E.ON (siège social) 5, rue d Athènes Paris France T + 33 (0)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E.ON (siège social) 5, rue d Athènes 75009 Paris France T + 33 (0)1 44 63 39 98 www.eon-france.com"

Transcription

1 E.ON (siège social) 5, rue d Athènes Paris France T + 33 (0) "L énergie est notre avenir, économisons-la!" 11/2011

2 Un expert international de l énergie solidement ancré en France

3 2

4 3 Faisons connaissance E.ON est l un des plus grands énergéticiens privés au monde, qui a choisi de renforcer sa présence en France en 2008 et pris la 3 e place du marché de l énergie avec l ambition de compter. Luc Poyer Président du Directoire d E.ON France E.ON a toute la légitimité pour cela. Le Groupe est présent dans 30 pays et compte déjà parmi les trois premiers opérateurs dans plusieurs d entre eux. Il a la taille, l expertise et la puissance financière néces saires pour investir dans la capacité installée fra n ça ise et contribuer à la sécurité de nos app ro vi sio nnements. E.ON est aussi un énergéticien responsable, engagé dans la lutte contre le changement climatique et le développement des énergies renouvelables. De quoi contribuer à l engagement de réduction des gaz à effet de serre de la France et aux objectifs du Grenelle de l Environnement. E.ON est par-dessus tout décidé à stimuler l ouver ture du marché français, à promouvoir le jeu de la con cu r r ence et à faire découvrir aux clients les bénéfices d une réelle compétitivité. Alors faisons connaissance, partageons nos enjeux et changeons le paysage énergétique français ensemble.

5 4 Centrale de Provence, PACA Troisième et décidé à compter La France, du fait de sa taille et de son influence en matière de politique énergétique, est un acteur clé de la construction de l Europe de l énergie.

6 5 3 e producteur d électricité Fort de 7 tranches thermiques (certifiées ISO et OHSAS 18001), 2 cycles combinés gaz, 6 parcs éoliens et deux fermes solaires, E.ON dispose d une capacité installée de plus de 3,2 GW en France. Présent dans le paysage énergétique français depuis 1995 via sa filiale Snet*, E.ON en France est un acteur majeur de la production d électricité de semi-base et de pointe, complément indispensable à la production nucléaire aux périodes de pic de la demande de plus en plus fréquentes. * Société Nationale d Électricité et de Thermique 3 e fournisseur d électricité et de gaz E.ON dispose de tous les leviers pour optimiser son sourcing électrique en France et assumer son rôle de responsable d équilibre. Son Centre d Optimisation, de Dispatching et d Ajustement de la Production (Codap) est en contact quotidien avec le gestionnaire du Réseau de Transport de l Electricité (RTE) et adapte en temps réel l activité des centrales en fonction de la deman de. Membre de la Bourse Européenne de l Electricité, E.ON négocie en permanence l énergie au meilleur prix. Côté gaz naturel, E.ON a lancé son activité de fou r n - isseur en 2003 et enregistré depuis une croissance constante. Le Groupe s appuie sur des approvisionnements diversifiés provenant principalement d Europe (Norvège, Pays-Bas, Danemark, Grande- Bretagne, Russie). Cette double compétence vaut à E.ON la confiance de plus de 200 clients, grossistes, grands industriels et du secteur tertiaire, sur plus de 400 sites en France. E.ON choisit la France Deuxième marché de l énergie en Europe, la France est un pays important pour E.ON, qui entend par ticiper à sa mutation. Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, développer les énergies ren ou velables, renouveler le parc nucléaire et les concessions hydroélectriques, la France peut compter sur E.ON. Agence LILLE HORNAING (235 MW) - AMBON - MUZILLAC (20 MW) CAULIERES (17,5 MW) Siège social PARIS KERGRIST (26 MW) Direction commerciale LEHAUCOURT (10 MW) Agence METZ ÉMILE HUCHET (1 873 MW) LES VENTS DE CERNON (10 MW) LUCY (245 MW) Agence LYON PROVENCE (825 MW) LE LAUZET (2,5 MW) BRIGADEL (8 MW) Centrale thermique charbon Cycle combiné gaz Ferme solaire Parc éolien Siège social Direction et Agences commerciales

