S engager auprès d un jeune pour lui donner les chances qu il mérite!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S engager auprès d un jeune pour lui donner les chances qu il mérite! www.institut-telemaque.org"

Transcription

1 S engager auprès d un jeune pour lui donner les chances qu il mérite!

2 Qu est-ce que l Institut Télémaque? Aujourd hui présidée par Henri Lachmann, l association a vu le jour en juillet 2005, en partenariat avec le Ministère de l Education nationale. Notre mission L Institut Télémaque accompagne, jusqu au baccalauréat, des jeunes brillants et motivés issus de milieux défavorisés pour leur donner toutes les chances de réussir, en accord avec leur mérite. Notre objectif Apporter à ces jeunes méritants les éléments nécessaires à leur réussite : une plus grande ouverture socioculturelle, un soutien dans leur cursus et une aide à la construction d un projet d études et professionnel à la hauteur de leur potentiel. Notre démarche L Institut Télémaque a développé une démarche innovante qui offre aux jeunes un suivi individualisé au niveau scolaire et personnel, à partir du collège et jusqu au baccalauréat. Les jeunes bénéficient d un soutien à la fois humain et financier : Un double tutorat par un tuteur d entreprise, salarié volontaire d une entreprise partenaire et un référent pédagogique, membre de l établissement scolaire. Une aide financière permettant aux jeunes de donner vie à leurs projets. Cette aide est versée à l établissement du jeune et gérée par les parrains. «Le projet Télémaque est une formidable aventure. Il permet d associer les acteurs du système éducatif, l entreprise et les collaborateurs de l entreprise, au développement des jeunes issus de milieux défavorisés ayant un potentiel de réussite. Je suis à la fois heureux et fier de présider le Conseil d Administration de cette association, qui constitue un bel outil de développement, d ouverture et d intégration des jeunes.» Henri Lachmann, Président de l Institut Télémaque L Institut Télémaque : un engagement en faveur de l égalité des chances et de la relance de l ascenseur social.

3 Qui sont les jeunes suivis par l Institut Télémaque? Le profil des jeunes sélectionnés QUELLES SONT LEURS CHANCES DE RÉUSSITE? LES FREINS CONTRE LESQUELS IL FAUT AGIR Brillants et motivés, ils sont désireux de réussir et ont les capacités et la volonté d obtenir leur baccalauréat avec une mention (Bien ou Très Bien). Issus de milieux modestes, leurs parents sont pour la plupart ouvriers, employés ou sans emploi et souvent de culture différente. Ils résident, en majorité, dans des Zones Urbaines Sensibles. Ils sont en filière générale (en classe de 5 e ou 4 e au moment de leur sélection) ou apprentis en formation professionnelle (en CAP). Un jeune issu de milieu modeste a en moyenne 7 fois moins de chance qu un enfant de cadre supérieur ou d enseignant d accéder aux études supérieures en France.* Seuls 11% des effectifs des grandes écoles sont des enfants d ouvriers ou d employés alors que, d après l INSEE, ces catégories représentent 60% de la population française.* *Source : rapport n 441 du Sénat de septembre > L absence de modèle de réussite et le manque de confiance en soi qui entrainent souvent l autocensure. > Un déficit d ouverture culturelle et l absence de certains codes sociaux. > Un accès à l information moins aisé et une connaissance limitée des filières d études et du monde du travail. Des jeunes qui méritent d avoir des chances de réussite à la hauteur de leur potentiel.

4 Quel est le rôle du tuteur d entreprise? Le tuteur d entreprise est un «passeur social» Quels sont ses engagements? Le tuteur soutient le jeune dans sa scolarité ou sa formation : il offre au jeune de nouvelles perspectives, l aide à prendre confiance en lui et à surmonter d éventuelles difficultés. Avec l appui du référent pédagogique, il apporte au jeune des conseils en matière d orientation en l incitant à viser l excellence. Il lui donne un éclairage concret sur le monde de l entreprise et l aide à construire son propre projet. Il contribue à l ouverture socioculturelle du jeune par le biais d activités et de sorties, mais surtout grâce à une relation suivie, riche en dialogue. Chaque relation tuteur/filleul est unique et le tutorat Télémaque propose un cadre très souple aux parrains bénévoles. Ses engagements se résument en 4 points : > Etre présent lors de la 1 ère rencontre avec le jeune, sa famille, le référent pédagogique et l Institut Télémaque. > Rencontrer le jeune régulièrement dans le cadre de sorties (environ 1 fois par mois). > Rencontrer le référent pédagogique et le jeune 1 fois par trimestre pour faire le point et remplir la feuille de route. > Prendre régulièrement des nouvelles de son filleul par téléphone ou mail. Le tutorat Télémaque est compatible avec une vie professionnelle et familiale déjà bien remplie.

