«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :"

Transcription

1 «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou Microphone et hautparleurs dans la fenêtre Audio - Pour une connexion par téléphone, composez le numéro indiqué et suivez les instructions Si vous rencontrez des difficultés, contactez nous au

2 Introduction Qui fait quoi sur le patrimoine? Comment structurer la Le patrimoine, opportunité ou contrainte? stratégie immobilière de votre collectivité locale? Quel lien entre pilotage patrimonial et budget de l année? Comment conjuguer les différentes dimensions de la gestion patrimoniale de votre collectivité (technique, administrative, juridique, etc.)?? 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 2

3 Sommaire Déroulement du séminaire : 1) Présentation des intervenants 2) Pourquoi piloter le patrimoine local? 3) Quelles perspectives pour piloter le patrimoine local? 4) Quelle démarche pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 5) Quel outil pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 6) Une démonstration par l exemple 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 3

4 1) Présentation de la société NQI Une gestion de projet efficace ne peut-être uniquement l affaire d experts. Avec NQI Orchestra, fédérez et animez la communauté des acteurs projet autour d'une culture et d'objectifs partagés! Première solution de gestion de projets référencée au catalogue de l UGAP Editeur français Présent dans 10 pays Bureaux à Paris, Londres, Madrid et Bruxelles 200 clients et + de utilisateurs Club utilisateurs pour échanger bonnes pratiques et expériences 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 4

5 1) Plus de 200 organisations font confiance aux solutions NQI de pilotage 1 outil. 3 solutions dédiées aux organisations publiques Gestion du portefeuille de projets informatiques Gestion des opérations en maîtrise d ouvrage Pilotage stratégique des organisations publiques 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 5

6 1) Présentation UPPA PILOTE OPTIMA CREG (Centre de Recherches et d études en Gestion) au sein de l UPPA Ville Management puis PILOTE (PILotage des politiques et des Organisations TErritoriales) au sein de l AIRMAP (Association Internationale de Management Public) Chaire OPTIMA (Observatoire du PiloTage et de l Innovation Managériale des Administrations locales) 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 6

7 Sommaire Déroulement du séminaire : 1) Présentation des intervenants 2) Pourquoi piloter le patrimoine local? 3) Quelles perspectives pour piloter le patrimoine local? 4) Quelle démarche pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 5) Quel outil pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 6) Une démonstration par l exemple 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 7

8 2) Les raisons de la mise en œuvre d un pilotage patrimonial local des enjeux en terme de connaissance et de maîtrise de ses ressources immobilières (investissement et fonctionnement) des enjeux de cession et de valorisation du patrimoine des enjeux d optimisation de l occupation (services municipaux, associations, équipements) des enjeux liés à l engagement de la responsabilité de la collectivité, la gestion juridique, les assurances, le recouvrement homogène et contrôlé des enjeux en terme de maintenance et de gestion énergétique 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 8

9 2) Les raisons de la mise en œuvre d un pilotage patrimonial local Une réponse aux insuffisances des outils actuels (Carassus et Queyroi, 2012) Etat des pratiques locales Connaissance Une connaissance lacunaire et non mise à jour du patrimoine Des progrès importants vers la centralisation de la connaissance Présence d outils Temporalité Manque d instruments de gestion et d indicateurs Manque d outils englobants Des instruments focalisés sur une logique annuelle Faiblesse des dimensions temporelles de long terme et de court terme Niveau d action Finalité Des actions relevant d un niveau administratif et opérationnel Mise à l écart des acteurs politiques Assez bonne prise en charge des activités d exploitation du parc et d administration des biens Défaillance des outils sur la gestion stratégique immobilière 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 9

10 2) Les raisons de la mise en œuvre d un pilotage patrimonial local Une réponse aux insuffisances des modes d organisation actuels (Carassus et Queyroi, 2012) Etat des pratiques locales Système organisationnel Des responsabilités et missions liées au patrimoine éparpillées au sein des organisations Un grand nombre d acteurs répartis dans plusieurs directions et pôles directement concernés par les questions de gestion patrimoniale Approche organisationnelle D importantes difficultés dans la réalisation de toutes les sous-fonctions et les activités de la gestion patrimoniale (Asset, Property, Facility) Maîtrise relative du rôle de tous les acteurs associés à la gestion de patrimoine Une fonction patrimoniale ne répondant à aucune logique d ensemble dans son système organisationnel Les activités de l exploitation du parc essentiellement régies par une approche mécaniste (existence de procédures, fonctionnement rigide) Une approche organique de la gestion stratégique (peu de procédures, peu de règles, des relations informelles) Une fonction d administration des biens à tendance organique 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 10

11 Sommaire Déroulement du séminaire : 1) Présentation des intervenants 2) Pourquoi piloter le patrimoine local? 3) Quelles perspectives pour piloter le patrimoine local? 4) Quelle démarche pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 5) Quel outil pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 6) Une démonstration par l exemple 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 11

12 3) Les perspectives de la mise en œuvre d un pilotage patrimonial local Synthèse du diagnostic outil Axes d évolution envisagés Des outils courts et moyens termistes, à portée opérationnelle et à finalité administrative Les outils semblent être en grande majorité annuels et infra-annuels, tandis que trop peu sont destinés à une vision à long terme L instrumentation de gestion est principalement présente au niveau opérationnel. La collectivité est largement sous dotée en outils à portée stratégique Les outils présents couvrent majoritairement le Property Management, un peu moins le Facility Management et pratiquement pas l Asset Management. Les axes de développement des outils patrimoniaux L extension de la temporalité des outils de gestion et de pilotage du patrimoine : inventaire et suivi du patrimoine, PPT, PPI, PPT Le redéploiement du niveau d utilisation et de la portée des outils vers tous les niveaux (opérationnel, administratif, politique) : guide utilisateur des bâtiments Une couverture plus importante et mieux maîtrisée des finalités managériales des instruments (Asset, Property, Facility Management) : schémas directeurs, méthode atouts/attraits 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 12

13 3) Les perspectives de la mise en œuvre d un pilotage patrimonial local Synthèse du diagnostic orga Axes d évolution envisagés Une fonction patrimoniale quasi inexistante, aux modalités d organisation fragmentées Eparpillement de la fonction patrimoine au sein de l organisation Des activités de la gestion patrimoniale que partiellement assurées par l organisation. Des difficultés à délimiter le périmètre d intervention des services Une professionnalisation de la gestion patrimoniale qui doit être poursuivie Les axes de développement de la fonction patrimoniale Un équilibre du système organisationnel entre central et local : Identification de la fonction patrimoniale entre les différentes directions, mise en place d une instance de débats stratégique sur le patrimoine, Renforcement du dialogue de gestion interne autour des ressources patrimoniales, mise en place d un réseau de référents patrimoine Défaillance des ressources patrimoniales en tant que support des fonctions métiers Problèmes de transparence quant aux processus informationnels et décisionnels Une approche cumulant des modalités mécanistes et organiques : Professionnalisation de la gestion patrimoniale autour des 3 fonctions, mise en place de procédures partagées sur la gestion du patrimoine 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 13

14 Sommaire Déroulement du séminaire : 1) Présentation des intervenants 2) Pourquoi piloter le patrimoine local? 3) Quelles perspectives pour piloter le patrimoine local? 4) Quelle démarche pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 5) Quel outil pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 6) Une démonstration par l exemple 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 14

15 4) La démarche de mise en œuvre d un pilotage patrimonial Définition d une planification/stratégie patrimoniale détermination des ambitions de la politique patrimoniale détermination d une segmentation stratégique patrimoniale en missions, actions/activités avec leurs objectifs stratégiques et opérationnels détermination des calendriers pour les actions à engager Détermination d une responsabilisation patrimoniale détermination de la structure pilote des missions, actions/activités détermination des structures de mise en œuvre des actions/activités détermination des moyens financiers par actions/activités détermination des moyens humains par actions/activités Mise en œuvre d une évaluation patrimoniale détermination des indicateurs de performance multidimensionnels détermination des tableaux de bord décisionnels 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 15

16 4) La démarche de mise en œuvre d un pilotage patrimonial Formation Implication globale des acteurs Evaluation Responsabilisation Planification/s tratégie + DGA/Direc teurs + Référents + agents Elus/DGS / Dir Pat. L outil accompagne et appuie la diffusion de la démarche 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 16

17 Sommaire Déroulement du séminaire : 1) Présentation des intervenants 2) Pourquoi piloter le patrimoine local? 3) Quelles perspectives pour piloter le patrimoine local? 4) Quelle démarche pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 5) Quel outil pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 6) Une démonstration par l exemple 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 17

18 5) L outil de mise en œuvre d un pilotage patrimonial - MAESTRIA La mise en place d une solution de pilotage a pour objectif de : 1. Structurer le projet de la collectivité 2. Fédérer autour du projet de la collectivité 3. Gérer le projet de la collectivité 4. Communiquer sur le projet de la collectivité 5. Evaluer le projet de la collectivité 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 18

19 5) L outil de mise en œuvre d un pilotage patrimonial - MAESTRIA Une solution web de pilotage collaboratif ouverte à tous les acteurs du projet de la collectivité Rattachement à trois référentiels (politique, structure, territoire) pour donner une lecture complète Formalisation des objectifs Organisation et responsabilité des équipes Définition des moyens mobilisés Pilotage en temps réel de l exécution Evaluation du résultat et de l impact des actions 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 19

20 Sommaire Déroulement du séminaire : 1) Présentation des intervenants 2) Pourquoi piloter le patrimoine local? 3) Quelles perspectives pour piloter le patrimoine local? 4) Quelle démarche pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 5) Quel outil pour mettre en œuvre un pilotage patrimonial? 6) Une démonstration par l exemple 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 20

21 Contactez-nous pour lancer votre démarche de pilotage Merci de votre attention Pour continuer nos échanges et obtenir plus d informations sur la solution Maestria, n hésitez pas à nous contacter : Grégory Sabathé Tél. : David Carassus Tél. : /06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 21

22 Annexe Facility Management (exploitation de parc) Fonction qui assure l allocation des ressources immobilières afin de garantir l adéquation entre les conditions immobilières et les activités qui s y déroulent. Facility Management Gestion de l usage Gestion de la maintenance Exploitation Services associés Property Management (administration de biens) Activité qui concerne la gestion administrative, financière, fiscale et juridique liée au patrimoine, ainsi que les opérations d investissements, de gros travaux. Administration Sécurité Property Management Investissements et gros travaux Asset Management (gestion d actifs immobiliers) Activité de gestion stratégique et financière des actifs immobiliers. Opérations s inscrivant dans une perspective stratégique, en lien direct avec la stratégie globale de l institution. Activités transversales de la gestion patrimoniale La gestion patrimoniale repose elle-même sur des activités supports à son fonctionnement. Regroupées dans cette fonction transverse, elles sont communes au trois domaines exposés précédemment (Asset, Property, Facility). Asset Management Politique immobilière Stratégie immobilière Fonction transverse Gestion des moyens Gestion de l information Gestion comptable et économique 18/06/2014 NQI Présentation NQI Corp :: Confidentiel 22

LE PILOTAGE DU COLLECTIVITÉS LOCALES. Bilan et perspectives. Journée technique CoTITA 25/09/2014. Yoann QUEYROI. David CARASSUS

LE PILOTAGE DU COLLECTIVITÉS LOCALES. Bilan et perspectives. Journée technique CoTITA 25/09/2014. Yoann QUEYROI. David CARASSUS Journée technique CoTITA LE PILOTAGE DU PATRIMOINE DES COLLECTIVITÉS LOCALES Bilan et perspectives 25/09/2014 Yoann QUEYROI Doctorant en sciences de gestion yoann.queyroi@univ-pau.fr David CARASSUS Professeur

Plus en détail

Vers une gestion performante du patrimoine public local

Vers une gestion performante du patrimoine public local Programme conjoint sur le renforcement de l administration locale en Serbie Vers une gestion performante du David CARASSUS Université de Pau et des Pays de l Adour 1 Eléments introductifs 1) Le des collectivités

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé Atelier ORAS Pilotage des rémunérations variables Groupe RH&M Le volet informatisation Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé EURISTIC 4 février 2010 Présentation Intervenant EURISTIC Jean-Louis BAUDRAND

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Collaboration DIM Contrôle de Gestion. Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ

Collaboration DIM Contrôle de Gestion. Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ Collaboration DIM Contrôle de Gestion Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ 2 Définition du contrôle de gestion Définition du répertoire national des métiers de la Fonction Publique Hospitalière:

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

LA STRATEGIE PATRIMONIALE DE LA VILLE DE MARSEILLE

LA STRATEGIE PATRIMONIALE DE LA VILLE DE MARSEILLE CETE MEDITERRANEE / COTITA JOURNEE TECHNIQUE DU 7 JUIN 2012 GESTION DE PATRIMOINE IMMOBILIER LA STRATEGIE PATRIMONIALE DE LA VILLE DE MARSEILLE «Le schéma directeur d'implantation des services municipaux»

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale

Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale DRH La Banque Postale / Services Financiers et du Réseau La Poste Document confidentiel Sommaire Projet de structure managériale

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

BDO Secteur Public. Novembre 2012

BDO Secteur Public. Novembre 2012 BDO Secteur Public Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 7 3. Votre contact Page 12 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

LA GESTION PATRIMONIALE DES COLLECTIVITES LOCALES: UNE ANALYSE EMPIRIQUE DES OUTILS DE GESTION ET DES MODES D ORGANISATION ACTUELS

LA GESTION PATRIMONIALE DES COLLECTIVITES LOCALES: UNE ANALYSE EMPIRIQUE DES OUTILS DE GESTION ET DES MODES D ORGANISATION ACTUELS RAPPORT DE SYNTHESE Enquête nationale février 2013 LA GESTION PATRIMONIALE DES COLLECTIVITES LOCALES: UNE ANALYSE EMPIRIQUE DES OUTILS DE GESTION ET DES MODES D ORGANISATION ACTUELS Yoann QUEYROI Doctorant

Plus en détail

Pour une gestion active du patrimoine

Pour une gestion active du patrimoine Pour une gestion active du patrimoine Présentation CETE du 07-06-2012 1 sommaire 1. Introduction 2. La gestion active du patrimoine : qu est-ce que c est? 3. Une nouvelle organisation 4. Le Plan Stratégique

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

ECOLE DES MANAGERS. Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier

ECOLE DES MANAGERS. Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier ECOLE DES MANAGERS Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier 1 Principes directeurs de l Ecole des Managers L Ecole des Managers soutient et accompagne

Plus en détail

Système d information Immobilier

Système d information Immobilier Système d information Immobilier Bonjour et bienvenue, Eric Davy, Membre de l A.D.I. Professeur au Master 2 MIPI Management Immobilier de l Université Marne La Vallée Confidentiel E.Davy 2012 1 Programme

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Besoins et pratiques innovantes de pilotage de l action publique locale

Besoins et pratiques innovantes de pilotage de l action publique locale Besoins et pratiques innovantes de pilotage de l action publique locale David CARASSUS, enseignant-chercheur en sciences de gestion, directeur de recherche Centre de Recherche et d Etudes en Gestion 29

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

Sommaire. Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire. Communauté de Communes du Canton de Vatan

Sommaire. Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire. Communauté de Communes du Canton de Vatan Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire Communauté de Communes du Canton de Vatan Conseil communautaire Sommaire Le Cabinet ARGOS et votre intervenante en quelques mots La demande

Plus en détail

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé OPHELIE Emilie Gonzales, Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins à la DGOS Bureau

Plus en détail

Séminaire de lancement RH PME

Séminaire de lancement RH PME Séminaire de lancement RH PME Mercredi 27 mars 2013 Maison des Entreprises de l Ouest Lyonnais Eléments d Introduction Répondre aux attentes RH recueillies à l échelle du territoire dans le cadre du projet

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

Nouveau processus budgétaire. performance: Le projet tunisien

Nouveau processus budgétaire. performance: Le projet tunisien Nouveau processus budgétaire axé sur le résultat r et la performance: Le projet tunisien Mohsen Thabet Ministère des Finances Unité GBO Atelier GBO Tunis 26-27 27 Juin Plan de l interventionl 1. Système

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 Avancement du projet de création de l institut national de formation Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 2013-2014 2015 1 er janv. 2016 Etat des lieux Création de l institut Définition organisation

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite

Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite A TELIER SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET L EMPLOI A U LIBAN - 2 3 S E P T E M B R E 2 0 1 4 -

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

SEMINAIRES SPECIFIQUES

SEMINAIRES SPECIFIQUES 57, bd Abdelmoumen Résidence Al Hadi n B15 Tél 022 47 06 13 /15 - Fax 022 47 06 78/91 mailacf@acf.ma SEMINAIRES SPECIFIQUES AUX ENTREPRISES D ASSURANCES ET DE REASSURANCE MUTUELLES ET CAISSES DE RETRAITE.

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 AXIA Pôle Conseil RH & Formation Partenaire PGC-Paris CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 www.axiaconsulting.ma Edito AXIA Consulting Le partenaire de votre développement Nous avons élaboré le catalogue formation

Plus en détail

SOeMAN SIRH Solution collaborative

SOeMAN SIRH Solution collaborative SOeMAN SIRH Solution collaborative La solution collaborative d aide à l organisation et au pilotage stratégique Reflex Training, entreprise d excellence OSEO 4 rue André Moinier 63000 Clermont Ferrand

Plus en détail

Chargé(e) de prestations comptables

Chargé(e) de prestations comptables Code fiche BUD001 Chargé(e) de prestations comptables Définition synthétique de l emploi-type Assure la gestion opérationnelle des actes d exécution de la dépense, des recettes non fiscales et de gestion

Plus en détail

LICENCE MANAGEMENT DE PROJET DANS LE TERTIAIRE UE 4 LA GESTION DE PROJET

LICENCE MANAGEMENT DE PROJET DANS LE TERTIAIRE UE 4 LA GESTION DE PROJET LICENCE MANAGEMENT DE PROJET DANS LE TERTIAIRE UE 4 LA GESTION DE PROJET Méthodologie et conduite de projet 09/2013 - Ed 0 MÉTHODOLOGIE 2 FONDAMENTAUX CADRE DU MANAGEMENT DE PROJET 09/2013 - Ed 0 LES PROJETS

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Au Service de la Performance IT

Au Service de la Performance IT Présentation APRIM du 11 Mars 2010 Agenda : Introduction, contexte et historique Christian BROCHES / DEODIS Objectifs poursuivis par la DGFIP / Présentation détaillée des processus - Damien BONNEFOUX &

Plus en détail

C O N S U L T A T I O N C H S C T

C O N S U L T A T I O N C H S C T Département Pilotage des Cadres et des Hauts Potentiels Groupe C O N S U L T A T I O N C H S C T M I S E E N Œ UV R E D E R EV U E S D E C A R RI E R E C A D R ES Mise en œuvre de revues de carrière cadres

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

DOCUMENT SYNTHESE PLAN DE DEVELOPPEMENT INSTITUTIONNEL DE LA MAIRIE DE BAGRE

DOCUMENT SYNTHESE PLAN DE DEVELOPPEMENT INSTITUTIONNEL DE LA MAIRIE DE BAGRE MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION ---------------- REGION DU CENTRE EST ------------- PROVINCE DU BOULGOU ------------- COMMUNE DE BAGRE BURKINA FASO UNITE PROGRES - JUSTICE

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

3 ème Conférence Formation du Secteur de l Energie et des Mines

3 ème Conférence Formation du Secteur de l Energie et des Mines 3 ème Conférence Formation du Secteur de l Energie et des Mines La formation dans le processus de préparation paration de la relève des managers Présentation : Mourad CHAMEKH Chef de Projet Politique RH

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Gestion de projets artistiques et culturels

Gestion de projets artistiques et culturels Gestion de projets artistiques et culturels Méthodologie de projet : de l idée à l évaluation (réf. 101A) Philippe Fabre Consultant en ressources humaines Philippe Fabre Conseil 2 jours 16 et 23 mai 2014

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Pôle les Missions de Demain. Développer les missions

Pôle les Missions de Demain. Développer les missions Pôle les Missions de Demain Développer les missions dans les E.T.I. Serge Yablonsky Expert comptable Mailys Ferrere Directeur d investissement FSI Olivier Picquet Directeur général Lise Charmel Annabelle

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

LA PERFORMANCE, UNE NOUVELLE CULTURE POUR LES ACTEURS SOCIAUX

LA PERFORMANCE, UNE NOUVELLE CULTURE POUR LES ACTEURS SOCIAUX LA PERFORMANCE, UNE NOUVELLE CULTURE POUR LES ACTEURS SOCIAUX NANCY 19 04 2011 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Qu est ce que l ANAP? L Agence nationale

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante?

Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante? Date du document Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante? Fabienne PETIT 27 mai 2010 Sommaire 3 phases de mise en place d une dynamique : Diagnostic Action 1. Recenser

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail