Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL"

Transcription

1 Fiche pratique «Adaptation de tests» C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL et 8. FLUENCES PHONETIQUES ET SEMANTIQUES, ANTONYMES Objectifs Evaluer le stock phonologique de l enfant et sa conscience phonologique (fluences phonologiques) Evaluer le stock lexical de l enfant (fluences sémantiques) Evaluer le langage élaboré (antonymes) Mettre en évidence sa stratégie de recherche (planification) auditifs et Ne pas hésiter à répéter car il ne s agit pas d une épreuve de mémoire Proposer plusieurs images successivement ou simultanément et demander à l enfant de choisir les images qui correspondent à la consigne. Ces images peuvent être colorées, contrastées et le plus prêt de la réalité possible. fluences proposer plusieurs images : phonétiques - certains commençant pas le son /f/, - d autres commençant par le son /v/, - d autres contenant le son /f/ - d autres commençant d autres phonèmes. Il s agit là d une activité de conscience phonologique pure qui n évalue plus le stock phonologique de l enfant. fluences sémantiques proposer des images correspondant à des métiers et d autres non. Cette épreuve n aurait plus l intérêt d évaluer le stock sémantique de l enfant. antonymes proposer : - une image du mot proposé, - une image du mot attendu, - une image proche sémantiquement du mot attendu - une image n ayant aucun lien avec ces mots. 1

2 = contourner Fiches pratiques «Adaptation de tests» Proposer cette épreuve avec ces adaptations permet toujours de rendre compte de la compréhension du langage élaboré Demander une désignation motrice des images pertinentes Demander une désignation oculaire des images pertinentes Remarque : Proposer un choix à l enfant empêche l évaluation directe de son stock. Les épreuves adaptées de fluence permettent d évaluer des compétences sensiblement différentes des épreuves originales. 3. INTEGRATION MORPHOSYNTAXIQUE Objectif Evaluer la compréhension orale au niveau de la syntaxe neurovisuels contourner les graphiques et/ou dyspraxiques images Colorer les images Les coller sur un plateau incliné (à l aide de patafix ou de scratch) Présenter les images horizontalement ou verticalement Les présenter sur un fond contrasté Espacer les images textes Réécrire les textes avec une police claire (Arial) de grande taille (18 à 20) Agrandir l interligne (double ou 1,5) Coller de la patafix ou un scratch derrière les images et textes afin de pouvoir les accrocher sur un support incliné Lui demander de désigner l image correspondant à un texte (qu il aura choisi ou que l orthophoniste aura choisi de lui présenter en premier) Désigner une image et lui demander de répondre par oui ou non (à l oral, par un mouvement de tête ou grâce à un code écrit) 2

3 6-7. PHONOLOGIE REPETITION DE MOTS DIFFICILES Objectifs Evaluer sa capacité à discriminer les sons Evaluer son articulation Evaluer ses capacités de mémorisation auditifs et Ne pas hésiter à répéter car il ne s agit pas d une épreuve de mémoire Proposer à l enfant de désigner les lettres du mot qu il a entendu. Cela nécessite une bonne correspondance phonème-graphème. Proposer à l enfant d écrire les mots (sur papier, par ordinateur) ou de les épeler grâce à un contacteur au lieu de les répéter. Cette épreuve serait équivalente à une dictée de mots ou non-mots. Proposer à l enfant de retrouver le mot entendu parmi un choix de plusieurs mots écrits. Cette épreuve nécessiterait alors des compétences de lecture. Remarque : Lorsque l on contourne, d autres compétences rentrent en jeu pour la réussite de l épreuve. Les erreurs de l enfant ne correspondront pas forcément à une difficulté de discrimination et/ou mémorisation. 14. VOCABULAIRE EN DENOMINATION Objectif Evaluer le stock lexical actif de l enfant auditifs et Ne pas hésiter à répéter car il ne s agit pas d une épreuve de mémoire Proposer une désignation d images parmi d autres (collées sur un plan incliné, sur un fond contrasté). Proposer plusieurs images en même temps (selon les capacités d exploration de l enfant). Remarque : Cette épreuve n évalue plus le stock actif mais le stock passif. Bien qu elle soit étalonnée en expression et non en production, cela peut néanmoins donner une indication qualitative importante pour la prise en charge. 3

