement externe quasiment nul dès la troisième année qui symboliserait alors à quelques euros près le point d équilibre de La Cantine Strasbourg. Pour information, le point d équilibre du site de Coworking de Paris a été atteint en a peine deux années d activité. Le financement externe pour la première année représente près de 63% des recettes, pour diminuer à 33% au terme de la deuxième année d activité. La Cantine Strasbourg mise sur un doublement de son activité sur trois ans avec les adhésions «entreprises gold», pour atteindre au terme de la troisième année. Comme nous l avait indiqué Monsieur Antonin TORIKIAN pour le site de La Cantine Paris, les recettes du café sont anecdotiques dans l activité du site (1,5% du CA). Il s agit alors plus d un élément de confort pour les Coworkers. Il apparaît par ailleurs que ce ne sont pas les cotisations ni même l activité de Coworking pur qui génère un chiffre d activité satisfaisant. A contrario, les locations de salles, privatisation du lieu, conseil/études/montages de projet apparaissent quant à eux tel de véritables leviers en termes de chiffres d affaires (58% des recettes à eux seuls). Force est donc de constater qu un site de Coworking à lui seul ne peut satisfaire une activité suffisante. Politique de tarification Au regard des différents sites de Coworking étudiés nous sommes a même d établir une grille tarifaire «standardisée» comme suit : 43

44 Fréquentation Prix A la journée A la semaine semaines Au mois (sans stockage) Au moins (avec stockage) Ponctuel en fonction des besoins : - petit déjeuner marketing - salle de réunion - Journée étude, séminaire - Soirée (lancement/communautaire) - Barcamp - Conférence de presse - Conférence & Débat Espace café Tarification sur demande Gratuit (en fonction des disponibilités En conclusion, concernant la tarification on observe une homogénéisation assez marquée pour les prestations de Coworking dite classique. Cela peut s expliquer notamment par le phénomène des centres de Coworking en réseau qui tendent à se développer. Inversement, les prestations plus spécifiques font l objet de tarifications spécifiques vues au cas par cas notamment en fonction de la taille de l entreprise. V. Recommandations pour un plan de communication Il est important de souligner que la communication autour d un lieu de Coworking doit être ciblée. En effet, une communication large, grand public ferait fuir les Coworkers. Ces derniers constituent en effet une «cible délicate», comme le souligne Eric Briones, planeur stratégique chez Publicis. Les Coworkers sont «des gens branchés, éduqués, très experts sur les produits qu on leur propose. Il faut donc les choyer [ ]. Il y a une dimension égo importante : on se doit de les traiter comme s il étaient nos unique interlocuteur» 20. Si on opte pour une communication trop offensive, c est la «dégringolade assurée». En effet, comme toute cible avertie, le Coworker est un expert qui peut démolir en deux temps trois mouvements une image marketing et à rependre son avis au sein de son réseau. Une communication s appuyant sur un marketing viral important, direct et très ciblé, est à privilégier. Certes, une partie des Coworkers peut être difficile à atteindre. Le coté renfermé sur 20 Source : media.com 44

45 lui-même et peut ouvert à la société de communication existe chez certains Coworkers. Ces derniers sont tellement en pointe qu ils créent eux-mêmes leurs sources d informations le plus souvent sur le web via les blogs et sites communautaires. Leur personnalité «rebelle» les incite à se méfier des médias traditionnels. On compte donc sur les doigts de la main les magazines, sites web voire émission TV auxquels ils se réfèrent. Nous suggérons avant tout de cibler quelques «happy few», terme désignant des faiseurs de tendances sur Internet. Ces internautes en pointe, soigneusement triés, peuvent par leur activisme communautaire faire connaitre une nouveauté forcement génial à leurs proches et leur réseau. Par extension, cette nouveauté est bientôt connue de la communauté et donc de la cible dans sa totalité. Ainsi créer une attente, «buzzer» (faire surgir de l insolite à travers un événement) ou «faire buzzer doivent être les règles de bases. Ainsi le marketing viral est une solution toute trouvée pour attirer la communauté à travers un plan média. Pourquoi ne pas, par exemple, laisser filtre quelques mois avant le lancement du site qu un lieu créatif fera bientôt son apparition à Lyon. Puis distiller les informations progressivement (emplacement, évènement d inauguration ). Le but n est donc pas de miser sur la quantité mais sur la qualité de la communication. Il faut distinguer la communication de lancement et la communication régulière. La communication de lancement peut s appuyer sur le modèle suivant : - Soirée d inauguration - Relation presse spécialisée. La communication régulière peut s appuyer sur les leviers suivants : - Site internet avec toute l actualité du site - travail sur les référencements sur les sites internet spécialisés - Conférences régulières - Appui de partenaires/ réseau - Ciblage dans les cafés, bibliothèques et chambres de commerces et d industrie 45

