QUID QUID? 2013 PARTENA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1"

Transcription

1 QUID? 2013 PARTENA

2 Origine historique : Législations parallèles différées dans le temps : La première loi sur le contrat de travail du 10 mars 1900 ne concerne que les ouvriers La première loi traitant t des employés date du 7 août 1922 La loi actuelle sur le contrat de travail du 3 juillet 1978 a conservé cette différence de statut avec quelques q légères atténuations : L instauration de la notion de licenciement abusif des ouvriers La possibilité laissée au Roi de prévoir pour les ouvriers des délais de préavis plus longs dans certains PARTENA

3 Origine historique : Législations parallèles différées é dans le temps : La première loi sur le contrat de travail du 10 mars 1900 ne concerne que les ouvriers La première loi traitant des employés date du 7 août 1922 La loi actuelle sur le contrat de travail du 3 juillet 1978 a conservé cette différence de statut avec quelques légères atténuations : L instauration de la notion de licenciement abusif des ouvriers La possibilité laissée au Roi de prévoir pour les ouvriers des délais de préavis plus longs dans certains PARTENA

4 Éléments de base Critère de distinction dans la loi du 3 juillet 1978 sur le contrat de travail : Ouvrier : travail d ordre d manuel Employé : travail d ordre intellectuel PARTENA

5 Fondamentaux Arrêt du 8 juillet 1993 : Question préjudicielle posée par les Tribunaux du travail de Gand, de Bruxelles et d Anvers : La loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail viole t elle (les articles 6 et 6bis de) la Constitution, en tant qu elle fixe un dl délai dff différent pour le préavis donné à un ouvrier et à un employé? PARTENA

6 Arrêt du 8 juillet 1993 (suite) : Position de la Cour : En fondant la distinction entre ouvriers et employés sur la nature principalement manuelle ou intellectuelle de leur travail, le législateur a établi une différence de traitement difficilement justifiable aujourd'hui La Cour privilégie toutefois une harmonisation progressive plutôt qu une brusque suppression de la distinction Spécialement dans une matière où les normes peuvent évoluer grâce à la négociation collective Pas d affirmation d inconstitutionnalité PARTENA

7 Arrêt du 8 juillet 1993 (suite) : Position de la Cour : En fondant la distinction entre ouvriers et employés sur la nature principalement manuelle ou intellectuelle de leur travail, le législateur a établi une différence de traitement difficilement justifiable aujourd'hui La Cour privilégie toutefois une harmonisation progressive plutôt qu une brusque suppression de la distinction Spécialement dans une matière où les normes peuvent évoluer grâce à la négociation collective Pas d affirmation d inconstitutionnalité PARTENA

8 Réponses du législateur à ce premier arrêt du 8 juillet 1993: CCT n 75 du 20/12/1999 venant allonger les délais de préavis des ouvriers Loi AIP du 12/04/2011 prévoyant de nouvelles règles pour les délais de préavis des ouvriers et des employés : les délais de préavis des ouvriers et des employés : Uniquement pour les contrats de travail dont l exécution a débuté à partir du 01/01/2012 Ouvriers : préavis augmentés de 15% et allocation de licenciement de à charge de l Onem Employé : préavis diminués de 3% (de 6% à partir de 2014) PARTENA

9 Délais Ancienneté Délais employeur Délais ouvriers de 6 mois (si clause dans CT ou RGT) 7 jours cal. 3 jours cal. de 6 mois 28 jours cal. 14 jours cal. 6 mois à de 5 ans 40 jours cal. 14 jours cal. 5 ans à de 10 ans 48 jours cal. 14 jours cal. 10 ans à de 15 ans 64 jours cal. 14 jours cal. 15 ans à de 20 ans 97 jours cal. 14 jours cal. + de 20 ans 129 jours cal. 28 jours cal. PARTENA

10 Employés dont la rémunération annuelle n excède pas (2013): 3 mois par tranche de 5 ans d ancienneté entamée Employés «supérieurs» dont la rémunération annuelle excède (2013) : Cfr tableau ci après Employés dont la rémunération annuelle excède (2013) : le préavis peut être convenu au plus tard au moment de l entrée n service en respectant le minima de la première tranche PARTENA

11 Ancienneté Délais employeur Délais travailleur - de 3 ans 91 jours cal. 45 jours cal. 3 ans à de 4 ans 120 jours cal. 45 jours cal. 4 ans à de 5 ans 150 jours cal. 45 jours cal. 5 ans à de 6 ans 182 jours cal. 90 jours cal. 6 ans à de 10 ans 30 jours cal. par année d ancienneté entamée 90 jours cal. 10 ans et + Idem 135 jours cal. 15 ans et + (si > ) Idem 180 jours cal. PARTENA

12 Arrêt du 7 juillet 2011 : Deux questions préjudicielles du Tribunal du travail de Bruxelles : La loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail viole telle (les articles 10 et 11 de) la Constitution, en ce qu elle fixe un délai différent pour le préavis donné à un ouvrier et à un employé? La loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail viole telle (les articles 10 et 11 de) la Constitution, en ce que, contrairement à l employé lemployé (sous contrat à durée indéterminée et dont la période d essai a pris fin), l ouvrier se voit compter un jour de carence en cas de maladie (lorsque celle ci n atteint pas quatorze jours)? PARTENA

13 Arrêt du 7 juillet 2011 (suite) : Réponse de la Cour : La distinction fondée «sur la nature principalement manuelle ou intellectuelle du travail» est désuète et contraire aux articles 10 et 11 de la Constitution Le processus d effacement de l inégalité ne peut cependant être que progressif : des efforts ont été faits mais ils sont insuffisants Le temps laissé au législateur pour une harmonisation ne peut être illimité Le principe de sécurité juridique justifie cependant qu un dernier délai soit accordé au législateur : date butoir fixée le 8 juillet 2013 PARTENA

14 Il s agit d un arrêt préjudiciel : Pas les mêmes effets qu un arrêt d annulation faisant disparaître les dispositions de la loi concernée Effet : Pour le litige concerné Pour les affaires ayant un objet identique étant t donné que les juridictions seront dispensées de l obligation de reposer la même question préjudicielle PARTENA

15 Tout ouvrier en litige devant le tribunal du travail contre son employeur pourrait demander au juge que celui ci pose une question préjudicielle à la Cour en cas de différenciation de traitement légal par rapport à celui des employés Si l affaire concerne le délai de préavis et/ou le jour de carence : Le juge serait dispensé de reposer la même question préjudicielle et appliquerait l arrêt du 7 juillet 2011 : il ne pourrait pas donner effet aux dispositions discriminatoires (sans pouvoir toutefois jouer le rôle du législateur) Risque d application des dispositions plus favorables des employés ( = effet levelling up) PARTENA

16 Quid si l affaire concerne d autres différences que le délai de préavis et/ou de jour de carence? Le juge devrait en principe poser une nouvelle question préjudicielle à la Cour Dans son arrêt du 7 juillet 2013, la Cour met cependant déjà en évidence le fait qu il y a d autres matières que le préavis et le jour de carence faisant l objet d une différence de traitement entre les ouvriers et les employés (tantôt favorable aux ouvriers tantôt aux employés) qui devraient être harmonisées Il est dès lors fort probable que la Cour confirme l inconstitutionnalité des autres différences de traitement (excepté en cas de justification possible sur base de la «nature du travail») PARTENA

17 Certains ont exprimé l idée d une révision de la Constitution mais les articles concernés de la Constitution ne sont pas en l état ouverts à la révision PARTENA

18 Période d essai Licenciement abusif et allocation de licenciement Contre préavis Sli Salaire garanti en cas de maladie ldi Chômage temporaire Vacances Périodicité de paiement rémunération Appartenance à une CP PARTENA

19 Quid de l organisation des structures syndicales? Qui de la représentation au sein des organes de concertation? Quid de la structure des commissions paritaires Des fonds sectoriels? Quid des caisses de vacances? Quid des avantages extra légaux? PARTENA

20 Calcul préavis 01/01/14 Précédant cette date? A partir de cette date? PARTENA

21 Départ volontaire et contre préavis? Divisée par deux et arrondi vers le bas Max : 13 semaines Contre préavis : max 4 semaines SI en poste avant 01/01/14? PARTENA

22 le vendredi 27 septembre, le Conseil des ministres a approuvé l avant projet de loi relative au statut unique. Pour rappel, le 5 juillet dernier, les partenaires sociaux avaient marqué leur accord sur une proposition de compromis élaborée é par la ministre i de l Emploi, l Monica De Coninck, prévoyant notamment la fin de la distinction entre les ouvriers et les employés en matière de délais de préavis et de jour de carence, à partir du 1 er janvier Ce compromis est à présent transposé dans un texte de loi, lequel l a été é approuvé par le Conseil des ministres. i Le Conseil d état vient de remettre son avis, avant de passer au parlement. e PARTENA

23 Le droit au préavis en cas de licenciement se constituera, pour le travailleur (ouvrier ou employé), en 3 phases : jusqu à 5 ans d ancienneté : constitution progressive (voyez le tableau ci dessous) ; à partir de 5 ans d ancienneté et jusqu à 20 ans d ancienneté : constitution à concurrence de 3 semaines par année d ancienneté entamée ; à partir de 20 ans d ancienneté : constitution i à concurrence d une semaine par année d ancienneté entamée. PARTENA

24 Délais de préavis - Licenciement Ancienneté Délai Ancienneté Délai Ancienneté Délai 0 <3 mois 2 semaines es 6 <7 ans 21 semaines es 18 <19 ans 57 semaines es 3 <6 mois 4 semaines 7 <8 ans 24 semaines 19 <20 ans 60 semaines 6 <9 mois 6 semaines 8 <9 ans 27 semaines 20 <21 ans 62 semaines 9 <12 mois 7 semaines 9 <10 ans 30 semaines 21 <22 ans 63 semaines 12 <15 mois 8 semaines 10 <11 ans 33 semaines 22 <23 ans 64 semaines 15 <18 mois 9 semaines 11 <12 ans 36 semaines 23 <24 ans 65 semaines 18 <21 mois 10 semaines 12 <13 ans 39 semaines 24 <25 ans 66 semaines 21 <24 mois11 semaines 13 <14 ans 42 semaines 25 <26 ans 67 semaines 2 <3 ans 12 semaines 14 <15 ans 45 semaines 26 <27 ans 68 semaines 3 <4 ans 13 semaines 15 <16 ans 48 semaines 27 <28 ans 69 semaines 4 <5 ans 15 semaines 16 <17 ans 51 semaines 28 <29 ans 70 semaines 5 <6 ans 18 semaines 17 <18 ans 54 semaines PARTENA

25 Délais de préavis - Démission Ancienneté Délai 0 <3 mois 1 semaine 3 <6 mois 2 semaines 6 <12 mois 3 semaines 12 <18 mois 4 semaines 18 <24 5 semaines mois 2 <4 ans 6 semaines 4 <5 ans 7 semaines 5 <6 ans 9 semaines 6 <7 ans 10 semaines 7 <8 ans 12 semaines 8ans et + 13 semaines PARTENA

26 Travailleurs concernés Ces nouveaux délais de préavis seront applicables à tous les contrats, quelle que soit la date d engagement du travailleur (avant ou à partir du 1 er janvier 2014). Les travailleurs engagés avant le 1 er janvier 2014 verront toutefois leur délai de préavis calculé en deux temps (système de cliquet) et cela, afin de préserver leurs droits acquis avant l entrée lentrée en vigueur des nouveaux délais de préavis. Le préavis se composera dès lors d une part, d un délai fixé sur la base de leur ancienneté acquise au 31 décembre 2013 selon les règles actuelles et d autre dautre part, d un dun délai fixé sur la base de leur ancienneté acquise à partir du 1 er janvier 2014 selon les nouvelles règles (voyez les tableaux ci dessus). PARTENA

27 Compensation Pour une même ancienneté, la différence au niveau de la durée du préavis entre les ouvriers engagés avant le 1 er janvier 2014 (application du système du cliquet) et ceux engagés à partir du 1 er janvier 2014 (application des nouveaux délais de préavis) peut être importante. Afin de pallier cette différence, les ouvriers engagés avant le 1 er janvier 2014 auront droit, en plus de leur préavis ou de leur indemnité calculé(e) sur la base du système de cliquet, à une «compensation» leur permettant d avoir la même «protection» que les travailleurs engagés à partir du 1 er janvier Cette compensation sera octroyée, selon un calendrier bien précis, par l ONEm sous la forme d une indemnité en compensation du licenciement. PARTENA

28 Régime transitoire Des délais de préavis dérogatoires seront applicables aux ouvriers licenciés à partir du 1 er janvier 2014 et ressortissant de commissions paritaires prévoyant, au 31 décembre 2013, des délais de préavis peu élevés. Ce régime transitoire prendra fin au plus tard le 31 décembre 2017, sauf pour les ouvriers occupés sur des lieux de travail temporaires ou mobiles et accomplissant certaines activités du secteur de la construction. PARTENA

29 Mesures de reclassement professionnel et de réinsertion L employeur qui licencie un travailleur moyennant la prestation d un préavis ou le paiement d une indemnité ité de rupture couvrant au moins 30 semaines aura l obligation de lui faire une offre de reclassement professionnel. Les modalités suivantes sont prévues : en cas de licenciement moyennant le paiement d une dune indemnité de rupture, la valeur du reclassement, évaluée à 4 semaines de rémunération, sera imputée sur le montant de l indemnité de rupture ; en cas de licenciement moyennant la prestation d un dun préavis, le reclassement professionnel sera exercé durant les jours d absence pour recherche d emploi. Par ailleurs, les secteurs auront 5 ans, à partir du 1 er janvier 2014, pour prévoir des mesures visant à favoriser l «employabilité» des travailleurs licenciés. Le coût de ces mesures sera intégré dans le coût du licenciement, à concurrence d un tiers. PARTENA

30 Motivation du licenciement Pour le 31 octobre 2013, les partenaires sociaux devront conclure une convention collective de travail au sein du Conseil national du travail prévoyant les règles applicables à tous les travailleurs en matière de motivation du licenciement. L article 63 de la loi du 3 juillet 1978 portant sur le licenciement abusif des ouvriers sera abrogé dès l entrée en vigueur de cette convention collective de travail. PARTENA

31 Suppression de la clause d'essai La clause d essai sera supprimée. Toutefois, la clause d essai insérée dans un contrat de travail dont l exécution lexécution a débuté avant le 1 er janvier 2014 continuera à sortir ses effets jusqu à l expiration de la période d essai et se verra appliquer jusqu à cette date les règles en matière de préavis en vigueur au 31 décembre PARTENA

32 Suppression du jour de carence Le jour de carence des ouvriers sera supprimé. Le période de salaire garanti débutera donc dès le premier jour d incapacité de travail. Cette suppression sera notamment compensée par une mesure de renforcement des obligations du travailleur en matière de contrôle médical. PARTENA

33 QUID? Préavis en cas de pension ou RCC PARTENA

34 QUID? Licenciement en cas de maladie ou accident? PARTENA

35 QUID? Possibilité d amélioration des préavis? PARTENA

36 QUID? Amélioration «employabilité»? PARTENA

37 Vos questions pertinentes et impertinentes i? PARTENA

21/10/2013 QUID? OCTOBRE 2013

21/10/2013 QUID? OCTOBRE 2013 QUID? OCTOBRE 2013 PARTENA 2013 1 Origine historique : Législations parallèles différées dans le temps : La première loi sur le contrat de travail du 10 mars 1900 ne concerne que les ouvriers La première

Plus en détail

Tableau 1. Licenciement d un ouvrier CP 124 jusqu au 31 décembre 2013. Ouvrier embauché avant le 1 er janvier 2012

Tableau 1. Licenciement d un ouvrier CP 124 jusqu au 31 décembre 2013. Ouvrier embauché avant le 1 er janvier 2012 01.08.2013 Q.1. Quels délais de préavis faut-il appliquer en cas de licenciement au cours des prochaines semaines (avant le 31 décembre 2013)? Les nouvelles règles en matière de licenciement et de délais

Plus en détail

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés La nouvelle loi sur le statut unique a apporté des modifications majeures en droit du travail notamment concernant les délais de préavis, le

Plus en détail

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Le statut unique ouvriers-employés Les Dossiers du BSJ [ Table des matières Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3 Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Chapitre

Plus en détail

Modifications en matière de préavis et de période d essai. statut unique ouvriers/employés

Modifications en matière de préavis et de période d essai. statut unique ouvriers/employés Modifications en matière de préavis et de période d essai statut unique ouvriers/employés Comme vous en avez sans doute entendu parler, le 26 décembre 2013, une nouvelle loi a été publiée concernant l

Plus en détail

Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014

Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014 Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014 Session d information pour l Institut des Réviseurs d Entreprises Henri-François Lenaerts Avocat - Associé Gaëlle Willems

Plus en détail

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ----------------------------------------

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- Convention collective de travail n 118 du 27 avril 2015 fixant, pour 2015-2016, le cadre interprofessionnel

Plus en détail

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be OUVRIERS EMPLOYÉS STATUT entendu? www.abvvmetaal.be le statut de salarié une étape importante Ouvrier vs. Employé Trouvez les nombreuses injustes différences Les différences entre les statuts d ouvrier

Plus en détail

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll Au coeur de l actualité Journée du Professionnel payroll Alexandra Vancaeneghem 15 octobre 2013 1 P R O G R A M M E Le statut unique Ecart salarial Publications Modernisation de la durée du travail Vacances

Plus en détail

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations!

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! 1 HOMMES / FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. 2 Ouvriers/employés:

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015.

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015. Direction réglementation Interruption de carrière / crédit-temps Communication Date 29.12.2014 Modification de la réglementation du crédit-temps En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014,

Plus en détail

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle.

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle. AVENANT N 1 A L ACCORD DE BRANCHE DU 1 er AVRIL 1999 L arrêté du 4 juillet 2007 relatif à l'agrément de certains accords de travail applicables dans les établissements du secteur social et médico-social

Plus en détail

Le droit au crédit-temps

Le droit au crédit-temps Le droit au crédit-temps Le 28 décembre 2011 a été publié au Moniteur belge l Arrêté royal qui a modifié le régime du crédit-temps, et plus particulièrement les conditions d octroi des allocations d interruption

Plus en détail

Dossier Statut Unique

Dossier Statut Unique Dossier Statut Unique 1 Table of Contents Généralités... 4 1. Cadre Historique... 6 2. Nouvelles règles de licenciement... 9 2.1. NOUVEAUX DELAIS DE PREAVIS... 9 2.1.1. Préavis donné par l employeur...

Plus en détail

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier Les petits déjeuners de l ADP 19 juin 2015 Florence DELOGNE Directrice adjointe du Ministre des Pensions 1 L accord de gouvernement prévoit

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais Commission Paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013 traduction du texte original rédigé et signé

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 1 Obligation de négocier au niveau des branches... 3 2 Durée minimale de travail... 3 2.1 Dérogations...

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Numéro du rôle : 5775. Arrêt n 187/2014 du 18 décembre 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5775. Arrêt n 187/2014 du 18 décembre 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5775 Arrêt n 187/2014 du 18 décembre 2014 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l article 63 de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail, posées

Plus en détail

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Fin du contrat de travail Un contrat de travail ne peut pas être rompu du jour au lendemain, sauf de commun accord, en cas de force majeure ou pour motif grave. Si votre employeur vous

Plus en détail

C est le cas notamment en ce qui concerne des articles de l Accord qui avaient été «inspirés» par la CGPME :

C est le cas notamment en ce qui concerne des articles de l Accord qui avaient été «inspirés» par la CGPME : 10 Avril 2013 SYNTHESE SUR LA «CORRESPONDANCE» ENTRE L ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 11 JANVIER 2013 SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI ET LA VERSION DU PROJET DE LOI ADOPTEE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

Le statut unique et les nouveaux délais de préavis

Le statut unique et les nouveaux délais de préavis Le statut unique et les nouveaux délais de préavis Vincent Rouls! Senior Legal Advisor - SECUREX Plan Etat des lieux Préavis donné par l employeur Préavis donné par le travailleur Outplacement Mesures

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail

La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014

La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014 CABINET Marc Emmanuel PAQUET MARTINIQUE COMPTA FINANCE SARL La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014 Au sommaire : SOCIAL - Contrôle URSSAF - Artisans commerçants/indemnités journalières - RSI

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal)

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal) Régimes social et fiscal des indemnités de rupture du contrat de travail au 1 er janvier 2012 Indemnité compensatrice de préavis, de congés payés, de RTT non pris ; indemnité de non-concurrence Assujettie

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

FERMETURE D ENTREPRISE et LICENCIEMENTS COLLECTIFS. A. Information et consultation des représentants des travailleurs

FERMETURE D ENTREPRISE et LICENCIEMENTS COLLECTIFS. A. Information et consultation des représentants des travailleurs FERMETURE D ENTREPRISE et LICENCIEMENTS COLLECTIFS A. Information et consultation des représentants des travailleurs 1. Notion de licenciement collectif selon CCT N 24 et 2/10/1975 Est considéré comme

Plus en détail

Numéro du rôle : 5633. Arrêt n 26/2014 du 6 février 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5633. Arrêt n 26/2014 du 6 février 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5633 Arrêt n 26/2014 du 6 février 2014 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 4 de l arrêté royal du 18 novembre 1996 «instaurant une assurance sociale en

Plus en détail

La loi du 26 décembre 2013 1 introduisant un statut unique entre ouvriers et employés en ce qui concerne les délais de préavis et le jour de carence

La loi du 26 décembre 2013 1 introduisant un statut unique entre ouvriers et employés en ce qui concerne les délais de préavis et le jour de carence IPCF Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés SOMMAIRE p. 1/ La loi du 26 décembre 2013 introduisant un statut unique entre ouvriers et employés en ce qui concerne les délais de préavis

Plus en détail

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours.

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours. Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 4 avril 2013

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Ordonnance n o 2015-380 du 2 avril 2015 relative au portage salarial

Plus en détail

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION OBJET : Participation à la protection sociale des agents municipaux Rapporteur : Philippe Laurent Suite à la loi du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique, le décret

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) ACCORD DU 21 SEPTEMBRE 2010 PORTANT MODIFICATION DES MODALITES D INDEMNISATION DE LA MALADIE ET DE LA MATERNITE Article 1 Il est

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Panorama des CONTRATS de travail

Panorama des CONTRATS de travail Janvier 2010 Panorama des CONTRATS de travail L essentiel contrat par contrat Choisir un contrat selon vos besoins Éléments clés pour gérer vos contrats L essentiel contrat par contrat Signes particuliers

Plus en détail

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Avenant n 1 du à la convention collective nationale des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Entre : La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), La Fédération des Sociétés Coopératives et

Plus en détail

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi SYNTHESE D EXPERTS Juillet 2013 SOMMAIRE 1 Généralisation de la couverture complémentaire santé...

Plus en détail

Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi

Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi Le 11 février 2013, l'avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi transposant les dispositions de l'accord national interprofessionnel

Plus en détail

Actualité du Droit Social

Actualité du Droit Social 1 Actualité du Droit Social janvier 2012 Table des matières 1. Actualité jurisprudentielle... 2 1.1 Obligation de sécurité-résultat de l employeur... 2 1.2 Modification de la durée du travail... 2 1.3

Plus en détail

Le Crédit-temps en 2015

Le Crédit-temps en 2015 NOTE SERVICE D ETUDE Le Crédit-temps en 2015 OCTOBRE 2015 P A TRICIA DE MARCHI CONSEILLÈRE CONCI LIA TI ON VIE PRIVEE ET P ROFESSIONNELLE E T F IN DE CARRIERE Table des matières 1. Préambule... 2 2. Le

Plus en détail

Accord collectif de branche du 14 mai 2010. Régime de prévoyance complémentaire. Garantie Incapacité de travail. Convention Collective Nationale

Accord collectif de branche du 14 mai 2010. Régime de prévoyance complémentaire. Garantie Incapacité de travail. Convention Collective Nationale Accord collectif de branche du 14 mai 2010 Régime de prévoyance complémentaire Garantie Incapacité de travail Convention Collective Nationale des Chaînes de Cafétéria & Assimilés du 28 août 1998 Entre

Plus en détail

Numéro du rôle : 5721. Arrêt n 182/2013 du 19 décembre 2013 A R R E T

Numéro du rôle : 5721. Arrêt n 182/2013 du 19 décembre 2013 A R R E T Numéro du rôle : 5721 Arrêt n 182/2013 du 19 décembre 2013 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à la loi du 12 avril 1985 «chargeant le Fonds d indemnisation des travailleurs licenciés

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé A partir du 1 er janvier 2016, toutes les entreprises seront dans l'obligation de proposer une couverture santé minimale

Plus en détail

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er - 39 - TABLEAU COMPARATIF Code de l éducation TROISIÈME PARTIE Les enseignements supérieurs LIVRE VI L organisation des enseignements supérieurs TITRE I ER L organisation générale des enseignements Proposition

Plus en détail

copie non corrigée A R R E T

copie non corrigée A R R E T Numéro du rôle : 5008 Arrêt n 125/2011 du 7 juillet 2011 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant les articles 52, 1er, 59, 70 et 82 de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats

Plus en détail

- 73 - TABLEAU COMPARATIF

- 73 - TABLEAU COMPARATIF - 73 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de visant à permettre aux mutuelles de mettre en place des réseaux de soins Proposition de relative au fonctionnement des réseaux de soins créés par les mutuelles

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale Office des régimes particuliers de sécurité sociale (ORPSS) + Statut social des accueillant(e)s d enfants Dernière mise à jour : 22/04/2015 (version 2015.2) GÉNÉRALITÉS... 3 CHAMP D APPLICATION... 3 LE

Plus en détail

Des clauses de désignation aux clauses de recommandation

Des clauses de désignation aux clauses de recommandation Des clauses de désignation aux clauses de recommandation Dates Les différentes étapes de l ANI et de la réécriture de l article L. 912-1 du code de la sécurité sociale 9 et 10 juillet 2012 Grande conférence

Plus en détail

JORF n 0138 du 16 juin 2013. Texte n 1. LOI LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécur isation de l emploi

JORF n 0138 du 16 juin 2013. Texte n 1. LOI LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécur isation de l emploi JORF n 0138 du 16 juin 2013 Texte n 1 LOI LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécur isation de l emploi L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Vu la décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE)

STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE) STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE) Circulaire 31 août 2012 Références : - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations

Plus en détail

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE. Analyse détaillée. Direction des Relations Sociales. Décembre 2008

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE. Analyse détaillée. Direction des Relations Sociales. Décembre 2008 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE Analyse détaillée Direction des Relations Sociales Décembre 2008 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE : UNE INNOVATION Ni un licenciement, ni une démission C est un nouveau mode spécifique

Plus en détail

Vacataires dans nos services

Vacataires dans nos services TRAVAIL AFFAIRES SOCIALES TRA AFFAIR 12, bd de Bonne Nouvelle 75010 PARIS tel : 01 44 79 31 65, 69 Fax : 01 44 79 31 72 site internet : www.sud-travail-affaires-sociales.org site intranet: www.intracom.travail.gouv.fr

Plus en détail

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES LES HEURES SUPPLEMENTAIRES Définition Les heures supplémentaires sont toujours celles effectuées au-delà de la durée légale hebdomadaire de 35 heures ou d une durée considérée comme équivalente dans certaines

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE Entre les soussignés Le club (nom du club) (association loi 1901/SASP/SAOS/EURSL ) Numéro

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 579, 1, du Code judiciaire, posée par la Cour du travail de Mons.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 579, 1, du Code judiciaire, posée par la Cour du travail de Mons. Numéro du rôle : 5056 Arrêt n 144/2011 du 22 septembre 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 579, 1, du Code judiciaire, posée par la Cour du travail de Mons. La Cour

Plus en détail

Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ;

Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ; Fiche-le-travail-interimaire 4/06/05 0:06 Page 3 Qui embauche? Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ; Les agences de TRACE, société anonyme dont

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Pas de définition Pas de Loi Pas de monopole des syndicats CCT n 24 article 6 Participation des membres du conseil d entreprise CCT

Plus en détail

PROJET DE LOI ------ Article 1 er. I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié :

PROJET DE LOI ------ Article 1 er. I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité NOR : MTSX0805954L/Bleue-1 PROJET DE LOI portant modernisation du marché du travail ------ Article 1

Plus en détail

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Indemnités négociées ou facultatives Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES ACHAT DE FOURNITURES DE BUREAU POUR LE CENTRE INTERCOMMUNAL DE GERONTOLOGIE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Achat de fournitures de

Plus en détail

A V I S N 1.608 ----------------------- Séance du mardi 24 avril 2007 -----------------------------------------

A V I S N 1.608 ----------------------- Séance du mardi 24 avril 2007 ----------------------------------------- A V I S N 1.608 ----------------------- Séance du mardi 24 avril 2007 ----------------------------------------- Exécution de l'accord interprofessionnel pour la période 2007-2008 - Congé-éducation payé

Plus en détail

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ 1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ Règles communes Art 11 Règles complémentaires à l étranger Art 12 ACOSS Circ. DSS/SDFSS/5B n o 2005/389 19 août 2005 Accords nationaux Mode de transport (art

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-052

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-052 PARIS, le 13/03/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-052 OBJET : Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2007. Mise à la retraite

Plus en détail

Les indemnités de licenciement allouées par les juridictions du travail en cas de licenciement abusif Conférence ELSA 20 juin 2012

Les indemnités de licenciement allouées par les juridictions du travail en cas de licenciement abusif Conférence ELSA 20 juin 2012 Les indemnités de licenciement allouées par les juridictions du travail en cas de licenciement abusif Conférence ELSA 20 juin 2012 Me Céline Defay Avocat à la Cour Castegnaro 2012 2 1. Rappel des principes

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

- 29 - TABLEAU COMPARATIF

- 29 - TABLEAU COMPARATIF - 29 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi portant modernisation du marché du travail Article 1 er I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié : 1 Le premier alinéa est ainsi rédigé : «Le

Plus en détail

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----------- NOR : TRA0200677DL DELIBERATION N 2002-148 APF DU 7 NOVEMBRE 2002 modifiant les dispositions de la délibération n 91-2 AT du 16 janvier 1991 modifiée portant

Plus en détail

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015 L'AGENT COMMERCIAL 30/07/2015 L agent commercial est un intermédiaire de commerce indépendant et qui agit au nom et pour le compte d une autre entité. Son statut est régi par les articles L134-1 et suivants

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL 1.).DEFINITION ET INTERET DU CONTRAT DE TRAVAIL Qu est qu un contrat de travail? Un contrat de travail est un accord par lequel une personne (le salarié) s engage à travailler pour

Plus en détail

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT RELATIF A L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS L ENTREPRISE PREAMBULE Le

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA)

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA) Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA) Édition du 1.7.2005 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance indemnités

Plus en détail

Ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir LIVRET D ACCUEIL ET D INFORMATION Salarié(e)s d entreprises sous-traitantes françaises et étrangères Ce que vous devez savoir Connaître vos droits en matière de : salaires, contrat de travail, conditions

Plus en détail

Règlement relatif à la description, évaluation et classification des fonctions de l administration communale

Règlement relatif à la description, évaluation et classification des fonctions de l administration communale 29 août 2005 Règlement relatif à la description, évaluation et classification des fonctions de l administration communale LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS vu la loi sur les communes

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

Les modifications doivent entrer en vigueur dans la législation le 1 er janvier 2014 : En pratique :

Les modifications doivent entrer en vigueur dans la législation le 1 er janvier 2014 : En pratique : Cette brochure donne les grandes lignes du projet de loi éliminant les différences entre ouvriers et employés en matière de délais de préavis et de jour de carence. Le projet de loi approuvé par le conseil

Plus en détail

-L employeur et le salarié signent une convention qui fixe, notamment, la date de rupture du contrat.

-L employeur et le salarié signent une convention qui fixe, notamment, la date de rupture du contrat. LA RUPTURE CONVENTIONNELLE 1-LE PRINCIPE La rupture conventionnelle a été instaurée dans le cadre de la loi du 25 juin 2008. Elle constitue un mode de rupture amiable spécifique au contrat de travail à

Plus en détail

Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective?

Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective? Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective? Quand? Comment? Pour qui?... Florence MOULINIER, conseillère technique en droit social Séverine SALAFIA, conseillère technique en ressources

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015

NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015 NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015 Comme convenu lors de notre conseil syndical du nettoyage du 17 juin 2015, nous vous informons ci-après du déroulement des négociations

Plus en détail

Numéro du rôle : 3778. Arrêt n 63/2006 du 26 avril 2006 A R R E T

Numéro du rôle : 3778. Arrêt n 63/2006 du 26 avril 2006 A R R E T Numéro du rôle : 3778 Arrêt n 63/2006 du 26 avril 2006 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 38, 2bis, des lois relatives à la police de la circulation routière, coordonnées

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal)

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal) Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal) Édition du 1.7.2005 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance indemnités

Plus en détail

LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES

LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES 17/09/2013 "Matinées de formation" 1 1 - Loin 2013-504du14juin2013relativeàlasécurisationdel'emploi - Publiée aujodu16 - Issue de l ANI du 11

Plus en détail

AR Risques aggravés. Modifié par : AR 30.11.2011 MB 07.12.2011 AR 04.12.2012 MB 11.12.2012

AR Risques aggravés. Modifié par : AR 30.11.2011 MB 07.12.2011 AR 04.12.2012 MB 11.12.2012 Arrêté royal du 23 décembre 2008 portant exécution de la loi du 10 avril 1971 sur les accidents du travail en matière de risques aggravés de manière disproportionnée (MB du 30 décembre 2008) Modifié par

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

2 d autre part, certains droits aux travailleurs repris en cas de reprise d actif après faillite.

2 d autre part, certains droits aux travailleurs repris en cas de reprise d actif après faillite. CONVENTION collective de travail n 32 bis du 7 juin 1985 concernant le maintien des droits des travailleurs en cas de changement d employeur du fait d un transfert conventionnel d entreprise et réglant

Plus en détail