5 Quel est le rôle du référent pédagogique? Le référent pédagogique est la colonne vertébrale du double tutorat Quels sont ses engagements? Issu de l équipe pédagogique de l établissement scolaire, il connaît bien l élève, maîtrise le contexte de l Education nationale et assure le lien avec la famille du filleul. Le référent doit être en phase avec la philosophie de l Institut Télémaque : l objectif d excellence et d ouverture culturelle, le principe d un accompagnement individuel personnalisé, la volonté de rapprocher monde de l éducation et monde de l entreprise Il suit particulièrement la scolarité de l élève, le «booste» dans ses résultats et suit son orientation. Le référent pédagogique est un acteur essentiel du programme mais son rôle est peu contraignant. Ses engagements se résument en 4 points : > Etre présent lors de la 1 ère rencontre avec le jeune, sa famille, le référent pédagogique et l Institut Télémaque. > Rencontrer le tuteur d entreprise et son filleul 1 fois par trimestre pour faire le point. > Assurer le lien avec la famille du jeune (explication de la démarche, réponse aux questions éventuelles) et faciliter les contacts entre le tuteur et son filleul. > Aider au relais avec un autre établissement et un autre référent lors de l orientation en lycée. Le double tutorat offre un cadre d échange et de complémentarité entre le tuteur et le référent pédagogique.

6 Qu en pensent les parrains et les filleuls? «Les conseils de mon tuteur ont été déterminants dans mon choix d études supérieures. C est grâce à lui que j ai choisi d entrer en prépa après mon Bac. Aujourd hui, je suis étudiant dans l une des meilleures écoles de commerce de France et je ne le remercierai jamais assez de m avoir tant poussé à choisir l excellence.» Levis, ancien élève Télémaque, actuellement en 1 ère année à l ESCP Europe. «Ce qui m a incité à m engager dans la démarche Télémaque? La prise de conscience d une injustice profonde : le travail et la volonté sont des conditions nécessaires mais non suffisantes pour accéder à un bon métier. Il faut également de l information, de l ouverture vers d autres milieux, des acquis culturels ce qui manque précisément aux élèves soutenus par Télémaque.» Denis Husset, tuteur d entreprise d un élève à Clichy Sous Bois (93). «Cela fait 10 ans que je suis chef d établissement en ZEP et j ai toujours pensé que le temps nous manquait pour nous occuper des bons élèves, issus de familles modestes. Les enseignants ont été séduits par l idée d aider ces jeunes à sortir de leur quartier et à comprendre la société qui les entoure. Aider ces élèves méritants est très gratifiant pour eux!» Annick Teyssedre, principale du collège Victor Grignard à Lyon (69). «J ai six frères et sœurs. Le programme Télémaque me permet de faire des choses que je n aurais jamais eu l occasion de faire avec ma famille car nous sommes trop nombreux. Grâce à ma tutrice, j ai appris à aimer des domaines que je croyais pourtant détester avant (exemple : le théâtre). Surtout, j apprécie beaucoup nos discussions car elles m aident à trouver des réponses à mes questions.» Stefana, élève au lycée Saint Exupéry à Mantes La Jolie (78).