46 Conclusion Le Coworking a le vent en poupe. Des capitales européennes (Paris, Berlin) ou régionales (Lausanne, Strasbourg ) ont déjà opté pour ce nouveau mode de travail partagé. Le concept répond en effet aux aspirations nouvelles des salariés et des entrepreneurs en termes de mobilité et de coproduction d activité. Espace de travail collaboratif, il est aussi un lieu de rencontre, permettant aux usagers de tisser un réseau efficace. Au terme de notre étude, nous pouvons donc affirmer que la ville de Lyon, grâce à son dynamisme démographique, économique et culturel, a vocation à accueillir un lieu de Coworking. Ce dernier pourrait se situer dans le quartier de la Part-Dieu, même si d autres implantations sont également envisageables (rue adjacente à la Rue de la République, Quartier des Confluences ). Les éléments de base (accès internet, lieu modulable et ouvert, espace partagé ) ont été détaillés. A ces derniers peuvent s ajouter une thématique particulière, axée sur les industries créatives et le développement durable. La communication autour du lieu doit être spécifique et cibler avant tout les «happy few» ou leader d opinion. Contrairement à une communication de masse, offensive et directe, la communication autour du lieu de Coworking doit miser sur le bouches-à-oreilles (marketing viral) grâce à des évènements ponctuels innovants (soirées de lancements de concepts, conférences prestigieuses ). Le défi est donc intéressant et excitant. Cependant, beaucoup de démarches restent encore à faire. Citons, par exemple : - constitution d un groupe de travail - consultation d élus - vote de budgets - études qualitatives auprès de potentiels Coworkers - démarchage d entreprises La présente étude peut désormais servir de base à une réflexion commune entre les différents services concernés de la communauté urbaine du Grand Lyon. 46

47 BIBLIOGRAPHIE Ouvrage : Ce que manager dans les services veut dire, F. Mayaux, E. Vogler, Editions d Organisation Toutes ses pages web ont été consultées pour la dernière fois le lundi 15 mars à 16:08 Concept de Coworking et étude de lieux Paris Strasbourg _3.-pdf Rennes Libres-_loc _actu.Htm Lausanne 47

48 Crealoft Montréal Le marketing des «geeks» : media.com Réflexion sur les implantations à Lyon Le nouveau Vaise, un quartier entreprenant: 7_VAISEECO.pdf 48

49 ANNEXES - Cahier des Charges - Tableaux comparatifs des sites de Coworking o Sites de Berlin o Autres sites - Bilan prévisionnel Strasbourg - Article Québec - Compte-rendu des entretiens : o La Cantine : rencontre avec Antonin Torikian o Crealoft : rencontre avec Thomas Standhaft o Grand Lyon : rencontre avec les chefs de projet Mathieu Salmon (Quartier numérique) et Laurent Trontin (Industrie Créatives) - Les indicateurs économiques du Grand Lyon (cf. site economie.grandlyon.com) 49

50 Lyon, le 19 janvier 2010 Missions Grand Lyon : Cahier des charges Mastère spécialisé. : Marketing et Management des Services Nom des participant MS : Vivien DEPAROIS, Juliette MARY, Cécile DE LA CLERGERIE Nom du commanditaire : Madame Lucie VERCHERE-TORTEL Nom du professeur suiveur : Monsieur Christophe CHAUMONT Ce document est à compléter par les participants MS et le commanditaire et doit être validé par le professeur suiveur. Il constitue le document de référence et doit donc être rempli avec soin. Il correspond au résultat d une négociation entre les deux partis. Les coûts directs engagés par les étudiants seront validés par le commanditaire et remboursés par EM Lyon sur présentation des justificatifs Activité du Service concerné par la mission : La mission a été commanditée par la DPSA (Direction de la Prospective et Stratégie d Agglomération) du Grand Lyon, représentée par Mme Lucie Verchere-Tortel, chargée de mission «Espace des temps». Ce service gère les rythmes et les temps de travail par des expérimentations concrètes où se mêlent développement durable, services en mobilité et qualité de vie des usagers. On y pense «la ville de demain»(ville 2. 0 à fort potentiel d innovation). Ces projets s insèrent dans le Plan Climat, visant la réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre. La DPSA travaille conjointement avec les chefs de projet «Part Dieu», s occupant de la réhabilitation de ce quartier d affaires. 50