7 6 E.ON légitime par sa dimension C est d une coopération industrielle franco-allemande qu est née la construction européenne. Un Grenelle franco-allemand permettrait de trouver des réponses communes aux nouveaux défis de l énergie. Apfeldorf (Lech), Allemagne

8 7 Un spécialiste mondial de l énergie Né en 2000, E.ON est devenu l un des plus grands énergéticiens au monde. En 2010, le Groupe affiche un chiffre d affaires de près de 93 milliards d euros, il emploie plus de collaborateurs dans plus de 30 pays et 26 millions de clients l ont choisi. E.ON dispose d une capacité installée de plus de 68 GW en électricité. Le Groupe poursuit l objectif de fournir une énergie plus propre et plus performante en recentrant ses activités compétitives en Europe et en renforçant ses positions hors d Europe, notamment au Brésil, en Inde et en Turquie. E.ON a la taille, l expertise multi-énergies et la puissance financière nécessaires pour relever les défis de l énergie. Au cœur de l Europe Leader en Allemagne, E.ON est l un des énergéticiens les plus européens. Plus de 65 % de ses capacités et près de 70 % de ses clients gaz et électricité sont hors d Allemagne. Le Groupe est présent du Royaume-Uni à la Russie et de la Scandinavie à l Espagne, et compte déjà parmi les 3 grands acteurs dans plusieurs pays avec le même mix énergétique équilibré, diversifié et compétitif que les opérateurs historiques. C est le cas notamment en Suède, où E.ON dispose d une capacité installée de 6,8 GW dans toutes les énergies, dont le nucléaire et l hydraulique. E.ON connaît l enjeu de l acceptabilité Partout en Europe, la situation de monopole a forgé les certitudes des institutions et les habitudes des clients. C est un fait qu E.ON a mesuré en passant les frontières et un frein que le Groupe rencontre quand il est question d énergies sensibles. Mais sa rigueur, son engagement au profit de l environnement et l excellence opér ationnelle démontrée sur ses sites sont de nature à gagner la confiance de tous.

9 8 Expert dans toutes les énergies Du charbon au nucléaire E.ON est l un des premiers opérateurs de centrales thermiques au monde. Il est le deuxième opérateur nucléaire en Europe avec 11 GW de capacité installée. Le Groupe est l un des plus grands importateurs de gaz naturel d Europe, il dispose de ses propres capacités de production en Mer du Nord et d un portefeuille d approvisionnement diversifié et de long terme. Entre 2010 et 2013, E.ON aura investi 4 milliards d euros dans les énergies renouvelables, où son expertise est reconnue. Le Groupe est le leader de l hydroélectricité en Allemagne et opère dans 4 pays d Europe, il in v es tit dans les plus grands parcs éoliens du monde, onshore comme Roscoe au Texas (782 MW) et offshore comme London Array au Royaume-Uni (plus de MW). L excellence opérationnelle d E.ON Les centrales nucléaires exploitées par E.ON affichent des indicateurs de performance élevés, qui se traduisent par une disponibilité exceptionnelle de 92 % en moyenne. Sa longue expérience lui a permis de participer au développement du réacteur euro péen à eau pressurisée (EPR) aux côtés d Areva, et de signer un accord de coopération en matière de recherche avec le CEA. Côté hydroélectricité, E.ON maîtrise toute la chaîne, de la construction à l exploitation et à la réhabili tation, et toutes les technologies, des centrales au fil de l eau ou à réservoir aux stations de transfert d énergie par pompage, avec une rigueur et un engagement écologique unanimement reconnus. Un apport précieux pour la France E.ON s engage dans le développement d un mix énergétique diversifié et moins carboné, basé sur 4 piliers : le charbon, la technologie du cycle combiné gaz, les énergies renouvelables et le nucléaire. Son savoir-faire dans la réhabilitation de centrales est une chance pour le parc hydraulique français vieillissant.