4 LANGAGE ECRIT 10. COMPREHENSION DE PHRASES COMPLEXES Objectif Evaluer la compréhension orale par la manipulation exécutifs = faciliter la manipulation Demander à l enfant de reformuler pour s assurer qu il ait bien compris. S il n a pas compris, décomposer la phrase en plusieurs petites phrases. Dans ce cas, l épreuve n évalue plus la compréhension orale de consignes complexes mais la compréhension de consignes simples Utiliser une table surélevée Ajouter à chaque figure un scratch ou une sorte de poignée pour faciliter la préhension Lui demander de verbaliser ce qu il doit faire LECTURE PUZZLE Objectif Evaluer la compréhension visuels contourner la manipulation Recopier les textes en utilisant un interligne large (double ou de 1,5) ; Espacer les mots ; Ne pas aligner le texte sur les côtés ; Présenter les textes sur un fond de couleur ; ; Suggérer l utilisation d une règle, d un cache en forme de L ou du doigt pour suivre la ligne ou préférer observer les éventuels sauts de ligne, oublis de mots Présenter les textes sur un plan incliné Coller une partie adhésive au dos des textes et proposer un plan pour les y coller Lui demander de désigner les textes dans l ordre Désigner les textes un à un et demander à l enfant de répondre par oui ou non 4

5 LECTURE COMPREHENSION Objectif Evaluer la lecture par adressage et son efficience (épreuve chronométrée) visuels contourner les graphiques Recopier les textes en utilisant une police claire (Arial) de taille importante (18 ou 20), un interligne large (double ou de 1,5) ; Espacer les mots ; Présenter les phrases sur un fond de couleur ; Suggérer l utilisation d une règle, d un cache en forme de L ou du doigt pour suivre la ligne ou préférer observer les éventuels sauts de ligne, oublis de mots Lui proposer un manchon ou un gros crayon facilement préhensible ; Utiliser un antidérapant ou scotcher la feuille sur la table ; Utiliser une table surélevée. Lui proposer d utiliser un clavier d ordinateur Désigner le mot correspondant Associer à chaque choix de réponse une couleur que l enfant désignera ou écrira ORTHOGRAPHE (DICTEE ET RECIT ECRIT) Objectif Evaluer l orthographe auditifs et contourner les graphiques et/ou dyspraxiques Ne pas hésiter à répéter car il ne s agit pas d une épreuve de mémoire Lui proposer un manchon ou un gros crayon facilement préhensible ; Utiliser un antidérapant ou scotcher la feuille sur la table ; Utiliser une table surélevée. Lui proposer d utiliser un clavier d ordinateur Epeler grâce à un contacteur 5

6 LECTURE STRATEGIES (MOTS REGULIERS, IRREGULIERS, SANS SIGNIFICATION) Objectif Evaluer les stratégies de lecture visuels Recopier les mots dans une police claire (Arial) et de grande taille (18 ou 20) Choisir de séparer chaque mot sur une étiquette Présenter les mots un à un sur un fond coloré Présenter les mots sous forme de liste Cacher les mots suivants et déjà lus Suggérer l utilisation d une règle, d un cache en forme de L ou du doigt pour suivre la ligne ou préférer observer les éventuels sauts de ligne, oublis de mots : Proposer à l enfant un choix de 4 images qu il devra désigner. Dans ce cas, les différentes images proposées devront comprendre : - l image-cible, - une image dont la forme phonologique est proche - une image dont la forme écrite visuelle est proche, - une image qui n a aucun lien, - une dernière image symbolisant le fait que le mot ne veuille rien dire (par exemple avec un signe sens interdit) Remarque : Si on choisit d imager les mots, il paraît important de ne pas présenter les mots par catégorie (non mots, mots réguliers, mots irréguliers) mais de manière aléatoire. 6

7 LECTURE EN COMPREHENSION : LES OURS Objectif Evaluer la compréhension d un texte écrit neurovisuels contourner la manipulation images Colorier les images ; Présenter les images en ligne horizontale ou verticale ; Les disposer sur un fond coloré pour contraster ; Ne pas hésiter à les montrer une à une pour l enfant explore toutes les images. textes Recopier les textes en utilisant une police claire (Arial) de taille importante (18 ou 20), un interligne large (double ou de 1,5) ; Espacer les mots ; Ne pas aligner le texte sur les côtés ; Présenter les textes sur un fond de couleur ; Aligner les textes horizontalement ou verticalement ; Suggérer l utilisation d une règle, d un cache en forme de L ou du doigt pour suivre la ligne ou préférer observer les éventuels sauts de ligne, oublis de mots Coller une partie adhésive au dos des textes ; Disposer les images dans l ordre chronologique collées sur un plan incliné. L enfant devra poser le texte à côté ou endessous de l image. Lui demander de désigner l image correspondant à un texte (qu il aura choisi ou que l orthophoniste aura choisi de lui présenter en premier). Désigner une image et lui demander de répondre par oui ou non (à l oral, par un mouvement de tête ou grâce à un code écrit). 7

8 35. LECTURE COMPREHENSION MORPHOSYNTAXE Objectif Evaluer la compréhension morphosyntaxique neurovisuels contourner la manipulation images Colorier les images ; Présenter les images en ligne horizontale ou verticale ; Les disposer sur un fond coloré pour contraster ; Ne pas hésiter à les montrer une à une pour l enfant explore toutes les images. textes Recopier les textes en utilisant une police claire (Arial) de taille importante (18 ou 20), un interligne large (double ou de 1,5) ; Espacer les mots ; Ne pas aligner le texte sur les côtés ; Présenter les phrases sur un fond de couleur ; Aligner les textes horizontalement ou verticalement ; Suggérer l utilisation d une règle, d un cache en forme de L ou du doigt pour suivre la ligne ou préférer observer les éventuels sauts de ligne, oublis de mots Coller une partie adhésive au dos des textes ; Disposer les images dans l ordre chronologique collées sur un plan incliné. L enfant devra poser le texte à côté ou endessous de l image. Lui demander de désigner l image correspondant à un texte (qu il aura choisi ou que l orthophoniste aura choisi de lui présenter en premier). Désigner une image et lui demander de répondre par oui ou non (à l oral, par un mouvement de tête ou grâce à un code écrit). 8

9 MEMOIRE 4. RAPPEL DE MOTS LIBRES Objectif Evaluer la mémoire auditive immédiate et la qualité de restitution auditifs et Ne pas hésiter à répéter la consigne Proposer à l enfant un choix d images. Cela revient à proposer directement un rappel indicé. 11. RAPPEL DE PHRASES Objectif Evaluer la mémorisation de phrases auditifs et Ne pas hésiter à répéter la phrase une fois ou deux proposer à l enfant un choix de 4 phrases à l écrit. Cela nécessite cependant des capacités de lecture et bien que l entrée soit toujours auditivo-verbale, les réponses fausses peuvent être dues à des erreurs de lecture. Remarque : Le but premier de cette épreuve est l évaluation des capacités de mémorisation. Trouver une phrase qui correspond à un énoncé oral ne demande pas les mêmes compétences que l épreuve originale et modifie ainsi l objectif de l épreuve. 9

10 5. RAPPEL DE MOS INDICES AVEC AIDE VISUELLE Objectif Evaluer la qualité d encodage de l information neurovisuels Colorier les images Les présenter sur un support contrasté Aider l enfant à explorer les images en les lui montrant successivement du doigt Espacer les images de manipulation Désignation de l enfant par un geste ou par le regard Espacer les images Associer une couleur à chaque image et disposer les couleurs qu il devra désigner à des endroits éloignés par rapport au plateau incliné, à son fauteuil s il en a un Par exemple en haut à gauche et en haut à droite du plateau incliné et sur les repose-bras droit et gauche de son fauteuil ou de la chaise. S arrêter sur chaque image et demander à l enfant une réponse par un code oui-non (mouvements de tête ou code de communication). Lui demander de dénommer les images si possible Lui demander de répondre à l écrit Lui demander de répondre avec son code de communication 9. RAPPEL DIFFERE DE MOTS Objectif Evaluer la qualité de stockage de l information auditifs et Ne pas hésiter à répéter la consigne Proposer à l enfant un rappel différé indicé. 10

11 SEQUENCE DE CHIFFRES ENDROIT ET ENVERS Objectif Evaluer la mémoire auditive immédiate (endroit) et la mémoire de travail (envers) auditifs et Ne pas hésiter à répéter la consigne Enoncer les chiffres à l oral et désigner les chiffres en même temps Dans ce cas, utiliser un plan incliné ou une table surélevée Il s agira alors de mémoire à la fois auditive et visuospatiale. Bien que non coté de cette manière, cela peut donner des informations utiles. Désigner les chiffres sur un support écrit ou grâce à un matériel informatique ou contacteur. Dans ce cas-là, disposer les chiffres de 1 à 9 alignés par ordre croissant (le but étant la mémorisation et non la recherche visuelle) sur une feuille horizontalement ou verticalement selon les capacités d exploration de l enfant. Veiller à ce que les chiffres soient assez gros, écrits avec un stylo épais et d une couleur qui contraste avec la feuille. Si, aider l exploration en le guidant du doigt Pour vérifier qu il connaît les chiffres, lui demander de les désigner un à un. Lui faire écrire les chiffres sur papier ou ordinateur. Vérifier qu il sache les écrire en lui faisant une dictée de chiffres. 11