51 Suivi de la mission : Les participants MS et le commanditaire décident de se voir toutes les 2 semaines. Ce rythme pourra être adapté en fonction de l avancement du projet, le premier rendez-vous étant fixé au 3 février Les participants s engagent à fournir un rapport de suivi au commanditaire Grand Lyon et au professeur suiveur. Le commanditaire s engage à recevoir les participants autant de fois que nécessaire et à assister à leur soutenance. De même les participants et le professeur tuteur s engagent à se rencontrer aussi souvent que nécessaire au sujet de l avancement de la mission. Problématique posée par le commanditaire Grand Lyon : (Question à laquelle le groupe apportera des éléments de réponse) Suite à une réflexion sur le projet de centre de télétravail à Charly, Mme Lucie Verchere-Tortel a pris connaissance de l existence d un espace de Coworking «La Cantine» à Paris. Trouvant le concept intéressant, elle s interroge sur la faisabilité de création d un tel site dans le quartier de la Part Dieu. Objectifs de la mission : - Définir le concept de «Coworking» et dresser un panorama comparatif des offres existantes - Comprendre le fonctionnement du modèle de «La Cantine» à Paris o Modèle financier, moyens humains, acteurs à mobiliser, fonctionnement du lieu, clients - Etudier la faisabilité d une duplication intégrale ou partielle de ce concept o Définition des cibles potentielles, du positionnement d un tel site et de son marketing-mix 51

52 o o Etude de la pertinence du quartier de la Part Dieu pour l implantation de ce concept Recommandations sur la poursuite du projet (études complémentaires) Périmètre de la mission (ce qui sera traité, ce qui ne sera pas traité) : Le périmètre de la mission étant très large, il convient de le limiter. Nous sommes ici sur une étude de faisabilité d importation d un concept de «Coworking» sur le Grand Lyon. Au vue des moyens qui nous sont alloués pour les déplacements, nous nous concentrerons sur l étude du site de «La Cantine» à Paris. Concernant les étapes ultérieures à notre mission, telles que le choix du lieu et son aménagement, le plan de communication ou le démarchage des acteurs à mobiliser, nous proposerons quelques recommandations. Méthodologie proposée et modalités de réalisation de la démarche : Pour mener cette mission à bien nous envisageons de réaliser : - Une étude documentaire du concept de «Coworking» grâce aux études benchmark des projets similaires en France et à l étranger o Cette étude comparative sera appuyée par une grille d analyse visant à mettre en avant les différences et similitudes de ces sites - Un ou plusieurs déplacement(s) sur le site de «La Cantine» à Paris : immersion au sein du lieu, échanges avec les «clients/ usagers» des services proposés, ainsi qu une interview de M. Antonin TORIKIAN (chef de projet de la Cantine) - Une analyse du concept de «La Cantine» au vue des informations récoltées lors de notre étude documentaire et de nos déplacements : quels sont les éléments prépondérants à la mise en place d un site de «Coworking»? - Une analyse marketing des problématiques rencontrées afin de définir le positionnement, les cibles et les différentes composantes de ce type d offre (services, échelle de prix ) - La formulation d une proposition concrète quant à la mise en place d un tel projet sur le Grand Lyon Personnes à solliciter : - Le chef de projet de la Cantine 52

53 - Un responsable du projet de réhabilitation du quartier de la Part Dieu Il s agit d une liste indicative et non limitative susceptible d évoluer au fil de l avancement du projet. Principales étapes - Calendrier prévisionnel 2010: 14 janvier : Remise du Cahier des Charges au professeur suiveur 18 janvier : Validation du Cahier des Charges par le professeur suiveur 20 janvier : Envoi du Cahier des Charges au commanditaire Grand Lyon 14 au 26 janvier : Etude documentaire et préparation du déplacement à «La Cantine» 27 janvier : Déplacement à «La Cantine» : immersion et rencontre avec le chef de projet 3 février : Rendez-vous de suivi avec le commanditaire Grand Lyon (avancement de l étude documentaire et compte-rendu du déplacement à Paris) Février : Rencontre avec un chef de projet «Réhabilitation du quartier de la Part Dieu» Analyse du concept de «La Cantine» Etude de l opportunité d importer ce concept Fin février : 2 nd déplacement à Paris à prévoir Mars : Rédaction de l étude de faisabilité 15 au 22 mars : Préparation de la soutenance 53

54 23 mars : Soutenance Résultats et livrables attendus : - Rendu d un rapport écrit comportant : o Une présentation de plusieurs lieux de «Coworking» en France et à l étranger, ainsi qu une analyse comparative o Une analyse approfondie du concept de «La Cantine» o Une étude de faisabilité quant à la pertinence du concept de «Coworking» sur le Grand Lyon (définition, positionnement, ciblage, implantation) o Quelques recommandations en termes budgétaires, de communication et sur les prochaines étapes de la poursuite du projet Ce cahier des charges peut être amené à évoluer en fonction des informations recueillies. Tout changement sera communiqué au préalable auprès du commanditaire Grand Lyon et du professeur suiveur pour validation. Accord des participants Grand Lyon Etudiants Professeur Suiveur 54