10 9 Ferme solaire du Lauzet, PACA Être dans le périmètre d un groupe de la taille d E.ON est une chance pour la France, la chance de faire partie de ses projets à l échelle européenne.

11 10 Proche et engagé localement Le renouvellement des concessions hydrauliques est une opportunité pour les vallées de France. Il bénéficiera à toutes les parties prenantes, collectivités locales, riverains et salariés des centrales en tête. Unterer Inn, Allemagne

12 11 Pour la pérennité de nos activités Pour pérenniser l exploitation de ses centrales ther m iques françaises, E.ON a investi plus de 150 millions d euros dans le traitement des fumées de ses deux plus grandes tranches (600 MW) d Emile Huchet et de Provence. Résultat : une réduction sensible de leurs émissions d oxyde d azote (60 %), d oxyde de soufre (75 %) et de poussières (80 %). Au 1 er trimestre 2010, E.ON a mis en service deux Cycles Combinés Gaz sur le site d Emile Huchet. D une puissance totale de 828 MW, ils constituent la plus grande centrale de ce type jamais construite en France et l une des centrales thermiques les plus efficaces d Europe (57 % de rendement). Un investissement de 470 millions d euros qui conforte la place du site lorrain au sein d E.ON en France. Pour le bien-être des populations Partout où il opère, E.ON s attache à limiter les nuisances de ses installations. La modernité et la propreté de ses sites, y compris ceux utilisant les technologies les plus carbonées, impressionnent les visiteurs. Autour de ses centrales hydrauliques, E.ON mène une concertation générale avec les autorités locales, les riverains des barrages et leurs utilisateurs, pêcheurs ou promeneurs. En Allemagne, E.ON sur v eille en permanence kilomètres de rivières et de berges, et les entretient avec soin contribuant activement à la lutte contre les inondations. Une valorisation exemplaire Plus de 80 % des cendres issues de la combustion du charbon dans les centrales sont valorisées par la filiale Surschiste pour être utilisées comme matériau de construction. Depuis 1959, elle a commercialisé près de 60 millions de tonnes de cendres dans tous les secteurs du bâtiment et des travaux publics : autoroutes, TGV Nord, tunnel sous la Manche ou port de Monaco.

13 12 Responsable dans l intérêt de tous La sécurité est notre priorité absolue La sécurité et la santé au travail font l objet de multiples mesures et de démarches de certification exigeantes sur tous les sites. Le Groupe veut devenir l énergéticien leader de la sécurité dans tous les pays où il est implanté. Sans attendre, les centrales fran çaises adoptent la culture sécurité d E.ON : certification OHSAS 18001, dé pl oiement des équipements de haute protection, d une signalétique dédiée à la sécurité, d une Charte inspirée des bonnes pratiques du Groupe et d une campagne de sensibilisation générale à la prévention. La réduction significative du taux d accident mobilise tous les salariés d E.ON en France. Le climat est notre plus grand défi Protéger le climat en Europe est un grand défi d E.ON. Le Groupe a développé une centrale électrique de nouvelle génération et mène les recherches les plus avancées sur la technologie de captage et stockage du CO 2. Partenaire des plus grands projets de parc éolien offshore en Europe, il investit aussi dans le solaire, la biomasse, le biométhane et l énergie des marées. Le Groupe poursuit un objectif concret afin de contribuer au passage à une énergie respectant le climat. Parallèlement, le Groupe aide ses clients à améliorer leur efficacité énergétique. En Allemagne, 4 unités mobiles animées par 200 spécialistes sillonnent près de 400 villes pour donner des conseils d économie d énergie person nalisés et gratuits aux consommateurs. Donner confiance Le Groupe entend gagner pas à pas la confiance de toutes ses parties prenantes en France. Il entend aussi la donner aux jeunes des quartiers sensibles en s engageant dans la lutte contre l illettrisme. La confiance en soi et en l autre est un moteur d E.ON.