7 L Institut Télémaque en bref : 200 jeunes Dans 3 régions : 70 % Ile de France, 20 % Rhône Alpes, 10 % Nord Pas de Calais 80 établissements partenaires Dans 6 académies : Paris, Créteil, Versailles, Lyon, Grenoble, Lille Profil des élèves suivis par l Institut Télémaque > 40 % d élèves au collège > 50 % d élèves au lycée > 10 % de jeunes en formation professionnelle 400 PARRAINS > 200 tuteurs d entreprises = salariés issus des entreprises partenaires > 200 référents pédagogiques = membres des équipes pédagogiques des établissements partenaires 15 entreprises partenaires Résultats au baccalauréat (depuis 2007) > 95 % de réussite au baccalauréat > 40 % mention bien > 20 % mention assez-bien Filières d études suivies par les anciens filleuls > Ecoles de commerce : ESCP-Europe > Classes préparatoires : HEC, MPSI, PCSI > Cursus universitaires longs : double cursus droit/économie > Cursus universitaires courts : BTS banque-finance et IUT commerce. > Ecole d infirmière

8 Contactez l Institut Télémaque! Par téléphone Gaëlle SIMON Déléguée générale / Isabelle SAINT-MARC Chargée de projet / Hélène CAZALIS Chargée de projet / Roger PELTIER Coordinateur Education nationale Par mail sur notre site

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE LYCEE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE LYCEE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE LYCEE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE PREAMBULE Plusieurs entreprises se sont engagées aux côtés de l Institut Télémaque dans sa lutte contre les inégalités scolaires selon

Plus en détail

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011 DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE Lundi 6 juin 2011 SOMMAIRE Communiqué de presse Le dispositif «Ascenseur pour la réussite» en détails Contexte : les grandes écoles et l ouverture

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME «EGALITE DES CHANCES EN ECOLES NATIONALES SUPERIEURES D ARCHITECTURE» 2010-2011

DESCRIPTION DU PROGRAMME «EGALITE DES CHANCES EN ECOLES NATIONALES SUPERIEURES D ARCHITECTURE» 2010-2011 DESCRIPTION DU PROGRAMME «EGALITE DES CHANCES EN ECOLES NATIONALES SUPERIEURES D ARCHITECTURE» 2010-2011 LE PROGRAMME EGALITE DES CHANCES EN ECOLES NATIONALES SUPERIEURES D ARCHITECTURE : PRINCIPES GENERAUX

Plus en détail

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le cadre Le cadre PDMF -Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Mis en place en 2008, généralisé

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE COLLEGE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE COLLEGE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE COLLEGE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE PREAMBULE Plusieurs entreprises se sont engagées aux côtés de l Institut Télémaque dans sa lutte contre les inégalités scolaires selon

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles L institut Léonard de Vinci en quelques mots Autorisé par le Ministère de l Education Nationale et de l Enseignement Supérieur, l Institut Léonard de Vinci

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

- Année scolaire 201./201. -

- Année scolaire 201./201. - Lancées en 2008, dans le cadre de la dynamique Espoir Banlieues, les «Cordées de la réussite» visent à introduire une plus grande équité sociale dans l accès à l enseignement supérieur, notamment dans

Plus en détail

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA La Mini-entreprise : quel intérêt pour les jeunes? Les principes du programme pour le mini-entrepreneur: Lui faire découvrir

Plus en détail

L ONISEP. Des services en appui des politiques éducatives

L ONISEP. Des services en appui des politiques éducatives L ONISEP Des services en appui des politiques éducatives Le Webclasseur orientation Les enjeux Outils, médiatisation et médiation http://archives.enfa.fr/autoformation/rub-comm/pdf/debon.pdf Claude Debon,

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

APRÈS LE BAC, QUELLE FORMATION

APRÈS LE BAC, QUELLE FORMATION APRÈS LE BAC, QUELLE FORMATION CHOISIR? (DOCUMENT 1) «CAP SUP» 20 mars 2015 2 ETUDES COURTES/ETUDES LONGUES Durée des études Finalité des enseignements Zoom sur les filières 3 ETUDES COURTES 2 À 3 ANS

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

Les grandes étapes de l orientation en France

Les grandes étapes de l orientation en France Septembre 2011 Lettre d Information sur l Orientation du Lycée Français du Caire N 1 Editorial Chers lecteurs, L orientation postbac se prépare sur le long terme en construisant son projet personnel pas

Plus en détail

ÉGALITÉ DES CHANCES. ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ www.cartesia-education.fr

ÉGALITÉ DES CHANCES. ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ www.cartesia-education.fr ÉGALITÉ DES CHANCES ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ QUELQUES CHIFFRES 120 067 Montant de la cagnotte «égalité des chances» pour l année 2015-2016. La cagnotte «égalité des chances» est exclusivement

Plus en détail

FICHE DE PROCEDURE POUR STAGE OPTIONNEL

FICHE DE PROCEDURE POUR STAGE OPTIONNEL FICHE DE PROCEDURE POUR STAGE OPTIONNEL Textes de référence : Loi n 2006-396 du 31 mars 2006 article 9 : obligation d établir une convention de stage. Décret n 2006-1093 du 29 août 2006 : les clauses obligatoires

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Inscription, vœux et liste ordonnée de vœux. Date limite de confirmation des vœux et d envoi des dossiers papier

Inscription, vœux et liste ordonnée de vœux. Date limite de confirmation des vœux et d envoi des dossiers papier Inscription, vœux et liste ordonnée de vœux Date limite de confirmation des vœux et d envoi des dossiers papier Date limite de modification de l ordre de vœux Vérification de la réception des dossiers

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION. Etudiants à petit budget, bons plans pour intégrer une grande école

DROIT ECONOMIE GESTION. Etudiants à petit budget, bons plans pour intégrer une grande école DROIT ECONOMIE GESTION Etudiants à petit budget, bons plans pour intégrer une grande école Différentes préparations et formations gratuites et/ou rémunérées SCUIO JM Septembre 2012 2 PENSEZ AUX FORMATIONS

Plus en détail

Qui est ARPEJEH. Pourquoi ARPEJEH. La vocation ARPEJEH. Les objectifs ARPEJEH

Qui est ARPEJEH. Pourquoi ARPEJEH. La vocation ARPEJEH. Les objectifs ARPEJEH Qui est ARPEJEH L association ARPEJEH est une association d intérêt général, régie par la loi du 1 er juillet 1901, réunissant des organisations professionnelles privées et publiques (entreprises, établissements

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez?

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? 1 L après-bac se décide maintenant Qu est-ce qu une classe préparatoire scientifique aujourd hui? 2 Champagne-sur-Seine, un choix raisonnable! 3

Plus en détail

Conseil Régional de l Ordre des Experts-Comptables Marseille-PACA REVUE DE PRESSE JUIN 2013

Conseil Régional de l Ordre des Experts-Comptables Marseille-PACA REVUE DE PRESSE JUIN 2013 Conseil Régional de l Ordre des Experts-Comptables Marseille-PACA REVUE DE PRESSE JUIN 2013 L alternance contribue à renforcer la professionnalisation des étudiants. Elle offre une véritable voie de sociabilisation

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Une association de loi 1901 à but non lucratif créée en mars 2005 et fondée sur le bénévolat.

Une association de loi 1901 à but non lucratif créée en mars 2005 et fondée sur le bénévolat. Une association de loi 1901 à but non lucratif créée en mars 2005 et fondée sur le bénévolat. Constat A l'entrée en 6 ème Chaque année x2 Sur 10 élèves, 4 ont de graves lacunes en lecture, écriture et

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI

OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI école d ingénieurs Mathématiques - Informatique Cergy-Pau www.eisti.fr OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI Mathématiques - Nouvelles Technologies Systèmes d Information - Finance Innovation - Management

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie et management de projets en communication et industries graphiques de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Plus en détail

Le bac mis en examen. Une enquête Ipsos / CGI pour La MAIF, Le Monde et RTL

Le bac mis en examen. Une enquête Ipsos / CGI pour La MAIF, Le Monde et RTL Le bac mis en examen Une enquête Ipsos / CGI pour La MAIF, Le Monde et RTL Fiche technique Sondage Ipsos / CGI pour : La MAIF, Le Monde et RTL. Échantillons : 610 élèves de Première ou de Terminale, constituant

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

BAC + 3 et plus ADMISSIONS PARALLÈLES. Préparer les concours d admissions parallèles en Grande École à Bac + 3 et plus HEC ESCP