55 Etude comparative de sites de Coworking Design et aménagement du lieu Vocation Thématique Cibles Services Animations proposées La Cantine (Paris) Exeko (Montréal) Eclau (Lausanne) Espace ouvert Semi-public RDC/ vitrine «branché/ bobos» Lieu d échange Espace convivial NTIC et numérique Travailleurs indépendants Free lance Salariés de grandes entreprises Problématiques communes Petites organisations Internet, salles de réunions, café Conférence débats, présentations de projets Loft : espace aéré Ancien lieu industriel rénové Espace «vert» (recyclage, récupération : gestion responsable du lieu Lieu d échange, de rencontre Espace convivial Profiter d une synergie ambiante Services communs Socioculturel Création Rencontre des sphères culturelles et sociales travailleurs autonomes, jeunes entrepreneurs sociaux et petites organisations dans le milieu socioculturel. Clef et accès 24h Accès internet haute vitesse sans fil Salle de conférence Cuisinette Salon Mur d'exposition Équipements informatiques et multimédia partagés Espace sécurisé par système d'alarme relié à une centrale Expositions, conférences, présentations de projets Espace assez raffiné avec vue sur la verdure Donne la sensation d être un endroit calme un peu hors du temps avec un peu un esprit école d autrefois Teinte assez douce, design épuré Présence d un chat «âme des lieux» Sensation «esprit famille» gy6ymhbig6x Lieu d échange, de rencontre Espace convivial et accueillant, chaleureux un peu informel Bureau partagé convivial pour indépendants et autres êtres semblables Clef et accès 24/24 Accès internet haut débit Wireless Bureaux Kitchenette (vaisselles ) Tel Fax Imprimantes Scanner P tit déj fréquents 55

56 Fonctionnement Financement Genèse Tarifs Association avec activités marchandes et non marchandes Sponsors privés et subventions publiques Association Silicon Sentier Organisation Exeko 250 $/ mois (soit 179 ) et des possibilités de location à l heure et à la semaine selon dispos Privé Stéphanie Booth visiteur (gratuit): membre volant (100.-/mois) membre volant + stockage (150.-/mois): pas de bureau personnel, mais possibilité de laisser un peu de matériel sur place (dans un casier ou une armoire). membre fixe (300.-/mois bénéficier de son propre poste de travail. Le Coworking: l exemple de la ville de Berlin. Le Coworking, comme nous l a rappelé Antonin, est né à San Francisco. Le concept s est donc exporté des Etats-Unis vers l Europe et il nous a semblé intéressant d étudier d autres lieux de Coworking à l étranger. Nous avons pris comme exemple Berlin, ville ouverte sur le monde, comptant 12 lieux de Coworking. Nous nous sommes penchés sur trois d entre eux : le HUB Berlin, le Studio 70 et le Betahaus. Contrairement à Paris, où la demande commande l offre, la situation à Berlin est très concurrentielle sur ce secteur. Location Slogan Horaires d ouverture The Hub Berlin Studio 70 Betahaus self eg, Portal 1, 3.OG, Kottbusser Damm 70, Prinzessinnenstraße 19- Erkelenzdamm 59-61, Berlin Neuköln Berlin-Kreuzberg Berlin Kreuzberg a place for people with The new co-working Arbeitsraum für good ideas for the world 23 place in Berlin 24 creative 25 Du Lundi au Vendredi: 9-14h Tous les jours : de 10h à 18h Ouverture au public : du Lundi au vendredi : de 10h à 18h 21 Kreuzberg est le quartier alternatif et tendance de Berlin 22 Neuköln est un quartier de Berlin en pleine mutation. Autrefois refuge pour les classes populaires, cet ancien quartier «chaud» est désormais très prisé par les artistes, attirés par les loyers peu chers. 23 «Un endroit pour les gens ayant de bonnes idées pour le monde» 24 «Le nouveau lieu de Coworking à Berlin» 25 «Espace de travail pour les créatifs» 56

57 Prix Tarification à l heure : 16 heures : 49 euros 25 heures : 90 euros 50 heures : 149 euros 100 heures : 210 euros Illimité (sans réservation de bureau): 275 euros Illimité+ (avec réservation de bureau) : 310 euros Ticket au mois : 148,75 euros Ticket à la journée : 10 euros Pour les membres du club : 24h/24 7 jours sur 7 Différentes tarifications en fonction de la fréquence des visites et de la durée de l abonnement Ouverture Lu-Ve 9h-18h Ticket pour une journée : 12 euros Ticket pour une semaine : 49 euros Ticket pour 15 jours : 79 euros Ticket pour un mois : 129 euros Design et aménagement du lieu «Project Room» (salle de travail partagé) «Conférence 1» & Conférence 2» (Salles de conférence) Kitchen Lounge (Espace de restauration Détente) Kitchen (Espace de Restauration active les clients se font eux-mêmes à déjeuner) Espace très ouvert (open Space) Salle de restauration/bar Salle photocopieuse Atmosphère Trendy Ouverture 24h-7j : Ticket à la douzaine : 99 euros Ticket au mois : 179 euros Le fonctionnement et l aménagement du lieu se veut entre le café, la bibliothèque, un internetcafé, un campus et un bureau. Thématique Cibles Services Des «innovateurs sociaux», venant d horizons différents (branches, métiers, secteurs). La majorité des membres travaillent cependant dans le e- business. Cafétéria Cuisine Partagée Très tournée vers le numérique. Le hall est crée en «mêlant des espaces virtuels et des espace de travail réels participatifs» Les travailleurs indépendants, les entrepreneurs, les journalistes «Cafétéria créative» où sont disponibles des Vocation très artistique. Le lieu se veut le nouveau repère des graphistes et des designers Les travailleurs indépendants, les designers, les graphistes et les architectes. Présence aussi d humanitaires en préparation de projets Cafétéria (Café, sandwich, soupes, pâtisseries) 57

58 Animations proposées Espace de restauration Lounge Internet Espace de réunion Création d une communauté en ligne sur le site web du lieu. Chacun y a son profil et peut rester en contact avec les autres Coworkers, même en dehors des heures d ouverture. Conférences sur l actualité (Elections US, NTIC ) Débats nombreux boissons «classiques» et des boissons de créateurs (mélange de saveurs) Espace de restauration «The Kitchen»/ snack Photocopieuse Espace de réunion Partenariat entre le site web du lieu et un réseau social en ligne (de type twitter) Conférences et débats, notamment sur la place du numérique la création d entreprise. Cuisine partagée Scanner et imprimantes Internet Conférences variées Séminaires/Formation Cours de danse et yoga Cours de design et de mode Permanence d «Experts» (en finances, en comptabilité, en droit ) Bibliothèque Espace de lecture Expositions Réservations nécessaires pour les évènements Fonctionnement Le lieu est géré par un investisseur privé. Le lieu est géré par une équipe propriétaire du lieu. L espace est gérée par une équipe de six personnes. Leur moyenne d âge : 25 ans Profils : Jeunes diplômés d Arts Plastiques, d école de commerce, d Histoire de Sciences Politiques et de Droit. Originalité «Hub Berlin» fait partie d un réseau de lieu de Coworking à travers le monde : Amsterdam, Bombay, Bruxelles, Le Caire, Londres, Milan, Tel- Aviv, Toronto 58

59 59

60 60

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901 SILICON SENTIER L ASSOCIATION Silicon Sentier est une association d entreprise regroupant 175 PMEs et TPEs en région Ile-de-France, spécialisées dans

Plus en détail

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme Projet d espace de coworking À Combronde / Puy-de-Dôme CONTACT Si vous souhaitez nous rejoindre dans ce projet, nous sommes à votre disposition pour en discuter et vous apporter tout complément d information.

Plus en détail

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE 28 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE Ils sont designers, graphistes, développeurs,

Plus en détail

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise Notre offre de services 2 Genèse 3 Le Quartier de la Création Genèse du projet urbain Située

Plus en détail

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Dossier de presse La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Sommaire Préambule Attentes et besoins du territoire La Cantine Numérique de Saint Brieuc by Kreizenn Dafar Un espace physique 3 AXES FONDAMENTAUX

Plus en détail

Les interviews d InnovaTech

Les interviews d InnovaTech Les interviews d InnovaTech Le Coworking : de + en + d espaces en Wallonie Bonjour, qui êtes-vous? Je m appelle Lisa Lombardi, je suis expert en charge du coworking au sein de l Agence Wallonne des Télécommunications

Plus en détail

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon)

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) 12/06/2013 Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr This document

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE 1. Contexte territorial A l initiative du Pôle Media Grand Paris, et en relation avec les Pôles et Clusters franciliens concernés 1,

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

Note d intention. L innovation au coeur du quartier de la création

Note d intention. L innovation au coeur du quartier de la création Note d intention L innovation au coeur du quartier de la création Le projet : Intégrer la plateforme d innovation, la Cantine Numérique dans sa version définitive, au pôle d excellence, le quartier de

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural LE PROJET : «Le Plan B : Bureaux partagés de Montpeyroux» est un projet d espace collaboratif pour dynamiser le

Plus en détail

28 e Édition Salon international du design de Montréal Place Bonaventure 26.27.28 mai 2016 PROSPECTUS QUARTIER DES AFFAIRES

28 e Édition Salon international du design de Montréal Place Bonaventure 26.27.28 mai 2016 PROSPECTUS QUARTIER DES AFFAIRES 28 e Édition Salon international du design de Montréal Place Bonaventure 26.27.28 mai 2016 SIDIM.Com PROSPECTUS QUARTIER DES AFFAIRES QUOI SIDIM Salon INTERNATIONAL du design DE MONTRÉAL Jouissant d une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE KiosK Office Espace transfrontalier de Coworking Strasbourg Ortenau

DOSSIER DE PRESSE KiosK Office Espace transfrontalier de Coworking Strasbourg Ortenau DOSSIER DE PRESSE KiosK Office Espace transfrontalier de Coworking Strasbourg Ortenau SOMMAIRE : p.2 Communiqué de presse Inauguration officielle du Kiosk Office d Offenburg (02.07.2014) p.3 START HOP

Plus en détail

Générateur. d Emotions

Générateur. d Emotions Générateur d Emotions 6 configurations événementielles Un stade du XXI e siècle La nouvelle destination référence Situé au carrefour de l Europe, le Grand Stade Lille Métropole est une nouvelle référence

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014 L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées PROGRAMME Jeudi 20 mars 9h 9h30 10h45 12h15 13h30 14h30

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Séminaires Business Events

Séminaires Business Events Communiqué de presse Séminaires Business Events Une nouvelle phase de développement pour le Leader régional du Tourisme d Affaires La société SEMINAIRES BUSINESS EVENTS a été créée en 2003 par Yves Rioton

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

Un référencement Un référencement

Un référencement Un référencement Lyon, une ville dynamique et attractive à dimension européenne Deuxième métropole de France avec 2,1 millions d habitants De nombreux secteurs d excellence : biotechnologies, recherche médicale, loisirs

Plus en détail

Affaires Centre d Expositions et de Congrès

Affaires Centre d Expositions et de Congrès Destination Affaires Centre d Expositions et de Congrès de Valenciennes Métropole Se rendre à Valenciennes Valenciennes Métropole un environnement stimulant Londres TGV (1h) Douvres Calais TGV (1h) Lille

Plus en détail

Étude de marché de. la colonie numérique

Étude de marché de. la colonie numérique Étude de marché de la colonie numérique Amélie BARDET / Hélène CHAUVIN / Maxime LE LOUËR LP SIL 2014-2015 Concept Site collaboratif permettant de mettre en contact des propriétaires mettant à disposition

Plus en détail

HEM (59) lille métropole

HEM (59) lille métropole HEM (59) lille métropole Lille métropole, EN PLEIN CŒUR DE L EUROPE Située au cœur du triangle Londres, Paris, Bruxelles, dans la région Nord-Pasde-Calais, Lille Métropole regroupe 85 communes et plus

Plus en détail

La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique

La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique KONGOSSA WEB SERIES La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique solidaire. Dans un élan de compréhension

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

TRIREME RÉSIDENCE AFFAIRES BORDEAUX

TRIREME RÉSIDENCE AFFAIRES BORDEAUX TRIREME RÉSIDENCE AFFAIRES BORDEAUX Bordeaux 6 ème métropole de France par sa population, Bordeaux est l une des villes les plus attractives de France. La vitalité de son patrimoine et sa large ouverture

Plus en détail

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements.

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements. Entre Romans et Valence, la capitale stratégique du Sud Rhône Alpes : la Drôme, vous offre de nombreux attraits culturels, historiques et gastronomiques. Un département aux multiples facettes, composées

Plus en détail

A la découverte des espaces

A la découverte des espaces Vendredi 26 septembre 2014 A la découverte des espaces du coworking tour Grand Lyon Les espaces de coworking Les partenaires Chiffres clés du coworking 2 La montée en puissance mondiale du phénomène de

Plus en détail

Étincelle Coworking. Un environnement de travail d exception au coeur de Toulouse

Étincelle Coworking. Un environnement de travail d exception au coeur de Toulouse Étincelle Coworking Un environnement de travail d exception au coeur de Toulouse Présentation CIC décembre 2014 Étincelle Coworking 2 Le projet Un espace de bureaux partagés au cœur de Toulouse, qui offre

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

É dito E. Investir V illejuif

É dito E. Investir V illejuif Investir V illejuif É dito E n 2014, la ville de Villejuif prend un nouveau cap. Aujourd hui, elle révèle tout son potentiel, sa richesse et sa vitalité, et nous sommes très heureux d accueillir chaque

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une métropole attractive Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une Métropole européenne LYON, UNE METROPOLE EUROPEENNE Rhône-Alpes > 6.1 millions habitants LE