14 La responsabilité sociale est l une des valeurs cultivées par le Groupe E.ON dans le monde qui guident son action à long terme. 13

15 12 14 Compétitif, à vous la juste énergie L expérience d E.ON sur les autres marchés le prouve : la libre concurrence est le meilleur moyen d offrir aux consommateurs la meilleure fourniture. Nous œuvrons pour l ouverture du marché français E.ON participe activement aux réflexions sur le système qui prendra le relais du TaRTAM (Tarif Réglementé Transitoire d Ajustement du Marché) et des tarifs régulés de l électricité pour les clients industriels. Le Groupe soutient les recommandations clés du Rapport de la Commission Champsaur, en particulier la convergence entre les prix du marché et les tarifs réglementés, la cohérence entre les tarifs et les coûts de production. Pour E.ON, la loi NOME* doit créer un marché ouvert, dans la distribution comme dans la production, et ouvrir une part de marché sig nificative aux nouveaux entrants pour leur permettre d investir dans la capacité de production française. * Nouvelle Organisation du Marché de l Electricité Nous adaptons nos offres Gaz, électricité ou offres combinant les deux énergies, E.ON conçoit pour chaque client la solution sur me s u re au juste prix. En 2010, 10,5 TWh d électricité et 7,8 TWh de gaz ont été vendus à plus de 200 clients en France, des industriels français ou pan européens, des grossistes, des distributeurs et des régies locales pour le gaz. E.ON dispose d un siège commercial à Paris et de trois agences en région (à Lille, Metz et Lyon). Un interlocuteur commercial unique accompagne chaque client tout au long de la vie du contrat avec réactivité et le conseille dans l optimisation de ses consommations, valorisables en Certificats d Economie d Energie. E.ON joue le jeu de la concurrence E.ON favorise la pluralité des acteurs sur un même marché en échangeant des actifs avec d autres op érateurs. Le Groupe plaide pour un marché com mun de l énergie, parce que c est la meilleure façon de garantir la sécurité des approvisionnements en Europe et la compétitivité du prix de l énergie pour les clients.

16 15 13 Contactez-nous DIRECTION COMMERCIALE 5 rue d Athènes Paris T + 33 (0) AGENCES COMMERCIALES Agence commerciale régionale Ile de France 5 rue d Athènes Paris T + 33 (0) Agence commerciale régionale Nord 8, rue Papin Villeneuve d Ascq T +33 (0) Agence commerciale régionale Est Immeuble Le Lafayette 6 rue Lafayette Metz T +33 (0) Agence commerciale régionale Sud-Est Immeuble Front de Parc 109, Bd Stalingrad Villeurbanne T +33 (0) Crédits photos E.ON AG E.ON France / E.ON Ruhrgas / E.ON Wasserkraft Hugo Zangl / Faust Favart / Chiara Santarelli

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Ensemble, renouvelons la puissance hydroélectrique française

Ensemble, renouvelons la puissance hydroélectrique française Ensemble, renouvelons la puissance hydroélectrique française 2 Corbara, Italie L hydroélectricité en France une énergie décisive 2 e source de production d électricité après le nucléaire 14 % de la production

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Les services d efficacité énergétique et environnementale

Les services d efficacité énergétique et environnementale Les services d efficacité énergétique et environnementale Sommaire Notre organisation Page 4 Notre offre Page 6 Nos métiers Améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments Page 8

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Mars 2009 Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Direction Médias Groupe 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 www.edf.com SA au capital de 911 085 545 euros 552 081 317 R.C.S. Paris

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional Avril 2013 En 2011, pour la première fois, la Commission européenne parle d une