BAC + 3 et plus ADMISSIONS PARALLÈLES. Préparer les concours d admissions parallèles en Grande École à Bac + 3 et plus HEC ESCP ADMISSIONS PARALLÈLES ESSEC SCIENCES PO PARIS EM LYON HEC ESCP EDHEC AUDENCIA SKEMA AST2 TREMPLIN 2 PASSERELLE 2 TOULOUSE BS AST2 MASTERS SPÉCIALISÉS BAC + 3 et plus Préparer les concours d admissions

Plus en détail

FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE. Fondation sous l égide de la Fondation de France

FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE. Fondation sous l égide de la Fondation de France FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE 14, rue d Ouessant - 75015 Paris. Tél : 01 78 09 88 00 Mail : fondationechiquierdelareussite@a2consulting.fr Fondation sous l égide de la Fondation de France Pourquoi

Plus en détail

ETUDES SUPERIEURES Cours particuliers Préparations concours Admissions parallèles

ETUDES SUPERIEURES Cours particuliers Préparations concours Admissions parallèles ETUDES SUPERIEURES Cours particuliers Préparations concours Admissions parallèles Terminale Classes prépas Université Ecoles post bac Misez sur l efficacité du cours particulier pour répondre aux exigences

Plus en détail

LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION

LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION Les sciences de gestion, une matière de plus en plus reconnue Une place qui a profondément évolué dans l enseignement supérieur : Université,

Plus en détail

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR UNIVERSITE PARIS SUD DOSSIER : AP1_n 486 Intitulé du projet : Accompagnement Bilan Réorientation Insertion Porteur du projet : Université Versailles

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre La Caisse Interfédérale de Crédit Mutuel Et L Académie de Rennes EXPOSÉ DES MOTIFS Considérant, d une part que le Crédit Mutuel de Bretagne : Représente 4 établissements

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

BTS M. U. C. en apprentissage

BTS M. U. C. en apprentissage UFA Jeanne d Arc BTS M. U. C. Management des Unités Commerciales en apprentissage BTS MUC (Management des Unités Commerciales) Durée de la formation : 2 années Un diplôme d enseignement supérieur : Education

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de :

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur Qui sommes-nous? Hanploi est une association de loi 1901, créée en 2004,

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

LA FILIÈRE STG. Profil 1 ère STG. Horaires et domaines spécifiques. Pour quel profil? Démarches Contenu de la formation. Ecoles supérieures

LA FILIÈRE STG. Profil 1 ère STG. Horaires et domaines spécifiques. Pour quel profil? Démarches Contenu de la formation. Ecoles supérieures LA FILIÈRE STG Profil 1 ère STG AU LYCÉE Horaires et domaines spécifiques CLASSE PRÉPARATOIRE VOIE TECHNOLOGIQUE PLUSIEURS POSSIBILITÉS Pour quel profil? Démarches Contenu de la formation Ecoles supérieures

Plus en détail

HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux

HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux 2015-2016 1 entrepreneur social ou entrepreneur des quartiers 2 ou 3 étudiants d HEC Paris 1 tuteur issu du monde professionnel

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Decouvrir. Une association unique en France

Decouvrir. Une association unique en France Decouvrir Une association unique en France Les Routes de la Soie est une association biculturelle rassemblant des étudiants des meilleures grandes écoles françaises et des plus prestigieuses universités

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Donnons l envie d entreprendre!

Donnons l envie d entreprendre! Enseignants et Chefs d entreprise, Donnons l envie d entreprendre! Faites découvrir la vie de l entreprise aux jeunes de notre région Création de Mini-Entreprises Création de Mini-Entreprises Une Mini-Entreprise,

Plus en détail

Dossier de candidature - Acteurs associatifs

Dossier de candidature - Acteurs associatifs Nord-Pas-de-Calais Département du Nord (Maubeuge) Jeunes Ambassadeurs de l Engagement Associatif 2015 Dossier de candidature - Acteurs associatifs 1) Présentation du programme Le programme Jeunes Ambassadeurs

Plus en détail

PROJET INNOVANT 2009-2010 BILAN

PROJET INNOVANT 2009-2010 BILAN PROJET INNOVANT 2009-2010 BILAN Établissement : LTG Sidoine Apollinaire Titre du projet : Cours de préparation à l examen international TOEIC Nom du coordonnateur et fonction : Catherine Périllat 1. De

Plus en détail

Etude de l impact des programmes d égalité des chances portés par HEC et la Fondation HEC (IM)PROVE

Etude de l impact des programmes d égalité des chances portés par HEC et la Fondation HEC (IM)PROVE Etude de l impact des programmes d égalité des chances portés par HEC et la Fondation HEC (IM)PROVE Périmètre et objectifs Objectifs de l étude Périmètre de l étude 1 2 3 Vérifier l efficacité des programmes

Plus en détail

L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS(

L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS( L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS( 1( Une initiative dans l air du temps «Ayant effectué un emprunt bancaire pour financer mes études payantes à HEC, je me suis rendu compte qu aucun

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Commentaire des articles

Commentaire des articles - 1 - Luxembourg, le 25 septembre 2013 Objet : Projets de règlements grands-ducaux - portant sur l élaboration et l application du plan de développement scolaire - portant sur l accompagnement des élèves

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e)

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le métier d infirmier

Plus en détail

«Strataj aime, par votre exigence, osez l excellence»

«Strataj aime, par votre exigence, osez l excellence» «Strataj aime, par votre exigence, osez l excellence» Strataj aime a pour vocation de guider la jeunesse dans l extraordinaire aventure de la vie! Transmettre avec passion le savoir, comprendre l exigence

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Présentation de la structure

Présentation de la structure 1 Présentation de la structure Année scolaire 2013-2014 2 Les grands chiffres > 3 grosses structures (collège, lycée, prépa) > 2000 élèves (500 au collège, 500 au lycée, 1000 en prépa) > 250 personnes

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics les metiers du BTP Bâtiment et Travaux Publics une publication Orientations UNE FORTE DÉPENDANCE AUX POLITIQUES PUBLIQUES En revanche, ce secteur est fortement dépendant des grandes politiques de projets

Plus en détail

BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE S Sciences de l Ingénieur. Approche scientifique et technologique

BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE S Sciences de l Ingénieur. Approche scientifique et technologique BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE S Sciences de l Ingénieur Approche scientifique et technologique HORAIRES DE LA SERIE S 1 ère Terminale Coef BAC Français 4h 4 (2+2) Histoire géographie 2h30 2h 3 LV1+LV2 4h30

Plus en détail

les metiers de l énergie une publication Orientations

les metiers de l énergie une publication Orientations les metiers de l énergie une publication Orientations Les acteurs traditionnels de la production, la transformation et la distribution du pétrole, de l électricité nucléaire ou thermique et du gaz demeurent

Plus en détail

Réussite dans le parcours BacPro/BTS

Réussite dans le parcours BacPro/BTS Fonds d expérimentation pour la jeunesse PROJET ACADEMIQUE Réussite dans le parcours BacPro/BTS action 2010-2010 (n 234) LGT Carriat Bourg-en-Bresse Partenariat entre LP Pardé Bourg-en-Bresse Sommaire

Plus en détail

MIJEC 44. Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009

MIJEC 44. Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009 MIJEC 44 Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009 Groupe de pilotage MIJEC 44 novembre 2008 Préambule : Depuis mars 2007, le groupe de pilotage MIJEC 44 a engagé une réflexion sur l opportunité

Plus en détail

1. Objectifs, principes fondamentaux d APB 2. Espaces d information et de recherche de formations 3. Accès Candidat

1. Objectifs, principes fondamentaux d APB 2. Espaces d information et de recherche de formations 3. Accès Candidat 1 1. Objectifs, principes fondamentaux d APB 2. Espaces d information et de recherche de formations 3. Accès Candidat Création du dossier APB, saisie et classement des candidatures Constitution et envoi

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

Aide à l orientation. Classe de TERMINALE

Aide à l orientation. Classe de TERMINALE Aide à l orientation Classe de TERMINALE Se poser les bonnes questions Quels sont mes goûts, mes envies? Domaines d études Durée De quoi est-ce que je me sens capable? Travail? Assiduité Ambition? Quels

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

au cœur de l europe,

au cœur de l europe, au cœur de l europe, la prepa hec de l aefe (Agence pour l enseignement français à l étranger) Vous etes : : : Futur bachelier ES ou S ayant étudié deux langues vivantes dont l anglais : : Sérieux, travailleur,

Plus en détail

Institut Français de l Education

Institut Français de l Education Institut Français de l Education Le travail enseignant et la question de l évaluation Les 18, 19 et 20 mars 2015 «Je vis que je réussissais et cela me fit réussir davantage» Jean-Jacques Rousseau (Émile,

Plus en détail

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils pour permettre aux salariés de poursuivre leur activité en entreprise tout en préparant un diplôme (Licence 3, Master 1, Master 2). Pour qui?

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Porteur du projet : Cnam LR. Evaluateur du projet : CEREQ NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «CNAM LR»

Porteur du projet : Cnam LR. Evaluateur du projet : CEREQ NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «CNAM LR» Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers»

BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers» BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers» Pourquoi préparer un BTS Banque conseiller de clientèle? Le BTS Banque, marché des particuliers, est une formation à caractère commercial qui prépare

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Répercussions sociales de La Banque Postale

Répercussions sociales de La Banque Postale Répercussions sociales de La Banque Postale La Banque Postale RÉPERCUSSIONS SOCIALES SUR LES CITOYENS RÉPERCUSSIONS SOCIALES SUR LES PERSONNELS DE LA POSTE FRANCAISE REPERCUSSIONS SOCIALES SUR LES CITOYENS

Plus en détail

sab sociale dans le domaine de l éducation à travers des programmes d octroi des stages académiques aux étudiants, de

sab sociale dans le domaine de l éducation à travers des programmes d octroi des stages académiques aux étudiants, de BOURSES SCOLAIRES SABC 2013 : C est parti! «ENCOURAGEONS LA PERFORMANCE» Les Brasseries es du Cameroun assument leur responsabilité sab sociale dans le domaine de l éducation à travers des programmes d

Plus en détail

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009 Allocution de M. Eric BESSON Ministre de l Immigration, de l Intégration, de l Identité nationale et du développement solidaire Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE L ESSENTIEL SUR LA SÉRIE STI2D La série STI2D s inscrit de manière affirmée dans la voie technologique

Plus en détail

BIENVENUE au lycée Saint Louis

BIENVENUE au lycée Saint Louis BIENVENUE au lycée Saint Louis Je m interroge sur ma poursuite d études, je suis un élève de Terminale S 1-Quelle CPGE me convient? -plutôt mathématiques et physique: MPSI -plutôt physique et chimie: PCSI

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR

PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR 1) Qu est ce qu un IEP? Institut d Etudes Politiques appelé Sces-Po Formation pluridisciplinaire d excellence et reconnue internationalement Un cycle de

Plus en détail

Pour que votre formation rime avec profession!

Pour que votre formation rime avec profession! Pour que votre formation rime avec profession! s s Groupe PROMOTRANS, association de compétences En 1966, des professionnels du transport se regroupent autour d un projet commun : la création d un organisme

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Réunion d orientation du 30 janvier 2015. Après la Troisième. Les formations après la 3ème

Réunion d orientation du 30 janvier 2015. Après la Troisième. Les formations après la 3ème Réunion d orientation du 30 janvier 2015 Après la Troisième Les formations après la 3ème Après la 3 ème : 2 possibilités: Entrer dans la voie professionnelle, pour préparer un bac pro en 3 ans ou un CAP.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation de produits et services financiers de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013

Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013 Région Rhône-Alpes (Département du Rhône) Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013 1) Présentation du programme Le programme Jeunes Ambassadeurs 2013 est proposé par l Acsé (Agence nationale pour

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012 Mutualisation de la Formation Boîte à outils 2012 La Mutualisation de la Formation De quoi s'agit-il? se regrouper pour concevoir et/ou participer à des actions de formations communesentre structures différentes

Plus en détail