Plus en détail

Le nouveau Geoffroy-Guichard

Le nouveau Geoffroy-Guichard Le nouveau Geoffroy-Guichard Esprit "Chaudron" : les racines du futur Inauguré en 1931, Geoffroy-Guichard s'inscrit dans la mémoire collective nationale et au delà. Il puise aujourd hui dans son passé

Plus en détail

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE Communiqué de presse 28 mai 2015 BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE BureauxLocaux.com, le 1 er site d annonces immobilières pour les entreprises, publie une infographie

Plus en détail

Votre projet trouve ici sa place

Votre projet trouve ici sa place Votre projet trouve ici sa place Ingénierie de progrès Un environnement scientifique et médical stimulant Au cœur du campus universitaire et médical du Mans, à côté du CTTM et d Emergence, vous bénéficierez

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Dossier de Presse. Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS. Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab.

Dossier de Presse. Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS. Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab. Dossier de Presse Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab.com «Paris attire les talents et les investisseurs grâce à son dynamisme

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES EXIGENCES PARTAGEES VISUELLES Traiter le périphérique Diminuer les panneaux publicitaires SONORES Avec un mur anti-bruit Présence de l eau ATTENUER LES

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Lyon Bleu. Lyon Bleu. International. International. Ecole de français au coeur de Lyon. www.lyon-bleu.fr

Lyon Bleu. Lyon Bleu. International. International. Ecole de français au coeur de Lyon. www.lyon-bleu.fr Lyon Bleu Lyon Bleu Ecole de français au coeur de Lyon International International www.lyon-bleu.fr Étudier le français à Lyon Bleu International : Lyon Bleu International est une école privée qui organise

Plus en détail

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Office Avenue Montouge (92) office-avenue.fr Office Avenue office-avenue.fr Espaces Business Montrouge A partir de 97.251 HT Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Montrouge Hauts de Seine

Plus en détail

À VENDRE 850-852, RUE JEAN-TALON OUEST MONTRÉAL OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT

À VENDRE 850-852, RUE JEAN-TALON OUEST MONTRÉAL OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT À VENDRE OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT MONTRÉAL Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le Private Capital Group de Montréal : Mark Sinnett Premier vice-président 514.849.6441 mark.sinnett@cbre.com

Plus en détail

CREATION INNOVATION EDUCATION

CREATION INNOVATION EDUCATION Ministère de la Culture et de la Communication CREATION INNOVATION EDUCATION du 15 au 28 mai 2014 SILICON VALOIS, ESPACE DE TRAVAIL PARTAGE DEDIE A L INNOVATION CULTURELLE Ministère de la Culture et de

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Space Design Challenge Impact Hub Geneva 2015

Space Design Challenge Impact Hub Geneva 2015 Space Design Challenge Impact Hub Geneva 2015 1. Space Design Challenge de l Impact Hub Geneve L objectif de ce concours est de trouver l ameublement le plus créatif, pratique et abordable pour deux des

Plus en détail

Une nouvelle manière de travailler dans votre commune rurale?

Une nouvelle manière de travailler dans votre commune rurale? COWORKING CENTRES DE TÉLÉTRAVAIL Une nouvelle manière de travailler dans votre commune rurale? BUREAUX PARTAGÉS RAPPORT - 17 OCTOBRE 2014 TIERS-LIEUX PRÉAMBULE Depuis 2012, les centres de télétravail fleurissent

Plus en détail

Inauguration de l extension du centre universitaire de la Citadelle 8 avril 2011

Inauguration de l extension du centre universitaire de la Citadelle 8 avril 2011 DOSSIER DE PRESSE Inauguration de l extension du centre universitaire de la 8 avril 2011 Service Communication 1, Place de l Yser - B.P. 1022-59375 Dunkerque Cedex Tél : 03.28.23.73.59 - Fax : 03.28.23.73.31

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Appel à projets Télécentres et téléactivités

Appel à projets Télécentres et téléactivités Appel à projets Télécentres et téléactivités Ouvert en continu sur la période 2005-2007 1 janvier 2006 En croissance régulière, le télétravail concerne déjà 7% des salariés en France, contre 25 % dans

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Dossier de presse 26 septembre 2013

Dossier de presse 26 septembre 2013 Dossier de presse 26 septembre 2013 Communiqué de presse Inauguration de l Annexe, une nouvelle structure dédiée à l accélération de startup Près de 3 ans après son lancement, la Cantine numérique rennaise

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA Campus «Moulin de la Housse» - Vendredi 08 février 2013 09h00 (amphi 2) Mots d ouverture de Monsieur Gilles

Plus en détail

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques DEAUVILLE Projet d aménagement Presqu île de la Touques www.deauville.fr Document d information numéro 6 Juillet 2011 La presqu île, perspective 2015 Le long de la Touques et du quai de la Gare, se dessinent

Plus en détail

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SUJET POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SPÉCIALITÉ INFRASTRUCTURES ET RESEAUX OPTION : DEPLACEMENTS ET TRANSPORTS SESSION 2013 Durée : 8 heures

Plus en détail

Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020

Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020 CONTACT PRESSE : NADHERA BELETRECHE / 01.42.76.49.61 / presse@paris.fr 1 Sommaire Edito Christophe Najdovski... 3 Plus de 7.000 contributions des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Colmar ville congrès. la liberté de voir grand

Colmar ville congrès. la liberté de voir grand c o n g r è s c o n f e r e n c e s é v é n e m e n t s e v e n t s c o l l o q u e s c o l l o q u i u m s s é m i n a i r e s s e m i n a r i e s Colmar ville congrès la liberté de voir grand Colmar

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Résultats du projet REPAIR

Résultats du projet REPAIR Résultats du projet REPAIR Reconquête des friches militaires en milieu urbain La fermeture des casernes militaires est généralement extrêmement rapide et a d importantes conséquences sur l économie et

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps

La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps Dossier de Presse La location de voitures courte durée, un moyen de déplacement dans l air du temps Avril 2006 Contacts presse : HOPSCOTCH Elodie Brillaud Tél. : 01 58 65 00 68 E-mail : ebrillaud@hopscotch.fr

Plus en détail

Marketing touristique et territorial : une attractivité renouvelée. Joël Gayet / 10 mars 2015 / Montréal / Hyatt regency

Marketing touristique et territorial : une attractivité renouvelée. Joël Gayet / 10 mars 2015 / Montréal / Hyatt regency Marketing touristique et territorial : une attractivité renouvelée Joël Gayet / 10 mars 2015 / Montréal / Hyatt regency Fondateurs La Chaire a été fondée par des collectivités territoriales francophones,

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT DE LA QUALITE ET GESTION DES SERVICES PUBLICS www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille :

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de technologie supérieure Octobre 2013 Cas d études de l École de technologie supérieure & du Quartier de l Innovation (QI) Novembre 2013 Mission de l ÉTS L École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS?

A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS? A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS? Organisateur CAP COM Coordinateur Bernard DELJARRIE, Délégué général de CAP COM Animateur, Directeur de la Communication, Conseil Général du Bas-Rhin L un des

Plus en détail

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER»

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» 28/04/15 1 «LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» Le 6 novembre 2014, le Président de la République a officiellement annoncé la candidature de la France à l organisation

Plus en détail

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis.

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 11/12/2014. ALSACE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le Programme

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER 10 e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER DE PRESSE MERCREDI 8 AVRIL 8H30 ASSEMBLÉE NATIONALE WWW.CENTRE-VILLE.ORG SOMMAIRE QUI SOMMES-NOUS? PAGE 1 LES 10e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE PAGE

Plus en détail

Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre

Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre Synthèse de l étude-action Entreprendre dans l ESS : une opportunité pour les jeunes Derrière le terme d Economie

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal no 94 relatif à l octroi d un crédit d investissement pour soutenir la mise en place du programme de réorganisation et de financement des transports publics régionaux

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

Caluire-et-Cuire. Caluire-et-Cuire en chiff res. Votre nouvelle résidence en plein cœur de Caluire. Une situation géographique stratégique

Caluire-et-Cuire. Caluire-et-Cuire en chiff res. Votre nouvelle résidence en plein cœur de Caluire. Une situation géographique stratégique Appartements du studio au 5 pièces tous avec jardins, balcons ou terrasses d exception. Votre nouvelle résidence en plein cœur de Caluire Caluire-et-Cuire Une situation géographique stratégique Caluire-et-Cuire

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives DOSSIER de presse - décembre 2014 Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives Rappel du contexte En dépit d atouts indéniables, le territoire n a pas atteint une visibilité suffisante

Plus en détail

La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020

La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020 DOSSIER DE PRESSE La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020 Une révolution majeure est en cours, porteuse de nombreuses innovations et

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

#Educalab. Présentation Educalab

#Educalab. Présentation Educalab #Educalab Présentation Educalab Cap Digital, en bref Plus de 950 membres en juin 2015 : PME et Startups ETI/GE/EPIC Investisseurs en capital Ecoles et universités R&D et innovation : Depuis 2006 : 1950

Plus en détail

Maison des Associations de Tourcoing

Maison des Associations de Tourcoing - Validées, à l unanimité, par le Conseil d Administration du 19 juin 2013 Maison des Associations de Tourcoing 100, rue de Lille 59200 TOURCOING tel. 03 20 26 72 38 fax 03 20 11 15 04 contact@mda-tourcoing.fr

Plus en détail