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC Organisation territoriale Eléments clés du réseau de distribution du Nord-Pas de Calais (31/12/2012) Calais Saint Martin Boulogne Boulogne-sur-Mer Saint

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

EDF, partenaire. la Lorraine, terre d énergie

EDF, partenaire. la Lorraine, terre d énergie EDF, partenaire pour une énergie durable en Lorraine Didier Guénin, délégué regional EDF Lorraine EDF partenaire de la Lorraine, terre d énergie Au travers de son histoire, de ses hommes et de ses femmes,

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Rapport de Stage Energie Service Deutschland

Rapport de Stage Energie Service Deutschland Rapport de Stage Energie Service Deutschland Année 2010-2012 Master Pro Economie et Gestion de l environnement Université Bordeaux 4 Thomas Mauss 1 Table des matières I. Energie Service Deutschland AG.

Plus en détail

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE 2 1 LE CONTEXTE LES OBJECTIFS DES DIRECTIVES ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE Protéger l environnement (1), sécuriser l approvisionnement énergétique (2)

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe

La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 La Pologne, plateforme de développement du groupe EDF à l est de l Europe Le groupe EDF, un des leaders sur le marché de l énergie en Europe, est un énergéticien intégré, présent

Plus en détail

Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas

Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas Secteur Energy Presse Erlangen, le 15 mai 2014 Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas Valeur totale de la commande : plus de 1,5 milliard d euros Combinaison

Plus en détail

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com EDF é l e c t r i c i t é d e f r a n c e présentation de l entreprise Le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce

Plus en détail

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique Ordre du Jour Chiffres clés 2013 GrDF Rappel - Les missions du distributeur GrDF Le modèle GrDF Relation concédant/concessionnaire Autorité

Plus en détail

560 GW de capacité installée

560 GW de capacité installée . Les systèmes électriques intelligents? AFE 24 juin 2014 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE EUROPÉEN : 430 MILLIONS DE PERSONNES DESSERVIS 560 GW de capacité installée ~5 000 000 km de réseau MT+ BT 2 600 TWh utilisés

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Communiqué de presse Baden, le 19 décembre 2014 Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Le faible niveau des prix sur le marché de gros de l'électricité en Europe a continué

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Électricité 2030 QUELS CHOIX POUR LA FRANCE. Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co

Électricité 2030 QUELS CHOIX POUR LA FRANCE. Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co Électricité 2030? QUELS CHOIX POUR LA FRANCE Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co Erratum Page 11 Synthèse de l évolution de la consommation en énergie : SCÉNARIOS D ÉVOLUTION

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

PRODUIRE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE

PRODUIRE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE ILS COMBATTENT LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE Revivre les étapes du projet du CCG de Bouchain sur www.edf.com Les équipes d EDF Énergies Nouvelles Les équipes

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG Stephan Kohler Le «tournant énergétique» en Allemagne : Centrales à cycle combiné adaptables et efficaces dans le contexte d une production d électricité fluctuante issue des énergies renouvelables. Perspectives

Plus en détail

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex. L essor d un leader mondial CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr Dossier de presse CEMEX International Octobre 2014 Depuis l ouverture

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw COMMERCIALISATION 2 ÈME TRIMESTRE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E PAC & CHAUDIÈRE GAZ AQUACIAT2 HYBRID Puissances frigorifiques et calorifiques de

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE

LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE Naud et Poux Architectes DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF SA 22-30, avenue de Wagram 75382

Plus en détail

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire.