12 ATTENTION 17. BARRAGE Objectif Evaluer les capacités d attention de l enfant visuels = faciliter le graphisme Si, agrandir les images Espacer les images Disposer les images sur un fond contrasté Encadrer le support d une couleur pour servir de repère visuel pour faciliter l exploration. Utiliser un plan incliné Disposer le matériel dans le champ visuel de l enfant Proposer un manchon ou gros crayon facilement préhensible Utiliser un antidérapant Veiller à ce que l enfant soit dans une posture qui facilite son action sur l environnement 12

13 APTITUDES VISUOMOTRICES 37. TEST VISUO-MOTEUR Objectifs Evaluer la qualité de la coordination oculomotrice Evaluer la perception et la construction de l espace neurovisuels contourner les graphiques et/ou dyspraxiques Séparer chaque figure à redessiner Les placer sur un fond coloré pour marquer un contraste et donner des repères qui limitent la zone de dessin. Proposer à l enfant un manchon ou un gros crayon facilement préhensible. Utiliser un antidérapant Proposer à l enfant de réaliser chaque dessin sur une feuille différente avec un cadre qui délimite l espace où dessiner. Etant donné l objectif de l épreuve, l enfant doit produire un dessin. Il serait néanmoins intéressant, de lui demander de produire ces mêmes figures sur consignes orales (pour les plus simples). Si le dessin sur consigne est meilleur que la copie, on peut supposer que l entrée visuelle est toxique. Si le dessin sur consigne et la copie ne correspondent pas à l original, on peut supposer des praxiques. 13

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages Le langage au cœur des apprentissages ( voir IO 2002) 1. Compétences de communication - répondre aux sollicitations

Plus en détail

DYSPRAXIES. Pratiques pédagogiques

DYSPRAXIES. Pratiques pédagogiques DYSPRAXIES Pratiques pédagogiques 1 Adaptations pédagogiques Dysgraphie dyspraxie 2 Dysgraphie dyspraxique Aménagements pédagogiques Améliorer la posture et la tenue des outils Ecriture: adaptations principales

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques.

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. En noir : des pistes. En bleu : des composantes pour ces pistes. En vert : des exemples. En général : Créer un climat de

Plus en détail

intervention à l I.U.F.M. de Guyane 2008/2009

intervention à l I.U.F.M. de Guyane 2008/2009 intervention à l I.U.F.M. de Guyane 2008/2009 Suédile Stève PS, MS : Pour s acheminer vers le geste de l écriture : le contrôle des gestes PS- Imiter des gestes amples dans différentes directions MS les

Plus en détail

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE Adaptations Collège Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes Adaptations Lycée Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu -

Plus en détail

Fiche pratique «Adaptation de tests» BELEC, P. MOUSTY, J. LEYBAERT, J. ALEGRIA, A. CONTENT, J. MORAIS, 1994

Fiche pratique «Adaptation de tests» BELEC, P. MOUSTY, J. LEYBAERT, J. ALEGRIA, A. CONTENT, J. MORAIS, 1994 Fiche pratique «Adaptation de tests», P. MOUSTY, J. LEYBAERT, J. ALEGRIA, A. CONTENT, J. MORAIS, 1994 1. MIM et REGUL Objectifs Evaluer les effets de lexicalité, de la fréquence, de la longueur et de la

Plus en détail

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage DYSPRAXIE DIFFICULTES POSSIBLES ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage Difficulté pour utiliser les instruments de géométrie

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Définition de la dyspraxie

Définition de la dyspraxie E.BINTZ Définition de la dyspraxie Dys : manque en grec Praxie : action, mouvement, adaptation du mouvement au but recherché C est un trouble de la planification et de la coordination des mouvements qui

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT

LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT Ce livret appartient à l élève : Nom : Prénom : Date de naissance : Représentants légaux : SOMMAIRE Objectifs et utilisation

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE Dépistage 4 ans 9 ans B.R.E.V : Batterie rapide d évaluation fonctions cognitives (C. Billard) Evaluation fonctions cognitives en«écart-type», langagières et

Plus en détail

La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section

La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section Animation pédagogique 2007 2008 Circonscription d Avion La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section Jean-Yves Bourdrez Georges Gavory David Dhersin

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes.

EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes. EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes. Catherine Pech-Georgel, Florence George évaluation du langage écrit et justification

Plus en détail

Les praxies. Une fois acquise, une praxie ne s oublie pas.

Les praxies. Une fois acquise, une praxie ne s oublie pas. Les praxies Ce sont les fonctions de gestion et de pré-programmation des gestes intentionnels. Elles se situent à un niveau supérieur. Elles sont différentes de la commande motrice. Une praxie, c est le

Plus en détail

Plan Académique Langage Protocole Côtes-d'Armor

Plan Académique Langage Protocole Côtes-d'Armor Plan Académique Langage Protocole Côtes-d'Armor EPREUVE N 1 NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LEXIQUE Nommer, désigner

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage ASH/Document Béatrice DDEC Gard 1 Quelques précisions 3 à 5 % des enfants en âge scolaire souffrent de troubles du langage de type expressif

Plus en détail

Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR]

Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR] Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR] Table des matières 1 INTRODUCTION 3 2 PASSATION DES TESTS 3 2.1 Ouverture de session 3 2.2 2.3 Vérification du son pour le test de compréhension

Plus en détail

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Logiciel de français permettant de différencier les parcours. PRESENTATION DE L OUTIL http://www.jocatop.fr Logiciel commercial : Prix 188 Configuration requise : Fonctionne

Plus en détail

OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013

OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013 OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013 La compréhension de texte repose sur 5 ensembles de compétence Compétences de décodage : fluence Compétences linguistiques : lexique, syntaxe Compétences

Plus en détail

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm La dyspraxie Théorie et aménagements Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014 CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm Qu est-ce qu une praxie? Une praxie est un programme

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes»

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» 5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» Niveau : cycle 3 Modèle proposé : séquence de 2 séances Certaines activités peuvent être proposées périodiquement (entraînement, consolidation..)

Plus en détail

PROGRAMME DE CONSCIENCE PHONOLOGIQUE créé par Corinne Goussard (corinne.goussard@tiscali.fr)

PROGRAMME DE CONSCIENCE PHONOLOGIQUE créé par Corinne Goussard (corinne.goussard@tiscali.fr) PROGRAMME DE CONSCIENCE PHONOLOGIQUE créé par Corinne Goussard (corinne.goussard@tiscali.fr) Ce programme est le fruit de mes lectures diverses sur la dyslexie et les difficultés d apprentissage de la

Plus en détail

LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ!

LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ! LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ! LA REVOLUTION Plus qu'une simple révision, la WPPSI -IV est une évolution majeure pour l'examen psychologique : l évaluation est à la fois plus écologique et rigoureuse

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Activités pour construire la notion d espace en maternelle

Activités pour construire la notion d espace en maternelle 1 Activités pour construire la notion d espace en maternelle Compétence : Apprendre à se déplacer Dans l espace de l école Dans son environnement immédiat Dans la classe -Se repérer et se déplacer dans

Plus en détail

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min)

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min) MATIERE OU DOMAINE DISCIPLINAIRE : S'approprier le langage Découvrir l'écrit CYCLE 1 CLASSE MS CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

Pré-requis (compétences non évaluées mais nécessaires) Décrire un phénomène ou un produit observés : légender, annoter (COM 32).

Pré-requis (compétences non évaluées mais nécessaires) Décrire un phénomène ou un produit observés : légender, annoter (COM 32). NIVEAU : COLLÈGE : cycle d adaptation (6 ème ) DISCIPLINE(S) : Sciences de la vie et de la Terre CHAMP(S) : 6 ème (A2) Notre environnement : diversité, parentés et unité des êtres vivants COMPÉTENCE :

Plus en détail

La Collection Tirelire

La Collection Tirelire La Collection Tirelire Les logiciels de la Collection Tirelire sont des logiciels pédagogiques pour l entrée dans l écrit des adultes non-lecteurs et non-scripteurs. Ils sont destinés à être utilisés par

Plus en détail

«Réussir sa présentation avec PowerPoint»

«Réussir sa présentation avec PowerPoint» «Réussir sa présentation avec PowerPoint» Support de cours Version du 30/09/2007 Eric Giraudin http://sos-communication.weebly.com Page 1 sur 15 :: Règles de base en PreAO (le diaporama du cours est téléchargeable

Plus en détail

Fichier : EGCAB02I.pdf

Fichier : EGCAB02I.pdf EVALUATION GS CP MAÎTRISE DE LA LANGUE EXERCICES PROPOSÉS OUTILS D EVALUATION GS CP Nom du fichier Acrobat.pdf EGCAA01I EGCAA02I EGCAB01I EGCAB02I EGCAC01I EGCAD01I EGCAD02I EGCAD02I EGCAD03I EGSAB03I

Plus en détail

LUNDI : APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES. Fiche pédagogique PS/MS

LUNDI : APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES. Fiche pédagogique PS/MS Mission math 67 Semaine des math Année 2012/13 LUNDI : APPOCHE LES QUANTITES ET LES NOMES Fiche pédagogique PS/MS Compétence : Comparer des quantités, résoudre un problème portant sur les quantités. 1)

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2010 avec Word : Mac 2008

Application du guide méthodologique 2010 avec Word : Mac 2008 Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Septembre 2010 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES. Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage

DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES. Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage Apprentissage en graphisme Introduction Recherche Activités motrices

Plus en détail

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007 ELEVE : Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé Grande Section : 1 ère cycle 2 ère année du Année Scolaire 2006-2007 ère période 1 ère COMPÉTENCES ET CONNAISSANCES 1 2 3 OBSERVATIONS

Plus en détail

Fiche de préparation Aude Savoyen Noyelle - 2104 / 2015

Fiche de préparation Aude Savoyen Noyelle - 2104 / 2015 Domaine (s) : Langage Découvrir l écrit Se préparer à apprendre à écrire et lire Titre : Le quadrillage (1) - Tracer des quadrillages dans une galette - Apprendre le geste de l écriture - Réaliser des

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

4 séances pour découvrir l'ordinateur en maternelle

4 séances pour découvrir l'ordinateur en maternelle 4 séances pour découvrir l'ordinateur en maternelle A la demande d'enseignants de Moyenne section et Grande section de maternelle, et dans le cadre de leur projet portant sur «l'entrée dans l'écrit», ces

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

exemple n 1 : remise en ordre des mots

exemple n 1 : remise en ordre des mots 12 exemple n 1 : remise en ordre des mots Observation dans un CP à effectif réduit ; travail à l aide du manuel Crocolivre, Nathan. Maître qui reçoit des élèves que nous avons suivi l an passé (recherche

Plus en détail

Ce qu est la neuropsychologie

Ce qu est la neuropsychologie Neuropsychologie et troubles d apprentissage Francine Lussier Ph.D., neuropsychologue CÉNOP-FL et CRAN 858-6484 cenopfl@cenopfl.com Ce qu est la neuropsychologie La neuropsychologie est l étude de la relation

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91 - Mission Ecole maternelle Attendus par domaine et sous-domaine d apprentissage DSDEN 91- Mission Ecole maternelle- Page 1

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE Circonscription de l Education Nationale de Marvejols Lozère PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE ECOLE MATERNELLE DE LA COUSTARADE stage école année scolaire 2008 2009 Niveau de classe : PS1 PS2

Plus en détail

Petit rappel sur l administration du questionnaire...

Petit rappel sur l administration du questionnaire... Petit rappel sur l administration du questionnaire... PIl existe deux procédés pour faire passer un questionnaire à la population sondée : < L entrevue avec un interviewer : Par entrevue téléphonique;

Plus en détail

REPERES POUR UNE PROGRESSIVITE DES APPRENTISSAGES EN PHONOLOGIE

REPERES POUR UNE PROGRESSIVITE DES APPRENTISSAGES EN PHONOLOGIE REPERES POUR UNE PROGRESSIVITE DES APPRENTISSAGES EN PHONOLOGIE Trois types de critères sont à prendre en compte : 1) Critères relatifs à la nature des unités linguistiques : Taille des unités : mot, syllabe,

Plus en détail

Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être mises en place? Quels moyens seraient éventuellement nécessaires? C1 p.

Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être mises en place? Quels moyens seraient éventuellement nécessaires? C1 p. Premier degré : Synthèses non exhaustive des documents travaillés lors de la formation du 26 octobre 2012 et du 12 avril 2013 Amélie GAPE Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être

Plus en détail

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr Equilibrer les 4 domaines d apprentissage 4 domaines Identification et production de mots Compréhension de textes Production de textes Acculturation au monde de l écrit Vers un équilibre possible Acculturation

Plus en détail

Poker. A rendre pour le 25 avril

Poker. A rendre pour le 25 avril Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles

Plus en détail

PROJET: Construire un livre pour raconter l'histoire de la chenille qui fait des trous à sa famille et aux autres classes.

PROJET: Construire un livre pour raconter l'histoire de la chenille qui fait des trous à sa famille et aux autres classes. PROJET: Construire un livre pour raconter l'histoire de la chenille qui fait des trous à sa famille et aux autres classes. Lecture/Langage : Découverte de l'album : 1ère et 4ème de couverture. Lecture

Plus en détail

LIVRET ENSEIGNANT EVALUATION DE LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE ET DE LA COMPREHENSION ORALE EN GS

LIVRET ENSEIGNANT EVALUATION DE LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE ET DE LA COMPREHENSION ORALE EN GS LIVRET ENSEIGNANT Afin d organiser le bilan de santé obligatoire de la 6 ème année, l enseignant signale au médecin de l Education nationale, les élèves qui lui semblent avoir des difficultés d apprentissage

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2010 avec Microsoft Word 2010

Application du guide méthodologique 2010 avec Microsoft Word 2010 Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Septembre 2010 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Initiation aux probabilités.

Initiation aux probabilités. Initiation aux probabilités. On place dans une boite trois boules identiques à l exception de leur couleur : une boule est noire, une est blanche, la troisième est grise. On tire une des boules sans regarder,

Plus en détail

1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL

1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL 1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL Oser entrer en communication Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. Comprendre un message

Plus en détail

LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf)

LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf) LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf) Anne Revol-Meo Evoli (tel : +39.063332009 e-mail : anne@meoevoli.it) Institut Saint Dominique Rome 9 avril 2003 Anne Revol-Meo Evoli La dyslexie

Plus en détail

Niveau 3 : Mathématiques

Niveau 3 : Mathématiques Niveau 3 : Mathématiques Les pourcentages de réussite affichés pour chaque item correspondent à la campagne de collecte de données 1996/1997. Le test a été administré à des élèves de fin de troisième année

Plus en détail

EVALO 2-6 Evaluation du développement du langage oral

EVALO 2-6 Evaluation du développement du langage oral EVALO 2-6 Evaluation du développement du langage oral Coquet Françoise, Ferrand Pierre et Roustit Jacques Batterie pour l évaluation du développement du langage oral chez l enfant de 2 ans 3 mois à 6 ans

Plus en détail

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES COMPETENCES DE COMMUNICATION répondre aux sollicitations de l adulte en se faisant comprendre dès la fin de la première année de scolarité (3 à 4 ans) prendre l initiative

Plus en détail

Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours

Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours S approprier le langage - Cycle 1 Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours Compétence attendue à l issue de l école Programme 2008 Livret scolaire

Plus en détail

Le graphisme lié à l écriture

Le graphisme lié à l écriture Le Les programmes 2008 - les activités graphiques ont pour but l acquisition par les élèves de l écriture cursive - les activités graphiques sont quotidiennes ( ou graphisme décoratif - l enseignement

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

PLACE DE LA MATERNELLE DANS L APPRENTISSAGE DU CODE LA DECOUVERTE DU PRINCIPE ALPHABETIQUE

PLACE DE LA MATERNELLE DANS L APPRENTISSAGE DU CODE LA DECOUVERTE DU PRINCIPE ALPHABETIQUE PLACE DE LA MATERNELLE DANS L APPRENTISSAGE DU CODE LA DECOUVERTE DU PRINCIPE ALPHABETIQUE - Quelle est la place de la maternelle dans l apprentissage du code? Autrement dit : - En fonction de leur âge,

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Environnement Lancement du logiciel : ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Le tableur OpenOffice Calc o Menu Démarrer > Tous les programmes > OpenOffice.org > OpenOffice.org

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE

MOBILISER LE LANGAGE MOBILISER LE LANGAGE ORAL ÉCRIT Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. O-1 Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

Compétences en fin de maternelle Comparer des quantités.

Compétences en fin de maternelle Comparer des quantités. Le socle commun : Palier 1 - Compétence 3 «Les principaux éléments de mathématiques» Ecrire, nommer, comparer, ranger les nombres entiers naturels inférieurs à 1000. Les programmes : Compétences en fin

Plus en détail

Accompagner un. difficultés praxiques

Accompagner un. difficultés praxiques Accompagner un enfant présentant des difficultés praxiques FONTAINE AL, TISSERANT M - Mars 2011 Page 1 Présentation des intervenants Anne-Laure FONTAINE, ergothérapeute Michèle TISSERANT, orthophoniste

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Catherine Pech-Georgel, Médecin phoniatre Florence Poracchia-George Orthophoniste CERTA - IDEC TROUBLES D APPRENTISSAGE

Plus en détail

Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique

Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique Sommaire 1 Introduction 3 2 Tableau Blanc 3 3 Tableau papier 4 4 Rétroprojecteur 5 5 Projecteur de diapositives 6 5.1 Le matériel

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

DYSPRAXIES. Définition, scolarisation

DYSPRAXIES. Définition, scolarisation DYSPRAXIES Définition, scolarisation 1 Sources Livres: Michel Mazeau «Déficits visuo-spatiaux et dyspraxies de l enfant, du trouble à la rééducation. Neuropsychologie et troubles des apprentissages, du

Plus en détail

Fiches Nouveau Lettris, 1 2 principe de bijection CE/PE Nombres de 0 à 19 Fiche 1 doc 1

Fiches Nouveau Lettris, 1 2 principe de bijection CE/PE Nombres de 0 à 19 Fiche 1 doc 1 Module : Numératie Fiche N 1 - Donner des informations chiffrées sur soi même - Compter de 0 à 19 Ordonner PO Tour de table / donner une information chiffrée sur soi même PO Introduction aux nombres /sensibilisation

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Difficultés en graphisme et en écriture Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Différence entre graphisme et écriture Le graphisme concerne

Plus en détail

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas.

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas. Logiciel Excel version Office 2007. Voici une liste non exhaustive de fonctions de ce logiciel en relation avec le stage. Au sommaire : 1. Créer des boutons de raccourci dans une barre d outils: a) Sélection

Plus en détail

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION DISCIPLINE : MATHEMATIQUES Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION NIVEAU DE CLASSE : CM1 ITEM S SEANCE 1 Découverte et construction de la notion SEANCE 2 Construction

Plus en détail

1. TITRE : SE REPERER AVEC LES GRANDES LIGNES DU GLOBE

1. TITRE : SE REPERER AVEC LES GRANDES LIGNES DU GLOBE NIVEAU ECOLE : fin cycle DISCIPLINE Géographie CAPACITÉ S INFORMER : Prélever l information COMPÉTENCE Se repérer dans l espace MOTS CLÉS Globe terrestre - Equateur - Tropique - Cercle polaire - Repère.

Plus en détail

Compensation informatique et troubles des apprentissages

Compensation informatique et troubles des apprentissages Compensation informatique et troubles des apprentissages Pourquoi? Libérer les ressources de l enfant afin de le rendre disponible pour acquérir de nouvelles connaissances, les restituer, raisonner, argumenter

Plus en détail

Les premières notions mathématiques

Les premières notions mathématiques Les premières notions mathématiques Extrait des programmes : «L école maternelle constitue une période décisive dans l acquisition de la suite des nombres (chaîne numérique) et de son utilisation dans

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Excel XP Aide-mémoire Septembre 2005 Table des matières Qu est-ce que le logiciel Microsoft Excel?... 3 Classeur... 4 Cellule... 5 Barre d outil dans Excel...6 Fonctions habituelles

Plus en détail

Bilan. Objectif spécifique : Défendre sa zone collectivement en attaquant l adversaire (la caisse de la maîtresse).

Bilan. Objectif spécifique : Défendre sa zone collectivement en attaquant l adversaire (la caisse de la maîtresse). Activité Jeux collectifs avec ballon Petite section Compétences visées en fin de cycle Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement ; accepter les contraintes collectives. Compétences sollicitées

Plus en détail

Signes de la DYSLEXIE de SURFACE & aménagements

Signes de la DYSLEXIE de SURFACE & aménagements Signes de la DYSLEXIE de SURFACE & aménagements 1 Troubles Signes Aménagements pédagogiques Aider l élève à se créer des images Mémoire logographique (calepin visuo-spatial) D i f fi c u l t é d e reconnaissance

Plus en détail