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Protéger l environnement des hommes et des lieux, Contribuer à la sécurité des interventions

Plus en détail

Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de

Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de Le papier utilisé dans cette brochure est certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste d une série de principes et de critères de gestion forestière mondialement reconnue. L objectif

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E DOSSIER DE PRESSE S O M M A I R E Le Groupe Électricité de Strasbourg et ses nouvelles marques - En 2008, la préparation de la filialisation du commercialisateur......................3 - Organigramme simplifié

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html Avis d Energie-Cités Projet de Directive Performance énergétique des bâtiments Octobre 2001 Proposition de Directive du Parlement européen et du Conseil présentée par la Commission [COM(2001) 226 final

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

VISIOPROD - un projet Endesa France. Gestion de la production électrique. Logiciel de supervision

VISIOPROD - un projet Endesa France. Gestion de la production électrique. Logiciel de supervision VISIOPROD - un projet Endesa France Gestion de la production électrique Logiciel de supervision ENDESA est un opérateur global d'électricité et de gaz, avec plus de 27000 collaborateurs dans le monde,

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Trading in the rain 1

Trading in the rain 1 1 «Echangeons sous la pluie» 1 Note d étude n 9, juin 2006 Katia Houpert Tél. : 01 58 50 41 77 katia.houpert-e@caissedesdepots.fr Ariane De Dominicis Tél. : 01 58 50 98 20 ariane.dedominicis@caissedesdepots.fr

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Ensemble, développons les énergies de nos territoires Xavier Ursat directeur délégué de la division production ingénierie

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs Paris, 19 Juin 2014 1 1 Evolution de la consommation finale d électricité Dans

Plus en détail

DÉFIS CLIMATIQUES NOUVEAUX ENJEUX ÉLECTRIQUES

DÉFIS CLIMATIQUES NOUVEAUX ENJEUX ÉLECTRIQUES Union Française de l'électricité DÉFIS CLIMATIQUES NOUVEAUX ENJEUX ÉLECTRIQUES Synthèse des propositions de l UFE pour mettre l électricité au service de la croissance verte et de la réduction des émissions

Plus en détail

Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2

Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2 La transition énergétique vue d Allemagne, un exemple à suivre Briefing. Mai 2011. Grâce au nucléaire, la France serait indépendante d un point de vue énergétique, championne en matière de lutte contre

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France Olivier Laguitton Saint Etienne, le 18 février 2013 Contenu de la présentation Le contexte du développement durable Passage en revue de la législation

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

www.allianz.fr Avec vous de A à Z

www.allianz.fr Avec vous de A à Z Allianz France, nous connaître de A à Z www.allianz.fr Avec vous de A à Z «100 % Clients, 100 % Simple, 100 % Connectés.» Rien ne sert d être grand si l on n est pas à l écoute du consommateur. Aujourd

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

L effacement diffus : cet inconnu bientôt dans votre foyer (1/3)

L effacement diffus : cet inconnu bientôt dans votre foyer (1/3) Accueil Acteurs & marchés Entreprises Habitants Politiques énergétiques Territoires & projets Energystream Le blog Energie des consultants Solucom Accueil» Éclairage» L effacement diffus : cet inconnu

Plus en détail

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel QA3184.08 Question «Toute chose a deux côtés, le charbon en a deux mauvais» (Reinhard Bütikofer,

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

INGÉNIERIE DE RÉSEAU

INGÉNIERIE DE RÉSEAU KOCOS - THE TECHNOLOG Y GROUP WHERE PRECISION MEET S QUALIT Y INGÉNIERIE DE RÉSEAU KOCOS Engineering GMBH. [ FRE ] INGÉNIERIE DE RÉSEAU Prestations de service pour l optimisation de la fourniture d énergie

Plus en détail

Green (?) datacenter. Green Datacenter - TIC et environnement - Institut Mines Telecom - 13 mai 2014, boutherin@lpsc.in2p3.fr

Green (?) datacenter. Green Datacenter - TIC et environnement - Institut Mines Telecom - 13 mai 2014, boutherin@lpsc.in2p3.fr Green (?) datacenter 1 Les enjeux Un datacentre c est quoi? Une baie = 40 à 80 serveurs, ou 240 disques Une baie, deux baies 100 baies, 10 000 baies! Une puissance de traitement/stockage qui donne le vertige!

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail